Vous êtes sur la page 1sur 13

DotNet

Les outils de développement

Version 1.03 du 16/10/2006 par Jacky Renno

Plan
!  La machine virtuelle
!  Le kit de développement
!  Le kit de langage
!  Le Visual Studio .NET
!  Le serveur web IIS 6.0
!  Le modeleur Visio
!  Le gestionnaire de version Visual Source Safe

1
Cadre

  La nouvelle architecture .NET se décompose en 3 parties, un


environnement d’exécution (CLR), des bibliothèques standards et
une solution de développement web appelé ASP.NET.

  Visual Studio .NET permet de développer soit des applications


graphiques classiques (Win32), des Services Web ou des
applications Web ASP.NET.

  Cette architecture est la réponse de Microsoft pour le


développement d’applications distribuées.

Le Framework .Net

2
Principales évolutions techniques

Architecture DNA Architecture .NET


Pages ASP Pages ASPX, ASCX

Services COM+ (MTS/MSMQ) Enterprise Services

Objets COM, COM+ Serviced Components

Visual Basic, Visual C++… Visual Studio .NET

DLL Assembly

Scripting ASP Jscript, C#, VB.NET, Delphi…

Note: DNA (Distributed interNet Architecture)

Comparaison de technologie

Architecture J2EE Architecture .NET


JVM CLR
Pages JSP, Servlet Pages ASPX
Swing, JFC… Winforms

EJB Sessions Serviced Components

EJB Services (JTA/JTS…) Enterprise Services (MTS…)

EJB Entities / JDO ObjectSpaces


JDBC ADO.NET
RMI/CORBA .NET Remoting

3
La Machine virtuelle (Runtime)
  Appelé CLR, son rôle est le chargement et l’exécution
dans un environnement sécurisé du langage
intermédiaire MSIL.
  Cette machine virtuelle est livrée avec toutes les librairies
standards de .Net (BCL).
  Elle est disponible gratuitement, elle « pèse » environ 20
Mo dans sa version 1.1. Elle s’installe sur toutes les
versions de Windows professionnelles.
  Son équivalent Java est le JRE.

Le Kit de développement (SDK)


  Il est le complément de la CLR en fournissant les
compilateurs (C++, C# et VB), les fichiers Headers et une
collection d’outils permettant notamment de manipuler le
MSIL et les Assemblies.
  Le compilateur C++ est ici en version légère ne
permettant que les développements en code Managé
  Il est disponible gratuitement, elle « pèse » environ 120
Mo dans sa version 1.1. Il s’installe sur toutes les
versions de Windows professionnelles.
  Son équivalent Java est le JDK

4
Limitations
  Attention, le développement en ASP.NET et des
Services Web n’est pas possible avec Visual
Studio .Net sous XP Home. Il n’est pas possible
d’installer IIS ou PWS sur cet version d’OS.
  Il n’est d’ailleurs pas possible non plus
d’exécuter des pages ASP.NET et Web service
sous NT4 (il faut IIS 5 et +).

Le kit de langage
  Il permet la traduction des messages internes de
la CLR.
  Il est disponible gratuitement et « pèse » 1,5 Mo
dans sa version 1.1.

10

5
Visual Studio .Net
  C’est l’héritier de Visual Studio 6.0, mais il a été entièrement remanié
pour intégrer les nouveautés du Framework .Net.

  Parmi les nouveautés, notons:


  Support de plusieurs syntaxes (VB.Net, C#, C++, etc…)
  Support des classes de base du Framework (WinForms et WebForms)
  Support Web Service
  Support ASP.Net (notion de code behind)
  Support XML, XML Schema et XSLT
  Support intégré de SQLServer et Oracle
  Les projets sont maintenant contenus dans des solutions
  Un débogueur puissant (notamment JavaScript et Procédure stockée
SQL Server)
  Une meilleure intégration avec les outils comme Visio pour la
Conception
  Nouveau système de déploiement (MSI)

11

Aspect

12

6
But
  Microsoft a fait converger ses outils de développement
en un seul environnement capable de supporter plusieurs
langages (VB.NET, C#...).

  Dans la mouvance « une seule machine virtuelle,


plusieurs langages » Microsoft se devait de faciliter le
développement multilangages par le biais d’un
environnement unique.

  La principale caractéristique de Visual Studio .NET est de


fournir un environnement capable d’accélérer
considérablement la productivité du développeur, sur
l’ensemble du cycle de vie du projet.

13

Différentes versions
  Professional
permet de développer dans toutes les technologies (de manière
autonome), fourni avec : MSDE 2000, Visual Database Tools, XML
Designer, New Managed Data Providers (SQLServer, Oracle, DB2,
ODBC).

  Enterprise Developer
ajoute Visual SourceSafe 6.0d, Application Center Test, Visual
Studio Analyzer, Microsoft SQL Server 2000.

  Enterprise Architect
ajoute Visio based database modeling et UML application modeling,
Enterprise template project type, BizTalk Server.

  http://msdn.microsoft.com/vstudio/howtobuy/choosing.aspx

14

7
EDI
  Côté environnement de développement, il s’agit plus d’un
aboutissement d’un savoir-faire déjà mis en oeuvre de plusieurs
années. L’environnement est globalement convivial, intuitif,
multilangages. Un certain nombre de fonctions sont disponibles au
niveau de l’éditeur de code, notamment la possibilité d’avoir une vue
arborescente du code (masquage ou affichage de portions de code
en cliquant sur un noeud).

15

Débogueur
  C’est côté débugging d’applications Web que le travail le plus
important a été réalisé. A la clé, une réelle amélioration de la
productivité.

  Il est désormais possible de faire du débugging pas à pas, à travers


le code source de l’application 3-tiers, en profitant de toutes les
fonctions habituellement utilisables sur du debugging d’applications
client-serveur (pas-à-pas, examen/modification de valeurs de
variables, etc.).

  Il est même possible de suivre le pas-à-pas à l’intérieur des


procédures stockées appelées par les objets.

16

8
La Conception 1/2
  Visual Studio .NET se veut être un environnement de
développement complet qui prend en charge le projet
depuis la phase de conception jusqu’au déploiement en
passant par la réalisation et la mise au point.

  Sur les phases de conception, et notamment de


modélisation objet, deux possibilités :
  Visio permet de concevoir des modèles UML et de générer les
squelettes de classe associés.
  Rational XDE, est une alternative plus puissante, car elle permet
de gérer du bidirectionnel (synchronisation permanente des
modèles avec le code, possibilité de modifier le code ou le
modèle et de voir l’autre partie se synchroniser). Les modèles
sont visualisables et modifiables directement dans Visual Studio,
sans changer d’environnement

17

La Conception 2/2
  La partie modélisation intégrée à l’environnement peut se
découper en trois blocs distincts :
  Un éditeur de diagrammes qui permet de créer des diagrammes
pour documenter le projet. De nombreuses formes et
connecteurs sont disponibles.
  Un éditeur de diagrammes UML qui supporte 5 des types de
diagrammes de cette spécification (Uses cases, activité,
composant, déploiement et classes). Il est possible de mêler
dans un même diagramme des formes UML et non-UML. Par
ailleurs une fonction de vérification permet de s’assurer de la
conformité des diagrammes avec la spécification. La
synchronisation est possible dans les 2 sens.
  Un modeleur de bases de données qui peut s’utiliser par
l’intermédiaire d’un type de projet particulier appelé Database
Project.

18

9
Modélisation grâce à Visio (version Architecte)

19

Modélisation grâce à XDE (Rational)

20

10
Tests
  Microsoft intègre dans son offre Visual Studio .NET l’outil
Application Center Test (ACT), héritier de Web
Application Stress, qui permet à la fois de faire du test
fonctionnel et du test de charge, y compris sur des
applications Web.

21

Déploiement
  Pour les applications client-serveur, un utilitaire permet
de créer un setup de déploiement, très classique (MSI).
  La grande nouveauté concerne les applications 3-tiers
Web. En effet, les composants utilisés dans les
applications ASP.NET ne nécessitent plus
d’enregistrement en base de registres. C’est l’une des
grandes forces du framework : les assemblies,
remplaçantes des DLLs, s’auto décrivent.
  Le déploiement consiste donc à placer les assemblies
dans des répertoires. Ce déploiement – autre nouveauté
très importante – peut se faire à chaud : lors de
l’écrasement d’une assembly par une nouvelle version,
les demandes en cours continueront d’être traitées avec
l’ancienne, et les nouvelles seront prises en charge par la
nouvelle assembly.

22

11
Documentation
  Microsoft propose sensiblement l’équivalent de Javadoc
(uniquement disponible en C#), avec la possibilité de
personnaliser les commentaires générés. L’approche est
une approche XML qui permet d’adapter à ses propres
besoins le système de génération de documentation.
  /// xmldoc

23

IIS 6.0
  C’est la dernière version du serveur Web
de Microsoft parmi les nouveautés notons
le support des pages .aspx
(ASP.Net), .asmx (WebService), ascx
(WebControl) et WebDav (Déploiement)

24

12
Visual Source Safe 6.0
  C’estle système de contrôle de version
orientée projet sécurisée. Il permet le
développement en équipe, améliore la
productivité et assure l'intégrité de ses
documents, de ses codes sources et du
contenu de ses sites Web.

25

Références
  Documentation MSDN de Microsoft
  Article de Neoxia VisualStudio.Net

26

13