Vous êtes sur la page 1sur 4

Changements physiologiques associés à la grossesse

introduction
Les altérations physiologiques et anatomiques se développent dans de nombreux systèmes
d'organes au cours de
La grossesse et la livraison. Les changements anticipés sont dues, en partie, aux exigences
métaboliques provoquées par les
Le foie, le placenta et l'utérus et, en partie, les niveaux croissants d'hormones de grossesse, en
particulier
Ceux de la progestérone et des œstrogènes. Les changements ultérieurs, à partir de la mi-
grossesse, sont anatomiques
La nature et sont causés par la pression mécanique de l'utérus en expansion. Ces
modifications créent
exigences particulières pour la prise en charge anesthésique de la femme enceinte .
Système cardiovasculaire
Les changements induits par la grossesse dans le système cardiovasculaire se développent
principalement pour atteindre l'augmentation
Requêtes métaboliques de la mère et du foetus.
Augmente progressivement le volume de sang 6-8 semaines de gestation (grossesse) et atteint un
Maximum à environ 32-34 semaines avec peu de changement par la suite. La majeure partie
du volume ajouté de
Le sang est attribuable à une augmentation de la capacité de l'utérus, du sein, des muscles
rénaux et striés et
Systèmes vasculaires cutanés, sans preuve de surcharge circulatoire chez la femme enceinte
en bonne santé.
L'augmentation du volume plasmatique (40-50%) est relativement supérieure à celle de la
masse de globules rouges (20 à 30%)
Entraînant une hémodilution et une diminution de la concentration d'hémoglobine. Prise de
fer supplémentaire
Et l'acide folique est nécessaire pour restaurer les niveaux d'hémoglobine à la normale (12 g /
dl).
L'augmentation du volume sanguin sert à deux fins. Tout d'abord, cela facilite les échanges
maternels et fœtaux
Les gaz respiratoires, les nutriments et les métabolites. Deuxièmement, cela réduit l'impact de
la perte de sang maternelle à la
livraison. Les pertes typiques de 300 à 500 ml pour les naissances vaginales et de 750 à 1000
ml pour les césariennes sont
Ainsi compensé par la soi-disant «autotransfusion» du sang de l'utérus contractant.
Constituants de sang. Comme mentionné ci-dessus, la masse de globules rouges augmente de 20 à 30%. Leucocytes
Sont variables pendant la gestation, mais restent habituellement dans les limites supérieures
de la normale. Les élévations marquées,
Cependant, se développent pendant et après la parturition (livraison). Le fibrinogène, ainsi
que le corps et le plasma
Les niveaux VII, X et XII augmentent considérablement. Le nombre de plaquettes augmente,
mais pas au-dessus
Les limites supérieures de la normale. Combinés à une diminution de l'activité fibrinolytique,
ces changements ont tendance à
Prévenir les saignements excessifs à l'accouchement. Ainsi, la grossesse est un état
relativement hypercoagulable, mais
Pendant la grossesse, les temps de coagulation ou de saignement ne sont pas anormaux.
Le débit cardiaque augmente à un degré similaire à celui du volume sanguin. Au cours du premier trimestre
Le débit cardiaque est de 30 à 40% plus élevé que dans l'état non enceinte. Des montées
constantes sont affichées sur Doppler
L'échocardiographie, d'une moyenne de 6,7 litres / minute à 8-11 semaines à environ 8,7 litres
/ minute de flux
À 36-39 semaines; Ils sont principalement attribuables à une augmentation du volume de
course (35%) et, à un moindre degré
À une fréquence cardiaque plus rapide (15%). Il existe une réduction constante de la
résistance vasculaire systémique

Page 2
(SVR) qui contribue à la circulation hyperdynamique observée pendant la grossesse.
Pendant le travail, d'autres augmentations sont observées avec la douleur en réponse à une
augmentation de la sécrétion de catécholamine;
Cette augmentation peut être émoussée avec l'institution de l'analgésie du travail. Aussi
pendant le travail, il y a un
Augmentation du volume intravasculaire de 300 à 500 ml de sang de l'utérus contractant à la
veine
système. Après la livraison, cette autotransfusion compense les pertes de sang et tend à
avancer
Augmenter le débit cardiaque de 50% des valeurs de pré-livraison. À ce stade, le volume des
accidents vasculaires cérébraux augmente alors que
La fréquence cardiaque est ralentie.
Taille cardiaque / Position / ECG. Il existe des changements de taille et de position qui peuvent conduire à
Changements dans l'aspect ECG. Le cœur est agrandi par la dilatation de la chambre et
l'hypertrophie. Dilatation
À travers la valve tricuspide peut déclencher un flux régénérant doux entraînant une
systolique normale de niveau I ou II
murmure. Le déplacement vers le haut du diaphragme par l'utérus d'agrandissement amène le
cœur à passer à
Gauche et antérieure, de sorte que le sommet du sommet est déplacé vers l'extérieur et vers le
haut. Ces changements mènent à
Les résultats courants de l'ECG de l'écart de l'axe gauche, des segments ST affaissés et
souvent des inversions ou
Aplatissement de l'onde T dans le plomb III.
Tension artérielle. La pression artérielle systémique n'est jamais augmentée pendant la grossesse normale. En fait, par
La grossesse moyenne, une légère diminution de la pression diastolique peut être reconnue.
Pression artérielle pulmonaire
Maintient également un niveau constant. Cependant, le tonus vasculaire dépend plus du
contrôle sympathique
Que dans l'état non-indigène, de sorte que l'hypotension se développe plus facilement et plus
nettement
Entraînant un blocage sympathique après une anesthésie spinale ou extradurale. Ventouse
centrale et
Les pressions veineuses braquiales restent inchangées pendant la grossesse, mais la pression
veineuse fémorale est
Progressivement augmenté en raison de facteurs mécaniques.
Compression Aortocaval. À partir de la grossesse moyenne, l'utérus élargi comprime à la fois le
La veine cave inférieure et l'aorte inférieure lorsque le patient est en position couchée.
Obstruction de la veine inférieure
Cava réduit le retour veineux au cœur conduisant à une chute du débit cardiaque jusqu'à 24%
vers
terme. Dans l'état non simplifié, la plupart des femmes sont capables de compenser la
résultante
Diminution du volume de l'AVC en augmentant la résistance vasculaire systémique et la
fréquence cardiaque. Il y a aussi
Les voies veineuses alternatives, les systèmes paravertebral et azygos. Au cours de
l'anesthésie, cependant,
Ces mécanismes compensatoires sont réduits ou supprimés de sorte qu'une hypotension
significative peut rapidement
développer. L'obstruction de l'aorte inférieure et de ses branches provoque une diminution du
flux sanguin vers les reins,
L'unité uteroplacentaire et les membres inférieurs. Au cours du dernier trimestre, la fonction
rénale maternelle est
Nettement plus bas en position couchée que dans la position latérale. En outre, le fœtus est
compromis par
Échange de gaz transplacentaire insuffisant
Veineuses augmente Distension approximativement à 150% au cours de la gestation et la
Les extrémités veineuses des capillaires deviennent dilatées, entraînant une diminution du
débit sanguin. Ces changements vasculaires
Contribuent à l'absorption tardive de substances injectées par voie sous-cutanée ou
intramusculaire. Distension
Des veines extradurales augmente le risque de dommages vasculaires lors de l'établissement
d'un bloc régional. le
L'augmentation du volume veineux dans le canal rachidien rigide réduit le volume ou la
capacité de l'extradural
Et des espaces intrathécaires pour les solutions anesthésiques locales. Cela augmentera donc
la propagation de
Des médicaments injectés.
Implications cliniques. Malgré l'augmentation de la charge de travail du cœur pendant la gestation et le travail,
La femme en bonne santé n'a aucune altération de la réserve cardiaque. En revanche, pour la
gravida avec le coeur
Maladie et faible réserve cardiaque, l'augmentation du travail du cœur peut provoquer une
insuffisance ventriculaire
Et œdème pulmonaire. Chez ces femmes, d'autres augmentations de la charge de travail
cardiaque pendant le travail doivent être
Empêché par un soulagement efficace de la douleur, fourni de manière optimale par une
analgésie extradure ou spinale. Depuis cardiaque
La production est la plus élevée dans la période postpartum immédiate, un blocage
sympathique devrait être maintenu pour
Plusieurs heures après la livraison, puis sevrés lentement.
Point d' enseignement. Il y a une réduction de 30% du volume de solution anesthésique locale requise au terme
Par rapport à la femme non enceinte, pour atteindre le même bloc.
La compression d'Aortocaval et ses séquelles doivent être évitées. Aucune femme en retard de
grossesse ne devrait
En détresse sans décaler l'utérus hors des grands vaisseaux abdomino-pelvien. Pendant le
travail, la parturiente
Devrait reposer sur son côté, à gauche ou à droite. Pendant la césarienne et pour d'autres
indications exigeantes
En position couchée, l'utérus doit être déplacé, habituellement vers la gauche, en plaçant un
coin rigide sous
La hanche droite et / ou basculant le côté gauche de la table vers le bas.