Vous êtes sur la page 1sur 2

N° spécial

Septembre 2010

Débats publics arc ExprEss / GranD Huit


L’avenir des transports franciliens nécessite
une large participation de la population
Du 1er octobre 2010 au 31 janvier 2011 se tiendront, partout
en Île-de-France, 72 débats publics d’une importance capitale 72 débats
pour les transports et l’aménagement de l’Île-de-France. partout en
Deux projets de métro en rocade, Citoyen-ne-s et usager-e-s seront
Île-de-France
de banlieue à banlieue, seront appelé-e-s à faire valoir leurs be-
soumis aux Francilien-ne-s : soins, leurs exigences pour met- Faites entendre
Arc Express, le projet proposé tre à la hauteur leur réseau de
par la Région et les départements transports. C’est une nécessité
votre voix et vos
et le projet de réseau de trans- pour combattre les inégalités exigences !
port du Grand Paris (ou sociales, territoriales et envi-
« Grand Huit ») du gouverne- ronnementales dont sont www.debatpublic-arcexpress.org
ment. victimes trop de Francilien-ne-s. www.debatpublic-grandparis.org

Quels sont ces projets ?

A rc Express est un projet de métro situé en


proche couronne, conçu pour favoriser les
liaisons de banlieue à banlieue et améliorer la
L e réseau de transport du Grand Paris (ou
« Grand Huit ») du gouvernement est une in-
frastructure constituée de trois lignes, qui relie
desserte en transports collectifs des pôles éco- les grands pôles économiques régionaux et per-
nomiques et d’habitat. C’est aussi un projet met un désenclavement à l’est. Son tracé re-
d’aménagement du territoire, en cohérence avec coupe celui d’Arc Express au nord et au sud,
le Schéma directeur de la Région Île-de-France mais est plus éloigné de Paris à l’ouest et à l’est.
(SDRIF). Il prévoit 50 stations pour 60 kilomètres, Il prévoit 42 gares sur 155 kilomètres, donc des
soit 1 à 1,5km entre les gares. stations plus éloignées que Arc Express.

Quels sont les enjeux ?

L igne 13, RER A… Les transports sont sa- Plusieurs projets de métros de banlieue à
turés et la situation va en s’empirant. banlieue ont été élaborés depuis 20 ans. Mais
le sous-investissement irresponsable de l’État les
La concentration des emplois au sud-ouest et a empêché d’aboutir.
des logements au nord-est rend invivables les
transports entre ces zones. Les déplacements de C’est une question majeure pour l’emploi et le lo-
banlieue à banlieue passant nécessairement par gement. C’est un enjeu écologique de premier
Paris, le réseau intra-muros est au bord de l’ex- plan face à la crise énergétique.
plosion.
Pourquoi se mobiliser ?
La mobilisation des élu-e-s de notre groupe a des débuts ! Là où les mobilisations des po-
permis de faire valoir la nécessité d’investir pulations et des élu-e-s locaux ont été impor-
massivement dans les transports en com- tantes, comme dans le Val-de-Marne avec
mun. La Région a ainsi voté un Plan de mobili- Orbival, nous avons obtenu des stations plus
sation pour les transports et fixé Arc Express rapprochées.
comme une priorité.
Il faut continuer ! Bien des questions essentielles
Les élections régionales ont révélé deux visions restent à régler, bien des avancées sont néces-
du développement de la métropole : le Grand saires. Loin des affrontements politiciens ou d’un
Paris du gouvernement qui privilégie quelques conflit de légitimité entre institutions, l’objectif
pôles d’excellence, quitte à sacrifier la plupart doit être d’obtenir le meilleur projet pour les
des quartiers, à exacerber les inégalités et à fa- Francilien-ne-s en travaillant à des conver-
voriser l’étalement urbain ; ou une métropole gences entre les deux tracés, au plus près des
solidaire et écologique qui fait du développe- besoins.
ment et de la desserte de tous les territoires et
de toutes les populations sa priorité.
Depuis, nous avons fait bouger les lignes : le pro-
jet du gouvernement n’est déjà plus la caricature

Ce que nous portons

L
es élu-e-s Front de Gauche, Parti
communiste français, Gauche unitaire et
Alternative citoyenne au Conseil régio-
nal y porteront une priorité : la réduction des
inégalités sociales et territoriales. L’Île-de-
France est une région riche mais profondément des gares. C’est intolérable, alors que les prix du
inégalitaire : c’est à cela qu’il faut s’attaquer. logement explosent ! Il faut de nouvelles res-
sources pour les transports : les entreprises,
Nous refusons une conception du développe- qui bénéficient de ces réseaux, doivent
ment limitée à quelques pôles isolés. Nous dé- contribuer. D’autres pistes existent, comme
fendons au contraire les solidarités et les l’emprunt.
complémentarités entre les territoires : des
pôles de développement rééquilibrés qui rayon- Pour que tou-te-s bénéficient des nouvelles des-
nent sur l’ensemble de la métropole. Cela passe sertes, nous affirmerons la nécessité d’une maî-
par la desserte des quartiers enclavés : hors trise publique de l’ensemble du réseau de
de question qu’une fois de plus les quartiers po- transports, où les usagers ont leur mot à dire.
pulaires voient passer les trains sans pouvoir en Nous refusons une tarification spéciale : il faut
profiter ! une zone unique au prix de la zone 1-2.
Les nouvelles lignes doivent permettre un amé- Le débat public doit être l’occasion de sortir du
nagement solidaire et écologique du terri- débat d’initiés et d’en faire une véritable question
toire : il faut faire reculer la ségrégation sociale citoyenne. L’intérêt des Francilien-ne-s doit pré-
qui pousse les populations toujours plus loin de valoir sur les logiques financières et spéculatives.
Paris, en sacrifiant les terres agricoles. La lutte Ces deux débats publics sont une chance histo-
contre l’étalement urbain est une nécessité rique pour les transports en commun en Île-de-
écologique et sociale. France ! Groupe Front de Gauche,
Parti communiste français, Gauche
La question du financement de ces projets est unitaire et Alternative citoyenne
cruciale et sera sans doute l’un des points durs
du débat : le gouvernement prévoit un finance- Conseil régional d’Île-de-France
57, rue de Babylone - 75007 Paris
ment basé sur la spéculation immobilière autour Web : www.frontdegauche-pcfguac-idf.org