Vous êtes sur la page 1sur 7

Pollution des ressources en eau

20
I- INTRODUCTION

Les sources de pollution sont d'origines diverses. Le développement


croissant en gendre souvent des désagréments irréversibles au détriment de
l'humanité et ceci malgré les lourds tribus consentis.
Dans les différents secteurs, des pollutions peuvent survenir. Ces pollutions
peuvent être d'origine accidentelle ou fatale, c'est à dire engendrée lors de
l'exécution ou de l'exploitation d'un projet ;
Actuellement, l'accroissement démographique galopant a engendré des
besoins en eau croissants, d'où des rejets en eau polluée. Il en est de même pour
l'industrialisation (produits chimiques) et l'agriculture (pesticides et autres) ;
Pour le court et moyen terme, si des mesures d'urgence ne sont pas prises,
les réserves des ressources hydriques seront sérieusement menacées par la
pollutions qui est souvent un phénomène irréversible et par voie de
conséquence, l'Algérie payera un très lourd tribu ;
Beaucoup de pays fortement développés, conscients des risques encourus
par ce phénomène de pollution, se sont érigés en mouvements et même en partie
politique très influents, pour décider sur le choix du développement ainsi qu'à la
stratégie à adopter.

Il- Type de pollution :

1- Pollution domestique :

La pollution domestique provient essentiellement des effluents domestiques ; les


raisons de cette pollution sont multiples.
• Points de rejets à proximité des nappes sans prétraitement
• Fuites enfouies des réseaux d'assainissement
• Fosses septiques
• Rejets des effluents domestiques dans les bassins versants des barrages.

21
2- Pollution industrielle :

La pollution industrielle est due essentiellement soit au rejet des produits


chimiques brutes soit au rejet des eaux sans prétraitement dans les oueds qui
polluent aussi bien les nappes que le littoral.
La pollution industrielle est très variée d'une part et généralement très complexe à traiter.
Les industries sont classées par catégorie :

Industries très polluantes


• Tannerie
• Papeterie - Pharmaceutique
• hydrocarbure
• Aciérie
• Laiterie
• Transformation agro- alimentaire

3- Pollution agricole :

La pollution agricole est due essentiellement aux engrais telles que les nitrates et
les pesticides. Les agriculteurs, dans le but d'augmenter le rendement des terres
et la protection des produits agricoles utilisent ces derniers sans pour autant respecter
le plus souvent les doses prescrites. Lors des pluies abondantes, le lessivage
des sols est inévitable est induit d'une façon incontournable à la pollution aussi bien
des nappes que les cuvettes des barrages.

22
4- Pollution marine :

La pollution marine ou « Intrusion du biseau salé » s'explique par le phénomène


dépressionnaire (Gradient hydraulique) créé par des pompages intensifs à partir de
forages se trouvant sur le littoral. Généralement se phénomène est irréversible.

5- Pollution animale :

La pollution animale est due essentiellement aux rejets à partir des sites d'élevages
intensifs, tels que les poulaillers industriels (rejets de Fuentes), les formes d'élevages
(bovins, caprins ................................................................................ ).

III- IMPACTS :

Pour mesurer l'impact de toutes ces formes de pollution, des études d'impact sur
l'environnement sont lancées soit en parallèle avec les projets d'aménagement (
23
Barrages, Forages ,STEP, Station de Dessalement d'eau de mer, Réseaux
d'assainissement, Développement de centres industriels et autres). Soit après exécution de
ces projets, mais malheureusement dans ce dernier cas, les impacts de pollution seront très
couteaux aux collectivités.

1- Nappes souterraines :

Toutes ses sources de pollution peuvent être fatales aux nappes, cependant avec des
études assez poussées sur les sols, ces eaux peuvent servir à la recharge des nappes
après traitement adéquat (STEP, Lagunage, ).

2- Barrages :

La cuvette des barrages est alimentée par les bassins versants et le différents oueds qui
convergent (Lessivage).
La qualité de l'eau de la cuvette n'est que le reflet des rejets. Un pré traitement naturel
des eaux serait très bénéfique sachant que la cuvette des barrages est un décanteur
parfait et de ce fait influerait d'une manière assez sensible sur le coût du
traitement de potabilisation.

IV- Moyens de lutte :

Les moyens de lutte contre la pollution sont divers. Cependant il faudrait insister sur les
moyens préventifs qui sont en général peu coûteux afin d'éviter les conséquences assez
fâcheuses. A titre d'exemple nous pouvons citer la mise en place du code de l'eau qui
est basé essentiellement sur le principe du pollueur payeur.

1- Réseaux d'assainissement :

Les réseaux d'assainissement sont des moyens pour transporter les eaux usées des
différents points vers un point de rejet. Ce point de rejet doit faire l'objet d'une étude
assez détaillée pour mesurer l'impact de la qualité sur la ressource et d'une façon
générale sur l'environnement.
Il existe différents types de réseaux d'assainissement

• Réseaux unitaires
• Réseaux séparatifs
• Réseaux pseudo-séparatifs.

2- Station d'épuration (STEP) :

Les stations d'épuration ont pour rôle d'éliminer les produits polluants contenus dans les
eaux usées, avant leur rejet dans le cours des oueds.
24
Les débits d'eau usée fluctuent selon les saisons et surtout selon les intensités. Afin de
moduler ces débits, le collecteur principal acheminant ces eaux usées vers la STEP
est équipé d'un déversoir d'orages.

3- Suivi et contrôle des sites industriels :

Le suivi et contrôle des sites industriels pour mesurer les risques encourus doivent être
exécutés selon des normes et sur avec des moyens technologiques spécialisés. A titre
d'exemple les cuves des hydrocarbures, sont contrôlées aux « rayons lasers «
annuellement. Certes c'est une opération préventive assez coûteuse à première vue, mais
comparer aux risques encourus, cela ne représente pas grand chose.
• Cas de SIDI-ARCINE (EL-HARRACH)
• Cas des puits de pétrole dans les régions du sud
• Cas des cuves des stations d'essence.

Les cimenteries sont de nos jours des sites de pollution par excellence. Des
ravages écologiques sont constatés, malgré des mesures peu adéquates sont utilisées.
Des filtres, comme solutions ; sont préconisées. Certes, ils diminuent les dégâts,
mais ne constituent la solution idéale. Dans ce contexte, nous pouvons citer les
cimenteries de MEFTAH ; POINTE PESCADE et autres. Les retombées des poussières
sont cancérigènes. Des études statistiques montrent bien l'évolution du cancer, des
maladies de la peau dans les régions avoisinantes de ces sites industriels.
Les usines d'engrais d'ASMIDAL sont les sources de pollution atmosphérique et par voie
de conséquence sont à l'origine des maladies tels que l'asthme, les conjonctivites …etc
.

4- Suivi et contrôle des tracés des canalisations :

Les conduites transportant les hydrocarbures sont soumises à des hautes pressions et
sont dotées d'une protection cathodique. Malheureusement des points faibles sont
rencontrés dans ces canalisations.
A cet effet, un suivi rigoureux est fait lors de l'exécution de ces projets et un contrôle strict
est effectué périodiquement avec des moyens technologiques sophistiqués tels que les «
balais électriques », « la radioscopie ».

5- Choix et dosages des engrais :

Certes l'apport des engrais constitue un moyen de rentabilité des terres, mais avec
des doses au delà des normes constitue des risques importants. En effet, le lessivage
des terres augmente la concentration de ces engrais dans les cuvettes des barrages et
au niveau des nappes par infiltration.
Pour éviter ces conséquences assez coûteuses, des études agro-pédologiques sont
nécessaires pour définir les types d'engrais ainsi que leur dosage. Dans ce cadre, il y a
lieu de définir des périmètres de protection, des nappes, des cuvettes, des barrages
25
et des sources.

6- Types d'élevage- Rejets :

Les types d'élevage sont classés en fonction des rejets. L'aliment d'engraissement de
l'élevage peut être une des causes des sources de pollution. Les poulaillers par excellence
constituent une des sources les plus polluants à travers les rejets des Fuentes.

V- Conclusion :

Comme il a été signalé plus haut les sources de pollution sont diverses, mais le plus
souvent inévitables pour assurer tel ou tel développement. Cependant, dans le bien fondé d'un
projet, il est nécessaire de prendre en charge les pollutions engendrées, non après coup,
mais au niveau de l'étude du projet. Cette manière de conception, nous permet de mesurer les
coûts induits et d'éviter les phénomènes de pollution irréversibles.
La police des eaux est un des moyens de mettre de l'ordre dans un environnement assez
hostile.
Pour que cette police des eaux soit efficace, il faut lui donner les moyens dissuasifs. Dans
les pays les plus développés et devant l'ampleur des dégâts, des mouvements associatifs se
sont constitués pour remettre en cause des politiques. A titre d'exemple, nous pouvant
citer le mouvement européen des « VERTS » qui propose le démantèlement de toutes les
stations nucléaire en Allemagne. Le coût de ce programme est de 100milliard d'euros.

26