Vous êtes sur la page 1sur 12

Chapitre III

Simplification des fonctions logiques

Objectifs

A la fin de ce chapitre l'étudiant sera capable de :

 Comprendre le pourquoi de la simplification des fonctions logiques

 Savoir simplifier une expression booléenne à partir des tableaux de

Karnaugh et évaluer le coût de la solution.

Plan du chapitre

I- Problématique

II- Simplification des fonctions logiques

L°/ Simplification algébrique

2°/ Simplification à l'aide du tableau de Kamaugh

III- Application

1°/ Le circuit ou exclusif

2°/ Le circuit et exclusif


Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

Chapitre III

Simplification des fonctions logiques

I- Problématique

Soit l'équation d'un circuit logique S = x. y  y.z (1)

A l'aide des théorèmes de l'algèbre de boule, on peut écrire

S = xy.(y + z )

S = xy + xy z (2)

S = x y (3)
x
y Système S
logique
z

Conclusion
Le même système qui fournie une sortie S en fonction des valeurs des entrées x, y, z
peut être réalisé de trois manières différentes :

(1) —> a pour coût :


• deux portes Et à deux entrées
• trois inverseurs
• une porte ou
(2) —> a pour coût :
• trois portes ET à deux entrées
• une porte ou à deux entrées
• un inverseur
(3) —> a pour coût :
• une porte ET à deux entrées

D'où la nécessité de simplifier au maximum la fonction logique d'un circuit afin de


minimiser son coût.
Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

II- Simplification des fonctions logiques

Définition :
On appelle forme minimale d'une expression logique l'expression sous forme
réduite (somme de produit) qui comporte :

• Le nombre minimal de terme.


• Le nombre minimal de variable dans chaque terme.

On dispose de plusieurs outils de simplification de fonction logique dont on va citer


les plus importants.

l/ Simplification algébrique
Dans cette première méthode, on se base essentiellement sur les théorèmes de
l'algèbre de Boole pour simplifier les expressions logiques.
Malheureusement, il n'est pas toujours facile de savoir quel théorème faut-il évoquer
pour obtenir la simplification minimale.
Exemples : simplifier les fonctions suivantes

F1  abc  abc  abc  abc


F2  ab  ab  ab

F3  abc  abc  abc  abc


Solution :

F1  abc  abc  abc  abc


= abc  ab c  c  abc 
   
= ab c  c  ab = ab  ab = b a  a = b

F2  ab  ab  ab

 
= b a  a  ab

= b  ba

= b + a (d’après théorème d’allégement)

F3  abc  abc  abc  abc

   
= ab c  c  bc a  a = ab  bc
Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

2/ Simplification à l'aide du tableau de Karnaugh

a/ Rappel: Caractéristiques du tableau de karnaugh

La caractéristique principale du tableau de karnaugh est que ses cases adjacentes


horizontalement ou verticalement correspondent à des combinaisons de variables d'entrées
qui se diffèrent par l'état d'une seule variable. De même pour des cases symétriques par
rapport à un axe de symétrie vertical ou horizontal du tableau.

b/ Notion de regroupement dans un tableau de Karnaugh

On peut simplifier une fonction logique représentée par un tableau de karnaugh en


effectuant des regroupements de 2, 4, 8, 16, ...2n cases adjacentes remplissant toutes
des 1 logiques. Ceci va nous permettre de simplifier 1 ou 2 ou 4 ou ... variables
logiques.

• Regroupement de doublets

Le regroupement de deux cases adjacentes, verticalement ou horizontalement, ou


symétriques remplissant un 1 logique simplifie une variable et un terme dans l'expression
de la fonction.
Exemple:

c
ab 0 1

00 1 0

01 1 1

11 0 0

10 0 0

L'expression canonique de cette fonction est : F  abc  abc  abc

L'expression réduite (simplifiée de la fonction): F  ac  ab

F = 1 SSI (b = 1 et a = 0 quelque soit la valeur de c) ou (c = 0 et a = 0 quelque soit

la valeur de b)
Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

• Regroupement de quartets

Un groupement de 4 cases adjacentes ou symétriques remplissant un 1 logique va


simplifier 2 variables et 3 termes dans l'expression canonique de la fonction logique.
Exemple 1:

ab 00 01 11 10
c

0 0 0 0 0
1 1 1 1 1

La forme canonique de F est :

F  abc  abc  abc  abc


L'expression de F simplifiée est : F = c.

C'est à dire F = l si et seulement si: c = l quelque soit les valeurs de a


et b.
Exemple 2:
Bit inchangé en colonnes

ab cd 00 01 11 10

00 0 0 0 0

Bit
01 1 0 0 1
inchangé
en lignes
11 1 0 0 1

10 0 0 0 0

L’expression canonique de F est :


F  abcd  abcd  abcd  abcd
L'expression de F simplifiée est :

F  bcd  bcd

F  bd c  c 
F  bd
Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

• Regroupement d'octets

Un groupement de 8 cases adjacentes ou symétriques remplissants un 1 logique va


simplifier 3 variables logiques et 7 termes dans l'expression canonique de la fonction
logique.
Exemple :
ab 00 01 11 10
cd
00 1 1 1 1
01 0 0 0 0
11 0 0 0 0
10 1 1 1 1

L'expression canonique de F est :

F  abcd  abcd  abcd  abcd  abcd  abcd  abcd  abcd


L'expression de f simplifiée est :
F d
Remarque:

Le processus de groupement peut continuer avec tout groupement puissance de 2,


de cases adjacentes. Si le groupement est de 2n cases adjacentes. L'expression canonique va
simplifier n variables et 2n - 1 termes.

c/ Le processus de simplification

Les étapes de la démarche à suivre pour simplifier l'expression logique d'une


fonction représentée par un tableau de Karnaugh sont les suivantes:
• dresser le diagramme de Karnaugh de la fonction et repérer les 1 adjacents et les
1 isolé.

• Pointer sur une case remplissant un "1" logique.


• Chercher un groupement maximal recouvrant le "1" désigné.
• L'expression du groupement est le produit des variables qui ne changent pas
d'état dans les lignes formants le groupement, par les variables qui ne change pas
d'état dans les colonnes formants le groupement
• La même opération doit être faite avec toute case remplissant un 1 logique non
regroupé.
Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

• Faire la somme des regroupements obtenus pour obtenir l'expression de la


fonction.

Exemple:
Donner les expressions simplifiées des tableaux suivants:

L'équation simplifiée est :

F  BD  ACD  ABC D

A=0 A=l

L'équation simplifiée est : F  C E  D E  C DE


Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

III- Application

1°/ Le circuit ou exclusif


Le circuit ou exclusif est un circuit logique qui intervient souvent dans les systèmes

logiques.

C'est un circuit à deux entrées et une sortie.

La table de vérité
A B X
0 0 0
0 1 1
1 0 1
1 1 0

Le tableau de Karnaugh associé

La sortie a pour équation logique : X  AB  AB

Remarque:
D'après la table de vérité de ce circuit, la sortie vaut 1 si et seulement si les entrées

sont opposées (si A=0 alors B=l; si A=l alors B=0).

On a pour cela un opérateur spécial pour représenter ce circuit. C'est l'opérateur : 

On dit alors : X = A  B. "  " se lit ou bien

2°/ Le circuit ET exclusif


C'est un circuit à deux entrées et une sortie. La sortie a pour équation logique :
X  AB  AB
La table de vérité
A B X
0 0 1
0 1 0
1 0 0
1 1 1
Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

Le tableau de Karnaugh
AB 0 1

0 1 0

1 0 1

Remarque:
D'après la table de vérité de ce circuit, la sortie vaut 1 si et seulement si les entrées ont la
même valeur (si A=0 alors B=0; si A=l alors B=l).
On a pour cela un opérateur spécial pour représenter ce circuit. C'est l'opérateur
On dit alors : X = A  B.
Remarque:
Cette définition et celle du circuit ou exclusif peuvent être généralisées pour des

circuits à plusieurs entrées.

X = A B C
X=ABC
Exercise :

A  B  AB  AB
  
= A B  A B 
= A A  AB  B A  BB

= AB  AB

= A B
Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

TRAVAUX DIRIGES
Exercice N° 1:
Simplifier les expressions logiques suivantes à l'aide des tableaux de Karnaugh.
S 1  A.B.C.D  A.B.C.D  A.B.C.D  A.B.C.D
S 2  A.B.C.D  A.B.C.D  A.B.C.D  A.B.C.D
Exercice N° 2
Simplifier les équations suivantes en appliquant les propriétés de l'algèbre de
BOOLE.
Z  a.b.c  b.c  b
Y  a  b.c.d  b.d  b  b
Exercice N° 3:

Etablir l’équation logique de S et faire le logigramme avec des fonction ET-OU–


NON, puis avec des fonctions NAND.

ba
edc 00 01 11 10
000 0 1 1 0
001 1 Ø 0 1
011 1 Ø 1 Ø
010 Ø 1 Ø 0
110 0 0 Ø 0
111 1 0 0 1
101 1 1 1 0
100 1 1 1 Ø

Exercice N° 4:

Dessiner les logigrammes ET-OU-NON des fonctions suivantes :


F1 = ab  bc  ef

F2 = (a  b)(c  d)
(e  f)

F3 = abc  d (a  b)

Exercice N° 5: Equation logique et simplification

Soit le tableau suivant : c b a S


0 0 0 0
0 0 1 1
 Ecrire S sous sa forme complète. 0 1 0 0
0 1 1 1
S= 1 0 0 0
1 0 1 1
1 1 0 0
 Simplifier S 1 1 1 0
Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

Exercice N°6: Equations logique

 Etablir les équations logiques de L1, L2, A et B.


a b
L1
E b S a L2
E S
c c

L1 = L2 =
z y x z y x

U5A
U1A 1 U6A
1 & 3 1
&
2
& 3 2

74LS00
2
3

U9A
74LS00 1
74LS08
U4A 2
1 3
B
1
U2A
2
1 3
A 2
U7A
2
U8A 74LS32

1
1
2
74LS32 3
1 1
3
1 1

74LS04 U3A 74LS02 74LS02


1

2
1 3

74LS32

A= B=

Exercice N° 7: Système à étudier (étude de la partie commande d’un store automatique)

Un bâtiment industriel est équipé de volets roulants sur chacune de ses ouvertures.

Chaque volet peut être commandé individuellement par 2 boutons :

- m : demande de montée.
- d : demande de descente.

L’arrêt en position intermédiaire est obtenu par action simultanée sur les 2

boutons.

L’ensemble des volets peut être commandé collectivement par un sélecteur à 2

positions :

- Mg : Demande d’ouverture générale


- Dg : Demande de fermeture générale.
Chapitre 3 : Simplification des fonctions logiques

Remarque : les commandes collectives sont prioritaires sur les commandes


individuelles.

 Etablir la table de vérité.


Mg Dg m d Monter Descendre
0 0 0 0
0 0 0 1
0 0 1 0
0 0 1 1
0 1 0 0
0 1 0 1 Remarque : Lorsque la
combinaison des états
0 1 1 0
des entrées est
0 1 1 1
impossible, la sortie se
1 0 0 0
notera 0.
1 0 0 1
1 0 1 0
1 0 1 1
1 1 0 0
1 1 0 1
1 1 1 0
1 1 1 1

 Compléter les chronogrammes suivants :

Mg

Dg

Monter

Descendre