Vous êtes sur la page 1sur 4

MESURES T 2 ELT SECTION ÉLECTROTECHNIQUE

 

Nom:

Date :

 

Groupe :

 

1/4

MESURES DE PUISSANCES EN MONOPHASÉ

 

Objectifs:

Apprendre a utiliser un wattmètre.

effectuer des mesures puissances actives, réactives et apparentes sur des circuits alimentés en

monophasé.

Comprendre l’influence d’un condensateur sur un circuit inductif.

Pré-requis:

- cours sur les puissances en monophasé

Matériel:

- 1 wattmètre

- un voltmètre

- un ampèremètre

- un multimètre

- un rhéostat 330Ω (réglé sur la résistance maximum)

- une bobine variable (noter sa résistance)

- 2 boites condensateurs x1F et x10F.

Tous les branchements ou changements de calibre seront effectues hors tension! Tous les montages doivent être vérifiés avant mise sous tension! Repérer les boutons d'arrêt d'urgence au début de la mesure.

La tension d’alimentation devra être augmentée progressivement au début de la manipulation.

I MESURES DE PUISSANCES EN MONOPHASÉ

1) CHARGE PUREMENT RÉSISTIVE

1.1) Montage Réaliser hors tension le montage suivant et mesurer la puissance pour différentes valeurs de la charge.

U

1A A W1 * *NV1 V V
1A
A
W1 *
*NV1
V
V

330

Ph N
Ph
N
Ph N
Ph
N

MESURES T 2 ELT SECTION ÉLECTROTECHNIQUE

 

Nom:

Date :

 

Groupe :

 

2/4

MESURES DE PUISSANCES EN MONOPHASÉ

 

MESURES

Après avoir fait vérifier le montage par le professeur, alimenter le circuit puis :

(i)

Mesurer la puissance active P dissipée par la résistance grâce au wattmètre. (attention au calibre du wattmètre)

(ii)

Mesurer la puissance apparente dissipée par la résistance grâce à l'ensemble voltmètre + ampèremètre.

(iii)

En déduire la puissance réactive dissipée par la résistance, ainsi que le Cosdu montage.

(iv)

Attention ! Vérifier bien le facteur multiplicateur du wattmètre avant de remplir le tableau.

(v)

En monophasé pour le wattmètre noir adjoindre un facteur 2/3.

1. CHARGE RÉSISTIVE

P

(W)

       
 

I(A)

     

Mesures

U(V)

30

60

90

Q

(VA)

       

Cos

     

Calculs

 

     

(Q = 0 puisque la charge est purement résistive, Cos = 1 et = 0 )

2. CHARGE INDUCTIVE (La tension d’alimentation devra être augmentée progressivement lors du début de la manipulation.)

Brancher une charge inductive en série avec la charge résistive et reprendre les mesures pour trois

différentes valeurs du courant en ligne. (1.rhéostat à moitié, inductance maximum ; 2.rhéostat maximum, inductance à moitié ; 3.rhéostat maximum, inductance maximum)

P

(W)

       
 

I(A)

     

Mesures

U(V)

60

60

60

Q

(VA)

       

Cos

     

Calculs

 

     

(calculer S = UI, Q = (S 2 – P 2 ) et Cos = P/S)

 

MESURES T 2 ELT SECTION ÉLECTROTECHNIQUE

 

Nom:

Date :

 

Groupe :

 

3/4

 

MESURES DE PUISSANCES EN MONOPHASÉ

 

3.

RELÈVEMENT

FACTEUR

DE

PUISSANCE(La

tension

d’alimentation

devra

être

augmentée

progressivement lors du début de la manipulation.)

Placer une charge capacitive aux bornes du montage précèdent et observer l’influence de la capacité sur le courant.

Quand on augmente la capacité, le courant a tendance a …………………………………… …………………………………………………………………………………………………………… …………………………….Le facteur de puissance …………………………………………………

Il y arrive qu’à une certaine capacité le courant ……………………………………………………. …………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………

[Notes :

capteur

de tension (voltmètre) suivis d'un multiplicateur. Ce dernier affiche la valeur moyenne du produit

instantané

wattmètres monophasés.

Le

wattmètre

de

monophasé

ces

deux

est

muni

Les

d’un

capteur

en

de courant (ampèremètre),

régime triphasé s'effectuent

d’un

avec

grandeurs.

mesures

plusieurs

Câblage en régime monophasé Pour pouvoir effectuer ces mesures, les deux bornes du capteur de courant doivent être en série avec le dipôle et les deux bornes du capteur de tension en parallèle du dipôle dont on mesure la puissance consommée ou produite.

Il est nécessaire de respecter simultanément les limitations des deux capteurs sous peine de destruction de l’appareil. Le schéma ci-dessous représente le câblage typique d'un wattmètre mesurant la puissance consommée par un dipôle.

Le schéma ci-dessous représente le câblage typique d'un wattmètre mesurant la puissance consommée par un dipôle.
Le schéma ci-dessous représente le câblage typique d'un wattmètre mesurant la puissance consommée par un dipôle.

MESURES T 2 ELT SECTION ÉLECTROTECHNIQUE

 

Nom:

Date :

 

Groupe :

 

4/4

MESURES DE PUISSANCES EN MONOPHASÉ

 

PUISSANCE EN MONOPHASÉ

Puissance instantanée. Soit un dipôle passif D alimenté en régime sinusoïdal par la tensio u(t) = Usin (t + u), il est

i(t) D
i(t)
D

traversé par un courant i(t) = Isin(t + i). La puissance instantanée est p(t) = u(t).i(t).

Soit = u - i le déphasage entre u(t) et i(t), en prenant u(t) comme référence, u = 0 et i=- donc p(t)=2.U.I.sint.sin(t-) sachant que 2.sina.sinb=cos(a-b)-cos(a+b)

u(t)

p(t) = U.I.cos-U.I.cos(2t-)

u(t) p(t) = U.I.cos  -U.I.cos(2  t-  ) La puissance instantanée est la différence

La puissance instantanée est la différence de deux

termes :

- un premier terme constant U.I.cos

- un second terme U.I.cos(2t-) dit puissance fluctuante, de valeur moyenne nulle (puisque alternatif sinusoïdale) et de fréquence double de celle de u et i (2.f). Convention récepteur: p(t) >0 le dipôle consomme de la puissance active. p(t) <0 le dipôle fournit de la puissance active.

Puissance moyenne ou active.

P = U.I.cos

La puissance active exprimée en Watt (W) est la valeur moyenne sur une période de la puissance instantané. U (V) et I (A) sont les valeurs efficaces de la tension et du courant. est le déphasage entre u(i) et i(t).

Puissance apparente.

S = U.I

Puissance réactive

Q = U.I.sin

S s’exprime en voltampères (VA) . Elle ne correspond à aucune puissance consommée mais permet de dimensionner les appareils cos. Au

fonctionnement nominal S n =U n I n (transformateur, alternateur

)

La puissance réactive Q permet d'évaluer l'importance des récepteurs

inductifs (moteurs, lampes fluorescentes,

(condensateurs,

puissance active P. Elle s'exprime en volt-ampère-réactif (var).

) et des récepteurs capacitifs

) dans les installations. Elle est définie par analogie à la

Pour 0 << /2, le courant i est en retard par rapport à la tension u, le circuit est inductif : Q > 0: le récepteur consomme de la puissance réactive. Pour 0>>-/2 , le courant i est en avance par rapport à la tension u, le circuit est capacitif : Q < 0: le récepteur fournit de la puissance réactive. Pour =0 , le courant i est en phase avec la tension u le circuit résistif : Q = 0.

Théorème de Boucherot Dans le cas d'un groupement de dipôles :

Pt = ΣP

Qt = ΣQ

S

t

=

2 2 P + Q t t
2
2
P
+ Q
t
t

cost = Pt / St