N°1

… twenty seven

Le journal du FLIP 2012

6 juillet 2012

Le née à la suite.

il a 5 ans. Quoi ? Déjà me direz-vous! Eh bien oui… 5ème an-

Un petit historique s’impose. Depuis 2008, le

est réapparu dans la

vie du FLIP sous sa forme actuelle. En 2007, une parution s’appelant le « canard du FLIP » avait fait quelques numéros sur le stand d’une nouvelle association « JCC Gâtine ». Toujours avec le même rédacteur. Mais avant ? En 1993 le petit Coin Coin, dont quelques exemplaires existent encore, a été créé par une équipe composée de Xavier, Dominique, Lydie et Thierry. Et pour les 5 ans du nouvelle formule, c’est Xavier Jacus, qui

grâce au magnétisme de mes pompons et d’un réseau social livre, répond aux questions du rédac’chef actuel … je vous laisse découvrir ces propos !

 Cabanes à jeux
1– Espace jeux de simulation 2– Village jeux de société 3– Village sportif 4– Village des créateurs et jeunes éditeurs 5– Villages des enfants 6– Village médiéval 7– Village jeux traditionnels 8– Espace cirque 9– Village multimédia 10– Village créatif 11– Village environnement 12– Casin’Hall 13– Maquillage, portraitiste
L’équipe de rédaction : Yohann Mallet Etienne Delorme Thierry Blais
Des idées, des suggestions :coincoin@cc-parthenay.fr

Retrouvez la chronique FLIP sur Radio Gâtine au 88.6 :
à 7h05, 8h20, 12h30 et 18h20

Cette année le jeu est toujours de retrouver un wuppy de ma tribu perdu dans les magasins de Parthenay ! Soyez perspicace car 10 wuppies sont à gagner chaque jour (2 par heures) … plus d’infos demain pour le premier jeu ! Et ce soir n’oubliez pas l’inauguration du Festival qui aura lieu à 18h30 ! À vos pompons… Jouez !

Tirage de ce numéros : 400 exemplaires http://www.jeux-festival.com

Les résultats de l'édition 2011 :
Trophées Créateurs : :(Jury + coup de coeur du public)
Catégorie Réflexion : Les aventuriers du ciel d’Olivier Chanry Catégorie Divertissement : Paper Pilot de Laurent Verrier Catégorie Enfant : MakiBall d’Annick Lobet Coup de cœur du public : MORFS de Jérémie Caplanne

Ne pas jeter sur la voie publique

Questions à Xavier JACUS (rédac’Chef du Petit Coin Coin 93’)
Y : Xavier, Donnes nous quelques informations à ton sujet ? ou habites tu ? que fais tu dans le monde ludique actuellement ? en bref une fiche détaillée ! X : Bonjour, j’habite en pays de faéries, dans un village bordé de sombres légendes et de prés garnis de follets. On me trouve souvent en terre des Leucques et particulièrement dans la région nancéienne. Le monde ludique, c’est comme un page blanche sous Word, on la déroule on l’écrivant. Je m’y amuse et c’est un beau métier quand on peut y entrainer les autres. Pour faire sérieux, mon patron préféré me demande souvent de mettre du ludique dans des actions de médiation professionnelle. Ainsi on peut passer de l’implicite à l’explicite permettant à chacun de tirer un profit, un enseignement dans le monde professionnel de ses erreurs ludiques dans le monde de l’amusement. C’est un métier et ça nourrit son homme. Sinon, en plus d’un peu de création de jeux, je dirige Lorraine Paintball une structure proposant 3 centres de jeux en Lorraine. On y fait du paintball et de l’airsoft de « scénario » ou « de loisirs », pas de compétition. Y : Le coin coin maintenant. comment en es -tu venu à écrire des articles pour le Coin coin ? quand est il apparu pour la première fois au FLIP ? tu y avais quel rôle ? X : Le Coin Coin est parti d’un délire entre joueurs passablement épuisés après un Grandeur Nature, une soirée avec Chantal Guilloteau me semble t’il. A force de raconter nos aventures, qui devant un diabolo menthe, qui devant une mousse, difficile de démêler le vrai de l’imaginaire. Quelqu’un a lancé l’idée de laisser une trace de ce qui se passait sur le FLIP, pourquoi pas un petit journal ? Et comme on passait beaucoup de temps à cancaner entre les nombreuses associations, de « journal » on est passé à « canard » qui ne sonnait pas bien, et à « Pouet-pouet » qui sonnait faux pour finir sur « le Petit Coin-coin » le journal du franc symbolique, qui se devait d’être impertinent, un tantinet ésotérique et surtout devait passer une information non officielle parce que les propos aseptisés du journal local de l’époque étaient assez… contestés. Mon rôle ? Rédac’chef mais uniquement parce qu’à l’époque j’étais déjà Rédac’chef du JOURNAL DU STRATEGE, revue de jeux d’histoire alors comme il en fallait un et qui soit aussi Directeur de Publication… Ça a été pour moi, pour le reste, on faisait tous un peu de tout : rédacteur, interviewer, marchand à la sauvette, espion, trublion !

Y : Qui faisait partie de l’équipe ? Dom et Thierry ? Sais tu combien de numéros vous avez publiés ? X : Je viens de retrouver dans mes archives des SEMAINES DE L’HEXAGONE les 5 numéros de 1993. Il y en a eu aussi en 1994 et en 1995 avec l’ESPACE LUDIQUE structure d’insertion par le jeu que je dirigeais à cette époque. On a dû publier une quinzaine de numéros environ. Peut -être des joueurs de Parthenay en retrouveront-ils certains dans leurs archives ? Les rédacteurs étaient tout un chacun et bien sur Chantal, Thierry et Dominique intervenaient souvent pour tempérer une fougue journalistique un peu trop exubérante. Y : Quels sont tes meilleurs souvenirs du FLIP ? X : Il y en a énormément. Le premier le plus lointain, c’est ce Grandeur nature qui s’est fini sur la Tour St Jacques, j’y jouait un elfe noir. Ensuite, je nous revois dans le cadre du jeu HIGHLANDERS en 87, un combat entre EURYGUIES et le NOIR SOLITAIRE tout en haut de la Porte St Jacques (un soir d’orage !), on était en plein film sans effets spéciaux, une demi -heure de combat avant que le Grec ne perde sa tête, le tout sous une averse infernale avec les éclairs et tout et tout. Enfin, j’ai souvenir de murders parties et d’un jeu de piste avec des enfants d’une colo, un espèce de gendarmes/voleurs avec des paquets de café qu’il fallait faire sortir de la ville et des lockon qui bruitaient en tous sens sur le pavé des anciennes rues. GEANT ! Y : Reviendrais tu un jour ? X : J’y reviendrai bien volontiers, avec épouse, enfants et petits enfants et gare à celui qui s’imaginerait que le papé est lent de l’estoc ou de la fente ou même du poignet quand il s’agit de lancers de dés… Merci Xavier pour tes réponses Yohann
Retrouvez l’intégralité de l’interview de Xavier Jacus sur : www.jeux-festival.com L’adresse mail de xavier : x.jacus@free.fr

Résultats du trophée FLIP Editeur 2011
Catégorie Réflexion : The Boss - Blackrock Catégorie Divertissement : Donjon et Trésor - Pétard Troll Catégorie Enfant : Polochons - Gigamic Jeune Editeur : Doomed - Pétard Troll

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful