Vous êtes sur la page 1sur 7

Supplément de fer directement observé pour le contrôle de l'anémie ferriprive

L'anémie est un problème majeur de santé publique qui affecte 1,6 milliard de personnes dans le
monde. La mauvaise conformité de la supplémentation en fer reste le principal facteur contribuant à
la prévalence élevée de l'anémie. Le document actuel a examiné l'efficacité de l'observation directe
de la supplémentation en fer par voie orale sur l'anémie. Une recherche systématique a été effectuée
par le biais de bases de données électroniques et de bibliothèques locales. Les stratégies de
recherche ont utilisé les en-têtes des matières et les mots clés «directement observés» et
«supplément de fer». Les recherches ont été recherchées jusqu'en avril 2014. Au total, 14 articles ont
été inclus dans l'étude. Les résultats ont été présentés dans trois catégories. Premièrement, tous ceux
qui ont signalé une amélioration de la conformité de la supplémentation en fer. Deuxièmement, la
réduction de la prévalence de l'anémie a été signalée par tous et le troisième, tous sauf une signalée
a augmenté le taux d'hémoglobine dans le sang. L'observation directe d'une supplémentation en fer
est une approche efficace pour la prévention et la gestion de l'anémie chez les groupes vulnérables.
Cependant, des essais plus importants sont nécessaires avant de conclure que la mise à l'échelle de la
supplémentation en fer directement observée par les bénévoles de la santé communautaire serait
bénéfique.

introduction

L'anémie est un problème majeur de santé publique qui affecte 1,6 milliard de personnes dans
les pays en développement et les pays développés avec des conséquences graves, comme le
risque accru de mortalité maternelle et infantile. [1] Selon l'Organisation mondiale de la santé,
l'anémie ferriprive (IDA) a entraîné 273 000 décès en 2004, avec 97% des décès survenus
dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. [2] La carence en fer nutritionnel est plus élevée
dans les segments de population qui sont au taux de croissance de pointe et ont donc une
exigence plus élevée de fer, à savoir les nourrissons, les jeunes enfants et les femmes
enceintes. [3] Selon la base de données mondiale sur l'anémie, la prévalence de l'anémie était
plus élevée chez les enfants d'âge préscolaire (47,4%) et les femmes enceintes (41,8%). [1]
Selon l'Enquête nationale sur la santé dans la famille - 3 2005-2006, environ 58% des femmes
enceintes et 78,9% des enfants âgés de 6 à 35 mois étaient anémiques en Inde. [4] La
supplémentation en fer est une stratégie primaire pour lutter contre l'IDA en Inde. Cependant,
le succès de la supplémentation en fer dépend en grande partie de l'efficacité du système de
livraison et de la conformité des destinataires cibles. Les enquêtes nationales indiquent que
seulement 31% des femmes enceintes en Inde ont pris des suppléments de fer pendant plus de
90 jours. [5] La mauvaise conformité de la consommation de suppléments de fer chez les
femmes enceintes et allaitantes et les enfants est l'une des principales raisons de la forte
prévalence continue de l'anémie. [6]

L'observation directe de la supplémentation en fer est considérée comme une nouvelle


approche pour améliorer la conformité. Le document actuel examine la littérature scientifique
disponible pour étudier l'efficacité de l'observation directe de la supplémentation en fer par
voie orale sur l'IDA parmi les groupes d'âge vulnérables.

Matériaux et méthodes
Sources de données et stratégie de recherche

Une recherche systématique a été effectuée par deux auteurs indépendamment en utilisant la
méthode électronique ainsi que la méthode manuelle. La recherche électronique a été
effectuée avec PubMed, Google Scholar, Cochrane Library, Medline (Ovid), IndMed,
Embase, Organisation mondiale de la santé et Biomed Central Databases. Les stratégies de
recherche ont utilisé les en-têtes des matières et les mots clés («directement observé» et
«supplément de fer»). Les bibliographies des lignes directrices, des revues et des rapports
pertinents ont également été lues pour identifier les rapports principaux pertinents. La
recherche manuelle a été effectuée à BB Dikshit Library of All Inde Institute of Medical
Sciences, New Delhi, et National Medical Library, New Delhi.

Pour les études non publiées et la littérature grise, des résumés de thèse internationaux, Centre
de réseau d'information et de bibliothèque (INFLIBNET), Scholarius et Eldis ont été
recherchés. Des recherches en ligne sur les principales conférences ont été organisées pour
identifier la littérature non publiée. "ResearchGate", un site de réseautage social pour les
scientifiques et les chercheurs, a également été utilisé pour obtenir des informations sur la
littérature non publiée. Pour les études nécessitant des éclaircissements, les auteurs ont été
contactés. La dernière date de recherche dans la littérature était le 30 juin 2013. Il n'y avait
aucune limite sur la date, le type ou la langue de publication.

Les trois indicateurs de résultats suivants ont été sélectionnés pour évaluer l'impact de
l'observation directe: (a) amélioration de la conformité; (B) amélioration du niveau moyen
d'hémoglobine; Et (c) la diminution de la prévalence de l'anémie.

Sélection d'étude et extraction de données

Des critères stricts ont été suivis pour déterminer l'inclusion de la littérature disponible.
L'étude devait satisfaire aux critères suivants pour être sélectionnée: recherche originale,
étude communautaire / basée sur la population; Ayant fourni des informations sur le réglage
de l'étude, la taille de l'échantillon et le véhicule (observateur direct) de la distribution de fer
et d'acide folique (IFA).

Après le dépistage initial des titres et des résumés, les publications en texte intégral des études
éligibles ont été examinées. Les divergences concernant l'inclusion des études et
l'interprétation des données ont été résolues par discussion entre les examinateurs. Les
données de toutes les études répondant aux critères d'inclusion ont été extraites sous forme de
tableaux. L'abstraction des variables clés en ce qui concerne les identificateurs d'étude, les
paramètres de l'étude, la conception de l'étude et le véhicule de supplémentation en
comprimés IFA (observateur direct), la taille de l'échantillon et la période de suivi, la
conformité à la supplémentation IFA, l'amélioration de l'hémoglobine moyenne et la
diminution de la prévalence de l'anémie a été fait.

Evaluation de la qualité des études

La qualité des études a été évaluée par deux auteurs indépendamment en utilisant la liste de
contrôle Mirza et Jenkins adaptée. [7] Les adaptations ont été faites en fonction des principes
pertinents pour les objectifs de cette revue particulière, avec plus d'importance accordée à la
rigueur méthodologique de l'étude.
La liste de contrôle comprenait les critères de qualité suivants: (i) Objectifs / objectifs
clairement mentionnés; (Ii) une taille ou une justification suffisante de l'échantillon; (Iii)
échantillon représentatif, avec justification; (Iv) critères clairs d'inclusion et d'exclusion; (V)
des définitions opérationnelles importantes telles que «anémie» et «conformité» clairement
définies; (Vi) taux de réponse et raison (s) pour la non-réponse fournie; (Vii) méthode (s) de
collecte de données; Et (viii) la pertinence des analyses statistiques appliquées. Un point a été
donné pour une réponse «oui» et aucune pour une réponse «non». Nous avons inclus des
études qui ont marqué ≥ 4, sur le score maximum possible de 8 points. Les différences ont été
discutées avec les auteurs supérieurs et le consensus atteint. À l'aide de cette liste de contrôle,
les auteurs ont évalué 14 études et ont été jugés appropriés pour être inclus dans l'article.

Résultats

L'examen de la littérature a donné un total de 13928 enregistrements, dont 22 références


étaient pertinentes pour notre étude [Figure 1] . De ces huit études ont été exclues en raison
des raisons suivantes: Quatre études n'avaient pas de groupe de comparaison, [8] , [9] , [10] , [11] trois
études étaient en double, [12] , [13] , [ 14] et une étude était une méta-analyse. [15] Ainsi, un total de
14 études qui ont comparé la supplémentation en sérum oral supervisé versus non supervisé
chez les enfants et les femmes ont été inclus dans l'étude.

De toutes les études incluses dans cette revue; Huit ont été des essais témoins randomisés (ECR), un
ECR en grappe et cinq avant et après l'étude d'intervention [tableau 1] . [16] , [17] , [18] , [19] , [20] , [21] , [22] , [23] , [24] ,
[25] , [26] , [27] , [28 ] , [29]
Toutes les études, sauf une, ont été menées dans des pays en développement [ 18]
pendant 1988-2013. Toutes les études ont été effectuées dans les zones rurales, soit en milieu
communautaire, [16] , [17] , [18] , [20] , [24] , [26] , [28] , [29] en milieu scolaire [19] [21] , [22] , [25] , [27] ou mélangés. [23] La taille
de l'échantillon dans les études a varié de 80 à 2825. [18] , [25] Sur les 14 études examinées, cinq ont été
menées chez les adolescentes, [19] , [21] , [23] , [25] , [27] trois parmi les femmes enceintes, [17] , [24] , [26] deux
parmi les enfants de moins de 6 ans [18] , [20] l' un parmi les enfants de 6 à 12 ans [22] Chez les jeunes
femmes et les adolescentes, [28] et chez les hommes et les femmes adultes.

Les méthodes utilisées pour l'estimation de l'hémoglobine étaient la méthode HemoCue dans
trois études, [21] , [22] , [24] la méthode cyanmethemoglobine dans six études [16] , [23] , [25] , [27] , [28] , [ 29] et
la méthode de Sahli, [26] Coulter Counter [27] et la méthode microhématocrite dans une étude [19]
chacune. Deux des études n'ont pas mentionné la méthode d'estimation de l'hémoglobine. [17] ,
[18]
Les suppléments de fer ont été supervisés par des enseignants et des distributeurs de
médicaments dans quatre études, des volontaires dans trois études, des accoucheuses
traditionnelles dans deux études et une infirmière pédiatrie dans une étude. La
supplémentation en fer a été supervisée tous les jours dans huit études et chaque semaine sur
quatre. Dans une étude, elle a été supervisée tous les jours et chaque semaine, et dans une
autre étude, deux fois par semaine. La durée de la supplémentation en fer variait de 3 à 17
mois. Une durée plus faible a été trouvée dans le groupe de supplémentation journalière et une
durée plus élevée dans le groupe de supplément hebdomadaire. La composition du fer
additionné (comprimés et sirop) variait de 60 mg de fer élémentaire seulement à 100 mg de
fer élémentaire plus 5 mg de comprimés d'acide folique. La dose de sirop était de 3 à 5 mg /
kg de poids corporel de fer élémentaire. Les principaux résultats de l'examen sont les
suivants:
Amélioration de la conformité

Dix parmi quatorze études ont signalé la conformité de la supplémentation en fer [Tableau 1] .
Toutes les études ont montré une amélioration dans le respect de la supplémentation en fer.
Une grande amélioration de la conformité à la supplémentation en fer a été observée dans des
groupes supervisés (60% -100%) par rapport aux groupes non surveillés (<5% -60%
respectivement).

Réduction de la prévalence de l'anémie

Toutes les études ont rapporté une réduction de la prévalence de l'anémie; Qui variait de 17%
à 55% dans les groupes supervisés quotidiennement et de 0,5% à -56,7% dans les groupes
supervisés hebdomadaire et bimensuel.

Amélioration du niveau d'hémoglobine

Toutes les études, à l'exception de Horjus et al. [21] ont rapporté une augmentation du taux
d'hémoglobine dans le sang. Dans l'étude de Bharti et al. [28] l'augmentation de l'hémoglobine
moyenne était de 2,6 g / dL. On a constaté que l'augmentation du taux d'hémoglobine dans le
sang était plus élevée chez les personnes dont le taux d'hémoglobine était faible, par rapport à
la population ayant un taux d'hémoglobine normal.

Discussion

L'examen actuel de l'amélioration des documents en matière de conformité, le taux


d'hémoglobine et la réduction de la prévalence de l'anémie chez les enfants d'âge scolaire, les
adolescents et les femmes enceintes à la suite d'une surveillance directe de la supplémentation
en fer et peuvent donc être un moyen efficace de gestion de l'IDA.

La thérapie directement observée pour la tuberculose, connue sous le nom de thérapie de


courte durée (DOTS), s'est révélée efficace dans la réduction de la charge de morbidité et le
traitement de la tuberculose dans de nombreux pays [30] et a été retenue comme une
composante intégrale de la révision récente Cadre élargi de la stratégie DOTS. [31] DOTS a
également été démontré en utilisant efficacement les enseignants de l'école dans la prise en
charge de l'asthme chez les adolescents. [32]

La faible conformité a été le talon d'Achille du programme de supplémentation en fer par voie
orale en Inde. Le programme national d'anémie nutritionnelle a débuté en 1970. [33] La
conformité aux suppléments de fer pendant la grossesse est morose de 30%. La conformité est
encore moindre pour les enfants de moins de cinq ans. L'une des exigences essentielles pour
la supplémentation en fer directement observée est la disponibilité d'un fonctionnaire
communautaire. L'Inde est unique dans cet aspect, avec deux groupes de travailleurs
communautaires, activistes de la santé sociale accrédités, et le travailleur d'Anganwadi
(travailleur ICDS) disponibles dans chaque village / habitation. Alternativement, les
enseignants, les accoucheuses traditionnelles, les bénévoles communautaires, les distributeurs
de médicaments et les infirmières peuvent également être utilisés pour assurer une
supplémentation en fer directement observée. Dans d'autres pays du monde, un groupe
similaire de travailleurs communautaires tels que Shasthya Shebikas du Comité de
l'avancement rural du Bangladesh, les bénévoles de la santé communautaire du programme
des villages du millénaire, les travailleurs de la santé de la femme au Pakistan, les Agentes de
Saxe du Brésil, les travailleurs de l'extension de la santé en Éthiopie, peuvent également être
des agents potentiels pour Observation directe de la supplémentation en fer dans les milieux
communautaires. [34]

La faisabilité de la thérapie ferroviaire directement observée est déjà documentée sur une
grande zone géographique par la mise en œuvre réussie d'un programme de lutte contre
l'anémie chez l'adolescent au niveau du district couvrant 1 million d'écolières et 0,26 million
de filles non scolarisées au Gujarat et près de 0,15 million d'adolescentes au État d'Uttar
Pradesh, Inde. [23] , [25]

La principale limitation de l'examen a été la disponibilité de quelques études évaluant l'effet


de la supplémentation directement observée. Dans les études disponibles, le manque
d'aveuglement rend l'interprétation des résultats de l'étude difficile. Étant donné que
l'aveuglement n'était pas présent dans les études, les biais possibles (biais d'observateur) ne
peuvent être écartés.

Conclusion

Cet examen conclut que la complémentation de fer directement observée est une approche
efficace pour la prévention et la gestion de l'anémie chez les écoliers, les adolescents et les
femmes enceintes. Les bénévoles en santé communautaire peuvent être un agent
communautaire potentiel d'amélioration de la santé maternelle et infantile en Inde ainsi que
d'autres pays en développement. Ainsi, des essais plus larges sont nécessaires pour générer
des preuves pour soutenir les bénévoles de la santé communautaire parmi les groupes d'âge
vulnérables, de préférence avec une procédure aveuglante.

Soutien financier et parrainage

Néant.

Les conflits d'intérêts

Les auteurs déclarent qu'ils n'ont pas d'intérêts concurrents.

Les références

1. De Benoist B. Prévalence mondiale de l'anémie 1993-2005. WHO Global Database on


Anemia. Genève: Organisation mondiale de la santé; 2008.
2. Mathers C, Steven G, Mascharenhas M. Risque mondial pour la santé: mortalité et
charge de la maladie attribuable à certains risques majeurs. Genève, Suisse: Organisation
mondiale de la santé; 2009.
3. Beard JL. Efficacité et stratégies de la supplémentation en fer pendant la grossesse. Am J
Clin Nutr 2000; 71 5 Suppl: 1288S-94S.
4. IIPS. Enquête nationale sur la santé de la famille (NFHS-3), 2005-2006: Indicateurs clés
pour l'Inde de NFHS-3. Mumbai: IIPS; 2007.
5. UNICEF. Fiche d'information nationale. Enquête sur l'évaluation de la couverture, 2009.
New Delhi: bureau de l'UNICEF en Inde; 2010.
6. Cembranel F, Corso AC, González-Chica DA. Couverture et adéquation de la
supplémentation en sulfate ferreux dans la prévention de l'anémie chez les enfants traités
dans les centres de santé de Florianopolis, Santa Catarina. Rev Paul Pediatr 2013; 31:
315-23.
7. Upadhyay RP, Krishnan A, Rai SK, Chinnakali P, Odukoya O. Il faut se concentrer au-
delà des causes médicales: une revue systématique des facteurs sociaux affectant les
décès néonatals. Paediatr Perinat Epidemiol 2014; 28: 127-37.
8. Tee ES, Kandiah M, Awin N, Chong SM, Satgunasingam N, Kamarudin L et al. Les
suppléments hebdomadaires de fer-folate administrés par l'école améliorent les
concentrations d'hémoglobine et de ferritine chez les adolescentes malaisiennes. Am J
Clin Nutr 1999; 69: 1249-56.
9. Hall A, Roschnik N, Ouattara F, Touré I, Maiga F, Sacko M et al. Un essai randomisé au
Mali de l'efficacité des suppléments hebdomadaires de fer donnés par les enseignants sur
les concentrations d'hémoglobine chez les écoliers. Santé publique Nutr 2002; 5: 413-8.

dix. Roschnik N, Parawan A, Baylon MA, Chua T, Hall A. Les suppléments hebdomadaires
de fer donnés par les enseignants subissent la concentration d'hémoglobine chez les
écoliers aux Philippines. Trop Med Int Health 2004; 9: 904-9.
11. Roberfroid D, Huybregts L, Lanou H, Henry MC, Meda N, Menten J, et al. Effets de la
supplémentation maternelle en micronutriments multiples sur la croissance fœtale: un
essai contrôlé randomisé en double aveugle dans le Burkina Faso rural. Am J Clin Nutr
2008; 88: 1330-40.
12. Bharti S. Viabilité de la "thérapie à base de fer doublement biologique" (DOHBIT)
observée directement pour la prise en charge de l'anémie chez les patients en milieu rural:
une étude pilote. Indian J Med Sci 2004; 58: 431-8.
[ PUBMED ]
13. Bilimale A. Influence de la thérapie de fer directement observée sur l'adhésion à la
consommation de comprimés d'iron par les femmes enceintes dans une zone de pratique
sur le terrain rural - Un essai contrôlé. MD (Dissertation), KLE University Belgaum,
Karnataka; 2009.
14. Roley J. Supplément d'acide folique à base de fer Plus pour les adolescentes, province de
Manica, Mozambique. Résumé du projet et évaluation finale April 2003. Maputo
(Moçambique): Helen Keller International; 2003.
15. Beaton HG, McCabe PG. Efficacité de la supplémentation intermittente en fer dans le
contrôle de l'anémie causée par la dégradation du fer dans les pays en développement.
Une analyse de l'expérience: rapport final à l'Initiative sur les micronutriments. Ontario:
l'initiative sur les micronutriments; 1999.
16. Charoenlarp P, Dhanamitta S, Kaewvichit R, Silprasert A, Suwanaradd C, Na-Nakorn S
et al. Une étude collaborative de l'OMS sur la supplémentation en fer en Birmanie et en
Thaïlande. Am J Clin Nutr 1988, 47: 280-97.
17. Robinson SJ. Travailler avec les accoucheuses traditionnelles pour améliorer l'utilisation
de la table de fer par les femmes enceintes. Arlington (Virginie): John Snow, Inc., 1998.

18. Kruske SG, Ruben AR, Brewster DR. Un essai de traitement du fer dans une
communauté autochtone: Améliorer le non-respect. J Paediatr Child Health 1999; 35:
153-8.
19. Shah BK, Gupta P. Semaine vs supplément quotidien en fer et en acide folique chez les
adolescentes filles népalaises. Arch Pediatr Adolesc Med 2002; 156: 131-5.
20. Desai MR, Dhar R, Rosen DH, Kariuki SK, Shi YP, Kager PA, et al. La supplémentation
quotidienne en fer est plus efficace que la supplémentation en fer deux fois par semaine
pour le traitement de l'anémie infantile dans l'ouest du Kenya. J Nutr 2004; 134: 1167-74.

21. Horjus P, Aguayo VM, Roley JA, Pene MC, Meershoek SP. Supplément scolaire à base
de fer et d'acide folique pour les adolescentes: résultats de la province de Manica,
Mozambique. Food Nutr Bull 2005; 26: 281-6.
22. Risonar MG, Tengco LW, Rayco-Solon P, Solon FS. L'effet d'un système de livraison
hebdomadaire de supplément de fer scolaire chez les écoliers anémiques aux Philippines.
Eur J Clin Nutr 2008; 62: 991-6.
23. Vir SC, Singh N, Nigam AK, Jain R. La supplémentation hebdomadaire en fer et en acide
folique avec un counseling réduit l'anémie chez les adolescentes: une étude à grande
échelle sur l'efficacité à Uttar Pradesh, en Inde. Food Nutr Bull 2008; 29: 186-94.
24. Risonar MG, Rayco-Solon P, Tengco LW, Sarol JN Jr., Paulino LS, Solon FS. Efficacité
d'un système de livraison de supplément de fer redessiné pour les femmes enceintes à
Negros Occidental, Philippines. Public Health Nutr 2009; 12: 932-40.
25. Kotecha PV, Nirupam S, Karkar PD. Programme de lutte contre l'anémie chez les
adolescentes, Gujarat, Inde. Indian J Med Res 2009; 130: 584-9.
[ PUBMED ]
26. Billimale A, Anjum J, Sangolli HN, Mallapur M. Amélioration de l'adhésion à la
supplémentation en fer par voie orale pendant la grossesse. Australas Med J 2010; 3: 281-
90.
27. Chakma T, Vinay Rao P, Meshram PK. Facteurs associés à une conformité / faisabilité
élevée lors de la supplémentation en fer et en acide folique dans une région tribale du
Madhya Pradesh, en Inde. Santé publique Nutr 2013; 16: 377-80.
28. Bharti S, Bharti B, Naseem S, Attri SV. Un essai contrôlé randomisé à base de groupes
communautaires de «traitement quotidien quotidien directement fermé à base de fer»
pour abaisser la prévalence de l'anémie chez les femmes rurales et les adolescentes. Asia
Pac J Public Health 2015; 27: NP1333-44.
29. Mahanta TG, Trackroo A, Mahanta BN. Effet de la thérapie de fer directement observée
(DOIT) dans l'anémie et la productivité - Une étude d'intervention communautaire à
Dibrugarh, Assam. Indian J Appl Res 2013; 3: 22-5.
30. Marica C, Didilescu C, Galie N, Chiotan D, Zellweger JP, Sotgiu G et al. Inverser la
tendance à la hausse de la tuberculose: une réussite en Roumanie. Eur Respir J 2009; 33:
168-70.
31. OMS Programme mondial de lutte contre la tuberculose. Un cadre DOTS élargi pour un
contrôle efficace de la tuberculose: arrêter les maladies transmissibles par la tuberculose.
Genève: Organisation mondiale de la santé; 2002.
32. Halterman JS, Riekert K, Bayer A, Fagnano M, Tremblay P, Blaakman S et al. Une étude
pilote visant à améliorer les soins préventifs contre l'asthme chez les adolescents urbains
atteints d'asthme. J asthme 2011; 48: 523-30.
33. Ministère de la santé et du bien-être de la famille. Programme national de lutte contre
l'anémie nutritionnelle, rapport annuel (1970-1971). New Delhi: Govt. De l'Inde; 1980.
34. Liu A, Sullivan S, Khan M, Sachs S, Singh P. Les agents de santé communautaires en
santé mondiale: échelle et évolutivité. Mt Sinaï J Med 2011; 78: 419-35.