Vous êtes sur la page 1sur 148

CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.

doc 29/09/2009

MANUEL D’AIDES PUBLIQUES


TERRITORIALES

Exemplaire n° : 1

Diffusion : Gérée :

Non Gérée :

Attribué à :

Société :

Service :

Page 1 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

SOMMAIRE
104 aides territoriales

1) Aide à l'embauche d'un collaborateur handicapé issu du milieu protégé ou adapté


2) Aide au développement de l'offre de collecte des déchets dangereux pour l'eau
3) Aide à l'élimination des déchets
4) Aide à la dépollution des collectivités - Assainissement non collectif
5) Aide à la dépollution des collectivités - Dépollution des rejets par temps de pluie
6) Aide à la dépollution des collectivités - Ouvrages de traitement
7) Aide à la dépollution des collectivités - Réseaux d'assainissement
8) Gestion des déchets dangereux pour l'eau : aide aux déchetteries, aux centres de
collecte, de transit et de valorisation
9) Lutte contre les pollutions industrielles - Actions d'accompagnement de réduction des
pollutions
10) Lutte contre les pollutions industrielles - Epuration et prétraitement avant
raccordement ou préparation de déchets avant envoi en centre
11) Lutte contre les pollutions industrielles - Etudes générales et études de sites
12) Lutte contre les pollutions industrielles - Mise en place de technologies propres
(dépollution à la source)
13) Lutte contre les pollutions industrielles - Prévention des pollutions accidentelles
14) Soutien des économies d'eau en milieu industriel
15) Fonds d'amorçage Scientipôle Initiative
16) Prêt d'honneur Scientipôle Initiative - Entreprises innovantes
17) Prêt d'honneur Réseau Entreprendre Sud Île-de-France
18) Prêt d'honneur Nord Seine et Marne Initiatives
19) Fonds de capital-risque IDF CAPITAL
20) Prêt d'honneur Scientipôle Initiative - Éco-activités
21) Cap Décisif - Fonds d'amorçage d'entreprises innovantes
22) Couveuse Le Geai (Groupement des Entrepreneurs Accompagnés Individuellement)
23) Réseaux d'investisseurs individuels ("Business angels") Ile-de-France
24) Aide au commerce en milieu rural
25) Aide aux entreprises d'insertion
26) Aide départementale à l'implantation d'entreprises
27) Aide départementale à la requalification de zones d'activités économiques
28) Aide à l'hôtellerie indépendante
29) Aide à l'obtention du label "Tourisme et Handicap"
30) Aide à la création d'hébergements insolites
31) Fonds d'aide au foncier
32) Fonds départemental d'aide à l'exportation
33) Fonds départemental d'aide à l'innovation
34) Fonds départemental d'aide à la location de locaux d'activités
35) Soutien des pôles de compétitivité du département
36) Fonds départemental de garantie Seine-et-Marne
37) Prêt participatif de développement (PPD) - Seine-et-Marne
38) Fonds régional de garantie OSEO-Région Ile-de-France
39) Prêt participatif pour la rénovation hôtelière (PPRH)
40) Contrat de développement reprise-transmission
41) Action en faveur de la société de l’information
42) Actions collectives et projets de réseaux de professionnels de la chaîne du livre
43) Actions favorisant la diffusion des éditeurs indépendants

Page 2 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

44) Actions régionales de sensibilisation à l'économie sociale et solidaire


45) Aide Régionale aux Structures d'Insertion par l'Economique (ARSIE)
46) Aide au tourisme fluvial
47) Aide aux librairies indépendantes
48) Aide aux pépinières d'entreprises
49) Aide régionale au portage de projets européens de recherche par les PME (ARPPE)
50) Aide régionale à l'innovation et aux transferts de technologie (ARITT) - Volet Emploi
innovant
51) Aide régionale à l'innovation et aux transferts de technologie (ARITT) - Volet
Faisabilité
52) Aide régionale à la transmission-reprise des entreprises artisanales
53) Aide régionale à l’innovation et aux transferts de technologie (ARITT) - Volet
Transfert
54) Aide à l'aménagement et au développement ruraux
55) Aide à l'hôtellerie indépendante et familiale
56) Aide à l'immobilier d'entreprise
57) Aide à la création et au fonctionnement de couveuses et de coopératives d’activités
et d’emploi
58) Aide à la création, au développement et à la reprise de SCOP et SCIC
59) Aide à la postproduction numérique et argentique de films
60) Aide à la promotion sociale et professionnelle des salariés, artisans et commerçants
61) Aide à la requalification et l'extension des zones d'activités économiques (ZAE)
62) Aide à l’investissement pour les salles de cinéma d’art et d’essai
63) Amélioration de l’accessibilité des personnes handicapées aux sites et produits
touristiques
64) Amélioration des hébergements touristiques destinés aux clientèles sociales et
familiales et aux jeunes touristes
65) Appel à projets PM'up
66) Appels à projets thématiques liés à l’économie sociale et solidaire
67) Appui Régional aux Entreprises Exportatrices (AREX) Conseil
68) Appui Régional aux Entreprises Exportatrices (AREX) Emploi
69) Appui Régional aux Entreprises Exportatrices (AREX) Salons
70) Appui régional à la commercialisation artisanale (ARCAF)
71) Appui à la constitution de groupements d'employeurs
72) Biocombustibles et développement local – Etudes
73) Biocombustibles et développement local – Travaux
74) Cap Entreprise (Programme d'accompagnement global des créateurs et dirigeants
d'entreprises)
75) Conventions régionales sectorielles d’économie sociale et solidaire
76) Conventions territoriales d'économie sociale et solidaire
77) Dispositif Passerelle-entreprise (PEN)
78) Dynamicadres - Action d'accompagnement-formation en faveur des cadres
demandeurs d'emploi
79) Electricité verte – Etudes
80) Electricité verte – Travaux
81) Emplois-tremplins Ile-de-France
82) Expérimentations de l’économie sociale et solidaire
83) Financement du bilan de compétences
84) Fonds de développement des PMI (FDPMI) - Accompagnement des projets
stratégiques d'entreprises
85) Fonds de soutien aux industries techniques cinématographiques et audiovisuelles
86) Formation aux métiers des technologies de l'information et de la communication
(TIC)
87) Formation des Emplois-tremplins
88) Formations à la maîtrise des savoirs de base et aux compétences linguistiques
89) Indemnité compensatrice forfaitaire pour les employeurs d'apprentis Ile-de-France
90) Mise en place de réseaux d’entreprises

Page 3 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

91) Primes régionales aux projets de micro-entreprises soutenus par l'ADIE


92) Programme Géothermie – Etudes
93) Programme Géothermie – Travaux
94) Programme Solaire thermique – Etudes
95) Programme Solaire thermique – Travaux
96) Programme Wifiledefrance - Aide à la mise en place d'un réseau informatique sans fil
Wifi
97) Programme d'action régionale pour le développement international (PARDI) pour les
secteurs du jeu vidéo et des biotechnologies
98) Projets de développement économique locaux (PDEL)
99) Projets éditoriaux exceptionnels des éditeurs indépendants
100) Pré-Conseil Technologique (PCT)
101) Pôles touristiques régionaux
102) Soutien exceptionnel à des structures de l'économie sociale et solidaire
103) Soutien à l'agroalimentaire de qualité
104) Fonds régional de garantie Ile-de-France TPE, Artisanat, Commerce
105) Prime d'aménagement du Territoire (PAT) - Recherche, développement et
innovation (RDI)

Page 4 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

AIDES PUBLIQUES TERRITORIALES AUX


ENTREPRISES

Organisme(s)
104 aides territoriales de
financements

1) Aide à l'embauche d'un collaborateur handicapé issu du AGEFIPH


milieu protégé ou adapté

a) Objectifs

Favoriser le recrutement par des entreprises du milieu ordinaire de


personnes handicapées sortant d’un établissement ou service d'aide
par le travail (ESAT) ou d’une entreprise adaptée (EA).

Cette aide est accordée pour un an, de sorte à laisser le temps à


l’employeur de faire aboutir les démarches sur la reconnaissance de
la lourdeur du handicap pour son salarié.

b) Opérations éligibles

Tous les contrats en milieu ordinaire de travail d'une durée de 12


mois minimum, conclus avec un employeur relevant du droit privé.

c) Conditions d'attribution

- L'embauche devra avoir lieu 30 jours maximum (hors congés


légaux) après la sortie du milieu protégé ;
- Pour être recevable, la demande de subvention devra parvenir à
l'Agefiph au plus tard 6 mois après la date d'embauche.

d) Bénéficiaires

Entreprises, y compris celles ayant signé un accord sur l'emploi des


personnes handicapées.

e) Montant

Subventions dont le montant varie en fonction du temps de travail


- Embauche d'une personne sortant d'un établissements ou service
d'aide par le travail (ESAT) :
* Temps de travail supérieur ou égal à temps plein : subvention
forfaitaire de 9000 €,
* Temps de travail compris entre 50 % et 80 % : subvention
forfaitaire de 6750 €,

Page 5 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

* Temps de travail inférieur à 50 % ou équivalent à 16 h par


semaine minimum : subvention forfaitaire de 4500 € ;
- Embauche d'une personne sortant d'une entreprise adaptée (EA)
* Temps de travail supérieur ou égal à temps plein : subvention
forfaitaire de 4500 €,
* Temps de travail compris entre 50 % et 80 % : subvention
forfaitaire de 3375 €,
* Temps de travail compris inférieur à 50 % ou équivalent à 16 h par
semaine minimum : subvention forfaitaire de 2250 €.

La subvention est cumulable avec la prime à l'insertion. En revanche


elle n'est cumulable ni avec les autres aides publiques, ni avec les
autres aides de l'Agefiph portant sur le contrat de travail (aides aux
contrats en alternance, etc.), ni avec l'aide à l'emploi pour la
lourdeur du handicap.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : AGEFIPH Ile-de-France

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à l'embauche


d'un collaborateur handicapé issu du milieu protégé ou adapté peut
être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Télécharger la fiche Aide à l'embauche d'un collaborateur


handicapé issu du milieu protégé ou adapté sur le site de l'AGEFIPH.

i) Source de l'information

Association nationale de Gestion du Fonds pour l'Insertion


professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH)
(http://www.agefiph.asso.fr)

2) Aide au développement de l'offre de collecte des déchets Agence de l'Eau


dangereux pour l'eau Seine-
Normandie
a) Objectifs

Soutenir la mise en place de systèmes innovants de collecte de


déchets : conteneurs spécifiques etc.

b) Conditions d'attribution

- Les actions collectives par branche professionnelle ou par territoire


géographique sont encouragées ;
- Le bénéficiaire ne devra pas démarrer les études et travaux avant

Page 6 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

l'accord de la Commission des aides de l'Agence ;


- Les travaux devront être comparés à un prix de référence.

c) Montant

Subvention représentant 30 % du montant des dépenses éligibles.

Le taux d'aide devra respecter les règles d'encadrement


communautaire.

d) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide au


développement de l'offre de collecte des déchets dangereux pour
l'eau peut être mobilisé.

e) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

f) Source de l'information

Agence Seine-Normandie (http://www.eau-seine-normandie.fr)

3) Aide à l'élimination des déchets Agence de l'Eau


Seine-
a) Objectifs Normandie

Accompagner le producteur dans la mise en place d'un stockage


rationnel des déchets au travers d'aides pour la préparation de
déchets avant envoi en centre, dans le cadre d'actions individuelles
ou collectives.

Le préalable à une bonne élimination des déchets consiste pour le


producteur à mettre en place un stockage rationnel et sécurisé des
déchets. La nature des contenants (fûts, containers, cuves) doit être
adaptée au volume de déchets à faire éliminer afin d'optimiser les
coûts de collecte et de traitement.

b) Opérations éligibles

Opérations d'élimination des déchets dangereux pour l'eau.

c) Dépenses éligibles

Coûts de collecte, mise à disposition de contenants, de transit, de


regroupement de prétraitement et de traitement des déchets.

d) Conditions d'attribution

- L'action collective préalablement validée par l'agence doit répondre

Page 7 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

à des enjeux thématiques reconnus sur un périmètre géographique


déterminé, être assortie d'objectifs suffisamment significatifs et
animée par un porteur ;
- L'aide est attribuée via un opérateur conventionné généralement
collecteur, distributeur ou centre (transit ou traitement) référencé
habilité par l'agence à déduire l'aide à l'élimination des déchets de
ses factures aux petits producteurs ;
- L'opérateur signera avec son client éligible un "contrat de collecte"
préalable, ce contrat ne lui conférant pas l'exclusivité des prestations
pour ce client ;
- L'aide de l'agence sera attribuée sur une facture de prestation
globale (collecte, transit et traitement.

e) Bénéficiaires

- PME selon la définition européenne en vigueur et PMI,


- TPE,
- Entreprises artisanales,
- Collectivités territoriales ou leurs mandataires.

f) Montant

Subvention représentant :
- 25 % de la prestation d'élimination du déchet durant 3 ans dans la
limite de 10 tonnes/an pour un site de production,
- 50 % de la prestation d'élimination dans le cadre d'actions
collectives.

Le taux d'aide devra respecter les règles d'encadrement


communautaire.

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à l'élimination


des déchets peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.
- Pour connaître la liste des opérations d'élimination des déchets
éligibles, la liste des déchets non éligibles et la liste des opérateurs
conventionnés, consulter le site internet de l'Agence de l'eau Seine-
Normandie.

i) Source de l'information

Agence de l'Eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

Page 8 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

4) Aide à la dépollution des collectivités - Assainissement Agence de l'Eau


non collectif Seine-
Normandie
a) Objectifs

Soutenir l'assainissement non collectif dans le cadre d'opérations


groupées de réalisation ou de réhabilitation.

b) Opérations éligibles

- Réalisation,
- Réhabilitation.

Opérations exclues :
Habitations nouvelles.

c) Bénéficiaires

Collectivités.

d) Montant

Subvention représentant 60 % du montant des dépenses éligibles.

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à la dépollution


des collectivités - Assainissement non collectif peut être mobilisé.

f) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

g) Source de l'information

Agence de l'eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

5) Aide à la dépollution des collectivités - Dépollution des Agence de l'Eau


rejets par temps de pluie Seine-
Normandie
a) Objectifs

Soutenir les opérations de dépollution des rejets par temps de pluie,


qui concerne les rejets des réseaux unitaires et ceux des réseaux
pluviaux séparatifs.

b) Investissements éligibles

Ouvrages ad hoc : traitement local, stockage, restitution vers un


ouvrage d'épuration, maîtrise à la source, recueil et élimination des

Page 9 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

déchets flottants etc.

En cas de pollution microbiologique avérée avec un enjeu sanitaire


ou un aspect économique majeur, des travaux de détournement et
traitement d'eaux pluviales via des collecteurs pluviaux peuvent être
retenus.

c) Bénéficiaires

Collectivités.

d) Montant

Aide représentant :
- Collectivité de plus de 2 000 habitants :
Subvention de 35 à 45 % du montant des dépenses éligibles ;
- Collectivité de moins de 2 000 habitants :
* Subvention de 30 à 40 % du montant des dépenses éligibles,
* Avance remboursable de 20 % du montant des dépenses éligibles.

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à la dépollution


des collectivités - Dépollution des rejets par temps de pluie peut être
mobilisé.

f) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

g) Source de l'information

Agence de l'eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

6) Aide à la dépollution des collectivités - Ouvrages de Agence de l'Eau


traitement Seine-
Normandie
a) Objectifs

Soutenir les ouvrages de traitement des collectivités.

b) Opérations éligibles

Création et modernisation d'ouvrages de traitement.

c) Investissements éligibles

Travaux de mise en place de capacités épuratoires indispensables au


respect des exigences du milieu récepteur, et notamment celles

Page 10 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

définies par la Directive sur les Eaux Résiduaires Urbaines (DERU).

d) Bénéficiaires

Collectivités.

e) Montant

- Ouvrage de capacité inférieure à 2 000 EH :


* Subvention de 30 à 40 % du montant des dépenses éligibles,
* Avance remboursable de 20 % du montant des dépenses éligibles
;

- Ouvrage de capacité supérieure à 2 000 EH :


Subvention représentant de 35 à 45 % du montant des dépenses
éligibles.

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à la dépollution


des collectivités - Ouvrages de traitement peut être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

h) Source de l'information

Agence de l'eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

7) Aide à la dépollution des collectivités - Réseaux Agence de l'Eau


d'assainissement Seine-
Normandie
a) Objectifs

Soutenir la création et la réhabilitation des réseaux


d'assainissement.

Sont concernés les réseaux d'assainissement (unitaires et eaux


usées) relatifs à l'habitat en place, le maillage entre réseaux
destinés à faciliter le transport des eaux vers un ouvrage de
traitement et les canalisations de transport d'eaux usées ou
unitaires.

b) Opérations éligibles

Création et réhabilitation des réseaux d'assainissement.

c) Bénéficiaires

Page 11 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Collectivités.

d) Montant

Création :
- Si la station d'épuration est conforme avec la Directive sur les Eaux
Résiduaires Urbaines (DERU) :
* Subvention de 25 à 35 % du montant des dépenses éligibles,
* Avance de 15 % du montant des dépenses éligibles ;

- Si la station est non conforme DERU :


* Subvention de 20 à 30 % du montant des dépenses éligibles,
* Avance de 15 % du montant des dépenses éligibles.

Réhabilitation :
- Si la station d'épuration est conforme avec la Directive sur les Eaux
Résiduaires Urbaines (DERU) :
* Subvention de 20 à 30 % du montant des dépenses éligibles,
* Avance de 15 % du montant des dépenses éligibles ;

- Si la station est non conforme DERU :


* Subvention de 15 à 25 % du montant des dépenses éligibles,
* Avance de 15 % du montant des dépenses éligibles.

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à la dépollution


des collectivités - Réseaux d'assainissement peut être mobilisé.

f) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

g) Source de l'information

Agence de l'eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

8) Gestion des déchets dangereux pour l'eau : aide aux Agence de l'Eau
déchetteries, aux centres de collecte, de transit et de Seine-
valorisation Normandie

a) Objectifs

Soutenir la gestion des déchets dangereux pour l'eau.

b) Opérations éligibles

- Déchetteries destinées aux déchets dangereux issus des


particuliers, artisans et TPE,

Page 12 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Création de centres de transit et de regroupement DDQD et DDM,


- Déchetteries,
- Centre collectif de valorisation de DDE.

c) Conditions d'attribution

- Les actions collectives par branche professionnelle ou par territoire


géographique sont encouragées ;
- Le bénéficiaire ne devra pas démarrer les études et travaux avant
l'accord de la Commission des aides de l'Agence ;
- Les travaux devront être comparés à un prix de référence.

d) Bénéficiaires

- Maître d'ouvrage privé et groupements,


- Collectivités locales et groupements.

e) Montant

- Collectivités locales et groupements :


Subvention représentant 50 % du montant des dépenses éligibles.

- Maître d'ouvrage privé et groupements :


* Cas général :
Avance remboursable représentant 70 % du montant des dépenses
éligibles,
* PME-PMI :
Avance remboursable représentant 80 % du montant des dépenses
éligibles.

L'avance remboursable a une durée d'amortissement de 8 ans, et est


remboursable en annuités constantes.

A la demande du maître d'ouvrage, les avances d'un montant


inférieur à 100 000 € pourront être transformées en subvention avec
un coefficient de conversion de 0,2.

Les avances d'un montant inférieur ou égal à 10 000 € sont


converties en subvention moyennant l'application d'un coefficient de
conversion de 0,25.

Le taux d'aide devra respecter les règles d'encadrement


communautaire.

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Gestion des déchets


dangereux pour l'eau : aide aux déchetteries, aux centres de
collecte, de transit et de valorisation peut être mobilisé.

g) Informations complémentaires

Page 13 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

h) Source de l'information

Agence de l'eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

9) Lutte contre les pollutions industrielles - Actions Agence de l'Eau


d'accompagnement de réduction des pollutions Seine-
Normandie
a) Objectifs

Inciter le maître d'ouvrage à :


- agir sur les sources d'eaux polluées et leur collecte afin d'améliorer
l'efficacité de la lutte contre la pollution ;
- adapter, rénover, fiabiliser et si possible perfectionner son
dispositif d'épuration pour garantir la permanence de l'épuration face
à l'évolution des activités polluantes et des technologies.

b) Opérations éligibles

- Mesures internes,
- Adaptation aux évolutions d'activité,
- Fiabilisation.

c) Investissements éligibles

- Création de réseaux spécifiques,


- Optimisation de la gestion de l'eau,
- Débourbeur/Déshuileur,
- Automatismes,
- Supervision,
- Alarme,
- Stockage tampon,
- Etc.

d) Conditions d'attribution

- Les actions collectives par branche professionnelle ou par territoire


géographique sont encouragées ;
- Les actions de lutte contre les « pollutions dispersées », rejets
d’entreprises de taille modeste (TPE, TPI, artisanat, activité de
service etc.) doivent, pour être aidées, s’inscrire dans un cadre
d’actions collectives qui contribuent aux objectifs du 9ème
programme. Sinon, elles doivent être justifiées directement par leur
contribution à l’un de ces objectifs ;
- Les taux d’aides seront modulés en faveur des secteurs où les
efforts pour atteindre les objectifs de qualité sont les plus importants
(éléments disponibles sur le site internet de l’agence) ;

Page 14 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Les travaux seront comparés à un prix de référence ;


- Les avances sont au taux d’intérêt 0. La durée d’amortissement est
fixée à 8 ans ; elle peut être réduite en cours de programme. Elles
sont remboursables en annuités constantes ;
- A la demande du maître d’ouvrage, les avances d’un montant
inférieur à 100 000 € pourront être transformées en subvention avec
un coefficient de conversion de 0,2 ;
- Les avances d’un montant inférieur ou égal à 10 000 € seront
converties en subvention moyennant l’application d’un coefficient de
conversion de 0,25 ;
- Les études et travaux devront être engagés après accord de la
Commission des aides de l’Agence.

e) Bénéficiaires

- PME selon la définition européenne en vigueur,


- PMI,
- Entreprise industrielle.

f) Montant

Avance remboursable déterminée en fonction de la zone


géographique de l'entreprise et de son statut, représentant 50 à 70
% du montant des dépenses éligibles sur 8 ans.

L'aide est majorée de 10 points pour les PME-PMI.

Les taux d’aide seront établis dans le respect des règles


d’encadrement communautaire ;

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Lutte contre les


pollutions industrielles - Actions d'accompagnement de réduction des
pollutions peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

i) Source de l'information

Agence de l'eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

10) Lutte contre les pollutions industrielles - Epuration et Agence de l'Eau


prétraitement avant raccordement ou préparation de Seine-
déchets avant envoi en centre Normandie

Page 15 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

a) Objectifs

Permettre aux entreprises de pouvoir en permanence rejeter dans le


milieu naturel une eau de qualité, tout en assurant une destination
satisfaisante des sous-produits d'épuration.

b) Opérations éligibles

- Dispositif de traitement des effluents : station physico-chimique,


traitement biologique, évapo-concentration,
- Préparation et stockage de déchets avant élimination en centre
collectif de traitement,
- Prétraitement des rejets avant raccordement vers une station
urbaine : neutralisation, bac à graisse etc.,
- Traitement des eaux pluviales polluées.

c) Conditions d'attribution

- Les actions collectives par branche professionnelle ou par territoire


géographique sont encouragées ;
- Les taux d’aides seront modulés en faveur des secteurs où les
efforts pour atteindre les objectifs de qualité sont les plus importants
(éléments disponibles sur le site internet de l’agence) ;
- Les travaux seront comparés à un prix de référence ;
- Les avances sont au taux d’intérêt 0. La durée d’amortissement est
fixée à 8 ans ; elle peut être réduite en cours de programme. Elles
sont remboursables en annuités constantes ;
- A la demande du maître d’ouvrage, les avances d’un montant
inférieur à 100 000 € pourront être transformées en subvention avec
un coefficient de conversion de 0,2 ;
- Les avances d’un montant inférieur ou égal à 10 000 € seront
converties en subvention moyennant l’application d’un coefficient de
conversion de 0,25 ;
- Les études et travaux devront être engagés après accord de la
Commission des aides de l’Agence.

d) Bénéficiaires

- PME selon la définition européenne en vigueur,


- PMI,
- Entreprises industrielles.

e) Montant

Aide déterminée en fonction de la zone géographique et du statut de


l'entreprise, et représentant :
- une subvention de 15 à 20 % du montant des dépenses éligibles
(10 points de subvention de plus pour les PME-PMI),
- une avance remboursable sur 8 ans de 30 à 50 % du montant des
dépenses éligibles.

Les taux d'aide devront respecter les règles d'encadrement

Page 16 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

communautaire.

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Lutte contre les


pollutions industrielles - Epuration et prétraitement avant
raccordement ou préparation de déchets avant envoi en centre peut
être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

h) Source de l'information

Agence de l'Eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

11) Lutte contre les pollutions industrielles - Etudes générales Agence de l'Eau
et études de sites Seine-
Normandie
a) Objectifs

Permettre de disposer de tous les éléments nécessaires à la bonne


résolution d'un problème, qu'il s'agisse d'études à portée générale,
d'études spécifiques à un site, à une branche industrielle ou un
territoire.

b) Opérations éligibles

- Etudes à portée générale ;

- Etudes spécifiques à un site, et concernant notamment :


* Etudes diagnostics : réseau, station, gestion de l'eau et des
déchets etc.,
* Etudes technologiques : identification des meilleures techniques
disponibles, essais pilotes de faisabilité,
* Etudes d'impact (pour les dossiers ICPE, étude limitée aux volets
eau et déchets dangereux pour l'eau),
* Etudes de réhabilitation de site et de sol pollué,
* Bilan de fonctionnement demandé dans le cadre de la directive
IPPC (volets eau et déchets dangereux pour l'eau) ;

- Etudes spécifiques à une branche d'activité ou à un territoire :


* Etudes prospectives visant à mieux connaître un secteur d'activité,
* Etudes diagnostics : inventaire des natures et flux de pollution
produits, des solutions de traitements à mettre en œuvre pour une
branche d'activité ou un territoire donné,
* Etudes technologiques : inventaire des technologies existantes,

Page 17 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

développement de technologies innovantes, études pilotes,


* Etudes liées au milieu naturel : caractérisation des pressions des
activités industrielles sur le milieu en terme de ressource en eau et
de pollution,
* Etc.

Opérations exclues :
Etudes d'ingénierie liées à des réalisations : celles-ci sont intégrées
aux travaux correspondant et aidées selon les mêmes modalités.

c) Conditions d'attribution

Le bénéficiaire ne devra pas démarrer les études avant l'accord de la


Commission des aides de l'Agence.

d) Bénéficiaires

- PME-PMI,
- Entreprises industrielles.

e) Montant

Subvention représentant 50 % du coût de l'étude.

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Lutte contre les


pollutions industrielles - Etudes générales et études de sites peut
être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

h) Source de l'information

Agence de l'Eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

12) Lutte contre les pollutions industrielles - Mise en place de Agence de l'Eau
technologies propres (dépollution à la source) Seine-
Normandie
a) Objectifs

L'objectif des aides "actions à la source" est de favoriser une


technologie "propre", c'est-à-dire produisant moins de pollution,
permettant un recyclage ou une valorisation matière ou bien
économe en eau de qualité.

b) Opérations éligibles

Page 18 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Mise en œuvre de procédé de fabrication moins polluant ou


permettant une valorisation matière de pollution.

c) Conditions d'attribution

- Les montants d'investissements retenus correspondront à des


investissements en matériels dédiés strictement à la lutte
antipollution et facilement détachables de l’outil de production ou
permettant de réduire les quantités d’eau de qualité prélevées ;
- Lorsque les investissements en technologie propre conduisent à un
changement du procédé de production sans possibilité d’isoler des
ensembles de matériels de lutte antipollution, le coût éligible
correspondra au surcoût par rapport à un investissement comparable
sur le plan technique, mais ne permettant pas d’atteindre la même
protection de l’environnement ;
- Dans tous les cas, les montants retenus seront, avant application
du prix de référence, réduits des retours sur investissements sur une
période de 5 ans ;
- Le bénéficiaire ne devra pas démarrer les études et travaux avant
l'accord de la Commission des aides de l'Agence.

d) Bénéficiaires

- PME selon la définition européenne en vigueur,


- PMI,
- Entreprises industrielles.

e) Montant

Aide attribuée sous la forme :


- d'une subvention représentant 20 % maximum du montant de
l'investissement (30 % pour les PME-PMI),
- d'une avance remboursable représentant 50 % maximum du
montant de l'investissement.

- Les avances sont des prêts à taux zéro de huit ans (durée pouvant
être réduite en cours de programme). Elles sont remboursables en
annuités constantes ;
- Les avances d'un montant inférieur ou égal à 10 000 € sont
converties en subvention moyennant l'application d'un coefficient de
0,25 ;
- A la demande du maître d'ouvrage, les avances d'un montant
inférieur à 100 000 € pourront être transformées en subvention avec
un coefficient de conversion de 0,2.

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Lutte contre les


pollutions industrielles - Mise en place de technologies propres
(dépollution à la source) peut être mobilisé.

Page 19 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

g) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

h) Source de l'information

Agence de l'Eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

13) Lutte contre les pollutions industrielles - Prévention des Agence de l'Eau
pollutions accidentelles Seine-
Normandie
a) Objectifs

Soutenir la prévention et la lutte contre la pollution accidentelle.

b) Investissements éligibles

Equipements destinés à prévenir les accidents dans les installations


et à limiter leurs conséquences sur l'environnement :
- Mise sur rétentions des stockages de produits toxiques neufs et des
déchets,
- Bassin de confinement des eaux incendie,
- Sécurisation des zones de dépotage des produits chimiques,
- Alarmes,
- Vannes d'isolement,
- Etc.

c) Conditions d'attribution

- Les actions collectives par branche professionnelle ou par territoire


géographique sont encouragées ;
- Les actions de lutte contre les « pollutions dispersées », rejets
d’entreprises de taille modeste (TPE, TPI, artisanat, activité de
service etc.) doivent, pour être aidées, s’inscrire dans un cadre
d’actions collectives qui contribuent aux objectifs du 9ème
programme. Sinon, elles doivent être justifiées directement par leur
contribution à l’un de ces objectifs ;
- Les taux d’aides seront modulés en faveur des secteurs où les
efforts pour atteindre les objectifs de qualité sont les plus importants
(éléments disponibles sur le site internet de l’agence) ;
- Les travaux seront comparés à un prix de référence ;
- Les avances sont au taux d’intérêt 0. La durée d’amortissement est
fixée à 8 ans ; elle peut être réduite en cours de programme. Elles
sont remboursables en annuités constantes ;
- A la demande du maître d’ouvrage, les avances d’un montant
inférieur à 100 000 € pourront être transformées en subvention avec
un coefficient de conversion de 0,2 ;
- Les avances d’un montant inférieur ou égal à 10 000 € seront

Page 20 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

converties en subvention moyennant l’application d’un coefficient de


conversion de 0,25 ;
- Les études et travaux devront être engagés après accord de la
Commission des aides de l’Agence.

d) Bénéficiaires

- PME selon la définition européenne en vigueur,


- PMI,
- Entreprises industrielles.

e) Montant

Avance remboursable déterminée en fonction de la situation


géographique de l'entreprise et de son statut, représentant 50 à 70
% du montant des dépenses éligibles sur 8 ans.

L'aide est majorée de 10 points pour les PME-PMI.

Sur les secteurs fragiles (périmètres de protection rapprochée des


prises d'eau AEP, zones de baignade, vocation piscicole exigeante),
une partie de l'avance pourra être transformée en subvention.

Les taux d'aide seront établis dans le respect des règles


d'encadrement communautaire.

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Lutte contre les


pollutions industrielles - Prévention des pollutions accidentelles peut
être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

h) Source de l'information

Agence de l'eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-


normandie.fr)

14) Soutien des économies d'eau en milieu industriel Agence de l'Eau


Seine-
a) Objectifs Normandie

Encourager les économies d'eau en milieu industriel.

b) Dépenses éligibles

Coût des travaux plafonné au coût des m3 économisés sur 10 ans.

Page 21 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

c) Conditions d'attribution

- L'aide ne concerne que les masses d'eau à tension quantitative ;


- Les actions collectives par branche professionnelle ou par territoire
géographique sont encouragées ;
- Les taux d’aides seront modulés en faveur des secteurs où les
efforts pour atteindre les objectifs de qualité sont les plus importants
(éléments disponibles sur le site internet de l’agence) ;
- Les travaux seront comparés à un prix de référence ;
- Les avances sont au taux d’intérêt 0. La durée d’amortissement est
fixée à 8 ans ; elle peut être réduite en cours de programme. Elles
sont remboursables en annuités constantes ;
- A la demande du maître d’ouvrage, les avances d’un montant
inférieur à 100 000 € pourront être transformées en subvention avec
un coefficient de conversion de 0,2 ;
- Les avances d’un montant inférieur ou égal à 10 000 € seront
converties en subvention moyennant l’application d’un coefficient de
conversion de 0,25 ;
- Les études et travaux devront être engagés après accord de la
Commission des aides de l’Agence.

d) Bénéficiaires

- PME selon la définition européenne en vigueur,


- PMI,
- Entreprise industrielle.

e) Montant

Aide déterminée en fonction de la zone géographique de l'entreprise


et de son statut, et représentant :
- une subvention de 20 % du montant des dépenses éligibles,
- une avance remboursable de 50 % du montant des dépenses
éligibles sur 8 ans

Les taux d’aide seront établis dans le respect des règles


d’encadrement communautaire.

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Soutien des


économies d'eau en milieu industriel peut être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Cette aide est attribuée dans le cadre du 9ème programme


d’interventions de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, en vigueur sur
la période 2007-2012.

h) Source de l'information

Agence de l'eau Seine-Normandie (http://www.eau-seine-

Page 22 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

normandie.fr)

15) Fonds d'amorçage Scientipôle Initiative CDC,


Département
a) Objectifs 75 - Ville de
Paris,
Faciliter l'amorçage d'activités innovantes en Ile-de-France. Financement
privé, Région
b) Opérations éligibles
Ile-de-France
Projets de création d'entreprises innovantes ayant un besoin de
financement de l'ordre de 300 000 € dans lesquels la participation de
Scientipôle Initiative représentera une part significative.

c) Conditions d'attribution

- Le porteur de projet devra présenter un plan de développement au


moment même de la création ou de la reprise ;
- Le développement de l'entreprise sera facilité par un
accompagnement de Scientipôle Initiative, en particulier par un
appui technique de ses partenaires.

d) Bénéficiaires

Porteurs de projets d'entreprises innovantes :


- à potentiel technologique ou à caractère innovant (le secteur des
biotechnologies est exclu),
- ayant moins de 3 ans d'activité,
- qui proposent une innovation sur leur marché,
- possédant un potentiel de développement à moyen terme de 2 à 3
emplois au moins.

e) Montant

Intervention en pré-amorçage ou en amorçage en une ou plusieurs


fois dans la limite de 150 000 €.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Plateforme Scientipôle Initiative

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds d'amorçage


Scientipôle Initiative peut être mobilisé.

h) En savoir plus

Consulter le dossier d'information France Initiative dans la


Bibliothèque électronique de l'Observatoire des aides aux
entreprises.

Page 23 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Consulter le dossier d'information Capital-investissement et capital-


risque public dans la Bibliothèque électronique de l'Observatoire des
aides aux entreprises.

i) Source de l'information

Scientipôle Initiative (http://www.scientipole-initiative.org)

16) Prêt d'honneur Scientipôle Initiative - Entreprises CDC,


innovantes Département
75 - Ville de
a) Objectifs Paris,
Financement
Aider les créateurs ou les repreneurs d’entreprise : privé, Région
- À monter le plan de financement de leur projet dans les meilleures Ile-de-France
conditions, grâce à un accompagnement personnalisé ;
- À financer leur projet, grâce à l’octroi d’un prêt personnel
remboursable sur l’honneur ;
- Une fois l’entreprise créée et le prêt accordé, à pérenniser la jeune
entreprise pendant les premières années de son développement, en
lui apportant un appui et des conseils (visite de terrain, mise en
place d’indicateurs adaptés, analyse des écarts entre le prévisionnel
et le réel), en faisant intervenir des partenaires compétents et des
experts associés pour résoudre ses difficultés ponctuelles, en lui
permettant de bénéficier du parrainage d’un chef d’entreprise
expérimenté et en lui ouvrant les portes des réseaux
d’accompagnement locaux (club de créateurs).

b) Opérations éligibles

Projets de création d'entreprises innovantes ayant un besoin de


financement de l'ordre de 300 000 € dans lesquels la participation de
Scientipôle Initiative représentera une part significative.

c) Conditions d'attribution

- Le porteur de projet devra présenter un plan de développement au


moment même de la création ou de la reprise ;
- Le développement de l'entreprise sera facilité par un
accompagnement de Scientipôle Initiative, en particulier par un
appui technique de ses partenaires ;
- Le prêt d’honneur, accordé à titre personnel, est destiné à
renforcer les fonds propres de l’entreprise ;
- Le prêt d’honneur accordé par France Initiative ne remplace pas un
prêt bancaire, mais en facilite l’obtention. Les organismes bancaires
s’appuieront sur le travail d’accompagnement effectué par la
plateforme pour déterminer le montant du prêt qu’elles accorderont
aux bénéficiaires de prêts d’honneur.

d) Bénéficiaires

Page 24 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Porteurs de projets d'entreprises innovantes :


- à potentiel technologique ou à caractère innovant (le secteur des
biotechnologies est exclu),
- ayant moins de 3 ans d'activité,
- qui proposent une innovation sur leur marché,
- possédant un potentiel de développement à moyen terme de 2 à 3
emplois au moins.

e) Montant

Prêt personnel à taux nul, sans garantie personnelle, d'une durée de


5 ans avec différé de remboursement d'un an maximum, d'un
montant :
- compris entre 15 000 et 60 000 € par entreprise,
- limité à 20 000 € par porteur de projet.

Une assurance décès-invalidité individuelle ainsi qu'une garantie sont


proposées par OSEO grâce à une convention avec le réseau France
Initiative.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Plateforme Scientipôle Initiative

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Prêt d'honneur


Scientipôle Initiative - Entreprises innovantes peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Le fonds de prêts d’honneur Scientipôle Initiative est abondé par la


Région Ile-de-France, la Ville de Paris, la Caisse des Dépôts, le FSE
et le FEDER. Il a été créé en 2001 par Ile de Science, la Chambre de
Commerce et d'Industrie de l'Essonne, la Communauté
d'agglomération du Plateau de Saclay, la Région Ile-de-France et
France Initiative et bénéficie du concours actif de centres de
recherche, d'universités, d'écoles de commerces et d'ingénieurs,
d'entreprises, d'établissements financiers, d'organismes d'appuis
technologiques et de soutien à la création d'entreprises, tous partie
prenante du développement du Centre d'Envergure Européenne
Saclay-Courtaboeuf-Massy-Orly.
- Le prêt d’honneur est accordé sous réserve d’acceptation du projet
par un comité d’agrément, sur la base du dossier constitué par le
demandeur grâce à l’appui des professionnels de la plateforme
France Initiative. Le demandeur présentera son projet devant le
comité d’agrément, constitué d’experts (chefs d’entreprises,
banquiers, experts-comptables, conseillers techniques…), qui
décidera de la nature et du montant du prêt octroyé.

Page 25 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

i) En savoir plus

Consulter le dossier d'information France Initiative dans la


Bibliothèque électronique de l'Observatoire des aides aux
entreprises.

j) Source de l'information
- Ville de Paris (http://www.paris.fr)
- Scientipôle Initiative (http://www.scientipole-initiative.org)
- France Initiative (http://www.france-initiative.fr)

17) Prêt d'honneur Réseau Entreprendre Sud Île-de-France CDC,


Département
a) Objectifs 77 - Seine-et-
Marne,
Faire émerger et réussir des créateurs de futures PME, créatrices Département
d’emplois et à fort potentiel de développement, par : 91 - Essonne,
- l’attribution d’un prêt d’honneur destiné à consolider les fonds Financement
propres du créateur et à faciliter l’accès aux prêts bancaires ; privé, Région
- un accompagnement personnalisé du créateur pendant 3 ans, Ile-de-France
effectué par des chefs d’entreprises adhérents de l’association
Réseau Entreprendre ;
- une formation collective au métier de chef d’entreprise pendant 2 à
3 ans, proposée chaque mois par des dirigeants d’entreprise
bénévoles dans le cadre d’un "Club de créateurs", qui permet au
créateur d’échanger sur ses réussites et ses difficultés avec d’autres
nouveaux chefs d’entreprise et de rompre son isolement.

b) Opérations éligibles

- Création d’entreprise à fort potentiel de développement et de


création d’emploi ;
- Reprise d’entreprise dans le cadre d’une "recréation", avec un
engagement fort du nouvel entrepreneur à donner une nouvelle
impulsion à l’entreprise reprise ;
- Création d’entreprise prenant en compte la fragilité humaine et le
lien social. Ces projets seront définis par l’association Réseau
Entreprendre dans le cadre du dispositif "Entreprendre autrement".

c) Investissements éligibles

Investissements de départ :
- Fonds propres de l’entreprise,
- Besoin en fonds de roulement (BFR).

d) Conditions d'attribution

- Le ou les porteurs de projet (unis par un pacte d’associés) doivent


détenir la majorité du capital de la société créée ;
- Les projets dans lesquels un adhérent du Réseau Entreprendre est
actionnaire ne seront pas éligibles, sauf cas exceptionnel et en toute

Page 26 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

transparence vis à vis du conseil d’administration. Cependant, si cet


adhérent est l’actionnaire très minoritaire (moins de 10 %) d’une
société financière elle-même présente au capital du projet, le projet
pourra éventuellement être présenté ;
- Le management de l’entreprise créée doit constituer l’activité
principale du porteur de projet ;
- Le porteur de projet doit avoir un réel besoin d’accompagnement et
en manifester le souhait ;
- Le porteur de projet doit partager les valeurs de Réseau
Entreprendre et les appliquer dans son entreprise ;
- L’intervention de Réseau Entreprendre s’effectuera dans la phase
cruciale de démarrage effectif de la nouvelle entreprise, au moment
où l’accompagnement est le plus efficient, soit 6 mois avant la
création et jusqu’à 12 mois après démarrage de l’activité. Les
projets ne seront pas soutenus à compter de 18 mois après le
démarrage de l’activité ou lorsque la faisabilité technique aura été
démontrée ;
- Le porteur de projet devra être implanté à proximité suffisante
d’une association Entreprendre, afin de permettre à cette dernière
d’assurer un accompagnement individuel et collectif de qualité.

e) Bénéficiaires

Porteurs de projet de création d'entreprise à fort potentiel de


développement :
- qui visent à terme la création d’un nombre significatif d’emplois (6
à 9 emplois au moins sur 3 ans) ;
- dont les besoins de financements sont équivalents à celui d’une
future PME (70 000 € minimum).

Porteurs de projet de reprise d’entreprise dans le cadre d’une


"recréation", dont la taille est comprise entre 30 et 50 personnes. Au
delà, le profil du repreneur, ses besoins d’accompagnement et ses
besoins de financement ne correspondent plus aux spécificités du
Réseau Entreprendre.
En cas de reprise au tribunal, seule la reprise d’actifs avec
constitution d’une nouvelle société sera éligible, la reprise par
poursuite d’activité étant à éviter.

Les franchisés sont exclus, sauf cas exceptionnels où :


- l’étude du contrat de franchise permet de déceler une réelle liberté
par rapport au franchiseur ;
- l’accompagnement s’avère pertinent.

f) Montant

Prêt d’honneur sans intérêt ni garantie, accordé à titre personnel,


d’un montant compris entre 15 000 et 50 000 € et remboursable sur
5 ans.

Page 27 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

g) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Réseau Entreprendre Sud Île-de-
France

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Prêt d'honneur


Réseau Entreprendre Sud Île-de-France peut être mobilisé.

i) Informations complémentaires

- Le prêt d’honneur est accordé sous réserve d’acceptation du projet


par le comité d’engagement de l’association Réseau Entreprendre.
L’attribution est décidée à l’unanimité par un groupe de chefs
d’entreprise, qui désigne un accompagnateur et recherche des
solutions adaptées au créateur. Ce dernier signe enfin un
engagement à se faire accompagner par le Réseau Entreprendre. Le
fonds de prêts d’honneur du Réseau Entreprendre Sud Île-de-France
est abondé par le Conseil régional d'Ile de France, la Caisse des
Dépôts et les cotisations et les dons des adhérents (personnes
physiques ou morales).

j) En savoir plus

Consulter le dossier d'information Réseau Entreprendre dans la


Bibliothèque électronique de l'Observatoire des aides aux
entreprises.

k) Source de l'information

Réseau Entreprendre Sud Île-de-France (http://www.reseau-


entreprendre-sud-ile-de-france.fr)
Réseau Entreprendre (http://www.reseau-entreprendre.org)

18) Prêt d'honneur Nord Seine et Marne Initiatives CDC,


Département
a) Objectifs 77 - Seine-et-
Marne,
Aider les créateurs ou les repreneurs d’entreprise : Financement
- À monter le plan de financement de leur projet dans les meilleures privé
conditions, grâce à un accompagnement personnalisé ;
- À financer leur projet, grâce à l’octroi d’un prêt personnel
remboursable sur l’honneur ;
- Une fois l’entreprise créée et le prêt accordé, à pérenniser la jeune
entreprise pendant les premières années de son développement, en
lui apportant un appui et des conseils (visite de terrain, mise en
place d’indicateurs adaptés, analyse des écarts entre le prévisionnel
et le réel), en faisant intervenir des partenaires compétents et des
experts associés pour résoudre ses difficultés ponctuelles, en lui

Page 28 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

permettant de bénéficier du parrainage d’un chef d’entreprise


expérimenté et en lui ouvrant les portes des réseaux
d’accompagnement locaux (club de créateurs).

b) Opérations éligibles

Tous types de projet de création et de reprise d’entreprise.

c) Conditions d'attribution

- Le prêt d’honneur, accordé à titre personnel, est destiné à


renforcer les fonds propres de l’entreprise ;
- Le prêt d’honneur accordé par France Initiative ne remplace pas un
prêt bancaire, mais en facilite l’obtention. Les organismes bancaires
s’appuieront sur le travail d’accompagnement effectué par la
plateforme pour déterminer le montant du prêt qu’elles accorderont
aux bénéficiaires de prêts d’honneur.

d) Bénéficiaires

Porteurs de projets de création ou de reprise d’entreprise de tous


secteurs.

Secteurs d’activité exclus :


- Agriculture,
- Professions libérales
- Services d’intermédiation financière.

e) Montant

Prêt d’honneur sans intérêt ni garantie, accordé à titre personnel,


d’un montant compris entre 2 000 et 5 000 €, remboursable sur 3
ans.

La plateforme France Initiative peut également aider le bénéficiaire à


monter des dossiers de demande de dispositifs financiers publics
complémentaires :
- Prêt à la création d’entreprise (PCE), proposé par l’agence
nationale Oséo ;
- Prêt d'honneur NACRE réservé aux demandeurs d'emploi et
bénéficiaires des minimas sociaux pouvant aller jusqu'à 10 000 € à 0
% et comprenant un suivi post création pendant 3 ans ;
- Fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF), qui garantit des
prêts bancaires des femmes qui souhaitent créer ou reprendre une
entreprise ;
- Aides à la création-reprise qui peuvent être proposées par les
collectivités locales (conseils régionaux, conseils généraux, etc.)

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager

Page 29 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

une procédure de demande : Plateforme Nord Seine et Marne


Initiatives

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Prêt d'honneur Nord


Seine et Marne Initiatives peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Le prêt d’honneur est accordé sous réserve d’acceptation du projet


par un comité d’agrément, sur la base du dossier constitué par le
demandeur grâce à l’appui des professionnels de la plateforme
France Initiative. Le demandeur présentera son projet devant le
comité d’agrément, constitué d’experts (chefs d’entreprises,
banquiers, experts-comptables, conseillers techniques…), qui
décidera de la nature et du montant du prêt octroyé. Le fonds de
prêts d’honneur Nord Seine et Marne Initiatives est abondé par le
Conseil général de Seine et Marne, la Caisse des Dépôts, des
organismes bancaires et des dons d’entreprises et de particuliers.
Sont également partenaires de la plateforme les autres acteurs
locaux de la création d’entreprise : la Chambre de métiers et de
l’artisanat, la Chambre de commerce et d’industrie, l’agence de
développement ou le comité d’expansion économique, les pépinières,
des chefs d’entreprises ou des cadres, des professionnels de
l’entreprise (experts-comptables, avocats), etc.

i) En savoir plus

Consulter le dossier d'information France Initiative dans la


Bibliothèque électronique de l'Observatoire des aides aux
entreprises.

j) Source de l'information

France Initiative (http://www.france-initiative.fr)

19) Fonds de capital-risque IDF CAPITAL CDC,


Département
a) Objectifs 93 - Seine-
Saint-Denis,
Renforcer les fonds propres ou les quasis fonds propres des Département
entreprises en création, en développement ou en reprise. 94 - Val-de-
Marne, Région
b) Conditions d'attribution
Ile-de-France
- L'entreprise devra avoir un projet de développement ambitieux et
cohérent, justifiant un besoin de financement significatif ;
- Le porteur de projet devra présenter un plan de développement au
moment même de la création ou de la reprise.

c) Bénéficiaires

Page 30 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

PME-PMI indépendantes du secteur industriel ou des services à


l’industrie appartenant aux secteurs d'activité suivants :
- industrie,
- services industriels et technologiques.

d) Montant

Investissement en obligations convertibles et en actions d'une durée


moyenne de 5 ans, en plusieurs fois (montants unitaires compris
entre 15 000 et 300 000 €) et dans la limite de 600 000 €.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Ile-de-France Capital

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds de capital-


risque IDF CAPITAL peut être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Créée en 1995, la société de capital-risque IDF CAPITAL (ex IDF


Développement) a pour actionnaires la Région Ile de France, la CCI
de Paris, la CCI de l'Essonne, la CCI des Yvelines et du Val d'Oise,
CDC Entreprises, la BRED, des banques, des sociétés de capital-
risque privées, des assureurs et des industriels.
- Les Conseils généraux de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne
apportent sur leurs territoires respectifs une contribution aux frais
d'étude, de constitution et d'accompagnement des dossiers des
entreprises, candidates.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

20) Prêt d'honneur Scientipôle Initiative - Éco-activités CDC,


Financement
a) Objectifs privé, Région
Ile-de-France
Faciliter l'émergence d'éco-activités en Ile-de-France en aidant les
porteurs de projets :
- À monter le plan de financement de leur projet dans les meilleures
conditions, grâce à un accompagnement personnalisé ;
- À financer leur projet, grâce à l’octroi d’un prêt personnel
remboursable sur l’honneur ;
- Une fois l’entreprise créée et le prêt accordé, à pérenniser la jeune
entreprise pendant les premières années de son développement, en
lui apportant un soutien lors de la finalisation technique et
entrepreneuriale (visite de terrain, mise en place d’indicateurs

Page 31 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

adaptés, analyse des écarts entre le prévisionnel et le réel), en


faisant intervenir des partenaires compétents et des experts associés
pour résoudre ses difficultés ponctuelles, en lui permettant de
bénéficier du parrainage d’un chef d’entreprise expérimenté et en lui
ouvrant les portes du réseau constitué par Scientipôle, après la
création.

b) Conditions d'attribution

- Le porteur de projet devra présenter un plan de développement au


moment même de la création ou de la reprise ;
- Le développement de l'entreprise sera facilité par un
accompagnement de Scientipôle Initiative, en particulier par un
appui technique de ses partenaires ;
- Le prêt d’honneur, accordé à titre personnel, est destiné à
renforcer les fonds propres de l’entreprise ;
- Le prêt d’honneur accordé par France Initiative ne remplace pas un
prêt bancaire, mais en facilite l’obtention. Les organismes bancaires
s’appuieront sur le travail d’accompagnement effectué par la
plateforme pour déterminer le montant du prêt qu’elles accorderont
aux bénéficiaires de prêts d’honneur.

c) Bénéficiaires

Porteurs de projets :
- d'éco-activités, c'est-à-dire d'activités innovantes qui produisent
des biens et des services permettant de préserver l’environnement
(énergie solaire, qualité de l’air, véhicule non polluant, etc.) ;
- à potentiel technologique ou à caractère innovant ;
- ayant moins de 3 ans d'activité,
- qui proposent une innovation sur leur marché,
- possédant un potentiel de développement à moyen terme de 2 à 3
emplois au moins.

d) Montant

Prêt d’honneur sans intérêt ni garantie, accordé à titre personnel,


d’un montant maximum de 60 000 €, d'une durée de 5 ans avec
différé de remboursement d'un an maximum.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Plateforme Scientipôle Initiative

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Prêt d'honneur


Scientipôle Initiative - Éco-activités peut être mobilisé.

Page 32 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

g) Informations complémentaires

- Le fonds de prêts d’honneur Scientipôle Initiative Éco-activités,


lancé le 1er avril 2008, est abondé par la Région Ile-de-France, la
Caisse des dépôts et des contributeurs privés (Hewlett-Packard,
Suez Environnement, BP France, etc.). Il est proposé par la
plateforme Scientipôle Initiative, créée en 2001 par Ile de Science, la
Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Essonne, la Communauté
d'agglomération du Plateau de Saclay, la Région Ile-de-France et
France Initiative. La plateforme bénéficie du concours actif de
centres de recherche, d'universités, d'écoles de commerces et
d'ingénieurs, d'entreprises, d'établissements financiers,
d'organismes d'appuis technologiques et de soutien à la création
d'entreprises, tous partie prenante du développement du Centre
d'Envergure Européenne Saclay-Courtaboeuf-Massy-Orly.
- Le prêt d’honneur est accordé sous réserve d’acceptation du projet
par un comité d’agrément, sur la base du dossier constitué par le
demandeur grâce à l’appui des professionnels de la plateforme
France Initiative. Le demandeur présentera son projet devant le
comité d’agrément, constitué d’experts (chefs d’entreprises,
banquiers, experts-comptables, conseillers techniques…), qui
décidera de la nature et du montant du prêt octroyé.

h) En savoir plus

Consulter le dossier d'information France Initiative dans la


Bibliothèque électronique de l'Observatoire des aides aux
entreprises.

i) Source de l'information

Scientipôle Initiative (http://www.scientipole-initiative.org) - France


Initiative (http://www.france-initiative.fr)

21) Cap Décisif - Fonds d'amorçage d'entreprises innovantes CDC, Région


Ile-de-France
a) Objectifs

Cap Décisif est un fonds d'investissement dédié à l'amorçage


d'entreprises innovantes et de haute technologie.

b) Conditions d'attribution

Le porteur de projet devra présenter un plan de développement au


moment même de la création ou de la reprise.

c) Bénéficiaires

Porteurs de projets de création ou de reprise d'entreprises de haute


technologie :
- à la recherche de leur premier financement (capital amorçage),
- basées en Ile-de-France,

Page 33 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- à fort potentiel,
- de préférence liées à la recherche publique.

Exemples de secteurs éligibles :


- Sciences de la vie et biotechnologies,
- Sciences de l'ingénieur,
- TIC et logiciels...

d) Montant

Montant d'investissement compris entre 76 000 et 400 000 € selon


les projets.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Cap Décisif

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Cap Décisif - Fonds


d'amorçage d'entreprises innovantes peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

22) Couveuse Le Geai (Groupement des Entrepreneurs Département


Accompagnés Individuellement) 75 - Ville de
Paris
a) Objectifs

Permettre à des porteurs de projets de tester en grandeur réelle leur


activité avant de procéder à une création d'entreprise. Implanté
dans la couveuse, le créateur peut :
- Produire et commercialiser ses biens ou services en utilisant le n°
de SIRET du GEAI,
- Construire ses réseaux de clients et fournisseurs,
- Apprendre le métier d'entrepreneur,
- Professionnaliser son action commerciale,
- Se former à la comptabilité et à la gestion.

À l'intérieur de la couveuse, le porteur de projet devenu


"Entrepreneur à l'essai" bénéficie d'un appui individuel et collectif.
Au cours des entretiens réguliers qu'il aura avec son
accompagnateur, seront abordés des sujets comme :
- Les objectifs à court terme (définition, construction, réalisation...),
- Le calcul du prix de revient,
- La démarche commerciale,
- L'analyse des résultats obtenus,

Page 34 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Les écritures comptables.

L'entrepreneur à l'essai participera en plus à des ateliers de


formation comme :
- La communication de l'entreprise,
- La gestion de la production,
- L'action commerciale,
- La gestion d'une petite entreprise,
- La comptabilité...

b) Bénéficiaires

Personnes en statut de demandeurs d'emploi ou bénéficiaires du RMI


qui sont porteurs de projet de création d'entreprise.

Secteurs exclus :
- Professions du bâtiment soumises à une assurance décennale,
- Professions règlementées (ex. : médecins, géomètres,
commissaires-priseurs...),
- Activités nécessitant une boutique (ex. : boulangers...).

c) Montant

L'accompagnement individuel ou collectif est gratuit. L'usage de


l'ensemble des services l'est également.

Seule une participation aux frais de gestion est prélevée. Elle est de
5 % du chiffre d'affaires HT.

La durée moyenne des séjours est de 8 mois, dans la limite de 18


mois maximum.

d) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Couveuse Le Geai


(Groupement des Entrepreneurs Accompagnés Individuellement)
peut être mobilisé.

e) Informations complémentaires

- S'inscrire gratuitement à une réunion d'information sur le site de la


couveuse Le Geai / Boutique de Gestion de Paris.
- Créée en 2000, la couveuse le GEAI (Groupement des
Entrepreneurs Accompagnés Individuellement), complète le parcours
d'aide à la création d'entreprises proposé par la Boutique de Gestion
de Paris et la Région Île-de-France.

f) Source de l'information

Couveuse Le Geai (http://www.geai-bgp.org)

Page 35 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

23) Réseaux d'investisseurs individuels ("Business angels") Département


Ile-de-France 75 - Ville de
Paris,
a) Objectifs Financement
privé, Région
Préserver et développer l’emploi, en favorisant la création et la Ile-de-France
reprise d’entreprises à fort potentiel de développement.

b) Conditions d'attribution

Le porteur de projet devra présenter un plan de développement


directement aux associations départementales au moment même de
la reprise ou de la création.

c) Bénéficiaires

Porteurs de projets de création ou de reprise sollicitant un apport en


fonds propres.

d) Montant

Réseaux départementaux ou thématiques :


- Mise en relation de porteurs de projets recherchant moins de 250
000 € avec des investisseurs individuels ("business angels") ;
- Prise de participation des investisseurs individuels dans
l'entreprise, principalement au moment de leur création, pour des
montants compris entre 10 000 et 70 000 € par investisseur ;
- Apport de conseils et de réseaux relationnels de la part de
l'investisseur individuel.

Réseaux complémentaires :
Mise en relation, à l’échelle de la région, de porteurs de projets plus
importants, plus mûrs, ou à contenu technologique plus élevé, avec
des "business angels" et des fonds d'investissement.

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- Association Léonardo
- Club Invest'77
- Femmes Business Angels d'Île-de-France
- Mar-Tech & Finance
- Paris Business Angels

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Réseaux

Page 36 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

d'investisseurs individuels ("Business angels") Ile-de-France peut


être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Les réseaux départementaux existants peuvent accueillir les


porteurs de projets issus de départements non encore couverts.
- Les réseaux sont également accessibles aux personnes souhaitant
se former à l’activité de "business angels".

h) Source de l'information

Région Île-de-France (http://www.iledefrance.fr)

24) Aide au commerce en milieu rural Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne

Favoriser le maintien ou le rétablissement de locaux commerciaux en


milieu rural.

b) Opérations éligibles

- Acquisition,
- Construction d'un local,
- Travaux d'aménagement et d'amélioration du commerce.

Opérations exclues :
- Frais annexes liés à l'acquisition : frais notariés ou d'avocat,
- Acquisition de fonds de commerce, de droit au bail et de terrains,
- Travaux ne concernant pas spécifiquement les besoins
professionnels.

c) Conditions d'attribution

L'aide est conditionnée à l'absence de local commercial de même


type sur le territoire de la commune et au respect des règles
relatives à la concurrence.

d) Bénéficiaires

- Communes de moins de 2 000 habitants,


- EPCI.

e) Montant

Subvention représentant 20 % du coût HT de l'opération, et limitée à


30 000 € HT.

En cas de participation d'autres partenaires, la participation


départementale est plafonnée. Le montant total du financement
public de l'opération ne peut dépasser 80 % du coût HT des travaux.

Page 37 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Département 77 - Seine-et-Marne -
Mission Développement économique et emploi

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide au commerce


en milieu rural peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr)

25) Aide aux entreprises d'insertion Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne

Soutenir les chantiers, ateliers et entreprises d'insertion ainsi que les


activités d'insertion par l'économique.

b) Opérations éligibles

- Entreprises d'insertion :
Création de poste équivalent temps plein ;
- Chantiers et ateliers d'insertion :
Poste d'encadrant ;
- Activités d'insertion par l'économique :
Postes d'insertion pour les restructurer et labelliser en "Entreprises
d'insertion".

c) Bénéficiaires

- Entreprises d'insertion,
- Associations.

Bénéficiaires finaux :
Bénéficiaires du RMI ou non allocataires.

d) Montant

- Entreprises d'insertion :
Abondement des aides de l'Etat à hauteur de 4 000 € par poste
équivalent temps plein pour le public RMI, de 1 000 € pour le public
non allocataire ;

- Chantiers et ateliers d'insertion :


Cofinancement du poste d'encadrant.

- Activités d'insertion par l'économique :

Page 38 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Abondement de l'aide de l'Etat concernant des postes d'insertion


pour les restructurer et labelliser en "Entreprises d'insertion".

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Département 77 - Seine-et-Marne -
Direction de l'Insertion et de l'Habitat

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide aux entreprises


d'insertion peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr)

26) Aide départementale à l'implantation d'entreprises Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne

Soutenir les projets de construction, d'aménagement et d'acquisition


de bâtiments industriels réalisés par un financement sous forme de
crédit bail immobilier.

b) Opérations éligibles

- Construction,
- Aménagement,
- Acquisition.

c) Investissements éligibles

Clos couvert du bâtiment (hors terrain, VRD et aménagement


extérieur) dans le cadre d'un financement par crédit-bail.

d) Conditions d'attribution

- Le dossier d'aide sera élaboré par un chargé de mission de Seine-


et-Marne Développement, en collaboration avec l'entreprise ;
- Une convention sera passée entre le crédit bailleur, le Département
et la commune où s'implante l'entreprise.

Critères d'éligibilité :
La nature et le nombre des emplois induits, ainsi que l'obtention
d'aides spécifiques dans le cadre de la recherche, formation,
innovation, exportation etc., sont des éléments d'appréciation
déterminants de l'opportunité de l'aide accordée.

e) Bénéficiaires

Page 39 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

PME selon la définition européenne en vigueur et PMI s'implantant en


Seine-et-Marne ou entreprises seine-et-marnaises prévoyant une
extension.

Secteurs d'activités exclus :


- BTP,
- Distribution,
- Services non-industriels.

f) Montant

Aide permettant de réduire pendant 6 ans les loyers dus par


l'entreprise au crédit-bailleur grâce à une subvention versée
directement à l'organisme de crédit bail qui s'engage à la reverser
intégralement à l'entreprise.

L'aide départementale est consentie en complément d'une


participation communale ou intercommunale, qui peut prendre des
formes diverses :
- Réduction du prix du terrain,
- Prise en charge totale ou partielle des aménagements ou des
infrastructures liés au programme immobilier,
- Abondement de l'aide départementale,
- Réduction des loyers,
- Etc. (à l'exclusion des aides directes à l'entreprise).

g) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- Département 77 - Seine-et-Marne - Mission Développement
économique et emploi
- SMD - Seine-et-Marne Développement

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide départementale


à l'implantation d'entreprises peut être mobilisé.

i) Source de l'information

Seine-et-Marne Développement (http://www.seine-et-marne-


invest.com)

27) Aide départementale à la requalification de zones Département


d'activités économiques 77 - Seine-et-
Marne
a) Objectifs

Soutenir et inciter les collectivités locales gestionnaires de zones

Page 40 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

d'activités économiques (ZAE) à entreprendre des travaux


d'investissement nécessaires à leur pérennité et leur permettre
notamment de s'inscrire à la fois :
- dans une stratégie de développement économique, en contribuant
à réhabiliter ou requalifier une offre économique souvent vieillissante
et peu adaptée aux attentes des investisseurs et utilisateurs,
- dans une logique de développement durable, associant tous les
acteurs du développement économique (collectivités locales, CCI,
ADEME, Agence de l'eau, DRIRE etc.) et les entreprises.

b) Opérations éligibles

Requalification de zones d'activités économiques.

c) Investissements éligibles

- Etude préalable,
- Gestion de l'eau et des réseaux,
- Aménagement de la voirie,
- Gestion des déchets des entreprises et autres nuisances (air,
bruit),
- Organisation générale de la zone (déplacements),
- Fonctionnement (services et conseils aux entreprises).

d) Conditions d'attribution

- La zone d'activités économiques à requalifier doit être d'une


superficie minimale de 10 Hectares ;
- Négociée et définie dans un délai de 2 ans à compter de la
réception de candidature par le département, la mise en œuvre du
dispositif tient compte des conclusions du diagnostic ainsi que des
priorités départementales en terme d'aménagement et de
développement durable définis par la convention-type.

e) Bénéficiaires

- Communes,
- EPCI.

Bénéficiaires exclus :
Zones d'activités économiques à vocation commerciales.

f) Montant

Le Département s'engage à intervenir en abondement à hauteur de


25 % du montant HT des investissements, sous forme d'une
subvention spécifique complémentaire aux aides éventuellement
mobilisables au titre des politiques habituelles départementales.

Cette subvention spécifique est plafonnée à 1 M€ par opération.

Les sommes non utilisées ou qui auraient été utilisées pour un

Page 41 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

objectif non prévu par la convention, sont restituées au


Département.

g) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Département 77 - Seine-et-Marne -
Direction du Développement des Territoires

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide départementale


à la requalification de zones d'activités économiques peut être
mobilisé.

i) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr)

28) Aide à l'hôtellerie indépendante Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne

Soutenir l'hôtellerie indépendante en Seine-et-Marne.

b) Opérations éligibles

- Création, rénovation ou réhabilitation des chambres et des parties


communes,
- Mise en conformité aux normes européennes (sécurité, hygiène).

c) Conditions d'attribution

L'exploitant du fonds doit respecter, pour la présentation d'un


nouveau dossier, à compter de la date d'attribution de la subvention,
un délai de :
- 5 ans pour la rénovation ou la réhabilitation de son établissement,
ou la création de nouvelles chambres,
- 3 ans pour la mise en conformité aux normes européennes de
l'établissement en matière de sécurité incendie et d'hygiène.

d) Bénéficiaires

Exploitants d'hôtels et d'hôtels-restaurants classés tourisme (hors


chaînes intégrées).

Le maître d'ouvrage peut être une personne physique, une personne


morale de droit privé, une personne morale de droit public, une
personne physique ou une personne morale de droit privé disposant
d'une délégation de service public.

Page 42 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

e) Montant

Subvention représentant :

- Création, rénovation ou réhabilitation des chambres et des parties


communes :
* Chambres :
20 % du montant HT des travaux, limitée à 2 000 € par chambre
créée ou rénovée, dans la limite de 20 chambres par établissement,
* Parties communes :
20 % du montant HT des travaux sur les parties communes créées
ou rénovées, avec un maximum de 10 000 € par établissement.

- Mise en conformité aux normes européennes (sécurité, hygiène) :


20 % du montant HT des travaux, et limitée à 10 000 €.

L'aide est calculée sur le montant TTC des travaux lorsque le


bénéficiaire de la subvention ne récupère pas la TVA, et sur le
montant HT lorsqu'il la récupère.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Département 77 - Seine-et-Marne -
Mission Tourisme

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à l'hôtellerie


indépendante peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Délibération du Conseil général du 26 janvier 2007.

i) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr)

29) Aide à l'obtention du label "Tourisme et Handicap" Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne

Soutenir la mise aux normes et la conformité de l'accessibilité des


hébergements, structures touristiques et de l'hôtellerie
indépendante, pour faciliter l'accès aux personnes atteintes d'un
handicap moteur, visuel, auditif ou mental, et pour l'obtention du
label national "Tourisme et Handicap".

b) Bénéficiaires

Page 43 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Personnes privées.

c) Montant

Subvention représentant :
- 10 % du montant HT des travaux et acquisitions de matériels
adaptés, en complément de l'aide de la Région Ile-de-France, dans
la limite de 10 000 € par dossier,
- 50 % du coût HT de la location des plaques labellisées "Tourisme
et Handicap", dans la limite de 150 € par plaque et par nature de
handicap, un même site pouvant être labellisé pour un ou plusieurs
labels (moteur, visuel, auditif, mental) ; cette aide est accordée une
seule fois à un même bénéficiaire.

d) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Département 77 - Seine-et-Marne -
Mission Tourisme

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à l'obtention du


label "Tourisme et Handicap" peut être mobilisé.

f) Informations complémentaires

- Délibération du Conseil général du 26 janvier 2007.

g) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr)

30) Aide à la création d'hébergements insolites Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne

Soutenir la création d'hébergements insolites : roulottes, tipis,


cabanes dans les arbres etc.

b) Bénéficiaires

- Personne morale de droit privé,


- Personne morale de droit public,
- Personne physique.

c) Montant

Subvention représentant 20 % du montant HT ou TTC, limitée à 5


000 € par unité et à 10 unités.

d) Gestionnaire du dispositif

Page 44 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Département 77 - Seine-et-Marne -
Mission Tourisme

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à la création


d'hébergements insolites peut être mobilisé.

f) Informations complémentaires

- Délibération du Conseil général du 26 janvier 2007.

g) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr)

31) Fonds d'aide au foncier Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne

Contribuer à faire baisser les prix des terrains pour maintenir en état
de compétitivité le territoire seine-et-marnais.

L'aide départementale est consentie en complément de la


participation communale ou des collectivités concernées.

b) Bénéficiaires

- Communes,
- EPCI,
- Sociétés d'économie mixte,
- Etablissements publics d'aménagement.

c) Montant

Lorsqu'un déficit existe à la charge du bénéficiaire, il peut


partiellement être pris en charge par le Conseil général. En l'absence
de déficit, le Conseil général peut abonder la réduction du prix du
terrain accordée par le bénéficiaire à l'entreprise.

d) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- Département 77 - Seine-et-Marne - Mission Développement
économique et emploi
- SMD - Seine-et-Marne Développement

e) Territoire éligible

Page 45 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds d'aide au


foncier peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr)

32) Fonds départemental d'aide à l'exportation Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne

Soutenir les entreprises souhaitant :


- se développer à l'export,
- déterminer dans un pays des potentialités de développement pour
leurs produits,
- détecter des opportunités de marché,
- trouver de nouveaux marchés.

Le fonds départemental d'aide à l'export intervient aux différentes


étapes du processus export. Chacune de ces phases étant
indépendante l'une de l'autre, l'entreprise pourra bénéficier du
soutien de Seine-et-Marne Développement tout au long de son
développement international.

b) Opérations éligibles

- Réalisation d'un diagnostic,


- Réalisation d'une étude de marché et accompagnement dans le
processus de définition des pays cibles,
- Aide à la mise en place d'une stratégie et d'un développement
export, à travers l'organisation par Seine-et-Marne Développement
de 2 jours de formation/informations aux techniques export, adaptés
à la spécificité de chaque entreprise,
- Première participation à un salon à l'étranger,
- Organisation de rendez-vous à l'étranger avec des
clients/distributeurs/agents.

c) Dépenses éligibles

Dépenses exclues :
Dans le cadre de l'aide à l'organisation de rendez-vous à l'étranger,
sont par exemple exclus :
- Hébergement,
- Voyage,
- Traducteurs.

d) Conditions d'attribution

Conditions générales :
- Les dispositions financières sont applicables lorsque l'entreprise fait
appel aux organismes agréés par Seine-et-Marne Développement ;

Page 46 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- L'entreprise ne pourra pas obtenir ce soutien pour 2 missions dans


la même année.

Conditions particulières à la réalisation d'un diagnostic :


- Le diagnostic devra déterminer la capacité des entreprises à
exporter ou permettre de restructurer un service export ;
- Ce diagnostic est ouvert à toutes les entreprises sans limitation des
parts du chiffre d'affaires export dans le chiffre d'affaires global et
quelle que soit l'origine des capitaux propres de l'entreprise.

Condition particulière à l'aide à la mise en place d'une stratégie et


d'un développement export :
Les dispositions financières sont applicables lorsque l'entreprise fait
appel à l'organisme agréé par Seine-et-Marne Développement,
l'OTECI (Office Technique d'Etudes et de Coopération Internationale,
association française sans but lucratif).

e) Bénéficiaires

Entreprises en situation financière saine.

Secteurs d'activités éligibles :


- Industrie,
- Services à l'industrie.

f) Montant

- Diagnostic :
Subvention représentant 50 % maximum du montant de l'opération,
et limitée à 10 000 € TTC.

- Etude de marché :
Subvention représentant 50 % maximum du montant de l'opération,
et limitée à 10 000 € TTC.

- Mise en place d'une stratégie et d'un développement export :


Prise en charge par Seine-et-Marne Développement du coût de
l'organisation de ces 2 journées.

- Participation à un premier salon :


Prise en charge des frais de location du stand nu, plafonnée à 8 000
€ TTC.

- Organisation de rendez-vous à l'étranger, d'une mission export :


* Prise en charge, via Seine-et-Marne Développement, du coût de
l'organisation des rendez-vous, plafonnée à 6 000 € TTC,
* Prise en charge des frais d'exposition pour un stand nu, plafonnée
à 8 000 € TTC.

g) Gestionnaires du dispositif

Page 47 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- Département 77 - Seine-et-Marne - Mission Développement
économique et emploi
- SMD - Seine-et-Marne Développement

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds départemental


d'aide à l'exportation peut être mobilisé.

i) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr) -


Seine-et-Marne Développement (http://www.seine-et-marne-
invest.com)

33) Fonds départemental d'aide à l'innovation Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne

Soutenir la compétitivité des PME en les aidants à financer leurs


projets de Recherche et Développement réalisés en partenariat avec
des structures de recherche extérieures.

Elle intervient en complément de l'Aide Régionale à l'Innovation et


aux Transferts de Technologie (ARITT).

b) Conditions d'attribution

- L'entreprise doit avoir présenté une demande d'Aide Régionale à


l'Innovation et aux Transferts de technologie (ARITT), instruite par
l'un des CRITT d'Ile de France, et obtenu une réponse favorable à la
commission régionale ARITT ;
- La part de la prestation externe prise en compte comme assiette
de l’aide ne pourra pas excéder 70 % du montant du projet global,
conformément à la règlementation européenne ;
- L’ensemble du projet de Recherche & Développement de
l’entreprise est évalué. Le projet doit faire apparaître son degré
d’innovation, son intérêt économique en terme de perspectives de
marché et de création d’emploi, ainsi que la capacité de l’entreprise
à aller jusqu’à l’exploitation des résultats ;
- L’aide porte sur la part du projet de R&D réalisée en partenariat
avec un centre de compétence tel que défini par les CRITT :
établissement public d’enseignement supérieur ou de recherche,
organisme parapublic tel que centre technique et centre de
ressource technologique labellisés, sociétés de recherche sous
contrat, établissement public d’enseignement supérieur privé et
entreprises agréés Crédit Impôt Recherche ;
- Une attention particulière sera accordée aux projets associant une

Page 48 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

entreprise et un laboratoire, un établissement d'enseignement


supérieur, un centre technique ou un organisme de recherche seine-
et-marnais.

c) Bénéficiaires

PME selon la définition européenne en vigueur relevant de l’industrie


ou des services à l’industrie, hors négoce, et ayant son siège social
ou un établissement situé en Seine-et-Marne.

d) Montant

Subvention représentant 50 % maximum du montant de la


prestation externalisée, selon les limites de la règlementation
européenne, et plafonnée à 50 000 € par an et par entreprise.

Le cumul de l'ARITT et de l'aide à l'innovation du département devra


rester inférieur aux plafonds d'aides publiques stipulés par la
Commission européenne, en fonction de la classification du projet.

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- Département 77 - Seine-et-Marne - Mission Développement
économique et emploi
- SMD - Seine-et-Marne Développement

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds départemental


d'aide à l'innovation peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Seine-et-Marne Développement (http://www.seine-et-marne-


invest.com)

34) Fonds départemental d'aide à la location de locaux Département


d'activités 77 - Seine-et-
Marne
a) Objectifs

Soutenir la réalisation d'un bâtiment destiné à accueillir des


entreprises, par une structure publique ou privée (mandatée par une
personne publique).

Cette aide vient en complément de l'aide régionale à l'immobilier


d'entreprise.

b) Opérations éligibles

Page 49 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Construction,
- Aménagement.

c) Bénéficiaires

- Communes,
- EPCI,
- Personnes morales de droit privé : OPAC, HLM (sociétés anonymes
et offices publics).

Bénéficiaires finaux :
Artisans de PME/PMI.

d) Montant

Subvention représentant 15 % maximum du montant des


investissements éligibles, et limitée à 152 400 €.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Département 77 - Seine-et-Marne -
Mission Développement économique et emploi

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds départemental


d'aide à la location de locaux d'activités peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr)

35) Soutien des pôles de compétitivité du département Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne

Accompagner les pôles de compétitivité en complément de l'Etat et


de la Région.

b) Opérations éligibles

Opération exclue :
Projet ne concernant que des laboratoires.

c) Conditions d'attribution

- Le projet devra mettre en valeur la créativité d'activité et de


richesse sur le territoire départemental ;
- Le projet devra concerner une ou des entreprises du territoire
départemental, auxquelles peuvent être associés un ou des
laboratoires de recherche ;

Page 50 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Des projets de convention-cadre et d'application sont destinés à


régler les modalités de financement et de fonctionnement à
intervenir entre le Département et les pôles de compétitivité.

d) Bénéficiaires

- PME,
- Laboratoires,
- Grands groupes, si le projet présente un intérêt stratégique
manifeste pour le développement territorial seine-et-marnais.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Département 77 - Seine-et-Marne -
Direction des Finances

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Soutien des pôles de


compétitivité du département peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr)

36) Fonds départemental de garantie Seine-et-Marne Département


77 - Seine-et-
a) Objectifs Marne, OSEO
Garantie
Faciliter l'accès au crédit pour les entreprises, par une intervention
en co-garantie des fonds nationaux de garantie de SOFARIS.

b) Opérations éligibles

Type de projets éligibles :


- le développement d'entreprises (dont innovation et mise aux
normes),
- le renforcement des fonds propres.

Les concours garantis sont :


- les prêts à moyen et long terme, les contrats de développement,
- les crédits baux mobiliers et immobiliers, les locations financières.

Leur durée doit être égale ou supérieure à deux ans.

c) Bénéficiaires

- PME selon la définition européenne en vigueur,


- TPE.

Page 51 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Bénéficiaires exclus :
- Entreprises intermédiaires financières de promotion et de location
immobilières, à l'exception de SCI finançant des acquisitions
immobilières destinées à être louées à une entreprise dont les
associés sont titulaires du capital de la SCI,
- Entreprises agricoles réalisant un chiffre d'affaires inférieur à 750
000 €.

d) Montant

Le montant maximal d'encours de crédit garanti par le Fonds


départemental pour une entreprise est fixé à 114 336 €.

Cependant, SOFARIS se réserve le droit d'abaisser ce seuil à 57 168


€ en fonction de la typologie des dossiers.

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- Département 77 - Seine-et-Marne - Mission Développement
économique et emploi
- OSEO Ile-de-France Est
- SMD - Seine-et-Marne Développement

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds départemental


de garantie Seine-et-Marne peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr) -


Oséo Sofaris (http://www.oseo.fr)

37) Prêt participatif de développement (PPD) - Seine-et- Département


Marne 77 - Seine-et-
Marne, OSEO
a) Objectifs

Renforcer la structure financière des entreprises en complément du


financement des investissements par une banque ou un organisme
de crédit-bail.

b) Opérations éligibles

- Investissements immatériels,
- Investissements corporels ayant une faible valeur de gage,
- Augmentation du besoin en fonds de roulement générée par le
projet de développement.

Page 52 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Opérations exclues :
Opérations relatives au financement de la création et de la
transmission d'entreprises.

c) Conditions d'attribution

Le financement bancaire est d'un montant équivalent et d'une durée


minimum de 4 ans. Il peut bénéficier d'une intervention partielle en
garantie d'OSEO Garantie (jusqu'à 70 % sous certaines conditions ou
en cofinancement d'OSEO Financement).

d) Bénéficiaires

TPE et PME selon la définition européenne en vigueur implantées en


Seine-et-Marne ou s'y installant.

Secteurs d'activités éligibles :


- Commerce,
- Industrie,
- Services aux entreprises.

Secteurs d'activités exclus :


- Intermédiation financière,
- Promotion et location immobilière,
- Entreprises agricoles réalisant un chiffre d'affaires inférieur à 750
000 €.

e) Montant

Prêt sans garantie, à taux fixe préférentiel, d'un montant compris


entre 15 000 et 75 000 € et plafonné au montant des fonds propres
de l'entreprise, d'une durée de 7 ans avec un différé
d'amortissement du capital de 2 ans, remboursable à échéances
trimestrielles constantes à terme échu.

f) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- Département 77 - Seine-et-Marne - Mission Développement
économique et emploi
- Département 77 - Seine-et-Marne - Mission Tourisme

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Prêt participatif de


développement (PPD) - Seine-et-Marne peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Département de Seine-et-Marne (http://www.seine-et-marne.fr) -

Page 53 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Seine-et-Marne Développement (http://www.seine-et-marne-


invest.com)

38) Fonds régional de garantie OSEO-Région Ile-de-France OSEO Garantie,


Région Ile-de-
a) Objectifs France

Favoriser la création, la reprise et le développement d’entreprises à


fort
potentiel de développement.

Ce Fonds régional de garantie permet une garantie élargie des


concours qui peuvent prendre la forme de :
- prêts à moyen et long terme, y compris les prêts personnels aux
dirigeants pour apport de fonds propres et les prêts d'honneur
accordés par des réseaux d'accompagnement,
- contrats de développement accordés par OSEO,
- crédits-baux immobiliers et mobiliers, location financière,
- cautions bancaires afférentes à un crédit vendeur,
- financement en fonds propres ou en quasi-fonds propres.

b) Bénéficiaires

PME, quel que soit leur secteur d'activité, à l'exclusion :


- du commerce,
- des activités d'intermédiation financière,
- des activités de promotion et de locations immobilières,
- des activités agricoles, si la chiffre d'affaires est inférieur à 750 000
€.

c) Montant

En association avec le fonds de garantie d'OSEO, la garantie du


Conseil régional peut atteindre :
- 50 % des concours garantis s'il s'agit d'une création ou d'un
développement ;
- 70 % des concours garantis s'il s'agit d'une reprise.

Cette garantie porte sur un encours maximum par entreprise de 230


000 € (qui peut atteindre 810 000 € avec la participation d'OSEO).

d) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- OSEO Ile-de-France Est
- OSEO Ile-de-France Ouest
- OSEO Ile-de-France Paris
- Région Ile-de-France - Service Création et développement des

Page 54 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

entreprises

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds régional de


garantie OSEO-Région Ile-de-France peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr) - OSEO


(http://www.oseo.fr)

39) Prêt participatif pour la rénovation hôtelière (PPRH) OSEO

a) Objectifs

Soutenir les hôteliers dans leurs efforts de modernisation.

b) Bénéficiaires

- Prêt à taux préférentiel : hôtels remplissant les critères suivants :


* PME selon la définition européenne en vigueur,
* N’excédant pas trois étoiles,
* Situés dans des agglomérations de moins de 500 000 habitants ;
- Prêt complémentaire : tous les autres hôtels, quelle que soit l'étoile
ou la localisation, à condition qu'il s'agisse bien de PME.

c) Montant

- Prêt à taux préférentiel (5 % en janvier 2009) sans garantie d'un


montant unitaire compris entre 40 000 € et 120 000 €,
remboursable sur 7 ans avec deux ans de différé en capital ;
- Prêt complémentaire au taux de 6,50 % (en janvier 2009).
Le PPRH complète obligatoirement un prêt bancaire de durée au
moins égale au PPR et équivalent à un montant double du PPRH. Ce
prêt bancaire pourra également bénéficier d’une garantie d’OSEO de
40 % et jusqu’à 70 % avec le soutien des Régions.

d) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- OSEO Ile-de-France Est
- OSEO Ile-de-France Ouest
- OSEO Ile-de-France Paris

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Prêt participatif pour


la rénovation hôtelière (PPRH) peut être mobilisé.

Page 55 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

f) Informations complémentaires

- Consulter la fiche Prêt participatif pour la rénovation hôtelière


(PPRH) sur le site d'Oséo.

g) Source de l'information

OSEO (http://www.oseo.fr)

40) Contrat de développement reprise-transmission OSEO, Région


Ile-de-France
a) Objectifs

Le Contrat de développement reprise-transmission se substitue à


une partie de la dette bancaire d'acquisition d'une société.
Le porteur de projet devra présenter un plan de développement au
moment même de la création ou de la reprise.
Il s'insère dans le plan de financement de la reprise en accord avec
la banque. Il permet de diminuer la charge de remboursement de la
dette durant la phase de la transmission, grâce à un différé
d'amortissement du capital de 2 ans.

b) Investissements éligibles

Le porteur de projet devra présenter un plan de développement au


moment même de la création ou de la reprise.

c) Bénéficiaires

Porteurs de projets de reprise d'entreprise en phase d'amorçage.

d) Montant

Prêt bancaire représentant entre 25 et 40 % des prêts bancaires mis


en place, d'un montant compris entre 40 000 € et 240 000 €, dans la
limite d'un encours de risque global de la Région Ile de France de
228 000 € par entreprise.

La Région peut intervenir en garantie sur les interventions bancaire,


les interventions des sociétés de capital-risque et le Contrat de
Développement Reprise.
Sa durée est équivalente à celle du prêt bancaire qu'il accompagne,
avec un maximum de 7 ans.

Différé d'amortissement du capital maximum de 2 ans ;


l'amortissement est ensuite linéaire.

Garanties :
- Pas de sûreté réelle ou personnelle (risque couvert par la Région et
Oséo),
- Retenue de garantie de 5 % du montant du prêt finançable,

Page 56 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Assurance-décès sur la personne du dirigeant.

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- Chambre de Commerce et d'Industrie - Seine et Marne
- OSEO Ile-de-France Est
- OSEO Ile-de-France Ouest
- OSEO Ile-de-France Paris
- Région Ile-de-France - Direction du Développement Économique et
de l'Emploi

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Contrat de


développement reprise-transmission peut être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Les Contrats de Développement Reprise sont mis en oeuvre grâce


au partenariat financier entre le conseil régional, la Ville de Paris et
Oséo. A ce titre, les décisions le concernant sont prises d'un
commun accord entre la collectivité et Oséo.

h) En savoir plus

Consulter la fiche du dispositif Contrat Développement Transmission


d'OSEO dans le Répertoire des aides publiques aux entreprises.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr) - Guide du créateur


2006-2007 de la CCIP 93 (http://www.ccip93.ccip.fr)

41) Action en faveur de la société de l’information Région Ile-de-


France
a) Objectifs

- Financer des équipements et matériels numériques (cinémas,


théâtres et lieux culturels...) ;
- Développer les mises en réseau d’institutions à vocation régionale
comme les bibliothèques-médiathèques ;
- Contribuer aux programmes de valorisation des fonds patrimoniaux
franciliens ;
- Favoriser l’émergence de nouvelles formes de création multimédia
;
- Aider à la création de lieux permettant l’accès à l’information en
ligne, en particulier pour les citoyens les plus défavorisés.

Investissements éligibles :

Page 57 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- cinémas : passage en son et vidéo numérique ;


- théâtres et lieux culturels : équipement scénographique à base
numérique.

b) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales,
- Structures intercommunales,
- Associations.

c) Montant

Subvention représentant 45 % maximum du montant


d'investissements éligibles dans la limite de 914 694,10 €.

d) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Mission
Patrimoine et Action culturelle

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Action en faveur de


la société de l’information peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

42) Actions collectives et projets de réseaux de Région Ile-de-


professionnels de la chaîne du livre France

a) Objectifs

Favoriser les actions d’envergure régionale contribuant à développer


les partenariats professionnels et interprofessionnels au sein de la
chaîne du livre.

Opérations éligibles :
- Élaboration d'outils professionnels communs : distribution,
diffusion, catalogues, coéditions, etc. ;
- Élaboration d'actions communes : promotion, distribution,
diffusion, actions
culturelles, etc. ;
- Engagement dans des actions à dimension professionnalisant es ;
- Prise en compte des nouvelles technologies de l’information et de
la communication.

Condition :

Page 58 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Dépôt d’un dossier de demande d’aide auprès du service Livre.

b) Bénéficiaires

Groupements et réseaux qui associent à leur projet un ou plusieurs


professionnels : auteurs, libraires, éditeurs, revues, diffuseurs,
distributeurs, bibliothèques, etc.

c) Montant

Subvention spécifique en fonctionnement, exclusivement attribuée


au projet, représentant 60 % maximum des dépenses éligibles HT,
dans la limite de 120 000 €.

d) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Service Livre

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Actions collectives et


projets de réseaux de professionnels de la chaîne du livre, peut être
mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

43) Actions favorisant la diffusion des éditeurs indépendants Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Favoriser la diffusion des éditeurs indépendants à travers des actions


à forte valeur culturelle.

Opérations éligibles :
L'éligibilité de l'opération est fonction de la nature, du contenu et des
objectifs de l’action : qualité du programme, auteurs ou éditeurs
invités, publics visés, etc.

Condition :
Dépôt d’un dossier de demande d’aide auprès du service Livre.

b) Bénéficiaires

Professionnels de la chaîne du livre :


- éditeurs,
- diffuseurs,
- associations,
- bibliothèques,

Page 59 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- etc.

c) Montant

Subvention spécifique au fonctionnement, exclusivement attribuée


au projet, représentant 50 % maximum des dépenses HT éligibles,
dans la limite de 15 000 €.

d) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Service Livre

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Actions favorisant la


diffusion des éditeurs indépendants peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

44) Actions régionales de sensibilisation à l'économie sociale Région Ile-de-


et solidaire France

a) Objectifs

- Améliorer la visibilité de l’économie sociale et solidaire auprès des


Franciliens ;
- Favoriser le développement de filières d’activité.

Opérations éligibles :
Mises en place de communications visant l’un des objectifs suivants :
- sensibiliser à l’entrepreneuriat social ;
- mobiliser les Franciliens sur un champ spécifique ;
- informer sur les activités et les emplois du secteur ;
- communiquer sur les spécificités de l’économie sociale et solidaire
ou sur
une des filières d’activités du secteur ;
- valoriser les modes de gestion démocratique.

Investissements éligibles :
Investissements immatériels.

Conditions d'attribution :
- Signature d’une convention ;
- Mesure de l’impact de l’action.

Page 60 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

b) Bénéficiaires

- Associations,
- Coopératives,
- Mutuelles,
- Structures d’économie sociale et solidaire ayant pour mission de
représenter
ou de fédérer des acteurs de l’économie sociale ou solidaire, ou de
piloter un
projet pour le compte d’un groupement d’acteurs de l’économie
sociale et
solidaire.

c) Montant

Subvention représentant 35 % du budget global du projet dans la


limite de 200 000 €.

d) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Service Filières,
mutations économiques et solidarités

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Actions régionales de


sensibilisation à l'économie sociale et solidaire peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

45) Aide Régionale aux Structures d'Insertion par Région Ile-de-


l'Economique (ARSIE) France

a) Objectifs

Soutenir les efforts des structures qui souhaitent créer ou


développer une activité d'insertion par l'économie, en employant des
publics en difficulté.

b) Opérations éligibles

- Diagnostic par un expert durant 1 ou 2 jours,


- Réalisation d'une étude de faisabilité ou de développement,
- Investissement matériel,
- Embauche d'un encadrant,
- Accompagnement par un expert,
- Démarrage d'une nouvelle structure,
- Démarrage d'un Groupement d’employeurs pour l’insertion et la

Page 61 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

qualification (Geiq).

c) Bénéficiaires

- Entreprises d’insertion,
- Associations intermédiaires,
- Entreprises de travail temporaire d’insertion (régies de quartiers),
- Chantiers d’insertion pérennes,
- Associations agréées pour les services aux personnes,
- Ateliers protégés,
- Groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification
(Geiq),
- Collectivités publiques, pour la création de structures d’insertion,
- PME, pour la création d’emplois pour les personnes en grande
difficulté.

d) Montant

- Diagnostic par un expert durant 1 ou 2 jours :


Prise en charge à 100 % par le Conseil régional.

- Réalisation d'une étude de faisabilité ou de développement :


Subvention représentant 80 % du montant de l'étude dans la limite
de :
* 20 000 € dans les "franges" de l'Ile-de-France (communes
rurales),
* 15 250 € dans les autres zones ;

- Investissements matériels, Embauche d'un encadrant :


* "Franges" : subvention représentant 70 % du montant des
investissements dans la limite de 25 000 €,
* Autres zones : subvention représentant 50 % du montant des
investissements dans la limite de 15 250 €,

- Accompagnement par un expert :


Subvention limitée à 4 500 €.

- Démarrage d'une nouvelle structure (sauf GEIQ) :


Subvention limitée à 30 000 €.

- Démarrage d'un Groupement d’employeurs pour l’insertion et la


qualification (GEIQ) :
Subvention limitée à 15 250 €.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Service Filières,
mutations économiques et solidarités

Page 62 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide Régionale aux


Structures d'Insertion par l'Economique (ARSIE) peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

46) Aide au tourisme fluvial Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Stimuler la croissance du tourisme fluvial dans la Région et les


retombées sur les territoires traversés, en développant le réseau
d’accueil et les équipements destinés à la plaisance individuelle et
collective.

Investissements éligibles :
- travaux de création ou d’amélioration des infrastructures d’accueil ;
- études de marché, de faisabilité et de programmation ;
- signalétique sur la voie d’eau et sur les équipements.

b) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales et leurs groupements,


- Établissements publics.

c) Montant

Subvention représentant :
- 35 % du coût des projets ;
- 45 % du coût des projets s’intégrant dans une démarche
intercommunale de développement touristique local.

d) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Service du
Tourisme

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide au tourisme


fluvial peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Région Île-de-France (http://www.iledefrance.fr)

47) Aide aux librairies indépendantes Région Ile-de-


France

Page 63 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

a) Objectifs

Aider les librairies à :


- constituer un fonds général lié à un projet de création de librairie
- renforcer un fonds général lié à un projet de développement de la
librairie ;
- créer un fonds thématique particulier ;
- développer une politique d’animation culturelle de la librairie.

Opérations éligibles :
- Développement d'une stratégie de constitution d’un fonds à
caractère culturel (dont la moitié des ouvrages doit être achetée en
compte ferme) ;
- Développement d'actions culturelles permettant de faire vivre le
fonds et d’élargir la clientèle.

b) Bénéficiaires

Librairies indépendantes franciliennes :


- ayant la majorité du capital détenu par des personnes physiques
impliquées dans le fonctionnement de l’entreprise ;
- de littérature générale, ouvertes au public dont l’activité principale
est la vente de livres neufs.

c) Montant

Subvention spécifique en fonctionnement, exclusivement attribuée


au projet, représentant 60 % maximum des dépenses éligibles HT,
dans la limite de 15 000 €.

d) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Service Livre

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide aux librairies


indépendantes peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

48) Aide aux pépinières d'entreprises Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Soutenir les investissements des collectivités désireuses de se doter


d’un outil immobilier dédié à la création d’entreprises.

Page 64 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

b) Opérations éligibles

- Pépinières d'entreprises généralistes ;


- Pépinières d'entreprises innovantes ;
- Pépinières d'entreprises réalisées dans le cadre de la politique de la
ville.

c) Investissements éligibles

Investissements immobiliers.

d) Conditions d'attribution

- Le projet doit être opportun ;


- Le projet doit prendre en compte la qualité environnementale du
bâtiment ;
- La faisabilité juridique, technique et financière devra être vérifiée
- Contacter la Région très en amont, dès la phase d’opportunité du
projet.

e) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales ;
- Etablissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ;
- Etablissements publics ;
- Groupements d’intérêt public (GIP) ;
- Bailleurs sociaux ;
- Sociétés d’économie mixte (SEM), dans le cadre d’une délégation
de service public, d’une convention de mandat ou d’une convention
publique d’aménagement.

f) Montant

Pépinières généralistes :
Subvention représentant 35 % du coût HT des investissements
éligibles, dans la limite de 457 347 €.

Pépinières innovantes :
Subvention représentant 45 % du coût HT des investissements
éligibles, dans la limite de 762 256 €.

Pépinières réalisées dans le cadre de la politique de la ville :


Subvention représentant 45 % du coût HT des investissements
éligibles, dans la limite de 762 256 €.

g) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Service
Economie des Territoires

Page 65 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide aux pépinières


d'entreprises peut être mobilisé.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

49) Aide régionale au portage de projets européens de Région Ile-de-


recherche par les PME (ARPPE) France

a) Objectifs

Appuyer la gestion des projets de recherche européens par les PME


et pérenniser leur stratégie de développement international et
européen.

b) Opérations éligibles :

Sous-traitance ou recrutement de personnel pour accomplir les


tâches suivantes :
- gestion du projet ;
- gestion du partenariat ;
- mise en place d’une stratégie européenne, à plus long terme ;
- autres.

c) Conditions :

- Le projet de recherche doit viser à développer un procédé ou un


produit innovant dans le cadre d’un programme européen : 7e PC
(programme cadre de recherche et développement), Eurêka, etc. ;
- L’aide s’adresse aux PME déjà intégrées dans des projets
européens "ARPPE aval".

d) Bénéficiaires

- PME des secteurs de l’industrie ou des services (hors négoce).


- Groupements de PME : associations, fédérations professionnelles.

e) Montant

Subvention représentant 80 % maximum des dépenses externes


engagées, dans la limite de 30 000 € HT.

Dépenses non financées par la subvention de la Commission


européenne.

f) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

Page 66 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- CRITT CCST - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de


Technologie Electronique, Informatique, Télécommunications
- Région Ile-de-France - Sous-direction Recherche et Innovation

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide régionale au


portage de projets européens de recherche par les PME (ARPPE)
peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Retirer un dossier auprès du conseiller technologique


coordonnateur de l’instruction des dossiers Europe Critt-CCST
(Centre régional par l’innovation et le transfert de technologie).

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

50) Aide régionale à l'innovation et aux transferts de Région Ile-de-


technologie (ARITT) - Volet Emploi innovant France

a) Objectifs

- Soutenir le développement interne du potentiel d'une entreprise,


en facilitant le recrutement d'un technicien supérieur responsable
d'un programme d'innovation ou d'un projet à vocation
environnementale ;
- Créer des emplois scientifiques et technologiques de haut niveau
dans les PME sur des projets de R&D, pour développer le territoire
francilien, et contribuer à faire de l’Île-de-France la première
écorégion d’Europe.

b) Conditions d'attribution :

- Recrutement en CDI à partir de bac + 2 dans le cadre d'un projet


de R&D ;
- Chaque salarié concerné doit recevoir une formation spécialisée sur
les problématiques de l'innovation pendant 15 jours au cours des 12
mois.

c) Bénéficiaires

PME (selon la définition européenne en vigueur) des secteurs de


l’industrie ou des services, financièrement saines, hors négoce.

d) Montant

Subvention représentant 50 % du coût salarial la première année


(charges comprises), dans la limite de :
- 15 000 € HT pour un salarié non cadre,
- 35 000 € HT pour un salarié cadre.

Page 67 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

L'entreprise peut bénéficier de deux ARITT "Emploi innovant" sur un


an, avec des niveaux de recrutement différents, dans la limite de 50
000 € HT.

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- BIOCRITT - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Biomédicale
- CRITT CCST - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Electronique, Informatique, Télécommunications
- CRITT Chimie-Environnement - Centre Régional d'Innovation et de
Transfert de Technologie
- CRITT IAA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Industries Agro-Alimentaires
- CRITT MECA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Mécanique
- Région Ile-de-France - Sous-direction Recherche et Innovation

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide régionale à


l'innovation et aux transferts de technologie (ARITT) - Volet Emploi
innovant peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

51) Aide régionale à l'innovation et aux transferts de Région Ile-de-


technologie (ARITT) - Volet Faisabilité France

a) Objectifs

- Soutenir les diverses formes d’innovation faisant appel à la


technologie,
- Accélérer le développement technologique des PME,
- Permettre à l'entreprise d'interroger un spécialiste du domaine
pour préciser comment et par quels moyens les résultats techniques
recherchés peuvent être atteints ;
- Faire de l’Île-de-France la première écorégion d’Europe.

b) Condition d'attribution :

La demande doit faire apparaître le coût prévisionnel total de cette


phase du projet et la part des travaux confiés à l'extérieur.

c) Bénéficiaires

Page 68 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- PME (selon la définition européenne en vigueur) des secteurs de


l’industrie ou des services, financièrement saines, hors négoce ;
- Laboratoires de recherche publics ou privés à but non lucratif.

d) Montant

Subvention calculée sur la part des travaux confiés à l'extérieur, qui


varie selon l'âge de l'entreprise :
- PME de 5 ans ou plus : 50 % maximum du montant HT des coûts
externes, dans la limite de 15 000 € ;
- PME créées depuis moins de 5 ans : 75 % maximum du montant
HT des coûts externes, dans la limite de 15 000 €.

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- BIOCRITT - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Biomédicale
- CRITT CCST - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Electronique, Informatique, Télécommunications
- CRITT Chimie-Environnement - Centre Régional d'Innovation et de
Transfert de Technologie
- CRITT IAA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Industries Agro-alimentaires
- CRITT MECA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Mécanique
- Région Ile-de-France - Sous-direction Recherche et Innovation

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide régionale à


l'innovation et aux transferts de technologie (ARITT) - Volet
Faisabilité peut être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Contacter l’un des 5 centres régionaux d’Innovation et de transfert


de technologie (Critt), chargés de l’instruction des demandes.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

52) Aide régionale à la transmission-reprise des entreprises Région Ile-de-


artisanales France

a) Objectifs

Page 69 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Favoriser le maintien d’activité et de l’emploi en Île-de-France :


- en incitant, par un accompagnement, les cédants à transmettre
leur entreprise ;
- en facilitant la reprise d’entreprises par de jeunes entrepreneurs.

b) Opérations éligibles

- Aide au diagnostic de l’entreprise à céder (pour le cédant) ;


- Aide financière à la reprise d’une entreprise évaluée (pour le
repreneur) ;
- Accès au dispositif régional Cap Entreprise (pour le repreneur).

c) Investissements éligibles

- Investissements immatériels (études, conseils...),


- Investissements relatifs à des travaux d'embellissement ou de
renouvellement des petits équipements.

d) Conditions d'attribution

- Aucun coût supérieur à l'estimation préalablement réalisée par un


comité technique local ne sera retenu ;
- L'entreprise à reprendre doit être évaluée à un montant compris
entre 15 300 et 153 000 € et le projet doit justifier d'un financement
par autofinancement ou par prêt bancaire ;
- L'entreprise à reprendre devra impérativement avoir fait l'objet
d'un diagnostic par la Chambre de métiers et de l'artisanat.

e) Bénéficiaires

Cédants et repreneurs d’entreprises artisanales :


- inscrites au répertoire des Métiers (ou doublement immatriculées
au RCS et au RM à condition que l'activité principale soit artisanale),
- dont la situation financière est saine.

Seuls les repreneurs s'inscrivant pour la première fois au registre


des métiers et justifiant d’une qualification dans l’activité de
l’entreprise reprise sont éligibles au dispositif.

f) Montant

- Aide au diagnostic de l’entreprise à céder :


Diagnostic réalisé gratuitement par la Chambre de métiers et de
l'artisanat.

- Aide financière à la reprise d’une entreprise évaluée :


Subvention représentant 10 % maximum du montant des
investissements éligibles HT, dans la limite de 7 700 € HT.

- Accès au dispositif régional Cap Entreprise :


Consulter la fiche relative à ce dispositif sur le Guide des aides.

Page 70 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Accès aux annonces de la Bourse régionale des entreprises


artisanales à reprendre (BREA) :
Voir informations complémentaires.

g) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Seine-et-Marne (Meaux)


- Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Seine-et-Marne
(Montereau)
- Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat d'Ile-de-France
- Région Ile-de-France - Direction du Développement Économique et
de l'Emploi

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide régionale à la


transmission-reprise des entreprises artisanales peut être mobilisé.

i) Informations complémentaires

- En savoir plus sur la Bourse régionale des entreprises artisanales à


reprendre (BREA) sur le site de la Région Ile-de-France.

j) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

53) Aide régionale à l’innovation et aux transferts de Région Ile-de-


technologie (ARITT) - Volet Transfert France

a) Objectifs

- Soutenir les diverses formes d’innovation faisant appel à la


technologie,
- Encourager le transfert de la recherche vers l’industrie pour
développer le territoire francilien,
- Alléger les frais engagés dans un contrat de collaboration avec un
laboratoire de recherche afin de développer des projets innovants
et/ou de participer à un programme de R&D ;
- Faire de l’Île-de-France la première écorégion d’Europe.

Cette aide peut être précédée d'une étude de faisabilité, par le biais
du volet "Faisabilité" de l'ARITT.

b) Investissements éligibles :

- Etudes (celles-ci doivent représenter au moins la moitié des

Page 71 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

dépenses du contrat de collaboration),


- Fournitures et petits matériels non récupérables et strictement
nécessaires à la réalisation de la part du projet concerné par l'aide,
- Instruments et matériels récupérables, à hauteur des coûts
d'amortissement correspondant à la part du projet concerné par
l'aide.

c) Bénéficiaires

PME (selon la définition européenne en vigueur) des secteurs de


l’industrie ou des services, financièrement saines, hors négoce.

d) Montant

Subvention calculée sur la part des travaux confiés à l'extérieur, qui


varie selon l'âge de l'entreprise :
- PME de 5 ans ou plus : 50 % maximum du montant HT des coûts
externes, dans la limite de 70 000 € HT ;
- PME créées depuis moins de 5 ans : 75 % maximum du montant
HT des coûts externes, dans la limite de 70 000 € HT.

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- BIOCRITT - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Biomédicale
- CRITT CCST - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Electronique, Informatique, Télécommunications
- CRITT Chimie-Environnement - Centre Régional d'Innovation et de
Transfert de Technologie
- CRITT IAA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Industries Agro-alimentaires
- CRITT MECA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Mécanique
- Région Ile-de-France - Sous-direction Recherche et Innovation

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide régionale à


l’innovation et aux transferts de technologie (ARITT) - Volet
Transfert peut être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Contacter l’un des 5 centres régionaux d’Innovation et de transfert


de technologie (Critt), chargés de l’instruction des demandes.
- Le dispositif ARITT peut être abondé par le conseil général de
Seine-et-Marne pour le département de Seine-et-Marne.

Page 72 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

54) Aide à l'aménagement et au développement ruraux Région Ile-de-


France
a) Objectifs

- Apporter une aide aux projets d’aménagement des collectivités


territoriales visant à améliorer les conditions de vie dans les villages
ruraux ;
- Développer une véritable solidarité au sein du monde rural ;
- Œuvrer pour une amélioration des services de proximité à la
population ;
- Inciter à l’intercommunalité de projet.

b) Opérations éligibles :

- Maintien et amélioration des services de proximité à la population :


commerces de proximité, garde des enfants, transport collectif, aide
aux personnes âgées, logement locatif à caractère social ;
- Réparation des dommages subis par les bâtiments et équipements,
publics
ou privés, provoqués par des catastrophes naturelles, des actes
significatifs de dégradation ou de malveillance ;
- Sauvegarde des éléments du patrimoine historique et vernaculaire
: églises,
lavoirs, pigeonniers, sources et fontaines, etc.

Dépenses exclues :
Dépenses de fonctionnement, d’entretien et de maintenance.

Condition :
Aucune opération du programme ne doit mobiliser un autre dispositif
sectoriel de la Région.

c) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales de moins de 3 000 habitants ;


- Partenaires associatifs, uniquement dans le cas de l’aide au
développement des services en milieu rural.

d) Montant

Projets réalisés par des communes de moins de 3 000 habitants :


Subvention représentant 30 % du montant HT des travaux dans la
limite de 305 000 €.

Projets intercommunaux réalisés dans un groupement inférieur à 3


000 habitants : Subvention représentant 40 % du montant HT des
travaux dans la limite de 500 000 €.

Page 73 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Le cumul des subventions publiques limité à 80 % du coût total.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Service
patrimoine et ressources naturels

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à


l'aménagement et au développement ruraux peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

55) Aide à l'hôtellerie indépendante et familiale Région Ile-de-


France
a) Objectifs

- Dynamiser l’hôtellerie indépendante et familiale en aidant les


propriétaires d’hôtels à réaliser des investissements ;
- Stimuler et développer le secteur hôtelier dans la Région, par la
création d’une nouvelle offre hôtelière ou l’amélioration de l’offre
existante.

Investissements éligibles :
- travaux de mise aux normes ;
- réhabilitation ;
- modernisation ;
- agrandissement ;
- création.

Conditions :
- Vérification de la faisabilité économique ou commerciale du projet
par un organisme extérieur : comité départemental du tourisme
(CDT), chambre de commerce et d’industrie (CCI), Office du
tourisme et des congrès de Paris (OTCP) ;
- Signature d’une convention d’engagement pour 10 ans ;
- Étude de marché pour les projets de grande envergure ;
- Respect d’une démarche de qualité ;
- Contacter la Région ou l’un des organismes extérieurs du
département concerné avant tout démarrage des travaux ;
- Constituer un dossier en double exemplaire et le transmettre à la
Région au moins 2 mois avant le lancement prévu du projet.

b) Bénéficiaires

Page 74 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Exploitants indépendants d’hôtels d’une à trois étoiles n’appartenant


pas à une chaîne intégrée.

c) Montant

Subvention représentant 20 % du montant des dépenses éligibles,


dans la limite de :
- 7 000 € par chambre,
- 175 000 € au total, parties communes, restauration et
équipements annexes inclus.

d) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :
- CDT 77 - Comité départemental du tourisme de Seine-et-Marne
- Chambre de Commerce et d'Industrie - Seine et Marne
- Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France
- Région Ile-de-France - Service du Tourisme

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à


l'hôtellerie indépendante et familiale peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

56) Aide à l'immobilier d'entreprise Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Soutenir les investissements des collectivités souhaitant se doter


d’un outil immobilier dédié aux PME-PMI, dans le but de créer ou de
maintenir des emplois.

Investissements éligibles :
Investissements fonciers.

Conditions :
- Le projet doit être opportun ;
- Le projet doit prendre en compte la qualité environnementale du
bâtiment ;
- La faisabilité juridique, technique et financière devra être vérifiée
- Contacter la Région très en amont, dès la phase d’opportunité du
projet.

b) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales ;

Page 75 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Etablissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ;


- Etablissements publics ;
- Groupements d’intérêt public (GIP) ;
- Bailleurs sociaux ;
- Sociétés d’économie mixte (SEM), dans le cadre d’une délégation
de service public, d’une convention de mandat ou d’une convention
publique d’aménagement.

c) Montant

Subvention représentant 35 à 45 % du coût HT des investissements


éligibles, dans la limite de 457 000 €.

d) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Service
Economie des Territoires

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à l'immobilier


d'entreprise peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

57) Aide à la création et au fonctionnement de couveuses et Région Ile-de-


de coopératives d’activités et d’emploi (CAE) France

a) Objectifs

Permettre aux porteurs de projet, par le soutien aux couveuses et


aux CAE (coopératives d’activités et d’emploi), d’apprendre leur
métier d’entrepreneur et de créer leur activité, en limitant les
risques.

b) Opérations éligibles

- Projets de dimension locale, quelle que soit la nature des activités


concernées, mais dont le recrutement est conforme aux
préoccupations exprimées par l’économie sociale et solidaire (publics
en difficulté d’insertion) ;
- Projets de dimension régionale, accompagnant la création
d’activités et d’entreprises relevant de l’économie sociale et solidaire.

c) Investissements éligibles

Investissements matériels et immatériels.

Page 76 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

d) Conditions d'attribution

Le projet poursuit des objectifs économiques et sociaux. Il propose


un partenariat politique, institutionnel et opérationnel. Il offre un
cadre juridique et social permettant la couverture des risques
professionnels des porteurs. Il assure des fonctions pédagogiques,
de gestion et d’animation.

e) Bénéficiaires

- Associations,
- Coopératives,
- Structures adaptées de travail s’inscrivant dans une démarche
d’économie sociale et solidaire, porteuses d’un projet de création
d’une couveuse ou d’une coopérative d’activités et d’emplois.

f) Montant

Subvention de fonctionnement attribuée à la structure pilote du


projet au démarrage ou par porteur accompagné.

g) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande : Région Ile-de-France - Service Filières,
mutations économiques et solidarités

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à la création et


au fonctionnement de couveuses et de coopératives d’activités et
d’emploi (CAE) peut être mobilisé.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

58) Aide à la création, au développement et à la reprise de Région Ile-de-


SCOP et SCIC France

a) Objectifs

Encourager la création, le développement et la reprise de Scop et Sociétés


coopératives d’intérêt collectif (SCIC) en partenariat avec l’Union Régionale des Scop
Ile-de-France (Urscop).

b) Investissements éligibles

Investissements matériels et immatériels.

Page 77 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

c) Bénéficiaires

Scop et Scic franciliennes accompagnées par l’Urscop.

d) Montant

- Création de Scop ou de SCIC en Île-de-France : prime de 5 000 € par société ;


- Reprise ou transmission de Scop : prime de 10 000 € ;
- Accompagnement par l’Urscop : suivi, formations, conseils, mise en réseau.

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au dispositif. Vous devez
les contacter pour confirmer votre éligibilité et engager une procédure de demande :

- Région Ile-de-France - Service Filières, mutations économiques et solidarités


- URSCOP Ile-de-France, Centre Orléanais, DOM-TOM - Union Régionale des SCOP

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à la création, au


développement et à la reprise de SCOP et SCIC peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

59) Aide à la postproduction numérique et argentique de films Région Ile-de-


France
a) Objectifs
- Aider les producteurs de films à achever les œuvres déjà
tournées pour qu’elles puissent être vues par le public ;
- Soutenir la finalisation des films tournés sur pellicule jusqu’à
la copie d’exploitation (postproduction argentique) ;
- Soutenir le transfert des films tournés en numérique sur un
support d’exploitation argentique (postproduction
numérique).

b) Opérations éligibles :
Dispositif ouvert à tous types de projets cinématographiques
:
- fictions ;
- documentaire ;
- animation ;
- court-métrage ;
- premier ou second long-métrage.

c) Conditions :
- Les travaux de postproduction sont réalisés exclusivement
par des prestataires d’Île-de-France ;
- Déposer la demande à la fin du montage image.

Page 78 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

d) Bénéficiaires

Sociétés de production cinématographiques et audiovisuelles.

e) Montant

- Postproduction argentique :
Subvention de 370 € la minute.

- Postproduction numérique d’œuvres de moins de dix minutes :


Subvention de 425 € la minute.

Subvention limitée par les financements publics ou télévisuels déjà


acquis.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Cinéma / Audiovisuel

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à la


postproduction numérique et argentique de films peut être
mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Télécharger le dossier de candidature (ZIP) sur le site de la Région


Île-de-France.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

60) Aide à la promotion sociale et professionnelle des Région Ile-de-


salariés, artisans et commerçants France

a) Objectifs

- Favoriser la promotion sociale et professionnelle des salariés,


artisans et
commerçants en finançant des formations hors temps de travail ;
- Aider des personnes disposant d’un emploi à le préserver, évoluer
dans leur entreprise, changer d’emploi, se reconvertir ou s’établir à
leur compte, par l’acquisition d’une qualification professionnelle.

b) Opérations éligibles :

Priorité donnée aux formations menant à :

Page 79 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- un diplôme de l’Éducation nationale et autres ministères ;


- un brevet de maîtrise en vue de créer une entreprise artisanale ou
d’obtenir le titre de maître-artisan ;
- un complément de qualification reconnu par le secteur
professionnel.

c) Conditions :

- Être engagé dans une démarche de formation volontaire et


individuelle ;
- La démarche doit être effectuée en dehors du congé individuel de
formation (CIF) ou du plan de formation de l’entreprise.

d) Bénéficiaires

- Salariés,
- Artisans,
- Commerçants.

e) Montant

Financement d'une formation hors temps de travail d'une durée


hebdomadaire de 20 heures maximum.

Ce financement ne prend pas en compte les stages en entreprise.


Les stagiaires ne sont pas rémunérés.

Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Direction de la Formation professionnelle et


de l'Apprentissage

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à la


promotion sociale et professionnelle des salariés, artisans et
commerçants peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

61) Aide à la requalification et l'extension des zones Région Ile-de-


d'activités économiques (ZAE) France

a) Objectifs

Éliminer, par des travaux de requalification, des éléments de vétusté


ou de dysfonctionnement des zones d’activités économiques (ZAE)

Page 80 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

et compléter l’offre de services aux entreprises, dans le cadre d’un


projet global qui intègre les problématiques environnementales, le
traitement des friches et la gestion de zone.

b) Opérations éligibles :
- mise en valeur des entrées de zone ;
- développement des circulations douces ;
- valorisation architecturale et paysagère ;
- amélioration des réseaux ;
- remise en état de constructibilité ;
- installation de fibre optique.

Investissements éligibles :
Investissements matériels.

c) Conditions :
- Présenter un projet de développement cohérent et
fédérateur avec une véritable proposition concernant la
gestion de zone ;
- Contacter la Région si possible dans la phase de diagnostic
précédant les opérations de requalification.
- Les travaux doivent s’inscrire dans le cadre de la charte de
qualité qui donne un cadre de référence sur différents aspects
:
* attractivité et cohésion économique de la zone,
* amélioration de son fonctionnement et de sa qualité
environnementale,
* protection des activités agricoles,
* valorisation de l’identité et du mode de gestion de la zone.

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales ;
- Etablissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ;
- Départements ;
- Etablissements publics ;
- Groupements d’intérêt public (GIP) ou associations de partenaires
publics préfigurant la constitution d’un GIP ;
- Sociétés d’économie mixte (SEM), dans le cadre d’un mandat
confié par une personne publique, ou d’une convention publique
d’aménagement, ou d’une délégation de service public.

e) Montant

Subvention limitée à 1 000 000 € représentant :


- 25 % maximum du coût HT de l'opération de requalification,
- 40 % maximum du coût HT de l'opération de traitement de friches
ou développement de la multi modalité.

Subvention possible des entreprises souhaitant contribuer à la

Page 81 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

requalification de leurs parties privatives.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Economie des Territoires

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à la


requalification et l'extension des zones d'activités
économiques (ZAE) peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

62) Aide à l’investissement pour les salles de cinéma d’art et Région Ile-de-
d’essai France

a) Objectifs

Maintenir un réseau de proximité pour mieux répondre aux nouvelles


attentes des spectateurs, en facilitant la rénovation et la
modernisation des salles par des financements.

b) Conditions :
- Présenter un dossier comportant un projet culturel
cinématographique spécifique ;
- Le projet sera labellisé "Art et essai" par le Centre national
de la cinématographie (CNC) ;
- Contacter le service cinéma et audiovisuel avant la phase
préparatoire de
l’opération.

c) Bénéficiaires

Salles de cinéma de proximité de moins de 800 fauteuils, exploitées


par des entreprises existantes, à maîtrise d’ouvrage publique ou
privée.

d) Montant

Subvention représentant 10 à 30 % du montant total des travaux


HT, dans la limite de 4 573 570 €.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager

Page 82 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Cinéma / Audiovisuel

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Aide à


l’investissement pour les salles de cinéma d’art et d’essai peut
être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

63) Amélioration de l’accessibilité des personnes handicapées Région Ile-de-


aux sites et produits touristiques France

a) Objectifs

Lutter contre l’exclusion sociale et encourager un accès égalitaire


aux loisirs et aux équipements de tourisme d’Île-de-France, en
développant un environnement favorable aux personnes
handicapées.

Investissements éligibles :
Investissements matériels et immatériels.

b) Conditions :
- Vérification de la faisabilité économique ou commerciale du
projet par un organisme extérieur : comité départemental du
tourisme (CDT), chambre de commerce et d’industrie (CCI),
Office du tourisme et des congrès de Paris (OTCP) ;
- Signature d’une convention d’engagement pour 10 ans ;
- Avis favorable du groupe de travail « tourisme et handicap
» du comité régional du tourisme (CRT) ;
- Respect d’une démarche de qualité ;
- Contacter la Région ou l’un des organismes extérieurs du
département concerné avant tout démarrage des travaux ;
- Constituer un dossier en double exemplaire et le
transmettre à la Région au moins 2 mois avant le lancement
prévu du projet.

c) Bénéficiaires

Opérateurs dans le domaine du tourisme :


- publics ;
- associatifs ;
- privés.

d) Montant

Subvention représentant 40 % du montant des dépenses éligibles,

Page 83 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

dans la limite de 200 000 € de financements publics sur 3 ans (règle


européenne "de minimis").

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- CDT 77 - Comité départemental du tourisme de Seine-et-Marne


- Chambre de Commerce et d'Industrie - Seine et Marne
- Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France
- Région Ile-de-France - Service du Tourisme

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Amélioration de


l’accessibilité des personnes handicapées aux sites et
produits touristiques peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

64) Amélioration des hébergements touristiques destinés aux Région Ile-de-


clientèles sociales et familiales et aux jeunes touristes France

a) Objectifs

- Développer des services de meilleure qualité et augmenter les


capacités d’accueil pour l’hébergement touristique d’utilité publique
et associative ;
- Améliorer le confort des hébergements touristiques destinés aux
familles et aux jeunes.

b) Investissements éligibles :
- travaux de mise aux normes ;
- réhabilitation ;
- modernisation ;
- agrandissement ;
- création.

c) Conditions :
- Vérification de la faisabilité économique ou commerciale du
projet par un organisme extérieur : comité départemental du
tourisme (CDT), chambre de commerce et d’industrie (CCI),
Office du tourisme et des congrès de Paris (OTCP) ;
- Signature d’une convention d’engagement pour 10 ans ;
- Étude de marché pour les projets de grande envergure ;
- Respect d’une démarche de qualité ;
- Signature d’une convention ;

Page 84 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Contacter la Région ou l’un des organismes extérieurs du


département concerné avant tout démarrage des travaux ;
- Constituer un dossier en double exemplaire et le
transmettre à la Région au moins 2 mois avant le lancement
prévu du projet.

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales,
- Associations à but non lucratif.

e) Montant

Subvention représentant :
- 20 % du montant des dépenses éligibles en cas de réhabilitation,
- 30 % du montant des dépenses éligibles en cas de création d'un
hébergement, dans la limite de :
- 7 000 € HT par lit,
- 1 500 € HT hors œuvre, équipements inclus, pour les parties
communes.

f) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- CDT 77 - Comité départemental du tourisme de Seine-et-Marne


- Chambre de Commerce et d'Industrie - Seine et Marne
- Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France
- Région Ile-de-France - Service du Tourisme

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Amélioration des


hébergements touristiques destinés aux clientèles sociales et
familiales et aux jeunes touristes peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

65) Appel à projets PM'up Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Sélectionner les PME et PMI franciliennes porteuses des projets de


développement les plus à même de répondre aux priorités
stratégiques du développement économique régional.

b) Opérations éligibles

Tout projet nécessitant un diagnostic, l'établissement d’un plan

Page 85 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

d’aides et un suivi individualisés fournis par la Région Ile-de-France


via des ensembliers-prescripteurs :

- Projets contribuant à l’essor des filières prioritaires de l'Île-de-


France :
* éco-activités,
* industries de la création,
* mécanique et première transformation des métaux,
* optique et systèmes complexes,
* sciences de la vie,
* services à la personne,
* services financiers,
* tourisme et loisirs,
* transports et mobilité ;

- Projets contribuant au développement des territoires prioritaires de


l'Île-de-France :
* quartiers en politique de la ville (ZUS, ZRU, ZFU),
* "franges" de l'Île-de-France, à savoir les territoires situés en
dernière couronne de la Région Île-de-France qui ne connaissent pas
la même vitalité économique que l’agglomération parisienne ;

- Projets d’autres filières et territoires répondant à des enjeux


cruciaux d’adaptation à des mutations technologiques,
concurrentielles ou territoriales, sous réserve :
* d'être implantée sur un territoire concerné par un contrat de site,
un contrat de territoire ou une convention de revitalisation
* à défaut, de démontrer par une étude préalable que leur activité
ou leur organisation est directement impactée par l’évolution de leur
environnement technologique ou concurrentiel et nécessite des
mesures correctrices en vue de sauvegarder les emplois existants.

c) Investissements éligibles

Volet Conseil :
- stratégie de communication et de positionnement sur les marchés
local, régional, national et international ;
- maîtrise de l’information, y compris diagnostic et accompagnement
d’une démarche d’intelligence économique, sur les marchés national
et international ;
- études design ;
- diagnostic de sécurité et de sûreté de l’entreprise (hors obligations
réglementaires), notamment en matière de systèmes d’information,
de mise en place de partenariats et de développement à
l’international ;
- développement commercial aux plans local, régional, national et
international ;
- recherche de partenariats industriels et commerciaux, aux plans
local, régional, national et international ;
- stratégie de développement à l’international : études de marchés

Page 86 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

et études marketing (vérification de l’adéquation des produits sur les


marchés étrangers), étude de faisabilité d’implantation à l’étranger,
conseil et assistance incluant les aspects intelligence économique et
sûreté des démarches entreprises sur les marchés émergents ;
- organisation/réorganisation, y compris gestion prévisionnelle des
emplois et des compétences (GPEC) ;
- mise en place d’un système de management environnemental
(SME) ;
- audit, conseil et accompagnement de démarches visant à diminuer
l’empreinte écologique de l’entreprise dans ses fonctions
d’organisation, de production et d’échange ;
- protection des droits de propriété intellectuelle ;
- qualité ;
- marketing ;
- stratégie d’entreprise ;
- modernisation de la production ;
- mise en place d’outils de gestion financière ;
- diagnostic général de l’entreprise ;
- diagnostic et mise en place d’un système d’information, intégration
des TIC.

Volet International :
- dépenses de participation à des salons internationaux en France ou
à l’étranger (frais d’inscription, de location de stand et de
communication sur le salon) ;
- dépenses contribuant à l’implantation durable de l’entreprise sur un
marché export : frais de domiciliation, accompagnement à l’export,
coaching des dirigeants et incubation du projet de l’entreprise à
l’export.

Volet Investissement :
- dépenses liées aux transferts de technologies (dépôt de brevets,
licences d’exploitation, connaissances techniques),
- études directement liées au projet d’investissement (dès lors
qu’elles donnent lieu à une immobilisation comptable amortie sur
une durée de 5 ans), à l’exclusion des frais d’étude liées à la gestion
courante de l’entreprise ;
- acquisition par autofinancement ;
- loyers dus dans le cadre de l’exécution d’un contrat de crédit bail
pour le financement d’un investissement.
Les investissements en cause seront exclusivement des
investissements de capacité (projet d’extension de l’entreprise
bénéficiaire ou de démarrage d’une activité nouvelle impliquant un
changement fondamental dans les produits ou procédés utilisés), les
investissements de remplacement étant exclus.

Volet Recrutement :
- management de la qualité ;
- management du développement durable ;

Page 87 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- management de l’information (intelligence économique, knowledge


management, sécurité des systèmes d’information, risk
management) ;
- management des ressources humaines (gestion prévisionnelle des
emplois et des compétences, recrutement et formation aux métiers
de l’entreprise de salariés issus de populations en difficulté) ;
- fonction de directeur général, de directeur des affaires juridiques,
de directeur des affaires financières, de directeur marketing ou de
directeur commercial.

d) Dépenses éligibles

Dépenses éligibles au titre du Volet Recrutement :


Salaire chargé du cadre recruté durant une période de 2 ans à
compter de l’embauche.

e) Conditions d'attribution

CONDITIONS GÉNÉRALES

- Le projet devra viser au développement de l’emploi, de la valeur


ajoutée produite, de l’excédent brut d’exploitation, accompagné, le
cas échéant et au regard des filières :
* d’un développement du chiffre d’affaire à l’international et/ou du
contenu innovant des biens et services produits,
* et/ou de la réduction de l’empreinte écologique et des émissions
de gaz à effet de serre ;

- Les projets déposés devront être formalisés, expliciter le ou les


objectifs poursuivis et indiquer les voies et moyens devant permettre
de les atteindre ;

- La sélection des projets est opérée, dans la limite des enveloppes


budgétaires disponibles, par une commission régionale, au regard
des critères suivants :
* aspects quantitatifs du développement envisagé par la structure
éligible, en termes d’emplois et de chiffre d’affaires - notamment à
l’international ;
* aspects qualitatifs du développement envisagé par la structure
éligible (ex : contenu innovant de l’offre produit à développer, des
process à améliorer ; développement durable…) ;
* géo localisation du développement à l’international, si le projet
envisage un accroissement de la présence de la structure éligible à
l’export ;
* caractère réaliste du projet au regard de la situation de la
structure éligible et du marché sur lequel elle évolue ;

- Autres critères pris en considération :


* caractère réaliste des projets,
* nécessité de l'appui régional pour leur réussite ;

Page 88 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Après examen par un jury, présidé par la Région et composé de


personnalités qualifiées, seront retenus les 200 projets présentant le
meilleur potentiel en termes :
* de création d’emplois, objectif prioritaire de l’action régionale,
* d'innovation,
* de développement à l’international,
* de développement durable ;

- L’appartenance à une filière se vérifie moins par la nomenclature


administrative (code NAF/APE) que par la dynamique et la structure
du couple produit/marché développé. Ainsi, est considéré comme
participant d’une logique de filière, une entreprise qui produit à titre
principal (plus de 50 % du chiffre d’affaires) des biens ou des
services relevant de l’une de ces filières ;

- Les mutations économiques sont des évolutions rapides et


profondes de l’environnement de l’entreprise qui nécessitent d’être
anticipées et d’engager des mesures correctrices. Ces mutations
peuvent concerner :
* l’environnement territorial : contrat de site, contrat de territoire ou
convention de revitalisation ;
* l’environnement technologique ou concurrentiel : dans ce cas,
l’entreprise devra démontrer la réalité de ces mutations en faisant
notamment référence à des données chiffrées ou des études ;

- Une même entreprise ne pourra déposer qu'une seule candidature


par édition de l'appel à projet ;

- Le versement des aides financières sera subordonné à la signature


entre la structure éligible et la Région Ile-de-France :
* d’une convention d’aides énonçant les finalités de l’intervention
régionale ainsi que le contenu et le calendrier des actions que la
Région Ile-de-France prendra en charge sous forme d’aides
financières
* de la "Charte du développement durable des PME-PMI
franciliennes" adoptée en commission permanente ;

- Les entreprises bénéficiaires du dispositif régional communiqueront


à la Région toute information susceptible de lui permettre de
mesurer l’impact des aides versées sur leur situation, y compris
postérieurement à l’accomplissement de leur parcours d’aides. Cette
communication sera au moins annuelle, limitée à 2 années après
l’accomplissement du parcours d’aides.

CONDITIONS PROPRES AU VOLET INVESTISSEMENT

- L’entreprise devra financer au minimum 25 % de la dépense

Page 89 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

éligible sans aucune aide publique et s’engager à maintenir les


investissements concernés pendant 5 ans ou plus ;

- Les investissements pourront viser, notamment, à réduire


l’empreinte écologique de la PME-PMI bénéficiaire.

CONDITIONS PROPRES AU VOLET RECRUTEMENT

- Le cadre recruté doit ne jamais avoir travaillé ou doit avoir perdu


ou être sur le point de perdre son emploi précédent ;

- L’emploi créé devra donc être maintenu pendant une période


minimale de 2 ans ;

- Le licenciement du salarié durant l’année de son recrutement


entraînera la suspension de l’aide ;

- Publics éligibles au titre de l'aide additionnelle :


* personne de moins de 25 ans ou qui a terminé sa formation à
temps plein depuis un maximum de deux ans et qui n'a pas encore
trouvé de première activité régulière rémunérée ;
* travailleur migrant qui se déplace ou s'est déplacé à l'intérieur de
la Communauté ou séjourne dans la Communauté pour y trouver un
emploi ;
* membre d'une minorité ethnique d'un État membre, qui a besoin
de renforcer sa formation linguistique, sa formation professionnelle
ou son expérience professionnelle pour augmenter ses chances
d'obtenir un emploi stable ;
* personne qui souhaite entrer ou rentrer sur le marché du travail et
qui n'a pas travaillé ni suivi d'études pendant au moins deux ans, et
notamment personne qui a cessé de travailler en raison des
difficultés auxquelles elle se heurtait pour concilier sa vie
professionnelle et sa vie de famille ;
* adulte vivant seul et s'occupant d'un ou de plusieurs enfants ;
* personne n'ayant pas atteint le niveau du deuxième cycle de
l'enseignement secondaire ou un niveau équivalent, qui est sans
emploi ou sur le point de perdre son emploi ;
* personne de plus de 50 ans sans emploi ou sur le point de perdre
son emploi ;
* chômeur de longue durée, c'est-à-dire personne sans emploi
pendant douze des seize mois précédents, ou pendant six des huit
mois précédents dans le cas des personnes de moins de 25 ans ;
* personne reconnue comme étant ou ayant été toxicomane
conformément à la législation nationale ;
* personne n'ayant pas trouvé de première activité régulière
rémunérée depuis le début d'une peine privative de liberté ou autre
mesure pénale ;
* femme d'une région géographique NUTS II où le chômage moyen

Page 90 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

dépasse 100 % de la moyenne communautaire depuis au moins


deux années civiles et où le chômage féminin dépasse 150 % du
taux de chômage masculin moyen dans la région considérée depuis
au moins trois années civiles.

f) Bénéficiaires

PME selon la définition européenne en vigueur :


- dont un ou plusieurs établissements et au moins 50 % des salariés
concernés par le projet se situent en Île-de-France ;
- en situation financière saine ;
- à jour de leurs obligations fiscales et sociales ;

et qui sont :
- soit situées dans une situation concurrentielle et avec un projet de
développement porteur d’innovation (technologique, sociale,
environnementale, organisationnelle, commerciale, etc.) qui a
vocation à faire de l'entreprise un des leaders sur son marché. Dans
ce cadre, l'entreprise prévoit une croissance significative de l'ordre
de 50 % sur 3 ans de ses effectifs et son chiffre d’affaires ;
- soit dont l'environnement technologique, concurrentiel ou
géographique est en pleine mutation. Dans ce cadre, la stratégie de
développement de l'entreprise permet d'anticiper ces évolutions pour
conquérir de nouveaux marchés et développer les activités.

En cohérence avec les priorités stratégiques régionales, seront


ciblées les entreprises :
- comptant entre 20 et 250 salariés ;
- pour lesquelles l’accompagnement régional répondra à un enjeu
crucial de développement.

Bénéficiaires exclus :
Entreprises faisant l'objet :
- d'un plan de restructuration,
- d'un plan social,
- d'une procédure de sauvegarde,
- d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire.

g) Montant

- Volet Conseil :

* Diagnostic long : subvention représentant 50 % maximum du


montant de l’assiette éligible, limitée à 30 500 € par prestation de
conseil,
* Diagnostic court (moins de 5 jours) : subvention représentant 80
% maximum du montant de l’assiette éligible, limitée à 3 800 € par
prestation de conseil.
L’entreprise ne pourra bénéficier d’une telle modalité d’aide qu’une

Page 91 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

seule fois.

- Volet International :

Subvention représentant 50 % maximum du montant de l’assiette


éligible, dans la limite de 200 000 € par entreprise sur une période
de 3 ans.
Dans le cas où l’appui à l’export est assuré par un réseau régional
d’appui, l’aide régionale est valorisée à hauteur du coût de revient
de la prestation fournie diminué, le cas échéant, des sommes
facturées au dirigeant.

- Volet Investissement :

Subvention représentant :
* 15 % maximum du montant d'investissements éligibles HT, pour
les petites entreprises,
* 7,5 % maximum du montant d'investissements éligibles HT, pour
les moyennes entreprises.

Le bénéfice de ce dispositif est subordonné au respect du règlement


(CE) n° 1628/2006 de la Commission du 24 octobre 2006
concernant l'application des articles 87 et 88 du traité aux aides
nationales à l'investissement à finalité régionale (AFR).

- Volet Recrutement :

Subvention représentant :
* 15 % maximum du montant d'investissements éligibles HT, pour
les petites entreprises,
* 7,5 % maximum du montant d'investissements éligibles HT, pour
les moyennes entreprises.

Une subvention additionnelle pourra être accordée, représentant :


* 50 % maximum du salaire chargé d'un cadre recruté durant 1 an
se trouve dans au moins une des situations éligibles au titre de l'aide
additionnelle (cf. liste détaillée dans les Conditions d'attribution),
* 60 % maximum du salaire chargé d'un cadre recruté durant 1 an
et du montant des frais d’adaptation du poste de travail, si le
travailleur est une personne handicapée.

Le bénéfice de ce dispositif est subordonné au respect du règlement


(CE) n° 1628/2006 de la Commission du 24 octobre 2006
concernant l'application des articles 87 et 88 du traité aux aides
nationales à l'investissement à finalité régionale (AFR).

Page 92 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Dans tous les cas, le montant total d'aides accordés ne pourra


dépasser :
- 200 000 € par entreprise pour un accompagnement de 3 ans
maximum ;
- 250 000 €, lorsque le projet est assorti de l’engagement de réaliser
:
* un ou plusieurs investissements destiné à diminuer l’empreinte
écologique de l’entreprise,
* et/ou de l’engagement à recruter un travailleur défavorisé ou
handicapé.

Le versement des aides financières est subordonné au respect des


règlements communautaires et régimes notifiés pris pour
l’application des articles 87 et 88 du Traité CE, notamment leurs
dispositions fixant des règles de plafonnement.

h) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Appel à projets PM'up

i) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Appel à projets


PM'up peut être mobilisé.

j) Informations complémentaires

- Consulter la page de présentation et télécharger la notice pour


concourir, la liste des filières éligibles et le règlement d'attribution du
dispositif Appel à projets PM'up sur le site de la Région Ile-de-
France.
- L'appel à projet est actuellement clos. Une prochaine édition
pourrait avoir lieu sous réserve de confirmation du conseil régional.

k) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

66) Appels à projets thématiques liés à l’économie sociale et Région Ile-de-


solidaire France

a) Objectifs

Soutenir les projets de développement d’activité nouvelle,


d’essaimage d’un modèle, d’expérimentation ou d’innovations
prometteuses, par des appels à projets relevant de l’économie

Page 93 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

sociale et solidaire.

b) Opérations éligibles

- Développement d’activité nouvelle par création d’une structure ou


développement d’une structure existante ;
- Essaimage d’un modèle ayant fait la preuve de son efficacité ;
- Expérimentation ou innovations prometteuses sur le plan
économique, social, environnemental ou culturel ;
- Création ou développement d’activité ou d’emplois.

c) Investissements éligibles

Investissements matériels et immatériels.

d) Conditions d'attribution

- Signature d’une convention ;


- Mesure, par des indicateurs, de l’impact de l’action sur l’activité et
l’emploi, de son utilité sociale et le cas échéant, de sa reproduction
sur l’ensemble du territoire francilien.

e) Bénéficiaires

- Associations,
- Coopératives,
- Mutuelles,
- Entreprises d’économie sociale et solidaire :
* structures d’insertion par l’activité économique.
* entreprises du commerce équitable.
* entreprises de tourisme solidaire.
* structures d’utilité sociale.
* autres.

f) Montant

Subvention représentant 50 % du budget global du projet dans la


limite de 25 000 € par an.

g) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Filières, mutations économiques et


solidarités

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Appels à projets


thématiques liés à l’économie sociale et solidaire peut être

Page 94 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

mobilisé.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

67) Appui Régional aux Entreprises Exportatrices (AREX) Région Ile-de-


Conseil France

a) Objectifs

- Aider les PME-PMI à se développer et à créer des emplois, en


facilitant leur
conquête de marchés extérieurs ;
- Soutenir le recours au conseil extérieur afin d’élaborer un plan de
stratégie à l’export ou de réaliser une étude de marché.

b) Opérations éligibles

- Plan de stratégie export,


- Etude de marché.

c) Conditions d'attribution

Le cabinet de conseil doit appartenir au secteur concurrentiel.

d) Bénéficiaires

PME selon la définition européenne en vigueur, disposant de capitaux


suffisants pour réaliser un projet à l'export.

e) Montant

Subvention représentant 50 % du coût HT de la prestation d’un


conseil extérieur, dans la limite de 15 000 €.

f) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- Chambre de Commerce et d'Industrie - Seine et Marne


- Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie de Paris - Ile-de-
France
- Région Ile-de-France - Direction du Développement Économique et
de l'Emploi

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Appui Régional


aux Entreprises Exportatrices (AREX) Conseil peut être

Page 95 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

68) Appui Régional aux Entreprises Exportatrices (AREX) Région Ile-de-


Emploi France

a) Objectifs

- Aider les PME-PMI à se développer et à créer des emplois, en


facilitant leur
conquête de marchés extérieurs ;
- Soutenir le recrutement externe de personnels spécialisés, dont
l'un doit être cadre, lors de la création ou du renforcement d'un
service export.

b) Bénéficiaires

PME selon la définition européenne en vigueur, disposant de capitaux


suffisants pour réaliser un projet à l'export.

c) Montant

Subvention représentant 50 % du salaire brut fixe pour la première


année, dans la limite de 35 000 €.

d) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- Chambre de Commerce et d'Industrie - Seine et Marne


- Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie de Paris - Ile-de-
France
- Région Ile-de-France - Direction du Développement Économique et
de l'Emploi

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Appui Régional


aux Entreprises Exportatrices (AREX) Emploi peut être
mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

Région Ile-de-
69) Appui Régional aux Entreprises Exportatrices (AREX)
Salons France

Page 96 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

a) Objectifs

- Aider les PME-PMI à se développer et à créer des emplois, en


facilitant leur
conquête de marchés extérieurs ;
- Soutenir la participation à des salons à l’étranger.

b) Bénéficiaires

PME selon la définition européenne en vigueur, disposant de capitaux


suffisants pour réaliser un projet à l'export.

c) Montant

Subvention représentant 50 % des coûts HT de participation au


salon, dans la limite de :
- 4 000 € pour la participation à des salons à l'étranger,
- 2 500 € pour des salons internationaux en Ile-de-France,
- 2 salons par an et par entreprise.

d) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- Chambre de Commerce et d'Industrie - Seine et Marne


- Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie de Paris - Ile-de-
France
- Région Ile-de-France - Direction du Développement Économique et
de l'Emploi

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Appui Régional


aux Entreprises Exportatrices (AREX) Salons peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

70) Appui régional à la commercialisation artisanale (ARCAF) Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Favoriser le développement commercial des entreprises artisanales


en soutenant leur participation à des salons en France et à
l’étranger.

b) Investissements éligibles :
- frais d'inscription,
- location de surface nue ou d'un stand prêt à poser,

Page 97 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- frais d'agencement et de mise en fonctionnement du stand


facturés par l'organisateur,
- frais de réalisation de documentation commerciale
spécifique au salon concerné.

c) Condition :
L'entreprise devra apposer le logo de la Région sur son stand
à la vue du public et sur sa documentation commerciale.

d) Bénéficiaires

Entreprises artisanales :
- ayant une activité de production et/ou de transformation ;
- inscrites au répertoire des métiers ou justifiant d'une double
inscription au répertoire des Métiers et au registre du commerce et
des sociétés ;
- implantées en Ile de France ;
- saines financièrement.

e) Montant

Subvention représentant 50 % des investissements éligibles, dans la


limite de :
- 4 000 € pour les salons à l'étranger,
- 1 500 € pour les salons en France.

L'aide est limitée à :


- 2 salons en France et 2 salons à l'étranger par an,
- 6 salons en France sur 5 ans.

Cette aide n'est pas cumulable avec le soutien financier d'un autre
organisme francilien pour un même salon.

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Appui régional à la


commercialisation artisanale (ARCAF) peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

71) Appui à la constitution de groupements d'employeurs Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Encourager les formules d'emplois en commun, par l'intermédiaire des


groupements d'employeurs. Cette initiative a été développée par la Région
avec le soutien de la Fédération Française des Groupements d'Employeurs
(FFGE), avec laquelle la Région a signé une convention.

Page 98 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

b) Bénéficiaires

Les entreprises souhaitant créer un groupement d'employeurs.

c) Montant

L'aide permet de financer 12 jours d'expertise sur les 15 nécessaires à la FFGE


pour créer un groupement d'employeurs.

d) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au dispositif. Vous
devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et engager une procédure
de demande :

- FFGE - Fédération Française des Groupements d'Employeurs


- Région Ile-de-France - Direction du Développement Économique et de
l'Emploi

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Appui à la constitution de


groupements d'employeurs peut être mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

72) Biocombustibles et développement local – Etudes Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Encourager l’utilisation de biocombustibles, issus de gisements


locaux comme sources d’énergie, par l’aide à la décision
d’investissement.

b) Opérations éligibles :
Financement d’études préalables :
- acheminement, conditionnement et stockage du bois ou
autres biocombustibles ;
- création de chaufferies automatisées bois et autres
biocombustibles.

c) Conditions :
- Utiliser le cahier des charges de l’Agence de
l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe)-
Région, qui peut être obtenu en écrivant à
energie.idf@ademe.fr ;
- Prendre en compte la possibilité d’utiliser le gisement du
bois francilien ;

Page 99 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Entreprises privées : puissance installée supérieure ou égale


à 0,5 MW.

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales, EPCI (établissements publics de


coopération intercommunale), syndicats mixtes ;
- Syndicats de traitement des ordures ménagères ;
- Syndicats de traitement des boues de stations d’épuration ;
- Entreprises œuvrant dans le cadre d’une délégation de service
public. Projet porté par la personne publique délégante ;
- Sociétés d’économie mixte de construction, d’aménagement et de
services ;
- Bailleurs sociaux publics et privés ;
- Syndics de copropriétés ;
- Associations à but non lucratif, fondations à caractère social et
syndicats ;
- Hôpitaux publics ;
- Établissements publics et entreprises publiques : SNCF, RFF,
RATP… ;
- Entreprises privées : au cas par cas, dans le respect du régime
cadre communautaire d’aides à l’environnement de la Commission
européenne.

e) Montant

Subvention représentant 40 % du coût HT de la prestation.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Air, Énergie, Bruit

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Biocombustibles et


développement local - Etudes peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

73) Biocombustibles et développement local – Travaux Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Encourager l’utilisation du bois et de la biomasse comme sources


locales d’énergie grâce à une aide à l’investissement.

Page 100 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

b) Opérations éligibles :
Financement d’équipements et de travaux :
- cheminement, conditionnement et stockage du bois ou
autres biocombustibles ;
- création de chaufferies automatisées bois et autres
biocombustibles : silos de stockage, équipements thermiques
et de traitement de fumées, réseaux de distribution de
chaleur

c) Conditions :
- Prendre en compte la possibilité d’utiliser le gisement du
bois francilien ;
- Entreprises privées : puissance installée supérieure ou égale
à 0,5 MW.

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales, EPCI (établissements publics de


coopération intercommunale), syndicats mixtes ;
- Syndicats de traitement des ordures ménagères ;
- Syndicats de traitement des boues de stations d’épuration ;
- Entreprises œuvrant dans le cadre d’une délégation de service
public. Projet porté par la personne publique délégante ;
- Sociétés d’économie mixte de construction, d’aménagement et de
services ;
- Bailleurs sociaux publics et privés ;
- Syndics de copropriétés ;
- Associations à but non lucratif, fondations à caractère social et
syndicats ;
- Hôpitaux publics ;
- Établissements publics et entreprises publiques : SNCF, RFF,
RATP... ;
- Entreprises privées : au cas par cas, dans le respect du régime
cadre communautaire d’aides à l’environnement de la Commission
européenne.

e) Montant

- Cheminement, conditionnement et stockage du bois ou autres


biocombustibles :
Subvention représentant 25 % du coût HT de réalisation.

- création de chaufferies automatisées bois et autres


biocombustibles :
Subvention représentant 30 % du coût HT de réalisation.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Page 101 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Région Ile-de-France - Service Air, Énergie, Bruit

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Biocombustibles et


développement local - Travaux peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

74) Cap Entreprise (Programme d'accompagnement global Région Ile-de-


des créateurs et dirigeants d'entreprises) France

a) Objectifs

- Faciliter, par des formations adaptées, la création, la reprise et le


développement d’entreprises ;
- Proposer un programme d’accompagnement global pour les
créateurs d’entreprises, associant diagnostic, formation, conseil et
suivi.

b) Opérations éligibles

- Formations généralistes et spécifiques : ensemble des champs liés


à la création ou la reprise d’entreprise ;
- Modules individuels de formations thématiques :
* interventions de consultants spécialistes ;
* modules thématiques : finalisation du plan d’affaires, stratégie
commerciale, gestion, organisation juridique, suivi renforcé du projet
postérieur à la création.

c) Conditions d'attribution

- Une participation de 45 € est demandée aux dirigeants


d'entreprises créées depuis moins de 4 ans ;
- Le diagnostic obligatoire, réalisé par l'un des centres de diagnostic
agréé par le conseil régional, est gratuit pour les porteurs de projet ;
- Les entreprises déjà créées ou reprises bénéficient d'un suivi Cap
Entreprise (état des lieux et analyse des différents aspects de
l'activité de l'entreprise) d'une durée de 1,5 jours et réalisé par un
opérateur agréé par le Conseil régional. Une participation financière
de 76 € est demandée à l'entreprise en fin d'intervention.

d) Bénéficiaires

- Demandeurs d’emploi et salariés d’entreprises ;


- Dirigeants ou associés d’entreprises ;
- Jeunes de 18 à 26 ans sans qualification et ayant suivi le dispositif
préparatoire à la création d’entreprise agréé par le Conseil Régional.

Page 102 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Les entreprises ou les projets d'entreprises doivent relever en


priorité des secteurs d'activité suivants :
- industrie,
- artisanat de production,
- services à l’industrie et aux entreprises,
- insertion et services de proximité,
- agriculture et environnement,
- tout autre secteur d'activité à fort potentiel d'emplois.

e) Montant

Porteurs de projet :
- Formations généralistes et spécifiques : de 40 à 200 heures ;
- Modules individuels de formations thématiques : de 8 à 16 heures
maximum.

Dirigeants d'entreprises :
- Formation : prise en charge de 170 € par jour dans la limite de 6
jours,
- Conseil : prise en charge de 650 € par jour dans la limite de 3
jours.

f) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- Agence Régionale de Développement (ARD) Paris-Ile de France


- BIOCRITT - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Biomédicale
- Chambre de Commerce et d'Industrie - Seine et Marne
- Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Seine-et-Marne (Meaux)
- Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Seine-et-Marne
(Montereau)
- CRITT CCST - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Electronique, Informatique, Télécommunications
- CRITT Chimie-Environnement - Centre Régional d'Innovation et de
Transfert de Technologie
- CRITT IAA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Industries Agro-alimentaires
- CRITT MECA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Mécanique
- Paris Développement
- Région Ile-de-France - Direction de la Formation professionnelle et
de l'Apprentissage
- SMD - Seine-et-Marne Développement

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Cap Entreprise

Page 103 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

(Programme d'accompagnement global des créateurs et


dirigeants d'entreprises) peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Télécharger la plaquette de présentation du dispositif Cap


Entreprise sur le site de la Région Ile-de-France.
- S’adresser à un centre de diagnostic labellisé par la Région pour
l’évaluation du dossier et la prescription d’un parcours, le cas
échéant. Contacter également le cas échéant les boutiques de
gestion, les pépinières d'Ile-de-France et l'ORIFF-PL d'Ile de France
(Office Régional d'Information, de Formation et de Formalités pour
les Professions Libérales).

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr) - Guide du créateur


2006-2007 de la CCIP 93 (http://www.ccip93.ccip.fr)

75) Conventions régionales sectorielles d’économie sociale et Région Ile-de-


solidaire France

a) Objectifs

- Soutenir la structuration et la coordination des acteurs par filières ;


- Créer de nouvelles dynamiques sur des thèmes d’intérêt régional
majeur ;
- Développer l’activité des acteurs du secteur.

Opérations éligibles :
Priorité aux projets prévoyant un appui spécifique aux filières
prioritaires définies par la Région :
- services de proximité ou aux personnes ;
- services à l’environnement ;
- commerce équitable ;
- insertion par l’activité économique ;
- éducation populaire ;
- tourisme solidaire.

b) Investissements éligibles :

Investissements matériels et immatériels.

c) Conditions

- Le projet regroupe les principaux acteurs autour d’une thématique,


dans un objectif de mutualisation et d’échanges d’expériences. Il
développe l’activité et l’emploi dans l’économie sociale et solidaire,
et renforce la professionnalisation des acteurs. Il innove ou propose
une expérimentation. Il couvre l’ensemble du territoire régional ou
peut être reproduit sur tout le territoire ;

Page 104 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Signature d’une convention de 3 ans maximum ;


- Mesure par des indicateurs de l’impact de l’action : sur l’activité et
l’emploi, de son utilité sociale et le cas échéant, de sa reproduction
sur l’ensemble du
territoire francilien.

d) Bénéficiaires

- Associations, coopératives, mutuelles ;


- Structures de l’économie sociale et solidaire ayant pour mission de
représenter
ou de fédérer des acteurs de ce secteur.

e) Montant

Subvention limitée à 100 000 € par an représentant :


- 50 % du budget global pour les filières prioritaires),
- 35 % du budget global dans les autres cas.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Filières, mutations économiques et


solidarités

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Conventions


régionales sectorielles d’économie sociale et solidaire peut
être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

76) Conventions territoriales d'économie sociale et solidaire Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Soutenir les initiatives prises par les collectivités territoriales, les


établissements publics ou les associations regroupant plusieurs
communes, et relevant de l’économie sociale et solidaire.

Opérations éligibles :
Priorité aux projets prévoyant un appui spécifique aux filières
prioritaires définies par la Région :
- services de proximité ;
- commerce équitable ;
- insertion par l’activité économique ;

Page 105 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- éducation populaire ;
- tourisme solidaire.

b) Investissements éligibles :

Investissements matériels et immatériels.

c) Conditions :

- Le projet porte sur un territoire regroupant au minimum plusieurs


communes, construit en participation avec les acteurs locaux. Il
s’inscrit dans une perspective à moyen terme (deux à trois ans). Il
encourage la structuration et la mise en réseau des acteurs locaux. Il
permet de communiquer sur l’économie sociale et solidaire et ses
enjeux ;
- Signature d’une convention de 3 ans maximum, renouvelable 2 ans
;
- Un seul projet par territoire.

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales et leurs groupements ;


- Établissements publics.
- Associations :
* Comités de bassin d’emplois (CBE),
* Plans locaux pour l’insertion par l’économique (PLIE),
* instances de la démocratie locale participative,
* autres.

e) Montant

Subvention limitée à 100 000 € par an représentant :


- 50 % du budget global pour les projets portant sur les territoires
en difficulté ou les filières prioritaires,
- 35 % du budget global dans les autres projets.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Filières, mutations économiques et


solidarités

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Conventions


territoriales d'économie sociale et solidaire peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Page 106 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

77) Dispositif Passerelle-entreprise (PEN) Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Faciliter l’accès à l’emploi, par une formation professionnalisante, en lien avec


des postes repérés au sein d’entreprises partenaires.

b) Conditions :

- Les stagiaires doivent avoir validé un projet professionnel en relation avec


les métiers proposés par les entreprises partenaires ;
- Les stagiaires doivent être orientés par les Missions locales ou les Agences
locales pour l’emploi (ANPE). Personnes handicapées : CAP emploi.

c) Bénéficiaires

Entreprises partenaires :
- PME-PMI ;
- très petites entreprises (TPE) ;
- dérogation possible pour les entreprises de plus de 250 salariés.

Stagiaires :
- jeunes de 16 à 25 ans de niveau VI à III orientés par les missions locales ou
l’ANPE ;
- demandeurs d’emploi de plus de 25 ans de niveau VI à III en mesure
d’occuper un emploi ;
- demandeurs d’emploi reconnus handicapés par la Commission technique
d’orientation et de reclassement professionnel (Cotorep) intégrant un milieu
ordinaire de formation.

d) Montant

Financement de frais de formation et de rémunérations.

Formations d’adaptation au poste, d'une durée de 300 à 600 heures,


proposées par les entreprises partenaire(s), élaborées et mises en place au
niveau local par des acteurs de terrain.

Le stagiaire bénéficie du statut de stagiaire de la formation professionnelle


(rémunération sous conditions). Alternance possible de périodes de formation
en centre et de stages en entreprise.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif. Vous devez
le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager une procédure de

Page 107 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

demande :

Région Ile-de-France - Service Accompagnement vers l'emploi

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Dispositif Passerelle-


entreprise (PEN) peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

78) Dynamicadres - Action d'accompagnement-formation en Région Ile-de-


faveur des cadres demandeurs d'emploi France

a) Objectifs

- Permettre aux PME d’accroître leur potentiel de développement grâce à


l’accueil, pour 3 à 6 mois sur des postes nouveaux, de cadres demandeurs
d’emploi dont les compétences sont reconnues ;
- Aider les cadres à retrouver un emploi, tout en préservant leurs
compétences grâce à des missions en entreprise, complétées, le cas échéant,
par des séminaires de formation thématique.

L’objectif de la mission est d’apporter une compétence ponctuelle aux PME


porteuses de projets de développement, sachant que cette mission est
susceptible de déboucher sur un emploi.

Types de cadres éligibles :


- Cadres demandeurs d’emploi ayant cotisé pendant 3 années à une caisse de
retraite cadre ou occupé un poste de cadre au cours des 5 dernières années ;
- À titre expérimental, 20 % des places du dispositif seront réservées à des
techniciens supérieurs, demandeurs d’emploi seniors de 54 ans révolus.

b) Conditions d'attribution :

- La mission ne doit pas faire suite à un licenciement, ni viser


à remplacer un cadre en congé ;

- L'entreprise s'engage à confier au cadre une mission concrète, validée par un


protocole d’accord tripartite (le cadre, l’organisme support et l'entreprise) ;
- L'entreprise s'engage à mettre en œuvre les moyens matériels et techniques
nécessaires à l’accomplissement de la mission, conformément au protocole
d’accord et notamment en désignant un tuteur chargé d’accompagner le
cadre au cours de son immersion dans l'entreprise ;
- L'entreprise s'engage à subvenir à la prise en charge des frais de restauration

Page 108 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

et de transport engagés par le cadre pendant la durée de sa mission ;


- L'entreprise et l'organisme-ressource peuvent préconiser conjointement au
cadre de participer à un ou des séminaires de formation complémentaire(s) ;
- La participation du cadre à des séminaires de formation thématique
(obligatoire) et de formation complémentaire est inclue au dispositif ;
- Le cadre bénéficie d'un suivi postérieur à la mission d'une durée de 3 mois
avec l'organisme-ressource, afin de faire le point sur la signature des contrats
d’embauche, ou lorsque la mission n’a pas débouché sur un contrat
d’embauche.

c) Bénéficiaires

PME francilienne porteuse d’un projet de développement.

d) Montant

La Région finance un programme d’accompagnement-formation destiné à des


cadres franciliens demandeurs d’emploi. Des organismes-supports
prestataires du dispositif réalisent un positionnement individualisé
permettant d’étudier le profil professionnel de chaque bénéficiaire.
Des cadres prospectent les entreprises afin de réaliser une mission de 3 mois
à temps plein ou six mois à mi-temps en leur sein. Un suivi postérieur à la
mission ainsi que des séminaires de formation thématiques sont proposés par
les organismes supports aux cadres.
Le taux de retour à l’emploi du dispositif oscille entre 70 et 80 %.

Lors de sa mission dans la PME, le cadre recruté acquiert le statut de stagiaire


de la formation professionnelle, ce qui génère peu de charges pour
l'entreprise tout en optimisant les conditions d’embauche. Le stagiaire
bénéficie en outre de l'allocation d’aide au retour à l’emploi formation (Aref).

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif. Vous devez
le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager une procédure de
demande :

Région Ile-de-France - Direction de la Formation professionnelle et de


l'Apprentissage

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Dynamicadres - Action


d'accompagnement-formation en faveur des cadres demandeurs d'emploi
peut être mobilisé.

g) Informations complémentaires

Page 109 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Les organismes-support labellisés par la Région reçoivent les demandeurs


d’emploi ayant obtenu la validation d’un conseiller APEC ou de l’Espace
Cadres ANPE. La liste de ces organismes est proposée dans la plaquette de
présentation du dispositif Dynamicadres sur le site de la Région Ile-de-France.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

79) Electricité verte – Etudes Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Développer la production d’électricité "verte", sous ses formes les


plus diverses grâce à une aide à la décision d’investissement.

b) Opérations éligibles :

- Définition des zones de développement propices à l’installation de


fermes éoliennes ;
- Installation d’équipements :
* petites éoliennes (puissance inférieure à 1 MW) ;
* capteurs solaires photovoltaïques ;
* cogénération biomasse et gaz ;
* pile à combustible ;
* méthanisation des déchets ménagers et des boues de stations
d’épuration.

c) Condition :

Utiliser le cahier des charges de l’Agence de l’environnement et de la


maîtrise de l’énergie (Ademe)-Région, qui peut être obtenu en
écrivant à energie.idf@ademe.fr.

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales, EPCI (établissements publics de


coopération intercommunale), syndicats mixtes ;
- Syndicats de traitement des ordures ménagères ;
- Syndicats de traitement des boues de stations d’épuration ;
- Entreprises œuvrant dans le cadre d’une délégation de service
public. Projet porté par la personne publique délégante ;
- Sociétés d’économie mixte de construction, d’aménagement et de
services ;
- Bailleurs sociaux publics et privés ;
- Syndics de copropriétés ;
- Associations à but non lucratif, fondations à caractère social et
syndicats ;
- Hôpitaux publics ;
- Établissements publics et entreprises publiques : SNCF, RFF,

Page 110 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

RATP...

e) Montant

Subvention représentant 40 % du coût HT de la prestation.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Air, Énergie, Bruit

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Electricité verte -


Etudes peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

80) Electricité verte – Travaux Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Développer la production d’électricité "verte", sous ses formes les


plus diverses grâce à une aide à l’investissement.

Investissements éligibles :
Financement d’équipements et de travaux :
- capteurs solaires photovoltaïques ;
- piles à combustible ;
- méthanisation des déchets ménagers et de boues de stations
d’épuration ;
- petites éoliennes, puissance inférieure à 1 MW ;
- cogénération biomasse et gaz, groupe turboalternateur et
raccordement au réseau de chaleur.

b) Condition :

Les dispositifs de cogénération doivent avoir un taux de valorisation


énergétique supérieur ou égal à 50 %.

c) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales, EPCI (établissements publics de


coopération intercommunale), syndicats mixtes ;
- Syndicats de traitement des ordures ménagères ;
- Syndicats de traitement des boues de stations d’épuration ;
- Entreprises œuvrant dans le cadre d’une délégation de service
public. Projet porté par la personne publique délégante ;

Page 111 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Sociétés d’économie mixte de construction, d’aménagement et de


services ;
- Bailleurs sociaux publics et privés ;
- Syndics de copropriétés ;
- Associations à but non lucratif, fondations à caractère social et
syndicats ;
- Hôpitaux publics ;
- Établissements publics et entreprises publiques : SNCF, RFF,
RATP...

d) Montant

Subvention représentant 30 % du coût HT de réalisation.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Air, Énergie, Bruit

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Electricité verte -


Travaux peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

81) Emplois-tremplins Ile-de-France Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Aider les employeurs de l’économie sociale et solidaire à rémunérer


des salariés, tout en offrant à ceux-ci l’accès à une qualification.

b) Conditions :

- L'employeur doit justifier d’une existence légale depuis au moins 2


ans ;
- L'employeur ne doit pas avoir licencié de personnel pour motif
économique dans les 12 mois précédant la date de la demande ;
- L'employeur doit proposer une création nette d’emplois ou le
passage à temps plein d’un emploi à temps partiel existant, dans la
limite de 5 emplois par employeur.

c) Bénéficiaires

Employeurs :
- associations ;
- groupements d’associations ;

Page 112 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- groupements d’intérêt public (GIP) ;


- groupements d’employeurs sous statut associatif ;
- entreprises d’insertion ;
- fondations ;
- sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) ;
- sociétés coopératives ouvrières de production (Scop) ;
- groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification
(Geiq).

Salariés :
- jeunes âgés de 16 à 26 ans sans emploi ;
- demandeurs d’emploi de 45 ans et plus.

Demandeurs d’emploi sans condition d’âge :


- bénéficiaires de l’allocation veuvage ;
- bénéficiaires de l’allocation parent isolé ;
- personnes handicapées reconnues ;
- allocataires du RMI ;
- personnes domiciliées dans les zones prioritaires "politique de la
ville".

d) Montant

Cofinancement de frais de rémunération sous la forme d'une


subvention dégressive à l'employeur :
- 15 000 € par an pendant 3 ans, puis 12 000 € (plancher), 11 000 €
et 10 000 € les trois années suivantes ;
- 15 000 € par an pendant 6 ans pour les salariés de bas niveau de
qualification.

Au final, la totalité des financements permet de couvrir au maximum


90 % du salaire, 10 % minimum restant à la charge de l’employeur.

D'autres financements sont possibles auprès des départements,


communes, groupements de communes ou autres.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Direction de la Formation professionnelle et


de l'Apprentissage

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Emplois-tremplins


Ile-de-France peut être mobilisé.

Page 113 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

g) Informations complémentaires

- En savoir plus sur la page consacrée aux Emplois-tremplins du site


de la Région Ile-de-France.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

82) Expérimentations de l’économie sociale et solidaire Région Ile-de-


France
a) Objectifs

- Encourager les projets innovants des points de vue économique,


social, environnemental et culturel,
- Faciliter la réalisation d’expérimentations prometteuses
reproductibles sur le territoire,
- Accompagner le dynamisme et la créativité du secteur de
l’économie sociale et solidaire.

b) Opérations éligibles

- Projets pertinents par rapport aux grands enjeux du territoire


francilien : création d’emplois, réponse à des besoins non satisfaits,
protection de l’environnement, lutte contre les exclusions, insertion
des publics en difficulté, etc. ;
- Projets reproductibles sur le territoire ;

Priorité aux projets prévoyant un appui spécifique aux filières


prioritaires définies par la Région :
- services aux personnes,
- services à l’environnement,
- commerce équitable,
- insertion par l’activité économique,
- éducation populaire,
- tourisme social.

c) Investissements éligibles :

Investissements immatériels.

d) Conditions :

- Signature d’une convention ;


- Mesure de l’impact de l’action sur l’activité et l’emploi, de son
utilité sociale et le cas échéant, de sa reproduction sur l’ensemble du
territoire francilien.

e) Bénéficiaires

- Associations, coopératives, mutuelles.


- Entreprises d’économie sociale et solidaire :

Page 114 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

* structures d’insertion par l’activité économique ;


* entreprises du commerce équitable ;
* entreprises de tourisme solidaire ;
* structures d’utilité sociale.

f) Montant

Subvention représentant 35 % du budget global du projet dans la


limite de 40 000 € par an.

g) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Filières, mutations économiques et


solidarités

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Expérimentations


de l’économie sociale et solidaire peut être mobilisé.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

83) Financement du bilan de compétences Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Permettre de repérer les compétences acquises au cours d’un


parcours professionnel, de sa formation, ou de son expérience
sociale et de redéfinir ou valider un projet professionnel.

Le bilan de compétences comprend 3 étapes :


- phase préliminaire : présentation de la méthodologie et du
déroulement du bilan ;
- phase d’investigation : analyse du projet, de l’expérience
professionnelle, identification des compétences, recherche
d’informations
- phase de conclusions : la synthèse est propriété exclusive du
bénéficiaire.

b) Conditions d'attribution

- Être âgé de plus de 18 ans ;


- Avoir une expérience professionnelle significative ou avoir
interrompu un cursus scolaire de niveaux V, IV, III et II ;
- Être demandeur d’emploi adulte ne bénéficiant pas d’un
financement ;

Page 115 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Certains résultats du bilan peuvent constituer partie d’un


portefeuille de compétences ;
- Le bilan contribue à une reconnaissance ou à une validation des
acquis.

c) Bénéficiaires

- Jeunes demandeurs d’emploi de plus de 18 ans ayant une


expérience professionnelle significative ou ayant interrompu un
cursus scolaire de niveaux V, IV et III ;

- Jeunes de niveau II dans le nouveau contexte LMD (licence,


master, doctorat) et n’ayant pas validé le niveau de la licence ;

- Les demandeurs d’emploi jeunes et adultes ne bénéficiant pas d’un


financement, à savoir :
* femmes souhaitant reprendre une activité professionnelle ;
* artisans ;
* travailleurs indépendants ;
* repreneurs et créateurs d’entreprises pour confirmer leur aptitude
au management.
* salariés d’associations ;
* salariés ayant moins de 5 ans d’ancienneté ;
* salariés menacés de licenciement ;
* salariés seniors souhaitant garder la confidentialité de la démarche
;
* salariés en emploi tremplin ;
* les salariés des structures de l’économie sociale et solidaire ;
* sportifs de haut niveau (olympiques et paralympiques) souhaitant
construire une vie professionnelle après la rupture avec l’activité
sportive.

d) Montant

Financement d’une prestation individuelle d'une durée comprise


entre 9 et 24 heures, sans rémunération, financée selon un barème
horaire d’une durée moyenne de 18 heures.

Une aide au cheminement pendant et après le bilan est proposée au


bénéficiaire.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Direction de la Formation professionnelle et


de l'Apprentissage

Page 116 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Financement du


bilan de compétences peut être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- Organismes à contacter : Centres interinstitutionnels de bilans de


compétences (CIBC) ; ANPE ; Missions locales.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

84) Fonds de développement des PMI (FDPMI) - Région Ile-de-


Accompagnement des projets stratégiques d'entreprises France

a) Objectifs

Soutenir le développement des PMI, en favorisant l’accroissement de


leur niveau technologique et de leur compétitivité, par des
investissements liés à la modernisation de leur outil de production.

b) Projets éligibles :

- investissements matériels d’un montant minimum éligible de 250


000 € HT,
- investissements immatériels se caractérisant par un recours au
conseil accompagnant un investissement matériel d’un montant
minimum éligible de 250 000 €.

c) Investissements non éligibles :

- les interventions de conseil ne fournissant pas à l’entreprise des


outils de maîtrise de son développement (exemple la mise au point
d’un dossier financier, la réalisation de sites internet, la réalisation
de travaux informatiques),
- le suivi administratif et financier de l’entreprise (exemple : travaux
des experts comptables ou suivi par les conseils juridiques),
- les actions financées sur les fonds de formation ou autres fonds
publics,
- les coûts internes liés au projet,
- le matériel acquis par une autre structure (groupe, sœur, filiale),
- le matériel d'occasion,
- le matériel acquis par location financière, crédit fournisseur, ou
faisant l’objet d’un lease back
- les licences, l'informatique de gestion et la bureautique,
l'immobilier, les petits matériels, les véhicules, le matériel de
manutention, le matériel destiné à une mise en conformité aux
normes.

Page 117 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

d) Conditions d'attribution :

- Les entreprises doivent avoir les moyens de financer l'opération ;


- Le projet doit être l’aboutissement d’une réflexion stratégique
menée par l’entreprise et doit représenter l’un des éléments de mise
en œuvre de cette stratégie. A cet effet, l’entreprise candidate devra
présenter les grandes lignes de sa stratégie ainsi que ses
perspectives de développement. Elle devra justifier en quoi
l’investissement prévu permet de répondre aux grands enjeux pour
son avenir ;
- Le projet ne doit pas avoir fait l’objet d’un commencement
d’exécution avant la date d’accusé réception du dossier complet.
Sont notamment considérés comme commencement de projet : la
commande d’une prestation ou d’un matériel, le versement d’un
acompte par l’entreprise, l’intervention d’un prestataire dans
l’entreprise, la facturation d’une prestation ou d’un matériel, la
livraison d’un matériel ;
- Les crédits d’intervention de l’Etat seront attribués en priorité aux
projets qui seront localisés au sein des pôles de compétitivité de la
région Ile-de-France ;
- Chaque prestation ou matériel doit être d’un montant éligible
supérieur à 10 000 € HT ;
- Un seul projet individuel d’entreprise pourra être accompagné sur
une période de 2 ans (aides octroyées par la DRIRE au cours des
années précédentes incluses) ;
- Dans le cas d’un recours au conseil lié à l'investissement matériel,
seules les missions de préconisation et non de réalisation et/ou
d’accompagnement sont éligibles. Par ailleurs, le cabinet-conseil ou
le consultant doit :
* appartenir au secteur concurrentiel,
* être en mesure d’assurer les prestations demandées avec
compétence,
* ne pas avoir de liens d’intérêts, quelle qu’en soit la nature, avec
l’entreprise ou son personnel.

e) Bénéficiaires

PMI selon la définition européenne en vigueur qui sont porteuses


d’une stratégie de développement impliquant des investissements de
production.

Secteurs d'activités éligibles :


Tous les secteurs industriels et services à l’industrie (hormis l’agro-
alimentaire et le BTP) sont concernés et en particulier les secteurs
suivants :
- mécanique,
- électrique,
- électronique,
- plasturgie,
- imprimerie,

Page 118 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- automobile,
- aéronautique,
- biotechnologies et pharmacie.

f) Montant

INVESTISSEMENTS MATERIELS

- PME de moins de 50 salariés : subvention représentant 15 % des


investissements éligibles ;
- PME de 50 salariés ou plus : subvention représentant 7,5 % des
investissements éligibles.

L'assiette maximale retenue pour le calcul de l'aide est de 3,05 M €


HT sur 3 ans.

Dans le cas d'un financement par crédit-bail ou location-vente, la


subvention est versée à l'organisme financier, propriétaire de
l'équipement, qui la restitue ensuite à l'entreprise utilisatrice sous
forme de réduction des loyers.

INVESTISSEMENTS IMMATERIELS

Subvention représentant 50 % maximum du coût HT de


l'intervention externe, dans la limite de 30 000 €.

g) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- DRIRE Ile-de-France
- Région Ile-de-France - Direction du Développement Économique et
de l'Emploi

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds de


développement des PMI (FDPMI) - Accompagnement des
projets stratégiques d'entreprises peut être mobilisé.

i) Informations complémentaires

- Dossiers instruits et gérés de façon conjointe par la Drire et la


Région. Un comité d’attribution se réunit par mois.
- Le dispositif FDPMI est cofinancé par le Conseil Général de Seine-
et-Marne.

j) Source de l'information

Page 119 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr) - DRIRE Ile-de-


France (http://www.ile-de-france.drire.gouv.fr)

85) Fonds de soutien aux industries techniques Région Ile-de-


cinématographiques et audiovisuelles France

a) Objectifs

Préserver la diversité de création, et lutter pour la relocalisation du


tournage et de la fabrication des productions en Île-de-France, par
une aide remboursable.

b) Opérations éligibles :
- œuvres cinématographiques d’au moins 60 minutes ;
- œuvres audiovisuelles unitaires d’au moins 60 minutes,
- œuvres audiovisuelles en série d’épisodes d’au moins 26
minutes.

c) Conditions :
- Utiliser de façon suffisante les industries techniques
franciliennes ;
- Déposer la demande avant le début du tournage ;
- Respecter une série de critères économiques et sociaux :
* temps de tournage ;
* répartition des dépenses ;
* formation ;
* respect du droit du travail.

d) Bénéficiaires

Sociétés de production cinématographiques et audiovisuelles.

e) Montant

Subvention remboursable en cas de succès de l’œuvre :


- long-métrage de fiction ou d’animation : 560 000 € maximum ;
- œuvre TV de fiction ou d’animation : 400 000 € maximum ;
- documentaire de création : 90 000 € maximum.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Cinéma / Audiovisuel

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds de soutien


aux industries techniques cinématographiques et

Page 120 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

audiovisuelles peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Télécharger le dossier de candidature (ZIP) sur le site de la Région


Île-de-France.
- La commission examine les dossiers de candidatures au cours de 4
sessions par an.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

86) Formation aux métiers des technologies de l'information Région Ile-de-


et de la communication (TIC) France

a) Objectifs

- Aider, par des formations, les professionnels des TIC à compléter


leur qualification, à acquérir une polyvalence et à réactualiser leurs
compétences.
- Apporter, par des formations professionnalisantes, une qualification
aux demandeurs d’emploi les plus éloignés de l’emploi.

b) Opérations éligibles :

Parcours modulaire et individualisé, en fonction du projet


professionnel, dans 5 domaines liés aux TIC :
- commerce ;
- études et développement ;
- assistance et administration de réseaux ;
- formation.
- édition, création et communication.

c) Condition :

Un contrat de formation professionnelle est signé avec l’organisme


au sein duquel le parcours de formation est effectué.

d) Bénéficiaires

Demandeurs d’emploi pouvant se prévaloir d’une expérience


professionnelle significative, de l’ordre de 3 ans.

En priorité :
- informaticiens ;
- demandeurs d’emploi d’un secteur d’activité nécessitant
l’acquisition d’une deuxième compétence en informatique ;
- jeunes diplômés de l’enseignement supérieur rencontrant des
difficultés à trouver un emploi correspondant à leur formation et

Page 121 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

souhaitant acquérir une deuxième compétence, voire se reconvertir ;


- jeunes sans qualification, âgés de 16 à 25 ans, orientés par le
réseau d’accueil, motivés et présentant de réelles aptitudes ;
- mères de famille ayant interrompu leur activité professionnelle et
désirant la reprendre.

e) Montant

Durée de la formation :
- en centre : entre 40 et 800 heures ;
- stage en entreprise possible : 280 heures.

- Une partie des enseignements peut être dispensée par le biais de


formations
ouvertes et à distance ("e-learning").
- Rémunération des stagiaires : parcours individualisés supérieurs à
300 heures.
- Droit d’inscription : 150 € maximum à la charge du stagiaire.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Direction de la Formation professionnelle et


de l'Apprentissage

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Formation aux


métiers des technologies de l'information et de la
communication (TIC) peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Contacter les agences locales pour l’emploi (ANPE) ; l’Apec ; les


Missions locales.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

87) Formation des Emplois-tremplins Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Faciliter la professionnalisation des salariés de l’économie sociale et


solidaire sur leur poste et l’acquisition d’une certification.

b) Condition :
- Le temps de formation ne doit pas dépasser 20 % du temps

Page 122 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

de travail hebdomadaire ;
- La durée maximale de la formation est variable et sera
adaptée aux besoins de la structure.

c) Bénéficiaires

Salariés embauchés dans le cadre du dispositif Emplois-tremplin par


des structures relevant de l’économie sociale et solidaire :
- associations et groupements d’associations ;
- Groupements d’intérêts publics (GIP) ;
- Groupements d’employeurs sous statut associatif ;
- entreprises d’insertion ;
- fondations ;
- Sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) ;
- Sociétés coopératives ouvrières de production (Scop).
- Groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification
(Geiq).

d) Montant

Subvention limitée à 1 500 € par salarié formé pour la première


année.

Cette aide peut être renouvelée une fois pour les salariés non ou peu
qualifiés au
cours de la deuxième année du contrat.

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Direction de la Formation professionnelle et


de l'Apprentissage

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Formation des


Emplois-tremplins peut être mobilisé.

g) Informations complémentaires

- En savoir plus sur la page consacrée aux Emplois-tremplins du site


de la Région Ile-de-France.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

Région Ile-de-
88) Formations à la maîtrise des savoirs de base et aux
France
compétences linguistiques

Page 123 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

a) Objectifs

Développer les compétences linguistiques des personnes dont la


maîtrise insuffisante de la langue française constitue un obstacle à
l’insertion professionnelle, qu’elles soient de langue maternelle
française ou non.

b) Opérations éligibles :

Financement d’actions de diagnostic, suivi et formation en 2 étapes :


- pôles de diagnostic et de suivi ;
- plates-formes linguistiques.

c) Condition :

La formation linguistique vient en appui d’autres dispositifs de


formation.

d) Bénéficiaires

- Demandeurs d’emploi de 16 à 25 ans ;


- Adultes-relais ;
- Salariés en emploi précaire de 16 à 25 ans :
* CDD de moins de trois mois ;
* CDD à temps partiel ;
* missions intérimaires ;
* contrats aidés d’accompagnement à l’emploi (en accord et dans la
limite des financements de la Direction départementale du travail, de
l’emploi et de la formation professionnelle - DDTEFP) ;
* emploi dans une structure d’insertion par l’économique ;
* Emplois-tremplin.

e) Montant

Financement à l’heure réalisée dans la limite de 600 heures (durée


moyenne : 450 heures).

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Direction de la Formation professionnelle et


de l'Apprentissage

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Formations à la


maîtrise des savoirs de base et aux compétences
linguistiques peut être mobilisé.

Page 124 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

h) Informations complémentaires

- S’adresser aux Missions locales.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

89) Indemnité compensatrice forfaitaire pour les employeurs Région Ile-de-


d'apprentis Ile-de-France France

a) Objectifs

Faciliter le recrutement des apprentis en compensant l’effort de


l’entreprise par des primes cumulables.

b) Conditions d'attribution :
- Enregistrement du contrat d’apprentissage par l’organisme
habilité ;
- Confirmation de l’embauche à l’issue de la période d’essai ;
- Attestation de l’assiduité de l’apprenti(e) par le directeur du
CFA.

c) Bénéficiaires

Entreprises du secteur privé et du secteur public industriel et


commercial ayant conclu un contrat d’apprentissage à partir du 1er
juillet 2006.

d) Montant

Indemnité compensatrice forfaitaire de base de 1 200 € par apprenti


et par an.

Des majorations cumulables sont prévues :


- 300 € par apprenti et par an pour les entreprises de moins de 250
salariés,
- 500 € par apprentie et par an pour une apprentie embauchée dans
un métier traditionnellement masculin,
- 600 € par apprenti et par an pour un(e) apprenti(e) handicapé(e)
reconnu par la Commission technique d’orientation et de
reclassement professionnel (Cotorep),
- 500 € par apprenti et par an pour un apprenti visant un BEP ou un
CAP, âgé de 18 ans ou plus,
- 500 € par apprenti et par an pour un apprenti visant un BP ou un
Bac Professionnel, âgé de 20 ans ou plus,
- 500 € par apprenti et par an pour un apprenti visant un BTS, âgé
de 22 ans ou plus,
- Apprenti(e) en stage à l’étranger : 40 € par jour d’absence dans la
limite de 1 200 €.

Page 125 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

e) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Direction de la Formation professionnelle et


de l'Apprentissage

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Indemnité


compensatrice forfaitaire pour les employeurs d'apprentis
Ile-de-France peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

90) Mise en place de réseaux d’entreprises Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Répondre aux besoins des PME et des TPE à la recherche de


nouveaux débouchés, de nouvelles méthodes de travail ou d’une
meilleure complémentarité à l’échelle d’une filière ou d’un territoire,
par le soutien aux réseaux d’entreprises.

b) Types de réseaux éligibles :

- Réseaux interentreprises :
* 5 entreprises franciliennes de tous secteurs d’activités, pour un
réseau centré sur des échanges de pratiques et de réflexions sur le
court terme ;
* organisation de 5 à 8 réunions dans l’année ;
* durée : 1 an.

- Réseaux régionaux d’entreprises pour l’emploi :


* 10 entreprises franciliennes de tous secteurs d’activités, pour un
réseau centré autour de projets complexes à moyen ou long terme ;
* durée maximale : 5 ans.

c) Investissements éligibles :

Investissements immatériels.

d) Condition :

Signature d’une convention et constitution d’un comité de suivi.

e) Bénéficiaires

PME selon la définition européenne en vigueur.

Page 126 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Structures support du réseau :


- organismes consulaires ;
- groupements professionnels ;
- organismes paritaires collecteurs agréés ;
- associations ou groupements d’entreprises à but non lucratif ;
- autres.

f) Montant

- Réseau local interentreprises :


Subvention représentant 80 % maximum du montant des
investissements, dans la limite de :
* 1 000 € de prise en charge de conseils par jour,
* 23 000 € maximum.

- Réseau régional d’entreprises pour l’emploi :


* Elaboration des projets : subvention représentant 50 % maximum
du montant des dépenses éligibles HT dans la limite de 65 000 € ;
* Démarrage des projets : subvention représentant 50 % maximum
du montant des dépenses éligibles HT dans la limite de 160 000 €
sur 4 ans (soit 40 000 € par an).

g) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Economie des Territoires

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Mise en place de


réseaux d’entreprises peut être mobilisé.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

91) Primes régionales aux projets de micro-entreprises Région Ile-de-


soutenus par l'ADIE France

a) Objectifs

Encourager la création de micro-entreprises par des personnes en


situation
d’exclusion, via le microcrédit, grâce à des primes régionales
accordées en complément du soutien de l’Association pour le droit à
l’initiative économique
(Adie).

Page 127 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

b) Bénéficiaires

- Demandeurs d’emploi ou bénéficiaires du RMI exclus du système


bancaire ;
- Porteurs de projet ayant un besoin de financement inférieur à 5
000 €.

c) Montant

Prime régionale au démarrage :


- 1 500 € pour la création d’une entreprise ;
- 2 500 € si l’entreprise relève d’une filière prioritaire de l’économie
sociale et solidaire (services aux personnes, services à
l’environnement, commerce équitable, insertion par l’activité
économique, éducation populaire, tourisme social) ;
- 3 000 € si l’entreprise est implantée en ZUS, ZFU, ZRU ou si
l’entrepreneur y est domicilié depuis 3 ans.

Prime régionale de croissance :


- 1 500 € versés au bout de la première année d’existence, sous
réserve du respect par l’entrepreneur des démarches
d’accompagnement et de suivi préconisées par l'Adie ;
- 3 000 € aux mêmes conditions, si l’entreprise créée est implantée
en ZUS, ZFU ou ZRU.

Prime régionale de soutien à l’emploi


- 1 500 € versés dès lors que l’entreprise emploie son premier
salarié (à l’exclusion de l’employeur) en contrat de travail à durée
indéterminée.
- 3 000 € aux mêmes conditions, si le salarié embauché est domicilié
en ZUS, ZFU ou ZRU.

d) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- ADIE Ile-de-France - Melun


- Région Ile-de-France - Service Filières, mutations économiques et
solidarités

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Primes régionales


aux projets de micro-entreprises soutenus par l'ADIE peut être
mobilisé.

f) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

Page 128 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

92) Programme Géothermie – Etudes Région Ile-de-


a) Objectifs France

Promouvoir la géothermie grâce à une aide à la décision


d’investissement.

b) Investissements éligibles :

Financement d’études préalables :


- extension de réseaux de chaleur géothermique ;
- raccordement au réseau ;
- forages géothermiques.

c) Conditions :

- Utiliser le cahier des charges de l’Agence de l’environnement et de


la maîtrise de l’énergie (Ademe)-Région, qui peut être obtenu en
écrivant à energie.idf@ademe.fr ;
- Entreprises privées : puissance installée supérieure ou égale à 4
MW.

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales, EPCI (établissements publics de


coopération intercommunale), syndicats mixtes ;
- Syndicats de traitement des ordures ménagères ;
- Syndicats de traitement des boues de stations d’épuration ;
- Entreprises œuvrant dans le cadre d’une délégation de service
public. Projet porté par la personne publique délégante ;
- Sociétés d’économie mixte de construction, d’aménagement et de
services ;
- Bailleurs sociaux publics et privés ;
- Syndics de copropriétés ;
- Associations à but non lucratif, fondations à caractère social et
syndicats ;
- Hôpitaux publics ;
- Établissements publics et entreprises publiques : SNCF, RFF,
RATP... ;
- Entreprises privées : au cas par cas, dans le respect du régime
cadre communautaire d’aides à l’environnement de la Commission
européenne.

e) Montant

Subvention représentant 40 % du coût HT de la prestation.

Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Page 129 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

Région Ile-de-France - Service Air, Énergie, Bruit

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Programme


Géothermie - Etudes peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

93) Programme Géothermie – Travaux Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Promouvoir la géothermie grâce à une aide à l'investissement.

b) Opérations éligibles :

- Extension de réseaux de chaleur géothermique et raccordement au


réseau (bâtiments existants ou neufs) ;
- Pompes à chaleur géothermales sur nappe ou à capteurs ;
- Puits canadien.

c) Condition :

Entreprises privées : puissance installée supérieure ou égale à 4


MW.

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales, EPCI (établissements publics de


coopération intercommunale), syndicats mixtes ;
- Syndicats de traitement des ordures ménagères ;
- Syndicats de traitement des boues de stations d’épuration ;
- Entreprises œuvrant dans le cadre d’une délégation de service
public. Projet porté par la personne publique délégante ;
- Sociétés d’économie mixte de construction, d’aménagement et de
services ;
- Bailleurs sociaux publics et privés ;
- Syndics de copropriétés ;
- Associations à but non lucratif, fondations à caractère social et
syndicats ;
- Hôpitaux publics ;
- Établissements publics et entreprises publiques : SNCF, RFF,
RATP... ;
- Entreprises privées : au cas par cas, dans le respect du régime
cadre communautaire d’aides à l’environnement de la Commission
européenne.

e) Montant

- Extension de réseaux de chaleur géothermique et raccordement au

Page 130 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

réseau :
* bâtiments existants : 350 € par tonne de carbone évitée,
* bâtiments neufs : subvention représentant 30 % du montant HT
des travaux ;

- Pompes à chaleur géothermales sur nappe ou à capteurs et Puits


canadien :
Subvention représentant 30 % du montant HT des travaux.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Air, Énergie, Bruit

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Programme


Géothermie - Travaux peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

94) Programme Solaire thermique – Etudes Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Promouvoir l'énergie solaire thermique grâce à une aide à la décision


d’investissement.

b) Opérations éligibles :

Financement d’études préalables :


- faisabilité d’installations ;
- élaboration de plans "solaire thermique".

c) Condition :

Utiliser le cahier des charges de l’Agence de l’environnement et de la


maîtrise de l’énergie (Ademe)-Région, qui peut être obtenu en
écrivant à energie.idf@ademe.fr.

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales, EPCI (établissements publics de


coopération intercommunale), syndicats mixtes ;
- Syndicats de traitement des ordures ménagères ;
- Syndicats de traitement des boues de stations d’épuration ;
- Entreprises œuvrant dans le cadre d’une délégation de service
public. Projet porté par la personne publique délégante ;

Page 131 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Sociétés d’économie mixte de construction, d’aménagement et de


services ;
- Bailleurs sociaux publics et privés ;
- Syndics de copropriétés ;
- Associations à but non lucratif, fondations à caractère social et
syndicats ;
- Hôpitaux publics ;
- Établissements publics et entreprises publiques : SNCF, RFF,
RATP...

e) Montant

- Etudes sur plusieurs ensembles immobiliers : subvention


représentant 40 % du coût HT de la prestation ;
- Etudes ponctuelles : subvention représentant 25 % du coût HT de
la prestation.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Air, Énergie, Bruit

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Programme


Solaire thermique - Etudes peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

95) Programme Solaire thermique – Travaux Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Promouvoir l'énergie solaire thermique grâce à une aide à


l'investissement.

b) Opérations éligibles :

Financement d’équipements (capteurs solaires) et de travaux.

c) Conditions :

- Réaliser des installations solaires collectives ;


- Réaliser les installations plutôt dans le cadre d’un programme
"solaire thermique" ;
- S’engager à suivre les performances des installations.

Page 132 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales, EPCI (établissements publics de


coopération intercommunale), syndicats mixtes ;
- Syndicats de traitement des ordures ménagères ;
- Syndicats de traitement des boues de stations d’épuration ;
- Entreprises œuvrant dans le cadre d’une délégation de service
public. Projet porté par la personne publique délégante ;
- Sociétés d’économie mixte de construction, d’aménagement et de
services ;
- Bailleurs sociaux publics et privés ;
- Syndics de copropriétés ;
- Associations à but non lucratif, fondations à caractère social et
syndicats ;
- Hôpitaux publics ;
- Établissements publics et entreprises publiques : SNCF, RFF,
RATP...

e) Montant

- Investissements sur plusieurs ensembles immobiliers : subvention


représentant 700 € / m² de capteurs ;
- Investissements ponctuels : subvention représentant 400 € / m²
de capteurs.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Air, Énergie, Bruit

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Programme


Solaire thermique - Travaux peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

96) Programme Wifiledefrance - Aide à la mise en place d'un Région Ile-de-


réseau informatique sans fil Wifi France

a) Objectifs

Créer une nouvelle dynamique en faveur des lieux culturels et


sociaux qui désirent offrir à leur public un service de connexion Asfi
(accès sans fil à Internet ou wi-fi).

Page 133 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

b) Investissements éligibles :

Equipements constitutifs d’un réseau informatique radioélectrique.

c) Conditions :

- Disposer de locaux couverts en partie ou en totalité par un réseau


radio électrique offrant au public une connexion Internet sans-fil
gratuite ;
- La connexion répond à la norme 802.11 ;
- La connexion est conforme au Code des postes et
télécommunications et au régime d’autorisation de l’Autorité de
régulation des télécommunications (Arcep) ;
- Les conditions générales d’utilisation du service fourni par le
prestataire d’accès Internet autorisent le partage de la connexion
entre plusieurs utilisateurs.

d) Bénéficiaires

- Collectivités territoriales,
- Structures intercommunales,
- Associations.

e) Montant

Subvention représentant 80 % maximum du montant


d'investissements éligibles dans la limite de 1 000 €.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Mission Patrimoine et Action culturelle

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Programme


Wifiledefrance - Aide à la mise en place d'un réseau informatique
sans fil Wi-fi peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- En savoir plus sur le site Wifiledefrance.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

97) Programme d'action régionale pour le développement Région Ile-de-


international (PARDI) pour les secteurs du jeu vidéo et des France
biotechnologies

Page 134 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

a) Objectifs

Soutenir les studios de création de jeux vidéo et les entreprises de


biotechnologies dans leur développement international.

b) Opérations éligibles

- Participation à des salons spécialisés,


- Missions de prospection à l'étranger.

c) Bénéficiaires

PME selon la définition européenne en vigueur :


- de droit français,
- à jour de ses obligations sociales et fiscales,
- ayant déjà eu une expérience à l'export.

Secteurs d'activités éligibles :


- Industrie du jeu vidéo,
- Secteur des biotechnologies.

d) Montant

Subvention représentant 60 % du montant des frais de participation


de l'entreprise au salon ou à la mission de prospection (30 % Région
+ 30 % État).

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie de Paris - Ile-de-


France
- Paris Développement - Capital Games
- Région Ile-de-France - Direction du Développement Économique et
de l'Emploi

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Programme d'action


régionale pour le développement international (PARDI) pour les
secteurs du jeu vidéo et des biotechnologies peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

Région Ile-de-
98) Projets de développement économique locaux (PDEL)
France

Page 135 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

a) Objectifs

Créer ou maintenir des emplois, en reliant entre elles les stratégies


de développement des différents acteurs économiques, afin de
redynamiser un territoire pertinent au-delà de la commune.

b) Opérations éligibles :

Projets :
- ayant pour objectif la création ou le maintien d’emplois par le
développement économique ;
- associant plusieurs partenaires, en particulier les responsables
institutionnels locaux et les acteurs économiques ;
- contribuant au développement économique, en cohérence avec les
priorités d’aménagement de la Région ;
- possédant une dimension supra-communale ou
interdépartementale.

c) Investissements éligibles :

- Démarrage du projet :
* Recours au conseil extérieur,
* Recrutement de chefs de projets ;
- Réalisation du projet, conseil et animation.

d) Condition :

Le projet devra avoir une durée maximum de 2 ans.

e) Bénéficiaires

- Communes ;
- Groupements de communes ;
- Établissements publics ;
- Associations à but non lucratif ;
- Structures d’intermédiation économique :
* chambres consulaires ;
* comités d’expansion locaux ;
* groupements professionnels ;
* organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) ;
* universités ;
* centres de recherche publics ;
* etc.

f) Montant

- Démarrage du projet :
Subvention représentant 50 % du montant des coûts éligibles, dans
la limite de 152 500 €.

- Réalisation du projet, conseil et animation :


Subvention dégressive sur 3 ans de 45 750 €, 30 500 €, puis 15 250

Page 136 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

€ maximum, représentant 50 % du montant des coûts éligibles.

g) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Economie des Territoires

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Projets de


développement économique locaux (PDEL) peut être mobilisé.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

99) Projets éditoriaux exceptionnels des éditeurs Région Ile-de-


indépendants France

a) Objectifs

Encourager la réalisation de projets éditoriaux exceptionnels dans le


champ de la création littéraire et des sciences humaines.

b) Opérations éligibles :

Projets à caractère exceptionnel :


- création d’une collection,
- réalisation d’un ouvrage,
- coéditions ou traductions particulièrement lourdes,
- etc.

c) Condition :

- Démontrer l’impossibilité d’assumer l’équilibre économique du


projet dans le cadre ordinaire de l’activité de l’éditeur ;
- Justifier l’aide régionale comme condition de la viabilité du projet ;
- Dépôt d’un dossier de demande d’aide auprès du service Livre.

d) Bénéficiaires

Éditeurs indépendants franciliens :


- professionnels, engagés dans une démarche respectueuse de la
chaîne du livre ;
- dont l’édition constitue l’activité principale.

e) Montant

Subvention spécifique en fonctionnement, exclusivement attribuée


au projet, représentant 50 % maximum des dépenses éligibles HT,

Page 137 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

dans la limite de 50 000 €.

f) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Livre

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Projets éditoriaux


exceptionnels des éditeurs indépendants peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

100)Pré-Conseil Technologique (PCT) Région Ile-de-


France
a) Objectifs

- Faciliter la résolution d’un problème technologique particulier, aider


une catégorie de bénéficiaires ou mener une action collective, grâce
à une étude de faisabilité technique ;
- Soutenir le recours à des conseillers technologiques et à des
experts spécialisés dans le cadre d'une étude de faisabilité répondant
à un problème ponctuel ;
- Soutenir les diverses formes d’innovation faisant appel à la
technologie,
- Accélérer le développement technologique des PME,
- Aider à la création d’entreprises innovantes,
- Développer le territoire francilien afin de contribuer à faire de l’Île-
de-France la première écorégion d’Europe.

Les intervenants peuvent relever des secteurs public, parapublic ou


privé dès lors que leurs compétences sont reconnues.

Deux types de dispositifs sont proposés :


- PCT "classique" ou "général" : intervention individuelle de 4 à 12
jours ;
- PCT "ciblée", destinées à une catégorie de bénéficiaires ou à une
action collective sur un thème spécifique et d'une durée de 8 à 12
jours.

Opérations exclues :
- Prestations à caractère réglementaire,
- Diagnostics strictement économiques ou financiers,
- Actions de formation,
- Prestations de services liées au fonctionnement courant de

Page 138 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

l'entreprise,
- Prestations qui relèvent d'autres aides.

b) Bénéficiaires

- PME (selon la définition européenne en vigueur) des secteurs de


l’industrie ou des services, hors négoce,
- Porteurs de projets innovants sur le point de créer leur entreprise.

Les personnes physiques porteuses de projet de création


d'entreprise et les PME de moins de 5 ans bénéficient des conditions
"Opération ciblée".

c) Montant

- PCT "classique" : subvention représentant 65 % du coût de


l'expertise, limitée à 5 070 €.

- PCT "ciblée" :
* Les 8 premiers jours sont pris en charge à hauteur de 75 %,
* Les 4 jours suivants sont pris en charge à hauteur de 50 %,
dans la limite de 650 € par jour et de 5 200 €.

- Dans le cas des personnes physiques, l'aide est versée directement


à l'expert ;
- Un maximum de deux PCT peut être accordé au cours d'une
période de 24 mois.

d) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- BIOCRITT - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de


Technologie Biomédicale
- CRITT CCST - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Electronique, Informatique, Télécommunications
- CRITT Chimie-Environnement - Centre Régional d'Innovation et de
Transfert de Technologie
- CRITT IAA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Industries Agro-alimentaires
- CRITT MECA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de
Technologie Mécanique
- Région Ile-de-France - Sous-direction Recherche et Innovation

e) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Pré-Conseil


Technologique (PCT) peut être mobilisé.

Page 139 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

f) Informations complémentaires

- Contacter l’un des 5 centres régionaux d’Innovation et de transfert


de technologie (Critt), chargés de l’instruction des demandes.

g) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

101)Pôles touristiques régionaux Région Ile-de-


France
a) Objectifs

- Développer le tourisme dans des territoires considérés comme


prioritaires ;
- Créer de nouvelles destinations touristiques ;
- Compléter et diversifier l’offre touristique ;
- Créer des emplois.

b) Investissements éligibles :

- études ;
- amélioration ou création de structures d’accueil et d’hébergement
- parcours touristiques ;
- développement de sites et de produits touristiques.

c) Conditions :

- Le projet doit s'inscrire dans un territoire inclus dans le périmètre


du pôle ;
- Le projet doit répondre aux objectifs du pôle ;
- Les accords de la Région et du Département concernés doivent être
obtenus.

d) Bénéficiaires

- Structures privées et publiques ;


- Associations.

e) Montant

Subvention régionale, cofinancée par le département, représentant


50 % maximum du montant des dépenses éligibles.

f) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- CDT 77 - Comité départemental du tourisme de Seine-et-Marne


- Région Ile-de-France - Service du Tourisme

Page 140 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Pôles touristiques


régionaux peut être mobilisé.

h) Informations complémentaires

- Contacter le chargé de développement du pôle dans le comité


départemental du tourisme (CDT) concerné, ou la Région.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

102)Soutien exceptionnel à des structures de l'économie Région Ile-de-


sociale et solidaire France

a) Objectifs

Maintenir l’emploi, en soutenant, par une aide financière


exceptionnelle, les structures de l’économie sociale et solidaire afin
de les aider à surmonter la période difficile consécutive à un choc.

b) Opérations éligibles :

La subvention doit permettre de faire face à des difficultés


passagères, telles que :
- déménagement non prévu,
- décès du dirigeant,
- retrait d’un coopérateur d’une Société coopérative ouvrière de
production (Scop),
- etc.

c) Investissements éligibles :

Investissements matériels et immatériels.

d) Conditions :

- Étude des projets au cas par cas, sur la base d’une analyse
détaillée ;
- Seules les structures présentant des chances raisonnables de
retour à l’équilibre sont soutenues.

e) Bénéficiaires

- Associations, coopératives, mutuelles.


- Entreprises d’économie sociale et solidaire :
* structures d’insertion par l’activité économique ;

Page 141 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

* entreprises du commerce équitable ;


* entreprises de tourisme solidaire ;
* structures d’utilité sociale.

f) Montant

Subvention non renouvelable représentant 50 % du budget global du


projet dans la limite de 25 000 €.

g) Gestionnaire du dispositif

L'organisme suivant sera votre référent pour accéder au dispositif.


Vous devez le contacter pour confirmer votre éligibilité et engager
une procédure de demande :

Région Ile-de-France - Service Filières, mutations économiques et


solidarités

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Soutien exceptionnel


à des structures de l'économie sociale et solidaire peut être mobilisé.

i) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

103)Soutien à l'agroalimentaire de qualité Région Ile-de-


France
a) Objectifs

Inciter les PME et TPE agro-alimentaires à mettre en place des


démarches et des projets liés à la qualité et à la sécurité des
aliments, sous formes individuelle et collective.

b) Investissements éligibles

- Investissements matériels innovants : amélioration de la qualité,


de la traçabilité et de la sécurité alimentaire ;

- Investissements immatériels :
* aide au diagnostic,
* conseil et expertise en matière d’hygiène,
* qualité, traçabilité et sécurité alimentaire.

c) Conditions d'attribution :

- Le bénéficiaire doit réaliser son activité en majeure partie en Île-


de-France ;
- Le projet doit répondre aux besoins prioritaires de l’entreprise et
non à un simple aspect réglementaire.

Page 142 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

d) Bénéficiaires

- Entreprises du secteur de l’agroalimentaire et de l’alimentation,


- Entreprises du secteur de la restauration engagées dans un
référentiel de branche,
- Actions collectives portées par des organisations ou groupements
professionnels, syndicats, instituts et centres techniques, organismes
chargés de la promotion des produits régionaux.

e) Montant

Investissements matériels :

Subvention représentant 20 % du montant HT éligible dans la limite


de 30 000 € sur 3 ans.

Investissements immatériels :

- Diagnostics courts (5 jours maximum) :


Subvention représentant 80 % du coût de la prestation dans la limite
de 3 800 € ;

- Expertises :
Subvention représentant :
* 80 % du coût de la prestation les 5 premiers jours,
* 50 % du coût de la prestation les 8 jours restant,
dans la limite de 5 200 €.

- Conseils de longue durée :


Subvention représentant 50 % du coût de la prestation dans la limite
de 30 000 € sur 3 ans.

f) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- CRITT IAA - Centre Régional d'Innovation et de Transfert de


Technologie Industries Agro-alimentaires
- Région Ile-de-France - Service Economie des Territoires

g) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Soutien à


l'agroalimentaire de qualité peut être mobilisé.

h) Source de l'information

Région Ile-de-France (http://www.iledefrance.fr)

Page 143 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

104)Fonds régional de garantie Ile-de-France TPE, Artisanat, Région Ile-de-


Commerce France, SIAGI,
SOCAMA
a) Objectifs

Faciliter l’accès aux crédits aux artisans, aux commerçants, et aux


très petites entreprises en garantissant les concours financiers dans
le cadre de la création, de la reprise ou le développement de
l’entreprise ainsi que le financement du fonds de roulement liée à un
programme d'investissement et à une progression d'activité.

b) Conditions d'attribution

- Projet important pour le développement économique et social du


territoire d'implantation ;
- Projet concernant les métiers d'art caractérisé par un savoir-faire
reconnu, dont la préservation ou le développement est important
pour le patrimoine artisanal francilien.

c) Bénéficiaires

Entreprises quelle que soit leur forme juridique et leur secteur


d'activité, employant moins de 10 salariés.

Secteurs d'activité exclus :


- intermédiation financière,
- promotion et location immobilière.

d) Montant

Garantie représentant 80 % maximum du montant des prêts dans la


limite de 150 000 €, pour une durée de 2 à 7 ans.

e) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au


dispositif. Vous devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et
engager une procédure de demande :

- Région Ile-de-France - Direction du Développement Économique et


de l'Emploi
- SIAGI Paris - Siège social

f) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Fonds régional de


garantie Ile-de-France TPE, Artisanat, Commerce peut être mobilisé.

g) Source de l'information

Région Île-de-France (http://www.iledefrance.fr)

Page 144 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

105) Prime d'aménagement du Territoire (PAT) - Recherche, développement et


innovation (RDI)

a) Objectifs

Soutenir l'augmentation de l'effort de recherche-développement des


entreprises.

b) Opérations éligibles

Projets liés à la conduite d'un programme de recherche et développement au


sens européen.

c) Dépenses éligibles

- Dépenses de personnel : chercheurs, techniciens et autres personnels


d'appui,
- Coûts des instruments et du matériel, dans la mesure où, et aussi longtemps
qu'ils sont utilisés pour un projet de recherche,
- Coûts des bâtiments et des terrains dans la mesure où et aussi longtemps
qu'ils sont utilisés pour le projet de recherche,
- Coûts de la recherche contractuelle ainsi que les coûts des services des
consultants et des services équivalents utilisés exclusivement pour l'activité
de recherche,
- Frais généraux additionnels supportés directement du fait du projet de
recherche,
- Autres frais : frais d'exploitation, notamment coûts des matériaux,
fournitures et produits similaires, supportés directement de fait de l'activité
de recherche.

d) Conditions d'attribution

- Des conditions particulières doivent être remplies par l'entreprise qui


souhaite bénéficier de la prime :
* L'entreprise devra définir la durée de son programme de recherche et de
développement au cours de laquelle seront réalisés les emplois et les
investissements retenus pour le calcul de la prime. Cette durée ne doit
toutefois pas excéder 5 ans ;
* Les entreprises ayant démarré les investissements ou les embauches avant
le dépôt de la demande de subvention ne pourront pas être aidées ;
* Les entreprises pourront procéder à des études de faisabilité qui ne feront
pas l'objet de demande d'aide avant le dépôt de ladite demande ;

- Pour bénéficier de cette aide dans le cadre d'un programme de recherche et


de développement, l'entreprise devra définir l'activité, les modalités
d'exécution, les objectifs et les participants du programme envisagé ;

Page 145 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

- Dans le cadre d'un projet innovant, un chef de projet devra être désigné ;

- Le projet devra viser la reproduction systématique d'une norme, d'un


modèle, d'une méthodologie ou d'une notion économique. Il devra en outre
constituer une nouveauté par rapport à l'état de la technique et comporter un
degré de risque évident et être lié à l'utilisation et l'exploitation des TIC.

e) Bénéficiaires

Secteurs d'activités éligibles :


- Activités manufacturières,
- Négoce de gros,
- Transports et communications,
- Activités financières,
- Activités informatiques,
- R&D et services fournis principalement aux entreprises.

f) Montant

Prime forfaitaire de 15 000 € par emploi, majorée à 25 000 € par emploi pour
les programmes présentant un intérêt exceptionnel (projets de taille majeure,
projets collaboratifs, projets s'inscrivant dans le cadre d'une politique
nationale d'excellence).

Recherche fondamentale :
PME : subvention représentant 45 % du montant des dépenses éligibles ;
Grandes entreprises : subvention représentant 35 % du montant des
dépenses éligibles ;

Recherche fondamentale ou industrielle sous réserve d'une coopération entre


entreprises ou d'une coopération entre une entreprise et un organisme de
recherche :
PME : subvention représentant 60 % du montant des dépenses éligibles ;
Grandes entreprises : subvention représentant 50 % du montant des
dépenses éligibles ;

Développement expérimental :
PME : subvention représentant 35 % du montant des dépenses éligibles ;
Grandes entreprises : subvention représentant 25 % du montant des
dépenses éligibles ;

Développement expérimental sous réserve d'une coopération entre


entreprise, ou d'une coopération entre une entreprise et un organisme de
recherche.
PME : subvention représentant 50 % du montant des dépenses éligibles ;
Grandes entreprises : subvention représentant 40 % du montant des

Page 146 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

dépenses éligibles.

g) Gestionnaires du dispositif

Les organismes suivants seront vos référents pour accéder au dispositif. Vous
devez les contacter pour confirmer votre éligibilité et engager une procédure
de demande :

- Agence Régionale de Développement (ARD) Paris-Ile de France


- Préfecture de la Région Ile de France

h) Territoire éligible

Consulter la carte des territoires où le dispositif Prime d'aménagement du


Territoire (PAT) - Recherche, développement et innovation (RDI) peut être
mobilisé.

i) Informations complémentaires

- Règlement général d'exemption par catégorie (RGEC) n° 800/2008 du 6 août


2008 déclarant certaines catégories d'aide compatibles avec le marché
commun en application des articles 87 et 88 du traité (Règlement général
d'exemption par catégorie) ; Régime-cadre n° X 68/2008 relatif aux aides à
finalité régionale (AFR) ; Décret n° 2007-732 du 7 mai 2007 relatif aux zones
d’aides à finalité régionale et aux zones d’aide à l’investissement des PME
pour la période 2007-2013 ; Décret n° 2007-1029 du 15 juin 2007 relatif à la
prime d'aménagement du territoire pour la recherche, le développement et
l'innovation.
- Consulter le dossier d'information relatif à la Prime d'Aménagement du
Territoire (PAT) dans la Bibliothèque électronique de l'Observatoire des aides
aux entreprises.
- La durée de traitement d'une demande par la CIALA dépendra beaucoup de
la rigueur mise dans la réalisation du dossier déposé par le demandeur d'aide.
Le respect d'un formalisme particulier dans l'expression de la demande peut
aider à améliorer ce délai c'est pourquoi il est demandé de suivre le sommaire
d'une demande type (annexe III de la circulaire du 15 juillet 2008 parue au
Bulletin officiel Equipement n°2008-15) et utiliser des modèles de référence
mis à disposition par la DIACT. Télécharger le modèle de courrier d'intention
de projet PAT, le formulaire PAT 2007 RDI et le Formulaire PAT 2007 industrie
services sur le site de la DIACT.
- La Prime à l'Aménagement du Territoire est attribuée par décision du
ministre de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables,
après avis de la CIALA (commission interministérielle des aides à la
localisation des activités) dont le secrétariat est assuré par la DIACT
(Délégation interministérielle à l'aménagement et à la compétitivité des
territoires). Le ministre notifie ensuite sa décision à l'entreprise. Le chef

Page 147 sur 148


CLEVER Technologies Aides territoriales aux entreprises.doc 29/09/2009

d'entreprise dispose alors de 6 mois maximum pour approuver et signer le


projet de convention joint à la notification de la décision.

j) Source de l'information

Délégation interministérielle à l'aménagement et à la compétitivité des


territoires (DIACT) (http://www.diact.gouv.fr)

Page 148 sur 148