Vous êtes sur la page 1sur 1

Résumé des infos

Schéma
Adénovirus
1) Particularité du virus
1) Virus à ADN + pour les cellules se multipliant peu (neurones, fibres musculaires) 2) Comment introduit-on le gène-médicament
2) … dans le virus ?
3) … 3) Mode d'administration (in vivo/in vitro)
4) Pénètre jusqu'au noyau et libère le gène-médicament 4) Façon dont il entre ou introduit le gène-
5) Ne s'intègre pas au génome (se dilue au file des divisions cellulaires) médicament dans le noyau
6) … 5) Façon dont le gène-médicament s'exprime
6) Avantages et/ou inconvénients

Rétrovirus
Conclusion
1) Virus à ARN Ces différents vecteurs permettent de soigner
2) … plus ou moins bien plusieurs types de maladies
3) … par la thérapie génique.
4) Pénètre jusqu'au noyau et libère le gène-médicament
5) S'intègre au génome (effet à long terme)
6) - Peut provoquer cancer (s'intègre dans les cellules en division). Mais la recherche est en
constante évolution, et les chercheurs ont trouvé des rétrovirus plus efficace.
Pb: Lieu d'intégration, nombre de bases, production du vecteur. Remarques
- Faire une "histoire" par virus (comme dans
Gaston Lagaffe, …)
- Les choses générales citées au-début, à la fin,
ou au milieu de la BD, ensemble (pas de
répétition)
- Peut-être intégrer les Pb et les points positifs et
négatifs dans le discours du prof
AAV (Adeno-Associated Virus)

1) Virus à ADN. Comme l'adénovirus, mais peut contenir moins de bases.


2) …
3) …
4) Pénètre jusqu'au noyau et libère le gène-médicament
5) S'intègre au génome (effet à long terme)
6) + Plus utilisé que l'adénovirus, car moins de réactions immunitaires que l'adénovirus

Virus artificiel

1) Essentiellement constitué de molécules adipeuses


2) …
3) …
4) Les vésicules fusionnent avec la membrane nucléaire pour libérer le gène-médicament dans
le cytoplasme
5) Ne s'intègre pas au génome
6) + Aucun élément viral
- Difficultés de fabrication, de transfert du gène-médicament (la cellule le détruit le plus
souvent avant qu'il atteigne le noyau)

Production-BD Page 1