Vous êtes sur la page 1sur 31

Les piliers de la libre des initiatives

Propriété privée
Mot propriété vient du Latin,,proprietas", ce qui signifie de posséder. Dans ecomia marché par le
biais de la propriété signifie la possession, plein d'un bon matériel,spirituel ou autre. Le droit de
décider comment la propriété est une partie importante de la libre initiatives. Si vous êtes
propriétaire d'un vélo,des vêtements,une voiture,CD pour un usage personnel,dans le même
temps, vous pouvez le seul à décider comment utiliser et prendre soin pour les choses. Vous
pouvez le prêter à des amis,à vendre ou à donner. Le droit à la propriété privée implique la
possibilité de la gestion et de la responsabilité. Si pas sûr par exemple,des vêtements ou d'une
voiture,tout va en supporter les frais.
En consequence, le droit de posséder et d'avoir le contrôle sur la propriété,ainsi que la possibilité
,,pour en récolter les fruits",stimule le propriétaire pour utiliser ressources dans la manière la plus
efficace.
C'est la même chose avec les biens utilisés dans votre entreprise pour obtenir la gain. Par
exemple,aux états-unis les entreprises privées produisent chaque année environ 90% des biens et
services. Comme chaque personne,les entreprises sont intéressées dans le maintien de la
technique, de la machinerie et de l'équipement,des bâtiments et des magasins appartenant à
eux,de les utiliser de manière rationnelle,de réduire les coûts et accroître les revenus par la
création de biens que les gens ils ont besoin de personnes.
Le système de prix
Le système de prix est étroitement liée à la propriété privée. Comme les gens faire des échanges
mutuels , ils ont fixé le prix des marchandises,des services et des ressources. Par conséquent,les
économistes soulignent souvent l'économie de marché comme un système de prix. Quand les
gens font des échanges(le magasin),ils sont guidés par les prix. Tout d'abord,les prix sont les
messagers de l'information sur le produit et les marchés de ressources. Prix de communiquer
pour les entreprises sur la valeur d'un attribue aux acheteurs de certains produits,ainsi que les
coûts d'opportunité de l'utilisation de diverses ressources. Le prix de communiquer la valeur que
les entreprises attribuent aux ressources,ainsi que les coûts pour la production de certains
produits.
Aussi,les prix crée booste pour les entreprises et les consommateurs. L'augmentation du prix
des produits qui sont couronnées de succès,comme les compacts-disques ou des
rouleaux,d'encourager les entreprises à augmenter la quantité produite. D'autre part,la hausse des
prix qui motive les acheteurs à rechercher des produits moins chers ou de réduire le nombre
d'articles achetés. La baisse des prix a un effet inverse. Les prix ont un puissant effet stimulant et
sur les marchés des ressources,du travail et de la machinerie. L'augmentation des salaires-le prix
de la main-d'œuvre, d'une part, stimule les entreprises à utiliser de moins en moins de
travailleurs,d'autre part,l'augmentation des salaires encourage plus de gens à s'engager ou à
changer de lieu de travail. La baisse des salaires,la même,a l'effet inverse. Bien sûr,le désir de
gagner plus ne peut pas expliquer entièrement le comportement de l'homme. Les travailleurs
pouvaient manquer la chance de gagner plus juste pour la simple raison que je ne veux pas se
déplacer à vivre dans une autre ville. Souvent, les entreprises font des dons de bienfaisance,ce
qui réduit leur venuturile,dans scchimb contribuer à élever le niveau de vie dans la
communauté.De nombreux parents à renoncer à une carrière de rester à la maison et d'éduquer
les enfants. Les mêmes raisons autres que ceux liés à des prix-le confort,le service,la loyauté,la
variété peut causer aux consommateurs de faire des achats dans certains magasins.

1
La concurrence
Le troisième pilier de la libre des initiatives la concurrence. Compte tenu de la rareté des produits
et des ressources,les individus de toutes les entreprises en concurrence pour les ressources
disponibles. La concurrence peut prendre de nombreuses formes:dans une économie de
marché,cependant,il prend place à travers le libre-échange.
Concurrence dans les marchés des facteurs de production. À la fois les acheteurs et les
vendeurs en concurrence dans les marchés des facteurs de production. Les acheteurs donne de
l'argent contre les ressources dont ils ont besoin:les travailleurs qualifiés,des gisements de
pétrole,de l'équipement, etc. Les fournisseurs tentent de faire leurs propres ressources ainsi que
plus attrayant. Par exemple,grâce à de profondes études et de développement de compétences,les
élèves du secondaire d'aujourd'hui va proposer demain des ressources pour plus d'emplois
productifs,cncurînd plus efficacement avec les autres employés potentiels(les vendeurs de main-
d'œuvre). Les entreprises(les acheteurs de la main d'œuvre) seront en compétition plus îndîrjit
pour obtenir de spécialistes qualifiés. Par conséquent,les personnes avec une formation plus
approfondie, ont plus de chances d'obtenir un meilleur service et un salaire plus.
La concurrence dans les marchés des produits est tout aussi intense. Des acheteurs avec la
capacité de paiement achète le steak,et l'autre, à acheter moins de steak,être à la recherche d'un
espace réservé moins cher,comme le poulet ou les hot-dogs. En d'autres termes,dans les marchés
de produits à des acheteurs avec la capacité de paiement réduits sont ceux dont la tâche est de
moins en moins.
Les vendeurs rivaliser offrant des biens et des services dont ils ont besoin acheteurs à des prix
abordables. Les vendeurs qui ne peuvent pas baisser les prix pour attirer les acheteurs,en faillite.
Ceux qui réussissent,faire un profit.
Motif de profit, cependant, n'est pas simple. Les fabricants proposent en permanence de
nouveaux produits et de lancer de nouvelles affaires avec aucune garantie que les produits seront
achetés par les consommateurs. En outre,les fabricants doivent faire de grands efforts pour
réduire d'autant les coûts et les prix,de donner aux gens les biens et les services dont ils ont
besoin au bon moment et à l'endroit approprié. Par exemple,pendant de nombreuses années, la
pizza endroits dans le monde entier utilisé la livraison à la commande de la pizza,mais il peut
arriver qu'une diversification de l'alimentation et entretien rapide à la maison pour s'assurer une
supériorité d'un certain réseau de restaurants. Les fabricants savent que si une entreprise ne
respecte pas la demande du consommateur,ils ne les concurrents. Les fabricants rivalisent entre
eux pour produire plus efficacement à l'aide de ressources limitées,l'augmentation de volume de
la production et de réduire les coûts et les prix. Ainsi,l'économie de libre marché utilise la
concurrence pour transformer la rivalité entre les personnes dans des activités qui contribuent à
l'augmentation de la production,d'emplois et de revenus.
L'entrepreneuriat et l'esprit d'entreprise
Une autre composante de l'économie de marché est l'esprit d'entreprise qui assure l'identification
des opportunités sur le marché et à leur développement de produits nouveaux ou améliorés. Les
Entrepreneurs, au péril de leur temps et de l'argent pour obtenir des bénéfices. Ils sont à essayer
de nouvelles méthodes de gestion et d'organisation dans l'espoir qu'ils parviennent à utiliser les
ressources limitées de manière plus efficace que ceux de leurs concurrents. À cette fin, elles
encouragent de nouvelles idées et de technologies de pointe. La libre entreprise crée les
conditions pour que la manifestation de l'esprit d'entreprise,fournissant des informations
précieuses à travers le marché. Si les acheteurs n'aime pas un produit,les entrepreneurs sont à la
recherche pour le remplacer. Si le coût de production,à savoir le prix est élevé,les entrepreneurs
essayer de le réduire. Si certaines ressources deviennent de plus defiitare et plus coûteux,les
2
entrepreneurs cherchent à le remplacer. En d'autres termes,les entrepreneurs de fournir de
l'énergie et de l'imagination qui contribuent à la croissance économique. Les piliers de la libre
entreprise et de propriété privée,le système de prix,la concurrence et esprit d'entreprise,sont
essentiels pour le succès de l'économie de marché.
Le circuit économique
La circulation de l'argent et des produits entre les entreprises illustre la façon dont les marchés de
coordonner les efforts individuels,orientée vers la création du produit fini-le pain frais à la
boutique. Les ménages représentent une façon d'organiser les personnes qui occupent un
logement,tandis que les dépenses de consommation en commun. Les ménages jouent deux rôles
importants dans l'économie:les consommateurs,parce qu'ils achètent et utilisent des biens et
services qu'elles produisent des entreprises,et les propriétaires des ressources. Les membres de la
maisonnée possède la main d'œuvre et d'autres facteurs de production. Les membres de la
maisonnée dans le marché, des acheteurs(pouvoir du pain,des chaussures,des CD et beaucoup
d'autres produits),en agissant sur les marchés de biens et de services. Si,toutefois,obtenir de
l'argent de la part des membres de la famille à acheter les produits dont ils ont besoin? Ils doivent
vendre leur force de travail(ou autres ressources) sur les marchés des facteurs de production.
De l'argent:à partir de sel pour les chiffres
Tout au long de l'histoire de l'argent a évolué dans différentes formes. D'abord, les gens utilisés
pour certains produits ou marchandises en lieu et place de l'argent. Par exemple,pour payer les
soldats,l'Etat Romain à l'aide de la sel. De là est venu le mot salaire,ce qui signifie que le
paiement que nous recevons en échange d'un travail fourni. Pour le même but,les gens utilisaient
des bovins,des coquillages,des pierres,des dents de baleine,en ivoire,le maïs,le tabac, etc. Et
métaux ont servi les gens que l'objet de l'échange. En fait,il y a 2000 ans, le peuple de l'Asie
Mineure et l'Egypte d'or,d'argent et de cuivre en tant que moyen d'échange de biens et de
services. Le dollar,qui sert de la monnaie nationale dans de nombreux pays et dispose d'une large
circulation jusqu'à présent,vient de la monnaie d'argent,moulé dans le 16e siècle en Bohême et
qu'il a été appelé le Joachimsthaler. Plus tard,les anglais ont mis en circulation le nom actuel du
dollar. Dans le temps, de l'argent a évolué,les personnes à la recherche de toujours plus efficace
moyen d'échange,réserve de valeur et la mesure de la valeur. Apparaît progressivement, l'argent
de papier,ce qui,en règle générale,ils avaient l'équivalent exprimé en biens de valeur,tels que l'or
ou de l'argent.
La crise morale de l'économie de marché
La manière dont les pays occidentaux essaient de sortir de la Crise économique mondiale de
2007 sape le fondement moral de l'économie de marché.Violation du principe que quelqu'un qui
est mauvais, doit en subir les conséquences, il essaie de sortir de la crise par le pompage
d'énormes quantités dans les comptes des banquiers, qui pendant des années ont pris le relais et
c'est maintenant vers la faillite, les états qui ont vécu des années dans une rangée sur les
possibilités et maintenant je ne peux pas trouver des sources de financement, ou les propriétaires
de logement, qui se sont engagés à trop de crédits, et maintenant ne sont plus en mesure de payer
leurs tarifs. Il en résulte, dans le public le sentiment que ceux qui n'ont pas sont récompensés au
lieu d'être puni.Pour les libertaires, la question de l'philosophique central n'est pas l'opposition -
faux dans leur opinion entre l'individualité et de la collectivité, mais que de la décision de la
liberté de l'individu et de l'absence de cette décision libre (lorsque l'état ou de la communauté à
tout autre niveau, forçant l'individu). Comme les thèses de la philosophie libérale de Mises à
pouvoir être critiqué et autrement que ce qui est strictement théoriquement, devrait existent, ou
ont existé, au moins, une société triée sur les principes du libéralisme pur; mais encore, il n'a
jamais existé et n'existe pas (l'état intervient dans la régulation de l'économie dans tous les pays
avec l'économie capitaliste et il a fait ça tout le temps) comme par exemple, pour qui toute
3
critique de cette philosophie doit commencer à partir de l'analyse des modèles réels qui se
rapproche le plus de l'idéal du libéralisme pur (exemples du genre de l'U. S. A., Grande-Bretagne
sont les plus souvent cités); mais la critique d'exemples incarnant imparfaite modèle théorique,
est intrinsèquement partie seulement convaincante; l'échec de la politique de déréglementation
des dernières décennies aux États-unis, une politique qui a abouti à la crise des prêts
hypothécaires à des taux d'intérêt libéralisé (en 1982, avec l'adoption de la AMTPA) et de prêt de
couverture ("subprime", en 1995, qui a imposé un énorme intérêt, sur la mesure du risque, et il
mer), peut elle-même être justifiée de la critique libertaire de la gauche, si ces mesures n'avaient
pas été en leur temps, au moins au niveau déclaratif, cependant, aussi bien intentionnées soient-
elles (dans le sens de promouvoir le plus grand bien, même les segments de la population les
plus pauvres, pour les mesures de l'expansion des prêts à long terme et pour les plus pauvres de
la population, même si elle est motivée par une tendance à trouver de nouvelles voies de profit, il
reste en soi un fait positif).Reste que le modèle de développement socio-économique libérale
appliquée en Roumanie après 1989, qu'il métisser avec la social-démocratie, comme il l'a été
dans 15 ans, ou plus pure, comme il l'a été dans les 7 à 8 ans, n'a pas produit pour l'instant que
d'un appauvrissement de la plus grande partie de la population et la polarisation économique
digne de la plupart des républiques de bananes d'amérique latine. Même avant la crise mondiale
de 2007 pour atteindre les frontières de la Roumanie, de la pauvreté dans les pays de l'est, de
l'avis de certains économistes, 7 fois plus répandue qu'au moment de la chute de Ceausescu.[3] le
Salaire moyen en janvier 2007, avant la crise le représenter environ. 97 % du salaire moyen, en
octobre 1990.[4] la Société roumaine, sans être une véritable classe moyenne, est de commencer
à regarder de plus et de plus en plus de sociétés sous les dictatures de droite en Amérique latine
de la dernière moitié du XXE siècle.
L'économie de marché
L'économie de marché est le système social de division du travail fondée sur la propriété privée
des moyens de production.C'est un système coopératif dans lequel chaque individu s'intègre dans
et dans leur propre intérêt. L'état n'intervient pas dans les actions couvertes par le marché. Dans
la vision de Ludwig von Mises, les vertus de l'économie de marché sont les suivants:
1.repose sur la propriété privée,
2.la souveraineté du consommateur (l'essence du capitalisme est en train de mettre la production
économique à la disposition du consommateur),
le capitalisme, par la concurrence sociale assurer leur propre stimului (concurrence catalactică),
3.lieux de la liberté à la base de l'édifice de l'économique et le social (l'individu est en mesure de
choisir la manière dont il souhaite s'intégrer dans la société dans son ensemble, la liberté
économique comprend la liberté de se tromper),
4.faire du profit et son suivi par l'entrepreneur en tant que force motrice perpétuel,
5.il s'assure de la dynamique et de la vitalité grâce à un processus permanent de sélection.
Le marché n'est pas un lieu, mais “un processus, la manière dont, par la vente et de l'achat, de la
production et de la consommation, les individus de contribuer à la chronologie de l'ensemble de
la société” (Ludwig von Mises, "le Capitalisme et ses ennemis").Une vision à l'opposé de Mises
est celle de Karl Marx.L'économie (du grec οίκος oikos, "maison" et νομος nomos, la
"direction") est une science sociale qui étudie la production et de la dissolution, le commerce et
la consommation de biens et de services. Selon la définition donnée par Lionel Robbins en 1932,
l'économie est la science qui étudie comment l'allocation des moyens rares pour la variante fins.
Parce qu'il a comme objet d'étude de l'activité humaine, l'économie est une science sociale.Ils

4
disent que l'économie est positive en essayant de prédire de manière objective et à expliquer les
conséquences de certains choix, étant donné un ensemble d'hypothèses ou d'observations. Le
choix des hypothèses faites lors de la construction d'un modèle, de même que les observations,
ce qui doit être établi sont le règlement sur les élections.Ils disent que l'économie normative
lorsqu'il recommande un choix au détriment d'une autre élection, ou quand elle est faite à un
jugement subjectif sur la valeur.

L'économie centrée sur les variables mesurables, il se divise en deux zones principales: la
microéconomie qui accords individuels avec les agents immobiliers, tels que les budgets et les
entreprises, et de la macroéconomie, qui prennent en compte l'ensemble de l'économie, de la
demande et de l'offre globale, des capitaux et des matières premières.
L'économie a connu plusieurs phases successives:

L'économie de l'ancien: il est basé sur une agriculture de subsistance.


La révolution industrielle, qui a diminué le rôle de l'agriculture de subsistance, l'agriculture
itinérante dans les trois derniers siècles dans l'une basée sur la monoculture et l'agriculture
extensive. La croissance économique a principalement eu lieu dans les mines, la construction et
l'industrie manufacturière.
Dans l'économie moderne, de la société de consommation de plus en plus un rôle important qu'il
joue les services, les finances et la technologie.
Dans l'économie moderne, il y a trois principaux secteurs d'activité:

Le secteur primaire, l'agriculture, implique l'extraction et de la production de matières premières


telles que le charbon, le bois, le fer, etc.
Le secteur secondaire, l'industrie, implique la transformation des matières premières en biens.
Le secteur tertiaire, les services, de la fourniture de services à des consommateurs ou des
entreprises, par exemple baby-sitting, des salles de cinéma, etc.
La microéconomie est l'ensemble des processus et des phénomènes économiques, les relations et
les liens de causalité et de leurs fonctions, qui sont formés au niveau des unités économiques de
la famille et de la verigiilor administration territoriale de base. Mezoeconomia analyse et explore
la vie économique de la niveau subramurilor, des branches et des zones économiques.
D'épargne simple règle sont ceux qui contiennent une singuraramura ou sous-branche ou avec le
très petit nombre de branches ou sous-branches. Tels peuvent être: des économies de ferme
simple lorsque l'ensemble de l'activité économique! en route vers la production d'un produit
(café, canne à sucre, le caoutchouc, etc.) ou d'épargne simple industrial.De la règle de telles
économies apparaissent dans les pays moins développés et avec des ressources naturelles
limitées, mais elles ne sont pas souhaitables.
Les économies complexes de développement multilatérales et contiennent instructura leur tous
les principaux types de branches, et leur développement est de type vertical.

5
Le nombre et la part des branches économiques sont basées sur un grand nombre de facteurs,
dont les plus importants sont: le volume, la qualité et la diversité des ressources naturelles; le
nombre de personnes actives (en âge de travailler) et de leur degré de formation, le degré de
développement de l'économie dans son ensemble; le niveau de développement de l'éducation et
de la science; le mode de connexion de l'économie mondiale; le concept de la politique, etc.
Les principales branches de la macroéconomiques de l'économie nationale sont:l'industrie, qui
comprend le transport, la construction et les télécommunications, l'agriculture et l'industrie
agroalimentaire, des services et des autres branches.
Dans les calculs de l'analyse de la macro structurels, les statistiques fonctionne avec patruramuri
macroéconomique: l'industrie, l'agriculture, les services et les autres branches.
En général, pour déterminer le type de l'économie d'un pays inliteratura spécialiste fonctionne
avec les deux groupes d'indicateurs:indicateur de! de la structure - qui indiquent la typologie de
l'économie et de la part des branches dans la structure de l'économie (en pourcentage du PIB
provenant de l'agriculture, de la part du PIB de l'Industrie, etc.) et les indicateurs de
développement (ex. PIB/habitant).
1 . La structure du PIB par principales branches de l'économie nationale (agriculture, Industrie,
services, autres branches) est calculé comme le rapport entre le produit intérieur brut (PIB) du
pays et le PIB total:
2. La part de la population active sur les branches est calculé comme le rapport entre la
population active de la branche (l'agriculture) et de la population économiquement active totale
et d'exprimer le pourcentage de l'emploi de la population active sur la branche.
3. La structure du capital immobilisé exprimer la part des actifs appartenant à la branche analysé
et est calculé comme le ratio des actifs appartenant deramura et fixe des actifs et le total. 8. La
structure du PIB par principaux secteurs économiques. Les principaux secteurs de l'économie
privée et de l'état. En fonction de la Structure du PIB des secteurs de l'économie peut être:
a) etatizata (etatista) - la plus grande partie du PIB est produit par le secteur économique de l'état,
parce que la propriété du capital est majoritairement à l'état;
b) l'économie privée - dans ce cas, la majorité du PIB est obtenu dans le secteur privé, car la
propriété est privée.
c) sur le plan économique mixte - dans ce cas, les deux poids sensiblement égal.
Dans notre pays, jusqu'en 1990, a été l'économie dominante de type etatista dominent
actuellement le rnixta et la tendance est de devenir économiquement privé.La structure du PIB
par branches économiques dans les différents pays (dezvotate ou en développement) montre que
la Roumanie est encore dans les pays de la zone avec l'économie de la plupart des non-exécution
et le niveau de vie de la population est très faible par rapport aux pays développés.
L'économie positive de l'économie normative
L'économie politique du point de vue de l'analyse et les conclusions obtenues, il peut être
considéré comme l'économie positive de l'économie normative. La distinction entre les deux
concepts est relativement récente.John Neville Keynes ( le père de J. M. Keynes) délimite la
science positive de la science de la norme en termes de ce que Milton Friedman dans son essai
intitulé “la Méthodologie de la science, de l'économique positive”, publié en 1953. L'auteur
analyse la relation entre la science économique “positif” ou descriptif et le “standard” ou
prescriptiva.Une telle distinction dans l'économie moderne a en vue la nécessité que les résultats
6
de la démarche entreprise par la science économique, pour pouvoir être utilisés dans la
formulation de la politique économique. Il y a d'autres raisons qui nécessitent une telle frontière,
parmi ceux-ci une place importante detinandu concernent les modalités de détection à travers
lequel les considérations normatives influe sur l'orientation de la recherche positive.Économie
l'économie positive standard sont définis relativement différenciés : ainsi, ils apparaissent
comme des branches de la science économique, les principales directions dans l'approche de la
question de la économiques, les types, ou les phases de l'analyse économique. un.
L'économie positive fonctionne avec des explications sur les objectifs ou scientifiques sur le
fonctionnement de l'économie. Elle est limitée à la formulation de déclarations sur les faits et les
relations entre eux comme ils sont. L'économie positive peut mettre en place une approche
scientifique dans lequel ils sont émis les hypothèses relatives aux comportements des agents
économiques et sont confrontés les évolutions des variables quantifiables (des prix, des revenus,
des.un.) avec les prédictions théoriques.Par exemple, l'affirmation selon laquelle la croissance du
déficit budgétaire en train de réduire le niveau actuel du chômage, mais au détriment du taux de
l'inflation, sous réserve de l'analyse positive. Il s'ensuit, donc, que seule l'analyse de la positif de
pouvoir utiliser pleinement l'approche de la science qui a entraîné des informations sur ce qu'il
est. Au lieu de cela, ce que vous avez besoin est d'être conditionné par les objectifs formulés
dans l'économie à un moment donné, ainsi que leur hiérarchie. Tous ces sont les conséquences
des options, des jugements de valeur et sont résolus grâce à des décisions d'ordre politique. Ils
sont l'objet de l'économie de la législation qui s'occupe de trouver les meilleures solutions pour
l'allocation des ressources, ainsi que les critères d'appréciation d'entre eux.
L'économie standard offre des prescriptions ou des recommandations fondées sur des jugements
de valeur personnels. En général, les problèmes spécifiques de la macroéconomie sont soumis à
l'économie normative ( ex.: le mode de financement du déficit budgétaire, le niveau du taux
d'inflation et de chômage, s.un.). En d'autres termes, l'économie de la réglementation axée sur les
tendances, c'est à dire sur ce qui sera.
Pour mieux comprendre la relation entre le positif et le normatif, nous nous référons à la
situation suivante: dans de nombreux cas, un objectif prioritaire des politiques économiques
inscrire la lutte contre l'inflation et le chômage. Cependant, les voies et les chemins qui
définissent la stratégie définie par la science économique. En particulier, l'option pour une
variante ou l'autre, la priorité donnée à un objectif ou d'une autre n'affiche plus les résultats de
certaines analyses scientifiques, mais les résultats de certains jugements de valeur qui tiennent
compte des objectifs poursuivis par la société à un moment donné. De constater, cependant, qu'il
n'est pas toujours possible de tracer une ligne de démarcation entre les matières qui font l'objet
d'positive de l'économie et normative; certains de ces derniers sont l'objet de l'étude conjointe.
Aussi, toute conclusion pratique s'appuie sur la science économique positif. Mais cela ne signifie
pas qu'il existe une relation univoque entre les conclusions de politique économique et de la
théorie de l'économie positive.
Le système de contrôle
Dans la commande de l'économie que l'etat possède le droit de propriété de la majorité des
ressources et des biens et qui est le seul qui décide ou les options de commande relatifs à la de
quoi,comment et qui. Jusque vers la fin des années 80 du 20ème siècle, dans la plupart des pays
d'europe orientale,y compris la République de Moldova,a travaillé à la commande de l'économie.
En essence,les planificateurs, le gouvernement de déterminer quels sont les biens et services
produits. Si,par exemple ,adopter une décision visant à accroître la production de grain,dans le
même temps, afin de l'augmentation de la production de tracteurs ou de l'augmentation de
l'importation d'engrais. De la même manière,les planificateurs peuvent encourager les
travailleurs à rester dans les ménages agricoles, soit par le biais d'une augmentation de
7
salaire,soit par l'émission d'ordres. Les institutions de l'état de la planification de décider et
comment il doit être produit, des biens et des services. Par exemple,les planificateurs ont décidé
de l'endroit où placer la nouvelle usine de montage d'automobiles,de quels types de matériel à
utiliser et quel type de main d'œuvre pour la location. Enfin,les planificateurs de l'économie, de
décider qui était destiné à recevoir les biens et services produits. Faire par le biais de diverses
stratégies,telles que l'établissement de taux fixe de la rémunération et de la distribution de la
centralisation des marchandises,comme le logement voitures. Actuellement, ces pays sont en
difficulté à créer de nouveaux systèmes économiques,qui serait la base de relations de marché et
la propriété privée des biens et des ressources.
Le système traditionnel
Comme son nom l'indique,dans l'économie traditionnelle des réponses aux questions de ce
qui,comment et qui leur donne les traditions et les coutumes încetîținite pendant des siècles,la
détermination de la profession,mode de prise de possession de la propriété et les biens et services
produits. Les pays à économie traditionnelle sont de plus en plus de moins en moins.
Habituellement,ils peuvent persister dans les zones les plus reculées du monde,où les gens
occupent dans le thème de l'agriculture ou d'autres activités, comme la pêche ou de la chasse. Les
biens et services produits au sein de ces économies satisfaire les besoins primaires au sein de la
communauté.
Les systèmes mixtes

Dans les dernières années, a ravivé l'intérêt pour la promotion et le renforcement de l'économie
de marché dans le monde entier. En effet,l'économie mondiale est en grande partie une économie
de marché,soit une économie de libre entreprise,où les gens et les pays de libre échange mutuel.
Toutefois,actuellement, dans le monde, il est un econmie marché pur. Par exemple,dans la
majorité du monde occidental économies,bien que le marché est la demande qui dicte la plupart
des décisions économiques à l'heure actuelle,l'état joue un rôle économique beaucoup plus
grande que ce qu'il avait dans le passé. Les dépenses engagées par le gouvernement fédéral
constitue une grande part du produit national;d'autre part,le gouvernement assure le
fonctionnement de certaines zones de demander à rester en dehors des mécanismes du marché.
Cette combinaison des forces du marché et de la réglementation gouvernementale a conduit les
économistes pour décrire le système économique de la majorité des pays démocratiques comme
système économique mixte.

Les yeux d'Adam Smith et de la main de l'invisible

Comment pensez-vous,où l'on pouvait voir une séquence de notre économie? Sous le lit,dans le
placard ou dans le réfrigérateur? L'économie, il y a dans tous les acestelocuri et dans beaucoup
d'autres. Tous les compromis que nous faisons en tant que consommateurs,les employés,les
propriétaires de la firmelo,des économistes,des représentants de l'état représentent
l'économie.Ainsi,l'économie est importante. Bien sûr,personne n'a inventé l'économie,il est
apparu naturel dans les conditions d'un échange réciproque.Les gens ont manifesté de l'intérêt sur
la façon dont l'économie fonctionne.Adam Smith est considéré comme le père de la science
économique.

8
Le développement de la perforation de l'œil

Né en Ecosse en 1723,Smith a commencé ses études à l'Université de Glasgow, à l'âge de 14 ans.


Les études de l'université à un âge si tendre p Après avoir obtenu son diplôme de l'Université de
Glasgow, à l'âge de 17 ans,Smith a passé six ans en Angleterre pour étudier sur leurs propres à
l'Université de l'eglise Orthodoxe. our aujourd'hui hors de l'ordinaire,mais à ces moments-là il est
utilisé. En cette période de Smith et a exposé quelques idées de leur propre sujet de l'économie. Il
semble qu'Adam Smith n'a jamais utilisé le mot économie,le domaine d'études,vraiment créé
il,bien que n'étant pas au courant de ce fait.

Comptabilité des immobilisations corporelles

À l'entrée dans le patrimoine, les terres sont enregistrées dans la comptabilité:

- à la valeur déterminée conformément à la loi, selon les notes de la fertilité, de la région,


l'emplacement et d'autres critères;

- au coût d'acquisition;

- la valeur de la contribution est déterminée par l'expertise technique.

À l'entrée dans le patrimoine, les immobilisations sont enregistrées dans les livres comptables à
la valeur de l'entrée, qui antelege :

• Le coût d'acquisition des immobilisations achetées pour une contrepartie comprenant le prix
d'achat, les droits de douane, autres charges non récupérables, les dépenses de l'offre de
transport, ainsi que toutes les autres dépenses directement liées à la mise en service de l'actif.
Toutes les remises commerciales sont déduits pour calculer le prix d'achat.

• Le coût de production pour les immobilisations apportées par les propres de la société,
déterminée comme la somme du coût d'acquisition des matières premières, les consommables,
les coûts directs de production, la part des coûts indirects.

• La valeur actuelle des immobilisations acquises gratuitement, représentant la valeur estimée


lors de leur inscription à l'actif en tenant compte de la valeur des actifs fixes avec des
caractéristiques techniques similaires ou proches .

• La valeur de la contribution (utilitaire) est la valeur acceptée par les parties pour les
immobilisations entrées dans le patrimoine familial à l'occasion de l'association, la fusion, selon
les statuts ou contrats.

• La valeur de la réévaluation, résultant après la réévaluation des immobilisations, sur la base


d'une cession légale expresse.

La valeur d'entrée est également appelé à la valeur comptable ou à la valeur d'inventaire, car à
cette valeur, les immobilisations demeurent inscrits dans le patrimoine de l'entreprise. Ce
changement uniquement pendant les réévaluations. Les immobilisations corporelles peuvent
faire l'objet de réévaluations, qui est effectuée selon la reglementatilor juridique, auquel cas ils
sont présentés au bilan à leur valeur réévaluée et non à leur coût historique.

9
Leur réévaluation est faite avec des exceptions prévues par les dispositions légales, à la juste
valeur. La juste valeur est déterminée sur la base des évaluations effectuées, en règle générale,
des évaluateurs agréés.

Dans l'hypothèse où, postérieurement à la comptabilisation initiale en tant qu'actif, la valeur


d'une immobilisation est déterminé sur la base de la réévaluation de la valeur de l'actif
respectivement, résultant de la réévaluation sera affecté à l'actif à la place du coût de
l'acquisition/des coûts de production ou de toutes autres valeurs affectées avant que active. Dans
de tels cas, les règles relatives à l'amortissement s'appliquent à l'actif en vue de sa valeur,
déterminée à la suite de la réévaluation.

Les éléments d'une classe d'actifs corporels sont réévalués simultanément afin d'éviter une
réévaluation sélective et d'information dans les états financiers annuels simplifié des valeurs qui
sont une combinaison de coûts et de valeurs à des dates différentes.

Si une immobilisation corporelle est réévaluée, tous les autres actifs de sa classe doit être
réévalué, à l'exception de la situation où il n'y a pas de marché actif pour cet actif.

Une classe d'actifs tangibles est un regroupement d'actifs de même nature et des utilisations
similaires, ce qui dans le fonctionnement d'une personne morale.

Des exemples de ces classes sont les suivantes: des terres, des bâtiments, des machines et de
l'équipement; les navires, les avions, etc.

Les réévaluations doivent être effectuées avec une régularité suffisante pour que la valeur
comptable ne diffère pas sensiblement de celle qui aurait été déterminée en utilisant la juste
valeur à la date du bilan.

Si un actif au sein d'une classe d'actifs réévalués ne peut pas être réévaluées, car il n'existe pas
de marché actif pour l'actif, l'actif doit être présenté au bilan au coût, moins l'amortissement
cumulé et des pertes de dépréciations cumulés.

Un marché actif est un marché où ils sont réunies cumulativement les conditions suivantes:

a) les éléments négociés sont homogènes;

b) peut être trouvé dans la permanence des acheteurs et des vendeurs intéressés; et

c) les prix sont connus par le public.

Si la juste valeur d'une immobilisation corporelle réévalué peut plus être déterminée par
référence à un marché actif, la valeur de l'actif présentés au bilan doit être sa valeur réévaluée à
la date de la dernière réévaluation, diminué des amortissements et des provisions pour
dépréciation cumulée.

Si le résultat de la réévaluation est une augmentation de la valeur nette comptable, puis il est
traité comme : -une augmentation de la réserve de réévaluation dans les capitaux propres, s'il y a
eu une diminution de la précédente comptabilisés à titre de charges liées à l'actif ou au

10
- comme un revenu pour compenser la dépense avec la diminution précédemment reconnu sur
cet actif.

Si le résultat de la réévaluation est une diminution de la valeur comptable nette, puis elle est
traitée comme :

de charge avec l'ensemble de la dépréciation de la valeur, si dans la réserve de réévaluation n'est


pas inscrit à un montant lié à l'actif (réévaluation de l'excédent) ou - une diminution de la réserve
de réévaluation dans les capitaux propres, avec le minimum entre la valeur de la réserve et de la
valeur de descreserii, et la différence n'est pas traitée est enregistrée comme une dépense.

L'écart de réévaluation est inclus dans les bénéfices non répartis lorsqu'il est réalisé.

L'écart de réévaluation est considérée comme effectuée dans les situations suivantes :

- à la disposition ou à la disposition de l'actif, ou

- que l'utilisation de l'actif par l'întrepridere (en enregistrant des bénéfices non répartis de la
différence entre l'amortissement est calculé sur le montant réévalué et celle calculée sur le coût
historique).

Toute valeur possible de l'écart de réévaluation est transféré directement dans les résultats non
distribués et non comptabilisés dans le compte de profits et pertes.

La Liquidation des actifs immobilisés

Les immobilisations ont atteint la limite maximale d'utilisation peuvent être pris respectivement
les biens patrimoniaux, peu importe si dans la période de fonctionnement ont été entièrement ou
partiellement.

Les immobilisations entièrement amorties, leur valeur comptable coïncide avec l'amortissement
calculé et enregistré dans la comptabilité. Dans ce cas, la totalité de la valeur comptable sera
couvert de l'amortissement des immobilisations retiré du service.

Pour les immobilisations radié partiellement, leur valeur comptable ne coïncide pas avec
l'amortissement calculé et enregistré dans la comptabilité. Dans ce cas, la valeur comptable
seront couverts qu'en partie dans l'amortissement des immobilisations retiré du service. La valeur
de l'onu-liquidée fixes dans le cas couvrir, d'une part, à partir des montants résultant de leur
récupération. Le découvert différence de cette manière, doit être incluse dans les charges
exceptionnelles non déductibles de l'impôt pour une période n'excédant pas 5 ans ou diminue les
capitaux propres.

Le retrait du service des immobilisations est la suivante rendant la plupart des pièces qui
résultent de la suppression des pièces de rechange ou d'autres biens réutilisables année unité ou
peuvent être vendus à l'extérieur. Dans le même temps, la suppression de la mise en service des
immobilisations nécessitent une série d'activités génératrices de dépenses: le démantèlement des
équipements, de la démolition de bâtiments, de démantèlement de sous-ensembles, etc. De telles
opérations peuvent être réalisées par les ateliers des auxiliaires de l'unité, une situation dans
laquelle les dépenses avec les salaires, les CAS, les fonds de chômage, la consommation de

11
matières auxiliaires, etc., ou se tournent vers des tiers à qui il permettra de régler un certain
volume de services.

Les opérations de la liquidation des actifs fixes seront enregistrées dans la comptabilité de la
forme:

• les dépenses engagées dans le cadre de la cession, pour lesquelles ils utilisent les comptes de
tenir compte de ces frais après leur nature, quel que soit le lieu ou l'objet pour lequel il est
exécuté;

• les matériaux résultant de la cession, ce qui est constaté dans les comptes de stocks, d'après leur
nature, quel que soit le mode d'utilisation ou d'exploitation.

Les différences dans l'addition des résultats des opérations de la liquidation des actifs fixes sont
les réglementer de:

• dans le cas des immobilisations unamortised entièrement, les montants réalisés provenant de la
vente des matériaux provenant de la cession, réduit les frais occasionnés par l'élimination, sont
enregistrés dans les livres comptables en compte de la dépréciation des immobilisations
concernées, dans la limite du montant de l'apport en restant amorti. Aussi, les différences
concernés peuvent être utilisés pour couvrir le montant non amorti des immobilisations prises de
fonctionnement;

• dans le cas des immobilisations entièrement amorties réaliser un bénéfice d'exploitation de


stockage qui représente la différence entre les matériaux récupérés et les dépenses engagées pour
l'aliénation d'actifs immobilisés. Il sera pris pour la mise en place du fonds d'investissement, sous
la forme de bénéfice net restant après l'imposition du résultat de l'favorables brut.

Les différences de moins de résultats de opertatiile de la liquidation des actifs fixes surviennent
lorsque les dépenses sont à la disposition de leurs dépasser les recouvrements de l'exploitation de
la liquidation. Ils vont augmenter le total des pertes de l'unité lorsque le résultat de l'exercice est
guy fois réduira le total des bénéfices réalisés par l'unité.

La sortie d'immobilisations de l'unité du patrimoine peuvent être détenus par la suppression de


l'héritage comme un résultat de la mise à la retraite, la vente, le remboursement de l'entrepreneur
individuel, le retrait dans la nature par les associés.

L'indemnisation de tiers

Dans le cas de la destruction totale ou partielle d'actifs tangibles, les comptes débiteurs et
montants compensatoires collectées auprès de tiers, y afférentes, ainsi que l'acquisition ou la
construction de nouveaux actifs sont des opérations économiques distincts et doivent être inscrits
comme tels sur la base de justificatifs.

Ainsi, l'amortissement des actifs est distingué au moment du règlement de celle-ci, et le droit de
recevoir une rémunération se distingue selon la comptabilité d'engagements.

Des exemples de cette indemnisation peut être enregistré dans les situations suivantes.
12
-les montants versés par les compagnies d'assurance au titre de la dépréciation ou la perte
d'actifs corporels, causés, par exemple, de catastrophes natuale ou de vol.

-îndemnizatii l'octroi, par le gouvernement, en échange de certaines immobilisations corporelles,


par exemple, des terres ont été expropriées.

2.2. Le fonctionnement des comptes d'immobilisations corporelles

Les données de documents originaux après qu'ils ont été traités par le système de dispositif de
gestion, sont traitées dans le système des comptes synthétique et analytique, où est desavârsesc
sous la forme d'indicateurs comptables.

L'existence et le mouvement des immobilisations corporelles sont distingués avec l'aide de la


classe 2 à partir du compte général du Plan, appelé les "COMPTES d'ACTIFS". Les comptes de
cette classe sont regroupés par grandes catégories d'actifs et comprend les groupes suivants:

• 20 "Immobilisations incorporelles",

• 21 "Immobilisations corporelles",

• 23 "Immobilisations en cours",

• 26 "Actifs financiers",

• 28 "Amortissements sur l'actif",

• 29 "Dispositions relatives à la dépréciation des actifs non courants".

De groupe 21 "Immobilisations corporelles" de la partie: Compte 211 "la Terre et la conception


de la terre"

Avec l'aide de ce compte permet de suivre des terrains et des installations de la terre (connexion
au système d'alimentation, le boîtier le travail d'accès, etc.).

Compte 211 "Terre" est un compte d'actif.

Dans le débit du compte 211 "Terre" est inscrit:

- la valeur des terrains achetés représentant la contribution à la valeur en capital de terre a reçu
gratuitement et ceux dans le régime de crédit-bail (404, 456, 131, 167);

- la valeur au coût de production pour les sites de la terre sur leur propre (231, 722);

- le montant de l'augmentation résultant de la réévaluation de la terre (105).

Au crédit du compte 211 "Terre" est inscrit:

- la valeur des terres, respectivement, l'évolution de la terre éliminés, (281, 658);

- la valeur des terres a contribué, retiré (456);

- la valeur de la diminution résultant de la réévaluation de la terre (105);

13
- la valeur de la superficie est couverte par la participation à la nature du capital et la société
(261, 262, 263).

Le solde de ce compte représente la valeur des terrains et le coût réel de la emenajarilor de la


terre.

Compte 212 "Construction"

En vertu de ce compte comprend les bâtiments et les constructions spéciales.

1.Des bâtiments.

Je suis partie de ce groupe et constitue l'objet de la preuve, chaque bâtiment défini l'espace et
caractérisé par une destination fonctionnelle. Dans le cas de bâtiments avec de multiples
destinations fonctionnel, ce qui ne peut pas être délimitée entre eux, l'ensemble de la
construction est considérée comme un objet de la comptabilité et de la chute dans le groupe de
bâtiments de destination correspondant fonctionnel avec la plus grande part.

Dans le composant du bâtiment, à l'extérieur de son bâtiment principal (fondation, murs, dalles,
couverture) d'entrer et de tous les autres éléments qui constituent un ensemble unique en
collaboration avec le bâtiment lui-même, et qui contribuent à la réalisation de la fonction pour
laquelle il a été construit, à savoir:

a) les escaliers, les terrasses et les autres éléments de la construction elle-même

b) les installations électriques de l'éclairage

c) à l'intérieur de la plomberie plomberie (eau et égout)

La plomberie intérieure de plomberie servant le processus technologique doit être inclus dans le
groupe des tuyaux de la technologie. d) l'intérieur de plomberie, de chauffage, y compris le
chauffage central, s'il est situé à l'intérieur du bâtiment et de répondre aux besoins fonctionnels
de ses sans le service et le processus technologique ou d'autres bâtiments.

e) l'intérieur de la plomberie, du gaz

f) à l'intérieur de la plomberie, de ventilation et de climatisation, avec toutes les machines en


service de ces installations, les bâtiments de logements sociaux-culturels et administratifs. Les
Installations de l'intérieur de la ventilation et de la climatisation à d'autres bâtiments est
considéré comme des installations technologiques.

g) les installations intérieurs des courants faibles (téléphone, radio)

h) les ascenseurs destinés au transport de personnes.

2.Construction spéciale

"Constructions spéciales" sont les éléments de construction qui ne répondent pas aux
caractéristiques des bâtiments et qui ont comme objectif la création de conditions pour la

14
conduite du processus de production, de commerce ou de services, ou pour le travail des
institutions.

Dans la catégorie "construction" comprend:

• les pistes et l'extérieur des plates-formes, les puits, les plates-formes de forage de la marine, les
terres, les mines, les mines, les usines hydroélectriques, les centres, thermoélectriques, les
centrales nucléaires, les voies de circulation, des rampes de chargement/déchargement, des puits,
des cheminées, tours de refroidissement, etc. (industrielle)

• helestee, des étangs, des piscines, des écluses et des remontées mécaniques, de la construction
et de l'environnement pour la croissance des animaux et des oiseaux, des serres, des solariums,
des paddocks, etc. (agricole) • des barrages, des digues, des lacs artificiels, etc. (hydro)

• les chemins de fer, les lignes de tramways, de ruelles, de routes, d'autoroutes avec des
accessoires (trottoirs, des bornes de, de stationnement, de stationnement, panneaux de
signalisation) pistes des aéroports, canaux de navigation, les ponts, les viaducs, les tunnels, les
cabines etc. (transports et télécommunications)

• des entrepôts, des rampes, des silos, des glaciers, lit, etc. (stockage, commerce)

• les réseaux d'alimentation ou de l'éclairage et de l'énergie (électricité)

• les puits creusés ou forés, les prises d'eau, de canalisations pour l'assainissement, les châteaux
d'eau, stations de pompage, l'eau, etc. (approvisionnement en eau, l'assainissement et
l'amélioration de la terre)

• quartier des tuyaux de chauffage, tuyaux et raccords pour le gaz (transport de liquides, de gaz,
etc.)

• escrime, de TOILETTES, de panneaux, d'affiches et de la publicité , de bains publics et les


installations de traitement, et de la centrale thermique de points (d'autres constructions spéciales)

Avec l'aide du compte 212 est de garder une trace de l'existence et de la construction du
mouvement.

Compte 212 "Construction" est un compte d'actif.

Dans le débit du compte 212 "Construction" est inscrit:

- la valeur des immeubles acquis, fabriqué en production propre, a reçu, gratuitement, la


contribution du capital social, a reçu en régime de crédit-bail (404, 231, 722, 131, 456, 167);

- le montant de l'augmentation résultant de la réévaluation des bâtiments (105);

- le montant de l'amortissement des investissements réalisés par les locataires de bâtiments reçu
avec le loyer et retourné au propriétaire (281).

Au crédit du compte 212 "Construction" est inscrit:

- la valeur des immeubles cédés ou supprimées à partir de l'évidence (281, 658);

15
- la valeur des constructions détruites par des catastrophes (671);

- la valeur de la construction et la chute (456);

- la valeur de la construction de l'actif en vertu de crédit-bail (267);

- la valeur de la diminution résultant de la réévaluation des bâtiments (105);

- la valeur des bâtiments qui sont soumis à la participation en nature dans le capital d'autres
sociétés (261, 262, 263).

La comptabilité des immobilisations incorporelles

La comptabilité des immobilisations incorporelles conduire eux-mêmes avec l'aide de comptes


de groupe groupe de 20 "Immobilisations incorporelles", dans le char qui ont été créés et de
comptes nommés:

• 201 "Frais d'établissement";

• 203 "Dépenses de développement";

• 205 "Concessions, brevets, licences, marques déposées et autres droits et valeurs similaires";

• 207 "écarts d'acquisition";

2071 "écarts d'acquisition positifs"

2072 "goodwill négatif"

• 208 "Autres immobilisations incorporelles";

• 233 "Immobilisations incorporelles en cours";

• 234 "les Avances accordées pour les actifs incorporels".

Frais de Formation sont les dépenses engagées dans la création ou le développement de la


personne morale, tels que: les frais d'immatriculation et les plaques d'immatriculation; celles sur
l'exposition et la vente d'actions et d'obligations; les coûts de la recherche de marché, de publicité
et de divers autres frais liés à l'établissement et à l'expansion de l'activité de l'entité économique.

Ces dépenses peuvent être résolus dans le formulaire de frais de formation, lors de doit être
amorti sur une période de 5 ans au plus, et les éléments de la nature des dépenses est présenté en
détail dans les notes explicatives. Les dispositions légales prévoient que, tant que les frais de
formation ne sont pas amortis, donc, montre le solde, vous pouvez distribuer des dividendes, si
elles ne sont pas établies se réserve au moins la taille du coût de formation existant dans
l'équilibre.

La comptabilisation des dépenses pour la formation de l'unité fixe à l'aide du compte 201 "Frais
d'établissement", compte synthétique degré, compte actif, être possible de présenter le solde
débiteur qui exprime la taille du coût de formation existant à un moment donné.

16
Les dépenses de développement sont les dépenses qui se rapportent à l'application des résultats
de la recherche ou d'autres connaissances afin d'obtenir de nouveaux produits ou services, ou
sensiblement amélioré, avant la mise en place de la production en série ou à l'utilisation de.

Que serait, par exemple:

• la conception, la construction et les essais de production de produits intermédiaires ou de


l'utilisation d'intermédiaires, de prototypes et de maquettes;

• la conception de l'équipement et de la machinerie qui impliquent une nouvelle technologie;

• la conception, la construction et l'exploitation d'une usine – pilote qui n'est pas réalisable d'un
point de vue économique pour la production sur une grande échelle; et

• la conception, la construction et l'évaluation d'une solution choisie pour les appareils, produits,
procédés, systèmes ou services nouveaux ou améliorés. Les dépenses de développement sont
reflétées dans la comptabilité à l'aide du compte 203 "Frais de développement", sont soumis à
l'amortissement sur une période de 5 ans au plus.

La concession, en termes juridiques, peut être défini comme une convention, un contrat, par
lequel une personne physique ou morale, appelée le concessionnaire acquiert le droit d'utiliser
certains produits ou services, pour l'exercice des activités, de la unuiconcedent, en échange de
certains avantages. Ainsi, la concession est un atout necorporala dont la valeur est déterminée
par la valeur des biens ou des services prises par voie de concession.

L'écart d'acquisition, en termes comptables, il est un anti-démarrage necorporala, qui représente


l'excédent du coût d'acquisition sur la part d'intérêts dans le celui qui acquiert de la juste valeur
des actifs et passifs identifiables acquis à la date de la transaction d'échange.

L'écart d'acquisition apparaît comme une règle sur la consolidation et est déterminé comme la
différence entre le coût d'acquisition, la plus haute, et la juste valeur, à moins, à la date de la
transaction, la partie de l'actif net négociés par une personne morale.

Dans la catégorie des autres immobilisations incorporelles comprennent les logiciels créés par
l'unité ou achetés à des tiers, pour les besoins de leur propre usage, ainsi que d'autres actifs
incorporels.

En principe, les logiciels sont amortis sur une période qui ne peut excéder 3 ans, même si ils ne
le font pas sortir de la piste et ils continuent à utiliser.

La comptabilité pour les autres actifs incorporels conduire eux-mêmes avec l'aide du compte 208
"Autres actifs incorporels", compte d'actif.

Immobilisations incorporelles en cours sont représentés par des actifs incorporels inachevé
jusqu'à la fin de la période, étant évalués au coût de production ou d'acquisition, selon le cas.

17
La comptabilité des immobilisations incorporelles dans le cours est de mener avec l'aide du
groupe de 23 "Immobilisations en cours", dans lequel ils ont été créés et nommés pour cette
catégorie d'éléments patrimoniaux deux comptes opérationnels, à savoir:

• 233 "Immobilisations incorporelles en cours"

• 234 "les Avances accordées pour les actifs incorporels"

Les deux sont synthétique des comptes de premier degré, d'exploitation, de comptes actifs.

Pour la comptabilisation de l'amortissement des actifs incorporels selon OMFP pas. 306/2002
utilise le compte de l'passive 280 "Amortissement des actifs incorporels" en vertu de laquelle ont
été établis les comptes suivants opérationnel grade II: 2801 "Amortissement des frais
d'établissement";

2803 "Amortissement des frais de développement";

2805 "Amortissement des concessions, brevets, licences, marques déposées et autres droits et
valeurs similaires";

2808 "Amortissement des autres actifs incorporels"

La valeur des actifs peut changer au cours de son existence dans le patrimoine d'une entreprise.
Le changement dans la valeur des actifs est déterminée par les facteurs suivants:

a) les facteurs internes, qui se réfère au fait que l'immobilisation de qui, de par leur utilisation
dans le processus de fonctionnement de leur transfert sur la valeur des biens et services qui sont
mis avec son aide. Ce transfert de valeur est irréversible, ce qui, dans la littérature est connu sous
le nom de la dépréciation irréversible de la valeur de l'actif. Par conséquent,l'amortissement est
l'expression de la valeur de la dépréciation irréversible de la valeur de l'actif.

b) Facteurs externes, sous l'action de laquelle la valeur des actifs est influencée sans qu'il y est un
lien direct avec son utilisation. Fondamentalement, la valeur de l'actif est influencée par le
rapport entre l'offre et la demande sur le marché, par l'action de la nature variable qualitative, qui
ne peuvent pas être quantifiés, mais qui influe sur la juste valeur de l'actif concerné. Dans le cas
où l'action de ces facteurs externes se manifeste dans le sens de la diminution de la valeur de
l'actif, alors cette perte de valeur, qui est considérée comme conjoncturelle, il est appelé
amortissement réversible. L'expression de la valeur de la dépréciation de l'réversible valeur de
l'actif représente les ajustements pour amortissement.

Les comptes utilisés pour refléter les ajustements pour amortissement des immobilisations
incorporelles sont les suivantes:

290 "Ajustements pour amortissement des immobilisations incorporelles"

2093 "Ajustements pour amortissement des frais de développement"

2095 "Ajustements pour amortissements concessions, brevets, licences, marques de fabrique"

2097 "Ajustements pour amortissement des écarts d'acquisition"

18
2098 "Ajustements pour amortissement des autres actifs incorporels"

293 "Ajustements pour amortissement des actifs non courants en cours"

2932 "Ajustements pour amortissement des actifs non courants immobilisations incorporelles en
cours d'exécution"

Nous reproduisons ci-dessous quelques exemples pratiques sur immobilisations incorporelles:

1. C'est une société commerciale dont le dépôt à la caisse de l'unité montant de 5.000 lei, de
qui payer au notaire la somme de 1 000 lei pour l'authentification de l'acte constitutif et le
Registre de Commerce de la somme de 2 000 lei, la TVA de 19% pour les autres frais
d'établissement: les frais d'enregistrement, de la publication dans la Gazette Officielle.
Après le début de l'activité, les frais d'établissement sont amortis en 10 mois et est
retourné à l'associer montant du dépôt initial. L'appareil choisit d'être immatriculé à la
TVA depuis le début de l'activité. Enregistrer dans la comptabilité de ces opérations, y
compris l'amortissement des coûts mensuels de la formation et de la suppression de
l'enregistrement de dépenses. 2. Est fait par le personnel de la société d'un programme
d'ordinateur pour leurs propres besoins. Le coût est de 9 000 lei et amorti en 2 ans. Il est
par la suite retiré de la piste. Enregistrer dans la comptabilité de ces opérations, y compris
l'amortissement mensuel du logiciel.
Le contenu et l'évaluation des stocks
Des Stocks et de la production en cours représente l'ensemble des biens et services à
l'intérieur de la propriété de l'installation sont destinés à être vendus en l'état ou après
l'achèvement de certaines étapes du processus de fabrication, soit pour être consommé au
cours de leur première utilisation. Ils se caractérisent ,en général, par un mouvement de
rotation de vitesse,desservant les travaux de l'entreprise sur une plus petite période de 1
an. Dans la comptabilité financière des actions de la société sont classés en:
a)physiquement : - les stocks de matières premières, qui sont directement impliquées
dans la fabrication de produits que l'on retrouve dans leur composition, en tout ou en
partie, son origine ou convertis. -matières consommables, de fournitures ou doit contenir
de matières auxiliaires,les combustibles,les matériaux d'emballage,pièces de rechange,les
semences et matériel de plantation,de fourrage et d'autres matières consommables,
indirect ou d'aide à l'activité de l'exploitation, sans trouver , en règle générale, le produit
qui en résulte -les produits sous la forme de produits semi-finis(produits en cours de
fabrication),des produits finis(produits qui ont terminé l'ensemble du processus de
fabrication) et les déchets(ferrailles,de matériaux valorisables et des déchets) -les
animaux qui n'ont pas rempli les conditions pour être listé chez les animaux adultes, les
animaux îngrașat, les oiseaux et les colonies d'abeilles -emballages de transport
réutilisables qui accompagne la marchandise, dans le processus de leur mouvement b)du
point de vue du cycle de fonctionnement: - les stocks sont dans la phase de
l'approvisionnement des stocks de la phase de production des stocks dans le marketing de
l'étape c)du point de vue de la place de la création de l'entrepôt: -stocks dans les entrepôts
des entreprises-stocks dans le cadre de la fourniture ou de la réception et nerecepționate
-inventaire et ne sont pas facturés en stock expédié et ne sont pas facturés en -inventaire
facturés et livrés,- les stocks à des tiers Dans la comptabilité de notre pays, dans le
domaine de stocks sont inclus et les matériaux de la nature des objets de l'inventaire.Ce
19
sont des produits avec une valeur inférieure à la limite prévues par la loi pour être
considérés comme des actifs fixes,indépendamment de leur durée de service, ou d'une
durée inférieure à un an, quelle que soit leur valeur, tels que les biens et traités comme
tels (équipements de protection individuelle, équipement de travail,les tenues
spéciaux,des outils,des instruments,des mécanismes,des dispositifs et des appareils avec
des, modèles,matrices,moules et autres éléments assimilés).
Formes de l'évaluation dans la comptabilité de stocks sont les suivantes:
L'évaluation à l'entrée dans le patrimoine de l'entreprise
Évaluation de l'inventaire
Valorisation au bilan
Évaluation à la sortie du patrimoine
De l'évaluation des stocks à l'entrée de patrimoine
La règle générale de l'évaluation et d'enregistrement des stocks , l'entrée dans le
patrimoine, est l'évaluation au coût historique, qui peut être identifié par:
1.Le coût de l'acquisition, dans le cas de produits achetés à des tiers, dans la structure qui
comprennent les éléments suivants:
le prix d'achat de la marchandise, à partir de laquelle sont déduits les taxes récupérables
(TVA), ainsi que les remboursements, retours, ...
droits de douane sur les marchandises importées.
frais accessoires d'acquisition, c'est la conséquence directe ou indirecte des dépenses
liées à l'approvisionnement jusqu'à l'entrée de marchandises est entré en gestion, ils
peuvent être:
oûts externes: les commissions, les externes du transport, de l'assurance;
coûts internes: transport interne, les frais de manutention. Non inclus dans le coût des
frais d'acquisition du financement requis pour mettre en place des stocks et de tout rabais
accordé pour paiement avant l'échéance.
2.Le coût de production, dans le cas de biens et services obtenus à partir de ses activités
d'exploitation, composé de:
les coûts directs de fabrication;
les coûts indirects de fabrication.
Les dépenses directes sont celles qui sont identifiées sur un coût spécifique de l'objet
(produit, service, du travail, de l'ordre, de la phase , de l'activité, etc.) depuis l'époque de
leur et sont inclus directement dans le coût de celle-ci.Dans cette catégorie tombent les
dépenses à la consommation de matières premières, d'énergie et de carburant à des fins
technologiques, les salaires de base des travailleurs directement productifs calculé pour le
travail effectué dans la production, etc. Les coûts indirects sont ceux qui se rapportent à
la fabrication de plusieurs produits, l'exécution de plusieurs travaux, services ou
commandes, c'est à dire les phases, activités, comme des objets de calcul dans le cadre
d'un atelier de, la gare, etc., ou même de l'entreprise dans son ensemble.Ces frais ne peut
pas identifier de manière spécifique à un objet de coût(produit, de travail, de service, de
commande, etc. ) au moment de leur et en tant que telle ne peut pas être directement
inclure dans leur coût, mais indirectement, par le biais de l'allocation (imputation) sur la
base des critères classiques, après qu'il a d'abord été recueillis sur les lieux (centres) qui
les ont provoquées. Cette catégorie comprend: les frais généraux de département ou
indirects de production, qui sont directement confrontés à des bureaux de vote qui leur a

20
causé et qu'il recueille et indirect par rapport à des produits fabriqués dans les sections
respectives; frais généraux d'administration qui sont indirectes, de sorte que l'avant de la
production des sections, et pour les produits qui en résultent au sein de eux, etc. 3.Valeur
d'utilité, dans le cas des marchandises importées en tant que: • la contribution au capital; •
obtenu à titre gratuit; • des dons. La valeur de l'utilité, pour la contribution en nature
(exemple:immobilisations) du capital ou d'obtenir gratuitement une valeur actuelle
déterminée sur la base du prix du marché, l'utilité du bien pour l'entreprise, la condition
(degré d'usure) et sa localisation (pays , à l'étranger, vilan ou d'agglomération). De
l'évaluation des stocks au cours de l'inventaire
La règle générale de l'évaluation et l'enregistrement des stocks, l'inventaire, l'évaluation à
la valeur actuelle ou de l'utilité " et la valeur de l'inventaire. Ces valeurs sont définies en
fonction de l'utilité de la 5 à la propriété dans l'entreprise ou le prix du marché. La valeur
de la l'inventaire est donc égal à la valeur actuelle , qui est une valeur estimée (il est
évalué) en fonction du marché et de l'utilité de l'actif pour l'entreprise.Utilitaire de valeur
ou le prix de marché comme base pour l'évaluation de l'inventaire, est identifié, dans la
principale, selon leur destination, comme suit: actifs (actifs) destinés à la vente
(marchandises, produits finis, certains produits semi-finis et des matériaux) sont définies ,
en tant que règle, la valeur de l'inventaire sous la forme de la valeur nette de la
production qui en est donnée dans le prix de vente de l'prévues (estimé) moins les
dépenses restant à faire pour le marketing d'entre eux, comment les frais de transport, les
frais d'éliminer, les coûts de la période de garantie. Les produits semi-finis et de la
production en cours sont évalués à la valeur des matériaux incorporés ajouter les coûts
pour les étapes de la transformation technologique conduit. Matières premières et
consommables destinés à l'exploitation sont évalués à leur coût de remplacement
(reconstitution) de l'inventaire peut être trouvé et ensemble de valeurs actuelles, qui
délimitent les stocks en trois catégories: 1.-les stocks qui n'ont pas d'amortissement et
dont la valeur d'inventaire est égale à la valeur comptable; 2.-les stocks qui ont subi des
réductions de valeur, qui doivent être évalués au prix possible pour liquider dont la valeur
d'inventaire est inférieure à la valeur comptable; 3.-des stocks dont l'utilité ou le prix du
marché augmente et, donc, la valeur d'inventaire est supérieure à la valeur comptable.
Dans la détermination de la valeur de l'inventaire devrait appliquer le principe de
prudence, conformément à laquelle il n'est pas permis de surévaluation des actifs et des
revenus, respectivement sous-évaluation du passif et des charges.En ce sens: -dans le cas
où il est constaté que la valeur de l'inventaire, définie ci basé sur l'utilité de l'actif pour
l'unité et le prix du marché est supérieur à la valeur à laquelle ils sont enregistrés dans les
livres comptables, les listes d'inventaire seront inscrites les valeurs de la comptabilité.
-dans le cas où la valeur d'inventaire est inférieure à la valeur de la comptabilité, de la
liste de l'inventaire seront notées les valeurs d'inventaire. -afin d'assurer une image fidèle
de l'actif, dans le cas de réductions de valeur par rapport a constitué une provision pour
refléter la réalité de la situation existante, indépendamment de la situation économique de
la À la sortie de l'héritage ou à la mise en consommation, les stocks sont évalués et
comptabilisés à leur retrait de la gestion à leur valeur d'entrée. Le problème fondamental
de la dossiers à la sortie de l'stocks achetés ou fabriqués est le prix utilisée pour la
valorisation des stocks. Dans les conditions dans lesquelles au cours de l'activité, les
mêmes types de produits sont achetés à des prix différents, pour l'évaluation des quantités

21
de stocks ou à la consommation, basée sur la valeur de leur contribution, les règlements
et les normes internationales recommandent les méthodes suivantes de l'évaluation:
• La méthode du coût moyen pondéré (CMP);
• La première méthode d'entrée - première sortie (FIFO);
• La méthode de la dernière entrée - première sortie (LIFO);
• La méthode du coût standard;
• La méthode d'identification spécifique;
• La méthode du prix de détail inclusive V. A. T.
La méthode du coût moyen pondéré (CMP)
Le coût unitaire moyen pondéré est calculé comme le ratio entre le total de la valeur de
l'action à l'origine (Et) plus la valeur totale des intrants (Vi) et le montant existant en
stock à l'origine (qs), plus les quantités entrant(qi):
CMP = Si + Vi /qs + qi
La méthode du coût moyen pondéré peut être appliqué en deux variantes:. La mise à jour
du coût unitaire moyen pondéré après chaque entrée, où le CPM est obtenu par la formule
suivante: CMP = Si + Vi /qs + qi. La première méthode d'entrée - première sortie (FIFO)
Selon cette méthode, les produits de la décharge doivent être évalués au coût
d'acquisition de la première fournée est entré, et que l'épuisement du lot, les stocks de la
décharge doivent être évalués au coût d'acquisition du lot suivant dans l'ordre
chronologique. Dans l'application de la méthode FIFO données pris pour exemple, à la
suite de l'évaluation des produits et des stocks.
La méthode la dernière entrée - première sortie (LIFO)
Selon cette méthode, les résultats sont évalués au coût de la dernière fournée d'entrer, et
après l'épuisement du lot, les quantités seront évalués au coût du lot précédent.
La méthode du coût standard
Selon cette méthode, les entreprises dans la comptabilité interne de gestion, peut
déterminer les coûts et les prix pré-établi afin d'évaluer les stocks à l'aide de coûts
standard. Dans le cas de l'utilisation de cette méthode d'évaluation, les marchandises sont
définies à l'avance, les coûts fixes de l'enregistrement, avec l'aide de laquelle ils évaluer
et enregistrer les entrées et les sorties. Les différences entre le coût de l'inscription et les
coûts réels d'acquisition ou de production est mis en évidence dans les comptes distincts.
La méthode d'identification spécifique
Cette méthode suppose que chaque catégorie d'actions sera en mesure d'être individualisé
au moment de l'entrée de la façon et au moment de l'entreposage ou de la diminution de
la décharge. La méthode ne peut pas être utilisé pour l'évaluation des stocks en grande
quantité dans les entrepôts de l'entreprise et qui sont fongibles, car l'entreprise par le biais
de la sélection des stocks sorti de la gestion peut réaliser une mise en page avec le
résultat.
La méthode du prix de détail, y compris la TVA.
Le prix de détail ou de gros doit être utilisé uniquement dans le cas de marchandises, ce
qui peut être adopté par tout agent économique avec le profil de commercial, commerce
de détail, commerce de gros, ou mixte. Par ailleurs, ce prix est justifié en termes de le
commerce d'articles et gammes de nombreuses et une fréquence élevée des entrées et des
sorties, ainsi que dans la situation de l'organisation analytique au dossier après la
méthode de la valeur globale, ce qui n'exclut pas la possibilité de son utilisation et en cas

22
évident de la quantité / valeur sur les types de marchandises. Prix analysé, en raison de
changements avec le caractère quelque peu fréquemment du prix d'achat, les marges
commerciales et d'autres causes, peuvent réduire ou augmenter, selon le cas, sur la base
de l'inventaire, lorsque cela est nécessaire. Cette opération n'a pas de contre-vient
dispositions comptables en vigueur, puisqu'elle n'affecte pas la valeur de l'entrée dans le
patrimoine au coût réel d'acquisition. Le prix de détail ou de gros doit être déterminé par
l'agent économique en tenant compte d'une certaine marge, peut être atteint, mais quand
la situation sur le marché est en train de changer, il est normal d'augmenter ou de
diminuer le commerce des marges par défaut et les prix de vente, sur la base de
l'inventaire de changement de prix, avec un bon enregistrement dans la comptabilité.
Autrement dit, l'augmentation ou la diminution du prix de détail ou de gros, jusqu'au
niveau du coût d'acquisition doivent se conformer aux règles et principes comptables,
étant un droit exclusif de l'agent économique, qui peut prendre de telles décisions,
lorsqu'il estime qu'il est nécessaire pour capitaliser sur les conditions avantageuses de la
marchandise et pour éviter les risques.
Les facteurs qui déterminent les changements de l'état dans le fonctionnement de la
micro-Facteurs économiques, comme des forces motrices du développement, détermine
la formation et le changement d'un phénomène économique, un résultat.

Ils ont, en règle générale, n'agissent pas isolément, mais dans un contexte
d'interdépendance, dans un système de liens de cause à effet bien défini. La connaissance
des facteurs, leur nature et de leurs liens à travers laquelle contribuer à la formation et à
l'évolution d'un phénomène, ainsi que la création d'opportunités pour l'amélioration de
l'activité de l'entreprise en tant que système, est un élément de la définition de l'objet de
l'analyse économique et financière.

L'identification des facteurs nécessite la connaissance du mode de formation du résultat


(dans le sens du phénomène analysé), les relations de la conditionnalité de ces, ainsi
qu'entre les facteurs et le phénomène analysé.

Les facteurs qui expliquent l'économique et financière, les résultats peuvent être
regroupés en fonction de plusieurs critères, donc:
a) Après le contenu (de la nature), on distingue les catégories suivantes de facteurs:
techniques, technologiques, organisationnelles, économiques, politiques et sociaux,
démographiques, psychologiques, biologiques, naturels, etc. 23 l'Analyse de toutes les
catégories de facteurs est absolument nécessaire dans l'approche des phénomènes
économiques, parce que les liens qui existent entre eux se retrouvent dans les résultats de
l'activité économique et financière.
b) Après le personnage dans le contexte d'une relation de cause à effet, on distingue:
• facteurs quantitatifs, qui sont les vecteurs de la matière de l'qualitative, condition
préalable et indispensable à leur action;
• des facteurs qualitatifs, qui sont de la même nature avec l'analyse du phénomène, en
diffère par le degré d'extension;
• facteurs de structure, d'intervenir dans la situation dans laquelle le résultat de l'analyse
se réfère à l'ensemble des tailles (composée de plusieurs éléments). En règle générale, les

23
facteurs de la structure sont contenues dans les facteurs quantitatifs, mais agit par
l'intermédiaire de l'qualitative (ils sont les rapports entre les composantes de l'analyse du
phénomène). L'utilité de la théorique-pratique de ce groupe est conditionnée par la
connaissance des processus de la formation du phénomène analysé et de la manière de
combiner les facteurs d'influence sur elle.
c) Après la manière dont il agit, nous avons:
• les facteurs à action directe, sont les facteurs qui exercent une influence directe sur le
phénomène analysé;
• les facteurs à action indirecte (facteurs de degré 2, 3, ..., n), sont ceux qui agissent sur le
phénomène analysé par le biais de la première catégorie.
d) selon les propres efforts de l'entreprise, on distingue:
• les facteurs dépendants de leurs propres efforts, sont les facteurs qui ont leur origine
dans les efforts de l'entreprise sur l'utilisation efficace de son patrimoine;
• des facteurs indépendants de leur propre effort, sont principalement dérivées de
l'environnement dans lequel opère l'entreprise.

e) Après le degré de synthèse, on peut distinguer:


• facteurs simples, je vais appeler ceux qui ne peuvent plus être décomposé en vue de la
portée du déploiement de l'analyse:
• complexe de facteurs, sont ceux qui sont déterminés par un certain nombre d'autres
facteurs, simple ou complexe, mais avec un faible degré de complexité.
f) Après que la source de leur action, on distingue:
• les facteurs internes (endogènes), qui ont leur origine à l'intérieur de l'entreprise
(l'organisation interne de la production, le rythme de la production, de la qualité de la
production, etc.); 24
• les facteurs externes (exogènes), qui ont leur origine dans l'environnement externe de
l'entreprise (changement du taux de change, l'inflation, de la concurrence, le niveau des
taux d'intérêt, etc.).
g) Après le stade du circuit économique, on distingue les facteurs spécifiques de
l'approvisionnement, la production et la vente de la production.
h) Après que toutes les possibilités de la prospective, on peut distinguer:
• facteurs prévisibles (de combat ou de determinabili), qui agit dans le cadre de processus
contrôlable, sans impliquer certains risques;
• facteurs imprévisibles (aléatoire), sont les personnes qui agissent incontrôlable à la suite
de déviations dans le cours normal des processus économiques sous l'impulsion de
facteurs externes incontrôlables (marché extérieur, les forces de la nature, etc.).
i) Après l'intensité de leur action, on distingue:
• facteurs dominants (clé) dont l'influence est déterminante dans l'obtention de résultats.
Dans la théorie économique, en utilisant la notion de “facteurs clés de succès” dans
l'analyse du portefeuille de produits et de l'environnement concurrentiel. Ces facteurs
différencient les entreprises entre elles du point de vue de la performance réalisée dans un
environnement concurrentiel;

24
• secondaire des facteurs dont l'influence n'est pas décisif dans l'obtention de résultats.
Les critères de classification des facteurs n'étaient pas exhaustive, ceux qui ont été
mentionnés, mais avec une utilité pratique dans l'analyse économique-financière.
L'organisation de la comptabilité dans les banques
BNM est la personne morale de droit public, autonome, responsable devant le Parlement.
Il est composé de départements, divisions et autres subdivisions.

La banque Nationale de Moldavie (NBM) a été créé par le Décret du Président de la


République de Moldova, le 4 juin 1991, avec la nomination du gouverneur de Leonid
Talmaci. L'objectif fondamental de la Banque Nationale de Moldavie est d'assurer et de
maintenir la stabilité des prix.

La banque a les fonctions principales suivantes:

• établir et d'exécuter la politique monétaire et politique de change de l'etat;


• le travail du banquier et agent financier de l'etat;
• d'autorisation, de contrôle et de réglementation des institutions financières;
• supervision du système de paiement dans la République de Moldova et à faciliter le
fonctionnement efficace du système de paiements interbancaires; etc.
La banque Nationale de la république de Moldova a un rôle important dans le processus
de transition vers l'économie de marché, de la République de Moldova. À partir de 1991
et jusqu'à maintenant, ont été élaborés et mis en œuvre une série de mesures efficaces
pour stabiliser l'environnement de la politique monétaire et de crédit. L'étape la plus
importante dans cette direction a été la mise en circulation en date du 29 novembre 1993
de la monnaie leu moldave – à la suite de la promotion d'une politique monétaire et de
crédit de l'anti-inflationniste. Ainsi, ils ont réussi à stopper l'inflation qui éclatent dans le
début des années 90.
L'activité des établissements de crédit est régie par la Loi sur les institutions financières
de 21.07.1995. La banque a le droit exclusif de l'émission des permis, de réglage et de
changement de capital minimum pour les banques qui sont mis en place (en cours, après
la dernière révision, le capital minimal qu'ils ont est de 100 millions de dollars).
Le NBM tient le registre des banques agréées qui est ouvert au public. Pour l'obtention de
la licence pour l'activité bancaire doit remplir certaines conditions:
1. Afin de se conformer aux conditions d'un capital minimum de 100 millions de dollars.
Les actions doivent être entièrement libérées en espèces.
2. La demande de licence ci-joint:
Des données personnelles ainsi que des données sur l'expérience et la qualification des
gestionnaires de l'avenir, les banques et l'activité professionnelle dans les 10 dernières
années;
De données sur le capital de la future banque, qui devrait être versée;
Business – plan de l'avenir de la banque, comprenant: la structure de la banque, les types
d'activités à entreprendre et le pronostic des résultats financiers pour les 3 prochaines
années;
Les informations concernant le nom ou la dénomination sociale, domicile ou siège social
de l'activité commerciale dans les 10 dernières années et la part de la participation de

25
chaque personne qui a l'intention de contenir 5% ou plus des actions avec droit de vote,
ainsi que toute autre information requise par le règlement de la NMO.
Dans un délai de 3 mois à compter de la date de dépôt de la demande, la banque accepte
de prévention ou de le rejeter, de les porter à l'attention du demandeur. Le refus doit être
motivé. Le NBM peut refuser de délivrer le permis que si elle n'est pas totalement
convaincu de la gravité de l'avenir des banques ou des actionnaires de l'avenir, les
banques, à l'origine de l'argent, etc.
Après approbation préliminaire, le NBM établit les exigences suivantes pour l'octroi de la
licence:
1. Le dépôt du capital initial minimum requis (pas moins de 100 millions de lei);
2. L'emploi de spécialistes;
3. La conclusion d'un contrat avec un cabinet d'audit;
4. Location ou achat de matériel nécessaire à l'activité bancaire. Si dans un délai de 1 an
ne répondent pas à ces conditions, l'approbation préliminaire doit être annulée. Si les
conditions sont remplies, le NBM délivre la licence d'activité, qui est délivré pour une
durée indéterminée, et n'est pas transmissible.
Le bilan de la banque
Le bilan représente le document officiel de la direction des unités de propriété,assurer la
formation d'une véritable image, mais également en termes de patrimoine,de la situation
financière et les résultats obtenus.À travers le contenu et les fonctions qu'il exerce, le
bilan constitue une instrumentdeosebit important dans le processus de prise de décision
sur le routage activitatiicurente, et en particulier de la perspective.Balance de banque est,
comme dans n'importe quelle branche de l'économie, une phrase essentielle aactivitatii de
la société de banque, en le plaçant dans la lumière des résultats, placements engagés
sirezultatele activité dans le domaine de la banque.Les fonctions de l'équilibre du secteur
bancaire sont les suivants:

• Généralisation– sistematizeaza et recueille de l'information comptable après une


structure bien déterminée, qui est unique et obligatoire pour toutes les unités et a un
rolesential de l'information pour la démonstration du rôle des Banques Commerciales
dans la sistemulinformational comptable. Il résulte de l'analyse des données présentées à
la Banque Comercialacare est donc transformé en un outil de gestion efficace et le
leadership aintreprinderii. À travers le bilan présente la situation de l'patrimoniale des
éléments et le résultat de la période et les sources de leur propre.

• Analyse-une continuation et un développement de la fonction d'information. Sur la base


de l'équilibre seanalizeaza situation patrimoniale et financière de la banque, de la capacité
de son paiement,le statut des colonies avec des débiteurs et de crédit

L'élaboration du bilan comptable implique les travaux préparatoires, tels que:


Aboradari modernes de gestion bancaire comparer le total de bilan avec la figure de
afaceria entreprises. Aussi, les autorités de surveillance apprécier la stabilité du système
bancaire et en termes d'actifs et de passifs de la banque.L'examen de la structure et de la

26
dynamique des actifs et des passifs de la banque en voiture laobtinerea quelques
informations supplémentaires sur la banque du profit et de l'exposition au risque.Le bilan
peut remplir le rôle important qui incombe à procesulconducerii seulement dans la
mesure où la réalisation de certaines conditions ou exigences.

les opérations Comptables de l'établissement


Les relations qui sont établies entre les banques et leurs clients, en témoignent les
opérations de la banque, se reflète dans le système de comptes bancaires et sous une
forme agrégée dans le bilan de ces institutions. Le compte bancaire est un mécanisme
pour la formation de ressources et d'extinction des obligations du client dans le processus
économique, reflétant les circuits dans les systèmes de paiements et de la rémunération,
des relations avec les diverses entités au niveau national et international. La principale
utilisation de comptes est celle de l'enregistrement, à un moment donné, par la saisie d'un
montant dans une partie du récit, et à une autre époque à l'autre bout du compte. Ces
opérations d'assurer la circulation de l'information avec un but précis, pour tenir compte
de la décision du titulaire du compte. Les deux parties de la banque des comptes reflétant
les droits (les droits) et les obligations (dettes) du titulaire du compte et sont mentionnés
dans la comptabilité de débit et de crédit. Si les titulaires de compte sont différents, nous
avons à faire avec un transfert de propriété sur la somme d'argent (de paiement), et
l'information est appelée l'information-de l'argent. Le transfert de propriété implique
l'irrévocabilité du paiement qui assure la finalité du règlement et de l'extinction des
obligations. À tout moment, le montant du total du débit et le compte de crédit peut
compenser et il en résulte un équilibre qui reflète la position de l'héritage, c'est à dire le
volume de réclamations ou obligations du titulaire.

Compte bancaire – analyse des comptes ouverts par la banque au nom du titulaire du
compte, à travers lesquels les opérations sont effectuées par des reçus et/ou des
versements de fonds.

Les relations directes entre la banque et le client se reflète dans les comptes bancaires Les
comptes qui ont ouvert les clients peuvent être regroupées en trois grandes catégories: c
onturi comptes courants de dépôts et de comptes de prêt.

Les comptes courants (comptes de règlement) est ouvert aux clients pour l'enregistrement
des opérations de recettes et de paiements en espèces, le transfert de fonds entre les
banques clients qui représentent les encaissements et les paiements, ainsi que d'autres
opérations générées par l'octroi de prêts, la mise en place et de retrait des dépôts, les
divers services rendus à la population et les agents économiques. Le compte courant est
le plus utilisé, compte en banque, car elle se charge de l'ensemble des flux de la banque
du client, et permet une information opérationnelle sur les liquidités immédiates de ce
dernier.

Le compte courant commence à travailler en prêt, de l'opération, d'un montant de la


soumission d'un montant en espèces à la caisse de la banque par le titulaire, le transfert de
fonds à partir d'un autre virement à partir d'un autre compte du titulaire (retrait, dépôt,

27
crédit), de secours d'intérêt, etc. le Compte courant fonctionne sur la base de deux
principes:

s'assurer de la disponibilité permanente, c'est à dire un solde de crédit;

la capacité juridique du titulaire de disposer de l'paiements dans la proportion dans


laquelle les actifs du compte sont libres de donner en gage ou de toute autre obligation
ordonnée par l'autorité publique.

Bien que le compte courant commence à travailler en prêt, comme un compte de passif, à
la fin de la journée, on peut avoir un solde débiteur d'un compte d'actif, comme un
résultat des emprunts. Dans le cadre de la journée peut avoir l'équilibre du prêteur ou de
l'emprunteur, le compte fonctionne comme une “navette” qui d'abord s'assurer à l'aide de
fonds propres, puis le capital emprunté. Les comptes qui peuvent avoir des soldes de
crédit ou de débit appel bifuncționale (avec la possibilité de découvert). Les
disponibilités du compte courant sont très volatiles et peuvent ne pas être utilisés par la
banque de crédit de ressources, en raison de laquelle les soldes de crédit ne doit pas être
bonifică intérêt ou si elle est accordée, elle est très petite. Pour les opérations effectuées
dans le compte du client, la banque se charge de commissions selon les tarifs annoncés.
Les Commissions peuvent être calculées sur le chiffre d'affaires créancier du compte
courant ou de l'opération l'opération, conformément à la pratique de la banque.

Les comptes de dépôt . Les investissements financiers du client dans les banques à la fin
de la fructification de la capitale sont connus sous le nom de banque de dépôts à terme et
comptabilisées dans les comptes de la caisse des dépôts. Le compte de dépôt est un
compte de passif qui est crédité des montants promis que les dépôts et les est débité de la
sortie de la compte lors de la liquidation de la caution. Les dépôts peuvent être en lei et
de devises et de constituer la base d'un accord écrit entre la banque et le client, en
fournissant pour le montant, l'époque et le taux d'intérêt, y compris la méthode de
paiement de celle-ci. À l'échéance, le dépôt et l'intérêt sont transférés dans le compte
courant, si il y a une clause de renouvellement automatique. L'intérêt peut être transféré
mensuel du compte courant, en ouverts à la piste les relations entre la banque et de
chaque client.
le choix du client, mais c'est quelque chose de moins que les intérêts transférés à la
maturité. Le client peut renoncer à l'investissement et en vertu du droit de propriété peut
demander le retrait du dépôt avant l'échéance, dans ce cas, le client bénéficie de
l'application du traitement pour le compte courant.

Comptes de crédit reflète les obligations du client envers la banque et est débité de la
valeur des prêts tirés, creditându avec les montants remboursés. Tous les comptes de prêt
des œuvres par le biais du compte courant, respectivement, avec les montants tirés de
crédit alimente le compte courant à partir de laquelle vous ensuite de faire les paiements
et vice versa montants disponibles dans le compte courant sera remboursé les crédits dans
le compte de prêts et les intérêts sont payés et frais dus à la banque. Pour les comptes de
prêt correspondant aux types de prêts utilisés par la banque. Le taux d'intérêt est

28
généralement fluctuante et dépend du niveau du marché, la qualité de la période de crédit
à la clientele.
Le système de l'économie mondiale
L'économie mondiale est un système composé des éléments fondamentaux – les
économies nationales, les sociétés transnationales, les organisations économiques entre
les états et les dérivées des éléments de connexion, de la division du marché mondial du
travail, des relations économiques internationales et le marché mondial. Déterminé par le
premier, le dernier, à leur tour, influent sur le développement.
Les économies nationales
L'économie nationale n'est pas une caractéristique commune à tous les systèmes du
monde économique et social a jamais connu; elle est devenue une caractéristique à un
certain stade de développement de la société, lorsqu'il a décrit le processus de formation
des nations et des états centralisés. À cette époque, la bourgeoisie a combattu les besoins
de l'économie, en particulier, pour l'enlèvement de făramițării contexte économique et
politique du moyen-Âge. En conséquence, les révolutions bourgeoises ont déclenché un
processus avec les effets de l'centripète.
La Structure macroéconomique
Les Branches

Vu à travers le prisme de sa structure, l'économie nationale représente la totalité des


branches d'activité économique existantes à un moment donné, pris dans la clôture de
leur interdépendance. L'élément de liaison entre les branches est le marché national. Par
le biais de la direction générale de l'économie nationale désigne l'ensemble des activités
organisées de manière spécifique et réalisé dans le but de produire les mêmes catégories
de produits ou de la fourniture de la même catégories de service.

Le développement des facteurs de production offre la possibilité matérielle de


l'émergence de nouvelles branches. À son tour, la division du travail fait de cette
possibilité en réalité.

Les secteurs

Une économie nationale peut être structurelle, non seulement sur les "branches", mais
aussi sur les "secteurs", qui sont des compartiments plus globale: le secteur primaire
(agriculture, sylviculture, les industries extractives), secteur secondaire (les branches de
l'industrie manufacturière, de la construction), du secteur tertiaire (services). Dans les
derniers temps, dans les pays industrialisés, il y a un quatrième secteur, celui de la
recherche scientifique.

La troisième révolution industrielle représente une nouvelle étape dans l'évolution de la


structure de l'économie nationale. À côté de la classique des champs d'activité (textile, de
l'acier, les mines de charbon, etc.), de nouvelles (l'électronique, de l'autonomie,
informatica, etc.). Comme une conséquence de la tendance générale de la récession de la
spécialisation dans la production, le nombre subramurilor augmente de façon
significative. Enfin, dans un certain nombre de pays développés, l'augmentation de la part

29
du secteur tertiaire au détriment du maire. La structure de l'économie nationale connaît,
par conséquent, un processus évolutif, de la plus simple à la plus complexe.

Une véritable révolution qui caractérise le secteur des services. Il est venu à être
dominant dans l'économie de nombreux pays occidentaux, et pas seulement. Ce secteur
comprend les "industries" pour répondre aux besoins des consommateurs, à commencer
par les agents de voyages, les chaînes d'hôtels, de boutiques et de restaurants et se
terminant avec les télécommunications, la banque et l'assurance, de l'assistance juridique.
Tout informatisé. Dans le même temps, la production industrielle et agricole, impliquant
des activités des services de son propre, avec une valeur ajoutée croissante.

La structure de l'économie nationale est formée dans le temps, par rapport à une série de
conditions internes, spécifiques à chaque pays. Dans le même temps, un rôle à cet égard
incombe à des facteurs externes; puis, cependant, lors de leur influence devient excessive,
elle peut atteindre les structures économiques déformé, non conforme à l'intérêt national.
Organisations économiques de l'autoroute interstate
L'un des traits de la nouvelle, de la définition, de l'économie mondiale de l'après-guerre,
c'est la prolifération des organisations économiques internationales; dans un temps
relativement court, leur nombre a augmenté incroyablement rapide. Plus encore, ils
jouent un rôle de plus en plus important.

Dans les conditions de la troisième révolution industrielle, la division des marchés du


travail mondiaux de connaître un nouveau développement, à la fois en largeur et en
profondeur; il y a de nouvelles tendances de la spécialisation et ici, nous avons la
complémentarité des économies nationales. La coopération, et non pas l'isolement, est
ainsi devenue une constante dans le développement des états du monde, de la plus petite
à plat pour les plus grands, qu'ils soient pauvres ou riches.

La proximité des états indépendants et souverains facilite l'effort de coopération. Les


limites de la commune, à proximité, est un facteur important, mais pas suffisant, il en faut
plus pour être les intérêts économiques et politiques de convergence. Où les conditions
requises ont été respectées, la coopération de la trouvé de terrain prielnic3. mais, dans
une économie moderne, les interdépendances ne pas s'arrêter au niveau sous-régional,
mais se manifeste lui-même et sur le plan régional (continental) et interrégional.

Comme le nombre d'états participants dans les actions de coopération augmente, que
l'étendue de ces actions devient plus grande, il y a la nécessité de la concertation dans un
cadre organisationnel-juridique permanent. Au premier abord, encore hésitante, puis de
plus en plus déterminé, passez à l'institutionnalisation de la coopération, quel que soit le
niveau auquel elle est menée. Apparaissent organisations économiques autoroute.
Types et formes d'organisations économiques de l'autoroute interstate
Le fait est que les organisations économiques de l'autoroute interstate sont une tentative
de réponse aux différents problèmes avec laquelle les états du monde sont confrontés.
Premiers problèmes sont apparus, et puis ces nouvelles entités et non pas vice versa.
Organisations économiques sous-régionales, régionales ou inter-régionales de

30
coopération ont été créés suite à des problèmes de un groupe particulier d'états. Lorsque
les états du monde ont commencé à être confrontés à des problèmes mondiaux, d'intérêt
général, dont la solution requis la collaboration de l'ensemble de la communauté
internationale (la paix, la sécurité, le sous-développement, de la circulation de la masse
monétaire, l'équilibre écologique, etc.), ont été établis entre l'état-organisations à vocation
universelle. Certains de ces organismes sont spécialisés, en concentrant nos efforts sur un
champ.

Un autre type d'organisations économiques de l'autoroute interstate est l'intégration.


Après François Perroux, un tel type d'intégration "éléments à joindre pour former un
tout". Dans le même temps, il augmente la cohésion d'un ensemble déjà existant".

Les deux sont des conditions préalables à l'intégration économique de l'autoroute


interstate: un niveau de développement proche des pays candidats et de la volonté
politique de leur volonté librement exprimée.

Il y a différents degrés d'intégration de l'autoroute interstate:

La zone de libre-échange , caractérisé par l'abolition des barrières tarifaires et non


tarifaires (en particulier des restrictions quantitatives entre les états membres, qui garde,
mais la liberté d'action dans les relations avec les tiers (ceux en dehors de la zone).

L'union douanière contre zone de libre-échange, apporter en plus de l'adoption d'un tarif
douanier commun des états membres dans les relations avec les pays non membres.

Le marché commun représente une union douanière complète, grâce à l'introduction de la


libre circulation des facteurs de production.

L'intégration de l'autoroute conduit à l'élargissement de l'considérable du marché et donc


de conduire à la concurrence, la réalisation d'économies d'échelle, recherché.

31