Vous êtes sur la page 1sur 29

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique


Université, BADJI MOKHTAR –ANNABA-
FACULTE DE MEDECINE
DEPARTEMENT DE PHARMACIE

LES PLANTES MEDICINALES:


Extraction des huiles essentielles et
activités antibactériennes.
Présenté par : Dr H.LAREDJ
INTRODUCTION
 Pendant longtemps, les remèdes naturels et
surtout les plantes médicinales furent le
principale, voir l’unique recours du médecin.

 l’effet thérapeutique d’une plante peut aussi


s’accentuer par l’action combinée de deux
principes actifs.

 Grâce a l’industrie chimique,le fait de pouvoir


isoler, purifier et lyophiliser ces principes actifs à
permis d’en connaître la constitution
La phytothérapie
 C’est l’ensembles des soins
thérapeutiques faisant directement
appel aux drogues d’origine végétales.
Les matériaux végétaux peuvent être
employés sous leur forme la plus
simple, ou de préparations galéniques.
 Elle connaît de nos jours une véritable
renaissance dans tous les domaines.
Citons par exemple : les plantes
antiseptiques à l’huile essentielle .
Dans ce contexte , nous nous sommes
proposées de faire :

1- Le recensement des plantes


antiseptiques décrites par les naturalistes de
la région ( Annaba- Guelma) .
2- L’extraction et l’identification des
principes actifs de quelques espèces.
3- L’étude du pouvoir antiseptique sur
quelques germes pathogènes .
Les huiles essentielles :

Définition de l’A.F.NOR :

« Ce sont des produits obtenus soit à partir de


matières premières naturelles par distillation à
l’eau ou à la vapeur d’eau, soit à partir des
fruits de citrus par des procédés mécaniques et
qui sont séparés de la phase aqueuse par des
procédés physiques ».
Lavande
Lavandula angustifolia Mill.
Famille : Lamiaceae

Description :
Sous-arbrisseau à feuilles
opposées, linéaires, vert
grisâtres, fleurs odorantes,
petites ,bleu violacées, cultivée
dans plusieurs régions
d’Algérie : Alger, Médéa,
Tlemcen .
Parties utilisées : Les sommités fleuries des plantes
sauvages et cultivées.
Composition chimique :
On extrait, par entraînement à la vapeur d’eau
(0.5 à 0.8)% d’essence contenant :
  -Des alcools terpéniques dont le principal est
linalol (30 à 40%)
- Des esters : acétate de linalyl notamment
(35 à 55)%.
- De petites quantités de carbures terpéniques.
- Un peu de cinéol et de traces de camphre .
Propriétés thérapeutiques :

La lavande à une action antiseptique, antispasmodique


et sédative par ses huiles essentielles : Le linalol et
l’acétate de linalyl.
Elle a un pouvoir antiseptique intéressant lors
d’infections respiratoires (rhume et bronchite).

Exemple de spécialité :
-         Cetavlan ® crème.
-         Madécassol ® pommade.
Thymus vulgaris L .

Famille : Lamiaceae

Description :
Sous-arbrisseau, à feuilles
opposées, linéaires , menu de
fleurs blanchâtres, les fruits
sont des tétrakènes.
Originaire du bassin
méditerranéen.

Parties utilisées : la plante toute entière.


Composition chimique :
La drogue séchée contient 0.50 à 2%
d’essence dont la composition chimique peut
  varier selon la localisation géographique .
L’essence du thym à phénols renferme 50 à
60% de thymol ou de carvacrol et
constitue l’essence officinale.
Propriétés thérapeutiques :

Le thym contient une huile essentielle qui lui


confère des vertus antiseptiques, toniques,
stomachiques et digestives ainsi que sédatives
antispasmodiques, balsamiques et expectorantes.

Exemples :

-         Arkogélules : 250mg/gélule.


Romarin 
Rosmarinus officinalis L.
Famille : lamiaceae

 Description :
Arbrisseau toujours
vert aux feuilles rigides et
linéaires ,fleurs bleutées,
les fruits sont des
tétrakènes .C’est une
espèce spontanée dans la
région méditerranéenne.

Partie utilisée : Les sommités fleuries et les feuilles.


Composition chimiques :
Les feuilles contiennent jusqu’à 2% d’huile
essentielle renfermant du cinéol du camphre et du
bornéol, des alcaloïdes de la saponine et des acides
organiques.

Propriétés thérapeutiques :

Anti-inflammatoire, antiseptique ,antispasmodique,
astringent, carminatif, cholagogue, fébrifuge,
emménagogue, stimulant général ,stomachique, tonique,
vulnéraire.

Exemple :
-         Arkogélule : 220mg/gélule.
Menthe poivrée
Mentha piperita L .
Famille : lamiaceae
 
Description : c’est
une plante herbacée
indigène , les feuilles
sont opposées et
dentées ,les fleurs
pourpres ou
blanchâtres.

Parties utilisées : les feuilles ou la plante toute entière.


Composition chimique :
On trouve 1 à 3% d’essence dans la drogue sèche,
Elle contient :
-         40 à 60% de menthol libre et estérifié .
-         8 à 10% de menthone
-         une faible quantité de menthofuranne
-         des carbures terpéniques banals.
Propriétés thérapeutiques :
Antispasmodique, antiseptique, antinévralgique et
analgésique.

Exemple de spécialité :
-  Synthol  : solution à usage externe
-  Vicks vaporub.
Giroflier
Eugenia caryophyllata
Famille : Myrtaceae
Description :
Petit arbre des îles de l’océan
Indien, à feuilles persistantes, les
fleurs disposées en petites cymes, le
fruit est une baie appelée
« anthofle ».
« Le clou de girofle » a un
aspect caractéristique brun foncé,
à saveur chaude et brûlante.

Parties utilisées : bouton floral “clou de girofle”


Composition chimique :
La drogue est particulièrement riche en huile
essentielle (15 à 20%) ; contient surtout un
phénol :l’eugénol, et des dérivés (acéthyleugénol,
ainsi que des terpènes, alcools … etc.

Propriétés thérapeutique:
-analgésique dentaire.
-Antiseptique.
-Stimulant.
-Stomachique.
L’objectif de notre pratique est :

     1.  L’extraction des huiles essentielles de huit


plantes à l’aide d’un dispositif monté au niveau du
laboratoire de botanique.
    2. Séparation et identification de ces huiles
essentielles.
   3. Etude comparative du pouvoir antiseptique
des essences aromatiques « l’aromatogramme » sur
quelques germes pathogènes.
Echantillonnage :

On a obtenu le matériel végétal à partir de la


cueillette directe soit :

1- Des jardins des maisons ( Guelma) : Menthe,


lavande, romarin.
2- Soit acheté chez l’herboriste ( Annaba) :
Girofle, thym.

- Le matériel végétal a été séché au sein


de notre laboratoire dans un coin aéré et
à l’ombre.
TABLEAU N° 1 : LES PLANTES MEDICINALES UTILISEES
DANS NOTRE ETUDE

N° Echantillon Nom scientifique Partie utilisée Prise


Ech. (drogue) d’essai (g)

01 Eucalyptus Eucalyptus Feuilles 230


officinal globulus
02 Giroflier Eugenia caryophyllata Clou de girofle 400

03 Lavande Lavandula Sommités fleuries 80


angustifolia
04 Menthe poivrée Mentha piperita Feuilles 100

05 Basilic Ocimum basilicum Feuilles 74

06 Thym Thymus vulgaris Feuilles 120

07 Romarin Rosmarinus officinalis Feuilles 180

08 Pin Pinus sylvestris Feuilles 100


Mode opératoire :
A- Extraction des huiles essentielles :
* Principe :
Technique de l’aromatogramme :
- Définition :

L’aromatogramme est une technique simple


qui consiste à noter le devenir d’un germe au
contact d’un certain nombre d’huiles
essentielles végétales naturelles testées .

Il n’est qu’un examen complémentaire


pratiqué au laboratoire et quelque soit sa
spécificité, il n’apporte au clinicien qu’un
complément d’information : Confirme le
diagnostic , l’étaye, l’oriente.
- L’aromatogramme en milieu solide :
* Résultats:
A- Extraction :
Tableau N° 2 : Caractéristiques des huiles essentielles des
plantes étudiées .

Plante Couleur de l’HE Odeur Solubilité

Eucalyptus Transparente Aromatique Liposolubl


officinal Jaune orangé Aromatique e
Giroflier   typique de l’eugénol Liposolubl
  Légèrement Odeur agréable e
Lavande trouble Caractéristique  
Menthe poivrée Transparente typique du menthol Liposolubl
    Odeur e
Basilic Jaune pâle caractéristique Liposolubl
Thym Du brun au brun Caractéristique e
  rouge aromatique (thymol)  
Romarin   Caractéristique Liposolubl
Incolore à jaune fraîche e
pâle Liposolubl
e
 
Liposolubl
Tableau N ° 03 : Intervalle des zones d’inhibition des
différents extraits de plantes utilisées
Extrait de : Zones d’inhibition (mm)

1- Girofle 7-21,5

2- Lavande 8-11,4

3- Thym 7,3-10,4

4- Menthe 0-8

5- Romarin 0

6- Basilic 0

7- Pin 0

8- Eucalyptus 0
* L’aromatogramme:
Souches bactériennes Plantes
Girofle Lavande Thym Menthe

Proteus mirabilis ( Urologie) 11,6 10 10 /

Klebsiella oxytoca 10,6 9 8,5 /


( Réanimation médicale )
Klebsiella pneumonie ( Ambulatoire) 11,6 / 7 8

Escherichia Coli ( Psychiatrie) 10,2 8,4 8,2 /

Escherichia Coli ( Ambulatoire) 10,4 8 8,3 /

Pseudomonas fluorescens (Urologie ) / / / /

Pseudomonas aeruginosa ( Ambulatoire) / / / /

Pseudomonas aeruginosa( Orthopédie) 21,5 8,2 10,4 /

Pseudomonas fluorescens( Orthopédie) 8,10 / / /

Pseudomonas aeruginosa(Réanimation) 7 11,4 8,4 /

Acinetobacter .sp (Ambulatoire ) / / / /

Acinetobacter .sp1(Réanimation médicale) 20 9,3 8,7 /

Acinetobacter .sp2(Réanimation médicale) / / / /

Acinetobacter .sp3 (Réanimation médicale 14,3 10,2 9,5 /

Acinetobacter .sp4(Réanimation médicale) 12 10 8,5 /


Conclusion:

* L’extraction des huiles essentielles


dépend de :
 La période de récolte de la plante.
 La méthode d’extraction utilisée.
 Les conditions de stockage.

* Quelques soit les résultats obtenus


cela reste un essai réaliser, qui
demande à être développer.