Vous êtes sur la page 1sur 7

L’indexation communautaire en bibliothèque

Livre Blanc réalisé par

Résumé 


L'indexation professionnelle de documents par indexation matière consiste à assigner à un


document le sujet dont il traite ou qu'il représente. Cette indexation matière se retrouve dans les
notices bibliographiques au sein des catalogues de bibliothèques. Avec lʼémergence des réseaux
sociaux, une nouvelle forme dʼindexation apparaît, réalisée par des communautés dʼusagers.
Cette indexation communautaire soulève de nouveaux enjeux et opportunités pour la
recherche et le catalogage de livres en bibliothèque.



Objectifs du présent document 


• Comprendre ce qu’est l’indexation communautaire et quelle est son utilité en bibliothèque


• Clarifier les différences entre indexations communautaire et professionnelle
• Présenter les enjeux futurs propres aux techniques d’indexation communautaire

Livre blanc : L’indexation communautaire en bibliothèque Babelio.com - septembre 2010


L’indexation communautaire en bibliothèque

1. De l’indexation professionnelle à l’indexation personnelle

Les acteurs du livre (bibliothèques publiques, libraires, éditeurs) utilisent des langages
d’indexation documentaires qui permettent de classer et retrouver livres dans des catalogues
parfois très larges, en décrivant précisément le sujet contenu dans les documents en
question.

Afin d’assurer un catalogage de qualité, ces indexations sont réalisées par des
professionnels de l’information documentaire et doivent respecter des contraintes
communes. Par ailleurs, bien que partiellement évolutifs ces langages doivent être régulés
par des autorités.

Depuis l’avènement des réseaux communautaires sur internet, une nouvelle forme
d’indexation apparaît, réalisée par le grand public. Tout en faisant apparaître des contraintes
et des problématiques jusque là inconnues, ces formes d’indexations communautaires
offrent aussi une opportunité radicalement nouvelle dans le domaine du catalogage, de la
recherche et de la découverte de documents, en particulier de livres.

2. Les réseaux d’indexation communautaire de livres

Parallèlement à l’émergence des réseaux sociaux apparaissent des sites dédiés au


catalogage de livres. Babelio.com, permet aux internautes francophones d’y créer leurs
bibliothèques virtuelles : pour conserver une trace de leurs lectures, classer leurs livres ou
partager leurs goûts littéraires avec d’autres lecteurs.

Pour organiser leurs bibliothèques personnelles, les internautes peuvent ranger leurs livres
dans des étagères virtuelles en ajoutant librement des “tags” ou “étiquettes” de classement.

Ex. Ajout du mot-clé “philosophie politique” sur Surveiller et Punir sur l’interface Babelio

Livre blanc : L’indexation communautaire en bibliothèque Babelio.com - septembre 2010


Ces classifications sont exclusivement guidées par la subjectivité des utilisateurs. Elles sont
multiples, ouvertes et sans contraintes. Et elles servent à chacun des utilisateurs à classer
leurs bibliothèques personnelles.

La mise en commun de toutes ces données personnelles permet de créer un ensemble


synthétique d’informations qui pourra être exploité par un utilisateur tiers, n’appartenant pas
forcément au réseau.

Ex : nuage des mots clés utilisés par 120 lecteurs pour décrire 1984 de Georges Orwell sur Babelio

La logique de l’indexation communautaire, (ou « folksonomie ») est ainsi de proposer une


méthode de classification de l’information à la fois collaborative et décentralisée.

3. Comparaison de l’indexation communautaire et professionnelle

L’indexation professionnelle (taxinomie) et l’indexation communautaire (folksonomie) se


complètent et se différencient à plusieurs égards.

-Qui contribue? : la contribution au sein des taxinomies est réservée aux professionnels du
monde documentaire. A l’inverse, bibliothécaires, documentalistes, ou utilisateurs lambda
contribuent en commun à la création des folksonomies

-Evolutivité : les langages d’indexation professionnels doivent respecter des normes


communes assez rigides. A titre d’exemple, la classification Dewey repose sur 100 divisions
qui n’ont que peu évolué depuis leur création en 1876. A l’inverse la classification
communautaire ne répondant à aucune contrainte de structure, elle évolue en permanence
et en temps réel. Les classifications émergent spontanément du langage des utilisateurs : il
n’y a par exemple pas de délai entre l’apparition d’un nouveau genre littéraire comme la
« bit-lit » (genre littéraire auquel appartient la série de Stéphenie Meyer et dans lequel les
protagonistes sont des vampires) et sa classification par les internautes en tant que tel

-Langage d’indexation : l’indexation communautaire étant réalisée par les internautes, elle
se fait dans leur langage. A ce titre elle facilite la recherche et la découverte d’un catalogue
par les usagers, car elle utilise des termes facilement interprétables par eux, bien que parfois
très éloignés des langages d’indexation professionnels.

Livre blanc : L’indexation communautaire en bibliothèque Babelio.com - septembre 2010


Ainsi, il est possible pour les usagers de rechercher des livres de “space opera”1, sur “jack
l’éventreur” ou des “romans autobiographiques", indépendamment de l’intégration ou pas de
ces thématiques à des langages professionnels.

-Ressources nécessaires et incitation : afin d’indexer des catalogues de taille parfois


conséquentes, d’importantes ressources humaines sont nécessaires. Alors que les
indexations taxinomiques se font par des groupes restreints de professionnels, l’indexation
communautaire ne peut être réalisée que par des masses importantes d’utilisateurs.

En proposant aux usagers un outil de classement de leur propre bibliothèque personnelle,


les sites de catalogage sociaux comme Babelio réussissent à récupérer un volume important
de données d’indexation communautaire.

On pourrait tenter de résumer ces couples d’opposition entre indexation communautaire et


taxinomique :

Mode d’indexation Communautaire Taxinomique

Exemple Delicious2 / Babelio Rameau / Electre

Contribution des utilisateurs Ouverte Fermée

Langage d’indexation Utilisateur Professionnel

Evolutivité Dynamique en temps réel Statique/Semi-statique

Contrôle de la qualité de Semi-automatisé Manuel


l’indexation

Ressources nécessaires Masse critique Groupes de


d’utilisateurs professionnels

Incitation à la contribution Personnelle Professionnelle


























































1 - Sous genre de la science fiction reprenant les motifs du récit d'aventure ou du western transposés dans l'espace

2 - Delicious est un site web social permettant de sauvegarder et de partager ses marque-pages Internet et de les classer selon
le principe de folksonomie par des mots clés



Livre blanc : L’indexation communautaire en bibliothèque Babelio.com - septembre 2010


4. Les nouvelles contraintes de l’indexation communautaire

Les communautés d’internautes qui indexent le contenu ne sont soumises à aucune


contrainte. Cette grande liberté offre des avantages par rapport aux indexations
professionnelles, notamment à travers la souplesse et l’évolutivité du langage d’indexation,
mais aussi car cette liberté permet de générer d’importants volumes de données.

Toutefois, cette absence de contrainte pour l’utilisateur génère de nouvelles difficultés. Nous
pouvons ainsi en donner quelques exemples et les solutions trouvées ou en cours de
développement.

Variabilité d’orthographe

L’absence de norme d’indexation implique que des internautes différents indexent sous des
formes différentes un même titre. Si c’est un homme de Primo Levi, pourra par exemple être
indexé avec les étiquettes suivantes : “deuxième guerre mondiale”, “ww2”, “guerre 39-45”,
“2ème gm” etc. Ces mots-clés d’indexation, bien que différents ont pourtant le même sens.

Nous avons donc mis en place sur Babelio des technologies et des outils qui permettent
d’associer les différentes occurrences de plusieurs mots clés, prenant en compte les
variations de formes et d’orthographes.

Ex. Sélection parmi les 43 synonymes sur Babelio pour le mot clé «2ème guerre mondiale

Structuration

Les langages d’indexations professionnels sont structurés en ensembles et en sous


ensembles.

Exemple de structuration et de divisions successives au sein de la classification Dewey


600 – Techniques
640 - Vie domestique
641 – Alimentation
641.5 – Cuisine
641.57 - Cuisine pour les collectivités

Livre blanc : L’indexation communautaire en bibliothèque Babelio.com - septembre 2010


A l’inverse les indexations communautaires ne sont pas structurées dans la mesure où les
mots clés sont ajoutés librement par les usagers. Il est ainsi nécessaire de mettre en place
une structuration a posteriori.

Sur Babelio, les mots clés sont ainsi reclassés dans 4 catégories majeures :

- Genre de l’œuvre. Ex : «roman», «poésie», «nouvelles»


- Thème. Ex : «deuxième guerre mondiale», «cuisine»
- Période historique. Ex : «littérature du XVIIIème siècle», «livre sur l’antiquité»
- Lieux et nationalités. Ex : «auteur suédois», «littérature italienne»

Cette première structuration permet notamment de faciliter la lisibilité des nuages de mots-
clés en rapprochant les étiquettes avec une proximité de sens. Mais en outre elle est
exploitable pour améliorer les services de suggestions automatisées de lectures : deux titres
ayant le même genre, le même thème et la même origine géographique seront ainsi
considérés comme fortement similaires.

Qualité des métadonnées

Les folksonomies étant totalement libres, certains internautes utilisent des mots clés
inexploitables en vue d’une indexation communautaire car ils ne diffusent qu’une information
subjective. Exemples de types de mots clés concernés :
- Mots clés à usage personnel. Ex : “lu en 2009”, “emprunté” ou “dédicacé”.
- Mots clés à usage appréciatif. Ex : “à lire absolument”, “sans intérêt”

Nous avons donc mis en place des outils et des technologies qui permettent de retraiter
l’information communautaire afin d’en supprimer les étiquettes et mots-clés n’ayant pas de
valeur d’indexation pour une bibliothèque publique ou pour un libraire.

En guise de conclusion

La grande liberté offerte aux utilisateurs par l’indexation communautaire est à la fois une
contrainte, en ce qu’elle impose de retraiter et de restructurer les informations générées, et
une force importante car elle permet de générer de très importants volumes de données,
indexant ainsi avec précision des catalogues très larges.

L’indexation communautaire de livres, issue des réseaux sociaux n’a pas pour ambition de
se substituer aux indexations professionnelles. Bien au contraire, elle la complète et la
renforce en apportant des informations d’indexation complémentaire, dans le langage des
usagers.

Livre blanc : L’indexation communautaire en bibliothèque Babelio.com - septembre 2010


Qui sommes-nous?

Babelio.com, le réseau social des livres et des lecteurs

Babelio.com est le réseau social francophone dédié aux livres et aux lecteurs. Il permet aux
internautes de classer leurs lectures et de partager leurs découvertes de livres et d’écrivains.

Créé en 2007, Babelio est le réseau de lecteurs le plus dynamique avec notamment 100 000
visiteurs mensuels, plus de 45 000 avis de lecteurs et de professionnels, 25 000 citations et
extraits d’œuvres ajoutés et 7600 vidéos d’écrivains.

Babeltheque.com, le web 2.0 en bibliothèque

Babelio propose aux bibliothèques publiques des services professionnels d’enrichissement


de leurs catalogues, permettant d’y intégrer les contenus générés la communauté de
Babelio. Ce service – Babelthèque - propose notamment l’intégration des 70 000 critiques et
extraits d’oeuvres et des recommandations de lecture automatisées dans les notices
bibliographiques des OPAC.

En outre, Babelthèque propose de découvrir les catalogues de bibliothèques publiques à


travers des mots-clés générés par les membres de Babelio, constituant de ce fait une
indexation communautaire de documents, aussi appelée folksonomie.

Vous pouvez également découvrir Babelthèque chez nos bibliothèques partenaires.

Exemple sur la notice de «Les bienveillantes de Johnathan Littell» dans le catalogue de la


Bibliothèque Municipale de Toulouse : http://bit.ly/d3pQTE

Plus d’informations
Découvrez les services de Babelthèque sur www.babeltheque.com


Contactez-nous pour recevoir une documentation détaillée ou un test gratuit : 


Pierre Fremaux
Babelio.com / Babeltheque.com
pierre@babelio.com
+ 33 6 63 01 56 05

Livre blanc : L’indexation communautaire en bibliothèque Babelio.com - septembre 2010