Vous êtes sur la page 1sur 14

31/03/2019

RAPPORT DE
STAGE

Realiseé par : Encadreé par :


ABDELJALIL MESLAHI EL GHAZI ADIL
Sommaire

 Remerciement

 Introduction générale

I. Office chérifien de phosphates


II. Les ateliers centraux
III. Les taches effectuée
Remerciement

Je tiens à présenter mes vifs


remerciements au groupe O.C.P
(Office Chérifien des Phosphates)
pour m’avoir accordé la chance
d’effectuer mon stage au sein de la
division (INK/PP) Port de Casablanca
Mr EL GHAZI , Chef du
service Electrique pour l’aide qu’il nous
a prodiguée aussi bien au niveau
pratique que théorique et pour ces
conseils de mise en forme qui nous a
permis de nous intégrer et de
communiquer avec les différents
agents de l’office
J’exprime aussi mon immense
gratitude envers tout le personnel de
l’atelier électrique qui a grassement
accepté de diriger ce travail, malgré
leurs fortes contraintes d’emploi du
temps, ils nous ont fait bénéficier de
leurs connaissances, de leur aide
précieuse, et de la qualité de leurs
orientations et critiques qui ont été
d’une grande utilité dans l’élaboration
de ce rapport de stage.
Présentation de l’OCP
Aperçu sur le groupe OCP :
Le Groupe Office Chérifien des Phosphates
(OCP) est un opérateur international dans le
domaine de l’industrie du phosphate et des
produits dérivés.
Il est spécialisé dans l’extraction, la valorisation et la
commercialisation de phosphate et de produits
dérivés. Chaque année, plus de 23 millions de tonnes
de minerais sont extraites du sous-sol marocain qui
recèle les trois-quarts des réserves mondiales.
Principalement utilisé dans la fabrication des
engrais, le phosphate provient des sites de
Khouribga, Ben guérir, Youssoufia et Boucraâ-
Laâyoune. Selon les cas, le minerai subit une ou
plusieurs opérations de traitement (criblage,
séchage, calcination, flottation, enrichissement à
sec…). Une fois traité, il est exporté tel quel ou
bien livré aux industries chimiques du Groupe, à
JorfLasfar ou à Safi, pour être transformé en
produits dérivés commercialisables : acide
phosphorique de base, acide phosphorique
purifié, engrais solides.
Premier exportateur mondial de phosphate sous
toutes ses formes, le Groupe OCP écoule 95% de
sa production en dehors des frontières
nationales. Opérateur international, il rayonne sur
les cinq continents de la planète et réalise un
chiffre d’affaires annuel de 1,3 milliard de dollars.
Moteur de l’économie nationale, le Groupe OCP
joue pleinement son rôle d’entreprise citoyenne.
Cette volonté se traduit par la promotion de
nombreuses initiatives, notamment en
faveur du développement régional et
de la création d’entreprise.

Présentation de l’installation :
Le pôle Industriel Direction de Production et de Site
de Khouribga Direction Pipeline et Logistique
Direction Port de Casablanca (IDK/PP) a pour rôle
d’assurer le déchargement des trains transportant
les phosphates extraits et traités au centre minière
de Khouribga, le stockage dans les lots et le
chargement des navires au quai après pesage.
Ce déroulement s’accomplit à l’aide d’un
ensemble d’équipements (chariots, portiques,
longeantes, convoyeurs...) et un système de
manutention principale conçu à partir des

DECHARGEME
NT
PESAGE

ECHANTILLONNA STOCKAG
GE VIDAN E
CHARGEMENT GE REPRISE

convoyeurs et des matrices d’aiguillage réparties


sur quatre grands circuits et reliant les différentes
unités de l’installation.
Schéma général des différents
circuits
 Le schéma suivant
SCHEMA représente les circuits de la
DE MANUTENTION
division

C CC CD
B 210 210
C
CC 20 2
CB 10 A
C 1 CC
CC 1 CD 20 30
B 0 30 CD
3 30
P PB P P
0
A 10 C D
10 10 1 SB 20 SB 30 SB 40
0
283

SA 20 SA 30 SA 44
SA S SA
200 B S 54 280
S B SA 64
B DB 520 3
SA 281 0 284 5
10 DB 510 SB 64
10 SA 210 SA 220 SB 310 0 SB 320 0
DA 520 SA
S 263
DA 510 74
74 2
S S S S S S S S S S S S
SB 84 SA 84
A2 A2 A2 A2 A2 A2 B3 B3 B3 B3 B3 B3
11 12 13 21 22 23 11 12 13 21 22 23
D S
A
40
A3
R R R R R R
33
DB R R R RB RB RB R RD RC R R R R R R
A A 11 C C C D D D S
40 A 12 13 C 114 124 D C A B A B
1 1 1 1 1 1 1 1 1 A3 1 12 1 1 1 1
1
1
DA 10 2 3 1 2 3 DA 1
10 2 3 33 DB
1 10 4 3 1 2 2
RC 1
50 4 4 4 4 4 4
RA 214
RA RD
50 50 RA 20 RB 20 RC 20 RD 20 RC 214
DA RC RB 214
262
20 R R 314 R RD 214
RB D D
RD 40 C R 295
50 3 30 RD 414 31
4 A
RC 40 0 RC 414 R
3 D
T 10 1 B
4 3
B
DA 30 R R 1 20
A B 4
S I L O S 2500
DB 30 3 30 TM DB 30
RB 40 0 RB 414
RA 40 RA 414 298
Les Portiques
 Vue d’ensemble
L’O.C.P dispose au port de Casablanca de
quatre portiques placés au bord du quai, ils
représentent le dispositif le plus important et le
dernier organe de la chaîne de chargement des
navires.
Les quatre portiques sont désignés A, B, C et D.
chacun est légèrement différent de l’autre (par le
type d’équipement installé) mais en général ils ont
tous le même fonctionnement, et donc les mêmes
problèmes à résoudre, dans cette étude je vais
prendre le portique A comme référence, sachant
que le résultat final est tout à fait applicable aux
autres.
On peut diviser le fonctionnement du portique
en six parties principales :
- Translation
- Rotation Flèche
- Chariot Navette
- Convoyeur CX30
- Manche
- Enrouleur
Description des postes
électriques de
l’installation
L’alimentation en énergie des différents organes de
l’installation est assurée par cinq postes électriques
installés en régime IT : P0, P1, P2, P3 et P4.
Chacun d’eux se charge de l’ensemble des circuits
qui lui sont géographiquement proches.
La commande de chaque circuit est pilotée par des
automates programmables industriels (API) et de
cellule moyenne tension (MT=5500V) et basse
tension (BT=500V)Le poste P0 présente le tronc
commun des circuits de déchargement, stockage,
reprise, et chargement. Il assure la distribution de
l’énergie vers les autres postes : P1, P2, P3, et P4;

 Sectionneur haute tension :


La fonction principale d'un sectionneur haute
tension est de pouvoir isoler un élément
d'un réseau électrique (ligne à haute tension,
transformateur, portion de poste électrique, ...)
afin de permettre à un opérateurd'effectuer une
opération de maintenance sur cet élément sans
risque de choc électrique. Le sectionneur doit :
 Indiquer sans ambigüité sa position : on parle
parfois de "coupure visible" ;
 Pouvoir être verrouillé pour garantir à
l'opérateur qu'un circuit isolé ne sera pas
refermé par inattention ;
 Posséder une isolation entre les bornes, qui
garantisse à l'opérateur qu'une surtension ne
puisse pas mettre en défaut cette isolation et
remettre malheureusement le circuit sous
tension.
 Sectionneur de mise à la terre :

On combine souvent les sectionneurs hauts


tension et BT avec une mise à la
terre (ou MALT ou sectionneur de terre). Il s'agit
d'un organe de sécurité, dont le but est de fixer
le potentiel d'une installation préalablement mise
hors tension, pour permettre l'intervention
humaine en toute sécurité sur une installation.
 Performances d’un Sectionneur :
La performance principale qui caractérise un
sectionneur est sa tenue au courant de court-
circuit, c’est-à-dire le courant maximal qu’il est
capable de supporter lorsqu'il est fermé.
 Disjoncteur :
Le disjoncteur est un appareil destiné à protéger
les circuits et les installations contre une
éventuelle surcharge de courant due à un court-
circuit (provoqué par la foudre ou par un contact
entre le conducteur et la terre). Il permet aussi
l’exploitation du réseau en interrompant ou en
rétablissant le passage du courant dans une
portion du circuit.
 Disjoncteur haute tension :
En haute tension, les courants sont intenses :
A la séparation des contacts du disjoncteur, il se
forme un arc électrique qui ne peut pas être
interrompu simplement dans l’air. Son extinction
a lieu dans une « chambre de coupure », qui
utilise un gaz en surpression projeté sur l’arc
pour l’éteindre.
 Rôle :les disjoncteurssont les organes de
coupures des postes Haute Tension. Ils
protègent l'installation et les personnes grâce à
leur pouvoir de coupure.
 TRAVAUX HORS TENSION
Ceux ci ne pourront être réalisés qu’après
avoir effectue la consignation de l’ouvrage

 Consignation/Déconsign
ation :
Les procédures de Consignation / Déconsignation,
concernant les travaux exposant aux risques
électriques.
 Consignation d’un départ BT
 Moyens matériels

 cadenas de sécurité
 appareil de mesure universel

conclusion
Après chaque formation il est nécessaire de
compléter cette formation par un stage pratique pour faire
l’adaptation entre la théorie et la pratique aussi pour
savoir la capacité du stagiaire.

En effet, j’ai passé mon stage au sein du GROUPE


OFFICE CHERIFIEN DES PHOSPHATES et plus
précisément au service électrique à la Direction du Port
de Casablanca.

En effet ce stage a été pour moi une expérience


enrichissante dont j’ai acquis plusieurs connaissances
considérables au niveau professionnel et personnel en
métier d’électricité, comme j’ai pu mettre mes
connaissances en confrontation avec la réalité et
m’intégrer dans la vie du travail

À ce propos je profite une deuxième fois pour


rendre hommage à tous ceux qui m’ont donné l’aide
nécessaire de la qualité de leurs orientations de près ou
de loin malgré leurs charges des travaux journalières ont
grassement accepté de me diriger au niveau pratique et
m’ont permis de m’intégrer avec eux et de bien
communiquer techniquement, cela été pour moi un grand
avantage qui m’a facilité la tâche pour un bon
déroulement de ma première expérience professionnelle
et l’élaboration de ce rapport de stage.