Vous êtes sur la page 1sur 27
MOB 1 - MCA 0 Bouali découvre «son» Mouloudia ! «On a raté notre match,
MOB 1 - MCA 0
Bouali découvre
«son» Mouloudia !
«On a raté notre match, on
a été méconnaissables»
DIMANCHE 24 NOVEMBRE 2013
USMH 0 - JSK 0
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2474 PRIX 20 DA
LesLesLesLesLesLes KabylesKabylesKabylesKabylesKabylesKabyles
ont laissé filer
lalalalalalala victoirevictoirevictoirevictoirevictoirevictoirevictoire !!!!!!!
Hannachi veut faire
prolonger Ebossé
Aït Djoudi
«On aurait pu
marquer des buts»
«Il a signé
pour deux
saisons, mais
je songe à lui
faire proroger
son contrat»
Haniched
«Ils n’ont pas été si
dangereux que ça !»
USMA
Halilhodzic
avertit ses
joueurs
Benaldjia
«Je suis dégoûté,
je songe à ne pas
revenir»
«Vous devez améliorer
votre temps de jeu
avant le Mondial»
Amr Zaki
Medjani «Bancé se vantait d’être un guerrier,
je lui ai montré ce que vaut un Algérien»
«L’Egypte doit
prendre
exemple sur
l’Algérie pour
espérer jouer
un Mondial»
Le Buteur du 24-11-2013
Le Buteur du 24-11-2013
02
02

N° 2474

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup risqué
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup risqué

Dimanche 24 novembre 2013

Équipe nationale Coup risqué Dimanche 24 novembre 2013 Si Halilhodzic ne prolongera pas son contrat, il

Si Halilhodzic ne prolongera pas son contrat, il n’ira pas au Mondial

ne prolongera pas son contrat, il n’ira pas au Mondial A près la qualification des Verts

A près la qualification

des Verts en Coupe du

monde, un sujet ta-

raude les esprits en ce

moment en Algérie. Il

s’agit de l’avenir du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic. Beau- coup de choses ont été dites et se disent encore. Si Raouraoua a dé- claré que le technicien franco-bos-

niaque sera bel et bien là lors du mondial brésilien, c’est pour faire un appel du pied au et l’assurer de la confiance de la FAF. De son côté, le sélectionneur national a laissé entendre que le match du Burkina Faso pouvait être son dernier à la tête des Verts, histoire de faire pres- sion sur la fédération. Seulement, du côté de la FAF, on est plus que

Mesbah retenu pour le déplacement à Naples

En déplacement à Naples pour affronter l’équipe locale au stade San Paolo, le FC

Parme sera au complet. L’entraîneur Roberto Do- nadoni a retenu tous ses joueurs, notamment l’ar- rière gauche Djamel Mesbah. Le défenseur algérien a été, en effet, retenu par l’ex-sélection- neur de l’Italie pour ce match important, face au leader de la Serie A. Seulement, la titularisation du joueur n’est pas assurée, car il affiche une pe- tite forme, ces derniers temps. En plus, il accuse aussi un certain manque de compétition.

En plus, il accuse aussi un certain manque de compétition. Brahimi a joué 77 minutes face

Brahimi a joué 77 minutes face au Barça

de compétition. Brahimi a joué 77 minutes face au Barça ● ● A l’occasion du déplacement

A l’occasion du déplacement de Granada CF au Camp Nou pour affronter le FC

Barcelone, Yacine Brahimi a été encore une fois utilisé par son coach. Le milieu de terrain algérien titularisé mardi passé par Vahid Halilhodzic face au Burkina Faso a joué d’entrée face aux stars du Barça, en l’absence de l’Argentin Lionel Messi. L’Al- gérien a disputé 77’ avant de céder sa place à son coéquipier Odion Ighalo. L’ex-joueur du Stade Rennais a fourni une bonne prestation au cours de cette rencontre, mais il n’a pas pu faire grand-chose face au leader de la Liga.

Yebda s’est contenté du banc des remplaçants

Contrairement à Yacine Brahimi, c’est tou- jours la descente pour Hassan Yebda. Malgré

la confiance qu’il jouit de la part du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, Yebda ne joue plus avec Granada. Face au Barça, il s’est contenté de suivre la rencontre à partir du banc de touche. En-

core une fois, Hassan Yebda n’a pas joué, ce qui pourrait l’inquiéter beaucoup, sachant surtout qu’à l’approche de la Coupe du monde, il doit avoir plus de matchs dans les jambes pour pouvoir ga- gner la confiance de Halilhodzic afin de figurer parmi les 23.

Djebbour buteur face au Galatasaray

Réduit à 10, le Sivassport, club de Rafik Djebbour, a mené la vie dure à Galatasaray,

hier soir, avant de perdre par 2 à 1. Djebbour, qui

revient fort ces derniers temps, a marqué l’unique but de son équipe, en remettant les pendules à l’heure à la 31’.

en remettant les pendules à l’heure à la 31’. serein. Mohamed Raouraoua a pro- posé à
en remettant les pendules à l’heure à la 31’. serein. Mohamed Raouraoua a pro- posé à

serein. Mohamed Raouraoua a pro- posé à Halilhodzic de prolonger son bail, histoire de diriger les Verts aux éliminatoires pour la CAN- 2015 et, en cas de qualification, à la phase finale prévue au Maroc, en janvier prochain. C’est pour ça qu’il souhaite régler cette question au plus vite. Le tête-à-tête entre Raou- raoua et Halilhodzic, prévu pour

Cadamuro non convoqué

Le défenseur al- gérien de la Real So- ciedad,

convoqué Le défenseur al- gérien de la Real So- ciedad, Cada- muro, n’a pas été re-

Cada-

muro, n’a pas été re- tenu, hier, pour la ren- contre de championnat disputée par son club contre le Celta Vigo.

Djabou

titulaire face

à Monastir

Le Club Afri- cain est allé chercher une vic- toire de son dé-

Afri- cain est allé chercher une vic- toire de son dé- palce- ment à Monastir. L’Algérien

palce-

ment à Monastir. L’Algérien Abdelmoumen Djabou a commencé la partie en tant que titulaire.

Mandi titulaire face au PSG

Le Stade de Reims a été dé- fait à la maison, hier, par le

de Reims a été dé- fait à la maison, hier, par le Paris- Saint Ger- main

Paris-

Saint Ger- main 0-3. Titulaire, l’Algérien Aïssa Mandi a joué toute la ren-

contre.

après le tirage au sort de la Cupe du monde, est destiné à débattre du sujet. Il pourrait même avoir lieu sur le sol brésilien, en marge de l’événement.

Halilhodzic donnera sa réponse après le tirage au sort

Durant les discussions, Mohamed Raouraoua essayera d’arracher le OK de Vahid Halilhodzic pour pro- longer son contrat jusqu’après la CAN. Avec la qualification en Coupe du monde, le peuple algé- rien va être très exigeant pour la compétition africaine et exigera une place sur le podium. Le président Raouraoua sait que pour réaliser un bon parcours durant ce tournoi, il faut impérativement maintenir la stabilité dans le groupe. C’est d’ail- leurs pour ça que Raouraoua veut connaître la position officielle de Halilhodzic, surtout que ce dernier a affirmé que les propositions ne lui manquaient pas.

La FAF veut un sélectionneur qui restera pour la CAN-2015

Ce que les gens doivent compren- dre, c’est que Raouraoua veut faire prolonger le contrat de Halilhod- zic maintenant et non pas après le mondial. Il veut que, quelle que soit le parcours des verts lors du Mondial, le sélectionneur qui sera

en place poursuive son travail en enchaînant directement avec les éliminatoires pour la CAN-2015 car le temps sera trop court pour installer un nouveau sélectionneur et permettre à ce dernier de connaitre le groupe de joeuurs et apporter sa touche à l’équipe. Raouraoua a tiré les leçons de la mauvaise gestion de l’après-Mon- dial-2010 et veut éviter de com- mettre les mêmes erreurs.

Raouraoua n’attend que le OK de Halilhodzic pour négocier

Raouraoua n’attend que l’accord de Halilhodzic afin de lui prolonger son contrat dans l’immédiat, pour être à l’aise après la Coupe du monde. Il est prêt à lui proposer des clauses avantageuses. Seule- ment, on ignore si Raouraoua va accepter de revoir à la hausse le sa- laire mensuel de Halilhodzic qui avoisine les 65 000 euros. C’est le point qui peut faire capoter les dis- cussion, surtout que le coach na- tional se targue de recevoir des offres alléchantes. Cependant, dans le cas où Halilhodzic refusera de prolonger son contrat immé- diatement, il sera remercié et ne réalisera pas son rêve, celui de di- riger un match de Coupe du monde en tant que sélectionneur. Hamza R.

Belfodil sur le banc face à Bologne

Hamza R. Belfodil sur le banc face à Bologne Ishak Belfodil occupera le banc ce soir,

Ishak Belfodil occupera le banc ce soir, à l’occasion du déplacement de l’Inter de Milan à Bologne, pour af- fronter l’équipe locale. C’est ce qu’ont indiqué hier les médias italiens et spé- cialistes de la Serie A. Selon les infor- mations en notre possession, l’attaquant international algérien, qui n’a pas tardé à rejoindre son club à Milan pour se préparer au match de championnat, affiche une excellente forme ces derniers jours, depuis sa dernière apparition face à Livourne, au stade San Siro, il y a deux se- maines de cela. Incorporé en cours de jeu, l’Algérien a bien bougé en créant le danger durant les vingt minutes qu’il a disputé. Walter Mazzarri a ap- précié la prestation du joueur, ce jour- là, mais surtout ses efforts aux entraînements. Du coup, il a décidé de l’inclure dans le groupe qui fera le dé- placement à Bologne. L’attaquant al- gérien fera son apparition en cours de jeu. Il est à signaler qu’il affrontera, ce soir, son ancienne équipe. Il avait, en effet, porté les couleurs du FC Bo-

logne durant six mois, de janvier 2012 jusqu’en juin de la même année, avant de rejoindre le FC Parme puis l’Inter de Milan.

Taïder sera titularisé

Pour ce qui est de Saphir Taïder, il sera ti- tularisé à coup sûr. Le milieu de terrain al- gérien, qui a réussi à gagner sa place au sein de l’échiquier de Walter Mazzarri, est devenu presqu’un titulaire indiscutable. Avec ses excellentes prestations depuis l’en- tame de la saison, Saphir Taïder a démon- tré que les responsables de l’Inter de Milan ne se sont pas trompés sur son recrute- ment. Au milieu des Zanetti, Cambiasso, Guarin et d’autres, Taïder a pu s’imposer jusqu’à devenir une pièce maîtresse au sein de son équipe. Walter Mazzarri misera énor- mément sur lui ce soir, pour essayer de bat- tre le FC Bologne chez lui. Saphir Taïder sera, tout comme Ishak Belfodil, en face de son ancienne équipe qui lui a permis de s’épanouir et de se faire un nom. C’est sous les couleurs du FC Bologne que Saphir Taï- der a réussi à marquer son territoire.

Hamza R.

Boudebouz buteur face à ses ex

Ryad Boudebouz est de retour au premier plan. Hier, l’Algérien a marqué son second but avec Bastia. C’est lui qui a donné l’avantage aux Corses contre le FC Sochaux Montbéliard, son club formateur. Bien placé au point de penalty, Ryad a ajusté le gardien sochalien, au prix d’un joli plat du pied gauche.

Bien placé au point de penalty, Ryad a ajusté le gardien sochalien, au prix d’un joli
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup de gueule
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup de gueule

Arsenal et Liverpool

suivent toujours

Feghouli

de gueule Arsenal et Liverpool suivent toujours Feghouli Selon plusieurs rapports de presse, l’Algérien Sofiane

Selon plusieurs rapports de presse, l’Algérien Sofiane Feghouli intéresserait toujours les formations anglaises de Premier League. Comme déjà révélé par nos soins, le Ballon d’Or algérien serait dans les petits papiers d’Arsenal et de Liver- pool. Selon un site spécialisé anglais, Feghouli a aussi plusieurs touches, en Italie notamment. Valence ne de- vrait pas s’opposer au départ de son maître à jouer, surtout si une offre concrète et assez intéressante finan- cièrement venait à se présenter. Djukic (ent. Valence) :

«Je n’ai pas sanctionné Feghouli, je veux le préserver» De retour à temps à Valence, l’in- ternational algérien Sofiane Feghouli ne sera pas du groupe qui affrontera Elche. Ayant pris part à la totalité du match gagné contre le Burkina Faso, mardi, Sofiane avait besoin de repos, comme souligné par son entraîneur à Valence : «Feghouli n’est pas sanc- tionné, comme vous pouvez le croire. Il n’est pas prêt pour ce match contre Elche, étant donné qu’il n’a pas pré- paré avec nous cette rencontre. C’est tout ! Je veux le préserver.»

M. A.

Mostefa sur le

banc, Ajaccio battu par l’OM

M. A. Mostefa sur le banc, Ajaccio battu par l’OM L’AC Ajaccio a essuyé un autre

L’AC Ajaccio a essuyé un autre re- vers à la maison, avant-hier en match avancé de la 14e journée du championnat de Ligue 1 française (1-3). Comme il fallait s’y attendre, Mehdi Mostefa Sbaâ, l’international algérien d’Ajaccio, n’a pas été aligné d’entrée. Fatigué par le match plein qu’il a sorti contre le Burkina Faso avec l’Algérie, Mostefa a été laissé au repos. Mehdi, qui a bien récupéré de sa blessure aux adducteurs, sera pré- sent lors de la prochaine journée face à Bordeaux.

Kevin (frère de Mostefa) : «Mehdi est un battant, on est fiers de lui !» Présent avec son papa au stade Tchaker, Kevin, le frère de Mehdi Mostefa, s’est déclaré très heureux de la qualification de l’Algérie au Mon- dial-2014. Kevin Mostefa ne réalise toujours pas que son frangin sera au Brésil pour disputer une Coupe du monde : «Mehdi est un battant. Mal- gré les critiques, il s’est toujours com- porté en professionnel. Il aime beaucoup l’Algérie et, croyez-moi, il est très fier de ce qu’il a pu offrir au peuple aujourd’hui (jour du match).»

A.

M.

Halilhodzic

N° 2474

aujourd’hui (jour du match).» A. M. Halilhodzic N° 2474 03 Dimanche 24 novembre 2013 La qualification
03
03

Dimanche 24 novembre 2013

La qualification de l’Algérie vue

La qualification de l’Algérie vue
La qualification de l’Algérie vue
La qualification de l’Algérie vue par des Mondialistes de 2010

par des Mondialistes de 2010

La qualification de l’Algérie vue par des Mondialistes de 2010

Belhadj

«L’Algérie a

encore une fois prouvé sa suprématie»

Après avoir annoncé sa re- traite internationale, Nadir Bel-

hadj avait clairement annoncé, dans ces colonnes, sa décision de revenir, si le coach Vahid Halilhodzic lui fait appel. Fort d’une Coupe d’Afrique et d’un Mondial joués en 2010 avec les Verts, Belhadj est aussi revenu sur la qualification de l’Algérie au Mondial brésilien : «L’équipe algérienne a prouvé, encore fois, sa suprématie, en se qualifiant pour la deuxième fois de rang pour la Coupe du monde.»

«Je peux encore apporter un plus à la sélection» L’ex-défenseur latéral gauche de l’Equipe nationale a réitéré son désir de rendosser le maillot vert de l’Al- gérie, lors du prochain Mondial. In- vité à livrer ses impressions sur la qualification de la sélection natio- nale au prochain Mondial brésilien, l’ancien joueur de Portsmouth, ac- tuellement à Al Sadd, n’a pas caché son souhait de refaire partie de ce groupe des Verts qu’il a déjà connu :

«Je suis à la disposition du coach na- tional, Vahid Halilhodzic, et je suis toujours dans l’attente d’une éven- tuelle convocation de sa part.»

«Je suis en possession de tous mes moyens» Poursuivant sa longue déclaration au site internet du club qatari d’Al Sadd, Nadir Belhadj, qui n’a rien perdu de sa verve, possède toujours cette hargne de jouer pour son pays et il semble même persuadé d’ap-

porter un plus : «Je me sens en pos- session de toutes mes qualités. Je suis persuadé que je peux encore apporter un plus à la sélection.»

«Cette équipe peut représenter dignement le pays lors du prochain Mondial» A la question de savoir si ce groupe formé de jeunes joueurs et de quelques cadres qui avaient fait le Coupe du monde avec lui en Afrique du Sud en 2010 peut faire quelque chose, Nadir Belhadj estime que la qualité existe au sein de cette équipe pour espérer une meilleure représentation lors du prochain Mondial brésilien : «Il y a d’excellents joueurs qui sont animés d’une grande détermination pour représenter di- gnement l’Algérie au Brésil.»

M. A.

représenter di- gnement l’Algérie au Brésil.» M. A. Boudebouz : «Le peuple algérien est en fête,

Boudebouz : «Le peuple algérien est en fête, c’est le principal !»

Même s’il fait partie des plans

le principal !» ● ● Même s’il fait partie des plans qui a précédé la vic-

qui a précédé la vic- toire contre le Bur- kina, entretient l’espoir de disputer un Mondial avec ses potes : «D’abord, je dois féliciter mes potes en sélection. Je suis très fier de ce qu’ils ont réalisé. L’Algérie est en fête, c’est le plus important, notre cher public et nos fidèles supporteurs ont ré- pondu présents, on ne les a pas déçus, c’est le principal !»

M. A.

du coach Vahid Halil- hodzic, Ryad Boude- bouz, le plus jeune mondialiste algérien qui a participé à la Coupe du monde 2010, alors qu’il venait d’avoir à peine 20 ans, était aux anges, après le coupe de sifflet fi- nale de l’arbitre. Ryad, qui a été retenu parmi la liste élargie des 37 joueurs dressée par Vahid, quelque jours avant le début du stage

Abdoun : «L’Algérie au Mondial ! Une fierté pour tous les Algériens, bravo !»

au Mondial ! Une fierté pour tous les Algériens, bravo !» L’autre ancien d’Oum Dourmane et

L’autre ancien d’Oum Dourmane et mondia- liste en 2010, Djamel Abdoun, nous a affiché

sa fierté de voir l’Al- gérie disputer une seconde Coupe du monde d’affilée. Djamel Abdoun, un Algérien pur et dur, est très réservé, mais lorsqu’il s’agit de parler de l’Algé- rie qu’il aime beau- coup, il ne se montre pas aussi bavard : «Cette qua- lification a rendu le peuple heureux, on est tous fiers de voir notre pays au Mondial. Bravo à toute l’équipe. J’espère qu’on réalisera le

meilleur parcours possi- ble, inch’Allah.» Il revient à la compétition Suspendu pour deux matchs, en raison d’un carton rouge reçu, il y a quelques jours en cham- pionnat d’Angleterre de Championship, l’inter- national algérien Dja- mel Abdou a purgé sa sanction. De retour sur le banc de touche, ce sa-

medi, Djamel a effectué son entrée en jeu à la 69’. Il a pris la place de son camarade Majewski.

A.

M.

insiste auprès de ses joueurs :

«Chacun de vous doit améliorer son temps

de jeu avant le Mondial»

vous doit améliorer son temps de jeu avant le Mondial» O n le disait, au lendemain

O n le disait, au lendemain de la qualification de l’EN au pro- chain Mondial brésilien, le sé-

lectionneur national, Vahid Halilhodzic, ne compte pas se contenter de faire de la figuration lors de la prochaine Coupe du monde. S’il a accepté d’aller au bout avec les Verts, c’est pour écrire son nom dans l’histoire du football algé- rien lors du prochain Mondial. Pour ce faire, il compte emmener avec lui un effectif riche, solide et conqué- rant. Il dira aussi que les joueurs qui ne jouent pas en club n’auront pas leur place. Après avoir passé une journée ensemble à Alger, le coach s’est expliqué avec pratiquement tous les joueurs pour leur communi- quer les consignes à suivre. C’est ainsi qu’il leur a demandé d’amélio- rer leur temps de jeu avec leur club : «Vous m’avez rendu fier vis-à-

vis de mes compatriotes en Bosnie qui vous ont soutenus. Maintenant, on doit faire honneur à notre statut de mondialiste.»

«On doit faire honneur à notre statut de mondialiste»

Avec son habituel langage franc, Vahid Halilhodzic a trouvé les mots justes pour sensibiliser ses troupes. Après les avoir remerciés pour tous les efforts consentis durant le stage de 10 jours qui a précédé la rencon- tre retour face au Burkina Faso, Vahid leur a adressé un message

fort significatif : «Il faut absolument que vous continuiez à bosser dur.

Vous devez vous imposer et penser à jouer avant toute autre chose, le Mondial exige des sacrifices.»

Moumen A.

«Je m’attendais à un message

de félicitations de la Fédération bosniaque, mais je n’ai rien reçu»

Fier d’avoir offert ses joueurs et lui, à l’Algérie une seconde qualification au Mon- dial, Vahid Halilhod- zic avait comme rapporté par nos soins, il y a 2 jours, affiché sa satisfaction à ses capés. Il leur a dit qu’il était très honoré d’entrainer des joueurs qui lui ont levé la tête vis-à-vis de ses compatriotes en Bosnie. Même s’il ne l’a pas confirmé de façon directe, Halilhodzic a signifié à la presse Bos- niaque qu’aucun membre de la Fédéra- tion Bosniaque de football n’a prit attache

avec lui pour le félici- ter : «J’ai reçu plusieurs messages de félicita- tions et d’encourage- ment de la part de plusieurs amis en Bos- nie, mais pas un seul de la part de la fédéra- tion.» «Aucun contact pour organiser un match amical» Alors que l’on s’at- tendait à un match re- tour Bosnie-Algérie, l’entraineur Vahid Ha- lilhodzic écarte pour le moment cette éven- tualité : «La presse Bos- niaque doit éviter de reprendre des articles

sans vérifier l’informa- tion, il n’y a aucun contact avec le prési- dent de la fédération pour organiser un match amical.» «Susic m’a félicité, on s‘est souhaité bonne chance pour le Brésil» «Hier (vendredi, ndlr), j’ai reçu un appel téléphonique de mon ami et actuel sélection- neur de la Bosnie, Susic. Il m’a félicité et j’ai à mon tour fait la même chose. On s’est souhaité bonne chance pour le Mondial brési- lien.»

Amr Zaki «L’Algérie doit nous servir d’exemple pour espérer

jouer un Mondial»

L’ancien attaquant ve- dette d’Al Zamalek du Caire, Amr Zaki, a appelé les diri- geants du football de son pays de prendre exemple sur l’Algérie pour espérer décrocher une qualification

à un Mondial. Zaki déclare

à ce sujet : «Regardez l’Al- gérie, la fédération là-bas est bien organisée. Ils ont fait appel à un groupe de joueurs composé essentiel- lement de joueurs profes- sionnels en Europe.»

«Ils ont une meilleure assise professionnelle»

Interrogé sur les raisons qui ont fait que l’Algérie ait

décroché une seconde qua- lification d’affilée à une

Coupe du monde, Amr Zaki dira : «Il est clair que l’Al- gérie a une meilleure assise professionnelle. C’est un ef-

fectif complètement diffé-

rent de celui de 2010, mais

ils ont gardé cet esprit pro- fessionnel qui est le secret de leur réussite, je pense.»

Shobair se rétracte et se met à fond derrière l’Algérie

Le gardien de but emblé- matique Ahmed Shobair, devenu consultant dans une chaîne de télévision, s’est rétracté et a retiré ses

chaîne de télévision, s’est rétracté et a retiré ses propos concernant l’Algérie et sa qualification au

propos concernant l’Algérie et sa qualification au Mon- dial-2014. Dans un article paru sur un grand journal local, Shobair a reconnu la supériorité de l’Algérie et s’est dit le premier suppor- teur des Verts, seuls repré- sentants des Arabes lors du Mondial brésilien.

M. A.

04
04

N° 2474

www.lebuteur.com de cœur Équipe nationale Coup
www.lebuteur.com
de cœur Équipe nationale
Coup

Dimanche 24 novembre 2013

Medjani «C’est les meilleurs moments que j’ai vécus depuis que je suis en sélection»

qui a passé 3 nuits à at- tendre les billets pour nous en- courager, rien
qui a passé 3 nuits à at-
tendre les billets
pour nous en-
courager, rien
que d’y penser
«Bancé
se targuait
d’être un
lement, une chose que vous ne savez pas,
Halilhodzic n’a pas cessé durant le
stage de nous expliquer que ça allait
être un match serré et que le plus
important est de ne pas encaisser
j’ai la chair de
poule.
Justement,
guerrier, je l’ai
pris au marquage
pour lui montrer
on sait que
vous avez suivi
tout ça sur In-
ternet, tous ces
supporters qui s’arra-
ce que vaut
un Algérien»
au risque de rendre notre tâche
plus ardue. Il n’y a rien à dire,
Vahid a du vécu et une très
bonne lecture de l’adversaire,
c’est lui qui nous a guidés vers ce
sacre.
chaient les billets d’entrée
au point où il y a eu des
blessés graves, qu’est-ce
que vous vous êtes dit ?
Franchement, on avait tous
Il vous disait quoi au juste ?
Il nous a mis en garde contre le jeu de contre
de cette équipe. Tout le monde savait que Pi-
troipa était le danger permanent de cette
équipe burkinabé et on a trouvé la meil-
tière, après votre accession avec Ajaccio en
Ligue 1, avez-vous eu une pensée pour eux en
fin de match ?
Oui, et vous étiez présent à Nîmes. Pour moi,
c’était encore une fois une fierté de jouer en pré-
sence de mon père et devant mon cousin Aziz
parce que si je suis aujourd’hui en Equipe natio-
nale, c’est aussi grâce à eux. Pour mon cousin, il
avait vécu la qualification d’Oum Dourmane
dans la peau d’un simple supporter algérien et là
il est fier de ce que je lui offre comme fierté
d’avoir porté les couleurs nationales très haut.
Après la rentrée de Bancé en seconde
mi-temps, vous avez su élever votre
«Durant
le stage il
leure solution pour bloquer ses mou-
vements.
y avait trop
de pression,
de la compassion pour tous
C’est quand même une qualifica-
c’était vraiment
ces gens-là. On suivait avec
attention l’évolution de la
vente des billets, et lorsque
très difficile
à gérer»
niveau de jeu, en gagnant tous
vos duels
Je dois dire que sa mise sur le
banc m’a surpris. J’avais hâte de
le prendre en charge pour lui
montrer l’Algérien que je suis.
Du coup, le public réagissait à
nous avons appris ce qui
s’est passé, on s’est dits qu’ils
étaient là pour nous et qu’on
n’avait pas le droit de les dé-
cevoir. C’était plus qu’un
devoir de gagner pour eux.
On était prêts à tout pour
tion obtenue de haute lutte ?
On peut dire ça comme ça. Mais cette
qualification est amplement méritée, elle
n’était pas facile, parce qu’on devait recons-
truire tout, de A à Z. Aujourd’hui, on est fiers
pour tout le monde.
les honorer sur le ter-
rain en leur of-
Peut-on dire que c’est votre meilleur match
depuis que vous êtes en sélection ?
Je ne sais pas trop quoi vous dire, parce que je
pense que j’ai sorti quelques beaux matchs avec
l’Equipe nationale, mais une chose est sûre,
c’est les meilleurs moments que j’ai vécus
chacune de vos interventions sur
lui, en scandant votre nom ?
(Très ému) Sincèrement, on a un public
fantastique. C’est pour cela que j’ai envie de dire
que cette qualification n’est pas l’œuvre d’une
équipe de 11 joueurs ou un groupe de 23 mais
celle de 40 millions d’Algériens tous unis derrière
leur Equipe nationale.
Vous êtes un joueur important de l’EN, votre
frant une
«Fêter la
depuis que je suis arrivé en sélection.
qualifica-
tion au
Mondial.
qualification
avec mon papa et
«Mon
situation ne rassure pas tout le monde, son-
gez-vous quitter l’Olympiakos ou continuer à
vous imposer ?
Ne vous inquiétez pas, on en parlera au
Mainte-
nant que
mon cousin Aziz à
Blida restera un
c’est
chose
faite, on est
tous fiers de
moment fort
Et si on parlait un peu de ces
10 jours de stage, ça s’est
passé comment ?
Franchement, c’était trop
long pour tout le monde.
dans ma
carrière»
On attendait le jour du
match avec impatience. On a
beaucoup travaillé, je veux reve-
départ cet
hiver ? On
en parlera
au moment
voulu»
moment voulu. Je ferai tout pour mé-
riter ma place de titulaire en sélection
lors du prochain Mondial, inch’Allah.
Pour qui voulez-vous dédier cette
qualification ?
qu’on a pu réa-
liser.
ce
défense centrale
aux côtés de Madjid
Impérial en
Bougherra, Carl Medjani s’est bien adjugé de la
mission qui lui a été confiée.
Dans
cette interview
Comment avez-vous gérer
les critiques essuyées, no-
tamment en ce qui
concerne les joueurs qui
n’avaient pas assez de
temps de jeu et retenus
pour ce stage ?
nir aussi sur les rassemblements qui
ont précédé le match retour au Rwanda, et
la rencontre du Mali à Blida où on
avait aussi accompli un
énorme travail. Il y avait
beaucoup de tension
nerveuse, ce n’était pas
facile à gérer.
exclusive qu’il nous accorda le lendemain du match,
Carl, vous avez
Medjani nous livre
ses impressions, une journée
joie de la qualification.
A vrai dire, cela nous a mo-
vécu des moments
après cette
Carl, au lendemain de cette victoire (entre-
tien réalisé mercredi soir) arrachée face
au Burkina Faso qui vous offre une
qualification au Mondial brésilien,
tivés. On a beaucoup parlé dans la
presse des joueurs en manque de temps de jeu,
en manque de compétition, et là face au
Burkina, on a prouvé qu’on possédait
«Je dédie
que ressentez-vous exactement ?
La nuit a été très courte. On a vécu
un moment magnifique, après cette
qualification attendue par toute une
nation et tout un groupe qui a énor-
la qualification
au peuple
algérien et à tous
les supporters
harrachis»
un groupe solidaire et très compéti-
teur. Personnellement, je me suis
entraîné spécialement pour ré-
pondre prêt au rendez-vous. J’es-
père n’avoir pas déçu.
Vous avez été l’un des meilleurs
similaires à Nîmes
en présence de vos
parents dans
les tribunes
du stade
de la
Cos-
mément travaillé pour arriver là où on
est maintenant.
La victoire aura été très pénible, racontez-
nous tout ça ?
On s’attendait à ce scénario. Le coach Vahid nous
algériens sur le terrain, qu’est-ce
que cela vous fait ?
C’est tout le groupe qui a travaillé en-
semble. Comme je viens de le dire, le fait de
penser à jouer une Coupe du monde au Brésil
vous donne des ailes. J’étais super motivé,
a préparés à toutes les circonstances. Il ne fallait
pas se louper. On a mis en place une stratégie
qui devait nous permettre de gagner quelle que
soit la manière. Une Coupe du monde, ça se joue
une fois tous les 4 ans et peut-être même jamais.
Aujourd’hui, on l’a fait. On a marqué de manière
bizarre, mais on a réussi notre objectif. L’essentiel
était de ne pas prendre de but.
il y avait mes parents et mon père
présents au stade, donc tous ces
ingrédients m’ont poussé à
aller puiser au fond de mes
ressources pour sortir le
match qu’il fallait.
Medjani
cœur
Pour tout le public algérien qui a passé
des nuits blanches à fêter ce succès, ma
famille, et aux supporteurs harrachis.
On vous a vu en fin de rencontre fixer du re-
gard la tribune officielle, pourquoi ?
Je cherchais mon père et mon cousin Aziz, j’avais
hâte de les repérer et fêter la qualification avec
eux. J’ai escaladé comme un fou la barrière de sé-
curité et Dieu merci, j’ai eu ce moment de bon-
heur que je voulais avec eux.
Merci beaucoup de cette disponibilité et on
vous souhaite bonne chance ?
Il n’y a aucun souci, je vous avais pro-
mis cette longue interview
lorsqu’on s’est croisés à l’aéro-
port d’Alger à notre retour de
Ouagadougou, et vous
l’avez eue, parce que vous
avez été toujours cor-
rect avec moi, et je
vous remercie à mon
tour pour votre com-
préhension. Vive
l’Algérie ! Inch’Allah,
on va tout faire pour
honorer le pays au
Brésil
Entretien réalisé par
Moumen
Aït Kaci Ali
de lion
Incontestablement l’un des meilleurs joueurs
algériens dans ce match gagné face au Burkina
Le Burkina était
Faso, qui offre à l’Algérie une seconde qualification
de suite au Mondial-2014, Carl Medjani aura été intrai-
Son
père Karim ne
pouvait pas retenir
ses larmes
Que pouvez-vous retenir de cette qualifica-
tion ?
Ce qu’on retiendra ? On va aller
au Brésil, on va aller au Bré-
sil… voilà je peux le répéter
100 fois sans me lasser (Ndlr
«Vahid
nous a dit :
Il
a fêté la
qualification avec
sa famille à El Harrach
un Mondial,
c’est une fois
table en défense. Grâce à sa discipline dans le jeu et
sa hargne dans ses interventions, Carl a gagné l’es-
time du public de Tchaker qui scandait son nom
comme un seul homme, à chacune de ses inter-
ventions énergiques devant les attaquants bur-
kinabés. Courageux à souhait, l’ex-sociétaire
A l’instar de tous les autres
: il le dit avec rage). Je re-
tous les 4 ans,
dangereux, ils n’ont
pas eu des occa-
sions mais ils
étaient là tout le
temps prêts à
marquer ?
C’est exact,
mais bon, on
tiens aussi cette joie en fin
savait que ça
l’essentiel est de
de match, le but de Bouggy,
de l’AS Monaco n’hésitait pas à aller au char-
bon pour neutraliser les offensives adverses
au niveau de la ligne médiane. Carlito,
comme on aime l’appeler par affection, a
se qualifier»
le poteau qui nous sauva in
n’allait pas être fa-
cile, on a eu quand
même en face de nous le
vice-champion d’Afrique. Seu-
sorti de l’avis de tous l’un de ses meil-
leurs matchs en Equipe nationale.
extremis, et l’extraordinaire
communion avec notre merveil-
leux public, venu de toute l’Algérie et
joueurs de l’EN, Carl Medjani a retardé
son retour à Athènes d’une journée.
Après avoir pris part au déjeuner orga-
nisé à Djenane El Mithak en l’honneur
des joueurs de l’EN, Medjani a fêté
comme il se doit cette qualification
avec son papa et ses cousins à
El Harrach.
Le père de Carl Medjani, présent mardi
au stade Mustapha-Tchaker, avait les
larmes aux yeux en fin de match. Karim
Medjani, puisqu’il s’agit de lui, ne pou-
vait pas dissimuler sa grande fierté de
vivre un moment marquant de la car-
rière de son fils Carl. Rencontré une
première fois à Nîmes à l’occasion de
l’accession de son fils en Ligue 1,
Medjani père se disait très fier de
partager ces instants de bonheur
avec les Algériens : «On est tous
fiers de ce que fait Carl», nous di-
sait-il avant de fondre dans les
bras de rejeton.
Aziz Nissas «La famille est fière de
Carl, il a porté les couleurs très haut»
Karembeu «Medjani a été
fantastique»
Lors de notre entrevue à El Harrach, Aziz Nissas, le cousin
paternel de Carl Medjani, a bien voulu nous donner ses impres-
sions sur sa prestation : «C’est fabuleux ! Carl nous a rendus tous
fiers de lui. Comme tous les Algériens, la famille est plongée dans
une joie indescriptible. On est heureux pour le pays et pour ces
joueurs qui nous ont relevé la tête.»
Dans une déclaration à la presse nationale faite hier, à
Alger, le champion du monde 1998 avec la France, Christian
Karembeu, n’a pas tari d’éloges sur la prestation de Carl Med-
jani en défense : «Medjani a été fantastique. Il a sorti un grand
match. Pour moi, il a été le meilleur Algérien sur le terrain.»
www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

N° 2474

05
05

USMH

JSK

Dimanche 24 novembre 2013

1 N ° 2 4 7 4 05 USMH JSK Dimanche 24 novembre 2013 Stade du
Stade du 1er-Novembre 0 de Mohammadia 0 (El Harrach). USMH : Limane, Azzi, Affluence :
Stade du 1er-Novembre
0
de Mohammadia
0
(El Harrach).
USMH
:
Limane,
Azzi,
Affluence :
nombreuse
Arbitres : Abid
Charef, Tamen,
Zid
Avertissements
: Ait Ouameur
(75’), Belkhir
(78’) USMH,
Benlamri (28’),
Ebossé (89’) JSK
Belkaroui, Mazari, Amada, Bou-
mechra, Ait Ouameur, Hendou,
Belkaroui, Younes, Sylla
Entraineur : Charef
JSK : Asselah, Remache,
Mekkaoui, Rial, Benlamri, Yesli,
Maroci, Sedkaoui, Aouedj (Chi-
bane 80’), Madi (Messadia 69’),
Ebossé (Beziouen 89’).
Entraineur : Ait Djoudi.
LE CHIFFRE
Sedkaoui et Madi
dans le onze
Comme il fallait s’y atten-
dre, l’entraîneur Azzedine
Aït Djoudi a apporté de
nouveaux changements
dans son onze en alignant
cette fois-ci 3 milieux défen-
sifs. En plus de Tayeb Ma-
roci et Kamel Yesli, c’est Kaci
Sedkaoui qui a retrouvé son
poste. Une aubaine pour le
joueur qui a renoué avec la
compétition locale. Il n’était
pas le seul puisque Madi a
lui aussi retrouvé son poste
au milieu, après 2 matchs
sur le banc de touche.
250
Même s’ils n’ont pas eu
accès aux tribunes, ils
étaient environ 250 sup-
porters de la JSK à faire le
déplacement hier au stade
de Lavigerie, pour encou-
rager leur équipe.
TOP
revenus le moins que l’on puisse dire
avec un meilleur visage en deuxième
période exerçant par moment une
pression sur l’arrière garde kabyle, no-
tamment par le trio Hendou-Sylla-
Amada, sans pour autant parvenir à
battre le portier, Asselah. Les Canaris
pour leur part profitent d’un coup
franc mais la balle de Yesli frôle la
transversale (47’).
Chibane relégué
sur le banc
Benlamri est
chez lui à
Lavigerie !
Un dernier quart d’heure
intense, les deux équipes
n’ont pu se départager
Le retour de Madi a fait
de l’ombre à Youssef Chi-
bane qui s’est retrouvé, lui,
relégué sur le banc des rem-
plaçants. De même pour
Ahmed Messaâdia qui n’a
pas été aligné encore une
fois en championnat.
Sentant une possibilité de parvenir à
scorer, l’entraineur kabyle, Ait Djoudi,
joue la carte Messadia qu’il a aligné à
la place de Madi. Ce sont les Kabyles
qui font pression sur leur adversaire
lors du dernier quart d’heure de la
rencontre. Le jeune émigré, Yesli,
adresse une nouvelle fois un centre sur
Ebossé bien placé au deuxième poteau.
Sa reprise de la tête est passée légère-
ment à côté (66’). Les Harrachis béné-
ficieront d’un autre coup franc pas loin
de la surface de réparation. Il aura
fallu l’intervention de Benlamri pour
dégager le ballon en corner (71’). A
deux minutes de la fin de la rencontre,
Sylla a failli réussir le hold-up parfait.
Son tir n’est pas passé loin de la cage
du portier, Asselah. Deux dernières
actions sont à mettre à l’actif des Ka-
byles par l’entremise de Yesli et Messa-
dia. Les Harrachis s’en sortent ainsi
indemnes.
Les Espoirs
prennent un
point
Bonne opération pour les
jeunes de Kherroubi qui
sont revenus de Lavigerie
avec le nul de zéro partout.
Les Kabyles ont affronté le
3e du championnat sur ses
bases. Ça reste une bonne
performance en prévision
du derby, le week-end pro-
chain, face au MOB. Pour
l’instant, les Espoirs réali-
sent une excellente phase
aller. A ce rythme, ils peu-
vent terminer sur le podium
le 28 décembre prochain,
qui coïncidera avec la 15e et
dernière journée de la phase
aller.
Benlamri est vraiment
chez lui à Lavigerie. Pour
preuve, le défenseur cen-
tral de la JSK et enfant d’El
Harrach a longuement été
applaudi, hier au stade, par
les supporters adverses, du
moment que c’est un habi-
tué de Mohammadia. Ben-
lamri suit parfois des
rencontres d’El Harrach au
1er-Novembre, ce qui ex-
plique cette sympathie
avec le public.
FLOP
S. D.
Pas
de place dans les
tribunes pour les Kabyles
Les supporters de la JSK ont suivi la
rencontre de leur équipe hier face à l’USMH
debout et derrière les barreaux ! C’est malheu-
reusement le cas pour les équipes visiteuses au
stade du 1er-Novembre de Lavigerie. Les diri-
geants n’ont même pas prévu de place pour
l’équipe visiteuse. Ce n’est d’ailleurs pas une pre-
mière à Lavigerie. Reste à savoir si les
Harrachis bénéficieront du
Amada et
Younès
retrouvent
La licence de
Doukha
curieusement
égarée !
la JSK
Deux joueurs de
l’USMH ont eu l’occa-
Un
même traitement au
match re-
tour.
Limane
titularisé
sion de retrouver leur
ex-formation. Il s’agit de
Sofiane Younès et
Brahim Amada.
Les joueurs en
nouveau jeu de
maillot pour les
Kabyles
Les Kabyles ont reçu un nouveau
jeu de maillots hier. Pour la première
fois cette saison, la JSK a évolué en
blanc. Il est aussi prévu que l’équipe-
mentier, City Sport, envoie 2 autres
nouveaux jeux de maillots pour la
phase retour, avec des t-shirt
manches longues.
Face au problème
administratif
qu’a rencontré Doukha en début de
match, c’est le second portier, Limane,
qui a été aligné d’entrée par Boualem
Charef. L’entraîneur harrachi était dans
l’obligation de trouver une solution
d’urgence à la dernière minute, tout
en souhaitant que
Limane ne se
blesse pas, du fait qu’il était le
seul gardien inscrit sur la
feuille de match.
question ont
discuté
aussi avec
les diri-
geants du
club avant
le coup
d’envoi de la
partie.
Un fait inédit s’est pro-
duit hier après-midi dans
le vestiaire des Harrachis.
Au moment où l’arbitre as-
sistant s’apprêtait à effec-
tuer la vérification des
licences des joueurs harra-
chis, on s’est aperçu que
celle de Doukha avait cu-
rieusement disparu. Ce qui
a surpris le staff technique,
les joueurs et le concerné.
Doukha s’était même pré-
paré à retrouver son poste
de titulaire. Devant cette
situation embarrassante,
Limane a été aligné d’en-
trée.

Bonne opération des Kabyles à Lavigerie !

trêve observée par le

championnat national, en

raison du déroulement du

A près deux semaines de

match barrage Algérie-

La transversale prive Ebossé de l’ouverture du score

Exerçant un pressing sur la défense harrachie, les Kabyles s’offrent l’action la plus dangereuse de cette première mi-temps. Le latéral droit, Imad Re- mache, adresse un joli centre sur l’atta- quant, Ebossé, qui s’est appuyé pour adresser un tir foudroyant de la gauche. Malheureusement pour lui, le ballon s’est écrasé sur la transversale, alors que Limane était complètement battu. Quelques instants plus tard, la JSK bénéficie d’un coup franc direct botté par le capitaine, Rial. Le jeune portier Limane a étalé tout son talent pour repousser le danger (37’).

Burkina Faso, la compétition a repris ses droits hier à l’occasion de la 12e journée de Ligue 1. La JSK, qui s’est présentée au stade de Lavigerie dans la peau de leader, a réalisé une bonne opération, celle de tenir en échec l’USMH dans son fief. Le score de pa- rité de zéro partout est un bon point de pris par les poulains d’Ait Djoudi qui vont devoir préparer dans la séré- nité le derby face au MOB prévu le week-end prochain à Tizi. Les deux équipes n’ont vraiment pas bien démarré la rencontre, probable- ment à cause de la vigilance adoptée par les deux entraineurs, Charef, de l’USMH et Ait Djoudi de la JSK. L’on aura assisté à une rude bataille au mi- lieu sans pour autant porter le danger en attaque. La première action dange- reuse est signalée à la 15’ du côté de l’USMH. L’ex-Canari, Younes, lance en profondeur une belle passe à son par- tenaire, Sylla. Arrivé légèrement en re- tard, l’axial, Benlamri, est intervenu pour sortir le ballon en corner. De leur côté, les Canaris ont aussi tenté une belle occasion dix minutes plus tard. Suite à un joli travail collectif mené par la défense, le latéral, Remache, venu apporter son soutien au compar- timent offensif, a adressé un joli centre sur l’attaquant, Ebossé, qui rate sa re- prise (25’).

Younes réplique peu avant la pause

Réagissant à la domination des Ka- byles, les Jaune et Noir ont mené une contre-attaque conduite par l’ex-Ka- byle. Amada aperçoit Younes bien placé et lui adresse un joli centre. Younes rate une belle opportunité de marquer contre son ancienne équipe et c’est sur le score vierge de zéro par- tout que l’arbitre, Abid Charef, siffle la fin de la première mi-temps.

Meilleur visage des Harrachis en deuxième mi-temps

Si les Canaris du Djurdjura ont do- miné de bout en bout leur adversaire en première mi-temps, les locaux sont

bout leur adversaire en première mi-temps, les locaux sont Hannachi s’accroche avec un stadier A vant

Hannachi s’accroche

avec un stadier

A vant le coup d’envoi, le

président Moh Cherif

Hannachi s’est accroché

avec un stadier, après que ce der- nier ait renvoyé les dirigeants du tunnel. Un geste qui n’a pas été du goût du boss. Il aura fallu l’intervention de quelques diri- geants de l’USMH pour apaiser la tension.

Il s’est plaint de l’organisation

Par la suite, Hannachi n’a pas caché son désarroi après avoir

vu les conditions dans lesquelles étaient les supporters de la JSK. Hannachi n’a pas apprécié le traitement réservé aux fans de l’équipe qui n’ont même pas eu de places dans les tribunes. Le président kabyle a fait savoir aux dirigeants adverses que les supporters harrachis ont toujours été bien accueillis à Tizi. Pourquoi n’a-t-on pas appliqué la réciprocité, s’est interrogé le président kabyle.

06
06

N° 2474

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup sûr
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup sûr

Dimanche 24 novembre 2013

Hannachi

12 e journée
12 e journée

USMH-JSK

Dimanche 24 novembre 2013 Hannachi 12 e journée USMH-JSK «L’objectif est de nous accrocher au podium»

«L’objectif est de nous accrocher au podium» «JSK-MOB doit être la grande fête pour toute la Kabylie»

À la fin de la rencon- tre JSK-USMH, nous nous sommes entretenus avec le premier responsa-

ble de la SSPA/JSK, Mohand- Cherif Hannachi, qui ne semblait pas trop satisfait du match nul, sachant que son équipe avait les moyens de ga- gner la partie au vu de nom- breuses occasions ratées. Toutefois, il reste pragmatique et considère ce résultat comme po- sitif qui encouragera ses joueurs pour la suite du parcours. Inter- rogé sur le prochain match

qu’abritera le stade de Tizi, histo- rique entre la JSK et le MOB en Ligue 1, le président dira : «Je me suis déjà prononcé sur ce match qui polarisera l’actualité. J’estime que les deux formations, la JSK et

le MOB, sont une seule famille.

La fête sera totale à Tizi, les deux équipes ont besoin de points et que le meilleur gagne.»

«Le match nul est un bon résultat, mais nous aurions pu arracher la victoire» Analysant pour nous la rencon- tre face aux Harrachis, le boss kabyle dira : «Aujourd’hui, nous avons assisté à une rencontre âpre

et très difficile durant les 90 mi- nutes. Chacune des deux équipes

a essayé de surprendre l’autre.

Nous concernant, nous aurions pu arracher la victoire, nous nous sommes offerts moult occasions, notamment la transversale d’Ebossé. Je pense que le match

nul est équitable, c’est un résultat plutôt positif pour nous.»

«Il nous reste 3 matchs pour la phase aller, on doit faire le plein» Évoquant le reste de cette phase aller, le premier responsable du club ajoute : «Nous avons encore trois matchs à préparer, dont deux à domicile. Je ne vous cache pas que l’objectif principal est de faire le plein et de nous accrocher au podium jusqu’à la dernière journée de la phase aller.»

«Cette saison, nos supporters sont à féliciter» Concernant le soutien des sup- porters qui se sont déplacés en force hier, Hannachi dira : «Je dois avouer que cette saison les

supporters sont en train d’accom- plir convenablement leur mission, franchement, j’apprécie beaucoup ce qu’ils font dans tous les stades, ils accompagnent l’équipe par- tout.»

«Ça m’a fait mal au cœur de voir nos supporters suivre le match debout, c’est injuste !» Déçu du traitement réservé aux supporters de la JSK au stade de Lavigerie, le président dénonce :

«Ça m’a vraiment fait mal de voir

nos supporters entassés dans une toute petite partie du stade de La- vigerie. Ils ont suivi le match dans des conditions déplorables, debout pendant 90 minutes. Ce genre de traitement est inadmissible et c’est

injuste !»

«J’en ai parlé aux dirigeants de l’USMH, ils imputent la responsabilité à l’APC» Hannachi ajoutera : «J’ai saisi les responsables de l’USMH sur les conditions dans lesquelles nos supporters ont suivi le match, ils m’ont fait savoir que ce n’est pas de leur faute et que la responsabi- lité incombe à l’APC de Moham- madia. J’estime que cela est inacceptable car chez nous à Tizi Ouzou, les supporters des équipes adverses sont bien pris en charge.»

«Ebossé est un grand joueur, il mérite d’aller en sélection du Cameroun» Bien qu’il n’ait pas marqué hier, l’attaquant Ebossé reste un joueur redoutable qui a donné entière satisfaction en cette phase aller et les dirigeants ka- byles sont très satisfaits de son rendement, notamment Hanna- chi, qui dira à son sujet : «Ebossé a eu une belle occasion de mar- quer, malheureusement la trans- versale a repoussé son tir. Je dis encore qu’Ebossé est un grand joueur qui possède d’énormes qualités et je vous assure qu’il mé- rite d’aller en équipe nationale de son pays, le Cameroun.»

«Il a signé pour deux saisons et je songe à faire prolonger son contrat» Parlant toujours de son atta- quant Ebossé, Hannachi an-

Parlant toujours de son atta- quant Ebossé, Hannachi an- S. D. nonce que la JSK songe

S. D.

nonce que la JSK songe sérieuse- ment à lui prolonger le contrat :

«Ebossé a signé à la JSK pour deux saisons et je ne vous cache pas que nous pensons sérieusement à faire prolon- ger son contrat. Le joueur donne entière satisfaction pour sa première saison. Il ne manque de rien à Tizi et au sein du club. Ebossé m’appelle "mon père" et j’apprécie beau- coup son comportement. C’est un joueur exem- plaire qui va apporter un grand plus à la JSK cette saison.»

«La JSK se renforcera qualitativement au mercato» Avant de conclure, Han- nachi a rappelé que la JSK, qui a déjà officialisé avec une nouvelle re- crue, Zabiaa, se renfor- cera qualitativement lors du mercato, et ce, pour pouvoir atteindre les ob- jectifs tracés : «Le mer- cato est une occasion de se renforcer, et nous à la JSK nous avons déjà entamé notre marché avec la venue de Zabiaa, d’autres joueurs de qualité vont nous rejoindre et je vous assure que nous mettrons les moyens qu’il faut pour atteindre nos objectifs.»

Ebossé «On a raté la victoire de peu» «Nous avons fourni une belle prestation avec
Ebossé
«On a raté la victoire
de peu»
«Nous avons fourni une belle prestation
avec à la clé plusieurs actions nettes de sco-
rer. Dommage que toutes nos tentatives n’aient
pas abouti ! Personnellement, je pense que le
match nul est un résultat plutôt positif, l’essentiel
est qu’on n’a pas perdu et, du coup, nous
allons pré-
parer notre prochain match dans la sérénité. Il nous reste trois
matchs dont deux à domicile, nous tâcherons de glaner le maxi-
mum de points. Pour ce qui est de ma prestation, je suis
vraiment déçu de n’avoir pas marqué aujourd’hui, je
promets de me rattraper le week-end pro-
chain.»

Reprise lundi après-midi

Haniched «On sera meilleurs à la phase retour» Pour sa part, Haniched nous dira :
Haniched
«On sera meilleurs à la
phase retour»
Pour sa part, Haniched nous dira : «Nous avons
affronté une équipe de la JSK qui était bien en
place. Toutefois, je dois dire qu’ils n’ont pas été si
dangereux que ça. C’est nous qui avons fait le jeu
pratiquement. Malheureusement, il ne nous man-
quait que le but. C’est vraiment dommage ! On mé-
ritait les 3 points. Mais je dirai que dans l’ensemble,
l’important est de ne pas avoir perdu. On essayera de nous ra-
cheter au prochain match. Je reste convaincu qu’on sera
meilleurs d’ici la phase retour du championnat. On
doit continuer à travailler.»

À la fin du match face à l’USMH, l’entraîneur Aït Djoudi a accordé aux joueurs une seule journée de repos, la re- prise est prévue demain après-midi. L’objectif est de bien préparer le derby de la Kabylie, JSK-MOB, le premier dans l’histoire des deux clubs en Ligue 1.

Aouedj sort blessé

Le milieu de terrain Sid-Ahmed Aouedj était le malchanceux hier. Pour cause, il a contracté une blessure à la cheville. Il lui était impossible de poursuivre la rencontre. Il a été remplacé par Chibane.

Le joueur devra passer une consultation chez le médecin de-

main pour en savoir davantage sur le degré de cette blessure, ainsi que

la durée de sa convalescence.

Aït Djoudi : «Ce nul est équitable» A la fin de la rencontre d’hier face
Aït Djoudi : «Ce nul est équitable»
A la fin de la rencontre
d’hier face à l’USMH,
bien appliqué. A mes yeux, ce
nul est équitable.»
l’entraîneur en chef de
la JSK, Azzedine Aït Djoudi,
était visiblement satisfait du ré-
sultat que venait de réaliser ses
«Les joueurs ont eu
une bonne réaction
en seconde période»
buts dans ce match, vu les
nombreuses occasions enregis-
trées : «Ebossé s’est crée de
bonnes occasions dans ce
match. Il est vrai que nous
avons raté l’opportunité d’ins-
crire au moins un but. Mais
c’est ça le football. Parfois, on
marque et des fois ça ne va pas
au fond. Mais ce n’est pas une
raison de baisser les bras. Nous
avons évolué à l’extérieur et face
à une bonne équipe de l’USMH.
On peut se contenter de ce ré-
sultat vu la physionomie de la
partie.»
yeux, il a été correct. Il était
présent sur l’ensemble des ac-
tions. Aujourd’hui, je suis satis-
fait sur ce point.»
joueurs. Il a estimé que ce nul
est équitable et que ce point de
pris est motivant avant le pro-
chain derby face au MOB.
«Jusque-là,
je suis satisfait
des performances
de mon équipe»
«Défensivement,
on a été costauds»
Dans un premier temps, le
coach a parlé de la physiono-
mie de la rencontre et du ren-
dement de ses hommes. Il
nous dira : «Défensivement, je
dois dire que nous étions cos-
tauds derrière. Nous avons par-
faitement bien analysé le jeu de
l’adversaire durant la mini-
trêve. Nous avons aussi donné
des consignes bien précises à nos
joueurs. Tout a été parfaitement
Toutefois, l’entraîneur a re-
connu que son équipe était
nettement meilleure en se-
conde mi-temps qu’en pre-
mière : «On a mieux récupéré
les ballons en seconde période.
D’ailleurs, c’était une stratégie
de notre part. Nous avons laissé
les Harrachis faire le jeu, avant
de sortir en bloc pour récupérer
le ballon. Ça a fonctionné. Je
suis satisfait car on a eu une
bonne réaction en deuxième
mi-temps.»
«L’arbitre
a été correct»
«On aurait pu
marquer des buts»
Aït Djoudi estime que son
équipe pouvait marquer des
L’entraîneur kabyle estime que
l’arbitre de la rencontre était à
la hauteur dans ce match, en
nous lançant ceci : «Je ne sais
pour quelle raison les Harrachis
se sont pris à l’arbitre. A mes
Il nous dira en guise de
conclusion : «En gros, mes
joueurs n’ont pas été mauvais.
Aujourd’hui, nous sommes re-
venus avec un bon point de La-
vigerie. Je suis satisfait du
rendement de mes capés jusque-
là. Nous jouons le haut du ta-
bleau et c’est le plus important à
mes yeux. Nous allons faire de
notre mieux pour rester sur
cette lancée. On aura le temps
d’aborder le prochain match
avec mes joueurs. On fera le
point à nouveau.»
S. D.
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2474

07
07

JSS

ASO

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil N° 2474 07 JSS ASO Dimanche 24 novembre 2013 Plus réalistes,

Dimanche 24 novembre 2013

Coup d’œil N° 2474 07 JSS ASO Dimanche 24 novembre 2013 Plus réalistes, les Chélifiens L
Coup d’œil N° 2474 07 JSS ASO Dimanche 24 novembre 2013 Plus réalistes, les Chélifiens L

Plus réalistes, les Chélifiens

L a JS Saoura s’est fait piéger à domicile hier par la forma- tion de l’ASO qui est reve- nue avec les trois points de son long déplacement à Bé-

char grâce à un but signé Deham. Les poulains de Meziane Ighil ont dû résis- ter 90 minutes de jeu avant de planter un but dans le temps additionnel. La première mi-temps a été caractérisée par une légère domination de l’équipe locale qui a raté deux bonnes occa- sions. La première dès la 3’ minute de

jeu par Barbari ; le tir de ce dernier sera dévié par le défenseur Lakhdari. Quelques minutes plus tard, Salhi de- vait s’illustrer sur un coup de Terbah. C’étaient les deux seules occasions pour ce premier half. Après la pause, la formation locale se montre plus entre- prenante par Barbari et Hamzaoui. Mais les Chélifiens, avec une défense bien regroupée autour de Zaoui et Lakhdari, ne laisseront rien passer. Il faut toutefois avouer que les camarades de Tedjar ne se sont pas contentés de

défendre. Procédant par des contres dangereux, les visiteurs se montrent à chaque fois dangereux dans leurs ten- tatives en attaque. D’ailleurs, c’est par l’une d’elles que le chevronné Deham parviendra dans le temps additionnel à trouver le chemin des buts, signant une victoire pour son équipe. L’ex- joueur de l’USMA, qui a profité d’une mésentente entre Toubal et son gar- dien, s’empare du ballon et mettra la balle hors de portée de Laouti.

Brahim

ballon et mettra la balle hors de portée de Laouti. Brahim Mechiche : «On ne méritait

Mechiche : «On ne méritait pas de perdre»

“Je suis un peu déçu par cette contre-perfor- mance car on méritait beaucoup mieux qu’une défaite. Comme vous avez dû le constater, mon équipe a dominé la majeure partie de la rencontre ; on s’est créé de bonnes occasions, toutes ratées malheureusement. L’ASO, grâce à l’expérience de certains de ses éléments, a su tenir le coup avant de trouver la faille en fin de match».

Ighil : «La réussite était de notre côté»

«D’abord, je suis satisfait de cette victoire et même de la manière. En fait, on a joué la prudence en quadrillant parfaitement le terrain et on a opté par des contres rapides. On n’a pas eu beaucoup d’occasions de buts, certes, néanmoins, on a su profiter de celle de la dernière minute sur cette er- reur défensive du défenseur adverse. Il est vrai que c’était un cadeau mais cela nous a suffi pour arra- cher les trois points. En d’autres termes, je dirais qu’on a été plus réalistes».

termes, je dirais qu’on a été plus réalistes». Beldjilali purge Beldjilali, le milieu de ter- rain

Beldjilali purge

Beldjilali, le milieu de ter- rain de la JSS, n’a pas pris part à la rencontre face à l’ASO et son absence n’est pas passée inaperçue. En fait, le stratège de l'équipe de Saoura devait purger sa suspension d’un match écopée suite à un avertisse- ment pour contestation de décision

suite à un avertisse- ment pour contestation de décision JSS 1 - ASO 0 (U-21) (90’

JSS 1 - ASO 0 (U-21) (90’ + 4’) Mokdad surgit

Jouée en lever de rideau, la rencontre entre les jeunes de la JSS et l’ASO s’est achevée par la vic- toire de l'équipe locale par un score de 1-0. Cette rencontre a été intense de bout en bout et finale- ment ce sont les jeunes de la JSS qui ont pu trou- ver le chemin des buts grâce à une réalisation signée Mokdad qui a secoué les filets d’un re- tourné acrobatique. Après ce succès la JSS re- trouve sa place parmi le trio de tête.

PUB

«Des remises exceptionnelles allant jusqu'à un million de dinars»

Le groupe Mazouz (GM Trade), pré- sent en force à la 11e édition de la Foire internationale des travaux publics, qui se tient du 21 au 25 novembre à la SAFEX d’Alger, offre des remises excep- tionnelles allant un jusqu’à un million de dinars sur les produits de sa riche gamme. Outre ses remises, GM Trade étend sa formule de crédit fournisseur à 0% de taux d’intérêt à l’ensemble de cette gamme. Occupant un espace de 1000 m2, GM Trade marque sa présence par les différentes marques d’engins de tra- vaux publics. La marque chinoise Foton avec chargeurs en gamme intermédiaire et tracteur agricole, la marque Turc avec sa tractopelle MST-rétro chargeur et

chariot élévateur, engins équipés d’une pelle ar- rière et d’un bac de chargement à l’avant destinés aux travaux publics et à l’hydrau- lique. La marque CIMC y est également présente avec sa gamme de portes engins. Dans le même espace d’exposition, le numéro deux chi- nois des engins des travaux publics, Zoomlion y est également présent avec son camion grue Gt40, sa grue à tour QTZ6 pouvant atteindre une hauteur de

200 mètres et son malaxeur HBT40. GM Trade expose aussi une gamme diversifiée de Bulldozers 3D 320. Dotée d’une technolo- gie Man et d’un moteur Styer, des camions lourds à benne 6x4 et 8x4 de 25 m3 de ton- nage, de marque Shac- man sont exposés dans le même espace, tout comme les tracteurs rou- tiers 6x4 et 4x2, de cocotte à ciment et pelle excavatrice et enfin des chariots de 3 tonnes de la même marque. La marque GONOW n’est pas en reste puisqu’elle met sa gamme de véhicules utilitaires Pick-Up simple et double à exposition.

utilitaires Pick-Up simple et double à exposition. 0 Stade : 20-Août 55 (Béchar) 1 Affluence :
0 Stade : 20-Août 55 (Béchar) 1
0
Stade : 20-Août 55
(Béchar)
1

Affluence :

nombreuse

Arbitre :

Mial, Hamou,

Boulabe

Avertissements :

Sebiai (65’) (JSS) ; Zaouche (55'), Lakhdari (57’), Badaro (75’), Salah(85’) (ASO) But : Deham (90’+1’) (ASO)

Salah(85’) (ASO) But : Deham (90’+1’) (ASO) Le contrat avec l’ECDE sera signé en décembre Après

Le contrat avec l’ECDE sera signé en décembre

(ASO) Le contrat avec l’ECDE sera signé en décembre Après avoir eu l’accord final du gouvernement

Après avoir eu l’accord final du gouvernement pour permettre à l’ECDE d’acheter le club, les deux parties essayent de préparer tous les papiers pour la signature du contrat d’achat des actions au mois de décembre pour permettre à l’équipe de bénéficier du soutien de cette firme dès janvier pro- chain. La direction de l’ASO devra arrêter dans les jours qui vien- nent la date exacte après avoir tout pré- paré.

vien- nent la date exacte après avoir tout pré- paré. Ighil purge encore cette semaine L’entraîneur

Ighil purge

encore cette

semaine

L’entraîneur de l’ASO, Meziane Ighil, devra purger sa suspension de trois mois lors du match du week-end prochain, où il devra rester loin du banc de touche pour la der- nière fois. Il devra re- prendre ses fonctions lors des matchs offi- ciels dès le prochain déplacement face au MCEE. Une nouvelle qui devra rassurer en- core plus ses joueurs qui ont besoin de ses conseils sur le terrain.

ses joueurs qui ont besoin de ses conseils sur le terrain. Rabhi dans le onze La

Rabhi dans

le onze

La surprise de Ighil dans ce match était l’incorporation du jeune Rabhi dans le onze chélifien. Ce joueur a pris la place de Zazou, blessé cette semaine, et qui n’a pas fait le déplacement avec l’équipe en plus de Cherchar et Messaoud.

Quatre absents côté Saoura

Du côté de la JSS on a noté hier les absences de Zaidi, Mahfoud, Bouguelmouna et Sayah. Pour ce dernier, il s’agit d’un choix du coach. Les trois autres sont blessés. Quant à Zaoui, il est toujours sous le coup d’une sus- pension de quatre matches A.F.

sous le coup d’une sus- pension de quatre matches A.F. LE CHIFFRE 8 Pour mettre les

LE CHIFFRE

8

Pour mettre les joueurs dans les meilleures condi- tions possibles, la direc- tion a versé la veille du match le montant des deux primes de matchs, suite à la victoire du MOB et le nul de l’USMH. Les joueurs étaient très soula- gés d’encaisser cette somme en attendant d’avoir leurs salaires en retard, que la direction a promis de verser avant la fin de ce mois.

TOP

Les supporters de Chlef étaient là

Toujours fidèles à leur équipe, les supporters de l’ASO ont marqué leur pré- sence dans les gradins du stade du 20-Août de Bé- char. Ils étaient une cen- taine seulement à avoir pris place dans les gradins mais ils se sont bien fait enten- dre. A noter la grande spor- tivité sur le terrain et dans les gradins. C'est le moins que l'on puisse dire. En effet, le match s'est joué dans un grand fair-play.

FLOP

Bentocha

sort blessé

Aligné d’entrée avec le onze de l’ASO, Bentocha, le mi- lieu de terrain chelifien, n’a pas pu terminer le match en raison d’une blessure du genou qui l’a contraint à quitter le terrain à la demi- heure de jeu et de laisser sa place à Bousaid.

blessure du genou qui l’a contraint à quitter le terrain à la demi- heure de jeu

JSS : Laouti, Toubal, Kerbah, Bakayoko, Sebiai, Bousmaha, Bel- kheir(Saad 78’), Barbari (Mebarki 56’), Oudo, Zaoui; Hamzaoui Entraineur : Mechiche

ASO : Badaro, Rabhi, Lakh- dari, Zaoui, Zaouche, Tedjar (Salah 85’), Bentocha (Bousaid 25’), Deham, Haddouche (Ali Hadji 71’), Meliani Entraineur : Kebir

08
08

N° 2474

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup de ciseaux
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup de ciseaux

Dimanche 24 novembre 2013

MOB MCA Stade : 1 Unité-Maghrébine 0 Affluence : nombreuse Arbitres : Achouri, Amri, MOB
MOB
MCA
Stade :
1
Unité-Maghrébine
0
Affluence :
nombreuse
Arbitres :
Achouri, Amri,
MOB : Zaïdi, Bahri
(Daaouali 38’), Guedjali, Bouamria,
Chabana, Ferhat, Boulaïncer, Yettou,
Semani (Rehal 60’), Akrour, Yaya
Entraîneur : Amrani
Bougherara
Avertissements :
Guedjali (27’),
Zaïdi (90’+4)
(MOB) ;
Aksas (65’)
(MCA)
But : Rehal (85’)
(MOB)
MCA : Djemili, Hachoud,
Zeghdane, Aksas, Bachiri, Ghazi,
Kacem, Yahia-Chérif, Bouguèche
(Yalaoui 78’), Djallit, Yachir
(Sayeh 69’).
Entraîneur : Bouali
LE CHIFFRE
Bahri
mécontent de
son changement
3
Rehal embourbe
le Doyen dans la crise
D ans l’impasse après
avoir concédé deux
défaites de suite en
championnat, les Al-
gérois se devaient de
signé Yahia-Chérif alors qu’il était
idéalement placé dans la surface de
vérité. Djallit, toujours aussi imprécis,
rate à la 38’ son duel face à Zaïdi, car
il avait toute la latitude pour mettre le
cuir au fond des filets. Et à force de
louper des occasions, c’est les locaux
qui ont failli trouver la faille par l’in-
termédiaire de Semani, lequel a placé
une tête détournée sur la ligne par
Bachiri qui veillait au grain. Très en-
treprenants, les Algérois ont été mé-
connaissables en seconde mi-temps.
Incapables de développer leur jeu, les
visiteurs ont subi la loi des gars du
MOB. Poussés par leur public, les lo-
caux vont buter à deux reprises sur
Djemili. Mais Rehal, qui venait
de faire son entrée, s’est illustré tout
d’abord en ratant l’immanquable à la
66’, au moment où il avait le but
grand ouvert. Mais ce n’était que par-
tie remise, puisque ce même Rehal
frappera de nouveau en décochant à
la 85’ un tir des 30 mètres qui trouva
la lucarne de Djemili, qui était très
avancé. C’était le coup de grâce pour
les Algérois qui n’ont jamais été en
mesure de faire respecter la hiérar-
chie. Décrochant une victoire histo-
rique, le MOB a enfoncé le MCA
dans la crise, avec cette troisième dé-
faite de suite qui fera date dans les an-
nales du club.
Aligné en lieu et place de
Daâouali, Bahri n’a jamais
pu hausser son niveau de
jeu pour faire face aux at-
taques des visiteurs. Très en
deçà, Bahri a fini par se
faire remplacer à la 38’ de
jeu. Les supporters avaient
d’ailleurs applaudi le chan-
gement opéré du coach,
tant Bahri avait soulevé l’ire
du public de l’Unité Ma-
ghrébine. Un choix qui a
beaucoup déplu à Bahri qui
n’avait pas hésité à afficher
son mécontentement au
moment de son remplace-
ment.
C’est le nombre de
matchs de suite perdus par
le Mouloudia d’Alger.
Après avoir été battu par le
CABBA et l’USMH, le
Doyen a enregistré un
troisième revers de rang
contre le MOB dans un
stade qui lui a pourtant
souvent réussi.
TOP
Le coup de
génie de Rehal
réagir face au nouveau promu qui
s’est offert le scalpe du CRB et l’En-
tente de Sétif. En première mi-temps,
les visiteurs ont affiché leur volonté
de s’imposer par l’incontournable Ha-
choud qui a vu son centre tir capté in
Boulaïncer
préféré à Rehal
extremis par Zaïdi. Zeghdane comme
à son habitude fera parler sa frappe
du gauche qui était à deux doigts de
faire mouche. Archi dominateur, les
gars de Bab El Oued continuent à
confondre vitesse et précipitation
avec un ratage
En ballottage avec Rehal,
Boulaiïncer a fini par ga-
gner ses galons de titulaire,
du moins pour ce match
face au Mouloudia d’Alger.
C’est donc sur le banc que
Rehal a débuté la rencontre
tant attendue.
Un nouveau
K. M.
maillot pour
Yachir :
affronter le
«L’arbitre m’a privé
d’un penalty flagrant»
Doyen
«Cette défaite est trop sévère car on ne méritait pas de
perdre. Nous avons fait le jeu. On s’est créé beaucoup
d’occasions mais la réussite n’était pas au rendez-vous. Je
dis aussi que l’arbitre m’a privé d’un penalty flagrant en
première mi-temps qui aurait pu changer la donne. Il
faudra qu’on s’accroche pour rectifier le tir lors de
la prochaine journée.»
Kaci-Saïd : «Un gros
travail nous attend
au mercato»
«Ce soir nous avons dominé les débats. On s’est mis en
position de marquer à plusieurs reprises. Mais à chaque
fois nous flanchons dans le dernier geste. Il ne faut
pas baisser les bras, il faut qu’on s’accroche. On
sait qu’il y a un gros travail qui nous
attend au mercato.»
Amrani : «C’est une victoire précieuse
qui nous servira de référence»
Pour cette affiche tant at-
tendue, le Mouloudia de
Béjaïa a arboré un nouveau
maillot de son équipemen-
tier Uhlsport. Pour la pre-
mière fois, les Béjaouis ont
disputé la rencontre avec le
logo de Mobilis floqué sur
le maillot. Les locaux espé-
raient que ce nouveau
maillot portera chance aux
Vert et Noir.
Alors que l’on se diri-
geait vers le partage des
points, Rehal a eu le geste
parfait à quelques minutes
du terme en décochant
une reprise qui est allée se
loger en pleine lucarne. Un
chef-d’œuvre qui vient
s’ajouter aux trois buts déjà
inscrits par le joueur de-
puis le début de saison.
Bouali
Les présents
se renseignent
sur les résultats
du jour
FLOP
«Nous avons
raté notre match
en 1
re
mi-temps »
«Nous avons souffert en première mi-temps à cause de
l’état de la pelouse. Mais nous avons le mérite de nous
être accrochés puis d’être revenus avec plus de détermi-
nation grâce notamment aux changements opérés.
Nous sommes parvenus à faire la différence pour dé-
crocher une victoire précieuse qui nous servira de réfé-
rence. Il faudra continuer sur la lancée pour enchaîner
d’autres bons résultats.»
L’attaque
mouloudéenne
toujours muette
«Aujourd’hui nous avons perdu
parce que tout simplement nous
avons manqué notre match en
première mi-temps. Nous avons
raté trop d’occasions qui auraient
Rehal : «Je dédie mon but
à ma famille et à tous
nos supporters»
Les
Tout au long de la rencon-
tre, les supporters du MOB
et ceux du Doyen ne ces-
saient de se renseigner en
permanence sur les résul-
tats des autres équipes.
Crabes font
pu faire la différence surtout
niveau de la compétition.
à ce
En
deuxième mi-temps, mon
équipe
était méconnaissable. Nous étions
à côté du sujet. Le MOB
en voulait
plus que nous. Notre adversaire a
eu le mérite d’y croire jusqu’à la
dernière minute.»
«Je suis très heureux car nous
avons su nous battre avec les tripes
pour aller chercher cette victoire
très longue à se dessiner. Nous
avons cru en notre potentiel et cela
a fini par payer. Je dédie mon but à
ma famille et à tous nos supporters
qui y sont pour beaucoup dans ce
succès qui nous fait énormément de
bien.»
usage de fumigènes
On jouait la 70’ de jeu lorsque les
Crabes ont décidé de passer à l’action
en faisant usage de fumigènes. Durant
quelques minutes la visibilité devenait
nulle au point d’inciter Achouri à
stopper la partie momentané-
ment le temps que la
fumée se dissipe.
Bouguèche
très applaudi
par les Béjaouis
Au moment de son remplace-
ment, Hadj Bouguèche a été très
applaudi par les supporters lo-
caux qui vouent beaucoup de
respect au natif d’Arzew.
Une nouvelle fois, l’at-
taque du Mouloudia n’a
pas pu vaincre le signe in-
dien. Incapable de mar-
quer depuis la rencontre
face au CABBA, ni Bou-
guèche, ni Djallit, ni Ya-
chir, ni Yahia Chérif, ni
Sayeh ne sont parvenus à
conjurer le sort. Et c’est
justement cette incapacité
à trouver la faille qui est à
l’origine de tous les maux.
www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

N° 2474

09
09

Dimanche 24 novembre 2013

L’adversaire du Doyen en coupe sera connu ce mardi

Finalistes malheureux de l’édition précédente, les supporters du Mou- loudia croisent les doigts en espé- rant que le tirage au sort sera clément avec leur équipe favorite. En effet, c’est ce mardi que les Mou- loudéens connaîtront leur adver- saire pour le compte des 32e de finale de l’épreuve populaire. Tous les Chnaoua rêvent d’atteindre la fi- nale de la compétition, mais cette fois-ci avec un dénouement heu- reux.

Bensalem songe à couper le cordon ombilical en décembre

Les semaines se succèdent et se res- semblent pour Zinedine Bensalem qui vit actuellement une situation très dé- licate. Réda Babouche avait déclaré à maintes reprises qu’il fallait donner sa chance à Zinou qui a toutes les quali- tés pour se produire que ce soit en la- téral gauche ou dans un registre plus offensif. Mais les déclarations de Ba- bouche n’ont pas eu d’échos puisque Bensalem continue à vivre un vérita- ble calvaire. Avec deux titularisations sous la coupe de Djamel Menad pour 248’ de jeu, Bensalem avait bon espoir de se hisser en haut de l’affiche sous l’ère Geiger. Mais rien n’y a fait, Ben- salem se trouve malgré lui relégué au rang de simple figurant. Rester à la maison ou chauffer le banc dans les meilleurs cas pourrait inciter Bensa- lem à partir au mois de décembre. Convoité par des équipes de l’élite, l’enfant de Kouba pourrait franchir le pas comme l’avait fait avant lui Moha- med Amroune en se séparant de son club formateur. Dépité par sa situa- tion qui ne devrait pas aller en s’amé- liorant, Bensalem devrait couper le cordon ombilical lors du mercato hi- vernal.

12 e journée MOB-MCA Hachoud et Kacem retrouvent leur place Tous deux suspendus face à
12 e journée
MOB-MCA
Hachoud et Kacem
retrouvent leur place
Tous deux suspendus
face à
l’USMH, chose qui a été
préjudiciable à leur équipe,
Abderrahmane Hachoud et
Kacem Mehdi ont retrouvé
hier leur place dans le onze
type. Boosté par cette quali-
fication au Mondial avec les
Verts, Bouali comptait beau-
coup sur Hachoud pour
faire basculer le match en
faveur de son équipe.
Moumen éjecté de la
liste
Ayant fait le déplacement
avec 19 joueurs à Béjaïa,
Fouad Bouali a décidé de ne
pas retenir Billel Moumen
qui a dû suivre la rencontre
à partir des gradins. Encore
une nouvelle désillusion
pour le natif de Guelma qui
avait pourtant bon espoir
d’aborder le match d’hier
dans la peau d’un joker.
L’Unité maghrébine
affiche complet
Pour ce rendez-vous histo-
rique en championnat, le
stade de l’Unité maghré-
bine affichait complet.
Malgré le froid glacial et la
pluie abondante, les Crabes
n’ont pu manquer cette oc-
casion inouïe de suivre une
telle affiche.
La sécurité renforcée
pour le match
Un important dispositif sé-
curitaire a été déployé au-
tour et dans le stade de
l’Unité maghrébine. Tout a
été mis en place par les au-
torités locales pour que ce
rendez-vous historique
puisse se dérouler dans les
meilleures conditions.
Les Crabes ont
bombardé d’insultes
les Mouloudéens
C’est trois-quarts d’heure
avant le coup d’envoi que
les joueurs du Mouloudia
ont foulé la pelouse de
l’Unité maghrébine pour
s’échauffer. C’est sous les
insultes nourries des sup-
porters locaux que les ca-
marades de Bouguèche ont
fait leur entrée sur le ter-
rain. Malgré les provoca-
tions des locaux, les
joueurs sont restés de mar-
bre refusant de tomber
dans le piège de la provo-
cation.
Les Chnaoua ont
boycotté la rencontre
Les supporters du Moulou-
dia ont décidé d’aller
au
bout de leurs promesses en
boycottant le match, en
guise de contestation
contre
les mauvais résultats de leur
équipe.
Une centaine
d’inconditionnels
présents
L’envie de boycotter leur
Bouali retrouve
Amrani
Fouad Bouali pour ses dé-
buts à la tête de la barre
technique du Mouloudia a
croisé le chemin de Am-
rani. La carrière des deux
hommes a eu une trajec-
toire similaire puisque les
deux techniciens ont drivé
le Widad de Tlemcen.
Bouali a laissé le soin à son
préparateur physique,
Dahmane Sayeh de se
charger de l’échauffement.
équipe ne concerne pas les
fans qui résident aux
alen-
tours de la ville de Béjaïa.
Une centaine d’incondition-
nels étaient donc présents
pour soutenir leurs favoris.
Entourés par les forces de
l’ordre, les inconditionnels
ont donné de la voix dès le
coup d’envoi de ce rendez-
vous historique.
Ghazi retrouve la
compétition
Absent lors des trois précé-
dents matchs de cham-
pionnat pour cause de
blessure, Karim Ghazi a été
aligné hier pour donner
plus de puissance au milieu
de terrain mouloudéen,
complètement aux abois
ces derniers jours.
Les U21 du MCA une
nouvelle fois battus
Décidément, les Espoirs du
Mouloudia ne cessent d’en-
chaîner les mauvais résul-
tats. Hier, les U21 du
Doyen
ont été battus par le MOB
par la plus petite des
marges. Aucune solution n’a
été trouvée par les enca-
dreurs des jeunes pour met-
tre fin à cette hémorragie
qui dure depuis des lustres.
Yachir et Djallit, de
nouveau associés
Perdant tous deux leur sta-
tut de titulaire, Bouali en
concertation avec Kaci-
Saïd a décidé de donner
une chance au duo d’at-
taque composé de Samy
Yachir et Mustapha Djallit.
Les deux joueurs avaient
l’occasion de mettre fin à
des semaines de disette,
eux qui ont été très criti-
qués pour leur manque de
réalisme.
Massage pour
Zeghdane et Djallit
avant le coup d’envoi
Le latéral gauche, Toufik
Zeghdane, et l’avant-centre,
Mustapha Djallit, ont
eu
droit à un petit massage
avant le coup d’envoi.
Les
Bouguèche hérite du
brassard
Hadj Bouguèche a hérité
hier du brassard de capi-
taine. Un statut que Hadji
doit à l’absence de Besse-
ghier relégué une nouvelle
fois sur le banc.
deux joueurs voulaient met-
tre tous les atouts de leurs
côtés afin d’attaquer le
match tambour battant.
Aksas et Bachiri ont
la confiance du staff
Malgré la défaite concédée
face à l’USMH, Bouali a
fait une nouvelle fois
confiance à la paire cen-
trale composée d’Amine
Aksas et Redouane Bachiri.
la
Le jeune espoir du
MOB, Lakhdar,
évacué à l’hôpital
A
Lors du match des Es-
poirs, le joueur du
MOB,
Lakhdar, victime d’un choc
violent, s’est blessé griève-
ment au tibia. Face à la gra-
vité de la situation, le jeune
joueur a été évacué
gence à l’hôpital.
en ur-
Zaïdi retrouve les
bois
Après avoir été relégué sur
le banc lors des quatre der-
niers matches de champion-
nat, Zaïdi a retrouvé hier les
buts.

Il sera soumis à un mois de renforcement

Metref fera sa rentrée lors de la phase retour contre la JSMB à Bologhine

rentrée lors de la phase retour contre la JSMB à Bologhine de la JSMB à Bologhine.

de la JSMB à Bologhine. Ce retour ne pourra faire que du bien au Mouloudia qui a beaucoup souffert de l’in- disponibilité du gaucher qui apportait beaucoup avec ses dribbles et ses longues chevauchées. De- puis son forfait, Alain Gei- ger n’avait jamais pu pallier cette défection bien qu’il ait tenté toutes les combinai- sons et les formules pour redonner de la couleur à son entrejeu. Et ce ne sont

certainement pas les ab- sences cumulées de Karim Ghazi et Sabri Gherbi pour blessures qui ont arrangé les choses. L’objectif du staff médical du club composé de Seddiki, Mahiouz, Tourki et Tlemçani est de tout mettre en œuvre pour que Metref retrouve toutes ses capacités physiques pour aborder la nouvelle année dans de nouvelles dispositions. T. Che

V ictime d’une frac- ture de la rotule lors du derby face au Chabab de Be- louizdad suite à

un choc avec Amar Am- mour, Hocine Metref a dû faire l’impasse pour l’ins- tant sur neuf rencontres de championnat. Après une longue période d’immobi- lisation, Metref doit à pré- sent s’attaquer au travail de renforcement qui sera suivi de très près par le staff mé- dical mouloudéen. Ce pro- gramme qui précède le retour aux entraînements devra s’étaler sur une pé- riode de quatre semaines au minimum. Et ce n’est qu’après que Metref pas- sera un examen pour sa- voir s’il pourra réintégrer le groupe. Dans tous les cas, l’ex-international prendra part au stage hivernal prévu du 2 au 12 janvier dans la ville de Benidorm. C’est au cours de ce regrou- pement que Metref rechar- gera ses batteries afin d’être d’attaque pour la deuxième partie du championnat. Le milieu de terrain, qui a beaucoup manqué à son équipe, sera ainsi opéra- tionnel pour la première journée de la phase retour qui coïncide avec la venue

Chute libre pour Djaghbala et Ouali Titulaire lors des trois derniers matches de cham- pionnat,
Chute
libre pour
Djaghbala
et
Ouali
Titulaire
lors des
trois
derniers
matches
de cham-
pionnat,
Abdelmalek
Djaghbala et Billel Ouali
ont vécu ce week-end
une
chute vertigineuse. De sta-
tut de cadre, les deux
joueurs se sont retrouvés
éjectés du groupe. Un coup
très dur à encaisser
pour les
deux milieux de terrain qui
doivent se remettre
en ques-
tion pour espérer refaire
surface sous l’ère Fouad
Bouali. Avec cette volonté
de recruter un meneur de
jeu et un milieu
récupéra-
teur lors du prochain mer-
cato, Djaghbala et Ouali
auront toutes les peines du
monde à s’imposer.
Il fau-
dra que les deux éléments
montrent un meilleur visage
que celui affiché face à
l’USMH pour espérer
se re-
mettre en ordre de marche.
C’est la saison de tous les
contrastes, pour Djaghbala
qui était pourtant un
élé-
ment incontournable sous
coupe de Djamel Menad.
titre d’indication, le
natif
de Touggourt était le 6e
joueur le plus utilisé
de son
équipe lors de l’exercice
pré-
cédent avec 2163’ pour
23 titularisations. Au-
jourd’hui,
Djaghbala
comp-
tabilise deux
titularisations
seulement.
De
quoi semer le
doute dans l’esprit
du joueur
qui aspire à un horizon
meilleur
avec la venue de
Bouali.
TT CChhee

En plus de Kherroubi et Djousse Donald

André Florès et Palacio sur les tablettes du Mouloudia

fait défaut. Pour ce qui est d’André Florès, il s’agit d’un ex-international colombien qui évolue actuellement dans le championnat irakien au club Zakhou. Ce dernier a joué durant trois saisons à Isi- dro-Metapan au Salvador avant d’atterrir dans le cham- pionnat danois où il a signé au Viborg FF. Agé de 23 ans, André Florès veut donner un nouvel élan à sa carrière et il souhaite jouer au MCA. Quant à Placido Palacio, il s’entraîne avec le RC Santan- der pour maintenir la forme, un club où il a évolué par le passé.

Boumella ne déboursera pas plus de 150 millions par joueur Ayant le droit de recruter trois joueurs au mercato, dont deux étrangers, tout porte à croire que le MCA jettera son dévolu sur Kherroubi qui est le seul milieu défensif parmi les joueurs proposés et il sem- ble bien que pour les autres joueurs le sujet sera débattu entre le staff technique et la direction du club. Une source digne de foi nous confiera que Boumella ne déboursera pas

plus de 150 millions de cen- times par joueur. Lui qui a toujours jugé que certains joueurs au Mouloudia sont surestimés par rapport à leur valeur réelle. Ainsi Boumella aurait fixé le plafond des sa- laires pour les nouvelles re- crues et le dernier mot lui revient en sa qualité de prési- dent du CA.

Réunion cette semaine entre Bouali et Kaci-Saïd Afin de préparer le mercato dans de bonnes conditions, une réunion est prévue cette semaine entre l’entraîneur Fouad Bouali et Kamel Kaci- Saïd, afin de débattre le sujet et être fixé sur le profil des joueurs qui sont proposés. Toujours selon la même source, d’autres joueurs sont sur les tablettes du MCA et auxquels on accorde moins d’importance. Toutefois et si dans les jours à venir, un bon élément sera proposé au Mouloudia, les deux parties vont en discuter et il semble bien que les res- ponsables du Doyen et Bouali tiennent à réussir cette opéra- tion.

K.M.

A l’approche du mercato hivernal, au Mouloudia on commence à être

fixé sur le recrutement qui sera opéré afin de renforcer l’équipe par des joueurs qui seront capables de donner un plus à l’équipe, lorsqu’on sait que le président Boudje- mâa Boumella mise sur de meilleurs résultats lors de phase retour du champion- nat. Outre l’attaquant came- rounais Djousse Donald et le milieu de terrain Khaled Kherroubi, deux autres joueurs figurent sur les ta- blettes du MCA, à savoir le Salvadorien André Florès et le Guinéen Placido Palacio, qui a évolué par le passé au Racing de Santander. Ces

deux nouveaux joueurs

sont respectivement un milieu de terrain offensif et un attaquant de pointe, et

ce sont les postes que le MCA cherche à renforcer, en misant sur le recrute- ment d’un milieu défensif, d’un milieu offensif et sans aucun doute un attaquant de grande qualité qui saura convertir les nom- breuses occasions créées par l’équipe où l’efficacité

10
10

N° 2474

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Dimanche 24 novembre 2013

Ligue 1 Coup d’œil Dimanche 24 novembre 2013 I l n'y a pas eu de période

I l n'y a pas eu de

période d'ob-

servation dans

ce derby qui

s'est déroulé sur

Equitable !

tournant miraculeuse- ment une reprise à bout portant de Mesfar. L’ar- bitre du match sifflera la fin de la première mi- temps sur une légère avance des locaux.

une pelouse détrempée

et sous un froid glacial. On se rendra coup pour coup et cela dès l’entame du match, avec une légère domination des locaux. Les débats se termi- neront sur un résultat nul somme toute équitable.

49’, quel ratage de Touahri ! Le jeu s’animera en seconde période et ce seront les joueurs de Sétif qui se montreront les plus entreprenants. On jouait la 49’ quand Touahri partira, suite à un contre très ra- pide, de son camp pour se retrouver seul face à Benkhodja. Il ratera complètement son petit lob sur le portier du CABBA. Les Bordjis ne seront pas en reste et Mesfar, bien servi par Mesrati, obligera Khedhaïria à étaler toute sa classe pour mettre le cuir en corner (52’).Mesfar pour le CABBA, suite à un contre rondement mené, ne sera pas plus heureux à la 67’ et verra son tir dévié par Khedhaïria.

69’, Gourmi remet les pendules à l'heure Deux minutes plus tard, Gourmi s'infiltrera dans la surface avant d'être fauché par Ali Guechi. Le penalty indiscutable sera transformé par le même Gourmi (1-1) d'une frappe puis- sante. Les poulains de Lang jetteront, en fin de match, toutes leurs forces dans la bataille et camperont dans le camp de Bordj. Ils seront à deux doigts de scorer par Gourmi et Djah- nit. Ce même Djahnit ne profitera pas à la 81’ d’une belle re- mise de Delhoum alors qu'il était idéalement placé. Les joueurs de Bordj auront une belle opportunité et ce sera à la 86’. Tiaiba perdra son duel face à Khedhaïria. La fin du match sera sifflée sur un résultat nul. Les Sétifiens peuvent se mor- dre les doigts car ce ne sont pas les opportunités qui leur ont manqué, surtout en seconde période. Sur le plan comptable, bien sûr les deux équipes ont réalisé une très mauvaise affaire. S.B.

25’, une défense de Sétif à l’arrêt La première occasion du match fut à l’actif de Sétif. A la 7’, Touahri ne profitera pas d’une belle ouverture de Gourmi. Ce dernier sera encore passeur sur l’action suivante et ser- vira, à la 16’, Zerrara qui ratera le cadre. La toute première action du CABBA surviendra à la 20’ et elle faillit être la bonne. Mesrati déposera le cuir sur la tête de Mammeri suite à un coup franc excentré sur la droite. Le cuir passera à quelques centimètres de la transversale de Khedhaïria. Ce ne sera que partie remise. A la 25’, Hamdadou récupère un bal- lon dans les 25 mètres. Après un petit contrôle et sans être inquiété, il expédiera un missile qui ira se loger en pleine lu- carne. Le ballon ayant été légèrement dévié par Mellouli. La parade de Khedhaïria n'y fera rien. Un peu plus tard, les oc- casions se succéderont et seront pratiquement toutes à l’actif des Sétifiens qui se jetteront dans la bataille pour tenter d'égaliser. On jouait la 29’ quand Touahri servi par Karaoui verra sa reprise de volée raser le poteau gauche de Ben- khodja, battu sur ce coup. De son côté, le keeper sétifien exé- cutera une belle horizontale pour dévier une reprise de la tête de Yaya. A la 35’, Khedhaïria sera encore une fois à la pa- rade, suite à un coup franc de Mesrati. Zerrara, côté ESS, ra- tera l’immanquable quand, bien servi à la 40’ par Gourmi, ratera son contrôle alors qu'il était à deux mètres de la ligne de but. Khedhaïria s’illustrera une minute plus tard, en dé-

Haïmoudi, le «pédagogue» Il est certain qu'il a pris, ces dernières années, une tout autre
Haïmoudi,
le «pédagogue»
Il est certain qu'il a pris,
ces dernières années, une tout
autre dimension notre Haï-
moudi national. En plus d'un
arbitrage intelligent, il a fait
preuve de beaucoup de pédago-
gie. Haïmoudi donnera, quand
il en avait le temps, de brèves
explications aux joueurs après
que ces derniers eurent
fauté.
Et de cinq pour Gourmi ! En transformant le pe- nalty accordé par Haïmoudi à
Et
de cinq
pour Gourmi !
En transformant le pe-
nalty accordé par Haïmoudi à
la 67’, Gourmi porte son total de
buts inscrits à 5. Il est le meil-
leur buteur de son équipe.
Gourmi a par ailleurs inscrit
deux pour le compte de
la Coupe de la CAF.

L’Entente en appel sur plusieurs fronts… Principaux soucis pour les troupes de Jean- Christian Lang, ce sont les traces laissées par les rudes batailles que son équipe livre en championnat. Des sé- quelles physiques puisque même si un turn-over sera inévitablement effectué, les organismes seront touchés. Autre danger pour le club sétifien, c'est que les esprits soient focalisés sur le champion- nat uniquement alors qu'une qualifica- tion pour le prochain tour de la Coupe d’Algérie va se jouer très prochainement. Mais les Sétifiens ont démontré leurs ca- pacités à jouer sur plusieurs fronts.

Madoui «Ce résultat nul est équitable»

«Sincèrement, je ne m’attendais pas à cette première mi-temps très moyenne de la part de mes joueurs. Il est vrai qu'ils ont fait preuve de courage et d'abnégation, sans pour autant être réalistes. Il nous faut être plus adroits devant les buts car les opportunités étaient bien là. Je pense que le caractère derby de ce match a crispé mes joueurs. Le résultat nul est somme toute équitable.»

Kouki «Se remettre à l’ouvrage au plus vite»

«Avant toute chose, laissez-moi féliciter mes frères algériens pour leur qualification pour le Mondial. Je tiens aussi à féliciter les deux équipes qui ont fait preuve d’un fair-play exemplaire dans un match im- portant. Mes joueurs se sont bien battus et méritaient beaucoup mieux que ce point du nul. Pour espérer un meilleur résultat, il aurait fallu faire preuve de plus d'adresse. Pour ce qui est de l’avenir, ce semi-échec ne va pas nous décourager et nous allons nous remettre à l’ouvrage. Le championnat est encore long et le CABBA jouera pour la meilleure place possible au classement.»

Le stage d’Alicante est indispensable

Nous avons voulu faire le point avec le coach de l’ESS et cela en ce qui concerne le stage qui se déroulera en Espagne lors de la trêve hivernale. Il nous dira qu’il attend beaucoup de ce re- groupement qu’il juge indispensable. Le technicien fran- çais précisera que l’in- térêt premier d’un tel stage est de faire vivre ensemble le groupe de joueurs qui compo-

sent l’effectif. Cela n’aurait pas eu le même effet si l’effectif reste à Sétif. Il ajou- tera que c’est pratique- ment une nouvelle saison qui va débuter avec l’entame de la phase retour et que c’est avec un tout autre état d’esprit que son équipe va aborder les matchs. Tous les tech- niciens sont una- nimes. Après la trêve hivernale, pratique- ment tout est à refaire

et cela que ce soit sur le plan physique ou technico-tactique. Les installations qui se- ront mises à la dispo- sition des Sétifiens vont leur permettre de mener à bien le pro- gramme de prépara- tion quoi a été d’ores et déjà établi. Ce stage est indispensable et il ne peut avoir que des retombées positives. K.L.

CABBA ESS 1 Stade : 20-Août (Bordj Bou Arréridj)) 1 CABBA : Benkhodja, Affluence :
CABBA
ESS
1
Stade : 20-Août
(Bordj Bou Arréridj))
1
CABBA : Benkhodja,
Affluence :
nombreuse
Buts : Hamdadou
(25’) (CABBA) ;
Gourmi (69’ sp)
(ESS)
Avertissements :
Maameri, Chebira, Ali Guechi,
Hamdadou, Saadi, Ammour
(Bennaï 85’), Mesrati, Bouguerra
(Tiaiba 74’), Yaya, Mesfar
(Hmimed 81’)
Entraîneur : Kouki
Mesrati (30’)
(CABBA) ; Legraa
(79’) (ESS)
Arbitres :
Haïmoudi, Echtiali,
Benmansour
ESS : Khedhaïria, Ziti,
Demou, Mellouli, Karaoui,
Delhoum, Ferrahi (Djahnit 61’),
Legraa, Zerrara (Belameiri 82’)
82’), Gourmi, Touahri (Lamri 63’)
Entraîneur : Lang
LE CHIFFRE 102 Nous les avons comptés pour vous. Ils étaient seule- ment 102 inconditionnels
LE CHIFFRE
102
Nous les avons comptés
pour vous. Ils étaient seule-
ment 102 inconditionnels
de l'ESS à avoir effectué le
court déplacement à Bordj.
Le fait d'être très peu nom-
breux ne les a pas empê-
chés de donner de la voix
90 minutes durant.
TOP
Quel but
de Hamdadou !
Le jeune milieu récupéra-
teur du CABBA a marqué
un but splendide à la 25’.
Pratiquement sans élan, il
arrivera à loger, des 25 mè-
tres, le ballon en pleine lu-
carne.
FLOP
Les joueurs de
l'ESS bombardés
de projectiles
Alors que le match s'est
déroulé dans un excellent
esprit, un groupe de
pseudo-supporters du
CABBA auront un compor-
tement des plus indignes. Ils
ne trouveront pas mieux que
de se poster au- dessus des
vestiaires pour bombarder
les joueurs de l'ESS à l'aide
de toutes sortes de projec-
tiles… Lamentable !
Coupe d’Algérie,
le tirage au sort
ce mardi
Les ténors de la L1 entre-
ront en en lice en Coupe d’Al-
gérie lors du prochain tour
qui compte pour les 32 es de fi-
nale. Ils en découdront entre
eux et avec les rescapés du
dernier tour régional. Le ti-
rage au sort est prévu pour ce
mardi et il en découlera le
programme des matchs
comptant pour les 32es et les
16es de finale. Si les adver-
saires qui seront au menu des
Sétifiens sont des équipes de
divisions dites infé-
rieures, il est certain
U21 :
CABBA 0 - ESS 2
Les espoirs sétifiens se sont
imposés face à leurs homo-
logues de Bordj sur le score
sans appel de 2 à 0. Amokrane
et Guenfoud ont été les bour-
reaux des Bordjis. A noter
que les espoirs de l'ESS ont
regagné Sétif dès la fin de
leur match.
qu’elles ne seront pas
prises à la légère.
La coupe est le
challenge que ne
doivent pas bâ-
cler les poulains
de Lang. Il s’agira
à un moment ou à
un autre de vrai-
ment se retrousser
les manches car il ne
restera fatalement que des
«gros».

Des chèques de garantie pour calmer tout le monde Comme rapporté dans notre dernière édition, les joueurs de l’ESS étaient très déçus après avoir constaté qu’ils ne pou- vaient pas encaisser les chèques qu’ils avaient en leur possession. On leur signifiera que le compte du club n’était pas alimenté. Les dirigeants du club réagiront très vite. Ils ex- pliqueront aux joueurs que le transfert d’argent prenait un certain temps. Pour montrer leur bonne foi, ils remettront des chèques de garantie aux joueurs.

Paiement des arbitres de la ligue de Sétif, Arab s’explique Nous avions pris le soin de préciser dans une de nos édi- tions que les arbitres de la ligue de Sétif avaient décidé de boycotter les matchs de l’ESS. La raison est qu’ils n’étaient pas payés après avoir arbitré un match amical. Le directeur ad- ministratif de l’ESS Azzedine Arab nous donnera l’explica- tion suivante : «Il n’est pas de nos habitudes de ne pas payer nos prestataires. Pour ce qui est des arbitres, ces derniers ont exigé un paiement en espèce. Une procédure que nous ne pouvons accepter. Dès que nous serons en possession de leurs numéros de compte bancaire, nous procéderons au virement des sommes que le club leur doit.»

Kouki a entraîné Djabou et Lemmouchia L’actuel entraîneur du CABBA, le Tunisien El Kouki, a eu sous sa houlette des joueurs qui ont effectué par le passé un passage à l’Entente. Il s’agit de Lemmouchia et de Djabou et c’était la saison pas- sée sous les couleurs du Club Africain.

La direction autorisée à recruter L’ESS ne fait pas partie des clubs qui sont interdits de re- crutement à l’occasion du mer- cato hivernal. Ces derniers sont la JSMB, le MOB et le MCO. La direction du club de Sétif a commencé à régulariser Zaaboub, Benhamou et Sam- mer et cela suite à des ponc- tions sur les droits TV.

Ferrahi dans le onze de départ Le moins que l'on puisse dire est que les
Ferrahi
dans le onze
de départ
Le moins que l'on puisse
dire est que les Sétifiens n'ont
pas abordé la rencontre la fleur
au fusil. Nous en voulons pour
preuve la titularisation de
Ferrahi qui fait que Lang a
aligné trois milieux dé-
fensifs.
Demou et Mellouli dans l'axe Lang a surpris tout le monde en laissant Be- nabderrahmane
Demou
et Mellouli
dans l'axe
Lang a surpris tout le
monde en laissant Be-
nabderrahmane sur le
banc des remplaçants. Il
a opté pour une char-
nière centrale inédite
composée de Demou
et Mellouli.
www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

N° 2474

11
11

CSC

JSMB

Dimanche 24 novembre 2013

Stade : 1 Chahid Hamlaoui 1 (Constantine) CSC : Si Mohamed, Bahloul, Affluence : moyenne
Stade :
1
Chahid Hamlaoui
1
(Constantine)
CSC : Si Mohamed, Bahloul,
Affluence :
moyenne
Arbitre :
Saïdi, Bichirène
et Zorgane
Buts : Maïza
Berthé (Sebbah 27’), Maïza, Be-
lakhdar, Gil N’gomo, Boucherit,
Naït Yahia, Bezzaz (Zerdab 80’),
Derrag (Sameur 71’), Boulemdaïs.
Entraineur : Bounaâs
(63’) (CSC), Bel-
gharbi (85’)
(JSMB)
Avertisse-
ments : Bouziani
(26’) (JSMB),
JSMB : Gassem, Chehima
(Hamouche 60’), Bouaâbta, Couli-
baly, Bouziani, Belgharbi, Aggoune,
Nayati ( Mebarki 83’), Medahi, Mi-
barako (Bangoura 80’), Boukama-
cha.
Entraineur : Djaâbour

Bounaâs et Laâouar seuls sur le banc Alors que l’on s’attendait à ce que l’Italien, Garzitto, soit sur le banc pour diriger son équipe hier, en fin de compte, c’est l’entraineur adjoint, Bou- naâs, qui été l’entraineur en chef sur la main courante. A ses côtés il y avait l’entraineur des gardiens, Mounir Laâouar, qui lui a apporté son aide.

Boulhabib : «C’est une affaire administrative» C’est le flou total au sein du CSC. Garzitto, qui a préparé le groupe pour ce match, s’est retrouvé à la tribune d’hon- neur hier, laissant le champ libre à Bounaâs qui a dirigé les copains de Boulemdaïs. Ce qui n’est pas très clair comme comportement alors que le directeur sportif pense que «cela est une affaire ad- ministrative». A cela il existe une seule explication, la di- rections serait derrière cette décision, car elle voulait pré- server le calme dans le stade et faire éviter à Garzitto la grogne du public constanti- nois.

Houri et Allag retrouvent le banc Le milieu du terrain défen- sif, Allag, a été pour la pre- mière fois laissé sur le banc cette saison. Une décision qui avait comme but faire repo- ser le joueur. L’autre élé- ment qui n’a pas débuté dans le onze rentrant c’est Houri. La baisse de forme de ce dernier a fait que son entraineur lui a préféré Naït Yahia pour la construction du jeu. Berthé sort blessé à la

26’

Mauvaise soirée pour le défenseur malien, Berthé Oussmane, qui a cédé sa place très tôt hier. Le Malien, victime d’un tacle de Bou- ziani, a dû céder sa place à la 27’ à Sebbah qui a comblé le vide dans l’axe central du CSC. D’après nos informa- tions, la blessure de Berthé n’est pas méchante et il a vite eu droit aux soins du méde- cin de l’équipe sur la ligne de touche. Abdou H.

LE CHIFFRE

3

 

Une seule défaite a laissé des séquelles sur le moral de Garzitto qui a effectué trois changements sur sa composante de départ par rapport au match précé- dent face au RCA. Les Houri, Hadiouche et Allag ont cédé leur place aux Bahloul, Boulemdaïs et Belakhdar.

TOP

Bahloul et Belakhdar récupèrent leur place de titulaire

Hier soir, les couloirs gauche et droit du CSC étaient bien garni par la présence du duo Bahloul- Belakhdar. Belakhdar a joué comme remplaçant lors du match précédent mais hier il a récupéré sa place de titulaire. Même constat pour Bahloul re- venu d’une blessure qui l’a éloigné des terrains près de trois semaines.

FLOP

Les Garzitto ont suivi le match de la tribune

Contre toute attente, le coach en chef, Diego Gar- zitto, n’a pas dirigé son équipe à partir du banc de touche. Malgré la présence du nom de l’Italien sur la feuille du match de l’arbi- tre, Garzitto a préféré sui- vre le match à partir de la tribune d’honneur, accom- pagné de son fils, Tony Garzitto, qui a suivi son papa à la tribune.

Béjaia s’en sort bien

M algré une remise en question après la dé- faite inattendue face au RCA il y a 21 jours,

le Chabab de Constantine a eu du mal hier devant la lanterne rouge du championnat. Les jeunes capés de Djaâbour ont tout cadenassé derrière, avec une bonne organisation sur le terrain et une présence marquante sur les duels, les premières tentatives offensives sont constantinoise. Dès la 2’, Belakhdar se faufile du côté gauche, son centre est mal exploité par Boulemdaïs qui rate l’ouverture du score. Deux minutes après, un ca- fouillage dans la zone des réparation de la JSMB. La balle arrive dans les pieds de Maïza qui lâche une grosse frappe bien captée par le portier Gas- sem. 15’ Bahloul tente sa chance, il centre vers Boulemdaïs qui rate le cadre de justesse. La première tenta- tive des visiteurs est arrivée à la 20’. La frappe de Bouziani monte trop haut sur le cadre de Cédric. Il faut

dire que ce dernier a passé une pre- mière période très calme. Le CSC re- prend les commandes après la demi-heure de jeu. Bezzaz adresse un centre du côté gauche. Le danger est repoussé par la défense adverse. Naït Yahia reprend la balle d’une frappe qui termine entre les bras de Gassem. La suite est venue du même rythme avec deux autres occasions côté constantinois qui ont été ratée par Boulemdaïs et Boucherit, trop préci- pités devant les bois de la JSMB.

Dominer n’est pas gagner !

0-0 à la pause. La deuxième pé- riode commence de la même manière que la première, avec un CSC plus volontaire et une JSMB bien com- pacte et regroupée derrière. Avec le climat pluvieux qui n’arrange pas trop la circulation du ballon, la première occasion franche de la seconde pé- riode est venue à la 60’. Boulemdaïs

rate un but facile et tout fait. La dé- ception de ce dernier est de courte durée car, trois minutes après, c’est son coéquipier, Maïza, qui débloque la situation et offre le premier but de la soirée pour le CSC après un bon travail de Bezzaz sur le côté gauche. Le but a fait sortir les coéquipiers de Coulibaly de leur camp. Ces derniers essayent timidement de revenir au score. Deux ou trois tentatives. C’est tout ce qu’a fait la JSMB hier. Très chanceux, les visiteurs s’offrent le luxe d’égaliser dans les cinq dernières mi- nutes du match. La JSMB profite de l’espace laissé par Belakhdar dans le côté droit. Un centre de ce coté et Belgharbi place une tête imparable qui ne laisse aucune chance à Si Mo- hamed resté bouche bée devant ce but. Une égalisation surprise qui fait perdre au CSC deux précieux points. Malheureusement les débuts de Bou- naâs sur le banc sont tout sauf une réussite totale.

Abdou H.

Bounaâs : «Je n’assume pas la responsabilité de ce score !»

C’ est un Bounaâs déçu qu’on a

retrouvé après le coup de sif-

flé final du referee, Saïdi.

L’adjoint de Garzitto ne s’attendait pas à ce score de parité face au dernier du classe- ment. Bounaâs a déclaré : «Mes joueurs ont fait ce qu’il fallait, cette égalisation était inattendue de notre part. On ne pouvait pas marquer le deuxième but vu le moment où est venu le but de la JSMB. Le rende- ment de mon équipe était bon dans l’ensem- ble, mais ce score reste négatif pour nous surtout qu’il vient après une défaite. Pour la précision, je n’assume pas le résultat enregis-

Djaâbour : «Ce point est important pour la suite» La JSMB n’a pas sorti le
Djaâbour
: «Ce point est
important pour la suite»
La JSMB n’a pas sorti le match du siè-
cle, mais elle a su comment arracher un
point et réussir une bonne affaire malgré une
performance très moyenne. Le coach béjaoui
était réjoui du score final de la rencontre : «On a
grignoté un bon point qui nous aidera à garder le
bon moral pour pouvoir redoubler d’efforts à l’avenir.
Mon équipe a marqué au bon moment. On est venus
à Constantine avec la ferme intention de réussir un
bon résultat. Le match nul fait nos affaires et la
mission qu’on a tracée on l’a bien réussie au fin
de compte. A présent, il faut confirmer ce
bon résultat et essayer de rester sur
cette bonne dynamique pour le
reste du parcours.»

tré ce soir.» «Je ne sais rien à propos de Garzitto» La soirée fut difficile pour Bounaâs qui semble agacé par sa situation au sein de l’équipe. A ce propos il a déclaré : «Je n’aime pas parler après un match mais je dois prendre une décision quant à mon avenir dans les pro- chaine 48h. Concernant la situation

de Garzitto, je ne suis au courant de rien.» Abdou H.

de Garzitto, je ne suis au courant de rien.» Abdou H. Communiqué Nedjma Ooredoo rencontre ses

Communiqué

Nedjma Ooredoo rencontre ses partenaires à Oran et Constantine

Démonstrations réussies des services 3G à l’Ouest et à l’Est

Toujours proche de ses partenaires de la sphère économique nationale, Nedjma Ooredoo est allée à la rencontre de ses clients corporates des régions Est et Ouest dans le cadre de deux soirées convi- viales organisées en leur honneur à Oran, le 21 no- vembre et à Constantine le 23 novembre 2013. Coïncidant avec le lancement imminent de la télé- phonie 3G, Nedjma Ooredoo a profité de ces ren- contres avec ses partenaires à l’Est et à l’Ouest pour les initier à la 3G à travers des présentations sur ses usages, ses avantages et ses perspectives l’utilisa- tion. Des démonstrations 3G réussies sur différents supports, Smartphones, Clefs Internet et Tablettes, ont été également effectuées en direct, suscitant l’intérêt des présents pour cette technologie. Ces évènements qui ont réuni l’ensemble des partenaires des deux régions avec les cadres de Nedjma Oore- doo à leur tête le Directeur Général M. Joseph Ged ont été par ailleurs l’occasion d’évoquer le change- ment de la marque par le passage de Nedjma à la nouvelle identité visuelle Ooredoo et de réitérer le soutien indéfectible de Nedjma Ooredoo à l’équipe nationale qui s’est qualifiée haut la main à la Coupe du monde 2014 au Brésil. Dans son message aux entreprises partenaires le Directeur Général de Nedjma Ooredoo M. Joseph Ged a déclaré : « A tra-

vers ces rencontres avec nos partenaires dans les différentes régions, Nedjma Ooredoo tient à honorer l’une des valeurs principales de sa stratégie à savoir la proximité et l’échange avec ses clients partout en Algérie en vue de les associer à la vie de l’entre- prise. Le lancement de la 3G et les investissements engagés par Nedjma Ooredoo en prévision de ce rendez-vous historique, permettront de mettre à la disposition de nos clients des offres et des solutions à la fois accessibles et adaptées à leurs besoins. Nedjma Ooredoo entend ainsi démocratiser l’accès à l’Internet Mobile à travers le pays grâce à sa large couverture et par le biais de ses services à valeur ajoutée et le contenu qui sera développé locale- ment.» Nedjma Ooredoo s’engage amplement pour la réussite de la 3G en Algérie par les investisse- ments qu’elle a consenti pour renforcer et moderni- ser son réseau mais aussi à la faveur du programme « iStart » lancé en partenariat avec l’Agence natio- nale de développement de la PME (ANDPME), des- tiné à encourager la création de contenu mobile « Made in Algeria ». Les rencontres régulières qu’orga- nise Nedjma Ooredoo avec les entreprises parte- naires activant à travers l’Algérie confirment sa volonté de se rapprocher de ses clients et de renfor- cer ses partenariats sur le long terme.

l’Algérie confirment sa volonté de se rapprocher de ses clients et de renfor- cer ses partenariats
l’Algérie confirment sa volonté de se rapprocher de ses clients et de renfor- cer ses partenariats
N° 2474 Dimanche 24 novembre 2013 12 «Ils ont envoyé des supporters à notre hôtel
N° 2474
Dimanche 24 novembre 2013
12
«Ils ont envoyé des supporters à
notre hôtel pour nous empêcher
de dormir»
C
omme
l
Sita Sangaré, président de la
Fédération burkinabè de football
Pour aller au Brésil,
il a dit
ui
Une histoire à dormir debout…
prenez le… taxi !
Ce n’est pas de
la langue de bois
Raouraoua,
L’Algérie est en route vers le Brésil ! Depuis la qualification des Verts pour la Coupe
du monde 2014, on commence déjà à explorer les voies et moyens d’aller au pays de la
samba, afin de soutenir la sélection nationale. Y en a qui se sont déjà rués vers les
agences de voyage, afin de se renseigner sur les
un
sacré veinard !
Lorsque
Christian
Karembeu,
ancien
a champion
du
monde
formules proposées ou, du moins, sur les coûts
du séjour. Un chauffeur de taxi de Biskra a, lui,
trouvé une formule simple : le trajet en voiture
vers… le Brésil. D’ailleurs, il l’a clairement affiché
à l’arrière de son véhicule. L’océan Atlantique tra-
versé en voiture à partir de Biskra, voilà un ex-
ploit qui fera… datte.
français
et
ambassadeur
de
Benzema
«L’Etat mettra
tous les moyens
pour assurer le
déplacement de
nos supporters
au Brésil»
FIFA,
dévoilé
Coupe
monde
devant
la la caméra
du la la
de
Télévision
algérienne,
dans
Amar Ghoul, ministre
du Transport
bientôt
papa
Karim Benzema
aura bientôt
l’avion de Coca Cola qui la
transportait, le président de la
un héritier (ou une héritière).
FAF,
Mohamed Raouraoua, a
C’est le magazine
touché le trophée de
français Public
sa main.
qui
donne l’information, assu-
rant que l’attaquant français
d’origine algérienne et sa com-
Aussitôt, Karembeu a
précisé aux présents
Pour lui voler
la Coupe du monde,
il faut lui couper la main !
: «Il
en a le droit, car il
est
pagne,
pour le printemps prochain. Le
magazine affirme même que le
footballeur a demandé la future
Chloé, attendent un bébé
membre du Comité exé-
cutif de la FIFA.» Cette
précision
est
importante,
Le trophée de la Coupe du monde de football vient de passer
deux jours à Alger. Il a suscité la curiosité et la convoitise de
tous et les citoyens qui ont eu le privilège de l’approcher et se
prendre en photo avec. Cependant, inutile de penser, même de
du
fait est
qu’une
règle par
maman en mariage.
A savoir s’il
stricte
appliquée
donnera à son enfant un pré-
l’instance
dirigeante
du
nom…
algé-
rien.
football mondial : le tro-
phée de la Coupe du
monde est un objet privi-
légié qui ne peut être tou-
penser à penser, à le toucher ou le voler. Des agents spéciale-
ment formés le surveillent dans tous ses déplacements et, dans
tous les pays par où il passe, les services de sécurité locaux sont
tenus de renforcer la sécurité autour du trophée H24. Plus
même : lorsqu’il est déplacé, il est mis dans une sorte de coffre-
fort muni d’un code et le vigile qui le transporte le rattache à
son poing. En plus clair,
pour voler la Coupe du
Footaises
ché que par les champions
du monde et les membres
du
Comité exécutif de la
monde, il faut couper la
main du vigile et trouver le
code. Le meilleur
moyen donc de l’avoir
est de… le gagner sur
le terrain.
Les allégations de
FIFA, à l’instar de Raou-
Sangaré
raoua. Ah, le veinard !
Zidan condamné à 6 mois de prison !
n’empêcheront pas
Raouraoua de dormir…
même dans un hôtel.
Qu’il est bien loin le temps de gloire de Mohamed
Zidan ! L’attaquant égyptien, qui a pourtant seulement
31 ans, vient d’être condamné à la prison. Il a écopé
de 6 mois de prison ferme pour avoir émis des
chèques sans provision à une société immobilière
basée en Egypte. Le joueur va faire appel. Cham-
pion d’Afrique avec l’Egypte en 2008 et 2010, Zidan a
connu ses moments forts lors de son passage en Alle-
magne où il a notamment joué pour Mayence et le Bo-
russia Dortmund. Cependant, à cause de problèmes
privés et d’un caractère irascible, même en sélection, il a
Sangaré poursuit
ses recherches pour
trouver un pou dans la
tête du chauve
Bougherra.
■ ■ Le défilé des
supporters algériens a
vu sa carrière s’arrêter, après un passage infructueux à
Bani Yas (Emirats arabes unis).
laissé les Burkinabés
bouché bée.
PUB
L
i
n
f
o
p
e
o
p
l
e
Le Buteur du 24-11-2013
Le Buteur du 24-11-2013
www.lebuteur.com
www.lebuteur.com

N° 2474

13
13

Publicité

Dimanche 24 novembre 2013

Le Buteur du 24-11-2013
Le Buteur du 24-11-2013
14
14

N° 2474

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup fort
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup fort

Dimanche 24 novembre 2013

CRBAF

MCO

Le Mouloudia renaît de ses cendres P our sa pre- mière sor- tie à la
Le Mouloudia renaît de ses cendres
P our sa pre-
mière sor-
tie à la tête
de la barre
technique
du Mou-
loudia d’Oran, le nouvel en-
traîneur, Benchadli Djamel,
a offert à son team son pre-
mier succès hors de ses
bases. Les Hamraouas sont
allés chercher un précieux
succès à Aïn M’lila face au
CRB Aïn Fakroun qui va
très certainement faire du
bien au moral des joueurs
en prévision de la suite du
championnat. Dans l’obliga-
tion de se ressaisir après ses
deux dernières défaites
concédées face au MC El
Eulma et l’USM Alger, le
Mouloudia d’Oran a bien
entamé le match en se pro-
curant les premières occa-
sions de but. Après un
round d’observation, les
hommes de Benchadli sont
partis à l’assaut du gardien
Khaïri avec l’espoir de trou-
ver le chemin de ses filets.
Dès la 17’, le milieu de ter-
rain, Heriet, a annoncé la
couleur en plaçant un tir
puissant, mais le cuir a été
repoussé par la défense du
CRBAF. A la 23’ l’attaquant,
Bouaïcha, est parvenu à
trouver le chemin des filets
du gardien, Khaïri, d’un joli
coup de tête. Ce but a libéré
les joueurs du Mouloudia
qui ont continué à presser
les joueurs du CRBAF avec
l’espoir d’inscrire un second
but. Pour leur part, les
hommes de Hammouche
ont éprouvé beaucoup de
difficultés pour entrer dans
le match. Leur seule occa-
sion durant cette première
mi-temps est arrivée à la 26’
par Griche dont le tir centré
a été dévié par la défense du
Mouloudia d’Oran en cor-
ner. Les Mouloudéens ont
raté la balle du K.O. à la 42’
par Bouaïcha qui, bien servi
par Benyettou, s’est retrouvé
seul face au gardien, Khaïri,
mais l’ancien joueur de la
JSK a raté l’occasion d’ajou-
ter le second but pout le
Mouloudia. En seconde mi-
temps, l’entraîneur du CRB
Aïn Fakroun, Hammouche,
a effectué quelques change-
ments au sein de son équipe
pour lui permettre de reve-
nir dans le match. Mais la
première occasion de cette
seconde période a été au
profit des visiteurs par l’in-
termédiaire de Benyettou
qui a placé un tir puissant
des 20 mètres, mais sans
vraiment inquiéter Khaïri.
A la 49’ les joueurs du
CRBAF ont réclamé un pe-
nalty après une faute com-
mise par un défenseur
oranais sur Kara mais l’arbi-
tre a laissé le jeu continuer.
Les hommes de Benchadli
sont revenus en arrière en
seconde période en se
contentant de jouer sur les
contres. A la 61’ Dagoulou a
failli inscrire le second but
pour son équipe mais la
balle du joueur centrafri-
cain est passée à côté de la
cage gardée par Khaïri.
Douadi a placé un superbe
coup franc à la 70’ mais un
joueur du Mouloudia a
dévié la trajectoire du bal-
lon au grand soulagement
des Hamraouas. Une mi-
nute plus tard, Berradja sert
le remplaçant, Mokhtar. Ce
dernier, seul face au gar-
dien, Khaïri, a raté la balle
du K.O. Les hommes de
Benchadli ont su parfaite-
ment gérer la suite de la
rencontre jusqu’au coup de
sifflet final de M. Bouster.
D’aucuns estiment que cette
victoire va faire beaucoup
de bien au moral des Mou-
loudéens qui vont aborder
la suite de la compétition
avec beaucoup de sérénité et
qui vont tout faire pour en-
chaîner d’autres succès et
améliorer leur classement.
Sami
Pas de ramasseurs
de balles
au stade
Le match qui a op-
posé hier le Mou-
loudia d’Oran au
CRB Aïn Fa-
kroun a été mar-
qué par l’absence
de ramasseurs de
balles. Ce sont
Bekkouche
a motivé les joueurs
pendant la pause
Les dirigeants du MCO à Alger
pour l’affaire des dettes
Le président du CRB Aïn Fakroun,
Hassen Bekkouche, est entré sur le terrain
avant le début de la seconde période du
match pour motiver ses joueurs et les inciter à
fournir plus d’efforts afin de revenir dans le
score. Le premier responsable du CRBAF a
discuté avec certains joueurs, dont Griche,
Les responsables du Mouloudia d’Oran vont se rendre
aujourd’hui à la Commission des litiges dans l’espoir de
trouver une issue favorable au problème auquel est
confronté leur team à propos des dettes. Comme an-
noncé dans ces mêmes colonnes dans notre édition
d’hier, le BF de la FAF a décidé d’interdire à 11 clubs
professionnels, dont le Mouloudia, de recruter lors
du prochain mercato.
d’ailleurs les
joueurs des deux
équipes qui sont
allés à chaque fois
afin de leur demander de
ne pas baisser les
bras et de tout donner durant la se-
conde période du match pour es-
sayer de revenir au score.
chercher le ballon à sa
sortie du rectangle vert.
L’on se demande les raisons de
cette absence.
Et de trois
pour Bouaïcha !
En inscrivant le but de
la victoire de son équipe
hier face au CRB Aïn Fa-
kroun, l’attaquant, Bouaï-
cha, a marqué son
troisième but sous le
maillot rouge et blanc du
Les joueurs
du Mouloudia
ont fait perdre
beaucoup de temps
Le moins que l’on puisse dire c’est que
les joueurs du Mouloudia d’Oran ont fait
perdre beaucoup de
temps durant le match
d’hier face au CRBAF. Voulant sans doute
préserver leur avantage au score, les
joueurs du Mouloudia ont fait preuve
Mouloudia d’Oran. L’ancien
joueur de la JSK est l’un des
meilleurs joueurs du Moulou-
dia cette saison.
d’une grande
malice dans le jeu
afin de repartir d’Aïn M’lila
avec un résultat
positif.
de repartir d’Aïn M’lila avec un résultat positif. 0 Stade : Demène- Debih (Aïn M’lila) 1
0 Stade : Demène- Debih (Aïn M’lila) 1
0
Stade : Demène-
Debih (Aïn M’lila)
1

sés sur le score de zéro. Ce succès est

Affluence :

Huis clos

Arbitres : Bouster, Haci, Schamby

Avertissements :

Griche (68’) (CRBAF) ; Heriet (4’), Belarbi (14’), Dagoulou (42’) (MCO)

But : Bouaïcha (23’) (MCO)

Benchadli

«Cette victoire va faire du bien au moral des joueurs»

C’est un entraîneur heu- reux du Mouloudia d’Oran qui s’est présenté devant les journalistes à l’issue du match d’hier face au CRB Aïn Fakroun. Et pour cause, Benchadli a réussi à offrir le premier succès du MCO à l’extérieur cette saison. Évo- quant ce match, Benchadli dira : «Je suis bien sûr très heureux par cette victoire qui va faire beaucoup de bien au moral des joueurs. Nous étions venus à Aïn M’lila avec l’espoir de décro- cher au moins le point du match nul. Finalement, nous sommes repartis d’ici avec les trois points de la victoire. Maintenant, cette victoire va nous permettre de bien pré- parer nos prochaines sorties en championnat et tout faire pour améliorer nos résultats et engranger d’autres points hors de nos bases.» Et d’ajouter : «Toutefois, il va falloir continuer à travailler car un grand travail nous at- tend encore. Nous avons un bon groupe de joueurs et je suis convaincu que nous al- lons enchaîner les succès.»

suis convaincu que nous al- lons enchaîner les succès.» Hammouche «Je n’ai pas reconnu mon équipe»
suis convaincu que nous al- lons enchaîner les succès.» Hammouche «Je n’ai pas reconnu mon équipe»

Hammouche

«Je n’ai pas reconnu mon équipe»

succès.» Hammouche «Je n’ai pas reconnu mon équipe» Nous avions affronté une En revanche, l’entraîneur du

Nous avions affronté

une

pas reconnu mon équipe» Nous avions affronté une En revanche, l’entraîneur du CRB Aïn Fakroun,

En revanche, l’entraîneur du CRB Aïn Fakroun, Hammouche, s’est dit très déçu par la prestation de son team face au Mouloudia d’Oran. «Je suis très déçu par la prestation de mon équipe aujourd’hui (Ndlr : hier). Nous avions livré une piè- tre prestation. Je n’ai même pas reconnu mes joueurs.

bonne équipe du Moulou- dia d’Oran qui nous créa beaucoup de problèmes. Je félicite l’équipe adverse de ce succès» nous déclara l’entraîneur du CRB Aïn

Fakroun, Hammouche avant d’ajouter : «La si- tuation se complique da- vantage pour notre équipe. Nous allons de- voir continuer à travail- ler pour essayer d’améliorer cette situa- tion et corriger nos la- cunes. Il ne faut surtout pas baisser les bras.»

MCO : Belarbi, Saïdi, Aouamri, Bouterbiet, Belabbès, Hichem Chérif (Feddal 89’), He- riet, Dagoulou, Berradja, Be- nyettou (Amrane 70’), Bouaïcha (Mokhtar 70’) Entraîneur : Benchadli

89’), He- riet, Dagoulou, Berradja, Be- nyettou (Amrane 70’), Bouaïcha (Mokhtar 70’) Entraîneur : Benchadli
70’), Bouaïcha (Mokhtar 70’) Entraîneur : Benchadli LE CHIFFRE 1 En emportant son match hier face

LE CHIFFRE

1

En emportant son match hier face au CRB Aïn Fakroun, le Moulou- dia d’Oran a décroché son premier succès de la sai- son hors de ses bases. Avant cette rencontre, le MCO n’avait récolté qu’un seul point à l’extérieur, à Sétif, face à l’ESS, contre quatre défaites chez l’USMH, la JSK, la JSS et le MCEE. Cette victoire va très certainement faire beaucoup de bien au moral des Mouloudéens en prévision de la suite de la compétition.

TOP

Débuts réussis pour Benchadli au Mouloudia

Benchadli, pour son premier match à la tête de la barre technique du Mouloudia d’Oran, a offert un précieux succès à son équipe. Alors qu’il restait sur une série de deux dé- faites de suite, le MCO a renoué avec le succès. Ben- chadli a bien réussi ses dé- buts avec le Mouloudia.

FLOP

Le CRBAF coule

En s’inclinant hier à la maison face au Mouloudia d’Oran, le CRB Aïn Fa- kroun a concédé sa hui- tième défaite depuis le début du championnat. Le nouveau promu de la Ligue 1, qui ne compte que six petits points dans sa besace, aura très certaine- ment beaucoup de difficul- tés pour assurer son maintien parmi l’élite.

U21

CRBAF 0 – MCO 2

Les U21 du Mouloudia dOran sont allés chercher hier un pré-

cieux succès

à Aïn Fakroun

face

au Chabeb local.

Les poulains

de Chérif El Ouazzani n’ont pas

trouvé beaucoup de difficultés

pour

surpasser l’obstacle du

CRBAF puisqu’ils

sont impo- deux buts à le troisième

se

du

Mouloudia en championnat

cette saison. A

l’issue de cette

12e journée de championnat, les U21 du Mouloudia totali-

sent 12 unités.

CRBAF : Khaïri, Mouas

(Belaïli 48’), Daïra, Oukrif, Griche, Ziad, Douadi, Saïdi, Bourekâa (Kara 48’), Zaïdi (Aïssaoui 67’), Sahbi Entraîneur : Hammouche

www.lebuteur.com N° 2474 Ligue 1 15 Dimanche 24 novembre 2013 Coup d’œil MCEE RCA 2
www.lebuteur.com
N° 2474
Ligue 1
15
Dimanche 24 novembre 2013
Coup d’œil
MCEE
RCA
2
Stade : Messaoud-
Zeggar (El Eulma)
1
MCEE : Mahsas, Bou-
Affluence :
moyenne
Arbitres : Hellalchi,
Azrine, Baadache
Buts : Chenihi (38’)
Hamiti (85’, sp)
(MCEE) ; Rait (42’)
(RCA)
Avertissements :
zama, Berchiche, Zeghidi,
Oussalah, Belkheir, Gherbi,
Bentayeb, Derrarrdja, Chenihi
(Benachour 70’) (Abbès 72’),
Halit
Entraîneur : Iaiche
Hamiti (68’)
(MCEE) ; Rait (63’)
Zedam (90’+3)
(RCA)
Expulsion : Belaid
(76’) (RCA)
RCA : Kara, Lemdil, Be-
laid, Cherfaoui, Sougame,
Zedam, Noubli (Hadji 90’+4),
Amiri, Rait, Abdelkadous, Me-
klouche (Louzaref 58’)
Entraîneur :
Cherif El Ouzzani
LE CHIFFRE
6
Hamiti a marqué son 6 e but en championnat.
L’ex-attaquant de la JSK, de l’USMA et du CRB
vient d’améliorer son capital buts. Les dernières
saisons ne sont pas passées comme il l’espérait.
Le flop : 10’ d’arrêt, le RCA joue-t-il en Ligue1 ?
Eulma a mérité sa victoire
FLOP
I l a fait très froid et
un public timide est
venu assister à ce
match entre le
MCEE et le RCA.
sur le poteau de Kara. Les
gars de l’Arba restent vigi-
lants. On ne laisse pas d’es-
pace à l’adversaire. Babiya
s’installe dans le camp de
l’Arba. Les opportunités ne
sont pas nombreuses. Il faut
attendre la 38’ pour voir El
Eulma ouvrir enfin le score
par Chenihi, suite à une
frappe tendue qui ne laisse
aucune chance au gardien
Kara, grâce à une passe dé-
cisive de Berchiche.
Mouloudia d’El Eulma est
de courte durée. Le score va
très vite changer et cette
fois, bien sûr, au profit de
l’Arba. C’est Rait qui, à la
suite d’un corner bien botté,
coupe la trajectoire du bal-
lon de la tête et remet les
pendules à l’heure. C’est sur
ce score que les deux buts
partout que les deux
équipes rejoignent les ves-
tiaires. Il a fallu attendre la
75’ pour voir le MCEE re-
prendre les commandes. Un
penalty est sifflé à la 85’,
après une main dans la sur-
face de réparation du RCA.
Et de 6 pour
Hamiti !
Les joueurs du RCA ont contesté
la décision de l’arbitre Hallalchi
Ce sont les visiteurs qui
vont se créer la première oc-
casion de but, par Ma-
klouche, à la 1’. Sa tête passe
de peu à côté du but de
Mehsas. El Eulma répond
par l’intermédiaire de Bel-
khier qui profite d’un renvoi
de la défense du RCA. Sa
frappe tendue trouve Kara
qui dégage en corner avec
brio. Une minute plus tard,
c’est Chenihi qui voit sa
frappe de la tête ricocher
Le match s’arrête près d’une
dizaine de minutes. Les
joueurs du RCA contesteront
longtemps le penalty accordé
par Hallalchi au MCEE. C’est
Farès Hamiti qui va se char-
ger de frapper le penalty. L’at-
taquant du MCEE ne laisse
personne s’emparer du ballon.
Il est clair que le buteur du
MCEE veut augmenter son
capital buts et rejoindre
Ebosse, le buteur de la JSK. Le
penalty est réussi. Le match se
termine en faveur du MCEE.
Khalil
Il y a eu dix minutes d’arrêt de jeu, ce qui a fait perdre leur
concertation aux joueurs. Il était clair que l’arbitre n’allait
pas revenir sur sa décision. C’est à se demander si on jouait
un match de Ligue1, sur le terrain d’El Eulma. Le MCCE
aussi est à blamer. Ses joueurs ont contesté le but de Rait.
TOP
El Eulma stoppe la marche
de l’Arba
L’Arba remet vite
les pendules
à l’heure
L’Arba avait réalisé, la saison dernière, un parcours qui lui
a permis d’accéder en Ligue1. Cette équipe avait par la même
occasion réussi tous ses matchs à l’extérieur qui se sont joués
La joie des supporters du
à l’Est du pays. Cette saison, c’est le MCEE qui a mis fin à la
marche du RCA.
Amani : L’arbitre nous a lésés
et l’Arba souffre de l’arbitrage»
Le président du RCA était très en colère contre l’arbitre du
Meklouche
retrouve le onze
titulaire
Résultats et classement de la 12 e journée de ligue 1
USM El Harrach
0-0
JS
Kabylie
match qu’il accuse d’avoir sifflé un penalty imaginaire pour
le MCEE. Pour Amani, son équipe va souffrir de l’arbitrage
dans les prochains matchs : «L’arbitre Hallalchi m’a déçu. Il
CABB Arréridj
1-1
ES
Sétif
CRB Aïn Fekroun
1-1
MC
Oran
USM Alger
2-0
CR
Belouizdad
a
sifflé un penalty imaginaire. Il nous a lésés. Avant de siffler
MC El Eulma
2-1
RC
Arba
la
faute, l’arbitre devait accorder une faute à notre gardien. Je
CS Constantine
1-1
JSM Béjaïa
pense que le RCA va souffrir dans les prochains matchs de
l’arbitrage.»
La sanction infligée à
Maklouche par le staff
technique n’a pas dépassé
un match. L’attaquant du
MCEE s’est accroché avec
un de ses coéquipiers, ce
qui n’a pas été du goût de
son entraîneur. Cherif El
Ouazzani a décidé de ne
pas le convoquer contre
le CSC.
JS Saoura
0-1
ASO Chlef
MO Béjaïa
1-0
MC
Alger
Classement
Agbo : «Vers une trêve hivernale tranquille»
Agbo était satisfait du résultat de son équipe. L’entraîneur du MCEE envisage une
trêve plutôt tranquille pour son équipe. Il est vrai que nous ne sommes qu’à une enca-
blure de la fin de la phase aller : «Notre victoire ne souffre d’aucune contestation. Nous
étions présents sur le double plan physique et tactique. Cette victoire est importante parce
qu’elle va nous montrer la voie vers une fin de la phase aller qui nous encouragera à ga-
gner d’autres points, pour passer une trêve hivernale tranquille.»
Les fans
d’Ezzarga
en force
Zedam
absent contre
1 er but de Rait
en championnat
l’USMA
Zedam sera privé de match contre
Premier but de Rait en
championnat. Malheu-
reusement, il n’a pas été
suffisant. Son équipe n’a
pas réussi à revenir de
son déplacement avec un
bon résultat.
Une banderole
pour s’excuser
auprès de
Ousserrir
l’USMA, la semaine prochaine. Le dé-
fenseur du RCA a écopé d’un carton
jaune, le 4 e . Il devra purger un match de
suspension. Zedam était en colère contre
Hellalchi à la fin du match. «J’ai écopé
d’un carton injuste. En plus, l’arbitre a
sifflé un penalty imaginaire»
Un groupe de sup-
porters a tenu à ac-
crocher une
banderole pour pré-
senter ses excuses au
Les supporters du RCA se
sont déplacés en force
pour soutenir leur équipe
qui a le vent en poupe et
qui réalise une phase aller
honorable. Certains sup-
porters se sont déplacés la
veille du match. Ils ont
passé la nuit à El Eulma.
confiait le joueur.
Une pluie battante
en première période
du gardien, Ousserir. Ce
dernier a été insulté par
une partie du public lors du
match contre le MCO.
Le match
s’est joué sous
une température
proche du 0°C
Prochaine journée
CR Belouizdad
CRB Aïn Fekroun
Une pluie battante s’est
abattue sur la pelouse
du stade Messaoud
Zeggar. Il faut re-
Hemami
était dans la
tribune
Les U21 du RCA ont
gagné par 2 à 0
connaître qu’avec le
froid, les condi-
tions de jeu
n’étaient pas réunies
pour assister à un
match de football.
Malgré la blessure et le froid,
Hemami a tenu à assister à la ren-
contre. Le capitaine d’équipe était
dans la tribune. C’est Gharbi
qui a pris la place de He-
mami hier.
Ce sont les Espoirs de l’Arba qui
ont pris les points du match. Le
RCA a gagné sur le score de
deux buts à zéro. Les buts ont
été marqués par Madaoui et
Medjabni. C’est la 3 e victoire
Le match s’est joué sous
une température proche
du zéro degré Celsius. Un
froid glacial que seule la
région des hauts plateaux
connait. C’est sans doute
la raison qui a poussé une
partie des fans du Babiya
à rester au chaud à la
maison.
CABB Arréridj
JS Kabylie
MC Alger
USM El Harrach
MO Béjaïa
JS Saoura
ES Sétif
MC
El Eulma
ASO Chlef
CS Constantine
RC Arba
USM Alger
JSM Béjaïa
MC
Oran
consécutive des jeunes du RCA.
N° 2474 16 Dimanche 24 novembre 2013 Plus rien n’arrête Ferhat ! Auteur du seul
N° 2474
16
Dimanche 24 novembre 2013
Plus rien n’arrête Ferhat !
Auteur du seul but de son équipe à Oran face au MCO, Zinedine Ferhat n’a pas
marqué contre le CRB, mais il a été l’un des meilleurs joueurs de son équipe sur le
terrain. Le jeune ailier des Rouge et Noir a été même époustouflant, malmenant à
chaque fois ses adversaires lors des duels qu’il a presque tous remportés. Vrai poison
pour les défenses adversaires, le n°47 de l’USMA a confirmé, une nouvelle fois, qu’il
est l’un des hommes en forme de l’USMA et que sa présence sur la pelouse ne fait
que faire du bien au club. Suivi par plusieurs clubs étrangers, une telle prestation ne
pourra que confirmer le talent et le potentiel du virevoltant attaquant usmiste.
Mazouzi gagne des points
Titularisé pour la première fois cette saison, Rafik Mazouzi n’a pas
tremblé. Le gardien de but des Rouge et Noir, bien qu’il ait souffert du
manque de compétition, a été auteur d’une belle prestation. Ayant déjà
accompli un match plein il y a une semaine à Sousse face à l’AS Marsa, le
dernier rempart de l’USMA a saisi une nouvelle fois sa chance ce week-
end et montré que l’USMA peut bel et bien compter sur lui. Ayant réussi
plusieurs arrêts décisifs, Mazouzi a prouvé qu’il n’est pas revenu au club
pour se contenter de lutter pour la deuxième place dans la hiérarchie et
que son souhait n’est autre que disputer le maximum de rencontres
possibles.
Avec un but et
une passe
décisive,
Lamouri Djediat
a été l’homme du
match, avant-
hier, face au
CRB. Sollicité à
sa sortie du
vestiaire, le
milieu offensif
des Rouge et
Noir est revenu
sur la soirée qu’il
venait de vivre
dans cet
entretien qu’il
nous a accordé.
Ecoutons-le.
Dziri
«Une victoire
Tout d’abord, quelle analyse faites-vous
à propos de ce derby ?
Nous étions dans l’obligation de rem-
porter ce match. Nous savions qu’une vic-
toire nous propulserait momentanément à
la première place, donc nous n’avions pas
besoin d’être motivés. Le bon début de
match prouve que nous étions tous
conscients de l’importance de cette ren-
contre. Nous avons pu prendre l’avantage
et c’est ce qui nous a mis dans la meilleure
situation possible. Quelques instants après
l’ouverture du score, nous avions fait le
break et c’est ce qui nous a facilité notre
tâche. Dans l’ensemble, ça a été une belle
confrontation. Nous avons mérité de ga-
gner, et c’est le plus important.
Ne pensez-vous pas que le score aurait
pu être plus lourd ?
Oui, je l’avoue. Mais il y a eu un petit re-
lâchement en seconde période. Comme je
viens de vous le dire, l’essentiel c’est que
nous ayons remporté cette rencontre.

bénéfique pour

la suite»

Billel Dziri, que nous avons croisé après la fin de la rencontre, nous a parlé de cette victoire.

«C’est une belle victoire

bénéfique pour la suite. C’est sûr qu’un tel succès ne fera que du bien aux joueurs. Nous sommes sur une série de trois vic- toires de suite. Gagner encore une fois à domi- cile et avec la manière ne fera qu’encourager les joueurs pour continuer à faire des efforts, afin de maintenir ce cap», a-t-il dit pour conclure.

www.lebuteur.com USMA Coup de colère
www.lebuteur.com
USMA
Coup de colère

Benaldjia dans de sales draps !

N’ ayant pas apprécié qu’il ne soit pas aligné face à son an- cienne équipe, Mehdi Benaldjia n’a pas pu cacher sa décep- tion, après la fin de la partie, allant même laisser éclater sa colère dans le vestiaire, après la fin du match contre le CRB vendredi soir. Une réaction qui n’a pas été du goût du pre-

mier responsable du staff technique. A ce sujet, nous avons appris qu’Hubert Velud compte rédiger un rapport qui sera transmis aux responsables dans les heures voire les jours à venir dans lequel il se pourrait qu’il fasse part de son souhait d’exclure Benaldjia du groupe. Le n°7 de l’USMA, dont le contrat court jusqu’en 2017, risque donc gros et peut vivre des moments difficiles lors des prochaines semaines.

«Je suis dégoûté !» Joint par nos soins, Mehdi Benaldjia n’a pas hésité à nous faire quelques ré- vélations. Pour commencer, il a parlé de la situation qu’il est en train de vivre en nous affirmant : «Trouvez-vous normal que je ne joue qu’une dizaine de mi- nutes depuis le début de la saison ? Je sais ce que je vaux. Je connais mon niveau et je suis sûr que je peux apporter un plus au club. Seulement jusque-là, je n’ai jamais eu ma chance. Si je suis revenu à l’USMA, c’est pour réaliser un meilleur parcours que celui de l’exercice précédent. Cette situation m’est difficile à vivre. Pire, je suis dégoûté et je songe à arrêter les entraînements, si on n’a pas besoin de mes services.»

«Si je ne suis pas libéré, je mettrai fin à ma carrière» Mehdi ne s’est pas arrêté là, en enchaînant : «Mon envie ? C’est de quitter le club. L’USMA, c’est chez moi. J’ai toujours entretenu de bons rapports avec tout le monde, c’est pour cette raison que j’espère qu’on me facilite la tâche pour partir cet hiver. Je veux me relancer. Je n’ai plus de temps à perdre sur le banc des rem- plaçants». Dans le cas où Haddad refuse de lui remettre sa lettre de libération, Benaldjia s’est dit prêt à suspendre sa carrière «Que voulez-vous que je fasse ? Je serai contraint de mettre fin à ma carrière.»

Il ne s’est pas présenté à l’entraînement d’hier Au lendemain du derby disputé face au CRB, les joueurs de l’USMA se sont présentés à Bologhine. Si les éléments alignés se sont contentés d’un décras- sage, les autres ont disputé un match contre les U21. Benaldjia, lui, a mis ses menaces à exécution, puisqu’il a brillé par son absence.

Bouali le veut au Mouloudia Fraîchement nommé entraîneur du MCA, Fouad Bouali serait intéressé de récupérer Mehdi Benaldjia. Il faut souligner que la relation entre les deux hommes ne pourra que renforcer cette hypothèse, puisque c’est grâce au suc- cesseur de Geiger que l’attaquant usmiste a réalisé un excellent parcours sous les couleurs du CRB. Ayant toujours été reconnaissant envers lui, Benaldjia a toujours fait part d’une grande admiration pour Bouali et c’est ce qui ne devra que faciliter la tâche pour les Mouloudéens, dans le cas où ils voudraient récu- pérer Mehdi qui avait quitté le club, alors qu’il était toujours en cadet. Adel C.

contres que j’ai dispu- tées, je n’ai pas évolué à mon vrai poste et c’est pour ça que je n’étais pas aussi performant

Djediat «Nous ne sommes pas des joueurs à problèmes»

Vous avez été auteur d’un but et à l’ori- gine du second. Quel est le secret de ce retour en force ? Je vous assure, il n’y a aucun secret. C’est juste le fruit des efforts que j’ai fournis ces derniers jours. J’ai été blessé par rapport à quelques propos tenus envers ma personne notamment dans les journaux. On a voulu