Vous êtes sur la page 1sur 2
Dakar le 29 janvier 2021 Présidence de la République du Sénégal Avenue Léopold Sédar Senghor BP : 4026, Dakar Objet/ information pour son Excellence, Monsieur Macky Sall, Président de la République Sénégal A attention de son Excellence, Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal Monsicur le Président, C'est un honneur de vous adresser ces quelques lignes, en tant que premigre autorité de la République du Sénégal. Il s’agirait dans cette lettre de vous expliquer ma situation personnelle actuelle et la raison de ma présence dans votre beau pays, réputé pour son hospitalité, son respect pour les droits humains et son rayonnement démocratique En effet, je voudrais d’abord vous dire que je suis chaleureusement attaché a ce beau pays francophone et son peuple, Au Sénégal, je sens cette liberté, le charme de son peuple a travers l'expression et le rayonnement de sa richesse culturelle véhiculée par la langue frangaise. Le pays de ce grand homme des lettres et homme politique, le Président Léopold Sédar Senghor, francophone et francophile. Moi- méme, je me réclame de la lignée des francophiles, formé par la France pour la profession de ‘gendarme done, socialiser des savoirs-faires frangais et passionné de la culture frangaise. Vous étes I’héritier de ces grands hommes politiques sénégalais qui vous ont précédé a la téte de votre pays, en méme temps, vous héritez aussi d’une grande richesse culturelle portée par des hommes et des femmes qui ont fait rayonner votre pays a travers sa culture et la langue frangaise dans l'espace francophone et dans d'autres horizons. Je vous félicite pour ce travail de contimuité tracé par vos prédécesscurs pour la promotion de votre pays a travers la qualité d’une gouvernance visionnaire, et pour le gigantesque travail que vous déployez pour inscrire le Sénégal dans des sillages des pays afticains qui fixent leurs orbites pour I’émergence économique. Egalement, je suis fitre de votre engagement permanent et au quotidien pour construire Punité et la cohésion de la nation sénégalaise, de votre investissement dans une diplomatie active pour promouvoir la démocratie, le développement ct de vos engagements sécuritaires pour lutter contre lextrémisme Porté par Ic terrorisme dans la région Ouest-africaine et ailleurs en Afrique. Sur tous ces registres précités, votre leadership politique est en phase avec les besoins de notre Continent et les enjeux mondiaux liés & la sécurité et au développement durable. Avec un appui soutenu et conséquent de la part de vos partenaires au développement, je penise que vous pouvez artiver & répondre aux défis du développement de votre pays. L’Aftique a besoin d’un Sénégal fort, stable et démocratique. Pour ma part, je constate les transformations réalisées & Dakar. C’est une traduction de votre volonté Politique assumée et de votre engagement affirmé pour répondre au plein épanouissement de vos concitoyens. Votre grandeur esprit est visible dans ces actes que vous posez. pour vos conecitoyens. Monsieur le Président, Ainsi, je viens chez vous, parce que j’ai besoin de votre soutien dans cette phase difficile de ma vie. J'ai la force et l’énergie et la volonté de m’en sortir. Mais, j'ai besoin d’un geste de soutien, car dans une ceuvre collective comme celle que je voudrais porter pour mon pays, il est trés difficile d’avancer seul Par ailleurs, dans mon pays j'ai battu un capital de confiance importante avec mes compatriotes tchadiens et un réseau de capital social trés diversifié dans la région de la CEMAC. Si vous me voyez rentrer dans votre pays dans incognito, c’est parce que je suis traqué par les autorités tchadiennes. Permettez-moi, de vous rappeler que sous I’égide de 'ONU et par ma bonne volonté, j’ai depuis 2012 déposé les armes et exprimé mon engagement solennel devant le gouvernement tchadien et la communauté internationale d’utiliser mon parti le FPR (FPR, Front Populaire pour le Redressement) pour exprimer mes projets politiques. Car usage de espace politique par les partis politiques est garanti dans notre Constitution. Nonobstant cet engagement, les autorités Tchadiennes me pergoivent comme un ennemi, en continuant &m’harceler, me marginaliser et de me criminaliser. Ft je constate malheureusement, que ces autorités ne sont pas prétes a me laisser un espace des libertés d’actions minimales garanties pourtant dans notre Constitution et ceci malgré ma main tendue envers ces demiéres a chaque occasion. ‘A Fautre bout, je suis conscient de la relation amicale qui prévaut entre le Sénégal et le Tchad, et les réticences que vous pouvez avoir de ma présence sur votre sol. Mais, en vertu du droit intemational et des droits de l'homme, j’estime tout citoyen doit étre protégé lorsque sa sécurité et sa vie sont menacées, c'est ce qui est mon cas actuellement, sans trop exagérer les Autorités de mon pays planifient un agenda contre moi (je ne pourrais pas dire exactement de quoi il s’agirait). Aprés six (6) ans de détention injuste par la justice tchadienne, et volant faire un bilan de santé, je me suis rendu au Nigéria au courant du mois de décembre pour mes soins médicaux, mais, le gouvernement de N'Djamena a contraint le Nigeria 4 me chasser de son sol malgré mon état de santé. Tels sont quelques éléments factuels de blocage sur lesquels je fais face depuis une vingtaine d’années, ce manque de reconnaissance de la part des autorités actuelles a mon égard, et la volonté notoire de confisquer lespace politique tchadien, malgré tous les recours Iégaux devant permettre & mon parti (FPR, Front Populaire pour le Redressement) de fonctionner comme le stipule les documents ci-joints, C’est pourquoi, j’ai fini par intégrer que le Président, le Marechal Idriss Deby Itno n’est pas disposé & avoir une approche de dialogue franc et ouvert sans qu'il ne resuscite et projette ses arriéres pensés politico-sécuritaire fixatives sur moi. Je rappelle que ce sont aussi ces mémes autorités qui portent la responsabilité de plusieurs échecs, en faisant passer aux oubliettes les médiations que j'ai mené avec les personnalités qui étaient animées de bonne volonté pour nous mettre sur le chemin de la réconciliation. Je planifie mon agenda de mobilisation électorale et politique, je compte me porter candidat face au Président sortant pour les élections présidentielles tchadiennes, prévues en avril 2021, car je dispose une base électorale solide. Je conclu ma note en sollicitant une audience auprés de vous, Excellence, Monsieur le président de la République, afin de mettre en lumiére d'autres aspects qui ne sont pas développés dans cette lettre. Avec mes considérations et ma reconnaissance, je vous prie Excellence, Monsieur le Président, de recevoir mes sincéres salutations les plus distinguées. Général Baba Ladde