Vous êtes sur la page 1sur 2

Village dev 1

Dessine-moi un village
- chapitre 1 -

Une petite planète, bleue. Un grain de poussière, qui tourne dans l'espace, autour d'une étoile, nommée
soleil. Dans sa trace, nocturne, silencieux, un satellite désert, - la lune. C'est comme un vaisseau,
interplanétaire, en forme de globe. Planète Terre. Poussière d'étoiles. Il y a des habitants, qui peuplent ce
petit monde en rotation. Six milliards d'humains. C'est un village, mondial. A l'horizon, quelques nuages.

C'est un village, on peut rêver, il était une fois, ... un village de rêve, paisible, souriant, vivant, joyeux. Bien
sûr, les hivers étaient assez froids, les étés étaient assez chauds, le printemps une symphonie de verdure,
semailles et floraison, et l'automne, une splendeur, récoltes et moissons. Image d'Epinal, d'autres versions
plus ou moins bucoliques, sous d'autres latitudes, existent aussi, que visitent les touristes.

Dans l'antique village, légendaire et mythique, vivaient plus ou moins bien, des paysans, des guerriers, et
des sorciers. C'est-à-dire des agriculteurs, des éleveurs, des chasseurs, des artisans, des gens d'armes, des
marchands et des voleurs, et des savants, pas toujours sages, pas toujours honnêtes. Mais aussi des femmes,
des enfants, des hommes, des jeunes et des vieux, des travailleurs, des musiciens, des troubadours, et des
conteurs. Sans oublier les autres, tous les autres, voisins, lointains, cousins, voyageurs, qui participent à la
vie du village, de près ou de loin.

Depuis, les choses ont bien changé, certes. Le village est passé du statut de hameau à celui de bourgade, le
lieu-dit est devenu bourg, et bientôt ville, cité, métropole, capitale, mégapole et mégalopole, conurbations
saturées, gigantesques fourmilières, paysage vertical parfois irrespirable. Pollution, signal d'alarme, pluies
acides, dioxydes d'azote, de soufre, taux d'ozone, monoxydes toxiques, fumées chargées de métaux divers,
d'aérosols bizarres, dégradation progressive de l'air, de l'eau, de l'environnement, de l'atmosphère,
contamination des écosystèmes, seuil d'alerte dépassé. Quelque chose ne va pas, - ce qui ne veut pas dire
qu'il n'y a rien à faire... Mais quelque chose ne va pas.

Le village mondial, l'espace habitable entre les deux pôles, a bien d'autres problèmes, pas seulement ceux,
pourtant vitaux, de la ressource en eau, de la qualité de l'air, de la température de l'atmosphère, des
contaminations et des pollutions diverses que nous provoquons, et que nous subissons, par ignorance ou par
incurie. Il a des problèmes d'énergie, en quantité industrielle, d'économie, en qualité des échanges, il a
quelques petits problèmes, d'organisation élémentaire, de distribution et de répartition, et ça n'est pas fini...
Il manque aussi d'un peu d'humanité, de solidarité, de fraternité, appelez ça comme vous voulez, il manque
d'un peu d'intelligence ou de raison, de bon sens, ou de simplicité. Appelez ça comme vous voulez.

Le jeu consiste à reconstruire le puzzle, en commençant par le plus simple, ce qui vous vient à l'esprit, l'idée
la plus basique, le jeu consiste à rebâtir un village, mondial, certes, mais vivable. Le jeu s'appelle pour
l'instant VILLAGE DEV, et il tourne les pages d'une nouvelle histoire, en cours de construction.
Le jeu est ouvert à tous les habitants, jeunes ou vieux, aux écoliers, aux étudiants, aux collégiens, et peut
prendre la forme visuelle, textuelle, vidéo, audio, que vous voulez.

La règle du jeu est simple : Dessine-moi un village

1
exemple, d'après Paul Klee

voir aussi :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pollution

http://www.blacksmithinstitute.org/resources.php

http://pacoalpi.blogspot.com/

°°°