Vous êtes sur la page 1sur 41

Généralité Introduction

Les voiles sont des murs en béton armé ou non


armé assurant, d’une part le transfert des charges
Généralité
verticales (fonction porteuse) et d’autre part la
stabilité sous l’action des charges horizontales
(fonction de contreventement)
Introduction:
Généralité

Types de voiles
Il y a lieu de distinguer 2 types de voiles

 le voiles élances (élancement supérieur a 1.5 environ)

Les voile courts (élancement < 1.5 environ )


Les principaux paramètres influençant le comportement des voiles en béton armé sont:

L’élancement (rapport hauteur H sur la largeur L du voile)

les armatures (pourcentages et dispositions)

contrainte nomale moyenne


3. Dispositions constructives exigées par RPA99:
Sont considérés comme voiles de contreventement les éléments satisfaisant à la
condition l ≥ 4a. Dans le cas contraire, ces éléments sont considérés comme des
éléments linéaires.

a ≥ hemax/20
Hemax = h- ht
-h: hauteur libre d’étage
-ht: épaisseur du plancher
-Lmin ≥ 4a
4. Avantages des bâtiments avec voiles BA:

 Grande résistance et grande rigidité vis à vis des forces horizontales.


 La réduction des dommages sismiques des éléments non structuraux.
 Les faibles déplacement latéraux lors des nombreux séismes modérés
ce qui permet de réduire les effets psychologiques sur les habitants.

Avantages économiques:
 un bon isolement acoustique, une inertie thermique apréciable.
 Un voile de section rectangulaire se comporte comme une console verticale, encastrée en
pied dans ses fondations et soumise à des charges réparties ou concentrées à chaque
plancher.
le voile est sollicité par :

• Moment fléchissant et effort tranchant provoqués par l’action du


séisme.
• Effort normal du à la combinaison des charges permanentes,
d’exploitations ainsi que la charge sismique.
• Ce qui implique que les voiles seront calculés en flexion composée
et au cisaillement.
• -Ce qui nécessitera une disposition du ferraillage suivant :
• Sur le plan vertical (aciers verticaux)
• Sur le plan horizontal (aciers horizontaux
Dimensionnement Introduction
des voiles
Sous l’action sismique, des parties
plus au moins importantes de
l’extrémité du voile en béton,
sollicité en compression, peuvent se
trouver dans le domaine inélastique,
cette situation peut être à l’origine
d’une instabilité latérale.
Fig. Instabilité latérale des murs
Le modèle le plus simple d'un voile
est assimilé à une console verticale
encastrée à sa base; soumise à une
sollicitation de flexion composée
avec compression. Elle soumise à un
effort normal N, un effort tranchant V
et un moment fléchissant M qui est
maximal dans la section
Comportement du voile est
d'encastrement.
similaire à celui d’une
console
Méthode de calcul
1. Vérification des contraintes sous G+Q E :
C'est une méthode simplifiée basée sur les contraintes. Elle admet de
faire les calculs des contraintes en supposant un diagramme linéaire
A la base de chaque élément, on a la somme de deux contraintes, une
sous l’effort normal « N » et une sous le moment fléchissant « M »
Si :
 σb1, σb2 > 0 ….......section entièrement comprimée.
 σb1, σb2 < 0 ……… section entièrement tendue.
 σb1 x σb2 < 0 ……..section partiellement comprimée
3-Vérification des contraintes de cisaillement
La contrainte de cisaillement dans le béton est limitée comme suit :

Où :
V : effort tranchant calculé
a : épaisseur du voile
d : hauteur utile, d =0.9 x h
h : hauteur totale de la section brute (on prend une hauteur de 1 m)
: Contrainte admissible.
4-Calcul du ferraillage des voiles
 Calcul des armatures verticales :

Calcul de la longueur «lt » de la zone tendue:

L : longueur totale du voile.


On extrait la force de traction correspondante :
• La section des armatures verticales en zone tendue :

V : Effort tranchant calculé.

La section minimale des armatures verticales sur toute la zone tendue «At.min» exigée par RPA:

At.min = 0.20% . Bt

Bt : Section horizontale du béton tendue.

La disposition des armatures verticales doit être effectuée suivant les règles du RPA99.
Calcul des armatures horizontales :

Le long des joints de reprise de coulage, l'effort tranchant doit être pris par les
aciers de couture dont la section doit être calculée avec la formule :

V : Effort tranchant calculé

La section minimale des armatures horizontales sur toute la zone courante «Ahc.min » :

Ahc.min = 0.10% . Bvc

Bvc : Section verticale du béton d’une hauteur de 1 m sur la zone courante du voile.
La section minimale des armatures horizontales sur toute la section globale du
voile «Ahg.min » :
Ahg.min = 0.15% . Bvg

Bvg : Section verticale du béton d’une hauteur de 1 m sur tout le voile.


selon
RPA99
Lorsqu'une partie du voile est tendue

Disposition du ferraillage
sous l'action selonet RPA99
des forces (verticales
horizontales), l'effort de traction doit
être pris en totalité par les armatures.

Aciers verticaux :
Disposition du ferraillage selon RPA99
Aciers verticaux :
La section minimale des armatures verticales sur
toute la zone tendue «At.min» :

At.min = 0.20% . Bt
Avec Bt : Section horizontale du béton tendue du
voile.
Il est possible de concentrer des armatures de
traction à l'extrémité du voile ou du trumeau.
Disposition du ferraillage selon RPA99
Aciers verticaux :
La section minimale des armatures verticales sur
toute la zone courante «Avc.min » :
Avc.min = 0.10% . Bhc
Avec Bhc : Section horizontale du béton de la zone
courante du voile.
Disposition du ferraillage selon RPA99
Aciers verticaux :
La section minimale des armatures verticales sur toute
la section globale du voile «Avg.min » :
Avg.min = 0.15% . Bhg
Avec Bhg : Section horizontale du béton de tout le voile.
Disposition du ferraillage selon RPA99
Aciers verticaux :
Le diamètre des barres verticales des voiles (à l'exception
des zones d'about) «Dvc» ne devrait pas dépasser 1/10 de
l'épaisseur du voile.
Dvc ≤ a
Disposition du ferraillage selon RPA99
Aciers verticaux :

Les barres verticales des zones extrêmes devraient être


ligaturées avec des cadres horizontaux dont l'espacement
«SL» ne doit pas être supérieur à l'épaisseur du voile «a».
SL ≤ a
Disposition du ferraillage selon RPA99
Aciers verticaux :

Le diamètre, de chacune des quatre barres verticales


ligaturées des zones extrêmes «Dve», doit être au moins égal
à 10 mm et de nature haute adhérence.
Dve ≥ 10 mm
Disposition du ferraillage selon RPA99
Aciers verticaux :

Si des efforts importants de compression agissent sur


l'extrémité, les barres verticales doivent respecter les
conditions imposées aux poteaux.
Disposition du ferraillage selon RPA99
Aciers verticaux :

L'espacement des barres verticales «Sv» doit être


inférieur à la plus petite des deux (2) valeurs suivantes :

Sv ≤ min (1,5 a ; 30 cm)


Disposition du ferraillage selon RPA99
Aciers verticaux :
A chaque extrémité du voile (trumeau) l'espacement des
barres verticales «Sve» doit être réduit de moitié sur 1/10
de la largeur du voile. Cet espacement d’extrémité «Se»
doit être au plus égal à 15 cm.
Sve = Sv /2 ≤ 15 cm
Avec Sv : l'espacement des barres verticales sur la zone
médiane dont la largeur est de 8/10 de celle du voile.
Disposition du ferraillage selon RPA99

Aciers horizontaux :
Disposition du ferraillage selon RPA99
Aciers horizontaux :

L'espacement
Le diamètredesdesbarres
barreshorizontales
horizontales«S
des
h»voiles
doit être
(à l'exception
inférieur
à des
la plus
zones
petite
d'about)
des deux
«Dhc(2)
» nevaleurs
devraitsuivantes
pas dépasser
: 1/10 de
l'épaisseur duSvoile.
≤ min (1,5 a ; 30 cm)
h

Dhc ≤ a
Exemple de calcule des voiles
en béton armé
on a une structure avec les charges suivant :

G 455 kg/m²
Combinaisons de Q 100 kg/m²
calcul :
F x
Calcul des
contraintes : Avec F : La force sismique

Calcul des :
-aciers verticaux
- aciers horizontaux
Exemple de calcule des voiles
en béton armé

Avec :
Combinaisons de υ: le coefficient de vitesse de zones.
calcul : S : le coefficient du site.
D : le facteur d’amplification dynamique
Calcul des I : le coefficient de priorité
contraintes :
K : le facteur de comportement
W= G +ψ Q : la charge prise en poids
Calcul des :
-aciers verticaux
de la structure
- aciers horizontaux
Exemple de calcule des voiles
en béton armé

Dans ce exemple :

COEFFICIENT D’IMPORTANCE I 1

Combinaisons de
calcul : COEFFICIENT DE VITESSE υ 0.1

FACTEUR DE COMPORTEMENT K 2

Calcul des
COEFFICIENT DE SITE S1 1
contraintes :
FACTEUR D’AMOLIFICATION 2.5

Calcul des :
W 4.7 KN
-aciers verticaux
- aciers horizontaux

Donc la force sismique : F=562.5 N:


Exemple de calcule des voiles
en béton armé
Les caractéristiques mécaniques de voiles :
 La largeur : L=4m
 L'épaisseur : b=20cm
Combinaisons de  L'inertie : I=(b.h³)/12=((0,2*4³)/12= 1.06 m^4
calcul :  Aire : S=b*h=0,8m²
 La flèche : y=h/2=2m

Calcul des Combinaisons de calcul : (Selon le RPA 99 G+Q± F)


contraintes :
N= G+Q+F= 6.15 KN
M= 24.6 KN.m
Calcul des :
Calcul Les contraintes :
-aciers verticaux
- aciers horizontaux
Exemple de calcule des voiles
en béton armé

A.N : σ1 =54.10 MPA et σ2=-38.72MPA

Combinaisons de Donc la section partiellement comprimée


calcul :

Calcul Les Maintenant en calcule Calcul de la longueur «lt » :


contraintes :

Calcul de :
-Les aciers verticaux
-Les aciers
horizontaux
Exemple de calcule des voiles
en béton armé

A.N : σ1 =54.10 MPA et σ2=-38.72MPA

Combinaisons de Donc la section partiellement comprimée


calcul :

Calcul des
Maintenant en calcule Calcul de la longueur «lt » :
contraintes :

Calcul des :
-aciers verticaux
- aciers horizontaux
Exemple de calcule des voiles
en béton armé

Lt= L/ ((σa/ σb) +1)


A.N : Lt=2.33m
Combinaisons de
calcul :
o Les aciers verticaux :
Calcul des
contraintes :

Calcul des :
-aciers verticaux
- aciers horizontaux

A.N : σ4=13.52 MPA ET σ5=40.57 MPA


Exemple de calcule des voiles
en béton armé

Combinaisons de
calcul :
o Les aciers horizontaux :

Calcul des
contraintes :

A.N :
Calcul des :
-aciers verticaux
- aciers horizontaux