Vous êtes sur la page 1sur 2

L2-S3 MP

2009-2010
Mathématiques-Analyse dans Rn

TD n◦ 1 : Topologie de Rn

Disponible sur http://www.u-cergy.fr/ffillast/ens.html

Exercice 1 (Facile mais utile !). Montrer que, pour p, q ∈ N,


|xp y q | ≤ k(x, y)kp+q .

Exercice 2 (Examen Juin 2009).


a) Montrer que l’application N définie sur R2 par N(x, y) = 4|x| + 2|y| défini bien une norme
sur R2 .
b) L’application Ñ définie sur R3 par Ñ(x, y, z) = 4|x| + 2|y| est-elle une norme sur R3 ?

Exercice 3. On définit, pour x = (x1 , ..., xn ) ∈ Rn ,


n n
! 21
X X
kxk1 = |xi |, kxk2 = |xi |2 et kxk∞ = sup |xi |.
i=1,..,n
i=1 i=1

a) Montrer que k · k1 et k · k∞ sont des normes sur Rn .


n
X
n
b) Soient x, y ∈ R . Vérifier que pour tout t ∈ R, kx + tyk22
=t 2
+ 2t kyk22
xi yi + kxk22 et
i=1
Xn
montrer que xi yi ≤ kxk2 kyk2 . En déduire que k · k2 est une norme sur Rn .


i=1
c) Dessiner la boule unité associée à chacune des normes ci-dessus (pour n = 2).
d) Montrer que pour tout x ∈ Rn , on a kxk∞ ≤ kxk2 ≤ kxk1 ≤ nkxk∞ . En déduire que les
normes k · k1 , k · k2 et k · k∞ sont toutes équivalentes.

Exercice 4. Pour tout (x, y) ∈ R2 , on définit N((x, y)) = sup |x + ty|.


t∈[0,1]
a) Montrer que N définit bien une norme.
b) Dessiner la boule unité pour cette norme.

Exercice 5. Soit (E, k · k) un espace vectoriel normé, et soit (xn )n∈N une suite dans E qui
converge vers l, i.e. lim kxn − lk = 0.
n→∞
a) Montrer que la suite (kxn k)n∈N converge dans R. Quelle est sa limite?
b) Montrer que la réciproque est fausse en cherchant un exemple avec E = C.
c) Soit N une autre norme sur E équivalente à k · k. Montrer que la suite (xn ) converge aussi
vers l pour la norme N.
1/2
Exercice 6. Parmi les ensembles suivants, préciser ceux qui sont ouverts.
a) (Ici n = 1) [0, 1], ]0, 1], ]1, 3[, ] − 2, 4[∪]5, 6[, ] − ∞, 1], ]1, +∞[.
b) (Ici n = 2) ] − 2, 1[×[0, 3], [0, 1] × {9}, {(x, y) ∈ R2 ; y = x2 }, {(x, y) ∈ R2 ; y − x3 > 0},
{(x, y) ∈ R2 ; xy < 1}, {(x, y) ∈ R2 ; a ≤ x ≤ b}, {(x, y) ∈ R2 , x2 − y 2 ≥ 1 et x2 + y 2 < 2}.

Exercice 7. Soit I un ensemble au plus dénombrable et soit (Oi ) une famille d’ouverts de
Rn . [
a) Montrer que Oi est un ouvert de Rn .
i∈I
\
b) Si I est fini, montrer que Oi est un ouvert de Rn .
i∈I
\ 1 1
c) Déterminer ]1 − ; 1 + [. Comparer ce résultat avec le (b).
i∈N∗
n n

Exercice 8. Soit A ⊂ Rn . On définit l’intérieur de A par



A = {x ∈ Rn ; ∃r > 0 tel que B(x, r) ⊂ A}.

a) Montrer que A ⊂ A.
◦ ◦
b) Montrer que A est ouvert et que A = A si et seulement si A est ouvert.
c) Pour les ensembles de l’exercice 5, déterminer leur intérieur et leur adhérence.

2/2