Vous êtes sur la page 1sur 56

ÛT ET

CYC L E : G O
ISE
GOURMAND

Le magazine des bibliothèques de la Ville de Paris


H i sto i re ( s ) De s fe m m e s Cahier central
d e c u i l l è re s 12 re b e l l e s 21 Jeunesse
S E P T. O C T. 2014
13 SEPT
13 NOV
2014

HOUELLEBECQ / AUBERT
ZERUYA SHALEV
LYDIE SALVAYRE
TAIYE SELASI
ARNON GRUNBERG
LUDMILA OULITSKAÏA
RYOKO SEKIGUCHI
OLIVIER ROLIN
JEAN CLAUDE AMEISEN
PASCAL QUIGNARD
NEVCHEHIRLIAN
ALFRED BRENDEL
ERNEST PIGNON ERNEST
...

www.maisondelapoesieparis.com
Conception

Passage Molière - 157, rue Saint-Martin - 75 003 Paris - 01 44 54 53 00


bre et grasttuatit e

Sommaire
4 Appel à photo ! : Paris métisse
Entrée liité
pour la major
des m
dans la limite de
an ife io ns,
s places dispon
ibles

7 LE QUESTIONNAIRE D’ANNABELLE : Martin Parr, photographe

8 Expositions
Paris, champ & hors champ à la Galerie des bibliothèques de la Ville de Paris (4e)

15 Société
L’économie sociale et solidaire, la nouvelle alternative ?
à la bibliothèque Václav Havel (18e)

21 Histoire
Des femmes rebelles à la bibliothèque Marguerite Durand (13e)

24 Littératures
Rome criminelle à la Bilipo (5e)

30 Musiques
Johan Asherton and the High Lonesome à la bibliothèque Robert Sabatier (18e)

I Cahier Jeunesse
Hervé Krief raconte Robert Johnson à la bibliothèque Robert Sabatier (18e)

35 Artistes et images
François Truffaut : rencontre avec Carole Le Berre au Forum des images (1er)

43 Arts du spectacle
Il y a quelque chose de pourri, variation hamlétique
à la médiathèque Marguerite Duras (20e)

46 Les Bons Plans d’En Vue


49 Infos pratiques - Où ? Calendrier par arrondissement et bibliothèque
53 Infos pratiques - Quand ? Sélection chronologique

ÛT ET
CYC L E : G O
ISE
GOURMAND
P HILIPPE R AMETTE,
C ONTEMPLATION IRRATIONNELLE.
TIRAGE COULEUR À DÉVELOPPEMENT
CHROMOGÈNE , 2005, 150 X 125 CM,
ADAGP/MEP © ADAGP, 2014

3
Paris sous l’objectif pour
Ce mois-ci : Paris métisse

En plein cœur de Paris, un instant de grâce, métissée.


Photographe : Tarah Montbélialtz
méro
Dans le prochain nu
bre /déce mb re) nous vous
(novem
déc ou vri r le lauréat
proposons de sé avec
org ani
de l’Appel à photo
No us Par is, à l’oc cas ion de
À
mp et hors
l’exposition Paris, cha
champ, voi r pag e 6.
cinéma télévision livres musiques spectacle vivant expositions

LE MMONDE
DE
BOUGE
BO GE
TEL
E ER MA
TELERAMA
EXPLORE
LO
Conception graphique : Anne Denastas - www.annedenastas.com

CHAQUE SEMAINE TOUTES LES FACETTES DE LA CULTURE

CONTINUEZ À VIVRE Retrouvez toute la sélection des hors-séries Télérama sur


:
VOTRE PASSION DES ARTS boutique.telerama.fr
et

organisent un

CONCOURS
PHOTO
Thème : PARIS. Votre
2 1 ème arrondissement
LES LIEUX DE VOTRE PARIS
IMAGINAIRE ET DE DEMAIN,
Concours photo organisé dans le cadre du Mois de la Photo à Paris et en écho à
AU-DELÀ DES FRONTIÈRES, l’exposition PARIS, champ & hors champ - Photographies et vidéos contemporaines
PROCHE OU LOINTAIN. présentée à la Galerie des bibliothèques (Paris 4e) du 26 septembre 2014 au 4 janvier 2015.

À VOTRE PHOTO
DANS
UN DES VISITES
GAGNER APPAREIL PRIVÉES
A NOUS PARIS PHOTO
ET EN VUE DE L’EXPOSITION

DES
DES PACKS CATALOGUES
« MOIS DE LA DE LE JURY :
L’EXPOSITION William KLEIN (photographe),
PHOTO » (ÉD. PARIS Anne CARTIER-BRESSON (directrice de
BIBLIOTHÈQUES)
l’ARCP), Carine CHENAUX (rédactrice en
chef d’A NOUS PARIS)...

DATE LIMITE DE PARTICIPATION : 1 ER OCTOBRE 2014.


Envoyez votre photo accompagnée d’un titre et d’une légende en précisant vos coordonnées :
• par e-mail : anousconcoursphoto@gmail.com (format jpg, résolution 300 dpi, dimensions minimales 1000 x 1000).
• par courrier : A Nous Paris Concours Photo 21ème arrondissement. 23 rue de Châteaudun 75009 Paris - au format 21 x 29,7 cm maximum.
Les photographies par courrier ne seront pas retournées. Veillez bien à nous adresser un tirage et non l’original de votre photographie.

Règlement déposé chez Maître Alévêque, huissier de justice (Paris 1er).


Délibération le vendredi 3 octobre. Parution des 6 premières photos gagnantes dans A Nous Paris du 10 novembre et de la première photo dans EN VUE de Novembre / Décembre 2014.
Règlement complet et liste des lots pour les 15 gagnants sur www.anous.fr et www.paris-bibliotheques.org
Le Questionnaire d’Annabelle

Martin
Parr
Quel est votre plus grand souvenir
de lecture ?
Je ne suis pas un très grand lecteur. Je
me souviens avoir aimé Under Milk Wood
de Dylan Thomas.

Qui est votre héros ?


Tony Benn est mon politicien favori.
C’était un héros, un homme politique
travailliste britannique incroyable qui
vient tout juste de mourir.

Quelle musique écoutiez-vous L’exposition consacrée à votre travail Vous êtes un grand collectionneur qui
dernièrement ? à la MEP (Maison Européenne de la achetez nombre d’objets extravagants
Photographie), qui s’est terminée en sur Ebay. La bibliothèque Forney
En ce moment, j’écoute Daft Punk. mai dernier, présentait des clichés de (Paris 4e) se prépare à accueillir une
Parisiens et de touristes à Paris avec exposition de 400 cuillères
Quel film aimeriez-vous revoir ? un œil très ironique. La couleur joue- (Histoire(s) de cuillères). Seriez-vous
Le film qui m’a le plus plu au cours de t-elle un rôle dans ce processus ? intéressé par une telle collection ?
cette dernière année est Nebraska La couleur fait partie de la vie moderne, Bien sûr, j’adore les collections
d’Alexander Payne, je viens de l’acheter on ne peut pas l’ignorer. Je suis passé du insolites. Vous m’enverrez l’adresse
en DVD et prévois de le revoir bientôt. noir et blanc à la couleur en 1982 car je de l’exposition ?
voulais témoigner de la vie quotidienne,
Un spectacle inoubliable ?
qui se passe en couleur. Je ne pouvais Avec plaisir ! Elle se déroule en même
Mik Artistik est mon groupe préféré en donc pas échapper à la couleur. temps que l’exposition Paris, champ
live, je les ai vus jouer plusieurs fois. & hors champ, photographies et vidéos
Vous avez beaucoup travaillé sur contemporaines, qui présente l’une
Votre grand-père, George Parr, était les stations balnéaires et le tourisme. de vos photographies (La Goutte d’Or,
aussi photographe. Vous a-t-il incité Qu’est-ce qui vous attire vers ces lieux Fidèles dans la rue) aux côtés,
à devenir photographe ? et thèmes ? également, du travail de quelques
Bien sûr, j’ai attrapé le virus. J’aime l’idée d’aller dans des lieux où jeunes photographes émergents.
les gens peuvent être eux-mêmes. En Quel conseil leur donneriez-vous ?
Le virus ? On dirait presque une vacances, sur la plage, avec la détente
maladie ! Travaillez plus dur, rapprochez-vous,
pour seule préoccupation, les gens sont
et investissez le sujet de plus près.
C’en est une ! plus amenés à être eux-mêmes, à être
simples.
Quelle est votre prochaine destination
Vous avez dit, dans un entretien, que et l’endroit où vous préférez
l’ennui vous fascinait. Pourquoi ? Parlons de la série de photographies
que vous avez récemment réalisée travailler ?
J’ai fait beaucoup de choses liées à dans le quartier de la Goutte d’Or à Je retourne bientôt en Allemagne.
l’ennui. Je suis allé à la ville de Boring* Paris (Paris 18e) pour l’Institut des L’endroit où je préfère travailler est le
(Oregon, États-Unis), j’ai fait le livre Cultures d’Islam. Comment s’est Royaume-Uni, plus que tout autre
Boring Postcards. J’aime l’idée de rendre déroulé le reportage ? endroit. C’est ce que je connais le mieux.
intéressant quelque chose de
totalement banal, comme les On m’a accompagné sur le terrain pour
supermarchés par exemple. faire la série. Je n’ai eu aucun contact
Retrouvez Martin Parr à
la
avec la dimension politique. J’ai fait
, voir
confiance à l’Institut, ce sont des gens Galerie des bibliothèques
page 8.
* boring : ennuyeux en anglais brillants qui savent ce qu’ils font. la rubrique Expositions,
liothèques
Galerie des bib is – Paris 4e
ar
de la Ville de P
- 4 janvier
26 septembre 19 h
anche de 13 h à
Zoom sur
m
Du mardi au di is jusqu’à 21 h
ud
Nocturne les je duit 4 €, demi-tarif 3 €

Entrée 6 €, tarif à 21 h

Paris,
cturnes, de 18 h
Gratuité les no to us le s je udis
iti on
Visite de l’expos
à 18 h30

champ & hors champ


Photographies et vidéos contemporaines

P HOTO DE D OLORÈS M ARAT.

La Galerie des bibliothèques présente 113 photo- Le territoire (parisien et métropolitain), l’espace
graphies et vidéos contemporaines issues des (urbain et intime), la vie sociale (intégrée ou margi-
institutions culturelles de la Ville de Paris. Une nalisée), sont ainsi traversés, en toute liberté, par
occasion de découvrir des œuvres majeures des photographes et vidéastes représentés dans les
marquant un tournant décisif dans l’histoire de collections de onze institutions de la Ville de Paris :
la photographie. Musée d’Art Moderne, Palais Galliera, Carnavalet,
Bibliothèque historique de la Ville de Paris,
L’exposition rend compte des regards singuliers Bibliothèque Marguerite Durand, Maison Européenne
portés par des artistes sur la capitale durant ces trente de la Photographie, Fonds municipal d’Art contem-
dernières années. Témoignant autant des évolutions porain, CENTQUATRE, Institut des Cultures d’Islam, Petit
de l’image que des mutations urbaines et sociales, le Palais et Bibliothèque de l’Hôtel de Ville.
parcours, qui s’inspire librement de l’ouvrage Les villes
invisibles d’Italo Calvino, explore, en contrepoint,
quelques grandes thématiques visuelles.

8
Expositions
P HOTO DE GABRIELE BASILICO.

Parmi les œuvres exposées figurent des photogra- espace privé, renforce le propos de l’exposition et
phies et des vidéos d’artistes signées Chris Marker, témoigne des tendances de la jeune photographie.
Stéphane Couturier, Valérie Jouve, Alain Bublex,
Mohamed Bourouissa, Jane Evelyn Atwood, Commissaires : Anne Cartier-Bresson, directrice de l’ARCP
et Claire Berger-Vachon, commissaire associée
Philippe Ramette ou Patrick Faigenbaum. Les 66
Production : Paris bibliothèques et en partenariat
photographes exposés nous rendent visibles, à diffé-
avec Paris Musées
rentes époques et suivant diverses approches, les
Scénographie : Marie-Noëlle Perriau
évolutions dans le domaine de la photographie.
Graphisme : Aurélie Bertram
Une commande passée par le Fonds municipal d’Art Visites pour les groupes, scolaires et centres de loisirs :
contemporain à une photographe, Mathilde Geldhof, Anne-Sophie Chassard, médiatrice culturelle de la
qui met en avant les liens entre espace public et Bibliothèque historique de la Ville de Paris : 01 44 59 29 40.

Paris, champ & hors champ


LE LI VR E
et l’application
Textes d’Anne Cartier-Bresson et Claire Berger-Vachon
Paris n’en finit pas d’interroger le regard, et la ville, objet de rêve et de fascination, se métamorphose au gré d’une
traversée en images singulières, qui dessinent une cartographie imaginaire de la capitale.
Ce parcours librement inspiré de l’œuvre d’Italo Calvino, Les villes invisibles, ode à l’amour
des villes, témoigne des mutations urbaines et du regard porté sur Paris par les photographes
et vidéastes depuis trente ans. Quand les frontières entre le réel et la fiction se font floues
par le jeu des manipulations de l’image, renouvelée par l’émergence du numérique, la ville
devient l’objet de questions nouvelles, entre lieu d’histoire et non lieu, mémoire et signes
annonciateurs du futur. Les doubles thématiques du territoire – parisien et métropolitain
–, de l’espace – urbain et intime –, de la vie sociale – intégrée ou marginalisée –, sont ainsi
traversées en toute liberté par les grands noms de la photographie contemporaine comme
William Klein, Martin Parr, Sarah Moon, Chris Marker, ...

178 pages. 200 photographies en couleur, dépliant de 10 pages à l’intérieur


Éditions Paris bibliothèques, 2014 – 32 € / Diffusion Actes Sud
Une application jointe au livre invite à faire l’expérience visuelle de 6 vidéos.
Plus d’informations sur notre site : www.paris-bibliotheques.org

9
Expositions
AU TO U R D E L’ E X P O S I T I O N

Bibliothèque historique de la Ville de Paris – Paris 4e


Traces d’un Paris inconnu / Un autre regard sur Paris
Rencontre avec Catherine E. Clark, Ruth Fiori et Jean-Christophe Ballot, modérée par Emmanuel Laurentin.
Les traces du passé urbain sont souvent invisibles, effacées ou détruites. Porteuses d’histoire et de mémoire,
elles continuent de vivre au travers du regard des photographes. Au cours des trente dernières années, comment
ont-ils rendu compte de ce Paris qui n’existe plus ? Leur approche a-t-elle changé, portée par l’évolution des
techniques et l’invention de pratiques nouvelles ?

CATHERINE E. C LARK, ASSISTANT PROFESSOR OF F RENCH STUDIES AU E MMANUEL LAURENTIN, JOURNALISTE À F RANCE-CULTURE. IL ANIME
DÉPARTEMENT DES LANGUES ET LITTÉRATURES ÉTRANGÈRES DU MASSA- « LA FABRIQUE DE L’HISTOIRE » DU LUNDI AU VENDREDI À 9 H 05. IL EST
CHUSSETS INSTITUTE OF TECHNOLOGY. SPÉCIALISTE DE L’HISTOIRE SOCIALE L’AUTEUR DE À QUOI SERT L’HISTOIRE AUJOURD’HUI ? (ÉD. BAYARD/
ET MATÉRIELLE DES USAGES DE LA PHOTOGRAPHIE COMME DOCUMENTS HIS- F RANCE-CULTURE, 2010)
TORIQUES. E LLE A RÉCEMMENT PUBLIÉ C’ÉTAIT PARIS EN 1970, H ISTOIRE
Mardi 14 octobre – 19 h
VISUELLE, PHOTOGRAPHIE AMATEUR ET URBANISME DANS LA REVUE ÉTUDES
Réservation : 01 44 78 80 50.
PHOTOGRAPHIQUES.
À noter : l’Appel à photo organisé avec Allo Paris,
R UTH F IORI, HISTORIENNE DU PATRIMOINE. S PÉCIALISTE DE L’HISTOIRE partenaire de l’exposition.
DU BÂTI PARISIEN. E LLE A PUBLIÉ PARIS DÉPLACÉ. ARCHITECTURE, FON-
TAINES, STATUES, DÉCORS, DU XVIIIE SIÈCLE À NOS JOURS (PARIGRAMME,
2011), L’INVENTION DU VIEUX PARIS. NAISSANCE D’UNE CONSCIENCE Colloque organisé par l’ARCP
PATRIMONIALE DANS LA CAPITALE (MARDAGA, 2012) ET PARIS VESTIGES.
TOURS, FRONTONS, PORTAILS… LA MÉMOIRE DES PIERRES (PARIGRAMME, De la matérialité de la photographie à sa
2014). dématérialisation, quels enjeux pour la
conservation-restauration des photographies ?
J EAN-C HRISTOPHE BALLOT, PHOTOGRAPHE ET RÉALISATEUR DE FILMS
DOCUMENTAIRES . S ES IMAGES INTERROGENT LA MÉMOIRE ET PORTENT
Le 17 novembre à l’Institut national du
SUR L’ HISTOIRE DES LIEUX ET LEURS TRANSFORMATIONS . I L A PUBLIÉ Patrimoine de 9 h 30 à 17 h 45 et le 18 novembre
ENTRE AUTRES LA VIE SECRÈTE DU LOUVRE ( ÉD . LA R ENAISSANCE DU de 18 h à 19 h 30 à la Mairie du 4e.
LIVRE, 2006) ET LE PALAIS R OYAL (ÉD. DU PATRIMOINE, COLL. ITINÉ- Entrée libre sur réservation auprès de l’Inp : www.inp.fr
RAIRE, 2005)

P HOTOGRAPHIE
DE J EAN-M ICHEL BERTS

10
Paris bibliothèques publie Paris sous le regard
le livre de l’exposition
à la Galerie des bibliothèques, des photographes
par Anne Cartier-Bresson et vidéastes
et Claire Berger-Vachon
contemporains

Le livre + l’application
pour regarder les vidéos
178 pages, 200 photographies en couleur. 32 €.
ISBN 978-2-84331-205-2. Parution septembre 2014
www.paris-bibliothèques.org
Expositions
Histoire(s) Bibliothèque Fo
rney – Paris 4
e

de cuillères 9 septembre - 3

Visite comm
(inclus dans
janvier
Du mardi au same
en
le
13h à 19h
tée
pr
di de
chaque samedi à 3
ix du bil let
15 h
), voir p.1
rs fériés
anche, lundi et jou
Fermetures : dim , demi-ta rif : 3 €
réduit : 4 €
Entrée : 6 €, tarif

© M USÉE DES B EAUX-A RTS DE LYON /J EAN M ETZGER


© C HRISTOPHE ET J EAN -C LAUDE D UCOIN

DAN (LIBÉRIA ) I TALIE , XVI E SIÈCLE

Petite ou grande, l’existence de la cuillère remonte Manger et être en lien avec les autres : l’existence
aux temps les plus reculés de l’humanité, et son utili- des cuillères répond à ce double besoin fonda-
sation se perpétue des Amériques à la Chine, en mental et explique la permanence de sa présence
passant par les îles du Pacifique, l’Afrique et chez les hommes.
l’Europe. Cette exposition apporte une vision origi- L’exposition vise à rassembler dans un même espace,
nale de l’histoire de l’humanité en retraçant l’his- ce qui fait la vie, non pas à travers une collection
toire de cet ustensile à travers toutes les époques, d’objets, mais à travers une présence qui met en
tous les continents et tous les matériaux. relation les œuvres des hommes et qui est révéla-
Quatre cents pièces emblématiques ont été sélec- trice de leurs pratiques sociales. Cette exposition
tionnées parmi plus de trois mille cuillères issues de illustre la capacité créatrice de l’Homme, quelle que
la collection privée de Jean Metzger, mais égale- soit la période historique, quel que soit l’espace
ment de celle de collectionneurs d’art premier, d’art
populaire et de musées.

12
CÔTE D’IVOIRE Expositions
géographique considéré.
Elle a pour ambition d’être C UILLÈRES
un hommage au sens À MOKA
EN ARGENT
esthétique des artisans,
ET ÉMAIL
tout en cherchant à relier la vie
© G ÉRARD LIGIER

GUILLOCHÉ ,
quotidienne des hommes et DANEMARK
des femmes, leurs habitudes
alimentaires, leurs codes
sociaux et culturels, à l’un des
rares, sinon le seul outil qui a
traversé l’ensemble de l’histoire
de l’humanité : la cuillère.
La dimension symbolique nous
montre la forte volonté des hommes
à donner du sens à des objets usuels.
Le visiteur ne pourra qu’être étonné par la variété
des formes, par le sens esthétique des objets présen-

© J EAN M ETZGER
tés et par les histoires passionnantes que véhiculent
ces cuillères.
Organisateurs et commissaires : Édith et Jean Metzger
de l’association Histoire(s) de cuillères
www.histoiresdecuilleres.fr
Gratuité pour les Journées du Patrimoine,
Co-organisation : Paris bibliothèques
les 20 et 21 septembre, avec une ouverture exceptionnelle
www.paris-bibliotheques.org
le dimanche de 10h à 18h
Scénographie : Emmanuelle Sacchet
Graphisme : Anne Duval Demi-tarif pour tous les 26 et 27 septembre
à l’occasion de la Fête de la Gastronomie
Conseillers : Denis Coutagne, conservateur honoraire
des Musées de France, organisateur d’expositions Visites pour les groupes : Justine Perrichon,
internationales sur Cézanne ; Marc Chauveau, historien médiatrice culturelle au 01 42 78 14 60
de l’art et organisateur d’expositions d’art contemporain. ou justine.perrichon@paris.fr

A U T O U R D E L’ E X P O S I T I O N Histoire(s) Le catalogue
de l’exposition
de cuillères
À noter de Jean Metzger
Cet ouvrage décrit la vie des
Jean Metzger, commissaire peuples à travers les siècles et
de l’exposition propose des visites à travers les continents, à partir
commentées : des cuillères qu’ils ont utilisées.
Mercredi 10 septembre – 14 h30 Plus de 300 pages, 670 photos
Jeudi 11 septembre – 14h30 Format 20 x 28 cm
Vendredi 12 septembre – 17h30 Éditions Association Histoire(s)
de cuillères - 26 €
Samedi 13 septembre – 15h
Vendredi 17 octobre – 17h30
Samedi 18 octobre – 15h
Rencontre Réinventer la patisserie
(bibliothèque Forney, 4e)
le jeudi 16 octobre à 19 h,
voir page 9 du livret central
Goût et Gourmandise.

13
Expositions

Loustal /Simenon
Quand un artiste rencontre s littératures
Bibliothèque de
un immense écrivain... policières (BILIP
O) – Paris 5
e

vrier
15 octobre - 28 fé à 18 h,
i – 14 h
Mardi au vendred
– 10 h à 17 h
samedi
anches, lundis
Fermeture les dim e libre
tré
et jours fériés - En

Il y a vingt-cinq ans, le 4 septembre 1989, s’étei- La Bilipo puisera aussi dans son fonds afin de présen-
gnait Georges Simenon. C’est l’occasion pour la Bilipo ter des éditions remarquables et rares des écrits de
de rendre hommage au créateur du commissaire Simenon ou des fascicules ou magazines dans
Maigret avec cette exposition Loustal/Simenon, alors lesquels Simenon a publié des nouvelles à ses débuts,
que paraîssent aux éditions Omnibus six enquêtes sous des pseudonymes divers. Cette exposition fera
de Maigret illustrées par Loustal. Un cycle de découvrir ou redécouvrir tout l’univers d’un écrivain
rencontres est également organisé dans le cadre de majeur mis en images par un dessinateur hors pair
cette exposition pour célébrer la mémoire de l’au- au trait d’une liberté absolue et évocateur des
teur francophone le plus lu dans le monde. ambiances si particulières des enquêtes de Simenon.
L’exposition présente 70 dessins couleur et noir et Commissaires :
blanc de Loustal sur l’univers de Simenon : soit des Jean-François Merle, éditeur
aux éditions Omnibus
illustrations faites pour les divers textes qu’il a illus- et Catherine Chauchard,
trés (Touristes de bananes, Les Frères Rico, les responsable de la BILIPO
nouvelles parues dans la collection « Carnets »...) ou Co-production : les éditions
des dessins « simenoniens » hors fiction (un portrait Omnibus et Paris bibliothèques
de Simenon au travail par exemple). Seront présen- Conception : Jean-François Merle,
Loustal et la BILIPO
tés des dessins petit format noir et blanc, des pein-
Scénographie : BILIPO
tures en couleur, grands et petits formats ainsi que Graphisme : éditions Omnibus
des esquisses. L’occasion de découvrir tout le travail
d’un artiste admiratif de l’œuvre d’un écrivain, et
dans laquelle il a essayé de se fondre, Loustal ayant
une approche « littéraire » de son travail.

14
Société
Zoom sur

L’économie sociale
et solidaire, la nouvelle
alternative ? Bibliothèque Vá
Paris 18
e
clav Havel
.
ilippe Frémeaux
Conférence de Ph
bre – 19 h
Jeudi 18 septem

L’économie sociale et solidaire fait aujourd’hui figure de nouvelle alternative au capitalisme. Son
objectif n’est pas de faire des profits, mais de produire des biens et services utiles à tous. Elle apporte la preuve
au quotidien que l’enrichissement personnel n’est pas l’unique motif qui puisse donner envie d’entreprendre.
Est-elle une réelle force de transformation sociale pour autant ? Sa gouvernance, qui se veut démocratique, est-
elle toujours exemplaire ? Dans quelle mesure peut-elle contribuer à la mise en place d’une économie au service
du bien-être individuel et collectif ? Autant de questions auxquelles Philippe Frémeaux s’efforce de répondre.
JOURNALISTE ÉCONOMIQUE, P HILIPPE F RÉMEAUX A ÉTÉ ÉGALEMENT ENSEIGNANT, CONSULTANT. ON LE CONNAÎT POUR
SES CHRONIQUES ET INTERVENTIONS SUR F RANCE INFO, F RANCE CULTURE, ET EN TANT QU’ÉDITORIALISTE AU MENSUEL
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES. P HILIPPE F RÉMEAUX EST LUI-MÊME UN ACTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE
PUISQUE « ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES » EST UNE SCOP (SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE ET PARTICIPATIVE) QU’IL A PRÉSIDÉE
DE 1999 À 2012. S ES DERNIERS OUVRAGES PARUS (DISPONIBLES EN LIBRAIRIE ET EN VPC SUR LE SITE D’ALTERNA-
TIVES ÉCONOMIQUES) SONT EN VENTE À L’ISSUE DE LA CONFÉRENCE : LA NOUVELLE ALTERNATIVE ? ENQUÊTE SUR L’ÉCONOMIE
SOCIALE ET SOLIDAIRE. LES P ETITS MATINS (SECONDE ÉDITION MAI 2013).

Cette soirée est l’occasion de lancer le partenariat entre la bibliothèque et l’association


Accorderie 18 (système d’échange non marchand) pilotée par Philippe Durand et Sylvie Gourio.
Un temps d’information et d’inscription à l’Accorderie a lieu le mercredi 24 septembre à la
bibliothèque à partir de 16h.

15
Société
Bibliothèque Marguerite Audoux – Paris 3e
Les samedis du documentaire

P ROJECTIONS Himself he cooks de Valérie Berteau (2011, 1h04)


Les Sénégalaises et la sénégauloise Dans le Temple d’Or d’Amritsar des centaines de
de Alice Diop (2007, 56 min.) volontaires préparent chaque jour 100 000 repas
Une Française d’origine sénégalaise découvre gratuits.
les dures lois de la séduction à l’africaine. Samedi 25 octobre – 16 h
Samedi 27 septembre – 16 h Sur réservation auprès des bibliothécaires.
Sur réservation auprès des bibliothécaires.

Bibliothèque Buffon – Paris 5e


Les concours des bibliothèques, comment les préparer ?
En complément de son blog consacré aux concours des bibliothèques, Biblio Concours, le Centre de documentation
sur les métiers du livre met en ligne un forum permettant à tous ceux qui préparent les concours des bibliothèques
de se mettre en relation. À l’occasion du lancement de ce forum, profitez de ces rencontres, et bénéficiez en plus
de conseils de membres de jury expérimentés, d’enseignants chargés des préparations aux concours des
bibliothèques, et de candidats ayant récemment réussi un concours.
Jeudi 25 septembre – 19 h (Centre de documentation sur les métiers du livre)

Penser au-delà de l’État,


Fukushima, rencontre avec Marc Abélès
des particules et des hommes À l’heure où la confiance des Français semble plus
De Gil Rabier et Claude Julie Parisot que compromise, le livre Penser au-delà de l’État
(France, 2014, 52 min., production : (éd. Belin, 2014) incite à penser le politique
Kami production/France Télévisions) indépendamment de ses structures étatiques.
D’un point de vue économique, le monde a subi de
Au Japon, dans la région de Fukushima, des citoyens
grandes transformations. L’interdépendance et
japonais et des scientifiques tentent de comprendre
l’interconnexion sont les nouveaux paradigmes de
ensemble l’invisible contamination qui n’en finit pas de
notre espace mondialisé. À l’inverse, l’État, lui, ne
menacer leur santé et d’obséder leur esprit. Qu’est-ce qu’un
change pas, ou plutôt dépérit, et se montre de moins
environnement contaminé ? Que manger ? Où habiter ?
en moins capable de protéger les populations. L’auteur,
Quand mes enfants pourront-ils revenir ? Qu’est-ce que je
anthropologue des structures institutionnelles, remet
risque ? Sensibles aux préoccupations de leurs concitoyens,
en question l’hégémonie du modèle étatique pour
trois scientifiques japonais se sont engagés auprès d’eux.
comprendre comment vivre sans la tutelle de ce pouvoir
Le film nous montre comment, chacun à sa manière, ces
qu’il qualifie d’anachronique.
scientifiques relient le plus concrètement possible leur
travail aux préoccupations des citoyens. MARC ABÉLÈS, ANTHROPOLOGUE, DIRECTEUR DE L’INSTITUT D’ANTHROPOLO-
Cette projection est suivie d’un débat avec des GIE DU CONTEMPORAIN (IIAC) ET DIRECTEUR D’ÉTUDES À L’EHESS, MÈNE
UNE VÉRITABLE RÉFLEXION THÉORIQUE SUR L’IMPACT DE L’ANTHROPOLOGIE
scientifiques et experts dans le domaine du nucléaire.
DANS LA PENSÉE DE L’ÉTAT. P RENANT LE DÉTOUR DE L’HISTOIRE DES IDÉES, IL
Jeudi 2 octobre – 19 h PARVIENT À DONNER UN SENS AUX ÉCHELLES INFRA ET SUPRA-POLITIQUE POUR
Cette projection est organisée dans le cadre du festival TENTER DE SORTIR DU PARADIGME ÉTATIQUE.
international du film scientifique Pariscience qui se tient
À lire : Anthropologie de la globalisation (Paris, éd. Payot, 2008).
du 2 au 7 octobre 2014. Les nombreuses séances du festival
Il vient de diriger un ouvrage collectif Des anthropologues
permettent d’aborder les sciences de façon attractive et
à l’OMC (éd. du CNRS) et a publié un ouvrage sur l’émergence
instructive, en proposant des débats à la suite des projections.
d’un marché de l’art contemporain en Chine, Pékin 798
Les thématiques de cette année : l’astronomie, la médecine,
(éd. Stock, 2011).
la physique, la génétique.
Mardi 7 octobre – 19 h
En partenariat avec les éditions Belin.

16
Société
Bibliothèque Saint-Simon – Paris 7e Bibliothèque Faidherbe – Paris 11e

Jean Patou, une vie sur mesure Stella, film documentaire


Couturier et parfumeur dans le Paris de l’entre-deux
de Vanina Vignal
(2007, 1h17 min.)
guerres, Jean Patou (1887-1936) est un homme
moderne dont les créations tendent à l’intemporalité. Qui est Stella ? Pourquoi est-elle venue en France ?
Inventeur du sportswear, ce mélange étonnant de chic Qu’a-t-elle laissé en Roumanie ? Comment s’est-elle
et de décontraction, sa maison de couture fondée en adaptée à la vie dans un bidonville ? Comment a-t-elle
1914 compte parmi les plus importantes des années pris la décision d’aller mendier ? Quelles sont ses
1920. Emmanuelle Polle est la première chercheuse à attentes, ses projets... ses rêves ? Stella raconte tout
avoir eu accès aux archives privées à la fois l’histoire d’une ouvrière de l’ère Ceausescu
de la famille Patou. Son livre, édité déboussolée par l’histoire chaotique de son pays,
chez Flammarion, riche de plus de d’une amoureuse qui prend des risques pour la survie
250 documents inédits, est le fruit de son homme, d’une immigrée diabolisée, mais
de ce travail. soignée, par son pays d’accueil... Film réalisé par
Vanina Vignal, monté par Mélanie Braux, accueilli
Jeudi 18 septembre – 19 h
à Périphérie, centre de création cinématographique
Sur réservation auprès situé en Seine-Saint-Denis.
des bibliothécaires.
En présence de la réalisatrice ou de la monteuse.
Jeudi 9 octobre – 19 h

Bibliothèque François Villon – Paris 10e Roms et Tsiganes en Europe :


un malentendu ?
Comment revisiter le passé Conférence de Martin Olivera.
avec la revue Schnock ?

Si vous aussi, vous ressentez l’envie d’échapper


à l’hystérie de l’époque en faisant un pas de côté
et en tournant poliment le dos au jeunisme ambiant,
la revue Schnock est faite pour vous.
Cette revue vous fait replonger dans des œuvres
parfois oubliées, rencontrer des personnages hauts
en couleur, mémoires encore vivaces de notre
patrimoine culturel, vous permettant ainsi de
satisfaire vos goûts de jeune ou vieux Schnock.
Ni rétrograde, ni passéiste. Schnock, donc.
Tout bonnement. En France, comme ailleurs en Europe, les « Roms »
Rencontre avec les co-rédacteurs Christophe sont devenus au cours de ces quinze dernières années
Ernault, auteur-interprète alias Alister et auteur une figure centrale des discours politiques et
d’Un gars, une fille et de La minute blonde pour la médiatiques, sans que les groupes et les familles ainsi
télévision, Laurence Rémila, rédactrice en chef désignés ne soient mieux connus, bien au contraire.
adjointe du magazine Technikart et musicienne de Cette conférence propose de revenir sur les raisons
Gülcher et Alexandre Chabert, directeur de la de cette méconnaissance, mais aussi sur ses usages,
publication. Animée par Laurent Chartin, en lien avec les mutations socio-économiques à
bibliothécaire et réalisateur. Après avoir illustré sa l’œuvre en Europe.
couverture avec Brigitte Bardot, MARTIN OLIVERA EST ETHNOLOGUE SPÉCIALISTE DE LA ROUMANIE, CHER-
Jean Yanne, Coluche, Serge CHEUR ASSOCIÉ AU LABORATOIRE D’ANTHROPOLOGIE URBAINE, IL EST
Gainsbourg, Pierre Richard ou MEMBRE DE L’OBSERVATOIRE EUROPÉEN U RBA-R OM ET FORMATEUR EN
Miou-Miou, Schnock consacre son S EINE-SAINT-D ENIS AU SEIN DE L’ASSOCIATION R UES ET CITÉS. I L A
NOTAMMENT PUBLIÉ LA TRADITION DE L’INTÉGRATION : UNE ETHNOLOGIE DES
N° 12 à Pierre Desproges.
R OMS GABORI DANS LES ANNÉES 2000 (ÉD. P ETRA, 2012), R OMS DE
À l’issue de la rencontre, quelques ROUMANIE : LA DIVERSITÉ MÉCONNUE (ÉTUDES TSIGANES N° 38, 2009)
anciens exemplaires de la revue ET R OMS EN (BIDON) VILLES (ÉD. R UE D’U LM, 2011).
seront à gagner ! Samedi 11 octobre – 15 h
Jeudi 9 octobre – 19 h

17
Société
Médiathèque Hélène Berr Paris 12e Bibliothèque Georges Brassens – Paris 14e
Le Palais de la Porte Dorée Réseaux sociaux : quels bénéfices
Conférence-débat par Anne Monjaret, ethnologue et quels risques pour nos enfants ?
et sociologue, directrice de recherche au CNRS et
présidente de la Société d’Ethnologie Française,
spécialiste du Palais de la Porte Dorée. Elle évoque
les différentes périodes de ce bâtiment, depuis sa L’omniprésence des écrans et la multiplication des
construction pour l’exposition coloniale de 1931 réseaux sociaux accessibles en permanence interrogent
avec ses reconversions successives et questionne la les adultes : ces outils vus par certains comme des
manière dont un patrimoine architectural « art « espaces virtuels de rencontre et de partage » n’existaient
déco » à la gloire de la colonisation peut être pas dans leur enfance. Quelles sont les pratiques des
appréhendé aujourd’hui. jeunes et quelles précautions peut-on prendre ?
Quel rapport à l’intimité et à autrui l’utilisation de ces
outils suppose-t-elle ? Comment comprendre le besoin
« irrépressible » des adolescents d’être sans cesse
connectés ? L’utilisation quotidienne de ces objets a-t-elle
un effet sur la manière dont nos enfants se construisent ?
Se positionner en tant que parent entre un discours alarmiste
et une position idéalisant ces nouveaux objets, transmettre
des messages éducatifs à nos enfants et poser un cadre
sécurisant pour ces utilisations, tel est l’enjeu du débat.
Avec Guillaume Gillet, psychologue clinicien, spécialiste
du lien entre les nouvelles technologies et la
Cette rencontre réunit également Philippe Monges, construction psychique (intervenant pour l’École des
photographe, dont le travail est exposé à la Parents et des Éducateurs Île-de-France, voir site); Victor
médiathèque sous le titre Mémwa (voir rubrique Portier, développeur web de formation, intervenant pour
Artistes et images). Modération : Marie Poinsot, l’association e-Enfance auprès d’élèves, de parents et de
rédactrice en chef de la revue Hommes & Migrations, professionnels de l’éducation en prévention des risques
éditée par le Musée de l’Histoire de l’Immigration. liés à Internet.
Vendredi 26 septembre – 19 h Jeudi 9 octobre – 19 h
www.palais-portedoree.fr En partenariat avec la Mission métropolitaine de prévention
www.histoire-immigration.fr des conduites à risques (Mairie de Paris).

Médiathèque Marguerite Yourcenar – Paris 15e


Sacrée Croissance !
Un tour du monde de la société post-croissance
Pour la première fois, la réalisatrice et auteure Marie-Monique Robin accompagne
d’une exposition itinérante la diffusion de son nouveau documentaire Sacrée
croissance ? Comment en sortir, prochainement diffusé sur Arte et publié en
coédition Arte Éditions/ La Découverte. Œuvre originale et espace interactif
construit comme un village global, l’exposition Sacrée Croissance ! fait le lien
entre des hommes et des femmes de trois continents et présente les initiatives
de ces nouveaux lanceurs d’avenir. Par la photographie, le texte, la vidéo et le
numérique, la médiathèque propose de questionner la croissance et les indicateurs
de richesse, de réfléchir aux modèles alternatifs, en présentant des exemples
d’autosuffisance énergétique, d’agriculture urbaine et de monnaies locales.
21 octobre - 12 novembre
À noter : Rencontre-projection avec Marie-Monique Robin à l’occasion
de la sortie du DVD et du livre Sacrée croissance ? Comment en sortir (coédition
Arte Éditions/La Découverte). Rencontre suivie d’une séance de dédicaces.
Jeudi 6 novembre – 19 h 30
Sur réservation auprès des bibliothécaires.
En partenariat avec Arte Éditions.

18
Société
Bibliothèque Andrée Chedid – Paris 15e
La lecture numérique :
perspectives cognitives
Conférence par Thierry Baccino, professeur de
psychologie cognitive des technologies numériques
à l’Université de Paris 8.
Depuis plus de 5000 ans, nous lisons sur des supports
stables (tablette, papyrus, parchemin, papier...) et
depuis une trentaine d’années les supports numériques
ont modifié cette stabilité. Actuellement la majorité
des informations n’existe que sous forme électronique
(ordinateurs, TV, e-books, Smartphones, tablettes...)
mais lit-on de la même manière que sur le papier ?

Bibliothèque Václav Havel – Paris 18e

De Haute Lutte (durée : 49 min.)


La naissance d’un des derniers grands parcs
parisiens : les Jardins d’Éole, cet espace public de
quatre hectares, dans un quartier déshérité, à
l’initiative d’une association de riverains. Les
protagonistes racontent sans langue de bois comment
ils ont vécu cette aventure pleine de rebondissements
qui s’est déroulée sur une douzaine d’années. Le film
met en lumière les rapports complexes et parfois
La perception visuelle, l’attention, la compréhension contradictoires qui existent entre le politique,
et la mémoire sont soumises à rude épreuve par ces l’économique, le social et le développement durable.
différents supports et l’adaptation humaine n’est pas La démocratie participative est pleinement à l’œuvre
évidente. L’exposé donne un aperçu des principaux ici, dans un rapport de force savamment dosé avec les
avantages et inconvénients posés par la lecture pouvoirs publics.
numérique. Rencontre avec le réalisateur Jean-Marc La Rocca
Jeudi 2 octobre – 19 h à l’issue de la projection.
Samedi 20 septembre – 15 h

Bibliothèque Maurice Genevoix – Paris 18e


Tournoi de jeu vidéo
Les bibliothèques du 18e arrondissement s’associent
pour proposer un tournoi de Versus Fighting. Le
tournoi se déroule en quatre phases de qualification
sur le jeu Ultra Street Fighter 4 aux mois d’octobre et
novembre. La bibliothèque Maurice Genevoix
accueille le 2e round de qualification (le 1er round
se déroule à la bibliothèque Goutte d’or). Elle est
parrainée par Tupac, joueur professionnel.
Le finaliste de la manche sera associé à ce joueur lors
de la finale 2v2 qui aura lieu le 22 novembre dans la salle
de l’auberge de jeunesse située à la Halle Pajol.
Samedi 25 octobre – 14 h 30 à 17 h
Sur réservation auprès des bibliothécaires.
Dans le cadre des journées mondiales
du jeu vidéo. http://petitlien.fr/7el6
19
Société
Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20e
Tea time La Suède et ses exclus
L’association Tout en parlant vous convie à un atelier Projection du film Eat Sleep Die de Gabriela Pilcher
Tea time. Tout en prenant le thé, venez découvrir (2013, 1h40 min.), suivie d’un débat animé par
une méthode audio vivante pour améliorer vos Christian du Tertre et Jean-Marie Bergère de
connaissances en anglais. l’association Travail & Politique.

À savoir : l’association Tout en parlant propose tout au long


de l’année des cours d’anglais en petits groupes pour
les personnes déficientes visuelles au Paris des Faubourgs
dans le 10e arrondissement.
Samedi 20 septembre – 15 h 30
Sur inscription auprès des bibliothécaires.
En partenariat avec l’association
Tout en Parlant. www.toutenparlant.org

La seconde nature du politique.


Rasa est une jeune Suédoise énergique. Elle est née
Débat autour du livre La Seconde nature du politique. pas très loin de Malmö de parents musulmans venus
Essai d’anthropologie négative de Bertrand Ogilvie de l’ex-Yougoslavie. Elle est ouvrière, elle emballe la
(préface de Pierre Macherey, éd. de L’Harmattan, salade locale. Dans l’usine, l’ambiance est bonne, la
2012), placé sous la responsabilité de Diogo Sardinha. paie suffit pour elle et son père qui a mal au dos et ne
peut plus travailler. Rien d’extraordinaire, mais
Ce livre met en rapport l’insouciance de la jeunesse aidant, Rasa est joyeuse
quelques concepts et plutôt satisfaite de son emploi et de sa vie.
importants : il s’agit des Jusqu’au moment où elle apprend que l’entreprise
concepts de nature, de doit licencier.
politique, d’impropre – avec sa
La force de ce premier film plein d’humanité vient de
résonance heideggérienne –,
l’actualité et de la justesse de cette histoire de
d’inhumain, de violence,
quelques mois dans la vie d’une ouvrière. Il n’y a ni
entre autres. Il contribue
complaisance à l’égard du « modèle suédois » ni
à rénover le discours sur les
satisfaction perverse à montrer la face sombre de la
êtres humains que nous
Suède en donnant raison à ceux qui « nous l’avaient
sommes.
bien dit que ça ne marchait pas ».
Avec Bertrand Ogilvie, philosophe et psychanalyste,
ancien directeur de programme du Collège C HRISTIAN DU TERTRE, PROFESSEUR D’ÉCONOMIE À L’U NIVERSITÉ
international de philosophie, professeur à PARIS 7, DIRECTEUR SCIENTIFIQUE DU LABORATOIRE ATEMIS (ANA-
LYSE DU TRAVAIL ET DES M UTATIONS DES INDUSTRIES ET DES SERVICES ;
l’Université Paris 8 ; Julia Christ et Ferhat Taylan. WWW.ATEMIS-LIR.COM). P RÉSIDENT DE TRAVAIL & P OLITIQUE.
Samedi 4 octobre – 10 h
JEAN-MARIE BERGÈRE, CO-AUTEUR DE À QUOI SERVENT LES CADRES ?
Dans le cadre du cycle Les samedis du livre. (ÉD. ODILE JACOB, 2013). MEMBRE DU COMITÉ DE RÉDACTION ET CHRO-
Rencontre organisée en partenariat avec le Collège NIQUEUR C INÉMA À M ETIS. WWW.METISEUROPE.EU
International de Philosophie (CIPH).
Mardi 28 octobre – 18 h 30
En partenariat avec l’association Travail & Politique.
www.travailetpolitique.fr

20
Histoire
Zoom sur

Des femmes rebelles


Rencontre avec
Bibliothèque
Michelle Perrot Marguerite Durand –
Paris 13e
– 18 h 30
Mercredi 24 septembre aires.
des bibliothéc
Sur réservation auprès

O LYMPE DE G OUGES

L’historienne Michelle Perrot vient présenter son de leur temps pour l’égalité des sexes et la justice
dernier livre, Des femmes rebelles. Olympe de Gouges, sociale. Olympe de Gouges, Flora Tristan, George
Flora Tristan, George Sand (éd. Elyzad, 2014). Elle y Sand incarnent avec éclat la rébellion des femmes :
rend hommage à trois femmes, écrivains et pion- une des grandes forces de l’Histoire. J’ai eu envie
nières du féminisme, qui ont marqué leur époque, de les rencontrer et de les raconter pour celles et
s’engageant par leurs écrits et par leurs actions ceux qui se battent dans le monde aujourd’hui ».
contre un ordre établi qu’elles récusent : Olympe de MICHELLE PERROT
Gouges (1748-1793), auteur de la Déclaration des
droits de la femme et de la citoyenne, guillotinée MICHELLE P ERROT, PROFESSEURE ÉMÉRITE DE L’UNIVERSITÉ PARIS 7-
pendant la Révolution qu’elle avait appelée de ses DENIS DIDEROT, EST HISTORIENNE ET AUTEURE DE NOMBREUX OUVRAGES.
vœux ; Flora Tristan (1803-1844), grande voya- ELLE A CODIRIGÉ AVEC GEORGES DUBY HISTOIRE DES FEMMES EN OCCI-
DENT. DE L’ANTIQUITÉ À NOS JOURS (P LON, 1991-1992). PARMI SES
geuse, militant pour l’union du monde ouvrier et la
LIVRES RÉCENTS : HISTOIRE DE CHAMBRES, PRIX F EMINA ESSAI (SEUIL,
cause des femmes ; et enfin George Sand (1804- 2009), ET MÉLANCOLIE OUVRIÈRE (GRASSET, 2013). MICHELLE PER-
1876), illustre écrivain, amie de Balzac, Dumas et ROT EST COPRODUCTRICE DES « LUNDIS DE L’H ISTOIRE» SUR F RANCE
Flaubert, passionnée et éprise de liberté. C ULTURE. EN 2014, ELLE A REÇU LE PRIX SIMONE DE BEAUVOIR POUR
LA LIBERTÉ DES FEMMES.
« Elles étaient belles, libres, avides d’amour,
d’écriture et d’action, engagées dans les luttes
21
Histoire
Bibliothèque historique de la Ville de Paris – Paris 4e
Bibliothèque
Charlotte Delbo – Paris 2e Visite de la Bibliothèque historique
de la Ville de Paris - Journées du Patrimoine
Le Témoin compromis
Lecture du texte Le Témoin
compromis d’Édith Thomas, par
Martine Reinbold.
Un matin de février, Daniel
Lejeune, qui se rend à son travail,
se penche vers un homme au
volant d’une voiture qui semble
vouloir lui demander son chemin.
Il est alors enlevé, enfermé,
interrogé, humilié, battu.
L’enfermement dure un an... Sans
qu’il ne sache jamais pourquoi.

Architecture et collections patrimoniales sont réunies pour illustrer


l’histoire de Paris : venez célébrer les Journées du patrimoine à la
Bibliothèque historique de la Ville de Paris, dans son prestigieux site
de l’hôtel d’Angoulême-Lamoignon, l’un des rares exemples
d’architecture de la fin du XVIe siècle subsistant à Paris.
Un parcours libre est proposé, de la cour de l’hôtel jusqu’au premier
étage. Il s’achève sur la présentation d’estampes, photographies
et plans anciens des jardins, parcs et fontaines de Paris, extraits
des riches collections de la bibliothèque, pour illustrer le thème
Témoin et acteur des convulsions des Journées 2014 sur le patrimoine naturel.
qu’a connues la France au milieu Samedi 20, dimanche 21 septembre – 10 h à 18 h 30
du XXe siècle, Édith Thomas (1909-
1970) est journaliste quand elle Regards croisés et connectés sur le Marais
décide de couvrir la guerre civile
qui ravage l’Espagne de 1936. C’est Tisser des liens, se faire porteur de la vivacité culturelle et sociale
le point de départ d’une vie de d’un quartier, révéler son histoire, transmettre l’énergie et la volonté
lutte pour la liberté et celles des d’ouverture des institutions qui participent quotidiennement à son
autres : politique, sociale ou enrichissement sont autant d’objectifs dont le réseau « Marais
sexuelle. Elle rejoint la Résistance culture + » se veut porteur.
et devient la cheville ouvrière du Du 11 au 21 septembre, les membres du réseau « Marais culture +»,
Comité National des Écrivains dont la Bibliothèque historique, jouent à s’observer les uns les autres
auprès de Claude Morgan, Paul et vous invitent à découvrir la richesse des institutions culturelles du
Éluard, Jean Pauhlan, Sartre Marais à travers leurs regards. Détails du programme sur la page
ou Vercors. Facebook Marais culture +. Twitter : @maraisculture.
Téléchargez gratuitement l’application mobile
Jeudi 9 octobre – 19 h
et le parcours Marais culture + sur Guidigo !
(Mairie du 2e)
Lancement du 11 au 21 septembre
Toutes les informations sur www.paris.fr

22
Histoire
Bibliothèque Andrée Chedid – Paris 15e

Autobiographie de la Grande Guerre :


rencontre avec Philippe Lejeune
On connait les grands textes littéraires consacrés à la Guerre de 14-18
(Barbusse, Genevoix, Jünger...), mais de nombreux anonymes, combattants
ou non, nous ont laissé des textes témoignant de ce moment terrible.
Philippe Lejeune et l’association pour l’autobiographie vous invitent à la
découverte de ce patrimoine oublié.
F ONDÉE EN 1992, L’ASSOCIATION POUR L’AUTOBIOGRAPHIE ET LE PATRIMOINE AUTOBIOGRAPHIQUE
(APA) A POUR PREMIÈRE FONCTION DE CONTRIBUER À LA PRÉSERVATION DE CE PATRIMOINE. E LLE A AINSI
CONSTITUÉ UN FONDS, RICHE DE PRÈS DE 3000 DÉPÔTS INÉDITS.
PHILIPPE LEJEUNE, UNIVERSITAIRE ET PRÉSIDENT DE L’APA, VIENT PRÉSENTER LA DERNIÈRE PUBLICATION DE
L’ASSOCIATION, ÉCRIRE SA GUERRE : 1914-1918. VENEZ EN ÉCOUTER DES EXTRAITS LUS ET COMMENTÉS.

Samedi 11 octobre – 16 h

Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20e


Bibliothèque
Maurice Genevoix De la vigne aux barricades
Paris 18e Charonne et l’Est parisien, 1850-1880
De l’annexion à la Commune, gouvernement insurrectionnel proclamé le 18 mars
Balade urbaine 1871 avant de s’achever le 28 mai suivant dans la terreur de la « Semaine
Venez découvrir l’histoire sanglante », l’exposition dresse une « photographie » de Charonne et de l’Est
des lieux de votre parisien dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Alors que Paris « étend sa
quartier avec une crinoline » aux fortifications, Charonne et ses environs offrent le visage d’un
conférencière du Musée territoire en mutation. La viticulture et l’exploitation du gypse touchent à leur
Carnavalet. fin. Une petite industrie, à mi-chemin entre la fabrique et l’usine, gagne depuis
le faubourg Saint-Antoine « la montagne » de l’Est parisien, de Belleville au Grand
Charonne. Des élites ouvrières animent des clubs où la parole, muselée sous le
Second Empire, se libère au lendemain de la guerre contre la Prusse.
5 septembre - 28 décembre
En partenariat avec l’Association Les Amis de la Tour Jean sans Peur et du Pavillon
de l’Ermitage.

Balade au cœur de Charonne


À l’occasion de l’exposition De la vigne aux barricades – Charonne et l’Est parisien,
1850-1880, la médiathèque propose une promenade commentée sur les lieux
évoqués dans l’exposition.
Samedi 27 septembre – 15h Conçu comme une balade urbaine, le parcours retrace l’évolution d’un village
(Départ à 15h précises) viticole aux portes de Paris. L’itinéraire, qui se déploie de la Petite Ceinture à la
Sur inscription auprès Campagne à Paris, invite à la rencontre de lieux de mémoire et à la découverte des
des bibliothécaires. bouleversements que connut Charonne, du Second Empire à la Commune de Paris.
Samedi 11 octobre – 10 h 15
Durée de la balade :
environ 1h 45.
Sur réservation auprès
des bibliothécaires.
En partenariat avec
l’association Les Amis
de la Tour Jean sans Peur
et du Pavillon de
l’Ermitage.

PARIS 1871.

23
ratures
Littératures
Bibliothèque des litté e
Zoom sur
ris 5
policières (BILIPO) – Pa
m Paris-Rome.
Dans le cadre du Tande
16 h
Samedi 18 octobre –
ation auprès des bibliothécaires.
Sur réserv

Rome criminelle
Le passé glorieux de Rome ne saurait faire oublier le meurtre à l’origine de sa fondation, ni la sombre gale-
rie de méfaits, complots et assassinats, intrigues sanglantes, qui ont ponctué son histoire jusqu’au terrorisme
contemporain et aux collusions entre mafia et politique. C’est à la découverte de cette face sombre de la Ville
éternelle que nous invitent les romans policiers de Gilda Piersanti et Giancarlo De Cataldo, l’un des écrivains
de romans noirs les plus importants d’Italie. Dans le cadre du Tandem Paris-Rome, la BILIPO propose une
exploration du côté noir de la capitale italienne, en compagnie de Gilda Piersanti et de Serge Quadruppani,
traducteur des romans de Giancarlo De Cataldo, directeur de la collection « Bibliothèque italienne » des
éditions Anne-Marie Métailié et lui-même auteur de romans noirs (Mère courage est son dernier titre paru
en 2014 dans la collection « Folio policier » de Gallimard).
La rencontre est animée par Macha Séry, journaliste au Monde des livres, spécialiste du roman policier.

NÉ EN 1952 DANS LE VAR, S ERGE QUADRUPPANI, JOURNALISTE, NÉE EN ITALIE, NON LOIN DE LA VILLA D’HADRIEN, GILDA P IERSANTI A
ROMANCIER, ESSAYISTE, TRADUCTEUR ET ÉDITEUR. SPÉCIALISTE DE LIT- GRANDI À R OME ET NOURRI UNE PASSION PRÉCOCE POUR LA VILLE ÉTER-
TÉRATURE POLICIÈRE ITALIENNE, IL A COMMENCÉ À ÉCRIRE ET TRADUIRE NELLE. P HILOSOPHE, CRITIQUE LITTÉRAIRE, TRADUCTRICE, ELLE EST
DES LIVRES VERS L’ÂGE DE TRENTE ANS. IL A FAIT DÉCOUVRIR EN F RANCE L’AUTEUR DE ROMANS NOIRS, TOUS PUBLIÉS PAR L’ÉDITEUR LE PASSAGE.
LES AUTEURS ANDREA CAMILLIERI, VALERIO EVANGELISTI, LAURA GRI- APRÈS ROUGE ABATTOIR, VERT PALATINO (PRIX POLAR DANS LA VILLE),
MALDI, G IANCARLO DE CATALDO ET F RANCESCO DE F ILIPPO. APRÈS B LEU CATACOMBES (PRIX DU POLAR MÉDITERRANÉEN, PRIX DU POLAR
AVOIR PUBLIÉ DES ESSAIS, DES ENQUÊTES ET DEUX ROMANS HISTO- SNCF) ET JAUNE CARAVAGE, VENGEANCES ROMAINES ET R OMA ENIGMA
RIQUES, IL A SURTOUT ÉCRIT DES ROMANS NOIRS, EN PARTICULIER CHEZ OUVRENT UN NOUVEAU CYCLE DES « SAISONS MEURTRIÈRES », OÙ L’INS-
ANNE-MARIE MÉTAILIÉ, UNE TRILOGIE : Y (1991), R UE DE LA PECTEUR MARIELLA D E LUCA ET SA COÉQUIPIÈRE S ILVIA D I SANTO
CLOCHE (1992), LA F ORCENÉE (1993). IL A PARTICIPÉ À LA CRÉA- POURSUIVENT LEURS ENQUÊTES DANS LES MÉANDRES DE R OME.
TION DU PERSONNAGE DU « P OULPE » ET AU LANCEMENT DE LA
COLLECTION AFFÉRENTE (SAIGNE-SUR-M ER, P OULPE N°2, BALEINE,
1995) ET A CRÉÉ LA COLLECTION « ALIAS » AU F LEUVE NOIR (J E
PENSE DONC JE SUIS, ALIAS N°1, 1997).

24
Littératures
Bibliothèque Marguerite Audoux – Paris 3e
Rencontre avec Atelier d’écriture GARANCE
Benoît Casas et avec Sereine Berlottier C LAVEL
Michaël Batalla Sereine Berlottier anime un
Sereine Berlottier reçoit Michaël atelier d’écriture et de lecture
Batalla et Benoît Casas pour une mensuel, en lien avec la
rencontre-lecture. thématique de sa résidence :
« Journal du poème, poème du
MICHAËL BATALLA EST NÉ EN 1971. IL CONÇOIT journal, une exploration».
LA POÉSIE COMME UNE SORTE DE CAPTEUR PRÉCIS
MIS AU SERVICE DE LA RECHERCHE DU SENS DONT Il y est donc question de poèmes,
– ENTRE AUTRES CHOSES – LES LIEUX RÉELS SONT de journaux personnels, mais pas
PORTEURS . O UTRE UN CERTAIN NOMBRE DE uniquement puisqu’on y aborde
POÈMES PARUS DANS DES REVUES SPÉCIALISÉES, des textes et des modes d’écriture
IL A PUBLIÉ P OÈMES PAYSAGES MAINTENANT EN très divers. Chaque séance est
2007 (ÉD. J EAN-M ICHEL P LACE, PARIS), l’occasion de découvrir un texte, Penser à quelqu’un
AUTOUR/AROUND EN 2010, AVEC LE PHOTO- puis de répondre à une proposition
GRAPHE BENOÎT F OUGEIROL (ÉD. VMCF, D’ICI c’est viral
d’écriture, et enfin de lire (et
LÀ, PARIS). IL A PLUSIEURS FOIS COLLABORÉ
d’écouter) les textes écrits pendant Retrouvez à la bibliothèque :
AVEC DES ARCHITECTES ET DES PAYSAGISTES. UN
VOLUME RASSEMBLANT LES DIFFÉRENTS ASPECTS la séance. Aucune connaissance – des pensées écrites sur des bouts
DE SON ÉCRITURE, P OÉSIE POSSIBLE, PARAÎTRA particulière n’est nécessaire. Il de papiers qui seront glissées à
EN 2015 AUX ÉDITIONS NOUS. suffit d’avoir le goût d’écrire et l’intérieur d’une série de livres de
l’envie de partager cette expérience. la bibliothèque. Sera dressée une
S EREINE B ERLOTTIER,NÉE EN 1971, EST liste de ces ouvrages, choisis pour
ÉCRIVAIN ET CONSERVATRICE DE BIBLIO- leur intercession opportune avec
THÈQUES. E LLE EST MEMBRE DU COMITÉ DE cette idée de pensée virale, qui
RÉDACTION DE REMUE.NET, OÙ L’ON PEUT LA
pourra être distribuée et mise
LIRE ET L’ENTENDRE.
à disposition des personnes qui
SON SITE PERSONNEL : DESFRICHES.NET.
consultent et/ou empruntent
les livres ;
– dans des vitrines, seront
présentées des maquettes conçues
par les étudiants de l’école
ÉCRIVAIN, ÉDITEUR ET PHOTOGRAPHE, BENOÎT Estienne à partir du manuscrit
CASAS EST NÉ À CAEN EN 1969. IL A CRÉÉ LA écrit dans le cadre de la résidence
MAI S ON D ’ ÉD ITION N OU S ET A P U B LIÉ
au Domaine de Chamarande ;
PLUSIEURS LIVRES, NOTAMMENT E NVOI, AVEC
LUC BÉNAZET, AUX ÉDITIONS HÉROS-LIMITE – et une rencontre avec la
EN 2012, ET L’ORDRE DU JOUR AUX ÉDITIONS comédienne Garance Clavel
DU S EUIL EN 2013. le 24 octobre qui lira des extraits
Rencontre proposée dans le cadre de son livre Surplis.
du programme régional de résidences ORGANISATEUR : F RANK SMITH, ÉCRIVAIN ET
en Île-de-France et à l’occasion POÈTE. I L EST AUSSI PRODUCTEUR RADIO ET A
de la résidence d’écrivain de Sereine COLLABORÉ À FRANCE CULTURE. IL EST L’AUTEUR
Berlottier à la Scène du Balcon. DE FICTIONS ET DE DOCUMENTAIRES RADIO-
Samedi 27 septembre – 18 h PHONIQUES AINSI QUE DE COURTS-MÉTRAGES
À lire : Attente, partition (éd. Argol, OU CINÉ-POÉSIES OÙ PARLER ET DONNER À VOIR
2011), Nu précipité dans le vide SE FONT(DEN)T DANS UN MÊME MOUVEMENT.
(éd. Fayard, 2006), Chao Praya P ROCHAINE OPÉRATION : LE F ILM DES QUES-
(éd. Apogée, 2007), Ferroviaires TIONS – À LA FOIS UN LIVRE PARU AUX ÉDITIONS
(en numérique chez Publie.net, 2008), P LAINE PAGE EN MAI ET UN COURT-MÉTRAGE
et des contributions en revues QUI SERA PRÉSENTÉ AU FESTIVAL HORS P ISTES
(Nouveau Recueil, N4728, Action 2015 AU CENTRE P OMPIDOU À PARIS.
Poétique, Po&sie...).
30 septembre - 31 octobre
Sereine Berlottier est en résidence
d’écrivain Région Île-de-France à Vernissage le vendredi 24 octobre
La Scène du Balcon. à 19h30.
Samedi 4 octobre – 10h30
Sur inscription auprès des
bibliothécaires : 01 44 78 55 20.

25
Littératures
Louxor – Palais du Cinéma – Paris 10e

Soirée-hommage à Françoise Sagan


La future médiathèque Françoise Sagan, qui ouvrira
ses portes en 2015 dans le 10e arrondissement, et le
Louxor-Palais du Cinéma s’associent pour rendre
hommage à Françoise Sagan, en présence de son fils,
Denis Westhoff.
2014 est une année riche en commémorations pour
l’écrivain puisqu’elle marque à la fois les
10 ans de sa mort et les 60 ans de la publication de
Bonjour tristesse. C’est en effet en 1954 que paraît ce
roman au parfum de scandale qui sera l’un des plus
grands succès de l’édition française.
Invitée d’honneur de la soirée, la chanteuse Barbara Accès payant sur réservation : 9 € - 7, 50 € tarif réduit.
Carlotti donne une lecture d’un extrait de Bonjour www.cinemalouxor.fr
tristesse suivie de la projection de Bonjour tristesse
par Otto Preminger (1958), avec Jean Seberg.
Jeudi 18 septembre – 20 h

Bibliothèque Vaugirard – Paris 15e Médiathèque Marguerite Yourcenar


Paris 15e
Rencontre avec Leïla Sebbar
L’écrivain Leila Sebbar a tramé, telle une tisseuse,
les fils de ses mémoires algériennes et françaises avec
Rencontre
ceux de l’Histoire. Elle est l’auteur d’autobiographies
collectives éditées aux éditions Bleu autour.
avec Éric Reinhardt
Des ouvrages où elle fait se croiser une abondante À l’occasion de la sortie de son roman L’amour
imagerie, ses textes et ceux de « compagnes et et les forêts (éd. Gallimard, 2014), venez rencontrer
compagnons » sur ses routes. Après sa trilogie autour Éric Reinhardt, romancier et dramaturge français.
du père composée de Mes Algéries en France, Journal
de mes Algéries en France et Voyage en Algéries autour
de ma chambre (2004, 2005, 2008), elle compose
Le Pays de ma mère. Voyage en Frances (2013).
Entretien mené par Catherine Pont-Humbert,
journaliste littéraire.
Mardi 7 octobre – 19 h

E XPOSITION
Voyage en Algéries autour
de ma chambre
Ses deux précédents romans, Cendrillon (2007)
Présentation du dernier volet de la trilogie
et Le système Victoria (2011), ont rencontré un
de Leïla Sebbar.
important succès. Il vient nous parler de son dernier
Une perception singulière de la colonisation et du roman : récit poignant d’une émancipation féminine,
couple Algérie-France. Un abécédaire autobiographique L’amour et les forêts est un texte fascinant, où la
et collectif, avec les textes manuscrits des compagnes et volonté d’être libre se dresse contre l’avilissement.
compagnons de Leïla Sebbar sur ses routes algériennes
Rencontre suivie d’une séance de dédicaces.
(Jeanne Benameur, Nancy Huston, Didier Daeninckx,
Vente sur place de ses ouvrages à partir de 10h15.
Anne-Marie Métailié, Benjamin Stora…). Un abécédaire
érudit, léger, ironique et grave, pointilliste, excentrique… Samedi 27 septembre – 11 h
Sur inscription auprès des bibliothécaires.
1er - 11 octobre
En partenariat avec les éditions Bleu autour.

26
Littératures
Bibliothèque Václav Havel – Paris 18e
F ESTIVAL LA VOIE DES I NDÉS
Déambulations et lectures improvisées
La librairie du Rideau Rouge, l’école de théâtre Claude Mathieu et
la bibliothèque s’associent pour proposer des lectures impromptues de
nos textes préférés de la rentrée à découvrir d’urgence !
La Voie des indés, c’est l’exploration collective de l’édition indépendante
francophone pendant la rentrée littéraire. La rentrée littéraire constitue
un moment privilégié durant lequel l’attention des médias et du grand
Atelier d’écriture
public se tourne plus volontiers vers le livre et la lecture. Si ce contexte avec Scarlett Pajeo
est très profitable aux grands groupes éditoriaux, il l’est nettement Un avis à donner sur un livre ?
moins pour un certain nombre de maisons d’édition qui ne disposent pas Pourquoi ne pas le faire sous forme
des moyens nécessaires à assurer leur visibilité. de lettres absurdes ? Scarlett
La Voie des indés concentre les forces des lecteurs-blogueurs, journalistes et Pajeo s’adonne à cette activité
professionnels du livre pour remédier à cet état de fait, sur la toile et dans les depuis plusieurs années et vous
lieux du livre. C’est par les librairies indépendantes et les bibliothécaires que propose de vous y essayer dans son
certains ouvrages parviennent à se frayer un chemin vers les lecteurs. Les réseaux atelier. L’occasion de vous associer
de lecture publique sont autant d’environnements offrant le temps indispensable à d’autres lecteurs pour vous
à la découverte littéraire. amuser à critiquer des livres de la
Chroniques de lecture sur rentrée littéraire.
la toile et imprimées à la
librairie ou à la bibliothèque, SCARLETT PAJEO EST PIGISTE, SCÉNARISTE
interviews, rencontres avec des ET BLOGUEUSE . HTTP :// BLOGS . RUE 89.
auteurs ou des éditeurs se NOUVELOBS . COM / LETTRES - DE - REQUETE
poursuivront au mois de Samedis 11 et 18 octobre – 14 h
novembre.
Dans le cadre du festival
Samedi 11 octobre – 16 h 30 La Voie des Indés.
Sur réservation auprès
des bibliothécaires.

Bibliothèque Robert Sabatier – Paris 18e

Rentrée littéraire 2014


Rencontre avec Lydie Salvayre autour de Pas pleurer Celle, révoltée, de Georges Bernanos, témoin direct
(éd. du Seuil). de la guerre civile espagnole, qui dénonce la terreur
La Guerre d’Espagne entre violence et légèreté, entre exercée par les nationaux avec la bénédiction de
enchantement et brutalité. Deux voix entrelacées. l’Église catholique contre les « mauvais pauvres ».
Son pamphlet, Les Grands Cimetières sous la lune, fera
bientôt scandale. Celle, roborative, de Montse, mère
de la narratrice et « mauvaise pauvre », qui,
soixante-quinze ans après les événements, a tout
gommé de sa mémoire, hormis les jours radieux de
l’insurrection libertaire par laquelle s’ouvrit la guerre
de 36 dans certaines régions d’Espagne, jours que
l’adolescente qu’elle était vécut avec candeur et
allégresse dans son village de haute Catalogne.
Samedi 20 septembre – 16 h
Rencontre signature proposée en partenariat
avec la librairie L’Attrape Cœur, Paris 18e.

27
Littératures
Bibliothèque Claude Lévi-Strauss – Paris 19e
Bibliothèque Écrire avec Romain Gary
Place des Fêtes – Paris 19e
Atelier d’écriture animé par Jean-Pierre Géhant.
À la bonne adresse Né il y a cent ans en Russie, devenu un des plus grands écrivains français
du XXe siècle, Romain Gary se forgea un destin exceptionnel : pilote
Lecture d’extraits de À la bonne
pendant la guerre, gaulliste, diplomate, grand voyageur et grand
adresse de Bert Kok, traduction et
séducteur, journaliste, écorché vif face à toutes souffrances en ce
adaptation de Micheline Weinstein.
monde... Il a énormément publié, obtenu le prix Goncourt en 1956
Par la compagnie Le Grand Tout
(Les racines du ciel) et a aussi été un grand mystificateur, publiant sous
avec Thomas Montpellier et
divers pseudos et obtenant une seconde fois le prix Goncourt sous
Laure Trainini.
le nom d’Émile Ajar pour La vie devant soi.
À la bonne adresse retrace C’est en s’appuyant
l’histoire, dans Amsterdam sur certains aspects
occupée par les nazis, d’un groupe de l’œuvre et de la vie
d’hommes et de femmes jeunes, de Romain Gary que
parfois très jeunes, non-Juifs, Jean-François Géhant,
nommés à Jérusalem « Justes qui anime depuis
parmi les Nations », qui, sous le 25 ans des ateliers
nom de Société Anonyme, s’est d’écriture vous
spontanément formé pour sauver propose de vous
250 enfants juifs, et parmi eux lancer dans l’écrire.
des bébés, de l’extermination.
Samedi 11 octobre
Seule une fillette mourut de
14 h 30
maladie. Tous les enfants
échappèrent à la déportation.
Sur inscription auprès des bibliothécaires à partir
du 2 septembre (limité à 12 participants).
BERT KOK EST NÉ EN 1949. AUTEUR DE PLU-
SIEURS LIVRES POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS
AINSI QUE DE PIÈCES DE THÉÂTRE, IL PUBLIE
LECTURE
Romain Gary
En mars, les voix de Louise Roux et Ariane Pawin donnaient corps aux
phrases de Marguerite Duras. Les deux comédiennes reviennent pour une
lecture d’extraits d’œuvres de l’écrivain aux identités multiples, homme
de cultures à « la gueule de métèque », menteur magnifique, enchanteur
dont la lucidité le laissait sans illusions sur les tours de passe-passe de
l’existence. Que se passe-t-il quand on pose un caméléon sur un plaid
écossais ? Gary connaissait la réponse.
Samedi 25 octobre – 16 h

ÉGALEMENT DES CONTES DANS DES PÉRIO -


DIQUES ET ÉCRIT LA PAGE HEBDOMADAIRE
DESTINÉE AUX JEUNES LECTEURS DU JOURNAL
H ET PAROOL [LE MOT DE PASSE]. « MAX
ARIAN, QUI M’A PASSÉ CE RÉCIT, AUTEUR DE
LA POSTFACE, JOURNALISTE ET ÉCRIVAIN, ÉTAIT
L’UN DE CES 250 ENFANTS ».

Vendredi 26 septembre – 18 h

28
Littératures
Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20e Bibliothèque Couronnes – Paris 20e
Scène primitive Rencontre avec
« Soirée Relectures » avec Jean-Paul Curnier,
Yves Robert et Fantazio. Sani Djibo, auteur de
Avec la complicité des musiciens Yves Robert et
Fantazio, le philosophe Jean-Paul Curnier transforme bande dessinée
la médiathèque en agora, bateau pirate, arène, cercle Auteur de la bande dessinée Un guerrier Dendi
de pow-wow... en scène primitive où il est question (coll. « L’Harmattan BD», éd. L’Harmattan, 2012),
des rapports entre prédation et démocratie. Sani Djibo, peintre et dessinateur nigérien, vit à
JEAN-PAUL CURNIER EST PHILOSOPHE, ROMANCIER ET DRAMATURGE. Niamey. Depuis 2000, il dessine des caricatures et
ANCIEN ÉTUDIANT DE L’EHESS, IL FUT ÉGALEMENT CHERCHEUR UNI- des strips pour l’hebdomadaire Le Canard déchaîné
VERSITAIRE, CONSEILLER AU MINISTÈRE DE LA C ULTURE, PROFESSEUR ainsi que pour La Griffe et L’enquêteur.
D’ART ET ÉDITEUR. I L EST ACTUELLEMENT EN RÉSIDENCE À L’E SPACE
KHIASMA, DANS LE CADRE DU PROGRAMME DE RÉSIDENCES D’ÉCRIVAINS
CONDUIT PAR LE SERVICE LIVRE DE LA RÉGION ÎLE-DE-F RANCE.
YVES ROBERT EST UN MUSICIEN MAJEUR D’UN CERTAIN JAZZ FRANÇAIS
AFFRANCHI DE LA RÉFÉRENCE AMÉRICAINE ET DES FORMES TRADITION-
NELLES, RECONNU POUR SON IRRÉPROCHABLE TECHNIQUE INSTRUMEN-
TALE ET SA VOLONTÉ AFFIRMÉE DE REPOUSSER LES FRONTIÈRES DE LA
CRÉATION MUSICALE. TROMBONISTE, MEMBRE DE L’ARFI (ASSOCIATION
À LA R ECHERCHE D’UN F OLKLORE I MAGINAIRE) ET DU GRIM (G ROUPE
DE RECHERCHE ET D’IMPROVISATION MUSICALE).
FANTAZIO EST CHANTEUR, PERFORMEUR ET MUSICIEN CAPABLE D’UTILISER
LES RESSOURCES LES PLUS INSOUPÇONNÉES DE SON INSTRUMENT (LA
CONTREBASSE). I L S’EST TAILLÉ UNE RÉPUTATION À SA MESURE LORS DE
CONCERTS D’ANTHOLOGIES DANS LES BARS, LES SALLES ET LES SQUATS DE
PARIS, DE BERLIN ET D’AILLEURS, OÙ IL EXPÉRIMENTA TOUTES FORMES
DE MÉLANGES ENTRE ROCK’N’ROLL, JAZZ, JAVA ET MUSIQUES IMPROVISÉES.

Mardi 30 septembre Il est l’auteur de Un guerrier Dendi, première


19 h 30 autobiographie graphique du continent africain
Dans le cadre dans laquelle il relate avec talent et sincérité ses
de la résidence de déboires professionnels et amoureux. Sani Djibo
Jean-Paul Curnier est actuellement accueilli en résidence à la Maison
à l’Espace Khiasma, des auteurs (Angoulême) pour la réalisation
un dispositif conduit de sa prochaine bande dessinée qu’il consacre
par le service livre
à l’histoire de son père tirailleur envoyé en
de la Région
Île-de-France. Indochine.
Samedi 18 octobre – 16 h

Dans votre quartier...


À consulter :
Bibliothèque Château d’eau – Paris 10e
LA VOIX DES LIVRES
Les Variations Goldberg de Nancy Huston
Au cours des 32 chapitres de cette suite narrative se
succèdent le monologue intérieur des trente convives de
ce concert, comme autant de variations de vie, de points
de vue, de sensibilités, au croisement desquels se dessine,
en traits contrastés le portrait de Liliane Kulainn l’interprète
de ces pièces musicales.
À voix multiples nous vous en faisons résonner quelques-
unes aux accents des Variations Goldberg.
Vendredi 10 octobre – 17 h 30

29
Musiques
Zoom sur

C ONCERT FOLK
Johan Asherton and
the High Lonesomes
Bibliothèque
18e
Robert Sabatier – Paris
h
Samedi 4 octobre – 17

Artiste emblématique du folk britannique, Johan chanteuse Éléonore Chomant pour un voyage à
Asherton poursuit depuis 1988 une carrière solo travers le folk anglo-américain par le biais de
entièrement dédiée au folk. Puisant son inspiration reprises de chansons traditionnelles, de ses song-
dans la musique de Townes Van Zandt, Tim Hardin, writers préférés et ses propres compositions.
Leonard Cohen ou Bob Dylan, il s’est construit un
univers folk romantique et sombre où la sensibilité En avant-première du festival Monte le son qui a pour
thème cette année la musique Folk et qui se tiendra
côtoie l’élégance. en novembre prochain dans plus de 20 bibliothèques
Auteur de 16 albums, il s’entoure aujourd’hui du (programme complet dans le prochain En Vue).
multi-instrumentiste Stéphane Dambry et de la

30
Musiques
Médiathèque musicale de Paris – Paris 1er
C ONCERT
200 ans de la naissance
d’Adolphe Sax
100 ans de saxophone Jazz...
À l’occasion de la commémoration des 200 ans de
la naissance d’Adolphe Sax, créateur du célébrissime
saxophone, un cycle en l’honneur de cet instrument
vous est proposé. C’est à travers l’histoire de tous les
saxophones (soprano, alto, ténor
et baryton) que nous convient Jon
Boutellier et Olivier Chaussade,
deux jeunes et talentueux musiciens
de la scène jazz parisienne. Un
concert didactique et acoustique,
soutenu par la contrebasse de Basile
Mouton. Médiathèque Hélène Berr – Paris 12e
Jeudi 23 octobre – 19 h Edvard Grieg, entre intimisme
À noter : Petit déjeuner musical
autour d’Adolphe Sax, le et folklore
samedi 11 octobre - 10 h 30. Conférence par Isabelle Werck, historienne de la
Venez découvrir aussi musique et professeur, auteur d’un livre sur Grieg
l’évolution du saxophone récemment paru chez Bleu Nuit Éditeur. L’étoile
à travers une sélection de documents d’Edvard Grieg (1843-1907) a été soutenue par l’élan
des Archives sonores (33 tours, CD…) et de la Norvège à la conquête de son indépendance.
de la Documentation (livres, revues…).
Ses œuvres ont connu dès son vivant une popularité
24 septembre - 8 novembre mondiale, en particulier le Concerto pour piano et
Peer Gynt, mais il a également laissé un répertoire
vocal important, des œuvres de chambre pleines de
saveur, ainsi qu’un corpus pianistique aussi précieux
qu’envoûtant.
Bibliothèque Charlotte Delbo – Paris 2e Samedi 4 octobre – 16 h

À la rencontre de l’âme russe


Lena Gousseva, comédienne d’origine russe, vous
invite à la rencontre de la fameuse «âme slave », dans
un parcours poétique et musical qui visite les œuvres
Bibliothèque Andrée Chedid – Paris 15e
des plus grands auteurs, de Dostoïevski à Tolstoï,
de Tchekhov à Zamiatine.
La révolution Rameau
Ponctué d’intermèdes Conférence musicale sur l’œuvre de Jean-Philippe
musicaux, ce récital Rameau par Julien Dubruque, professeur agrégé de
alterne la littérature lettres classiques et responsable éditorial au Centre
avec des récits de de musique baroque de Versailles.
la vie quotidienne, On célèbre cette année le 250e anniversaire de la mort
pour toucher au plus de Jean-Philippe Rameau (1683-1764). Julien Dubruque
près ce cœur russe. revient sur l’œuvre du musicien par excellence des
Jeudi 25 novembre
Lumières. Auteur d’une triple révolution, dans le
19 h domaine de la théorie musicale, de la musique pour
clavier et de l’opéra, ce musicien-philosophe, à la fin
du XVIIIe siècle, a vu sa gloire éclipsée par celle d’un
D ESSIN DE
autre musicien-philosophe, Rousseau, et sa musique
D OSTOÏEVSKI oubliée au profit du nouveau style international.
Samedi 4 octobre – 16 h

31
Musiques
Bibliothèque Germaine Tillion – Paris 16e Bibliothèque
Robert Sabatier
Paris 18e
Le Verfügbar C ONCERT-CONFÉRENCE
aux Enfers Robert Johnson :
réalité & mythe
Le légendaire bluesman
du Mississippi Robert
À Ravensbrück, en octobre 1944, Johnson continue d’être
Germaine Tillion compose cette une source d’inspiration
« opérette » pour remonter le moral pour de très nombreux
faiblissant de ses camarades de musiciens mais il est aussi
déportation. connu du grand public
Tel Jacques Offenbach, parodiant déjà pour le mythe selon lequel
Orphée et Eurydice de Gluck, elle décrit il aurait vendu son âme au
au « scalpel scientifique » ce diable en échange de sa
microcosme étrange des verfügbar virtuosité « guitaristique ».
(les disponibles). D’airs d’opéras en
C ONFÉRENCE Hervé Krief nous restitue
chansons populaires, de l’autodérision l’histoire de cet artiste en
à la fantaisie, par son regard distancié Rameau, à la folie ! musique et en images, et
sur la déchéance physique due aux Le Petit Salon de l’&sperluète célèbre nous permet de mieux
effroyables conditions de vie, Jean-Philippe Rameau. comprendre la vie des
Germaine Tillion affirme ici que rire Afro-Américains au début
c’est résister. Conférence illustrée par un diaporama
et l’écoute d’extraits musicaux du XXe siècle et leur
commentés par Marie-Aude Fourrier, musique : le blues.
conférencière, musicienne,
technicienne des métiers de la musique
et spécialiste en musique et arts.
« 2014 Année Rameau » rend hommage
à l’un des plus grands compositeurs
français pour le 250e anniversaire de
sa disparition. Homme de théâtre qui
éblouit ou musicien de l’intime aux
évocations poétiques, Jean-Philippe
Rameau (1683-1764) bouleversa le
monde musical par ses nouvelles
théories et ses ouvrages aux audaces
d’écriture à la limite de la folie. Cette
rencontre propose de (re)découvrir
les principales étapes de sa vie et les
éléments clés de son œuvre par la mise HERVÉ KRIEF A JOUÉ AVEC MILES
en lumière d’une sélection de ses plus DAVIS EN 1991 ET A ÉGALEMENT
Ce documentaire est un émouvant ENREGISTRÉ AVEC R AY C HARLES
et bouleversant témoignage de cette belles pages, dont certaines restent
S U R L’A LB U M S T R O N G L OV E
journée particulière, lors de laquelle étonnamment modernes.
AFFAIR (1997). IL A ENREGISTRÉ
ces rescapées de la barbarie nazie ont www.partcoursmusique.fr/ 3 ALBUMS AVEC SON BIG-BAND ET
entendu, la première fois pour www.rameau2014.fr/2014 3 ALBUMS EN TRIO BLUES. IL S’EST
certaines, la restitution de la création Samedi 18 octobre – 14 h 30 PRODUIT À PLUS DE 1500 REPRI-
SES EN FRANCE ET À L’ÉTRANGER.
littéraire de leur compagne, écrite
il y a 70 ans cette année. Castor et Pollux Samedi 13 septembre
17 h
En présence de François Dubreuil, Projection de la tragédie lyrique
réalisateur. en 5 actes de Jean-Philippe Rameau
Samedi 4 octobre – 14 h représentée à l’Académie Royale
de Musique le 24 octobre 1737.
Samedi 11 octobre – 15 h

32
Musiques
Bibliothèque Hergé – Paris 19e

Did & the Crooks


À l’occasion de l’inauguration de sa nouvelle
discothèque, la bibliothèque reçoit le groupe
Did & the Crooks. Quatre musiciens interprètent avec
ferveur un répertoire mêlant le meilleur du Rock’n’
Roll sixties, épicé d’un brûlant Rythm’n Blues coiffé
Rockabilly.
Avec Did Fleury (bass), Miss Laudine (saxophone,
vocals), Georges Modern Bessler (drums) et Dizzy
Gil Riot (guitar, lead vocals).
Vendredi 5 septembre – 18 h 30

Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20e


C ONCERT C ONCERT
Nino Nioui de Nino à Ferrer D’étoffe et de silence
Chants judéo-espagnols
Le Maxiphone collectif : 6 musiciens réinterprètent le répertoire de la méditerranée orientale.
de Nino Ferrer.
Avec Agnès Sniter (voix, guitare),
Avec Fred Pouget (clarinettes alto, basse, contrebasse, arrangements), Qaïs Saadi (oud), Martin Shorter
Didier Fréboeuf (piano Wurtlitzer, arrangements), Claude Barrault (tabla), Christophe Souron (daf,
(trompette, bugle), Michel Laporte (chant), Fabrice Favriou (Batterie, zarb, req).
guitare), Guillaume Schmidt (Saxophones ténor, alto, soprano),
Pierre Fleygnac (Son). « Les Juifs expulsés d’Espagne
sont partis avec leurs chants, leur
Gaston et son téléfon, Mirza langue et la clef de leur maison…
l’introuvable toutou... ces tubes L’exil était sans retour mais leurs
monstres des années 70 ont fait le chants ont continué à vivre, se
tour de la planète. Vue de notre colorant des modes musicaux
XXIe siècle, la vieille Europe vivait rencontrés dans les pays d’accueil :
au rythme de l’insouciance, d’une Turquie, Grèce, Bulgarie,
déferlante hippie et rock progressif, Roumanie. Ce fragile fil de
et revendiquait entre autres la la transmission a été assuré
liberté des corps et la préservation par les femmes, dans l’intimité
de l’environnement. Nous avons une des foyers et lors des fêtes qui
immense tendresse pour ce Nino, rythment les passages de la vie.
et pour celui aussi, moins connu, Dans ce spectacle mots et musique
des textes refusés par les radios et se mêlent, langues judéo-
les télés. Ce Nino rebelle, méconnu, espagnole et française se
rare artiste blanc qui ait su incarner répondent, passages écrits et
avec talent la soul music. improvisés se succèdent. Ce
Coproduction Le Maxiphone Collectif, Les Carmes – La Rochefoucault (16) L’Estran moment musical est une invitation
– scène conventionnée de Guidel (56), La Mégisserie – scène conventionnée de au voyage, une invitation à se
Saint-Junien (87), Les Sept Collines – scène conventionnée de Tulle (19), et laisser toucher au-dedans de soi
le soutien de la Ville de Limoges (Centre culturel Jean Gagnant – 87). Avec l’aide par un ailleurs possible. »
de l’ADAMI et de la SACEM. Le Maxiphone Collectif est soutenu par le Ministère CÉCILE OUHMANI
de la Culture et de la Communication (Drac du Limousin), la Région Limousin,
le Département de la Corrèze, la Ville de Tulle. Samedi 27 septembre – 15 h 30
En partenariat avec l’association
Jeudi 23 octobre – 19 h 30 DaMia, dans le cadre du festival
de théâtre de Saint-Blaise.
www.damia.asso.fr

33
Musiques
Dans votre quartier...
Médiathèque musicale de Paris – Paris 1er
Petit déjeuner musical Adolphe Sax, à la recherche du son absolu...
« Si la musique est la nourriture de l’amour... » SHAKESPEARE À l’occasion de la commémoration des 200 ans de la
Y a t-il un point commun entre William Shakespeare et la naissance d’Adolphe Sax, créateur du célébrissime
musique ? Non, des milliers. saxophone, un cycle en l’honneur de cet instrument
On trouve de la musique dans les indications scéniques, les vous est proposé, voir page 31.
chansons, les textes de ses pièces de théâtre. Et Shakespeare Samedi 11 octobre – 10 h 30
est présent dans les œuvres des compositeurs,
essentiellement romantiques, mais pas seulement, dans les
musiques de films, dans la chanson...
Samedi 13 septembre – 10 h 30

34
Artistes etimages
Zoom sur

Le cinéma de
François Truffaut
Rencontre avec Forum des images – Pa
ris 1 er

ois Truffaut
La bibliothèque Franç
Carole Le Berre fait son ciném
es !
a au Forum des
imag
h 15
Jeudi 23 octobre – 19

LES 400 COUPS (1950).

De Truffaut, on a l’impression de tout connaître, CAROLE LE BERRE EST L’AUTEUR D’UNE ÉTUDE CRITIQUE SUR LE FILM JULES
ET JIM, PARUE CHEZ NATHAN EN 1996. AVEC FRANÇOIS TRUFFAUT AU TRA-
et pourtant... Rien n’est plus faux que la légende
VAIL, PUBLIÉ POUR LA PREMIÈRE FOIS EN 1994 ET SANS CESSE RÉÉDITÉ,
selon laquelle Truffaut, le critique irascible, le ELLE A PUBLIÉ L’OUVRAGE DE RÉFÉRENCE SUR LES MÉTHODES DE TRAVAIL DU
fossoyeur de la qualité française serait ensuite CINÉASTE À PARTIR DE SES ARCHIVES. L’INVESTIGATION PATIENTE DE L’IN-
devenu un cinéaste rangé, assagi. TÉGRALITÉ D’UNE DOCUMENTATION DE TRAVAIL INESPÉRÉE PERMET À CAROLE
LE BERRE D’ACCÉDER COMME RAREMENT À L’UNIVERS ET AU PROCESSUS DE
Les sujets de ses films, la violence qui y sourd, la CRÉATION D’UN CINÉASTE, LUI PERMETTANT AINSI DE MONTRER L’ŒUVRE DE
sauvagerie profonde des personnages montrent tout TRUFFAUT SOUS UN JOUR NOUVEAU.
au contraire combien cette idée reçue est une forme Contremarques à retirer à l’accueil du Forum des images.
d’aveuglement. Le cinéma de Truffaut ne cesse de Cette première rencontre de la saison célébre le cinéma
jouer du décalage entre une apparence anodine, le de François Truffaut, à l’occasion du 30e anniversaire de sa
masque aimable du divertissement, et la boule de disparition, et en écho à l’exposition qui lui rend hommage
à la rentrée à la Cinémathèque française.
sauvagerie qui le traverse et surgit par éclats.

35
Artistes etimages
Bibliothèque du cinéma François Truffaut Paris 1er

La Pause documentaire
La valise du bruiteur
Archipels nitrate de Claudio Pazienza
(2009, 1h04)
Le bruit des pas sur le parquet, une porte qui grince, Portrait intime et personnel d’un lieu : la
une mécanique bien huilée... et si tous ces bruits de Cinémathèque royale de Belgique, où l’image joue
cinéma étaient, eux aussi, joués ? séance après séance de son pouvoir de séduction
sur le spectateur.

« Ce qui soude, lie une image à une autre est


imprévisible, archaïque. En nous, ces images – de
films, d’époques, d’écritures différentes – se parlent,
se regardent, s’échangent du sens. Et qu’on le
souhaite ou non, elles parlent toutes de « temps ».
Être spectateur, c’est renouveler constamment cette
Rejouez un extrait de film avec les objets du expérience du « temps », c’est «être au présent »,
quotidien : papier bulles, ballon, pâtes jetées dans celui d’une projection, celui d’une séance. Inutile de
de l’eau, bouteilles en plastique ou simples cuillères le souligner : le laboratoire le plus intriguant pour
à soupe... Après avoir identifié les bruits d’un extrait faire ces expériences « temporelles » est à mes yeux –
de film ou de dessin animé, choisissez les sons encore et toujours – une cinémathèque. »
adaptés à chaque mouvement de la séquence CLAUDIO PAZIENZA
sélectionnée. Apprenez ensuite à poser et (extrait de la note de l’auteur,
24 décembre 2008).
enregistrer les bruits sur les images. Nous vous
proposons de bruiter Caminandes, un dessin animé Mercredi 10 septembre – 12 h
de la fondation Blender,
que vous pourrez librement Jaurès de Vincent Dieutre
diffuser. (2012, 1h13)
Atelier proposé Pendant sa relation amoureuse avec Simon,
par Cafés filous. Vincent Dieutre a passé ses soirées et ses nuits dans
Samedi 13 septembre – 15 h l’appartement de son amant à Paris, à côté de la
Sur réservation auprès station de métro Jaurès.
des bibliothécaires. De la fenêtre qui donne
sur le Canal Saint-Martin,
le réalisateur a filmé la vie
du quartier et notamment
le quotidien des réfugiés
afghans qui campent sous
le pont de la rue Lafayette.
Mercredi 8 octobre – 12 h

36
Artistes etimages
Bibliothèque Forney – Paris 4e
L’institut « Art et métier »
fête ses 20 ans !
Présentation éphémère de décors peints en
trompe-l’œil réalisés par les élèves et les professeurs
de l’institut Art et métier.
L’association Art et métier a été créée en 1994, depuis
lors, elle propose de perpétuer le savoir-faire du
peintre en décors et de contribuer au maintien ainsi
qu’au renouvellement du patrimoine culturel et
pictural. Elle a mis au point une pédagogie évolutive
permettant la transmission du savoir faire pour une Bibliothèque André Malraux – Paris 6e
compréhension en
profondeur et un Histoire des sourds
mode d’apprentissage
adapté aux besoins
de 1760 à nos jours !
actuels. Elle continue Cette exposition photographique réalisée par
à ajuster la pédagogie l’association Cultur’Signes a pour objectif de mettre
selon l’évolution en avant les dates marquantes qui ont façonné
des publics et des l’histoire des sourds : étapes fondatrices de
outils. l’émergence de la culture sourde et de l’expression
11 septembre - d’une identité sourde.
30 octobre Elle est conçue en 3 parties :
« Le développement, 1760-1880 » ;
« Le déclin, 1880-1977 » ;
« Le réveil, 1978-2014 ».
11 septembre - 18 octobre

Bibliothèque Drouot – Paris 9e

Le marché de l’art et l’Hôtel des Ventes Drouot


Par Frédérique Ballon, directeur de Drouot-Formation et historien de l’art.
Fort de ses 5 000 visiteurs par jour et des milliers
d’objets de toute nature transitant à l’Hôtel Drouot,
ce véritable temple du marché de l’art de grande
renommée connait aujourd’hui une mutation
historique. Cette conférence qui se propose de
vous introduire au monde fascinant des ventes
aux enchères publiques est suivie d’une visite sur le
terrain au contact des œuvres et des professionnels
qui animent quotidiennement ce lieu unique.
Nous vous proposons ainsi de décoder, à l’aide
d’exemples pratiques et parfois savoureux, les
arcanes complexes du jeu des enchères tout en
replaçant l’évolution du marché de l’art français
dans le contexte international.
Jeudi 23 octobre – 11 h
Inscription auprès des bibliothécaires : 01 42 46 97 78.

37
Artistes etimages
Bibliothèque Faidherbe – Paris 11e Médiathèque Hélène Berr – Paris 12e
Recherche Tziganes
Photographies de Daniela Roman. Philippe Monges : Mémwa
Ces photographies ont été prises en 2013. Elles Le festival 12X12 présente dans le 12e arrondissement,
reflètent la vie au quotidien des habitants du durant 12 jours, les œuvres de 12 artistes en résidence
bidonville d’Ivry sur Seine « La Plata ». au 100, Établissement Culturel Solidaire, comme
autant de regards sur la société contemporaine.
L’auteur et photographe interroge les lieux et leur
histoire, les hommes et leur mémoire. L’un des sujets
qu’il traite de longue date, la traite négrière et
l’esclavage, vient de faire l’objet du livre Mémwa
(éd. Trans Photographic Press, 2013). L’exposition
montre une partie de ces travaux et se prolonge par
ceux qu’il se propose de réaliser, pendant sa
résidence, sur les traces historiques et architecturales
de l’exposition coloniale de 1931 et des mutations
urbaines et sociologiques qu’elle a engendrées.
Vernissage
le samedi 27
septembre
« À part la grande pauvreté et l’obligation pour eux à partir de 18h
de se débrouiller avec bien peu de choses, je ne vois en présence de
pas où ils ont un mode de vie si différent du nôtre. l’auteur.
Et vous ? Lorsque j’entends des phrases à l’encontre 23 septembre -
des Roms comme « Ces populations qui ont des modes 24 octobre
de vie extrêmement différents des nôtres ont vocation
à retourner en Roumanie ou Bulgarie » je me sens www.memoire-de-lesclavage.com - www.100ecs.fr
doublement concernée, étant immigrée et d’origine
Une conférence-débat sur le Palais de la Porte Dorée
roumaine ». aura lieu en parallèle le vendredi 26 septembre à 19h, avec
DANIELA ROMAN
Philippe Monges, l’ethnologue et sociologue Anne Monjaret
Vernissage de l’exposition le samedi 11 octobre à 16h30, et Marie Poinsot, rédactrice en chef de la revue Hommes
après la conférence-débat animée par Martin Olivera & Migrations, éditée par le Musée de l’Histoire de
(qui débute à 15h). l’immigration.
Voir également la rubrique Société, p. 17. Voir également à la rubrique Société, p. 18.
1er - 31 octobre

Bibliothèque Germaine Tillion – Paris 16e


Pourquoi et comment fait-on Catherine Decellas :
des livres d’artiste ? livres d’artiste, livres de peintre
Rencontre-démonstration dans le cadre de Présentation de livres peints et réalisés par cette
l’exposition de livres d’artiste de Catherine Decellas. artiste vivant et travaillant à Paris. Ce sont des
Catherine Decellas transporte son atelier à la œuvres à la croisée du livre et de la peinture.
bibliothèque. Elle vous présente son travail et vous Pièces uniques, entièrement réalisées à la main,
dévoile quelques-uns de ces Leporello*, portés par le mariage de la poésie et
ses secrets de fabrication. de la peinture invitent à voyager. Sont également
Cet échange est l’occasion présentées des œuvres réalisées en collaboration
d’en savoir plus sur avec d’autres artistes.
l’univers plein de poésie 4 - 27 septembre
et de couleurs des livres
d’artiste.
Samedi 13 septembre
15 h * livres en accordéon.

38
Artistes etimages
Bibliothèque Batignolles – Paris 17e

Écrits de peintres
sur l’Art
À partir de son livre Regards d’artistes. Du pinceau à
la plume (éd. Palette, 2011), Valérie Mettais évoque les
dialogues engagés entre « regardeurs » et « regardés ».
Peut-on se fier aux peintres pour nous aider à aborder
les œuvres de leurs confrères-aînés ou contemporains ?
Sont-ils de bons guides ? Qu’ont-ils à nous offrir dans
notre découverte de l’art ? Picasso fustige Bonnard,
Ingres maudit Rubens, Kandinsky s’émeut face à Monet,
Cézanne considère Chardin roublard... Quand les
artistes prennent la parole pour dévoiler, détailler,
analyser, rendre hommage ou haïr, leurs points de vue
sont passionnants.
Jeudi 25 septembre – 18 h (salle des mariages, Mairie du 17e)
Sur réservation auprès des bibliothécaires.

Bibliothèque Bibliothèque Václav Havel – Paris 18e


Maurice Genevoix
Paris 18e
Projections en grand
Dans le cadre de Grand Écran, le rendez-vous mensuel du cinéma à la bibliothèque.
Collages Moonrise Kingdom de Wes Anderson Soul Kitchen de Fatih Akin (2010, 1 h 39)
de Jacques Avec Bruce Willis et Edward Norton Zinos, jeune restaurateur à Hambourg,
Prévert (2012, 1 h 34) traverse une mauvaise passe. Sa copine
Conçue par Fatras- Sur une île au large de la Nouvelle- Nadine est partie s’installer à Shanghai,
Succession Jacques Angleterre, au cœur de l’été 1965, Suzy les clients de son restaurant, le Soul
Prévert, cette exposition et Sam, douze ans, tombent amoureux, Kitchen, boudent la cuisine
réunit des collages issus concluent un pacte secret et s’enfuient gastronomique de son nouveau chef, un
de la Collection privée ensemble. Alors que chacun se mobilise talentueux caractériel ! Zinos décide de
Jacques Prévert et pour les retrouver, une violente tempête rejoindre Nadine en Chine, et confie son
de la Bibliothèque s’approche des côtes et va bouleverser restaurant à son frère Illias, fraîchement
nationale de France. davantage encore la vie de la sorti de prison. Ces deux décisions se
communauté. révèlent désastreuses.
Jacques Prévert aimait
Vendredi 26 septembre – 18 h Vendredi 31 octobre – 18 h
dire de ses différents
moyens d’expression
qu’ils procédaient de la
même démarche : l’art
du montage. On retrouve Bibliothèque Claude Lévi-Strauss – Paris 19e
dans ses collages
les mêmes thèmes et 75019 un portrait
préoccupations que dans Présentation du livre photos par Mattéo Pellegrinuzzi et les participants au projet.
ses écrits, nous invitant
Débuté l’année dernière et après avoir fait l’objet d’une exposition à la mairie du
par des associations
19e en juin, le projet 75019 un portrait de l’association The Blue Dog devient un livre.
d’images
incongrues « Quand en 2008 j’ai quitté l’Italie pour emménager en France, j’ai eu un petit choc.
et des Je savais que Jean Cocteau avait dit des Français qu’ils sont « des Italiens de
détournements mauvaise humeur... » pourtant je n’imaginais pas que cela puisse être à ce point.
à repenser le Par chance le 19e m’a bien vite fait oublier tout ça ! »
monde tel qu’il Mattéo Pellegrinuzzi a réalisé le portrait d’habitants du quartier dans leur
est vraiment. environnement mais ceux-ci sont passés également derrière l’objectif et ces regards
7 - 11 octobre croisés sont désormais un livre présenté aujourd’hui.
Samedi 27 septembre – 16 h

39
Artistes etimages
Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20e

Salon du Fanzine et de l’auto-édition graphique


Chaque année depuis quatre ans, le salon de la micro-édition est le point d’orgue du festival Fanzines ! Il
rassemble une trentaine d’éditeurs et collectifs, et présente un panorama généreux du fanzinat français
et international. En dialogue avec l’exposition de fanzines Inventaire 2014, il présente la culture vivante
de l’édition alternative et ses acteurs les plus inventifs. Vous êtes invités à découvrir une production
pléthorique d’imprimés, livres et affiches et à rencontrer leurs auteurs, le temps d’un week-end.
Samedi 18 et dimanche 19 octobre

Rencontre avec Émissions de radio : le gratin


Paul Cox et Éric Watier Comment produire des images multiples et des livres
Paul Cox et Éric Watier partagent une expérience sans disposer des ressources d’une maison d’édition ?
singulière de l’édition, considérant le livre, le support Photocopie, risographie, sérigraphie, les artistes du
imprimé comme le champ même de l’expérimentation fanzine explorent et détournent les techniques
artistique. d’impression pour créer des livres surprenants avec
des moyens réduits. Méthodes anciennes ou
Chez Paul Cox on trouve une pratique de l’édition,
multipliant les supports, formats, médiums, récentes, en présentant leurs pratiques les acteurs
employant contraintes ludiques et poésie pour de la micro-édition révèlent l’histoire parallèle de
renouveler et interroger le livre. l’imprimerie.
Samedi 18 octobre – 15 h 30
Éric Watier interroge le livre
à travers une pratique
performative de l’édition. Son
travail de plasticien questionne
tous les niveaux de la création
imprimée : de la production
d’une image à sa reproduction
jusqu’à sa diffusion.
Chacun présente son travail
au cours de cette rencontre, et
permet de développer à partir
de leurs expériences combinées,
une réflexion sur l’objet
imprimé.
Samedi 4 octobre – 15 h 30
La micro-édition donne l’opportunité de produire
I LLUSTRATIONS D’ÉRIC WATIER ouvrages au format insolite, séries limitées et livres-
objets qui interrogent et réinventent notre rapport
Show and Tell au livre. Une rencontre avec les auteurs et
les éditeurs qui créent des livres singuliers par
Chaque année, le Show and Tell est une proposition le contenu mais aussi par la forme.
faite à trois artistes, éditeurs ou collectionneurs :
présenter chacun trois fanzines tirés de leur Émissions animées par Yassine, en partenariat avec
bibliothèque personnelle. Cet exercice d’admiration Radio Campus Paris.
est une occasion unique de découvrir pépites Dimanche 19 octobre – 15 h 30
méconnues et ovnis éditoriaux à travers le regard
passionné de collectionneurs assidus.
Samedi 11 octobre
15 h 30

40
Artistes etimages
Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20e
S ALON DU FANZINE
Inventaire 2014 Airpost 3 et 4
Fanzines & Graphzines Airpost, un film d’Éric Ménard et Mark Etc.
Pour cette nouvelle édition, des artistes, auteurs Projection des épisodes Le fantôme des douves
de fanzines, collectifs d’édition, ont répondu à (23 min.) et L’ombre des tours (50 min.)
l’appel lancé par le Festival Fanzines. Ils ont envoyé Un film inclassable et flamboyant se fabrique dans
le meilleur de leur production : fanzines, graphzines, le quartier Saint-Blaise depuis 3 ans.
revues alternatives, livres-objets, séries limitées,
Pourquoi des tours ? Qui décide du sens du vent ?
le tout auto-édité. La collection ainsi réunie dresse
Peut-on habiter les nuages ? Pourquoi creuser des
une cartographie mondiale des dernières tendances
galeries sous le square des Cardeurs ? Les pigeons
du dessin, du graphisme et de la photographie. Elle
voyageurs préfigurent-ils la communication
reflète aussi la
moderne ? Un faucon peut-il être piloté par
grande diversité
l’homme ? Découvrez Airpost, saga de la cie Ici-Même
de formats et de
dont les habitants et l’architecture sont les héros,
moyens employés :
regard vivifiant et fantastique sur un quartier et
sérigraphie,
les utopies urbaines dans le contexte spectaculaire
photocopie,
de la dernière opération de rénovation urbaine à
risographie,
Paris intra muros.
collage, gravure,
pochoir... Produit par la Cie Ici-Même avec le soutien financier du
conseil de quartier, la mairie du XXe arrondissement, la
Au-delà d’un simple support, les artistes investissent Ville de Paris (Dac/Dpvi), la SEMAEST, Efidis, Paris habitat,
aujourd’hui le fanzine comme un objet de création en Rivp, la Drac-Idf (Sdat), le Ministère de la Culture (Dgca)
soi. Cinq artistes présentent leurs œuvres originales : et le soutien de la MPAA.
Alexis Beauclair, Maïté Grandjouan, Tom Lebaron- www.icimême.info
Khérif, Jason Murphy et Idir Davaine. Vendredi
3 - 31 octobre 26 septembre
Toutes ces rencontres sont organisées 19 h
avec l’association Papier gaché.

Vous souhaitez être informé des manifestations


culturelles des bibliothèques ?
Connectez-vous sur le site www.paris-bibliotheques.org
pour vous inscrire à notre lettre d’infos mensuelle.
Nouvelles expos, débats des « Jeudis de l’actualité », invitations
à des soirées spéciales, animations jeunesse, boutique en ligne...
Recevez une sélection du programme par e-mail !
Devenez fan et retrouvez nos activités sur notre page Facebook
et sur Twitter @parisbiblio

En Vue est téléchargeable et « feuilletable » sur :


www.paris-bibliotheques.org

41
Artistes etimages
Dans votre quartier...
Médiathèque musicale de Paris – Paris 1er Bibliothèque Claude Lévi-Strauss – Paris 19e
Le Festival d’Île-de-France s’expose
Le Festival d’Île-de-France vous invite à un voyage musical Alberto Rutté Garcia, du Pérou à Paris
du 6 septembre au 12 octobre avec 30 concerts dans 25 lieux Enracinée dans la culture péruvienne, sa religiosité, ses
en Île-de-France, sur le thème « Tabous : musiques et mystères et ses croyances, sa gastronomie, la peinture
interdits ». En prémices des concerts, venez découvrir à la d’Alberto Rutté Garcia reflète une sensibilité « du sud ».
médiathèque des photographies inédites des artistes invités, Né au Pérou à Lima en 1946, il y a vécu ses trente premières
ainsi que leur musique accessible en écoute. années. Imprégné de ce pays magnifique, de ses couleurs,
Jusqu’au 14 octobre de ses lumières, des paysages arides de la côte, de la mer et
des montagnes des Andes, il découvre la peinture en 1974.
Vernissage le samedi 6 septembre à partir de 15h.
Bibliothèque André Malraux – Paris 6e 2 – 30 septembre
Portraits signés
Série photographique d’Anne Barthélemy. Photographe
indépendante, son travail s’oriente vers le reportage et le Patricia Corre : voyage en capsule
documentaire autour de thématiques sociales et culturelles : Patricia Corre, artiste plasticienne originaire de Paris,
elle réalise des portraits d’adultes sourds, en leur demandant explore à travers ses vidéos et ses installations en vitrine,
de signer en LSF leur prénom (signe personnel), ainsi que les interactions humaines, visuelles, optiques, sonores,
les mots-signes qui leur semblent importants à partager. temporelles, spatiales en travaillant les motifs
Un portrait de communauté émerge alors de tous ces géométriques, les signes et les symboles des langages, au
portraits individuels. cœur de la communication entre les êtres. Interagir pour
mieux ressentir.
2 – 22 octobre
Remerciements à l’association « Bouchons d’Amour ».
2 - 30 septembre
Bibliothèque Saint-Éloi – Paris 12e
Les patchworks des « Sixties » Accueille-moi paysage
Peintures de William Fautré.
Les « Sixties » sont un groupe de six femmes artistes
amoureuses de beaux tissus. Elles ont confectionné des «Un paysage n’est pas seulement un décor, il est aussi
tableaux avec de jolis coupons de bazin malien teints par vecteur d’émotions. Il se transforme au gré des saisons, de
des membres d’une association du Mali partenaire de la lumière, mais aussi de notre humeur, de notre perception
des lieux à un instant précis. Parfois le perceptif devient
Terre Bleue Unesco.
affectif. Le paysage n’est plus alors une simple affaire de
2 - 30 octobre contemplation mais il entre dans notre vie ».
WILLIAM FAUTRÉ
Défilé de mode Vernissage le samedi 4 octobre à partir de 15h30.
Avec Marietou Dicko, ambassadrice de la mode malienne qui
présente avec ses mannequins de l’association : « We have 1er - 31 octobre
a dream » les différents tissus qu’elle travaille, les habits
traditionnels et la mode contemporaine qu’elle vend dans le
monde entier. Médiathèque Marguerite Duras – Paris 20e
Elle participe à de nombreuses expositions et défilés de Nuances : Une (Belle) Image de Soi
mode à travers le monde (Francophonie, Élection Miss Les photos présentées ici sont le résultat d’un « workshop »
Afrique-Midi Pyrénées, Salon mondial du Tourisme, Nations au sein de l’Atelier Relais Flora Tristan (Paris 20e) ayant
Unies). accueilli le temps d’un trimestre des collégiens de divers
établissements parisiens entrés dans un processus
Samedi 11 octobre – 16 h de rejet de l’institution scolaire et des apprentissages.
Nuances : Une (Belle) Image de Soi est le fruit de l’association
entre Hélène Tilman, photographe plasticienne, dont le
Bibliothèque Jacqueline de Romilly – Paris 18e travail tourne autour de l’enfance et la jeunesse, et Zephyr
Dynamisez vos photos ! Serehen, professionnel de la prévention, chargé de projet
au sein de la Croix Rouge française ; il travaille notamment
Scraphoto spécial photos d’été ! Atelier de création d’un sur l’amélioration des compétences psychosociales afin de
album photo. Venez avec vos photos sur une clé USB. Dans développer la reconnaissance des émotions et l’empathie.
l’espace Clic & Net.
En partenariat avec : DASES de la Mairie de PARIS (la cuite)
Samedi 20 septembre – 10 h 30 – CSAPA Pierre Nicole Croix-Rouge française, Atelier Relais
Flora Tristan – Éducation Nationale – PEP 75
4 - 24 septembre

42
Arts du spectacle
Zoom sur

Il y a quelque chose
de pourri, variation
hamlétique Médiathèque Margue
rite Duras
Paris 20e
(tout public)
Spectacle d’objets.
15 h 30
Samedi 25 octobre –

Un spectacle de théâtre d’objets avec un peu (bruitage, musique et autres effets), coûte que
de marionnettes. Mais très légèrement. Du coûte, ils racontent le terrible destin du Danemark.
saupoudrage. Du théâtre d’objets trash à souhait.
Deux hommes, un agité et bavard, l’autre taciturne P IERRE P ORCHERON S’EST FORMÉ AU C ONSERVATOIRE RÉGIONAL DE
et silencieux présentent leur spectacle devant le P OITIERS ENTRE 2005 ET 2008. P UIS IL PART AU QUÉBEC OÙ IL JOUE
AVEC LA COMPAGNIE DE MARIONNETTES L’U BUS T HÉÂTRE . I L FAIT LA
public : Hamlet de William Shakespeare. L’un dans
CONNAISSANCE DE F RANCIS M ONTY ( AUTEUR ET METTEUR EN SCÈNE )
un castelet de bric et de broc, l’autre assis sur une AVEC QUI IL PARTAGE SON GOÛT POUR LE THÉÂTRE D’OBJETS. D E RETOUR
chaise à côté. Celui dans le castelet va rejouer la EN F RANCE, IL MONTE LA C OMPAGNIE E LVIS ALATAC. MAIA C OMMÈRE
tragédie du Prince Hamlet en attribuant les rôles à COLLABORE À LA MISE EN SCÈNE DE CE SPECTACLE ET SE CHARGE DE LA
DIRECTION D’ACTEURS.
des objets. Mais sa maladresse, son emballement et
ses multiples écarts rendent la représentation de Sur réservation auprès des bibliothécaires.
En partenariat avec le Théâtre aux Mains Nues.
plus en plus bancale. Secondé par celui d’à côté

43
Arts du spectacle
Médiathèque musicale Bibliothèque François Villon – Paris 10e
de Paris – Paris 1er
ATELIER S LAM
La tempête Jonglez avec les mots !
homemade
Par La compagnie Deux ateliers slam animés par Nen.
Tout le Monde Dehors. Les mots ne sont pas creux. Ils
Après Hamlet unplugged, la sont matière à creuser, à modeler ;
compagnie Tout le Monde Dehors matière à dire et échanger ses
se lance dans La tempête maux et ses bonheurs, ses exploits
homemade. Elle continue à se et ses doutes... Ils sont vivants !
rapprocher des arts de la rue, mais À l’aide d’exercices amusants,
sans oublier ce qui fait sa force et de petites contraintes ludiques,
sa spécificité : le respect du texte, l’écriture est désacralisée et
de la langue littéraire, et de la les participants peuvent se
poésie complexe de Shakespeare. l’approprier. L’écriture et la
La mise en scène, autour de la parole sont ainsi liées dans ce
musique, de l’improvisation travail mêlant oralité, travail sur
interactive, des marionnettes et le corps et création littéraire.
de la danse, fait intervenir quatre
comédiens qui donnent vie aux Mercredis 10 et 17 septembre – 15 h
Sur inscription auprès
onze personnages de la pièce.
des bibliothécaires.
Jeudi 18 septembre – 19 h

Bibliothèque Bibliothèque Claude Lévi-Strauss – Paris 19e


Maurice Genevoix
P RÉSENTATION DE SP ECTACLES
Paris 18e
Histoire d’E de Martine Reinbold (Théâtre du Gouvernail)
Isabeau
Résistante, intellectuelle, femme passionnée, amante-amie de
chante Prévert Dominique Aury (Histoire d’O) Édith Thomas (1909-1970) est journaliste
Pour accompagner quand elle décide de couvrir la guerre civile qui ravage l’Espagne de 1936.
l’exposition Secrets C’est le point de départ d’une vie de lutte pour la liberté et celles des
de collages de Jacques autres : politique, sociale ou sexuelle. Son Journal et ses Mémoires sont
Prévert, venez écouter des témoignages fondamentaux sur la Résistance intellectuelle et les
quelques-uns de ses années de l’immédiat après-guerre.
textes chantés par la Un moment d’échange avec le théâtre du Gouvernail : rencontrez les comédiens,
comédienne Isabeau. metteurs en scène, et auteurs et bénéficiez d’une place à tarif réduit.
Samedi 11 octobre Samedi 13 septembre – 15 h
16 h 30
Rachel et ses amants de Rachel Monnat
(Avignon 2013/2014 – Théâtre du Gouvernail)
Faut-il se fier aux apparences ? Pour le savoir venez rencontrer Rachel
Monnat à l’occasion de la présentation de son spectacle au théâtre
du Gouvernail et bénéficiez d’une place à tarif réduit.
Histoires tendres et sensuelles, entièrement autobiographiques,
ponctuées par des chants et de la danse. On y suit l’évolution de Rachel ;
de la fillette de 3 ans, innocente et ingénue, à la femme de 30 ans : sa
rencontre avec des hommes, sa découverte de la sexualité à la recherche
de son épanouissement. Le spectacle, ponctué d’extraits de chanson
française a capella (Mistinguett, Piaf, Trenet, Chevalier) et de danse
(Pole dance), offre un univers de charme.
Chaque participant à la présentation-rencontre se voit remettre une place à tarif
réduit (10 € au lieu de 15 €).
Samedi 18 octobre – 15 h
44
Arts du spectacle
Bibliothèque Oscar Wilde – Paris 20e
D’une guerre l’autre Rien de moi d’Arne Lygre
Paroles de Français dans la tourmente. Rencontre avec l’équipe artistique du Théâtre
Rencontre avec le metteur en scène Philippe Penguy, national de la Colline à l’occasion de son spectacle
accompagné de deux comédiens et deux musiciens, Rien de moi, d’Arne Lygre.
à l’occasion de la programmation au Théâtre de Stéphane Braunschweig poursuit son compagnonnage
Ménilmontant de son spectacle musical D’une artistique avec Arne Lygre, dont il a mis en scène en
guerre l’autre. 2012 Je disparais et Tage unter (Jours souterrains).
C’est sa toute dernière pièce, qu’il crée cette année
en français.
P HILIPPE Elle s’ouvre par l’euphorie d’une relation passionnelle :
PENGUY
une femme et un homme plus jeune emménagent
dans un appartement vide ; ils s’isolent du monde
extérieur et de ce qui fut leur réalité jusque-là. Mais
leur vie en symbiose est perturbée par la visite
de figures du passé – mères, enfants, mari ; puis, plus
sourdement, par le danger que chacun fait courir
à l’autre au sein de cette relation.
Pour Stéphane
Braunschweig, cette
puissance accordée
à la parole est le
sujet même de la
pièce : elle parle du
risque d’enfermer
les autres dans ce
que nous voulons
d’eux, par l’amour
même que nous
leur portons.
Samedi 25 octobre
Le montage de textes réalisé par Agnès Valentin court 15 h
de la déclaration de la Première Guerre mondiale en
août 1914 jusqu’à la Libération en 1945. D’une guerre
l’autre rassemble des récits d’auteurs célèbres, des
extraits de discours d’hommes politiques, des
poèmes, des correspondances de soldats, des récits
autobiographiques, des chansons,
des extraits radiophoniques.
Les comédiens de la Compagnie
Cyclone proposent aux lecteurs
un extrait du spectacle, suivi
d’une discussion avec les
artistes. À consulter :
Samedi 11 octobre – 15 h

45
Forum des images (1er) Forum des images (1er)
+ 11 salles participantes
P R O J E C T I O N
F E S T I VA L
DE CINÉMA
Au-delà de la gloire
JEUNE PUBLIC
De Samuel Fuller
Mon premier festival Film semi-autobiographique.
Initié par la Ville de Paris
Vendredi 26 septembre – 21h
et produit par l’association
Enfances au cinéma. BON PLAN :
10 invitations valables
22 - 28 octobre pour 2 personnes
BON PLAN : Réservation : Centre culturel Suisse (3e)
25 invitations valables pour charlotte.mansion@forumdesimages.fr
C ONC E RT F U N K-E LE CTR O
2 personnes pour une séance au choix Précédé d’un cours de cinéma de
parmi l’ensemble des séances du festival Christian Delage, historien et réalisateur : Hildegard lernt fliegen
Réservation : « À distance : l’expérience de guerre
contact@enfancesaucinema.net de John Ford, Samuel Fuller et George Mercredi 15 octobre – 20 h
www.monpremierfestival.org Stevens ». En entrée libre, dans la limite BON PLAN :
des places disponibles 5 invitations valables
www.forumdesimages.fr pour 2 personnes
Réservation : agarzuel@ccsparis.com
Auditorium du Louvre (1er) www.ccsparis.com

P ROJECTION
D O C U M E N T A I R E

Rameau retrouvé Maison de la Poésie (3e)


De Reiner A. Moritz S P E C T A C L E
Présenté par le réalisateur.
Introspection
Dimanche 28 septembre – 14 h 30
De Peter Handke
BON PLAN :
10 invitations valables Mise en scène de Michel Vuillermoz.
pour 2 personnes Avec Laurence Colussi.
Réservation : auditorium@louvre.fr 29, 30 septembre
objet « Rameau retrouvé », jusqu’au et 6, 7, 13, 14 octobre – 20 h
25 septembre
BON PLAN :
www.louvre.fr 1 place achetée à 10 € (au lieu de 15 €)
= 1 place offerte dans la limite des places
disponibles

Théâtre Les Déchargeurs (1er) Réservation : 01 44 54 53 00


www.maisondelapoesieparis.com
T H É Â T R E

Carte blanche
à Bernard Sobel

Mise en scène de Bernard Sobel


et Michèle Raoul-Davis.
Avec Jérôme Cochet, Daniel Leocadie,
Clémence Longy, Manon Payelleville,
Noémie Rimbert, Théophile Sclavis...
2 - 27 septembre (mardi au samedi)

Vos suggestions
Guan Hanqing – 18 h 30
Richard Foreman – 21 h

d e B o n s P la n s :rg
BON PLAN :
10 € (au lieu de 24 €) dans la limite
des places disponibles
eq ues.o
Réservation : 01 42 36 00 50 envue@paris-biblioth
www.lesdechargeurs.fr
R É S E R V É S AU X I N S C R I T S D E S B I B LI OT H È Q U E S D E LA V I LLE D E PA R I S
S U R P R É S E N TAT I O N D E L E U R C A R T E

Théâtre de la Vieille Grille (5e) À la Folie Théâtre (11e) Théâtre de l’Aquarium (12e)
S P E C TAC LE
D E C I NÉMA , MAGIE , T H É Â T R E T H É Â T R E
THÉÂTRE ET MUSIQUE
Georges Dandin End Igné
Méliès, Cabaret De Molière De Mustapha Benfodil
Magique Mise en scène d’Olivier Mathé
TAB & Co et Aurélien Cavaud.
Avec Olivier Mathé, Aurélien Cavaud.
À l’occasion de l’ouverture d’un fonds de
DVD à la bibliothèque Buffon. 20 septembre - 10 janvier
Dimanche 28 septembre – 15 h BON PLAN :
1 place achetée à 11 € (au lieu de 22 €)
BON PLAN : = 1 place offerte du 20 septembre
15 € (au lieu de 20 €) sur présentation au 1er novembre, dans la limite des places
du magazine En Vue, dans la limite des places disponibles
disponibles
Réservation : 01 43 55 14 80
Réservation : 01 47 07 22 11 ou reservation@folietheatre.com
http ://www.vieillegrille.fr/ www.folietheatre.com

Théâtre de la Bastille (11e)


Théâtre du Lucernaire (6 ) e
THÉÂTRE MUSICAL
C O N C E R T
Spleenorama Adaptation et mise en scène
Utop Rock Mise en scène de Marc Lainé. de Kheireddine Lerdjam.
Textes et musiques de Musique, composition musicale Avec Azaddine Bénarama.
Janis Joplin, Jimi Hendrix, de Bertrand Belin. 23 - 28 septembre
The Who, The Doors 10 septembre - 4 octobre – 20 h BON PLAN :
Avec Michel Aymard (chant), BON PLAN : 1 place achetée à 15 € (au lieu de 22 €)
Nicolas Fabre (claviers, programmation). 5 invitations valables pour = 1 place offerte du 23 au 28 septembre
2 personnes le 11 septembre (dans la limite de 10 places par soir)
Dimanches 14, 21, 28 septembre
Puis places à 19 € (au lieu de 26 €) Réservation : 01 43 74 99 61
et 5, 12 octobre – 19 h 30
sur présentation du magazine En Vue, www.theatredelaquarium.com
BON PLAN : dans la limite des places disponibles
14 € (au lieu de 20 €) Réservation : 01 43 57 42 14
Réservation : 01 45 22 66 87 ou ou accueil@theatre-bastille.com
livia.communication@lucernaire.fr www.theatre-bastille.com
www.lucernaire.fr
Théâtre 13 - Seine (13e)
T H É Â T R E

Yerma
Théâtre de l’Œuvre (9 ) e De Federico Garcia Lorca
T H É Â T R E
Mise en scène de Daniel San Pedro.
Avec Audrey Bonnet, Aymeline Alix,
Dispersion Christine Brücher, Yaël Elhadad,
(Ashes to Ashes) Stéphane Facco, Juliette Léger,
Claire Wauthion et Daniel San Pedro.
D’Harold Pinter Jusqu’au 5 octobre
Palais de la Porte Dorée
Mise en scène de Gérard Desarthe. BON PLAN :
Avec Carole Bouquet et Gérard Desarthe. 16 € (au lieu de 24 €)
(12e)
Jusqu’au 15 novembre Réservation : 01 45 88 62 22
BON PLAN :
E X P O S I T I O N www.theatre13.com
1 place achetée à 32 € ou 42 € Repères
= 1 place offerte du 16 au 28 septembre
(nombre limité) Nouvelle visite commentée de
l’exposition permanente sur deux
Réservation : 01 44 53 88 88 siècles d’histoire de l’immigration
www.theatredeloeuvre.fr en France.
BON PLAN :
6 € (au lieu de 8,50 €) avec le code
« En Vue » du 4 octobre au 8 novembre
Réservation : 01 53 59 64 30
www.histoire-immigration.fr
R É S E R V É S AU X I N S C R I T S D E S B I B LI OT H È Q U E S D E LA V I LLE D E PA R I S
S U R P R É S E N TAT I O N D E L E U R C A R T E

Théâtre des Abbesses (18e) Parc de la Villette (19e)


T H É Â T R E

La noce, Derniers C I R Q U E

remords avant l’oubli, Cirque Plume


Nous sommes seuls « Tempus fugit ? Une ballade
sur le chemin perdu ».
maintenant 24 septembre - 28 décembre
Collectif in vitro BON PLAN :
Théâtre National de Chaillot Mise en scène de Julie Deliquet. 28 € (au lieu de 35 €)
18 - 27 septembre – 19 h 18 € (tarif - 13 ans) offre limitée à 2 billets
(16e) par personne
dimanches 21 et 28 septembre – 15 h
DANSE P OUR LA JEUNESSE Réservation : 01 40 03 75 75
avec le code : 136403
Asa Nisi Masa www.villette.com
Chorégraphie, scénographie et
conception vidéo
de José Montalvo Parc de la Villette (19e)
9 octobre - 7 novembre
BON PLAN : T H É Â T R E
15 € (au lieu de 20 €) BON PLAN :
8 € (tarif - 18 ans) avec le code 16 € toutes catégories Le Prince
« bibliothèques de Paris », dans la limite (au lieu de 26 € et 22 €)
des places disponibles 13 € tarif jeune (au lieu de 26 €)
Réservation : 01 53 65 30 00 avec le code « En Vue »
www.theatre-chaillot.fr Réservation : 01 42 74 22 27 ou aux caisses
www.theatredelaville-paris.com D’après Nicolas Machiavel
Mise en scène de Laurent Gutmann.
Théâtre de l’Atalante (18e) 23 septembre - 9 octobre

T H É Â T R E Théâtre Ouvert (18e) BON PLAN :


15 € (au lieu de 20 €)
« Ça » T H É Â T R E sur présentation du magazine En Vue,
dans la limite des places disponibles
Écriture collective Notre Faust, Réservation : 01 40 03 72 23 ou
Mise en scène d’Esther Van den série diabolique resa@theatre-paris-villette.fr
Driessche www.theatre-paris-villette.fr
Avec Inès de Broissia, Héloïse Guillot,
en 5 épisodes
Marion Le Guevel, Mathilde Levesque,
Esther Van Den Driessche De Stéphane Bouquet, Théâtre de Ménilmontant (20e)
Robert Cantarella, Nicolas Doutey,
Liliane Giraudon, Noëlle Renaude THÉÂTRE MUSICAL

Mise en scène de Robert Cantarella. D’une guerre l’autre


Avec Stéphane Bouquet, Robert Paroles de Français dans
Cantarella, Rodolphe Congé, Orphée de
Corbière, Charlotte Clamens, Michel la tourmente
Corvin, Nicolas Doutey, Julien Lacroix, Compagnie Cyclone
Sabine Macher, Nicolas Maury, Frédéric
Mise en scène Philippe Penguy.
Moulin, Noëlle Renaude, François-
Xavier Rouyer, Émilien Tessier. Avec Agnès Valentin, Philippe Penguy,
19 septembre - 12 octobre Jean-Michel Deliers, Denis Zaidman.
Lundi, mercredi, vendredi – 20 h 30 24 septembre - 24 octobre
9 octobre - 23 novembre
Jeudi, samedi – 19 h, dimanche – 17 h BON PLAN :
Épisode 1 : Le lundi de Faust BON PLAN :
BON PLAN : 1 place achetée à 12 € (au lieu de 22 €)
12 € (au lieu de 20 €) 24 - 27 septembre – 20h
11 € (au lieu de 20 €) = 1 place offerte du 9 octobre au
8 € (au lieu de 12 €, tarif - 26 ans) 15 novembre dans la limite des places
dans la limite des places disponibles
Réservation : 01 46 06 11 90 ou disponibles
latalante.resa@gmail.com Réservation : 01 42 55 55 50
ou resa@theatreouvert.com Réservation : 01 46 36 98 60
www.theatre-latalante.com www.menilmontant.info
www.theatreouvert.com
où ? Infos
Expositions
pratiques
1 er
arrondissement
MÉDIATHÈQUE MUSICALE DE PARIS F ORUM DES HALLES : 8, Porte Saint-Eustache - Tél. 01 55 80 75 30 - Métro : Les Halles
Spectacle : La tempête homemade . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 18 sept. – 19h 44
Le Festival d’Île-de-France s’expose . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . jusqu’au 14 oct. 42
200 ans de la naissance d’Adolphe Sax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 sept. - 8 nov. 31
Petit déjeuner musical . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 13 sept. et 11 oct. – 10h30 34
Concert Adolphe Sax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . jeu. 23 oct. – 19h 31

BIBLIOTHÈQUE DU CINÉMA FRANÇOIS TRUFFAUT 4, rue du Cinéma - Tél. 01 40 26 29 33 - Métro : Les Halles
Atelier bruitage : la valise du bruiteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 13 sept. – 15h 36
Pause documentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mer. 10 sept. et 8 oct. – 12h 36
Rencontre avec Carole Le Berre : le cinéma de François Truffaut . . . . . . . . . . . . . . . jeu. 23 oct. – 19h15 35

2e arrondissement
BIBLIOTHÈQUE CHARLOTTE DELBO 2, passage des Petits Pères - Tél. 01 53 29 74 30 - Métro : Bourse, Palais-Royal
Lecture : Le Témoin compromis d’Édith Thomas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . jeu. 9 oct. – 19h 22
À la rencontre de l’âme russe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . jeu.25 nov. – 19h 31
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . III

3e arrondissement
BIBLIOTHÈQUE MARGUERITE AUDOUX 10, rue Portefoin - Tél. 01 44 78 55 20 - Métro : Temple, Arts et Métiers
Projection : Les Sénégalaises et la Sénégauloise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 27 sept. – 16h 16
Rencontre : Benoît Casas et Michaël Batalla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 27 sept. – 18h 25
Atelier d’écriture avec Sereine Berlottier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 4 oct. – 10h30 25
Projection : Himself he cooks . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 25 oct. – 16h 16
Exposition : Penser à quelqu’un c’est viral . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 sept. - 31 oct. 25

4e arrondissement
BIBLIOTHÈQUE FORNEY HÔTEL DE SENS : 1, rue du Figuier - Tél. 01 42 78 14 60 - Métro : Pont-Marie, Saint-Paul
L’institut Art et métier fête ses 20 ans ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 sept. - 30 oct. 37
Exposition : Histoire(s) de cuillères . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 sept. - 3 janv. 12
Traces d’un Paris inconnu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mar. 14 oct. – 19h 10

BIBLIOTHÈQUE HISTORIQUE DE LA VILLE DE PARIS 24, rue Pavée - Tél. 01 44 59 29 40 - Métro : Saint-Paul
Visite de la BHVP - journée du Patrimoine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 & 21 sept. – 10h à 18h30 22
Regards croisés sur le Marais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 - 21 sept. 22
Traces d’un Paris inconnu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mar. 14 oct. – 19h 10

GALERIE DES BIBLIOTHÈQUES 22, rue Malher - Tél. 01 44 59 29 60 - Métro : Saint-Paul


Exposition : Paris Champ & Hors champ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 sept. - 4 janv. 8

5 e
arrondissement
BILIPO 48/50, rue du Cardinal Lemoine - Tél. 01 42 34 93 00 - Métro : Cardinal Lemoine
Exposition : Loustal /Simenon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 oct. - 28 fév. 14
Rencontre : Gilda Piersanti et Serge Quadruppani, Rome criminelle . . . . . . . . . . . sam. 18 oct. – 16h 24

BIBLIOTHÈQUE BUFFON 15 bis, rue Buffon - Tél. 01 55 43 25 25 - Métro : Gare d’Austerlitz


Les concours des bibliothèques, comment les préparer ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . jeu. 25 sept. – 19h 16
Projection : Fukushima : des particules et des hommes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . jeu. 2 oct. – 19h 16
Rencontre : Marc Abélès, Penser au-delà de l’État . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mar. 7 oct. – 19h 16
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . III

BIBLIOTHÈQUE l’HEURE JOYEUSE 6-12, rue des Prêtres Saint-Séverin - Tél. 01 56 81 15 60 - RER : St Michel-Cluny
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . IV

49
où ? Infos
Expositions
pratiques
6 e
arrondissement
BIBLIOTHÈQUE ANDRÉ MALRAUX 112, rue de Rennes - Tél. 01 45 44 53 85 - Métro : Rennes, Saint-Placide
Exposition : Histoire des sourds de 1760 à nos jours ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 sept. - 18 oct. 37
Photographies : portraits signés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 - 22 oct. 42
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . IV

7 e
arrondissement
BIBLIOTHÈQUE SAINT-SIMON MAIRIE : 116, rue de Grenelle - Tél. 01 53 58 76 40 - Métro : Solférino, Varenne
Rencontre : Jean Patou, une vie sur mesure d’Emmanuelle Pole ............... jeu. 18 sept. – 19h 17

9 e
arrondissement
BIBLIOTHÈQUE DROUOT 11, rue Drouot - Tél. 01 42 46 97 78 - Métro : Richelieu-Drouot, Le Peletier
Visite-conférence : le marché de l’art et l’hôtel des ventes Drouot ............ jeu. 23 oct. – 11h 37
BIBLIOTHÈQUE CHAPTAL 26, rue chaptal - Tél. 01 49 70 92 80 - Métro : Trinité, Place de Clichy
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . IV

10 e
arrondissement
BIBLIOTHÈQUE CHÂTEAU D’EAU MAIRIE : 72, rue du faubourg Saint-Martin - Tél. 01 53 72 11 75 - Métro : Château d’eau
La voix des livres : Les Variations Goldberg de Nancy Huston .................. ven. 10 oct. – 17h30 29

BIBLIOTHÈQUE FRANÇOIS VILLON 81, boulevard de la Villette - Tél. 01 42 41 14 30 - Métro : Colonel Fabien
Atelier Slam . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mer. 10 et 17 sept. – 15h30 44
JEUDIS DE L’ACTUALITÉ Schnock : la revue des Vieux de 27 à 87 ans . . . . . . . . . . . . . . . . jeu. 9 oct. – 19h 17
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . IV

11 arrondissement
e

BIBLIOTHÈQUE FAIDHERBE 18/20, rue Faidherbe - Tél. 01 55 25 80 20 - Métro : Faidherbe-Chaligny


Photographies : « Recherche Tziganes » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1er - 31 oct. 38
Documentaire : Stella de Vanina Vignal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . jeu. 9 oct. – 19h 17
Roms et Tsiganes en Europe : un malentendu ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 11 oct. – 15h 17

12 e
arrondissement
MÉDIATHÈQUE HÉLÈNE BERR 70, rue de Picpus - Tél. 01 43 45 87 12 - Métro : Daumesnil, Nation
Exposition photos : Philippe Monges, Mémwa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 sept. - 24 oct. 38
Le Palais de la Porte Dorée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ven. 26 sept. – 19h 18
Edvard Grieg, entre intimisme et folklore . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 4 oct. – 16h 31
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . V

BIBLIOTHÈQUE SAINT-ÉLOI 23, rue du Colonel Rozanoff - Tél. 01 53 44 70 30 - Métro : Reuilly-Diderot, Montgallet
Les patchworks des « Sixties » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 - 30 oct. 42
Défilé de mode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . samedi 11 oct. – 16h 42
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . V
BIBLIOTHÈQUE DIDEROT 42, avenue Daumesnil - Tél. 01 43 40 69 94 - Métro : Gare de Lyon
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . V

13 e
arrondissement
BIBLIOTHÈQUE MARGUERITE DURAND 79, rue Nationale - Tél. 01 53 82 76 77 - Métro : Olympiades, Tolbiac, Nationale
Rencontre avec Michelle Perrot : Des femmes rebelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mer. 24 sept. – 18h30 21

50
où ? Infos pratiques
14 e
arrondissement
BIBLIOTHÈQUE GEORGES BRASSENS 38, rue Gassendi - Tél. 01 53 90 30 30 - Métro : Denfert-Rochereau, Mouton-Duvernet
JEUDIS DE L’ACTUALITÉ Réseaux sociaux : bénéfices et risques pour nos enfants ? jeu. 9 oct. – 19h 18
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VI
BIBLIOTHÈQUE AIMÉ CÉSAIRE 5, rue Ridder - Tél. 01 45 41 24 74 - Métro : Denfert-Rochereau
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VI
BIBLIOTHÈQUE VANDAMME 80, avenue du Maine - Tél. 01 43 22 42 18 - Métro : Gaîté
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VI

15 e
arrondissement
MÉDIATHÈQUE MARGUERITE YOURCENAR 41, rue d’Alleray - Tél. 01 45 30 71 41 - Métro : Vaugirard, Convention
Rencontre avec Éric Reinhardt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 27 sept. – 11h 26
Sacrée Croissance ! Un tour du monde de la société post-croissance . . . . . . . . . . 21 oct. - 12 nov. 18
Sacré croissance ! Rencontre avec Marie-Monique Robin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . jeu. 6 nov. – 19h30 18
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VI
BIBLIOTHÈQUE ANDRÉE CHEDID 36-40 rue Émeriau - Tél. 01 45 77 63 40 - Métro : Ch. Michels, Dupleix et Bir Hakeim
JEUDIS DE L’ACTUALITÉ La lecture numérique : perspectives cognitives . . . . . . . . . . . jeu. 2 oct. – 19h 19
Conférence musicale : la révolution Rameau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 4 oct. – 16h 31
Autobiographie de la Grande Guerre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 11 oct. – 16h 23
BIBLIOTHÈQUE VAUGIRARD 154, rue Lecourbe - Tél. 01 48 28 77 42 - Métro : Vaugirard
Rencontre avec Leïla Sebbar .................................................... mar. 7 oct. – 19h 26

16 e
arrondissement
BIBLIOTHÈQUE GERMAINE TILLION 6, rue du Cdt Schlœsing - Tél. 01 47 04 70 85 - Métro : Trocadéro
Pourquoi et comment fait-on des livres d’artiste ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 13 sept. – 15h 38
Exposition : Catherine Decellas, « livres d’artiste, livres de peintre » . . . . . . . . . 4 - 27 sept. 38
Opérette-revue : Le Verfügbar aux enfers de Germaine Tillion . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 4 oct. – 14h 32
Castor et Pollux, projection de la tragédie lyrique de Rameau . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 11 oct. – 15h 32
Conférence illustrée : Rameau, à la folie ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 18 oct. – 14h30 32

17 e
arrondissement
BIBLIOTHÈQUE BATIGNOLLES MAIRIE : 18, rue des Batignolles - Tél. 01 44 69 18 30 - Métro : Rome
Écrits de peintres sur l’art ...................................................... jeu. 25 sept. – 18h 39

18 e
arrondissement
BIBLIOTHÈQUE VÁCLAV HAVEL 26, esplanade Nathalie Sarraute - Tél. 01 40 38 65 40 - Métro : Max-Dormoy, La Chapelle
JEUDIS DE L’ACTUALITÉ L’économie sociale et solidaire, la nouvelle alternative ? . jeu. 18 sept. – 19h 15
Projection : De Haute lutte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 20 sept. – 15h 19
Projection : Moonrise Kingdom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ven. 26 sept. – 18h 39
Festival La Voie des Indés : lectures improvisées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 11 oct. – 16h30 27
Atelier d’écriture avec Scarlett Pajeo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 11 et 18 oct. – 14h 27
Projection : Soul Kitchen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ven. 31 oct. – 18h 39
BIBLIOTHÈQUE MAURICE GENEVOIX 19, rue Tristan Tzara – Tél. 01 46 07 35 05 - Métro : Max-Dormoy, Porte de la Chapelle
Balade urbaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 27 sept. – 15h 23
Isabeau chante Prévert . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 11 oct. – 16h30 44
Collages de Jacques Prévert . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mar. 7 et sam.11 oct. 39
Tournoi de jeu vidéo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 25 oct. – 14h30 - 17h 19
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VII
BIBLIOTHÈQUE ROBERT SABATIER 29, rue Hermel - Tél. 01 53 41 35 60 - Métro : Jules Joffrin
Concert : Robert Johnson ....................................................... sam. 13 sept. – 17h 32

51
où ? Infos pratiques
Rentrée littéraire : rencontre avec Lydie Salvayre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 20 sept. – 16h 27
Concert folk : Johan Asherton and the High Lonesomes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 4 oct. – 17h 30

JACQUELINE DE ROMILLY (PORTE MONTMARTRE) 16, avenue de la Porte Montmartre - Tél. 01 42 55 60 20


Robert Johnson : réalité et mythe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 13 sept. – 17h 32
Dynamisez vos photos ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 20 sept. – 10h30 42
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VII

19 e
arrondissement
BIBLIOTHÈQUE CRIMÉE 42/44, rue Petit - Tél. 01 42 45 56 40 - Métro : Laumière
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VII

BIBLIOTHÈQUE PLACE DES FÊTES 18, rue Janssen - Tél. 01 42 49 55 90 - Métro : Place des Fêtes, Pré Saint-Gervais
Lecture : À la bonne adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ven. 26 sept. – 18h 28
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VII

BIBLIOTHÈQUE BENJAMIN RABIER 141, avenue de Flandre – Tél. 01 42 09 31 24 - Métro : Crimée


Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VII

BIBLIOTHÈQUE HERGÉ 2-4, rue du Département - Tél. 01 40 38 18 08 - Métro : Stalingrad


Concert : Did & the Crooks ...................................................... ven. 5 sept. – 18h30 33

BIBLIOTHÈQUE CLAUDE LEVI-STRAUSS 41, avenue de Flandre - Tél. 01 40 35 96 46 - Métro : Stalingrad


Histoire d’E . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 13 sept. – 15h 44
Livre photo : 75019 un portrait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 27 sept. – 16h 39
Atelier d’écriture : écrire avec Romain Gary . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 11 oct. – 14h30 28
Rachel et ses amants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 18 oct. – 15h 44
Lecture : Romain Gary . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 25 oct. – 16h 28
Peintures : Alberto Rutte Garcia – du Pérou à Paris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 - 30 sept. 42
Installation : Patricia Corre, « voyage en capsule » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 - 30 sept. 42
Accueille-moi paysage : peintures de William Fautré . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1er - 31 oct. 42

20 e
arrondissement
MÉDIATHÈQUE MARGUERITE DURAS 115, rue de Bagnolet - Tél. 01 55 25 49 10 - Métro : Pte de Bagnolet, Alexandre Dumas
Nuances : une (belle) image de soi : exposition photo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 - 24 sept. 42
Tea-time : conversations en anglais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 20 sept. – 15h30 20
Projection : Airpost 3 et 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ven. 26 sept. – 19h 41
Concert : D’étoffe et de silence, chants judéo-espagnols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 27 sept. – 15h30 33
Scène primitive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mar. 30 sept. – 19h30 29
La Seconde nature du politique : débats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 4 oct. – 10h 20
Rencontre : Paul Cox et Éric Watier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 4 oct. – 15h30 40
Balade au cœur de Charonne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 11 oct. – 10h15 23
Show and Tell : rencontre avec des éditeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 11 oct. – 15h30 40
Salon du Fanzine et de l’auto-édition graphique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 18 & dim. 19 oct. 40
Émissions de radio : le gratin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 18 & dim. 19 oct. 40
Nino Nioui : de Nino à Ferrer, concert . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . jeu. 23 oct. – 19h30 33
Il y a quelque chose de pourri, variation hamlétique : théâtre . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 25 oct. – 15h30 43
Projection : Eat Sleep Die . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mar. 28 oct. – 18h30 20
Inventaire 2014 : fanzines et graphzines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 - 31 oct. 41
Exposition : De la vigne aux barricades – Charonne et l’Est parisien . . . . . . . . . . . 5 sept. - 28 déc. 23

BIBLIOTHÈQUE OSCAR WILDE 12, rue du Télégraphe - Tél. 01 43 66 84 29 - Métro : Télégraphe


D’une guerre l’autre, paroles de Français dans la tourmente . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 11 oct. – 15h 45
Rien de moi - Équipe du théâtre de la Colline . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 25 oct. – 15h 45

BIBLIOTHÈQUE COURONNES 66, rue des Couronnes - Tél. 01 40 33 26 01 - Métro : Couronnes


Rencontre : Sani Djibo, auteur de bande dessinée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sam. 18 oct. – 16h 29
Voir toute la programmation jeunesse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VII

52
Quand ? Infos pratiques
A G E N D A D E S P R I N C I P A L E S M A N I F E S TAT I O N S ( H O R S E X P O S E T A N I M AT I O N S J E U N E S S E )

ven. 5 sept. 18 h 30 Hergé (19e) Concert : Did & the Crooks . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33


mer. 10 sept. 12 h F. Truffaut (1er) La pause documentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
sam. 13 sept. 10 h 30 M. musicale (1er) Petit déjeuner musical . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
sam. 13 sept. 15 h G. Tillion (16e) Pourquoi et comment fait-on des livres d’artiste ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
sam. 13 sept. 15 h F. Truffaut (1er) Atelier bruitage : la valise du bruiteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
sam. 13 sept. 15 h C. Lévi-Strauss (19e) Histoire d’E . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
mer.10 & 17 sept. 15h30 Villon (1er) Atelier slam . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .44
sam. 13 sept. 17 h J. de Romilly (18e) Robert Johnson : réalité et mythe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
jeu. 18 sept. 19 h Saint-Simon (7e) Jean Patou, une vie sur mesure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
jeu. 18 sept. 19 h M. musicale (1er) La tempête homemade . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
jeu. 18 sept. 19 h Václav Havel (18e) JEUDIS DE L’ACTUALITÉ L’économie sociale et solidaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
20 et 21 sept. 10h/18h30 Historique (4e) Visite de la BHVP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
sam. 20 sept. 10 h 30 J. de Romilly (18e) Dynamisez vos photos ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
sam. 20 sept. 15 h Václav Havel (18e) Documentaire : De haute lutte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
sam. 20 sept. 15 h 30 M. Duras (20e) Tea-time : conversations en anglais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
sam. 20 sept. 16 h Robert Sabatier (18e) Rentrée littéraire avec Lydie Salvayre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
mer. 24 sept. 18 h 30 M. Durand (13e) Rencontre : Michelle Perrot, Des femmes rebelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
jeu. 25 sept. 18 h Batignolles (17e) Écrits de peintres sur l’art . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
jeu. 25 sept. 19 h Buffon (5e) Les concours des bibliothèques, comment les préparer ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
ven. 26 sept. 18 h Václav Havel (18e) Projection : Moonrise Kingdom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
ven. 26 sept. 18 h Place des Fêtes (19e) Lecture : À la bonne adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
ven. 26 sept. 19 h Hélène Berr (12e) Le Palais de la Porte dorée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
ven. 26 sept. 19 h M. Duras (20e) Projection : Airpost 3 et 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
sam. 27 sept. 11 h M. Yourcenar (15e) Rencontre : Éric Reinhardt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
sam. 27 sept. 15 h M. Genevoix (18e) Balade urbaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
sam. 27 sept. 15 h 30 M. Duras (20e) Concert : D’étoffe et de silence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
sam. 27 sept. 16 h M. Audoux (3e) Projection : Les Sénégalaises et la Sénégauloise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
sam. 27 sept. 16 h C. Lévi-Strauss (19e) Livre-photo : 75019 un portrait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
sam. 27 sept. 18 h M. Audoux (3e) Rencontre : Benoît Casas et Michaël Batalla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
mar. 30 sept. 19 h 30 M. Duras (20e) Scène primitive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
jeu. 2 oct. 19 h Buffon (5e) Documentaire : Fukushima : des particules et des hommes . . . . . . . . . . . . . . . . 16
jeu. 2 oct. 19 h A. Chedid (15e) JEUDIS DE L’ACTUALITÉ La lecture numérique : perspectives cognitives . . . 19
sam. 4 oct. 10 h M. Duras (20e) La seconde nature du politique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
sam. 4 oct. 10 h 30 M. Audoux (3e) Atelier d’écriture avec Sereine Berlottier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
sam. 4 oct. 11 h 30 M. Duras (20e) Rencontre : Paul Cox et Éric Watier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
sam. 4 oct. 14 h G. Tillion (16e) Opérette-revue : Le Verfügbar aux enfers de Germaine Tillion . . . . . . . . . . . 32
sam. 4 oct. 16 h Hélène Berr (12e) Edvard Grieg, entre intimisme et folklore . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
sam. 4 oct. 16 h A. Chedid (15e) La révolution Rameau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
sam. 4 oct. 17h Robert Sabatier (18e) Concert folk : Johan Asherton and the High Lonesomes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
mar. 7 oct. 19 h Vaugirard (15e) Rencontre : Leïla Sebbar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
mer. 8 oct. 12 h F. Truffaut (1er) La pause documentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
jeu. 9 oct. 19 h C. Delbo (2e) Lecture : Le Témoin compromis d’Édith Thomas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
jeu. 9 oct. 19 h F. Villon (10e) JEUDIS DE L’ACTUALITÉ Schnock : la revue des Vieux de 27 à 87 ans . . . . . . . . . 17
jeu. 9 oct. 19 h Faidherbe (11e) Documentaire : Stella . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
jeu. 9 oct. 19 h G. Brassens (14e) JEUDIS DE L’ACTUALITÉ Réseaux sociaux : bénéfices et risques... . . . . . . . . . . . . 18
ven. 10 oct. 17 h 30 Château d’eau (10e) La voix des livres : Les Variations Goldberg de Nancy Huston . . . . . . . . . . . . . 29
sam. 11 oct. 10 h 15 M. Duras (20e) Balade au cœur de Charonne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
sam. 11 oct. 10 h 30 M. musicale (1er) Petit-déjeuner musical . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
sam. 11 oct. 14 h Václav Havel (18e) Atelier d’écriture avec Scarlett Pajeo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
sam. 11 oct. 14 h 30 C. Lévi-Strauss (19e) Atelier d’écriture : écrire avec Romain Gary . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
sam. 11 oct. 15 h Faidherbe (11e) Roms et Tsiganes en Europe : un malentendu ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
sam. 11 oct. 15 h Oscar Wilde (20e) D’une guerre l’autre, paroles de Français dans la tourmente . . . . . . . . . . . . 45
sam. 11 oct. 15 h 30 M. Duras (20e) Show and tell . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
sam. 11 oct. 16 h Saint-Éloi (12e) Défilé de mode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
sam. 11 oct. 16 h A. Chedid (15e) Autobiographie de la Grande Guerre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
sam. 11 oct. 16 h 30 Václav Havel (18e) Festival La voie des Indés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
sam. 11 oct. 16 h 30 M. Genevoix (18e) Isabeau chante Prévert . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
mar. 14 oct. 19h10 BHVP (4e) Traces d'un Paris inconnu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10

53
Quand ? Infos pratiques
A G E N D A D E S P R I N C I P A L E S M A N I F E S TAT I O N S ( H O R S E X P O S E T A N I M AT I O N S J E U N E S S E )

sam. 18 oct. 14 h Václav Havel (18e) Atelier d’écriture avec Scarlett Pajeo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
sam. 18 oct. 14 h 30 G. Tillion (16e) Rameau, à la folie ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
sam. 18 oct. 16 h BILIPO (5e) Rencontre : Gilda Piersanti et Serge Quadruppani, Rome criminelle . . . . 24
sam. 18 oct. 16 h M. Duras (20e) Rencontre : Sani Djibo, auteur de BD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
18 et 19 oct. M. Duras (20e) Salon du Fanzine et de l’auto-édition graphique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
dim. 19 oct. 19 h M. Duras (20e) Émissions de radio : le gratin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
jeu. 23 oct. 11 h Drouot (9e) Visite-conférence : le marché de l’art et l’hôtel des ventes Drouot . . . . . . . 37
jeu. 23 oct. 19h MMP (1er) Concert Adolphe Sax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31
jeu. 23 oct. 19h15 Forum images (1er) Rencontre avec C. le Berre : Le cinéma de François Truffaut . . . . . . . . . . . . . . .35
jeu. 23 oct. 19 h 30 M. Duras (20e) Nino Nioui : de Nino à Ferrer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
sam. 25 oct. 14h30/17h30 M. Genevoix (18e) Tournoi de jeu vidéo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
sam. 25 oct. 15 h M. Duras (20e) Rien de moi : rencontre avec l’équipe du théâtre de La Colline . . . . . . . . . . . 45
sam. 25 oct. 15 h 30 M. Duras (20e) Il y a quelque chose de pourri, variation hamlétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
sam. 25 oct. 16 h M. Audoux (3e) Projection : Himself he cooks . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
mar. 28 oct. 18 h 30 M. Duras (20e) Projection : Eat Sleep Die . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
ven. 31 oct. 18 h Václav Havel (18e) Projection : Soul Kitchen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
jeu. 6 nov. 19h30 M. Yourcenar (15e) Sacrée croissance ! Rencontre avec Marie-Monique Robin . . . . . . . . . . . . . . . . . .18

• Bibliothèques fermées : Les bibliothèques Faidherbe (11e) et Glacière (13e).

Crédits Couverture et p.3 Photo ©Philippe Ramette p.4 Photo ©Tarah Montbélialtz p.5 Ques- • •
tionnaire d’Annabelle : photo Martin Parr ©Magnum Rubrique Exposition p.8 Dolorès Marat, La femme •
au sac à main, Charles-de-Gaulle-Étoile, tirage Fresson en quadrichromie, 1987 ©Dolorès Marat/Maison
est édité par Paris bibliothèques •
Européenne de la Photographie p.9 Gabriele Basilico, Gabriele Basilico, Paris, tirage au gélatino-bro-
mure d’argent viré au sélénium, 2002 ©Gabriele Basilico/Maison Européenne de la Photographie p.10 •
3, impasse de la planchette – 75003 Paris Jean-Michel Berts, Le Bon Marché, tirage au gélatino-bromure d’argent, 2003 ©Jean-Michel Berts/Bi-
Tél. 01 44 78 80 50 •
bliothèque Historique de la Ville de Paris p.14 Simenon par Loustal, 2011 ©Loustal, couverture Les

www.paris-bibliotheques.org
Frères Rico, Simenon-Loustal © éd. Omnibus Rubrique Société p.15 De Haute Lutte ©Jean-Marc La •
Rocca ; couverture magazine ©Alternatives Économiques p.17 Couverture Jean Patou, Une vie sur me- •
envue@paris-bibliotheques.org sure ©Emmanuelle Polle ; couverture revue Schnock ©Schnock ; photo camp de Roms © Daniela Ro-

man p.18 Photo Sacrée croissance ©Sergio Goya ; visuel réseaux sociaux ©Fotolia p.19 Photo li- •
Numéro 68 –sept./oct. 2014
seuse ©Fotolia ; De Haute Lutte ©J-M La Rocca ; visuel jeu vidéo ©Fotolia p.20 Couverture La •
Seconde nature du politique © L’Harmattan ; affiche film ©Anagram Produktion Rubrique Histoire p.21 •

Illustration Olympe de Gouges ©DR p.22 Couverture livre Le Témoin compromis ©éd. Viviane Hamy ;
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Jean-Marie Borzeix •
photo BHVP ©Estelle Poulalion p.23 Couverture revue ©APA (Association pour l’autobiographie); cou-
verture 33-tours Butte Montmartre ©MMP; photo Charonne ©Coll. Ermitage Rubrique Littérature p.24 •
DIRECTRICE DE LA RÉDACTION : Carole Médrinal •
Photo zoom ©Fotolia p.25 Couverture L’ordre du jour, Benoît Casas ©éd. du Seuil ; couverture Attente,
RÉDACTION : Service Communication de Paris partition, Sereine Berlottier ©éd. Argol ; photo Garance Clavel ©DR p.26 Photo Barbara Carlotti •
©Stéphane Bernard; affiche film Bonjour Tristesse ©Wheel Productions ; couverture Le Pays de ma mère,
bibliothèques : Annabelle Allain, Leïla Sebbar ©éd. Bleu autour ; photo Éric Reinhardt ©Catherine Helie/Gallimard p.27 Photo Scar- •
Gérald Ciolkowski, Julia Besnard avec lett Pajeo ©Scarlett Pajeo ; affiche festival ©La Voie des Indés ; couverture Pas pleurer, Lydie Salvayre ©éd.
la collaboration du service Action culturelle •
du Seuil ; photo Lydie Salvayre ©Ulf Andersen p.28 Photo Bert Kok ©Bert Kok ; photo Romain Gary
©DR ; couverture La vie devant soi, Émile Ajar ©France Loisirs ; couverture Les racines du ciel, Romain Gary
(Linda Fardon, Pamela Jammes) •
©Folio p.29 Photo Jean-Paul Curnier ©DR ; photo Yves Robert ©DR ; photo Fantazio ©Fantazio ; cou-
et des bibliothécaires de la Ville de Paris verture Un Guerrier Dendi ©L’Harmattan BD Rubrique Musique p.30 Photo Zoom ©Johan Asher- •
Ont collaboré à ce numéro : Martin Parr
• •
ton p.31 Portrait Edvard Grieg ©DR p.32 Couverture Le Verfügbar aux Enfers ©éd. de la Martinière ;

portrait Rameau ©DR ; photo Hervé Krief ©RV Krief p.33 Photo Did & the Crooks ©Laudine Leman-
Maquette : ZAOS (René Gonzalez)
cel ; photo Nino Ferrer ©Noa/Roger-Viollet Rubrique Artistes & images p.35 Affiche Les 400 coups, •
Imprimeur : Fabrègue

François Truffaut ©Les Films du Carosse p.36 ©Cafés filous ; affiche Carminandes ©Fondation Blen-
der, affiche Jaurès ©La Huit Production ; Archipels nitrate ©Komplot Films, etc p.37 Affiche Art et Mé- •
Régie publicitaire : IMRégie, Valérie Devay tier ©Institut Art et Métier ; visuel Cultur’signes ©Cultur’Signes ; photo Hôtel des ventes Drouot ©Drouot
01 40 24 21 24 •
Formation p.38 Photo Tziganes ©Daniela Roman ; photo Mémwa ©Philippe Monges ; photo atelier
Diffusion : 35 000 exemplaires •
livres d’artiste ©Jean-Louis Fradelizi p.39 Couverture Regards d’artistes ©éd. Palette ; visuel Collages
ISSN : 1957-6811 •
Jacques Prévert ©Fatras/Succession Jacques Prévert p.40 Visuels édition ©Paul Cox/Éric Watier ; vi-
suel Show and tell ©Caterina Sansone ; photo salon du fanzine ©Caterina Sansone ; Airpost 3&4 ©Ici

même Rubrique Arts du spectacle p.43 Photo zoom ©Eva Michaux p.44 Photo Isabeau ©Isabeau ; •
affiche Rachel et ses amants ©DR ; affiche Histoire d’E ©DR ; photo Philippe Penguy ©Stefania Iemmi ; af-
fiche D’une guerre l’autre ©DR
Jeunesse Couverture et p.II Hervé Krief ©RV Krief p.III Photo Nico ©Nicolas Stuzmann ; photo •
LICENCES D’ENTREPRENEUR DE SPECTACLES : ©Junko Nakamura/Odile Chambaut ; photo Jeu Krosmaster ©Ankama ; photo Character Bento ©mr-
2-1057029 et 3-1057030 •
briandesign p.IV Illustration Heure du conte ©Maria Maris ; illustration Pop-up ©Annette Tamarkin
• p.V Illustration manga ©Itomeg/Fotolia ; Sac’Otek ©Paule Kingleur ; logo Théâtre Dunois ©Théâtre
Dunois ; illustration La Retraite de Nénette ©Claire Lebourg ; photo Heure du conte ©Bibliothèque Saint-
Parisbibliothèques, association à but non lucratif
sous contrat avec la Mairie de Paris, produit les

Éloi p.VI Paper toys ©Patrick Pasques ; illustration manga ©M. Héloïse ; photo musée Bourdelle
©Paris Musées-Musée Bourdelle-B.Fougeirolle/Terra Luna ; photo exposition Anthony Browne ©Paris bi-
expositions et les animations des bibliothèques de •
bliothèques p.VII Photo Petipa ©F. Quatromme ; illustration Ogres et ogresses ©Musée de Cologne ;
la Ville de Paris, édite et diffuse leurs publications. •
photo ©Gwenola Sanquer p.VIII Illustration ©Yvan Pommeaux

•Vos réactions, vos remarques, vos suggestions, dans notre boîte aux lettres : envue@paris-bibliotheques.org

56
Découvrez Plume, le magazine du patrimoine écrit.
Découvrez les trésors manuscrits et les livres rares des musées,
bibliothèques et collections privées du monde entier ; poussez la
porte des maisons d’écrivains, des ateliers d’artistes, des libraires ;
suivez l’actualité de l’écrit, des livres, des expositions et des ventes
publiques…

Recevez un
numéro de
Plume sur simple
demande.

Plume - 387, boulevard Éric Tabarly


06270 Villeneuve-Loubet (France) ou info@plume-mag.com www.plume-mag.com
EPTEMBRE - 28 DÉCEMBRE
24 S

CFÊTIERSEQS 3U0 AENS PLUME e.com


fnac.com - villett

Des numéros beaux


comme des mirages et
des exploits pur cirque !
Le Monde

Un ultime
moment
de poésie.
Ouest France