Vous êtes sur la page 1sur 64
GEOMORPHOLOGIE
GEOMORPHOLOGIE
GEOMORPHOLOGIE
GEOMORPHOLOGIE
GEOMORPHOLOGIE

GEOMORPHOLOGIE

GEOMORPHOLOGIE
GEOMORPHOLOGIE
GEOMORPHOLOGIE
GEOMORPHOLOGIE
GEOMORPHOLOGIE Les dé serts Eric Gilli Université Paris 8 mai 2010 1

Les serts

Eric Gilli Université Paris 8 mai 2010

DESERT

• zone stérile ou peu propice à la vie, en raison du sol impropre, ou de la faiblesse des précipitations (moins de 250 mm par an).

sol impropre, ou de la faiblesse des p réci p itations ( moins de 250 mm

évapotranspiration

évapotranspiration E. Gilli 2006 M2 3
E. Gilli 2010- Géomorphologie 4
E. Gilli 2010- Géomorphologie 4
E. Gilli 2010- Géomorphologie 4
E. Gilli 2010- Géomorphologie 4
E. Gilli 2010- Géomorphologie 4
E. Gilli 2010- Géomorphologie 4
E. Gilli 2010- Géomorphologie 4
E. Gilli 2010- Géomorphologie 4

Déserts chauds

• Les régions arides (déserts) reçoivent moins de 100-150 mm de pluie en moyenne annuelle et connaissent au moins deux mois avec plus de 30 °C

• Les serts hyperarides qui reçoivent moins de 50 mm de précipitations en moyenne par an : on les trouve à certains endroits du Sahara, désert chilo-péruvien, Arabie, Namib.

trouve à certains endroits du Sahara , désert chilo - péruvien, Arabie , Namib. E. Gilli

Définitions

FAO

• zones hyperarides : quelques éphémères, buissons xérophytes dans les oueds

• zones arides : plantes vivaces et annuelles ; pas d’agriculture pluviale

zones semi-arides : couvert végétal ouvert (steppe, buissons), plantes vivaces, agriculture pluviale possible et élevage extensif.

plantes vivaces, agri cu lt ure p l uv ial e poss ibl e e t

Caractéristiques

• précipitations rares et très irrégulières

• rosées matinales y constituent souvent la seule ressource en eau en surface pour les espèces vivantes présentes.

• évaporation plus importante que les précipitations.

• forte amplitude thermique entre les températures diurnes et nocturnes.

• vent constant et souvent fort

entre les températures diurnes et nocturnes . • vent constant et souvent fort E. Gilli 2010-

Sols et vie

sol pauvre et mince.

gétation xérophyte rare, basse et atrophiée

petite faune peu dense, (insectes, petits reptiles, arachnides, rongeurs quelques oiseaux nocturnes.

faibles densités humaines .

arachnides, ron geurs quelques oiseaux nocturnes. • faibles densités humaines . E. Gilli 2010- Géomorphologie 8
E. Gilli 2010- Géomorphologie 9
E. Gilli 2010- Géomorphologie 10
E. Gilli 2010- Géomorphologie 10
E. Gilli 2010- Géomorphologie 10
E. Gilli 2010- Géomorphologie 10
E. Gilli 2010- Géomorphologie 10
E. Gilli 2010- Géomorphologie 10
E. Gilli 2010- Géomorphologie 10
E. Gilli 2010- Géomorphologie 10
E. Gilli 2010- Géomorphologie 11

E. Gilli 2010- Géomorphologie

11

E. Gilli 2010- Géomorphologie 11
E. Gilli 2010- Géomorphologie 12
E. Gilli 2010- Géomorphologie 12
E. Gilli 2010- Géomorphologie 12
E. Gilli 2010- Géomorphologie 12
E. Gilli 2010- Géomorphologie 12
E. Gilli 2010- Géomorphologie 12
E. Gilli 2010- Géomorphologie 12
E. Gilli 2010- Géomorphologie 12

partition des déserts

Ré p artition des déserts E. Gilli 2010- Géomorphologie 13

Typologie (Monique Mainguet)

Déserts polaires froids

Déserts chauds de la zone intertropicale

Déserts chauds côtiers

Déserts d’abri de la zone tempérée

Déserts continentaux

côtiers • Déserts d’abri de la zone tempérée • Déserts continentaux E. Gilli 2010- Géomorphologie 14

Déserts polaires froids

ces zones (arctique et antarctique) reçoivent en effet peu de précipitations, à cause de la présence de cellules anticycloniques. La glace empêche le développement de la végétation dans le domaine subpolaire sertique. La toundra apparaît dans le domaine subpolaire semi-aride

laire dé ser ti que. L a toundra apparaît dans le domaine subpolaire semi-aride E. Gilli

partition des déserts

Ré p artition des déserts E. Gilli 2010- Géomorphologie 16

Déserts chauds de la zone intertropical

Sahara, désert d’Arabie, centre de l’Australie… Ils subissent une forte insolation (3 250 heures de soleil dans le Sahel, des températures très élevées (78 °C en plein soleil à Tamanrasset) et une forte évaporation.

très élevées (78 °C en plein soleil à Tamanrasset) et une forte évaporation. E. Gilli 2010-

Sahara

Sahara E. Gilli 2010- Géomorphologie 18

Déserts chauds côtiers

Désert chilo-péruvien, désert d’Atacama, désert de Namib (Namibie), Basse-Californie sud-ouest marocain. Souvent brumeux, ces déserts sont liés à des anticyclones, des courants froids (Namib) ou des remontées d'eau des profondeurs (« upwellings ») qui bloquent les précipitations.

d'eau des profondeurs (« upwellings ») qui bloquent les précipitations . E. Gilli 2010- Géomorphologie 19

partition des déserts

Ré p artition des déserts E. Gilli 2010- Géomorphologie 20

Déserts d’abri de la zone tempérée

Ces déserts se trouvent à labri dune barrière montagneuse qui bloque les dépressions venues de locéan (Grand Bassin, sert des Mojaves aux États-Unis). L’effet de foehn assèche l’air lorsqu’il redescend derrre la chaîne de montagnes.

(Foenh : réchauffement de l’air lié à la condensation de l’eau contenue dans l’air)

réchauffement de l’air lié à la condensation de l’eau contenue dans l’air) E. Gilli 2010- Géomorphologie

Désert de Mojave

Désert de Mo j ave E. Gilli 2010- Géomorphologie 22

Déserts continentaux

Essentiellement situés en Asie centrale (Désert de Gobi, Tibet, Désert du Karakoum…) à plusieurs milliers de kilomètres à l’intérieur des terres. Ils sont caracrisés par une très forte amplitude thermique.

Il s son t carac té r i s é s par une t r è

partition des déserts

Ré p artition des déserts E. Gilli 2010- Géomorphologie 24
E. Gilli 2010- Géomorphologie 25
E. Gilli 2010- Géomorphologie 26
E. Gilli 2010- Géomorphologie 26
E. Gilli 2010- Géomorphologie 26
E. Gilli 2010- Géomorphologie 26
E. Gilli 2010- Géomorphologie 26
E. Gilli 2010- Géomorphologie 26
E. Gilli 2010- Géomorphologie 26
E. Gilli 2010- Géomorphologie 26
E. Gilli 2010- Géomorphologie 27
E. Gilli 2010- Géomorphologie 27
E. Gilli 2010- Géomorphologie 27
E. Gilli 2010- Géomorphologie 27
E. Gilli 2010- Géomorphologie 27
E. Gilli 2010- Géomorphologie 27
E. Gilli 2010- Géomorphologie 27
E. Gilli 2010- Géomorphologie 27
E. Gilli 2010- Géomorphologie 27
E. Gilli 2010- Géomorphologie 28
E. Gilli 2010- Géomorphologie 29
E. Gilli 2010- Géomorphologie 29
E. Gilli 2010- Géomorphologie 29
E. Gilli 2010- Géomorphologie 29
E. Gilli 2010- Géomorphologie 29
E. Gilli 2010- Géomorphologie 29
E. Gilli 2010- Géomorphologie 29
E. Gilli 2010- Géomorphologie 29

Monument Valley - Arizona

Monument Valle y - Arizona E. Gilli 2010- Géomorphologie 30
Monument Valle y - Arizona E. Gilli 2010- Géomorphologie 30
Monument Valle y - Arizona E. Gilli 2010- Géomorphologie 30
Monument Valle y - Arizona E. Gilli 2010- Géomorphologie 30
Monument Valle y - Arizona E. Gilli 2010- Géomorphologie 30
Monument Valle y - Arizona E. Gilli 2010- Géomorphologie 30

Principal agent d’érosion : le vent

Princi p al a g ent d’érosion : le vent E. Gilli 2010- Géomorphologie 31

Principal agent d’érosion actuelle: le ven

Princip al a g ent d’érosion actuelle: le ven E. Gilli 2010- Géomorphologie 32

Création d ’un pavement

Création d ’un p avement E. Gilli 2010- Géomorphologie 33
E. Gilli 2010- Géomorphologie 34
E. Gilli 2010- Géomorphologie 35
E. Gilli 2010- Géomorphologie 36
E. Gilli 2010- Géomorphologie 37

La pluie peut cependant agir

La p luie p eut ce pendant ag ir E. Gilli 2010- Géomorphologie 38

E. Gilli 2010- Géomorphologie

La p luie p eut ce pendant ag ir E. Gilli 2010- Géomorphologie 38

38

E. Gilli 2010- Géomorphologie 39
E. Gilli 2010- Géomorphologie 40
E. Gilli 2010- Géomorphologie 40
E. Gilli 2010- Géomorphologie 40
E. Gilli 2010- Géomorphologie 40
E. Gilli 2010- Géomorphologie 40
E. Gilli 2010- Géomorphologie 40
E. Gilli 2010- Géomorphologie 40
E. Gilli 2010- Géomorphologie 40
E. Gilli 2010- Géomorphologie 41
E. Gilli 2010- Géomorphologie 41
E. Gilli 2010- Géomorphologie 41
E. Gilli 2010- Géomorphologie 41
E. Gilli 2010- Géomorphologie 41
E. Gilli 2010- Géomorphologie 41
E. Gilli 2010- Géomorphologie 41
E. Gilli 2010- Géomorphologie 41
E. Gilli 2010- Géomorphologie 42
E. Gilli 2010- Géomorphologie 43
E. Gilli 2010- Géomorphologie 44
E. Gilli 2010- Géomorphologie
44
E. Gilli 2010- Géomorphologie 45

Les dunes se déplacent

Les dunes se dé p lacent E. Gilli 2010- Géomorphologie 46

placement d’une dune

Dé p lacement d’une dune E. Gilli 2010- Géomorphologie 47
Dé p lacement d’une dune E. Gilli 2010- Géomorphologie 47
E. Gilli 2010- Géomorphologie 48
E. Gilli 2010- Géomorphologie 49
E. Gilli 2010- Géomorphologie 49
E. Gilli 2010- Géomorphologie 49
E. Gilli 2010- Géomorphologie 49
E. Gilli 2010- Géomorphologie 49
E. Gilli 2010- Géomorphologie 49
E. Gilli 2010- Géomorphologie 49
E. Gilli 2010- Géomorphologie 49
E. Gilli 2010- Géomorphologie 50
E. Gilli 2010- Géomorphologie 51
E. Gilli 2010- Géomorphologie 52
E. Gilli 2010- Géomorphologie 53
E. Gilli 2010- Géomorphologie 53
E. Gilli 2010- Géomorphologie 53
E. Gilli 2010- Géomorphologie 53
E. Gilli 2010- Géomorphologie 53
E. Gilli 2010- Géomorphologie 53
E. Gilli 2010- Géomorphologie 53
E. Gilli 2010- Géomorphologie 53
E. Gilli 2010- Géomorphologie 54
E. Gilli 2010- Géomorphologie 55
E. Gilli 2010- Géomorphologie 56

Évolution du climat

Évolution du climat E. Gilli 2010- Géomorphologie 57
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58

Forage d’eau à Gabes

Forage d’eau à Gabes E. Gilli 2010- Géomorphologie 58
E. Gilli 2010- Géomorphologie 59
E. Gilli 2010- Géomorphologie 60
E. Gilli 2010- Géomorphologie 61
E. Gilli 2010- Géomorphologie 62
E. Gilli 2010- Géomorphologie 63

Culture sur 3 niveaux

dattes

grenades,

figues,

agrumes

salades,

légumes

Culture sur 3 niveaux dattes grenades, fi gues, agrumes salades, légumes E. Gilli 2010- Géomorphologie 64
Culture sur 3 niveaux dattes grenades, fi gues, agrumes salades, légumes E. Gilli 2010- Géomorphologie 64
Culture sur 3 niveaux dattes grenades, fi gues, agrumes salades, légumes E. Gilli 2010- Géomorphologie 64
Culture sur 3 niveaux dattes grenades, fi gues, agrumes salades, légumes E. Gilli 2010- Géomorphologie 64
Culture sur 3 niveaux dattes grenades, fi gues, agrumes salades, légumes E. Gilli 2010- Géomorphologie 64
Culture sur 3 niveaux dattes grenades, fi gues, agrumes salades, légumes E. Gilli 2010- Géomorphologie 64
Culture sur 3 niveaux dattes grenades, fi gues, agrumes salades, légumes E. Gilli 2010- Géomorphologie 64