Vous êtes sur la page 1sur 2

EXERCICE 6 :

Une entreprise désirant emprunter 10 millions d’euros pour une période de 70 jours prend contact
avec ses deux banquiers.
Le premier lui propose un taux d’intérêt de 9 % mais exige que les intérêts dus par l’entreprise soient
payés au moment même du déblocage du prêt.
Le second accepte que les intérêts dus ne soient payés qu’à l’issue des 70 jours mais réclame un taux
de 9,05 %.

a) Quel banquier l’entreprise doit-elle retenir ? (Justifier)


1ère méthode : on calcule ce que l’entreprise devra rembourser avec chacune des 2 banques.
Le premier banquier réclame les intérêts dus par l’entreprise au moment du déblocage du prêt, ce sont
donc des intérêts pré-comptés (=terme à échoir). Pour disposer des 10 millions d’euros à la date
du début du prêt, l’entreprise doit donc emprunter une somme notée V , supérieure à 10 millions
d’euros. La formule permettant de calculer les intérêts est

Intérêt = Capital × Taux d’intérêt annuel × Durée du placement en années.

Puisque les intérêts sont pré-comptés, au début du prêt l’entreprise dispose de la somme "V −
Intérêts". Le capital à emprunter V doit donc vérifier la relation
 
9 70 9 70
10 000 000 = V − V × × =V 1− × ,
100 360 100 360
donc,
10 000 000
V = 9 70 ≈ 10 178 117.05 e.
1 − 100 × 360
Le deuxième banquier quant à lui demande que les intérêts dus ne soient payés qu’à l’issue des
70 jours. Les intérêts sont donc post-comptés (=terme échu). L’entreprise recevra au départ
10 millions d’euros et devra donc rembourser cette somme plus les intérêts que l’on calcule par la
formule classique, ce qui donne
9.05 70
10 000 000 + 10 000 000 × × ≈ 10 175 972.22 e.
100 360
Avec la première banque l’entreprise doit donc rembourser 10 178 117.05e alors qu’avec la seconde
elle doit rembourser 10 175 972.22e. Elle a donc intérêt à choisir la deuxième banque pour emprunter.
2ème méthode : on calcule le taux effectif correspondant au taux i = 9%. Ce taux effectif noté ie
se calcule de la manière suivante.
i
ie = ,
1 − it
où t est la durée de l’emprunt. Ici, on a
0.09
ie = 70 ≈ 9.16%.
1 − 0.09 × 360

Comme il s’agit d’un emprunt, on choisit le taux le plus bas, i.e. celui de la seconde banque.

b) Le premier banquier ne souhaite pas perdre son client et veut aligner son taux d’intérêt sur celui
du second banquier, tout en maintenant un mode de paiement des intérêts terme à échoir.

Quel taux terme à échoir doit-il alors proposer à l’entreprise ?


Le premier banquier veut donc que l’entreprise emprunte la somme qu’elle doit rembourser au
deuxième banquier, i.e. 10 175 972.22 e. On cherche donc un taux i0 tel que
70
10 175 972.22 − 10 175 972.22 × i0 × = 10 000 000.
360
On trouve alors i0 = 8, 89%.
Remarque : une autre méthode consistait à utiliser la formule permettant de passer du taux
pré-compté au taux post-compté effectif. En effet, on cherchait le taux pré-compté, noté i, de la
première banque tel que le taux post-compté effectif correspondant soit égal au taux post-compté
de la seconde banque : 9, 05%. Le taux i devait alors vérifier l’équation
i
0, 0905 = 70 .
1 − i 360

la résolution de cette équation conduit à


0, 0905
i= 70 ≈ 8, 89%.
1 + 0, 0905 × 360