Vous êtes sur la page 1sur 50

ÉLECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014

POuR
AVEC

UN AuTRE AVENIR

NICE
Patrick
Liste de rassemblement de la Gauche et des Écologistes

ALLEMAND
Mes 50 engagements pour Nice

nice2014.fr

« Je veux être le Maire de tous les Niçois. »
Madame, Monsieur, de Patrick Mottard en passant par le MRC et la société civile avec lesquels, je vous propose aujourd’hui un projet très ambitieux mais réaliste. Je veux faire de Nice une ville juste et solidaire où il sera possible de se loger décemment et d’offrir à nos enfants l’égalité des chances à l’école quel que soit son quartier ou son origine sociale. Je veux faire de Nice une ville créative et stimulante et la doter d’une nouvelle stratégie économique. Elle sera axée sur la transition énergétique, avec le plan solaire Nice 2020, sur « la Silver Economie » (économie au service des personnes âgées), sur une politique globale de tourisme et sur un grand projet culturel créateur d’emplois : le Paillon des Arts et de la Culture qui redonnera à Nice un rayonnement mondial. Notre projet doit aussi être celui de la complémentarité entre Sophia antipolis et Nikaiapolis, c’est le nouveau nom dont je souhaite doter l’OIN de la Plaine du Var. Elles deviendront les deux atouts d’un même ensemble. Je veux faire de Nice une ville durable et conviviale avec comme priorité numéro 1 du mandat : construire la ligne 2 du tram Est-Ouest en surface en renonçant à cette folie du souterrain, mais aussi faire de l’ancien stade du Ray une Plaine familiale qui sera le Vaugrenier du cœur de la Ville. Enfin, je veux faire de Nice, une ville rassemblée et citoyenne où chacun d’entre vous trouvera des espaces d’expressions et d’actions démocratiques et où le mieux vivre ensemble primera sur les exclusions et les stigmatisations. Cet « autre avenir pour Nice » sera ancré dans les valeurs républicaines et ne sera pas partisan. Les 23 et 30 mars, ce n’est pas pour une étiquette que vous voterez, mais pour un maire, une équipe, un projet où chacun d’entre nous trouvera sa place qu’il soit jeune ou senior, actif ou pas. Ensemble nous allons construire « Un Autre Avenir pour Nice ». Considérée à juste titre comme l’une des plus belles villes du monde, Nice n’en connaît pas moins depuis 20 ans un déclin spectaculaire qui s’est accéléré sous le mandat du maire sortant. Derrière la façade touristique et la communication du maire toujours plus soignées, la réalité est en effet celle d’une situation très dégradée : un coût du logement et des impôts locaux dissuasifs même pour les classes moyennes, une stagnation économique qui pénalise l’emploi et fait fuir notre jeunesse, une insécurité qui augmente et un endettement colossal. Voilà le véritable bilan du « Père de la dette ». Parce que j’aime ma ville, je ne peux me résoudre à la laisser en de si mauvaises mains. Ce constat d’échec devrait suffire à vous convaincre de l’impérieuse nécessité d’une alternance. C’est pour cette raison que j’ai rassemblé autour de moi des compétences, d’Europe Ecologie les Verts au groupe

UN AuTRE AVENIR POuR NICE

AVEC

Patrick AllEmANd

Sommaire :
Fiscalité et utilisation des fonds publics ................................................................................................. 4 Éducation et petite enfance ......................................................................................................................... 5 Jeunesse et vie universitaire ....................................................................................................................... 7 Seniors et santé ................................................................................................................................................ 9 Sécurité ............................................................................................................................................................. 10 Logement ......................................................................................................................................................... 14 Economie, emploi, tourisme ..................................................................................................................... 18 Transports ....................................................................................................................................................... 24 Environnement et qualité de vie ............................................................................................................ 28 Culture et rayonnement culturel ............................................................................................................ 35 Vivre ensemble et démocratie locale .................................................................................................... 38 Index thématique .......................................................................................................................................... 43

Fiscalité et utilisation des fonds publics 01
Redonner du pouvoir d'achat à 25000 foyers : un abattement sur la taxe d’habitation
Nous souhaitons redonner du pouvoir d'achat aux familles modestes, avec une baisse de la taxe d’habitation. A Nice, alors que la taxe d’habitation est la plus lourde de France et que les familles pauvres ont des revenus plus faibles qu'ailleurs, l'abattement pour « personnes de condition modeste » n'est pas appliqué. C'est révélateur de l'injustice du Maire sortant. Nous appliquerons cet abattement qui permettra de diminuer de 15% la taxe d'habitation de près de 25.000 familles niçoises. Ainsi, entre 1,5 et 2 millions d'euros de pouvoir d'achat seront redistribués aux ménages les plus modestes et donc réinjectés dans l'économie niçoise. Parce qu'elle redonne directement du pouvoir d'achat aux plus modestes, parce qu'elle rétablit la progressivité des impôts locaux et la justice sociale, nous ferons voter cette mesure dès le budget 2015.

02

Mettre fin au clientélisme et faire toute la transparence sur les subventions aux associations
Organiser une « journée des associations » est une bonne initiative qui permet de présenter l’offre associative. Mais ensuite, il faut la faire vivre.  Nous attribuerons les subventions aux associations en toute transparence. Cela se fera en fonction de procédures respectueuses du monde associatif et de critères d’évaluation clairs tels que l’organisation des manifestations, les publications, le nombre d’adhérents, l’impact sur la vie municipale, les objectifs, etc. C’est là une clef pour mettre fin au clientélisme et redonner une indépendance totale aux dirigeants associatifs vis-à-vis de la municipalité.  Nous mettrons à disposition des associations davantage de lieux de réunion en utilisant les bâtiments communaux après leurs actuelles heures de fermetures : mairies annexes, salles polyvalentes des écoles après la fin des activités scolaires et jusqu’à 21h, afin de permettre au bénévolat de s’épanouir et de se développer. Nous ferons des associations les partenaires d’une citoyenneté nouvelle dans la ville.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 4 / 43

03

Baisser les frais personnels du maire et les dépenses de communication et de réception.
La gestion du maire sortant, c’est près de 20 millions d’euros en frais de protocole entre 2008 et 2012 ! Parce que loger dans un luxueux hôtel parisien au frais du contribuable niçois est inacceptable ; parce qu’un maire proche de ses administrés ne sort pas en permanence avec ses gardes du corps ; parce que la multiplication des véhicules de fonction, à Nice comme à Paris, représente une dépense superflue ; parce qu’une augmentation de 27% des frais de missions à l’extérieur est injustifiée ; parce qu’organiser des banquets pour ses amis à l’Opéra c’est rabaisser la fonction de Maire ; parce les inaugurations de la première à la dernière pierre et à la veille des élections doivent cesser ; nous diminuerons drastiquement les frais personnels du maire, les dépenses de communication et de réception.  Nous baisserons les dépenses de communication et de réception de 50%. Dans un contexte financier tendu et conscients du poids de la dette, nous mettrons en œuvre une gestion rigoureuse des fonds publics.

Éducation et petite enfance 04 Combattre les inégalités dès la petite enfance
Nous développerons la prise en charge des enfants issus de familles modestes. Les études montrent que les inégalités sociales se développent et se creusent dès la petite enfance. Les enfants des milieux défavorisés sont sous-représentés dans les crèches. 20% des enfants appartiennent à des familles vivant en dessous du seuil de pauvreté et seulement 8% d’entre eux sont accueillis dans les crèches. La préscolarisation dès deux ans constitue également un levier important pour lutter contre les inégalités sociales. Afin de les atténuer, nous prévoyons deux mesures :  Le développement de la préscolarisation dès deux ans, en premier lieu dans les Zones d’Education Prioritaires,  La mise en place d'un quota de places « sociales » dans toutes les crèches de la Ville. Nous ferons de Nice une Ville de référence en matière de lutte contre les inégalités dès la petite enfance.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 5 / 43

05 Bâtir l’école de demain
 Nous rétablirons l’égalité des chances à et par l’école. Les conditions de la réussite éducative pour tous passent avant tout par de bonnes conditions matérielles d’apprentissage. Les établissements scolaires annoncés comme une priorité du mandat du maire sortant ne l’ont pas été. Pourtant les besoins avaient été estimés à 150 millions d’euros.  Nous ferons réaliser, dès notre élection, un audit de l’état des écoles primaires à Nice et, en fonction des situations d’urgence, les travaux nécessaires seront effectués. Nous ferons voter un véritable « Plan Prévisionnel d’Investissement des Etablissements Scolaires » qui donnera une lisibilité à notre action durant toute la durée du mandat.  Nice accuse un retard très important en matière d'équipements numériques. Nous quadruplerons le budget des Nouvelles Technologies et de l’apprentissage numérique avec des équipements de pointe. Notre objectif est clair : 1 tableau blanc interactif par classe et 1 unité numérique mobile (comportant un ordinateur portable par élève) pour 4 à 5 classes.

 Les écoles niçoises présentent également un retard coupable en matière d’accessibilité pour les enfants en situation de handicap. Nous favoriserons leur scolarisation en milieu ordinaire en lançant un vaste plan d’adaptation afin de rendre un maximum d’écoles adaptées au handicap.  Elaboration d'un véritable Projet Educatif Global qui concernera les jeunes de 0 à 18 ans et fixera les grands axes de notre politique éducative en collaboration avec les différents acteurs de l’éducation (équipes pédagogiques, parents d’élèves, équipes municipales, associations, centre sociaux, maisons de jeunes, missions locales, etc.). Nous ferons de l’égalité des chances à Nice la condition même de la réussite de notre mandat.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 6 / 43

06

Faire le choix de la gratuité des activités périscolaires grâce à la réforme des rythmes éducatifs
Quel que soit le Maire élu le 30 mars, la réforme des rythmes éducatifs sera appliquée à Nice comme ailleurs, parce que c’est la loi. Dès notre élection, nous engagerons une concertation avec l’ensemble des acteurs de la vie éducative (parents d’élèves, équipes pédagogiques, équipes municipales et associations) de façon transparente et claire.  Nous donnerons un accès gratuit à des activités périscolaires de qualité, dès la rentrée 2015, à tous les élèves. Pour tous les enfants, la journée de cours sera raccourcie de 45mn. Ceux qui resteront à l’école bénéficieront gratuitement, durant ces 45mn, d’activités sportives ou culturelles de qualité.  Nous créerons un comité qui assurera le suivi et procédera aux ajustements nécessaires. Ensemble, nous ferons de cette réforme un atout majeur pour lutter contre les inégalités sociales et pour le bien-être de nos enfants.

Jeunesse et vie universitaire 07
Intégrer davantage l’Université et l’innovation dans la stratégie économique de la Ville.
 L’Université de Nice est une des rares universités françaises pluridisciplinaires et offrant des opportunités dans le domaine de la créativité (Section Art Communication langage, musicologie, danse, informatique, jeux vidéo etc.). Nous travaillerons ensemble pour attirer les étudiants et professeurs étrangers en mettant en place une véritable politique d’accueil, notamment pour le logement.  Nous repenserons notre politique de jumelage avec les villes étrangères en sortant de l’organisation de banquets pour entrer dans de la coopération décentralisée, en mettant notamment l’accent sur la jeunesse, la connaissance et l’Université. La Ville de Nice doit intégrer le fait que l’Université est un véritable partenaire de son développement économique et de son rayonnement.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 7 / 43

 Nous impulserons une véritable politique de marque pour Nice (Marketing du territoire) pour promouvoir et valoriser son image, celle de ses entreprises, PME, universités, laboratoires de recherche. Aujourd’hui la multiplicité des acteurs et des initiatives rend l’image de la ville trop floue.  Nous créerons un « Fablab » (laboratoire de fabrication), à proximité d’une pépinière d’entreprises ou d’un incubateur. Il s’agira d’un lieu ouvert au public où seront mises à disposition notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d'objets. Nous modifierons le rapport entre Nice et son université parce qu’elle est une arme pour la recherche et le développement économique de la Ville.

08 Créer une école d’architecture et de design
Nous voulons développer une vision nouvelle de l’urbanisme et de l’habitat à Nice : bâtiments communaux à énergie positive, éco-quartiers, Plan Solaire Nice 2020, etc. Mener à bien ce projet nécessite un secteur de la construction performant et des architectes compétents et rompus aux normes environnementales et à l’éco-conception. Malheureusement, la Ville ne dispose pas de lieu de formation suffisant dans ce domaine.  Nous créerons une Ecole d’architecture et de design spécialisée dans l’éco-habitat accompagnera ce projet et constituera une filière d’orientation porteuse, aux nombreux débouchés, pour les étudiants niçois. Cette initiative constituera un véritable atout pour une Nice ambitieuse, et permettra d’attirer de nouveaux profils.

09 Un pacte pour la jeunesse
Nous ferons de la jeunesse une priorité. Avec ses facultés excentrées, ses bibliothèques aux horaires inadaptés, et son absence cruelle de politique volontariste pour la jeunesse, la Ville de Nice ne donne pas aux jeunes la place qui leur revient. Malgré son formidable potentiel, Nice n'est pas considérée comme une ville étudiante attractive en raison de la cherté de la vie et en particulier du logement. Pus qu’ailleurs, les jeunes rencontrent ici des difficultés à trouver un premier emploi, surtout pour les non qualifiés.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 8 / 43

Nous devons impérativement créer des conditions de vie plus favorables à la jeunesse. Nous lancerons un « Pacte pour la jeunesse à Nice » comprenant plusieurs mesures significatives, notamment :  La gratuité totale des transports publics pour les moins de 18 ans,  La construction de 1.500 nouveaux logements étudiants,  La mise en fonction d’une caution municipale pour faciliter le logement des étudiants et des jeunes travailleurs,  La création de 150 emplois d’avenir à la Ville de Nice. Nous ne voulons plus que les jeunes niçois aient l’impression que leur avenir est ailleurs. Nous voulons bâtir, avec eux et pour eux, leur avenir à Nice.

Seniors et santé 10 Lutter contre la précarisation des Seniors
Nous assistons à une précarisation inquiétante des seniors à Nice dont l’isolement et le renoncement aux soins sont les deux symptômes les plus visibles.  La population niçoise est plus âgée que la moyenne nationale. L’isolement de nos seniors est inquiétant : 51 % des niçois de plus de 80 ans vivent seuls. Afin d’endiguer ce phénomène, nous développerons un réseau d’équipes de « voisins solidaires » bénévoles. Ce dispositif permettra de créer un véritable lien social en direction des personnes âgées.  Trop souvent, la dépendance liée à l’âge s’accompagne de difficultés financières et morales pour la personne elle-même, mais aussi pour sa famille. La question du « placement » de nos aînés devient alors un dilemme pour leurs proches et une charge financière importante. Par le développement de la filière de la « silver économie », nous attirerons les investisseurs du secteur de l’hébergement aux personnes âgées pour créer 1150 lits d’EHPAD dont 200 lits spécialisés pour les malades d’Alzheimer. 30% de la totalité de ces lits seront à prix publics, conventionnés par le Conseil Général. Cela représentera un doublement de la capacité d’hébergement sur Nice pour les personnes à revenus modestes. Il faut en finir avec la relégation des bénéficiaires de l’aide sociale dans les EHPAD du Haut-Pays qui pénalise les familles. La mixité sociale doit se concevoir jusqu’à la fin de vie. Nous ferons de notre devoir de solidarité envers les seniors et leurs familles une grande cause municipale.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 9 / 43

11 Territorialiser l’offre de santé
Depuis 2009, les municipalités ont la possibilité d’intervenir de façon déterminante dans le domaine de la santé grâce aux « contrats locaux de santé » désormais possibles entre les Agences Régionales de Santé et les collectivités territoriales dans le cadre des « ateliers santé ville ». Leur objectif est la réduction des inégalités d’accès aux soins dans les territoires via une politique locale adaptée. Si le cadre légal est posé, c’est le volontarisme politique qui fait défaut à Nice.  Nous mettrons en place un réseau de soins nutrition-obésité. Il aura pour objectif la prise en charge globale et coordonnée des patients souffrant de pathologies liées à des problèmes nutritionnels, en particulier d’obésité.  Nous construirons des Maisons de santé municipales pluridisciplinaires, là où l’offre de soins est déficiente. Nous ferons ainsi de Nice une ville plus solidaire en garantissant l’accès aux soins pour tous. Ces centres recevront le public sur de larges amplitudes horaires. Ils assureront un accueil et des actions de prévention, ainsi que des soins de proximité qui permettront notamment de désengorger les urgences. Nous ferons de l’adaptation de l’offre de soins aux besoins des populations et des territoires la règle de notre action en ce domaine.

Sécurité 12 La sécurité 24h/24h
La Ville de Nice est dotée de la plus importante police municipale de France. Elle est également pourvue du plus grand nombre de caméras de vidéo-protection par habitant. Ce n’est pourtant pas elle qui détient les meilleurs résultats en matière de sécurité. Il ne s’agit donc pas d’une question de moyens, mais de méthode. 60 % des délits sont commis entre 22h et 6h du matin. Or, la nuit, seuls 22 à 30 policiers municipaux sont en service, soit 1 pour 30 000 habitants, alors qu’ils sont 250 agents le jour, soit 1 pour 1 500 habitants. Le constat est simple : nos forces de police municipale sont mal utilisées.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 10 / 43

 Nous renforcerons les effectifs de la police municipale la nuit et les allègerons le jour, en étroite collaboration avec la police nationale.  Nous agirons, en complément de la police nationale, pour développer la police de proximité dans le souci constant de l’équité territoriale.  Nous créerons 30 nouveaux emplois au centre de supervision afin de mieux exploiter le potentiel de la vidéo-protection. Nous ferons de la sécurité des Niçois, à toute heure et en tout lieu, un impératif.

13 Augmenter le nombre d’éducateurs de rue
La prévention relève de la compétence du Maire. Elle constitue un levier déterminant pour intervenir en amont et éviter que les actes délictueux ne soient commis. Elle est actuellement très largement insuffisante à Nice.  Nous augmenterons sensiblement, en proposant un partenariat financier au Conseil Général, le nombre d’éducateurs de rue en veillant à ce que tous les quartiers qui en ont besoin en soient dotés. Nous redonnerons à la prévention les moyens d’être efficace.

14

Lutter contre la drogue chez les adolescents : un enjeu de santé et de sécurité
La baisse de la petite délinquance à Nice et la lutte contre les trafics passeront par une diminution de la consommation de drogue chez les jeunes. En effet, la plupart des enquêtes établissent une corrélation forte entre consommation de stupéfiants et actes de délinquances. Selon une étude réalisée par le Ministère de la Justice, 60% des jeunes de 14 à 21 ans pris en charge suite à des délits sont des consommateurs de cannabis.  Nous lancerons dans les établissements scolaires un grand plan de prévention contre l’usage des stupéfiants : o Des événements de sensibilisation à destination des élèves seront organisés par des équipes pluridisciplinaires (éducation, santé, justice, police municipale). o Nous proposerons au Conseil Régional (pour les Lycées) et au Conseil Général (pour les Collèges) un partenariat afin de développer des réunions d’information sur la prévention des addictions à l’attention des parents d‘élèves.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 11 / 43

o La police municipale sera présente aux sorties des collèges et des lycées pour faire cesser les deals dans le périmètre immédiat des établissements. En concentrant nos efforts sur la lutte contre la consommation de drogue et d’alcool, non seulement nous protégerons les jeunes et leurs familles, mais nous rendrons dans le même temps notre ville plus sûre.

15 Plan pour 2 000 commerces en « sécurité + »
Le petit commerce est devenu une proie trop vulnérable pour les délinquants. Loin de l’exploitation politicienne populiste de dramatiques faits divers, nous devons apporter des réponses concrètes à ce problème.  Nous proposerons le plan "2.000 commerces en sécurité +" sur la durée du mandat. Il s'agira d'une aide sous forme de subvention d'un montant allant jusqu'à 50 % de la dépense effectuée par le commerçant pour sa sécurité (alarme, vidéo protection, etc.) dans la limite d'un montant de 3.000 € pour 6.000 € d'investissement. Nous consacrerons, sur la durée du mandat, 6 millions d'euros à cette mesure, soit 1,2 million d'euros dès le budget 2015, l'équivalent d'un équipement pour 400 commerces par an. En sécurisant les commerces de proximité nous renforcerons la tranquillité publique et favoriserons le développement économique.

16 Objectif : impunité zéro
Il est primordial d’intervenir dès le premier acte délictueux afin de lutter efficacement contre la récidive. Or de nombreux primo-délinquants ne sont pas condamnés parce que leurs délits ne relèvent pas de l’incarcération et qu’il n’existe pas d’autres possibilités matérielles d’application des peines. Le Maire peut décider de mettre à disposition de la Justice des dispositifs permettant l’application des peines afin que plus aucun délit ne reste sans réponse.  Un dispositif adapté pour les jeunes de 13 à 18 ans :

Nous renforcerons le partenariat avec la Justice pour la mise en œuvre de deux mesures qui contribueront à l'impunité zéro pour les mineurs de 13 à 18 ans et permettront de rompre la spirale de la délinquance juvénile et de sa récidive.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 12 / 43

o La réparation pénale : La majorité des jeunes inscrits dans ce dispositif ne récidivent pas. Alors qu’en France près 30 000 mineurs font chaque année l’objet d’une mesure de réparation pénale, la Ville de Nice, en 2012, n’a accueilli qu’un seul mineur ! Autant dire que le Maire sortant n’a quasiment rien fait pour permettre la mise en œuvre de cette mesure dont l'efficacité a pourtant été démontrée. o Les stages de citoyenneté : Il s'agit là non pas d'une sanction éducative, mais d'une sanction pénale. Toutes les grandes villes de France ont développé des stages de citoyenneté adaptés aux mineurs, en partenariat avec des associations spécialisées et la Protection judiciaire de la Jeunesse. Seuls 15 mineurs en bénéficient chaque année à Nice. Nous développerons le nombre de sessions de façon à ce que les juges des mineurs soient en mesure de proposer cette sanction à chaque fois qu'ils l'estiment nécessaire.

Un important volume d’heures de Travaux d’Intérêt Général pour les plus de 16 ans.

Créé en 1983 par Robert Badinter, le dispositif des Travaux d’Intérêt Général (T.I.G.) a fait ses preuves. Il sanctionne les délinquants tout en leur offrant des possibilités de réinsertion sociale. Les TIG réduisent fortement la récidive et, en outre, ont une utilité sociale. La Ville de Nice et la Métropole ont signé un partenariat avec le Ministère de la Justice pour que soient mis en œuvre des T.I.G. Mais très peu de places sont disponibles. En ne faisant pas de ces Travaux d’Intérêt Général une priorité, le Maire de Nice n’a pas pris ses responsabilités. Les juges d'application des peines et les juges des mineurs du Tribunal de Nice auront à leur disposition un important quota d'heures dans les domaines suivants : o Travaux d’amélioration de l’environnement et développement durable (entretien des espaces verts ou des plages, débroussaillage, entretien des trottoirs). o Travaux de manutention (peinture, maçonnerie). o Travaux de rénovation du patrimoine (nettoyage de graffitis, réparation des dégâts divers). o Actions s’inscrivant dans le cadre de la solidarité (tri de vêtements, etc.). En ignorant délibérément le potentiel de toutes ces mesures, le Maire sortant a indirectement entretenu l’impunité des primo-délinquants. Nous créerons les conditions de l’impunité zéro.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 13 / 43

17 Le soutien aux victimes
Les victimes de vols avec violences et de cambriolages subissent un véritable traumatisme psychologique. Elles demeurent souvent perturbées, apeurées, poussées à l’isolement. C’est la « double peine » des victimes.  Nous renforcerons la cellule municipale d’accompagnement des victimes qui les conseillera et les orientera, le cas échéant, vers les différents services sociaux ou associatifs à même de leur apporter l’aide la mieux adaptée. Nous mettrons en œuvre les moyens nécessaires pour que les victimes ne soient plus laissées pour compte à Nice.

Logement 18 Augmenter massivement l’offre de logements sociaux
S’il y a bien un domaine où le Maire sortant communique beaucoup mais produit peu, c’est le logement social : le taux de logements sociaux de la ville n’a progressé que de 0,79 % durant son mandat ! Le seuil de mixité est actuellement fixé à 2000 m² de surface habitable ou 2500 m² selon les zones, avec 30% de logements sociaux. Toutes les constructions neuves en dessous de ce seuil n’ont aucune obligation de construire une partie de logements sociaux.  Nous développerons – et ce sera l’une des mesures phares de notre projet – la mixité sociale en imposant un minimum de 25 % de logements sociaux dans toutes les constructions neuves de plus 800 m². Cette mesure est déjà appliquée à Bordeaux et Lille (seuil à 1000 m²) et Paris (seuil à 800 m²), ce qui démontre sa faisabilité et la capacité des opérateurs à la mettre en œuvre. Elle constitue un levier essentiel pour imposer une réelle mixité sociale dans tous les quartiers de la Ville. Ce dispositif contribuera à atteindre notre objectif de 1000 logements sociaux créés par an.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 14 / 43

19

Faire toute la transparence sur l’attribution des logements sociaux
La Mission Interministérielle d’Inspection du Logement Social (MIILOS) a constaté que le système d’attribution des logements sociaux mis en place par Côte d’Azur Habitat était « discrétionnaire ».  Nous ferons le choix de la transparence et de l’équité en instaurant un système d’évaluation attribuant les logements selon des critères sociaux objectifs. Ce dispositif permettra de mettre fin à l’opacité régnant actuellement. Parallèlement, et pour la plus grande compréhension des niçois, nous nous engageons à faire toute la transparence sur le nombre total de logements sociaux attribués, vacants, financés et livrés chaque année.

20

Un contrat pour le mieux vivre ensemble dans le logement social
A Nice, le logement social est victime de deux maux : l’insuffisance de tels logements d'une part et leur mauvaise gestion d'autre part. Les demandeurs attendent trop longtemps avant d'avoir une réponse, très souvent négative. Les locataires souffrent des mauvaises relations avec le principal bailleur social (Côte d'Azur Habitat) : immeubles mal entretenus, ascenseurs en panne, systèmes de chauffage et d'eau chaude défectueux et coûteux. Du coup, le logement social est tout à la fois mal vécu par ses bénéficiaires et mal perçu par les autres habitants.  Nous proposons un contrat pour mieux vivre ensemble dans le logement social, qui s'appliquera à Côte d'Azur Habitat et sera négocié avec les autres bailleurs.

Il répondra à toutes les questions qui concernent les attributions, la mobilité, l’entretien, les travaux, la qualité des services, la lutte contre l’insécurité et l’accessibilité. (Voir Annexe 1).

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 15 / 43

21 Agir pour le logement privé abordable
Nice a été livrée à la spéculation immobilière et les classes moyennes n’ont plus les moyens de se loger convenablement.  Nous créerons une Agence Locative Municipale spécialisée dans la lutte contre la vacance des logements. Elle s’appuiera sur l’instauration d'une taxation spécifique des logements inoccupés pendant plus de deux ans et accompagnera les propriétaires dans la remise de leur logement sur le marché locatif. Nous intensifierons la production de logements neufs à coût maîtrisé (moins de 3 600 €/m2). Nous proposerons aux promoteurs des terrains dans des conditions intéressantes à la condition qu'ils offrent une palette de prix beaucoup plus diversifiée et en adéquation avec les revenus des Niçois.

 Nous renforcerons le partenariat avec l'Etablissement Public Foncier Régional afin de produire du foncier à prix abordable, notamment sur les terrains de l’Opération d’Intérêt National de la Plaine du Var.  Nous négocierons avec les promoteurs la possibilité de réduire les obligations en matière de construction de parkings afin qu’ils construisent des logements abordables sur des terrains privés. Les documents d'urbanisme seront revus en ce sens. Dans tous les cas, les acquéreurs de ces logements seront contraints par des clauses antispéculatives. Les appartements ne pourront être revendus librement pendant un délai de 7 ans. Nous ferons du logement pour tous un engagement fort de notre mandat.

22 Des éco-quartiers dans la Plaine du Var
Nous bénéficions d’une opportunité rare : nous avons la possibilité de concevoir un habitat nouveau dans la plaine du Var. Nous voulons concilier tout à la fois l’impérative nécessité de construire des logements neufs, une qualité de vie élevée pour les habitants et la préservation de notre environnement. Les éco-quartiers répondent à ces exigences croisées.  Urbaniser sans bétonner : nous doterons l'Opération d’Intérêt National de la Plaine du Var d'un véritable schéma d'aménagement. Actuellement, nous ne disposons pas, sur ce périmètre, d’un plan d'aménagement général. Laisser construire de façon anarchique reviendrait à condamner cet espace et cette formidable chance de concevoir un habitat durable pour les Niçois.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 16 / 43

Nous créerons des éco-quartiers dans la Plaine du Var. Un éco-quartier est un projet d’aménagement urbain qui respecte les principes du développement durable tout en s’adaptant aux caractéristiques et aux exigences de son territoire et de ses habitants. Un éco-quartier, c’est : o Un ensemble conçu à la fois en mixité sociale et en mixité fonctionnelle (locaux d'habitation, de services à la personne, professionnels). o La promotion d’une gestion sobre des ressources et le recours massif aux énergies renouvelables afin de tendre vers une autonomie énergétique. o Des espaces verts - loisirs et jardins privés - intégrés au bâti. o La mise à disposition, dès le stade de la conception du quartier, d’outils de concertation nécessaires pour que soit respectée la vision de tous les acteurs de l’aménagement et celle des habitants.

Nous ferons des éco-quartiers dans la Plaine du Var, intégrés au sein d’un schéma d’aménagement cohérent et ambitieux.

23 Le logement au cœur de la transition énergétique
 De nombreux petits propriétaires souhaitent réaliser des travaux afin de rendre leur logement moins énergivore ou installer des panneaux solaires. Ils sont alors confrontés à un véritable parcours administratif et commercial du combattant. Nous créerons un « guichet unique du logement durable » permettant d’orienter et d’accompagner les particuliers dans leurs démarches et équipements. Nous mobiliserons également les syndics et nous aiderons les copropriétaires pour promouvoir l’installation de capteurs thermiques solaires (eau chaude, sanitaire et appoint au chauffage central) et pour mener les études énergétiques nécessaires.  Nous favoriserons les réalisations exemplaires dans le domaine de l'éco-conception et d'éco-réalisation (maison passive, matériaux non polluants...). Nous encouragerons et soutiendrons les projets innovants d’éco-habitat. Tant au niveau des éco-quartiers de la Plaine du Var qu’au niveau des projets immobiliers dans le reste de la ville, nous inciterons les promoteurs à généraliser le procédé des « toits blancs » permettant de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Nous ferons du logement l’un des leviers déterminants pour mener à bien la transition énergétique.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 17 / 43

Economie, emploi, tourisme 24 Redéfinir une stratégie touristique globale
L’activité touristique niçoise est essentiellement centrée sur le tourisme de loisirs. Nous veillerons à diversifier notre offre en développant le tourisme d’affaires et le tourisme culturel.  Le tourisme d’affaire :

Alors que le tourisme de congrès connaît une croissance importante en Europe et dans d’autres grandes villes touristiques, Nice ne profite pas de cet essor. Le Palais Acropolis est sur le déclin. Il a perdu des parts de marché. Classé 5ème Palais des Congrès d’Europe en 1990, il est désormais 63ème. Nice ne se donne pas les moyens suffisants d’attirer des manifestations importantes. o Nous redynamiserons cette activité essentielle à notre économie en organisant un plan

de relance du tourisme alliant le culturel et la promotion internationale. o Transféré sur une partie du site actuel du Marché d’Intérêt National, le Grand Palais

des expositions sera conforme aux exigences d’une infrastructure moderne, doté de la capacité d’accueillir des salons d’envergure mondiale, à proximité de l’aéroport et du futur pôle d’échanges multimodal. Nice doit être capable de rivaliser avec Barcelone, Londres, Paris ou Berlin.  Le tourisme culturel :

Les touristes et congressistes sont sensibles à l’environnement culturel de la Ville et à son offre de divertissements. Il s’agit d’un atout, et d’un critère de sélection important des destinations. Le « Paillon des Arts et de la Culture », sera le fer de lance du développement du tourisme culturel à Nice : o Nous demanderons à l’Office du Tourisme et aux professionnels du secteur d’élaborer

des offres tarifaires attractives et cohérentes sous forme de différents « packages » pouvant contenir le transport, l’hébergement, la restauration, les entrées dans les musées et expositions et les événements comme le Festival du Jazz ou le Carnaval dont les « off » seront développés.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 18 / 43

Le tourisme de loisirs

o Nous œuvrerons à la diversification de l’offre touristique de loisirs pour assurer sa pérennité. o Nous renforcerons l’attractivité de notre offre touristique en ciblant les classes moyennes des pays émergents (Brésil, Inde, Chine, Russie). o Nous développerons une offre touristique à destination spécifique des jeunes voyageurs. o Nous mettrons en avant une image de ville moderne en développant l’E-tourisme. Nous optimiserons l’offre touristique à Nice, en développant la complémentarité entre tourismes d’affaires, culturels et de loisirs.

25 Vivre la nuit à Nice
C’est parce que le maire sortant n’a pas voulu mettre les moyens nécessaires à l’encadrement d’une vie nocturne à Nice que celle-ci s’est peu à peu éteinte. Aucune grande ville ne peut se passer d’une vie nocturne riche et animée. Cela partic ipe à son attractivité générale, pour ses habitants, pour sa jeunesse et pour ses touristes (professionnels ou de loisirs). Ainsi, les besoins des congressistes ont évolué en matière de « off » des congrès. On ne peut prétendre redevenir une ville leader en organisation de congrès et le devenir pour les salons si on ne développe pas dans le même temps une vraie vie nocturne à Nice.  Nous assouplirons les conditions d’ouverture tardive des bars-restaurants et nous

prévoirons une ouverture nocturne de certains parcs pendant la période estivale. Nice ne sera plus considérée comme une « ville morte » après 22h.  Nous développerons les services de Noctambus afin notamment d’offrir aux personnes

ayant consommé de l’alcool une alternative à la mise en danger d’autrui.  Nous réunirons les plagistes pour concevoir avec eux une vie nocturne sur les plages

de la Baie des Anges.  Pour piloter la politique municipale en faveur d’une activité nocturne contrôlée, nous

nommerons un adjoint délégué à la vie nocturne. Enfin, si la nuit doit être vivante, elle ne doit l’être que dans le respect des riverains et des travailleurs. Nous serons particulièrement vigilants sur ce point. [voir « médiateur du bruit », engagement n°41 ; et « sécurité 24h/24 », engagement n°12]] Nous ferons de Nice une ville qui vit la nuit.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 19 / 43

26 Faire entrer Nice dans l’ère du numérique
 Nous généraliserons l’Open Data. L’échéance électorale de mars 2014 coïncidera avec l’ouverture des données publiques et nous ferons de Nice une ville exemplaire dans ce domaine. Nous l’avons évoqué lors de la présentation de notre « Pacte de gouvernance » [Voir Annexe 2], par souci de transparence. Mais c'est également un enjeu économique et un levier pour la ville intelligente de demain. En effet, nombre d’entreprises, d’étudiants, de chercheurs développent des idées ou des projets qui nécessitent l’utilisation de données. Ainsi l’Open Data est potentiellement génératrice d’emplois.  Nous développerons l’accès wifi sur toutes les grandes places et grands jardins de la ville 24/24h et 7/7 jours avec connexion limitée par plage de 30 minutes. Nous expérimenterons le wifi gratuit sur une plage dès l’été prochain.  Nous créerons à Nice des parcours numériques thématiques pour faire du tourisme autrement et retrouver l’information locale et interactive sur Smartphone à partir des QR code insérés sur différentes signalétiques (parcours du baroque, parcours de l’art déco, Paillon des Arts et de la Culture en plusieurs langues). Nous ferons entrer Nice dans l’ère du tourisme intelligent.  Nous entamerons les démarches pour obtenir de l’autorité de régulation des noms de domaine la création d’un domaine en « .nice ».  Nous mettrons en place, à partir de connexions Wi-Fi, un portail numérique d’informations et de réservations pour les événements et les besoins des touristes  Nous créerons un portail internet spécialement dédié aux personnes en situation de handicap et à leurs accompagnants. Ce portail : o Indiquera en temps réel les places de stationnements réservés disponibles o calculera le meilleur trajet pour se rendre à un lieu donné en signalant les arrêts de bus accessibles o permettra de réserver le service de transport à la demande dédié aux personnes à mobilité réduite « Mobil’Azur » o signalera à tout moment les spectacles et événements sportifs et culturels accessibles aux personnes en situation de handicap et les tarifications spécifiques o indiquera le lien vers l’ensemble des partenaires concernés, institutionnels (MDPH) comme associatifs. Nous ferons de Nice une ville de référence dans l’ère du numérique.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 20 / 43

27 Créer une filière de la « Silver économie »
Nous voulons faire de l’OIN « Nikaïapolis » un territoire d’innovation, d’expérimentation et d’industrialisation pour la Silver économie. Le secteur des séniors est investi par les plus grandes entreprises comme IBM. Google vient d’investir 54 milliards de dollars dans « Cailico » une Start Up de la Silver économie. Nous créerons les conditions pour que Google implante dans l’OIN un centre européen de recherche sur les maladies du vieillissement. Cela se fera à partir d’un plan en six points :  Nous construirons une stratégie pour attirer des entreprises du marché des produits et solutions technologiques centrés sur la personne : domotique, sécurisation des logements, télédiagnostics.  Nous dynamiserons l’écosystème de la Silver économie (les entreprises, les financeurs, le PRIDES Services à la personne, le pôle de compétitivité SCS) les acteurs du secteur médicosocial, les établissements d’hébergement.  Nous attirerons les investisseurs du secteur de l’hébergement aux personnes âgées pour créer 1150 lits d’EHPAD. Nous demanderons aux investisseurs de réserver 350 lits à prix publics, conventionnés par le Conseil Général, et 200 lits spécialisés pour les malades d’Alzheimer, dont 30% également conventionnés. Il faut en finir avec la relégation des bénéficiaires de l’aide sociale dans les EHPAD du Haut-Pays qui pénalise les familles. La mixité sociale doit se concevoir jusqu’à la fin de vie. En fonction des opportunités foncières ces EHPAD seront construits dans les quartiers et deviendront de véritables pôles d’organisation pour les actions de maintien à domicile.  Nous intégrerons Nikaïapolis dans le domaine d’activité stratégique de la Région consacré à la santé et au bien être par le biais de la Silver-économie et nous organiserons à terme dans le nouveau Palais des expositions un salon mondial de la Silver economie.  Nous attirerons des entreprises spécialisées de nouvelles pratiques concernant le coaching de réadaptation physique, le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes, la communication électronique entre les différents acteurs de l’hospitalisation, le suivi cardiaque à domicile, la télémédecine en EHPAD.  Nous renforcerons l’offre de formation pour les personnels aidants, les personnes âgées et les salariés des entreprises qui proposeront des solutions technologiques. L’offre de formation des soignants (faculté de médecine, école de maiotique, institut de formation aux soins infirmiers, école de kinésithérapie, etc.) sera un atout déterminant. Nous ferons de Nice une capitale européenne de la Silver économie.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 21 / 43

28 Développer l’Economie Sociale et Solidaire
Nous développerons de manière significative l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) qui constitue un secteur d’avenir. Les chiffres démontrent qu’il y a un important retard dans les Alpes-Maritimes et en particulier à Nice. Les emplois générés par l’E.S.S. sont des emplois non délocalisables et éthiques. Nous mettrons l’entreprenariat social au cœur de notre stratégie, notamment dans le cadre de la Silver économie.  Nous créerons un nouvel incubateur pour les entrepreneurs de l’Economie Sociale et Solidaire au sein duquel ils bénéficieront d’un double accompagnement : collectif et individuel assuré par un tuteur (entrepreneur ou cadre bénévole retraité).  Nous imposerons dans les marchés publics des clauses sociales et environnementales qui contribueront au développement de l’E.S.S. L’achat public doit être repensé au-delà de la satisfaction immédiate d’un besoin direct, afin de lui donner son plein effet levier en faveur de l’emploi. Nous donnerons à l’E.S.S. les moyens de son développement, porteurs d’emplois éthiques et non délocalisables.

29

Faire de « Nikaiapolis » un territoire exemplaire en matière de déplacements
L’OIN « Nikaiapolis » présente des atouts exceptionnels par sa situation géographique.  Nous allons construire la ligne 3 du tramway jusqu’à Saint Isidore pour créer la multimodalité avec les Chemins de fer de Provence. Cette ligne 3 desservira l’Allianz Riviera, la zone de Nice Meridia et celle des Iscles des Moulins. Elle structurera en matière de transports publics le sud de l’OIN.  La ligne 2 Est-Ouest que nous allons construire en surface desservira l’aéroport international, le CADAM, le Stade Charles Ehrmann, le Nikaia et les Moulins.  Des parkings relais seront construits au fur et à mesure de l’extension du tramway, avec des stations de vélos bleus et d’auto bleues prévues aux arrêts pour renforcer la multimodalité.  Le pôle multimodal Saint Augustin en cours de réalisation accueillera à l’horizon 2030 la Nouvelle Ligne Ferroviaire que les Niçois n’espéraient plus, refusée par le gouvernement Fillon. Elle a été enfin programmée et financée par Jean-Marc Ayrault à la suite du rapport de la commission « Mobilité 21 ».

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 22 / 43

Nous disposerons également, sur Nikaïapolis, de l’aéroport international, du pôle multimodal SNCF et de la bretelle de sortie de l’autoroute A8 qui feront de cette zone l’une des mieux desservies au monde sur un périmètre aussi restreint. Nous ferons de Nikaiapolis le territoire à la pointe des transports propres et de la multi modalité. Ce sera un formidable atout d’attractivité pour les investisseurs.

30 Ouvrir des perspectives pour l’emploi dans la construction
Nous engagerons un nombre important de chantiers publics majeurs : reconversion des sites composant le futur « Paillon des Arts et de la Culture », passage des bâtiments communaux en bâtiments à énergie positive, le Plan solaire « Nice 2020 », 1000 logements sociaux par an, la ligne 2 et 3 du tram et l’extension de la ligne 1. Le développement de ces infrastructures publiques nous permettra d’attirer des investissements privés afin de construire une capacité supplémentaire de 1200 chambres d’hôtels, de 1150 places d’EHPAD (dont 350 habilitées à l’aide sociale), un minimum de 6000 logements privés avec un objectif de 2000 en accession à la propriété à des prix abordables avec des clauses anti spéculatives.  Le projet « Un autre avenir pour Nice » offre un gisement de croissance à ce secteur d’activité pour les 12 prochaines années avec un saut qualitatif car nous inciterons les professionnels de la construction à une spécialisation dans le domaine de l’éco-habitat. Nous ferons des PME et TPE locales des figures de proue reconnues de cette spécialité. Ce seront des centaines d’emplois non délocalisables qui seront offerts à nos jeunes, formés aux techniques innovantes par nos lycées professionnels. Nous relancerons l’activité de la construction avec deux objectifs : la transition énergétique et les emplois durables. Le secteur de la construction sera au cœur de notre stratégie de développement économique et contribuera à nous permettre d’atteindre notre objectif : 10 000 emplois crées en six ans.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 23 / 43

31 Un « small business act » durable
La mise en œuvre de la commande publique d’une municipalité est révélatrice de son projet politique. Les achats d’une ville – ou d’une métropole – sont la concrétisation de son budget et relèvent donc de choix politiques et éthiques. Ils contribuent à faire vivre le tissu des entreprises locales, à pérenniser les emplois. Lors du mandat précédent, une élue d’opposition a présidé la Commission d’Appels d’Offres. Cette présidence s’est concrétisée par des avancées notables relatives à la généralisation de critères environnementaux et sociaux et l’on peut revendiquer une véritable « conversion » des marchés. Nous irons encore plus loin par :  Une politique stricte d’achats « économes » en vue de réduire le « train de vie » de certains secteurs dépensiers comme les réceptions.  La généralisation des critères environnementaux et sociaux dans tous les domaines : alimentation des cantines scolaires, travaux publics, gestion des espaces verts…  La création d’une commission de contrôle des marchés dits à « procédure adaptée » (MAPA) afin de lutter contre les dérives et contre toute forme de corruption.  L’édition d’un guide des marchés communaux et métropolitains à l’attention des PME des TPE. Nous créerons un guichet en ligne pour les aider à accéder et à répondre aux appels d’offres. Nous ferons de notre politique d’achat le levier d’une dynamique environnementale volontariste et un « small business act » durable pour les PME et TPE locales.

Transports 32 Un réseau de tramway en surface
La principale source de pollution à Nice provient de la circulation automobile à moteur thermique. La Ville de Nice connaît un retard considérable dans le développement du tramway. Elle totalise à peine 11 km de tramway alors que Montpellier dispose de 56 km sur 4 lignes et que Strasbourg offre 55,5 km sur 6 lignes. Le Maire sortant, pour tout bilan, a construit 450m de ligne en six ans ! Mais, en plus de son retard considérable, il a acté un tracé de la ligne 2 du tramway en souterrain qui présente trois inconvénients majeurs :

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 24 / 43

 Un gouffre financier : le surcoût du tunnel entre le bd François Grosso et le Port, d'une longueur de 3,2 km, est estimé à 300 millions d'euros TTC minimum. Alors que l'endettement de la Métropole Nice Côte d'Azur dépasse déjà 1 milliard d'euros, le surcoût exorbitant du souterrain induira soit une augmentation massive des impôts locaux, soit l’endettement de plusieurs générations de Métropolitains. Il n’y aura plus d’argent pour financer d’autres équipements publics. C’est, à terme, la paralysie de la Métropole.  Un risque géologique : le sous-sol niçois, gorgé d'eau, rend les travaux en sous-sol aléatoires et incertains. L’exemple du Parking de la Douane, à moins de 200m de la sortie de la ligne 2 Quai Cassini, est édifiant. Des infiltrations d’eau ont engendré un surcoût évalué à un tiers du coût total. La livraison du parking est retardée d’un an. Des fissures inquiétantes sont apparues sur un immeuble voisin. A Nice, « on sait quand on commence à creuser, mais on ignore quand cela se terminera ».  Un non-sens écologique : Le tramway a essentiellement vocation à réduire le trafic automobile afin de réduire la pollution atmosphérique. Or, si le passage du tramway en voie souterraine est acté, les voitures continueront à circuler en surface et la pollution continuera de s’aggraver. Nous avons initié une forte mobilisation populaire contre ce tracé. La votation citoyenne organisée le 25 mai 2013 a totalisé 8470 votants dont 91% ont voté contre le souterrain. La pétition lancée en septembre 2013 a recueilli 15 673 signatures contre le passage en souterrain de la ligne 2. Dès notre élection, nous adopterons deux mesures :  Nous abandonnerons le coûteux projet du tramway en souterrain au profit d’un vaste réseau de tramway en surface, transportant un nombre maximum de passagers. Ce réseau reliera Nice Etoile à l’aéroport et au CADAM. Il sera ensuite étendu jusqu’à la Trinité et l’Allianz Riviera, puis vers Saint Laurent du Var et Cagnes-sur-Mer. Une boucle de décrochage pour desservir la gare Riquier sera prévue. Nous annulerons les marchés du souterrain de la ligne 2 que le Maire sortant a sciemment signés avant l’élection municipale afin de tenter de soustraire la ligne 2 du débat municipal.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 25 / 43

 Nous favoriserons l’inter-modalité : o Nous accompagnerons le développement du réseau de tramway d’un réaménagement progressif des bus et des navettes, afin d'améliorer l’accès aux collines et aux vallons et de s’attaquer au trafic routier qui sature la ville dans le sens Nord / Sud. o Nous coordonnerons l’implantation de parkings relais en périphérie au fur et à mesure de l’extension du réseau de tramway afin d’inciter les automobilistes à y laisser leur véhicule et à se rendre en centre-ville en transports non polluants. o Nous proposerons un abonnement combiné « parking + train + bus + tram » selon la logique « un seul trajet, un seul ticket ». o Nous confierons l’animation de comités d’usagers des transports en commun aux Conseils de quartiers, afin d’améliorer la qualité du service rendu en continu. Nous ferons du réseau de tramway en surface la priorité de notre mandat.

33 Un enjeu de santé publique : la mobilité durable
La mobilité durable, c’est-à-dire l’ensemble des modes de déplacement « propres » est un enjeu de santé publique. En complément du réseau de tramway nous redonnerons toute leur place aux déplacements individuels et aux « cheminements doux ».  Des parcours piétons de qualité : dès lors que la cadre est agréable, la marche à pied est plébiscitée par les Niçois. Mais, pour les inciter à ne pas prendre leur véhicule pour parcourir une courte distance, il faut leur faire redécouvrir le plaisir de marcher en ville. Nous proposerons dans tous les quartiers de Nice des « parcours piétons » propres, sécurisés et agréables en rénovant des trottoirs, en réduisant les nuisances des déjections canines et en luttant contre les incivilités.  Un plan de déplacement cyclable : les pistes cyclables constituent également un outil important pour inciter les habitants à perdre le réflexe de la voiture. Nous développerons un « Plan de Déplacement Cyclable » qui sera à la fois continu, sécurisé et pratique. o « continu » : parce qu’une piste cyclable ne doit pas être conçue comme une suite de tronçons s’interrompant brutalement mais doit « connecter » les différents quartiers de la ville selon des parcours ininterrompus.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 26 / 43

o « sécurisé » : matériellement séparé des voitures, parce que la sécurité des cyclistes est primordiale et qu’il n’est pas acceptable qu’à Nice des pistes cyclables au rabais continuent de servir d’emplacements pour le stationnement en double file. o « pratique » : en multipliant les « parcs à vélos sécurisés », afin de limiter les vols.  La mobilité partagée – les « vélos bleus » et les « autos bleues » en partage - constitue un élément important de la lutte contre la pollution. Mais les « autos bleues » n’ont pas connu l’essor escompté car elles n’étaient disponibles qu’en mode aller-retour. Nous demandons depuis leur mise en service que l’on puisse louer une « auto-bleue » à un point X et la déposer à point Y. Nous venons, enfin, d’être entendus… à la veille de l’élection municipale ! Le principal obstacle au développement de la mobilité partagée à Nice est sa faible extension géographique. Nous étendrons les autos bleues à l’ensemble du territoire, afin que tous les Niçois, dans chaque quartier de Nice, bénéficient des mêmes équipements. Une ville « durable » c’est aussi une ville plus « conviviale » : déambuler en ville, c’est mieux investir sa ville, mieux la respirer et la comprendre. C’est aussi rencontrer, discuter et échanger.

34 Les "écoles 30"
Nous lancerons le projet « Nice écoles 30 » qui s’appliquera à tous les établissements scolaires (écoles, collèges, lycées). Outre la limitation de la vitesse de circulation à 30km/h, ce projet présente quatre avantages majeurs :  La sécurisation des abords des établissements scolaires et la limitation des risques d’accidents.  La sécurisation du travail de prévention et d’encadrement des papys et mamys trafics.  La baisse de la pollution : en limitant la circulation, les zones 30 baissent l’émission de polluants de 35%.  Un gain du temps : l’aménagement en « zone 30 » permet d’augmenter le nombre de places de stationnement en favorisant le stationnement en épi. Il rend le parcours plus apaisé et plus fluide, et le stationnement plus facile et au final, plus rapide. Nous ferons des zones 30 en ville une marque de notre mandat.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 27 / 43

Environnement et qualité de vie 35 La fin du « tout jetable »
Nous devons passer de la ville du « tout jetable » à une ville durable, économe de ses ressources. Le bilan du Maire sortant est éloquent : seulement 46 kg par habitant et par an de déchets ménagers recyclés, alors que la moyenne nationale est de 96 kg !  Faciliter le tri sélectif : A Nice, on ramasse tous les jours les déchets non triés et une fois par semaine les déchets triés. Les bacs de tri sélectifs sont souvent pleins. De nombreux immeubles ne peuvent en disposer faute de place. Les bio-déchets ne sont pas triés et le compostage est très peu développé. On n’est pas loin du zéro pointé ! o Nous augmenterons la contenance des bacs de tri sélectif et nous ferons collecter les déchets triés deux fois par semaine. o Nous généraliserons les points d’apport volontaire dans les quartiers afin de pallier l’impossibilité de doter certains immeubles de bacs de tri sélectif. o Nous installerons des composteurs pour les déchets verts et utiliserons le compost dans les parcs et jardins. Nous mettrons à disposition des composteurs dans chaque quartier et nous subventionnerons les composteurs pour les particuliers qui le souhaitent.  Trier pour créer : o Nous développerons des « ressourceries » à proximité des déchetteries : elles permettent de donner une seconde vie aux objets dont les uns ne veulent plus mais qui sont utiles à d’autres. En proposant le réemploi ou la réparation des objets (meubles, jouets, encombrants), elles permettront non seulement de réduire le poids des déchets non recyclés mais aussi de proposer des contrats aidés permettant la réinsertion des personnes éloignées de l’emploi. Elles s’inscrivent en ce sens pleinement dans le développement de l’économie sociale et solidaire.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 28 / 43

 Trier pour notre santé : L’incinérateur de l’Ariane a une double fonctionnalité. Il traite les déchets en les brûlant et il émet de la chaleur qui permet de chauffer le quartier voisin. Mais, ce faisant, il émet des rejets (fumées - dioxines, métaux lourds, particules fines) qui se propagent sur le lit du Paillon et atteignent les collines de Cimiez et de Rimiez. Or la Ville de Nice ne dispose ni de données objectives de l’impact sur la santé publique de l’incinérateur, ni de diagnostic sur l’efficacité du réseau de chauffage qu’il alimente. o Nous confierons la mesure de la pollution émanant de l’incinérateur de l’Ariane à un organisme neutre afin d’obtenir des données objectives sur les risques sanitaires liés à ses rejets. o Nous réduirons au maximum la quantité de déchets et nous développerons des procédés alternatifs de traitement de déchets, notamment la méthanisation. o Nous ferons réaliser un diagnostic de l’efficacité du réseau chaleur alimenté par l’incinération.  Trier pour l’avenir o Nous favoriserons les politiques d’éducation et de sensibilisation dans les écoles (visites de centres de tri, de ressourceries, pratique du compost à l’école, etc.). Nous lancerons une réforme profonde du traitement des déchets en développant l’économie circulaire avec l’objectif, sur la durée du mandat, de diviser par deux le poids des déchets non triés.

36 Un « Plan solaire Nice 2020 »
Si le Maire sortant se plait sans cesse à citer Barcelone comme un exemple pour Nice, nous souhaitons, pour notre part, créer les conditions d’un développement spécifique, propre à l’identité niçoise. Pour autant, pour qui souhaite prendre Barcelone en exemple, il est surprenant d’ignorer l’existence de « L’Ordonnance Solaire de Barcelone » qui rend obligatoire l’usage de l’énergie solaire dans la fourniture de 60% de l’eau chaude dans tous les nouveaux bâtiments, les bâtiments rénovés ou les bâtiments qui changent leur usage, privés comme publics. La capitale catalane est parvenue à véritablement rationaliser sa consommation énergétique.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 29 / 43

 Nous lancerons un « Plan solaire Nice 2020 » pour faire de Nice la capitale française de l’énergie solaire. Nous augmenterons la production d’électricité et nous ferons de l’énergie solaire une filière de développement économique d’avenir et d’excellence pour Nice et la Métropole.  Afin, d’une part, de sortir la Ville de sa « presqu’île énergétique » et de réduire sa dépendance, et, d’autre part, de réduire notre recours aux énergies fossiles, nous développerons un mix énergétique en nous appuyant sur les énergies renouvelables qui existent en abondance sur place : l’énergie solaire, la géothermie et la filière bois, adossée à l’abondante production forestière du Haut Pays.  Nous créerons une « Autorité Organisatrice des Energies renouvelables » : cette structure transversale mettra en œuvre le Plan Energie Climat Territorial afin de réduire notre dépendance énergétique en combinant une production de type industriel d’électricité (centrales photovoltaïques) ou de chaleur (chaufferies urbaines au bois, géothermie) et une production individuelle permettant par autoconsommation (eau chaude et appoint de chauffage solaire). Nous sortirons Nice de sa dépendance énergétique et ferons de Nice la capitale française de l’énergie solaire en instaurant un « Plan solaire Nice 2020 ».

37 Des bâtiments communaux à énergie positive
Si la municipalité ne peut influer qu’indirectement sur le marché immobilier privé, elle peut directement agir sur les bâtiments communaux, à commencer par ses 154 écoles primaires.

o Nous lancerons un plan « bâtiments communaux à énergie positive ».
Les bâtiments communaux doivent devenir des « Bâtiments à Energie POSitive » (BEPOS) et produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Une combinaison d’isolation thermique, de production d’électricité pour l’autoconsommation (capteurs solaires thermiques sur les toits) et de production d’électricité exportée dans le réseau (capteurs photovoltaïques) permettra d’atteindre ce défi en deux mandats. Ce plan fera réaliser à la Ville des économies conséquentes sur le long terme. Nous ferons des écoles de Nice et de l’ensemble des bâtiments communaux les réalisations emblématiques du « Plan solaire Nice 2020 ».

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 30 / 43

38

Une agriculture péri-urbaine de qualité pour une alimentation plus saine
La Directive Territoriale d’Aménagement a permis de protéger les terres agricoles au sein de l’Opération d’Intérêt National de la Plaine du Var. Pourtant, l’approvisionnement en alimentation bio ne représente actuellement que 27% de la restauration scolaire. Une grande part de la nourriture servie aux enfants provient de producteurs lointains et l’empreinte environnementale de la restauration scolaire demeure élevée.  Ambition n°1 : 50% de bio dans les cantines en 2020

Nous développerons une politique agricole urbaine et péri-urbaine afin d’améliorer l’alimentation de la restauration scolaire et de faire en sorte qu’au moins 50% de nourriture dans les cantines soit bio en 2020.  Ambition n°2 : des exploitations maraichères en affermage

Nous installerons des exploitations maraichères en affermage, sur les terrains de la plaine du Var, en agriculture bio, dont une part de la production sera consacrée à l’alimentation de nos enfants. Outre la fourniture des cantines municipales, ces exploitations auront deux

missions éducatives : o Etre des fermes écoles (par exemple pour une section ad hoc du lycée horticole ou pour des structures de formation permanente du CREAT) o  Organiser des visites pédagogiques à destination des enfants des écoles.

Ambition n°3 : le développement d’une filière en circuit court o Nous créerons une « Maison de l’agriculture urbaine » : centre de

développement, de formation et d’information, dédié à l’agriculture urbaine et périurbaine. o Nous soutiendrons les Scop et les Amap dans le cadre du développement de

l’Economie Sociale et Solidaire à Nice. Nous préserverons les terres agricoles dans la Plaine du Var, seul moyen de maintenir l’approvisionnement en circuit court de la ville et de développer la part d’alimentation bio dans la restauration scolaire.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 31 / 43

39 Un Schéma Directeur des Parcs et Jardins
Rendre Nice « durable et conviviale » passe par une gestion à la fois rigoureuse et ambitieuse de nos espaces verts.  Nous mettrons en place un « Schéma Directeur des Parcs et Jardins », ambitieux et articulé autour de deux principes : o Un quartier = un espace vert. Les habitants de chaque quartier de Nice doivent avoir accès à des espaces verts. La qualité de vie ne doit pas être réservée au centre-ville. Nous appliquerons aux espaces verts le même principe d’équité territoriale érigé en règle lors de nos précédentes conventions, et appliqué à propos d’autres équipements. o Un groupe scolaire = un jardin partagé. Il s'agit de doter les écoles primaires

d’un jardin partagé, afin que nos enfants aient tous accès à une activité pédagogique qui les sensibilise à l'environnement. A défaut, cet espace sera cherché dans le voisinage.  Des jardins familiaux ou partagés dans la ville. Cette action expérimentale s’est déjà déroulée à certains endroits et nous souhaitons la développer. Le maraichage permet aux familles, tout en respectant l’environnement, de manger sainement et de préserver leur pouvoir d’achat. Nous créerons un Schéma Métropolitain de Développement des jardins familiaux qui s’intégrera dans le schéma directeur des parcs et jardins. Il s’agira d’effectuer un repérage de parcelles non constructibles, et souvent non entretenues qui seront mises à la disposition d’associations chargée de l’animation et de leur affectation aux familles. Nous doterons Nice d’un véritable Schéma Directeur des Parcs et Jardins.

40 Une plaine familiale au cœur de Nice : le Ray
La Ville de Nice a besoin de poumons verts pour respirer. Le Parc du Château en est un. D’autres parcs et jardins, comme le Parc d’Estienne d’Orves, le Mont Boron ou le Parc Vigier sont plus excentrés et moins accessibles. Le réaménagement du site du Ray nous offrira la possibilité d’implanter, au Nord de la Ville, avec un accès aisé grâce au tramway, un grand parc urbain. Nous refusons de livrer le Ray à la spéculation immobilière. Nous refusons de sur-densifier une zone déjà très dense en logements.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 32 / 43

Pour autant, nous avons sur ce site la possibilité de concilier de façon harmonieuse des équipements de proximité dont Nice a besoin, notamment sportifs, et l’impérieuse nécessité de redonner des espaces verts aux Niçois. Plutôt que de faire un « Central Park » dans la Plaine du Var, nous ferons un « parc central », de plus de cinq hectares, au cœur de Nice, au Ray :  Une plaine familiale, tranquille et sécurisée : o Des espaces de pique-nique, un plan d'eau, quatre accès piétons. o Un espace intergénérationnel offrant des aires de jeu pour les enfants, des parcours de santé dont un spécialement adapté pour les seniors o Des espaces de loisirs et de détente pour le stretching en plein air o La création du premier caniparc de Nice.

Un aménagement respectueux de son histoire, celle du Stade du Ray, en cœur de Ville, à laquelle les Niçois sont attachés : o La rotonde sera conservée, tout comme la partie centrale des tribunes « Populaires Sud ». o Le terrain de grand jeu conservé pourra devenir un lieu de cinéma de plein air, de théâtre lors des soirées estivales.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 33 / 43

Une vocation sportive du site réaffirmée : o Les tennis du T.C.M (Tennis Club Méditerranée) seront conservés. o La construction de salles de sports pour le billard, l'escrime, et le tennis de table pour offrir à ces sports des conditions optimales d’entrainement. o La construction d’une salle d’Arts Martiaux aux normes compétition, d'une capacité de 1500 spectateurs, avec 3 salles d'entraînement pour que Nice ait enfin un équipement moderne à la hauteur de ses performances, notamment en Judo.

Un parking d’une capacité de 500 places en R-1 dont le toit sera végétalisé et utilisé :

Nous ferons de la Plaine Familiale du Ray le grand parc urbain que Nice attendait, un « grand parc urbain » au cœur de la ville [voir carte, annexe 3].

41 Moins de bruit en ville
La réduction du bruit en ville est la condition sine qua non pour l’instauration d’une qualité de vie satisfaisante, et le développement harmonieux d’une ville agréable et conviviale. L’ensemble des transports doux cités précédemment et le réseau de tramway permettront de réduire considérablement les nuisances sonores. Mais nous irons plus loin :  Nous développerons les instruments de mesure : nous installerons des capteurs dans chaque quartier et nous publierons en « open data » une « carte du bruit à Nice » sur le site internet de la Ville de Nice.  Nous augmenterons les contrôles des deux roues sur l’ensemble du territoire.  Nous créerons un poste de « médiateur du bruit ». Il sera assisté d’une cellule municipale de lutte contre les nuisances sonores.  Nous développerons les enrobés phoniques afin de réduire progressivement les nuisances sonores sur les axes les plus bruyants de la ville. Nous ferons de Nice une ville conviviale et apaisée en menant une politique volontariste de réduction des nuisances sonores.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 34 / 43

Culture et rayonnement culturel 42 Promouvoir la Culture pour tous :
Nous considérons l’accès à la culture, sous toutes ses formes, comme un droit inaliénable de chacun. Et nous ne concevons pas que l’action de la municipalité puisse être jugée satisfaisante tant que les Niçois n’auront pas un égal accès à l’Art et à la Culture au sens large.  Nous développerons une politique culturelle qui aura pour objectif l’élargissement des publics et la diversification des offres culturelles.  Nous favoriserons l'éveil artistique des plus petits avec une collaboration étroite entre les musées et les écoles afin de mettre en place des ateliers d’éveil et d'expression.  Nous repenserons la gratuité des musées. Nous créerons une carte « Ma Métropole » délivrée aux seuls habitants de la Métropole qui auront accès gratuitement à l’ensemble des musées métropolitains. Les musées redeviendront payants pour les touristes. Nous nous engageons à faire de la Culture « pour tous » un moyen de lutte contre les inégalités sociales.

43 Des régies municipales au service d’une nouvelle politique
 Nous nous doterons d’un levier supplémentaire pour maîtriser notre politique culturelle : le Nikaïa passera en régie municipale. Cela nous permettra de donner à l’activité culturelle à niçoise la un fois mais nouveau souffle en combinant des programmations novatrices et modernes

répondant également aux attentes du grand public et notamment des familles.  Nous ouvrirons également les deux salles annexes aux habitants du quartier pour des animations collectives ou privées.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 35 / 43

 Nous mettrons fin aux Délégations de Service Public de GL Events et de Nice Expo et nous passerons en régie le Palais Acropolis et le Palais des Expositions afin d’impulser une politique nouvelle, plus ambitieuse, de congrès et de séminaires professionnels. Nous nous servirons du passage en régie de ces trois équipements majeurs pour construire une politique d’attractivité cohérente et complémentaire.

44 Le « Paillon des Arts et de la Culture »
Le déplacement du Palais des Expositions dans la Plaine du Var à la place du Marché d’Intérêt National constitue une opportunité unique de construire pour Nice un projet culturel à rayonnement international. Pour atteindre cet objectif à la fois culturel, économique et urbain, nous avons imaginé le « Paillon des Arts et de la Culture » qui vous a été présenté le 20 février dernier. Nous redessinerons le visage de l’Est de la ville en déployant un parcours artistique et culturel tout le long des rives du Paillon. Ainsi, le Paillon des Arts et de la Culture s’étendra de la mer jusqu’aux Abattoirs. Nous donnerons à l’art toute sa place à Nice et nous ferons de Nice la place de tous les arts :  Le Théâtre de Verdure sera doté d'un toit amovible et sera opérationnel toute l’année  La Promenade du Paillon deviendra la « Promenade des Arts », agrémentée de grandes sculptures.  L'ensemble Bibliothèque Louis Nucera-MAMAC fusionnera pour agrandir la bibliothèque et accueillir les collections du Muséum d'Histoire Naturelle et devenir un lieu de connaissance et de culture scientifique unique en Europe.  La « Tête Carrée » sera valorisée et le Palais des Congrès continuera à abriter de l’événementiel culturel.  Le « Palais des Expositions » sera transformé en « Palais International des Arts et de la Culture » comparable au Guggenheim à Bilbao. Il accueillera : o Une partie du patrimoine muséal niçois, après recensement avec l’ensemble des conservateurs, des fonds exposés et non exposés, actuellement dispersés sur trop de sites. o Les collections du MAMAC et de la donation de Jean Ferrero afin de donner à l’Ecole de Nice un lieu digne de sa renommée et susceptible de s’agrandir. o Des expositions temporaires venues des plus grands musées.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 36 / 43

 La Halle Spada deviendra un « Centre des Arts et Traditions Populaires Niçois » accueillant un musée du Carnaval.  Le Sang Neuf deviendra à la fois le lieu de création et de diffusion de toutes les créations contemporaines et un service public culturel (accompagnement des artistes, formations, aide au montage de projets, etc.). Le « Paillon des Arts et de la Culture » permettra à tous les acteurs locaux (vidéo, théâtre, photographie, musiques actuelles, cinéma, arts du spectacle...) d'avoir des lieux adaptés à la création et en même temps de trouver les débouchés leur permettant de vivre leur art. Il donnera une nouvelle dimension au tourisme d'affaires et de congrès car cette dimension culturelle mondialement reconnue allongera les séjours à Nice. Au moins 2.000 emplois de toutes qualifications et de toutes origines seront créés dans les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration, des entreprises culturelles, du commerce. Nous voulons faire du « Paillon des Arts et de la Culture » le grand projet qui redonne au Paillon et aux quartiers Est de la ville une identité [voir carte, annexe 4].

45

Encourager une pleine activité audiovisuelle et les arts vivants dans la Ville
- Nous développerons un Festival d’Opéra Italien qui contribuera à redynamiser l’Opéra de Nice. L’accession de tous les publics à l’Opéra sera facilitée. L’Etat sera sollicité pour participer à son développement. - Nous créerons dans le Palais International des Arts et de la Culture deux salles supplémentaires de moyenne capacité afin de faciliter la diffusion des créations locales, notamment de pièces de théâtre. - Nous développerons tous les arts : musique, littérature, arts plastiques, mime, « street art », afin qu’à Nice, plus aucun art ne soit considéré comme « mineur ». - Malgré ses atouts sur le plan cinématographique, Nice est marginalisée par le Festival de Cannes. Il est donc impératif de relancer une grande politique en la matière :  Pour des raisons culturelles avant tout : Il est inconcevable d’abandonner à Nice le cinéma et l’audiovisuel.  Pour des raisons économiques : le Cinéma et ses dérivés peuvent générer un nombre important d’emplois et produire une activité soutenue déconnectée des périodes touristiques.  Pour des raisons d’images : le Cinéma est un formidable vecteur de communication et d’image.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 37 / 43

o Nous créerons une commission du film chargée d’accueillir les tournages, indépendante de la CCI, à l’échelon de la Métropole. o Nous soutiendrons un partenariat entre l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle de Nice et l’Université de Nice Sophia-Antipolis. o Nous encouragerons les créateurs de l’audiovisuel. o Nous développerons les activités de la cinémathèque, notamment par l’organisation de projections dans le Palais Acropolis qui passera en régie municipale. o Nous développerons le Festival du court métrage, et créerons un Festival des séries télévisées. Nous ferons de la culture un atout majeur pour le rayonnement international de Nice.

Vivre ensemble et démocratie locale 46 Renforcer la démocratie locale
La démocratie participative, ce n’est pas consulter les Niçois de temps en temps, lorsque les ingénieurs de la Ville ont conçu un nouveau projet. C’est associer les citoyens tout au long du processus décisionnel, en imaginant un projet non pas sur la base d’un concept venu de l’extérieur, mais en prenant en compte leur besoins quotidiens. Les possibilités offertes aux Niçois de participer à la politique locale doivent être diversifiées, chacun souhaitant ou pouvant s’impliquer à des degrés divers. Nous offrirons aux Niçois les opportunités nécessaires pour s’investir en faveur de l’intérêt général :  Dialoguer avec son Maire et l’équipe municipale grâce à « l’heure des citoyens » Nous donnerons la possibilité aux Niçois de dialoguer directement avec le Maire et son équipe. Une « heure des citoyens » conclura les séances du Conseil municipal.  Elire le président et le vice-président de son conseil de quartier Nous démocratiserons la composition et le fonctionnement des conseils de quartiers. Ils seront désormais composés pour un tiers d’élus désignés par le Conseil municipal, pour un second tiers des présidents des comités de quartiers et pour un dernier tiers de citoyens tirés au sort à partir d’une liste de volontaires. Les présidents et les vice-présidents des conseils de quartiers seront élus et non plus nommés par le Maire.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 38 / 43

 Améliorer la vie quotidienne dans son quartier grâce à un budget participatif La démocratie locale est au cœur de notre projet et nous favoriserons l’action citoyenne en dotant les conseils de quartier d’un budget participatif. Cela fait partie des propositions de la gauche depuis l’élection municipale de 2001 avec la liste « Nice Plurielle ». C’est une démocratie participative directement inspirée du Forum Social de Porto Alegre. Ce budget permettra de financer des projets tendant à améliorer le cadre de vie, et pour lesquels les habitants des quartiers manifestent une réelle demande. Les services de la Ville accompagneront les conseils de quartier dans la conception et le chiffrage budgétaire des projets. Une fois les projets préparés, ils seront soumis au Conseil municipal.  Renforcer le droit de pétition Nous rendrons le droit de pétition efficient : une proposition soutenue par 10% des électeurs sera automatiquement inscrite au début de l’ordre du jour du Conseil municipal.  Créer un « observatoire des engagements » Nous créerons un « Observatoire des engagements » indépendant de la municipalité. Il sera composé des Présidents de Conseils de quartier et aura pour mission de vérifier la mise en œuvre des engagements de la majorité.  Le Conseil d’Orientation Stratégique Communal Nice regorge de talents et de compétences auxquels le Maire sortant n’a jamais fait appel. Nos urbanistes, nos chercheurs et nos associations doivent pouvoir réfléchir ensemble dans une structure fonctionnelle leur permettant d’imaginer le futur de la ville de Nice. Nous créerons un « Conseil d’Orientation Stratégique Communal » qui sera constitué de personnalités issues de quatre collèges : syndicats de salariés, chambres consulaires (chambre de commerce et d'industrie, chambre des métiers, chambre d'agriculture, etc.), fédérations d’associations et Universités. Il apportera son concours à la détermination des grandes orientations pour l’avenir de la cité. Nous instaurerons une véritable démocratie participative en donnant de nouveaux droits aux Niçois.

47 Création de « Nice laïcité »
Le respect de la laïcité est un préalable indispensable au vivre ensemble. Dans l’esprit de la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat, nous veillerons à la plus stricte neutralité des pouvoirs municipaux en matière religieuse.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 39 / 43

 La Ville de Nice n’entravera plus la liberté de culte et veillera au respect d’un principe simple : tout croyant doit pouvoir pratiquer son culte dans des conditions décentes, dans le respect de l’ordre public et de la laïcité. Le dialogue constant entre les diverses communautés confessionnelles est une des clés de voute de la cohésion sociale. Il permet de trouver plus facilement et plus rapidement des solutions, particulièrement lors de périodes de tension.  Nous créerons une instance de dialogue redimensionnée, « Nice Laïcité » réunissant, autour du Maire qui la présidera, les représentants des différentes confessions. Le dialogue instauré dans ce cadre permettra de prévenir les éventuels conflits et d’apporter les aménagements nécessaires. En toute logique, « Alpes-Maritimes Fraternité » devrait être présidée par le Président du Conseil Général. Nous ferons du respect de la loi de 1905 une règle effective, et de « Nice Laïcité » un outil au service du vivre ensemble.

48 Développer l’éducation populaire pour une Nice républicaine
Les associations d’éducation populaire constituent un rempart efficace contre l’individualisme et le rejet de l’autre. L’éducation populaire est également une arme décisive pour lutter contre la montée des communautarismes. Pourtant, ces associations sont les parents pauvres de la vie associative à Nice, où elles sont insuffisamment reconnues, soutenues et aidées, pour des raisons essentiellement idéologiques.  Nous doublerons les crédits consacrés à l’éducation populaire. Nous ferons de l’éducation populaire le moyen de promouvoir des valeurs républicaines qui doivent fédérer les Niçois.

49 Développer la citoyenneté par le sport
Nice est une ville connue et reconnue dans le monde entier pour sa dimension sportive. Plus de 70 000 licenciés y font du sport au sein de plus de 700 clubs. Au-delà du haut niveau, qui permet le rayonnement international de la ville, ce sont des milliers de bénévoles, d’éducateurs et de sportifs de toutes conditions, pratiquant le sport de manière plus ou moins régulière. Pour nos jeunes, pour nos seniors mais aussi pour les personnes handicapées, le sport a plus que jamais vocation à rassembler les niçois autour de valeurs citoyennes.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 40 / 43

Nous veillerons à ce que tous les quartiers et toutes les catégories de la population puissent bénéficier d’un égal accès au sport. Mais le sport pour tous, c’est également l’accès à tous les sports et nous veillerons à un développement équilibré de toutes les disciplines.  Nous créerons un « Office Municipal des Sports » comme dans la plupart des grandes villes du pays. Cet outil incontournable rassemblera le mouvement sportif et remplira le rôle d’observatoire de l’utilisation des équipements, s’intéressera à la répartition des subventions accordées par la Ville pour plus d’équité et de transparence, et proposera un accompagnement aux clubs pour le montage de projets.  Nous lancerons un plan pour rendre davantage accessibles les équipements aux personnes en situation de handicap. Nous faciliterons les liens entre le mouvement sportif et les associations œuvrant en faveur des handicapés pour développer le handisport.  Nous lancerons un plan de modernisation de nos infrastructures existantes : gymnases, terrains de proximité, piscines. Il n’est pas acceptable que certains quartiers soient encore privés d’équipements dignes de ce nom.  Nous construirons des équipements sportifs dans la Plaine familiale du Ray. Il s’agira de doter certains sports des équipements attendus depuis de nombreuses années : o Une salle dotée d’une capacité de 1 500 spectateurs, dédiés aux Arts Martiaux, notamment le judo, et trois salles d’entraînement supplémentaires. o Un bâtiment qui accueillera dans de meilleures conditions les sports hébergés dans les « entrailles » de la tribune présidentielle du Ray ou oubliés par la municipalité sortante : l’escrime et le billard, mais également le tennis de table qui aura enfin un espace dédié.  Nous construirons un Palais des Sports afin de doter les sports de salle d’un équipement à la hauteur de la 5e ville de France. Plusieurs localisations sont à l’étude.  Nous triplerons le budget des fédérations affinitaires (UFOLEP et FSGT) afin de tenir compte du fait, trop longtemps ignoré ou minoré, que 10 000 niçois sont licenciés dans ces fédérations.  « L’événementiel sportif, c’est vous ! ». Un grand appel à projets pour l’organisation d’événements sportifs sera lancé aux clubs de toute la ville. Les retombées de cet événementiel de proximité bénéficieront avant tout à l’économie locale. Nous faciliterons la pratique du sport et nous en ferons un vecteur majeur d’intégration sociale.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 41 / 43

50 Développer la Fraternité partout dans la ville
Fête de la musique, Fête des voisins, les Niçois ne demandent que des occasions pour échanger et partager. Nous multiplierons, partout dans la ville, les occasions de s'ouvrir aux autres et de donner du sens à la fraternité :  Les marchés forains ne se tiendront plus dans des espaces clos mais réinvestiront les rues et les trottoirs pour redynamiser les quartiers. Il en sera notamment ainsi, dans un premier temps, des marchés de Saint Roch et de Gorbella.  La « Fête des mai » sortira du jardin des Arènes de Cimiez et une « Soirée des mai » sera organisée par quartier.  Un week-end sera consacré dans tous les quartiers à une « Soirée de la découverte » des cuisines du monde, des chants et des danses.  Parmi les activités périscolaires introduites grâce à la réforme des rythmes éducatifs, les carnavaliers pourront être sollicités pour développer des activités liées au Carnaval avec l’apprentissage de la technique traditionnelle du carton-pâte. Ce vaste projet aboutira à un « Carnaval des écoles » dont la 1re Edition aura lieu en 2016. Cette action permettra aux jeunes arrivants à Nice de comprendre qu'ils vivent dans une ville qui a une identité, une histoire, des traditions, une langue.  Le Carnaval de Nice retrouvera sa dimension populaire et festive. Chaque Conseil de quartier disposera de moyens lui permettant de participer concrètement à l’organisation du Carnaval, en coordination avec les services de la ville. Les carnavals de quartier se dérouleront tous durant la période du carnaval officiel. Ils seront répertoriés à l’office du tourisme.  La naturalisation est l’aboutissement d’un parcours d’intégration. Chaque fin d’année se déroulera, en collaboration avec la Préfecture, la fête de la naturalisation, en l’honneur des personnes ayant acquis la nationalité française à Nice durant l’année écoulée. Nous redonnerons tout son sens à la notion de fraternité.

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 42 / 43

Index thématique
Agriculture ................................................................31 Alimentation ............................................................31 Bruit.............................................................................34 Budget participatif ......................................... 39, 42 Cantines .....................................................................31 Carnaval ............................................................. 37, 42 Commerces ....................................................... 12, 37 Conseil d’Orientation Stratégique Communal ..................................................................................39 Conseil de quartier ................................................38 Culture.......................................................... 35, 36, 37 Démocratie locale............................... 38, Annexes Dette .............................................................................. 5 Drogue ........................................................................11 Ecole .................................................................. 6, 7, 27 Economie Sociale et Solidaire ...........................22 Eco-quartiers ...........................................................16 Educateurs ................................................................11 Education populaire ..............................................40 Emploi........................ 9, 11, 18, 21, 22, 23, 24, 28 Equité territoriale .................. 6, 7, 10, 11, 32, 40 Fraternité ..................................................................42 Gouvernance ................................................Annexes Handicap ............................................................... 6, 40 Impôts .................................................................... 4, 25 Impunité ....................................................................12 Innovation ................................................................... 7 Jeunesse ........................................................... 7, 8, 19 Laïcité .........................................................................39 Logement ......................... 14, 15, 16, 17, Annexes Marque ......................................................................... 8 Mobilité durable ...............................22, 24, 26, 27 Nuit ...................................................................... 10, 19 Observatoire des engagements ........................39 Office Municipal des Sports ................................41
1

OIN Nikaïapolis ......................... 16, 18, 21, 22, 31 Open Data ................................ 15, 20, 34, Annexes Paillon des Arts et de la Culture .......................36 Palais des Sports.....................................................41 Parcs et Jardins .......................................................32 Parité ...............................................................Annexes Petite enfance ............................................................ 5 Pistes cyclables .......................................................26 Plaine du Var .............................. 16, 18, 21, 22, 31 PME, TPE ....................................................... 8, 23, 24 Pouvoir d'achat ......................................................... 4 Prévention .................................................. 10, 11, 40 Ray ...............................................................................32 Réparation pénale..................................................13 Rythmes éducatifs.................................................... 7 Santé...................................................... 10, 11, 26, 29 Sécurité ........................................ 10, 11, 12, 14, 27 Seniors ................................................................... 9, 21 Silver économie ......................................................21 Sport ........................................................ 7, 32, 40, 41 Stages de citoyenneté ...........................................13 Stationnements ........................................ 22, 26, 32 Taxe d'habitation ..................................................... 4 Tourisme ...................................................................18 Tramway ...................................................................24 Transition énergétique8, 16, 17, 23, 24, 29, 30 Transparence ........................... 4, 15, 41, Annexes Transports ................................................. 22, 24, 26 Travaux d’Intérêt Général...................................13 Tri sélectif .................................................................28 Université .................................................................... 7 Victimes .....................................................................14 Vidéoprotection .............................................. 10, 12 Voierie ........................................................................26 Wifi ..............................................................................20

1

UN AUTRE AVENIR AVEC Patrick ALLEMAND

P. 43 / 43

AVEC

POuR NICE Patrick ALLEMAND
nice2014.fr

UN AuTRE AVENIR

Annexes

UN AuTRE AVENIR POuR NICE

AVEC

Patrick ALLEMAND

Annexe 1 La charte de gouvernance
CHARTE DE GOUVERNANCE DE LA LISTE « UN AUTRE AVENIR POUR NICE » 
andidats sur la liste « Un autre Avenir pour Nice » menée par Patrick Allemand, nous nous engageons, en signant C cette charte à : redonner du sens à l’action politique locale ; restaurer la confiance des citoyens par la transparence ; promouvoir l’exemplarité des élus ; démocratiser la gouvernance de la Ville ; instaurer une véritable démocratie participative en donnant de nouveaux droits aux Niçois. 1. Redonner du sens à l’action politique locale 3 Dans l’esprit de la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat, nous veillerons à la plus stricte neutralité des pouvoirs municipaux en matière religieuse. Nous garantirons et faciliterons la liberté de culte de chacun, dans le respect de l’ordre public et de la laïcité. 3 Nous nous engageons à garantir la parité dans la nomination aux présidences des commissions et à faire de la parité la base obligatoire de toutes les nouvelles instances créées. 3 Nous garantirons l’égalité territoriale afin qu’aucun quartier ne soit laissé pour compte et que tous les Niçois bénéficient d’équipements et de services équivalents. 3 Nous mettrons fin à toute pratique clientéliste à Nice. 2. Promouvoir l’exemplarité des élus 3 Nous nous engageons à privilégier le mandat local et à ne pas cumuler un mandat exécutif avec une fonction ministérielle, un mandat parlementaire ou un autre mandat exécutif. 3 Tout élu mis en examen pour un délit d’atteinte à la probité dans l’exercice de ses fonctions d’élu verra ses fonctions exécutives et ses délégations suspendues. 3 Tout élu ayant fait l’objet d’une condamnation définitive pour un délit d’atteinte à la probité se verra retirer ses fonctions et ses délégations. 3. Restaurer la confiance par la transparence 3 Nous nous engageons à publier en « open data » (de manière facilement accessible à tous, sur des supports libres, ouverts et exploitables par tous) sur le site internet de la mairie : - Le patrimoine des élus en début et en fin de mandat, leurs indemnités municipales et métropolitaines, leur présence effective lors des conseils municipaux et des commissions, leurs votes. - Le nombre d’emplois au sein du cabinet du Maire. - Les délibérations votées et leurs annexes, les comptes rendus des réunions de commissions municipales (dans le respect des obligations légales). - Les rapports annuels des délégataires des services publics locaux, les Plans Locaux d’Urbanisme, les arrêtés publics du Maire, l’intégralité des documents budgétaires de la Ville. 3 Nous nous engageons à faire toute la transparence sur : - Les attributions des logements sociaux : la transparence et l’équité seront garanties par un système d’évaluation attribuant les logements selon des critères sociaux objectifs. Ce dispositif permettra de mettre fin à l’opacité régnant actuellement sur l’attribution des logements sociaux à Nice. - Le nombre total de logements sociaux : attribués, vacants, financés et livrés. - Les subventions aux associations. - Les marchés publics attribués dans l’année. - Les critères de recrutement des agents municipaux. - Les chiffres de la délinquance à Nice et leur évolution. - Le système de vidéosurveillance : nous œuvrerons à la sécurité de toutes et tous dans le respect des libertés individuelles de chacun. - Les mesures de la pollution, de la qualité de l’air, de l’eau, etc. La Ville de Nice mettra à disposition des Niçois l’ensemble des données relatives à leur santé. ... / ...

UN AuTRE AVENIR POuR NICE

AVEC

Patrick ALLEMAND

... / ...

4. Démocratiser la gouvernance 3 Afin de permettre aux élus d’opposition de remplir leur mission de contrôle, les présidences des commissions des finances et d’appels d’offres, ainsi qu’une présence dans les Conseils d’Administration des offices HLM, des Sociétés d’Economie Mixte, des Sociétés Publiques Locales et du Conseil d’Administration de l’Opéra leur seront proposées. 3 Nous laisserons l’opposition et la presse parler librement de notre bilan sans menace de procès en diffamation. 3 Une Inspection Générale, présidée par un magistrat en détachement, sera créée. Elle sera chargée de la prévention des conflits d’intérêts et du contrôle du bon usage des fonds publics par les tiers subventionnés. 3 Un Conseil d’Orientation Stratégique Communal sera créé. Il sera constitué de personnalités issues de quatre collèges : syndicats de salariés, chambres consulaires, fédérations d’associations et universités. Il apportera son concours à la détermination des grandes orientations pour l’avenir de la cité. 3 La Ville de Nice sera exemplaire dans le traitement des agents municipaux, la valorisation de leurs droits, les conditions de travail, l’accès à la formation professionnelle et l’évolution de carrière. 5. Instaurer une véritable démocratie participative en donnant de nouveaux droits aux Niçois 3L  a composition et le fonctionnement des Conseils de quartier seront démocratisés : - Les Conseils de quartiers seront composés pour un tiers d’élus désignés par le Conseil municipal, pour un second tiers des présidents des comités de quartiers et pour un dernier tiers de citoyens tirés au sort à partir d’une liste de volontaires. - Le Président et le Vice Président du conseil de quartier seront élus et non plus nommés par le Maire. - Les Conseils de quartier seront dotés d’un budget participatif. 3 Une « heure des citoyens » conclura les séances du conseil municipal. Dans ce moment de démocratie directe, les citoyens pourront échanger avec le Maire. 3 Le droit de pétition sera renforcé : une proposition soutenue par 10% des électeurs sera automatiquement inscrite à l’ordre du jour du Conseil municipal. 3 Un « Observatoire des engagements » sera créé. Indépendant de la municipalité, il sera composé des Présidents de Conseils de quartier et aura pour mission de vérifier la mise en œuvre des engagements de la majorité.

UN AuTRE AVENIR POuR NICE

AVEC

Patrick ALLEMAND

Annexe 2 Le contrat pour le mieux vivre dans le logement social

MIEUX VIVRE DaNS LE LOGEmENT SOCIaL
Nos 5 priorités avec 10 engagements

1 2

01 w  Définir des critères objectifs d’attribution de logements et mettre en

place un système transparent pour en finir avec certaines pratiques injustes de la commission d’attribution. ser la mobilité au sein du parc social et accélérer les remises en état des logements afin de diminuer les délais pour la relocation et lutter contre les squats.

Avoir un parcours résidentiel juste

02 w Créer une bourse d’échange entre les locataires pour favori-

03 w Vendre le siège de Côte d’Azur Habitat, trop coûteux, et le transférer dans l’Opération d’Intérêt National de la Plaine de Var.

Entretenir les immeubles et mieux gérer les travaux

04 w Rediscuter tous les contrats passés avec les entreprises externes pour 05 w Donner

faire baisser les charges d’entretien et de chauffage des locataires. plus de confort en mettant en place un plan anti-panne concernant les ascenseurs, garantir le chauffage en début d’hiver et réduire les pannes d’eau chaude selon la règle 5/5 : 5 pannes maximum / an et moins de 5 jours maximum pour répondre.

3

06 w Mettre

en place une charte de qualité de services avec des engagements précis sur les délais de réponse, d’intervention et d’information sur le planning de nettoyage. immeuble pour prévenir des augmentations trop importantes.

Améliorer la relation bailleur-locataire

07 w Mettre en place un « Observatoire des loyers et des charges » par
... / ...

UN AuTRE AVENIR POuR NICE

AVEC

Patrick ALLEMAND

... / ...

4 5

08 w Augmenter le nombre de gardiens d’immeubles pour atteindre
1 gardien pour 100 logements, moderniser leur métier et les loges qu’ils occupent en les relocalisant dans les rez-de-chaussée.

Améliorer la qualité de vie des résidents

09 w Développer

l’offre de locaux associatifs et l’usage des locaux partagés pour valoriser les initiatives citoyennes des locataires.

10 w  Renforcer

l’accessibilité pour les personnes handicapées et/ou malades en développant le plan handicap et en mettant en place un plan d’adaptation aux seniors en perte d’autonomie.

Adapter les logements pour tous

Ce contrat sera appliqué par Côte d’Azur Habitat et négocié avec les autres bailleurs sociaux.

POuR NICE
Patrick
AVEC

UN AuTRE AVENIR

ALLEMAND

Couverture géographique de la liste « Un Autre Avenir pour Nice »
Partout en ville, retrouvez près de chez vous un colistier.

Une liste qui respire Nice, avec des représentants de toute la ville et notamment des quartiers avec beaucoup de logements sociaux : les Moulins, Pégurier, les Sagnes, la Madeleine, la Bornala, las Planas, Vallon des Fleurs, Pasteur, Trachel, Saint-Charles, Roquebillière, Bon-Voyage, les Liserons, l’Ariane...

UN AuTRE AVENIR POuR NICE

AVEC

Patrick ALLEMAND

Annexe 3 La plaine familiale du Ray

La pLaINE famILIaLE DU RaY
Patrick Mottard
Conseiller Général du 5ème Canton de Nice

« L’avenir du quartier du Ray après le transfert du stade est un projet ambitieux. Sa philosophie générale s’appuie bien
entendu sur les propositions des habitants des quartiers riverains consultés au moins huit fois en quatre ans. • Pas de surdensification d’un quartier asphyxié par la circulation et la pollution (donc pas de projet immobilier). • Aménagement d’un espace vert dédié au sport et aux loisirs pour la jeunesse et les familles. • Une offre raisonnable de places de parking. En fait, notre projet s’enracine dans la mémoire du Ray et du quartier pour s’épanouir en un mieux-vivre conjugué au présent.

»

UNE PLAINE FAMILIALE VIVANTE ET À VIVRE
Entrée • Accès libre et gratuit. • Ambiances variées organisées autour d’espaces dédiés : parcours de santé, tables de pique-nique, barbecues, espaces jeux pour les enfants... • Un coin adapté pour l’entretien physique des seniors (parcours santé adapté) prenant en compte toutes les formes d’accessibilité. • Des activités multiples, de loisirs, de sports et de détente : espaces pour les cours de stretching en plein air, sports-loisirs sur l’ancien terrain du Ray.

ENTRÉE NORD
Elle sera conservée.

5

Entrée

1
École Ray-Gorbella

La ROTONDE
Nous mettrons en valeur la Rotonde (anciens guichets) et demanderons le classement de cette Rotonde datant de l’époque Art Nouveau.

ESPACES SPORTIFS
• Un dojo d’une capacité de 1000 personnes avec 3 salles d’entraînement, sera conçu pour que Nice ait enfin un équipement moderne à la hauteur de sa longue tradition de Judo. • 2 bâtiments à usage de sports en salle seront créés (billards, escrime, tennis de table...). Entrée

4 3
Crèche L’Eau Vive

2
Entrée

POPULAIRE SUD
Nous conserverons une partie de la populaire Sud. En été, les spectacteurs pouront regarder des spectacles de plein air sur l’aire de grand jeu (théâtre, concerts, cinéma...).

UN AuTRE AVENIR POuR NICE

AVEC

Patrick ALLEMAND

Annexe 4 Le Paillon des Arts et de la Culture

LE PAILLON DES ARTS ET DE LA CULTURE
LE SaNG NEUf, UN GRaND pÔLE DE CRÉaTION CULTURELLE PaLaIS INTERNaTIONaL DES aRTS ET DE La CULTURE 
Le Palais des Expositions sera transformé en Palais International des Arts et de la Culture avec : • Un Musée regroupant les œuvres issues du MAMAC, d’autres musées niçois et les 853 œuvres de la donation Ferrero, avec un espace dédié à L’École de Nice. • Un vaste espace pour des expositions temporaires de qualité internationale organisées en partenariat avec les grands musées du monde. • Deux salles de théâtre de capacité moyenne. Lieu de la création contemporaine dans toute sa diversité et sous toutes ses formes, ouverte à tous les publics, y compris les enfants et en liaison avec tous les acteurs de la culture. Des Assises du Sang Neuf seront organisées dès 2014 pour créer la nécessaire cohabitation intelligente entre les acteurs culturels.

6 8

8

7 7 La HaLLE SpaDa 6 4 5 4 3 5
Un grand Centre des Arts et Traditions Populaires niçois, haut lieu de l’identité niçoise. • Transfert des activités de Carnaval de la Rue Richelmi, • Création d’un musée du Carnaval, • Espace des Arts et Traditions populaires, • Espace de promotion de la langue nicoise, • Lieu de la mémoire industrielle.

RESTRUCTURaTION DE La BIBLIOThÈQUE LOUIS NUCÉRA
Un vaste espace dédié au livre, au numérique et à la culture scientifique. • Transfert des œuvres du MAMAC au Palais international, • Rapatriement des fonds de la bibliothèque Cessole, • Transfert du Musée d’Histoire Naturelle, • Jumelage possible avec d’autres grandes bibliothèques comme celle d’Alexandrie.

2 PROMENADE DU PAILLON
Requalifiée en Promenade des Arts, pour accueillir des sculptures et mettre l’art dans l’espace urbain, accessible à tous.

2 1 1 ThÉÂTRE DE VERDURE
Il sera doté d’un toit amovible lui permettant d’accueillir du public toute l’année par tous les temps.

LE PaLaIS DES CONGRÈS
Il continuera à abriter la cinémathèque de Nice et à servir d’infrastructure à des événements culturels, comme « C pas classique » même si ce n’est pas sa vocation principale.

3

LE ThÉÂTRE DE NICE
Il se trouvera revalorisé au sein d’un vaste ensemble culturel dont il sera l’une des pièces maîtresses.

UN AuTRE AVENIR POuR NICE

AVEC

Patrick ALLEMAND