Vous êtes sur la page 1sur 9

Indicativ prezent

1er groupe 2e groupe 3e groupe


dormir -
raconter finir
voir- boire
dors -
Je raconte finis
vois - bois
dors -
Tu racontes finis
vois - bois
dort - voit -
Il raconte finit
boit
dormons -
Nous racontons finissons voyons -
buvons
dormez -
Vous racontez finissez voyez -
buvez
dorment -
Ils racontent finissent voient -
boivent

Les verbes du 2e groupe

Les verbes du deuxième groupe au présent de l'indicatif se forment en prenant le


radical auquel on ajoute les terminaisons -s, -s, -t, -ssons, -ssez et -ssent.

La seule exception au deuxième groupe est le verbe haïr qui garde un tréma
dans sa conjugaison au pluriel : je hais, tu hais, il hait, nous haïssons, vous
haïssez et ils haïssent.

Les verbes du 3e groupe en -ir

Les verbes en -ir du 3e groupe se conjuguent comme un verbe du 1er groupe :


offrir, cueillir, découvrir, ouvrir...

Ouvrir Offrir
j'ouvre j'offre
tu ouvres tu offres
il ouvre il offre
nous ouvrons nous offrons
vous ouvrez vous offrez
ils ouvrent ils offrent

Les verbes en -dre


Les verbes en -dre gardent leur d dans leur conjugaison : je prends, il prend.
Sauf les verbes en -indre et en -soudre qui, eux, le perdent : je résous, il craint.
Remarquons au passage :

 que craindre fait sa forme au pluriel en -gn- pour garder la sonorité tout
comme joindre : nous joignons.
 que résoudre a un pluriel avec -olv- : nous résolvons

Prendre craindre joindre


je prends je crains je joins
tu prends tu crains tu joins
il prend il craint il joint
nous prenons nous craignons nous joignons
vous prenez vous craignez vous joignez
ils prennent ils craignent ils joignent

Les verbes en -tre et en -pre

Les verbes en -tre et en -pre gardent leur t et leur p dans leur conjugaison : je
mets, je romps.
Pour les verbes en -tre, les formes au pluriel doublent le t: nous battons.
Pour les verbes en -dre, on obtient ainsi une forme étrange avec il puisque le p
et le t vont ensemble : il rompt.

battre mettre rompre


je bats je mets je romps
tu bats tu mets tu romps
il bat il met il rompt
nous battons nous mettons nous rompons
vous battez vous mettez vous rompez
ils battent ils mettent ils rompent

Les verbes particuliers

Vouloir, pouvoir et valoir

La particularité des verbes vouloir, pouvoir et valoir est de prendre un -x dans


leur terminaison. Il s'agit du rare cas ou un x apparaît avec tu. Sinon on a
toujours un s.

vouloir pouvoir valoir


je veux je peux je vaux
tu veux tu peux tu vaux
il veut il peut il vaut
nous voulons nous pouvons nous valons
vous voulez vous pouvez vous valez
ils veulent ils peuvent ils valent

Le verbe aller
Le verbe aller est complètement irrégulier dans sa conjugaison et il faut le
connaître par coeur : je vais, tu vas, il va, nous allons, vous allez et ils vont.

Les verbes dire et redire

La particularité du verbe dire est de faire sa forme avec vous en "vous dites", de
même "vous redites".

Les dérivés de dire comme contredire ou interdire ne suivent pas le modèle de


dire : vous contredisez et vous interdisez.

Perfectul compus

Sujet Auxiliaire (avoir) Participe passé (finir)


J' ai fini
Tu as fini
Il a fini
Nous avons fini
Vous avez fini
Ils ont fini

Sujet Auxiliaire (être) Participe passé (venir)


Je suis venu
Tu es venu
Il est venu
Nous sommes venus
Vous êtes venus
Ils sont venus

Participiul

apprendre appris offrir offert

asseoir assis ouvrir ouvert

avoir eu parvenir parvenu

boire bu permettre permis

comprendre compris plaire plu

conduire conduit pleuvoir plu


connaître connu poursuivre poursuivi

courir couru pouvoir pu

craindre craint prendre pris

croire cru promettre promis

découvrir découvert recevoir reçu

décrire décrit reconnaître reconnu

devenir devenu remettre remis

devoir dû, due revenir revenu

dire dit rire ri

écrire écrit savoir su

éteindre éteint souffrir souffert

être été souvenir souvenu

faire fait suivre suivi

falloir fallu taire tu

joindre joint tenir tenu

lire lu traduire traduit

mettre mis venir venu

mourir mort vivre vécu

naître né voir vu

obtenir obtenu vouloir veux


Imperfectul

Disons-le tout de suite, tous les verbes ont la même terminaison à l'imparfait sans exception : -ais, -
ais, -ait, -ions, -iez, -aient

1er groupe 2e groupe 3e groupe

j'aimais je finissais je venais


tu aimais tu finissais tu venais
il aimait il finissait il venait
nous aimions nous finissions nous venions
vous aimiez vous finissiez vous veniez
ils aimaient ils finissaient ils venaient

Certains verbes ont une modification dans le radical au moment de la conjugaison à l'imparfait. Le
moyen le plus simple de s'en souvenir est de partir du présent de l'indicatif de la 1re personne du
pluriel et de retirer la terminaison -ons. Une seule exception : le verbe être (j'étais, tu étais...).

nous disons nous paraissons


dire paraître
==> je disais ==> je paraissais

nous buvons nous cousons


boire coudre
==> je buvais ==> je cousais

nous écrivons nous faisons


écrire faire
==> j'écrivais ==> je faisais

nous fuyons nous comprenons


fuir comprendre
==> je fuyais ==> je comprenais

nous voyons nous éteignons


voir éteindre
==> je voyais ==> j'éteignais

Attention : Il ne faut pas confondre présent et imparfait pour les verbes en -ier, -yer, -gner, -illier. La
confusion peut rapidement venir car la prononciation est la même. Mais ce serait vite oublier qu'il
n'y a pas d'exception dans les terminaisons. On a donc deux i qui sont l'un à côté de l'autre à
l'imparfait.

Présent Imparfait

nous crions nous criions

vous criez vous criiez

1. Pour les verbes du 2e groupe, on ajoute -ss- entre le radical et la terminaison : je finissais

2. Quatre terminaisons ont la même prononciation : j'étais, tu étais, il était, ils étaient. Il est
important de bien rechercher la personne à laquelle le verbe est conjugué pour éviter de se
tromper de terminaison.
MMCP

Pour bien pouvoir former le plus-que-parfait de l'indicatif, il faut savoir conjuguer les auxiliaires avoir
et être à l'imparfait de l'indicatif et savoir former le participe passé. La principale difficulté du plus-
que-parfait de l'indicatif vient des accords avec le participe passé.

Voici un exemple de verbe conjugué au plus-que-parfait de l'indicatif avec les auxiliaires avoir et être
:

Sujet Auxiliaire (avoir) Participe passé (finir)

J' avais fini

Tu avais fini

Il avait fini

Nous avions fini

Vous aviez fini

Ils avaient fini

Sujet Auxiliaire (être) Participe passé (venir)

J' étais venu

Tu étais venu

Il était venu

Nous étions venus

Vous étiez venus

Ils étaient venus

1. On voit immédiatement que la question de l'accord se pose. Avec l'auxiliaire être, l'accord se
fait avec le sujet d'où le "s" à venu car le sujet est mis pour plusieurs personnes. Si c'est une
femme qui parle, on ajoute également un "e" pour indiquer le féminin : "j'étais venue".

2. L'accord est plus délicat avec l'auxiliaire avoir car il faut faire l'accord avec le complément
d'objet direct lorsqu'il est placé devant et non pas avec le sujet.

 Le plus-que-parfait de l'indicatif est formé à partir des auxiliaires avoir et être conjugués à
l'imparfait de l'indicatif auxquels on ajoute le participe passé.
 Avec l'auxiliaire être, on accorde le participe passé avec le sujet.

 Avec l'auxiliaire avoir, l'accord du participe passé se fait avec le complément d'objet direct
quand il est placé devant.

PERFECTUL SIMPLU

La particularité du passé simple est d'avoir quatre types de terminaisons. Les plus difficiles
sont les verbes du 3e groupe.

 passé simple en -a pour tous les verbes du 1er groupe et pour le verbe aller : -ai, -as,
-a, -âmes, -âtes, -èrent (ex : il aima)
 passé simple en -i pour les verbes du 2e groupe et pour certains verbes du 3e groupe :
-is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent (ex : elle finit, elle fit)
 passé simple en -u pour certains verbes du 3e groupe : -us, -us, -ut, -ûmes, -ûtes, -
urent (ex : elle put)
 passé simple en -in- pour les verbes tenir et venir ainsi que leur dérivés : -ins, -ins, -
int, -înmes, -întes, -inrent (ex : je vins)

aimer finir pouvoir


j'aimai je finis je pus
tu aimas tu finis tu pus
il aima il finit il put
nous aimâmes nous finîmes nous pûmes
vous aimâtes vous finîtes vous pûtes
ils aimèrent ils finirent ils purent

1. Au passé simple et à l'imparfait de l'indicatif, les terminaisons des verbes du 1 er groupe


avec je ont pratiquement la même prononciation. Pour bien faire la différence, il faut
remplacer le je par tu.

Imparfait : Souvent, je parlais trop. ==> Souvent, tu parlais trop.


Passé simple : Soudain, je parlai trop ==> Soudain, tu parlas trop.

2. Les verbes tenir et venir ainsi que leurs composés ont un passé simple en -in :

tenir venir
je tins je vins
tu tins tu vins
il tint il vint
nous tînmes nous vînmes
vous tîntes vous vîntes
ils tinrent ils vinrent

3. Il n'existe pas de règle particulière pour savoir si un verbe du 3e se conjugue plutôt avec
une forme en i ou une forme en u. Il faut malheureusement retenir la liste par cœur. On peut
cependant citer ces principaux verbes irréguliers :

courir : je courus, tu courus, il courut, nous courûmes, vous courûtes,


ils coururent
vouloir : je voulus, tu voulus, il voulut, nous voulûmes, vous
voulûtes, ils voulurent
connaître : je connus, tu connus, il connut, nous connûmes, vous
connûtes, ils connurent
savoir : je sus, tu sus, il sut, nous sûmes, vous sûtes, ils surent
pouvoir : je pus, tu pus, il put, nous pûmes, vous pûtes, ils purent
boire : je bus, tu bus, il but, nous bûmes, vous bûtes, ils burent
croire : je crus, tu crus, il crut, nous crûmes, vous crûtes, ils
crurent
valoir : je valus, tu valus, il valut, nous valûmes, vous valûtes, ils
valurent
vivre : je vécus, tu vécus, il vécut, nous vécûmes, vous vécûtes, ils
vécurent
plaire : je plus, tu plus, il plut, nous plûmes, vous plûtes, ils
plurent
taire : je tus, tu tus, il tut, nous tûmes, vous tûtes, ils turent
résoudre : je résolus, tu résolus, il résolut, nous résolûmes, vous
résolûtes, ils résolurent

4. Pour ne pas être confondu avec le verbe croire, le verbe croître garde son accent
circonflexe dans toute sa conjugaison.

croître : je crûs, tu crûs, il crût, nous crûmes, vous crûtes, ils


crûrent

Attention : ne pas confondre le passé simple du verbe être (je fus) avec celui du verbe faire
(je fis). Notez également qu'il n'y a jamais d'accent à la 3e personne du singulier : il sortit

1. On a 4 types de terminaisons au passé simple en fonction de la terminaison du


verbe :
o 1er groupe + aller : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent
o 22 et certains verbes du 3e groupe : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent
o Certains verbes du 3e groupe : -us, -us, -ut, -ûmes, -ûtes, -urent
o Venir et Tenir + dérivés : -ins, -ins, -int, -înmes, -întes, -inrent
2. Il n'y a pas de règle pour savoir si un verbe a une terminaison avec i ou u, il faut
malheureusement apprendre la liste par cœur.
3. Le passé simple s'utilise à l'écrit pour marquer une action brève et ponctuelle

LE FUTUR SAMPLE

Afin de ne pas faire d'erreur, comparez bien les terminaisons entre le futur simple et le conditionnel
présent :
- pour le futur simple : j'aimerai, tu aimeras, il aimera, nous aimerons, vous aimerez, ils aimeront
- pour le conditionnel : j'aimerais, tu aimerais, il aimerait, nous aimerions, vous aimeriez, ils
aimeraient

À la première personne du singulier, la prononciation est légèrement différente. Le futur a un son [é]
légèrement fermé tandis que le conditionnel à un son [è] ouvert. Ceci permet de les différencier. Si
ce n'est pas suffisant, le plus simple est d'essayer de mettre la phrase à la deuxième personne du
singulier. Si on obtient une terminaison en -as, on a bien un futur simple et non pas un conditionnel.

Voici les terminaisons du futur simple :

Personne Verbe du 1er groupe Verbe du 2e groupe Verbe du 3e groupe


je radical + erai radical + irai radical + rai

tu radical + eras radical + iras radical + ras

il/elle/on radical + era radical + ira radical + ra

nous radical + erons radical + irons radical + rons

vous radical + erez radical + irez radical + rez

ils/elles radical + eront radical + iront radical + ront

Le futur antérieur

Le futur antérieur se forme assez simplement. On prend l'auxiliaire au futur simple et on ajoute le
participe passé du verbe à conjuguer.

Le futur du passé

Lorsqu'une action survient dans le passé, on peut exprimer un événement futur par rapport à cette
action en utilisant le futur du passé. Le futur du passé se forme simplement en utilisant le
conditionnel. Le conditionnel présent correspond au futur du passé et le conditionnel passé
correspond au futur antérieur du passé.

Il dit (présent) qu'il viendra (futur) avec nous.


Il a déclaré (passé) qu'il viendrait (conditionnel) avec nous.