Vous êtes sur la page 1sur 3

RREPUBLIQUE ISLAMIQUE MAURITANIE

Institut Supérieur des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de

I ‘Urbanisme (ISM-BTPU)

ECOLE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE

DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL

TP N°3

Etude avancées sur la flexion Simple des poutres


(suit)

PRESENTE PAR :173002- Mohamed Mamoud Ould Cheibani

173049-Fatimetou babe ahmed

PROFFESEUR : MewguvElezza Ahmedsalek


800 Longueur du cantilever(mm)
Matériaux de l'éprouvete
Acier d'essai

26 Largeur de poutre,b(mm)

5 Hauteur de poutre,h(mm)
charge
Fléchissement à l position de Fléchissement de la partie en
Rotation, θ (rad)
charge charge ƒ (mm) porte à faux Δ (mm)

Vaeur Valeur
Réel Théorique Réel Net Δ- ƒ
comporateur comparateur Réelle Théorique
(mm) (mm) (mm) en(mm)
(mm) (mm)

0 23,88 0 0 24,11 0 0 0 0
5 19,74 4,15 4 17,96 6,15 2 0,01 0,01
10 15,68 8,21 8 11,75 12,36 4,36 0,02 0,02
15 11,57 12,32 12 5,53 18,58 16,58 0,0329 0,03
20 7,62 16,62 16
Tableau 2:Fléchissement et rotation d’une poutre cantilever
Portée d'essaai,L(mm)

Matériaux de l'éprouvette d'essai

Largeur du poutre ,b(mm)

Hauteur du poutre ,d(mm)

la charge W à Fléchissement à mi-portée, ƒ(mm)

A B Valeur du comporateur (mm) Réel Théorique

0 0 25 0 0

20 0 21,2 3,8 3,74

20 20 19,56 5,44 6,55

20 10 20,88 4,12 5,14


Tableau 2:FLECHISSEMENT CENTRALE D’UNE POUTRE EN APPUIS SIMPLES SOUMIS A DEUX
CHRGES PONCTUELLES

Conclusion :
J’ai constante dans ce tp qe :
nous avons démontré la méthode de sections
Et j'ai constante que la difference entre les resultatsexperimentales et les valeurs
varies par a port à la distance
Ce TP nous a permis de mieux comprendre le comportement des poutres à la
flexion