Vous êtes sur la page 1sur 1

Jair Bolsonaro

Samba de plafond
Etalant à longu~ur d 'invectires une b~auf~rie brutale, il e st Pn tite dPs
sondagPS J)Our derenir, le 28 octobre, IP noureau président brt>•iliPn.
LEST DU GF.l'o"RE •!UI nt vrette. ce n'est qu'une pis- n'rut P'l• - i n é le .,re.;dent
1 à """ proprea blagues, ..,use. mais ses q1111tre frerota
beaucoup. Lea images d~s oont tous dllllS les pas de papa
télés b.....,ilienn~aln montront et nommés en fonction de l~ur
aocial·d~mocr&Lt!' fernando
Henriqu() Cardoso. Au Con-
gn.,., il multiplie l"" invoo.ivet>,
souvent hilare, entouré de oes ordre d'arrivée: 1,2,3... rhange cinq foos d~ part• . Cu·
partisans. n. n'ont pM fini do rtE.'uKem(>nt. on nn Il' rl•tient
rire, car Jair Boh11mam dc\'J1lit jamais.
être élu préoid~nt du Brés•lle Un jour. Bol~onoro a une
28 !K'tobre. Tranquille, aan• illumination, tl •'y voit. Pour-
s'en faire. La vif>, r'cst ngulo, Bolsonaro a beau .·,.m~r quoi pao lui ? La currupt1on
pour Boboonaro. Ses nombn-ux romme un fou, il a une con•· décime les partis ou pouvoir,
électeurs, qui lolK...t aon côté cienc>o très claire du Bien et du la violenre - 60 000 morta en
.poliloq-n/ 1II<'On'l"d •, di- Mal. Qu'est-.,., que le ~fat ' 2017-u ; 'ru. Latableraoe,
sent d'ailleora qu'il • ploi · C'et~t la gauche, 1~ commu · c'est aa c:ha!ieoi I.e dingo du
SGnt~ •· Des dk'ennaes qu'i 1 rusme,la soc:ial-déiwt a tic. b Con~ oe met causer mo-
plaisante. redistribution. toul~ fric que rale, ordre ; ça plaft. En 2014.
Dl>puté de Riodepwa 1991, LWa et consorts oot distribU<! il est le mieux~lu dœ~
Bolsonaro "" s'est pu tU<! au à des millions de Ceigna.sses, de Rio. c.,up de gérue, 'il
travail au Congrile - trois comme la Boisa Familia, C\'tte dfrido, en 2016. des" faire
textes9 semndaircs. en \iotrl- all!K'&lion accordée aux baptis<•r dans les "aux du
sept ans-. il a"est ca"""6 de• pauvres en éc:hanl!e de la 8<."0- Jourdam pnr un paat<'UT évao-
~liquc quo film<• l'événement.
femmes • ITUX·h..-s •, qu• • nr larisation et de la va«ination
méritmt po.• d"êtrt: doUrs ... et des enfants. L'écologie auasi, l:ne l(nUlde ""'ionl~ des évan·
a rigolé dee maria~ mixtes, c'est un truc de gaucho-. Le Bré- J!('li•t<'ft 1<'0 plus ronservatews
qu•on ne risqu~ pas de voir sil ,.. retirera donc de l'accord lt' MOUtit·nt dê"Hrmais.
dans sa famille,.,,. fils ayant de Paris sur le climat si BniiiO-
été • bim Muquu . naro est élu, et 9\''an no rompt.
n s"est bit'n marre aussi pM trop sur lw non plus pour n..., tropical
avec la torture, dont il do! fend la défen"" de l'Amazonie, les
les vertus, et K'estta~ uno !ID· Indiens. les peuplrs autoch· le hb<·roh•me. U n'aime pas ParadJ.I!lement, ilabandonœ
~ poilade quand il a prôné tooes, ~t. tout.es ~R plrurni· qu'on fasae ~mblant : il n'a _, dtoroura mllitan~nationa­
les mauvais traitements en· cherieo avec le chef Raoni ça pas de • tahotu •. n'apprécie lisw pour un ~ralisme l b
vers le<~ enfanta • • ctur-<"~ pl"''· mmmenœ à bien Caift. Le Mal, pula • cu/Jun<k lïmpullil.é-. droite de J'kolede Chicago. ll
~ntml da l~ndorocn homo- c"e~l aussi le • Guide du rizi appo.>lle un ebat un chat, et, lui se rait volontoeno qualifia de
~ .. ~~ ~ulement dan• et'xuel •. du de8!rinateur :lep, ~lu. les forces de l'ordre tire- • Tromp tn:lpiml • et f.:ùt sa-
œ ca.;, qu'on n'aille pas croire traduit en brésilien. qui va ront • pour twr •• Dans ~D vo1r qu·un de •~ fi!llton.5 a.
qu'il fut un mau,..,.~. lui J><IUS"er notre jeun('$$() dans bureau de Brasilia. le.. mUI'!I honneur 1noigne. rencontré
qui a élevé quatre fils - aurun les bras des invertis. aont terou\'rrts des portraits Ste,·eo Bannon. • I~·rconomK
inverti, ouf - •t une fille. Mais qu'est-ee que le Bi~n. des ~~~néraux de l'époque. pas bmli~rTIM' m tri~ etali*, d
D'elle, il parle pou, la pau- aJon? Le Bien, c'est l'ordro ~t 1i lointaine, de la dictature. «lle ruplu" l1btml~ ffi_,.
Un homme qui sait ainsi ad- laoole~ par ko milieux d 'of-
minr ne peut pa:; être tout à '"'"'"· fJUJÜ ouui par uM por-
f.oJt mauvais. tie deo oou/U'IU de l.ula tl du
Ja•r n v l-eu une longue et Pa rtl <if'B trovcullf'W'1f. qu1 0111
~prouvnntc injusti<e: pendant pt>Ur/ont IH'M(Ï<'té d.- aidPs so-
longt.empA, on ne l'a pa..~ pris t'ialt•H JXHJr •orltr .(/4' fa pou~
au si'ri<'UX. Cet ancien mili- c.:rt·tl'. Tou• ttux-Ja, plus Ulle
Laue avait pourtant de~ mes· partie dela~une.•.•e qu• a fo•l
sage~~ è faire paAS<'r. En 1986, .,. tluda ow: Etal.< !/nu,.,
alono qu'il n'est enœre qu'un t:krru'l"'' &1-.aro •, rappelle
oimplec:apitainedans 1'81111ée. .Miehrl ••aure, auteur d •l!ne
il flabc>re un vque plan pour hÏ8tOint du Brénl • !Pernnl.
fàinl exploeerde& bombes dans Jair ~t ~té 11rnple. Son
W1t! bue rnil11aire afin de pro- attitude di.,arv-100 au Congrès
tc3tcr rontre le niYeau de. sa- l'a prémuni contre toute
lain:a. trop .,.,. selon luo. conna•J~S:~Dœtropapprofon<br
L'kh..: de relle tentative et dee d _w,.., c:t il a avoué œa-
"'P J Wb ...... ...,..;.·_,.,...._ fii'!if!""-lol- "''!*'"lllfr:"JioolJ;.;·.......,
l"<ent la fin de !IOn pareoura • [rien y -lere) rn ......;;l
1<! ayndicaliate. mw •. Les milieux d'airaiNS 1
En 1999, il a;t temporaire- lœclllll!eS moy<>nn••• ont donc
et
menl <w<pendu de son mandat ~qut-ment vu on lui l'homme
de d(-puté pour avoir déploré de ln lituauon.
pubuqu~ment que la dictature An,...Sophie M«tier