Vous êtes sur la page 1sur 8

Technologie de conception (MP1 & PC1) 2018-2019

Chapitre 1 : Etude des systèmes pluri-techniques


Analyse du besoin et analyse fonctionnelle
L’étudiant sera capable de :
• Isoler un système, justifier l’isolement et définir les éléments influents du milieu extérieur
• Identifier la nature des flux échangés (matière, énergie, information) traversant la frontière
d'étude
• Préciser les caractéristiques de la valeur ajoutée par le système
• Identifier et caractériser les éléments de structure (sous-ensembles fonctionnels, chaînes
fonctionnelles, partie opérative et partie commande)
• Identifier le ou les actionneurs ainsi que les pré-actionneurs associés et définir la nature des
énergies d'entrée et de sortie
• Identifier les capteurs et définir la nature des informations d'entrée et de sortie
• Analyser tout ou partie d'un système par un modèle de description adapté au point de vue
préalablement spécifié
• Décrire le fonctionnement en utilisant un vocabulaire adéquat et les outils de la communication
technique

1. Analyse fonctionnelle externe


Il s'agit d'une analyse qui part du besoin pour définir les fonctions attendues d'un produit. Lors de cette
analyse, le produit n'existe pas encore, à fortiori aucune solution n'est envisagée. On se place du point de vue
du client.
1.1. Besoin, Produit
1.1.1. Le besoin
Dans la société d'aujourd'hui, les individus sont amenés à acheter des produits, pour réaliser un rêve,
satisfaire une envie ou pour répondre à un besoin. Les entreprises réalisent donc des produits pour satisfaire
le besoin du client. Le client sera content si le produit qu'il achète satisfait son besoin.
1.1.2. Le produit
Un produit est une réalisation de l'homme, il n’est pas le fruit de la nature : il a été imaginé et réalisé pour
satisfaire un besoin de l'homme.
Un produit peut être :
• Un objet;
• Un processus;
• Un service.
1.2. Expression du besoin
1.2.1. Bête à cornes
La méthode d'expression du besoin repose sur trois questions :
• A qui le produit rend-il service?
• Dans quel but?
• Sur quoi le produit agit-il?
1
Page

IPEIB 2018 Lefi ABDELLAOUI


Technologie de conception (MP1 & PC1) 2018-2019

1.2.2. Caractérisation du besoin


L'expression du besoin n'est pas suffisante, l'étape suivante est la caractérisation du besoin : il s'agit de
qualifier et quantifier. La caractérisation précise les grandeurs mesurables liées à la matière d'œuvre.
Qualifier : identifier et exprimer le phénomène physique sur lequel le produit va agir et qui va générer la
satisfaction du client (la matière d'œuvre).
Quantifier : il s’agit de préciser la métrique qui va permettre d’appréhender l’effet du produit sur le
phénomène et de donner le seuil de satisfaction du client. On définit un critère (grandeur physique
mesurable) et on précise une valeur c’est-à-dire un niveau attendu.

La caractérisation permet la validation de la satisfaction du client. Le client sera supposé satisfait lorsque le
phénomène physique aura atteint ou dépassé le seuil, le niveau.
Exemple : Le Segway
Le Segway agit sur les déplacements de l'individu, les phénomènes physiques mesurables sont en particulier
la vitesse de déplacement, la distance possible (en autonomie)…

1.3. Analyse fonctionnelle du besoin


1.3.1. Graphe des fonctions de service (ou des inter-acteurs)
La définition des relations entre le produit et les éléments du milieu extérieur est généralement une
"histoire" de spécialistes, qui "racontent" l'utilisation du produit, pour envisager toutes les
interactions avec l'extérieur.
Les Eléments du Milieu Extérieur (EME) peuvent être de différente nature :
• Physique (relatif à des matériaux, au milieu ambiant…)
• Humain (relatif à l'ergonomie, au poids, à la maintenance…)
2

• Technique (relatif à la source d'énergie…)


Page

IPEIB 2018 Lefi ABDELLAOUI


Technologie de conception (MP1 & PC1) 2018-2019

Les relations sont les fonctions de service du produit. On distingue deux types :
• Relations entre deux EME par l'intermédiaire du produit : ce sont les fonctions principales.
• Relation entre un EME et le produit, ce sont des fonctions contraintes, Elles caractérisent
l'adaptation et l'action du produit à l'environnement ou les contraintes de l'environnement sur
le produit.

FS1 : Permettre au conducteur de se déplacer aisément sur la route (en ville).


FS2 : Donner au conducteur une sensation de stabilité
FS3 : Rester insensible aux perturbations provenant de la route
FS4 : Rester manœuvrable dans la circulation
FS5 : Etre peu encombrant
FS6 : Contribuer au respect de l’environnement
1.3.2. Caractérisation des fonctions de service
Comme pour le besoin, il faut maintenant caractériser les fonctions de service :
• Qualifier par des mots les critères de performance de l'action décrite par le verbe. Il s'agit
d'identifier la grandeur physique qui évolue, et de préciser le critère qui va permettre son
évaluation.
• Quantifier pour chaque critère le niveau de performance et les limites d'acceptabilité.
L’exemple ci-après présente un tableau dans lequel on résume les informations minimales pour
qualifier et quantifier la fonction de service FS4 du Segway.

2. Architecture fonctionnelle : Chaîne d'énergie/Chaîne d'information


2.1. Architecture d'une chaîne fonctionnelle
L'étude des systèmes pluri-techniques conduit à établir l'architecture fonctionnelle d'un produit à partir des
flux de Matière–Energie–Information, et d'en identifier les fonctions techniques génériques. Ainsi pour
chaque chaîne fonctionnelle, on peut établir un graphique tel que présenté ci-dessous.
3
Page

IPEIB 2018 Lefi ABDELLAOUI


Technologie de conception (MP1 & PC1) 2018-2019

2.1. Chaîne d'information


La figure ci-dessous donne une idée sur la chaine d’information composée des blocs « ACQUERIR »,
« TRAITER » et « COMMUNIQUER ».

2.1.1. ACQUERIR :
Les capteurs assurent l’ensemble des fonctions de la chaîne d’acquisition de données.
La figure suivante présente quelques capteurs utilisés industriellement
4
Page

IPEIB 2018 Lefi ABDELLAOUI


Technologie de conception (MP1 & PC1) 2018-2019

2.1.1. TRAITER :
L’unité de traitement regroupe les composants (relais électromagnétique, opérateur logique, etc.) et les
constituants (API, cartes à microprocesseur, micro-ordinateurs, etc.) destinés au traitement des informations
émises par les organes de commande de la PR et capteurs de la PO.

2.1.3. COMMUNIQUER
L’interface Homme/Machine qui comporte le pupitre de dialogue homme-machine équipé des organes de
commande permettant la mise en/hors énergie de l’installation, la sélection des modes de marche, la
commande manuelle des actionneurs, la mise en référence, le départ des cycles, l’arrêt d’urgence… ainsi que
des signalisations diverses telles que voyants lumineux, afficheurs, écrans vidéo, Klaxons, sonneries, etc.

Eléments pour traduire la consigne Eléments pour informer l’utilisateur

Eléments de communication avec d’autres systèmes

2.2. Chaîne d'énergie


La figure suivante correspond à la chaine d’énergie représentée par les blocs « ALIMENTER »,
« DISTRIBUER », « CONVERTIR » et « TRANSMETTRE ».
5
Page

IPEIB 2018 Lefi ABDELLAOUI


Technologie de conception (MP1 & PC1) 2018-2019

2.2.1. DISTRIBUER
Les préactionneurs sont des éléments chargés d'adapter, d’une part, le faible niveau énergétique disponible
en sortie de la partie commande au besoin de la partie opérative et de distribuer ou de moduler, d’autre part,
l’énergie délivrée aux actionneurs.

Carte de puissance Contacteur Variateur Distributeur pneumatique


2.2.2. CONVERTIR
Les actionneurs sont les éléments chargés de convertir la puissance distribuée en puissance mécanique (de
translation ou de rotation) ou un autre type afin de l’adapter au besoin de la partie opérative.

Moteur à Courant continu Moteur asynchrone Vérin pneumatique Vérin hydraulique


2.2.3. TRANSMETTRE
Les transmetteurs sont les éléments chargés d’adapter et de transmettre la puissance mécanique délivrée
par l’actionneur pour la rendre utilisable par l’effecteur.
6
Page

IPEIB 2018 Lefi ABDELLAOUI


Technologie de conception (MP1 & PC1) 2018-2019

2.3. Chaine d’information/chaine d’énergie


La figure suivante correspond à la chaine d’information/chaine d’énergie d’une manière plus générale.

3. ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE


Il s'agit de l'étude des fonctions de services réalisées à partir des solutions techniques proposées par
l'entreprise pour réaliser le produit. On se place du point de vue de l'exploitant ou du concepteur.
3.1. FAST: Function Analysis System Technic
La méthode FAST est un outil graphique qui permet de détailler les fonctions techniques et les
solutions associées. Organisé de la gauche vers la droite, partant d'une fonction de service, le
diagramme F.A.S.T recense toutes les fonctions techniques et pour finir il présente les solutions
technologiques définies.
Les règles de syntaxe sont les suivantes :

Exemple : le Segway
7
Page

IPEIB 2018 Lefi ABDELLAOUI


Technologie de conception (MP1 & PC1) 2018-2019

3.2. SADT : Structured Analysis & Design Technic


Il s'agit d'un outil d'analyse descendante d'un système, qui permet une étude progressive : du global,
vers le détail. Elle permet de décrire des systèmes où existent des flux de matières d'œuvre (produits,
énergies et informations). Le modèle de représentation prend la forme d'Actigrammes, rectangles
basés sur les activités ou les fonctions du système.

Structure des différents niveaux

8
Page

Fin du chapitre 1
IPEIB 2018 Lefi ABDELLAOUI