Vous êtes sur la page 1sur 11

45 KOUTAYA A, KOUTAYA Y.

& GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

Public & Nonprofit Management Review


PNMReview Vol. 3.2 (2018)
Special Edition Colloquim
“Performance and Governance of Sport Organizations”
Published online December 31th 2018 in IMIST

ÉTUDE DES DIMENSIONS INTÉGRÉES DE LA


PROFESSIONNALISATION DES FOOTBALLEURS
MAROCAINS
STUDY OF THE INTEGRATED DIMENSIONS OF THE
PROFESSIONALIZATION OF MOROCCAN FOOTBALLERS

AYOUB KOUTAYA
YOUNES KOUTAYA
MOHAMMED GUEDIRA

Faculté Sciences de l’Education, Université Mohammed 5 de Rabat

Résumé
La professionnalisation, un terme qui connait un foisonnement inédit dans le champ de la formation et du
travail(Richard, 2008), elle présente une nouvelle dimension d’harmonisation des apprentissages avec les
situations professionnelles de travail. La professionnalisation des footballeurs ne déborde pas de cette tendance,
elle repose sur un processus cohérent entre les différentes étapes de la formation. En fait les mesures entremises
dans le champ de la formation des footballeurs ont engagé plusieurs intervenants à savoir la fédération, les
pouvoirs publics, les départements ministériels de tutelle et les clubs afin de concourir au rétablissement des
dysfonctionnements repéré dans le paysage footballistique national. Cette étude présente un cadre d’analyse
associant les dimensions sociales, économiques institutionnelles et juridique intégrées dans le processus de
professionnalisation des footballeurs, elle repose inéluctablement sur les textes institutionnels élaborés dans le
champ sportif.
Mots clés : formation, management des talents, sport professionnel, football.
Abstract
The Professionalization, a term who knows a profusion unreported in the field of training and work (Richard,
2008), it presents a new dimension for the harmonization of programming with the professional situations of
work. The Professionalization of footballers not overflowing with this trend, it is based on a coherent process
between the different stages of the training. In fact the measures girt in the field of the training of footballers
have committed several stakeholders namely the federation, the public authorities, the ministerial departments of
trusteeship and clubs in order to contribute to the restoration of malfunctions marked in the landscape National
Football. This study presents a framework of analysis involving the social dimensions, economic institutional
and integrated legal in the process of professionalization of footballers, it refitting bound to the institutional texts
developed in the field of sport.
Keywords : Training, management talent, professional sport, football.

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)
46 KOUTAYA A, KOUTAYA Y. & GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

Introduction
« Quoi qu'il en soit, on ne peut prétendre à de bons résultats sans avoir préparé, de façon
sérieuse et professionnelle, les équipes nationales aux compétitions continentales, régionales
et internationales ». À travers cet extrait de la lettre royale adressée aux participants aux
assises nationales du sport à Skhirate en 2008 1 , nous dénotons un message cuisant aux
responsables en charge de la chose sportive de revoir leur approche de préparation des élites
sportives. Depuis la tenue des assisses nationale, plusieurs projets ont vu le jour tels que:
l’édition de la loi 30-092 relative à l’éducation physique et aux sports, la création des centres
de formation en athlétisme et en football, l’entame du championnat professionnel en football
(saison sportive 2011/2012), la formation et la qualification des cadres techniques,
l’organisation des événements internationaux 3 …etc. Tous ces faits ont retracé un nouvel
épisode dans l’histoire du sport national, une orientation stratégique inédite pour la formation
et l’accompagnement des sportifs pour le haut niveau.
Le sport professionnel représente une mine d’or pour les praticiens qui souhaitent emprunter
une carrière sportive professionnelle, ses retombées économiques sont multiples : image de
marque, sponsoring, mobilité internationale…etc. Le football illustre clairement cette pléiade
de profit, il se positionne depuis toujours comme le roi des sports à l’échelon national, en
outreil accapare la plus grande attirance sociale et médiatique. Un enjeu de taille est misé plus
qu’autrefois sur le secteur de la formation des jeunes footballeurs : projet d’accompagnement
des centres formation 4 , mise à la disposition des clubs des cadres techniques qualifiés, le
lancement de l’académie Mohammed VI de football, se veut un pôle d’excellence et une
expérience pionnière en Afrique. En effet, un pari national qui traduit une forte volonté pour
remettre d’aplomb le football dans l’échiquier international.
La préparation des jeunes footballeurs à une carrière professionnelle est devenue un
investissement croissant des clubs professionnels soucieux de diversifier leurs ressources
financières5. Autrefois, il a été perçu comme une activité de socialisation et de développement
des capacités motrices de l’individu. Cette vision semble surpassée, vu les récents
changements propres au secteur professionnel footballistique : la marchandisation, la
médiatisation et la mondialisation, sont tous des facteurs qui ont contribué au renversement de
la donne sociale et sportive conféré à la pratique du football. Dans cet univers entouré des
enjeux économiques et financiers, la formation des jeunes pour une carrière professionnelle se
voit de plus en plus prometteuse.
D’ailleurs, la professionnalisation des footballeurs a constitué un objet d’étude pour de
nombreux chercheurs en domaine de sociologie et de géographie (Clément, 2013 ; Poli, 2010;
Bertrand 2011, 2008), leurs contributions ont enquêté des thématiques qui correspondent à
l’apprentissage, le comportement social au sein du centre de formation, l’hygiène de vie, le
marché de travail international, le recrutement des joueurs, etc. Toutefois, les recherches en
sociologie ont une part considérable dans l’éclaircissement des conditions d’accès au métier
du footballeur professionnel (Slimani, 2000).
De nos jours, l’analyse du processus de professionnalisation des joueurs engage d’autres
niveaux d’analyse non négligeable qui concerne notamment le management des talents, les

1
Extrait de la lettre royale adressée aux participants aux assises nationales des sports à Skhirate en octobre 2008.
2
la loi 30-09 relative à l’éducation physique et aux sports (EPS), promulguée par le dahir n°1-10-1du 24 août
2010 et publiée au bulletin officiel n° 5888 du 04 novembre 2010.
3
Coupe du monde des clubs de football saison sportive 2013 et 2014, Le Meeting international Mohammed VI
d'athlétisme en 2016
4
http://www.huffpostmaghreb.com/2016/03/15/frmf-maroc-sport
5
Le club de FC Barcelon ne recueille plus de 80% de ces joueurs professionnels issus de la Massia (centre de
formation du club, principal vivier qui alimente l’équipe professionnelle).

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)
47 KOUTAYA A, KOUTAYA Y. & GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

enjeux socio-économiques du football, les régulations réglementaires actuelles6…etc. De ce


fait, la question de la professionnalisation des footballeurs conditionne une analyse élargit des
différentes dimensions susceptibles de porter des réponses légitimes a ce récent phénomène
du football national.
Ces dernières années, le sujet de la formation et la professionnalisation des footballeurs a
coulé beaucoup d’encre dans la presse nationale qui a essayé de soulever le bât blesse de ce
secteur enrobé dans l’échec permanent. Notre problématique dans cette recherche entend
répondre aux questions relatives aux facteurs qui conditionnent cette prise en charge des
jeunes talents pour une carrière professionnelle en football, ainsi que sur les mesures mises en
place pour gérer et organiser l’accès à ce métier "footballeur professionnel".
Cette contribution essaye de porter un éclairage sur un sujet peu débattu dans les études
académiques au Maroc, il nous semble que sa complexité réside non seulement au niveau de
sa pluridisciplinarité (sociologie, psychologie, économie, droit…), mais aussi de
l’interprétation des motivations, des intentions et les enjeux qui conduisent les joueurs à
emprunter ce parcours sportif professionnel au détriment d’un parcours scolaire beaucoup
plus sûr. Pour ce faire, nous essaierons de montrer dans un premier lieu les enjeux
économiques derrière cette professionnalisation précoce des joueurs, puis dans une deuxième
partie nous présenterons les facteurs sociaux qui orientent les joueurs à substituer leur
parcours scolaire par un parcours sportif, ensuite nous exposerons dans la troisième partie les
mesures juridiques actuelles qui accompagne cette professionnalisation et la dernière partie
portera sur le cadre institutionnel engagé pour l’atteinte des objectifs escomptés.

1. Les enjeux économiques rattachés à la professionnalisation des footballeurs


Les clubs marocains du championnat professionnel se mettent en assaut pour acquérir les
meilleurs talents, le système de promotion-relégation 7 crée les conditions de cette course
effrénée qui chasse les clubs du haut de pavé (WAC, RCA, FAR…)8.En fait, les clubs garnis
des meilleures compétences footballistiques se voit plus chanceux de glaner les titres et les
trophées, à ce propos, les trois dernières saisons sportives de 2014 à 2017 le Wydad de
Casablanca s’affiche comme la vedette des clubs nationaux9. La formation des jeunes joueurs
de football est de nos jours une ressource concurrentielle et stratégique qui permet au club de
réaliser des performances sportives et financières. Certains clubs ont su comment rentabiliser
leur formation, comme c’est le cas du club Rachad Bernoussi10 dont ses finances dépendent
énormément du produit de transfert de leurs joueurs. En effet, cette industrie de fabrication
des joueurs professionnels nécessite une ingénierie pointue de formation, allant d’une
conception à un plan d’action, de la préformation à l’équipe professionnelle, ce processus
nécessite un arsenal de moyens et d’outils (ressources humaines, financières et logistiques).
Une formation de qualité pourrait constituer le point de départ de la fortune d’une équipe de
football.
1.1. La carrière professionnelle des footballeurs

6
https://resources.fifa.com/mm/document/affederation/administration/02/55/56/41/regulations on the status and
transfer ofplayersapril2015f_french.pdf
7
Le système promotion-relégation est un système ouvert qui organise les compétitions sportives, il favorise les
clubs dotés en ressources sportives et financières de culminer le sommet de classement.
8
WAC : Wydad Athlétic Club / FAR : Forces Armées Royale / RCA : Raja club Athlétic
9
Dans les trois saisons sportives (2014-2015 / 2015-2016 / 2016-2017) le club a pu empocher deux titres du
championnat professionnel, plus une figuration au demi-finale du champions league africain saison sportive
2015/2016.
10
Rachad Bernoussi, club évoluant en élite 2 du championnat professionnel, reconnu par sa capacité de
formation des joueurs talentueux tels que Safri, lambarki…etc.

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)
48 KOUTAYA A, KOUTAYA Y. & GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

Le marché du travail footballistique a connu de grandes mutations ces dernière années, la


publication de l’arrêt Bosman de 1995 11 a marqué un tournant majeur dans l’histoire du
transfert des joueurs, une libéralisation économique juridique a servi de tremplin pour le
marché économique du football (libre circulation des joueurs).Depuis une quinzaine d’année,
la valeur marchande des joueurs ne cesse d’augmenter, pour qu’il atteint des sommes
mirobolantes, il dépend non seulement de leur qualité technique, tactique, physique, mentale
et psychologique, mais aussi de leur évolution statutaire (joueur international)12.
En fait, les clubs marocains ont de moins en moins les compétences en matière de formation
des joueurs pour le haut niveau, malgré des efforts consentis dans ce sens, la formation des
joueurs pour la grande majorité des clubs reste encore une pratique symbolique afin de
répondre aux exigences du cadre réglementaire du professionnalisme, ce qui impacte
négativement leur évolution.
Après l’achèvement de leur formation au sein du club (période préformation et formation, de
13 à 21 ans), les meilleurs espoirs évoluent dans l’équipe professionnelle du club, or que les
autres qui n’arrivent pas à creuser un poste, ils achèvent leur formation au sein du même club
ou dans un autre pour acquérir les compétences manquantes (tactique, technique ou Physique)
(figure, 1).

Figure 1. Schéma de la gestion de carrière en interne d’un club formateur

Equipe professionnelle

Hauts Disponibilité du Occupation


Maturité potentiels poste du poste
Développement précoce
Détection – identifié
des compétences
Recrutement
footballistiques

Non Identification des


Phase préformation et formation (de Maturité Nouvelle
validation compétences à
13 à 18 ans ) tardive orientation
des acquis acquérir
d’évolution
Etape 1 Equipe espoirs( 19 – 21 ans )

Etape 2

11
https://www.fifpro.org/attachments/article/5283/Bosman%20Case%20FRA.pdf
12
La valeur marchande du joueur international surpasse largement celle du joueur a statut national.

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)
49 KOUTAYA A, KOUTAYA Y. & GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

Il est communément admis que la mobilité internationale des joueurs marocains formé dans
les enceintes sportives nationale est marqué par un parcours très étroit dans la mesure où la
plupart se dirigent vers les pays du Golf 13 (Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudi,
Koweit…)pour des raisons purement mercantiliste, tandis qu’un nombre infime se dirigent
vers l’Europe pour le compte des championnats moins émergents (Norvège, Grèce, chypre,
Portugal…).En fait, les pays européens qui forment le top Five du football professionnel :
Allemagne, Angleterre, Espagne, France et Italie, se voient au-dessus des capacités des talents
marocains, néanmoins, pour la saison sportive 2015/2016 deux joueurs ressortissants de
l’académie Mohammed 6 ont pu creuser leur place dans deux clubs (H. Mendyl, club Lille -
France et Y. Enesyri, club FC Malaga - Espagne)14.
L’évolution du joueur dans son parcours professionnel, est conditionnée de trois paramètres
entrant en jeu, et qui sont d’ordre technique (le niveau de compétence du joueur), commercial
(la valeur du joueur dans le marché de transfert national et international) et la structure de
formation (club amateur ou professionnel), ces trois critères jouent un rôle déterminant dans
le succès de la carrière du joueur, s’ils sont bien optimisés. Pourtant certains aléas peuvent
obstruer sa carrière comme les blessures, les exclusions, l’inadaptation à
l’environnement…etc.
Étant donné, la carrière du joueur de football est très courte entre 15 à 20 ans, durant cette
période le joueur est contraint de bien optimiser ses ressources mentale et physique. Les
acteurs de l’environnement socioprofessionnel du joueur tels que les entraîneurs, la famille, le
directeur du centre de formation, l’agent sportif ont une forte influence sur sa carrière
professionnelle (figure 2).

13
22 joueurs ont le statut professionnel évoluant dans Les pays du golf saison sportive 2016/2017.
14
http://fr.soccerway.com/players/players_abroad/morocco/

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)
50 KOUTAYA A, KOUTAYA Y. & GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

Figure 2 : la mobilité nationale et internationale des footballeurs marocains

1.2.Rôle des agents sportifs


Les échanges de joueurs entre les clubs professionnels se passent indéniablement par
l’intervention de l’agent sportif. Il est toujours considéré comme garant de la relation unissant
le joueur et son club acquéreur, les règles régissantes de ce métier confère à l’agent une
représentation de négociateur du contrat. Le transfert des joueurs s’opère assez souvent dans
un processus qui démarre à l’appel d’une demande de recrutement pour un poste précis
(défenseur, attaquant ou gardien de but) et finit suite à la signature du contrat. En 2009, il a
été estimé 3000 agents sportifs 15exerçant leur activité dans le continent européen. Au Maroc
selon le dernier recensement de 2014 nous dénombrons 31 agents FIFA agréés. 16 Les
conduites qui organisent ce métier admettent deux types d’accompagnement des joueurs :
partiel et global. La première consiste à gérer une opération à court terme (signature du
contrat professionnel avec le club), sans attachement préalable avec le joueur, la seconde
s’inscrit dans un processus continu, et propose un ensemble de services pour maximiser les
chances de réussite pour une longue carrière professionnelle17. L’exemple le plus redoutable
est celui de Cristiano Rolando, représenté par son agent portugais Jorge Mendes qui gère sa
carrière sportive professionnelle.

1.3.Les spécifiés du contrat en football

15
Étude sur les agents sportifs dans l’Union européenne (Direction générale éducation et culture) commandée
par la Commission européenne, novembre 2009.
16
http://www.sportregionale.com/opinions/524-fifa.html
17
L’accompagnement globale retient toute les dimension de la vie professionnelle et personnelle du joueur ( la
nutrition, la préparation mentale et physique, l’accompagnement psychologique, la gestion des affaires
commerciales, comptables, la gestion de l’image de marque…)

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)
51 KOUTAYA A, KOUTAYA Y. & GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

L’implantation du système de contrat dans les différents étages de la carrière professionnelle


du joueur : Contrat aspirant (13-15 ans), contrat stagiaire (16-18 ans) et contrat professionnel
(+ de 19 ans) a servi comme procédure sécuritaire pour le club de préserver les droits
d’indemnités de formation de ses pensionnaires, faisant face aux multiples offres alléchantes
des autres clubs.
Depuis l’arrêt Bosman, le contrat du travail en football professionnel a connu un changement
drastique qui s’illustre par : une échéance de travail qui ne dépasse pas 5 ans (CDD)18, et
aussi, des sanctions disciplinaires sont envisagée en cas de faute grave…etc. En fait, le
système de contrat a permis une limitation de la mobilité des joueurs dans toutes les étapes de
sa carrière.
La pratique du football dans un niveau compétitif supérieur qualifié de professionnel constitue
donc en soi une ascension sociale. Mais dans quelle mesure cette pratique est-elle pour les
garçons un cadre d’apprentissage, d’intégration dans le tissu socioéconomique du pays ?

2. Les raisons sociales pour une pratique professionnelle


La croissance de la population nationale34 millions de personnes19 et sa relative jeunesse font
que le nombre de jeune âgé de 15 à 24 constitue une base de population active, une raison qui
explique cet engouement intensif pour la pratique des activités sportives collectives et
individuelles. L’enracinement historique du football comme pratique sociale dans le territoire
national ne date pas d’aujourd’hui, il remonte au protectorat français et espagnol qui ont
contribué à l’implantation de ce jeu dans l’espace marocain, grâce à eux, plusieurs structures
sportives sont construites au nord, au centre et à l’est du pays (Lyazgui, 2006).La propriété du
football réside non seulement dans son facile accès mais aussi des faibles exigences matériels
et techniques (un ballon, un espace, nombre limité des règles…). En effet, sa diffusion
spatiale et sociale dans le monde explique le désir des populations de s’accaparer de ce sport
dénudé de toute catégorisation sociale.
2.1.Les prémisses d’un attachement passionnel au football
Si le football selon la perception des parents est un outil d’expression et d’épanouissement de
la personnalité de leurs enfants, il peut également dévier vers une autre destination
inenvisageable, pour que la passion de la pratique devient un jour un métier. Du point de vue
sociologique, le football est valorisé par les jeunes issus des couches sociales vulnérables plus
que leurs homologues des classes moyennes et supérieures (Bertrand, 2015).Sylvie (2004)
avance que le football arrive à attirer l’attention d’une large tranche d’âge qui se situe entre 6-
14 ans. Entre autres, les données statistiques, de certaines études ethnographiques en France
révèlent notamment l’impact du football dans la sociabilité juvénile des jeunes des quartiers
populaires (David, 2003). D’ailleurs, le football monopolise la plus grande part des
préoccupations des enfants, son facile accès (espace aménagé et ballon) constitue un facteur
majeur d’attachement affectif ininterrompu.
2.2. Le football une voie alternative à l’échec scolaire
La gestion de deux parcours sportif et scolaire nécessite un investissement croissant non
seulement physique et mental, mais aussi financier dans la mesure où il faut préparer les
conditions favorables pour une accession facile à la haute performance sportive, chose qui
paraît très difficile pour la majorité des joueurs évoluant dans les clubs qui ne disposent pas
d’un centre de formation associé à une structure scolaire. Pourtant, la création récente de

18
Contrat à durée déterminée (CDD)
19
Selon le dernier recensement générale de la population marocaine en 2014, il est estimé de34,849,855 millions
de population légale au Maroc, horloge de la population, http://www.hcp.ma/Etudesdémographiques

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)
52 KOUTAYA A, KOUTAYA Y. & GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

l’académie Mohammed 6 en 2008 a donné l’exemple d’une structure sportive et scolaire qui
respecte les mesures internationales de la formation, inspiré du modèle de formation français.
Dans une expérience vécue dans un club de football de renom, nous avons constaté, une
abondance scolaire remarquable pour les joueurs dotés en qualités sportives hautement
supérieure par rapport leurs voisins. L’étape du cycle secondaire voisine une période de
formation très soutenue en termes de fréquence et en intensité d’entraînement (entre 6 à 8
séances par semaine plus match le weekend). Au Maroc, le rêve de faire une carrière
professionnelle semble légitime pour ceux qui arrivent au terme de la formation (18 à 20 ans)
dans les enceintes d’un club professionnel de football (FUS20, WAC, RCA, FAR).

Tableau 1. Les exigences du double parcours sportif et scolaire du jeune footballeur

volume
Structure de Parcours scolaire Finalités et objectifs
Niveau sportif Âge horaire par
formation d’apprentissages
semaine
Ecole de Cycle primaire Initiation et Découverte de
Débutant 6-12 ans De 2 à 3 H
Football l’activité
Développement du potentiel
Centre de Cycle collège
Préformation 13-15 ans psychomoteur spécifique au De 5 à 6 H
Préformation
football
Formation
(Étape
Centre de Renforcement du potentiel : De 7 à 9 H
déterminante Cycle secondaire
16-19 ans formation athlétique – technique – Deux séances
de la carrière
(Académie) tactique et mentale. par jours
professionnelle)

2.3. Le football perçu comme moyen d’ascension sociale


Le football est vu souvent dans les pays où le taux de pauvreté atteint un pourcentage affreux,
un moyen d’ascension sociale, bien évidemment dans les pays africains et en Amérique du
sud (Clément, 2013) 21. Les footballeurs professionnels, surtout les plus médiatisé en occident
(Ronaldo, Messi, Bouffon) représentent un modèle de réussite économique et sociale pour les
enfants rêvant dupliquer la même carrière. Dans ce contexte les stars internationales du
football captivent l’attention des jeunes qui s’adonnent excessivement à cette pratique. Au
Maroc, le taux de fréquence du football s’accentue de jours en jours dans tous les coins du
territoire, sa position centrale, lui permet d’être de plus en plus perçu comme l’un des champs
des possibles richesses miracle. La performance sportive individuelle en football permet cet
accès précoce au statut professionnel, qui génère systématiquement des flux d’argent (prime

20
Fath Union Sport
21
Clément Astruc, « Le métier de footballeur : origines, ascension sociale et condition des joueurs brésiliens des
années 1950 à 1980 », Cahiers des Amériques latines

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)
53 KOUTAYA A, KOUTAYA Y. & GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

signature, salaire, sponsoring, publicité…). Les amateurs de football, surtout de sexe garçon
manifestent cet engouement intensif pour y arriver à l’eldorado du professionnalisme.

3. Une régulation juridique pour une formation spécifique


Au Maroc, le métier du footballeur professionnel a marqué une configuration juridique
progressive et cohérente, amorcé par la publication de la loi 30-09 relative à l’éducation
physique et aux sports qui constitue un édifice particulier dans la sphère juridique sportive,
puis la divulgation du cahier des charges pour l’octroi de la licence professionnelle aux clubs
candidats (saison sportive 2011/2012). Cela a révélé bel et bien un engagement responsable
des instances dirigeantes (FRMF et MJS) d’accompagner le projet de formation et de
professionnalisation des footballeurs.
3.1. La loi 30-09 de l’EPS
Le paysage sportif national se voit aujourd’hui doté d’un cadre juridique qui organise la
formation des sportifs au sein des structures de formation (Centre de formation et académie
sportive) en conformité avec les règles générales adoptées à l’échelon international. La loi 30-
09 de l’EPS introduit pour la première fois de l’histoire du sport national, dans le chapitre
préliminaire le terme « sportif professionnel »ce nouveau statut de la pratique sportive revêt
une place privilégiée au sein du mouvement sportif. D’ailleurs, nous dénotons dans ladite loi
une attention accrue non seulement sur les mesures d’accès au centre de formation (au
minimum 12 ans), mais aussi sur la mise en place des procédures possibles qui permet au
joueur de suivre un enseignement scolaire ou professionnel adapté (les articles 52, 53, 54 et
55).
3.2. Le cahier des charges de la FRMF
La saison sportive 2011/2012 a constitué une date butoir pour l’entame du championnat
professionnel de football, baptisé Botola Professionnel Maroc Telecom, à l’issu de cet
évènement, des mesures organisationnelles et fonctionnelles ont été mise en place pour
l’accompagnement des clubs de première et deuxième division pour l’application du cahier
des charges 22 . Etant donné, la formation des footballeursconstitue une composante
élémentaire dans l’animation de la vie du club, de ce fait,l’article 16 « des critères sportifs »
obligent les clubs évoluant en Botola Pro, la figuration au minimum de 5 joueurs en première
année séniors dans la liste compétitive au départ de la saison sportive, de plus, il incite les
clubs de matérialiser le secteur de formation de tous les dispositifs nécessaires pour assurer
une formation qualifiante (création d’une école de football centre de formation opérationnel,
recrutement du personnel qualifié).
4. Un engagement institutionnel de cap
En juin 2005 un contrat-programme de mise à niveau du football marocain a été signé entre le
gouvernement, les collectivités locales et la Fédération. Ce contrat programme trace un plan
d’action à mettre en œuvre pour hisser le niveau de pratique du football au Maroc : création
des centres de formation, des terrains d’entraînement et la professionnalisation du
championnat national (première et deuxième division ). L’objectif ultime de ce partenariat est
de fédérer les efforts toutes les parties prenantes du système directionnel et organisationnel :
collectivités locales, départements ministériels, fédération(FRMF) et clubs, cette approche
partenariale nouvelle dans le fond et la forme a provoqué des changements observables au
niveau de la gestion, l’encadrement et l’évaluation des activités organisées dans les enceintes
22
http://www.frmf.ma/sites/default/files/R%C3%A8glement%20de%20la%20proc%C3%A9dure%20de%20l'octr
oi%20de%20licences%20aux%20clubs%20.pdf

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)
54 KOUTAYA A, KOUTAYA Y. & GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

sportives. L’analyse des textes institutionnels : la loi 30-09 de l’EPS 2010, la constitution
marocaine de 201123, la lettre royale de 2008, le cahier des charges de la FRMF 2011/2012
dégage un ensemble de missions et de rôles assignés pour chaque organisme impliqué dans le
programme de mise à niveau du football marocain. Pour ce faire, nous démontrerons d’une
manière un peu exhaustive les mesures prise dans ce sens.

Tableau 2. Les organes chargés de la gestion de la formation des footballeurs

Organisme Missions
-Octroyer le label ou l’agrément de fonctionnement du centre de formation ;
Ministère de
-Édicter les contrats sportifs types, la convention type de formation liant les
Jeunesse et des
centres de formation sportive et les jeunes sportifs ;
sports (MJS)
-Fixer le modèle du livret médical du sportif licencié.

Comité national - Contribuer à la réalisation des infrastructures et des équipements sportifs


Olympique nécessaires à la pratique des activités physiques et sportives ;
Marocain - Prise en charge des sportifs de haut niveau pour la préparation des échéances
(CNOM) olympiques.
Le département de
l’éducation - Mise à la disposition des structures de formation les ressources humaines et les
nationale et de moyens logistiques pour assurer la scolarisation des sportifs ;
lade la formation - Conception et gestiondu programme sport-étude adapté.
professionnelle
- Octroi des subventions financières annuelles aux clubs sportifs ;
Pouvoirs publics
- Mise à la disposition des clubs les installations sportives.
Fédération Royale - Accompagnement des centres de formations ;
Marocaine de
Football (FRMF) - Définitiondes contenus de la formation sportive ;
et la Direction - Mettre à la disposition des clubs des cadres sportifs qualifiés ;
Technique
Nationale (DTN) - Octroi des subventions annuelles pour la gestion des centres de formation.

- Gestion et organisation de la formation sportive ;


Club
- Gestion administrative et financière du centre de formation.
- Assurer un enseignement scolaire général ou un enseignement professionnel
Centre de jusqu'à l'âge auquel cesse la scolarité obligatoire ;
formation (CF)
- Assurer une bonne formation sportive, scolaire et civique des jeunes sportifs.

Il faut rappeler que ce métier du joueur professionnel a donné lieu à une mutualisation des
efforts entre les différentes instances, ce qui a contribué à la concrétisation des objectifs
escomptés qui résulte notamment à la multiplication des structures de formation, la

23
Dans le texte de constitution marocaine promulguée par le dahir n°1-11-91 du 24 août 2010 et publiée dans le
Bulletin Officiel n° 5964 bis du 28 Chaâbane 1432 (30 juillet 2011), il exhorte que les pouvoirs publics doivent
apporter leur soutien et aide pour la promotion du sport, cela est stipulé dans 3 articles 26, 33 et 34.

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)
55 KOUTAYA A, KOUTAYA Y. & GUEDIRA, LA PROFESSIONNAISATION DES FOOTBALLEURS

qualification des cadres techniques, lancement des procédures d’évaluation des CF (catégorie
A – B et C).
En effet, La grande envergure des chantiers lancés par la FRMF dévoile l’apport des
composantes gouvernementales pour hisser haut la pratique du football à l’échelon national.

Conclusion
L’analyse transversale des dimensions intégrées dans le processus de professionnalisation des
footballeurs révèle un fort intérêt suprême des instances gouvernementales et fédérales.
L’ancrage historique du football dans le tissu socioéconomique du pays et son fort apport
économique a engagé les décideurs des politiques sportives d’octroyer les mesures nécessaires
au bon fonctionnement de l’appareil formatif des jeunes footballeurs. Malgré les efforts
consentis par la FRMF pour hisser le niveau de la pratique du football, certains
dysfonctionnements entravent l’achèvement des projets élaborés, et qui ressorts notamment
du désintéressement d’une grande majorité de dirigeants qui ne n’appréhendent pas encore
l’apport de la formation, l’absence des ingrédients élémentaires de la gestion de la carrière,
une déperdition scolaire remarquable des footballeurs, détournement des subventions de
formation pour le recrutement des joueurs étrangers…etc. En guise de conclusion, l’accès au
métier du footballeur professionnel passe le plus souvent d’un cursus de formation qui
converge les attentionsd’une multitude d’intervenants dont leur apport semblenécessaire pour
une assurer une longue carrière professionnelle des footballeurs.

Références
Clement, A.,(2013), «Le métier de footballeur : origines, ascension sociale et condition des
joueurs brésiliens des années 1950 à 1980», Cahiers des Amériques latines, vol74, pp,75-92.
Julien, B. (2015), « La formation au football professionnel : une voie alternative d’ascension
sociale ?», Revue Informations Sociales, vol1,n° 187, p. 79-85.
Lyazgui, M.,(2006), « La makhzénisation du sport, le modèle du football», Librairies Annajah
AL Jadida, Casablanca, Maroc.
Octobre, S.,(2004), « Les loisirs culturels des 6-14 ans», la Documentation française, Paris.
SlimaniH.,(2000), « La professionnalisation du football français : un modelé de dénégations»,
sous la direction de Jean Michel Faure, thèse de doctorat de sociologie université de Nantes.

© 2018 PNMReview Public & Nonprofit Management Review Vol. 3.2 (2018)