Vous êtes sur la page 1sur 6

Au Nom de Allah, Le très Miséricordieux, Clément et tout Compassionnant

En vous souhaitant une bonne lecture de ces compilations d’hadiths, et en espérant que vous en tirerai tout le plaisir
comme j’en ai eu en les assemblant de diverses références. Qu’Allah (SWT) vous récompense de votre temps et attention.

Choisissez vos hadiths et nous les imprimeront ou les encadreront pour vous avec vos images
favorites.

LES HADITHS
Toutes les informations rapportées du Prophète (saws) comme paroles, actions, ou caractéristiques (physiques, traits de
caractères etc.) forment ce que l’on appelle la sounna traduite par les hadiths. Elles sont la deuxième source de législation dans
l’islam après le Coran qui regroupe les paroles de Dieu révélées au prophète Mahomet (saws).

1- Aucun de vous ne devient véritablement croyant s’il n’aimera pas pour son frère ce
qu’il aime pour lui-même.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Anas bin Malik, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.184(236)

2- Celui qui voit un acte blâmable qu’il le combatte de ses mains, s’il ne le peut pas, par
la parole, et s’il ne le peut pas, avec son cœur. C’est là le minimum exigé par la foi.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.49(40)

3- Le croyant est pour le croyant comme un édifice dont les briques se soutiennent les
unes et les autres.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Moussa El-Ach’arî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.179(222)

4- Ô Allah! Je mets en garde ceux qui portent atteinte aux droits des plus faibles :
l’orphelin et la femme.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Annisâi, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.270(208)

5- Recherchez ma satisfaction en étant bienveillants envers les pauvres, car vous


n’êtes soutenus et comblés par les biens (d’Allah) que par égard aux faibles.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abî Daoud, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.49(40)

6- La main qui donne, est meilleure que celle qui demande. Commence à subvenir aux
besoins de ceux dont tu as la charge. La meilleure aumône est celle qui ne laisse pas
dans le besoin ; Allah rend digne celui qui s’abstient de demander, et enrichira celui qui
se contente de ce qu’il a (sans qu’il ne demande).
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Al-Boukhâri, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 219(296)

7- Le (vrai) bienfaiteur envers les proches, n’est pas celui qui les rend visite, mais c’est
plutôt celui qui préserve (par sa bienfaisance) les liens de parenté même lorsque ses
proches l’ignorent.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Al-Boukhâri, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 233(322)

8- A tout jeune homme qui honore un vieillard pour son âge, Allah destinera quelqu’un
qui l’honorera dans sa vieillesse.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 254 (359)
9- Les plus grands péchés sont : Le polythéisme (l’associationnisme), la désobéissance
envers les deux parents, l’homicide, et le serment mensonger.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Al-Boukhâri, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 241(338)

10- Un croyant ne doit jamais détester sa femme croyante, s’il n’aime pas un des traits
de son caractère, il en appréciera d’autres.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 211 (275)

11- La femme se fait épouser pour quatre raisons : Pour son argent, pour sa noblesse,
pour sa beauté et pour sa piété. Choisis celle qui a la piété, sinon tu seras perdant et tu
ne recueilleras que de la poussière (car les premières qualités représentent ce bas
monde et elles s’en iront avec lui, alors que la dernière représente l’au-delà et elle
restera)
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Houraïra, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 257 (364)

12- Le bien est le bon caractère, et le péché est ce qui trouble ta conscience, et que tu
n’aimes pas voir porter à la connaissance des gens.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.208 (272)

13- Les plus accomplis des croyants, sont ceux qui ont le meilleur caractère, et les
meilleurs d’entre, sont les meilleurs dans leur comportement avec leurs femmes.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 411 (628)

14- Facilitez les choses et ne les rendez pas difficiles, annoncez les bonnes nouvelles
(aux hommes) et ne les faites pas fuir.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Anas bin Malik, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 415 (637)

15- C’est comme si je regardais encore le Messager d’Allah (PSL), racontant ce qui
était arrivé à un des prophètes, lorsque son peuple le frappa, jusqu'à ce que le sang
coula. Il essuya son visage, et dit : Ô Allah !. Pardonne à mon peuple, car ils ne savent
pas !.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Ibn Mas’oud, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 419 (646)

16- L’homme fort, n’est pas celui qui triomphe de ses adversaires, mais c’est plutôt
celui, qui se maîtrise dans les moments de colère.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Houraïra, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 410 (624)

17- Les pires des maîtres, sont ceux qui oppriment (leurs sujets). Alors faites attention à
ne pas être l’un d’eux.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Aidh Ibn Amr, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 426 (657)

18- Ne méprise aucune bonne action, ne serait-ce que de rencontrer ton frère, avec un
visage souriant.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 448 (695)

19- Quiconque croit en Allah et au jour du jugement, se doit d’honorer son invité.
Quiconque croit en Allah et au jour du jugement, se doit de préserver ses liens
familiaux. Quiconque croit en Allah et au jour du jugement, se doit de parler du bien
(des gens) ou à défaut qu’il se taise.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Houraïra, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 457(706)

20- La meilleure des assemblées est celle où il y’a de la place pour tout le monde.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Daoud, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 528(831)
21- Ce qui est préférable en Islam, c’est de donner à manger aux nécessiteux et de
saluer celui que tu connais et celui qui t’est étranger.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abd'Allah Ibin Amr Ibn Al- ‘Ass, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 534(845)

22- Vous n’accéderez au Paradis que lorsque vous aurez la foi, et vous n’aurez la foi
que lorsque vous vous aimerez. Pourrais-je vous indiquer une chose dont
l’accomplissement suscitera de l’amour entre vous ? Echangez des salutations entre
vous.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 536 (848)

23- Le messager d’Allah (PSL) nous a recommandé sept choses : De rendre visite au
malade, de suivre les cortèges funèbres, d’invoquer la miséricorde d’Allah pour la
personne qui éternue, de soutenir le faible, d’assister l’opprimé, de saluer les gens et de
prendre en considération les serments de celui qui jure.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Al-Boukhâri, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 557(894)

24- Celui qui n’a pas de miséricorde envers les autres ne bénéficiera pas de la
miséricorde d’Allah.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Houraïra, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 556(893)

25- Ne transformez pas vos maisons en tombeaux, car le diable fuit la maison où on
récite la sourate "Al-baqara (la vache)"
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi),
p. 625(1018)

26- Ce qui sépare l’homme de l’associationnisme et de la mécréance, c’est la prière.


Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 653 (1078)

27- Adore Allah sans rien Lui associer, accomplis la prière, acquitte-toi de la zakâte
(l’aumône) obligatoire et jeûne le mois de Ramadhan.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Houraïra, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 709(1212)

28- Lorsque meurt le fils d’Adam, ses œuvres s’interrompent, à l’exception de trois
d’entre elles : Une aumône (qui profite toujours aux gens), un savoir utile aux gens et
un enfant vertueux qui invoque Allah en sa faveur.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 782 (1383)

29- Qu’Allah comble celui qui, ayant entendu de moi, des propos, les transmets tels
quels. Il se peut, certes que celui à qui on a transmis mes propos sera plus perspicace
que celui qui les a entendus.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 784 (1389)

30- Allah ne retirera pas la science en l’ôtant aux hommes, mais il la prendra, en faisant
mourir les savants, de telle façon que, lorsqu’il n’y aura plus de savants, les gens
prendront des ignorants pour chefs et guides. Ils les interrogeront et ils leur répondront
sans savoir. Ce faisant, ils s’égareront et égareront les autres.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abd'Allah Ibin Amr Ibn Al- ‘Ass, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 785(1392)

31- Ne faites pas de mon tombeau un lieu de fête, mais priez sur moi, car vos prières
me parviennent où que vous soyez.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Daoud, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 789(1401)
32- Des gens dirent au Prophète(PSL) : ”Ô Messager d’Allah ! Les gens aisés parmi
nous ont accaparé les récompenses ; ils prient comme nous, jeûnent comme nous, et
de plus, ils font l’aumôné avec le surplus de leurs richesses”. Il répondit : ”Comment !
Allah ne vous a-t-il pas donné de quoi faire l’aumône ? Dire : ”Gloire à Allah !”, est une
aumône; dire : ”Allah est grand !”, est une aumône; dire : ”Louange à Allah !” est une
aumône aussi ; dire : ”Il n’y a de dieu qu’Allah !” est également une aumône”.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 798(1418)

33- ”Mon Dieu, je me mets sous Ta protection contre l’incapacité, la paresse, la lâcheté,
la décrépitude et l’avarice ; je me mets sous Ta protection contre l’avilissement de l’âge
avancé ; je me mets sous Ta protection contre les tentations de ce bas monde et je me
mets sous Ta protection contre le châtiment de la tombe. Je me mets sous Ta
protection contre les épreuves occasionnées par la vie et la mort, et du joug des dettes
et de la tyrannie des hommes.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Al-Boukhâri, p. 799(800) et Anas, p.827 (1474), Les jardins de la vertu (An-Nawawi).

34- ”Mon Dieu, accorde-nous un bienfait en ce bas monde et un bienfait dans l’autre
monde et épargne-nous le châtiment du Feu ”
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Anas bin Malik, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 825 (1467)

- La meilleure invocation (dhikr) est : ”Il n’y a de dieu qu’Allah !”


Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 806 (1437)

35- ” Mettez-vous sous la protection d’Allah contre les difficultés de l’effort, la rigueur
des malheurs, l’infortune du sort ou de voir vos ennemis se réjouir de vos malheurs ”
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Houraïra, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 826(1471)

36- ” Les invocations du serviteur seront exaucées à condition qu’elles ne comportent


pas un péché ou la volonté de rompre des liens de parenté, tant que celui-ci ne se
montre pas impatient en disant : ” J’ai invoqué Allah et mon invocation n’a pas été
exaucée”.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 838(1499)

37- ” Le croyant n’est pas médisant, il ne maudit pas les gens, il n’est pas obscène et il
n’est pas répugnant”
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 885 (1556)

38- ” Le musulman est celui qui épargne aux musulmans les méfaits de sa langue et de
ses mains, et le vrai exilé est celui qui se détourne de ce qu’Allah a interdit”
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abd'Allah Ibin Amr Ibn Al- ‘Ass, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 891(1565)

39- ”Ne vous haïssez pas, ne vous enviez pas, ne vous détournez pas les uns des
autres, ne rompez pas les relations entre vous et soyez tous des serviteurs d’Allah, liés
par la fraternité de la foi. Il n’est pas permis à un musulman de rompre ses relations
avec son frère plus de trois jours ”
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Anas bin Malik, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 892 (1567)

40- ”Prenez garde à l’envie, car l’envie consomme les bonnes œuvres comme le feu
consomme le bois (ou l’herbe sèche comme il a dit)”
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abdou Daoud, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 893 (1569)

41- ”L’accès au Paradis est interdit à celui qui a un atome d’orgueil dans le cœur !.
L’orgueil, c’est de rejeter la vérité et de mépriser les gens”.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 897 (1575)
42- ”Ne te réjouis pas des malheurs de ton frère, car Allah peut lui accorder Sa
miséricorde et t’éprouver à ton tour”.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 898 (1577)

43- Quiconque va voir un devin, pour l’interroger sur quelque chose, et croit en ses
dires, se verra refuser sa prière, durant quarante jours.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 948(1671)

44- ”Le croyant ne se fait pas piquer à deux reprises dans un même trou”
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Houraïra, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 1037(1834)

45- ”Tout se décompose du corps humain, excepté son coccyx, c’est à partir de cet
organe que les êtres seront reconstitués, puis Allah fera descendre une eau du ciel et
ils pousseront alors comme poussent les légumes”
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou Houraïra, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 1038(1836)

46- Vous verrez Votre Seigneur de vos yeux, comme vous voyez cette lune, et vous ne
subirez aucun préjudice en le Voyant.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Djâbir Ibn ‘Abdallah, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 1076(895)

47- Allah ne regarde pas vos apparences physiques ni vos formes, mais Il regarde vos
cœurs et vos œuvres.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.13(8)

48- Si l’enfant d’Adam avait une vallée pleine d’or, il aimerait en avoir encore une autre.
Or seul la terre remplira sa bouche, et Allah accordera Son pardon à celui qui se repent.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Ibn ‘Abbâs, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.37(23)

49- Lorsque J’éprouve Mon serviteur en lui enlevant ce qu’il a de plus cher (c’est-à-dire
la vue), et qu’il se résigne à Ma volonté, Je le compenserai par le Paradis.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Al-Boukhâri, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.47(34)

50- Tout ce qui afflige le musulman qu’il s’agisse de fatigue, de maladie, de soucis,
d’affliction, de préjudices et de peines, y compris l’épine qui le blesse, seront autant de
raisons pour qu’Allah efface ses péchés.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Abou S’aïd et Abou Houraïra, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.48(37)

51- Celui à qui Allah veut du bien, Il le met à l’épreuve


Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Al-Boukhâri, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.48(37)

52- Qu’aucun de vous ne souhaite mourir pour un malheur qui vient de s’abattre sur lui.
Cependant, s’il lui est impossible de faire autrement, qu’il dise : ” Mon Dieu, fais-moi
vivre si la vie m’est préférable, et fais-moi mourir si la mort m’est préférable !”
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Anas bin Malik, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p.49(40)

53- L’immensité de la récompense résulte de l’immensité de l’épreuve : lorsque Allah


aime un peuple, Il le met à l’épreuve. Celui qui accepte cela, obtiendra la satisfaction
d’Allah et celui qui s’en irrite, sera soumis au courroux d’Allah.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 51 (43)

54- Crains Allah Là où tu te trouves, fais suivre la mauvaise action d’une bonne action
qui l’effacera et comporte-toi avec les gens de la meilleure façon.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 64 (61)
55- L’homme intelligent est celui qui demande des comptes à son âme et qui œuvre
pour la vie de l’au-delà et l’incapable est celui qui laisse son âme suivre ses passions et
qui espère obtenir le pardon d’Allah.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 69 (66)

56- L’une des meilleures pratiques de l’Islam pour un homme est de se détourner de ce
qui ne le regarde pas.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 69 (67)

57- Si vous mettiez véritablement votre confiance en Allah, Il subviendrait à votre


subsistance comme Il le fait avec les oiseaux, qui s’envolent le matin le ventre creux et
reviennent le soir rassasiés.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 78 (79)

58- Il y’a deux faveurs dont beaucoup de personnes sont privées : Ce sont la bonne
santé et le temps libre.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Al-Boukhâri, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 91 (97)

59- Trois choses accompagnent le défunt dans sa tombe : Sa famille, ses biens et ses
œuvres. Deux de ces choses reviennent, tandis que l’autre reste avec lui. Sa famille et
ses biens s’en retournent, tandis que ses œuvres restent avec lui.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Anas bin Malik, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 94 (104)

60- Le meilleur des hommes est celui dont la vie est longue dans les œuvres pies.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Termidhî, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 96 (108)

61- Renonce aux biens de ce bas monde, et Allah t`aimera, et renonce aux biens des
gens, et les gens t`aimeront.
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Aboû El ‘Abbâs Sehl Ibn Sa’d Essa’idi, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 324
(472)

62- ” Allah m’a révélé, de vous ordonner l’humilité, afin que nul ne méprise un autre, et
que nul n’opprime un autre.”
Le Prophète Mohammed, comme rapporté par Mouslim, Les jardins de la vertu (An-Nawawi), p. 905 (1589)

Recherche et compilation des hadiths par DRAME Harouna

390 Rideau St. P.O. Box 20516,


Ottawa, Ontario, Canada, K1N 1A3
(613) 262-5379
dhArt@inaedad-rieasad.net

www.inaedad-rieasda.net/dhArt