Vous êtes sur la page 1sur 8

THEME 1 : LES MATERIAUX STRUCTURE ET PROPRIETES DES MATERIAUX (CHAP.

8 DU LIVRE)
CELLULES PHOTOVOLTAIQUES
Mots-clés : conducteurs, semi-conducteurs, photovoltaïques

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF

Contexte du sujet :
L’énergie solaire pourrait produire 20 fois les besoins énergétiques mondiaux. Et pourtant,
elle ne représente que 1% des capacités de production électrique à l’échelle mondiale.
L’énergie solaire, produite par le rayonnement du Soleil sur la Terre, représente une source
naturelle inépuisable et renouvelable.
Exploitée selon deux techniques différentes, elle utilise soit :
 des capteurs solaires qui transforment les rayonnements en énergie thermique
(chaleur). Cette chaleur est ensuite distribuée par un système de circulation d’eau ou
d’air.
 des cellules photovoltaïques, réunies dans un panneau solaire, qui transforment
l’énergie en courant électrique. Celui-ci est alors utilisé localement par le bâtiment
qui l’a produit ou transmis sur le réseau électrique.

Lorsqu’elle est éclairée par de la lumière, une cellule photovoltaïque génère un courant électrique et une tension
électrique apparaît entre ses bornes.
Si on branche un conducteur ohmique à ses bornes et qu’on éclaire la cellule, celle-ci agit comme un générateur et
génère un courant électrique qui circule dans le conducteur.
Quelle est la caractéristique d’une cellule photovoltaïque ? Quel est son rendement ?

Document 1 : Caractéristiques d’une cellule photovoltaïque

Ch. 2 – TP photovoltaique- 1/8


THEME 1 : LES MATERIAUX STRUCTURE ET PROPRIETES DES MATERIAUX (CHAP.8 DU LIVRE)
CELLULES PHOTOVOLTAIQUES
Document 2 : Matériel disponible :

 Cellule photovoltaïque,  Fils électriques,


 Lampe de bureau,  Luxmètre,
 2 multimètres,  PC avec logiciel Regressi.
 Boite de résistances (de 1  à 10 k),

La cellule photovoltaïque dont vous disposez ne peut générer qu’un courant maximal de 500 mA et une
tension maximale de 0,50 V.

Activité expérimentale évaluée (1h)

Durée Compétences
indicative Activité
évaluées
(min)

1 / Proposer le schéma d’un montage électrique permettant d’acquérir les ANA


10
grandeurs utiles pour tracer la caractéristique Ic = f (Uc) de la cellule
photovoltaïque disponible.  Appel professeur

Consigne : la cellule sera éclairée par la lampe de bureau et la distance


entre l’ampoule et la cellule pourra être comprise entre 5 et 10 cm. Placer
la lampe au-dessus de la cellule, ne plus déplacer ni la lampe, ni la cellule.

2 / Réaliser le montage. Relever la valeur de l’éclairement et effectuer les REA1


15
mesures nécessaires.
Consignes : Vous intégrerez à vos mesures les valeurs de Uc et Ic pour une
résistance de charge de petite valeur, soit R = 1,0 .
5 REA1
Vous ferez varier R de 1  à 15  en incrémentant de 1  puis R = 20 / 30
/ 40 / 50 / 100 / 1 000 / 10 000 .  Appel professeur
5
3 / A l’aide du logiciel Regressi, tracer la caractéristique : Ic = f (Uc) REA1

Commenter l’allure de la caractéristique intensité – tension.


Préciser si la cellule photovoltaïque est un récepteur ou un générateur
15 après observation de la caractéristique.
4 / Créer, dans Regressi, la grandeur nécessaire pour tracer la APP/REA2
caractéristique P = f (Uc). Puis, afficher la caractéristique à l’écran.
 Appel professeur

5 / Réaliser les manipulations et calculs nécessaires pour évaluer un ordre


de grandeur du rendement de la cellule photovoltaïque dont vous disposez.

Rédiger vos résultats sur votre compte-rendu.

Ch. 2 – TP photovoltaique- 2/8


THEME 1 : LES MATERIAUX STRUCTURE ET PROPRIETES DES MATERIAUX (CHAP.8 DU LIVRE)
CELLULES PHOTOVOLTAIQUES
Mots-clés : conducteurs, semi-conducteurs, photovoltaïques

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF

CORRECTION

1. Schéma du montage électrique


Rappels : Tension, courant et puissance électrique
 La tension électrique, notée U, entre les bornes d’un générateur se mesure avec un voltmètre monté en
dérivation aux bornes du générateur. Elle s’exprime en volts (V). Les bornes du multimètre utilisé en voltmètre
sont les bornes « V » et « COM ».
 L’intensité d’un courant électrique, notée I, délivrée par un générateur se mesure avec un ampèremètre
branché en série avec ce générateur. Elle s’exprime en ampères (A). Les bornes du multimètre utilisé en
ampèremètre sont les bornes « A » ou « mA » et « COM ».
 La puissance électrique P, fournie par un générateur, vaut P = U  I avec P en watt (W), U en volt (V) et I en
ampère (A).

Luxmètre et Lux
 Le lux est une unité de mesure de l'éclairement lumineux (symbole : lx). Il caractérise le flux lumineux reçu par
unité de surface. Un lux est l'éclairement d'une surface qui reçoit, d'une manière uniformément répartie, un flux
lumineux d'un lumen par mètre carré : 1 lx = 1 Lm/m2.
 Attention à l’utilisation du luxmètre : Choisir le bon calibre et appliquer le coefficient multiplicatif
correspondant.

Pour mesurer les caractéristiques d’une cellule photovoltaïque, il faut la mettre en circuit en tant que générateur de
tension (pile, entre P et N).
- On l’éclaire par une source de lumière blanche (lampe à filament) qui représente la lumière solaire.
- On fixe la distance entre la cellule et la lampe, ainsi que l’orientation de la cellule, de façon à avoir toujours le
même éclairement E. On mesure cet éclairement avec un luxmètre.
- On branche un ampèremètre (A) en série avec une résistance variable permettant de faire varier l’intensité
dans le circuit. On obtient une valeur de I en A.
- On branche un voltmètre (V) en dérivation. On obtient une valeur de la tension U aux bornes de la cellule, en
V.
- On détermine enfin la surface S (en m²) de la cellule, en mesurant ses dimensions à la règle graduée.

Montage proposé :

Ch. 2 – TP photovoltaique- 3/8


THEME 1 : LES MATERIAUX STRUCTURE ET PROPRIETES DES MATERIAUX (CHAP.8 DU LIVRE)
CELLULES PHOTOVOLTAIQUES

2. Tableau de résultats expérimentaux :


Valeur de l’éclairement : E = 2300 lux

R (en Ω) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Uc (en V) 0,126 0,164 0,199 0,230 0,257 0,280 0,299 0,314 0,325 0,339 0,347 0,353

Ic (en mA) 45,3 43,2 41,6 39,7 37,7 35,5 33,9 31,9 30,1 28,6 26,9 25,4

R (en Ω) 13 14 15 20 30 40 50 60 70 80 90 100

Uc (en V) 0,388 0,405 0,413 0,417 0,421 0,424 0,425 0,426 0,427

Ic (en mA) 17,6 12,6 9,7 8,0 6,7 5,8 5,1 4,6 4,1

R (en Ω) 200 300 400 500 600 1000 2000 6000 10 000

Uc (en V) 0,431 0,432 0,433 0,434 0,433 0,434 0,435 0,434 0,435

Ic (en mA) 2,1 1,4 1,1 0,9 0,7 0,4 0,2 0,07 0,04

Remarque : Les valeurs pour R = 1 à 15 puis 20 / 30/ 40 /50 / 100 / 1 000 / 10 000 

3. Caractéristique Intensité – Tension : Ic = f(Uc)

Commenter l’allure de la courbe :


On remarque que pour U < 0,35 V, l’intensité varie faiblement puis l’intensité chute rapidement jusqu’à 0.
La caractéristique de la cellule photovoltaïque ne passe pas par l’origine : la cellule photovoltaïque est un générateur
et non un récepteur.

Ch. 2 – TP photovoltaique- 4/8


THEME 1 : LES MATERIAUX STRUCTURE ET PROPRIETES DES MATERIAUX (CHAP.8 DU LIVRE)
CELLULES PHOTOVOLTAIQUES
 Quand la cellule n’est reliée à aucun circuit ou est reliée à un circuit ouvert, c’est-à-dire quand elle ne délivre
aucun courant (Ic = 0), la tension Uc à ses bornes n’est pas nulle.
On peut déterminer graphiquement le courant de court-circuit : ICC = 52 mA environ (Quand la tension aux
bornes de la cellule est nulle).
 La cellule photovoltaïque possède une différence de potentiel (différence d’état électrique) en circuit
ouvert : On parle d’une tension à vide non nulle (voir cours de 1ère S : force électromotrice fem E d’une pile
= tension à vide d’une pile. E = 4,5 V pour une pile plate).
Graphiquement, on trouve UV = 0,443 V environ.
 La cellule photovoltaïque est donc un générateur et non un récepteur.

Possibilité de faire une modélisation par bornes et à partir de l’équation du


modèle sur cette zone, détermination de Icc quand Uc = 0

Icc = 52 mA
environ

UV = 0,443 V

4. Caractéristique P = f (Uc)

Graphiquement, on peut
lire Pmax = 10,08 mW

Ch. 2 – TP photovoltaique- 5/8


THEME 1 : LES MATERIAUX STRUCTURE ET PROPRIETES DES MATERIAUX (CHAP.8 DU LIVRE)
CELLULES PHOTOVOLTAIQUES
5. Evaluer un ordre de grandeur du rendement de la cellule photovoltaïque.
Rappels :
E : éclairement, mesuré en lux.
On admettra que pour la lampe utilisée, un éclairement de 100 lux correspond à environ 1,0 W.m-2. L’éclairement
E mesuré varie avec la distance lampe-luxmètre.
Uc : tension électrique aux bornes de la cellule ;
Ic : courant électrique généré par la cellule
P = Uc x Ic : puissance électrique disponible aux bornes de la cellule photovoltaïque lorsqu’elle est éclairée.
Pm : puissance maximale délivrée par la cellule.
S : surface (en m²) de la cellule photovoltaïque
Pm
Rendement  de la cellule photovoltaïque :  
E.S

Le rendement de la cellule est : η = Pm / (E x S)

On a déterminé graphiquement Pmax = 10,08 mW


Un éclairement de 100 lux correspond à une puissance reçue par le capteur de 1 W.m-2
Pmax a été déterminée avec un éclairement de 2300 lux donc E = 23 W.m-2
Surface de la cellule solaire S = 5,4 x 10 = 54 cm2

Le rendement de la cellule est : η = P / (E x S)


A.N. : η = 10,11.10-3 / (23 x 54.10-4) = 0,08140, soit 8,14 %.

Conclusion :
Ce rendement est faible et inférieur à 15 %, rendement annoncé dans les documents.

Ch. 2 – TP photovoltaique- 6/8


THEME 1 : LES MATERIAUX STRUCTURE ET PROPRIETES DES MATERIAUX (CHAP.8 DU LIVRE)
CELLULES PHOTOVOLTAIQUES

Différentes remarques afin d’optimiser l’utilisation de Regressi

 Lorsque que l’on saisit les symboles et unités des valeurs expérimentales, noter les unités utilisées en TP.
Ici I en mA et U en V.

 Lorsque l’on crée la grandeur P ne pas rentrer l’unité afin que le logiciel choisisse la bonne unité.

 Si un problème d’unité cliquer sur option et décocher dans calcul : calcul avec prise en compte des unités.

Ch. 2 – TP photovoltaique- 7/8


THEME 1 : LES MATERIAUX STRUCTURE ET PROPRIETES DES MATERIAUX (CHAP.8 DU LIVRE)
CELLULES PHOTOVOLTAIQUES
EVALUATION
Pré- requis :

 Savoir utiliser un multimètre numérique


 Utilisation d’un logiciel de traitement de données
 Savoir ce que représente la caractéristique d’un dipôle électrique

Compétences évaluées :

APP : S’approprier des informations – Réponse correctement argumentée

ANA : Proposition à l’orale d’une démarche expérimentale afin de répondre à un objectif

REA1 : Montage correctement réalisé - Qualité des mesures réalisées et du traitement des données avec le logiciel.

REA2 : Calculs correctement menés (Expression littérale et unité adaptée)

Note : Le professeur ne dispose que d’un luxmètre et doit passer dans les rangs pour réaliser avec l’élève une mesure
de l’éclairement lumineux au niveau de la cellule photovoltaïque.

Compétences APP ANA REA1 REA2

Total 2 3 6 2

Evaluation Prof.

Ch. 2 – TP photovoltaique- 8/8