Vous êtes sur la page 1sur 10

S T R AT E G Y W H I T E PA P E R

Une évolution pragmatique


vers les réseaux de nouvelle
génération

Cet article donne un aperçu des raisons qui poussent

un opérateur à se lancer dans des investissements

substantiels, en migrant vers les NGN dont on parle

depuis si longtemps. Il décrit les principaux éléments

nécessaires à l'ensemble de l'infrastructure d'un

NGN et le rythme prévisible de la migration. Ce ryth-

me sera déterminé à la fois par un objectif de maxi-

misation du retour sur l'investissement en infrastructu-

re à haut débit, et par le besoin de remplacer des

commutateurs classiques obsolètes. Cet article décrit

également les domaines où il faudra être particulière-

ment vigilant dans la mise en oeuvre des NGN.


M. Milner, V. Pizzica

UNE EVOLUTION PRAGMATIQUE


VERS LES RESEAUX DE NOUVELLE
GENERATION
C’est avec pragmatisme que les opérateurs historiques doivent gérer
la transition des infrastructures actuelles de réseaux téléphoniques
vers les réseaux multiservices de demain.

Introduction services voix, données et vidéo, aussi bien pour le fixe que
pour le mobile. Le transport de tous ces services s’effectue sur
Chaque opérateur dans le monde aura ses propres raisons un réseau IP commun. Il ne s’agit pas de l’internet public
de migrer vers les réseaux de nouvelle génération (NGN). actuel bien qu’il s’y connectera. On peut envisager aujourd’hui
Ces raisons détermineront le calendrier de ses que l’internet devienne un application ou un des services dont
investissements dans cette nouvelle infrastructure et de la la fourniture est assurée par les NGN en faisant appel à la
migration de ses services existants ; parmi les raisons les plus technologie IP.
avancées, on peut citer : Dans un environnement de NGN, l’IP offre de nombreuses
fonctionnalités. Le point de départ et d’arrivée étant le
• l’amélioration de la compétitivité, terminal de l’utilisateur ou le serveur, le réseau doit être
• la création de nouvelles sources de revenus, en général pour transparent d’un terminal utilisateur à un autre pour assurer
compenser les pertes de revenus dans les activités une communication transparente. Les utilisateurs exigeront
traditionnelles, cette transparence pour que leurs applications fonctionnent
• la réduction des coûts d’exploitation, correctement et à tout moment ce qui impose que la gestion
• la gestion du cycle de vie des investissements passés. des services s’étende d’un terminal utilisateur à un autre.
Dans un NGN, les services sont fournis à l’utilisateur par un
Telecom New Zealand réunit ces quatre facteurs, la réseau privé virtuel (VPN) à base d’IP (VPN-IP). Dans
difficulté étant les gérer de manière pragmatique et de migrer l’architecture qu’a retenue Telecom New Zealand, il y a trois
sans que cela ait une incidence notable sur ses dépenses types de VPN-IP, comme l’indique la figure 1 :
d’investissement. Telecom New Zealand a décidé de relever
ce défi et a commencé à élaborer sa stratégie d’évolution vers • les VPN-IP partagés, typiquement ceux des utilisateurs
les NGN. regroupés sur des petits sites, y compris les utilisateurs
résidentiels au sein d’une zone d’appel local gratuit ;
Qu’est-ce qu’un NGN ? • les VPN-IP d’entreprises privées avec une implantation multi-
La définition d’un NGN varie selon les pays et les opérateurs. site ;
Il n’existe donc pas de définition universelle. Pour New • les VPN-IP dédiés à un service particulier, utilisés pour
Zealand Telecom, il s’agit d’un réseau unique fournissant de fournir des services essentiellement de réseau, comme le
multiples applications (voix, données, vidéo) à de multiples réseau téléphoniques ordinaire.
équipements, fixes ou mobiles. De plus, l’éventail des
applications peut être fourni aux installations d’usager par une Les réseaux privés virtuels IP prennent en charge un certain
seule voie d ’accès à savoir la fibre optique, le cuivre ou par la nombre d’applications et d’éléments de contrôle essentiels :
radio. Le choix de la technologie d’accès ne dépend que du
coût et des besoins en largeur de bande de l’utilisateur : • L’authentification, l’autorisation, la comptabilité et l’audit
Ethernet et fibre optique pour les plus gourmands, ADSL et (AAAA), gérant l’accès, par l’utilisateur, au réseau et aux
paire de cuivre ou bien Ethernet et sans fil pour les besoins services qui y sont associés.
moindres. • Des gestionnaires d’appels pour commander les services en
Le protocole internet (IP) est la base de ce modèle de sessions tels que la téléphonie et le visiophonie sur IP.
réseau. Dans les NGN, l’IP peut être l’intégrateur universel des • Les applications de sécurité qui permettent d’isoler d’abord

1 | Revue des Télécommunications d’Alcatel - 1 er Trimestre 2003


UNE EVOLUTION PRAGMATIQUE VERS LES RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION

les utilisateurs les uns des autres, Fig. 1 Vue logique des réseaux de prochaine génération
autant que de besoin, avec la
possibilité de créer des extranets de Peering
VPN-IP à VPN-IP, et ensuite de Internet de Dorsal internet
transit global (VPN sur réseau cœur)
l’internet public, tout en offrant un (NZ, Aus, USA)
accès sécurisé à l’internet. Contrôle des profils
de services Clients
• Des serveurs d’applications pour des à site
AAAA Couche

Accès DSL, Ethernet et relais de trame


applications de réseau telles que les de sécurité unique
transactions financières, la VPN de télécom
visioconférence, la vidéo en flux Portails de partagés pour
contenus les services IP
continu, la sauvegarde et l’archivage.
Serveurs
• Des portails de contenus pour fournir d’applications
Appli-
des services multimédia interactifs à Gestionnaires cations
RTPC
base de messagerie et en temps réel. et réseaux d’appels VoIP de VPN
VPN des clients
• Des passerelles pour l’accès aux mobiles dédié
Passerelles (services professionnels
plates-formes de services déjà privés)
VoIP
existantes, tels que les services Passerelle Clients
mobiles traditionnels et le RTPC, multi-
WAP sites
ainsi que des accès distants à tout
service pour lequel l’utilisateur a été
authentifié. Passerelles Accès IP CDMA
d’accès distant et commuté

Lorsqu’elle est gérée par toute une CDMA : AMRC (accès multiple à répartition des codes)
gamme de systèmes supports, cette VoIP : Voix sur IP
architecture offre une flexibilité WAP : Wireless Application Protocol (Protocole d’applications sans fil)
considérable et un coût total de
possession moindre. Toutefois, le
véritable défi consiste à migrer des architectures L’accès à un NGN multiservice rend ceci possible : lorsqu’il
traditionnelles où les services sont intégrés verticalement, faudra implémenter une nouvelle application sur l’accès
vers cette nouvelle architecture, à un coût acceptable pour existant (et l’interface du service), le coût marginal sera plus
les parties prenantes. De fait, le NGN «dé-stratifie » les faible et la fourniture des services plus rapide que ceux des
différentes couches des infrastructures de réseau d’un concurrents qui doivent fournir une connexion physique ou une
opérateur traditionnel en couches communes partageant des terminaison séparée par service. Le tableau 1 met en évidence
fonctionnalités de gestion et de fourniture de services, avec quelques avantages d’un futur NGN.
pour effet une réduction considérable du coût moyen du L’évolution des réseaux de données d’entreprise vers l’IP,
service. ainsi que l’appétit des nouveaux entrants qui offrent de la
bande passante en gros à prix réduit, signifient que différencier
Les facteurs de mutation son offre en termes de sécurité et de performance est devenu
Une fois mis au point le plan de développement de migration pour l’opérateur historique un véritable défi. S’il n’y parvient
de l’opérateur historique vers le NGN, les éléments pas, ses concurrents gagneront de plus en plus de trafic sur le
stratégiques déterminants de cet investissement appartiennent transport de données à faible marge. Ce phénomène risque
à trois catégories : également de créer des situations d’arbitrage à grande échelle
entre des services à forte valeur ajoutée/bit tels que la voix sur
Facteurs de changement issus du marché IP, et les réseaux de données standard ou internet.
Rester compétitif, exige que l’on demeure vigilant sur les Ces facteurs poussent d’ailleurs les opérateurs historiques à
coûts et sur l’innovation. En d’autres termes, il faut différencier leurs services avec des réseaux dédiés à des
absolument fournir un nombre croissant de services divers au applications, par exemple, des transactions dont la qualité, la
niveau ou en dessous des calculs de coûts marginaux, et sécurité et le prix sont adaptées à chaque application (VoIP,
continuer à innover afin d’engendrer de nouvelles sources de l’accès à Internet ou la vidéo à la demande). Mais à terme, il ne
revenus pour remplacer celles qui sont en déclin. peut y avoir de nouvelles sources de revenus sans une
À l’avenir, l’avantage compétitif majeur des opérateurs infrastructure innovante et qui repose sur des éléments de
historiques résidera dans leur couverture nationale et dans réseau non statiques.
l’éventail des applications qui y seront offertes. Fournir une
nouvelle application à un utilisateur à un coût marginal plus Les facteurs technologiques de changement
faible que celui des autres opérateurs est certainement un Bien des innovations technologiques modifient les structures
élément clé de différenciation. de coûts et augmentent les possibilités de services. Les

Revue des Télécommunications d’Alcatel - 1 er Trimestre 2003 | 2


UNE EVOLUTION PRAGMATIQUE VERS LES RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION

changements majeurs des dernières Tab. 1 Tableau comparatif des réseaux actuels et des NGN
années relèvent des domaines suivants : Réseau actuel NGN

• Le silicium : la puissance de Produits individuels fournis sur une Des solutions intégrées, ne pouvant être décomposées,
traitement et les capacités mémoire infrastructure séparée planifiée, évaluée, fournies sur une même infrastructure avec une planification
doublent tous les 18 mois. dimensionnée et gérée séparément. intégrée et des processus de gestion.
• L’optique : les capacités du
multiplexage en longueur d’onde Des données fournies comme de simples tuyaux Des réseaux spécifiques aux applications qui fournissent
par exemple, des services de données dédiés. des services différenciés avec la qualité et la sécurité
(WDM), du WDM dense (D-WDM), adéquates.
et des réseaux optiques passifs
(PON) doublent tous les neuf mois. La voix sur une plate-forme traditionnelle, La voix sur une plate-forme avec une voie de migration
aux caractéristiques statiques. claire et rentable vers des media riches : visiophonie,
• La radio : les systèmes 3G de intégration de messagerie instantanée, et autres nouveaux
troisième génération et au-delà services. Chaque aspect considéré comme acquis avec le
offriront des débits allant jusqu’à des RTPC et autres services existants peut être modifié,
de la sécurité et disponibilité aux fonctions et à la qualité.
dizaines de mégabits par seconde.
• Le logiciel : la programmation
Services mis en place par le personnel de La plupart des nouveaux services sont mis en place en
orientée objet permet de construire l'opérateur et des entrepreneurs avec des câbles, quelques secondes par l'utilisateur en ligne, à un coût
des applications fiables, complexes et des camions et des installations qui peuvent marginal extrêmement bas.
modulaires (même si ce qui limite prendre des jours ou des semaines à un coût
marginal élevé.
l’innovation dans ce domaine reste la
cohérence de la conception). Activités de remise en service en cas de panne Incidence réduite des pannes en éliminant les modifications
• La mémoire de masse : les capacités après réclamation du client, qui impliquent des de réseau, et une migration sélective vers le sans fil.
déplacements. Les pannes potentielles ou réelles sont détectées
de stockage magnétique et optique automatiquement par des terminaisons intelligentes.
doublent tous les neuf mois.
• Une série de nouveaux appareils
fixes ou mobiles destinés aux consommateurs apparait. Outre ces coûts opérationnels, l’extension en couverture et
en complexité des différents réseaux superposés augmente
On peut tabler sur une poursuite de cette tendance dans la considérablement les frais généraux.
décennie à venir, ce qui offrira à de nouveaux entrants Les changements de flux de trafic résultant de l’utilisation
l’occasion d’investir dans les infrastructures qui ont un fort de nouveaux services par les clients vont commencer à
potentiel de bouquets de services, à des coûts moyens prendre le dessus sur le taux moyen de croissance des services
comparables ou inférieurs à ceux des opérateurs historiques. traditionnels. Cette volatilité des flux conduit à de nouveaux
Bien des services des opérateurs historiques sont fournis par investissements non productifs dans les réseaux existants.
des infrastructures qui datent de plus de dix ans. Certaines des Ainsi, on peut considérer que même si la migration vers les
technologies arrivent en fin de cycle à la fois d’un point de vue NGN reste coûteuse, une partie non négligeable des
économique et physique. Les concurrents pourront utiliser des investissements nécessaires est déjà programmée dans les
technologies nouvelles pour se positionner comme investissements annuels. La question n’est pas tant si les
« innovateurs ». Si l’opérateur historique ne peut s’aligner sur opérateurs historiques doivent changer, mais que devraient-ils
eux, la tarification devient alors le seul outil compétitif - ce qui changer, et comment ?
peut avoir des effets négatifs sur sa profitabilité. Ce que nous appelons NGN désigne le type de réseau vers
L’obligation d’éliminer ces risques et de faire un grand bond lequel les opérateurs devront migrer car il offre certainement
en capacité technologique est un autre élément moteur la meilleure combinaison possible de flexibilité, pérennité,
derrière la migration vers le NGN et le développement de coûts d’exploitation et fiabilité. Cela est en partie dû au fait
nouveaux services de données tels que les services de que les NGN dissocient des éléments qui sont communs de la
paiement, d’alarme et de télémétrie. structure des réseaux actuels. Cette «dé-stratification» répartit
les coûts de ces éléments communs, le plus important étant le
Les facteurs économiques réseau d’accès (cf. figure 2).
Si un opérateur historique veut maintenir son chiffre Dans les cinq années à venir, il faut écarter l’hypothèse d’un
d’affaires et son bénéfice il doit constamment s’intéresser à la déploiement d’un nouvel ensemble d’éléments de commutation
gestion du cycle de vie basée sur de nouveaux investissements de circuits car la voix devrait être exclue, étant donné qu’elle
dans les actifs que sont les réseaux voix et données. Le offre des possibilités de croissance limitées pour de nouveaux
renouvellement de l’infrastructure est fondamental à long services. De même, vouloir « nourrir » les infrastructures
terme. En prenant de l’âge, les réseaux voix et données actuels existantes a peu d’intérêt étant donné le degré de risque élevé
vont coûter de plus en plus cher en maintenance. C’est pour l’activité de l’entreprise : plus on repoussera dans le
pourquoi, chaque année l’incitation à investir dans de temps la migration vers le NGN, plus le coût de remplacement
nouveaux équipements se fait plus pressante. de l’investissement sera élevé.

3 | Revue des Télécommunications d’Alcatel - 1 er Trimestre 2003


UNE EVOLUTION PRAGMATIQUE VERS LES RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION

L’approche de Telecom New Fig. 2 La « dé-stratification » des infrastructures de réseau rpour


Zealand la fourniture des services éduira le coût des nouveaux services
Au terme du processus, Telecom en partageant l'élément le plus coûteux du réseau : l'accès
New Zealand possédera un réseau qui Couche
lui permettra de fournir de plus en Transition services réseau
Solutions
vers les NGN

Internet public
plus de services aux utilisateurs avec Couche multimédia
une portée, des coûts et des capacités de contrôle NGN

PLMN
RPTC
SDN
supérieurs à tous ses concurrents. Plus Couche média
encore, il fournira une plate-forme
permettant des innovations rapides et Couche d’accès
Clients et de transport
peu coûteuses, sans commune mesure UMTS Clients
avec les atouts déjà existants. UMTS
Les bénéfices économiques du NGN
suivront l’investissement consenti en
raison de la croissance du nombre
d’utilisateurs de NGN à fort taux de
rentabilité. L’investissement nécessaire
Clients Clients
à la création initiale des NGN sera résidentiels résidentiels
concentré sur les deux premières Clientlèle Bureau distant/ Clientlèle Bureau distant/
années. Les années suivantes verront d’entreprise SOHO d’entreprise SOHO
un investissement annuel stable au fur SDN : Réseau de données commuté
et à mesure que les clients migreront PLMN : Réseau mobile terrestre public SOHO : Professions libérales et indépendants
vers les NGN. L’investissement suivra UMTS : Système Universel de Télécommunications avec les mobiles
de près l’évolution de la demande afin
de maximiser le rendement.
• La possibilité de « brancher » (plug-in) de nouveaux
La figure 3 illustre l’approche choisie afin d’atteindre les services comme des applications.
objectifs souhaités. Au départ, on procède à l’identification • Un nombre limité d’éléments technologiques.
claire des objectifs de l’entreprise. Dans le cas de Telecom New • L’utilisation de standard internationaux.
Zealand, les principaux objectifs sont : • La possibilité d’offrir des niveaux de qualité et de sécurité
différenciés.
• L’apport d’une utilisation transparente et agréable pour les • Une intégration simple avec un environnement de système
utilisateurs en Nouvelle-Zélande, en Australie, et à support commun.
l’international.
• La convergence des réseaux, y compris entre l’informatique Cependant, une architecture déterminée par des objectifs
et les télécoms, et entre les communications fixes et mobiles. commerciaux ne suffit pas en elle-même à garantir le succès,
• Des économies d’échelle et d’étendue de l’infrastructure également conditionné par la manière dont elle sera déployée.
déployée. Il y a dans le déploiement un ensemble de principes de
• Le coût de possession le plus bas qu’il est possible migration qui, appliqués correctement, doivent permettre
d’atteindre permettant au Telecom Group d’offrir des prix
compétitifs au niveau de qualité souhaité par les utilisateurs.
Fig. 3 L'approche Telecom New Zealand pour
• La mise en œuvre d’une solution acceptable pour
une mise en oeuvre réussie des NGN
l’actionnaire.
• Une intégration rapide des nouveaux services.
• Une fourniture rapide et flexible des services sur le principe
du self-service pour les utilisateurs. Objectifs
• Une garantie des services fournis, apportant les niveaux de de l’entreprise

qualité et de sécurité appropriés pour les contrats concernés.

Ces objectifs déterminent l’architecture à déployer, dont les


caractéristiques principales ont été décrites plus avant ; on
peut les résumer ainsi : Principes Architecture
de migration technique

• Un réseau basé sur l’IP, « l’intégrateur de services ».


• De multiples services acheminés sur un seul réseau d’accès
physique, de transport et de connexion.

Revue des Télécommunications d’Alcatel - 1 er Trimestre 2003 | 4


UNE EVOLUTION PRAGMATIQUE VERS LES RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION

d’atteindre les objectifs de l’entreprise, notamment en ce qui L’utilisation de ce modèle représente une approche
concerne la modération des coûts et le coût total d’acquisition pragmatique de la migration vers les NGN en fonction du
le plus bas possible. Ces principes de migration sont : marché. Ainsi elle prend en compte le fait que, même sur le
long terme, certains utilisateurs ne verront aucune utilité aux
• Répondre à la demande des clients en nouvelles nouveaux services offerts par le NGN. La figure 4 montre la
fonctionnalités (visiophone, messagerie multimédia, sécurité migration prévisionnelle des utilisateurs des services
intranet, vidéo à la demande). téléphoniques de base vers leur équivalent NGN désigné par
• Fournir de nouvelles capacités rapidement et étendre la «voix plus».
couverture et la capacité en fonction de la demande du
marché. Même au bout de dix ans, on s’attend à ce que plus de
• Accepter que certains investissements initiaux ne soient pas 50 % du marché continue à utiliser des téléphones
« insignifiants ». analogiques standard plutôt que des terminaux Voix Plus.
• Ne pas hésiter à éliminer les plates-formes qui deviennent Le plan de migration doit tenir compte de ces prévisions
difficiles et coûteuses à maintenir, ou dont le nombre de pour ajuster les capacités en conséquence. De surcroît, si le
clients baisse rapidement. marché futur venait à diverger considérablement des
• Intégrer le réseau, les systèmes de support d’exploitation et prévisions, l’approche empirique adoptée permettrait
le programme de migration de systèmes de support d’ajuster le plan de migration immédiatement.
commerciaux. Un autre aspect essentiel de la migration vers les NGN est
• Avoir une intégration minimale entre les NGN et les réseaux qu’elle va transformer radicalement l’activité de New Zealand
et systèmes existants tout en assurant une compatibilité avec Telecom. Outre l’actif du réseau, les systèmes, les
l’existant. procédures opérationnelles, les compétences du personnel,
ainsi que les efforts de marketing et de vente. Ne pas être
Ce modèle, tel qu’il est utilisé par Telecom New Zealand, conscient de cette transformation de l’activité augmenterait
assure un apprentissage continu et progressif tout au long de le risque de supporter des coûts sans en obtenir aucun
la migration vers les NGN. Chaque étape du processus est bénéfice.
évaluée et comparée aux objectifs que l’entreprise veut Il faut aussi reconnaître que les NGN n’induisent des
atteindre. Si l’une quelconque des étapes ne produit pas le structures de coûts faibles que dans la mesure où l’on
résultat escompté, il faut la réviser et ajuster le programme de vend de multiples services aux clients. Ainsi on n’en tirera
travail de manière à atteindre l’objectif fixé à la prochaine une source profitable de revenus que si l’on lance les
étape. nouveaux services à partir de ces nouvelles plates-formes.
Enfin, les clients ne seront tentés
de passer du vieux au neuf que si
Fig. 4 Prévision réaliste de la demande des clients pour les nouveaux Telecom New Zealand positionne
services NGN ses produits pour atteindre cet
objectif.

Terminaux « Voix Plus » L’évolution des NGN


des particuliers
L’évolution de l’infrastructure que va
permettre l’investissement initial dans
Terminaux « Voix plus » les NGN pourra servir à de nouvelles
Pourcentage de lignes

entreprises conquêtes de parts de marché et


Tout TDM d’avantages compétitifs dans le futur.
L’un de ces avantages réside dans la
«dé-stratification» de l’infrastructure
Lignes d’abonnés privés réseau inhérente aux NGN. Plus
aux services téléphoniques ordinaires Tout NGN
précisément, il s’agit de la facilité de
contrôler et de fournir des applications
indépendamment des infrastructures
d’accès qui relient les utilisateurs au
NGN (voir figure 5).
Lignes d’abonnés entreprises Non seulement ces éléments de
aux services téléphoniques ordinaires contrôle peuvent être partagés, mais
les applications qu’utilisent les clients
0 5 10 peuvent aussi devenir indépendantes
Année de l’accès. L’intégration fixe-mobile est
TDM : Multiplexage temporel
un vieux rêve des opérateurs. Même

5 | Revue des Télécommunications d’Alcatel - 1 er Trimestre 2003


UNE EVOLUTION PRAGMATIQUE VERS LES RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION

s’il y a bien d’autres dimensions Fig. 5 Les fonctions de contrôle d’appels indépendantes et la
d’infrastructure de services à « déstratification » des couches permettent l’ intégration
considérer dans une telle offre, les des applications par n’importe quel accès
NGN jettent les bases communes qui Applications Contenus Passerelle
permettraient l’intégration au niveau et applications de taxation
de fournisseurs Alcatel 8965
du contrôle de base du réseau, ce qui tiers
pourrait offrir aux utilisateurs des Nœud Nœud
de support de Support Accès radio
coûts encore plus compétitifs et un GPRS GPRS
passerelle de service
UMTS IMS
accès aux applications encore plus
flexible.
Il n’en demeure pas moins qu’à long Serveur @

de Média Passerelles
terme le domaine le plus prometteur Alcatel 8688 de conférences
pour les NGN reste les réseaux et les Audio/Vidéo
clients résidentiels. Alors que les Applications Alcatel 8628
Protocole
OK

d’ouverture
technologies des « offres Internet » Serveur de session
d’applications IP Interface HSSI
génèrent une demande sans précédent de Messagerie
MM Alcatel
en bande passante et en services sur temps réel
8605
les réseaux des opérateurs historiques, Commutateur
Serveur privé IP
toutes les interrogations sur la capacité Gestion d’appels
des NGN à générer des revenus ont de réseaux SIP
multimédia
et de services H.323
toutes les chances de devenir A5029
caduques.
L’extension du DVD et de la console Serveur Accès d’entreprise
Serveur d’accès
de jeux montre bien que l’on est d’appels à large bande
Commutateur
bande étroite
proche de l’explosion du monde du d’accès aux
Services Multiplexeur
haut débit chez les particuliers ! d’accès
BAS : serveur d’accès large bande
Même si les premières applications Passerelle DSL BB : large bande
Media DSLAM : multiplexeur d’accès DSL
NGN résidentielles ciblent le marché
des bureaux indépendants, le GGSN : nœud de support GPRS de transit
mouvement vers un vaste ensemble de SIP H.323 GPRS : service général de radiocommuni-
services multimédia de divertissement cation en mode paquet
permettra non seulement aux IMS : solution de gestion intégrée
opérateurs historiques de générer de MM : MultiMedia (multimédia)
nouveaux revenus, mais également de OSA : architecture de systèmes ouverts
conserver leurs clients les plus Accès au RTPC Accès PBX : commutateur privé
rentables. et au réseau terrestre filaire LB SGSN : nœud de support GPRS de desserte
mobile public SIP : protocole d’ouverture de session

Fig. 6
Modèles de confiance
Conclusion
Les multiples Evolution Stabilité/disponibilité Il ne fait plus de doute que les
dimensions des technologies d'accès des éléments IP attentes du marché en matière de
du business disponibilité d’applications réseau
case NGN multiservices ne cessent d’augmenter.
seront Modèle d’entreprise Cette prise de conscience des avantages
difficiles à - nouvelle chaîne de valeur qui pourraient être offerts aux
Impact OSS - croissance ou substitution entreprises de leurs clients en basculant
gérer mais Business
offrent un Case la fourniture des services sur ce nouveau
bon cadre modèle assurera une base de clientèle
de réflexion toute trouvée lorsque l’on commencera à
Concurrence
stratégique - contournement/rupture
déployer de tels services, dès les
à long terme - tuyaux passifs premiers stades de toute nouvelle
migration de réseau.
Sécurité
Toutefois, il n’en est pas moins vrai
qu’aujourd’hui certains des modèles de
Réglementation revenus et d’exploitation des NGN ne

Revue des Télécommunications d’Alcatel - 1 er Trimestre 2003 | 6


UNE EVOLUTION PRAGMATIQUE VERS LES RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION

sont pas aussi mûrs que notre compréhension des technologies L’idée à retenir est que l’évolution vers les NGN est un tel
qui les sous-tendent. Il faudra donc veiller à maintenir une investissement et une entreprise tellement complexe que leur
flexibilité du « business case » dans les premières années de organisation et leur démarrage doivent commencer bien plus
migration. En effet comme le montre la figure 6, celui de la tôt que l’on ne pense !
migration des NGN sera un défi sur plusieurs fronts.

Murray Milner est CTO de Telecom New Zealand, Vince Pizzica est CTO (Directeur Technique) d’Alcatel
Wellington, Nouvelle-Zélande. Australie, Melbourne, Australie.

7 | Revue des Télécommunications d’Alcatel - 1 er Trimestre 2003


UNE EVOLUTION PRAGMATIQUE VERS LES RESEAUX DE NOUVELLE GENERATION

Abréviations
BAS Serveur d’Accès Large Bande
BB Large bande
BSS Systèmes de support client
CAS Commutateur d’accès aux Services
CPE Installations d’abonné
CPU Unité centrale
DSLAM Multiplexeur d'accès DSL
DWDM Multiplexage en Longueur d'Onde Dense
GPRS Service, Service général de radiocommunication
en mode paquet
IMS Solution de Gestion Intégrée
IP Protocole Internet
MM MultiMédia
NGN Réseau de Prochaine Génération
OSA Architecture de Systèmes Ouverts
OSS Systèmes de support d’exploitation
PBX Commutateur privé
PLMN Réseau terrestre mobile public
PON Réseau Optique Passif
RTPC Réseau Téléphonique Public Commuté
SDN Réseau commuté de données
SGSN Nœud de Support GPRS de desserte
SIP Session Initiation Protocol, Protocole d’Ouverture
de Session
TNZ Telecom New Zealand
VPN Réseau Privé Virtuel
WDM Multiplexage en Longueur d’Onde

Revue des Télécommunications d’Alcatel - 1 er Trimestre 2003 | 8


www.alcatel.com

Alcatel and the Alcatel logo are registered trademarks of Alcatel. All other trademarks
are the property of their respective owners. Alcatel assumes no responsibility for the
accuracy of the information presented, which is subject to change without notice.
© 04 2003 Alcatel. All rights reserved. 3GQ 00003 0007 TQZZB Ed.01