Vous êtes sur la page 1sur 6

   

     Par chance, Mlle Lenormand utilisait bel et bien cette technique de tirage, et elle est même allé
jusqu’à l’expliquer dans son livre publié début 1800 puis réédité : "L’oracle parfait, ou le passe temps
des dames  : art de tirer les cartes avec explication" (ed. 1875). C’est sur cet ouvrage, de la main
même de Mlle Lenormand, qu’est basé cet article.
     Elle y explique les valeurs des 36 cartes à jouer qu’elle utilise (un jeu de 32 cartes additionné
des 2 et non des 6 contrairement au "Petit Lenormand"). Nous y voyons rapidement que les signifi‐
cations qu’elle attribue aux cartes est bien plus proche de la cartomancie classique que celle uti‐
lisé dans le jeu portant son nom. Elle va jusqu’à citer en annexe les travaux de Jean-Baptiste Al‐
liette sur son "Petit Etteilla", qui lui servira visiblement de base.
PUBLICITÉ

 
     Concernant le Grand Tableau, elle utilise un tableau de quatre lignes de neuf cartes, étalées en
lignes de gauche à droite et en plaçant chaque ligne sous la précédente. Chaque case correspond
non pas à une carte, mais à une thématique que nous allons étudier ici. Après avoir détaillé les va‐
leurs qu’elle attribue à chacune des 36 cartes classiques qu’elle utilise, elle développe ensuite la
signification de chaque emplacement du grand tableau selon la couleur de la carte qui y tombe.
Ce document témoigne de l’importance de l’emploi des "maisons" (thématique associée à chaque
case) dans la véritable pratique de Mlle Lenormand, alors que de nos jours c’est un détail souvent
vu comme accessoire.
 

   
LES 36 MAISONS
 
      Les Mots clés peuvent sembler vague, mais assez peu de détail sont donnés à leur
signification.
      Une fois l’emplacement de chaque "maison" notée, les cartes classiques sont toutes
distribuées. En fonction de la couleur de la carte, chaque maison possède sa thématique. En
résumé :
- Les Cœurs influencent positivement. Succès, amour, réussite, bons sentiments…
- Les Trèfles augurent de la réussite, du soutien, de la fidélité et de l’amitié
- Les Carreaux annoncent généralement des difficultés, des retards ou de la jalousie
- Les Piques sont signe de problèmes de toute sorte et d’ombres diverses, toujours négatifs
 
     Voici quelques exemples piochés au hasard, pour donner une idée du type d’interprétation de ce
tableau :
 
1 – Projet
     Cœurs : Succès heureux dans les projets
     Trèfles : personnes fidèles s’employant au succès du projet
     Carreaux : Grande difficultés dans les affaires par jalousie, retard ou faillite
     Piques : Trahison et mauvaise attente
2 – Satisfaction
     Cœurs : Souhaits accomplis et favorisés
     Trèfles : La fidélité surmontera tout pour rendre heureux le consultant
     Carreaux : Grandes difficultés et jalousie à vaincre
     Piques : Trahison et mauvaise espérance
6 – Désir
     Cœurs : Désirs heureusement accomplis
     Trèfles : [non renseigné]
  
     Carreaux : Faire taire les jaloux et contenter des personnes intéressées

     Piques : Les désirs ne seront pas accomplis
8 – Ingratitude
     Cœurs : Le Consultant obtiendra ample justice sur des personnes désobligeantes
     Trèfles : Obtiendra la réparation d’honneur grâce au secours des amis
     Carreaux : La jalousie sera la seule cause de l’ingratitude reçue
     Piques : Trahison par les mêmes personnes qui auront été ingrates
23 – Amant [Terme signifiant autrefois un amoureux plutôt que l’adultère]
     Cœurs : Amant ou maîtresse de bon caractère et d’un grand attachement
     Trèfles : Amant ou maîtresse fidèle porté à faire le bien du Consultant
     Carreaux : Amant ou maîtresse jaloux, gêneront par ses soupçons et son aspect boudeur
     Piques : Amant ou maîtresse fourbe, intéressé, vindicatif et volage
28 – Fin
     Cœurs : Perte d’un proche qui augmentera la fortune du consultant
     Trèfles : Perte d’un ami qui laissera un souvenir bienfaisant
     Carreaux : Perte d’un ennemi
     Piques : Perte de la plus mauvaise personne dans la vie du Consultant
Etc.
 
     On constate que les thématiques restent globalement les mêmes quels que soient les sujets.
Pour synthétiser :
     Cœurs = Succès
     Trèfles = Amitié
     Carreaux = Jalousie
     Piques = Ennuis.
 
     Très réducteur, je vous l’accorde… Mais si la carte qui tombe sur une case donne le ton général,
ce sont les cartes situées autour qui indiquent les détails et sont interprétées de manière plus
classiques et donc plus complètes.
 
 
LES VOISINAGES
 
     Car parmi les détails intéressant de cette méthode, Mlle Lenormand décrit aussi l’importance
des cartes encadrant chaque case. La carte sur un emplacement lui donne sa tonalité principale,
mais celles à sa gauche, sa droite, au-dessus et au-dessous (4 cartes donc) précisent ou influence
la carte centrale. Cela se rapproche de la façon que l’on a aujourd’hui d’analyser les 8 cartes au‐
tour d’une carte sujet afin d’obtenir plus de détails.
 
     Précisions pour les cas particuliers :
- Pour les cartes sur la ligne du haut (1 à 9), on étude que celles à gauche à droite et au-dessous
(puisqu’il n’y en a pas au-dessus)
- De même pour la ligne du bas (28 à 36), on étudie les cartes à gauche à droite et au-dessus
(puisqu’il n’y en a pas au-dessous)
     Plus compliqué pour les cartes se situant sur les colonnes de gauche (1, 10, 19, 28) et de droite
(9, 16, 27, 36) : elles sont interprétées avec la carte qui précède (sur la ligne précédente) ou qui
succède (sur la ligne suivante). Exemple :
   
La carte 1 s’interprète avec les cartes 2, 10 et 36
La carte 9 s’interprète avec les cartes 8, 10 et 18
La carte 10 s’interprète avec les cartes 1, 9, 11 et 19
La carte 27 avec les cartes 18, 26, 28 et 36
La 36 avec les 27, 35 et 1
Etc.

 
     S’ajoute généralement à cette interprétation la signification de plusieurs cartes de mêmes va‐
leurs qui se touchent (sur l’une des faces ou l’un des angles). Le livre décrit ici chacune des combi‐
naisons possibles de 3 cartes de même valeur, trop exhaustif pour que j’en recopie le contenu ici.
 
     C’est ainsi, à l’aide de ces différents éléments, que le grand tableau était alors détaillé.
 
 
LES SIGNIFICATIONS DES 36 CARTES
SELON MLLE LENORMAND
 
     Afin de terminer sur les notions de Mlle Lenormand sur son Grand Tableau, je vous libre ici un
résumé des motions des interprétations qu’elle attribuait à chacune de ses 36 cartes (bien loin de
celles du "Petit Lenormand"). Valeurs assez restrictives, surtout pour ceux qui utilisent la carto‐
mancie classique, même Etteilla (qui l’a précédé) donnait des modulations plus intéressantes.
     Je choisis de les placer dans leur ordre d’apparition dans le livre (elles n’y sont pas numérotés,
donc pas d’analogies possible à première vue entre les significations de chaque carte et la valeur
de chaque "maison" du grand tableau) :
 
            Cœurs :
Roi : Ami de tout cœur, dévoué, bienfaisant
Dame : Amie affectionnée, se fait gloire de faire du bien
Valet : Garçon de bon cœur, ami sincère et bienfaisant
10 : Bonheur, heureux amour, plaisirs agréables, mariage
9  : Victoire, accomplissement, éclaircissement, réalisation (à l’époque réputée comme étant LA
meilleure carte du jeu, selon Mlle Lenormand entre autres)
8 : Joie, réjouissance, honneurs, fortune, avancement
7 : Fille amie de tout cœur, rendra de grands services
2 : Le consultant, la consultante
As : Maison, foyer, famille
 
            Trèfles :
Roi : Ami fidèle, obligeant, prudent, fait le bien
Dame : Amie fidèle et dévouée, respectée, discrète
Valet : Garçon vertueux, ami dévoué, bienfaisant, discret
10 : Beaucoup d'argent inattendu, spéculation avantageuse
9 : Un présent (Cœur = Objet ; Trèfle = Argent ; Carreaux = Modeste ; Piques = Déplaisant)
8 : Argent gagné, fortune, augmentation, bénéfices
7 : Fille entreprenante, qui rend service, amante/rivale
2 : Mentor 
ou confident du consultant  
As : Succès, célébrité, chance, protection, abondance
 
Carreaux
Roi : Étranger hautain, difficile en affaire, volage en amour
Dame : Étrangère jalouse, acariâtre, crée des intrigues
Valet : Étranger turbulent, ambitieux, flatteur ou rampant
10 : Voyages par terre et sur mer, longs ou courts
9 : Nouvelles, bonnes ou mauvaises selon entourage
8 : Petit voyage, déplacement, pour loisir ou affaire
7 : Fille étrangère, peine de cœur ou élévation
2 : Confident du consultant, amant(e), ami(e), parent(e)
As : Lettre, billet de banque, contrat… Indiscrétion
 
            Piques :
Roi : Faux ami, mauvais parent, mari brutal et avar
Dame : Fausse amie, médisante, parente jalouse
Valet : Garçon méchant, hautain, mauvaise réputation
10 : Tristesse, peine de cœur, déceptions, parfois deuil
9 : Rupture, fin, parfois mort, mais jamais mort d’homme (ça serait pourtant avec cette carte, que
l’on considérait à l’époque comme la plus funeste d’un jeu d'après la description de C. de Gébelin,
qu’elle aurait prédit à Robespierre son exécution)
8 : Afflictions, larmes, contrariétés, tribulations
7 : Fausseté, infidélité, volage, rivale
2 : Confident du consultant, bon ou mauvais
As : Persévérance, constance, possession, bonheur
 
 
CONCLUSION
 
     En toute franchise, bien qu’intéressante, cette méthode reste complexe à mettre en pratique et sur‐
tout assez peu intuitive par rapport aux Grand Tableaux modernes. Mais il me semblait intéressant de
restaurer la version originale de ce tirage très utilisé, afin que chacun puisse y trouver des repaires ve‐
nant de la grande Mlle Lenormand elle-même.
 

   