Vous êtes sur la page 1sur 3

Département de mathématiques et de génie industriel

École Polytechnique de Montréal


MTH2210A-CALCUL SCIENTIFIQUE POUR INGÉNIEURS
CONTRÔLE PÉRIODIQUE
le 21 octobre 2019

Directives: Vous avez deux heures pour compléter ce contrôle. Vous n’avez droit à
aucune documentation. Seules les calculatrices portant l’autocollant de l’AEP peuvent
être utilisées. Utilisez l’aide-mémoire et le cahier qui sont distribués avec le questionnaire.
Une réponse sans justification se verra attribuer la note 0.

1. Questions indépendantes
355
( 20
1
) (a) Est-ce que π ∗ = 113
est une bonne approximation de π ? Justifier votre
réponse.
( 20
1
) (b) Estimer l’erreur absolue commise dans l’évaluation de la fonction h(x) = ln (x)
en x ∗ = 2,01. Tous les chiffres de x ∗ sont significatifs.
( 20
2
) (c) Soit A, B et C trois matrices inversibles de dimensions n × n. On donne les
décompositions LU obtenues sans permutation de lignes

A = LA U A et C = LC U C .

Proposer une stratégie de résolution du système

~1
" #" # " #
A B x~1 b
= .
0 C x~2 ~2
b

Indiquer clairement tous les systèmes triangulaires nécessaires à la résolution.

( 20
3
) 2. (a) Utiliser le développement de Taylor de la fonction

1
= 1 − x + x 2 − x 3 + x 4 + · · · + (−x)n + · · ·
1+x
pour calculer le développement de Taylor d’ordre 7 de la fonction
Zx
−1 dt
f (x) = tan (x) = 2
0 1+t

autour de x0 = 0. Préciser le degré du polynôme obtenu.


( 20
2
) (b) Sachant que π4 = tan−1 (1), estimer la valeur de π à l’aide du développement de
Taylor obtenu à la question (a) et utiliser une borne supérieure pour le terme
d’erreur pour estimer le nombre de chiffres significatifs de l’approximation
obtenue.

Page 1
( 20
1
) (c) On peut aussi estimer la valeur de π à l’aide du développement de Taylor
obtenu à la question (a) en utilisant la formule suivante:

−1 1 1
   
−1
π = 16 tan − 4 tan .
5 239

Expliquer, pourquoi cette approximation de π est plus précise que celle obtenue
à la question (b). On ne demande pas de calculer cette approximation de π .
( 20
1
) (d) Soit T (x) le polynôme obtenu à la question (a). Sans calculer les valeurs de
T (0,5) et T (0,125), donner une estimation de la valeur de

|f (0,5) − T (0,5)|
.
|f (0,125) − T (0,125)|

3. Une matrice de dimensions 16 × 16 est donnée par


 
0,1 0 0 ... 0
 0 0,1 0 . . .
 .. 
 . 

.
0 0,1 . .
 
A=  0 0 
 . .. .. .. 
 . . . .
 . 0 

0 ... 0 0 0,1

( 0,5
20 ) (a) Calculer le déterminant de la matrice A.
( 1,5
20 ) (b) Calculer le conditionnement en norme l∞ (k k∞ ) de la matrice A.
( 20
1
) (c) Les matrices mal conditionnées ont souvent un déterminant voisin de 0.
Est-ce que les matrices dont le déterminant est près de 0 sont forcément mal
conditionnées? Si oui, expliquer pourquoi, sinon, donner un contre-exemple.

4. Questions indépendantes
( 20
2
) (a) Soit les données suivantes:
x 0,0 0,2 0,3
f (x) 0,1 0,3 0,5

Calculer une approximation de f (0,18) en utilisant le polynôme de degré 2 qui


passe par ces points et en déduire le nombre de chiffres significatifs de cette
approximation, sachant que |f (3) (x)| ≤ 3 pour tout x entre 0 et 0,3.
( 20
1
) (b) On peut montrer que les fonctions polynomiales

p3 (x) = 5x 3 − 27x 2 + 45x − 21 et p4 (x) = x 4 − 5x 3 + 8x 2 − 5x + 3

passent par les 4 points de coordonnées (1 , 2), (2 , 1), (3 , 6) et (4 , 47). Expli-


quer brièvement pourquoi ce fait ne contredit pas au résultat sur l’unicité du
polynôme d’interpolation qui passe par les 4 points.

Page 2
(c) Le polynôme p(x) = x 4 − x 3 + x 2 − x + 1 passe par tous les points du tableau
suivant:

x -2 -1 0 1 2 3
h(x) 31 5 1 1 11 61

On désire calculer q(x), le polynôme qui passe par par tous les points tableau
suivant:

x -2 -1 0 1 2 3
g(x) 31 5 1 1 11 30

( 20
1
) i. Montrer que q(x) peut s’écrire sous la forme

q(x) = p(x) + ax(x − 1)(x − 2)(x + 1)(x + 2),

où a est une constante.


( 0,5
20 ) ii. Proposer une approche pour calculer la valeur de la constante a qui né-
cessite le moins de calcul possible. On ne demande pas de calculer la
constante a.
20 )
( 1,5 (d) On considère la fonction définie par morceaux

 p1 (x) = x + 1
 −2 ≤ x ≤ −1;
3
F (x) = p 2 (x) = x − 2x + 1 −1 ≤ x ≤ 1;
 p (x) = x − 1

1 ≤ x ≤ 2.
3

Donner toutes les propriétés d’une spline cubique qui ne sont pas satisfaites
par la fonction F (x).

Les professeurs des cours MTH2210A

Page 3