Vous êtes sur la page 1sur 5

CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE / PERSONNEL ADMINISTRATIF

Sarl ……………..
Regus …………………………. Alger N°_____ / /2013
Sarl au capital social de …………….. DA
RC n°……………….. – IF: …………………
Tel : (021) ………………. – Fax : (021) …………………..

CONTRAT DE TRAVAIL
A DUREE DETERMINEE

En vertu des dispositions de :


 La loi n°90-11 du 21/04/1990 relative aux relations de travail (article 75, 77,78 & 79) ;
 Loi n°91 du 21/12/1991 modifier est complétant la loi n°90-11 ;
 L’ordonnance n° 96-21 du 09/07/1996 modifiant et complétant la loi n° 90-11 du 21/04/1990 ;
 Le règlement intérieur en vigueur.

Entre :

La Sarl ………..
Sise ……………………. - Alger
Représentée par Monsieur ……………….. ;
Agissant en qualité de Gérant
Ci-après désigné « Employeur »

D’une part,

Et,

Monsieur, …………………..
Né (e) le :……………….. à : …………….. - W-Alger
Demeurant à : …………………………………….. Alger

D’autre part,

Page : 1 /5
CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE / PERSONNEL ADMINISTRATIF

Il a été convenu et arrêté ce qui suit :

Article 01  : Objet


Le présent contrat a pour objet de fixer les conditions d’exécution de la relation de travail conclue entre
l’employeur et l’employé sur la base des besoins de l’employeur et des textes cités ci-dessus.

Article 02  : Cas de recours


Conformément à l’article 12 de la loi 90-11 du 21/04/1990 citée ci dessus, le présent contrat à temps plein et
conclu pour une durée déterminée pour le premier volet relatif a l’activité par le cas légal suivant:

«  Lorsqu’il s’agit d’activité ou d’emplois à durée limitée ou qui sont par nature temporaires»

Article 03  : Motif


Conformément à l’article 12 aliéna 4 de la loi 90-11 du 21/04/1990 citée ci-dessus, le présent contrat à temps plein
et conclu pour une durée déterminée pour le montage du service Finance et Comptabilité.

Article 04: Poste et Qualification


L’employé est engagé en qualité de Comptable pour exercer les taches inhérentes à son poste de travail fixé par
l’employeur.

Article 05  : Durée du contrat


Compte tenu des dispositions des articles 02 et 03 citées plus haut, le présent contrat est conclu pour une durée
déterminée de douze (12) mois et prend effet à compter du ……………… au ………………….. date à laquelle
le contrat prendra automatiquement fin sans préavis ni indemnités.

Article  06: Lieux de travail


L’employé(e) exercera pour le compte de l’employeur et demeure susceptible, pendant la durée de son contrat,
d’être affecté(e) et d’exercer au niveau des différents lieux de travail désignés par l’employeur en tenant compte
des taches imposées par les contraintes liées au surcroit pour lequel le présent contrat de travail à été conclu.

Article 07 : Période d’essai


L’employé est soumis à une période d’essai de trois (03) mois à compter de la date de prise d’effet du contrat, au
cours de laquelle chacune des deux parties pourra mettre fin au contrat à sa convenance et sans indemnités. En cas
de résultats peu probants cette période pourra être prorogée sans pour autant dépasser six (06) mois.
En cas de rupture du contrat de travail durant la période d’essai, l’intéressé s’engage à procéder aux passations de
consignes écrites entre l’employé sortant et l’employé entrant, avant de quitter son poste.

Article 08  : Horaires de travail


Conformément à la législation régissant la durée légale de travail, l’employé est tenu d’observer l’horaire de
travail suivant :
 Matin : de 08h30 à 12h00
 Après midi : de 13h00 à 17h00
Le temps de pause est aménagé de 12h à 13h dont une demi-heure est considérée comme temps de travail dans la
détermination de la durée du travail effectif.
Ces horaires ainsi que les jours de repos hebdomadaire peuvent être changés par l’employeur en fonction des
besoins de la société et compte tenu de la spécificité de sa mission.

Page : 2 /5
CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE / PERSONNEL ADMINISTRATIF

Article 09: Rémunération


En contrepartie de son travail effectivement fourni, l’employé(e) percevra un salaire de : 30 000.00 DA net
(Trente mille dinars), correspondant à son poste de travail toutes primes et indemnités incluses notamment :
- Salaire de base : 15000 DA
- Prime de panier : 200 DA/Journée travaillée
- Ind de Transport : 200 DA/ Journée travaillée
- Ind Téléphone : 173,03 DA/ Journée travaillée
- Prime de Disponibilité : 05% du salaire de base
- Prime de Responsabilité : 05% du salaire de base
- Ind Documentation : 05% du salaire de base
- Ind Représentation : 05% du salaire de base

Le salaire net ne sera payable qu’après déduction des charges sociales et fiscales et le cas échéant des retenues
particulières, tels que mutuelles etc.…
Le salaire est régulièrement versé entre le 10 et le 15 du mois suivant le mois travaillé.
Le premier salaire ne sera payé qu’après dépôt par l’employé à la Direction Générale cheque barré ou d’une
justification d’ouverture d’un compte ccp ou bancaire,
Le versement des salaires en espèce est interdit.

Article 10  : Droits de l’employé


L’employé bénéficie de l’ensemble de ses droits prévus par la loi et la réglementation en vigueur, entre autres :
 rémunération due pour le travail effectivement fourni ;
 sécurité sociale et retraite ;
 hygiène, sécurité et médecine du travail ;
 repos légaux et congés réglementaires ;
 respect de l’intégrité physique et morale et respect de la dignité.

Article 11  : Obligations professionnelles


 accomplir au mieux de ses capacités et compétences professionnelles toutes les taches qui lui sont
confiées, exécuter les instructions données par la hiérarchie désignées par l’employeur ;
 ne pas divulguer d’informations d’ordre professionnel ;
 en aucun cas et sous aucun prétexte l’employé ne devra quitter son lieu de travail durant les heures de
service sans autorisation écrite, comme il ne devra pas quitter son poste de travail sans motif valable et
respecter strictement les horaires de début et de fin de travail et le temps de pause alloué ;
 préserver et protéger, à tout instant avec une vigilance soutenue tout élément constitutif des moyens de
travail, des capacités de production et plus généralement du patrimoine de la société ;
 accepter les différentes affectations qui lui seront désignées par l’employeur ;
 ne jamais faire sortir de chez l’employeur tout document, quel qu’il soit et sur quelque support que ce soit
(magnétique, audio, photo, papier etc.…) sans autorisation écrite de la Direction Générale

Article 12 : interdiction de cumul et de concurrence


Pendant l’exécution du présent contrat, l’employé s’engage à travailler exclusivement pour le compte de
l’employeur et s’interdit de se livrer à un quelconque acte de concurrence directe ou indirecte au détriment de
l’employeur.
En aucun cas l’employé ne pourra se faire recruter par un client de …………., que ce soit sur sa demande ou à la
demande du client et sous quelque forme que ce soit et ce durant une période de douze (12) mois à compter de la
date d’expiration du présent contrat

Page : 3 /5
CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE / PERSONNEL ADMINISTRATIF

Article 13 : Secret professionnel


L’employé est tenu à une obligation de réserve et de préserver le secret professionnel sur l’employeur, notamment
son mode d’organisation, ses offres commerciales, les projets encours, les noms des personnels, ainsi que, d’une
manière générale sur tout document interne à l’employeur.
Cette obligation de préservation du secret professionnel est valable aussi pour toute information sur le client de
l’employeur que l’employé pourrait être appelé à connaitre durant l’exercice de ses fonctions.
Toute violation du secret professionnel sera considérée comme faute grave passible de sanction conformément au
règlement intérieur de l’employeur.

Article 14 : Équipements 
L’employeur pourrait être amené à confier à l’employé des équipements et moyens de travail (ordinateur,
véhicule, téléphone, etc.…). Ces matériels devront être utilisés conformément à leur objet, tout usage personnel est
interdit.
Il est personnellement responsable de leur entretient quotidien et de leur préservation et est tenu de les restituer
immédiatement en cas de changement de poste ou à la résiliation de son contrat.
En cas de détérioration ou de perte d’équipements, directement liées à la responsabilité et à la négligence de
l’employé, celui-ci s’engage expressément et sans réserve à procéder au remboursement des sommes dues à la
société.

Article 15 : Résiliation du contrat de travail


Conformément aux dispositions de la loi n° 90-11, ci-dessus rappelée et le règlement intérieur de l’employeur, et
conformément aux procédures prévues par ce dernier, le présent contrat est résilié sans indemnités ni préavis et
avant son échéance, notamment dans l’un des cas ci-dessous cités :
 absence de plus de 48 heures sans avoir informer la société ;
 faute professionnelle grave ;

Article 16  : Préavis


- Pendant la période d’essai un préavis de sept (07) jours nécessaires pour l’exécution des
passations de consignes.
- Un préavis de trente (30) jours, à la fin du (3ème) mois d’activité de l’employé.
L’employé s’engage fermement à ne pas démissionner en période d’élaboration des bilans jusqu’a leurs signature
et dépôts
Tout manquement observé par l’employé(e), aux présentes mesures de délais de préavis, sera considéré comme
une faute grave du 3°échelon, aux torts exclusifs de l’employé.

Article  17 : Passations de consignes


Les passations de consignes sont obligatoires en cas de changement d’affectation, de suspension ou cessation de la
relation du travail, quelque soit le motif. Dans tous les cas de figure, l’employé devra procéder aux passations de
consignes écrites, qui devront être signées par l’employé sortant et l’employé entrant et visées par le chef
hiérarchique. Ces passations de consignes devront porter entre autre sur :
 les missions et les attributions de l’employé ;
 les travaux réalisés ;
 les travaux en cours et/ou restant à terminer
 le planning calendrier des périodiques ;
 l’inventaire des documents sur tout support et le lieu de leur classement ;
 l’inventaire des équipements mis à sa disposition ou sous sa responsabilité.
Le refus d’exécuter les passations de consignes est considéré conformément au règlement intérieur de
l’employeur, comme faute grave du 3ème degré.

Page : 4 /5
CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE / PERSONNEL ADMINISTRATIF

Le départ de l’employé sans établissement de passations de consignes dans les formes suscitées est assimilé à un
abandon de poste, indépendamment des poursuites que pourrait engager l’employeur.

Article  18 : Litige et contentieux


Tout litige relatif à l’exécution du présent contrat de travail, doit faire l’objet d’un règlement amiable préalable, en
cas d’échec de la tentative amiable, le litige sera porté devant le tribunal territorialement compétent.

Article  19 : Entrée en vigueur


Le présent contrat de travail, signé par l’employé à qui il est fourni une première attestation de travail pour
ouverture d’un compte et un bulletin de visite médicale pour se présenter à la visite de la médecine du travail,
n’entrera en vigueur et ne commencera à courir pour le calcul de la période travaillée qu’après :
 Fourniture du dossier administratif complet ;
 Dépôt d’une pièce justificative d’ouverture d’un compte ccp ou bancaire ;
 Remise du bulletin de visite médicale dument visé par l’organisme conventionné de la médecine du
travail.

En cas de non exécution d’un des points de cet article, le présent contrat sera considéré comme nul et non avenu.

Article  20 : Approbation
L’employé soussigné, déclare avoir lu, compris et accepter, sans réserves, les termes de son contrat de travail.
Il déclare, en outre, avoir reçu un exemplaire du règlement intérieur et avoir lu, compris et accepter, sans réserves,
l’ensemble de ses dispositions, qu’il s’engage de respecter scrupuleusement.

Le présent contrat est établi en deux exemplaires

Fait à Alger le, 05/03/2012

L’Employé (1) L’Employeur

(1)Porter la mention manuscrite : ‘‘ Lu, Compris et Approuvé’ suivie de la signature

Page : 5 /5