Vous êtes sur la page 1sur 23
MCA Pour 100 millions par mois Yachir signe aujourd’hui Amroune : «Il n’a jamais été
MCA
Pour 100 millions par mois
Yachir signe aujourd’hui
Amroune : «Il n’a jamais été question qu’on me libère»
USMA
De nos envoyés spéciaux en Tunisie
Ollé-Nicole
n’est pas venu
Ouznadji
DIMANCHE 8 JANVIER 2012
maintenu
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1797 PRIX 20 DA
De nos envoyés spéciaux en Espagne
Les Kabyles au pays du Barça
Tedjar : «On est ici pour recharger les batteries et jouer les premiers rôles»
Dembélé : «Il n’est pas sûr que je rejoigne le groupe à Barcelone»
e
l
Ladjadj maintenu
a
n
o
i
t
a
n
Sous les yeux
de Halilhodzic
Cadamuro marque
des points
e
CRB
p
De notre envoyé spécial en Tunisie
Yebda
i
Meghout : «Ma présence
prouve ma bonne foi»
titulaire face
au Real Madrid
u
q
E

02

0 2 N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 Coup d’œil Équipe nationale Il ne fait plus

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012

Coup d’œil Équipe nationale

Il ne fait plus partie des plans de son coach

Guedioura annonce son départ cet hiver

Bouazza de nouveau sur le banc

Bouazza de nouveau sur le banc Cette saison, Hameur Bouazza souffle le chaud et le froid

Cette saison, Hameur Bouazza souffle le chaud et le froid avec son équipe, Millwall. Pire, l’ex-joueur de Blackpool n’arrive pas à enchaîner trois titularisations de suite avec son club. Hier encore, le milieu de ter- rain international algé- rien a de nouveau occupé le banc en Coupe d’An- gleterre face à Dagenham & Redbridge. Il a été in- corporé à l’heure de jeu à la place de son camarade Feeney (60’). Pour reve- nir à ce match, Millwall, qui se déplaçait chez son adversaire, a bien résisté avant d’arracher le nul. Chose qui lui permet de disputer une autre ren- contre d’appui, comme le stipule le règlement de la compétition de la Coupe en Angleterre. M. A.

Ç a se corse vrai- ment pour le mi- lieu de terrain international algé- rien de Wolver-

hampton,, Adlène Guedioura,

dont la très mauvaise situation sportive avec son club ne s’amé- liore pas depuis quelques se- maines. En effet, alors qu’il s’attendait à avoir une chance en FA Cup, Guedioura n’a pas été retenu par son coach hier pour le compte du match de Coupe d’Angleterre joué par son équipe contre Birmingham City. Laissé sur le banc sans jouer la moindre minute face à Bolton, puis écarté la semaine passée du groupe qui avait affronté Chelsea en Premier League, Adlène, qui a dû se contenter de suivre ses équipiers à partir des tribunes, ne figure plus dans les plans du coach des Loups, l’Irlandais Mick Mc Car- thy.

Il vit mal sa situation

Cet état de fait n’est pas sans défavoriser Ad-

lène Guedioura en sélection par rapport bien entendu à ses coéquipiers internationaux, lorsqu’on sait que ses concurrents directs dans ce poste de milieu de terrain récupérateur sont compétitifs et performants en matière de pré- sence sur les terrains avec leurs clubs respectifs. Ainsi donc, après avoir bien analysé et pris conscience de sa situation, Adlène Guedioura a décidé d’aller vers d’autres cieux où il aura plus la chance de jouer et espérer du coup disputer un maximum de rencontres. C’est ce qu’il a d’ailleurs annoncé au journaliste de France 4, Kader Boudaoud. Ce dernier a affirmé qu’il avait rencontré Guedioura quelques instants avant le coup d’envoi du match et que le joueur formé à Sedan lui avait signifié qu’il était en instance de départ.

Jouer pour durer en sélection, son unique objectif

Adlène Guedioura, qui sera en rude concur- rence avec plusieurs joueurs évoluant dans son registre à Wolverhampton, pourrait fort proba- blement quitter les Wolves cet hiver, comme in- diqué par un site proche de cette équipe. Il faut dire qu’eu égard à son statut d’international al- gérien, l’ex-joueur de Charleroi ne peut pas se

contenter d’une telle situation, au risque de perdre sa place en Equipe nationale, sachant que le sélectionneur de l’EN, Vahid Halilhod- zic, a été on ne peut plus clair au sujet des cri- tères de sélection. «Si vous voulez prétendre à une convocation, vous devez gagner vos places avec vos clubs, je ne peux pas sélectionner des éléments remplaçants», n’a-t-il eu de cesse de rappeler. Adlène, qui a pris acte du message de son coach en sélection, a confié à ses proches qu’il voulait quitter Wolverhampton pour avoir un meilleur temps de jeu et espérer durer avec les Verts.

Des formations de la Championship prêtes à l’accueillir

Ayant eu vent de sa situation avec son club, des équipes belges tentent de saisir cette oppor- tunité pour entamer les négociations avec Ad- lène Guedioura dans le but de pouvoir bénéficier du prêt du milieu de terrain de Wol- verhampton. Mais d’après une source proche du joueur, Guedioura est courtisé par des équipes de la Championship anglaise qui sont prêtes à l’accueillir. On parle d’équipes jouant les premiers rôles.

Moumen A.

Son agent le

confirme au Buteur

Bouzid n’ira pas au Golfe

Annoncé sur le dé- part aux Emirats Arabes Unis où la formation de Beniyas serait très intéres- sée par ses services, le défen- seur international algérien de PAS Giannina, Smaïl Bouzid, ne semble pas du tout emballé par l’intérêt des formations du Golfe, comme a tenu à nous le préciser son agent, Dani Nacym. En effet, au terme d’une conver- sation téléphonique avec lui, hier matin, le chargé d’affaires de Smaïl Bouzid a nié tout transfert de son poulain à Beniyas, comme il a été rapporté par plusieurs sites arabophones : «Smaïl est en ce moment en Grèce, il s’entraîne normalement avec son club, c’est vrai que sa situation avec cette équipe n’est pas claire, mais contrairement à ce qui se dit ici, il ne compte pas aller au Golfe. Je tiens à vous préciser aussi que je suis le seul habilité à parler au nom de Bouzid.»

Trois clubs européens sont sur ses traces

Son club étant dans une situa- tion financière difficile, donc dans l’impossibilité de lui oc- troyer ses arriérés de salaires à

temps, Bouzid est en droit de ré- silier son contrat et d’aller voir ailleurs dès cet hiver. Lié au club grec jusqu’au mois de juin 2012, Bouzid est décidé à quitter Gian- nina si, bien entendu, on ne daigne pas le régulariser. Des for- mations évoluant en Super League grecque et d’autres dans des championnats européens se- raient en contact avancé avec son manager qui dira à ce sujet :

«Bouzid veut rester en Europe. Il est encore jeune et la piste des for- mations du Golfe n’est pas du tout d’actualité. Il y a trois clubs en Eu- rope dont je ne citerai pas les noms qui ont demandé ses ser- vices. On est en contact avec eux et on va prendre les meilleures déci- sions qui privilégient les intérêts du joueur.»

Il affrontera Soltani cet après-midi

Toujours en poste à Giannina, Smaïl Bouzid affrontera cet après-midi l’équipe de l’Aris Salo- nique, dans un duel important pour l’avenir de son équipe en Super League. Bouzid, qui a déjà donné la réplique à Djebbour contre l’Olympiakos, rencontrera un autre Algérien aujourd’hui. Il

s’agit de l’attaquant de l’Aris Salo- nique, Karim Soltani. Un match dans le match en perspective entre deux Algériens, à suivre avec intérêt.

Dani (agent de Bouzid) :

«Smaïl veut durer en sélection»

Considéré comme un titulaire en sélection, depuis l’arrivée de Vahid Halilhodzic, Smaïl Bouzid, qui a arraché sa place aux côtés de Bougherra dans l’axe central de la défense algérienne lors des récentes rencontres officielles de l’EN, n’entend pas s’expatrier au Golfe, au risque de perdre sa place en Equipe nationale, sa- chant que le niveau aux Emirats Arabes Unis n’est pas aussi élevé qu’en Europe. «C’est vrai que Bou- zid veut bien changer d’air, surtout que des équipes le veulent, mais pas pour aller jouer n’importe où. Smaïl est jeune et il veut durer en sélection, donc il pense prendre une décision qui favorise une meilleure gestion de sa carrière in- ternationale avec l’Algérie», nous dira l’agent de Bouzid.

Moumen A.

l’Algérie» , nous dira l’agent de Bouzid. Moumen A. Coupe de France Kadir passe, Ouali et

Coupe de France

Kadir passe, Ouali et Boudebouda éliminés

Valenciennes FC, club de Foued Kadir, a assuré son passage aux 16 es de finale de la Coupe de France en allant chercher une qua- lification méritée chez le pension- naire de la Ligue 2 Le Mans FC sur le score de deux buts à zéro. Si Kadir côté valenciennois n’était pas concerné par cette joute en raison d’une sus- pension, Boude- bouda Brahim, le latéral gauche manceau, n’a pas

été retenu. L’autre Algérien du Mans, Ouali Idir, a commencé la partie sur le banc des remplaçants. Incorporé à la 65’, il n’a pu confirmer son réveil de fin d’an- née dernière. Resté muet dans ce match, il a écopé d’un carton jaune.

muet dans ce match, il a écopé d’un carton jaune. c o n t r e

contre-attaque Une proposition de prolongement

L’Olympiakos

de contrat pour Djebbour

Auteur d’une première moitié de sai- son tout simplement exceptionnelle avec son club de l’Olympiakos, l’attaquant al- gérien Rafik Djebbour attise tout natu- rellement les convoitises de plusieurs clubs européens. La formation turque de Fenerbahce se montre la plus insistante pour le recruter. Sachant pertinemment que la valeur de leur joueur ne cesse d’augmenter, on apprend d’une source proche du club du Pirée que les diri- geants du club sont en train d’élaborer un nouveau contrat pour Djebbour, afin de le convaincre de prolonger pour deux années supplémentaires. Ce nouveau contrat comprend notamment une hausse importante du salaire du joueur et d’autres avantages très intéressants. Il devrait même y avoir une clause qui per- mettra à l’ancien pensionnaire de l’AEK Athènes de quit- ter l’Olympiakos, si un club européen d’envergure venait à se présenter. Selon la même source, une rencontre de-

à se présenter. Selon la même source, une rencontre de- vrait avoir lieu dans les semaines

vrait avoir lieu dans les semaines à venir entre le joueur, son agent et le président du club, pour entamer les négociations de ce prolongement de contrat.Il est à noter que Djebbour avait opté pour deux ans et demi en faveur de l’Olympiakos à sa venue au club, en janvier 2011.

Marinakis (pdt Olympiakos) :

«Djebbour n’ira nulle part»

La président de l’Olympiakos, Evangelos Marinakis, s’est vu de nouveau obliger de sortir de son mutisme pour tirer les choses au clair. Interrogé à propos du supposé dé- part de son attaquant algérien Rafik Djeb- bour, le richissime homme d’affaires grec a nié tout en bloc : «Djebbour n’ira nulle part. Il est très heureux avec nous. La direction du club le considère comme un élément pesant du groupe et on n’a pas l’intention de nous séparer de notre meilleur joueur.»

S. F.

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 Coup d’œil Équipe nationale 0 3 Sous les yeux d’Halilhodzic

Coup d’œil Équipe nationale

03

Sous les yeux d’Halilhodzic

Prestation correcte de

Cadamuro contre Osasuna

L a rencontre qui a opposé la Real Sociedad à Osasuna a été marquée par le retour de l’Algérien Liassine Bentaiba Cadamuro à la compétition, après avoir été laissé sur le banc de touche contre Majorque en match aller de la Coupe du Roi d’Espagne, par précaution, en raison d’une blessure à la che- ville contractée juste avant la trêve. Cadamuro a donc, comme prévu, tenu

juste avant la trêve. Cadamuro a donc, comme prévu, tenu Cosmi «Le retour de Mesbah nous

Cosmi «Le retour de Mesbah nous sera bénéfique»

A la veille de la confrontation qui l’oppo- sera à la Juventus, l’entraîneur de Lecce, Cosmi, s’est dit heureux du retour de son international algérien Djamel Mesbah :

«C’est un match difficile, mais nous n’avons pas peur de la Juve. On va récupé- rer quelques joueurs titulaires et je ne vous cache pas que je suis très content du retour de Mesbah dans l’équipe, ça nous donnera plus de solidité. C’est un retour bénéfique.»

sa place d’entrée sur le flanc gauche de la défense de Sociedad. Sachant qu’il a été su- pervisé par l’entraîneur national, Vahid Halilhodzic, l’Algérien, qui jouait sa place en sélection algérienne, a sorti une prestation correcte. Assez à l’aise des deux pieds, Liassine, dont la polyvalence en défense est un atout non négligeable pour l’Equipe nationale, ne s’est pas contenté de défendre dans ce duel. Offensif à souhait, il ten- tait, à chaque fois que l’occasion se présentait, quelques accélérations et des dédou- blements sur le flanc gauche pour aider ses camarades attaquants. Malheureusement, ses centres n’ont pas trouvé preneur.

Bougherra mène Lekhwiya à la victoire

trouvé preneur. Bougherra mène Lekhwiya à la victoire Sa blessure, une vieille histoire Touché à la
Sa blessure, une vieille histoire Touché à la cheville gauche, Liassine Ben- taiba Cadamuro a
Sa blessure, une vieille histoire
Touché à la cheville gauche, Liassine Ben-
taiba Cadamuro a tenu le coup jusqu’au bout,
puisque l’entraîneur de la Real Sociedad,
Philipe Montanier, n’a pas jugé utile de le
remplacer dans ce match soldé par un
résultat nul zéro à zéro. Ce qui signi-
fie que sa blessure n’est qu’une
vieille histoire.
M. A.
Titulaire face au Real Madrid
Yebda reprend
la compétition
Le milieu de terrain algérien de Granada CF, Hassan Yebda, qui était blessé à
la cuisse pendant plusieurs jours, a repris le chemin de la compétition, hier
soir, à l’occasion du déplacement de son équipe à Madrid. Titulaire, Yebda
a joué un peu plus d’une heure avant de céder sa place à son coéquipier
Rico (62’). Pour revenir au match, le Real Madrid n’a fait qu’une bouchée
de la modeste formation de Granada CF en lui infligeant un lourd revers
sur le score de cinq buts à un.
Mesloub passeur décisif, Le Havre qualifié
Le doyen des clubs français, Le Havre AC, a sorti le pensionnaire de la Ligue 1, le FC Lo-
rient, sur le score de quatre buts à trois. Aidés par leur public dans ce duel riche en rebon-
dissement, les camarades de Walid Mesloub ont arraché leur billet aux 16 es de finale de la
Coupe de France. Titulaire, l’Algérien Mesloub a délivré une passe décisive.
En prévision du match de la Gambie

L’équipe entraînée par l’Algérien Djamel Belmadi s’est bien ressaisie en signant un succès difficile à réaliser contre Al Rayan, in- vaincue jusque-là en championnat. Le grand mérite dans cette victoire de Lekhwiya re- vient à son défenseur central, l’Algérien Mad- jid Bougherra, auteur du second but

victorieux de son équipe, vainqueur deux buts à un. Bien inspiré, Bougherra a repris victorieusement du pied gauche un corner dévié par l’un de ses coéquipiers au second po- teau. Trois précieux points engrangés par les camarades de Bou- gherra qui préservent leur place de leader du championnat.

Bougherra : «L’intérêt de l’équipe passe avant les distinctions personnelles»

Décisif dans ce match gagné par son équipe contre Al Rayan, Madjid Bougherra préfère mettre en avant la production collective

de Lakhouya. A ce sujet, il nous dira : «Ce fut une victoire difficile contre une équipe d’Al Rayan qui compte beaucoup de bons joueurs. Ce succès est venu au bon moment pour nous, car il nous permet de terminer la première moitié sur une bonne note. Lors des 20 dernières minutes, nous avons manqué un peu de concen- tration, d’où la réduction du score de notre adversaire. Le cham- pionnat du Qatar diffère du championnat anglais et ici j’essaye d’orienter mes camarades sur le terrain du mieux que je peux pour éviter les erreurs.»

«Gagner un titre avec Lakhouya est le plus important pour moi»

Abordé au sujet de sa distinction de meilleur joueur du match, Bougherra déclare : «Le grand mérite revient à mes camarades qui ont fourni beaucoup d’efforts sur le terrain. J’essaye de ma part de donner le maximum pour faire gagner mon équipe. Moi, je suis ici au service du collectif, les distinctions individuelles importent peu. Après, il est clair que je serai ravi de décrocher le trophée le meil- leur joueur du championnat. Seulement, au risque de me répéter, je préfère gagner le titre de champion avec mon équipe. C’est le plus important.»

S. M.

Ghezzal suspendu face à Udinese

le plus important.» S. M. Ghezzal suspendu face à Udinese Après le recours déposé par la

Après le recours déposé par la formation de Cesena à propos de la suspension de son attaquant algérien Abdelkader Ghezzal, la Ligue de football professionnelle italienne a confirmé la sanction d’un match infligé au joueur. Il sera de ce fait absent pour ce duel qui opposera sa formation à l’Udinese.

Halilhodzic risque de se retrouver avec un seul entraînement avant le match !

L es soucis n'en finis pas pour Vahid Halil- hodzic. Le sé- lectionneur

finis pas pour Vahid Halil- hodzic. Le sé- lectionneur cinq à six jours. Avec une seule

cinq à six jours. Avec une seule séance pour jouer un match officiel important d'une échéance tracée comme objectif pour le sélection- neur lors de sa nomination à la tête de l'EN, ce sera vraiment difficile pour l'ancien coach du PSG. Par ail- leurs, une fois à Banjul, le déroule- ment de la séance le soir du 27 n'est pas encore sûr. Tout dépendra de l'horaire de l'arrivée sur le sol gam- bien.

9 joueurs risquent de ne pas être à l'heure

Dans tout ça, le problème réside dans la programmation des matchs. En effet, neuf joueurs risquent de ne pas être présents au cours de cette séance d'entraînement. Tout d'abord, il y a les deux joueurs évo-

luant en Italie Ghezzal et Mes- bah qui dispute- ront la 25 e journée de la série A le 26 fé- vrier. En même temps, il y aura aussi les quatre joueurs de la liga Lacen, Yebda et Fe- ghouli et Cada- muro qui jouent avec leur club. Matmour sera lui aussi dans le même cas, puisqu'il dispu- tera un match

avec l'Eintracht Francfort. Enfin, Djebbour et Sou- dani seront retenus eux aussi avec leur club. Autrement dit, parmi ces neuf joueurs cités, certains ne pour- ront être parmi le groupe que le lundi 27 février, d'autres le 26 en fin de soirée. C'est un véritable casse- tête pour le sélectionneur.

Les cas de Djebbour et Matmour posent problème

Deux cas vont constituer un sé- rieux problème pour Halilhodzic. Il s'agit de Rafik Djebbour et Karim Matmour. Le premier cité sera en déplacement avec l'Olympiakos et le match commencera à 18h30. Idem pour Matmour avec l'Eintrach. Pour Djebbour, le match se terminera

national qui prépare ce match face à la Gambie, comptant pour les élimi- natoires de la coupe d'Afrique des nations 2013 prévu en Afrique du Sud, risque de se re- trouver dans l'embarras. En effet, après avoir dé- cidé de ne pas program-

mer de regroupement de quelques jours, pour préparer le match, il risque de se retrouver avec une seule séance

d'entraînement pour préparer cette rencontre, très im- portante, pour la sélection dans le but de revenir sur la scène conti- nental. Au départ, Halilhodzic avait prévu un stage de quelques jours, avant de changer d'avis. Il a pro- grammé ainsi une seule séance d'entraînement, éventuellement sur le sol français, pour le 26 Février. Seulement, il risquerait que cette séance n'aura pas d'importance, vu l'absence de certains joueurs, qui se- ront retenus avec leur club. Cette date FIFA a été consacrée unique- ment aux matchs amicaux, puisque la mise à disponibilité des joueurs est fixée dans ce cas là pour deux jours uniquement, contrairement aux matchs officiels, où les joueurs seront libérés pour une durée de

tard et avec le retour à Athènes, ce sera difficile de voir le joueur le matin du 27 être avec le groupe.

Jusqu'à présent, rien n'a encore été décidé officiellement pour l'escale

Par ailleurs, selon une source auto- risée auprès de la fédération, rien n'a encore été décidé officiellement concernant le plan de vol pour re- joindre Banjul. Pour l'instant, le point de rassemblement n'a pas été connu. Du côté de la fédération, on a mis l'aéroport de Paris Orly comme éven- tuel point pour s'envoler à destina- tion de la Gambie. Seulement, avec le programme des matchs, il se peut que Halilhodzic change d'avis et opte pour l'Espagne comme lieu d'escale et y effectuer une séance d'entraîne- ment. C'est ce qu'on chuchote du côté de la FAF.

Les locaux quitteront Alger le 25 février

Les joueurs locaux, ainsi que les différents staffs, quitteront Alger le matin du 25 février pour rejoindre le lieu d'escale qui a de fortes chances d'être Paris où ils passeront deux nuits avant de rallier Banjul. Par ailleurs, la délégation algérienne quittera le sol gambien le 29 février en soirée, étant donné que le match devrait avoir lieu l'après-midi même. L'avion spécial se posera à Paris avant de rallier Alger. Hamza R.

Boutenoun et Tasfaout de retour aujourd'hui

Parti mercredi dernier en début de soirée à destination de Banjul, via Dakar le duo Nabil Boutenoun et Abdelhafid Tasfaout sera de retour aujourd'hui à Alger, après une mission de quelques jours où ils ont visité les différentes infrastructures là bas.

Ils devraient se réunir avec Halilhodzic

Selon nos informations, Boutenoun et Tasfaout qui ont visité les infrastructures hôtelières et les terrains, devraient se réunir tous les deux avec le sélectionneur Vahid Halilhodzic, afin de lui présenter un rapport complet sur cette mission.

Tasfaout devrait être de retour à Banjul pour officialiser la réservation

Au cours de cette réunion, Halilhodzic donnera son aval au manager général pour officialiser la réservation d'hôtel et mettre en place toute les commodités pour les Verts durant ce court séjour en Gambie. L'ex- capitaine de l'EN devrait s'envoler une seconde fois à Banjul vers la fin du mois janvier pour tout officialiser.

2 hôtels ont été retenus

Selon un membre de la fédération gambienne, les deux représentants de la fédération algérienne de football ont visité un nombre d'hôtel à Banjul. Au final, ils ont retenu deux hôtels, les plus luxueux et qui offrent toutes les commodités pour la délégation.

H. R.

Les matchs de coupe de l'USMA, la JSK, l'ESS et le MCA pour le 24 février

Selon nos informations, la fédération algérienne de football songe à programmer les matchs de coupe des seizièmes de finale, concernant la JSK, l'USMA, l'ESS et même le MCA pour le vendredi 24 février, afin de permettre aux joueurs de s'envoler le lendemain avec la délégation, pour préparer le match de la Gambie.

04

0 4 N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 Coup d’œil Équipe nationale Mbolhi prolonge jusqu’en mai

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012

Coup d’œil Équipe nationale

Mbolhi prolonge jusqu’en

mai avec le CSKA

Courtisé par certains clubs eu- ropéens, le gardien algérien de la formation bulgare du CSKA Sofia, en l’occurrence Rais Oua- hab Mbolhi, restera finalement au club jusqu’à la fin du mois de mai, a annoncé son agent, hier, aux médias bulgares. Pourtant, tout présageait au départ cet hiver du portier des Verts, lui qui voulait intégrer un championnat euro- péen plus relevé que celui de Bul- garie. Malheureusement pour lui, les intérêts affichés par certains clubs, à l’instar de l’Udinese, ne lui ont pas valu des offres concrètes jusqu’à présent. Cela l’a amené à prolonger son bail de cinq autres mois avec le deuxième plus grand club de la capitale bulgare.

Le club rachètera son contrat de Samara en juin

Par ailleurs, et selon la presse bulgare, la direction du CSKA Sofia, après avoir réussi à conser-

la direction du CSKA Sofia, après avoir réussi à conser- ver Mbolhi jusqu’au mois de mai

ver Mbolhi jusqu’au mois de mai prochain, tentera de racheter car- rément son contrat qui le lie tou- jours avec le club russe du Krylia Sovetov Samara (il lui reste 2 ans de contrat). Les dirigeants du CSKA misent, en effet, beaucoup sur le portier algérien pour mener

le club dans le haut du classement et garantir son retour rapide dans les joutes européennes.

Dimitrov (agent du gardien) : «En l’absence d’offre concrète, Rais restera au CSKA»

L’agent de Mbolhi, en l’occur- rence Mircea Dimitrov, a été clair dans ses propos au journal bulgare Meridian Match : «Mbolhi restera au CSKA jusqu’en mai prochain. Comme on n’a pas reçu d’offre concrète de l’étranger, le gardien ter- minera donc son aventure avec le club jusqu’à la fin de la saison», a-t- il déclaré. Voilà qui va rassurer Mbolhi sur son avenir et lui permettre de se concentrer pleinement sur sa sai- son en club et surtout sur les pro- chaines échéances avec la sélection nationale, notamment ce match ô combien important en Gambie prévu en février prochain.

S. F.

Peter Johnson (sélectionneur Gambie)

«La volonté, un atout important pour nous»

Gambie) «La volonté, un atout important pour nous» Le nouveau sélectionneur de la Gambie, Peter Johnson,

Le nouveau sélectionneur de la Gambie, Peter Johnson, s'est ex- primé hier sur les ondes de la radio

internationale sur le prochain match des Scorpions face à l'Algé- rie, prévu le 29 février prochain. Il a déclaré : «Le match de l'Algérie sera très difficile, nous allons affronter une très bonne équipe qui pratique du beau football. On va tout faire pour réaliser un très bon résultat. On a le temps nécessaire pour préparer cette rencontre. Je ferai en sorte à ce que je retienne les meilleurs footbal- leurs, locaux ou professionnels. On a un atout à nos côtés, c'est celui de la volonté. On veut réussir une bonne performance, afin de se qualifier à la CAN 2013. C'est mon objectif depuis

mon installation.»

«Je connais bien l'Algérie et Halilhodzic»

Le sélectionneur gambien an- nonce par ailleurs qu'il connaît par- faitement la sélection algérienne et son entraîneur Vahid Halilhodzic. Il dira : «Bien que l'Algérie ait raté la CAN 2012, ce sera quand même un adversaire redoutable. Je connais parfaitement la sélection algérienne et son entraîneur Vahid Halilhodzic. J'ai une idée qui va beaucoup me servir. Je pense que le mieux préparé remportera la rencontre.»

N. S.

Titulaire, Chalali à nouveau buteur

L'attaquant algérien, Mohamed Chalali, a été finalement retenu par son coach pour cette rencontre de Coupe d’Écosse qui aura lieu au- jourd'hui entre Aberdeen et Forfar Athletic. Souffrant de douleurs à la cheville, Momo, qui reste sur une belle performance avec son équipe en Premier League, a commencé le match d'entrée. Il n’a pas raté cette occasion pour confirmer son re- tour au premier plan, après avoir connu quelques bobos de santé en début de saison avec Aberdeen. En effet, le buteur de l’équipe nationale

Espoirs a marqué le deuxième des quatre buts inscrits par son équipe, hier.

C’est son second but en une semaine

Par ailleurs, buteur lundi contre Dundee United en championnat de Premier League écossaise, L’Algé- rien Mohamed Chalali a signé hier son deuxième but en une semaine face à Forfar Athletic en Cup. Belle performance lorsqu’on sait qu’il re- venait d’une blessure à la cheville.

M. A.

qu’il re- venait d’une blessure à la cheville. M. A. Amri s’illustre déjà avec le FSV
Amri s’illustre déjà avec le FSV Comme il est de coutume en Allemagne à cette
Amri s’illustre
déjà avec le FSV
Comme il est
de coutume en
Allemagne à cette
période de l’an-
née, plusieurs
clubs du pays
prennent part à
des tournois en
salle, histoire de
reprendre en dou-
ceur avec la com-
pétition. Ce fut le
cas pour le club
du FSV Francfort
notamment qui a
participé durant
les deux derniers
jours au tournoi
annuel qu’orga-
nise la ville de
Francfort, dans sa
grande salle de
Ballsporthalle. Six
clubs ont pris part à ce tournoi. Le
FSV de nos deux compatriotes
Karim Benyamina et Chadli Amri
a fait sensation en réussissant à se
qualifier pour les demi-finales,
après avoir remporté deux matchs
et concédé un nul. Amri, qui pre-
nait donc part à ses premiers
matchs avec sa nouvelle forma-
tion, s’est brillamment illustré lors
de ce tournoi. Vif et très habile
techniquement, comme à son ha-
bitude, l’ancien pensionnaire de
Mayence a démontré qu’il n’avait
rien perdu de son agilité tech-
nique, bien qu’il s’agisse simple-
ment d’un tournoi amical en salle.
L’Algérien a même inscrit son tout
premier but avec le club, lors de la
demi-finale que le FSV a perdue
face au club d’Aix-la-Chapelle (5-
4) (Amri avait égalisé à 4-4, avant
qu’Aymen Demai n’offre la victoire
aux siens en fin de match). Le FSV
finira quatrième du tournoi,
puisqu’il concédera la défaite lors
du match pour la troisième place.
mant qu’il n’avait
fait que son travail
et que le plus dur
était à venir pour
lui et son club.
«Oui, on a pris part
à un tournoi ami-
cal en salle qu’orga-
nise annuellement
la ville de Franc-
fort. C’était vrai-
ment bien, d’autant
qu’on a réussi avec
le FSV à aller
jusqu’en demi-fi-
nale. Il y avait une
très bonne am-
biance. Concernant
mon rendement, je
dois dire que je me
suis bien senti avec
mes nouveaux par-
tenaires. Toutefois,
il ne sert à rien de s’enflammer. Le
plus important pour moi sera de
m’imposer en championnat et d’ap-
porter le plus qu’on attend de moi»,
avant d’enchaîner au sujet de son
premier but avec son club : «J’étais
content de marquer, mais bon, ce
n’est pas grand-chose aussi. Mon
vrai premier but avec le FSV, je le
veux lors du prochain match du
championnat.»
La confrontation face
à Matmour n’a pas
eu lieu
«Ne pas s’enflammer
Les éloges rapportés par la
presse allemande hier au sujet de
l’enfant de Maghnia nous ont
poussés à joindre, par téléphone,
Chadli dans l’après-midi, pour le
féliciter et avoir surtout ses pre-
mières impressions. Comme on
pouvait s’y attendre, le joueur a
minimisé les choses, en nous affir-
En plus donc du FSV, l’autre
club de la ville de Francfort, en
l’occurrence l’Eintracht, a lui aussi
pris part à ce tournoi. On attendait
avec impatience de voir les deux
clubs rivaux se rencontrer, sauf
que l’élimination au premier tour
des coéquipiers de Karim Mat-
mour a fait que la confrontation
tant attendue n’a pas eu lieu. En
effet, l’Eintracht a perdu son pre-
mier match face à Aix-la-Chapelle
(1-2), avant de concéder le nul (3-
3) lors de son 2 e match face à Of-
fenbach. Au cours de ce match
justement, Matmour s’est lui aussi
illustré en inscrivant un but. Insuf-
fisant cependant pour espérer pas-
ser en demi-finales. A noter enfin
que Habib Bellaid (Eintracht) et
Karim Benyamina (FSV) ont eux
aussi pris part à ce tournoi.
S. F.

Michael Lacen (FC Versailles)

«Fier de ce que réalise Medhi à Getafe»

Interrogé s’il n'était pas difficile d'être un joueur amateur quand on a un frère profession- nel, le joueur du FC Versailles, Michael Lacen qui n’est autre que le frangin

Versailles, Michael Lacen qui n’est autre que le frangin car il a un joli CV. On

car il a un joli CV. On peut me parler de Medhi sans aucun souci. Il n'y a pas d'animosité ou de guerre d'égo entre nous.»

«Je ne suis pas en concurrence avec mon frère»

Voulant savoir s’il n’ambitionnait pas de faire mieux que son frère ainé, Michael Lacen, qui a disputé hier une rencontre de 32 e de finale de la Coupe de France contre Dijon, avance sur le site

football.fr : «Je suis content de ce que je réalise à mon niveau. Je suis encore jeune, j'espère évoluer, bien sûr, mais je ne suis pas en concur- rence avec mon frère.»

M. A.

de terrain inter- national algérien de Getafe,

Medhi, déclare :

«Je suis le premier supporter de mon

frère. Je suis très content pour Medhi et très fier de ce qu'il réalise

Hamroun intéresserait le Levski Sofia Véritable révélation cette saison dans le championnat bulgare avec sa
Hamroun intéresserait le Levski Sofia
Véritable révélation cette saison dans
le championnat bulgare avec sa mo-
deste formation de Burgas, l’attaquant
algérien Hamroun fait beaucoup parler
de lui en cette période de transfert. En
effet, la presse bulgare nous apprend
que plusieurs grands clubs du pays
s’intéressent à lui et souhaiteraient s’at-
tacher ses services. Dernier en date, le
mythique club du Levski Sofia est à la
recherche d’un bon attaquant durant
ce mercato et qui aurait donc jeté son
dévolu sur le jeune joueur algérien des
U23. La direction de Burgas, qui sem-
ble prête à le céder, réclamerait cepen-
dant pas moins de 500 000 euros pour
le laisser partir. Auteur de six buts de-
puis l’entame de la saison, Hamroun a
le profil que recherche l’entraîneur du
Levski. Les négociations entre les diffé-
rentes parties pourraient avoir lieu très
prochainement. Il est à rappeler que
Hamroun figure parmi l’équipe type
du championnat bul-
gare pour l’année
2011. Un transfert
vers le Levski
(actuel 4 e du
du
champion-
nat) pour-
rait très
bien l’ame-
ner à re-
joindre
très bientôt
les rangs de
la sélection
nationale
première.
Baptême
du
feu
réussi
pour
Abeid
jeune milieu
Le
de terrain
algérien a
signé
son baptême du feu avec
son équipe,
Newcastle United. Pour sa première titulari-
sation avec
la première équipe,
Mehdi Abeid
S.
F.
bien adjugé
de la mission qui
s’est
lui a été
Son équipe
a par ailleurs réussi
confiée.
à
arracher
qualification
pour
le pro-
chain
la Cup
en
s’impo-
deux
de buts
à un
contre
sant tour la Blackburn
Rovers.

mi-

lieu

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 De nos envoyés Coup fort JSK Lahlah Selhani Mourad
N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012
De nos envoyés
Coup fort JSK
Lahlah
Selhani
Mourad
Yacine
spéciaux en Espagne
spéciaux en Espagne

05

Doudène était là

L’ex-président de la section foot- ball, Karim Doudène, qui devait se rendre en France pour des raisons personnelles, a retrouvé hier l’équipe de son cœur. Avant d’em- barquer pour Paris, Doudène s’est longuement entretenu avec les di- rigeants ainsi que certains joueurs qu’il a dirigés au temps où il était responsable au club. Pour rappel, Doudène est actuellement entraî- neur au sein d’une école de foot- ball dénommée ABC Foot mise sur pied par d’anciens joueurs de la JSK.

Ils étaient une cinquantaine à l’aéroport

Des supporters à la rencontre d’Ighil

L es supporters, qui n’ont pas eu l’opportunité de suivre la séance de reprise des entraî- nements de jeudi dernier, se sont déplacés hier à l’aéro- port Houari-Boumediene

pour rencontrer l’entraîneur Meziane Ighil. Ils étaient environ une cin- quantaine à l’attendre afin d’avoir une

discussion avec lui. Pour sa part, Ighil a tenu à les remercier pour cette confiance en espérant être à la hau- teur de leur attente.

«Votre retour a baissé la tension» L’ensemble des supporters présents n’avait qu’un seul message à passer à l’entraîneur de la JSK. Ils ont tenu à lui dire : «Vous êtes l’homme de la si- tuation. Votre retour a beaucoup apaisé la situation dans la région. On compte sur votre aide pour redonner à la JSK la place qu’elle mérite. Vous avez notre soutien.»

La délégation kabyle retarde le vol Alger–Barcelone Finalement, le retard du bus en provenance de Tizi s’est répercuté sur l’enregistrement des bagages, vu que les dirigeants ont dû attendre l’en- semble des joueurs pour procéder aux formalités administratives. Après l’intervention du président Hanna- chi, les responsables de la compagnie nationale Air Algérie ont accepté de

retarder le vol Alger–Barcelone pour attendre l’arrivée de l’ensemble des joueurs.

Nessakh : «Cette ambiance me rappelle le stage à Marseille» Quelques minutes avant de pren- dre place dans l’avion, Chamseddine Nessakh nous a livré ses impressions. Il nous dira : «Cette ambiance me rappelle le déplacement à Marseille en 2010. Les joueurs sont détendus. C’est de bon augure avant l’entame de ce stage. Nous n’avons qu’une seule idée en tête, celle de réussir ce stage à Barcelone. Pour cela, on sait qu’on doit se défoncer et supporter les grandes charges de travail, car cela ne peut qu’être bénéfique pour nous.»

Des supporters l’ont félicité pour son trophée Profitant de la présence des joueurs, les supporters kabyles ont- discuté avec eux et parlé surtout de la situation du club. Certains ont même félicité Nessakh pour avoir été élu meilleur joueur de la phase aller. En fin de contrat en juin prochain, le fans kabyles ont même demandé au joueur de poursuivre sa mission à la JSK.

M. L.

Le décollage après une demi-heure de retard Pour attendre le groupe de Tizi Ouzou, bloqué
Le décollage
après une demi-heure
de retard
Pour attendre le groupe de Tizi
Ouzou, bloqué dans un bouchon
causé par la fermeture de la RN 12, le
chef d’escale a dû retarder le vol.
Prévu à 16H 45, le vol Alger–Bar-
celone n’a décollé que trente
minutes après, soit à 17h
15mn.
décollé que trente minutes après, soit à 17h 15mn. Ladjadj parmi la délégation C’est officiel, le
décollé que trente minutes après, soit à 17h 15mn. Ladjadj parmi la délégation C’est officiel, le
décollé que trente minutes après, soit à 17h 15mn. Ladjadj parmi la délégation C’est officiel, le

Ladjadj parmi la délégation

C’est officiel, le manager général de la JSK, Youcef Ladjadj, poursui- vra sa mission à la JSK. Ce dernier a même été du voyage hier après- midi en Espagne où les Canaris ef- fectueront leur stage de préparation de dix jours. Donné comme étant partant suite à cette tempête qui a frappé la maison ka- byle au cours de la semaine der- nière, Ladjadj, sur insistance de l’entraîneur en chef, Meziane Ighil, est resté à son poste. C’est dire qu’au bout d’une semaine la JSK a connu des turbulences qui ont failli tout remettre en question.

Berkaine, Guillou et Ladjadj ont attendu le groupe de Tizi

Alors que tous les joueurs avaient accompli les formalités douanières et ont été invités à re- joindre la salle d’embarquement, le trio de responsables kabyles, Ber- kaine, Guillou et le manager géné- ral, Ladjadj, ont patienté encore quelques minutes dans le hall de l’aéroport pour attendre l’autre groupe venu de Tizi. Bloqués à Bordj Menaïel, Karouf, Mazari, Saïdi, Belkalem et l’Ivoirien Ca- mara, ne sont arrivés qu’à 16h 50.

Tedjar : «En Espagne pour recharger les batteries

et revenir jouer les premiers rôles»

L’international canari, Saâd Tedjar, est très opti- miste quant à l’avenir de l’équipe de retour de son stage de préparation hiver- nale à Barcelone. Le milieu de terrain de la JSK confie que cette période de stage sera l’occasion pour lui ainsi que pour tous ses parte- naires de recharger les bat- teries et revenir dans dix jours au pays avec plus d’énergie et à même de jouer les premiers rôles.

Vous vous apprêtez à vous ren- dre en Espagne où vous effec- tuerez un stage de dix jours, comment est l’ambiance au sein du groupe ? Comme vous le constatez, les joueurs sont en forme. Nous allons nous rendre en Espagne pour dix jours, non pas pour faire du tou- risme mais un grand travail nous attend une fois sur place. Cela fait un bon moment que nous atten- dons cette période pour retrouver notre force physique après une phase aller de championnat qui n’a pas été préparée convenablement à l’intersaison. Tout le monde se rap- pelle de notre début d’exercice et cela n’a pas été facile pour nous de terminer en haut du tableau. Main- tenant nous irons recharger les bat-

haut du tableau. Main- tenant nous irons recharger les bat- teries et revenir au pays dans

teries et revenir au pays dans une dizaine de jours pour jouer à fond nos cartes dans l’optique de termi- ner la saison avec un titre. La JSK a vécu une semaine très mouvementée. Comment avez- vous vécu ces événements ? Croyez-moi, nous étions tous perturbés par tout ce qui s’est passé. Sachez que nous n’avons pas arrêté un seul instant de chercher des nouvelles concernant tout ce qui se disait sur la situation, ce n’est vrai- ment pas le moment de vivre ce changement surtout que le stage est déjà programmé. Enfin, tout est rentré dans l’ordre. La stabilité est une condition importante pour la réussite de notre programme en Es-

pagne. La JSK a terminé la phase aller à la sixième place, quel bilan faites-vous ? Ce ne serait pas exagéré si je vous disais que nous aurions pu préten- dre à une meilleure place. C’est vrai surtout que nous avions repris vers la deuxième moitié de la phase aller. En début de saison, nous avons connu des difficultés après notre participation en Coupe d’Afrique mais nous avons pu rétablir la si- tuation en soignant nettement notre position. Le bilan est positif, nous avons tiré plusieurs points po- sitifs et noté toutes nos insuffi- sances. Le stage sera l’opportunité de tout régler et revenir en force à

la phase retour. Et sur le plan personnel ? Sur le plan personnel, je préfère laisser le soin à mes responsables de l’évoquer, je pense que j’ai toujours donné le meilleur de moi-même pour contribuer à la bonne marche du groupe et je ferai tout pour que la JSK se porte mieux. Je profiterai aussi de ce stage pour travailler da- vantage et être plus performant au retour de la compétition. Les supporters restent opti- mistes de vous voir revenir à la charge, quel est le message que vous aimeriez leur adresser ? Il est tout à fait légitime que nos supporters attendent de nous des résultats positifs. Nous sommes conscients de la tâche qui nous at- tend à la reprise. Comme je vous l’ai dit au début de l’entretien, nous al- lons saisir cette opportunité de nous préparer en Espagne pour bien travailler. La phase retour sera très serrée entre plusieurs clubs, ce qui nécessitera plus d’efforts. J’es- père que nous saurons répondre aux attentes de nos fans et que nous serons capables de leur procurer de la joie. Je les appelle à rester opti- mistes et à nous exprimer constam- ment leur soutien, il nous sera très utile.

Entretien réalisé par Mourad Lahlah

06

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 De nos envoyés spéciaux en Espagne Coup d’envoi JSK
N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012
De nos envoyés
spéciaux en Espagne
Coup d’envoi JSK
Mourad
Lahlah
spéciaux en Espagne Coup d’envoi JSK Mourad Lahlah Yacine Selhani Le directeur de l’Euro Casa à

Yacine

Selhani

Le directeur de l’Euro Casa à l’accueil Tout ce qu’on peut dire sur l’ac- cueil
Le directeur de l’Euro
Casa à l’accueil
Tout ce qu’on peut dire sur l’ac-
cueil qui a été réservé aux Kabyles
est qu’il a été chaleureux. En effet, le
directeur de l’Euro Casa, le sponsor
qui a assuré les frais du stage, était à
l’attente des Kabyles à l’aéroport de
Barcelone.
Un Marocain pour
guider les Kabyles
Le directeur qui est venu accueillir
les Canaris n’était pas seul. En effet, il
était accompagné de Khaled Mou-
rad, un Marocain qui faisait office
d’interprète aux Kabyles. C’est ainsi
qu’il leur a servi de guide de l’aéro-
port jusqu’à l’hôtel Parc del Valles.
«On est heureux
d’accueillir la JSK»
«Sincèrement, on est vraiment
heureux d’accueillir la JSK ici à Bar-
celone. J’espère que leur séjour sera
des plus agréables et la préparation
une réussite totale. Nous allons faire
de notre mieux pour les mettre très à
l’aise.»
Les Kabyle ont attendu
le bus sept minutes
seulement
18h10, les Kabyles débarquent
Juste après avoir quitté l’aéroport,
les joueurs de la JSK n’ont pas trop
attendu le bus. En effet, les joueurs
de la JSK n’ont attendu que sept mi-
nutes avant de monter à bord du bus
devant les conduire jusqu’à l’hôtel.
Sur leur trajet, les joueurs algériens
ont eu l’occasion de découvrir l’une
des plus belles villes du monde.
en «Kabylie» espagnole
Les joueurs visitent la
boutique du Barça
C’ est parti !
Le stage hi-
vernal des
Canaris est
sur le point
d’être en-
tits soins avec la délégation algé-
rienne.
mais inséparables. Apparemment,
ils avaient beaucoup d’histoires à
se raconter.
Assami, Saïdi et El Orfi
optent pour la musique
sident Mohand Chérif Hannachi,
pour lui faire savoir que la déléga-
tion kabyle était bien arrivée en
Espagne.
A l’aéroport de Barcelone se
trouve une boutique du club Catalan
de Barcelone. Les amoureux de ce
grand club, à l’image de certains
joueurs de la JSK, n’ont pas manqué
l’occasion de la visiter et de prendre
des photos souvenir.
Rial, fidèle au Real
tamé. L’avion transportant les co-
équipiers de Chamseddine
Nessakh a atterri sur le tarmac de
Barcelone. Les joueurs de la JSK,
qui sont désormais prêts pour se
donner à fond pendant les 10
jours que durera ce regroupe-
ment, ont été impressionnés par
la beauté de l’aéroport internatio-
nal de Barcelone. D’ailleurs, ils
n’arrêtaient pas de se prendre en
photo avant de rallier l’hôtel Parc
Delvannes. Faut-il préciser que la
délégation kabyle y a rencontré
toutes les facilités pour les forma-
lités d’usage.
Le défendeur Assami et les
deux milieux de terrain El Orfi et
Saïdi ont préféré écouter de la
musique et échanger quelques
propos sur les derniers albums,
jusqu’à notre arrivée au pays du
football.
Nessakh, un fan
de son Ipad
Quand Hemani manque
à ses coéquipiers
Concernant l’arrière gauche
Chamseddine Nessakh, il ne
voyage jamais sans son Ipad.
D’ailleurs, pendant tout le voyage,
l’ex-pensionnaire de l’ASMO n’ar-
rêtait pas de s’amuser en s’adon-
nant à des jeux passionnants.
Comme nous l’avons annoncé
sur ces mêmes colonnes dans
notre précédente édition, l’atta-
quant Nabil Hemani n’a pas fait le
voyage en Espagne, faute de visa.
C’est ainsi que les joueurs kabyles
n’arrêtaient pas d’évoquer le nom
de leur coéquipier qui leur
manque beaucoup. Ce n’est que
partie remise, car Nabil ralliera
cette après- midi l’Espagne, après
avoir récupéré son passeport.
M. L.
Parmi les joueurs de la JSK, il y a
plusieurs qui supportent le club de la
capitale, le Real Madrid en l’occur-
rence. Parmi eux, le défenseur cen-
tral Ali Rial qui est un fidèle
supporter des coéquipiers de Cris-
tiano Ronaldo. D’ailleurs, il n’a pas
voulu s’introduire dans la boutique
du FC Barcelone, se contentant de la
scruter de loin seulement.
Camara a préféré
le magazine Match
L’autre élément qui a trouvé une
occupation n’est autre que le mi-
lieu récupérateur Madani Ca-
mara. Ce dernier, qui est plutôt
calme, a préféré lire le magazine
Match et s’en informer des der-
nières nouvelles.
Des photos souvenir
à l’arrivée
Les joueurs de la JSK
découvrent le stade de
l’Espagnol de Barcelone
Une fois sur les lieux, les Algé-
riens qui étaient du voyage à Bar-
celone en ont profité pour
prendre quelques photos souvenir
Tedjar, un fou du
domino
avec les joueurs de la JSK.
Pour rappel, le stage qu’ef-
fectuera la formation ka-
byle à Barcelone durera
dix jours.
Depuis que nous avons quitté
Alger, le milieu de terrain kabyle
s’est mis à jouer au jeu de domino
sur son cellulaire. D’ailleurs, il n’a
pas vu le temps passer. Rappelons
que le voyage s’est déroulé dans de
bonnes conditions, les hôtesses de
l’air et les stewards étaient aux pe-
Bitam, Ziad et
Boulemdaïs, les
inséparables
Sur leur route qui mène jusqu’à
l’hôtel Parc del Valles, les joueurs de
la JSK ont découvert le stade de l’Es-
pagnol de Barcelone, rival du FC
Barcelone. D’ailleurs, c’est au-
jourd’hui que les coéquipiers de
Lionel Messi donneront la ré-
plique à l’Espagnol de Barce-
lone. Un match que les Kabyles
ne comptent certainement pas
rater.
Ils ont évolué tous les trois un
certain temps au MSPB. Il s’agit
d’Abderezak Bitam, Hamza Ziad
et Hamza Boulemdaïs. Ces der-
niers, qui étaient assis côte à côte
pendant tout le trajet, sont désor-
Berkaïne a appelé
Hannachi
La JSK à l’hôtel Parc
del Valles
A peine après avoir dé-
barqué, le chef de déléga-
tion, maître Berkaïne, a
directement appelé le pré-
Alors que nous avons rap-
porté que les Kabyles allaient
s’installer pas loin de la ville de
Barcelone, hier, nous avons
suivi l’équipe jusqu’à l’hôtel. En
effet, la direction de la JSK a ré-
servé aux joueurs à l’hôtel Parc
del Valles.
Le dîner à 20h30
Quelques minutes après leur
arrivée à l’hôtel Parc del Valles,
les joueurs de la JSK ont été
priés de se rendre au restaurant
de l’hôtel pour dîner.
Réunion aujourd’hui
Nous avons appris d’une
source proche de la direction
kabyle que le premier responsa-
ble à la barre technique compte
programmer une réunion au-
jourd’hui avec les joueurs, pour
leur expliquer le programme de
la semaine. Les coéquipiers de
Nessakh sont appelés à se don-
ner à fond pendant cette se-
maine. Rappelons que les
Canaris n’ont pas effectué de
stage la saison passée, à cause
de leur participation en Coupe
de la CAF.
N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 De nos envoyés spéciaux en Espagne Coup sûr Lahlah
N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012
De nos envoyés
spéciaux en Espagne
Coup sûr
Lahlah
Selhani

07

Mourad

Yacine

C’est ce matin qu’aura lieu la 1re séance à Barcelone

Programme marathon

pour les Kabyles

Arrivés dans la soi- rée d’hier au centre de préparation à Barce- lone, les joueurs de la JSK ont eu juste le temps de récupérer avant de reprendre du service. Pour preuve, le biquotidien qu’a pro- grammé l’entraîneur Meziane Ighil débu- tera dès cette matinée. Comme pour habi- tude, la charge de tra- vail

Chaque jour, les cama- rades de Ali Rial déve- lopperont une qualité physique, en l’occur- rence l’endurance, la force, la vitesse. Un travail de puissance sera aussi au menu avec pour but de re- mettre tous les joueurs sur un pied d’égalité. Quant aux séances de la journée, ils seront consacrés au volet technico-tactique. C’est là où le staff tech- nique fera appel à son expérience pour tenter de combler les lacunes sur le plan du jeu.

Le 1er microcycle s’achèvera jeudi Pour ne rien laisser au hasard, le staff tech- nique a tenté de mettre en place un pro- gramme adapté en fonction des matchs

amicaux, qui sont considérés comme un excellent test sur le plan physique et tac- tique. Le 1er microcy- cle qui comporte 8 séances d’entraîne- ment (2x/jour) s’achè- vera jeudi. Il est fort probable qu’il soit bouclé par un 1er match amical dans l’après-midi. Le second microcycle sera en- tamé 24 heures plus tard après une demi- journée de repos. Et pour décompresser, une balade dans les rues de Barcelone (Ramblas) est au menu des Kabyles. Ils de- vront même assister à un match de Liga au Camp Nou où le Barça recevra le Bétis Séville à 17h pour le compte de la 19e journée. Abdelatif A.

Bien que pour Hannachi le dossier soit clos…

La piste Bouchouk sera rouverte en Espagne

a révélé que les dirigeants du CAB n’ont pas fermé la porte aux négo- ciations, ce qui n’écarte pas la pos- sibilité de voir les Kabyles et les Batnéens s’asseoir à la table des négociations en Espagne et trou- ver un terrain d’entente.

Hannachi devrait rencontrer Nezar sur place

N’ayant pas effectué hier le dé- placement à Barcelone, chargeant l’avocat du club d’être à la tête de la délégation kabyle, le président Hannachi prévoit de rejoindre son équipe au cours de cette se- maine. La présence de Hannachi en Espagne sera effectivement l’occasion de se rapprocher de ses homologues du CAB et au cas où les deux parties arrivent à un ac- cord, il est fort probable que le joueur soit la deuxième recrue et non une surprise puisque même l’entraîneur Ighil semble être très intéressé par le joueur qui appor- tera un plus indéniable à l’attaque kabyle lors de la phase retour. Pour rappel, un jeune attaquant émigré est aussi attendu en Es- pagne au cours de cette semaine pour effectuer des essais.

Le joueur compte sur la compréhension de ses dirigeants

Bouchouk, lui, tient vraiment à jouer à la JSK dès la reprise de la compétition. Pour cela, il compte énormément sur la compréhen- sion de ses dirigeants, espérant pour cela qu’ils ne soient pas trop exigeants et qu’ils favorisent son challenge sportif.

L. A.

De Bamako, il nous confirme par téléphone

Dembélé : «Je serai à Alger dans 3 jours, mais pas sûr

que je rejoigne Barcelone»

La nouvelle recrue de la JSK, Makan Dembélé, qui se trouve actuellement à Ba- mako, a accepté de répon- dre à quelques questions concernant sa situation. Le joueur qui sera de retour à Alger dans les trois pro- chains jours, nous a fait sa- voir qu’il ne pourrait pas rejoindre ses nouveaux par- tenaires à Barcelone car n’ayant pas de visa. Il s’en- traînera à Tizi en attendant le retour de l’équipe.

Vous êtes depuis une semaine à Bamako. Quelle a été la réac- tion de vos proches en appre- nant la nouvelle de votre signature à la JSK ? Ils étaient bien évidemment très heureux pour moi. Je me trouve en ce moment même avec mon frère qui m’a conseillé de signer. Je sais que la JSK me donnera la possibi- lité de percer et qu’elle sera un ex- cellent tremplin pour moi. Mais quand allez-vous rentrer en Algérie ? Je pense être de retour dans trois jours. D’ailleurs, une fois sur place, je pourrais parler en détail de ma si- tuation. Pour le moment, je suis en vacances avec mes proches. J’ai aussi quelques problèmes adminis- tratifs à régler avant de partir. Une fois à Tizi, je m’y installerai définiti- vement. Mais qu’en est-il du stage de Barcelone ? Je ne peux rien vous dire à ce

sera augmentée progres- sive- ment au fil des jours, jusqu’à atteindre le vo- lume maximal
sera
augmentée
progres-
sive-
ment
au fil
des jours,
jusqu’à atteindre le vo-
lume maximal en fonc-
tion des capacités de
chaque joueur. Lors
des séances matinales,
les joueurs seront sou-
mis à un travail pure-
ment physique.

dans l’effectif a été décidé. A ce pro- pos, Lamhene ajoute : «Je suis très déçu de ne pouvoir accompagner l’équipe en stage d’hiver. Cela fait quatre ans que je n’ai pas raté une telle occasion. Je vis difficilement cette si- tuation et je saurai trou- ver les ressources nécessaires pour sur- monter cette situation, L’essentiel c’est que je sais que je suis restant, et je travaillerai dur pour revenir à mon meilleur niveau.»

« Je ne ménagerai pas mes efforts » Et pour ne pas per- dre de temps, Lam- hene dit qu’il ne restera pas inactif en l’absence de ses par- tenaires. «Je ne resterai pas au repos durant ces dix prochains jours, je m’entraînerai avec la catégorie espoir et je ne ménagerai pas mes efforts pour être prêt dès que l’équipe sera de retour à Tizi. J’espère qu’une oc- casion me sera offerte pour rebondir et retrouver le rythme de la compé- tition bientôt», a-t-il indiqué. S. D.

Comme tout le monde le sait, le président de la JSK, Moh Cherif Hannachi, intervenant en direct avant-hier sur les ondes de la Chaîne III, a clairement affirmé que la piste Bouchouk est officiel- lement abandonnée. En effet, faute de moyens, a-t-il tenu à pré- ciser, la JSK n’est plus intéressée par les services de l’attaquant du CAB, Bouchouk, dont le montant de la lettre de libération a été fixé par ses dirigeants à un milliard de centimes. Dans le même registre, une source digne de foi nous a confié que le dossier n’est pas to- talement clos et que des négocia- tions pourraient être enclenchées officiellement en Espagne où les deux équipes ont choisi d’effectuer leur stage hivernal. La JSK qui s’est envolée hier pour Barcelone, ne sera pas loin du lieu du stage du CAB, ce dernier ayant opté pour la ville d’Alicante. Pour rappel, le manager général de la JSK, Youcef Ladjadj, avait même prévu au cours de la semaine dernière de se rendre à Batna, pour rencontrer le président Nezar, mais compte tenu des événements qu’a connus le club kabyle ces derniers jours, le dossier recrutement a été relé- gué au second plan. Toutefois, la même source d’information nous

sujet, car cela ne dépend pas de moi. Je ne pense pas pouvoir re- joindre le groupe à temps. De re- tour à Tizi, je discuterai avec les dirigeants pour en savoir davan- tage sur ma situation. Ce qui est certain, c’est que je m’en- traînerai en attendant le retour de mes parte- naires. Pensez-vous avoir le temps nécessaire pour convaincre le coach ? Si je suis à la JSK, c’est pour m’imposer. Après avoir achevé la pé- riode de test avec succès, il est clair que mon prochain objectif est de gagner une place dans l’équipe. Je veux aussi marquer beaucoup de buts. Je sou- haite seulement m’intégrer rapi- dement dans ma nouvelle forma- tion afin de ne plus perdre de temps. Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

Il a été reçu avant-hier par Hannachi

Lamhene poursuivra

l’aventure avec la JSK

Annoncé avant la fin de la phase

aller sur la liste des libérés, le jeune produit du cru, Mokhtar Lamhene, poursuivra finalement l’aventure avec la JSK. C’est en effet ce qui a été décidé par la direction, de concert avec le staff technique. En effet, le jeune Lamhene qui a été re- versé dans la catégorie espoir de- puis plusieurs semaines, n’apparaissait plus dans les choix d’Ighil, il s’est retrouvé sur la liste des libérés lors de ce mercato hi- vernal. Une source proche de la di- rection nous a confié que le joueur

a été reçu avant-hier au siège du

club par le président Hannachi. Au

cours de la discussion, le premier responsable de la JSK a tenu à noti- fier au joueur que le club ne va pas

le libérer et qu’il a encore besoin de

lui pour la suite de la saison, ce qui n’a pas été sans rassurer le joueur qui tient énormément à rester dans

le club de ses premières amours et

saisir la moindre opportunité pour rebondir. Par ailleurs, même le la- téral gauche Okba Hezil, qui a été libéré, sera finalement maintenu par la direction.

« Je suis soulagé » Pour savoir ce que le président lui a tenu comme discours, nous

avons joint le concerné qui nous fera les révélations suivantes : «C’est exact, j’ai été reçu par le prési- dent Hannachi qui a tenu à m’informer que je ne suis plus transférable et que je continuerai mon par- cours à la JSK. Je ne vous cache pas la joie que m’a procurée cette décision, tellement j’avais envie de rester. J’ai été beaucoup affecté ces derniers temps. De- puis que j’étais annoncé

ces derniers temps. De- puis que j’étais annoncé parmi les joueurs partants cet hiver, j’en étais

parmi les joueurs partants cet hiver, j’en étais affecté moralement. Dieu merci, ma situation a connu un revirement de situation

et désormais je sais que je reste».

« J’aurais aimé participer à

ce stage » Par ailleurs et bien qu’il soit maintenu dans l’effectif kabyle, le jeune milieu de terrain Lamhene n’a pas figuré dans la délégation qui a rallié l’Espagne hier, faute de visa. En fait, la direction n’a pas transmis le dossier de Lamhene pour lui faire établir le visa, et ce n’est qu’à la dernière minute que son maintien

08

0 8 N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 Coup final MCA Sa lettre de libération a

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012

Coup final MCA

Sa lettre de libération a été établie par l’USMH

Yachir, dernière

recrue du Mouloudia

I l ne reste que la signature du joueur sur le contrat, c’est ce

que nous a confié un proche du MCA, afin que Yachir porte offi- ciellement le maillot des Vert et Rouge. En effet, la direction de l’USMH a tenu sa promesse en établissant la lettre de li- bération du joueur au profit du Mouloudia. Laïb a pris attache avec Omar Ghrib pour l’in- former que le document en question était prêt et qu’il légalisera di- manche matin, à condi- tion que le MCA lui remette 180 millions de centimes. Le premier responsable harrachi a été rassuré par son in- terlocuteur qu’il aura son argent cash demain matin.

terlocuteur qu’il aura son argent cash demain matin. se pose pas pour lui. Autrement dit et

se pose pas pour lui. Autrement dit et sauf mauvaise surprise, le joueur sera avec sa nouvelle équipe en

Il signera ce matin et pourra partir avec l’équipe en Espagne

Selon une source digne de foi, on croit savoir que le joueur a été mis au courant de l’accord trouvé entre son club et le MCA. Un billet d’avion aurait même été

acheté pour Samy Ya- chir afin qu’il puisse faire partie du voyage aujourd’hui avec l’équipe, du moment que le problème de visa ne

Mobitang est rentré hier du Cameroun

Comme il a été convenu au départ, le libéro africain, Claude Mobitang est rentré hier à 12h 30 du Ca- meroun où il a passé les fêtes de fin d’an- née. Les deux se- maines de vacances ont permis au joueur de se ressourcer au- près de sa famille à Yaoundé après une première partie de championnat marquée par des blessures qui l’ont contraint à faire l’impasse sur cinq ren- contres. C’est avec un moral retapé à neuf que le Lion indompta- ble a rallié hier Alger.

Il a obtenu son permis de travail

Confronté au même problème qu’Hervé Oussalé, Claude Mo- bitang est parvenu du- rant son séjour au Cameroun à régler son problème de per- mis de travail qui lui offre le droit d’exercer en Algérie.

Ghazi, Besseghier, Attafen, Babouche et Chaouchi abonnés toujours aux absents Alors que certains ont re-
Ghazi, Besseghier,
Attafen, Babouche et
Chaouchi
abonnés toujours
aux
absents
Alors que certains ont
re-
joint le groupe hier matin,
d’autres comme Ghazi, Besse-
ghier, Attafen, Babouche et
Chaouchi ont une nouvelle
fois brillé par leur absence.
Les
cinq joueurs ont préféré pro-
longer leurs vacances
jusqu’au
jour du départ pour Alicante.
Ils à rejoindront
directement
l’équipe
l’aéroport
Ayant manqué les trois
séances
d’entraînement
pour
diverses
raisons, c’est au-
jourd’hui que Chaouchi,
Ghazi, Babouche et autre Atta-
fen devront rejoindre leurs
partenaires à l’aéroport inter-
national Houari-Boume-
diene. Les cinq absents
s’envoleront
directement
avec
leur
équipe vers Ali-
cante.
Cet
de après-midi,
jour
vérité
Cherfa,
Yanis pour
et
Laref
Après s’être occupé per-
sonnellement du départ de
l’équipe pour l’Espagne, le
coordinateur de section,
Omar Ghrib, a pu se tourner
vers le cas des joueurs libérés
car ayant promis
de les régu-
lariser en leur octroyant leur
dû et en leur
remettant leur
lettre de libération.
Les cas
Youssef Yanis, Walid Cherfa
et Hakim Laref devraient
connaître cet après-midi leur
épilogue. C’est le jour de vé-
rité pour les trois joueurs
émigrés qui veulent toucher
leur argent jusqu’au
dernier
centime
avant de se mettre à
la recherche d’une autre des-
tination.

Une dernière avant le départ pour l’Espagne

Les Mouloudéens ont effec- tué hier matin leur dernière séance avant de s’envoler vingt-quatre heures plus tard à destination de l’Espagne pour un stage hivernal de dix jours. C’est donc hier matin à l’an- nexe du 5-Juillet que les parte- naires de Azzedine ont bossé deux heures durant sous l’œil très attentif de François Bracci qui a tout fait pour mettre dans les meilleures disposi- tions physiques son groupe avant d’attaquer le travail fon- cier à Benidorm.

Hier, première séance pour Djallit

terre ibérique pour préparer le reste du parcours. Le fait que Yachir puisse effectuer toute la préparation avec l’équipe constitue une bonne chose pour lui, car cela lui donnera le temps nécessaire de s’intégrer avec le groupe, mais aussi affûter ses armes et s’accommoder aux exigences tactiques de Bracci.

Il percevra une mensualité de 100 millions

Après un premier accord avec Omar Ghrib, le milieu de terrain harrachi l’a ren- contré une nouvelle fois, vendredi en fin de journée. Les deux parties ont abordé les derniers détails des né- gociations, sans pour autant tarder à trouver un accord définitif. Ainsi donc, Yachir, et comme nous l’avons déjà rapporté dans notre précé- dente livraison, signera pour une durée de dix-huit mois au MCA, contre une mensualité de 100 millions de centimes. Ghrib, qui te- nait au recrutement de Ya- chir, lui a demandé de se concentrer uniquement sur son travail, car il ne man- quera de rien au MCA. Ainsi, Yachir constitue la dernière recrue du Moulou- dia qui s’est donc offert qua-

tre nouveaux éléments lors de ce mercato avec le revenant You- nès, Kacem Hadji et Djallit. Kamel M.

le revenant You- nès, Kacem Hadji et Djallit. Kamel M. Après avoir officialisé sa venue au

Après avoir officialisé sa venue au club la veille, Musta- pha Djallit a effectué hier matin sa première séance d’en- traînement avec ses nouveaux partenaires. C’était surtout l’occasion pour l’ex-attaquant de la JSMB de faire connais- sance avec son nouvel environ- nement. Le fait de connaître Yalaoui et Hadji avec lesquels il a évolué à Tlemcen a permis à Djallit de se fondre plus faci- lement dans le groupe.

Petit bobo pour Bouzidi durant la seconde partie du championnat… Absolument. Mais le plus important
Petit bobo pour
Bouzidi
durant la seconde partie
du championnat…
Absolument. Mais le plus
important c’est de réussir à
décrocher une place afri-
caine et aller le plus loin
possible en coupe d’Algérie.
Ayant pris goût, il est évi-
dent que nous ferons
tout pour retrouver les
joutes internationales.
Entretien réalisé par
Tarek-Che
Azzedine mis à
rude épreuve
Djaghbala,
Koudri et
Berradja ont
repris

Le jeune portier Farès Bou- zidi a dû faire l’impasse sur la séance d’hier en raison d’un petit bobo contracté la veille.

Les absences de Chaouchi et Bouzidi ont permis à l’entraî- neur des gardiens, Halim Ti- four, de concentrer toute son énergie sur Sofiane Azzedine qui a été mis à rude épreuve. Le natif de Bordj Menaïel était vraiment lessivé à l’issue de la séance d’entraînement.

Absents lors des deux premières séances, Ab- delmalek Djaghbala, Hamza Koudri et Seddik Berradja ont réintégré hier le groupe. L’ab- sence des trois éléments s’ex- plique par le fait qu’ils ont décidé de prolonger leurs vacances de quarante-huit heures, ques- tion de se ressourcer avant d’attaquer le stage hivernal.

Mobitang : «Je suis très motivé pour décrocher une place sur le podium»

Après une longue période de vacances, vous venez tout juste de rentrer (hier samedi)… Je viens tout juste d’arriver du Cameroun où j’ai pu passer quelques jours avec ma famille et mes proches. Et me voilà comme prévu de retour en Algérie pour réintégrer mon équipe. A peine le temps de récu- pérer que vous allez vous envoler demain à destina- tion de l’Espagne… Effectivement, il faudra maintenant prendre la des- tination de l’Espagne pour le stage hivernal qui sera déterminant pour la suite des événements. Avez-vous réglé votre pro- blème de permis de travail qui est arrivé à expiration ? Pas de souci. J’ai réglé mon problème au Cameroun. C’est d’ailleurs pour cela que je me suis rendu à Yaoundé. Concernant votre situa- tion financière, on croit

savoir que vous allez être régularisé ce dimanche avant le départ pour l’Es- pagne… Je pense qu’il n’y aura aucun problème puisque la plupart des joueurs ont été régularisés. Avez-vous suivi l’actualité du club durant votre sé- jour à Yaoundé ? J’ai suivi le parcours de l’équipe sur le Net. C’est motivant d’avoir terminé la phase aller sur une bonne note, que ce soit en cham- pionnat ou en coupe d’Al- gérie. Avez-vous été surpris de voir Chaouchi marquer deux buts lors des deux dernières rencontres ? Ce n’est pas du tout une surprise car je sais que Chaouchi sait parfaitement jouer des pieds. Il aurait pu être un excellent joueur de champ. Terminant la phase aller avec neuf titularisations, on imagine que vous am- bitionnez de faire mieux

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 Coup de tonnerre MCA 0 9 Amroune : «Il n’a

Coup de tonnerre MCA

09

Amroune : «Il n’a jamais été question qu’on me libère» Finalement, vous serez du voyage
Amroune : «Il n’a jamais été
question qu’on me libère»
Finalement, vous serez du
voyage avec l’équipe en Es-
pagne, alors qu’il était ques-
tion que vous soyez libéré…
Depuis longtemps, j’ai préféré
observer le silence, malgré tout ce
qui s’est dit à mon sujet et mon
avenir au MCA. Je profite de cette
occasion pour vous dire qu’il n’a
jamais été question que je sois li-
béré du Mouloudia, et je ne sais
pas qui a été derrière cette infor-
mation dénuée de tout fonde-
ment. Je suis toujours au MCA et
je serai demain avec l’équipe à
l’aéroport (entretien réalisé hier)
pour me rendre en Espagne et ef-
fectuer la préparation avec mes
coéquipiers.
Donc, il n’y a rien de vrai au
sujet de votre libération…
C’est complètement faux !
D’ailleurs lorsque j’ai discuté avec
Omar Ghrib, il m’a demandé de
ne pas prêter attention aux ru-
meurs, me rassurant qu’il n’a ja-
mais été question de me libérer et
que j’étais chez moi.
Qu’en est-il de vos contacts
avec le FUS ?
Là aussi, je tiens à vous dire
que le manager qui était derrière
le contact m’a demandé de me
concentrer sur mon travail au
MCA, sans trop me focaliser sur
mon transfert, tant que les choses
n’avancent pas. Il a été très hon-
nête avec moi.
Quelle était la position de
votre équipe au sujet de la
piste marocaine ?
Lorsque j’ai fait part à Omar
Ghrib de la nouvelle, il m’a pro-
mis de m’aider s’il y a un contact
officiel du FUS. Il m’a aussi ras-
suré une nouvelle fois au sujet de
mon avenir au MCA, à cause de
ces rumeurs qui fusaient de par-
tout.
Cette histoire ne vous est-elle
pas perturbé ?
Certes, ça vous fait mal d’en-
tendre parler de votre libération,
mais j’étais certain que ce n’était
qu’une simple rumeur. J’ai essayé
de me concentrer sur mon travail
et me préparer pour le reste du
parcours, ce que je tâcherai de
faire une fois en Espagne.
Bracci, qui connaît bien vos
qualités, estime que vous per-
dez votre concentration dès
que vous êtes sifflé par une
frange de supporters. Qu’avez-
vous à répondre ?
Il s’agit peut-être de certains
matchs que nous avons disputés.
Mais par la suite, tout s’est ar-
rangé pour moi et j’ai toujours
entretenu de bons rapports avec
les supporters qui m’ont toujours
soutenu.
Ne pensez-vous pas que c’est la
blessure qui vous a joué un
mauvais tour ?
Permettez-moi de vous dire
que les gens ont tendance à ou-
blier que durant une année, je
me suis fait opérer à trois re-
prises. Comme vous le
savez, ma dernière blessure
au genou n’était pas faite
pour arranger les choses.
Donc, je devais travail-
ler d’arrache-pied
pour reprendre ma
forme, et le fait
d’avoir pris part à
toute la rencontre
de la Coupe d’Algé-
rie face au MOB est
une bonne chose.
D’ailleurs, Bracci
m’a félicité pour ma
prestation, ce qui
m’a réconforté, car
j’avais traversé une
période un peu dif-
ficile.
Ce stage est une belle
opportunité afin de bien vous
préparer en prévision de la
phase retour du championnat,
n’est-ce pas ?
Je vais essayer de profiter de ce
stage pour pouvoir bien me pré-
parer et montrer un meilleur vi-
sage à l’avenir. Je veux rebondir et
prouver qu’on peut toujours
compter sur moi au MCA.
Entretien
réalisé par K. M.
Yalaoui : «J’ai raté une
séance à cause d’une
panne d’essence»
Ghrib satisfait de l’organisation du stage
L e coordinateur de la sec-
tion football, Omar
Ghrib, ne fera pas partie
de préparation dispose des
moyens nécessaires pour effec-
tuer du très bon travail. Un
programme concernant l’orga-
nisation du stage a été remis à
Ghrib qui n’a pas manqué de se
montrer sa satisfait.
●●Reprenant les entraînements avec
son équipe, Nabil Yalaoui s’est inscrit aussi-
tôt en faux contre toutes les rumeurs l’an-
nonçant boycottant son équipe. «J’ai raté
une seule séance d’entraînement à cause
d’une panne sèche d’essence, alors que j’étais
sur le chemin du retour de Relizane. Il y a eu
une pénurie de mazout dans les stations ser-
vice qui m’a fait rater l’entraînement. J’ai
d’ailleurs avisé la direction du club. A partir
de là, il est évident que je n’ai jamais boycotté
mon équipe», dira Yalaoui avant d’ajouter
que «ça fait plaisir de revoir Hadji que je
connais depuis qu’il avait 17 ans. C’est un
joueur pétri de qualités. Et que dire de Djallit
dont le CV parle pour lui».

de la délégation du MCA qui quittera Alger aujourd’hui pour rejoindre Benidorm. Ce dernier veillera à préparer la phase retour du championnat et chercher les ressources fi- nancières nécessaires pour que le MCA ne soit pas confronté aux mêmes problèmes rencon- trés déjà lors de la phase aller du championnat. Ce dernier rejoindra donc l’équipe à Beni- dorm deux jours avant la fin du stage. Toutefois, il a chargé Rafik Hadj Ahmed et Attalah d’encadrer le groupe en Es- pagne. Omar Ghrib s’est mon- tré confiant en la réussite de ce stage pour l’équipe, car la sai- son passée, tous les joueurs ont été unanimes à dire que le site

Il est confiant en la qualification de tous les joueurs ciblés

Quant aux nouvelles recrues du MCA, le coordinateur de la section football du MCA s’est dit confiant de qualifier les joueurs. Ce dernier estime que la SSPA/MCA n’a pas de dettes envers les joueurs qui viennent d’être payés et que celles du CSA/MCA ne peuvent lui être incombées. Ainsi donc, Ghrib et confiant de voir Younès, Kacem Hadji et Djallit porter

le maillot mouloudéen pour le reste de la saison, du fait que leurs dossiers sont complets, s’appuyant ainsi sur la corres- pondance de la FAF de la sai- son passée, à travers laquelle il a été mentionné pour tous les clubs que les dettes du club en tant que CSA ne peuvent en aucun cas être imputées aux SPA nouvellement créées. Rai- son pour laquelle Omar Ghrib s’est dit confiant de voir les joueurs en question porter les couleurs du MCA pour le reste de la saison. Ce dernier suivra personnelement cette affaire afin de parer à toute mauvaise surprise, d’autant plus qu’il a pris toutes les mesures néces- saires pour que leurs dossiers ne présentent aucune irrégula- rité.

K. M.

Laref pourrait rejouer en Belgique

●●Libéré par le Mouloudia en dépit d’une belle prestation en Coupe d’Algérie contre le MOB, Hakim Laref attend la régu- larisation de sa situation financière avant de quitter le club. Nous avons appris que Hakim a de très fortes chances de rejouer dans le championnat de Belgique, là même où il a été révélé au grand public. Refusant de se prononcer pour le moment sur son avenir, Laref a des touches avec des forma- tions belges qui lui offrent cette opportunité de rentrer chez lui, à moins qu’il décide de rebondir dans le championnat national avec l’ambition de faire taire une fois pour toutes ses détracteurs.

T. Che

Abdelouahab ne sera pas du voyage

Habituellement, la délégation mouloudéenne ne se déplace pas sans l’administrateur du club, Ab- delouahab. Cette fois-ci, les joueurs devront se rendre en Es- pagne sans leur responsable qui a dû renoncer à être présent à Beni- dorm, comme ce fut le cas la sai- son dernière et ce, pour des raisons personnelles.

Hadj Ahmed, chef de délégation

Sans surprise aucune, c’est le chargé du marketing et du sponsoring, Rafik Hadj Ahmed, qui sera le chef de la délé- gation mouloudéenne durant le stage en Espagne. Le dirigeant du MCA sera épaulé dans sa mission par le secrétaire de l’équipe, Atta- lah.

Le reste du groupe sera régularisé aujourd’hui

Alors que la majorité des joueurs ont pu percevoir leur ar- gent jeudi dernier, il reste quelques éléments qui n’ont pas pu encaisser leur chèque, à l’image de Nabil Ya- laoui. Pour une question d’ordre purement technique, les éléments non régularisés pourront toucher ce matin leurs mensualités. Dès lors, la direction du club aura tenu toutes ses promesses en régulari- sant l’ensemble du groupe, avant le départ vers l’Espagne.

La prime d’El Eulma sera perçue après le retour de Benidorm

Avec l’assainissement de la situation financière des joueurs, les pensionnaires de Chéraga ont voulu aborder l’année 2012 sur de très bonnes bases. Il ne manque donc que la prime de 5 millions de centimes correspon- dant au match gagné face à El Eulma (2-0) que les camarades de Babouche percevront après le re- tour d’Espagne, le 18 de ce mois.

T. Che

Rebrab sollicité

Toujours à la recherche de sources de financement pour permettre au club de jouer les premiers rôles durant la se- conde partie du championnat, les responsables du Mouloudia ont sollicité, hier, Omar Re- brab. Le but était de convaincre l’homme d’affaires de signer prochainement un contrat de partenariat avec les Vert et Rouge.

ll décline la proposition

Apparemment échaudé par la mauvaise expérience qu’il avait vécue avec le RCK entre 2007 et 2009, l’homme d’affaires a re- fusé poliment la proposition du Mouloudia, du moins pour l’instant. Il n’est pas du tout exclu dans un avenir proche que le P-DG de Cévital se ravise en finançant le vieux club algérois. A. Y.

10

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 De nos envoyés spéciaux en Tunisie Coup de pompe
N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012
De nos envoyés spéciaux
en Tunisie
Coup de pompe USMA
Adel
ZEROUK
spéciaux en Tunisie Coup de pompe USMA Adel ZEROUK Le club ne dispose que d’un seul

Le club ne dispose que d’un seul arrière gauche et arrière droit de formation

L’attaque, seul compartiment

à renforcer ?

L e constat était tellement clair

qu’avant même la fin de la

phase aller que la décision de

renforcer la ligne offensive a été prise par les responsables du club en voulant s’offrir les services de deux ou trois at- taquants a été prise. Seulement, voilà que plusieurs jours sont passés depuis l’ouverture du mercato et rien n’a été fait. Aucun renfort n’a débarqué offi- ciellement, alors que le groupe a pris la destination de la Tunisie, plus précisé- ment Sousse, hier en début d’après-

midi. Ayant fait de l’arrivée d’un nouvel attaquant leur priorité, les dirigeants

du club ont tellement envie de s’offrir ce baroudeur qu’on peut oublier de songer aux autres compartiments, puisque jusque-là aucun nom d’un dé- fenseur n’a été annoncé bien que le club ne dispose pas de doublure pour Mohamed Yekhlef et même Rabie Mef- tah, étant donné que c’est Ferhat qui le remplace lorsqu’il est indisponible, alors que ce dernier est en réalité un ai- lier de formation. Jusqu’à présent, Mef- tah, Yekhlef et même le jeune Ferhat ont tenu leur rôle, mais la venue d’un latéral gauche ne devra que faire du bien au groupe du moment que Didier

Ollé-Nicolle et ses adjoints pourraient être confrontés à un gros problème si Yekhlef est indisponible. En effet, si cela venait d’arriver, l’USMA se retrou- verait avec un seul gaucher, Bezzaz en l’occurrence, puisque Amadou Dia- mouténé sera officiellement prêté dans les heures à venir. Avec un seul latéral droit et un latéral gauche de prédilec- tion, les dirigeants doivent peut-être se pencher sur ce dossier et essayer de trouver des solutions avant la ferme- ture des portes des transferts hiver- naux. Adel Cheraki

Dziri et Armand Séné ont dirigé la séance d’hier matin

En l’absence d’Ollé-Ni- colle, ce sont ses adjoints

Billel Dziri et Armand Séné qui ont dirigé la séance d’hier matin avant le départ pour Sousse. C’était une séance pas très chargée, juste un réveil musculaire après une semaine de repos.

Ollé-Nicolle a rallié Tunis à partir de Nice

Le coach des Rouge et Noir n’était pas hier au

départ avec l’équipe à l’aéro- port Houari-Boumediène. Ollé-Nicolle a en effet rejoint son équipe à Tunis qu’il avait rallié dans l’après-midi à par- tir de Nice. Etant donné qu’il était en congé auprès des siens en France, il a préféré rejoindre directement le

groupe à Sousse au lieu de transiter par Alger.

Laïfaoui retrouve Amroune

Le voyage d’hier vers Tunis a été l’occasion

pour Abdelkader Laïfaoui de retrouver un ancien coéqui- pier, Amroune en l’occur- rence, qui s’apprêtait lui aussi à prendre le même vol pour Tunis avec le CRB. Les deux joueurs étaient très heureux de se retrouver et ont longue- ment discuté ensemble.

Allache, chef

de délégation

C’est Salah Allache qui a été désigné chef de la

délégation des Rouge et Noir qui s’est envolée hier pour Tunis en prévision du stage hivernal qui va durer 9 jours. C’est le seul dirigeant usmiste qui a été hier du voyage.

Cheraki

MOHAMED

Mekhazni reste à Alger

Contrairement à ce qui a été annoncé auparavant, Mekhazni

n’accompagnera pas l’équipe à Sousse. Il restera à Alger pour s’oc- cuper des éventuelles nouvelles re- crues. Mais il était présent hier à l’aéroport au moment du départ du groupe en compagnie de Mouldi Aïssaoui pour veiller à ce que l’équipe fasse le voyage dans les meilleures conditions possibles.

Trois supporters sont venus à l’aéroport pour interpeller Haddad

Trois supporters de l’USMA sont venus hier à l’aéroport

pour rencontrer Rebouh Haddad qui leur avait promis de les aider suite aux dégâts matériels qui leur ont été causés lors du dernier dépla- cement à Sétif. Les véhicules des trois supporters avaient été en effet saccagés par des supporters sétifiens, ils se sont rapprochés de Haddad pour que ce dernier puisse les aider pour qu’ils se fassent rembourser.

Bezzaz est arrivé de France

Yacine Bezzaz était absent de la séance d’entraînement d’hier

matin. L’attaquant usmiste a passé ses vacances en France et il a rallié le groupe hier matin à l’aéroport Houari-Boumediène. Il a rejoint di- rectement ses coéquipiers qui al- laient prendre le vol pour Tunis.

Il s’est changé dans les toilettes de l’aéroport

Bezzaz était arrivé de France en tenue de ville au moment où

ses camarades étaient tous en survê- tement. Il ne devait pas faire une ex- ception puisqu’on lui a signifié d’aller se changer dans les toilettes de l’aéroport. Et c’est ce qu’il a fait en enfilant son survêtement avant de prendre le départ.

Djediat «Cette USMA-là a le profil d’un futur champion»

Avec sept réalisations à son actif, il fut sans le moindre conteste le meilleur buteur du club lors de la phase aller. Lamouri Djediat, que nous avons sollicité, nous parle dans cet entretien qu’il nous a accordé de la première moitié de la saison, du stage de la Tunisie ainsi de ses performances. Des performances qui ont fait de lui l’un des meilleurs joueurs du club jusque-là.

fait de lui l’un des meilleurs joueurs du club jusque-là. Vous êtes l’un des meilleurs joueurs

Vous êtes l’un des meilleurs joueurs de l’USMA jusque-là. Qu’avez-vous à nous dire à ce sujet ? Dieu merci, entendre cela me flatte. Là où j’ai joué, j’ai toujours donné le meilleur de moi-même pour mériter l’argent que je gagne. J’ai fait de mon mieux pour aider mon club et à tenir mon rôle. J’ai marqué sept buts, et si j’ai réussi cet exploit, c’est bien sûr parce que mes co- équipiers m’ont donné un coup de main. Mes buts, c’est aussi les leurs. C’est le fruit des efforts fournis par tout le monde. Mon rôle est de délivrer de bonnes passes aux attaquants, mais sachez que si l’occasion se présente, je ne vais pas hé- siter à inscrire d’autres buts parce que ça fait toujours du bien de le faire. L’USMA a eu des difficultés pour se qualifier en Coupe d’Algérie. Pourquoi ? Les matchs de coupe ont toujours été ainsi. L’es- sentiel est que nous ayons validé notre billet. Lors du prochain tour, nous allons jouer à domicile. Nous ferons notre mieux pour en profiter et aller le plus loin possible car cette compétition a un goût spécial. Vous allez effectuer un stage de préparation en Tunisie, n’est-ce pas ? Nous aurons une semaine pour effectuer les ré- glages nécessaires avant de rentrer. Ça va être suffi- sant. Nous savons ce que nous devrons faire et ce qui nous attend là-bas. Entretien réalisé par Adel C.

ce qui nous attend là-bas. Entretien réalisé par Adel C. Comment se sont déroulées vos vacances

Comment se sont déroulées vos vacances ? De mon côté, tout s’est très bien passé. J’en ai profité pour me res- sourcer auprès des miens. A présent, j’ai assez d’énergie pour reprendre du service et préparer la seconde moitié de la saison de la meilleure des manières. Avant de parler de la phase retour, comment évaluez-vous la première moitié de la saison ? Je pense qu’elle fut moyenne parce que nous aurions pu mieux faire même si nous n’avions pas quitté la première place tout au long de cette phase. Nous avons réalisé de bons mais aussi de résultats moyens. C’est normal, je ne sais pas pourquoi, mais nous étions l’équipe la plus at- tendue du championnat. Face à nous, les autres clubs se mobilisent et font tout leur possible pour nous tenir en échec. Vous avez gagné plusieurs titres de champion. Voyez-vous en cette USMA un futur champion ? Oui, cette équipe a tout d’un champion. Nous sommes appelés à nous améliorer sur plusieurs plans. Nous avons même douté à un certain moment, mais nous avons les moyens de finir premiers et décrocher le sacre. Ne pensez-vous pas que le fait de n’avoir pas décroché des points à l’extérieur est un sérieux problème ? Sur ce point, je dirai que nous aurions pu faire mieux. Nous avions été intraitables à domicile, mais pas en dehors de nos bases. Nous avons perdu à El Eulma, Béjaïa et Sétif, alors que nous aurions pu les éviter. Nous avons commis des fautes qui nous ont coûté cher. A présent, il faut faire en sorte de ne plus les refaire. Il faut que ce que nous avions vécu nous serve de leçon.

A présent, il faut faire en sorte de ne plus les refaire. Il faut que ce
A présent, il faut faire en sorte de ne plus les refaire. Il faut que ce
N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 De nos envoyés spéciaux en Tunisie Coup de tête
N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012
De nos envoyés
spéciaux en Tunisie
Coup de tête USMA
ZEROUK

Adel

spéciaux en Tunisie Coup de tête USMA ZEROUK Adel 1 1 MOHAMED Cheraki USMA-CRB, que de

11

MOHAMED Cheraki USMA-CRB, que de retrouvailles ! Ollé-Nicole retarde son arrivée de 24 heures Trente
MOHAMED
Cheraki
USMA-CRB, que
de retrouvailles !
Ollé-Nicole retarde son
arrivée de 24 heures
Trente minutes
de retard
vol
qu’ont
hier
Usmistes
accusé
trente
minutes
a de pris retard.
de
Prévu
à
14h,
l’avion
n’a
A lors qu’il était
quitté
le
tarmac
l’aéro-
prévu qu’il
port
Houari-Boumediène
rejoigne
les Le vers
que
14h30.
Sousse hier
Comme on le sait, le CRB, dont le
stage hivernal aura lieu à Hammam
Lif, a pris le même vol que l’USMA.
Que de retrouvailles à l’aéroport
Houari-Boumediène où les joueurs
des deux équipes, qui se connaissent
parfaitement, entre autres pour
avoir déjà joué ensemble, ont eu du
plaisir à se revoir et à bavarder.
D’ailleurs, dans l’avion, les joueurs
des deux équipes étaient assis en-
semble.
en prove-
nance de France, le coach
usmiste Didier Ollé-Ni-
cole a retardé son arrivée
de 24 heures. Il devra re-
trouver le groupe au-
jourd’hui pour reprendre
les rênes du club pour le
stage hivernal. Les autres
membres du staff tech-
nique, à savoir Billel Dziri
et Boukhalfa Branci, ont
assuré l’intérim.
Arrivée
à 16h30
Armand Séné
parle arabe
Les Rouge et Noir sont
arrivés à l’aéroport
Tunis-
Carthage
vers 16h30. Les
joueurs n’ont eu le temps
que d’acheter des puces té-
léphoniques
et quelques
friandises avant de pren-
dre
le
bus
dépêché
par
Tunis, la délégation usmiste était
attendue par des membres de l’ambassade
d’Algérie à Tunis pour leur faciliter les pro-
cédures douanières.
Le dîner à 20h00
l’hôtel Place El Kantaoui
Les joueurs surpris
de ne pas le trouver
Arrivés aux environs de 19h00, les ca-
marades de Lemmouchia ont rejoint direc-
tement leurs chambres à l’hôtel, avant de se
diriger vers le restaurant pour prendre le
dîner vers 20 heures.
en direction de Sousse.
Pas
de séance
Quelques semaines seulement
ont suffi à Armand Séné d’appren-
dre quelques mots d’arabe qu’il
n’hésite pas utiliser à chaque fois
que l’occasion se présente. Il faut
savoir que le préparateur phy-
sique des Rouge et Noir a déjà ac-
quis quelques mots en arabe lors
de son premier passage en Algé-
rie quand il était adjoint de Jean-
Michel Cavalli en Equipe
nationale.
Les joueurs de l’USMA ainsi que les au-
tres membres de la délégation usmiste qui
sont arrivés à Sousse en fin d’après-midi
pensaient trouver leur entraîneur sur les
lieux d’hébergement. Mais ils ont été sur-
pris par son absence. Toutefois, ils seront
vite rassurés en apprenant qu’il a été
contraint de reporter son voyage de 24
heures
La présence de l’USMA
à Sousse suscite
l’engouement
d’entraînement
La réunion technique juste
après
Aucune
séance
d’entraî-
nement
à la été
program-
Les fonctionnaires de l’hôtel El Mouradi
de Sousse, lieu d’hébergement des Rouge et
Noir, ont été heureux d’accueillir la déléga-
tion usmiste dans leur établissement. Cer-
tains se sont interrogés sur le motif de la
présence de l’équipe algéroise à Sousse,
croyant à un match officiel avec l’équipe lo-
cale, avant d’être informés qu’il ne s’agissait
que d’un match amical.
mée
hier
l’arrivée
de
Juste après le dîner, le staff technique a
convié les joueurs à une réunion technique
dans la salle des conférences de l’hôtel. Les
assistants de Didier Ollé-Nicole, absent
pour le premier jour du stage, ont expliqué
aux joueurs le programme qu’ils devront
appliquer le lendemain, en attendant l’arri-
vée du premier responsable de la barre
technique.
l’équipe
à
Sousse.
Jeux vidéo pour
Ferhat
et Zemmamouche
Les
joueurs
et n’a de sont été 20h
montés
di-
rectement
dans
leurs
chambres
pour
récupérer
un
peu
fatigue
du
Des membres de
l’ambassade à l’accueil
voyage
sont
redescen-
dus
vers
pour
la dîner,
A son arrivée à l’aéroport Carthage
leur
a
communiqué
Quelques joueurs ont préféré
s’adonner aux jeux vidéo pour
se distraire durant le vol. C’est le
cas de Ferhat et Zemma-
mouche qui n’ont lâché leur
PSP qu’à quelques
minutes de l’atterrissage.
le
programme
de
jour-
NAHD
née
d’aujourd’hui.

Guendouz «Ce mardi je serai à Alger pour discuter avec Lahlou»

«Ce mardi je serai à Alger pour discuter avec Lahlou» «J’ai eu une discussion au télé-
«Ce mardi je serai à Alger pour discuter avec Lahlou» «J’ai eu une discussion au télé-

«J’ai eu une discussion au télé- phone avec le président Lahlou, vendredi dernier. On a parlé de la situation du NAHD et des objec- tifs de ce club. Il m’a proposé de driver le NAHD. J’ai accepté de rencontrer Lahlou, dans un pre- mier temps, ce mardi. On ren- trera dans le vif du sujet une fois

sur place», dira l’ancien interna- tional, aujourd’hui installé à Mar- seille.

Lahlou entame

l’opération recrutement

L e futur président du Nas- ria, Mourad Lahlou, ne veut pas perdre de temps malgré son retour à la tête du club. Il a déclaré que la priorité des priorités est le

démarrage du club, le recrutement d’un nouvel entraîneur en rempla- cement de Hamouche et le renfor- cement de l’effectif par de nouveaux éléments susceptibles de donner le plus escompté au rendement de l’équipe durant la manche retour. Ainsi, on apprend que le futur patron du Nasria a en- tamé une série de contacts avec des joueurs et d’autres lui ont été proposés par des managers. L’an- cien attaquant de l’USMA, de l’USMH, du CAB et du MCEE, Mohamed Amine Kab, est très proche du club sang et or. Le boss husseindéen veut l’avoir dans le but de renforcer le compartiment offensif, mais il semblerait que ce n’est pas le bon choix car le joueur n’a rien prouvé durant son passage dans les clubs précités. Le Nasria a

plutôt besoin d’éléments expéri- mentés et compétitifs pour espé- rer donner un nouvel élan à l’équipe.

Il rencontrera demain Gaouaoui Parmi les joueurs ciblés, le futur président Lahlou rencontrera lundi l’ancien gardien de l’équipe nationale, Lounès Gaouaoui en vue de trouver un accord avec lui et le convaincre à opter pour le Nasria. Gaouaoui s’est montré très motivé à porter le maillot du Nas- ria et relever le défi avec les autres joueurs pour sauver le club de la relégation. En tout cas, le club a besoin des services d’un portier de la trempe de Gaouaoui qui jouit d’une grande expérience. Mendil veut rejoindre le club Par ailleurs, on apprend que le joueur du MO Béjaïa, Mendil, est très motivé à l’idée de porter les couleurs sang et or. Il refuse de s’entraîner avec son club em- ployeur. Le buteur du club bé- jaoui, auteur du dernier but inscrit à Chaouchi en Coupe d’Algérie, veut donner un nouvel élan à sa carrière. C’est pourquoi il veut changer d’air. D’un autre côté, la direction veut trouver un terrain d’entente avec le milieu défensif du NARB Réghaïa, Zerrouki, pour son recrutement. Le joueur avait

exigé un contrat de 18 mois, alors que les responsables nahdistes souhaitaient un contrat de 30 mois. Lahlou, qui insiste pour l’avoir, veut couper la poire en deux et lui proposer un contrat de deux saisons. Affaire à suivre… Gaïd signe, Baouche et Brahimi ciblés Le futur président du Nasria, Mourad Lahlou, qui est connu pour son penchant vers les clubs des di- visions inférieures, comme il l’a fait auparavant avec Hadiouche, Nehari et autres, a ciblé plusieurs joueurs qui peuvent être recrutés durant ce mercato. Il s’agit en premier lieu de Gaïd qui évolue actuellement à l’US Remchi. Ce joueur qui possède de bonnes qualités a signé officielle- ment hier un contrat de deux ans au profit du Nasria. En plus de ce joueur, le futur président du Nasria est intéressé par les services de deux autres éléments. Le premier est Baouche qui évolue également à l’US Remchi, le second n’est autre que l’avant-centre de Hassi R’Mel, Brahimi. Ce dernier s’est déplacé hier à Alger pour négocier un éven- tuel contrat et il aurait trouvé un ac- cord.

S. H.

Benlamri pourrait signer à Lens

Le défenseur international du Nasria, Dja- mel Benlamri, pourrait signer un contrat pro-

Nasria, Dja- mel Benlamri, pourrait signer un contrat pro- fessionnel avec le club français, FC Lens.

fessionnel avec le club français, FC Lens. Mourad Lahlou a entamé les négociations avec des intermé- diaires algériens établis en Hexagone pour son transfert. Benlamri a eu la cote en hausse après son excellent rendement lors du tournoi final qualifica- tif aux JO 2012 qui s’est déroulé récemment au Maroc. Selon notre source, l’enfant de Bachdjarah devrait se déplacer en France pour effectuer des tests et éventuellement parapher un contrat profes- sionnel. Par ailleurs, on apprend que les responsa- bles de l’IRHD, l’autre club de la commune

d’Hussein Dey, se sont opposés au transfert du joueur. Ils comptent faire une opposition auprès de la Ligue de football professionnel (LFP), car ils réclament l’argent de son transfert vers le Nasria.

Kacem Salim pour la préparation physique

Le préparateur physique, Kacem Salim, entamera aujourd’hui la préparation de l’équipe durant le stage bloqué de dix jours, prévu à

Staouéli. C’est le président Mourad Lahlou qui l’avait sollicité pour s’oc-

cuper de l’équipe durant cette trêve car estimant que les joueurs sont très en retard sur le plan physique. A rappeler que Kacem Salim avait déjà travaillé au Nasria avec Ahmed Aït El Hocine du temps où Lahlou était président.

Bira, Latrèche et Slimani pressentis

Trois entraî- neurs ont été pro-

posés au futur président du club, Mourad Lahlou. Il s’agit d’Abdelkrim Bira, Abdelkrim Latrèche et Sid Ahmed Slimani.

Lahlou va donc négo- cier avec ces trois entraîneurs, en plus de Bouzidi et probablement Guen- douz et Belhout pour désigner l’entraîneur à qui sera confiée la lourde mission de sauver le club de la relégation. Le futur entraîneur sera connu dans les meilleurs délais et rejoindra directement l’équipe à Staouéli pour le reste de la préparation.

S. H.

Communiqué Djezzy

Djezzy Control 1900, la combinaison gagnante !

Pour cette nouvelle année, les abonnés du leader de la téléphonie mobile sont gâtés avec Djezzy Control 1900. Pour seulement 1 900 DA TTC par mois, profitez de 1 500 DA de communication vers tous les réseaux en Algérie 24H/24, de 700 minutes de communication gratuites vers Djezzy tous les jours de 00h à 15H et plein d’autres services. En effet, de 00H à 15H : 0 DA vers le réseau Djezzy, et 7 DA vers les autres réseaux nationaux. De 15H à 00H : 3,99 DA/30 secondes vers tous les réseaux nationaux. Rap- pelons que Djezzy Control combine à la fois les avantages du service abonne- ment et la maîtrise du budget qu’offre le service Djezzy Carte. A la fin du crédit mensuel et des minutes gratuites, il est possible de recharger. La facture mensuelle est fixe et peut être réglée par carte de recharge et même via flexy.

La Direction Presse

12

1 2 N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 Coup d’œil JSMB N° 1797 Dimanche 8 janvier

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012

Coup d’œil JSMB

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012

2012 Coup d’œil JSMB N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 1 3 De notre envoyé spécial

13

De notre envoyé spécial au Maroc : Sofiane Abdelli Après leur brillante prestation face au
De notre envoyé
spécial au Maroc :
Sofiane Abdelli
Après leur brillante prestation face au FUS de Rabat
Il a assuré son
premier entraînement
hier dans la matinée
Mebarakou, Aourès et Hamouche
veulent bousculer la hiérarchie
D’ aucuns estiment
que la JSMB est
connue pour être un
club formateur par
excellence, ce qui lui
confrère un statut d’école pilote dans
notre pays. En effet, le nombre impor-
tant de jeunes joueurs formés à l’école
béjaouie en générale et la JSMB en
particulier nous renseigne sur la qua-
lité du travail effectué dans cette caté-
gorie. Ainsi, chaque saison, le staff
technique, en étroite collaboration
avec le président du club et sa direc-
tion, fait promouvoir un certain nom-
bre de joueurs qui évoluent dans les
catégories inférieures. La précédente
saison n’a pas été en reste puisque pas
moins de quatre joueurs juniors ont
évolué parmi les seniors, même si leur
convocation en équipe première a été
épisodique. Privilégiant formation, la
direction a lancé dans le bain, en plus
de Mebarakou, Aourés et Boulaïncer,
au début de cette saison, Hamouche,
Aït Fergane et Merzouki. Leur pré-
sence au sein de l’équipe béjaouie n’a
fait que relancer la concurrence qui
devient de plus en plus rude dans les
trois compartiments, surtout après ce
qu’ont démontré ces jeunes lutins lors
de la dernière rencontre amicale face
au FUS de Rabat. Mebarakou, passeur
décisif, Aourès, buteur et passeur déci-
sif, et Hamouche, buteur, ont été de
loin les artisans de la victoire lors de
cette joute amicale. Ce qui obligera les
cadres ainsi que les nouvelles recrues à
faire preuve d’une plus grande déter-
diapason. Mais ce qui est intéressant à
souligner, c’est l’osmose créée entre les
deux générations qui ne peut être qu’à
l’avantage du club béjaoui dont la poli-
tique repose sur les joueurs du cru es-
sentiellement.
La concurrence de nouveau
relancée
aussi l’une des satisfactions de la
dernière rencontre amicale jouée hier
face au FUS de Rabat. Aligné en
seconde période à gauche de la
défense, Mebarakou a, une nouvelle
fois, fait étalage de ses qualités de
grand défenseur sans aucun complexe.
Pour preuve, les attaquants du club
marocain ont éprouvé toutes les
difficultés du monde pour franchir ce
côté gauche verrouillé par ce jeune qui
confirme sa bonne santé de jour en
jour. En tous les cas, ce joueur est en
progression constante et sa prestation
lors de la dernière rencontre est là
pour montrer que Mebarakou, qui n’a
joué aucun match en championnat,
malgré un parcours remarquable lors
de la saison écoulée avec 16 matchs
joués dont 12 titularisations, pourrait
aspirer à mieux lors de la phase retour,
surtout avec la nomination d’Alain
Michel qui en train de découvrir les
qualités de ce jeune joueur.
de toute l’équipe qui augure d’un
avenir serein. En tous les cas, ce
n’est qu’un but, donc je dois en-
core travailler plus dur pour
rester sur cette bonne lancée,
afin d’améliorer mon niveau et
espérer dérocher une place
pour jouer aussi en cham-
pionnat», dira Hamouche.
Désormais, les places sont chères, et
les joueurs le savent très bien. Bien
que certains aient déjà assuré leur
place dans la composante, notamment
en défense, d’autres joueurs doivent
désormais cravacher dur dans à l’occa-
sion des prochains matchs amicaux
afin de convaincre Alain Michel, le
nouvel entraîneur de la JSMB, qui a
décidé de mettre tous le monde sur un
même pied d’égalité et décrocher cette
place au soleil, surtout qu’on sait que le
coach a décidé de donner sa chance à
tout le monde, afin de voir plus clair et
de dégager de manière définitive
l’équipe-type, avant le retour au pays.
Pour leur part, les joueurs ne veulent
pas rater encore cette occasion, eux
qui savent très bien que c’est une pé-
riode très importante, sachant que
seuls de bonnes prestations lors des
prochaines rencontres amicales leur
permettront de décrocher une place
de titulaire.
Aourès : «C’est
toujours un plaisir
de contribuer à la
victoire de mon
équipe»
Aligné lui aussi à la
pointe de l’attaque dès l’en-
tame de la seconde mi-
temps, le jeune attaquant de la
JSMB, Mohamed-Lamine
Aourès, a été l’une des satisfac-
tions de son équipe vendredi
dernier face au FUS de Rabat.
En plus de son joli but qu’il a ins-
crit, Aourès a offert la balle du
but à son camarade Hamouche :
Hamouche : « Très heureux
de ce premier but»
Mebarakou gagne
des points
Le jeune axial de la JSMB, Zidane
Mebarakou, qui a joué son dernier
match sur le côté gauche, a été lui
Le jeune attaquant de la JSMB, Larbi
Hamouche, qui a été incorporé en se-
conde mi-temps, a réalisé une très
belle partie. En plus de sa belle presta-
tion, le joueur béjaoui, qui a fait
quelques appariations en championnat
cette saison, a inscrit le premier but de
son équipe depuis qu’il a été promu
par le staff technique l’été dernier : «Je
suis très heureux de ce premier but que
j’ai marqué mais aussi de la prestation
«Mon devoir sur le terrain est de
marquer des buts, mais aussi d’ou-
vrir des brèches pour les autres atta-
quants. Aujourd’hui, je suis très
content de ce but parce que c’est tou-
jours un plaisir de contribuer au
succès de mon équipe. Toutefois, le
plus important pour moi et de gar-
der cette efficacité en championnat
où je dois encore confirmer afin de
m’imposer dans cette équipe.»
S. A.
mination sur le terrain pour être au
Megatli respire la forme
Le latéral droit de la JSMB, Amine
Megatli en l’occurrence, qui a joué
l’intégralité de la dernière ren-
contre amicale contre le FUS
Il a joué à deux postes
différents
Le staff médical veille au grain Depuis son arrivée ici à Casa- blanca, le staff
Le staff médical
veille au grain
Depuis son arrivée ici à Casa-
blanca, le staff médical de la JSMB n’a pas
arrêté d’orienter les joueurs pour les mettre
dans de très bonnes conditions durant cette pé-
riode de stage qui nécessite une surveillance mé-
dicale très délicate pour l’ensemble de l’effectif.
Ainsi, tous les membres du staff médial béjaoui, à
savoir Khaled Stambouli et le kiné Sofiane Boulbe-
dar, sont en train de veiller grain pour ne rien lais-
ser au hasard. D’ailleurs, tout le monde est
unanime à dire que c’est grâce à leur travail
que l’attaquant Derrag, qui a déjà affiché ses
ambitions dès son premier match avec
la JSMB, a pu revenir à la compéti-
tion.
Medane
est rentré hier
Après avoir réglé quelques
affaires d’ordre administratif, ici à
Casablanca, en rapport avec le séjour
de la délégation béjaouie au complexe
Wellness Center Sport, Hakim Medane,
qui a présenté à ses joueurs le désormais
nouvel entraîneur de la JSMB Alain Mi-
chel, a regagné le pays hier dans la mati-
née par avion à destination d’Alger.
L’homme en question devra en prin-
cipe rejoindre Béjaïa ces jours-ci,
afin de poursuivre son tra-
vail une fois sur
place.

de Rabat, affiche une grande forme ces derniers jours. Vendredi dernier, il a été l’une des satisfactions de son équipe. Ce dernier a épaté tous les présents par son style de jeu. Doté d’un physique irrépro- chable, sa technique est digne des grands joueurs. Sa condition retrouvée lui a permis de faire bonne figure

lors de cette première rencon-

tre amicale jouée ici au Maroc. En plus de son rôle défensif qu’il a convenablement tenu, Megatli n’arrê-

tait pas de monter sur le flanc droit pour prêter main forte à l’attaque. Ce

joueur s’est imposé à son poste, même s’il doit encore savoir gérer ses efforts afin d’être au top pour le début de la suite du parcours,

du moment qu’il reste le joueur qui a été le plus utilisé lors de la phase aller. Tout les observateurs s’accordent à dire que l’enfant de Médéa a beaucoup progressé de- puis le début de la préparation et pourrait encore être plus perfor-

mant lors de la seconde manche de la compétition.

Gasmi a écourté la séance d’hier

Lors de cette rencontre amicale livrée contre l’équipe du FUS de Rabat, le dé- fenseur de la JSMB, Amine Megatli, a joué à deux postes complètement diffé- rents. L’enfant de Médéa a débuté comme arrière droit, avant de changer de poste en seconde période en évoluant dans l’axe de la défense, aux côtés de Za- four, après la sortie de Redouane Bachiri et Adel Maïza en seconde période. Ainsi, c’est Boulahia qui a occupé ce poste d’arrière droit comme d’habitude dès l’entame de la deuxième mi-temps.

«Je n’ai fait que mon travail»

«Je pense n’avoir fait que mon travail. Une fois sur le terrain, je m’efforce de faire de mon mieux pour être à la hauteur de la confiance placée en mois et surtout contri- buer à la réussite de mon équipe. En tous les cas, en ce moment, je me sens très en forme, donc je dois travailler encore plus dur pour maintenir cette cadence et entamer le reste du parcours en force. Toutefois, il faut dire que le plus important est la prestation de toute l’équipe qui au- gure d’un avenir ra- dieux», a-t-il dit.

S. A.

L’attaquant de la JSMB Ahmed Gasmi, qui a joué quelques minutes lors du der- nier match face au FUS de Rabat, après avoir contracté une blessure qui l’a privé du dernière match de coupe face à Hes- sasna, n’a pu aller jusqu’au terme de la première séance d’hier de la matinée. Ressentant des douleurs intenses au niveau de son ischio-jambier, l’enfant de Skikda a dû quitter le terrain pour se rendre à l’infirmerie du com- plexe, afin d’entamer les soins. Après une première consultation, le kiné a constaté qu’il s’agissait d’une simple contracture et que Gasmi ne risquait rien. Ce dernier devait poursuivre les soins hier dans l’après-midi, avant de reprendre le travail en solo ce matin.

Si Mohamed et Djebarat, l’alternance jusqu’au bout

Le staff technique a, lors de la joute amicale face au FUS de Rabat, fait jouer les deux gardiens de l’équipe, à savoir Si Mohamed et Djebaret, une mi-temps chacun, puisque l’autre gardien de but, Merzouki, ne s’est pas déplacé avec le groupe, afin de participer au match de Coupe d’Algé- rie face au CSC, pour permettre à l’entraîneur des gardiens Abderrezak Harb d’évaluer chacun d’eux, puisqu’ils étaient soumis à un travail spécifique depuis le début du regroupe- ment ici à Casablanca. Les deux gardiens n’ont encaissé aucun but durant cette partie, c’est ce qui a satisfait le staff technique et le préparateur des gardiens de but, Harb en l’occurrence, qui continue à les soumettre à un travail spécifique durant cette semaine afin d’être au top dès le premier match de la phase retour.

Travail physique au menu de la matinée d’hier

Voulant donc atteindre le summum de la préparation durant ce dernier stage avant le retour à Béjaïa, le staff de la JSMB, qui a programmé encore deux séances hier, n’a pas hésité à faire suer encore plus ses joueurs. En effet, même si ses joueurs affichaient une belle forme physique ces derniers jours, le staff technique béjaoui a consacré la séance de la matinée d’hier qui s’est déroulée au stade prin- cipal du Complexe WCS au travail physique. Il a voulu quand même ac- centuer la cadence en programmant une séance 100% physique, alors que les joueurs avaient disputé un match amical la veille. Une séance qui aura duré pas moins de deux heures.

A près avoir supervisé l’équipe lors du premier match amical avant- hier face au FUS de Rabat, le nouvel entraîneur de la JSMB, le Français Alain Michel, qui est

arrivé le même jour à Casablanca, a dirigé sa nouvelle équipe, hier dans la mati- née, à l’occasion de la première séance de travail de la journée de samedi. Pour une première à la JSMB, le coach a insisté surtout sur le volet physique.

Deux heures durant, Michel et ses as- sistants ont fait suer les joueurs qui nous ont fait savoir, à la fin de cette séance, que c’était la première fois de- puis bien longtemps qu’ils n’avaient pas travaillé de telle manière. C’est donc de bon augure pour les joueurs de la JSMB et aussi pour le coach Alain Mi- chel qui devra toutefois aborder les au- tres aspects en alternance durant cette période de stage, avant le retour à Bé- jaïa pour apporter les dernières re- touches.

Ses premiers mots aux joueurs «Je suis ici pour continuer le travail déjà entamé»

Une fois sur place, Alain a été présenté aux joueurs à l’hôtel, avant d’entamer son travail de manière officielle. Michel a d’abord réuni ses joueurs pour un premier discours. Ces derniers étaient très attentionnés aux propos du technicien qui essayait surtout de les mettre dans le bain pour une meilleure prépa- ration possible ici au Maroc. Ce dernier a bien précisé aux joueurs qu’il était ici pour continuer le travail déjà entamé par l’ancien coach afin de conduire cette même équipe à réaliser son ob- jectif. «Je ne suis pas ici pour remettre en cause le travail effectué dans cette équipe. Mon travail sera donc basé sur la continuité, afin de réaliser le même objectif qui a été déjà assigné par la direction», a dit Alain Michel. En tous les cas,

par la direction», a dit Alain Michel. En tous les cas, Alain Michel à pied d’œuvre

Alain Michel à pied d’œuvre

les joueurs étaient très satisfaits de ce qui a été dit par le coach béjaoui qui a su quand même les re- mobiliser et les mettre devant leurs responsabili- tés.

«On a juste besoin d’effectuer des réglages»

Le coach a fait savoir à ses joueurs que le jeu de base existait dans cette équipe de la JSMB qui aura besoin toutefois de réglages dans les trois compar- timents : «D’après ce qui j’ai pu constater, vous avez déjà une très bonne base. Toutefois, on doit travail- ler encore durant cette période, afin de nous main- tenir sur ce même rythme et d’améliorer nos capacités sur tous les plans, puisque je pense qu’il y a toujours des réglages à effectuer, avant notre pre- mier match de la phase retour.»

Il s’est réuni avec ses assistants et le staff médical

quelques encablures du début de la phase retour. Ainsi, le coach français s’était montré satisfait du premier match joué par son équipe avant-hier face au FUS local. Selon lui, les joueurs ont déjà montré de belles phases de jeu, ce qui lui a permis d’avoir aussi une petite idée sur l’ensemble des joueurs.

Réunion de 20 minutes avant chaque entraînement

Le coach a déjà expliqué aux joueurs, lors de son premier discours, son plan de travail durant ce stage mais aussi sa méthode. Ce dernier a de- mandé aux joueurs de se présenter 20 minutes avant chaque entraînement pour se rendre à la salle des conférences pour un briefing. C’est sa méthode de travail et les joueurs semblent déjà adhérer à cette nouvelle formule. Le coach veut surtout mettre les joueurs dans de très bonnes conditions surtout psychologiques, raison pour laquelle il insiste sur ces réunions pour revenir avec ses joueurs sur ce qui a été fait et leur expli- quer aussi ce qu’il attendra d’eux.

«Le cadre est agréable et les joueurs commencent à oublier la période difficile qu’ils ont vécue»

Le coach de la JSMB, Alain Michel, nous a fait savoir qu’il a trouvé un cadre très agréable où toutes les conditions sont réunies pour réussir une bonne préparation. Après avoir vu le match d’avant-hier et discuté aussi avec l’ensemble des joueurs, ce dernier estime que l’équipe commence déjà à oublier les moments difficiles qu’elle a vécus après l’élimination en Coupe d’Algérie. «J’ai trouvé un cadre agréable. Les joueurs ont montré de très belles choses lors du match face au FUS de Rabat et je pense que d’après ce que j’ai constaté, ils ont déjà retrouvé la joie de jouer et oublié la période difficile qu’ils ont vécue, après l’élimination en Coupe d’Al- gérie. C’est une bonne chose pour nous afin qu’on puisse travailler dans la sérénité.»

S. A.

Après le retour de la délégation de Rabat où elle

a joué son premier match face à l’équipe locale et

après avoir pris leur dîner ensemble, Alain Mi- chel, qui a pu avoir une idée générale sur les qua- lités de chacun de ses joueurs, après avoir vu ce match amical, a tenu quand même à se réunir avec ses assistants dans le hall de l’hôtel durant 30 minutes environ. Après un petit bilan, le coach a abordé plusieurs sujets en expliquant à tout le

monde sa méthode de travail ainsi que le pro- gramme à suivre lors des prochaines journées du stage ici à Casablanca. Le technicien français a

tenu aussi à faire le point avec le staff médical au- quel il a demandé de lui expliquer la situation de chacun des joueurs, notamment les convalescents,

à l’image de Maroci et Benchaïra.

Le coach satisfait du rendement de l’équipe face au FUS de Rabat

La prestation des joueurs béjaouis avant-hier a soulagé tout le monde, notamment le coach Alain qui veut surtout ne rien laisser au hasard durant ce stage. Ce dernier souhaite donc réaliser le plus gros de son travail ici au Maroc, avant de regagner le pays et apporter les dernières retouches, à

Derrag affiche ses ambitions

La nouvelle recrue de la JSMB, Mohamed Derrag, qui prend part pour la première fois à un stage avec sa nouvelle équipe, a joué son premier match amical avant-hier contre le FUS de Rabat. Même s’il n’a joué que les 20 dernières minutes, l’enfant de Bou Is- maïl a pu quand même laisser son empreinte sur le terrain durant ce match. En effet, en plus de la belle fraîcheur physique qu’il affichait, Derrag a inscrit un but. D’ailleurs, tous ceux qui l’ont vu jouer avant- hier ont été unanimes à dire que l’ex-baroudeur du Doyen n’a rien perdu de ses qualités et qu’il sera en- core plus performant avec la multiplication des matchs. Ce regroupement lui permettra donc de faire toute une préparation avant le retour à Béjaïa, ce qui pourrait lui donner la chance aussi de décro-

cher une place parmi l’échiquier de Michel, surtout après le départ de Djallit.

«Je dois d’abord assurer une bonne préparation ici au Maroc»

«C’est un plaisir de renouer avec la compétition, après plus de huit mois d’absence. J’ai vécu des mo- ments très difficiles. Désormais, il n’y a que l’avenir qui compte. Je me sens très bien et c’est ma satisfac- tion aujourd’hui. Certes, ce premier but m’a fait vrai- ment plaisir, c’est une motivation supplémentaire pour moi. Toutefois, le plus important est de réussir cette préparation ici au Maroc pour être fin prêt à la phase retour», a-t-il dit.

S. A.

être fin prêt à la phase retour» , a-t-il dit. S. A. Boucherit «La JSMB présentera

Boucherit «La JSMB présentera

un tout autre visage au retour»

gagné face à l’équipe du FUS de Rabat ? Je pense que c’était un bon test pour nous, dans la mesure où il nous a permis surtout de d’avoir plus de matchs dans les jambes et garder le même rythme. Tous les joueurs ont participé à cette joute et c’est l’essentiel à mon avis. C’était aussi une occasion pour le coach de tester encore ses joueurs et d’apporter les correctifs néces- saires. On a gagné par un score large, mais on ne doit quand même pas s’enflammer. Ce n’est qu’un match amical, l’essentiel est d’être prêt pour la reprise du championnat, car ces matchs amicaux ne sont jamais une réfé- rence pour nous. Sur le plan personnel, quel ju- gement pourriez-vous faire sur votre rendement ? Je ne peux pas porter de juge- ment sur mon rendement, du fait qu’on est toujours en période de préparation. En plus, ce n’est pas à moi de me juger, car je pense qu’il y a des personnes mieux placées capables de le faire, à sa- voir le staff technique, les specta- teurs et vous les journalistes bien évidement. En tous les cas, moi

j’essaye toujours de donner le meilleur de moi-même afin d’être à la hauteur et de contribuer à la réussite de mon équipe. En plus de votre prestation très remarquable au milieu du terrain, vous avez inscrit le premier but de votre équipe, quel est votre sentiment ? Cela m’a fait vraiment plaisir, mais comme je viens de vous le dire, ce n’est qu’un match amical. Certes, cela pourrait me motiver encore plus en championnat. Ce- pendant, je dois confirmer encore lors de la phase retour afin de contribuer à la réussite de mon équipe. La JSMB, selon vous, peut-elle aspirer à jouer les premiers rôles en championnat ? Sans aucune hésitation, je di- rais oui, car on n’a vraiment pas le choix, du moment qu’on a déjà quitté la Coupe d’Algérie. Ce sera difficile, bien sûr, mais on ne doit pas décevoir cette saison. D’après ce que j’ai constaté lors de la pre- mière manche de la compétition, et vu le parcours qu’on a réalisé jusque-là, je peux vous dire que notre équipe a les moyens de jouer carrément les premiers

rôles et, pourquoi pas, le titre, du moment que trois points seule- ment nous séparent du leader. Comment ça passe avec le nouvel entraîneur, Alain Mi- chel ? Très bien, Alain Michel est connu et lui aussi nous connaît, du moment qu’il a déjà travaillé ici en Algérie à deux reprises. Je peux vous dire que le courant passe très bien depuis le premier contact avec lui. C’est un bon communicateur et j’espère qu’avec lui, on arrivera à réaliser notre objectif. Toutefois, on doit l’aider pour qu’il puisse effectuer son travail dans les meilleures conditions possibles. Un dernier mot ? J’espère bien réussir notre pré- paration ici au Maroc afin d’enta- mer la phase retour avec nos meilleurs atouts et d’éviter sur- tout les erreurs des dernières ren- contres pour réaliser aussi le meilleur parcours possible. Donc on doit assurer un bon départ dès la reprise pour espérer retrouver le podium le plus vite possible et, surtout, terminer la saison en apothéose. S. A

Après trois jours de stage, comment ça se passe pour vous ici à Casablanca ? Tout se passe comme prévu pour nous. La préparation se dé- roule plutôt bien ici au Maroc. Les entraînements se déroulent dans une ambiance bon enfant. On est en train de poursuivre le travail déjà entamé afin d’appor- ter les correctifs nécessaires du- rant cette période, avant la reprise de la compétition. En tous les cas, on est bien motivés afin de se donner à fond et d’être prêts en prévision de la phase retour. On peut donc dire que ces pre- mières séances de préparation ont été une réussite totale pour votre équipe ? Exactement, le groupe a bien travaillé durant ces premières séances, c’est très important pour un début. Aussi, une très bonne ambiance a caractérisé toutes nos séances. Le groupe répond par- faitement à la charge imposée par le staff technique, donc je pense qu’on est dans les normes. L’état d’esprit du groupe est excellent, pourvu que cela dure pour nous. Qu’avez-vous à nous dire sur le match amical que avez

14

1 4 N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 Coup de joie CRB Lahmar : «J’ai eu

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012

Coup de joie CRB

Lahmar : «J’ai eu peur de rater ce stage»

●●Le milieu de terrain Abbou Lahmar avait craint un moment qu’il ne pourra pas participer avec son équipe au stage qui se déroulera en Tunisie à cause de son passe- port qui n’a pas été renouvelé à temps. Il nous dira à ce pro- pos : «J’ai discuté avec mon entraîneur Djamel Menad en lui expliquant que c’était par inadvertance que je n’ai pu constater cela que tardivement. Je ne serai pas certes avec mes coéquipiers le jour même, mais je les rejoindrai en compagnie de Boukria le lendemain de leur arrivée sur le lieu du stage, soit dimanche. J’ai à un certain moment cru que je ra- terai la préparation alors que je me suis fixé pour objectif de travailler durement pour par- faire ma condition physique et profiter des matches amicaux pour gagner encore plus en vo- lume de jeu. Le temps m’est désormais compté pour que je me reprenne et m’imposer enfin.»

Dahmane et Kherbache resteront à Tunis

●●L’entraîneur des espoirs, Bousbia, avait émis le vœu de pouvoir compter sur Menad pour lui céder le gardien de but Hamza Dahmane et Smaïl Kherbache afin qu’ils puissent renforcer l’équipe des U21 qui affrontera le 14 janvier la for- mation de l’ASMO pour le compte du tour préliminaire de la Coupe d’Algérie. Menad avait assuré qu’il ferait de son mieux pour aider son col- lègue mais la réglementation l’interdit puisqu’il n’est plus possible pour un joueur dé- passant l’âge requis, soit 21 ans, d’être retenu dans cette catégorie. Ainsi, Dah- mane, Kherbache et Anane, qui devaient regagner la capi- tale après le premier match amical face à Beni Khelad, termineront finalement le stage avec le groupe.

Service protocolaire

à l’accueil

Le vice-consul Ahmed Tarek El Amri et Abdelkader Belahouane de l’ambassade d’Algérie ont été à l’accueil des deux délégations algé- roises, le CRB et l’USMA, à leur arrivée à l’aéroport de Carthage. Accompagnés de leurs enfants, ils nous ont avoué qu’ils étaient là pour d’abord recevoir les deux équipes mais également parce qu’ils sont des supporters belouiz- dadis. C’était l’occasion pour eux de discuter avec certains joueurs, notamment l’entraîneur Djamel Menad.

L’organisateur du stage était là aussi

Le directeur de l’agence Plein So- leil, qui a pris en charge toute la pré- paration du stage allant de la programmation des séances d’entraî- nement à l’organisation des matchs amicaux, en passant par les diffé- rentes autres commodités liées es- sentiellement au séjour du CRB à Tunis, était également à la réception de la délégation belouizdadie à sa descente d’avion. C’est en sa compa- gnie que la formation du Chabab a rejoint son lieu d’hébergement.

Le gardien Chahra avec le groupe

Le gardien franco-algérien Samir Chahra, qui était annoncé au Stade Tunisien pour faire des essais, se trouvait contre toute attente à l’aéro- port d’Alger pour effectuer le voyage en compagnie de la formation du CRB, alors qu’il devait rejoindre les Rouge et Blanc à partir de la France. «Je suis ici pour des essais et j’espère être à la hauteur pour gagner ma place et me faire enrôler. Concernant le contact avec l’équipe tunisienne, croyez-moi que je n’en ai aucune idée. C’est mon manager qui s’en occupe mais pour l’instant, je suis là pour réussir», nous a déclaré le portier Chahra.

Décrassage

à l’arrivée

Après avoir pris leurs quartiers, les joueurs du Chabab ont pris place sur un terrain appartenant à l’hôtel où ils résident pour une séance ordinaire de décrassage. Tout le monde était présent sur la pelouse et il régnait une formida- ble ambiance.

tions tunisiennes durant la pé- riode de stage. Le staff technique aura toute la latitude d’apporter ses correctifs en trouvant des so- lutions à tous les niveaux de jeu. Les joueurs en revanche doivent en profiter pour améliorer leurs temps de jeu pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de jouer souvent et d’autres pour marquer des points et s’imposer. J’espère pou- voir prendre part à ces rencontres Le CRB a dû se séparer de Bourekba et Dine Cherif entre autres, un commentaire ? Je respecte le choix de Bou- rekba qui a demandé à partir et je lui souhaite toute la réussite parce que le joueur a énormément de qualités qui lui permettront de s’imposer dans n’importe quelle équipe. Que pensez-vous de la nou- velle recrue Oudira ? Je l’ai récemment vu à l’entraî- nement et, de prime abord, on pu déceler en lui des qualités intrin- sèques d’attaquant. C’est un joueur technique qui manie bien le ballon en plus de son gabarit. Je crois que le Chabab a fait une excellente affaire en le recrutant. Entretien réalisé par Djamel Abed

U15 qualifiés,

U19 éliminés

et

U17

catégories concernées par

Sur les trois

ce premier tour de la Coupe dAlgérie au

stade d’Hydra, seuls les plus jeunes, les

se qualifier en battant

U15, ont réussi à

l’USMA grâce aux tirs au but. En re- vanche, les cadets et les juniors ont été

en loc-

éliminés par le même adversaire,

currence l’USMA, qui a pris le dessus sur

ont perdu la

de 17 ans

le CRB. Les moins rencontre après la

série fatidique des pe-

la course

sont sortis de

nalties. Les U19

Rouge

après avoir été étrillés (3-0) par les

Noir. : : : CRB

et U15

4-2)

tab tab

USMA 0 1 3 (CRB

CRB 0 1 0 - - - USMA

5-4)

(USMA

USMA

CRB

U17

U19

Menad le plus sollicité

La popularité de Djamel Menad est restée intacte et cela s’est vérifié à l’aéroport international Houari-Bou- mediene puisque l’entraî- neur du chef a été le plus sollicité par ses fans pour le prendre en photo, reléguant au second plan tous les autres. L’ex-buteur de la sélection na- tionale est tou- jours estimé par les Algériens qui reconnais- sent en lui le sérieux et la discipline no- tamment, tout en gardant de lui une belle image.

Meghout du voyage
Meghout du voyage

●●Le milieu récupérateur Meghout qui n’avait pas remis son passe- port à la direction et que certains annonçaient qu’il renoncerait à ce stage a en définitive embarqué avec son équipe pour prendre part à la seconde préparation de la saison. Un suspens qui a duré néanmoins plusieurs semaines. Le joueur est revenu à de meilleurs sentiments après avoir réclamé son argent contre son retour mais de tierces per- sonnes sont intervenues pour calmer les ardeurs du joueur et apaiser la tension. Les dirigeants mécontents avaient promis de sanctionner Meghout sévèrement car la sortie médiatique du natif de Jijel avait provoqué un malaise dans l’équipe et des remous dans le club à la veille du départ de la délégation en terre tunisienne.

«Je suis concentré»

«Je pense que ma présence aujourd’hui prouve beaucoup de choses, ma bonne foi entre autres. Maintenant je suis concentré sur la prépa- ration que je dois impérativement réussir.»

Benabderrahmane

«Prêt pour le stage»

réussir.» Benabderrahmane «Prêt pour le stage» Etes-vous prêts pour le stage de préparation ? Tous les

Etes-vous prêts pour le stage de préparation ? Tous les joueurs sont détermi- nés à faire tout leur possible pour réussir ce stage, car la phase re- tour s’annonce encore plus diffi- cile que la première partie où le côté physique sera un facteur dé- terminant. Nous sommes conscients de tout cela, raison pour laquelle tous les joueurs voient en ce stage une opportu- nité de parfaire, surtout, la condi- tion physique. Quelle est votre analyse par rapport à la phase aller ? Malgré tous les problèmes et les entraves que nous avons dû affronter, je dirai que le bilan est satisfaisant. Nous sommes parve- nus à terminer sur le podium avec seulement deux points de re- tard sur les leaders. Grâce au bon sens et aux gros sacrifices, le groupe a réussi à dépasser tout cela en réussissant à se qualifier aux 16 es de finale de la Coupe

d’Algérie Qu’en est-il de votre blessure ? Après deux se- maines d’absence aux entraînements et à la compétition suite à une blessure, je suis content de retrouver le chemin des stades à la reprise et je m’ap- prête à effectuer un stage de préparation avec mon équipe. Je vais tout mettre en œuvre pour réaliser une excellente remise en forme afin que je sois prêt pour la re- prise du champion- nat. C’est vraiment une bonne occasion qui m’est offerte. On peut déduire de vos propos que vous êtes entièrement ré- tabli… On peut dire que je suis guéri quoique

lors de la séance d’en- traînement de jeudi passé, j’ai res- senti des douleurs en exécutant un exercice physique mais comme je suis resté deux se- maines loin des terrains, cela pourrait me gêner égale-

ment. Je profiterai de ma présence en Tunisie pour me soigner car je ne voudrais pas rater beaucoup de matches au retour contrairement au début de saison lorsque je me suis blessé juste- ment à la veille de l’en- tame du championnat. Les trois rencontres en amical du CRB face à des clubs tunisiens suf- firont-elles pour corri- ger les erreurs constatées ? Il n’y a désormais que les matches amicaux pour se corriger. Le Chabab affron- tera en effet trois forma-

Herida passera des examens approfondis

Le défenseur central, Mohamed Herida a été le seul Belouizdadi à ne pas effectuer le déplacement avec ses coéquipiers à Tunis. Plâtré, le joueur devra passer des examens approfondis ce vendredi pour être fixé sur la blessure qu’il a contractée au niveau du talon d’Achille face à l’ESM. Les résultats détermineront avec exactitude la durée de la convalescence et les soins appropriés quant à son rétablissement.

«Je ne baisserai pas les bras»

Déçu de ne pas participer à ce stage alors qu’il avait énor- mément misé pour recouvrer sa forme et tenter de s’imposer dans le onze rentrant, le défenseur axial, Herida, ne veut pas baisser les bras malgré ce contre temps en promettant de fournir plus d’efforts afin qu’il puisse revenir à la compéti- tion le plus rapidement possible. «Dommage que je ne sois pas avec mes coéquipiers, je suis doublement déçu mais ma détermination est plus grande car je veux retrouver toutes mes sensations le plus vite possible et rattraper le temps perdu, il est vrai qu’on ne peut choisir les blessures mais force est de re- connaître que la mienne est mal tombée car je l’ai contractée en disputant ma première rencontre de la saison et, en plus, avant le stage d’hiver que j’attendais impatiemment. Le des- tin en a voulu ainsi alors je ne dois que m’y plier.» Et de poursuivre : «J’ai rendez-vous ce vendredi avec mon médecin pour d’autres examens encore plus poussés afin que je sois fixé sur ma blessure. Après la visite médicale, j’entamerai la phase de rééducation avant de pouvoir courir et taper sur un ballon.»

Après la visite médicale, j’entamerai la phase de rééducation avant de pouvoir courir et taper sur

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012

N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 Coup sur coup ESS 1 5 Entre la décision de

Coup sur coup ESS

15

Entre la décision de la CAF et le souhait de l’UNAF

Les mauvaises nouvelles pleuvent sur les Sétifiens Le wali payera la prime de la victoire
Les mauvaises nouvelles
pleuvent sur les Sétifiens
Le wali payera la
prime de la victoire
face à l’USMA
■ ■
Très soucieux de voir l’Ai-
gle noir de continuer sur sa
lancée en ce début d’année
2012,
en voulant intervenir pour sortir
le club de la crise financière, le
wali de Sétif, Abdelkader Zoukh,
qui a décidé de programmer une
réception en l’honneur de la
bande à Alain Geiger ce mardi,
offrira 500 millions de centimes,
tout en partageant équitablement
une autre somme entre les
joueurs, en payant de la sorte la
prime de la victoire face à
l’USMA, comme il a déjà fait à la
fin de 2010, en offrant la prime
aux joueurs après le sacre en
Coupe de l’UNAF.
Et le maire veut
accélérer
l’encaissement de
la subvention
■ ■
De son côté, le maire de
Sétif, qui devra offrir un
A lors que tous les yeux étaient bra-
qués sur la séance de reprise d’hier,
surtout avec le grand nombre de
joueurs qui menacent de boycotter
les entraînements, la direction séti-
fienne vient d’apprendre deux mau-
sion de récupérer ces trois joueurs internationaux
après la fin de la Coupe d’Afrique des nations.
La CAF exige la qualification
des nouveaux avant le
12 janvier
chèque de 1,9 milliard à la direc-
tion durant cette cérémonie, qui
représente la subvention de l’APC
à l’Entente, fait de son mieux
pour accélérer la procédure, afin
de permettre aux dirigeants
d’utiliser cet argent avant la fin
de la semaine.
Une nouvelle qui a eu
l’effet d’une bombe à Sétif
vaises nouvelles qui vont alourdir davantage
l’atmosphère déjà électrique au sein du groupe.
Vu que tout le planning des Sétifiens était lié par
cette finale de Coupe de l’UNAF, cette nouvelle ou
plutôt cette rumeur, jusqu’à la preuve du contraire,
n’a nullement réjoui les dirigeants sétifiens, puisque
l’Entente devra être prête pour l’entame de la phase
retour, dès le premier match face au NAHD.
Autre mauvaise nouvelle pour la bande à Hem-
mar, la décision de la CAF de fixer la date du 12 jan-
vier prochain comme étant le dernier délai pour la
qualification des nouveaux joueurs pour la pro-
chaine Coupe de la CAF, d’habitude jusqu’au 15. De
quoi remettre en cause la qualification du duo afri-
cain Kouamé-Cyril qui n’a toujours pas signé un
contrat définitivement à Sétif.
Treize joueurs
seulement à la
reprise d’hier
■ ■
La Supercoupe de l’UNAF
le 18 février ?
Pas vraiment un record !
Comme il fallait s’y atten-
Alors que la direction sétifienne attend la confir-
mation la date du 21 janvier pour disputer la finale
de la Supercoupe de l’UNAF face au Club Africain,
elle a appris d’une source bien informée que ce ren-
dez-vous risque d’être reporté pour le 18 février.
Vers un départ en urgence
en Tunisie
Contraints dans ce cas de figure de disputer le
premier match de la phase retour le 21 janvier pro-
chain à Alger face au NAHD, les Sétifiens auront
intérêt de partir le plus tôt possible en Tunisie, s’ils
veulent effectuer un stage bloqué de qualité, qui
permettre au staff technique de recharger les batte-
ries des joueurs pour la seconde moitié de saison.
L’Entente pourra se contenter
de 22 joueurs seulement
Réponse finale lundi
Même si rien n’est encore officiel, la direction, qui
devra attendre la réponse finale demain, est per-
suadée que cette décision va arranger nettement
plus les affaires du Club Africain, qui aura l’occa-
Au final, la direction du club risque de se conten-
ter de 22 éléments qualifiés pour cette compétition
de la CAF, qui reste pourtant l’un des objectifs de
l’Entente en cette année 2012, même si l’Aigle noir
est capable de se qualifier au moins dans un pre-
mier temps à la phase des poules.
dre, la reprise des entraînements
d’hier était marquée par l’absence
de plusieurs joueurs pour di-
verses raisons, blessures, retards
dans le vol, boycotts. Chose qui a
contraint l’entraîneur Madoui, en
l’absence de Geiger, de travailler
avec treize joueurs seulement.
Parmi eux, le duo africain, et
deux jeunes joueurs venus subir
des tests.
Samir B.
Benchadi «J’ai beaucoup souffert de l’injustice»

Rima et l’émigré, Laoudi, s’entraînent avec le groupe

Comme nous l’avions annoncé récemment, la direction a auto- risé au jeune milieu gauche de l’USMO, Abdallah Rima, 21 ans, de passer un test à l’Entente en prévision d’une signature pour l’an prochain, en compagnie du jeune émigré, Hamid Laoudi, qui joue comme arrière droit et comme milieu de terrain. A noter que ce dernier pourrait être qua- lifié avec les espoirs, en cas d’un essai concluant durant les pro- chains jours.

Magrâa veut affronter les Sétifiens en amical

Vu que la direction n’a tou- jours pas établi un programme spécial durant cette trêve hiver- nale, le président du club Magrâa a contacté le manager général de l’Entente afin d’étudier la possi- bilité de programmer une joute amicale avant la fin de semaine, laissant le soin à l’entraîneur, Alain Geiger, d’accepter ou non cette proposition.

L’Entente affrontera l’IRT le 24 février prochain

Qualifié avec brio pour le pro- chain tour en Coupe d’Algérie, en éliminant la formation du MCO chez elle, l’Aigle Noir, qui se dé- placera à Tébessa, jouera face à l’équipe locale de l’IR Tébessa, le 24 février prochain, afin de per- mettre aux joueurs, Hachoud, Aoudia et Djabou, probablement retenus par le sélectionneur na- tional, Halilhodzic, de répondre présents dès l’entame du stage bloqué prévu le 25 février.

Samir B.

Riyad, serez-vous présent à la séance de reprise ? Non, je ne vais pas reprendre
Riyad, serez-vous présent à la
séance de reprise ?
Non, je ne vais pas reprendre
l’entraînement, que ce soit pour la
séance de reprise ou même les
jours suivants.
Peut-on
connaître les
raisons ?
Cela fait plus d’une
semaine que nous avons joué le
dernier match en Coupe d’Algérie
et, depuis, aucun dirigeant ne nous
a contactés pour nous éclaircir la
situation. Nous avons appris à tra-
vers les journaux que la reprise est
prévue pour le samedi. C’est vrai-
ment un manque terrible de res-
pect envers les joueurs.
Vous avez décidé donc de
bouder les entraînements
Effectivement, car je ne peux
plus patienter, vu que la direction a
multiplié les fausses promesses de-
puis de nombreuses semaines déjà,
et c’est le cas de tout le groupe.
Et sur le plan personnel ?
Personnellement, je n’ai pas tou-
ché 13 mois de salaire, 8 mois l’an
dernier et 5 mois cette saison, et
cela risque de perdurer. Parfois je
pense que c’est une véritable hogra
envers des joueurs qui ont toujours
un comportement exemplaire,
ayant malheureusement l’assurance
que la direction n’aurait jamais fait
le même coup avec les
joueurs de l’an dernier.
Que faut-il faire
maintenant ?
La balle est
dans le
c’est un message fort aux di-
rigeants, car la saison der-
nière, et
camp de
la direction, car
nous avons fait de
notre mieux, nous les
joueurs, durant la
phase aller, en réus-
sissant à remporter le
titre honorifique de
champion d’hiver ainsi
qu’une qualification en
Coupe d’Algérie.
Quelles sont vos
conditions pour revenir ?
Ma seule condition est de re-
cevoir mes arriérés, car j’ai vrai-
ment honte de parler de ce sujet,
même si c’est mon droit le plus ab-
solu de demander mon argent et
j’aimerais ajouter une chose…
Allez-y….
Tout le monde est au courant des
provocations des joueurs de
l’USMA lors du dernier match de la
phase aller, qui, pour nous nar-
guer, disaient que nous jouions gra-
tuitement à l’Entente. Je pense que
dans
des situa-
tions similaires, ils
ont tout fait en em-
pruntant même de
l’argent pour satis-
faire les besoins de
certains éléments.
Le public est très
inquiet des
conséquences
de cette crise
financière…
Il a raison
d’avoir peur,
car cette
période
est très
impor-
tante
pour
la
suite de
la saison et si la direc-
tion ne parvient pas à ré-
soudre ce problème, les
choses peuvent se compli-
quer durant la seconde moitié de
saison.
Loin de cette affaire, quel est
votre jugement sur votre
rendement personnel durant la
phase aller ?
Je pense que tout le monde a vu
que lorsque j’ai eu ma chance cette
saison, contrairement aux trois der-
niers exercices, de jouer régulière-
ment, j’ai montré que je peux
vraiment apporter un plus à
l’équipe. J’ai beaucoup souffert de
l’injustice des entraîneurs par le
passé, et de la volonté de certains
dirigeants d’imposer certains
joueurs au détriment des autres.
Selon vos dires, vous êtes
totalement satisfait de vos
prestations
J’ai pris la décision de rester cet
été à l’Entente, afin de prouver à
mes détracteurs que j’ai largement
le niveau de jouer encore à Sétif.
Avant de finir, comment voyez-
vous l’avenir du club ?
Tout dépendra de la durée du rè-
glement des arriérés des joueurs. Si
la direction parvient à payer le
groupe avant la fin de la semaine,
on pourra garder notre bonne dy-
namique. Le cas contraire, il faut
s’attendre à nous voir lutter pour le
simple maintien.
Entretien réalisé par
Samir B.
Serrar serait prêt à prendre Mani Sapo Un étranger ne peut pas venir en Algérie

Serrar serait prêt à prendre Mani Sapo

Un étranger ne peut pas venir en Algérie sans que Serrar ne soit au courant. C’est le cas pour Mani Sapol. Il semblerait que le président de l’Entente regrette que l’on ne lui ait pas proposé Mani Sapol, dans un premier temps. Ce qu’il faut savoir, c’est que Nezar veut absolument faire signer au joueur un contrat de 3 ans mais le point d’achoppement entre le joueur et le CAB est une question de salaire. Mani Sapol revendiquerait un salaire qui avoisi- nerait les 10 000 euros. On croit savoir que le joueur en touchait 12 000 à Al Ittihad de Libye. Un club dirigeait par un des fils de Kaddafi, avant la guerre. Toutes ces informations ne sont pas vérifiables pour des considérations qui sont inutiles à expliquer. Les Cabistes sont persuadés de faire signer à Sapol un contrat dans les plus brefs délais pour un salaire inférieur à 10 000 euros.

16 N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012 Coup d’œil MCO Ouamane a failli ne pas
16
N° 1797 Dimanche 8 janvier 2012
Coup d’œil MCO
Ouamane a failli ne pas partir
A la veille du déplacement, Mohamed Réda Ouamane avait saisi ses dirigeants pour connaître son sort suite au re-
crutement de Hichem Mezaïr. En effet, le joueur, qui avait du mal à s’imposer parmi les 18 en début de saison avant
de revenir progressivement dans l’équipe et prendre part au match face à l’ASO, a dû poser quelques questions à pro-
pos de son avenir suite à la signature de Mezaïr. Le joueur a voulu se rassurer avant de prendre part à ce voyage. «Oui,
j’ai posé des questions à propos de mon avenir car, avec quatre gardiens de but, il fallait qu’on fasse le ménage», dira
Ouamane. «J’avais besoin d’explications avant de partir au lieu de revenir du stage avec le risque d’être exposé à une
mauvaise nouvelle. Pour moi, le MCO est ma seconde famille, j’ai fait toutes mes classes dans ce club et je suis prêt à
mourir sur le terrain pour sauver mon équipe.»

Les Hamraoua découvrent Sangho Privilège !

mon équipe.» Les Hamraoua découvrent Sangho Privilège ! C ’ est avant-hier, 6 janvier, aux en-
mon équipe.» Les Hamraoua découvrent Sangho Privilège ! C ’ est avant-hier, 6 janvier, aux en-
mon équipe.» Les Hamraoua découvrent Sangho Privilège ! C ’ est avant-hier, 6 janvier, aux en-

Cest avant-hier, 6 janvier, aux en-

virons de 22h 30 que le bus qui

transportait la délégation ora-

naise s’est arrêté à l’entrée de

Sangho Privilège, un hôtel quatre étoiles. Après un long voyage de dix heures, les Hamraoua ont pu regagner leur quartier général dans ce complexe de Sangho distant de quelques dix kilomètres du chef-lieu, Marrakech. Fatigués après ce long périple, les coéquipiers de Hichem Chérif ont pris leur dîner avant de regagner leur chambre. En plus de son cadre familial et agréable, l’hôtel où réside le Mouloudia est éloigné du centre-ville et procure un calme général, les pavillons donnant tous sur la piscine. Il faut dire que les responsables de l’hôtel ont été à l’accueil de la délégation à son arrivée. C’est en un temps record qu’ils ont servi le dîner et préparé les chambres des joueurs.

Les joueurs étaient fatigués

Avant d’arriver sur le lieu du séjour, les coéquipiers de Feddal ont dû effectuer une véritable expédition avec, tout d’abord, le retard qu’a pris le vol Oran-Casablanca. Prévu initialement à 15h, l’appareil n’a fina- lement décollé qu’à 16h 50 pour arriver sur le tarmac de l’aéroport de Mohamed V à 18h locales. Il a fallu ensuite faire une queue interminable au niveau de la PAF, qui a duré une heure entière. Une fois sortis de la zone douanière, les joueurs ont acquis des puces téléphoniques afin de rassurer les leurs. Ce n’est qu’à 20h qu’ils ont pu grim- per dans le bus qui était à leur attente à l’aé- roport pour effectuer un trajet de deux heures et demie et regagner enfin l’hôtel Sangho Privilège.

Rush sur les puces téléphoniques

Après cela, les joueurs du Mouloudia se sont tous rendus dans la boutique la plus proche pour acquérir des puces télépho- niques.

Amine Lamri

Belaïli se rendra à Caen après le stage Dagoulou reste à Casablanca Si Aouedj a
Belaïli se
rendra à Caen
après le stage
Dagoulou reste à
Casablanca
Si Aouedj a raté le stage de Mar-
rakech pour se rendre en Belgique
en ce mois de janvier
avec la possi-
S’il y a un joueur qui n’est pas allé au bout de son
voyage avec les Hamraoua, c’est bel et bien Eudes Da-
goulou qui a dû rester à Casablanca au côté de sa
fiancée venue spécialement à l’aéroport pour l’atten-
dre. Le joueur, qui a arraché l’autorisation de son
coach et du président de section, devait rejoindre le
groupe hier en fin d’après-midi.
bilité de signer au FC Bruges, You-
cef Mohamed Belaïli pourrait bien
lui emboîter le pas. Le joueur, qui
attend une invitation du FC Bâle
et aussi de Braga,
se trouve aussi
au centre de l’intérêt
du Stade
Malherbe de Caen. En effet,
l’équipe française de Ligue 1 s’in-
téresse à l’international
olym-
pique algérien. Ayant accepté de
rester au Mouloudia d’Oran en
dépit des offres de l’USMA,
du
CRB et de la JSK,
le joueur n’a
pas voulu rater le stage de Mar-
rakech afin de ne pas détériorer
ses relations avec les dirigeants
puisqu’il compte demander
leur accord afin d’aller, lui
aussi, effectuer des tests en
France. Le joueur devra enta-
mer la procédure de demande
de
visa
dès
son
retour
au
pays,
le
16
janvier
prochain.
S’il
ob-
tient
l’autorisation
d’entrée
en
France
dans
dix
jours,
Belaïli
s’envolera
le
26
du
mois
cou-
rant,
c'est-à-dire
juste
après
le
match
contre
l’USM
Harrach,
et
pourra
effectuer
les
tests
techniques
et
médicaux
avant
que
le
club
n’entame
les
négo-
ciations
avec
son
homologue
du
Mouloudia.

Abdelilah : «Il ne faut pas rééditer les erreurs du passé»

Le président de section du Mouloudia d’Oran et chef de la délégation oranaise est consi- déré comme le responsable de ce stage de Marrakech. Sachant bien qu’il est attendu au tour- nant, Larbi Abdelilah n’a pas ar- rêté de défendre ce choix du lieu de stage : «Je dirais tout d’abord qu’au MCO les tâches sont bien définies et par là même parta- gées. On m’a confié d’assurer le stage de l’équipe. Le fait qu’elle se soit rendue à Marrakech est déjà un acquis. Je pense que toutes les conditions sont réunies dans ce site afin que le Mouloudia effec- tue une bonne préparation. Notre objectif était tout d’abord d’éviter les erreurs com