Vous êtes sur la page 1sur 2

Corrigé de l’examen de TD de Maths6 I2 = (a2 , b2 ) = (0.

75, 1) ;
(Méthodes numériques) x2 = (a2 + b2 )/2 = 0.875 ;
L’erreur |x2 − x1 | = 0.125 > .
———————————————————— Itération 3 : (0.5pt)
Université : Université de Laghouat. I2 = (a2 , b2 ) = (0.75, 1) ; x2 = 0.875;
Section : 2ème ST, Semestre 4, 2011-2012. f (a2 ) = −0.244945 et f (x2 ) = 0.150338;
Corrigé préparé par : M. Bentobache. f (a2 ) × f (x2 ) < 0, alors α ∈ (0.75, 0.875);
Date : Le 17/05/2012. I3 = (a3 , b3 ) = (0.75, 0.875) ;
———————————————————— x3 = (a3 + b3 )/2 = 0.8125;
EXERCICE 01 (6pts) : L’erreur |x3 − x2 | = 0.0625 ≤ .
Considérons l’équation (1) donnée par : Donc la solution approchée de l’equation à 0.1
2
f (x) = ex − 2 = 0. près est : x3 = 0.8125. (0.25pt)
1- Montrons que l’equation (1) admet une 2
4- On a f 0 (x) = 2xex > 0, ∀x ∈]0, 1] (0.5pt)
solution α unique dans l’intervalle ]0,1[ et
(0.75pt) : 2 2
• On a f (0) = −1 et f (1) = 0.7183. On f 00 (x) = 2x(2xex ) + 2ex
remarque que f (0).f (1) < 0. (0.25pt) =
2
(4x2 + 2)ex > 0, ∀x ∈]0, 1]. (0.5pt)
• De plus f est une fonction définie et conti-
nue sur [0, 1] (0.25pt). Donc f 0 et f 00 gardent des signes constants sur
D’après le théorème des valeurs intermé- ]0, 1].
diaires, ∃α ∈]0, 1[, tel que f (α) = 0. 5- on a f 0 et f 00 gardent des signes constants
2
• Puisque f 0 (x) = 2xex > 0, ∀x ∈]0, 1[ sur [0, 1]. De plus : f (1) × f 00 (1) = (0.7183) ×
(0.25pt) (16.3097) = 11.7150 > 0. On déduit alors que
(f est strictement monotone sur ]0,1[), alors la méthode de Newton-Raphson converge.
on déduit que l’équation (1) admet une (0.5pt)
solution unique dans l’intervalle ]0, 1[. 6- En partant de l’approximation x0 = 1, ap-
2- Calcul du nombre d’itérations nécessaire pliquer la méthode de Newton pour trouver
pour trouver la solution approchée de l’équa- la solution approchée de l’équation (1) à 10−1
tion (1) à 10−1 près avec la méthode de près (1.25pt) :
dichotomie sur l’intervalle [0,1] (0.75pt) : Soit x0 = 1 et xn+1 = xn − ff0(x n)
(xn ) , n > 0.
Soient [a0 , b0 ] = [a, b] = [0, 1], [an , bn ] l’in- Itération 1 : (0.5pt)
tervalle trouvé à l’itération n ≥ 0 de la mé- x1 = x0 − ff0(x 0)
(x0 ) = 0.867879 ; (0.25pt)
thode de dichotomie, xn = an +b n
et  =
−1
2 |x1 − x0 | = 0.132121 >  = 0.1. (0.25pt)
10 = 0.1. On a alors ∀n ≥ 0 :
Itération 1 :(0.5pt)
b−a 1 x2 = x1 − ff0(x 1)
|α − xn | ≤ = n+1 ≤  = 0.1. (0.25pt) (x1 ) = 0.834292 ; (0.25pt)
2n+1 2 |x2 − x1 | = 0.033587 < 0.1. (0.25pt)
La simplification de cette inégalité nous Donc la solution approchée à 0.1 près est
donne n ≥ log10 1 x2 = 0.834292 (0.25pt).
(2) −1 = 2.3219 ⇒ n=3. (0.5pt)
3- Calcul de la solution approchée de l’équa-
tion (1) à 10−1 près avec la méthode de dicho-
tomie sur l’intervalle [0, 1] (1.75pt) :
Itération 1 : (0.5pt)
I0 = (a0 , b0 ) = (0, 1) ;
x0 = (a0 + b0 )/2 = 0.5;
f (a0 ) = −1 et f (x0 ) = −0.715975;
f (a0 ) × f (x0 ) > 0, alors α ∈ (0.5, 1);
I1 = (a1 , b1 ) = (0.5, 1) ;
x1 = (a1 + b1 )/2 = 0.75;
L’erreur |x1 − x0 | = 0.25 > .
Itération 2 : (0.5pt)
I1 = (a1 , b1 ) = (0.5, 1) ; x1 = 0.75;
f (a1 ) = −0.715975 et f (x1 ) = −0.244945;
f (a1 ) × f (x1 ) > 0, alors α ∈ (0.75, 1);
1
EXERCICE 02 (6pts) : EXERCICE 03 (3pts) :
1- La forme matricielle du système (S) est 1- Oui le processus de Jacobi converge :
 par : Ax = b,où x ∈ 
donnée R3 et  |2| > |1| (0.25pt)
2 4 1 13 et
A =  6 19 8  , b =  71  . |3| > |1|. (0.25pt)
10 34 25 179 2- Le système (1) peut être écrit sous la forme
En utilisant la méthode des coffacteurs, on x = α J x + βJ , où : 
trouve ∆ = det(A) = 140. (0.25pt) 0 −1/2
αJ = , (0.5pt)
Puisque ∆ 6= 0, alors le système (S) admet une −1/3 0
 
solution unique.(0.25pt) 3/2
βJ = . (0.5pt)
2- Résolution du système (S) par la méthode 4/3
de Gauss :   3-
2 4 1 13 Itération 1 : (0.5pt) 
(A(1) , b(1) ) =  6 19 8 71 ,

(1) (0) 3/2
x = αJ x + βJ = .
 10 34 25 179 4/3
2 4 1 13
!
(2) (1)
|x1 − x1 | = 1.5 > 
(A(2) , b(2) ) =  0 7 5 32  , (1.5pt) L’erreur : (2) (1) .
|x2 − x2 | = 1.33 > 
 0 14 20 114  Itération 2 : (0.5pt) 
2 4 1 13 
5/6
(A(3) , b(3) ) =  0 7 5 32  . (0.5pt) x(2) = αJ x(1) + βJ = .
5/6
0 0 10 50 !
(3) (2)
On obtient le système équivalent (S’) : U x = b̄, |x1 − x1 | = 0.6667 > 
L’erreur : (3) (2) .
où     |x2 − x2 | = 0.5 > 
2 4 1 13 Itération 3 : (0.5pt) 
U =  0 7 5  et b̄ =  32  .

(3) (2) 13/12
0 0 10 50 x = αJ x + βJ = .
19/18
La résolution du système (S’) par la méthode (3) (2)
!
de la remontée nous donne la solution sui- |x1 − x1 | = 0.25 < 
L’erreur : (3) (2) .
vante : x = (x1 , x2 , x3 )T = (2, 1, 5)T . (0.75pt) |x2 − x2 | = 0.2222 < 
Le determinant de A est donné par :

3
Y
∆ = det(A) = uii = 2×7×10 = 140. (0.25pt)
i=1

3- Oui, on peut faire la décomposition LU de


la matrice A du système
(S) car : ∆1 = 2 6=
2 4
0, ∆2 = = 14 6= 0, ∆3 = ∆ =
6 19
140 6= 0. (0.5pt)
Les facteurs
  et U (0.5pt)
L (0.5pt)  sont : 
1 0 0 2 4 1
L =  3 1 0  et U =  0 7 5  .
5 2 1 0 0 10


Ly = b (1)
Ax = b ⇔ LU x = b ⇔
Ux = y (2)

La résolution du système (1), nous donne


y = (y1 , y2 , y3 )T = (13, 32, 50)T . (0.75pt)
La résolution du système (2) nous donne
x = (x1 , x2 , x3 )T = (2, 1, 5)T . (0.25pt)
2