Vous êtes sur la page 1sur 11

Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 1

Le Guide Complet de l’Artiste pour


DESSINER LES VISAGES
Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 2
Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 3

Le Guide Complet de l’Artiste pour


DESSINER LES VISAGES
WILLIAM L. MAUGHAN
Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 4

REMERCIEMENTS
Ce livre ne se serait sans doute jamais concrétisé sans l’aide précieuse de mon épouse, Susan
Maughan, et de sa sœur, MaryAnn Webster. Toute ma reconnaissance s’adresse également à Lor-
ser Feitelson, père de l’abstraction hard-edge et du post surréalisme, qui m’a appris à analyser et
dessiner la forme figurative. Je tiens à remercier en outre Richard et Elisa Stephens, ainsi que
l’Academy of Art College, pour m’avoir offert l’opportunité d’inclure l’enseignement de cette
discipline dans le cursus. Enfin, je remercie tout particulièrement mon éditrice, Holly Jennings,
pour le nombre infini d’e-mails échangés, d’heures passées au téléphone et l’aide de sa plume.

Modèle de la première de couverture : Tweed Conrad

NOTE DE L’AUTEUR :
Tous les visages présentés dans cet ouvrage ont été dessinés grandeur nature
et mesurent entre 15 et 20 cm environ.

Edition originale : The artist’s complete guide to drawing the head / William L. Maughan.
copyright © Watson-Guptill Publications, 2004
a division of VNU Business Media, Inc.,
770 Broadway, New York, NY 10003

Pour l'édition française :


© Oskarson (Oskar Editions), 2008
21, avenue de la Motte-Picquet
75007 PARIS - France
Tél : + 33 (0)1 47 05 58 92
Fax : + 33 (0)1 44 18 06 41
Email : oskar@oskareditions.com
Site internet : www.oskareditions.com

Traduction : Sophie Dubail


Relecture : Philippe Garnier
Coordination éditoriale : Angélique Groslier
Mise en page : Olivier Ognibene

Dépôt légal : septembre 2008


ISBN : 978-2-3500-0315-3
Imprimé à Taiwan

Tous droits réservés. Aucun élément de cet ouvrage ne peut être reproduit ou utilisé
sous quelque forme – graphique, électronique ou mécanique - et par quelque
procédé que ce soit – y compris photocopie, enregistrement, composition, archivage
ou stockage – sans autorisation écrite de l'éditeur.
Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 5

Je dédie cet ouvrage à mes enfants,


Brittany, Meagan, Weston, Tyson, Matthew, Bradford et Bryant.
Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 6
Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 7

SOMMAIRE

PRÉFACE 10

INTRODUCTION
LES TECHNIQUES ET LE MATÉRIEL 13
LE CLAIR-OBSCUR 14
Le sfumato 15
LE MATÉRIEL 16
Le matériel de substitution 16
TRAVAILLER AVEC LE CRAYON 17
Dessiner le tracé des ombres 18
Appliquer un sfumato 18
Tailler le crayon 18

CHAPITRE UN
LES PRINCIPES DU CLAIR-OBSCUR 21
LA LIGNE S’OPPOSE À LA VALEUR 22
La ligne “ perdue et trouvée ” 23
LA VALEUR ET LA FORME 24
Une feuille de papier + 2 crayons = une gamme de valeurs complète 25
LE TRACÉ DES OMBRES ET LEURS BORDS 26
Les ombres propres 26
Les ombres portées 26
Le bord des ombres 28
LA FORME DANS LA LUMIÈRE 29
L’ANALYSE DE LA FORME 30
Les formes négatives 33
Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 8

CHAPITRE DEUX
LES PRINCIPES DU DESSIN DE VISAGE 35
LES DEUX MASSES DE LA LUMIÈRE ET DE L’OMBRE 36
ÉCLAIRER LA TÊTE 37
La lumière artificielle et la lumière naturelle 38
La lumière avance ; l’obscurité recule 38
UN POINT FOCAL UNIQUE 43
LA PERSPECTIVE ET LA VUE DE TROIS-QUARTS 45
La perspective 45
Les plans de la tête 47
La mise en perspective 48
LE SCHÉMA DES VALEURS 52
LE TRAITEMENT DE L’ARRIÈRE-PLAN 53

CHAPITRE TROIS
LE DESSIN, ÉTAPE PAR ÉTAPE 55
SCULPTER LA TÊTE 56
L’ESQUISSE 57
L’inclinaison 59
LES PROPORTIONS 60
Le positionnement des traits 62
L’ANATOMIE DES YEUX 65
La cavité orbitaire 65
Les inclinaisons naturelles des yeux 67
Les paupières, la pupille et l’iris 68
Les positions des yeux 69
DESSINER LES YEUX 70
Les rehauts sur les yeux 72
Utiliser la valeur du papier 75
Exemples d’yeux 76
LE NEZ ET LA BOUCHE 82
La structure du nez et de la bouche 84
Exemples de nez et de bouches 86
LES OREILLES 94
Le positionnement des oreilles 95
LES CHEVEUX 100
EXEMPLE DE RÉSOLUTION DES PROBLÈMES 105
Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 9

CHAPITRE QUATRE
ASSEMBLER LES ÉLÉMENTS 107
LES CINQ ÉTAPES ESSENTIELLES DU DESSIN 108
Synthèse 108
Les démonstrations 109
ALLER PLUS LOIN 118
Suggestions d’entraînement 118
Autocritique 121
Exploiter vos aptitudes 121

CHAPITRE CINQ
DESSINER À PARTIR DE SOURCES D’INSPIRATION MULTIPLES 123
ASSOCIER LES RÉFÉRENCES 124
Une démonstration 126
EXEMPLES DE DESSINS COMPOSÉS 128

CHAPITRE SIX
TRAVAILLER AVEC LA COULEUR 133
DU DESSIN À LA PEINTURE 134
LE “CERCLE” CHROMATIQUE 136
Les couleurs complémentaires 136
L’INTENSITÉ DE LA COULEUR 138
Le mélange à partir des couleurs tertiaires 138
LA TEMPÉRATURE DES COULEURS 140
Les relations entre les couleurs 142
Les couleurs chaudes avancent ; les couleurs froides reculent 142
LA GRANDE FAMILLE DES COULEURS 143
Les couleurs expressives 145
LA PEINTURE AU PASTEL 148
Le matériel 149
Protéger vos dessins au pastel 150
Appliquer le fusain 150
Appliquer la tonalité 150
Appliquer le pastel 151
Peindre l’arrière-plan 152
Première démonstration de dessin au pastel 153
Seconde démonstration de dessin au pastel 156

INDEX 160
Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 10

PRÉFACE
Tout au long des trente années pendant lesquelles j’ai ensei- porte quel moment, vous pouvez revenir en arrière et revoir
gné le dessin et la peinture, une même question m’était sans ce que vous avez appris plus tôt. Contrairement à mes étu-
cesse posée : quels livres pouvais-je recommander en appui de diants, vous n’avez pas à prendre de notes. Lisez et regardez.
mes cours ? Malheureusement, la plupart des ouvrages se Tout y est.
contentant d’apprendre à leurs lecteurs à construire le dessin
d’un visage de façon linéaire et à remplir la forme d’une tona- LES CHAPITRES
lité neutre, je ne pouvais en conseiller un seul. La méthode de L’“Introduction” se propose de présenter la méthode, les ori-
dessin que j’enseigne s’appuie sur la valeur, plutôt que sur la gines et le matériel nécessaire au dessin d’une tête. Au gré du
ligne, ainsi que sur les principes séculaires du clair-obscur. Le premier chapitre, “ Les principes du clair-obscur ”, les prin-
livre que vous tenez à présent entre les mains découle donc cipes de base de cette méthode de dessin sont décrits en pro-
des requêtes réitérées d’innombrables étudiants passionnés. Il fondeur, notamment le rapport entre valeur et forme, les
se présente comme la synthèse des conférences et mises en ombres propres et ombres portées et les bords des ombres. À
pratique dont mes élèves ont bénéficié au cours de ces trois travers le deuxième chapitre, “ Les principes du dessin de
dernières décennies. visage ”, vous apprendrez comment placer, éclairer et mettre
Indiscutablement, le clair-obscur constitue la meilleure en perspective la tête avec succès et comment créer une com-
base pour dessiner l’illusion de trois dimensions sur une sur- position vivante à l’aide du schéma des valeurs et de l’espace
face en deux dimensions. La méthode se fonde sur l’étude de négatif.
la lumière qui éclaire la structure des formes, produisant ainsi Le troisième chapitre, “ Le dessin, étape par étape ”, se
des ombres propres et des ombres portées. Lorsqu’une inter- concentre sur l’esquisse, les proportions et dans une plus vaste
prétation exacte de ces deux types d’ombres est obtenue, le mesure, les traits du visage. Les connaissances en anatomie
résultat est un portrait convaincant et l’illusion de la tridi- sont ici essentielles : plus vous connaîtrez la structure que vous
mensionnalité. dessinez, mieux vous serez en mesure de déceler les ombres
“ Tout est dans les ombres ” sera donc le fil conducteur de créées par ladite structure. Toutefois, le savoir seul ne suffit
ce livre. En effet, si la taille, le tracé et le positionnement des pas. Mon médecin de famille a beau connaître tous les os et
ombres sont corrects, alors la ressemblance, le sexe, l’âge, la les muscles du corps humain, il ne sait pas pour autant les des-
nationalité et l’expression du modèle seront saisis. L’illusion siner ! Si les bords des ombres vous apparaissent clairement
sera réelle et apparaîtra en trois dimensions. À tel point que, lorsque vous les regardez attentivement, votre observation ne
lorsqu’une reproduction fidèle n’est pas le but recherché, il sera que renforcée par vos acquis en anatomie. Mais en fin de
vous faudra contrarier votre dessin pour le détourner de la res- compte, si les tracés des ombres, qui résultent de la projection
semblance parfaite que vous obtenez automatiquement en de la lumière sur la forme, sont corrects en taille, forme et
appliquant les principes que j’enseigne. Lorsque vous aurez positionnement, alors celles-ci décriront l’anatomie précisé-
acquis la certitude que le tracé, tant des ombres propres que ment d’elles-mêmes.
des ombres portées, décrit la structure, vous serez alors en Intitulé “ Assembler les éléments ”, le quatrième chapitre
mesure de dessiner n’importe quel sujet et de le dessiner bien. vous invite à mettre en pratique tout ce que vous avez appris.
Quand un artiste prétend être doué pour représenter des Il s’agit désormais de passer à l’acte. Y sont présentés quatre
objets, mais est incapable de dessiner des personnes, alors cette dessins de démonstration, des suggestions de critique construc-
évidence lui échappe : qu’il s’agisse de dessiner un personnage, tive de votre propre travail, des idées pratiques et des pistes
un paysage, une nature morte, un animal ou un portrait, il pour amener votre dessin à un niveau de subtilité supérieur. Le
n’est jamais question que d’ombres et de lumière. cinquième chapitre, “ Dessiner à partir de sources multiples ”,
Au fil des pages de cet ouvrage, je vous invite à découvrir vous enseigne comment associer les références réelles et pho-
les principes et les cinq étapes du dessin : l’esquisse, les pro- tographiques à votre imagination, de façon à créer une “ res-
portions, les formes des ombres, le contrôle des bords et les semblance ” réaliste de quelque chose à la fois vrai et inventé.
détails. Suivez l’ordre des chapitres, chaque principe se Les dessins composés qui en résultent ne sont pas des portraits
construisant sur celui qui le précède. Toutefois, l’avantage au sens strict de la discipline traditionnelle, mais plutôt des
d’utiliser un livre comme guide d’apprentissage est qu’à n’im- interprétations matérialisées de sujets imaginaires.

10 LE GUIDE COMPLET DE L’ARTISTE POUR DESSINER LES VISAGES


Page 1 à 11 22/06/08 19:11 Page 11

Le sixième et dernier chapitre, “ Travailler avec la couleur ” illustrations, je n’ai jamais trouvé ouvrage de plus grande valeur
vous initie à la peinture au pastel. Dessiner en valeur étant une que Creative Illustration (Viking Press, 1947) par Andrew Loo-
étape cruciale de l’apprentissage de la peinture, l’objet de ce mis. Véritable bible de l’illustration, ce livre, bien qu’ancien,
chapitre constitue une progression naturelle de la théorie à la contient des informations aussi pertinentes aujourd’hui que
mise en pratique des principes du clair-obscur. En travaillant lorsqu’il a été rédigé. Loomis y traite du schéma des valeurs, de
avec des pastels, ce même moyen d’expression que vous aurez la lumière sur les formes et de beaucoup d’autres choses encore
utilisé au cours des cinq premiers chapitres, vous ferez la tran- relatives à la composition et au processus de l’illustration. Pour
sition du dessin d’un portrait sur une échelle à quatre valeurs, l’artiste confirmé, je recommande vivement The Human
à la peinture d’un portrait en couleurs. Figure (Dover, 1985) par J. H. Vanderpoel, (première édition
1907). Aujourd’hui épuisés, ces deux titres ne se trouvent plus
UN ENSEIGNEMENT TRANSMIS que dans les bibliothèques ou sur les marchés d’occasion. Pro-
DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION fesseur exceptionnel, Vanderpoel enseignait à Chicago, au
Lorser Feitelson, le père de l’abstraction hard-edge et du post- début du siècle dernier. Les jeunes artistes affluaient des quatre
surréalisme et mon professeur à l’école des beaux-arts, m’a ini- coins du pays pour suivre ses cours. Les écrits de Vanderpoel,
tié aux principes du clair-obscur. Bien qu’il eût choisi d’être un enrichis d’exemples du travail de ses étudiants ainsi que de ses
artiste non figuratif, il excellait dans la peinture de style réaliste, propres œuvres, ont renforcé les enseignements que mon pro-
à l’instar de Raphaël ou du Caravage. Il m’a appris à analyser fesseur Lorser Fietelson m’avait donnés. À partir du post-
les formes et à décrire les structures, comme le faisaient Léo- impressionnisme, et plus tard du modernisme, un goût pour
nard de Vinci, Raphaël, le Caravage, Hals, Velázquez ou l’à-plat a émergé, entraînant un désintérêt pour le clair-obscur,
encore Rembrandt, c'est-à-dire en dessinant le tracé des allant jusqu’à l’incompréhension voire l’oubli de ses principes.
ombres. Il était âgé de plus de quatre-vingts ans lorsqu’il m’a Grâce à des artistes-enseignants tels que J. H. Vanderpoel au
transmis ses connaissances. À mon tour, je les ai enseignées à début des années 1900 et Andrew Loomis, au milieu du XXe
d’autres qui sont devenus des illustrateurs et des artistes de siècle, ces connaissances ont pu être préservées et transmises.
renom. Plus j’ai dessiné et plus j’ai appris ; plus j’ai divulgué La matière de ce livre renforce leur enseignement, les concepts
mon enseignement et meilleur je suis devenu. Rien ne me pro- mêmes dispensés par les grands maîtres de la Renaissance.
cure davantage de plaisir que d’aider les autres à réaliser leur Pour finir, je me dois de remercier les nombreux modèles
potentiel en développant le don qu’ils ont en eux. qui ont posé pour moi au cours des ans et dont les portraits
Tout au long des années durant lesquelles j’ai réalisé des illustrent les pages de ce livre.

PRÉFACE 11