Vous êtes sur la page 1sur 2

LA FAMILLE EN FRANCE X LA FAMILLE EN ESPAGNE

Bonjour et bienvenue sur Français avec Pierre. Aujourd’hui, je voudrais parler d’un thème assez
intéressant je pense, c’est la famille. Alors, la famille, pourquoi la famille ? Bah parce que la famille, c’est
quelque chose de très culturel, les liens familiaux, la façon de comment on considère la famille suivant
les cultures et suivant les pays, bah c’est très différent, c’est très révélateur d’une culture. Et donc je
trouvais que c’était intéressant de vous parler dans ce petit podcast un petit peu de la famille en France.
Alors, la famille en France… surtout je vais le comparer en plus avec l’Espagne, parce qu’en fait c’est
quand on part de son pays qu’on se rend compte de beaucoup de choses. Et c’est en partant de la
France – puisque je vis à Madrid depuis quelque temps maintenant – que je me suis rendu compte de
plein de choses et notamment de comment les liens familiaux… comment on considère la famille en
France, c’est un petit peu différent par rapport à l’Espagne.
Alors, en France bien sûr la famille est importante, mais par exemple par rapport à l’Espagne
quand même, je peux dire que c’est un peu moins chaleureux. De toute manière en général par rapport
à l’Espagne, la France est un pays un peu plus froid on va dire par rapport aux gens hein de toute
manière. Mais ça, tu t’en serais douté. Bon, alors… par exemple, il y a une différence assez importante,
c’est que quand vous avez déjà vers 18-20 ans, en général les parents vous font comprendre que bon,
c’est normal que vous partiez du foyer familial et que vous construisiez votre vie. Et en général les
jeunes vers 20 ans partent souvent de chez leurs parents, notamment quand ils font des études
universitaires. Même s’ils font des études universitaires dans la même ville que leurs parents hein, que
là où vivent leurs parents. Alors cela est possible déjà parce qu’en France on vous donne des bourses
scolaires, il y a pas mal d’aides, j’en ai déjà parlé, les aides sociales sont très importantes en France,
même si ça diminue de plus en plus ! Mais en général, les étudiants ont droit à des bourses et donc
peuvent se payer un appartement… enfin louer un appartement pour un prix bas ou très bas ou même
complètement gratuitement. Donc déjà au niveau économique c’est déjà une possibilité.
Mais ce n’est pas que pour ça, c’est aussi qu’il y a une certaine mentalité de s’émanciper assez
tôt en France et c’est assez normal que les jeunes vers 20 ans ou un peu plus tard ou un peu plus tôt
partent de chez leurs parents pour vivre leur vie, pour faire leur vie. Donc ça, c’est un premier point
assez important par rapport à l’Espagne où c’est beaucoup plus normal de rester chez ses parents assez
longtemps. Et en plus, bon, les parents en général en Espagne ne vous mettent pas la pression, ils sont
contents souvent d’avoir leurs enfants à la maison, alors qu’en France quand les enfants restent un peu
trop longtemps, il y a certains parents… Bon, je généralise hein, bien évidemment, il y a de tout après.
Mais très souvent, bah les parents vous font comprendre « bon, ça va hein maintenant, on s’est bien
occupé de toi, il faut que tu construises ta vie ». Euh… donc voilà, à ce niveau-là c’est assez important
hein le changement. Et puis aussi même après, bah quand on grandit et quand on est un enfant grand,
c’est-à-dire quand on a 25 ans, quand on commence à faire sa vie, quand même les liens familiaux sont
beaucoup moins… beaucoup moins chaleureux avec les parents après. On se voit bien évidemment, on
fait des repas familiaux, surtout à Noël, mais quand même en Espagne la famille est plus soudée, les
parents… les parents veulent absolument voir les enfants.
Et un point aussi très différent, c’est par rapport aux grands-parents et aux petits-enfants. Donc
en Espagne en général les grands-parents sont complètement « gagas » comme on dit, gagas de leurs
petits-enfants, ils veulent les voir absolument. Bon, en France aussi hein, les grands-parents aiment
leurs petits-enfants, mais ils ne sont pas aussi désireux de les garder tout le temps, de s’en occuper… Ce
n’est pas comme en Espagne où presque ils se battent pour les avoir un maximum de temps. Donc…
voilà, et puis les grands-parents sont peut-être un peu moins gagas quand même en France hein de leurs
petits-enfants. Bon, et finalement une dernière chose, je ne vais pas… je veux faire un podcast pas trop,
trop long hein parce que je pourrais parler de ça pendant des heures hein, c’est un sujet… je vous en
reparlerai dans un autre podcast je pense.
Une autre chose importante finalement aussi, c’est la manière d’éduquer les enfants, surtout
quand ils sont tout petits. Alors par exemple en France quand même, c’est assez normal… par exemple
les enfants à partir de trois mois ou même plus petits hein, de les mettre dans un lit à part et dans une
chambre à part. Donc même en général on dit que c’est plutôt bon que le bébé commence à avoir son
monde à lui et… On a tendance à séparer assez rapidement comme ça le bébé des parents. Alors ça c’est
assez différent en Espagne hein, moi personnellement je ne fais pas du tout ça, c’est même
complètement le contraire. Donc par exemple, nous comment on fonctionne ? Ça choque pas mal les
Français. Enfin « ça choque », ils sont assez étonnés, ils nous conseillent même « mais non, mais l’enfant
doit avoir déjà son monde à lui, être un peu indépendant c’est meilleur pour lui ». Donc nous on n’est
pas trop d’accord avec ça, on préfère avoir les enfants quand ils sont petits près de nous et on dort dans
la même chambre jusqu’à ce qu’ils soient assez âgés. Donc ça par exemple en France ce n’est pas très
commun.
Et ensuite, quand ils grandissent les enfants, la manière d’éduquer aussi c’est assez différent. En
France c’est plus froid toujours et puis c’est plus sévère. Souvent vous verrez des enfants français…
d’ailleurs c’est assez étonnant, quand ils ont… même vers 7 ans hein, ils parlent déjà beaucoup… un peu
comme des adultes quoi, ils sont… Alors d’un côté c’est bien, ils sont capables de construire des phrases
très bien, un raisonnement assez logique, mais c’est vrai que par rapport aux enfants espagnols par
exemple, ils font très adultes quoi. Et puis… bon et puis on leur demande quand même d’être… d’avoir
un comportement assez adulte, par exemple quand les enfants crient un petit peu et tout, en France
c’est « chut, taisez-vous, on ne parle pas si fort, etc. ». Donc beaucoup plus qu’en Espagne. Et aussi, le
monde des adultes et des enfants est beaucoup plus séparé. C’est-à-dire par exemple les parents ont
tendance quand il y a des amis à déjeuner ou diner à part et les enfants à part, on mélange moins les
enfants et les adultes. Et ça c’est très révélateur. Par exemple aussi dans les restaurants ou dans les
cafés, vous verrez très, très peu d’enfants en France ou alors à ce moment-là c’est vraiment… Les
parents ont décidé d’aller au restau avec les enfants et par exemple ils vont les emmener au Mc Do ou
dans une structure un peu adaptée pour les enfants.
Alors qu’en Espagne, au contraire, les enfants font partie du monde en général de la vie de tous
les jours et donc dans n’importe quel café, un bar, un restaurant, même tard le soir il y aura des enfants,
des bébés qui dormiront peut-être dans la poussette, mais ils seront là, il y en a toujours autour qui
crient, qui courent un peu partout. Mais bon, ça donne aussi une certaine énergie, une certaine vie, moi
j’aime bien. Euh… en France, voilà, c’est plus feutré, c’est plus discret, il faut plus… plus respecter les
autres et donc souvent on dit aux enfants de se taire ou on ne les emmène pas dans certains endroits
publics.
Bon, voilà grosso modo ce que je voulais dire aujourd’hui, c’est… comme je vous dis, c’est un
sujet vraiment très vaste et j’en reparlerai peut-être dans d’autres podcasts. Voilà, merci, au revoir.

Et au Brésil ? Comment ça se passe ?