Vous êtes sur la page 1sur 10

2007

2 0 0 7 Enquête Typologie des comportements et des attentes des Internautes vis-à-vis des sites
2 0 0 7 Enquête Typologie des comportements et des attentes des Internautes vis-à-vis des sites
2 0 0 7 Enquête Typologie des comportements et des attentes des Internautes vis-à-vis des sites

Enquête

2 0 0 7 Enquête Typologie des comportements et des attentes des Internautes vis-à-vis des sites
2 0 0 7 Enquête Typologie des comportements et des attentes des Internautes vis-à-vis des sites
2 0 0 7 Enquête Typologie des comportements et des attentes des Internautes vis-à-vis des sites

Typologie des comportements et des attentes des Internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques sur la France

Rapport de synthèse

Novembre 2007

sur la France Rapport de synthèse Novembre 2007 À quoi servent les nouvelles technologies si vous
sur la France Rapport de synthèse Novembre 2007 À quoi servent les nouvelles technologies si vous

À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en profitez pas.

Description des groupes

25%

Les Internautes convaincus

20%

Les réfractaires à Internet

19%

Les bloggeurs

16%

20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en
20% Les réfractaires à Internet 19% Les bloggeurs 16% Les chercheurs d'idées 12% Les opportunistes en

Les chercheurs d'idées

12%

Les opportunistes en recherche de prix bas

9%

Les acheteurs d'hébergement

Groupe 1 : les Internautes convaincus (25%)

Intérêt vis-à-vis des fonctionnalités et contenus des sites Internet touristiques dédiés à la France :

Profil et usage en matière de vacances :

un intérêt très développé pour de l’information leur permettant de construire leur voyage et

plutôt des urbains de CSP élevées, âgés de moins de 50 ans réalisant de courts séjours.

d’acheter en ligne.

q

Une population essentiellement étrangère avec une forte proportion d’Américains.

q

La quasi-totalité se déclare intéressée voire très

intéressée par toutes les informations contenues dans un site Internet consacré à la France (infor- mations pratiques) et toutes les fonctionnalités pro- posées (visites virtuelles, téléchargement de brochures,

q

Autant de femmes que d’hommes (contre 42% de femmes pour l’ensemble) et 85% sont âgés de moins de 50 ans.

paiement en ligne).

q

Majoritairement issus d’une CSP supérieure (63% contre 53%).

q

Ils se distinguent des autres par leur préférence à :

- trouver des outils pour construire eux-mêmes leur circuit (59% contre 54% pour l’ensemble),

q

Plutôt résidants d’une zone urbaine (39% résident dans une ville de plus de 100 000 habitants contre 33%).

- consulter les informations des sites touristiques directement en ligne (87% contre 84%),

q

Avec des revenus plutôt élevés (68% ont des

Ils effectuent plutôt des week-end prolongés en

- préparer leurs visites en téléchargeant des fiches descriptives (37% contre 33%) ou des vidéos (29% contre 20%).

q

revenus moyens ou élevés contre 58%).

q

Les sites répondants le mieux à leurs attentes sont les portails d’informations (comme pour l’ensemble) mais

France (68% en ont déjà effectué un au cours des 24 derniers mois contre 58% au global).

également plus significativement les sites de compagnies aériennes, les sites de voyages dégriffés ou encore les sites de guides touristiques.

q

Les trois quarts ont effectué un séjour touristique en ville (contre 59%) et la même part a séjourné à l’hôtel (contre 59%).

q

Pour eux, un site touristique sur la France doit regrouper toutes les qualités possibles à savoir en priorité la possibilité de visualiser les prestations, évènements, calculs d’itinéraires.

q

Ils sont très actifs (shopping, activités de plein air, sorties, randonnée pédestre…) et effectuent tous types de visites (musées, grandes villes, marchés, grands sites touristiques…).

Usage - préparation des vacances :

une préparation avec une utilisation intensive d’Internet pour la recherche d’informations mais également pour la réservation et l’achat.

q Hormis Internet, pour préparer leurs vacances en France, ils utilisent tous types de documents en particulier des brochures, dépliants gratuits (53% contre 44%), les agences de voyages (49% contre 34%) ou les offices de tourisme (40% contre 29%).

q La quasi-totalité déclare visiter des sites Internet pour tous les motifs proposés, et plus particulièrement pour la recherche d’informations ou la réservation (significativement plus souvent que l’ensemble). Également, ils recherchent plus souvent des informa- tions sur Internet concernant les hébergements (82% contre 56%), les séjours/voyages (75% contre 43%) ou les billets d’avion (40%).

q Pour leurs vacances en France, la grande majorité effectue des achats ou réservations via Internet, par exemple, 85% réservent leurs hébergements (contre 60%), 76% achètent des billets d’avion (44%) et 73% réservent des voyages (contre 42%).

Une cible :

- expérimentée sur Internet,

- qui s’informe via Internet sur toutes les étapes de leur séjour,

- assez aisée, très active pendant les vacances,

- achetant et/ou réservant ses séjours via Internet,

- voyageant plutôt vers des destinations urbaines pour de courts séjours.

réservant ses séjours via Internet, - voyageant plutôt vers des destinations urbaines pour de courts séjours.

Groupe 2 : les chercheurs d’idées (16%)

Intérêt vis-à-vis des fonctionnalités et contenus des sites Internet touristiques dédiés à la France :

Profil et usage en matière de vacances :

un intérêt très développé pour les informations leur permettant de construire leur voyage. Des réticences vis-à-vis des achats en ligne. En retrait sur la réservation.

des pratiques touristiques "traditionnelles" pour la France : séjour d’une semaine à la mer et de découverte via la promenade.

q

La quasi-totalité se déclare plus intéressée que la moyenne par toutes les informations contenues dans

q

Principalement des Allemands, Belges, Français et Espagnols (peu d’anglo-saxons).

un site Internet consacré à la France (informations pratiques) et par certaines fonctionnalités proposées hormis le paiement en ligne, la possibilité d’accéder au site par le téléphone mobile ou de télécharger des

q

Autant de femmes que d’hommes (contre 42% de femmes pour l’ensemble). 57% sont âgés entre 35 et 64 ans.

visites sur un téléphone, PDA ou GPS.

q

Une forte proportion de CSP inférieure (32% contre 20%),

q

Ils se distinguent des autres par leur préférence à :

q

- trouver des outils pour construire eux-mêmes leur circuit (62% contre 54% pour l’ensemble), - préparer leurs visites en téléchargeant des fiches descriptives (39% contre 33%) ou en téléchargeant des vidéos (23% contre 20%).

q

Plus souvent résidants d’une zone rurale ou une ville de moins de 20 000 habitants (50% contre 39%),

Plutôt des séjours d’au moins une semaine (35% d’entre eux ont effectué exclusivement des séjours d’au moins une semaine contre 27%).

q

Les sites répondants le mieux à leurs attentes sont les portails d’informations (59% contre 54% pour l’en-

q

Une préférence pour les séjours à la mer (50% contre 45%).

semble) mais également plus significativement les sites d’hébergement ou les sites d’organismes publics (office de tourisme, Comité Régional du Tourisme…).

q

Lors de leurs vacances, ils se dirigent vers la visite de villages (63% contre 53%) ou la rencontre d’artisans ou de producteurs locaux (24% contre 21%). Près

q

Pour eux, un site touristique consacré à la France doit surtout offrir la visualisation des prestations sur une carte, être précis et être mis à jour régulièrement.

des trois quarts d’entre eux ont pour principale activité la promenade ou la baignade (contre 67% pour l’ensemble).

Usage - préparation des vacances :

Internet : un outil d’information pour aider à la préparation du séjour mais pas un vecteur utilisé pour les achats.

q Hormis Internet, pour préparer leurs vacances en France, ils utilisent tous types de documents en particulier des brochures, dépliants gratuits (53% contre 44%), les agences de voyages (49% contre 34%) ou les offices de tourisme (40% contre 29%).

q La quasi-totalité déclare visiter des sites Internet pour tous les motifs proposés, et plus particulièrement pour la recherche d’informations ou la réservation (significativement plus souvent que l’ensemble). Également, ils recherchent plus souvent des informa- tions sur Internet concernant les hébergements (82% contre 56%), les séjours/voyages (75% contre 43%) ou les billets d’avion (40%).

q Pour leurs vacances en France, la grande majorité effectue des achats ou réservations via Internet, par exemple, 85% réservent leurs hébergements (contre 60%), 76% achètent des billets d’avion (contre 44%) et 73% réservent des voyages (contre 42%).

Une cible :

- d’expérimentés sur Internet,

- CSP moyen moins, de zones non urbaines,

- qui "monte" elle-même son séjour et donc privilégie, les sites Internet avec visuels, cartes… ,

- qui visite et découvre le territoire et va à la rencontre des producteurs locaux et de la population locale,

- qui rechigne à régler par Internet,

- à destination du littoral pour de longs séjours.

la population locale, - qui rechigne à régler par Internet, - à destination du littoral pour

Groupe 3 : les bloggeurs acheteurs (19%)

Intérêt vis-à-vis des fonctionnalités et contenus des sites Internet touristiques dédiés à la France :

des Internautes à la recherche d’échanges, d’interactivité (aussi bien via les sites d’informations, que via les échanges d’expériences entre Internautes) et d’informations sur les activités, loisirs potentiellement accessibles.

q Une très large majorité s’intéresse aux informations disponibles sur les sites Internet consacrés à la France mais moins à celles liées aux hébergements. Néanmoins, ils s’intéressent aussi largement aux fonctionnalités proposées telles que la recherche par proximité géographique ou la possibilité de payer en ligne.

q Ils se distinguent des autres par leur préférence pour :

- les circuits de découverte globale d’un territoire (23% contre 19% pour l'ensemble) et les circuits thématiques (27% contre 15%), - la préparation de leurs visites en téléchargeant des commentaires sonores pour leur téléphone, lecteur MP3 ou PDA (12% contre 4%) ou en téléchargeant des circuits sur leur GPS (15% contre 12%).

q En comparaison par rapport à l’ensemble, ils re- cherchent plus souvent des sites personnels, blogs pour la préparation de leurs vacances (16% les visitent souvent contre 11%).

q Plus particulièrement pour eux que pour les autres cibles, un site Internet touristique dédié la France doit être interactif (31% contre 25%).

Profil et usage en matière de vacances :

de jeunes hommes urbains, de CSP supérieure, actifs, aux loisirs et visites diversifiées.

q

Une forte proportion d’Américains et d’Italiens.

q

Majoritairement des hommes (69% contre 58%). 65% ont moins de 30 ans.

q

Plus souvent issus d’une CSP supérieure (56% en ligne avec la moyenne).

q

4 sur 10 résident dans une ville de plus de 100 000 habitants, hors Paris (40% contre 33%).

q

Des personnes issues de foyers avec des revenus élevés (18% contre 13%).

q

Ils effectuent tous types de séjours (au moins une semaine, week-end normal ou week-end prolongé) et plus souvent que l’ensemble des répondants (5,3 en moyenne au cours des 24 derniers mois contre 4 pour l’ensemble).

q

Par rapport à l’ensemble, ils se dirigent plus souvent vers des séjours à la mer (55% contre 45%) ou à la montagne (30% contre 23%).

q

Lors de leurs vacances, ils se différencient des autres cibles en visitant plus significativement les parcs d’activités, de loisirs, les parcs nationaux naturels, les sites scientifiques ou en participant aux manifestations et évènements sportifs. Ils sont d’autre part très actifs, en pratiquant notamment la randonnée pédestre ou à vélo.

Usage - préparation des vacances :

une recherche de partage d’informations, d’interactivité sur les destinations (agences, bouche-à-oreille). Internet : un confort pour l’aide au choix des activités et un outil pratique pour réserver et acheter.

q Hormis Internet, pour préparer leurs vacances en France, ils ont plus souvent recours que l’ensemble des répondants à leurs amis et famille (56% contre 51%), aux agences de voyages (43% contre 34%) et à la presse (30% contre 22%).

q La quasi-totalité déclare visiter des sites Internet pour tous les motifs proposés, plus particulièrement pour de la recherche d’informations ou la réservation (significa- tivement plus souvent que l’ensemble).

q Également, ils recherchent davantage des informations sur Internet concernant des billets d’avion (44% contre 40%), les billets de train (29% contre 25%) ou des locations de voiture (19% contre 16%). Parallèlement, ils effectuent tous types d’achats ou de réservations sur Internet (hébergements, billets d’avion, des voyages…).

Une cible :

- de jeunes actifs, "branchés" nouvelles technologies,

- CSP plus, "rurbains", multi-partants, multi-destinations,

- qui privilégie le ludique, l’interactivité des sites,

- très sensible au marketing "viral" (amis, expériences, blogs…),

- qui recherche des informations plutôt hors hébergements :

organisation, activités, lieux culturels, manifestations…

- qui réserve et achète en ligne.

hébergements : organisation, activités, lieux culturels, manifestations… - qui réserve et achète en ligne. 4

4

Groupe 4 : les opportunistes en recherche de bon plans (12%)

Intérêt vis-à-vis des fonctionnalités et contenus des sites Internet touristiques dédiés à la France :

Profil et usage en matière de vacances :

des intérêts peu marqués pour les informations "classiques", utilisation plus marquée de portails ou sites de transporteurs.

des hommes, plutôt âgés, de CSP supérieure pratiquant un tourisme urbain, culturel ou gastronomique.

Nécessaire présence des disponibilités en matière d’hébergement.

q

Une forte proportion d’Anglais ou d’Américains.

q Ils sont globalement moins intéressés que les autres cibles par les informations contenues dans

q

Majoritairement des hommes (62% contre 58%). 55% ont plus de 35 ans.

les sites tels que des idées de séjours ou des

q

Plus souvent issus d'une CSP supérieure (65% contre

informations météorologiques.

53%).

q Ils se distinguent des autres par leur préférence à l’utilisation d’outils pour construire eux-mêmes leurs circuits (61% contre 54% pour l'ensemble).

q

4 sur 10 résident dans une ville de plus de 100 000 habitants, hors Paris (39% contre 33%).

q En comparaison par rapport à l’ensemble, pour la préparation de leurs vacances, ils recherchent plus

q

Des personnes issues de foyers avec des revenus moyens (49% contre 45%).

souvent l’accès à des moteurs de recherche (56% contre 52% pour l’ensemble) et des sites de compa- gnies aériennes/ferroviaires (50% contre 34%).

q

Ils optent plus souvent pour des week-ends prolongés (63% contre 58%). 39% ont réalisé un seul séjour sur les 24 derniers mois (contre 32%).

q Plus particulièrement pour eux que pour les autres cibles, un site Internet touristique dédié la France doit apporter des informations exactes, précises et doit

q

Les trois quarts d’entre eux choisissent une destination urbaine (contre 59%) et la majorité séjourne à l’hôtel.

offrir la possibilité de réserver en ligne et de visualiser les disponibilités.

q

Durant les vacances, leurs visites de prédilection sont les musées, monuments, les grands sites touris- tiques, les grandes villes ou les marchés locaux. Les trois quarts sont attirés par la gastronomie sur le lieu de vacances. Il se distinguent aussi par la forte part à faire du shopping (87% contre 81%).

Usage - préparation des vacances :

des Internautes à la recherche d’opportunités via les conseils de leurs proches.

q Hormis Internet, pour préparer leurs vacances en France, ils ont recours à leurs amis et famille (49% en ligne avec la moyenne).

q Ils visitent les sites Internet principalement pour comparer les prix (63% contre 54%), visiter leur lieu de vacances (60% contre 54%) ou pour régler les achats liés à leurs vacances (54% contre 35%). D’autre part, ils effectuent tous types d’achats ou de réservations sur Internet (hébergements à 82%, billets d’avion à 72%, …).

q Également, ils recherchent plus souvent des informations sur Internet concernant des hébergements (67% contre 46%), les billets d’avion (63% contre 40%) et des billets de train (31% contre 25%).

Une cible :

- des CSP moyen plus, vivant en zone urbaine,

- favorisant les courts séjours urbains (shopping),

- qui prépare son séjour et attend une information précise et exacte,

- moins "mobile" que les autres (peu de séjours),

- à la recherche d’opportunités tarifaires.

exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.
exacte, - moins "mobile" que les autres (peu de séjours), - à la recherche d’opportunités tarifaires.

Groupe 5 : les acheteurs d’hébergements (9%)

Intérêt vis-à-vis des fonctionnalités et contenus des sites Internet touristiques dédiés à la France :

Profil et usage en matière de vacances :

une cible moins internaute qui utilise l’outil Internet essentiellement pour rechercher des

les Internautes les plus âgés, habitants surtout en zones rurales.

hébergements.

q

Une forte proportion d’Internautes venant du Benelux.

q

La majorité déclare être intéressée par les informations contenues dans un site Internet consacré à la France

q

Une petite majorité d’hommes (53% en ligne avec la moyenne). 67% ont plus de 35 ans.

(informations sur les itinéraires notamment), et plus significativement par celles liées aux hébergements.

q

Une part plus importante d’inactifs (33% contre 27%).

q

Ils ne s’attachent pas à toutes les fonctionnalités proposées par les sites, telles que les visites virtuelles.

q

Un tiers réside dans une ville de moins de 2 000 à 20 000 habitants (contre 26%).

Cependant, ils restent intéressés par la possibilité de connaître en ligne les disponibilités des héber- gements.

q

Ils effectuent tous types de séjours (55% un séjour d’au moins une semaine et 55% un week-end prolongé).

q

Ils se distinguent des autres par leur préférence à :

q

Près de la moitié choisissent une destination urbaine

- trouver des outils pour construire eux-mêmes leur circuit (64% contre 54% pour l’ensemble),

(part inférieure à la moyenne : 59%) et 45% optent pour la mer (en ligne avec la moyenne).

- consulter les informations des sites touristiques directement en ligne (88% contre 84%) ou après les avoir reçues par courrier postal (30% contre 25%),

q

Pendant leurs vacances, près de 7 sur 10 pratiquent des activités de plein air (en ligne avec la moyenne).

- préparer leurs visites sans télécharger de documents (54% contre 32%).

q

Les sites répondants le mieux à leurs attentes sont les sites d’hébergement (59% contre 44% pour l’ensem- ble) ou encore les sites d’organismes publics (43% contre 29%).

q

Pour eux, un site touristique sur la France doit surtout être mis à jour régulièrement (59%), précis dans les informations (56%), être étendu dans son contenu (42%) et offrir la possibilité de visualiser les dispo- nibilités (52%).

Usage - préparation des vacances :

une cible recherchant et achetant son hébergement sur Internet.

q Hormis Internet, pour préparer leurs vacances en France, ils utilisent particulièrement des brochures, dépliants gratuits (49% en ligne avec la moyenne).

q 86% visitent les sites Internet pour imprimer des informations touristiques (en ligne avec la moyenne). Il s’agit du seul véritable motif de visite.

q Ils recherchent plus souvent des informations sur Internet concernant les hébergements. La quasi- totalité n’a effectué aucun achat sur Internet au cours des 24 derniers mois, juste des réservations d’hébergement pour 55% d’entre eux.

Une cible :

- plus âgée, vivant en zone rurale,

- avec des pratiques touristiques diversifiées,

- qui est moins expérimentée sur Internet, parfois "infidèle", (recours aux brochures et dépliants),

- qui n’achète pas sur Internet,

- moins sensible aux "habillages" technologiques mais qui veut connaître à minima les disponibilités des hébergements,

- qui s’informe sur Internet sur toutes les étapes de son séjour,

- assez aisée, active lors des vacances,

- réservant son séjour via Internet.

toutes les étapes de son séjour, - assez aisée, active lors des vacances, - réservant son

6

Groupe 6 : les réfractaires à Internet (20%)

Intérêt vis-à-vis des fonctionnalités et contenus des sites Internet touristiques dédiés à la France :

Profil et usage en matière de vacances :

des Internautes montrant peu d’intérêt vis-à- vis des informations et fonctionnalités

des Internautes peu mobiles, privilégiant des séjours chez des parents ou amis.

d’Internet.

q

Plutôt de Français ou des Hollandais,

q

La grande majorité de cette cible a un intérêt très faible pour les informations contenues dans un site

q

Majoritairement des hommes (62% contre 58%) âgés de 38 ans en moyenne (contre 37 ans),

Internet consacré à la France (informations pratiques) et pour les fonctionnalités proposées (visites virtuelles, téléchargement de brochures, paiement en ligne).

q

Un tiers d’inactifs (contre 27%),

 

q

Plutôt résidants d’une zone rurale (18% contre 13%),

q

La moitié n’utilise pas les fonctionnalités de téléchar-

gement pour préparer leurs visites (contre 32% pour l'ensemble).

q

Avec des revenus plutôt bas (38% contre 29%).

q

Les sites répondants le mieux à leurs attentes sont les portails d’informations (comme pour l’ensemble) mais également plus significativement les sites person- nels/blogs.

q

Ils voyagent assez peu (39% ont réalisé un voyage au cours des 12 derniers mois contre 32%), il s’agit plutôt de séjours d’au moins une semaine ou de week-ends prolongés.

q

Le critère le plus important pour un site touristique dédié à la France est l’exactitude des informations fournies.

q

42% séjournent à l’hôtel (significativement moins que la moyenne) et un sur trois séjourne chez des parents ou amis (en ligne avec la moyenne).

 

q

Durant les vacances, ils sont peu actifs (3% ne pratiquent aucune activité) et lorsqu’ils pratiquent, ils optent pour des activités de plein air.

Usage - préparation des vacances :

des Internautes privilégiant le bouche-à-oreille, ayant peu recours aux réservations et achats en ligne.

q Hormis Internet, pour préparer leurs vacances en France, ils ont recours aux conseils de la famille ou des amis (51% en ligne avec la moyenne).

q Près de la moitié ne visite les sites pour aucun des critères proposés (comparer les prix, visualiser les itinéraires…) ni même pour des billets de train ou pour des hébergements. De la même manière, pour leurs vacances en France, 57% n’effectuent aucun achat ni aucune réservation via Internet.

Une cible :

- ayant peu d’intérêt vis-à-vis des contenus et fonctionnalités des sites touristiques sur la France,

- peu mobile,

- qui ne réserve ou n’achète pas sur Internet,

- "une population plutôt réfractaire vis-à-vis de l’outil Internet pour l’organisation de leurs voyages touristiques".

plutôt réfractaire vis-à-vis de l’outil Internet pour l’organisation de leurs voyages touristiques". 7

Positionnement des groupes

France Grande-Bretagne Belgique Allemagne Pays-Bas Espagne Italie États-Unis
France
Grande-Bretagne
Belgique
Allemagne
Pays-Bas
Espagne
Italie
États-Unis

20%

Les réfractaires à Internet

a

 

Recherche

 

d’informations

générales

16%

Les chercheurs d'idées

   

CSP inférieure

Fréquence

 

Fréquence

de visite

de visite

faible

élevée

 

25%

Les Internautes

   

convaincus

 
    CSP supérieure 19%
 

CSP supérieure

19%

12%

Les opportunistes en recherche de prix bas

9%

Les acheteurs d'hébergement

Inactifs

Réservation

 
 

paiement

c

c

a

Les bloggeurs

8

Les Éditions de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007

de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007 À quoi servent les
de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007 À quoi servent les
de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007 À quoi servent les
de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007 À quoi servent les
de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007 À quoi servent les
de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007 À quoi servent les
de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007 À quoi servent les
de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007 À quoi servent les
de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007 À quoi servent les
de la Salamandre • 06 81 08 26 61 • Novembre 2007 À quoi servent les

À quoi servent les nouvelles technologies si vous n'en profitez pas.

Ardesi

9, place Alfonse Jourdain - 31000 Toulouse Téléphone : 05 67 77 76 76 - Télécopie : 05 67 77 76 77 Courriel : contact@ardesi.fr - Site Internet : www.ardesi.fr - Blog : http://blog.ardesi.fr

Centres d'intérêt liés