Vous êtes sur la page 1sur 6

Master1 Rés. de. Trans. et. De.

Distr

Exemples sur les condensateurs dans les systèmes de distribution

Exemple 1 :
Supposons qu'une sous-station alimente trois types de charges différentes,
principalement des lampes à incandescence, moteurs à induction et moteurs synchrones,
comme illustré à la figure ci-dessous.
Le facteur de puissance de la sous-station est déterminé à partir des puissances réactives
et réelles totales des différentes charges connectées. En vous basant sur les données fournies
dans la figure, déterminez les éléments suivants:
a. Les puissances apparente, active et réactive de chaque charge
b. Les puissances totales apparente, active et réactive de la puissance qui doit être fournie par
la sous-station
c. Le facteur de puissance total de la sous-station

1 Ens : L.Boufenneche
Master1 Rés. de. Trans. et. De. Distr

Solution :
a.
1. Pour une charge d'éclairage de 100 kVA
Étant donné que les lampes à incandescence sont essentiellement une charge de facteur de
puissance unitaire, on suppose que tout le courant est un courant kilowatt d'où :
= ⇔ 100 ≅ 100

2. Pour 300 kVA de charges de moteur à induction connectées et avec un facteur de puissance
d'ouverture de 85% en retard :
= × 0.85 = 300 × 0.85 = 255

= − = (300) − (255) ≅ 158

3. Moteur de 200 kVA avec un facteur de puissance en avance de 0,8 :


= × 0.8 = 200 × 0.8 = 160

= − = (200) − (160) ≅ 120

b. Au poste, la puissance réelle totale est :


= + à + = 100 + 255 + 160 = 515
La puissance réactive totale est :
= + à = 0 + 158 = 158
Ainsi, un moteur synchrone surexcité fonctionnant sans la charge mécanique liée à son
arbre peut fournir la puissance réactive en avance. Ainsi, la puissance réactive nette en retard
que doit être fournie par le poste est la différence entre la puissance réactive fournie par le
moteur synchrone et la puissance réactive requise par les charges du moteur asynchrone (à
induction) :
Charge du moteur à induction (synchrne) requise 158 kvar
Moteur synchrone fourni 120 kvar
La sous-station doit fournir 38 kvar
c. Les kVA de la sous-station sont :

= + = 515 + 38 = 516.4

Le facteur de puissance de la sous-station (poste) est


515
= = = 0.997
516.4
Exemple 2 :

2 Ens : L.Boufenneche
Master1 Rés. de. Trans. et. De. Distr

Supposons qu'une charge absorbe 80 kW et 60 kvar à un facteur de puissance de 0,8. Il


est nécessaire que son facteur de puissance soit amélioré de 80% à 90% en utilisant des
condensateurs. Déterminez la quantité de puissance réactive à fournir en utilisant des
condensateurs.
Solution :
Sans condensateurs à FP = 0,8
Puissance active = 80 kW
Puissance réactive = 60 kvar
Ainsi, l'exigence en kVA de la charge est :
S = (802+602)1/2 = 100 kVA
Avec condensateurs à FP = 0,9
P = 80 kW
S ≅ P/FP = 80/0.9 ≅ 88.9 kVA
Q de la ligne=(88.92+802)1/2=38.7 kvar
Par conséquent, la ligne fournit 38,7 kvar et la charge a besoin de 60 kvar, et le
condensateur fournit la différence, ou
Qcapacité = 60 - 38,7 = 21,3 kvar
Comme illustré à la figure ci-dessous.

Exemple 3
Supposons qu'une certaine charge absorbe un courant active (IR) de 2 A et un courant
réactive (Ix) de 2 A.
Déterminez la quantité de courant total qu'il absorbe.
Solution
La réponse n'est pas la suivante!
(2 A) + (2 A) = 4 A
La bonne réponse peut être trouvée à partir des relations triangulaires suivantes :

3 Ens : L.Boufenneche
Master1 Rés. de. Trans. et. De. Distr

(Courant actif2) + (Courant réactif2) = (Courant total2)= 22 + 22 = 8


Donc, Courant total = 2.83 A
La figure ci-après montre le diagramme des composants du courant.

Exemple 4 :
Supposons qu'un circuit câblé de 460 V est évalué à 240 A mais qu'il supporte une charge de
320 A à un facteur de puissance de 0,65. Déterminez le kvar du condensateur nécessaire pour
réduire le courant à 240 A.
Solution :
= √3 × × = √3 × 460 × 320 = 254.96
= × = 254.96 × 0.65 = 165.72
Les kVA correspondantes à 240 A sont :
= √3 × 460 × 240 = 191
Ainsi, le facteur de puissance de fonctionnement correspondant à la nouvelle charge est :
165.72
= = = = 0.8667
191.2
Les kvar des capacités requises sont :
= 165.72 × tan( 0.8667) = 165.72 × tan(29.92° ) ≅ 95.38

Exemple 5 :
Supposons qu'une unité de turbine de 1 000 kW (ensemble turbogénérateur) ait une
capacité de turbine de 1 250 kW. Elle fonctionne à une charge nominale de 1250 kVA à un
facteur de puissance de 0,85. Une charge supplémentaire de 150 kW à un facteur de puissance
de 0,85 doit être ajoutée. Déterminez la valeur des condensateurs nécessaires pour ne pas
surcharger la turbine ni le générateur.
Solution
Charge d'origine : P=1000 kW

4 Ens : L.Boufenneche
Master1 Rés. de. Trans. et. De. Distr

= − = 1250 − 1000 = 750


Charge additionnelle : P=150 kW
150
= = = 200
0.85

= − = 200 − 150 = 132.29


La charge totale :
= 1000 + 150 = 1150
= 750 + 132.29 = 882.29
Le facteur de puissance de fonctionnement minimum pour une charge de 1150 kW et ne
dépassant pas la puissance nominale en kVA du générateur est :
1150
= = = 0.92
1250
Les kvar maximales de la charge pour cette situation est :
= (0.92) = 23.073918°
= 1150 × tan( ) = 1150 × tan(23.073918°) ≅ 489.9
Ainsi, les condensateurs doivent fournir la différence entre les kvar totales de la charge
et les kvar admissibles par le générateur, ou :
= 882.29 − 489.9 = 392.39
Exemple 6 :
Supposons qu'un moteur à induction (asynchrone) triphasé connecté en étoile de 500 hp,
60 Hz, et 4160 V a un rendement à pleine charge (η) de 88% et un facteur de puissance en
retard de 0,75 et qu'il est connecté à un départ. Si on veut corriger le facteur de puissance de
la charge à un facteur de puissance en retard de 0,9 en connectant trois condensateurs à la
charge, déterminer :
a. La valeur de la batterie de condensateurs, en kilovars
b. La capacité de chaque unité si les condensateurs sont connectés en triangle, en microfarads
c. La capacité de chaque unité si les condensateurs sont connectés en étoile, en microfarads
Solution :
a. La puissance absorbée du moteur à induction peut être trouvée comme :
1 hp=0.7457 kW
500ℎ × 0.7457
= = = 423.69
0.88
La puissance réactive du moteur au facteur de puissance non corrigé est :
= = 423.69 tan( 0.75) = 373.7

5 Ens : L.Boufenneche
Master1 Rés. de. Trans. et. De. Distr

La puissance réactive du moteur au facteur de puissance corrigé est :


= = 423.69 × tan( 0.90) = 205.2
Par conséquent, la puissance réactive fournie par la batterie de condensateurs est :
= − = 373.7 − 205.2 = 168.5
Par conséquent, en supposant que les pertes dans les condensateurs sont négligeables, la
valeur nominale de la batterie de condensateurs est 168,5 kvar.
b. Si les condensateurs sont connectés en triangle comme indiqué sur la figure a, le courant de
ligne est :

l
168.5
= = = 23.39
√3 × √3 × 4.16
23.39
: = = = 13.5
√3 √3
Ainsi, la réactance de chaque condensateur est :
4160
= = = 308.11 Ω
13.5
Et par conséquent, la capacité de chaque unité, si les condensateurs sont connectés en triangle, est :
10 10
= = = 8.61
2 × 60 × 308.11
c. Si les condensateurs sont connectés en étoile comme le montre la figure b,
= = 23.39
4160
é : = = = 102.70 Ω
√3 × 23.39
Ainsi, la capacité de chaque unité, si les condensateurs sont connectés en étoile, est :
10 10
= = = 25.82
2 × 60 × 102.70

6 Ens : L.Boufenneche