Vous êtes sur la page 1sur 44

FRA N G .

RÊ v E UR
Lefanzine alternatif dej"u derôIes
Numéro 1 20 Francs
ÉI Il,',,,
'"Tfii î
', rr 1l"ji:'f,;
'H.*,,.r--.-"..
,,'
. 'i.',i;:iiii
SCénafS : t'i: , ij

Mage 't';i', ,,f


: ,,,:';i
:iii i..ll

Des News

Attention
les édit
par1erlt. . .

Et, plus
Edito
! Nousne sommesplusseulsdansla galaxieludique! Telle a étéma conclusionaprèsavoirregardéla télé (pardon,
oui j'ai péché!). En effet cetteémissionsurles 'Jeux dangereux"de cettechèreMireille a au moinsle mérited'avoir fait
pétertoutesles estimations de partde marchédu JDR.Je saluedoncici, et leur souhaitela bienvenuedansnotre"grande
secte",touslesappelésdu contingentdu mondeentier.Sij'en croisla bonneparoleælévisuelle, il mesemblequ'ilsjouent
un giganæsque grandeurnature.Bienvenueaussià tousles militairesde carrière(G.O.: GentilsOrganisateurs, maisen
anglaisvisiblementG.L). Super!
pasici cetæémission,maisvoustrouvereznotreopiniondisséminee
Jene commenterais danscezine.
Ceciest doncle numérol. Le précédent, numéro0, était pour nousun premierjet. Si vousI'avezacquis,nousvousen remercionset
espérons qu'il vousauraapportéunebonnepartderêve.Jerenouvellerai ici I'importancedevotreparticipationactivea cefanzine,qui ce
veutle refletdesjoueursdeJDR.Nousne sommespasquedesconsommateum de produitsfinis, noussommesnousaussidescréateurs et
desacteursde cesjeux. Qui n'a pasenvied'exprimersonopinionsurun bon supplément, uneastucesurun point de règle,unehumeur
faceà unedéclaration? Au risquede me répéter,si vousavezenviedevousfaireici publier,contactez-nous. L'association"Les Arènes
Ludiques",dontvousavezI'outil de communication entrevos mains,a pourbut de promouvoiret d'encourager la creationfrançaiseen
matièrede JDR.Le tempsquenousconsacrons a l'élaborationde ce zineestun tempsquenousvousoffrons.TelleestIe dur lot detowe
association loi l90l : lebénévolat.

Bien,j'ai sufftsamment
racolé! J'esperequecemoisde décembrevousapporteramoultesoccasions
derêver.

PROJET

Nous désironsconstituerune médiathèque exclusivementconsacrée a la vision dujeu


derôle danslesMédias.
Nouspensonsqu'il peutêtreutil€ de rassembler ce genred'infos. Il n'y a pasquedes
jorrnalistes qui cassentle jeu de rôle. Pourquoine pas les informer de certaines
Franc-Rêveur - Bimestriel - Numéro I - 20 frs
Adresse : c/o Jean{hristophe Cubertafon
manifestations afin qu'ellesnesoientpascouvertes
parn'importequi,qui diran'importe
85. rue Nicolas Chorier quoi ?
38000 Grenoble Vous avezlu un article,vtt une émissionsur le JDR, envoyez-nous un double,en
Tétl : 76 49 62 00 précisantvotre sourcede la manièrela plusprécisepossiblePourles cassettes vidéos,
nouscontacter: vousaurezle choixentrele remboursement de vosfrais de port,ou un
Directeur de lrr publication : Hervé Schneider
Rédecteur en chef : Jean{hristophe Cubertafon zine.Nousles renvoyonsbienévidement(enrecommandé).
Couverture : Nicolas lr4arkovic
Illustrateurs : Nicolas lMarkovic, Olivier Roulin,
Paul Estorge
lllrquette : Jean{hristophe Cubertatbn
Ont participé à ce numéno : Frederic Weil,
Dominique Follereau, Jean-Pierre Cruæt, Olivier
Roulin, Stephane Sarreta, Jean-Pierre Santi, Bnrno
Fantrn, Dominiçe Figuet, Karl Ouchet, Hervé
Schnerder, Jean-Christoph e Cubertafon
Un grandmercià touteslesboutiquesqui ont acceptédenousdistribuer.
Impnmé en France par I B S REPRODESIGN, o Camisole,14rue Montbauron,78000Versailles
16, rue de Shasbourg 38000 Grenoble. o Excalibur,35 ruede Cheverus, 33000Bordeaux
Franc-Rêvew numero I est édite par l'assooiation
o Excalibur,7 quai de Strasbourg,25000Besançon
loi l90l "Les Arenes Ludiçes" (c/o Hervé o Excalibur,44 rue Jeannin-21000Djon
Schneider. 17, nre Marçian 38100 Grenoble). o Excalibur,10,rue Fantin-Laûour,38000Grenoble
o Excalibur,l, av.Ney.57000Metz
A propos des Jeux cltés : Rêve de Dragon estédi-
o Excalibur,Tbisrue de I'Ancien Courrier,34000MonFellier
té par Multisùr! Chôtean Falkmstern est édite en
lf par Jeux Descartes sous licenoe R Talsonan o Excalibur.35 rue de la Commanderie. 54000Nano'
Gnmes,Mage : l',lscension est édite en l4 par o Excalibur,GalerieChâælet,45000 Orléans
Hexagonal sors licence WtlteWolf, Le Monde o Excalibur.9 rue Salin,5l100 Reims
Tënëbres estwe marque déposee par White o Excalibur.2 rue EliseGervais,42000 SainçEtienne
Wolf , A<lvotced Dungeon&Dragoz est édité par
TSR.
o JeuxDescartes,54 ruedesEcoles,75005Paris
o JeuxDescartes, 13ruedesRempartsd'Ainay,69002L.v-on
Remerciements : Cathy, Dom Dombre, Tristan o Jeuxdu Monde.Passage St-Jérômr14-16rueFontvieille,31000
Toulouse
Lhomme, les boutiqr:es çi ont accepte de nous
distribuer, I'ensemble des éditeurs français et toute
l'équrpe de Repro Desigrr. Merci tout particulièrementà l'équipede Ludis International de leur
confianceet d'avoir acceptédenousdisfibuer.
DéÉt legal: Décemb're 1995
ISSN : Encours
Commicaion paritairre: En cours
Sommâire
AcrualrrÉs
Lettre à Mireille Dumas
Prévisions
Astroludiques

D ISSEc TI oNS
Theatrix - Everway -1

Mekton Z 9
Conspirations l0
Poussière
d'Etoiles 11

CoTTES ET LÉe eru DEs


La venteaux enchèresde la collection
Von Urtaù pour ChâteauFalkenstein t2
On ne choisitpassonavatarpour Mage : l'Ascension 24
Petitsmaiscostauds
nourAD&D 28
Les carnetsde voyagede Peponne
le Baroudienpour Rêve de draqon 18

AU -DELÀ DU M I R o I R
Les coulissesdu ieu - Premièrepartie 32
ConseilsEclairésaux auteurs 34
Do you speakfrench ? 34

CnÉnrroN
Vam'ron Démon 37
Nurt Blanche 38

U N D IM AN GHE A LA C A M P A G NE
RubriqueGrandeur-Nature 39

L ,ESPRI T LIBRE
Une paged'oblectivité? 40
Chroniquessubversrves 40

Avertissement
Les thèmesabordésdansce numéros'adressentà deslecteursmatures lls peuventdonc
heunerla sensibilitéde certains
Lesjeux de rôles mettenten scénedes situationset des personnages
fictifs dansle seul
but de divertir Ils n'encouragenten rien des comportementsou des idées que la loi
Un bulietur d'abonnement se uouve pase 6 réprouve.

t
ne fois deplus,le jeu de rôle fut mis surla sellette.Unefois deplus,la non-information,voirela désinformation,
a frappé.Nousavonsvouluréagir.Bien sûr,il seraitétonnantquecelafassebougerquelquechose.Maisil fallait
le faire...Nousvouslivronsla lettrequenousavonsadressée (ainsiqu'àCasus Belli),aunomdeI'associati onLes
ArènesLudiques,à MireilleDumassuiteà l'émission"Bas lesmasques"diffi.rsée srnF'rance2 le I I octobre1995.Nous
espérons, il va de soi,uneréponsede sapart; quenousnousempresserions, bienévidemment, depublier.En attendant,
: il estdevotredevoirdejoueurderéagir.N'hésitezpasà expliquerautourdevousquelleestvotrepassion.En deuxmots,
COMMI-INIQUFZet INFORMEZ. .
f
F
u Madame,

Associationloi 1901,Les ArènesLudiquesa pour but de promouvoirlejeu de rôleset la créationfrançaisedansce


domaine.C'est à ce titre que nous avons décidé, à I'occasion de notre dernièreréunion mensuelle,de réagir à la
diffi.rsionde votre émission,Bas les Masques,du I I octobre 1995
o Tous les membresde notre associationtiennent à exprimer leur profond et sincèreregret pour les victimes et les
a témoins des faits dramatiquesévoquésen détail au cours de cette soirée.Ces faits, cependantmarginaux, mefient en
a
causede façon sévèreune passionpartagéepar des dizaines de milliers de joueurs français de tout âge Nous ne
f prétendonspas parler en leur nom à tous, mais désironssimplementporter à votre attention quelquesréflexions
largementpartagéespar un grand nombre de joueurs, comme par leur entouragele plus souvent.
F
U Ce soir là, donc, sur la sellettede votre émission, un sujet totalementméconnu de la grande majorité du large public
auquelvous vous adressez! N'est-ce pas,dès lors, la plus fondamentaleet incontournabledes démarchesque d'en
présenterune définiûon claire et objective !? Or, de nombreuxtéléspectateurs pensentaujourd'huique lejeu de
rôlesestune "pratique" dangereuse, mais ne saventmalheureusement toujourspas de quoi il s'agit. Plutôt que
o d'informer objectivement,votre émission.comme les précédentes sur ce sujet,a largementcontnbuéà entretenir
a cette aura de mystère et de méfiance qui nimbe cette activité au développementrécentet encore modeste.En
a revanche,si I'objet de votre émissionétait d'affolerune populationencoreignorantesur ce sujet,votre démarchene

f pouvaitpasêtremeilieure : Quelle peur s'ancre-t-elleplus facilementdansles espritsque celle de I'inconnu et de


I'occulte l? Tout, dansvotre émissionsemblaitabonderdansce sens,jusqu'au vocabulaireutilisé Sachezdonc,
F pour votre information, qu'au même titre que les joueurs de bridge ou de football, les "pratiquants" du jeu de rôles
U sont des JOUEURS, non des adeptesou des initiés, encoremoins des sectateurs.
Enfin, preuveincontestable, s'il en fallait une, du manquede rigueuret d'objectivitéaveclequelvous abordezle
( sujet : cesamalgamesgrossiersentre desactivitésaussidifférenteset indépendantes que lejeu de rôles,lesjeux de
plateau,les échecs,le grandeur-nature, le paintballet les manoeuvresmilitaires(hic !)
Vous n'êtespas sansignorerI'impact d'une émissioncomme la votre et les conséquences probablesdes discours
o
tenusce soir là Le mondedu jeu de rôles rassembleentreautresdesdizainesde milliers de joueurs,des centaines
a
d'associationset de clubs répartisdanstoute la France La plupartdesuniversitésont, aujourd'hui,leur club dejeu
j de rôles Des M J C sontde plus en plus nombreusesdéveloppentcetteactivitécommeun outil d'intégrationsociale
et culturelle,porteurd'un fort potentielcréatif C'est à ce monde-làque votre émissiona porté un coup aussiinjuste
F. que cruel. Il suffit pourtantd'écouterquelquesjoueurspour être éclairésur les incontestables réalitéssuivantes:

u - Le jeu de rôles estun loisir d'évasion,au même titre que peuventl'être le cinémaou la littérature Il pourraitêtre
défini commeune forme oraie de conte interactif',construitet mis en scènepar l'ensembledesjoueursau traversde
situationset de personnages imagrnairesContrairementà ce qui a pu être affirmé.il n'y a ni gagnant.ni perdant
dansce jeu L'unique but restele plaisir de l'évasion,de la créationet la mise en scèned'un récit fictif Les ioueurs
forment ainsi un groupeuni et solidaire.confrontésensembleà desintngueset dessituationsproblematiquesDe ce
a point de vue. lejeu de rôlesest étrangerà I'adversitécommuneaux autrestypes dejeux.
a - Les universimaginairesdéveloppésdansles différentsjeuxde rôles s'inspirentdirectementde notre histoire.de
a
nos traditions,de notre cultureet de notre imaginaireà tous.Dès lors, le jeu de rôles n'est pasplus porteurde
l violenceet d'occulteque sessourcesd'inspiration(que cela soit la littérature,le cinéma,la B D ou les conres
traditionnels)
F - Qui, enfin, oseraitcondamnerle Cinéma sousprétexteque Bela Lugosi se prenaitréellementpour Dracula ? Doir
U on alorsmettreen accusationle jeu de rôles pour les pratiquesmarginalesde quelquesdéséquilibrés? Il est clair que
les événementssordideset marginauxévoquésdansvotre émissionsontle fait de dérapagesvers des 'Jeux"
( typiquementpersonnelsqui n'ont plus rien à voir avecle JEU de rôles.Alors pourquoimettrece loisir sur le banc
desaccusésquandles tragédiesprésentées semblentplus être les conséquences de problèmesde tout autresordres.
problèmespsychologiques, problèmesfamili aux, problèmesde société..

Nous vous rejoindronsuniquementsur le mot de conclusionde votre émission: INFORMER ! mais informer
3 honnêtement; ce qui, nous semble-çil,est I'un desdevoirsfbndamentauxde votre profession

F Dans I'espoir sansdoutevain d'une réponsede votre part, veuillez agréez,Madame,I'expressionde notre

u considérationdistinguée

( PourLesArènesLudiques,le présidenqHervéSCHNEIDER
Wérc:rsions psrTbstr q6orrusle 6rgfeux,
2u6iques Astro[u6ologw
Chers Sectateurs(désolé !)

Afin de commencerdansla joie et la bonne humeur, voici donc quelquesréflexions sur les prévisions astroludiques:
n'oublions pas que le mythique Grand Planning des ParutionsRégulièresest infecté par la Parution Aléatoire, et que
les astressont en-dessusde ceci. Je reste donc fidèle à ma lunette même si...
Pour un fanzine visant à développerla création française, cette rubrique comporte beaucoup de prévisions sur des
produits d'import. Surprenantconstat que celui-ci ! Il m'est plus facile de savoir ce qui va sortir outre-atlantique
qu'en France.Bizanes facétiesde la sciencedes astres? Conséquenceprobable du glyphe douteux (Made in USA)
de ma lunette ? J'auraisdû me rappelerle fameux proverbe"méfiez-vous du nain"et éconduirecelui qui me I'a refilé
Il me faudra trouver une solution pour corriger ce fait. Messieursles éditeurs,je compte sur votre aide Laissez-moi
ensuitevous faire part des lourds soupçonsqueje nourris : le ver est dansle fruit. Il y a, en notre sein un agent de la
Parution Aléatoire, mon familier enquête...
A signaler le calme plat des sorties chez Descartespour ces deux mois . Méfions-nous de I'eau qui dort ? Au fait
leur nouveau catalogue(format poche) est dispo. Pas de grossessulprises si ce n'est la présencede Kult et Miles
Christi. Vous retrouverezd'ailleurs cejeu dansle cataloguePassionJeu de Rôle, qui tarde un peu. J'en profite aussi
pour saluer I'excellent édito de Marc Nunes dansJDR htfu, leur lettre pub/news.
Oh I Petite précision à ceux qui sont plus bigleux que moi : lllostru6mrus s'écrit avec un "o", et pas un "a". Rien
à voir avec un autre gars qui s'intéressaitlui aussi aux astres,mais pour prévoir des chosespas glop !

Notes : Dans un souci de simplicité,lorsquerien n'est indiquéaprèsI'annonced'une parution,c'est que celle ci est
parue.De même, seulsles titres litigieux se verront affublés d'un (Vo) / (Vf). Quant aux produits en retard, ils sont
annoncéspar le symbole,i9.
J'en profite aussipour vous donnerles numérosdu prochainloto 1-40-24-32-35-72

AD&D c Warin tethltr (Roman) Livre2 de "Nobles CONSPIRATION


series"
TSRestdoncgravement urfcctéparla P A . pour o Pagesfrom themagesMagie.sorts-etc Traduction d'Over rhe Edge Voir dissection
ce qui concemeles traductionsfrançarses. Une page l0
. iÙ l4lizards& Roguesof theRealms Qtov)
guérisonestattenduepourIe début96 o Écran mi-décembre. avec la description de
o Rupturede I 'écranAD&D. o i!, Curseof rhe shadownage(Nov) (Ro-
Vertlge, plus complèæ que celle donnéedans
o Dm screen& masterindex. man).Leshérosde Crypt of the shadorvking
les règlesde base
sontde retour.
o (lountr-v.ritesAccessouedansla ligneede . M),th of self. (Jan) 4 avenhues
Castlesites.
SOLEILSOMBRE
Ihe Dargonesn (Roman) 3tt" lilre de la r DarkSunrevisededition CTHULHU
série "Lost histones" (Dragonlance).
a ,t Encyclopedia magrcaIl'. O{ov) (Vo) Cet hiver va être Cthulhoïde. méfiez-vous du
a :n: Night below The underdark campaign ARS MAGICA PèreNoël .
(Nov),
Ars magica Jrh edirion (Déc) Remaquettagedu
,l' Shaman (Nor) (Vo) Nouveau t)'pe de
Jeu par Wizard of the coast. qui sera disponrble
personnage en 4 lir.rets En théone cela ne peut qu'améliorer
a ''.,Red steel (lior) Musique d'ambiance le jeu. qur. il faut le dire. possèdeautant en Vo
a :l\ Joshuan 'salmanach. (Nor') Dans Ia contr- qu'en Vf. un agencementdes plus obscur
nutte du Poor almanach wizard, pour Ml sta-

CNÂTTNU FALKENSTEIN
PLANESCAPE . (t From Prussia with love (Oct) (Vo) Ro-
o t.l: Planes o/'con-flict. (]llov) Descnption de
man d'ar-enture qui sera une excellente
Bltopia. El1'sium. les Beastlands. Gehena. sourced'inspiratron et de background
Grav waste et Carceri . ;t Lost notebook of Leonardo da l'inci
Otrov).Scienceet sorcellene ..
RAVENLOFT o ft) Book of sigtls. Q.Jov) Les secretsdes or-
c Un fesrin de gobelins. (Dec)
dres de sorcellerie sont revélés.avec de nou-
c The nightmare lands
veaux ordres et sorts
. .', Gothic,Eartiz Nov). U

ROYAUMES OUBLIES cnnrÈnrs


Toujours pas de nouvelles de la boiùe de base.
Enq,clopediacthulhana(Yo) lnfos sur les
Le romanprér'udevraitsortirversla fin janvier créatuesdu mrthe.
Cela fait bientôt ur an qu'elle est épuisee.
t Marco I'oivo (Vf) (Dec) Taintof MadnessTout surla santementale.
enpassantparlesasrles,lesméthodes de sorn
c AII shadowslled (Roman). Demier volet de
(1890.1920.1990).lesnouvelles folies...
la tnlogre de l'Aratar.

3
Miskatonic universitysourceboo,t(Déc).Dé-
tail de cetteprcstigieuse
institution: campus.
librairie, departements,diplômes...Plus 13
ideesde scénars.
a Arkham unvei led. (Déc).Compilation.
a 1990'sHandbook.(Déc) Background,
idees...
Cairoguidebook. (D&). L'Egypædesannées
20, avecfouled'ideesde scénarii.

CYBERPUNK
o Wildside.(Vf) Le guidedela ruepourtoutes
lesprofessions qui s'y rattachent.
o Edgerunners .o/C (Vo)
o Bloodlust.(Vo)Sourcebookpow Iæsenfants
de la nuit.
. Crashpoint. (Vo). Aventure dansle monde
ténébreux citeci-dessus.
o (T EurosourcePlus.O{ov).(Vo) GurpsBlood Types.(lo). Sourcebook pour
o O Cybergeneraion/ded.(Nov).(Vo). GurpsVampire.
c 8 Generationcap.OIov).(Vo). GurpsFantasy:Magical world of Yth.(Yo)
. Northwest passage.(Jan). Aventure en (Réédition)
Alaska.ou "les psychocyborgs fontdu ski". a A Gurps Greece.
Q'Jov)
a GurpsCelricMyth. (Déc)
o GurpsVampire.(V0. Repoussé (Jan).
EARTHDA\ryN
o GurpsMartial Art 2thedinon.(Ian).
. SIEpoint advenntre (Yo) t GurpsPeuplesImaginaires(Jan).
o Blades. (Déc). 5 avenhres auûourd'unancien
arbfact
HAWKMOON
Une nouvelleéditionva vor le jour toujours
ECRYME
pasde pasde daûe,maisje suppose 96 '/
La rumeurveutquel'éditeur(américain! dingue MEKTON Z
ça !) ne soit pastrèsvéloce il paraîtaitmême INS / MV MektonZ. lejeu derôlesurlescombatsderobots
queI'erlcnsionestprêtodcpuisbientôt6 mois.. (hic !) arrive pour la fin de l'anneeen Vf. A
o Rigor Morns. (Dec). Pasd'infos dessus,l'é- défautd'avoir cetteversionsousla main. voir
quipe d'Asmodee est risiblement absorbee dissection dela versionanglaise page9 Il semble
ELECKASii
par la préparationde Nighr Prowler. que dansla versionoriginale,il n'-vait pasde
c Armagedon descriptionde monde Il faut aller le chercher
JRTM dansles suppléments. Sinon.il faut bossersoi-
ELRIC même.ou fairedesp'tits scénars qurnenécessr-
a Angmar- tentpasde toile de fondimportanæ. J'ai hâtede
. Ecranpour Elnc (Dæ) Petrteprécisionde la a Û Mirkwood.(Oct) (Vo) Remaquettage de r-oirce qu'Orifl:rmnousa préparélà
partd'Oriflamsuiteà cequej'annonçaisdans l'éditionde1988. o iTtMelaonZ plus (Vo)
le numéro0 Il leur resteactuellement2000 JRTM /'d édition (Déc) Plusclaire que la o Û Mehon Z tactical disolcw.
écransd'Elric en stock.Ils n'ont donc pas premièreéditionparait-rlC'estrassurant!
attendude lesavor tout ecoulé(bienquece Tiens,unjcu de cartcsà collecjouersort
soitce qui avartétéprévu.NDLR) MILES CHRISTI
. Atlas oJ'theyounghngdom(continentnord) a La richessede I'Enir. Scénano
et SeasoJ'fate(sourcebooVaventure) ont du
KULT
a LocusPalmarun(le lieu despalmcs,non cc
retard. o Taroticum. (Yfl. n'est pas un club Méd !) Descnptronde la
o Metropolis sourcebook. commandene de Paumiers(Déc)
EVERWAY c Lëgion des ténèbresest repousseen février De RerumBelli (A proposde la guerre . ou
o Il fautle signaler.lejeu de cartesàcollection- quelquechosecommeça Finalement je re-
Jevousavaispromisde I'info dessus: voir donc grettepresqueI'anglais: resæplusqu'àes$-
ner et machin bidule sur Kult arrive Série
la dissection
visionnairepage7.A vraidire,seule rer qu'OriflamnemetEapasde tltrejaponals
hyper limitee qui ne sera pas réimprimée
l'idée descartesme dérange. On peut.certes.se pour sesextensions MektonZ) (Jan).Sup-
procurerdesimagesnonofficiclles,afinde limi- plémentprometteurqui parlerade I'art de la
terla crisebudgétaireQuoiqu'il ensoit.ce stvle guelre.et proposera quelqucssituationsper-
de 3eu est très particulieret doit être un peu mettantde r'énfier si l'on a bien suivi les
déroutant. cours...
Un jeu de carûes à jouer (toujourspasà col-
GURPS lectionner! On secalme! Ils ne le ferontpas
!) auxcouleursde Milesestprélu en fevrier.
o Gurps Crëatures Fantastiques Un très beau
bestiaire.
f,O\DE DESTÉNÈBRES o La briilure dtt Phénix. Roman dans I'univers
du1eu. écnt par SébastienPennes.Pas mal.
lodurts épuiséschez White Woff: Dark colonlt, un peu sec. se lit quand même bien. malgré
fubiene britain. Anarch cookbook. Under a un scénano quele touve haché
ùrti red moon. Dark alliance l'ancotper o Le livre noir (Déc). Du retard pour cet ou-
, PomegranatesJitll &.line (Roman).
rrage consacréà la magie des Selenrms.
t irrang,e Cit1, : the World oJ'Darkness antho- o Hermès Trimëgiste 5: (Dec). Toujours autant
cA 1 (Roman). (Jan) de suspenssur ia sortie de ce prozine qui. s'il
t ftante s disciples. (Roman). (Jan). sort. devrait amorcer un renouveau.Courage
les gars. nous. on en est au numéro I
:TI-\\GELING o C h r o n i c l e o l 'r h e a w a k e n i n g ( D é c)
t immortal eyes Background
t Freeholds & hidden glens o Secretsocienes(Déc) Sourcebook
. (.-antnps.Qu'en est-il du jeu complet'l o SerpenrMoon.(Déc). Campagne.
) }-rtumn people (Déc) SupplémentYear of Les Roses Croir devraient être au centre de la
ùe hunter. future parution prér'ue en 96
t
t \obles: rhe shining hosr (Jan). Rendez-vousen page34ou vous attendsFrédéric
Tf oour.yuin 96. chez Ludrs pour ceur qui au- Weil
reflr raté cette super info dans lc numéro 0
o tÙ Rage across Appalachra (Nov) Histoire
surnaturellede cette chaîne de montagne

('e pa1'5où I'on va loujatrs ters l'arrière-saison.


,. t
W,vs où les collines sont de brouillard et oir les rivière.ssont de bnrme. où les midis
iispararssenl vite, oir I'ombre et les crépusculess'attardent, où les mimrits demeurent.
t- r pm's composé essenliellement de ccn'es, de cryptes sou,s le's cm'es, de soutes à
I'opposédu soleil.
-iwrbott, de cabinets,de mqnsardes,cleplacards et d'offices tournésà
' J poys dont les gens sont gens d'automne, ne pensent que des pensées attlomnales. NIGHT PROWLER
,on le.shabitants, quand ilspa.ssentla mtit darc les avenuesvides,y font un brutt qui
- Nouveau.yeusigné Croc C'cst un 1eumédiér'al
.loque l a p l u ie. . . "
urbain. qui se passesur une grande île. ou pres-
qu'île Sept cités franches. avec chacune une
Le pays cl'octohre, Ray Bradbury -'spécialrté-'sc [a partagent Lcs peuplessont
bigarrés: humains.nains.elfes.hommeslézards.
I-OL" GAROU t ;!: Croatan Sbrg BD
plus autres.. Les joueurs incarnentdes voleurs
t -freaklegion:Pla-vers guideto Fomon Où c Red talons tribebook.(Jc,n)
au senslarge du terme : détrousseurs.agiLateurs.
r'onreparledc Pentex o Traduction du Book o/'rhe ll'1trmen 96 contrebandiers. L'ambianceseraglauque(o.-
berpunli médielal ?) avec de sombres histoires
MAGE de gurldes-sectes.emploveurslouches. le svs-
c Mage'['arot deck tèmede.yeuest annoncécommecompletetcom-
. uige the ascension /'d ed Mtsc à jour dcs plexe C'cst promis-dissectiondans le prochain
additionnelles numero
o 't: Jvlagescreen?'d cd. (Not) o Ecran mi-décembre ( rdo !)
c 't',Destiny .çpnce (Nol )
o TraductiondeTechnocract'Progenitors dé-
but j anr,ier

i\4IND'S EYE THEATRE


c l:lder'.srevenge (Jan\
PENDRAGON
VAMPIRE o Au-delà dtt lllur
o (-lanbook'l'zimrsce
(oct) Moult retard me
!
direz-r'ous
c Livre du clan Brutah Retard. mais derrait RAOÛL
sortlr a\ ant Noël
Unc ertension doit roir lc.lour d'ici la hn de
l'année Voir Franc-Rêr'eurnuméro0
WRAITH
o Wraith : le Néant La traduction a été repous-
séeen décembre nÊvT DE DRAGON
a Dark reJlexions Spectre,s c Poussièrecl étoiles Scinano Voir la rapidc
a 'È Jade hngclom (Nor ) Pour tout saroir sur
dissectionpage I I
l'undenvorld Asiatrque o L Oiseau )racle Déccmbre'l
a Cntildbook arfi rtcers (.Déc\
Argh ! La sortredu roman sur RdD srgnéGerfaud
a (hildbook sandmen (Jut)
est compromrse La sortie de i'ouvrage nc sc
a L'ëcran Repoussédebut 96
lcra pas dansles délaisprél'us
Demier rappei : Il v a eu un problèmede colle
NEPHILIM sur la rcliure du superbe1)l L'oyageet des l'oya-
gezrs Si \ous en possédczun exemplairedont
o Les archives secrètesdu l)tc de St Amand les 1èuillessc détachent.ramenez-ledansla bou-
tiqueoù vousl'avez acquis.Il vousv serasra- o Star Warsadvjournal;8. (Aæ,). Warhammer enVo). Cenouveau jeu promet-
cieusementéchangé. o Talesfrom the Jabba's palace. (Roman). taitd'êhedélirantSuspens !
(Dec). ShatteredRealms (Déc) Annonce comme
Et oui ! Amateursde StarWars.pÉparez-vousà ayantun sy-stème dejeu flexibleetréaliste.ce
RIFTS jeu médiévalfantastique
immoler vos étrennesde Noel dansvofre bouti- prometd'ête beau.
e llrBS:Japan. que favorite. puisque le jeu de cartes sur cet sauvage et héroique...
o IVB 9: liouth America 11.Repoussé. rmiverssortenjanvier.Oui M Il està collection- Killer uosshairs.(Jan).Supplémentmulti-
o L\ Underseas. ner I Nonje n'ai paslescôtes! D'ailleurs,lemot jeux pour les combats.Il permetde savoir
. g Nightspawn estlané. je ne contrôleplusricn... exact€ment où vouslouchez,queI'action soit
o AARRGGHH ! ! fkrjg"$"é::k:feùmz,ù&àçi@, réussieou ratee.
Game master companion (Jan).
!lS'cusezmoi I Maisje craque,c'esthumain ThecompleteAmbersourcebooË. @éc).(Li-
quoi ! vre).Unepetrteeno clopediesur lesperson-
ROLEMASTER nages,les lieux et incidentsdéveloppes par
ZnlamvsurI'unilers d'Ambre.
CurseoJ'kabis (Déc).ExtensionpourShadow THOAN
o CampaignCarthographer: logicieldecarto-
World.Beaucoup d'infos.desdescriptrons
de
Un scénarestprélu pour le débutd'annee.Pas graphiepourjeuxestdisponible. Deuxexten-
sites.8 idéesd'aventures-desobjetsanciens,
de daæprecise. sions existent . Dungeondesigner et
nouvellescréafures et nouveauxennemls
CampaignCarthographe r. Sortieprochaine
Stormriders(Roman) (Déc) Pour Shadow
deCity CarthographerTestd,ansle prochain
World. TOON
numéro.
o Rolemastercompanion1!1 Traductionpré-
o Silence,on Toon.Silenceaussisursa future
vuepour96.
daæde parution... ROMANS
RUNEQUEST SoulfreJour. Mathieu Gaborit (Ecryme)sort
wARHAIVIMER chezMnémosEditionsun romandansun monde
Future faductron chez Oriflam en 96 Pas plus médiévalfantastiqueBravo! Un sq'leclair.des
d'info I Pour la gloire d'Ulnc a toujoursdu retard.Il
o Soldiers of'rhe RedMorsn 96 devraitparaîuedébutdécembre. Youpi ! On descriptions.une ambianceet de I'origrnaliæ.
va enfinpouvoirfêberça ! Bière!l! L'auteurs'estfort biendébrouillé.et il sedégage
Apocryphia Nor+ (Jan'l! de sonourrageun petrtsuspens s1'mpaùuque qur
) Compilationd'ar-
SCALES pousseà la lecture.
ticles du Companionet dcs Whiæ Drvari
avecdesnouveau\articles: nouvellescar-
. Nanre repousséenjanvier
rieres.armes.sorts...ct commenttransferer NOUVEAUTÉS NOUVNTT,TS
les persosde WarhammerBattleou de Wa-
SHADOWRUN rhammerQuest La taductiondu 1eude plateau('redo sortchcz
of rhe lighr. (Jan ?l) Mini campape Multisim.Tcstau procharnnuméro.
o Alerte rouge. Scénar
fuing
dedix scénars. surle thèmed'uneluttecontre
o Virtual realities 2.0 le chaos.et descriptionde la ville de Marien- CONCLUSION
c il: Awakenings: New magrc (Oct). burg Enesperant qu'il n'r' aurapædeconfa-
o Calûbrnia Jiee srate (Déc) Certaines ru- dichon maleureavecla descriptiondonnée Pas él'ident de gérer tout cela- entre le retard et
mzurs parlent d'un Dragon .. dansPour la gloire d'Ulnc les prévisions ! Je vous rappelle que si vous
o Runningshorr.(Jan) Aventures. . Un autresuppiémentde créationfrançaise. désirezdes infos sur unjeu qui n'apparaît pas ici.
d-unaufieautÊurqueHcn'éS (r iva el prési- ou sur une estension particulière. écrivez-moi.
denæ!), devraitroirlejour en96 PIusd'in- mon familier s en occupera.
STARWARS Prions toujours pour que la Parution Aléatoire
fos dansle procharnnuméro.
o (iala4t guide l2: Allies & Ennemies (Yo) nous épargne
Bonnes\acanceset meilleursvoeux (pas seule-
o Guide clela rrilogie (Déc) ND\ilS NEW ment ludiques) pour cett€ nouvelle année qur
o ('argo interstellaire (Déc). Scénar
o Pasde nouvellesde !'RUP (Oct) Publiépar amve ,- .
c Heroes and roges (Dêc)
HogsheadPublising.(ceuxqui reprennent

Mesdames.Messieurs
ut
É Nous ne sommesni desvoleurs.ni des assassins, ni des sociopathes,
ni des sectateurs,
Nous souhaitonsjustefaire
o partagernotre passion.Alors, faites appel à votre bon coeur, aidez-nous Abonnez-vous | !
Merci de votre attention

ÈT
o '
:
Bulletin d'abonnement à retourner à :
Franc-Rêveur, c/o J.C. Cubertafon,85 rue Nicolas Chorier,3E000 Grenoble.
'
:
É ll

É ;Je m'abonneà Franc-Rêveurpour un an (6 numéros).Ci-joint un chèquede 100 francsà I'ordre "AssociationLes;


o i ArènesLudiques"
|
^ - : - ^^
r __i: ---^,rr I

s iNom:
iAdresse compléte:
Prénom
I
,
4 i(aculmnl) Age:
l- - - - -
Profession:
t --------J
I

!
I

6
THEATRIX EVERWAY

é-za-ko? dites-vous! Voilà deuxjeux qui microseconde!) à la meilleure manière de présen-


Jean-Pierre risquentfort de passerinaperçusde ce côté- ter sa décision.
CURTET ci de I'Atlantique, avant qu'un archéologue Avant de crier à la tyrannie du MJ, en qui vous
d'un lointainavenirnelesexhume,pourdécouvrir n'aveztoujourspasconfrance,lisezla suite,elle va
stupéfait,qu'aux temps de la préhistoiredu jdr vous plaire Pour vous rendre le précieux contrôle
(c'est-à-direaujourd'hui,si vousme suivez),cer- que vous imaginez avoir perdu avec vos dés, -
tainscréateurs visionnairesavaientpressenti l'évo- Theatrix vous fait cadeaude pointsd'intrigues.Ce
lution futuredesfaçonsdejouer. Du moins,c'est capital-intrigue, qui se gagne comme des points
cequeje souhaite demieuxpourle petitmondedes d'expérienceà la sueur de votre roleplay (désole !
joueursde rôles.Alors, avant-gardistes et vision- Il ne s'achète pas en pièces d'or), a bien plus
naires,suivezle guide! d'influencesur la partie que quelquesdés.Dés qui
Quelleidéeétrangedevouloir comparerdeuxjeux ont d'ailleurs été introduits par la grandeconspira-
aux plumagessi différents: Theatrix se présente tion intemationale des MIs visant à tromper les
sousla forme d'un uniquelivret de 150 pages joueurs sur les limites de leur libre arbitre En effet,
austères (enanglaisnahrrellement !) à t'esthétique ils vous permettront d'obteniq contre I'avis de
inférieurela normeactuelle.Alors que la grosse votre MJ, le succèsque vous désireztant. Ils vous
boîte cartonnéed'Everway regorgede liwets en permettront aussi de donner vie à une affrrmation
couleurauformatexotique,maissurtoutd'images, péremptoiretelle que : "Le vil dragon qui exige
portraitset autresillustrationsau rectode dizaines qu'on lui liwe une vierge, la fille de notre bon roi,
de cartesetjusquesurles feuillesde personnages n'est en réalité qu'une fausse rumeur que cette
(en quadrichromie!) dernière,moins pucellequ'on ne le croit, fait courir
Or, depuisun délicieux séjourpasséen pourdéguiserlafugue qu'elle prépareavecun beau
compagnie d'une enchanteressedes chevalier,errant et désargenté" Grandemagie qui
plus charmantes,votre dévoué guide va faire trembler d'effroi votre MJ ! Son seul droit
est immunisé aux illusions, et il a su de regard,seraIe débit aveclequelil distribueraces
voir au-delà des apparencestrom- fameux points d' i ntri gue
peusesI'essencecommuneà ces deux Pour en finir avec Theatrix, sachez,bonnesgens,
jeux: chacunse passede dés (mais pas que cejeu se veut universelet donc qu'il ne vous
de règlesl) comme Ambre le jdr sans proposepasd'univers clefs en main (patience,il y
dé avant eux. Mais commentfont-ils ? aura des supplémentspour cela !) mais un guide
allez-vous me demander ! pour adapter votre monde préféré au systèmede
Theatrix nous dévoile une procédure jeu. C'est, bien sûr,tout un travail !
que beaucoupde meneursdejeu appli-
quent déjà plus ou moins consciem- Voilà sans doute pourquoi, Jonathan "Over the
ment en définitive,mais qui a le mérite Edge-ArsMagica-Talislanta" Tweet nouspropose
d'être désormais définie de manière un universtout prêt pour Evenvay. Même s' il n' est
claire et préciseainsi que d'être systé- pas sans rappeler Planescapepour ADD, je le
matiquement et ouvertement utilisée. trouve personnellement un peu bâclé : se vouiant
Amis joueurs, que la joie règne dans assezuniverselpour rassemblertous les mondes
vos coeurs. car vous Dourrezvous fier possibles et imaginables de I'heroic-fantasy,il
à un systèmequi n'est pas arbitraire, même s'il manqueforcémentd'originalité ! J'ai I'impression
reposeentreles mainsd'un individu fort loucheen que si un meneuraussiexpérimentéque Tweet(20
qui vous n'avezjamais eu confiance: le MJ ! ans de métier !) peut improviser une partie dans
En effet, c'est lui qui prendla décisionconcernant n'importe quel univers de jeu, il a eu peur qu'un
la réussiteou l'échec de ce qu'entreprendvotre novicene sesenteperduavecseulementun système
personnage. il doit pour cela tenir comptede deux dejeu, original de surcroît.
critèresseulement: I'intérêt supérieurde I'histoire La grandeidéed'Everway, c'est queI'imagination
que vous êtesvenus "vivre" (en d'autrestermes: desjoueursa besoind'un supportvisuel pour être
ce qui peut rendre la partie toujours plus satisfai- stimulée comme elle ne I'a jamais été Vous le
sante)et la qualitéde votre roleplay(en particulier, saviezdéjà ? Très bien,vous aurezun bon point ou
le respectdu ton du jeu et de la logique de votre plutôt une belle image ! Car tout est là : combien
personnage).Interviennent alors, mais pas avant, de joueurs ont pris la peine de dessinerleurs per-
les caractéristiqueschiffrées (de façon très classt- sonnages? Allez, que la cohorte desjoueurs qui
que) de votre personnagepour aider Ie MJ à estimer n'osentpasprendreun crayonfassepreuved'hon-
la qualitéde la réussiæou de l'échec.En bref, une nêteté Combien de joueurs se sont inspirésd'un
compétenceaussiélevéesoit elle ne garantitpasla portrait pour créer un personnage? Quel MJ pense
réussite mais assure de limiter les dégâts en cas à laisservagabonderson espritsur desimagespour
d'échec.Pour finir, le MJ, responsabledu rythme imaginer ses scénarii ? Et pourtant tout le monde
et de la tensionde la parue. doit réfléchir (en une sait bien I'importance de l'image pour le JdR.

7
Commele dit TweetdansOver The Edge: "Cette incarnerdes HEROS, promis à une destinéeau
étape[dessinersonpersonnage] estimportantecar dessusde Ia norme.Tiens,tiens, commedans
ellepousse la créationau-delàdela simplecommu- Ambre, de nouveau.S'agirait-ild'une constante
nicationverbaleet établit desconnectionshyper- implicite à tous cesjeux sansdé ? Par contre,en
neuralesavecdesrégionsde votre cerveauqui ne totaleoppositionavecAmbre, cesdeuxjeux favo-
sont normalement pas reliéesdirectementà cette risentouvertementle style de jeu "en groupe"
activité, en particulierle contrôlemoteur et les Pensezà Ars Magica et sesalliancesou à Star
centresdela vision." Trek et son équipage.
Hors les cartesà collection- Mieux,au lieu de cantonner
ner actuellementà la mode le joueurauxconnaissances
constituent un réservoir très de son personnage, il est
a b o n d a n t e t d i v e rs i fi é conseilléquelejoueurpos-
d'illustrations dans un for- sèdedes indices que son
mat facile d'emploi. Chacun personnage nepeutlogque-
est libre d'y voir aussi une ment pas avoir obtenus,
infâme entreprise commer- commeles soit disantse-
ciale pour vider en un rien de crets des autresperson-
temps votre compte en ban- nages.Dans cette optique,
q u e . Qu e c e m o n d e est qui peut en choquerplus
joueur est plus
a mb i g u .. T o u j o u rs e st-i l
- d'un, le
qu'Everway contient des j considéré commeun artiste
dizainesde telles cartesqui { qui est co-responsable du
vous serviront à rêver le { conte.Biensûril doitveiller
passéde votre personnageou $ a nepasmélanger (involon-
à imaginer un scénario.Et si g tairement ou pour.tricher)
ces cartes de basesne vous 3 SeSpropresconnalssances
suffisent plus il existe déjà aveccellesde son person-
desboosters(sanscommen- nage.Maisje me suislaissé
taires) Vous trouverez,pour dire que vous étiez de
finir, une autre catégorie de grandesfilles ou de grands
cartesdansla boîte d'Everway : 36 (non ce n'est garçons,n'est-cepas ? De plus, au lieu de sortir
pas une blague)arcanesmajeursd'un tarot adapté vousennuyerdansla pièced'à-côté,pendantqu'un
au médiéval fantastiqueet qui remplaceles dés. joueur égocentriqueconcentreà lui seul toute I'at-
Remplacerles dés par des cartesn'a rien de nou- tention du MJ, vous pourrez au moins rigoler des
veau, puisqueMike Pondsmithen a déjà eu I'idée déboiresde cet individualiste. Vous éviterez aussi
avec Château Falkenstein, il y un an déjà, ainsi de paralyser pendant deux heures la moitié des
THEAT RI X . Univ er s a l queles auteursde Miles Christi Quantà utiliserun joueursle tempsde monter le plan du siècle Para-
Roleplaying est édité par tarot divinatoire,le concept fait des émules avec doxalement,vous pourrez de cette façon jouer un
BackstagePress Mage (pour tres bientôt),Nephilim. sanscompter personnagetrès solitaire qui ne croise que rarement
A réserver à des meneurs et que Taroticum, campagnepour Kult, ne s'appelle la route des autressanspour autantque la partie ne
des .joueurs confirmés et pas ainsi pour rien. Ces auteursont réaliséqu'un seterminedansI'ennui le plus mortel
avant-gardistes. paquetde carte est un générateurd'aléatoirebien
plus richequ'un dé,dontlestiragessontéquiproba- Les nombreuses idéesexposéesdanscesdeuxjeux,
EVER W A Y , V is iona ry bles.Alors qu'en modifiant la compositioninitiale sont extrêmementfaciles à généraliserà tous les
Roleplaying est édité par d'un paquetou en défaussantles cartesaprèsusage, jeux que vous praûquezdéjà Il me semblequ'il
Wizards of the Coast. on introduit des probabilités de tirages différentes n'est pasde MJ consciencieuxqui ne devraitréflé-
Pour meneurs expérimen- qui créentbeaucoupplus de suspens.De pius,il ne chir à eir adapter une ou plusieurs à sa façon de
lës.A décotueiller aux per- faut pasnégiigerl'aspectesthétiquedescartes. menerune partie.Enfin, je vous proposeune idée
sonnes allergiques aux L'absencede désn'est pasle seulpoint communde encore plus subversive : mélanger Theatrix et
cqrtes. ces deux jeux Dans chacun d'eux, vous allez Everway !(iî

1- Tne granderévélation! Il existe dans ce bas sommesbien loin de tous cesromansplus ou moins
I I monde de véritables magiciens.Mathieu inspirésdejeux de rôles bien connus
6tb c o F v Gaborit. coauteurde I'excellent mais mal-
heureusementpeu connu Ecryme, est de ceux-ci. Il
Souflre-1ournous conte simplement un parcours
initiatique. Initiation qui ressemblefort au passage
nousoffre aujourd'hui un roman riche et personnel: de I'adolescenceà l'âge adulte; où I'on découvre,
Sotffie-jour. Premiervolet d'une sagaambitieuse, souventaux prix de sa naiveté et de sesidéaux, la
SOUFFRE-JOUR cefie oeuvre est un véritable vent frais qui souflle haine,I'hypocrisie et le cynisme Suivezle destin
de surle mondedel'heroic-fcmlasy Avec une maestria d'Agone dans un univers empreint de mystéres
MathieuGABORIT digne des plus grands,Mathieu Gaborit renouvelle mais tellement attirant Un our émerveillement !
aux ou plutôt réinventeun genrequi paraissaitusé.Nous
EditionsMnémos J-C C.(.ii

I
ejeuderôledesuniversrobotisésdansle plus esquives, corpsà corps,salvesdemissiles,parades,
Dominique pur styledesdessinsanimésjaponais.Sys- airesd' effets,démembrements, reculs,étourdisse-
FOLLEREAU tème génériqueplutôt que monde défini, ments,coups critiques,éjectionset encorebien
Mekton Z laisseaumeneurtoutelibertépourcréer d'autreschoses.Le systèmefonctionneaussibien
son propre univers,ainsi que, et c'est même pourleshumainsquepourlesrobots,on détermine
conseillé,saproprecampagne. Les règles,environ la distance,ontire,l'adversaire
tented'esquiver,si
150pagesbienillustreescontiennenttout le maté- le couptoucheon détermine[alocalisation, ensuite
pourplongerlesjoueursdansl'uni-
riel nécessaire onappliquelesdégâtset leseffetsspéciaux. Toutes
versmécaniséqueleur aurapréparéle meneurde les actionssontrésoluesgrâceau systèmeunique
jeu. Celles-cisontséparées
en cinq grandschapi- décritplushaut.La plupartdestablessontregrou-
fres. péescequi simplifiele travailderecherche. Quel-
Le premier la
chapitre décrit création des person- quesreprochescependantil manquedesrèglesde
nagesainsi que le systèmedejeu. Les personnages surprise,de poursuiteet deformationsqui serévè-
sont définis d'abord par dix caractéristiques: intel- lentintéressantes pour éviterdescombatsde style
ligence,réflexes,sang-froid,empathie,capacitéte- " j e bouge, j e ti re, j e
c h n i q u e , c h a n c e , m o u v e ment, apparence, bouge,je tire, ...". Autre
corpulence(mélangede force et de constitution ) et reproche, le combat ce t erl -r r
éducation Le meneur a le choix de la méthodede déroule sur des hexa- ô
détermination des caractéristiques, méthode aléa- gones ce qui peut ne pas
toire ou nombre plus ou moins grand de points à convenir a tous les me-
répartir Le joueur peut ensuite s'acheter des ta- neurs etlou joueurs, un
lents. Une cinquantainesont disponiblesdans les travail d'adaptationpou-
règlesmais la liste ne se veut pas limitative, on y vant s'avérer nécessaire
trouve bien sùr destalents de combatet Le meneur devra aussi
de pilotage,mais aussiune dizainede réaliserdes tablesde combatpour PNJ (au moins
compétencesbaséessur I'interactivité pour les combatsmécanisés)pour bien gérer les
PJ/PNJ ( séduction, interrogaûon, so- dégâts reçus par ceux-ci Mis à part ces derniers
cial, ...). Tous ces scoressont notésde points, le systèmede combatestamusantet efÏicace
I a 10. Le tout est complétéde tables sansêtretrop complexe,mais le jeu ne s'arrêtepas
pour déterminer le passé des person- tà
nages ainsi qu'un systèmepermettant Les deux sections suivantessont réservéesau me-
de créer des personnages"expérimen- neur.On y décrit d'abord le systèmede guérisonet
tés" Le systèmeestsimple La réussite d'expérienceainsi qu'un systèmede création de
d'une action est déterminéepar la races "extra-terrestres" Suivent ensuite une di-
somme caractéristique+talent+dI 0, le zaine de pagessur la manièrede faire jouer ainsi
scorefinal devantdépasserun nombre que de nombreuxconseilspour l'élaborationd'une
définissantla difficulté de I'action ou campagne Cette section s'avère être aussi impor-
le score d'une autre personneen cas tante que les autres.les auteursy décrivant toutes
d'opposition Seulsles d6 et dlO sont lespossibilitésdejeu qu'offre Mekton Z Il devient
utiles pour ce jeu Vient ensuitela liste vite évidentque Mekton Z n'est intéressantqu'en
de l'équipement,armes,arrnures,gadgetset autres campagne,plusieursidéesy sontmêmeproposées.
Le secondchapitreest réserv'éà la conceptionde Les auteursinsistentsur I'importancedu person-
machinesde combat La priorité est donnéeaux nageet de I'univers danslequelil évolue; en clair
robotsgéantsmais tout y est possible,de la petite sur le rôle de celui-ci, 1'actionn'étant qu'une des
moto transformableà l'énorme vaisseaude guerre facettesplus ou moins importantedu jeu et ceci en
en passantpar les tankset fonction du meneur.Les règlesse terminentavec
a u tre s tra n s p o rte u rs la descriptionde deux mondes: un systèmesolaire
Créer un appareil peut ou la plus importante planète est menacéepar un
ètre long au début. envi- âge glaciaire et un empire galactique aux nom-
ron I heure,mais I'habi- breusesfractions et aux multiples conflits.
tude vient très vite et l0
minutes suffisent pour Cejeu s'adresseà ceuxqui aimentlesgrandessagas
réaliserun engin correct faitesd'action,d'intrigues,de romanceset de com-
\I ek t o n Z e s t édit é en 11faut noter que la calcu- batstitanesquesdansla grandelignée des dessins
tiançais par Oriflam sous latrice est indisoensable animés futuristesjaponais ou de films tel que la
l i c en ce R T als or ian pour les machinesvolantesetlou transformables. (hrerre desEtoiles. L'ambiance seralégèreou pro-
Games Le chapitre suivant estfacile à résumer:le combat fondément noire, les scénariosloufoques ou sé-
Pour lous les fans de la Toutes les actions et effets spéciaux permis par le rieux.Il importeà chacund'utiliser lesrèglesselon
etdemangas. systèmey sont décrits et ils sont nombreux : tirs, son goùt.1:1..

I
CONSPIRATIONS

nfin ! Nous pouvonsremercieret féliciter imagination sont de rigueur pour réussir à pondre
Jean-Christophe TristanLhomme! D'une part, Conspira- quelquechose d'original. Il vous faudra discuter
CUBERTAFON tions est un jeu génial.Ensuite,enfin une avecle meneuret les autresjoueursavant de donner
traduction qui ressembleà quelque chose. Enfin, naissanceà un alter ego intéressantet qui puisse
une traduction qui donne réellement I'impression s'intégrer dans un groupe sanstrop de problèmes.
queI'on a affaireà une créationfrançaiseEnfin, la Car,n'oubliez pas,le jeu de rôlesesttout de même
Rien tt'est vraL traduction jeu de rôlesque vient d'acquérir ses un jeu d'équipe Futursmeneurs,soyezforts, n'au-
lettresde noblesse C'est plutôt une bonnenouvelle torisezpastout à vos chersjoueurs(qui cherchent
Tout estyossi6h. I On va maintenantpouvoir parler culture. de toute façon à vous faire devenir chèvre)
Tout estyermis.
Conspirations est I'adaptationfrançaisede Over Politiquement incorrect.
W.S.Burroughs the Edge. Jeu assezétrange
où se côtoient, pour le
Parler de I'ambiance n'est pas déflorer un jeu,
meilleur et le plus souvent pour le pire, grands
n'est-ce-pas? Donc, parlons de I'ambiance On
ceryeaux du crime, sociétés secrètescherchant à
nageen plein bizarre,pire même ! Conspirations
dominer le monde, créatures fantastiquesde tout
puisedansdessourcesd'inspirations aussidiverses
poils, rebutsde la sociéteet autresmarginaux Tout
que variées On y trouve des référencesà des ro-
ce beau monde, peu recommandableil faut bien
mans,Le festin nu de William S Burroughs -queje
avouer,vit sur l'île mythique d'Al Amarja Île en
vousrecommandevivement-ou I'oeuvrede Phillip
marge du monde, ou plutôt au bord de
K. Dick, à des feuilletons,I'excellent Tv.,inPetrks,
iiilirii'la réalité Mais la frontièreestsi fine ..
.Y Files (pardon, Aux .frontières du rée[) ou The
ir:t.ii;iiNe comptezpas sur moi pour en dire
Ouîer Limits, à des films, Repo Man, voire même
i$=iil plus I Je respecterai à la lettrele voeu
à destabloids (en français,journaux à sensationsou
des adaptateurs.Moins vous en saurez,
papier-chiotte, je ne me rappelleplus la traduction
i:it plus le plaisir de la découvertesera
exacte)comme le très classiqueet très débileInfos
: grand. Vous pourrez me menacer,me
r;1,torturer, ou me faire subir les derniers du Morule Bref, Conspirations part de notre quo-
trdien,en exagèreles déviationset les perversions
:l:ioutrages,je resteraimuet.
pouraboutirà un noir refletde ce quenousconnais-
; Je puis tout de même vous parler du
sons.Jevous conseilleà ce proposde vous plonger
systèmede jeu Ne vous attendezpas à
':::+
:;Ë trouver des pages et des pagesde rè- lasé;ie Borderlqnds. anthologieséditéespar White
Wolf. Vous y verreznotremondedansce qu'il a de
: gles. L'auteur, Jonathan Tweet ('ai
plus noir, de plus morbide et de plus vicieux
déjà vu ce nom quelquepart. ), n'est
pas connu pour son amour de la simu- Conspirations vous mèneau bord de la réalité,au
seindes pirespeurset illusionsde I'humanité.aux
;: lation à tout prix Des règlessimples
frontièresde la folie Pire, Conspirations admet
r+:]donc. Tout reposesur la créationdes
I'existencemêmedu vice et vous conduitinélucta-
iil personnages.Quatre caractéristiques,
blementen son coeur.Préparez-vous à vivre toutes
ii,trois traits et un défaut. suffisent à le
sortesd'expériencesperverseser décadentes. Tout
l..ii
i.i' i.,ii:,i !ri,ir,idéfinir Ce peut être n'imponequoi, est conçu pour vous déséquilibrer,vous glacer
.iii.È.l.i.:',ii. le
iir:l:iti:l,iiti:i:ii:.lîi::lï.iiiiiiiiii:liii:it,,fl:iiifiii
auec, Uien sûr l,accord du meneur
(rebaptisé "modérateur" pour l'occasion) Les sang, vous terrifier, vous perturber Tout est fait
pourchangerà toutjamaisvotrevision deschoses
traits représententI'occupation de votre person-
nage(traitprincipal)er soncaractère,sonphysique, Non ! Cejeu n'estpaspolitiquementcorrect ! Vous
y trouvereztout ce queI'on vouscachepar ailleurs
seshobbies,etc.(traitsannexes).Le défautparlede
lui-même.Une valeur (expriméen nombrede dés)
peuxm'empêcher,en g,,ised' happyend(quoi
est ensuite attribuée à chaque trait. Pour résoudre Jene
que...), de vous citer la phraseque les auteursvous
uneaction,rien de plus simple,il suffrtde dépasser,
recommandentde toujoursgarderà i'espnt lors de
avec x dés, une diffrculté fixée par le modérateur.
vos parties. " Ce.jeufait ouverlementrëférenceau
Si I'action envisagéedépendde I'un des traits du
Conspiration (traduction personnage,on utilise le nombre de dés indique silrnaturel. Pire, il admet I'existencedu vice.Mais
de Over the Edge)estédiré ' qtlention : lout cela q pour ,seulbtrt de distraire le
sinon invoquezla chance,vous n'avez droit qu'à
joueurs. Conspirations n'encorrage
en liançais par Halloween deuxdés.Les margesd'échecet de réussitepermet- lecteur et les
ConceptsouslicenceAtlas en auaurc .façon le salanisme, la crol,ance en la
tentune interprétationfine du résultat Diabolique-
Games Pour meneurs et magte,I'u.sagedesdrogye.s,la violence.lesperver-
ment simple, efficace et néanmoinstres réaliste,
urs confirmés.mature non ? La difficulté. car il en existe une. réside, sionssexuelles,le mepris du gouvernement,I'anar-
et ëcluilibrés. A déconseil- chi sme-ni hi l i sme, l a l i berté d e pensée et
commesouvent,dansla créationde personnageIl
l e r q ux " s im ulat io n - d'expression, olt tout qutre actiort ou croyance
faut reconnaîtreque lesjoueurs débutantsaurontdu
n i sl e s " de t out po i l . rejetëe par les autorités. " Vous voilà prévenusI
mal à conceptualiserun personnage.Tout est là !
Attention, ce jeu n'esl pas Le concept ! Cogitation, brain-storming et Maintenant, amusez-vousbien (regard fou, rictus
corTect. et rire sardonique...)! -;^.

IO

I
POUSSIERE D'ETOILES

oussière d'étoiles, Ie nouveau voyage pour Tout l'intérêt de Poussièred'étoiles résidedonc


Hervé Rêvede Dragon, estarrivé dansnos boutiques dansla richesseet la diversitéde toutescespetites
SCHNEIDER de jeux de rôles. Comme tout les précédents chosesqui éveillent immanquabl ementI' attention
avant lui, c'est du RAvede Dragon et c'est du Denis etla curiositédesjoueurs: peuplades auxcoutumes
Gerfaud ; c'est-à-dire une histoire consistante, étranges, anciennescitésauxtraditionset lois quel-
agréable à lire et à découvrir, du matériel consé- quepeuloufoques,paysages féeriquesou cauche-
quent et inédit pour les meneursde jeu et de nom- mardesques,créaturesinédites et, ici, souvent
breusesheuresde rêve et mortelles,P.N.J.shors du
d'évasionpour les joueurs. commun...et (c'estune pre-
Rendonsaussihommage à l' é- mière) d'étonnantsobjetste-
quipeMultisimqui nousoffre, chnologiquescomme les
à chacunde cesVoyages,un stupéfiantesy'eluques.
superbeouvrage(maquetteet
miseen pageagréables, nom- Quelquesmauvaiseslangues
breusesillustrationsde quali- dirontsansdoutequele scéna-
té).Raressonteneffetlesjeux rio de ce VoyageJàn'égale
qui peuvent ainsi se vanter pasI'originalité,la qualitéetla
d'unetelle constance dansla richessedesdéliresoniriques
qualité queI'on a jadis pu découvrir
dansles véritablesbijoux que
L'intérêt premierde Rêvede sont en autresZ'Empire du
Dragon résidantavant tout Roi-Janeur, L'Auberge des
dansla découverteet la sur- demiers voyageursou, plus
prise,nousnedévoileronsrien récemmentLe Secretde Mu-
du scénariode Poussièred'étoiles.La fame géne- ringhen N'empêche que Poussière d'étoiles reste
rale de celui-ci reste toutefois très classique puis- un scénario particulièrement riche et totrffr.r qui
qu'il s'agit d'une quête onirique sans originalité saura sansaucun doute faire rêver et voyager vos
particulière. En revanche,cette quête constituerale joueurs durant de longues heures de jeu. Que de-
prétexte d'un voyage particulièrement long et é- mander de plus ?
prouvant, aussi bien physiquement que morale-
ment. Les voyageursne sontpasici au bout de leurs Pour conclure,sachezenfin (et c'est une découverte
peineset quelques-unsrisquentmême de se décou- non négligeable), que dans le monde de Rêve de
rager avant la fin, à force de rebondissementset de Dragon, les étoiles sont toutes aussi colorées que
déceptions.De fait, il s'agit d'un long scénario brillantes, " comme outant de pierres précieuses,
Poussièred'étoiles est un prévu pour des personnagesexpérimentésqui sa- rubis, saphirs, émeraudes, cousues xrr le velours
supplément Rêve de dra- vent survivre et sedéfendre(au moins deux ou trois noir de la nuit " Avec un monde pareil et un
gon editépar Multisim
combattantsavec des niveaux +5 ou +6 dans leurs conteur aussi habile à nous le décrire que Denis
Sans commenlaires. I'oir compétencesd'armes) Gerfaud-commentne pas se laisseremporterpar la
encadrë. magiedu Rêve ? rlj;

TENEBRAE
u lûrÊuit
lhtfm?imùs [rÉnruns

59,ttù,Î[ûdûdru
m00 6ttrûUt

u
de ln CoLl.ecrion
Ln VerrrcAUxErrchÈnes Von Unrnû
pouRCJrÂreluFltkensrrir

Gardedu corps-serviteurs de
Pnoloqur MaryBoyle.
Agilité tBoNl, Mêlée[EXC]. Tir [BONJ,
a vieilleville de Vienneau soir du
19janvier 1869.La neigea envahi Escrime[BON], Physique[BON],
Aisqrce sociale[FAIJ, Instruction IFAI]
la ville et lesbadaudssesontattablés
danslescaféspourfuir lesfrimasde
I'hiver. Les valsesde JohanStrauss
résonnent danstouslessalons.Pour- Cl-rnpirne
Un
tantderrièretout cebien-être,desforceséranges pnrNd
Où [e lecreun
fourbissentleursarmespour s'approprierun sa-
voir ancestral Nos héros vont-ils pouvoir se
confronterà cesforceset éviter que ce secretne
tombenten de mauvaises mains?
'ouvrage Etude de Ia Culture Celte a été
écrit en I'an de grâce1320par FrèreLibert,
PensoNnRqrs
uRnouRnrs moine copiste bénédictin du monastèrede
Fleury (France) Reprenant une compilation de
ComteGeoffroyDumaillede Plaisansac, noble textes latins qui n'étaient eux-mêmesque la tra-
françaiséruditversédansles arcanes,mais duction d'une retranscription de la culture orale
terriblement
maladroit. celte, cet ouvrageest constituéd'une trentaine de
AisætcesocialeIEXCl, Instruction[BON], feuilles de parchemin.L'étude précisede cet ou-
Relations[EXCJ, Sorcellerie [BON], wage permet de remarquerqu'il contient le sort
Bricolage [FAIJ, Finances[BON], Agilitë IFA]I Orùe Mental dont se servaientles druides celtes
pcÀrr,notamment, fanatiser les guerriers partant
CarltonFitzgeoffrey,SeigneurDragonse au combat.
cachantsousI'innocenteapparence d'un Cet ouwage estactuellementla propriété du Graf
excentrique collectionneurécossais. VenceslasVon Urtari de Vienne. Le Graf a perdu
CharismetEXCl, FinancetEXCl, de tès fortes sommesau jeu et se voit contraint
InstructiontEXCl, Agilité IBON] de vendre la plus belle partie de la collection de
livres anciens patiemment constituée au fil des
ManfredHeberacht, envoyéfroid et distantde générationspar sa famille La pièce maîtressede
la GrandeLogeFrancMaçonniquede Vienne sa collection, pièce qui vaut à elle seule une
SorcellerieIEXCl, CourageIBON] fortune, est une Bible enluminée dite Bible des
InstructiotttBONl, RelationstBONl, premiers (-.hrétietts,ouvrage unique s'il en est
PerceptiontBONl, BricolageIFAIJ L'ouvrage de Frère Libert constitue avec douze
autresouvragesde moindresvaleurs le gros de la
collection.Ce livre n'a rien departiculierpourtant
Mary Boyle,Comtesse deDartmooret Grande il attisela convoitisede plusieurspersonnes.
Prêtresse sansscrupulede I'Ordrede la
GoldenDawn. Mary Boyle Comtessede Dartmoor : Cette
Attraction tEXCl, CharismeIEXC], superbefemmede30 ansn'estautrequeI'une des
SorcellerietBONl, CourageIBON], grandesprêtressesde l'Ordre de la Golden Dawn.
Aisætcesociale\EXCl, Instruction[BON], Elle naquit à Londresdansle quartier pauvre de
InterprëtationIBON], Finances [BONJ, Soho. Très jeune, elle vécut de ses charmeset
Relations[BON], Mêlée[FAIJ, Bricolage [FAIJ commençaà vouer une haine féroce pour la gent
masculine. A l8 ans, elle rencontra et séduit un
desmembresbritanniquesde la GoldenDawn qui
AndrewPackettmonte-enl'airet armesecrète allait I'entretenir. Il constata rapidement que
deMary Boyle. Mary était douéepourla Thaumaturgieet il I'ini-
Agrlité tEXCl, Physique[BON], tia Elle apprit fort rapidement ses secretsainsi
BricolagetBONl, Discrétion.BONI, que ceux de la vie en société. Elle devint une
Tir IBONJ,Escrime[BON], RelationsIFAIJ, femme raffrnée,commeon en voit beaucoupdans
Instruction[FAI], Aisancesociale[FAIJ les salonslondoniens.Elle finit par épouserson
maître qu'elle élimina quelquesmois plus tard
dans un tragique "accident" Elle prit sa place

L2
dansI'ordre dela GoldenDawn et assumatoutes
les obligationsd'une jeune veuve de 30 ans.
Récemmentau æurs de sesrecherches thauma- Où dEuxouvnnqes nnnes
nrgiques,elle a découvertI'existencede I'ou-
wage de FrèreLibert et savéritablenature.Elle lonsd' uNr
dispnnnissrnr
est prêteà toutesles extrémitéspour obtenircet lnsrurusrnÉceprioN
cr,rvrageet ainsi augmenterson savoir.Denière
ccttejeune femmeau sourireenjôleur,se cache osherossontarrivésle matinmêmeà I'Hô-
une créatureimpitoyable qui ne reculeradevant tel Royal où une chambreau troisième
rien pourobtenirce qu'elleveutElle estdépour- étageleur a étéréservée.
Dèsleur arrivée,
vue de tout scrupule.Elle s'estrendueà Vienne il leur est annoncé
accompagnéede quatre serviteurs-gardes du q u ' e n I' h onneur
corpset d'AndrewPackett.Il està noterqu'elle de cette vente le
utilise un argotlondonienlorsqu'elles'adresse, Graf Von Urtaù
loin desoreillesindiscrétes,à cesdemiers. donnera une ré-
Herr Doktor ManfredHeberacht: Cet honorable c e p ti o n d ans l a
membredela GrandeLogeFrancMaçonnique de s a l l e d e bal de
Viennea fait la mêmedecouvertesur I'ouwage I' h ô te l l e soi r
de FrèreLibert queMary Boyle.Il a fait partde mê me . Il s sont
sestrouvaillesaux membresde saLoge,qui ont bien évidemment
décidéde compléterleurimpressionnante collec- conviés à cette ré-
tion parI'achatde cetouvrage.Si la ventedevait ception. La saison
se déroulernormalement,c'est Herr Heberacht des bals bat son
qui proposeraitI'enchèrela plus forte, la Loge plein à Vienne et
étanttrèsriche. l a ré c e p ti on de
Von Urtati s'an-
Le MaîtreDragonCarltonFitzgeoffrey: Le Maî- nonce fastueuse
tre Dragonarrivede I'extrêmenord de l'Ecosse (Von Urtaù y a
pourcomplétersacollectionde livresancienspar d ' a i l l e u rs Iai ssé
I'achatdelaBibledesPremiersChrétiens.Iln'a ces dernières éco-
pasconnaissance du véritablecontenude I'ou- nomies).
vrage de Frère Libert mais s'il I'apprenait,
gageonspour qu'il tentelui ausside seI'appro. D u ra n t I' après-
prier Cartlon Fitzgeoffreyest, sous sa forme m i d i , n o s héros
humaine,unexcentrique écossais portantle kilt etvont très certaine-
consommant sansretenuele whisky de sanatale ment vouloir exa-
Ecosse.Il esttrès obstiné.I1 ne prendrajamais, mi n e r l e s l i vres
saufcasd'extrêmeurgence,saforme deDragon mis en vente. Les
devantun humain.Il ne se départitjamaisd'un quatorzeouvrages
flegmeet d'un humourtout à fait britannique s o n t e n tr eposés
d a n s l e sal on
Le comteGeoffroyDumailledePlaisansac : No d'honneurde I'hô-
ble françaistrès distingué,c'est un novice en te l a u p remi er
matièrede Thaumaturgie maispossèdeune col- é ta g e . Quatre
lectionfort complèted'ouwagessur la question. gardesarmés por-
C'estdansundesesouvrages qu'il aapprisI'exis- tant les couleurs
tencedesécritsde FrèreLibertet il comptebien de la famille Von
se les approprier.Distinguéet terriblement Urtaù sont
maladroitsemblentêtre les deux termesoui le constammentpré-
définissentle mieux. sentsdans la salle
Les quatorze ou-
Il estprévuquela venteauxenchères ait lieu dans
les grandssalonssituésau premierétagede vrages sont placés
I'HôtelRoyaldeVienne. sous des cloches
en verre sur des
o i é d e s ta ux en
marbre de plus de 200 kg chacun. Un examen
attentif de ces clochespermettrade constaterque
chacune comporte une selTureau mécanisme fort
complexe qui ferme la cloche sur le piédestalet
que le verre est d'une étrangecomposition.C'est
en effet un verre incassable découvert par un
inventzur de génie. Deux fenêtresdonnent sur la
rue longeantI'hôtel, leur accèsest bloqué par des
barreauxau diamètre assezimDressionnant.

I3
11estpossiblede demanderà examinerun liwe. tueusementleur souverain.Le couple impérial
Un gardesortiraalorsdela piècepourallerquérir resteraenvironuneheurepuisseretirera.
le baronVon Urtaû qui résidedansI'hôtel et y
Cinq minutesaprèsle départdu coupleimpérial,
passetoutessesjournées.Ce dernierreviendra
un gardede la famille Von Urtaù fera imrption
avecla clefde la clochequ'il ouvriratoujoursen
dansla sallede bal (réussitenormaleen Percep-
présenced'un garde,I'examenne pouna durer
ûon pourI'apercevoir)et sedirigeraversle Graf.
plus d'un quartd'heure.Von Urtaii détienttou-
jours les clefssurlui, il estprotégéconstârnment Une conversation a lieu entreles derrlrhommes.
le Graf pâlit et quitteprécipitamment la sallede
par deuxgardesarmésportantsescouleurs.
bal.
Vous pouvezdécrirela vie d'un hôtel luxueux
Ce qu'il s'estpassé: AndrewPackettn'est pas
pendantl'après-midiet décrirequelquesoccu-
paruà la soirée,il attendaitsonheurepourpasser
pantsde I'hôtel que pourrontcroisernos héros.
à l'atiaque.Packettsetrouvaitdansla chambrede
N'attirezpasI'attentiondeshérossurunquelcon-
Mary Boyle situéejusteau-dessus de la salledes
que personnage marquantmais noyezleur pré-
livres.Aprèsqu'un comparse ait casséle bec de
sencepar de nombreuxpersonnages secondaires
gaz qui se trouve dansla rue et profitant de la
qui donnerontvie à I'Hôtel Royal(Voir Annexe).
diversioncausée parI'arrivéedu coupleimpérial,
Le Bal commenceraà 21 heures.La réception est il estdescendu à I'aided'unecordejusqu'àhau-
effectivement fastueuse,I'orchestre est l'un des teurdeI'unedesfenêtresdela salledesliwes.Là
meilleurs que I'on puisse trouver à Vienne, le à I'aided'uneseringue contenant de lEde, il a
buffet composé des mets les plus raffinés, est descellélesbareaux.Il a découpéla vitre à I'aide
pantagruélique La fine fleur de I'aristocratie d'un diamant,puis a lancé dans la salle deux
Viennoise est invitée à cette soirée. ampoulesde liquide ayant la particularitéde
devenirun puissantsomnifèreau contactdeI'air.
Au cours du bal, nos héros remarqueront sans
LesgardessesontendormisetPacketts'estintro-
doute I'une des plus belles femmes de la soirée,il
duit dansla salleportantun masqueà gazprimitif
s'agit de Mary Boyle qui a revêtuune robe du plus
de sa conceptionLà, il a ouver! grâceà ses
grand couturier parisien et porte une rivière de
talents,les clocheset a dérobéL'étude de Ia
diamants (véritables) impressionnante.Elle est
CultureCelteetLa Bible desPremiersClrétiens,
toujours entouréede gentilshommes,deux de ses
avantderepartirparle chemininverse.L'ensem-
gardesdu corps se tiennent discrètementà proxi-
ble de I'opérationa duréexactementl5 minutes
mité (succèstotal en Perception pour les remar-
Packeqconformément auxinstructionsde Mary
quer, ils ont une bonne discrétion).
Boyle, estparti immédiatement en train jusqu'à
Nos héros remarquerontaussi sansdoute Carlton Leipagoù il doitprendrele bateaupourLondres
Fitzgeoffrey, vêtu d'un kiltde cérémonieetvidant
bouteille sur bouteille au bar

Quatrepersonnagessetenant présdu buffet pour-


Tnois
Chnpirne
ront attirer l'attention de personnages,ces quatre
individus ne semblentpas à leur place dans cette
réception, ce sont des rustressansaucuneéduca-
tion (réussite partielle en Aisance Sociale pour
s'en apercevoir)I1 s'agit d'lJlrich Marer et de ses e bal sefinira vers 2 heuressansque I'on ait
trois lieutenants. ljlrich Maier est le chef de la vu réapparaîtreVon Urtaû. La police Vien-
pègreviennoise,c'est à lui que Von Urtaù doit de noise est prévenueet dépêchesur place un
grosses sommes d'argent perdues au jeu (2000 de sesplus brillants éléments: Der Kommissêr
florins) Lllrich s'est invité à cette soirée.Si les Anton Krajsek. Le Kommissar réglera son en-
héros observentattentivementce groupe ou Von quêterapidementen accusantUlrich Maier et ses
Urtaù (réussitenormale en Perception),ils pour- hommesde ce vol, diverstémoinslui ayantappris
ront remarquerle Grafen grande discussionavec qu'ils se trouvaientdansla salle et qu'il a quitté
lllrich Marer Le Graf sembleraeffrayé à I'issue la réception juste après I'arrivée du garde. Les
de cette discussion,Maler vient de lui indiquer ce hérospourront apercevoirtllrich Marer en pleine
qui arrivera s'il oubliait de régler sesdettes discussionavecun desgardes.Maier avait acheté
lesgardespour qu'ilsveillent sérieusementsur les
Emaillez la soirée de petits incidents, grâce aux livres. Si les héros parviennent à entendre et à
i ntri gues et personnagessecondaires. comprendre (Marer s'exprime en allemand), ils
Vers minuit, une rumeur monte de I'entrée de la pourront apprendreque Marer est furieux de la
salle François-Josephaccompagnéde l'Impéra- disparition des livres
trice va se présenterau bal. Effectivement, précé- Les hérosdevrontdévelopperdestrésorsde di-
dé de la garde personnellede I'Empereur, le plomatiepourconvaincre le KommissarKrajsek
couple impérial parait. Les danseurss'arrêtent et deleslaisserjeterun
coupd'oeildansla salle.@e
I'orchestre entonneI'hymne autrichien,toutes les bonnesrelationspeuventici être utiles). S'ils
personnes(même ulrich Maier) saluent respec- parviennentjusqu'à
la salleils pourrontdécouvrir
lesélémentssuivants:

I4
Succèspartielen Perception: Le trou dansla de Vienne,ce passager s'exprimaitdiffrcilement
vitre a étéfait à I'aided'un diamant.Le becde en allemandet avait un fort accentbritannique.
gazsituéen dessous de la fenêtrea étébrisé. Ce passager lui a laisséun grospourboirecar il
Succèstotal : Des débrisde verre très fins devaitêtreà la gareCentraleavant2H30
pourront être découvertà I'intérieur de la
Si noshéroscontactelesservicesde la gareCen-
pièce.L'étudede cesmorceauxdeverresper-
trale de Vienne, ils pourrontapprendred'une
metfa de déterminerqu'il s'agissaitde deux
vieille employéeacariâtre(un bon charismeper-
capsulescontenantun liquide. L'étude du
mettrad'accélérercesdémarches) qu'un nommé
liquide (Réussitemagistraleen lnstruction)
Arthur Pencrofta réservéun billet de rain pour
permettra d'établirqu'il s'agitd'un liquidese
Leipzigvia Nurembergenpremièreclassele soir
transformanten gzv somnifèreau contactde
des faits. Ce train partaitde Vienne à 02H30,
I'air.
faisaitétapeàNurembergà 04H et anivé à Leip-
Succèsmagistral: L'attention de nos héros
zig à 061130
seraattiréepar un scintillementsur le rebord
de la fenêtre,il s'agitde cinq penniesanglais Les héros pourront envoyerquelquestélé-
tombésde la poched'AndrewPackettlors de grammesà diversamisou faire par eux-mêmes
sonforfait quelques Voilà cequ'ils pourrontdé-
recherches.
c o u v ri r s' i l s en
Les hérospourront remarquer(réussitemagistrale
font la demandeet
en Perception),s'ils examinentle mur, destraces
s'ils ont des rela-
remontantvers la fenêtre de la chambrede Mary
ti o n s b i en pl a-
Boyle. S'ils arrivent à pénétrerdansladitç cham-
cées :
bre (deux gardes veillent en permanence), ils
o La comtessede
pouront découvrir des tracesde fibres de cordes
Dartrnoor est en
sur le balcon de la chambreet les mêmestraces
fait une vielle
de pas descendantle long du mur.
fe m m e de 80
Si les hérosfont part de leur découverteà la police ansqui n'a plus
viennoise, Mary Boyle sera interrogée par le quitté son ma-
Kommissar, elle indiqueraqu'elle a été abusée noir depuis dix
par un de sesserviteursqui s'est enfui depuis.Le a n s . E l l e n' a
Kommissar se laissera attendrir et la relâchera pas de descen-
sansplus de question. danceet aucune
autre personne
Nos héros pourront tenter de contacterles gardes
n'est autorisée
présentsau moment du vol Cesdernierstiendront
à porter ce titre.
cur i e u se ment t ous le m ê m e d i s c o u rs e n
. Si des re-
employantles mêmestermes Ils sesontmis d'ac-
cherchessur Arthur Pencroftsonteffectuéesen
cord auparavant sur la version à raconter Les
Angleterre les hérospourront apprendreque ce
gardesindiquentqu'ils setrouvaienttous dansla
nom estI'une desnombreuses faussesidentités
saile lorsque les deux livres ont disparu tout à
utilisées par le nommé Andrew Packett, sujet
coupcommepar magie.S'apercevoirqu'ils men-
de sa très gracieuseMajesté,exerçantla lucra-
tent ne devrait pas poserbeaucoupde diffrcultés.
tive activité de monte-en-l'air et recherchépar
Si les personnages leur proposentde ne pasrévé-
toutesles polices du Royaumepour de nom-
ier leur secret,ils indiquerontque vers minuit, ils
breux vols. Le dernier des vols attribués à
ont tous sentiune odeurâcrepuis sesontendormis
Andrew Packett s'est produit au British Mu-
pendantenviron un quart d'heure. A leur réveii
seumde Londres où il a dérobéun livre ancien
ies livres avaientdisparu.Les gardespréciseront
qu'ils ont inventé cettehistoire pour éviter de dire
à leur employeurqu'ils s'étaientendormis
Les hérospourront encoreintenoger le réception-
niste de gardele soir du vol, une ou deux pièces
dewaient stimuler la mémoire de cet employé. er cr ou'iIs'eNsuir
dispnnnîr
Une fois sa sympathiegagnéeou achetée,il indi-
queraqu'il a vu sortirde I'hôtel,versdeuxheures, a vente aux enchèresse déroulera, malgfé
un des serviteurs de Ia Comtesse de Dartrnoor la disparition des deux ouvrages,le lende-
portant un sac de marin. Ce serviteur est monté main du vol à partir de dix heuresdans les
dansun desfiacres qui stationnentdevantl'hôtel grands salons de I'hôtel. Une cinquantaine de
Le réceptionnisteen consultantsesregistrespour- personneset une forte escouadede policiers y
ra indiquer que ce serviteur était inscrit sous le assisteront.Le Graf Von Urtau. livide. se tiendra
nom de Arthur Pencroft à côté du commissaire-priseur
Le conducteurdu fiacre peut lui aussiêtre contac- La vente se dérouleratout à fait normalement,
te, il confirmera qu'il a bien pris un passager Mary Boyle enchérirasur plusieursouvrageset
devantI'hôtel et ou'il I'a mené à la sarecentrale fera I'acquisitionde I'ouvrageoriginalde Sir

r5
OlivierDirdle.De mesrecherches sur lessources Pendantce temps,les trois hommesenlèventle
tuNil. Graf et le font monterdansun fiacre.Ils n'hésite-
ront pasà utiliser leur poivrièrecontred'éven-
La ventedesdouzeouvragesrapporteraenviron
tuelsimportuns.Ils conduirontleur prisonnierà
1200florinsà VonUrtaù,cequi estbienpeupour
tombeauouvertdansun hôtelde deuxièmeordre
réglercesdettes.A la fin de la vente,alorsque
des faubourgsde Vienne où les attend ulrich
I'assistancequittela sallg Von Urtaù se rendra
Maier. Ce dernierauraune longueconversation
seulversla sortiela minetri ste.Unefoisqu'il aura
avecle Graf,pendantlaquellecedernierréussità
convaincre UlrichMarerqu'il n' estpourriendans
le vol desliwes et qu'il va tout mettreen oeuvre
pour le rembourserrapidement.Le Graf serare-
lâchédeuxheuresaprès.
Si noshéros,n'écoutantqueleurcourage,suivent
leskidnappeurs ou sontfait prisonniers,
ils pour-
ront entreren contactavecUlrich Maïer. Ce der-
nier estun hommepetit et gras,toujoursen fain
de renifler.Ila unevolontéimplacableet unetrès
grandeintelligence.Il comprendrarapidement
quenoshérosne sontpaslesvoleursdesliwes et
il leurdévoilerasesmotivationsdanscetteaffaire
en leur expliquantquela disparitionde cesdeux
livresestun manqueà gagnerpourlui. Il précise
qu'aucunvoleur viennoisn'oseraitbafouerson
autoritéet quedoncle coupvient d'ailleurs.
Si noshérosontdécidédesuiweMary Boyle,ils
seretrouveront dansle trainserendantdeVienne
à Leipzigvia Nuremberg.S'ils ont étéparticuliè-
rementbrillants,ils pourrontla suivrediscrète-
ment(succès totalenDiscrétion)jusqu'auportde
Leipzig.Là elle a affretéun petit bateaumixte
(voile et vapeur)pour elle et seshommes.Nos
hérosperdrontalorssatrace.Le bateauappareille
dèsI'anivée de Mary Boyleet s'éloignerapide-
ment. Les hérosne pourrontaffréter un bateau
dansun délaisuffisantpourpouvoirsuivreMary
Boyle.
Si noshérosne sontpassufiisamment discregils
subirontuneattaque;Mary Boyleet seshommes
sonttrèsméfiants.Les hommesde Mary Boyle
utiliseronten premierlieu les ampoulesà gaz
somnifère@hysiqueexcellentpour résisterau
sommeil)pourlesendormiret ainsilessemer.Si
cetterusene suffit pasils emploierontalors la
manièreforte.

Prnson
nnqessEcondninrs
atteintle couloirdescrisseferontentendre. Trois sÉjounnnNr
À ['Hôre[Ro]znl
dE
hommesd'tllrich MarerenlèveVonUrtaù Marer
veutavoir une "conversation"aveclui. L'agita- ViEn n r
tion est alors à son comble,les trois hommes
menacentle pauweGraf de leur poiwière,des Une délégationprussienneau grand complet
femmesperdentconnaissance, les policiersne venueà Viennenégocierla paix.
comprennent pasce qui se passentet les ordres r Le GénéralKarl PeterAmstelung,vieux loup
contradictoiresfusentde toutepart.Mary Boyle, de guerreportantdenombreuses cicatices.
toujours calme, quitte, flanquéede ces deux o Le négociateurplénipotentiaire
Wilfried Von
gardesdu corps,la salle et sort de I'hôtel où Baganaùer.
l'attend un fiacre qui démaneen trombe.Elle o Son accortesecrétaireFrida Dôrfer qui tente
rejoindraLondrespar fiain et bateauvia Nurem- désespérément d'échapperaux assiduitésdu
berget Leipàg. vieux Général.

16
. JohannKËimen, offrciellement
aidedecampdu séduisantsansce strabismeconvergenttrèspro-
Général,ofiicieusement agentsecretdu Chan- noncé.Il va sansdoutejeter sondévolusurune
celierBismarck. de nos héroines.Il esttrès assiduet ne supporte
pasqueI'on évoquesonhandicapdevantlui.
ErnstKôlher.AvocatSuissevenuà Viennenégo
cier l'achat de Ia Bible despremiersChrétiern. -æ-
On le verrabeaucoups'intéresser à celivre avant
la vente. Cescénariofait la partbelleaurole-playing, alors
n'hésitezpas,faites-vousplaisir,'créezde nou-
JamesNorton. Américainenvoyaged'affairesur
veauxpersonnages secondairesqui pimenteront
le continent.il tentede vendresonbrevetsurun
cettepremièrepartie.
roulementrévolutionnaire. C'estun escrocqui a
déjà vendu à plusieursreprisesce brevet qui Leshérosrisquentfort d'êtrefrustrésparla fin de
n'existepas. ce scénario,carquoiqu'ils fassent(ils nedoivent
bien sûrpass'en douter),ils perdrontla tracede
Fmilio Castaverda. Producteurdetabacsud-amé- Mary Boyle.Mais ne vousinquiétaitpasl'heure
ricain qui poursuitde sesassiduités la Reinede
deleur revanchesonnerabientôt.
I'opéretteviennoiseLili Rose.Fumantd'énormes
cigares,il esttoujoursprêtà offrir un exemplaire
de saproduction.
A la fin de cette premièrepartie nous découwons
ComteEvgueniTarkowskyet sonépousela com- nos héros fourbus, harassés,ils ont certainement
tesseMariza Tarkowsky. Le comte Tarkowsky compris qui est en possessiondu livre mais ils ont
est un noble polonaisen villégiatureà Menne perdu sa trace. L'ont-ils perdu à tout jamais ?
durantla saisondes bals. Il est d'une jalousie Vont-ils retrouver la trace de la sulfureuseMary
maladive.Sonépousevoudraitbienmettreun peu Boyle et de son âme damnée Andrew Packett?
de pimentdanssavie sentimentale. En bref,elle Carlton Fitzgeoffrey est-il ce qu'il semble être ?
chercheun amant Vais-je arriver à rédiger la deuxième partie de
cette histoire à temps ? Tout cela et plus encore
ComteAdolfo Carvigari.Cejeune comteorigi-
vous le découvrirez dans le prochain numéro de
nairedu Royaumede Naplesparcourtles villes
Franc-Rêveur.
d'Europeafin detrouveruneépouse.Il seraittrès
i:qtl

Ap p e l
A U x F euMEs Er Aux HoM M Es De BoNNe VoI oNTÉ

Vous DÉBATEZ : Le mondenevouslaissepasindifférents. Vousavezun avissurtout.Vousvoulez


vousfaireentendre.Notre sociétévousagace.Vous aimezprendreposition.Vous
rêvezd'ouvrirvotregueule.Envoyez-nous voshumeurs.

Vous CnÉez : Vousavezuneimagination sanslimites.Vousconnaissez unjeu et sonuniverssur


le boutdesdoigts.Vousalliez sensdramatiqueet art du conte.Vousrêvezdevoir
vosscénariosetvos aidesdejeu publiés.Envoyez-nous vosconteset légendes.

Vous DESStNEz : Vousmaniezla plume,la craiegrasse,le fusainou le pinceau.Vousavezun


imaginairericheet personnel.Votremusenevousabandonne jamais.Vous rëvez
departager vosoewres.Envoyez-nous vosillustrations.

Vous Écn Ivez : Voussaveztenirvos lecteursen haleine.VousvousprenezpourLord Byron ou


Mary Shelley.Vousmaniezparfaitementla languefrançaise.Vousrêvez
d'émouvoirparvostextes.Envoyez-nous vosnouvelleset vos poèmes.

ENV O Y E Z V O S O E U V RES À F n n XG- RÊVe Un

L7
es cornets ôe vovoge ôe peponne le Borouôien
pour Rêve ôe Drogon

enonçant doncà la confortablepro- détails dans ses camets de voyage. Le passage


tectionde I'Esprit du Clocherqui suivant est, tout comme dans le numéro précé-
dispense sesbienfaitsauxhabitants dent, extait du troisième carnet, I'un des tomes
de l'idyllique petit village de lesplus recherchés de la collectiondont I'original
Souithom,Peponnea cédé,très prend la forme d'un ensemblede cent cinquante
jeune,à I'appeldu Voyage.Malgré parcheminsquelquepeu usés,tachéset fripés par
les avertissementsénergiquesde sesproches,il a les aléas et les intempériesdes voyages de
préféré affronter les dangersdu tenible désertde Peponne.
Baroudie qui entoure son oasis natale Même si
I'hostile Baroudie n'est plus aujourd'hui qu'un
souvenir lointain et confus pour celui qui visita Rappelonsd'ailleurs que la rédaction du fanzine
tant de contrées, de royaumes et de rêves, ne possèdebien évidemmentpas I'ensembletant
Peponneest et resteratoujours un Baroudien : un convoité des dix carnets.Profitons donc de ces
de ceux qui ne peuvent continuer à vivre sans quelqueslignes pour lancerun appel à tout voya-
savoir ce qui se touve au-delà de cette impéné- geur dans l'âme qui pourrait avoir eu ou avôir
tra b l e fo rê t o u i n fr anchi ssabl e chaîne de toujours en sapossessionI'un desfameux carnets,
montagnes. aujourd'huidispersésaux quatrecoins des rêves.
N'hésitez donc pas nous écrire et à nous envoyer
Cette quête incessantede savoir et de décou-
descopiesde cescarnetsNous les publierons
vertes, Peponne la consigne dans ses moindres

1;"i: Êheure & fo Êyre opprocboit,,,iquônù le bogorô ôe ,mon ef*oi


'. lil souèoin le témoin' ô'une .scène intriguànte; Flux .borbs
:,."
, : . - " ', . , .
'
. -un
u, càuerne, un gri55ol sembloit iouer ovec
ar [+::::tt:: ] J
étronge oO;ei,irftlibê
I por son le reôoutoble onimol ne.iipiûùqifil
.::!rrsgimé,,AbsôrOé ieu,
" : r.eÉié. ]e me cocbois olors pour mieup observer"'lo:riÈcè,nei:,i
lo:proximiTéôongereuseôu,'monstrueu;cornossierou;,1j;grif ê1
,,,,:fl)on onxiété céôo pourtont ropiôement le pcs,.,â lô,.',:,-tffi
: .:,'
,,,,rl^tonolYsois mvstérieux:obiet comme une pefite
Jtoholysoisle mvstérieux pefite siot$ê'r ëiotuei"tt#itip.i6
-:t. 1..^^..^^.
,êroquont lo forme coricoturole
l^ 8^--^
-^-2--.i.-^1^ ô'un
xt..*
gros
^-^^ et riôicule,,;l€'jorùr,,ffvtùt,r'it
^r ;!i,!-:,.i^.:,f.1';^-i,l

'i:: c€rtoine émotion, je réolisois olors que cette,o::stotuettê

i::':+"
,. è:'::'ar- 2^---^
So :présence !^:
ici 1-^L:r^^-:r
trobissoit t^:^
ôonc :-^--a-^r^Lti^:l^:!ti::i
incontestoble,menî,i,,lo 1- -.^-^

ciuilisotion ôéveloppée.

Jloutois toni oimé pouvoir m'opprocher et:r,,Èiuôiti,f:'"Oi[lJ


nùit tomboii mointenont et le gri35ol sembloit vou[oir,,poursr
jeu, morôont ei griffont lo stotue, comme'pour uôufoiri,,en
quelque bypotbétigue nourriture. Je m'éloignois'ôoTrè

18
La langue de Gloum saucedéliée :
Préparation: 45 minutes (+1 heure draconiquepour le décorticagedu
,=1.'''!,,ietcteq
et,cdnsignerces loits onecôotiques. Gloum)
:.,.;: ; Ge n'est
i; i.:ii.:::l--
pos ;'non _r - . i
plus por
.-
bosorô
I :ri
stilâ' Trempage : 6 heuresdraconiques.
t . al l
. . . : . ' . - . . ;\;, ' 9 .
l l e :'l Pu5 ll9ll. plul' P( JI D( I:
i i','ilime'soht ïevenusen mémôifè: Cuisson : environ I heure draconique.
sonôoinembtrt
Pour 2 personnes :
2languesde Gloum
10 schouillatsde lard
I schouillat de beurre
5 schouillatsde crème
I grosseplure (oignon de préférence)
1 livre de bloute
1/4 de pinte de vin blanc
l/4 de pinte de bouillon de viande
Quelquesbrins de klampine et de pèpre
Eau et sel

t ',,..,
çe qui o pu se poeser...€t pourtont, il V La veille, décortiquezles Gloumsau moyend'un burin et d'une petite
t:,i,,o'sons
'i"re'sons ôôtte
ôouie un iémoin ôe toutë:
toutë lô scène masse,tout en veillant à ne pas
abîmer les langues Cette opération
faite, recouvrez largement les langues d'eau froide. Laissez tremper
pendant six heuresdraconiques,puis égouttez
Faites bouillir deux pintes d'eau et plongez-y les languespendant l0
minutes TrempezJesde nouveaudansI'eau froide. La peaurugueuse

f;
1
troumotiséepor ce qutelle'oôû voir qutefie et minérale qui les recouvre devrait alors s'enlever facilement Eplu-
est e4coreprôsttée ô cettebeure,eniermée chez les languesde Gloum.
: fs11s.,:,gn
mutisrnecomplel,procbeôtun étot Dans une pinte d'eau salée,versezle bouillon de viande,les brins de
ôe cototonie. klampine et ajoutez les langues.Laissez cuire pendantprés d'une
heure.Plongez-y les bloutes un quart d'heure avant la fin de cuisson
ou gronô Cbombellonôe metire
J,loi:,promis
ô' son. service mon éruôition et mon Pendantce temps,faites revenir dans le beurre votre lard et la grosse
i'e;périencepoul tenter ôe soigner €ôlise. plure jusqu'à ce que tout soit bien doré. Ajoutez les languescuites et
Seule cette inogile ie:unefille 'pourro nous arrosezde vin blanc. Laissez réduire pendantun quart d'heure avant
de verser la crème.Mélangezjusqu'à obtenir une saucehomogène
opprenôre',ce qui::o pu orriuer ou Comte;
Epicez de pèpreet de sel selon votre convenance.
'ff)olbeure-usg.1ment,n'ovont obtenu oucun Servezles bloutes en accompagnement.
résultoii,"ôuiônttrois iour-s, i'oi ôéciôé ôe
i psrfii"à Fonom, la,,copiioleèu royoume,
qui ôit-on; obrite une gronôe et oncienne MON SECRET : Utilisez du bouillon de Klampin pour faire cuire les
bibliotbèque.Dons les ontiques volumes langueset votre plat y gagneraen saveur
,:i

Jr,

remèôe,io-ùveisïn
renôiellc .pcrbtec

i:r:j' :t.i:..:,t..'. r
ti,,CDointenoni'-que
:,iir itovois lo
:,,,";ru..nÉcesscires; ce. Un
LrI I problèrne
Pr'L)ulelffl
|ii.r,r+rr.llslc59(lrI
i,,,,ëspÉrerren trouuer tm ?

toute mon éruôition, ces questions ôemeuroienlsôns réponsei,


Ctest ôonc eftçore ô lo science ontiqué ôes ,éruôits
centoinesèe porcheminset monuscrits ôe lo 6ronôe
mten remeitre une nouuelle,fois.
Après ôeb.beures ôe recbercbesminutieuses,
Célrogore le 6ronô que ie
5oolgglèr,l0uicélèbre

]e ropporte ôonc ici ce que je pus opprenùre sur le Gloum,

ii]ù
'56$F-.1'effei be lo'peur, le
, quê'î{iïïpierrei, Cette copocité
.,.les préôoteursclossiques.
pôrt cette s[,mple,roison,il est extrêmementùifficile
,,Ti$lôurn
;; llonimol se pétrifiont ô lo oroXimité be tout
;.iîmêmepéttitié iusqu'ô mourir finolement èe foim et ôe

i.:ri:Cétrogotenous ropporte même quê lo foculté originole ùu


i',1:,':uB
bibelot ô lo moôe ôons certàines cités ôu Seeonô
.l ,::
r.r' rr\ | t .t
portièulièrernent oppréciée ôes enfonts.
i.i
1',iiii,
,
:. ' .i ',, ., ,,1 "
. .,1;r;,ÊéGlourn gemble être'ûn onirnol séôentoirer:cosoniei,'ei
'11ntl+':
5611Efiquercrement lo pro;irnité ôe lo tonière qu'il s'est
'., ' l.

ç:,:.
:. ,: 'lo fotme ô'unç'couerne, ôtun omos ôe rocbers ou ôtun
principolementen montognesos ôons ôe
un refuge conuenoble,
lB"o,ltifisios|E, poronos le moinôre, certoins 5oologues ont prélenèu;,;ftr-e le,
psrticulièrementsensibleoux tempéroturesepfrêmes.Selon ces éminents:ri'i
triberneroit"'ôèsque l'hiuer se foit trop rigoureux. De lo même facon;r,PË$shôs
1nêstiberneroittr'
oussi ôuront les étés trop 'chouôs, inuepton,t.ôinsi,,uÈiinouuêCIû
t
, ôiscutoblè, spécifique oux moeurs gloumesques. Drôutres 5ool"ogues,,i recofinug
iusqulô offirmer que cet onimql ne ;sortiroit ôe',"'sotonière que ôèui .$ià:.po,g
1o*.,
courte,pérfoèeôe.ôeu;cô frois semoinesr, ou plus ôoux,ôe I'otrlornneet,
qui, somme toute, loisse peu ôe tempb ou Gloum pour refohe ses
et s'occouplFi.
::
Cftrcgôrê le ,.6ronô souligne cepenôont que ses' ,théoriçrs'i.,àloËt
ll préfèreoinsi simplementnoter qu'il est en etfet
sëientifiq,uement.
ùes Gkcumsen ôebors ôe leurs ôeuf périoôes ôe rut, ou Oébiltr.:.r*ii:1r1r

.'ix '%, ,,_


même
n'est
ôu

.:'
Ê,è rSérum ôe Gloumifoction,'bès que certoinséruôils ont ôu -l'é{onnonti
gérrrwl ùe Gloumifoction,ils,ont bien éviôemmenttenté ôe l'iqetei' pôu1:un,,ç
Lelrqgore mentionne en effet l'existence ôtun procéôé olctlritniEùë''ctimp;le
ôteflectuer celte opéroiion, sons toutefois èonner plus ôe ôétoilsi

le sois ôonc où ie' pourrois trouver un 6loum. ll me fout


portir en cbosse. ll vvoôelo sonté b'€olise, et sons ôouie

Wsi*ffiu,,

LE GLOUM - Gibier étrangeà écailles. LE SERTJMDE GLOUMIFACTION.


Montagnes, collines, 500 grammes en moyenne, 0.5 sust. ilangue
uniquement)
Malignité: 3
Gbier rare, le Gloum est un animal peu connu et peu chasséen
, 1 round
comparaisondes autres gibiers Seule, d'ailleurs, sa langue est Périodicité:
comestible,une fois le Gloum gloumifié De façon plus marginale, r Dommages : Pétrification,soit une paralysiecompiète doublée
il est égalementrecherchépar quelquesalchimistesdésireuxd'iso- I d'une protectiontemporairede 5 points
ler le Sérumde Gloumifactionqui possèdela propriétéde pétnfier
tout organismedans lequel il est ingéré Remèdes: -8\ Mirobolant +10, Lait de lune +6 ,-o
ii]j]t

22
deDahutset autrescréaturesétranges,
Chasseurs découwezun
nouveauet sympathique gibier : LE GLOUM !
Lestrophéesramenésde la chasseau Gloumferontvotrefiertéet
ornerontharmonieusement votre salon.N'hésitez plus !
Rejoignezla grande confrérie des chasseursde Gloums.

L'associationLes ArènesLudiquesorganise
une grandechasseau Gloum sur la région
Grenobloise.
Le 9 décembre1995, dix gloums seront
lâchés aux alentours de Grenoble. Les
différents sites du lâcher resteront bien
évidemmentsecretsafin delaisserunemaigre
chancede survieau gibier.
ouverte
Vous n'habitez pas la région Dèslors.la chasse seraofficiellement
jour à 16h00.La chassene prendra
grenobloise et vous voulez le même
chasserle Gloum? fin qu'aprèsla capturedetouslesGloums.
Si vous ne pouvezpasvousdéplacer, Le meilleur chasseur de Gloums sera
alors, contactez Franc-Rêveur et récompenséet recevra son "Certificat
nous nous feronsun plaisir de vous officiel de Grand Maître Chasseur de
aider à organiserdansvotre région Dahuts, Gloums et autres créatures
une chasseau Gloum ou à tout autre étranges".
animal étrange.

Franc-Rêveur suiwa toute cette chassede très prés et vous livrera régulièrement de nombreux
indices et toutes les informations nécessairespour faire de vous de grandschasseursde Gloums
Alors. Bonne Chasseà tous !

POUR TOUT RENSEIGNEMENTS.ECRTVEZA F'RANC.REVEUR


OU TELEPHONEZ A PEPONNEAU 76-33-30-85 (entre11h00et 13h00)
Permisde Chasseau Gloum : 10F,MembredesArènesLudiques:5F
23
On n(e clroisit lgas s(oxr. ^Étra,ta;r
porrrr lUfa,ge : lt^S.ecengion

e scénariopeutête le débutd'une pasle pouvoirde détuire le démon.Les mages


campagnemettant en scènede s'arrangèrent pourlier la réouverturede la porte
nombreuxennemisaux Magesen à leur dort' ainsi sanstous les membresde la
la personnedesNephandiset des cérémonie il estimpossiblede rouvrir le porùail.
technomanciens. Il estd'une diffi-
Le problèmeestquele dondesmagesestlié à leur
culté importanteet devraitêtre le
Avataret que,dèsqu'un magemeurt,sonAvatar
scénario d'inûoduction à un nouveau groupe. Si
dansuneautrepersonne.
va seréincarner Ainsi ce
ce n'est pas le cas quelquesmodifications seront
n'estpaslaprésencedesmagesqui estimportante
nécessaires.
mais la présencedes personnespossédantces
Avatars.Or devinezqui a héritédesAvatarsen
Introdrrctlon quesùon...
Les cinq mages étaient tous réunis dans la ca- Or duranttouslessièclesqui ont passé,les disci=
veme. en cet hiver I198 I'air ambiantétait froid ples de ce démonont tout fait pour essayerde
et de la buée sortait de leurs narines et de leurs libérerleur seigneurC'est en 1680qu'un des
bouches.Ils étaient tous réunis autour d'une co- demiersmembres puissants decettesectecomprit
lonne de marbre,au sommetde cettedemièreétait la réalitédu rituel et sesimplications Depuis,
poséeune piene de la taille d'un coffret. Bruale- survivantgrâcedespotionsde longévitéset des
ment les chants commencèrent à résonner, ga- pactestousplusinfâmeslesunsqueles autres,il
gnant chaque minute en amplitude. La magye étudiepour retrouverles Avatarsen question.
ambianteétait plus que palpableet un observateur Aprèsplus de deuxsièclesil réussità retrouver
aurait sansaucunmal pu remarquerla concentra- lesmagesporteursdesAvatarsen questionmais
tion extrêmede chaqueparticipant. Au bout d'en- il étaitimpossibledetouslesréunirpourlibérer
viron deux heures le maître de cérémonie sonmaître.Il attenditdoncson heure,c'est à la
s'avança, ses cheveux dresséssur la tête et pro- fin du vingtièmesiècle qu'une opportunitése
nonça le sermentvisant à conclure le rituel : présenta, touslesavatarsenquestionétaientréin-
" Tlnrlion, suppôt des enfers, par notre volontë carnésdansde jeunesmageset il devint alors
commune nous te condomnons à I'emprisorme- possible defairequelquechose.
ment pour l'éternité, puisses-tu ne jamais plus
Ce scénarioserabeaucoup plusintéressant si les
souiller Ie monde par taprésence immonde. Aussi
joueursneseconnaissent pascarils vont avoirdu
je lie mon don à ce rituel pour Ere mtl autre que
mal à trouver le lien qui les unis. Etiennede
nous cinq ne puisse défaire ce qui a ëtéfait. "
Loncour(Néphandiex-Euthanatos) va tout faire
Un à un chaque membre avança et fit le même pour réunir les joueurspuis les convaincrede
serment Puis le maître de cérémonie reprit la libérerTharlion.
parole,incantantles dernièresphrasesde la céré-
monie. La pierre alors se leva d'elle même et vint
Slcène l:
reposeraux pieds des mages.L'un d'entre eux
ramassala piene et tous quittèrent cette caverne I-ta, r(erarc(ontre
pour en sceller I'entrée.Le porteur de la piene Pour réunir les mages,Etienne a trouvé un moyen
entrepritalorsun long voyagejusqu'enIslandeoù simpleet efficace: la tentatived'assassinat. Il va
il la cachaaprèsI'avoir confié à un gardien.Puis donc engagerun tueur pour effectuer sur un des
il revint en Auvergne et on entendit plus jamais mages un contrat bien entendu, il va s'arranger
parler de Tharlion. pour que la tentative échoue (l'arme du tueur
s'enrayeou il loupe sa cible à deux mètres) Les
L'rrtetglLre interventionsd'Etienne sont très discrètes.il uti-
lise des effets d'entropie (contrôle du hasard) et
Ce scénario,vous avez pu le constater,prend ses de psyché pour que la tentative échoue Sur le
fondementsdansl'époque médiévale A cettepé- tueur. lejoueur va trouver une enveloppe conte-
riode un démon puissanta seméla destructionsur nant une liste de nom avec des adressesou des
terre et il a fallu que cinq magesd'une alliance lieux où I'on peuttrouver lesjoueurs I1y a aussi
d'Auvergne usentde tous leurs pouvoirs pour que une photo de chaquevictime. Si lejoueur arrive
la bête soit repousséeA la suite d'une lutte sans à capturer l'assassin,il peut lui faire dire le peu
merci, ils réussirentà I'emprisonner dans une d'informations qu'il connait sur son employeur.
prison en Umbra dont la porte était une colonne o Il est payé sur un compte en Suisse(un adepte
marbre.La clé de cetteporte est un joyaux connu du viruel peut trouver que le dépôt a été fait
sous le nom de l'Arseval. Comme ils n'avaient en liquide).

24
j*- -)---

I
,.\
l '.,j

iÂ:
{ I
\'
-'

i
l!
ii:

i 'l

L
:ir

I
o Son employeur avait un fort accent étranger Aussi, les assaillantsn'utilisent pas leurs armes
(européenpour les joueurs américains). avec toute la détermination dont ils pourraient
r Il n'a jamais vu son employeur. faire preuve.

Dès lors la machine est lancée et les ioueursvontUne fois cette deuxième attaque déjouée, les
se réunir d'eux mêmes. joueurs vont sûrementattendredes explications.
Etienne leurs a préparéunjoli petit récit. Etienne
Notons que la tentative doit être crédible mais ne
fait partie d'un groupe de mages qui adoneun
doit pastrop handicaperlejoueur pour la suite.Le
puissant seigneur Umbral, seigneur élémentaire
maître peut choisir le joueur le plus apte à répon-
de Feu (Agarmis),dont les joueurs n'ont jamais
dre à ce type de menace
entendu parler. Il y a plusieurs siècles que son
Une fois réunis lesjoueurs vont sansaucundoute seigneur a été enfermé et que l'on cherche un
se demanderI'identité de leu(s) ennemi(s)com- moyen de le libérer. Il explique aux joueurs le
mun(s) Durant tout le temps, Etienne va garder principe du rituel emprisonnant la créature et
un oeil surlesmages,n' oublionspasqu'il possède I'importance des Avatars Il raconte qu'à l'épo-
un lien mystique avec les Avatars desjoueurs, ce que son seigneurétait en conflit avecune Alliance
qui lui permet de les retrouver très facilement. de mages et qu'il a perdu mais qu'à I'heure ac-
tuelle cette guerre n'a plus lieux d'être et qu'il
seraitunpuissantallié contrela Technomancie.Il
Slcènre 2 :
demandealors auxjoueurs d'accepter de rouvrir
Ita, décorxrexûe de le portail.Il leur expliqueaussiqu'il a réussi,à la
la.rrérité.-. suite de recherche, à retrouver les Avatars en
question et à les localiser Hélas, les technoman-
Etienne doit faire croire aux magesque rouvrir la
ciensont investi sa demeureet il n'a pu s'échap-
porte seraitune bonnechose,pour cela il a inventé
per que de justesse, emportant qu'une partie de
tout un scénariovisant à convaincre les joueurs
sestravaux. Ce qui restait a dû être suffrsantpour
Il a desalliéspuissantsen la personnedestechno-
queles technomancienspensentqu'ils étaientune
manciens.En effet, il va mettre les technoman-
menaceet remontentjusqu'à eux (le lien mysti-
ciens sur le dos desjoueurs puis les aider, pour
que avec les Avatars) Conscientdu dangercouru
enfin leur raconter son superbemensonge
par les mages,il s'est alors précipité vers eux pour
Pour cela, il va organiser une autre tentative les prévenir et visiblement il a eu raison.
d'assassinat, mais cettefois-ci, se sont des disci-
Le plan d'Etienne est bon mais comporte quel-
ple de la sectedémoniaquequi mènentI'attaque,
quespointsd'ombres :
i l l es a equi pé
. Pourquoila Technomanciea-t'elle mise si peu
I â- | avec des armes
--viE5.
-- Gt ., de moyenssi les magesétaientdangereuxpour
T:- olees a .les te-
-=Iæ elle ?
Eûenne de Loncour I chnos aussi pos-
e Pourquoi son maître a-t'il été enfermé par les
Nephandiex-Euthanatos I sèdent-ilstoutun
"artû{bEt- mages?
| attirail futuriste
Phyrhuc So.irl Matrl I o Commentvont-ils s'en sortirsi lestechnoman-
F@
F@ ..ooo
aaOOO chÛt@
Chût@ aaaOO PqEDdd
P@!pd6 ttooo
aaOOO II qul'
qur' ne
rrv Ooutons
uvulr
"'oo cienspeuventles trouver en permanencegrâce
m- ffi3 ffi :ffi ffi ffi3 | Pas.seraunesi-à ce lien mystique?
gnature clalre
GalrrgLtér
rdarr co-p**J- corn-btrË po,ta les joueurs Etiennea quelquesréponsesà cesquestions:
|
ISf- 3:333 ffi ffiffi ffi 33:33| L',attaque
sera o Ils pensaientque I'effet de surpriseseraitsuf-
cosr@ ooooo A@Àtu ooooo c\lruæ aaa* menée par un frsant lestechnomanciens sontsûr d'eux, c'est
D.SùG OOOOO Corda aataoo Filgh{ OOOOO |
I
Erqdw
E+@i@
aaooo
OOOOO
i"{.dId6
Mêléc
..ooo Isv6d.do ooooO
OOOOO
I COmmandO de connu !
OOOOO Iji I
Iûdrl@ OOOOO RæbdcL aaOOO tÆsB aaaoo I OnZe nommes . A l'époque, les mages et son maître luttaient
lodûid.d@ aaaao Drrcra@ OOOOO Méd.de OOOOO I
c@ ru ooooo srniô ooooo oeuftt@ oo||o I dont le JeUne ap- pour le pouvoir sur des nodes
E@dt prentid'Etienne r Il peutromprele lien mystiquemaisne pouvait
:3333 ffi ::ffi ffi* 3i33 |
pas le faire tant qu'il n'avait pas retrouvéles
ooooo ooooo ooq9 |
ooooo ooooo ooooo I oréparée
t--t-:- -.--,mi_
Au mages.
l i eu de l a ba-
.I? nt-ac. | .,. Les joueurs peuvent être méfiants d'autant plus
sph.n I tallle' trtlenne
c@rpod!ûæ aaaoo vL aaaoo PÎlE ro..o qu'Etienneest un personnageassezimpression-
I aOOafaîtfa et ai-
Ettdc aaaao Psycbé aaiaiao EsDrt aaOOO I nant. S'ils demandent d'autres preuves, Etienne
Fo* ooooo MÀà. ooooo req oooôô dera les mages
|
leur montre un ouvrage : le journal d'un des
Hùtùlcrc EDia..hrG sùra I dans leuf com-
At aaOOO o'oooooooo cddoo k^+ ei possible, magesde l'époque.En fait, c'est un livre écrit par
îfff,*, ::ffi OaOOOOOOOO
Sff*. -,
O
B I
I
bat.Si -^--;kt^
Nodr ...oo Brs @]æ _r Etienne il y a une cinquantained'années Il a été
Ræ -1 R I C'eSt lUi_même
:::* vorxr. 3T H I vieilli grâce à un effet d'entropie de la matière,il
-*
ôoàô " a doncvraimentl'âge d'un livre de l'époque Cet
h""ridrÉ | prenti . Les
-DDDtrDtrtrtrtr ouvrageva bien dans le sensde I'histoire d'E-
aqftase oooooooooooooooooooo Prredor - ! hommes ont été
tienne. Il révéle le rituel, I'emplacement de la
conditionnés à
porte ainsi que I'endroit ou a été cachéI'Arseval
capturer les
modifiée du vrai journal
magesvlvants. C'est en fait une version
d'un desmageset donc il a I'air très crédible.

26
Lesjoueurspeuventhésitermaisgageonsquele complexeest sa
fait de lutter contreles technomanciens doit les résidence.
C'est ruri[.G'F
convaincre.Si lesjoueursrefusent,Eûennejoue làégalementque
Gourou tcchnomancien
I'hommeà I'agonieet proposeau( magesdeleur se trouve son Nouvcl Ordrc Mondirl
livrer sesgrimoiress'ils acceptent.
Il estdésespé- église et les
ré et pensequedepuisle tempssonmaîtrea payé membresde sa Phydq!. So.lrl MÉrrl
Fæ IOOOO Cffi aaaaO PrldÉ aaooo
sesfautes.Bien entendu,il necomptepastenir sa secte... DGdrt aaOOO L{dFdo aaaaa Idlræ aaaoo
promesse.Si les joueurs démasquentEtienne, C6ûd6 aaOOO AIDGo. aaaao Aæ aactoo
Toute personne
passezà la scène"IJn ennemiacharné".Si les €clndtar
peut assisteraux ftbÈ Conptele CorùI!€
magestuentEtienne,ils peuventtouver le livre vltflæ Cdôdb aOOOO Iû@dcÉ OOOOO
séminaires et se faaoo
surlui. Ils peuventquandmêmefaire l'erreurde Spat| OOOOO FiSùe aûaOO C@loga aaOOO
ressourcer dans Csrb. OOOOO I fi OOOOO ôlEÈ aaaaa
libérerle démon!!! B.sre OOOOO ^G C@6dÉ OOOOO F.it* OOOOO
c e t h avre de ElqdE aifOOO I'iâlH@ OOOOO ImdS.d6 OOOOO
Eryldd arraao NrljjÉ OOOOO 14il OOOOO
paix. Sa secte a blid6 OOOOO *!ffi aaaao r-.t- aaaao
lddddE OOOOO Dtr.r{d6 oOOOO M.& aaaoo
Slcène 8: une stucture des Co' D aOoOO Sûvr. OOOOO OcdEDG OOOOO
Drù aaaa0 Î.holorto OOOOO Sdæ OOOOO
Lt.S.rgefral plus classiques. ooooo ooooo ùdt aaaao
Il possède une ooooo ooooo ooooo
ooooo ooooo ooooo
Logiquement les joueurs devraient vouloir aller m é th o de de ooooo ooooo ooooo
ooooo ooooo ooooo
chercherla pierre permettant d'ouwir le portail. conditionneme
.ÉrantaaG.
Elle se ûouve en Islande dans une cavernebien nt pour sesdisci-
Spùtc
dissimulée qui n'a pas été fouillée depuis les ples.Il a installé CqEqdæ oOOOO faaoo Prlæ aaaao
ErdEdÉ OOOOO Pr:Êné aaaaa Eqfr 0O0OO
événements.L'emplacement est décrit dans I'ou- sa demeuredans F@ OOOOO Mdræ OOOOO T.q. OOOOO
wage et parle d'un gardien. La caveme est pro- la salle du node ELûorlqæ btAccùlo Suta
f o n d e e t lugubr e, elle d e s c e n d d a n s l e s e t c ' est égal e- Avû aaaoo OOOaaOOOOO CoeJ6 o
D.d!é. aaaao Bldæ lélaÊ -l o
profondeursde laterre. Bientôtles magesarrivent ment de là qu'il Nod. aOaao BLanc m:æ -l o
l@ laaao Voblta SlsE FE -z o
devantun autel.Un joyau reposedessus,il émane re ç o i t ses i n- 99999 .o..o..ooo Iry '2- tr
de lui une puissancecertaine. Cette pierre est en structions. Pour 999VU l|m -t o
OOOOO uuLl--I--JJLlLJLJu tNrldlé o
fait un puissant talisman qui a été créé pour ce I'instant le node
auhrsne OOOaOOaaOOOOOOOOOOOO Prnlorc
rituel. a p p ro vi si onne
Alors que les joueurs approchent, le gardien se ME C H A mai s
manifeste,il esttransparentau début puis devient n ' a qu' un rôl e
angible par la suite C'est alors qu'il s'adresse complémentaire
auxjoueurs et à Etienne : dansI'approvisionnementdu monde mécanique.
" Pour celui qui désire I'Arseval, il y a une Les joueurs peuvent avoir plusieurs techniques
Etestion. Répondezcotectement et vous aurez pour pénéfrerdans la place :
I'objet désiré. L'erreur pqr contre apportera la r En tant que nouveaux disciples de la secte
mort. Ecoutez maintenant ma question : o Par la sphèrede correspondance.
Qu'esl ce qui est plus beou que Ie visage d'un o Par I'Umbra.
dieu ?
Qu'est ce qui est plus laid que le visage d'un et bien d'autres..
ùlmon à la langue de serpent ? Le Technomancienpossèdeun servicede sécurité
Qu'est ce que mcmgeles morts ? efficaced'une dizaine de membresqui surveille
Si les vivcmtsen mangeaient ils rejoindraient les les disciples.En Umbra, un gardiensurveilleIe
morts. " node mais il ne peut se manifester dans le réel.
,La réponseest "RIEN" Enfïn, quandle mage n'est pas dansla pièce,un
système de sécurité est en marche. Ce système
Si la réponseest mauvaise,I'esprit attaqueet les active un MARK VI placé dans une sorte d'ar-
joueurs doivent combattre Etienne bien entendu moire et déclencheune alarme générale
les aide.
L'entrée de la grotte setrouve dansla demeuredu
mage derrière une porte blindée.
Au conteur de voir comment les joueurs vont
arriver à replacer I'Arseval sur la colonne et pro-
noncer la phraserituel qui se trouve dansle liwe
Scène 4: d'Etienne Il s'agit de la vrai phrase :
ELepla.cer l'.èlreerral " Nous, par notre volonté commune qvons déciùi
de lever notre sentence, et de permettre ù Thar-
la colonne en marbre est maintenant gardée par
lion de se rqcheter. "
les Technomanciens.En fait tout autour de la
colline contenantla cavernesetrouve maintenant A noter que si les joueurs rentrent comme nou-
un complexe privé appartenant à un mage Ce veaux discipleset s'il y a une joueuse,elle peut
demier est une sorte de télé-évangéliste.Il pos- tres bien être invité par le gourou à passerla nuit
sèdeune chaîne privee sur le câble. Sa doctrine aveclui...
est que la technologie est un don de Deu... Le

27
Elcène 5: maiscelan'arrangepasplusles
technomanciens,
mages.
IIn enne!ûri
a,cha.rné
Si à un momentquelconqueles magesdémas-
quentEtienne,il ne lui resteplus quedeuxsolu-
tions : Si les mageslibèrentle démonsanssedouterde
o Eliminer les mageset attendreune nouvelle son identité,il sort de sa prison très faible et
occasion(difïicile, mêmeavecle lien mysti- apparaîtsousI'apparence d'unhommej eunedans
que)et le temps,c'estde I'argent.Etiennen'a la fraîcheurdel'âge.11s'écrouledansI esbrasdes
plus derx centsans pour attendreune autre mageset leur exprimesareconnaissance. Il pro-
occasion. posealorsauxmagesdeIe suiweet de deveniren
o Fairechanterlesmageset lesforcerà ouvrir le quelquesorteleurmentorEn fait, il veutenfaire
portailsansquoiil leslivrent auxtechnoman- des néphandispar vengeance. Il lui faudra de
ciensaprèslesavoirimpliquésdansdesactions nombreuxmois et énormément de quintessence
conte cesderniers. pour retrouverla globalitédes ses pouvoirs.
Etienneferatout pourquecelaarrive.
Au conteurde voir commentévolueI'histoire
maisil seraitdommagequeleschosesenarrivent Cettehistoirepeutdoncêtrele débutd'unecam-
là. Soyezconvainquant. pagneoù lesjoueursvontdevoirsauverleurâme.
Si les joueursveulentse débarrasser du démon,
pasI'affron-
En toutcas,il nechoisirasi possible ils ont intérêtà le faire rapidementsinonil sera
tementdirect. troptard ; le démongagnantenpuissance dejour
enjour. S'ils acceptentI'offre du démon,il leur
Et la, Brrlte-.- proposerade créer une sorte de Fondation.Il
tenteraalorsde les convertiren douceurun par
Cette histoire peut rapidement couper court De
un. Vous pouvez,par exemple,vous inspirerde
plus, elle n'apporte pasgrand choseaux mages Il
I'empereurdeJadedansleLivre desFondations.
est certainque libérerle démonn'arange pas les

Petits, msis costsudslIlI


pourADU,D1 et 2 ...ou Toon

oici un petit scénario(hommage à ces piècesd'ors ambulantes.Aussi un jour, las


Monsieur Peyo) qui s'adresseà des d'une guerredont il ne voit pas I'issue.il décide
joueurs de faible niveau qui veulent d'aller au village et de placarderune petite an-
faire quelquesaventuresdans une nonce.
ambiance cartoon et à un meneur à
I'esprit ouvert. Alors attention !
Joueurssérieuxetpuristess'abstenir! Le scénario
n'est pasdétaillé,maispermetplutôt au meneur
de faire preuved'humouret d'originalité.

Intro{uction
A coté d'un petit village de paysanssetrouve une
immenseforêt luxuriante et paisible. . Enfi n, c' est
I'apparencequ'elle donneaux villageois car de-
puis desannées,se dérouleune guerreimplacable
entre le sorcier vivant à la lisière et une tribu de
petites créaturesvivant dans la partie la plus se-
crète de la forêt. Ce sorcier,en effet, veut attraper
ces petitescréaturescar il connaîtou plutôt pense
connaître une antique formule magique capable
de les transformeren OR !!!
Cela fait donc plusieursannéesque, sanssuccès,
il essaietous les stratagèmespour s'emparer de

28
* *t * * 1 1 * * + ** I +t +t t t t +
t Humour
b%&&%b I
I D JEU CONCOUR,SFRANC REVEUR
& +
C0I{$t]LT,{T
&lclclfittllil
î
& 0nATI]IT[ & +t
+ Noël95 & clilil[D0ctctA0tA
*

&, t
+ b&fr.& & & I
t I
I
i
T0/J0|JI|JR
DI JIIJXD'RoLtS
!t
' Ql: T'est-tudéjàsuicidé,pendu,poignardé,
cyanurisé,
dispersé,
ventilé,blasté? i I
î

I
OUItr NONT
t
î
* ' Q2:As-tudéjàétépoursuiviparlesforcesdu mal,poilues
griffiles(qui puent)? i
*
I outr NONE
i
t ' Q3: As-tudéjàinvoquéunesombrechosevenuede I'au delà,dansun cimetière,:
ta peaunueéclairéeparuneluneévidemment
blafarde?
*

+
I I
t OUItr NONtr
I
I ' Q4: T'es-tudéjàinscritpource fabuleuxGN (10 moisen France,l6 ailleurs),
organisépar notrebellenation? (mangezdespommes!)(*) t
*

t OUItr NONtr
*

*
.t Si tu as réponduoui à ces4 questions,tu t
*

t
peuxenvoyerta candidaturespontanée:
Tu participerasalorsà notre t
î
grand tirage au sort
(sansaucuncontrôled'huissier).
t
t L'heureux gagnantseverra offrir une
consultationgratuite chezle célèbre
Doc Aggagral.
*

I
*
*
I Tu en as rêvé,FrancRêveurle fait ! *
I
t
(*) Nousvousinformonsici en.exclusivité,
paradisiaque
+
quevouspouvezbénéficierd'unerallongede 4 mois,sur uneîle
à I'ambiance
I
explosive(bouffezdesbombes!).

I r*++ * + t+ * *1*
29
t+t+rt+ +
Vous I'aurezsansdoutecomprisles terrifiantes je vousdonnequel-
bon lui semble,Néanmoins,
créaturesdont parle Garalagamelsont les quesélémentsessentiels
denotreaventure.
CIIETROMPFS!!!.Aprèsêtrepasséà la bouche-
rie, lesavenû.rriers
vont donclogiquementseren- Pow qrulquescl;ttr;ttos{e {rls-
dre à la demeurede Garalagamel pourvoir leur Dansla forêthabiteun abo
futur employeur. minablegéantnomméGros
Beaufque lesjoueursvont
sans doute rencontrer.
Ls d.emeure
de Commesonnomne I'indi-
quepas,il veutdela bouffe
Garofo,gomel
$iz.zasetkrosseraitI'idéal,
Vous avez tous vu au moins une fois la demeure surtouts'il y a un matchde
de Gargamel dans la bande dessinée.C'est un foot à la télé) et si les
endroit lugubre surtout au début de la nuit. Si joueurssontsympaset ma-
Garalagamela choisi cetteheure,ce n'est paspour linsil pourraleurenappren-
rien. Il veut impressionnerlesjoueurspour que les drede belles.
prix ne soient pas trop élevés. Garalagamelac-
cueillera lesj oueurssur le palier de la porte et les Les Chetrompfs sont à leur période des amours,
invitera à entrer.Il a spécialementrangésamaison même qu'il en a entendupleins faire la bourre à
pour qu'elle soit aussieffrayante que possible.II la Chehompfette.Et que lui aussi,il voudraitbien
a sorti de I'armoire son diplôme de l'université la bourrer mais qu'elle est quand même un peu
des maléfices et des enchantementsnéfastes.Un peûte.Il sait égalementque quandles Chetrompfs
rapide examen de ce diplôme montrera aux sont tous bizarres, comme en ce moment, ils\i
joueursqu'il a fini avantdemier de sapromotion. prennenttoutesles marguerites Il peut alors indi-
(Le dernier était un dénommé Spiff le Gobelin quer aux aventuriers où se trouve le champ de
mais ceci est une autre histoire) marguerites.

Garalagamelhurle en perrnanence,marchebeau- Si lesjoueurs le mettenten colère, il attaquemais


coup et prononce le mot "Chetrompfl' deux fois dira toug s'il voit que le combatest perdu. Préci-
par phrase.Quand il se met en colère, il jette ce sons d'ailleurs un point important, il serait bon
qui lui tombe sur la main sur son pauvre chat, le dansce scénarioque lesjoueursne meurentpas,
désormaiscélèbreAbgraëI. Les Chetrompfs sont de grossesbosseset de bonneshumiliations se-
cent un (ceci inclut la Chetrompfette)ce qui re- raient préférables.De même, il serait dommage
présenteenviron 2000 PO, surtout grâce au coté que les PNJs de cette histoire décèdent. sauf s'il
artistique d'un Chetrompf en or A vous de voir le faut, quelquesChetrompfs(e plaisante...enfin,
combien notre sorcier est prêt à promettre. De faut voir...).
toute façon, mettons-nousd'accord immédiate-
ment il n'a pasI'intention de payer Et vdent [es cigognes
Après que le marché soit scellé par une incanta- Des cigognessurvolentla forêt. Si lesjoueurs ont
tion bidon, il indique auxjoueurs I'endroit de la de la chance,ils peuventles apercevoiret essayer
forêt où ils ont le plus de chance de trouver un de voir par où elles vont- En fait, c'est le Grand
Chetrompf. Il s'agit de la charmantepetite cas- Chetrompf qui revient d'un séminairede perfec-
cade près du petit lac enchanteuroù chantenttout tionnement en enchantementqui sert à rien mais
le tempsdejolis petitsoiseaux (Rien que de vous qui esttrèsjoli.
dire l'endroit Garalagamelsemble avoir un ma-
laise).
Lespetitsfutgneurs
Prèsde la cascade,le Chetrompfcostaudapprend

L,expédition
Il seraitbon pour la suite de I'histoire que vous
relisiez un ou deux albums des Schtroumpfspour
vous remettredansI'ambiance.Je conseilleparti-
culièrement L' apprenti schtroumpf qui contient
égalementune petite histoire charmanteappelée
Roméoet Schtroumfette.Merci,m'sieur Peyo
La plus grande partie de I'aventure se situe en
forêt à la recherche des Chetompfs et de leur
village. Inutile de préciserque vous ne devez pas
hésiter à décrire de façon exagéréecettemerveil-
leuse et gigantesqueforêt. Le meneurest libre de
au Chetrompf à lunettes à nager, le Chetrompf
faire se dérouler cette partie de l'histoire comme
gourmand est, quant à lui, sur une bouée en train

30
de manger des gâteaux Voilà qui promet des 30 m (,1etde protectionautorisé),et surtoutrllrl-
dialoguessucculentsLesjoueursont tout intérêt cissement à Ia taille d'tm ('hetrompf pour 21
à capturerles Chetrompfset à leur faire avouer où heures(sansjet de protection) Avouez que là, il ki+
se trouve leur village S'ils laissentéchapperun y a de quoi découragerles plus téméraires Si les
: :!:i
't
Chetrompf,alorsils ne bénéficierontplus de I'ef- joueurs perdent la bataille, les Chetrompfs les
fet de surprise.A noter que le Chetrompf dormeur relâchentaprèsune moraledégoulinantede bonté
est contre un arbre et que lesj oueurspeuventtrès et un sortilègeles empêchantde faire du mal à un ':-
-'1r'jà
bien le louperll Chetrompfs pour un an. É+i?

Le chnmpde morgu.erite
La Chetromptètteest assisedans les fleurs et se Sur [e chemin du retour
contempledansun miroir en ignorant Ie pauvre
Chetrompftimide qui essayede lui faire sa décla- Quandtous les Chetrompfsserontcaptures.il y a
ration Ah ! les femmesI on ne peut pas vivre fort à parier que les joueurs vont retournerà la
sans. mais on ne peutpasvivre avecnon plus maisonde GaralagamelEt là les chosesse com-
pliquent Puisqueque sur le chemin du retour,ils
vont croiserun chevaliernomméJohan(un grand
Le vittoge ami desChetrompfspourceuxqui ne connaissent
pas la BD Johan et Pirlouit) Il va falloir louer
Le seul moyen d'avoir tous les Chetrompfsest serré, car, en attendant la
C'attaquerla nuit car c'est bien connu un Che- voix de leursamis,lesChe-
:rompf ça se couchetôt Aux joueurs de trouver trompfs vont faire un raffut
'endroit de tous les diables Johan
et de se cacherjusqu'au moment fatidi-
:ue Attention, sur le chemin du village, les est là parcequ'il a entendu
oueursvont peut ètre voir un drôle de grimoire parler de la petite annonce
rar terre C'est un cadeaudu Chetrompf farceur d e Ga ral agamel et s' i n-
:ui est cachédans les bosquetsSi les joueurs quiète à juste titre pour ses
.'ouvrent,il expioseleur causantenviron0.02PV amis Si le combats'engage
ie dégâtsnon localisésPar contre.il faut anraper Johanest au moins cheva-
.e petit plaisantinsouspeine de voir les Che- lier niveau7. Prouiiitestun
:rompfs en alerte Si I'effet de surpriseest perdu acrobateniveau 8 et Bistouquette,une chèvrede
guerreniveau l0 ll! Autant dire que ça va sai- it:2

' oir : "les Chetrompfsorganisentla résistance"


ll serait bon que Iesj oueursfassentun peu I 'appel gner Bien entendu,les gentils se contenteront,
lour voir s'ils n'oublientpasles Chetrompfsles s'ils gagnent.de laisserles aventurierssur le borc
clus célèbresLa capruredu village doit êtreune de la route couvertsde bosseset bien humiliés
Dans le cas contraire.ils tombentdansI'incon-
science Il seraitquandmême dommagequ'ils
meurent
Justeun conseil.fàîtesdurerle plaisirde la ren-
contre, Johan est gentii mais très intelligent et
Prouiiit estfbrt rusé.Ils vont fbrcémentse douter
de cluelcluechose

Le retour ù [s [emeure{e
GorotoqsfiLe[
scenehilaranteet pleinede bonnehumeur
Le meneurpeutchoisirsontype de fin Soit.dans
vne happl' ertd, les Chetrompfss' échappent Soit.
ils sont transformésen or Dans cette demière
LesChetrompfs
font de [s éventualité.il f'audraencorefaire cracherson or
resistsnce à Garalagamel

Les Chetrompfspossedentde nombreusesarrnes


plus loufbquesles unesque ies autres En vrac ' Conc[usion
bombardementde glands depuis les cigognes,
appeld'un sanglier.discourssoporifiquedu Che- Commevous avez pu le voir, cettehistoire ne se
irompf à lunettes,catapulteà tomates du Che- prendpasau sérieuxmaispeutêtreun momentde
irompfbricoleuretj'en passeOn voit bien quela jeu succulentsi on semet dansle bon etatd'esprit
partie n'est pas gagneed'avance Surtoutque, s, Toutce qui estlà n'estqu'unsynopsisLe meneur
ça va vraimentmal. le GrandChetrompfpossède est encouragéà faire preuved'originalité mais il
deux vrais sortsqui sont terribles . gentille.s.se
sur vaudraitmieux resterdansi'espritde la BD ...,.

3l
f//

JktL-{età 6nLmtroLT'
Les coufrsses [u ieu
- J'veux jouer [arts fa cour {es grart{s -

Propos recuellis par : Asmodée flitions (Siroz) sont mal présentés,mal écrits et demande-
raient beaucouptrop de travail de correction
Marc Nunes. Commercialisation,suivi des et de mise en forme pour pouvoir êûe utili-
Peponne jeux, gestion (entre autres )
sés.Il y a beaucoupd'idéesoriginaleset un
Nostradomus Asmodée reçoit une centainede manuscrits fort potentiel créatif dans le monde du jeu
Jean-Christophe Cubertafon par an. Une douzaine sont lus, ceux qui sont de rôle. Mais deux chosesmanquent cruel-
bien mis en forme (dactylographiés)et sont lement pour que la création française soit
u'en est-ilde la créationfrançaise ? conséquents Pas la peine d'envoyer ving plus riche et dynamique.
Depuis3 ans,j'ai vu arriverdenou- pagessur un nouveaujeu qui devrait, dans
veauxjeux J'allaispresque dire,de saversion finale, en compterdeux cents De f it-
Cûlt ',,côrOgf'
nouvellestêtes Les citer seraitlong,j'énu- ce qui est lu rien n'est exploité, hormis
çr,ice-qn'ss1--æ E ë !-,^.'t
mérerai donc les jeux: Nephilim, Scales, quelques exceptions dans Plasma Outre *à**"o cosç€ cÊ.âc;
Thoan, Eléckase,Ecryme, Miles Christi.. une mauvaise qualité de présentation,As-
Plus des extensionspour Hawkmoon (coco- modéedéploreun manqued'originalité,une
rico !),et Rêve de Dragon pour la résurrec- paranoraexcessive(la peurde sefaire voler
tion (vas-y Denis, on en veut encore ! signé son idée) et des thèmesanti-commerciaux
le fan club) Plus ceux quej'oublie (au cas
ou). M'enfin ! Quandje regardece qu'il Si vous désirez faire connaître votre créa-
reste,c'est de la traduction Hormis Scales, tion à Asmodée,la meiileuresolutionestde
les autres jeux sont sortis par des "incon- se déplacer sur un salon, et de rencontrer
nus". Commentest-cequ'ils s'y sont pris ? l'équipe. A partir de 1à,si le courantpasse,
votre travail a beaucoup plus de chance
Ça, c'est pour le prochain numéro ! En at-
tendant,en guisede miseen bouche,je tiens d'être pris en compte.Le feeling est essen-
le raisonnementsuivant . Mireille a dit que tieMl vous faudra faire confiance et mon- Les créateurs ne savent pas écrire un
nous sommesdes centainesde milliers de trer I'intégralité de votre travail En effet, français suffrsammentcorrect pour être
milliardsà nousadonnerà ce plaisirmalsain aucunedécisionne peut être prise si l'édi- publié.Leurs idées,si elles sontbonnes,
(1essociopathes,tous en choeur aprèsmoi teurn'a pastoutesles piècesenmain Il n'est sont souvent mal présentées Un effort
Hourra l) Sur le lot, il n'y a qu'une poignée paspossibled'avoir le beurreet l'argent du dansce sensestdoncindispensable pour
dejeux commercialisés. Malaise Où estle beurre Si vous ne prenez pas de risques, que ie projet soit considéré
problème ? Il y a forcément desgensqui ont Asmodéen'en prendrapas I Attendez-vous, Pour vivre, un jeu doit avoir un suivi
des idées Que deviennent-elles ? Quel est en outre, à accepter de vous remettre en régulieren termesd'extensionet de scé-
le mode de fonctionnementdes éditeurs? questionet à modifier votre bébé ! Si vous narios Pour ies travauxqui sont exploi-
çroyez en votre idée, la solution peut être tables, c'est souvent des doutes sur ie
Quelssontles critèresde sélection,s'il y en
a ? Enfin ! Toutesles grandesquestionsde aussi de rechercherun financementet de potentielde ce suivi qui empêchel'édi-
la vie dévoiléespour vous dars ce fabuleux vous éditer (comme I'auteur d'Eléckase) tion. Il est important pour un créateurde
zine ! Asmodéepourrapeut-êtrevousconseilieret songeraux extensionset au suivi de son
vous distribuer projet et de mettreen confiancel'éditeur
J'ai donc dans un premier temps envoyé sur ce sutet
potentiel créatif françaisest important
mon familier porter une missive aux édi- Le
teurs, mais visiblement,elle a fait comme Mais les professionnelsn'ont guère de La pauvreté de la création française reste
lesjeux qui leur sont expédiés:Pasde suite temps à çonsacrerà l'exploration de nou- avant tout un problème de personnes Les
(sauf pour Oriflam, merci !) J'ai donc res- veaux talents. Surtout si ceux-ci sont ano- créateursont des idéesmais ne se donnent
nymes et ne présentent pas clairementet de pas les moyens de les rendre exploitables
sorti mon vieux grimoire, et invoqué le
grand Téléfon. Après lui avoir donné les manièreagréableleurs idées Asmodéene pour une maisond'édition
Chiffres Magiques, j'ai contacté I'Autre fait pasexceptiona cetteregle
Coté ! Voici donc une svnthèsede ce oue LUDIS International
j'ai pu apprendre. JeuxDESCARTES
Gilles, commercialisation,suivi de l'édi-
Henri Balczesah directeurde publication non, lmports.
Les éditions Descartesreçoivent environ Tous les manuscritsreçussont lus Comme
deux cents manuscritspar an. En moyenne, cette maison d'édition est jeune, elle n'en
quatre ou cinq sont exploitables,zéro à un reçoit pour I'instant qu'une dizaine par an.
sont exnloités De nombreux manuscrits Tous les travaux sonttapés à la machine ou

32
au traitement de texte .A ce jour, une seule exemple,la robotisation,I'interface Le plus important pour un créateur est "de
créationa été retenuemais elle n'a pas été homme/machine pour le cyberpunk),soit TOUT ECRIRE EN FMNCAIS. Cela peut
exploitée (trop de travail à faire dessus!). I descampagnes amélioréesque cinq ou six paraître ëtrange mais beaucoup de gens ne
faut dire que I'orthographedéplorableet les joueursont pratiquépendantplus de cinq sqventpas construire desphrases correcte-
fautes de français envoient au panier la ma- ans.Dansce derniercas.les auteursont du ment. EnsTtite,qttention à I'orthographe."
jorité des idées Ludis est conscientque les mal à comprendre qu'il ne s'agitpasd'un En effet beaucoupde textes comportentun
créateursde JdR ne sont pas des écrivains, jeu au senséditoriaidu terme.Leur oeuvre nombre incalculable de fautes. Dernier
mais il y a quand même des minimums à n'est paspenséepour êtrelue par un large point, ayez de I'imagination. "Beaucoup de
respecter,ne serait ce que pour faire passer public Il faut garderà I'espritd'unjeu de mqnuscrits sont des ersatz très mal "co-
une idée.Le manqued'originalité,de mau- rôles est conçupour êtrejoué, développé, piés "." Sinon vous pouvezenvoyerdesdis-
vaises illusfations et, parfois, un humour transformépardesgensqueI'on neconnâît quettesou au moins des feuilles tapéesà la
grave auquel ils ne sont guère sensibles, pas."Un jeu de rôlesn'estvraimentachevé machine
achèventI es manuscritssurvivants. "Je pense que la France a un ercellent
De manière générale, il y a beaucoup de potentiel de créateurs, il sffit de voir le
bonnesidées,mais ellessontdiluéespar les nombre de jeux de rôles de création fran-
fautes de tout type. Sansvouloir être mé- çaise en dehors de Siroz et Multisim. Si
chant,Ludis conseilled'apprendreà écrire certains de ces créateurs se dëcidoient à
aux créateurs C'est ceci qui porte un prendre Ia plume, il pounait y avoil de très
énormepréjudice à leur travail. bomrcschoses."

Ludis recherchebien évidementdesjeux de


creationfrançaise.Maisun stylebienprecis, CONCLUSION
mature, s'adressantà un public averti. Le S'il n'est certes pas évident d'avoir de
maître mot chez eux est I'originalité (atten- bonnes idées, il est visiblement encore
tion aussià ne pasêtrefarfelu en voulant être moins facile de les coucherpar écrit. Nous
rop originai), ce qui étonneet fait avancer vous donnonsdonc ici les conseilsde base
ie jeu de rôle. à respecteravantd'envoyervotre création
que lorsque cinqjoueurs incarnent desper- . Débrouillez-vouspour soignerun mini-
}IULTISIM sotnwgeset inventent un scënario." mum la présentationet la forme de votre
Même si votre oeuvre ne velra pas le jour projet, et vous serez peut-être lu (texte
Frédéric Weil. big boss!
tout de suite, Multisim vous encouragetou- tapé à la machine, trait€ment de texte,
\Iultisim reçoit une cinquantainede manus- jours à continuer. "Hormis les classiques, disquettes)
crits par an Une dizaineseulementest "ex- soyez originctl. Persévérez, faites-le pour Corrigez les fautes d'orthographe, le
ploitable", c'est-à-direqu'il estpossiblede votre plaisir et pour le plaisir d'qutrui." style. Faites-vouslire par des amis, pa-
les lire, de comprendrede quoi il retoumeet rents, profs (mais pas forcément par des
de jouer avec.Cependant,aucun,à ce jour, gensqui connaissent lejeu) Vous devez
n'a été publié Multisim n'a réellement
ORIFLAM être capabled'exprimerclairementet de
qu'un seul projet sur lequelils ont ffavaiilé Christophe Begey,commerciaiisati on manière agréablevos idées Demandez
et presquemis au planning éditorial. "Dr des critiquessansconcessionsI
ennt honnête,il est très dfficile de pttblier L'activité d'Oriflam est la traductionet l'é- Si vous espérezfaire éditer un nouveau
plus d'un jeu de rôles par an (xtrtout en ce dition de jeux de rôles Cependant,il y a jeu, ne décrivez pas seulementvotre
q
memenl coilse des c(trles.)." aussicréation françaisedansla retue Tatrnt création,maisun projetglobal.Présentez
à votre façon votre jeu , son esprit, ses
,lvec l'écriture tlu jeu de rôles, vousfaites un tavail de création à part débouchés. Parlezde l'avenir,desexten-
entière,vousdeve:vousy engagercorpset ômes.C.en'estpas simplement sions et scénariosqui devrons assurerla
vie du jeu : .':,,
wt loistr, c'est attssl un peu d'art, beaucoupd'urtisanat et surtoul une
passion. En écrivant un.1eude rôles, prene: conscienceque vous êtesun
créateur et posez-vousdonc les questionstypiquesrJ'un créoteur : ntis-ie
original '?qu'est-ce-que je veur dire '?qu'est-ce-queiedis ? quelssontles
thèmesqui me bottent'?pourquoicesthèmes'?... ù"ù*f*
F. Weil âftx;*
Si la majorité des éditeursreprochentaux et dans certains supplémentsde jeux, en
auteursde ne pas savoir manier correcte- particulier Hqw krnoon.
ment notre belle langue.Multisim est plus
Oriflam reçoit en moyenne dix manuscrits
sensibleau manqued'originalitéet auxjeux
par mois.Le nombrede suppléments exploi-
trop personnels.La plupart des manuscrits
tables se situe aux environ de un ou deux.
reçussont,soit de pâlescopiesde hits ou de
Seuls quatre ou cinq par an serontexploités
classiquesdu Jd& soitdesétudesplus pous-
séesde certainsthèmesdejeux connus(par

33
Conseifséc[atres
6nLxcauteursieux [e rôfes
force de persuasion importante à votre La structuration du jeu. Cette étapevous
monde) sert de travail préparatoire à la rédaction.
Vous établissezune table des matièrestrès
Les règles. Lorsque le monde et les thèmes
détaillée du jeu selon des structures que
ont commencéà prendreune certaineam-
vous aimez, un concept (pour employer un
pleur, il est généralementbon de sepencher
Je u . mot à la mode mais trop fort pour le sujet)
surle systèmede simulation.Amon avis,un
que vous inventez. C'est ainsi que les par-
L'illumination, I'inspiration. Un thème seulmot d'ordre,cohérenceavecle monde.
ties, les chapitreset les sous-chapitressont
vous transporte,vous plaît, vous avez envie C'est-à-direque les règlesdoiventêtrepen-
trouvés. Cette partie dde la rédaction peut
de développerun sujet qui vous tient à coeur séespour refléter au mieux le monde, les
prendredu temps,maiselle estnécessaire à
(un livre, etc).Vous commencezpar en dis- thèmeset lespersonnages dujeu. Vous pou-
une bonne rédaction.De plus, le travail sur
cuter, gambergerdans votre tête et déjà les vez noter queles règlesne viennentqu'assez
le choix desmots, les titres de partieset des
premièresidéesde personnages et d'aven- tardivementdansla constructionet la rèdac-
chapitresvont donnerunevieaujeu,du sens
tures doivent apparaître. tion d'un jeu. Ceue étapeest technique,la
à votre fravail.
prise de notedoit être sérieuseet rigoureuse
La prise de note, la documentation. En- Des tests doivent être faits. En général, la La rédaction proprement dite. Le gros
suite, il faut prendre en note et classerdans conceptiondes règles débouchentautomat- travail arrive. Vous vous mettez à rédiger
des répertoirestoutes les idées qui vous iquementsurl'étape suivante,la créationde pleinement le jeu en suivant votre décou-
passentpar la tête. C'est souvent durant personnages page et votre table des matières (ou du
cette période que le monde se construit, moins en bouchant les trous à partir de vos
s'élabore,que les mythologies (légendes, La création de personnages.C'est ce qui
notes et du travail sur les règles que vous
histoire,prospective)se construisent.C' est fait vivre le jeu.Créerles règlespour créer
avez fait auparavant).En fonction de votre
aussipendantce moment crucial que sou- lespersonnagesDonnercorpsà ce quevont
jouer les joueurs Etape principale du jeu, courage et de votre envie, le travail peut
vent le monde acquiert une grande cohé- aller assezvite. Vous pouvezrédiger aussi
rence inteme (c'est-à-direque des règles c'est elle qui sert de pivot dansla rédaction
lespartieslesplus motivantesou cellespour
logiques -mais aftention pas obligatoire- d'un jeu A partir de ce moment,vous êtes
lesquellesvous avez le plus O'tOU"r
ment réalistes-se construisent.donnantune en mesurede procéder à des tests avec des ...,î,
\.'; ]
amls.

Do you syeak french ?


La tra{ucttorL erl ieux fe rôfes
redult a comptertnstementce qul eKste,et plaisir que j'ai acceptéla proposition de
ce qu'ils peuventeffectivementavoir.Dans Nostradomus : écrire un article sur la tra-
le domaine du jeu de rôles, il y a donc ductionet les problèmesqu'elle soulève Il
ciairementdeux types de personnes: les est vrai que le domaineest méconnu; et il
petitsveinardsqui lisent I'anglaiset les au- peut être intéressantde voir les difficultés
tres. Mais la traduction n'est pas qu'une concrètesqui seposentà un traducteur.A la
affaire de rythme et de quantité L'ambiance fois parce que ces obstaclesne sont pas
dujeu est-ellebien rendue? La lectureest- fatalementévidents aux non-traducteurs.et
elle agréable? Ces élémentsen font égale- aussi,parcequ'on estbien obligé de voir ce
ment partie intégrante Meneur de jeu et qu'est réellementla tradtiCtion,pour pou-
Jean-Pierre SANTI joueur depuis un peu plus de dix ans,je voir parler de sa piace dansle jeu de rôles
Guide du joueur, Vampire 1"t" éd profitais de mes études en maîrise d'an- Mais tout d'abord précisonsune chose :
glais, pour essayerde me lancer dans la Pour être professionnellementun traducteur
ui d'entre nous n'a jamais parlé de traduction de jeux de rôles, ou de suppié- cela supposed'avoir une maîtrise de lan-
traduction, ne serait-ceque pour râ- m e n ts q ui m' i ntéressai ent(notamment gues. Il faut ensuite effectuer un troisième
ler sur les rythmesde parution? Car Vampire) Après un coup de téléphoneà cycle (DESS ou DEA) de traduction, ou
force estde constaterque la plupartdesjeux Hexagonai,je leur fis donc pawenir un aiors, entrer par la suite dans une école
sonten anglais,malgré une production fran- echantillon de la traduction du Player's d'interprète (qui forme à la traduction orale
çaisequi s'affirmede plus en plus,et queles Guide pour Vampire Ayant obtenu leur en quasi simultané) Il s'agit d'une forma-
traductionsarrivent à une cadencede gasté- accord,nousnous sommesentendussur les tion longue et très spécialiséeComme (le
ropode.Pour peu qu'un jeu soit bien suivi détailstechniques J'ai donc eu I'occasion suppose)la plupart de ceux qui traduisent
en anglais (AD&D, Vampire, Werewolf, de "passerde I'autre côté", et d'utiliser ce desjeux ou supplémentsangiais,je ne suis
Mage. .), joueurs et meneursde jeu qui ne qu'on m'apprenaità I'universitédansle ca- donc pasun "vrai" traducteur Je fais office
lisent pas la langue de Shakespeare,en sont dre desjeux de rôles : I'idéal ! C'est avec de traducteur.ce qui est quand même diffé-

34
rent. Ainsi certains problèmes se posent traduction, on s'accordeà dire qu'il ne faut vqtecorporation.L'approximationesttrès
dansle domainedu jeu de rôles,alorsqu'ils en faduire qu'un ("La réalitéestsimple..") grossière.Aux Etats-Unis,certainesban-
ne se poseraient pas pour d'authentiques ou, éventuellementrefléter ce doublement quesont un statutde privale corgtration,
spécialistes. par une insistance("La réalité est fort sim- avecun chiffred'affairesde 50 millionsde
p l e ..." ). dollarsou plus et, surtout,leur responsabi-
La première difliculté (et celle qui vient à
lité n'estpaslimitée.Le seulpointcommun
I'esprit de tous) que rencontrela traduction Les difïïcultés de syntaxe sont également
qui le relie à la SARL,c'estque les deux
est celle des faux amis Ainsi, un certain importantes:I'anglais n'est pas du français
structures ne sontpascotéesen bourse.En
nombre de mauvaises habitudes ont été codé avec des mots à remplacer. Parfois il
fu\ private (ou public) fait référenceau
prises par les joueurs et meneurs de jeu. faut traduire un mot par plusieurs. Ainsi,
capital,à savoirs'il est
Elles se perpétuent,à la fois dans la fraduc- alors que les an-
ouvert à tous (public)
tion mais également.parfois, dans la créa- glais mettentC-re-
t ion fra n ç ais e P our c i te r q u e l q u e s dits au début de
De plus enplus dejeux tentent ou réservé à certaines
personnes (private)
exemples,armesde mêléene veutrien dire : leurs masazines dans leur rédaction même de
Ce qui nous vaut des
en français on parle d'armes blanches.Les posser une otmosphère, faux amis du styleprÈ
corporationssont des groupements(aujour-
:iles :lp-lÏi::i:'
ïrançals utrtl- faire
vate school = "école
d'hui illégaux) de petits artisans,voulant ,."i rii,1à,-J",unétatd'esprit.
t...1L'écriture publique" (seul I'Etat
défendre le secret de leur métier et leurs formulesdu style et le stylesontdoncdescompo-
fi nance) et public
intérêts,dansla plus puretradition du com- "Ont participéà
pagnonnage(c'est en fait un synonyme de la rédactionde ce santes importantes d'un
jeu. school = "école pri-
vée"
guilde). En anglais américain, corporation supplément/mag Ainsi, dans Vampire, on peut
est une entreprisecôtée en bourse et, dans aÀne/...". Cela é- r r traducteura
nnulou technique
rrdrler tnnlaaina,a sqns
on que cela ":''\rrai"
.'
les jeux d'anticipation.souventune multi- tant dit
'-i par-
-; il faut ' ,
nationale Police oficer n' est pasoffrcier de i s s'entende. Faire ceci est très u e*oie différentes
police mais simplement agent de police complètement re- dffiCile mAiS, étAnt dOnné qUe ecolesdepensées afrn
Officer faisantici référenceà ffice dansle construire la .-. ,. . - ^-- ,- -l-- de fairefaceau pro-
sensde bureau,fonction et non au grade de phrase pour tu es un specnl$te en m nlo- blèmedesmotsinven-
I'armée. Les faux amis sont courants.La qu'elleairunsenstière, pour toi, ce serT ardu tes(héoui! Ily ades
plupart des mots anglaisressemblantà du enfrançais. écolesde pensées en
SA^S- plus.
r.-'-.
français ont soit un sens différent, soit un
Enfin,uneautre :-':ll:ll:".)
nonnetem enl 91:
-':avouer
niveau de langage plus élevé . actually st-
s o u rc e d e pro-
gnifie en réalité et pas actuellement,even- que' n'ayant pas fait de troisièmecycle' ni
blème provient du vocabulaire spécialisé
r ual l y si gni f ie f inal e m e n t, pas d'école en la matière,je n'ai fait qu'effleu-
(surtoutque rien n'"rpjJi"îrH; #:
éventuellemen\dramati c signifi e spectacu- j. ëi rà!"- rer cet aspectdeschoses Les mots inventés
cialisé d'être en plus un i*.
laire,maisaussidramatiqueuniquement s'il "rni;;.h" ;;; posentl espl usgrossesdi ff icult ésdet r aduc-
b u ra i re e sr soi r d
s'agit d'un style artistique.Il faut donc être " ;;; pluscourts quele
(occultisme, miliraire), i" l"i lllt- lX*]i:-" 9-":l:t:
prudentavec tous les mots inconnus.sans 'oi"ri'q""l français En ccnstruirede nouveaux' à partir
ture (c/osecorporatiort,';;;;r;;-";;;;.
essayerde les déduirede leur contexteou de existe dejà' est racile.
concernedesmorsi"'.',;i;;;;;;.;;;;;- 9: ': gyi , ,Ainsi
leur apparenceOn a souventde mauvaises uorpn-neaq est composeoe qorpn (orogue
head) Làaussi il y a parfois de mauvaises
surprises(mêmesi en françaisellespeuvent
passerinaperçues)
quion,.,.pn,.,lil;;
habitudes d;;; 'j:::1ïï,*"9*::t:lll":' .* 'iT'ï
français qu'une
signifie armen'apasbesoin :i::'1i-':y:]i",111"i^il'l:lllserart Ine'j1-
pas
Au-deià des mots, le traducteurfait egale- d'êtreréarmeeapreschaque tir etsediten traduire
ii'f.,!!i!':!!!1,-l"i^:1tt
la premièrepartiedu mot Le tra-
mentfàce à desdifférencesde culture Ain- ;;;;t-;i,i.rri,"
anglaisttoubte-action.
si. en anglais,les répéutionsne sontpasune quisigninemitraileurô;;j fi; #;;;;;;; *:::i
renorall:'":'",1
mal ll |iy *TÏ,.':::":,*::f-::
a aussloes olrrlcultes
lourdeurde style et sontdonc très utilisées signiiterepousseron parie d'ailleursde
culturelles:les motsanglaisont générale-
Ce n'est pas le cas en français Le devoir conjurerremauvaisr"ni"'*gl"i;:;;Ë ment une connotatronsophistiquéequ'ils
veut qu'un traducteurs'attacheau sens,tout utiliserto cotuureà h fil;;iô"il;; (l:',:ï'ii
en préservantle ton et le st_vleLa coutoisie erpour
(conjurer), f"i,;";;;1.,;:r;; :::jii:iil3Ïii:
veut qu'il suprimeles repétitions A partir nonpasinvoquer."évocateur"eristemais l;:Tl
I prononciation:
i';
la différence^de
de là, on est partageentre deux points de "invocareur"ne veur;;;i..;'ô;;;;i; 39al1men1
r,ue : la volonté de retranscrirele style et le d'unthaum rse(par * :,.:r l gn j"iïliJ ii'âili ::i.*:i1': i#ï:
atu
désir (surtout s'il s'agit de règles) de bien soirele thaumaturse)et"l
a- non de "thaumatur-
'_:l;.-'_'-l'_::- "',,',:
''enfoncerle clou" pour les meneursdejeu nonciation.pour éviter I'arrière-goûtde
giste" Cesmots posent-prob,"_T^"^_:,t
:l.T n"nrnpo..nr.
débutantsLa redondance estégalementune les connaît pas, ils peuvent nécessiterun
spécificitéanglaisequi pose problème en tempsde recherchequi rallongeconsidéra- La traductionestdoncun processusqu1peut
français."Monter en haut" estfautede syn- blementla traduction,car un simplediction- être plus ou moins long, selon la précision
taxe alors que, même si on peut dire lo naire ne suffit pas toujours De plus, aller qu'ondésirefinalementobtenir. Cependant,
climb, utlliser to climb rlp est parfaitement contreles habitudesn'est pas facile. Nous I'universdu jeu de rôlesa énormémentévo-
acceptable en anglais Souvent on trouve nous sommestous faits au mot Invocateur lué : la descriptiondu monde. I'ambiance
des phrasesdu style: "The trulh is simple, Il y a aussi les thèmes qui font référence à ont considérablementpris le pas sur la te-
the truth is plain..." (page 7 du Guide des deschosesou des statutsqui n'existentpas chnique. De plus en plus de jeux tentent
Joueurspour Vampire).ici simple etplain chez nous Sur un dictionnairebilingue, e- dans leur rédactionmême de faire passer
se valent. Il ne faut donc pas trouver deux conomiqueet commercial,vous trouverez uneaûnosphère,unétatd'espritC'esqbien
synonymeset répéter la même chose.En "SARL" comme traduction de closerpri- entendulecasdeVampire.LoupGarouet


autres produits de la gamme White Wolf, créative,Il faut en avoir conscienceSi I'in- et ne pasêtre littéral : ça ne signifie pas que
mais c'était déjà vrai pour Maléfices ou dustrie du jeu de rôles était tenue par des I'on peutfaire n'importe quoi, même si on
Ilurlement. L'écriture et le style sontdonc gestionnairesse contentantde compterleurs a une certainelatitude. Le traducteur n'est
descomposantes importantesd'un jeu Ain- sous,bien desjeux n'auraientjamais vu le pasun auteur : lorsque le conteur achètele
si, dansVampire. on peut parler technique jour, qu'ils soient français (Animonde, Guide du Joueur, ce n'est pas pour lire du
sansque cela s'entende Faire ceci est très flurlement) ou américains(Space 1EE9. Jean-PierreSanti mais du Andrew Green-
difficile mais, étant donné que tu es un spé- Jorune) Le concept original de ces jeux berg. A partir de là, la seulequestionque le
cialisteen la matière,pour toi, ce seraardu était tel, qu'ils n'avaient dès [e départau- traducteurdoit se poser est : "Etant donné
sansplus cune chanced'être des "coups" commer- le ton de la phrase, sa formulation et ses
c i a u x . S' i l s ont été édi tés, c' est tout sous-entendus, comment I' auteur I' aurait-il
+sLl
simplementparceque certainesmaisonsont écrites'il avait été Français?" Avoir une
été séduitespar cescréationsElles ont pris autredémarcheserait faire acte de censure.
le risque(qu'ellesn'étaientpasobligéesde
Inutile donc de préciserque toutes ces exi-
prendre)de les commercialiser,sanssavoir
gences peuvent prendre énormément de
si ce serait rentable, tout en étant convain-
temps si on veut bien les remplir, et nous
cues que ceia ne seraitvraisemblablement
faisonsdonc face à deux objecûfs qui s'op-
Jamarsluteux posent.Des rythmes de traduction plus éle-
Alors quid de la traduction? J'ai tenté de vés et une insistancesur la qualité. Entre
montrerceque tout le mondene réalisepas I'idéal et le résultatsetrouve donc les tristes
forcément, qu'il y a un certain nombre contraintesde la vie de tous les jours. Ce-
d'obstaclesdans le domaine de la traduc- pendant,il me semble que désormais,la
tion, qui parfois (et ce sontles plus délicats) traductionestamenéeà avoirune placeplus
dépassentle simple dictionnaire Traduire importantedans le jeu de rôles,justement
Le lexique, quant à lui, concernedes mots
police fficer par "policier" ou "agent de parcequeI'aspectrôle et ambiancedevien-
importants supposésêtre utilisés par les
joueurs et le conteur.Ils doivent avoir une police", c'est tout simplement,soit connaî- nentprépondérants dansde plus en plus de
tre l'anglais,soit savoir se méfier desmots produits Pour faire face à cela.ie crois que
bonne consonance,respecterle ton du jeu.
semblables Mais reformuler une phrase la meiileureréponseest de faire preuvede
Ainsi Llvsium ne doit pas fatalement être
pour mieux la retranscrire,ça c'est de la débrouillardiseet d'imagination Comme
traduit pas "les Elysées" Bien que ce soit
traduction Par exempledans le Guide des I'imaginaireconstituepour noustous notre
sa signification,cela risque trop de faire
Joueurs on trouve (fin du premier para- domaine de prédilection.il n'y a aucune
référenceaux ChampsElyséesde Paris Le
graphede "Le B A ba de la psychologie") raisond'êtrepessimisteI Il sembleinéaliste
choix du mot juste devientun élémentim-
"Then you might wake up to what somecall d'espérerune grandequalitésur I 'ensemble
portantdansla narrationdu conteur,l'inter-
"stake and eggs" A stake in the heart and du produit Cela prendraittrop de tempsou
prétationdesjoueurs et finalementpour le
jeu danssonensemble. egg on your face" Littéralementcela nous seraittrop cher Par contre, bien des jeux
donnerait: "Alors vous pourriez vous ré- possèdentdes iexiques. et faire un effort
On pourraitdonc en déduireque I'industrie veiller avec ce que certains appellent "le particulierpour les traduireest doublement
desjeux de rôles devrait miser, a l'avenir, pieu et I'oeut'' Un pieu dans ie coeur,un intéressantd'une part celane concemeque
sur ia traduction d'une ambiance.dont se oeufsur la figure" Cela ne veut rien dire ! quelquespageset, d'autre part, ce sont ces
soucientde plus en plus de meneursde jeu Ici il faut noterdeux choses.En français,on motsqui durantles partiesservirontà i'am-
et dejoueurs.S'il estciair qu'aujourd'huila ne mettrait pas un point entre les deux bianceEn fait, le lexiquereprésente90% de
qualite de la traduction peut devenir une phrasesmais deux points (les règles de la partie visible durant les scénanosde la
argumentationcommercialeintéressante. ponctuationne sont pas exactementles traductiond'un jeu (pourcentagepartàite-
elle n'est pas sans soulever certains pro- mêmesen anglais) "Egg on your face" fait mentarbitrairecensedonnerun poidsscien-
blèmes L'idéal seraitpeut-êtred'avoir des référenceà I'expres- ti fique à
spécialistes en la matière.mais ils sonthors sion anqlo-saxonne l'argumentation)
de prix Un débutantpeut se faire payer 30 "to have an egg on Changelingestunjeu dfficile Le meilleur exem-
centimesle mot, mais ia moyenneest à -50 one'sface", c'est-à-
centimes.et les très bons sontà un fianc Et
à traduire du fait à la fois, de ple de l'intérêtde la
dire avoir I'air idiot
encore parle-t-on d'une langue répandue e t re c evot r une I'importance de ceTteam- traduction du lexi-
comme I'anglais L'équivalenten chinois bonne leçon. A tra- que concernele jeu
biancemqis aussi du vocabu- Changeling Cejeu
estenvironcinq fois plus élevé On estloin duire littéralement,
des cent francs la page Faire ce choir re- on ne traduit pas du laire. Celui-cis'enrocinedans dont le credo est la
viendraitsansdoute trop cher aux éditeurs, tout. Cettephraseest les conteset légendes, que I'on fèerie. le rêve et [e
et ne parlons pas du coeur du pauvre d o n c d evenue en merveilleux Hors
consommateur
trouve peu ou mal expliqués de quest ion donc
devantles nouveauxprix de fra n ç a i s " A l ors
vente I Alors, naturellement,à I'heure ac- vous poumez vous dans les dictionnaires fran- d' avoir des dialo-
nrelleles traducteurssontloin du niveaudes réveiilera!'ecce que gues du tvpe: ''Le
"vrais" traducteurs,mals ils ont un point c e rta i ns appel l ent
Çots. Mo t lev de m on
fort Ce sont des passionnés,et tant que [e " l ep i e uetl e pl omb" : Changeling est sur
mondedu jeu de rôlesseraglobalementtenu un pieu dansle coeur et du plomb dansla le point d'entrer en
par des personnes(créateursbien srir mais tête". Le ton ironiqueet le senssontretrans- Bedlamcar il a trop privilégié la Glamour "
aussitraducteurset éditeurs)qui aiment leur lv[otley, ('hangeling, Bedlqm et Glamour
cris mais il a tàllu adapter Je veux dire ert
métier, nous aurons une certaine qualité ceia qu'en traduction,il faut savoirréécrire sont des mots anglaisqui, utilisés en fian-
çais,font termestechniqueset cassentdonc

36
I'ambiancesauf,peut4tre,pourlessbiresde Angleterrece sontlesclnngeâhgs.Le terme d'anglais,on nousdemandaitde choisirun
la Banalité.Changelingestun jeu diffrcile estdoncbienpréciset, si on ne connaîtpas texte (long), d'en assurerla traductionen
à traduiredu fait à la fois, de I'importance l'équivalentfrançais,il nécessitera desre- françaisaucoursdeI'annéeet d'en faireun
de cette ambiancemais aussidu vocabu- cherchesen bibliothèque.Mêmeremarque dossier.Il y a donclà un filon à exploiter,
laire.Celui-cis'enracinedansles conteset pow Seelieet Unseelie.Un tel jeu deman- mêmesi l'éhrdiantne fait pas de jeux de
légendes, queI'on trouvepeuou mal expli- derasoitungroseffortdansla raducton du rôles,I'originalitédu thèmepeutI'intéres-
quésdansles dictionnairesfrançais.Il est lexique,soit fera I'objet d'approximations ser.En outreil pourraavoir I'aide de ses
d'ailleursintéressant de noter qu'on les qui nepasseront pasinaperçues et qui seront professeursqui, eux, sont des traducteurs
trouve plus facilementdans les diction- très regrettables.Alors comment faire chevronnés. Il existedespossibilitésinté-
nairesanglais.Ne parlonspasdes maigrt- preuved'imaginationet de débrouillardise ressantes, ainsi,à Grenoble,il v a un DEA
chons et approximatifsdictionnaires ? Une solution pounait être de prendre d'Étudessur I'Imaginairecomprenantno-
bilinguesanglaiVfrançais. Ainsi, parexem- contactavec uneuniversitédelangues,pour tammentun professeuq JeanMarigny,spé-
ple, commenttraduirechætgeling? Dans avoir I'aide d'étudiantsen traduction.Un cialistedesvampireset du vampirisme.Ne
les légendes,les lutins (Fadesen patois) élèvepourrait,ceseraità négocier,proposer pasutiliser de tellesopportunitésseraigà
parfoisleursenfantsà ceuxdes
substituent cettetraductionà sonprofesseur commeun mon sens,une eneur et priveraitle jeu de
humains.Luther,danssonl\vre Proposde devoir.C'estparfaitement envisageable : en rôled'un compromishonorableentrequali-
table, appellecesenfantsdes kilcrops,en optiondetraductionspécialisée en maîtrise té, quantitéet coûtsxcceptables.
1,..y

vt\e rouge
Îe cieletqrt6éc6trâ6erctr
Ww mvr6esangsvff$lsLtqeorrlêgouftnêsw lanurt
/.es{,ormes 6eletrs crles
wLntue's
Et lesrs rnr'axgrw
rnsfirflres
sur feuts prores
Sssqrçffi6e pefinut Etf onûo;rent
/.siouemelêe d fsursçrsceres
soutffâeper
L'sstr&qgrtêe lew hle
nouêas
Et les6rcflc6es sw letn pes'u
| qtmospîç(ery.finle
T..sfilqLerû

}ùtûrsv:mtle mutl'n'sr mo;u&t


Où fs lueur6eI mtrorercrwfrt b ertleefl ruxne
effon&éssur leur carps
Lesmnr.s
Lss cqrffouxqrglelsês
snqrenttrcnc6ê,fw.r crsne
ëc6swq( lespesf,r.lençesie
/lor,sssrû, lwrs petwees mscabtes
leswct:tttes grso,rû,
specfqfi crsnemçurlrie
J.zur6êwuttre6êc6g,tnëesqfrepqr fc-pousfl€rc
Lqn 6orûc6eoçpcrtewppftantlescwt*x
lqnstoûxrolagxs scrtrtsntle el6e6u puits

octl'rofl, iEérnon.
ol iverç$
37
La sonnette tira Zap de l'étreinte langoureusede ses compagnes.
Nfllit hfartcfr"e Elles tentèrent de le retenir par quelques caresseset quelques
plaintes. Il enfila son pantalon.Lesjeunes filles restèrentnues sur
le tapis. Elles étaient,de toute façon, trop défoncéespour se rendre
Jean-Christophe Cubertafon compte de quelque chose.Zap ouvrit la porte. Il resta un moment
sansvoix. Sur le palier, se tenait une jeune femme à la beautérare.
De longs cheveuxnoirs frisés encadraientun visagedélicat. Sa peau
,n:nia paya le chauffeur et descendit du taxi. Elle resta un
métisséesemblaitn'être que miel. Une robe moulantenoire souli-
\ moment sur le trottoir, s'imprégnantde la douceatmosphère
gnait les formes parfaites de son corps " Je vous en prie, entrez
Jpansienne. En ce mois d'octobre, il semblaitque l'été ne mademoiselle.", s'entendit-t-ildire. La jeune femme bougeaitde
r.-/ çsdglait pas la place à I'automne." Belle nuit pour mou-
façon sensuelle,presquelascive Il marmonnade vaguesexcusesen
rir. ", songea+-elle. Elle jeta un rapidecoupd'oeil à l'appartement
désignantles corpsnus de sesinvitées.Elle sourit.
au troisième étageen face. Savictime était là Le restene serait plus
que I'affaire de quelquesminutes Une mort rapide et propre, " Belle nuit, n'est-ce-pas? ", sa voix était douce, chaude,envoû-
comme lui avaient enseignéses maîtres. Pendant quinze longues tante, " Je suis venu pour toi, Zap. Tu dois mourir... " En moins
années,Soniaavait apprisI'art de donnerla mort. Quinzelongues d'un battementde coeur, Sonia avait dégainé son kandjar et, d'un
années,enfermée dans une forteresse Quinze longues années à mouvementample et tellement gracieux,avait tranché net la gorge
apprendre,à répéter les mêmesgestesinlassablementQuinze lon- de Zap. Il ne se rendit pas tout de suite compte qu'il était mort. La
guesannéessansvoir la lumièredu jour. Lumièrequ'elle ne venait dernièrechosequ'il vit fut le sourirede cettejeune fille, un sourire
plusdésormais... qui découvraitdes caninesanormalementlongues,un sourire de
prédateur...Avant que le corps de Zap ne touche le sol, Sonia avaii
Elle sesouvintde cettenuit maudite,cettenuit où I'un de sesmaîtres
déjà égorgé sesdeux compagnes.Une mort rapide et propre...
lui avait donnéce mortel baiser.Cette nuit où elle avait, en guise
d'ultime epreuve,tué sonmeilleurami, sonseulami en fait Durant
ceslonguesannées,il s avaientapprisensemblesIIs s'étaientrassu-
Sonia errait dansles rues du Quartier Latin. Elle se laissait gagner,
rés I'un i'autre Il avait été son premieret son dernieramant.Mais
malgré elle, par de sombrespensées. Moins de cinq minutes.. Elle
sesmaîtresavaientdecidéqu'il n'en resteraitqu'un, le meilleur.Et
avait passémoinsde cinq minutesdansI'immeubleoù habitaitZap
elle avait vaincu.. A quel prix .. Soniasecouala tête comme pour
Cela avait facile. presquetrop facile. Mais sesmaîtresapprécieront
chassertoute nostalgie.Il était temps d'agir Ses maîtresavaient
Elle savait que, pour son premier contrat, elle avait été observéeen
placébeaucoupd'espoiren elle, elle ne lesdécevraitpas Elle ajusta
perrnanence.Il y aurait un rapport De ce rapport dépendait son
sarobe,traversala rue et entradansI'immeuble
avenir.La non-vie ou la mort finale Elle se demandaitencorece
qui était préférable Elle était aujourd'hui une créaturede la nuit,
prédateurqui vivait cachéde ses proies Elle
" Bloody Mary spécial! Ça vousva ? Mettez-vousà I'aiselesfilles, un vampire, ultime
était devenue une créature sanguinaire,capableuniquement de
faites commechezvous Allez dansle jaauzi,je vous rejoins ! "
prendrela vie Elle ne connaîtraitdésormaisplus le plaisir d'aimer.
Zap étartheureux Dix kilos de colombiennepureécouléeen moins
ni celui merveilleuxd'être aimée Sonexistenceétaitpeu enviable
d'une semaine Belle promotion.Il y a soixante-dixans,il amvait
Le long de sonvisagepourtantsi douxcoulaitune larme unelarme
à peineà survivre ll battaitle pavédesnuits entièrespour réussirà
de sang
vendre quelquesgrammes Aujourd'hui Zap état le plus grand
dealerde la capitale " Ce défiIé de mode est sponsorisépar Zap Sonias'aperçutqu'elle suivaitun hommedepuisplusieursminutes
Zap, fournisseurofficiel de dope du show-bizz." Cettepenséele Soninstinctde prédateurseréveilla Elle allaitchasser,Chasserpour
fit sourire senourrir.Chasserpour survivre Celalui ferait un bien fou Eile ne
devait pas se laisseraller à des penséesqui la rendaitlulnérable
Ce soir,Zap étaitvraimentun hommeheureux Son patronlui avait
Elle n'avait pas le droit de montrer, ni d'avoir une quelconque
fait I'honneurd'une visite. Ce dernier.fàit rare.I'avait félicité Il lui
faiblesse.Soniajoua quelquesinstantsau chat et à la sourisavec
avait même offert quelquesgorgéesde son sang Ce sangsi riche,
l'homme Pathétiqueproie Rassasiée, elle prit le chemin de son
si puissant véritableélixir de jouvence sourcede son étemeile
hôtel. Le jour était proche. Il lui fallait dormir Il lui fallait se
jeunesseZap se sentaitinvulnérable,ce sangle rendait si fort. si
préparer Demain, elle termineraitson contrat,puis elle quitterait
puissant Perdudans sespensées,il oublia un instantsesinvitées
cetteville qu'elle détestaitfinalement Elle partiraitpour une autre
Des rires et des cris le rappelèrentà ses devoirs Il termina les
ville, un autrecontrat. Mais la nuit prochainerisquaitd'être autre-
cocktails Ce soir, ces demoisellesne seraientpas déçues Alcool,
ment dangereuseque celle qu'elle venait de viwe Elle devait
coke et un étaloninfatigable,que rêver de mieux ?
assassiner un de ces semblablesDemain.elle tueraitun vampire
_

38
Un dimancheà la campagne
Don Karlito Novembre1954.L'hiver s'annoncedifficile.L'Abbé Piene lancesa
guerrecontrele froid.Le climatpolitiquequi auraitpu sedétendreavecla
On aime bien les grandeurs-natures. Malheu-
mort de Stalineestassombrien Francepar la défaiteen Indochineet par
reusement,I'hiver n'est pas la saisonidéale
pour aller courir les bois seulementvêtu lespremierstroublesenAlgérie.De plus,depuisle débutde I'année,un
d'une peau de bête et d'un string en cotte de peupartoutdansle monde,desgensdisparaissent littéralementen fumée.
mailles. Mais certainsorganisateursmalins Descombustions spontanées dit-on.Serait-ceuneépidémie ? Un complot
proposent d'autres formules. Parmi ceux-ci venude l'Est ? Lesmartiens? Nul ne le saitmaistouss'intenogent...
Loth Production Gros plan. C'estdansceclimattenduquesedéroule,danslabonnehumeur,la 10ème
édrtionde la "Nuit desGriffesd'Or", le fameuxfestivalinternationalde
1t+lhciteau de la Pervenchère.25 novem- film fantastique.Cetteannée,le thèmeest "Martiens et Soucoupes vo-
t bre 1951.I-a l0ème ëditiortde "Nttit lantes".Un thèmed'acfualitélorsqu'onsaitquedessoucoupes auraient
Y des Crifes d'Or", le phrs gand.fes- étéaperçues au-dessusdu Château de la Pervenchère, lieu du festival...
tival internulional du F-ilm l;anlaslique, a
été particulièremenl réussie. l{i la tension quelquesindividus tt'qpryrlenant enrien mt n'hésitant pas sur les moyens à employer
Estl)uest croissante, ni les ntmeurs alar- milieu ùt shrru-bizz ou de Ia .iet-set ? Ou pour arriver à leurs fins. Si I'on ajouteque,
tnisles de "soucoupesvolqnles" tt'ott rëus- étqient-ce encore ces disparitions ntvstë- pour raison de publicite. Ie festival se dé-
si à ternir le.fasteùt.fe,stival. rieusesquifont la une de l'actualilé et aux- roule cette annéeà proximité d'un lieu où
quelles cerlaitts a,ssocientdesphénomènes I'on aurait éte aperçu des soucoupesvo-
A I'approche du palmarès pourtant, l'ewt-
peu naturels'? lantes.il y a fort à parier que Ia soiréesera
biance semblait plu.s tendue qtre de crn-
riche en rebondissements,
lume. Etqit-ce Ia surprenante ab,sencede
certains grqnds n<>msdu cinéma ? Etail-ce, Riche scénario
ttu contraire, Iq lroublante prësence de Idée originale
La lOème nuit des griffes d'or se déroule
durant la soirée de Le festival de cinémaest I'un desmoments
clôture d'un célèbre fbrts de la partie Les organisateursont de-
festi val de ci néma mandé.à ceux qui souhaitenty paniciper,
dont la premièreédi- de préparerun petitfilm (5 à l0 minutes)qui
tion remonteà 1938 sera projeté durant la soirée Cette vidéo
Cette soirée rassem- peut prendre la forme d'un extrait, d'une
ble des représentants bande annonceou tout aute forme cinéma-
du milieu cinémato- tographique
graphiques,desmem-
Comme pour les Césars,lesjoueursprésen-
bres de la jet-set. des
teront leur film Comme pour les Césars,le
personnalités locales
publicjugeraet il y auradistributionde pnx
ou étrangères,ainsi
Les "Cinq griffes d'or" couronnerontla
que des membresde
meilleure interprétationféminine, la meil-
la communautéscien-
leure interprétationmasculine-la meilleure
tifique conviés pour
musique, les meilleurs effets spéciauxet
apporter un crédi t
pour tinir le meilleurfilm
"scientifique" aux é-
l éments d' anti ci pa-
ti on présentésdans G.N. nouveau
les différentsfilms
Voiià donc un beaugrandeur-nature lEnfin
un GN ou les joueurs créent L'idée nova-
Le cl i mat pol i ti que
n'estoasau beaufixe trice des organisateursdonne,et c'est tant
." -. La présencede ci - mieux. une nouvelle orientationaux GNs
'È.".néasteset scientitr- Une idée essentielle,une de cellesqui font
ques sovretrquesne bouger le petrt monde du grandeur-nature.
va pas sans soulever Un grandbravo.donc,àLothProductionA
ffu de nombreuses noterque lesorganisateurs, devantle succés
controverses S ur de cettepartie,envisagentde réitérer N'hé-
fond de guerrefroide, sitez pas à les contacter
l es festi val i ersmè-
Loth Production, 3 allée du Parc, 44800
nent une compétition
Saint-Herbain,Tél 40 63 2912 Enc Sirven,
parfois impitoyable,
Ffr],;No|,E 12 allée des Bergères,44700Orvault, Tél
40 63 62 461..*

39
::...,.ri.. .iii.i.#ffi*iraçrÉr',.u*''
,$ j:,li1ri:.:..I:itii:Ji;:t:
I i" r.r*

dans le cadre de la défrnition même du mot flexions. Alors, ne vous en privez pas !
UNE PAGE rubjectif (voir en encart) OUMOUS Vous n'êtes pas d'accord avec ce qui est
D 'oB JE cr rvrrÉ ! SOMMES SUBJECTIFS ! Nous revendi-
quons et clamons notre subjectivité!... Et
ecrit danstel ou tel article ? Eh bien. faites-
le savoir !... Et si vous avez suffrsamment
nous avonsdélibéremmentvoulu ne pasim- de courage,usez de votre droit de réponse
HervéSCHNEIDER poser de frontières à cette subjectivité : elle en nousenvoyantau moinsquelqueslignes
s'appliqueaux humeurs,comme aux criti- La critique d'Everway de ce numéro n'est-
" Franc-Rêveur? (l'est bien,msis c'estsub- ques et aux infos elle pas la juste et légitime réaction d'un
jectif ' " Voici, sansdoute,la remarquequi joueur et meneurdejeu qui a voulu prendre
Les humeurs sont par nature subjectives.
nous est revenuele plus souventaprèsla le contre-pied des remarquescinglantesde
Ne nousétendonsdoncpasplus sur le sujet.
diffusion du numéro zéro, que cela soit Nostradomus sur le sujet (voir les Prévi-
d'ailleursde la part deséditeurscommedes Les critiques sontsystématiquement écrites sionsastroludiquesdu numérozéro) ? .. Et
joueurs Dans certainesbouches (pas les par desjoueurset meneursdejeu confirmés nousI'en remerçionssincèrement.
plus nombreuses),cettecritique portait in- qui ont pris beaucoupde ternpsà disséquer
Outrela subjectivité,nousvous demandons
contestablernent une forte connotationné- I'objet de leur prose Nous prêtonségale-
simplement de respecterdeux regles addi-
gative Laissez-nousdonc nous erpliquer ment attentionà ce qu'ellessoienttoujours
tionnellesquetoutel'équipes'imposedéjà.
objectivementsur-la réeile subjectivitéde élaboréespar despersonnes qui ont quelque
Franc-RêveurI choseà dire sur le sujet ; autrechosequ'une I - ARGUMENTEZ ! Vous exprimezvotre
simple,neutreet momeprésentation synthé- avis personnel.sachezle mettreen valeurer
Contrairementà la grandemajoritedesfan-
tique de I'univers et du systèmedejeu Dès expliquerclairementsesfondementset mo-
zines,Franc-Rêveura pns le parti de faire lors. nouspublions mêmesi notrecaracté- tivations ! Un avis personneln'aura de va-
de I'informauon. des critiqueset de laisser riel rédac'chefet moi-mêmene sommespas leur que s'il est étayéet argumenté.Soyez
une place importanteaux humeurs,débats
forcémentdu même avis que I'auteurde la egalementconscientsque d'autrespeuvent
et réflexions.Nous n'en sommespas pour
critique J'en veux pour preuveles critiques avoir des opinions tout à fait contraire!
autantdevenusdesjournalistes.loin de là !
Sachez les comprendrepour mieux les
(NDL.R Notre rédacteuren chef caractériel
convalncre
estun journaliste. Mais il étaitavantque le
zine soit créé Pardonnons-luiD'ailleurs,il 2.RESTEZ HONNETESET SINCERES!
insistetoujourssurle fait qu'unjoumaliste, C'estunerègled'or et de bonsensà laquelle
surtoutde presseécrite.n'a pasà êtreobjec- nous demandonsà chacun de ne pas déro-
tif ; il présenteI'informationselonsapropre ger. Rallier le plus grandnombreà sacause
d'Everway, Théatrix et Mekton Z de ce
sensiblité.)Nous restonssimplementun et son avis personnel ne peut justifier la
presentnuméro I
groupe de passionnésNous avons chacun malhonnêtetéintellectuelleet I' hy pocrisie ;
nos goùts propres, nos préfèrences,nos Quant aux infos, qui sontsouventle fait de encoremoins la diffamationet la grossière-
coups de coeur ou de gueules et nous notre bon et bien informe Nostradomus. té C'est globalementsur ce seul point que
n'avons certainementpas envie de changer nousveillonsà ce qu'ellessoientvérifiées. la censure(eh oui l) de notre comité de
quoiquece soit à cela ! Ce fanzinea etecréé Les commentairessubjectifset souventper- lecturepourra empêcherun de vos articles
pour devenir.pour vous commepour nous, ti nentsqui I esétoffentsontsansaucundoute d'être publié dans les pagesde Franc-Rê-
un moyend'expression; unetribuneoù cha- ce qui, justement, démarqueces infos de veur Même si vous avezun coup de gueule
cun puisseexprimerson avis.echangerses cellesque l'on trouve ailleurs Pour rien au à faire passer,même si vous voulez être
idées et ses réflexions Si nous exprimons monde,je ne voudrais voir disparaîtreles méchantset exprimer votre révolte sur un
notre voix, nous vous donnonsaussi les petites remarqueset piques de Nostrado- sujet, que cela ne soit ni gratuit, ni délibé-
moyensd'exprimerla votre(sunoutsi elle mus, mème si elles deplaisentparfois remment cruel et diffamatoire! Que, sim-
est differente| ) et nous espéronsque vous qu'on se le dise I plement, vos mots et vos argumentsne
sereznombreuxà en profiter dépassentpas votre penséeet vos convic-
Toutecettesubjectivitéajustementpourbut
tions ! Dans le respectde seslimites, criti-
Par ces simples objectifs exprimés plus d'ouvrir les débats,de vous faire réagir et quezet fracassezautântque vous voulez.!.
haut.nousnousinscrivonsdéslorstout à fait exprimer,à votre tour, vos idéeset vos ré-

Sur fond de fracturessociales,je me vois Regardezautourde vous ! Au lieu d'acheter


CH RON IQU E S mai vous parler des petits problémesdes un booster,donnezune pièceà un SDF Lui-
rôlisteset autresjoueurs il saitquoi en faire Au lieu de glanderàvous
SU BVER S IV E S
Vous devriez tous descendredans la rue. demandercommentva avancervotre cam-
lv{anifestezcontre les essaisnucléaires,le pagle. utilisez votre énergiepour aider une
Jean-ChnistopheCUBERTA F'ONi chômage,le sida,le manquede moyensdes assoc' bossantpour I'intégration Bougez-
universitésou ce que vous voulez vous ! C'est de votre vie dont ie parle , .::

40
Si vous désirezsoutenirnotre initiative, et nous rejoindredansnotre Quête,devenez
membredenotreassociation. Nousauronsle plaisirdeconstruirequelquechoseensemble.
Vous pounezalorsparticiperà la vie associative et renconterdespersoillesoptimistes,
enqui brûlela flammedela Passion.Nousnedésironspasracolercarnousdéfendons une
cause:Le développement de créationsludiques,originales,de langue française.
Vous bénéficierezd'un tarif préférentielsur toutesles activitésque nous mettronsen
oeuweou, auxquelles nousparticiperons: Manifestations, GN, soiréesthématiques...
FrancRêveurn'est sujetqu'à un abonnement. Son prix, raisonnable,ne peut être plus
baissé(fraisde port 8F par exemplaire)
Si ce fanzinevousplaît,participez,celan'en seraquemeilleur!

Bulletind'adhésion
Je souhaite adhérer à I'association loi Je vousretournele bulletinci-dessous,
dûment
1901Les Arènes Ludiques pour I'année1996 : rempli, accompagnéd'un chéque libellé à
I'ordredes"ArènesLudiques":
E En tant que membre actif et verse ma
cotisation de 50 francs NOM:
Prénom:
El En tant que membre bienfaiteur et verse la
sommede francs. Date de naissance:
Adresse:
Cette adhésionme permet de bénéficier
de tarifs préférentielspour les activités de cette
association EIle exprime en outre mon soutlen
aux buts déclarés de I'association Les Arènes
Ludiques.

Signature:

Bulletinàretournerà:
Les Arènes Ludiques - c/o Hervé Schneider
17, rue Marquian
38100 GRENOBLE
2r\

10EPEESAVOTRE
SERYICE
DrJoil REiltS
4{,rueJmnnin 9,rue
Salin
21000Duoll 5fi00
REtts
80,0s8199 fi,?7,91,10

IIETZ TO]ITPE|.LIE
I,Aulley llqltn
5700nffiTz 3{0mI0ilTPl|.
8?,7{,95,58 67,60,81,33

GREilOBtE BESAlrC0t{
l0,ruetanlinhlour I,quaide
$tnilury
$m 25m
76,63,16,41 81,81,32,11

1{A}tCY ORtEAilS
3[nndlh taledeChÉtele
5{milAilCY {5m0REAlrs
83,f0,07,44 $,$,8,62

BORDEAUX ST.ETIEI{ilE
{[rudss$ntmr [rutlhûmb
t3000
B0RDEIUI {m00sI,ETIE
5ô51,?3,18 7l,zffiLn