Vous êtes sur la page 1sur 35

u r b A r c h i

AMUNATEGUI URBANISME & ARCHITECTURE


RÉFÉRENCES 2017:
Planification, éco-hameaux, espaces
publics et architecture

• PRÉSENTATION DU BUREAU D’ÉTUDE

• CURRICULUM VITAE

• MOYENS HUMAINS

• RÉFÉRENCES

39 av. de l’Arrousaire 84000 AVIGNON - Tél.: 04.88.07.99.70. E . U. R . L . D ’ A R C H I T E C T U R E AU C A P I TA L D E 7 . 5 0 0 €


Site web: http://www.urbarchi.net -
I N S C R I T E AU TA B L E AU N AT I O N A L D E L’ O R D R E D E L’ A R C H I T E C T U R E S O U S L E N ° S 0 5 8 0 9 - R C S AV I G N O N S I R E N : 4 5 1 1 1 6 5 7 8
PRÉSENTATION DE L’AGENCE:

L’agence UrbArchi est installée à Avignon dans le Vaucluse (84) . Sébastien AMUNATEGUI, architecte DESA, urbaniste diplômé de l’IUP directeur
d’UrbArchi.
Créée fin 2003, elle travaille en partenariat avec d’autres agences d’architecture
et des bureaux d’étude paysagistes et écologues. Avant de se mettre à son compte, il a travaillé dans les services d’urbanisme d’une
grande commune de l’ouest parisien et comme chef de projet dans un cabinet
Ses domaines d’intervention sont:
• L’Architecture : constructions neuves et réhabilitations (équipements, d’architecture. Il créé l’agence UrbArchi fin 2003.
logements collectifs, maisons individuelles), architecture bois et Clément PASCAL, salarié d’UrbaArchi, architecte DE, ENSAM Montpellier en 2009.
bioclimatique,
Il collabore avec l’agence de manière régulière depuis 2011. Très intéressé par la
• L’Urbanisme : planification (PLU, cartes communales), aménagement
urbain (projets urbains, lotissements, orientations d’aménagement, construction bois, il a réalisé un projet bois/ paille et a collaboré plusieurs fois avec le
renouvellement urbain,…), espaces urbains. CNDB, (Comité National pour le Développement du Bois).

L’agence se donne pour objectif de placer la qualité environnementale UrbArchi travaille avec un réseau de partenaires selon les types de projets:
du bâti et le développement durable au coeur des projets d’architecture,
Membre du GIE L’Atelier Méditerranéen: UrbArchi est membre depuis septembre
d’aménagement et d’urbanisme qui lui sont confiés. Elle a une longue
expérience de travail avec les collectivités territoriales et connaît bien les 2014 d’un groupement de concepteurs qui a pour objectif de répondre à des grands
problématiques du monde rural et des petites villes. projets d’architecture. Le GIE réunit un grand nombre de compétences de maîtrise
d’oeuvre: architecture, paysage, aménagement urbain, urbanisme opérationnel,
Dans le domaine architectural, l’agence intervient au sein du GIE l’atelier
ingénierie du bâtiment tous corps d’état, qualité environnementale.
Méditerranéen groupement de concepteurs, qui vient de gagner le concours
maîtrise d’oeuvre pour l’aménagement du quartier de la Gavotte et la Autres partenaires: Atelier d’architecture Goasmat, Damien Mercier architecte
construction d’équipements publics de quartier (ensemble médiathèque,
du patrimoine (84), Eco-Stratégie (42) B.E. environnement, Vivace payagiste
auditorium, ateliers,... pôle multi-accueil petite enfance,groupe scolaire
primaire de 15 classes et un restaurant intergénérationnel). Elle a conçu, en d.p.l.g (07), Racines i.a.p (26) paysagistes, InVivo et PAAM architectes
association avec l’Atelier Goasmat, l’école primaire de St-Jean-du-Gard, qui médiatrices, Naldeo BET VRD/eau/environnement, IGBAT (84) BET tous corps
a intégré de fortes préoccupations environnementales et bioclimatiques. d’état....
L’agence a réalisé deux éco-hameaux en Ardèche (Creysseilles, Rocher). Effectifs d’UrbArchi:
Depuis sa création, elle a notamment travaillé à l’élaboration de plus de 30
2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
documents d’urbanisme dans le Vaucluse, le Gard, la Lozère, l’Ardèche et la
Drôme. 2 2 2 1 2 2 2
D 549

3
13
D
PLU CLANSAYES (26): commune viticole, proche de St Paul 3 Châteaux D 471
PADD: orientations de développement
511 habitants pour 1447 hectares. DLU approuvé le 31 juillet 2013. En association avec l’agence Racines i.a.p.
CHANTEMERLE-LES -GRIGNAN

n
La commune de Clansayes est située au centre du Tricastin, à 5km de St-Paul-Trois-Châteaux, entre Dauphinois et Provence.

éro
eL
Ses plateaux prolongent les Préalpes et la montagne de Lance ; sa plaine se rattache au Rhône. Proche des grands axes de

mb
Commune de La Garde-Adhémar les Ornières

Co
communications (TGV, RN7, A7,...), de grands bassins d’emploi, elle se situe à égale distance de la préfecture de la Drôme,
Valence, que d’Avignon (env. 70km/50mn.). Partagée de manière égale entre plaine alluviale et plateaux, elle a encore une forte St Joseph
Cordel
Golf
D5
71

vocation agricole (42% du territoire est agricole) et un paysage marqué par son relief et la richesse de ses milieux naturels. A D 47

Serre
2

l’ouest, la plaine se couvre de vignes, céréales et légumes en plaine, à l’est sur les plateaux règne la lavande avec entre les

du Bu
deux, garrigues, coteaux boisés et ravins impressionnants. les Homais

is
la Planchette

La commune connaît depuis 1975, une importante reprise démographique qui l’a fait passer de 181 à 511 habitants en 2006. les Borias

D 133
les Roches

Toutefois, pris en étau entre ses paysages remarquables et l’activité agricole, avait peu d’espaces de développement. Le projet Plaine de St
Romain les Grèses
le Plantier
l'Estoc

a consisté à explorer de nouveaux lieux d’urbanisation en cherchant à optimiser leur insertion dans le paysage au moyen la Gandoise

d’orientations d’aménagements de secteurs. L'Eause


la Montagne
Beauregard

1
57
D
R

Le Rozet
la Cicarde
Le Charron
6 T3
17 pl. locatifs
as
église li ss Commune de
château en sA Montségur-sur-Lauzeron
de
ruine 8 T2 16 pl.
av
in
La Cicarde cimetière locatifs la Petite Plaine Le Rozet R Ladoux
1282m2

760m2 ar
ro
n
CLANSAYES les Garrigues
85 680m2 Ch uc
Chemin

Le L

l o
de
ORIENTATIONS D'AMÉNAGEMENT ET DE2 T4 PROGRAMMATION

ter
e
mb AMÉNAGEMENT- HABITAT les Evignols

en
94 Co
(au titre des articles L.123-1et L.123-1-4 du C.U.)
6 pl. Collectif: 1

ev
Ouverture du secteur 1AU sous forme d'opération 203 48
D

ed
D 571
b) Abords du village d'ensemble compatible avec un aménagement cohérent
2 T3

llin
540m2

Communale
Beauregard 4 T5
et les orientations suivantes: Château Romarin

Co
accession 235
3 T2 r
rura
204 ge

ne
- secteur 1AU la plus au nord: 10 logements mini selon r
l
Ve

on
540m2
répartition suivante
du

r
petit collectif: constructions accolées/
1118m2

To

rre
salle des fêtes
R+1 mini (localisation approximative) be sept 2012

de
Che

se
m

u
min
6 logements mini; gabarit similaire au Co

Rie
88

du
D
Un développement modéré prenant

ille
village

N-

te
Le

Ria


770m2 bâti individuel semi-groupés lesou
Fouges
petit en compte l’urbanisation existante
faisabilité préalables à l’élaboration des orientations
89
collectif: au moins deux lots jumelés/ R+1

La
234 mini (localisation approximative)
4 logements mini lesgroupés
Rioux (au moins 2x2) Tissu urbain dense du vieux village
l’Eause les Genestes
mairie - secteur 1AU la plus au sud: 6 logements mini selon urbanisation dans le tissu pavillonnaire
Cimetière répartition suivante
Centre Equestre existant et sur ses limites
236 290 bâti individuel semi-groupés ou petit Préserver les abords du village: zone
232 collectif: au moins trois lots jumelés/ R+1 naturelle protégée (pas de constructions
mini (localisation approximative) rre permises)
90 233 du se
6 logements mini groupés (au moins 3x2) Côte

237 291 - orientations valabale spour les deux secteurs 1AU Prenant en compte son
Nord 9 sens du faîtage des constructions environnement
10
239 nouvelles
231suivant les limites parcellaires
des 0 10 50 100m et la voirie Préserver les vignes et les cultures,
8 notamment les lavandes du plateau et
jardins privatifs (localisation la de plaine agricole et permettre
229
1AU approximative)
bande230de 3m d'épaisseur mini à paysager
l'implantation de nouvelles exploitations
15
11 le long de la voie avec plantation d'arbres Préserver les espaces boisés et les
7 et arbustes versants de l'urbanisation
Voie
Chemin

13 18 haie vive et boisements (espèces


240
Remparts

12 indigènes)
Commune de Solérieux limiter l'urbanisation des secteurs à
14 16
228réseaux à créer
Rabassières

19 20 enjeux environnementaux et paysagers


au
31 Donjon
17
1AU ST PAUL-TROIS-CHATEAUX
227 222
32 petit équipement d'intérêt général 221 Densification des quartiers bâtis et
29 et/ou stationnement collectif diversification de l'habitat
21 226
30
33 D5
241 9
TRANSPORT-DEPLACEMENTS secteurs d'opérations d'ensemble
Rouc
as
denses propices à la diversification de
des
22 23 voirie de desserte à créer l'habitat
Rue rural (localisation approximative) secteurs de renouvellement urbain
Place Bertrand de Clansayes
28 (dent creuses du village) propices à la
Le village perché
24 voirie à créer à terme
Orientations d’Aménagement et de Programmation
26 25
70
27
Chemin
224 diversification de l'habitat
cheminement piéton à créer
68 Mairie
69 limite de la zone AU N
78 80 225
79
67 77 68 0 10 25 50m
84 223
dit
76 juillet 2013
dit
75 Les Remparts

La Garde-Adhémar 86 81 82
83
64
67

petite Plaine les Grèses 69


de

306 63
83
65 217
vallon de Rozet

la vue sur la plaine insertion dans le paysage


les 4 unités paysagères de la commune PLU PLATS (07): une commune agricole sous l’influence de Tournon
733 habitants pour 1625 hectares. PLU approuvé septembre 2013
En association avec l’agence Vivace, paysagiste dplg
La commune de Plats est située en bordure des plateaux du Haut-Vivarais, à une altitude d’environ 450m, en surplomb sur le Rhône.
les Chevaliers
Plateau
PADDisolé
cartepar des
n°1: un cours d’eau
développement au centre
modéré,
autour du village actuel et ses équipements
duquel trône le village, le territoire est propice à l’élevage extensif, et a encore une vocation agricole
concentré

qui marque fortement son paysage (42% du territoire est agricole).


Toutefois, après des années d’exode rural, le village a connu récemment un important développement, lié à sa proximité avec Tournon (13 min.
Limiter l'étalement urbain, préserver les terres
et facilement accessible) et des pôles d’emploi du couloir rhodanien, ainsi qu’aux prix relativement intéressants de son foncier. 80% des actifs
agricoles et maintenir les coupures vertes

travaillent ainsi sur les communes voisines et les pôles urbains voisins (Tournon, Tain-l’Hermitage, Saint-Vallier, Valence, ...).
limiter l'étalement urbain

terres agricoles à préserver


les Chevaliers
Le
PADDprojet
cartecommunal s’est attaché
n°1: un développement à rester
modéré, dans l’enveloppe des parties
concentré déjà urbanisées du village. Afin de s’inscrire dans l’objectif de limitation coupure de l'urbanisation à pérenniser autour
d'un valat humide

autour du village actuel et ses


Fontasse équipements
de l’étalement urbain et de la consommation des terres, les grands tènement ont été étudiées sous forme d’opérations d’ensemble, mixant
ceinture verte à préserver et étendre
+ prairies radiales et abords du hameau

°219
du Serre à préserver

individuels jumelés, maisons de village et petits collectifs.Inscrire le développement dans le tissu urbain

RD n
constitué et autour des réseaux existants
Tissu urbain dense de l'ancien village fortifié, à
préserver et valoriser

VC n°1
Limiter l'étalement urbain, préserver les terres Fontaine
PADD: orientations
Avérieux
de développement
Maisonneuve LesUrbanisation
agricoles eaux dans
pluviales
et maintenir le tissupar
générées existant du vilage
le projet
les coupures doivent
vertes
Orientations d’Aménagement et de Programmation
16

e
le

ed
être dirigées vers le réseau public.

VC n°38
Deshameaux et servant
écarts anciens à conforter et de

Ru
dispositifs
Cimetière àurbain
en maîtriser le débit
limiter
valoriser
fuite,
l'étalement
tout en
type bassin derépondant
rétention, àdeleurs besoins
stockage et/ou S alle
15
599
VC n°2
Ecole
fêt des
4 3 d'infiltration devront être réalisé par l'aménageur.

ier
n°2
VC Densifier et diversifier de l'habitat s'inscrivant privée es

ton
901
danslesterres agricoles
objectifs à préserver
du PLH 174

pié
departeme
Routesecteurs ntale n°19 13
coupure de l'urbanisation
d'opérations à pérenniser
d'ensembles ou de autour 15
e
poulaillers
Chavat d'un valat humide
densifiication ou diversification de Place
l'habitat 17 m ORIENTATIONS D'AMÉNAGEMENT
du 168 ro
od
12 in QUARTIER DU BOURG SUD phase 1
ul

Ro
ceinture
Prendre en compteverteles
à préserver et étendre
besoins des activités
Cimetiere em pié 16

ute
533

le
Fontasse ch
Bo
+ prairies
économiques radiales
et en et abords
nouveaux du hameau
équipements ton

°219

l'Eco
11 ier
du Serre à préserver
353 yass
es AMÉNAGEMENT- HABITAT
Ravin secteur d'activité à conforter, étendre et la 167 in 337
Inscrire le développement dans le tissu urbain
décaler
Cha
19 17 em L'urbanisation de la zone UAb sera compatible

RD n
tennis ch Place du avec les orientations suivantes:
constitué et autour
équipements des réseaux
à conforter/ étendre existants
ou créer 20

de
de
Place dede Ecole

pa
n Programme de logements collectifs ou de maisons
Bourno
Boulodrome

rte
publique 3m

de
aire
Tissudeurbain
stockage des déchets
dense vertsvillage
de l'ancien à créerfortifié, à 18 311 en bandes avec avec les orientations suivantes:

me
10
vin

nta
préserver et valoriser 2 août 2016 Ra 386

VC n°1
l'Ecole 18

le
22
-8 logements mini si individuels, 16 si collectifs

voie
Avérieux Maisonneuve

ou
Urbanisation dans le tissu existant du vilage

pet
vente de
9 (localisations indicatives)
UAb

ma
Rue
VC n°38
petit collectif ou maisons en

com
matériel agricole

it c
hameaux et écarts anciens à conforter et

Ra
bande, R+1 mini, R+2 maxi

vin

iso
valoriser tout en répondant à leurs besoins
phase 1

olle
VC n°

mu
24 ORIENTATIONS D'AMÉNAGEMENT front bâti à créer, implanté à 3m de la

ns
3 405 407
n°2
Densifier et diversifier 6 voirie communale n°2
DUde l'habitatSUD
s'inscrivant

ctif
VC QUARTIER BOURG phase 2n° 312

nale
en
389 sens de faîtages

VC n°19
dans les objectifs du PLH

sta
Pla nne
ch

ban
le
AMÉNAGEMENT- HABITAT na

n°2
VC
499
mude

em

ce
626
Pagarand

tio
secteurs
Ouvertured'opérations
du secteur d'ensembles
omou
2AU soumise à TRANSPORT-DEPLACEMENTS

de
les Arnauds poulaillers

n°33

ind
c l'habitat

tte ent
ChavatVC n°3 densifiication ou diversification de 339 626

in
388
travaux public modification ou révision du PLU et sous

ivid
pié
oie capacités 586

et
prévoir l'emplacement nécessaire

Ro

m
Prendre réserve
en compte les besoins
d'augmentation Vdes des activités
de la

ute
621 pour desservir la phase 2

jar
ton

ue
STEP. Urbanisation sous la équipements
forme d'une 501
économiques et en nouveaux

Esp pota r
VC
622

din à cré
VC 628

lg
ch n°3
opérationBouvier es 625

nie
d'ensemble sur tout le périmètre,

n°4
em
in 6
ass cheminement piéton/vélo

ace ger
VC
Ravin

rou
secteur d'activité de
à conforter, lay
la phase étendre
1, de la et

1
de a 620 à créer ou mettre en valeur
après réalisation voie de Ch

r
n°3
Lava
l à décaler


Mairie
desserte communale et compatible avec les

ve s,...

y
Plat

Pu
s

6
623
équipements à conforter/ étendre ou créer

de

rt,
de
UAb

n°1
orientations suivantes: zone à urbaniser

e
Plats de

du
pa
n Parking 619

VC
Bourno

rte
VC -8 logements mini, (localisations indicatives):

rre
n°3 aire de stockage desRelais
déchets verts à créer 340 624 558 587

me
V
c 7

Se
bâti individuel groupé ou petit collectif (8 in

Jar prése
n°6 v 618

nta
2 août
logements groupés au minimum 2016
2 par 2) . 6 Ra
554

le

din
à
le logements au moins devront être desservis 627
Cimetière
l'Eglise
par la nouvelle voie interne 2AU 555

exis er
Ecole privée vente de 617 Montee
e sens de faîtages
departemental matériel agricole 562
558Buisson phase 2

ole
Route Parking

Ra

rv
tan
Rue de l'Ec
Ecole

vin

VC n°20
publique
Boulodrome
jardins privatifs (localisation aproximative) 563

VC

t
9
21

n°17

espace vert à créer 575

VC
Che 342
RD

n°2
min

VC n°19
26
is VC n°45 potager existant à préserver 508
Les Arnauds uta
Balayon 555

dite
Mo

VC
le des
ta
en
de VC
TRANSPORT-DEPLACEMENTS Pagarand 554
les Arnauds

n°33
m n°4
e in 6 VC
rt em n°47 n°3 Ch
pa ch ab 510
de travaux public VC 560
ale
VC n°9
le Serre voirie à créer 556
tte
s
le village
e
dit

chem
e dite
Rout 550

VC
chem
n°8 VC

in
ch in
n°3 cheminement piéton/vélo 559
Bouvier

n°4
em VC du 6 511
in

VC
VC n°1
à créer ou mettre en valeur

1
de Stad

de

n°3
Lav e

s
le Stade
al placette et stationnement
VC n°44

à Mairie 513
Simondon 553

8
Plat Etable 504 (localisation indicative)

VC n°32
Ter
s
6

0
res
503
50 100 250
n°1

8
Gra
517
Plats

n°4
sses VC 514
Parking n°1
VC

7 454

VC
VC Relais 512
V n°3 549
c 7
2AU zone à urbaniser
N

6 VC e
om
590 mars 2015 515
4 min.
n°2

dr
le
l'Eglise 516
603
lo
Cimetière
in
u
Ecole privée
departementale em p
Bo
iéto
groupement nie urbArchi AMUNATEGUI + Vivace paysagiste d.p.l.g.

le
les Crozes ch
591
Buisson
ole

Route Parking 605 22 places


VC n°8

l'Eco
Rue de l'Ec

VC Ecole 417
r 4jeux
552

VC n°20
n°1 Boulodrome
publique

VC
4 in 22 places
9

em
418
21

606 4jeux

n°17
Che 551 ch Place du

min
VC

604 28 places
29
RD

Le Serre Ecole
n°2

Place de
publique Boulodrome

de
is VC n°45
ta
Balayon
dite

u
Mo
la Bergère r
ta
le
ée
en
de VC l'Ecole cr r
à ée
n°4
em
1820 1954 on
VC
cr
in 6
rt
iét bassin
em n°
pa ch
47
groupement urbArchi + Vivace à
de Etable
n tp ie ÉTUDE DE FAISABILITÉ
Charay VC n°9
le Serre de
vo
e e me rétention SUD DU BOURG
dit
min
chem

e dit
Rout Moutais
e
e LOGEMENT COLLECTIF ALIGNÉ SUR RUE
ch
chem
n°8
in

in
VC du
20-24 lgts

VC n°1
Sta
de

de
collectifs T1àT4
s

le Stade

VC n°3
VC n°44

Simondon
8
Etable

ch
432m2
VC n°32

Te
rre
sG 8

em
rass
n°4

0
es VC
n°1 bassin pente 10,5%

pe
7

in
VC

de 427m2

nte

Voirie de

Voirie de
desserte

desserte
pié
rétention

10
Collectif

,5%
ton
VC
418m2
n°2 espace vert,

nie
jardins potagers,...

r
397m2
à créer

y
Pu
les Crozes

du
VC n°8

VC

rre
n°1
4 343m2 8 lgts pente 10,5%

Se
jardin potager individuels groupés
Parking du

Voirie de

Voirie de
desserte

desserte
existant 432m2 Collectif

à préserver Montee
la Bergère 839m2

groupement urbArchi + Vivace Etable Che


508m2

Charay min
331m2

Le village vu de l’ouest

piétonnier
piétonnier
Moutais

Chemin
Chemin
faisabilité préalables à l’élaboration des orientations
des

Ch
560 ab
ale
tte
s
VC n°3

559 pente 2,7%


0

communale
Collectif

piétonnier
Parking du

Voirie de
desserte
Chemin
Construction Habitat individuel Collectif
Espace Vert

Voirie
existante groupé
PLU CHAMALOC (26): commune sur les contreforts du Vercors, proches de Die
115 habitants pour 2189 hectares. PLU approuvé en mars 2014

la Vaudone
En association avec l’agence Racines i.a.p. Voisine de Marignac et de Die la commune de Chamaloc est desservie par la RD
coupe AA
le village

518 qui vient de Die. Cette route, qui traverse le village, se prolonge au Col de

la Comane
51
8
s set coupe BB

RD
D u
R
l d eR
o
Rousset et constitue un des deux seuls accès depuis le sud aux plateaux les Garandons
o
r s le c r s du Vercors. Les limites, très clairement dessinées du vallon, donnent
ve ye coupe CC
v ec
no une identité forte et constituent un monde à part en limite de Die. La
sa culture du lavandin constitue également une part importante

RD
n de
a coupe DD
lav de son identité. D’origine médiévale, le village s’est
globalement peu développé au début du XXe
siècle, le POS et son niveau d’équipement, l
Co t
le se
limité, ayant préservé la commune 18
e
v R
rs ous
e 5 du
ag d’une trop forte urbanisation.
vill RD
l e e 6
ve
rs
an
sl Deux secteurs d’habitat
d
t i v és diffus se sont toutefois
l 1
cu ère développés dans les

co
s i 3

up
Le p iv co
am a r

e
ch de l années 70-90 au sud et up

DD
eA co
hameau A 2 8 up
lit au nord du village. eC
des Garandons, C

dont les dispositions Le PLU a choisi de préserver


vont servir de modèle à un les coupures agro-naturelles qui 5

e
an
e

co
projet contemporain k

an
constituent l’identité du village et a

up
Co
m

e
Co

BB
la
choisi de privilégier le développement

La
6 4
d’un éco-quartier au-dessus de l’Ecluse.
8
e
But de Sapiau Di
rs
ve
Un développement modéré
prenant en compte le
PADD: orientations de développement
contexte du village
urbanisation dans le tissu
existant et sur ses limites:
dents creuses et changement
de destination
projet artisanal
TONDEYRE
rupture de l'urbanisation à
Le village les Garandons conserver
Préserver la façade avale du
village et des Garandons de
l'urbanisation

Noyaret Le Bailly
bâti remarquable à préserver
et mettre en valeur

entrée du village à protéger ou


mettre en valeur
8
vues lointaines à préserver 51
D.
R.
Densification des quartiers
bâtis et diversification de

le village de Chamaloc et ses abords


l'habitat
Perception et structure du relief L'ÉCLUSE
projet d'éco-quartier

Prévoir les équipements


L’entrée sud du village nécessaires

station d'épuration à créer


pour desservir le village LES GARANDONS

point de colecte à améliorer °1

Vaudonne

ne
.n
V.C

ma
Co
Améliorer les déplacements
et les aménagements
urbains cimetière
nouveaux cheminements
piétons et cyclables à créer
entre le village et les hameaux

LA TOURNELLE
LE VILLAGE

. n°3
V.C

1
. n°
C .R
C.R
.

n° 2
le Bailly

Le bas de la vallée de la Comane avec le village de Chamaloc LE PLAT


NOYARET

R.D. 518
V.C . n°5
Be
PLU SOYANS (26): une commune de montagne qui a su maintenir
Vers Aouste

PADD: orientations de développement Commune de Divajeu


Commune d'Aouste

une forte activité agricole familiale


Conforter et développer le chef-lieu pour
en faire un vrai village (bâti villageois, nouveaux
services)

Préserver la cohérence du village


332 habitants pour 1300 hectares. PLU approuvé février 2013 - En association avec l’agence Racines i.a.p. perché
Soyans est une vaste commune de moyenne montagne, qui se trouve D4
11
Terminer le quartier de la Lozette
entre les chaînes subalpines et la dépression rhodanienne. Surplombant
Préparer un développement modéré en
la plaine de Montélimar, la Valdaine, elle se love contre la Roche Colombe réservant les terrains nécessaires à un
(886m), impressionnante proue du synclinal perché de Saou, au nord- assainissement collectif

est, et la Montagne d’Eson (662m), au sud. Préserver les plaines agricoles et


permettre l'implantation de Bois Vieux
Point de passage entre le pays de Bourdeaux et la Valdaine, ainsi que nouvelles exploitations Vers Crest

le pays crestois. Le col de Lunel, ainsi que la montée depuis Puy-St- Préserver les abords des hameaux et
limiter les interférences entre habitat et
Martin, marquent d’ailleurs un changement de paysage important.
La Roche Colombe
agriculture: zone agricole paysagère (pas
de constructions permises)
La commune a encore une vocation agricole qui marque également Vocation agricole à préserver
son paysage, mais aujourd’hui sa reprise démographique est le fait de sur le long terme La Motte
Col de Lunel

nouveaux habitants séduits par son cadre tout en travaillant hors de la siège d'exploitation

D
53
commune: Crest, Montélimar, Loriol-Livron....

8
Préserver les versants de Commune de Saou

l'urbanisation
Des activités agro-touristiques s’y sont développées aussi ces dernières retisser des liens entre les D
61
8

années, permettant d’y pérenniser l’activité agricole. hameaux (piétons-vélo) N. Dame

Vers Saou

Le PLU concentre l’urbanisation sur le chef-lieu afin d’en faire un vrai Commune de la Répara-Auriples

le château de Soyans et le chef-lieu originel village-centre. Ces objectifs sont transcrits au moyen d’une orientation
d’aménagement et de (implantation
programmation détaillée récréant un tissu de
les Marais
Projet de halte-garderie ORIENTATIONS D'AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION
DU QUARTIER DE TALON Les Panaulières
indicative)
maisons de- 3villages
aménagementsplus dense
d'ensemble avec de nouvelles voies.
comprenant
(au titre des articles L.123-1 et L.123-1-4 du C.U.)
les Durons

au moins 3 logements chacune * Châtelard


- Sous forme de maisons individuelles TALON
Projet de (au halte-garderie (implantation ORIENTATIONS D'AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATIONLe Prieuré

e
Vers Saou

RD 1
groupées moins 2 logements jumelés

m
DU QUARTIER DE TALON
indicative)
par îlot) ou de petit collectif

e Da
- Avec une implantation globalement

2
- 3 aménagements
et parallèle d'ensemble
aux voies comprenant
continue
TALON (au titre des articles L.123-1 et L.123-1-4 du C.U.)

Notr
8
Oryant
au moins
-Une hauteur3 logements chacune *
de R+1 minimum
- Sous forme de maisons individuelles Les Plaines
voirie à créer
(au(avec
moinsfossés)

e
RD 1
groupées 2 logements jumelés L'Estan

28
m

D1
par îlot) ou de petit collectif Les Tuilliers

e Da
cheminements piétons ou vélos à créer ou
- Avec une implantation globalement
ZAD
aire
mettre enetvaleur

20
continue parallèle aux voies naturelle
TALON

de
nouvelle voie Le Petit Quinson

Notr
8
VC

D5
-Une hauteur
parkings de ou
à créer R+1aménager
minimumliés aux
P mairie P SOYANS

38
équipements (implantation indicative) Echamps
voirie à créer (avec fossés)
paysagement du centre village sur l'espace rav
cheminements
public piétons indicative/
et privé (position ou vélos àpourra
créer ou in ZAD
Le Grand Quinson
du espace public

ruisseau
mettre en valeur
comprendra arbres isolés, haies bocagères, SAUDON D 136

de
nouvelle voie

nouvell
VC
bosquets de chênes) église
parkings à créer ou aménager liés aux
P mairie P Le Moulin

38
équipements
boisée (implantation indicative)

e voie
frange à créer, faisant transition
P

De
entre le village du
paysagement et les champs
centre village sur l'espace rav 36

vès
la Lozette

D1
jeux d'enfants D1
public et privé (position indicative/ pourra in parvis

10
du espace public puits de Colombier

ruisseau
comprendra
Mise en valeur arbres
de la isolés,
ripisylvehaies bocagères, jaime

nouvel
bosquets de chênes) église espace public
Vers Puy-St-Martin

le voie
frange
espaceboisée à créer,
vert public faisant
à créer avectransition
jeux P

De
entre le village et les champs école Montagne d'Eson
d'enfants P

vès

D1
jeux d'enfants
parvis Pied Bazil

28
Halte garderie
puits de
jardins
enmaraîchers,
valeur de laliés à l'espace vert P jaime

4
Mise ripisylve Commune de Puy-St-Martin
espace public
public

VC
VC5

0
PASCALIN

63
jardins potagers
espace vert public
AUà créer avec jeux les HOIRS

D
limite des zones école
Commune de Francillon-sur-Roubion
d'enfants Logeme
nts locatif P Vers Pont-de-Barret
s group
* ou 2 1 aménagement d'ensemble au nord comprenant au Halte garderie és
moins 6 logemets et 1 au
jardins sud comprenant
maraîchers, 3 logements.
liés à l'espace vert P rav
in Tar aud

4
4
Commune de Pont-de-Barret
public

VC
VC
Montagne de
de Ste Euphanie
VC5
jardins potagers
limite des zones AU
Logeme
nts locati
fs group
* ou 2 1 aménagement d'ensemble au nord comprenant au és

t
moins 6 logemets et 1 au sud comprenant 3 logements. rle rav
in Tar aud
Me

D 110
VC
de
Le

Orientations d’Aménagement et de Programmation Habitat aggloméré et grands collectifs


Commune de Féline-sur-Rimandoule

Nord
Habitat individuel 0 100 250 500 750 1000m
t
rle
u

Mas isolés
ea

Vers Pont-de-Barret
Me

version 4: janv 2013


iss

Vers Félines
Le
ru

0 10 50 100m
u
ea

Oryant
iss
ru

0 10 50 100m

Ferme du Merlet
Oryant

Perception et structure du relief Ferme du Merlet


L’antisynclinal de Saou en fond
PLU TALENCIEUX (07): une commune viticole, qui a connu un fort développement urbain
772 habitants pour 710 hectares.PLU approuvé avril 2013 Un développement modéré prenant AU VEDIA Orientations d’Aménagement
ORIENTATIONS et ET
D'AMÉNAGEMENT deDE
Programmation
PROGRAMMATION
(au titre des articles L.123-1et L.123-1-4 du C.U.)
en compte l’urbanisation existante
En association avec l’agence Racines i.a.p. Tissu urbain dense du vieux village et de D
AMÉNAGEMENT-HABITAT
Ouverture du secteur sous forme d'opération d'ensemble 316
Balais à conforter 82 compatible avec avec un aménagement cohérent et les 155
La commune de Talencieux est située sur un plateau surplombant la Urbanisation des dents creuses dans les
secteurs déjà urbanisés
orientations suivantes:
- 5 logements mini
vallée du Rhône. Si la commune a encore une vocation agricole qui Sur les secteurs déjà urbanisés en zone
humide bâti individuel groupé ou petit collectif:

marque également son paysage par ses vignes, ses arbres fruitiers
constructions accolées/ R+1 mini
(localisation approximative)
secteur de grands équipements
bâti individuel semi-groupés ou petit no
uv
et ses prés, elle a connu depuis les années 70 une urbanisation sans collectif: au moins deux lots jumelés/
R+1 mini (localisation approximative)
ell
ev
secteur d'activité
oie 1AU
coordination liée au développement de l’agglomération annonaise et espace vert
sens du faîtage des constructions
nouvelles suivant les limites

les industries situées sur l’autre rive du Rhône dans la Drôme.


parcellaire et la voirie
Prenant en compte son jardins privatifs (localisation
Andance

Vo
UX
environnement ALO approximative)
E-V

ie
Constituée originellement de deux hameaux distincts, l’urbanisation

Rhône
NE-D
Thorrenc TIEN

com
limiter l'urbanisation des secteus à enjeux E ST E haie vive à créer
E D
récente a fini par les relier entre eux, au travers d’un tissu MUN
environnementaux et paysagers

mu
D
COM 156
paysagement des conteneurs enterrés

86

nale
à créer: haies vives, plantations, arbres 1
pavillonnaire assez lâche, qui cherche à fuir les nuisances de la
Densification du centre et
d'alignement; pavés pierre, béton
diversification de l'habitat 370

n°3
déscativé, pelouse... (localisations

route départementale. approximatives)

des
Densification le long de la RD 370 et en
continuité du tissu du XIX Patroly TRANSPORT-DEPLACEMENTS

Ch
Le projet communal s’est focalisé sur le renouvellement de parcelles secteurs ponctuels propices à des opérations
Cueil
voirie de desserte à créer (localisation 369

aze
NC
denses et à la diversification de l'habitat approximative)
RE Chardenaud projet de conteneurs
vides dans le tissu pavillonnaire ou en sa bordure, en ciblant la

s
R
THO enterrées

et
Anticiper les besions futurs de aire de retournement (localisation
DE Bel-Air approximative) 2

de
371
réalisation de 8 opérations d’ensembles permettant de densifier et desserte pour de nouveaux quartiers
MM
UN
E
limitede la zone AU

Ch
CO

0
37
diversifier l’habitat en cohérence avec le SCOT et le PLH. Blassieux

ard
réserver les terrains permettant de desservir

D
de futurs secteurs de développement
411

VC3

en
as
Il a intégré les fortes problématiques environnementales en N
décembre 2012
ruisseau de la Combe

VC4
3
préservant les continuités boisées et agricoles, ainsi que les Ozas
0 10 25 50m

nombreuses prairies humides. Talencieux


Continuités écologiques à
requalifier, valoriser, prolonger
OUX
D37 -VAL Andance
0b Continuités forestières IENN
E-DE
Thorrenc ST ET
E DE
MUN
D370
Continuités humides COM

VC4

COMMUNE
VC
7
Les Rameaux
typologies du bâti
prairies humides

Continuités agriculture
logement VC2 extensive et lisières
Patroly

Rhône
La Garde

D'ANDANCE
Permettre le déplacement de
la faune sauvage Chardenaud
Cueil
grange NC
RE
Obstacles au déplacement OR
de la faune sauvage TH Bel-Air
DE
étable UN
E

0
MM

37
sources: RERA région RA/ CREN
cave CO

D
Blassieux
Balais

VC3
Ozas
ruisseau de la Combe

VC4
Talencieux
D37
0b
CO
M

D370

VC4
M

COMMUNE
VC
UN

7
Les Rameaux
hangars
0
E

27
grange
DE

VC2
VE

D Assuis

D'ANDANC
La Garde
RN

Lac de Vert
OS
C-

St-Bosc
Schéma de l’organisation générale de la
LE

E
ce
OIX
S-

étable E D'ARD
n COMMUN
AN

Balais
commune Ca
NO
NA

La
Y

logement
Vert

CO

CO
MM
M
date du bâti

M
voies privées en impasse

UN
UN
avancée de terrain allant Cance

E
Bâtiment non cadastré

E
chercher la voie
0
27

DE
voie communale en impasse

D
Avant 1820

E
voie privée maillée D Assuis

VE
SA
Entre 1820 et 1950
taille des parcelles voie départementale

RN
RR
Entre 1950 et 1982

OS
voie communale goudronnée

A
>3000m2 8,1% Le Char

C
S
Entre 1982 et 1987 Le Char
liaison absente IX
E D'ARDO

-L
entre 2000 et 3000m2 21,5% Le Lac
COMMUN

E
liaison non goudronnée

S-
Entre 1988 et 1994 30,6%
entre 1500 et 2000m2

AN
Château d'eau

NO
Entre 1995 et 2001
nce
entre 1000 et 1500m2 34,7% Au Vegus

NA
Ca
as

Entre 2002 et 2008 <1000m2 5,1%


à Charden

Y
Le Lac
La

CO
M
M
UN
E
Balais

Continuités écologiques:

D
D370
Char

E
PADD: orientations de développement

SA
RR
de

A
S
la

La Font Dumas
n°4
communale

de

Guericom

Terres Longues Les Pontar


Voie

Chemin

Route
Départementale
n°370
Pré Darere
les Vignoux

la Font Dumas
Les Combes

Guericom

Terres Grand-vigne
Longues
Le Vaut
s
no
arde
Ch

Balais Les Pres Du Chartre


à
Balais

Les Vignoux
es

les Vignoux Prés du Four


llier
Rai

Couretières
de

Les

de
Les Hoches
n°4

le village
Mourasson

parcellaire et densité voies en impasse


Ba
lais
ale
commun

Grandes Vignes Siegnat

bâtiment
agricole ncie
ux
Tale
Voie

Balais

de

n°2 Le Vaut
St Martial-en-Boutières: une analyse paysagère en vue d’élaborer la carte communale
275 habitants pour 3618 hectares. Analyse paysagère réalisée fin 2009.
En association avec l’agence Racines i.a.p. Maîtrise d’ourvage: PNR Monts d’Ardèche et commune de St Martial
La commune est située à la jonction des hautes vallées des Boutières et des hauts-plateaux des Sucs, en lisière du Velay, dans
un cadre marqué par le volcanisme. Le Mont gerbier, d’où la Loire prend sa source, est sur la commune. D’autres éminences
volcaniques caractérisent la commune suc de Sara, le cratère de St Martial,...
La population de la commune, qui avait connue une chute continue depuis la moitié du XIXème siècle, s’est stabilisée. Les actifs
travaillent dans les industries des communes avales (Arcens, St-Martin-de-Valamas, le Cheylard) ou l’agriculture.
La commune a développé, avec l’aide du Conseil Général, une importante activité touristique avec la création d’un lac artificiel en
1975 avec des équipements de loisir (camping, base nautique, village vacances...).
L’activité agricole, axé sur l’élevage ovin, continue toutefois, à se réduire (foncier morcelé, relief, enclavement....). Les bois
augmentent et de nombreuses parcelles retournent en friche (landes), et l’espace tend à se refermer.

LA CÔTE
LE SCHÉMA D’ORIENTATION
COMBE LA CHAREYRE

2
ruisseau
8
Bois
église village rue
1 9
RD n° 237

10 jardins urb S1
anis
atio
nn
11 14

5
ouv

21
.


12
2 12

RD
Cimetière 7
17
prés
7 3

13

S2
4 15
base de loisirs
16
RDn° 237

6 village vacances

chemin
lac

rural de
Bois

s Prayeu
P
S3
an
cie

Typologies du bâti et modes de groupement Comparaison des espaces ouverts: 1841 et aujourd’hui
x à Sa
n

5
ch
em

int-Ma
in

950
de

l
LA CÔTE rura
Bois COMBE LA CHAREYRE
Sa

min

L’analyse paysagère de la commune


0 100 200m
rtial
in

che
te

7
-E
ula
lie

a permis d’élaborer un projet de


Nord
l'Auvergne
à
Sa

Centre de vacances
in

LEXTRA
t-M

rue

LE CHAMBON

développement du village et des


ar

Eglise
de

anc.Cure
tia

rue de

s
l

Bla

Ecole
ch
es

orientations d’aménagement, qui


Place de chemin rural
la Mairie

90
0 Mairie Phase 2
vont finalement dessiner la carte
RD n° 237

rs
ve
tra
du

communale.
e

projet nementielle
ru

ste chem
Po aire éve in ru
re

de la ral
etiè

e
ru
Phase 1
Cim
rue du

900 Phase 3
Il est prévu un aménagement public
15
m

parking
projet
00

chemin rural

Poste
n° 2
chemin rural
s3

850

d’une nouvelle voirie pour structurer


chemin
de

Cimetière
RD
ral

dit
in ru
e

ed
chemin
nd

chem

eT
rural

le Gerbier de Jonc
chem

ral

le développement en harmonie avec


Aire de
ba

re
in ru

yd retournement
in rur

os
rural

pompier
chem
al

le village-rue du XIXème siècle.


LE CHAZE salle polyvalente
n

village vacances
ambo

chemin rural

camping
extension
à Ch

village
vacances
RDn° 237
artial

base de loisir
Saint-M
in de
n chem

parking
an
cie
ancie

nc
he
min
de
Sa
m

int-
300

Ma

Construction potentielle
rtia

Construction en cours
des

Voie à créer
LEXTRA
Sa
int-

chemin piétonnier à aménager


de

Proposition de zonage avec simulation du bâti


Ma
ban

rtin

ruissea
-d
e-V
ala

LE CHAMBON S3: Densification de la périphérie: zonage phasé


ma
s

de

AMUNATEGUI URBARCHI - RACINES I.A.P. - AT. GOASMAT PROJET DE CARTE COMMUNALE - SAINT MARTIAL (07) - JUIN 2009
s
Rabonne
RD
n° 2
3
ÉLABORATION DES DOCUMENTS D’URBANISME DES CINQ
COMMUNES DE LA VALLÉE DU GALEIZON (30): une approche
concertée à l’échelle d’un territoire cohérent
En association avec l’atelier Goasmat-Arnold.de Saint-Jean-du-Gard.
Les communes de Cendras, Soustelle, Lamelouze, Saint-Paul-la-Coste et St-Martin de Boubaux, membres du syndicat d’aménagement et
de conservation de la vallée du Galeizon ont souhaité coordonner l’élaboration ou la révision de leur document d’urbanisme.

Une vallée qui se caractérise par de forts enjeux environnementaux, mais aussi démographiques.
Longue de 18 km et couvrant 8800 hectares, cette vallée cévenole, culmine à 924m d’altitude à l’ouest et s’ouvre sur la plaine
Languedocienne à l’est.
Son relatif enclavement en a fait un site naturel d’une exceptionnelle qualité.
Un groupement de communes fortement engagé dans le développement durable de la vallée.
La création du syndicat en 1991 fait suite au programme « l’homme et la biosphère » de l’UNESCO qui a abouti à la désignation de la
réserve Biosphère des Cévennes (1985) et qui inclut la vallée du Galeizon. Le syndicat a été désigné en 2005 comme gestionnaire du site
d’intérêt communautaire Natura 2000 de la vallée du Galeizon et le document d’objectif (mesures de gestion et de protection des habitats
naturels) a été élaboré parallèlement aux documents d’urbanisme.
La vallée est également un résumé de l’histoire récente des Cévennes: le bas de la vallée, qui s’était fortement développé pendant la
révolution industrielle, subit toujours la crise démographique et économique générée par la fermeture des mines.
Inversemment, le haut de la vallée, qui avait connu un exode rural ininterrompu depuis 1850, se repeuple de néo-ruraux à la recherche
d’un cadre naturel préservé. On y voit toujours, autour des mas, les jardins en terrasses et la châtaigneraie, représentatives des Cévennes.
La démarche : Afin d’inscrire la réflexion des communes dans le cadre géographique de la vallée, une synthèse des diagnostics des cinq
communes a été élaborée pour en dégager les enjeux communs et un comité de pilotage présidé par le syndicat a permis de faire avancer
la réflexion sur des thématiques transversales (l’environnement/ Natura 2000, l’eau potable, l’agriculture, les risques d’inondation,...).
Orientations d’aménagement
Cendras: porte d’entrée de la vallée du Galeizon (30)
1286 hectares. 1896 habitants en 2004. Approuvé janvier 2008.
encadrant le renouvellement
En association avec l’atelier Goasmat-Arnold.de Saint-Jean-du-Gard.
urbain du chef-lieu, cité jardin
créée par les Houillères. Commune rurale jusqu’au XIXe siècle, Cendras a connu un important développement urbain avec l’essor des
Houillères et de la sidérurgie sur le bassin d’Alès. Entre les deux guerres les Houillères créent une véritable cité
f jardin pour leurs ouvriers, à côté de l’ancienne abbaye.
La fermeture des mines touche durement la commune, qui a perdu depuis 1970 un tiers de sa population.

La révision du PLU est l’occasion de définir les grandes


caractéristiques des zones d’extension et du renouvellement
urbain du chef-lieu à travers des orientations sectorielles.
Les espaces agricoles ont été fortement protégés, ainsi
que les habitats naturels inventoriés dans le cadre de la
démarche Natura 2000.
Le risque d’inondations a amené à définir des préconisations
pour les hameaux situés dans le lit majeur.

Orientations d’aménagement
encadrant les opérations d’ensembles
des zones à urbaniser. i

Les extensions du chef-lieu dans leur contexteh


Lamelouze: commune du haut de la vallée du Galeizon (30)
81 habitants pour 883 hectares. Approuvé décembre 2007. En association avec l’atelier Goasmat-Arnold.de Saint-Jean-du-Gard.
Lamelouze a renoué depuis 1980 avec la croissance démographique, grâce à son cadre et aux nombreux mas qui ont été
restaurés. Comme de nombreuses communes cévenoles elle avait connu un important exode rural liée à la crise de l’économie
agricole et à l’attrait des communes minières.
Toutefois, l’absence de document d’urbanisme et la loi montagne étaient devenus un frein à son récent renouvellement.
Le PLU a rendu possible une densification du
chef-lieu, tout en permettant une extension
mesurée des autres hameaux.
Afin de prévenir les risques d’incendie, des
orientations prescrivent les aménagements et
équipements nécessaires aux zones à urbaniser.
Des prescriptions architecturales encadrent
la volumétrie et le rapport à la pente des
constructions neuves.

Une délimitation précise des prés en


terrasses et de l’ancienne châtaigneraie
qui participent à la structure paysagère des
hameaux cévenols a permis de les protéger.
f
TEGUI URBARCHI
ES I.A.P.
3
Aires de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine: AVAP couplée à une carte communale AJOUX (07)
AMUNATEGUI URBARCHI
AVAP AJOUX (07)
Zh1: Blaizac
AVAP AJOUX (07)
+ RACINES I.A.P.
avril 2013
limite de Zh1
zone constructible de la
Zh1: Blaizac 90 habitants pour 1220 hectares. CC approuvé en août et l’AVAP en octobre 2013 2.
En association avec l’agence Racines i.a.p.
carte communale limite de Zh1
zone constructible de la
carte communale

des règles spatialisées Proche et bien reliée aux centres urbains (Privas, Aubenas et le Rhône), la commune est constituée d’écarts et de 9 petits hameaux distants les
AVAP AJOUX (07)
Zh1: Blaizac
uns des autres et distribuées sur deux versants d’une vallée sans communication transversale aisée. Après des années d’exode rural, la population
limite de Zh1 remonte lentement, la construction neuve y est très limitée, 0,5 constructions neuves /an depuis 2000, en raison d’un manque de ressources (eau
zone constructible de la
carte communale notamment). La commune compte encore 7 exploitants agricoles, mais leur situation est fragile (castanéiculture et élevage ovin-caprin).
bergerie La commune, n’ayant pas à proprement parler de patrimoine monumental (le château d’Ajoux est détruit pendant les guerres de religion), le projet
d’AVAP a consisté à repérer les éléments remarquables du paysage proche et du patrimoine domestique.
bergerie

La carte communale ne prévoit que 5 à 6 constructions neuves dans des secteurs bien définis, pour en garantir une bonne insertion.
parcelle
566 parcelle
566

ponctuels à protéger aires à protéger éléments ponctuels à protéger aires à protéger


ntaine, bassin à préserver espaces ouverts (prés,
u à mettre en valeur) bergerie jardins en terrasses) fontaine, bassin à préserver espaces ouverts (prés,
(ou à mettre en valeur) jardins en terrasses) cimetière
espaces ouverts à protéger, cimetière
urs en pierre structurants espaces ouverts à protéger,
mais où l'implantation d'une murs en pierre structurants mais où l'implantation d'une
construction agicole est step step
construction agicole est
us à préserver permise sous conditions talus à préserver permise sous conditions

çade remarquable jardin à protéger façade remarquable jardin à protéger

AMUNATEGUI URBARCHI
650 650
semble patrimonial: parcelle ligne de crête à préserverensemble patrimonial: parcelle ligne de crête à préserver AVAP AJOUX (07)
+ RACINESmasseI.A.P. Zh2: Bouchet-Charrier-
6 (cour façade, porche) 566 (cour façade, porche)

orientations constructives/ orientations constructives/


avril 2013 mamelon rocheux à préserver d'aménagement
asse boisée à préserver boisée à préserver
parcelle
amelon rocheux
566 à préserver
d'aménagement
L'Adreyt

750
750

sens du faîtage des sens du faîtage des


constructions nouvelles constructions nouvelles

VC7
VC7
autre
limite de Zh2
des règles spatialisées
tre ruine susceptible d'être ruine susceptible d'être
reconstruite reconstruite Nord Nord
cheminements à mettre en interstice urbain et perspective cheminements à mettre en
erstice urbain et perspective
zone constructible de la

700
visuelle à maintenir valeur
700

uelle à maintenir valeur


vues lointaines remarquables place à aménager carte communale
place à aménager
prés en terrasses encore actifs à protéger, sur le serre au nord du hameau
0 10 50 100m
es lointaines remarquables 0 10 50 100m

tière P Stationnement existant


step
Fenière m
AVAP AJOUX (07) éléments ponctuels à protéger
Zh2: Bouchet-Charrier-
650 VC7 fontaine, bassin à préserver
Etable
L'Adreyt (ou à mettre en valeur)
limite de Zh2
Bouchet murs en pierre structurants
zone constructible de la VC5 châtaigniers
carte communale talus à préserver
VC7

P Nord existant
Stationnement façade remarquable
habitation
ensemble patrimonial:
700

éléments ponctuels à protéger parcelle 199 Hameau du Charrier


0 10 50 100m cimetière
fontaine, bassin à préserver murs en pierre structurants hameau de Blaizac
(ou à mettre en valeur)
porche
autre
murs en pierre structurants

hâtaigniers sculpture
talus à préserver aires à préserver
façade remarquable espaces ouverts (prés,
jardins en terrasses)
ensemble patrimonial: Charrier espaces ouverts à protéger,
parcelle 199
P mais où l'implantation d'une
murs en pierre structurants construction agicole est
permise sous conditions
anciens paturages retournant
L

autre
800

750

à la lande à mettre en valeur

Limite parcellaire

Limite parcellaire

H
jardin à protéger
ture
aires à préserver
espaces ouverts (prés,
L'Adreyt châtaigniers

jardins en terrasses) haie, masse boisée à


700

préserver
rrier

H
espaces ouverts à protéger,
mais où l'implantation d'une
construction agicole est
châtaigniers ligne de crête à préserver
insertions sur les hameaux de Blaizac et Bouchet D
permise sous conditions
D= H/2 ≥ 3m

anciens paturages retournant


P Ensemble urbain des règles et recommandations thématiques
remarquable compositions des volumes
à la lande à mettre en valeur prospect-implantation rive à double recouvrement

alignement
jardin à protéger châtaigniers voliges
châtaigniers
perspective sur le âti existant
650

à maintenir

H
TN

haie, masse boisée à chevron


préserver P vues lointaines remarquables
voie

ligne de crête à préserver


orientations constructives/
D

VC9 D≥H TN

Ensemble urbain d'aménagement


remarquable
VC7 sens du faîtage des rapport au relief matériaux et couleurs
constructions nouvelles corbeau
1/2

dessin séquence bois


perspective sur le âti existant ruine susceptible d'être
à maintenir reconstruite

9m maxi
vues lointaines remarquables

12m maxi
R+1
9m maxi

cheminements à mettre en R+1

Nord valeur R
R
remise

P stationnement à créer
orientations constructives/
d'aménagement clins frises feuil- Planches Planches
végétalisation des Le limousinage (moellons) Murs de blocage feuillurés letées simples rainurées
enrochements à réaliser
cas courant cas d'un terrain en pente (>20%)
sens du0faîtage
10 des 50 100m
constructions nouvelles
ruine susceptible d'être
reconstruite
cheminements à mettre en
valeur
P stationnement à créer
AVAP de Chassiers (07) Le Village feuillus
1003 habitants pour 1226 hectares. DIagnostic réalisé en 2014.
En association avec Damien Mercier et l’agence Racines i.a.p. vers Béthanie et la RD 103
Située au pied des Cévennes ardéchoises, sur les contreforts du Tanargue et à la périphérie de Largentière, la commune est comprise dans le
Parc naturel régional des Monts d’Ardèche. Tout en ayant un très vaste cadre naturel préservé, elle profite de sa proximité avec le bassin d’emploi pins

d’Aubenas et de Joyeuse et a connu un développement pavillonnaire qui a pu «miter» les bois au nord du village. A l’est se perpétue une activité
viticole conséquente qui met en valeur l’est du bourg.

e
gn
03

Li
D’origine médiévale, le village s’est développé sous l’influence de Largentière et de ses mines. La valeur patrimoniale du centre historique n°5

La
RD
du village avec la chapelle St Benoît, son église fortifiée, ses châteaux, façades de pierre et calades a permis d’obtenir le label village de
vers Largentière
caractère fin 2010. L’élaboration de cette AVAP, prescrite par la délibération du Conseil Municipal du 30 août 2011, prolonge cette démarche et
témoigne de la volonté communale de préserver son patrimoine bâti et naturel. vignes me
ram
Le diagnostic de l’AVAP a mi en valeur l’importante richesse architecturale de la renaissance, même si les constructions sont souvent mixtes voire des collages iag
s-d
d’époques différentes. Les zones de protection proposées se concentrent sur les secteurs à enjeux patrimoniaux, laissant de côté les secteurs pavillonnaires. loc

ieux
b
ie:
Evolution urbaine Bilan patrimonial architectural log

les R
3. fin XII ème
- XIIIème siècle Extraits du cadastre napoléonien 1839.
p ho
tour à bossage or
om
** Gé

41

1
VC

VC

Mairie - Château °° quès


° °*

19
Pose sur «quès»
de la Vernade *

VC
* **
*
* *ᵜ * * A

* °°*
Chassiers entre Viviers et de ** ° * ° °
A
A A
A
Croisée de style Renaissance que l’on retrouve
ᵜ °

tour
Toulouse * *
° ° °* °
A
A
sur les façades de la place
* * ** ° °

l’églis
Extraits du cadastre actuel
A

* °

place
du

5. fin XV ᵜ VC ᵜ *

e
ème
- début XVIème siècle 12 * *
*

rue
* compartiment
ᵜ ᵜ ° *
château de la Vernade ᵜ * * chanfrein
2 ᵜ*° ᵜ * P

° * A
croisillon
Génoise à deux rangs
°
* * * ° ou traverse
P

école *
tracé supposé * *° * * *°
de la muraille
° °° ° °*
1
°
* ° *
° *
château de la Motte * meneau
* ᵜ Chapelle St Benoit
A
° **
° ° plinthe
* ** ° ° * ° P
° °
° ° ° ° °* A
appui
° * *
*
°*
Deux châteaux et une muraille Evolution du cadastre: * Croisée composée d’un meneau et d’une
traverse aux arrêtes chanfreinées.
permanences / apparitions / disparitions
Légende °
ᵜ Château de
la Vernade
7. XVIII
rue
ème
et 1ère moitié du XIXème siècle M.H. monument historique
moulures en
C1 - immeuble d’intérêt patrimonial majeur baguettes

VC1
C2 - immeuble d’intérêt patrimonial remarquable
vestiges du
croisillon
C3 - immeuble d’accompagnement
manquant
C4 - immeuble dont l’amélioration
ou la disparition est souhaitable ᵜ

*ᵜ
élément remarquable

petit patrimoine agricole, hydraulique et religieux

°
P
élément dégradant

élément dégradé ou en péril ᵜ


La place principale A indice archéologique
Fenêtre très décorée de style manièriste à
- Peu de modifications, place fermée par ses façades façade urbaine remarquable baguettes croisées.
urbaines et ses deux verrous Nord et Sud.
- Densification du coeur d’îlot à vocation agricole.
mur ou muret structurant
Matériaux et techniques de constructions
OPÉRATIONS D’AMÉNAGEMENT : LES NONIÈRES (07), étude pré-opérationnelle éco-hameau des Bauméa
201 habitants pour 9,34 km2 En association avec Pöyry Aubenas. Aide à la programmation ASI avec le Valdac. Montant des travaux : 440 000 euros - Etude achevée 2013.

Située à cheval sur le vallon de l’Arnas, affluent de l’Eyrieux et la vallée du Doux, dans les Boutières, cette
voie de desserte

chemins piétons
commune avait, jusque dans les années 1970, une forte vocation agricole. Aujourd’hui, la commune attire
les ménages travaillant dans les industries des communes alentours séduits par son cadre naturel. La
maisons individuelles
maisons de ville

logements collectifs
commune est à équidistance du Cheylard, de Lamastre, de St Agrêve et Vernoux.
placette La municipalité choisi de créér un éco-hameau d’une dizaine de logements en accession et en
Scén 2 Scén 3 potagers location à proximité du hameau de Bauméa. Ce site profite d’un ensoleillement avantageux et est à
aire de jeux
10min. du Cheylard. Plusieurs scénario ont été proposés, la commune a fait le choix d’avoir l’habitat
groupé le plus en aval, près du hameau ancien et l’accession au-dessus.
Les pentes importantes, sont à la fois des contraintes fortes et des éléments apportant une qualité de
B8
CFD

6 5

vie: ensoleillement, vues lointaines, intimité, tout en créant un unité collective. Des potagers collectifs
0
60

sont à l’entrée du projet 6 1 5 5 95


P1:579,41

hameau ancien 0
B8 59
6 2

59
Scén 5 Scén 4 et 1

7,6
4
P31 9,15
59
0

:
%

61
-8,5
rampe privative

P30 9,50
%

59
% -14% ,5

:
éé -6,0 10
s cr 3 éé

P2
talu 6,4 cr

9.1:
59

P2
-3% lus

9:59

59
rs ta

9,77
ge s)

5
9,95
ota agé

58
blic s p én
nt pu in
am

logements accession
% neme
-4,2 soutè jard on
de (n
mur

P2
novembre 2013 - variante J
605

8:6
S=646m2

P2:
T4
B

58
00,47
86

3,
4

33

0
58
é
% cré
B -4,2 ents s
em lu
ionn n c ta
stat gree publi %
créé ever ent ,5
talus ènem
10
sout

P27:6
de T4
mur

01,49
vo
talus créé -1,5%
600
1
6,2

ie

P26:601,
58

P23:597,61
P22:596,9

T4

P3:
15,8%

cré

58
5
15,8%
S=552m2 6,2

Pt21
15,8% 2,7%

P24:600,33

5,
P25:601,14
5%

71

62
58 10,
15,8%
B8

:596
%

3
S=448m2+garage
ée 6

P4:
,5
3
15

Pt2

,24

58
0:5

6,29
95
,0%

,7
S=583m2

0
P1

0
9:59

12
6

0
% 6,1
5,28 4

e
2,0

11

rré
1
1 58
blic

12,0%
T4

P5:
pu

fe
T4 nt

58
me en
S=488m2
P18:594,79

6,51
ne re

potagers
rg

P5.
0
utè eve 6,2
595

1:58
e so ts 58
S=222m2
S=546m2+ garage en

12,0%
rd

6,59
em T4

individuel groupé locatif


mu nn

P6:
tio s
sta elle

58
,15
P17:594 ub
3

6,74
1 po
7,3

P7:
ux B8

T4
58

58
6