Vous êtes sur la page 1sur 4

HebdoSup

Parcoursup
S
A N° 11
I 07/05/2019
O Mise en œuvre du Plan Etudiants

Spécial Admission
 Du 15 mai au 17 juillet : Propositions d’admission

- Le 15 mai, les élèves de Terminale prendront connaissance des réponses dans Parcoursup pour chaque vœu et sous-vœu
confirmés. Jusqu’au 20 mai, ils auront 5 jours pour répondre aux propositions d’admission qui leur seront faites.
- À partir du 20 mai, les candidats auront 3 jours pour y répondre (J+2).
- Pendant les épreuves écrites du baccalauréat du 17 juin 2019 au 24 juin 2019 : l’envoi des propositions d’admission est
interrompu et les délais de réponse sont suspendus. Le candidat garde la possibilité de répondre aux propositions reçues avant le
début des épreuves.
- Les dernières propositions d’admission seront envoyées le 17 juillet 2019 et les candidats auront jusqu’au 19 juillet 2019 pour
répondre.

Il faut être attentif aux délais de réponse indiqués en face de chacun des vœux et ne pas oublier de confirmer les choix avant de
quitter la session. Sans réponse à une proposition d’admission dans les délais prévus, toutes les propositions d’admission qui sont
faites et les vœux en attente sont perdus.

Un accompagnement spécifique en établissement :


Avant les résultats d’admission : chaque professeur principal organise un temps d’échange avec les élèves pour expliquer toutes
les modalités de la procédure d’admission (cf. Newsletters et guides nationaux).
 Dès le 15 mai :
- chaque professeur principal consulte les propositions faites à ses élèves et en assurera le suivi sur Parcoursup via
l’accès : Espace « élèves » / Rubrique « suivi des réponses ». La situation individuelle de chaque élève apparaît et
cela pour chacun des vœux formulés. En fonction de ce suivi, des plages horaires dédiées seront organisées et
assurées par les professeurs principaux afin de répondre aux questions et angoisses des jeunes et de proposer un
accompagnement individualisé si nécessaire (mobilisation des Psy EN).

- Une procédure particulière obligatoire est mise en place pour les élèves refusés sur tous leurs vœux (s’ils
n’ont formulé que des vœux en formation sélective). Ils sont reçus individuellement par le PP et/ou Psy EN afin que
le projet soit approfondi et qu’ils soient accompagnés vers la Procédure Complémentaire (ouverte à compter du 25
juin). Une fiche spécifique de suivi du candidat est à renseigner et à communiquer au chef d’établissement
à la fin du suivi et après les résultats du bac.
Il sera précisé à ces élèves qu’ils peuvent saisir la CAAES, seulement après les résultats du baccalauréat à
partir du 5 juillet 2019 et s’ils participent à la phase complémentaire.

Nouveautés :
Les points d’étape
Ils permettent d’échanger pour connaître la situation et l’évolution du choix d’orientation du candidat :
• Deux points d’étape sont prévus pour confirmer les choix.
- Point d’étape 1 : du 25 juin au 27 juin 2019
- Point d’étape 2 : du 6 juillet au 8 juillet 2019
Les différents cas de figure pour les deux points d’étape :
- Si le candidat n’a que des vœux en attente, il lui sera demandé de confirmer les vœux en attente qu’il souhaite maintenir.
- Si le candidat a accepté une proposition tout en maintenant des vœux en attente, il lui sera demandé de confirmer la proposition
acceptée et d'indiquer les vœux « en attente » qu’il souhaite maintenir dans le dossier.

• Un point d’étape final du 17 au 19 juillet 2019


Si le candidat a accepté une proposition en maintenant un/des vœu(x) en attente, il doit dans la période définie, confirmer le choix
d’inscription dans la formation acceptée.
Les candidats qui ont accepté de manière définitive une proposition d’admission (sans maintien de vœux en attente) ne sont pas
concernés par les points d’étape.

Le répondeur automatique
À partir du 25 juin 2019 : la plateforme proposera aux candidats une option facultative : le « répondeur automatique ».
 lorsque le candidat est sûr de ses choix, il pourra ordonner tous ses vœux "en attente" par ordre de préférence. Le
répondeur automatique répondra positivement à sa place aux propositions d'admission reçues selon l’ordre qui aura
été défini.
Exemple 1 : un seul vœu en attente a été maintenu, le candidat a donc programmé sur le répondeur automatique un seul vœu
favori. Si le candidat a une proposition pour ce vœu, elle sera acceptée automatiquement.
Exemple 2 : une proposition a été acceptée et 3 vœux en attente ont été maintenus et classés par ordre de préférence.
Si le candidat reçoit une proposition d’admission pour le vœu en attente qui a été classé en n° 2, elle est alors acceptée
automatiquement ; le vœu n° 3 en attente est supprimé (car moins souhaité que le vœu n° 2) tandis que le vœu n° 1 en attente
est maintenu.

 CAAES
La Commission académique d’accès à l’enseignement supérieur est mise en place dans chaque académie.
Elle peut être saisie par le candidat :
① À partir du 15 mai pour les candidats qui font une demande de réexamen en raison d’une situation exceptionnelle : situations
exceptionnelles tenant à leur état de santé, à leur handicap, à leur inscription en tant que sportif de haut niveau ou à leur charge de
famille.
② Après les résultats du bac et s’ils ont participé à la procédure complémentaire pour les candidats qui n’ont reçu aucune
proposition le 15 mai ou qui sont en attente sur tous leur vœux.
La CAAES fait une proposition d’inscription dans une formation, en tenant compte du projet des candidats, des acquis de leur
formation, de leurs compétences et leurs préférences mais aussi en tenant compte des places vacantes identifiées sur la plateforme
Parcoursup.

 3 points d’information indispensables à destination des élèves


Durant cette période d’accompagnement renforcé de tous les élèves, une attention particulière sera portée sur
l’explicitation des classes passerelles, SAS apprentissage et « OUI-SI », 3 modalités de formation qui ont suscité
l’année dernière des refus de propositions de la part des candidats par méconnaissance et manque d’information.

CLASSES PASSERELLES :

Les classes passerelles, sont destinées prioritairement aux bacheliers professionnels sans proposition d’admission dans Parcoursup
2019 (avec un avis favorable du Conseil de Classe) ainsi qu’aux bacheliers technologiques souhaitant s’orienter vers une STS mais
dont le niveau n’a pas permis une admission. D’une durée d’une année scolaire, l’objectif est de consolider les acquis pour permettre
à ces bachelier de réussir leurs études au regard des attendus des différentes spécialités de BTS.

Au programme : → des enseignements généraux et méthodologiques


→ immersion en entreprises et en classe de BTS
→ du tutorat
→ un accompagnement permettant de consolider le projet de poursuite d’études

Le décret n° 2019-215 du 21 mars 2019, relatif aux modalités d’admission en section de techniciens supérieurs, prévoit que
l’admission des bacheliers professionnels ou technologiques, qui ont suivi une classe passerelle et lorsque l’équipe
pédagogique de celle-ci considère que l’élève a atteint le niveau lui permettant de réussir en STS, soit de droit. Les élèves
ayant un avis favorable à l’issue de leur classe passerelle auront, de fait, une admission en BTS s’ils en font la demande dans
Parcoursup.
Très important : les élèves ont un statut d’étudiant et garde le bénéfice des bourses.
SAS Apprentissage

D’une durée de 2 mois et à dater du mois de septembre, ces sas ont pour objectif d’accompagner les élèves sans solution
d’admission vers l’apprentissage et de leur permettre de conclure un contrat de travail sous statut d’alternant. Une large part de
l’emploi du temps est consacrée à de la mise à niveau des savoirs indispensables à la formation et aux prérequis du métier ainsi qu’à
l’immersion en entreprise.

À l’issue de ce SAS, les jeunes signent un contrat d’apprentissage ou peuvent également rejoindre un BTS en formation
initiale sous statut scolaire, en fonction de l’avis de l’équipe éducative et selon les places disponibles.

La proposition d’admission dans ces 2 modalités de formations se fait uniquement dans le cadre de la CAAES. La carte des
établissements proposant ces formations vous sera communiquée dans le prochain Hebdosup.

- OUI-SI :
Le oui si correspond à une proposition d’admission si le candidat accepte un parcours de formation personnalisé pour augmenter ses
chances de réussite. Dans l’académie de Lille, les 4 universités ont mis en place « le oui si », seules certaines licences le
proposent aux candidats via Parcoursup.
Cette mise en place se traduit par 2 dispositifs :
→ Un aménagement pédagogique sans allongement de la durée de la licence = « oui si renfort »
C’est un dispositif de remédiation permettant d’accompagner l’étudiant dans l’acquisition des connaissances disciplinaires et
méthodologiques nécessaires à la réussite en 1ère année par le suivi d’heures hebdomadaires d’enseignement supplémentaires
données par des enseignants sous forme d’ateliers. À cela s’ajoute du tutorat encadré par des étudiants de L2 ou L3. Ces heures se
font en groupes restreints et en cohérence avec l’emploi du temps.

→ Un aménagement pédagogique avec une année de formation supplémentaire « Oui si Licence en 4 ans »
Ce dispositif propose aux candidats d’effectuer sa première année sur 2 ans.
Cette année supplémentaire de remise à niveau intégrée dans la formation doit lui permettre d’acquérir les fondamentaux de de la
discipline soit parce qu’il a besoin de consolider certains acquis pour réussir soit, comme pour l’université de Lille, parce que cette
discipline n’a jamais été abordée (ex débutant japonais).
Un contrat de réussite peut être signé engageant l’étudiant à valider certaines unités d’enseignement la première année (fixées par un
enseignant référent).
L’étudiant aura la possibilité de rejoindre la licence « classique » au 2ème semestre en cas de réussite.

 Comprendre les données d’appel : « places », « candidats à appeler » et « rang


limite »
Pour toutes les formations, sélectives et non sélectives, présentes sur la plateforme Parcoursup, une capacité d’accueil a été définie
lors du paramétrage des formations, en amont du 22 janvier 2019. Cette capacité d’accueil précise le nombre de candidats, relevant
de la procédure Parcoursup et sert de référence pour fixer les données d’appel qui doivent être saisies dans l’espace « admission »
pour chacune des formations inscrites sur la plateforme.
Tous les jours à compter du 15 mai 2019, des propositions aux candidats seront faites sur la base des données d’appel définies. Tous
les candidats qui accepteront la proposition seront réputés admis et accueillis par la formation concernée.

Le chef d’établissement désigne la personne qui a les droits exclusifs de mise à jour des données d’appel. Il s’agit du
nombre de « places » (le cas échéant par groupe), du nombre de « candidats à appeler », et éventuellement du « rang limite
d’appel ». La saisie du nombre de places et du nombre de candidats à appeler est obligatoire. L’utilisation du rang limite est au choix
du chef d’établissement.

Le nombre de places : en partant de la capacité d’accueil, il s’agit de ventiler, le cas échéant, en nombre de places par groupe.
Le nombre de candidats à appeler : ce nombre de candidats à appeler correspond au nombre de places, augmenté d’un éventuel
« taux d’appel supplémentaire ». Cela permet notamment de se prémunir d’un certain nombre de candidats qui déclinent la proposition
de cette formation. Le chef d’établissement peut décider d’appliquer un « taux d’appel supplémentaire », qui est plafonné à 20 %. Pour
aller au-delà, il devra faire une demande, via la messagerie « contact ».

Exemple sur le nombre de candidats à appeler :


Une formation propose 100 places et le nombre de candidats à appeler est fixé pour le 15 mai à 115 : taux d’appel supplémentaire de
15 %.
La plateforme Parcoursup formulera une proposition d’admission pour cette formation à 115 candidats.
En fonction des réponses des candidats intervenues dans la journée, la plateforme Parcoursup, le lendemain, formulera des
propositions d’admission aux candidats suivants jusqu’à concurrence de 115 propositions faites au total.
Sauf modification du nombre de candidats à appeler par la formation, il y aura tous les jours jusqu’à 115 propositions faites au global.
Le nombre de candidats à appeler est une donnée modifiable tous les jours.
Cette année elle ne sera pas remise à zéro le lundi.

Le rang limite d’appel : le chef d’établissement peut décider de gérer les propositions aux candidats sur la base d’un rang limite
d’appel qui excède le nombre de candidats à appeler. Ce système garantit un nombre important de propositions aux candidats en
début de processus.
À cette fin, il devra définir au regard de son expérience et dans la limite qui lui sera indiquée par le SCN Parcoursup (Rang limite max),
le rang du dernier candidat qui sera appelé.

Exemple d’utilisation du rang limite


La même formation, qui offre 100 places et dont le nombre de candidats à appeler a été défini à 115, peut, au regard du rang du
dernier candidat appelé lors des campagnes précédentes, fixer le rang limite d’appel à 600. Le 15 mai 2019, 600 candidats recevront
une proposition d’admission. Tant que le nombre de candidats ayant une proposition ne descendra pas en dessous de 115 (suite aux
renoncements aux propositions de la part des candidats), il n’y aura pas de nouvelle proposition faite. En dessous du nombre de
candidats à appeler (115), la plateforme Parcoursup refera de de nouvelles propositions pour toujours avoir 115 candidats qui ont une
proposition.