Vous êtes sur la page 1sur 11

Dans le commerce des entreprises

ne payent pas leur fournisseur à


réception de facture mais signent
des traites négociables auprès des
banques
A. Dupont Lycée A. DAVID-NEEL 04000 DIGNE
1. Valeur nominale

•M. Vébot achète un lot de marchandises à


son fournisseur M. Domac.
•En règlement, il signe un document par
lequel il s'engage à payer 1 200 €, le 18 mai
2005.
Le document s'appelle un :

effet de commerce.

La somme à payer inscrite sur l'effet est :

la valeur nominale.

Quelle est la valeur nominale de l'effet


signé par M. Vébot?

V= 1 200 €
La date à laquelle la somme doit être
payée est :

la date d'échéance.

Quelle est la date d'échéance de


l'effet signé par M. Vébot?

18 mai 2005
Le fournisseur Mr Domac n’a pas de
difficultés financières :

-Il garde la traite jusqu’à la date d’échéance

-Il perçoit

La valeur nominale de la traite : V = 1 200 €


2.Escompte
Pour des besoins de trésorerie, M. Domac négocie l'effet de
commerce le 22 mars 2005 à sa banque.

En contrepartie de l'avance de fonds, la banque retient des


intérêts appelés escompte (taux annuel : 12,5 %).
Calculer le nombre n de jours entre le 22 mars et le 18 mai :
Mois de mars : 31 – 22 = 9
Mois d’avril : 30
Mois de mai : 18
Total : 57
On dit qu’il y a 57 jours à courir entre la date d’échéance et la date
de négociation.
Les intérêts correspondant à cette durée,calculés sur
la valeur nominale, constituent l'escompte e.

Calculer l'escompte
e = 1 200 x 0,125 x 57
360
L’escompte est de : 23,75 €
3 Valeur actuelle
Le 22 mars 2001, la valeur de l'effet est égale à
sa valeur nominale diminuée de l'escompte.

Cette valeur est appelée valeur actuelle de l'effet au 22


mars 2001.

Calculer cette valeur actuelle : a = 1200-23,75

La valeur actuelle est de 1 176,25 €


C’est la somme que touche réellement le fournisseur
Valeur actuelle Valeur nominale

Date de négociation Date d'échéance


Valeur actuelle = valeur nominale – escompte

a=V–e

L'escompte bancaire e est égal à l'intérêt, calculé sur la valeur


nominale C d'un effet de commerce, pour la durée n séparant
la date de négociation de la date d'échéance.
e = Vx t x n

On peut en déduire

a=V–Vxtxn

Le taux périodique t peut prendre les valeurs suivantes :


Si la durée n est exprimée en mois : t = taux annuel /12
Si la durée n est exprimée en jours : t =taux annuel / 360
4. CALCUL DE L’AGIO
En plus de l’escompte, la banque perçoit des commissions.

1) Commission d’endos proportionnelle à la valeur nominale


(se calcule comme l’escompte)
2) Commissions fixes auxquelles il faut ajouter la T.V.A.

3) La banque peut également augmenter le nombre de jours entre la


date de négociation et celle d’échéance de 1 jour (ou 2 jours) :
on a alors 1 jour de banque

Agio = escompte +commissions + TVA

Valeur nette = valeur nominale - agio