Vous êtes sur la page 1sur 67

Axe VI - 2 ème année

Axe VI - 2 è m e année Méthodes numériques avancées pour les écoulements diphasiques en

Méthodes numériques avancées pour les écoulements

diphasiques en milieux poreux : application à la modélisation thermo-hydro-mécanique du stockage géologique de CO2.

> Vincent Baron

> Diplôme avant thèse : Master 2 Equations aux dérivées partielles et calcul

scientifique.

> Ecole doctorale, laboratoire : EDSTIM, laboratoire de Mathématiques Jean

Leray (Université de Nantes).

> Directeur(s) de thèse et encadrants : Yves Coudière, Pierre Sochala.

> Financeur(s) de la bourse doctorale : Région des Pays de la Loire, BRGM.

> Objectif de la thèse :

Etude et implémentation d'un schéma numérique d'ordre élevé (passage à la dimension 3), application à l'étude du bassin parisien.

d'ordre élevé (passage à la dimension 3), application à l'étude du bassin parisien. Nom du service

Nom du service émetteur

Etat d’avancement des travaux

>Une première modélisation

Ecoulement monophasique régi par l'équation de Richards :

monophasique régi par l'équation de Richards : • • est la pression capillaire inconnue. • Types

monophasique régi par l'équation de Richards : • • est la pression capillaire inconnue. • Types

est la pression capillaire inconnue.

Types de schémas possibles : éléments finis (mimétiques), volumes finis.

possibles : éléments finis (mimétiques), volumes finis. Méthode choisie : DDFV (Discrete Duality Finite Volume).

Méthode choisie : DDFV (Discrete Duality Finite Volume).

Nom du service émetteur

finis (mimétiques), volumes finis. Méthode choisie : DDFV (Discrete Duality Finite Volume). Nom du service émetteur

28/01/2014

> 2

> 2

Etat d’avancement des travaux (suite)

>Comparaison numérique avec le schéma DG

Infiltration d'une colonne d'eau dans un milieu homogène

d'une colonne d'eau dans un milieu homogène • • Quarter five spot problem, milieu hétérogène
d'une colonne d'eau dans un milieu homogène • • Quarter five spot problem, milieu hétérogène

Quarter five spot problem, milieu hétérogène anisotrope

dans un milieu homogène • • Quarter five spot problem, milieu hétérogène anisotrope Nom du service

Nom du service émetteur

dans un milieu homogène • • Quarter five spot problem, milieu hétérogène anisotrope Nom du service
dans un milieu homogène • • Quarter five spot problem, milieu hétérogène anisotrope Nom du service
dans un milieu homogène • • Quarter five spot problem, milieu hétérogène anisotrope Nom du service

28/01/2014

> 2

> 3

Axe VI - 2 ème année

Axe VI - 2 è m e année Propagation des fissures dans milieu rocheux dans le

Propagation des fissures dans milieu rocheux dans le contexte du stockage de CO 2 - Gisèle Suhett Helmer

> Master Recherche MSROE

> Paris-Est, Navier

> Jean Sulem, Siavash Ghabezloo et Jérémy Rohmer

> Chair CTSC

> Objectif de la thèse :

Etudier l’influence de la dégradation chimique due au CO 2 dans le paramètre ténacité Analyser la performance du stockage liés aux risques de fuites

Nom du service émetteur

dans le paramètre ténacité Analyser la performance du stockage liés aux risques de fuites Nom du

Mardi 26 mars 2013

Etat d’avancement des travaux

Etat d’avancement des travaux > Etude expérimental : • Essais de ténacité : – BDT –

> Etude expérimental :

Essais de ténacité :

BDT

CCNBD

CCBD

SCB

PTST

K IC e = 0,40 – 0,70 MPa.m 0,5

Dégradation chimique :

Autoclave

Essais de caractérisation :

Porosimétrie

MEB

Corrélation d’Image :

Nom du service émetteur

: – Porosimétrie – MEB • Corrélation d’Image : Nom du service émetteur K I C

K IC c = 0,50 MPa.m 0,5

: – Porosimétrie – MEB • Corrélation d’Image : Nom du service émetteur K I C

Etat d’avancement des travaux (suite)

Etat d’avancement des travaux (suite) > Modélisation numérique • Modélisation des essais de ténacité –

> Modélisation numérique

Modélisation des essais de ténacité

CCBD

SCB

PTST

etc

essais de ténacité – CCBD – SCB – PTST – etc K I C n =

K IC n = 0,50 MPa.m 0,5

SCB – PTST – etc K I C n = 0,50 MPa.m 0 , 5 •

Modélisation d’un réservoir

Inclusion de l’influence du CO 2 dans le code existant

Nom du service émetteur

Modélisation d’un réservoir – Inclusion de l’influence du CO 2 dans le code existant Nom du

Axe : IV - 1 ère année

Axe : IV - 1 è r e année > Capteurs optiques miniaturisés appliqués à la

> Capteurs optiques miniaturisés appliqués à la surveillance du stockage géologique de CO 2 Radwan Chahal > Diplôme avant thèse : Master 2 Chimie du Solide et des Matériaux, Université de Rennes 1

> Ecole doctorale, laboratoire : SDLM, ISCR - Equipe Verres &

Céramiques – Université de Rennes 1

> Directeurs de thèse et encadrants : Bruno BUREAU / Virginie

NAZABAL (ISCR), Karine MICHEL (BRGM)

> Financeur(s) de la bourse doctorale : ADEME/BRGM

> Objectif de la thèse :

Développer un capteur optique IR miniaturisé dédié au CO 2 visant la détection tout optique

mardi 28 janvier 2014

Développer un capteur optique IR miniaturisé dédié au CO 2 visant la détection tout optique mardi
Développer un capteur optique IR miniaturisé dédié au CO 2 visant la détection tout optique mardi

Axe VI - 3 ème année

Axe VI - 3 è m e année Contribution des mécanismes hydrologiques et hydrogéologiques aux mouvements

Contribution des mécanismes hydrologiques et hydrogéologiques aux mouvements de terrain de grande ampleur. Application au milieu tropical de La Réunion.

Pierre BELLE :

E. D. « Sciences, Technologies et Santé », Université de La Réunion.

Technologies et Santé », Université de La Réunion. Detection, monitoring and modeling of very large landslide

Detection, monitoring and modeling of very large landslide in La Reunion Island

and modeling of very large landslide in La Reunion Island Journée des doctorants Encadrement : J.-L
and modeling of very large landslide in La Reunion Island Journée des doctorants Encadrement : J.-L

Journée des doctorants

Encadrement : J.-L Join, B. Aunay Bourse doctorale : Région Réunion

in La Reunion Island Journée des doctorants Encadrement : J.-L Join, B. Aunay Bourse doctorale :
in La Reunion Island Journée des doctorants Encadrement : J.-L Join, B. Aunay Bourse doctorale :
in La Reunion Island Journée des doctorants Encadrement : J.-L Join, B. Aunay Bourse doctorale :
in La Reunion Island Journée des doctorants Encadrement : J.-L Join, B. Aunay Bourse doctorale :
in La Reunion Island Journée des doctorants Encadrement : J.-L Join, B. Aunay Bourse doctorale :

mardi 28 janvier 2014

APPROCHE HYDROGÉOLOGIQUE

Cadre général

Objectifs
Objectifs
Objectifs
Méthode
Méthode

• Relations entre circulations d’eaux souterraines et glissements de terrain?

• Fonctionnement hydrogéologique des glissements de très grande ampleur

• Quantification des liens entre hydrogéologie et déplacements

• Hydrogéologie des cirques de La Réunion

• Approche pluridisciplinaire géologie / hydrogéologie / risques

• Modélisation :

de la dynamique de glissement

modèle hydrogéologique déterministe

Journée des doctorants

Contexte > Géographie et climat • Reliefs jeunes soumis à une érosion intense • Régime

Contexte

> Géographie et climat

Reliefs jeunes soumis à une érosion intense

Régime tropical humide avec des précipitations intenses :

Record mondiaux de 12h (1170 mm) à 15 jours (6083 mm)

> Secteur d’étude : cirque de Salazie

Glissements actifs de très grande ampleur (> 400 Mm 3 )

Journée des doctorants

Glissement de Grand Ilet, Cirque de Salazie

> 3

mardi 28 janvier 2014
mardi 28 janvier 2014
400 Mm 3 ) Journée des doctorants Glissement de Grand Ilet, Cirque de Salazie > 3

Rôle de la structure géologique

> Construction du modèle géologique

Carte d’affleurement (travaux historiques et investigations de terrain)

Forages et prospections sismiques historiques

moy = 83 m

Journée des doctorants

Points de calage

m o y = 83 m Journée des doctorants Points de calage Isobathes toit du substratum

Isobathes toit du substratum (équidistance 25 m)

Points de calage Isobathes toit du substratum (équidistance 25 m) Epaisseur du glissement Comparaison déplacements

Epaisseur du glissement

Points de calage Isobathes toit du substratum (équidistance 25 m) Epaisseur du glissement Comparaison déplacements

Comparaison déplacements

mardi 28 janvier 2014

• • Forage
Forage

> 4

α base_gliss =

6,5 °

Ep

V = 250 Mm 3

Hydrogéologie du glissement

> Schéma conceptuel et conditions aux limites

?

Journée des doctorants

66% Q sortants

6% Q sortants

28% Q sortants

A partir des études hydrochimiques et hydrodynamiques

Validé par le bilan hydrologique

Principaux résultats :

Contrôle de la structure géologique sur les écoulements souterrains

Zone d’alimentation : 50% BV endoréiques

Faibles apports latéraux Pas d’échanges significatifs avec le substratum
Faibles apports latéraux
Pas d’échanges significatifs avec le
substratum

Isobathes toit du substratum (équidistance 25 m)

> 5

mardi 28 janvier 2014
mardi 28 janvier 2014

Hydrodynamique de l’aquifère du glissement

> Processus de recharge : analyse systémique

Env. 100% recharge lors des évènements pluvieux intenses

Double porosité de l’aquifère

Journée des doctorants

Corrélogrammes croisés pluie (entrée) / piézométrie (sortie)
Corrélogrammes croisés
pluie (entrée) / piézométrie
(sortie)

Source Clain

06/04/2012

Q = 225 l/s

mardi 28 janvier 2014

pluie (entrée) / piézométrie (sortie) Source Clain 06/04/2012 Q = 225 l/s mardi 28 janvier 2014

> 6

pluie (entrée) / piézométrie (sortie) Source Clain 06/04/2012 Q = 225 l/s mardi 28 janvier 2014

Contrôle des vitesses de déplacement

> Apport de modélisation inverse (Tempo)

Contrôle des vitesses de déplacement > Apport de modélisation inverse (Tempo) Journée des doctorants

Journée des doctorants

Contrôle des vitesses de déplacement > Apport de modélisation inverse (Tempo) Journée des doctorants

mardi 28 janvier 2014

Belle et al., 2013 Landslides

> 7

Conclusions

Structure géologique

Modèle conceptuel hydrogéologique

Dynamique de glissement

Perspectives

Tester le schéma conceptuel hydrogéologique :

modélisation déterministe

Extension des résultats à l’étude hydrogéologique des cirques

Journée des doctorants

Merci de votre attention

Journée des doctorants

Axe : VI (n°32) - 3 ème année

Axe : VI (n°32) - 3 è m e année Imagerie géophysique des versants instables et

Imagerie géophysique des versants instables et modélisation hydromécanique : Application au glissement de Super-Sauze

Julien GANCE CNRS – EOST Université de Strasbourg Thèse encadrée par :

Jean-Philippe Malet (CNRS-EOST), Pascal Sailhac (EOST) et Gilles Grandjean (BRGM)

DRP-RIG

Bourse ANR Carnot

par : Jean-Philippe Malet (CNRS-EOST), Pascal Sailhac (EOST) et Gilles Grandjean (BRGM) DRP-RIG Bourse ANR Carnot
par : Jean-Philippe Malet (CNRS-EOST), Pascal Sailhac (EOST) et Gilles Grandjean (BRGM) DRP-RIG Bourse ANR Carnot

mardi 28 janvier 2014

> Objectifs

Développement méthodologiques d’acquisition et de traitement de données géophysiques (ERT et sismique très haute résolution) sur glissement de terrain argileux rapides.

Développement d’une méthodologie d’intégration des données géophysiques et des essais géotechniques pour la construction d’un modèle hydromécanique du glissement.

Détermination de l’aléa : établir les seuils de pluie (durée, intensité) qui pourraient déclencher des coulées boueuses.

DRP-RIG

de l’aléa : établir les seuils de pluie (durée, intensité) qui pourraient déclencher des coulées boueuses.

Inversion des vitesses d’onde-P

Poids de Fresnel normalisés, calculés sur un milieu homogène (500 m/s) pour differences fréquences

100 Hz 200 Hz 300 Hz Article publié : Itération 1 Itération 2 Itération 3
100 Hz
200 Hz
300 Hz
Article publié :
Itération 1
Itération 2
Itération 3

Julien Gance, Gilles Grandjean, Kévin Samyn, and Jean-Philippe Malet. Quasi-newton inversion of seismic first arrivals using source finite bandwidth assumption :

Application to subsurface characterization of landslides. Journal of Applied Geophysics, 87 :94106, December 2012.

Tomographie de vitesse d’onde-P

DRP-RIG Tomographie d’atténuation

DRP-RIG

DRP-RIG Tomographie d’atténuation
DRP-RIG Tomographie d’atténuation

Tomographie d’atténuation

Acquisition de tomographies ERT en time-lapse Sonde d’humidité Antenne GPS Article soumis : Julien Gance,
Acquisition de tomographies ERT en time-lapse
Sonde d’humidité
Antenne GPS
Article soumis :
Julien Gance, Jean-Philippe Malet, Thomas Dewez and Julien Travelletti. Continuous
Sonde de température
Appareils photo
tracking of objects for characterizing landslide displacements from terrestrial images.
Engineering Geology.

DRP-RIG

tracking of objects for characterizing landslide displacements from terrestrial images. Engineering Geology. DRP-RIG

Traitement des données ERT

DRP-RIG

Traitement des données ERT DRP-RIG

Modélisation hydromécanique

Glissement de Ballandaz (Gance et al. 2010)

Clustering Niveau de gris: zone de contrainte supérieure à contrainte de rupture DRP-RIG
Clustering
Niveau de gris: zone de contrainte supérieure à contrainte de rupture
DRP-RIG

Conclusion

Travaux sur la sismique élu meilleur papier au congrès Near Surface Geoscience 2012

Traitement des données électriques en cours

Reste la partie modélisation pour la fin de l’année

DRP-RIG

Merci de votre attention

électriques en cours • Reste la partie modélisation pour la fin de l’année DRP-RIG Merci de

Axe VI - 2 ème année

Axe VI - 2 è m e année > Mécanismes multi-temporels et multi-échelles de l’évolution des

> Mécanismes multi-temporels et multi-échelles de l’évolution des falaises PACA, et plus particulièrement de la Côte Bleue (13)

>Jérémy GIULIANO

> M2-R DSGA (Université de Nice Sophia-Antipolis)

> EDSFA (UNSA), laboratoires GéoAzur et CEREGE,

BRGM DR-PACA

> N. MARCOT et T. DEWEZ (BRGM).

T. LEBOURG (GéoAzur), V. GODARD (CEREGE).

> Bourse doctorale : Région PACA, projet VALSE

> Objectif de la thèse : compréhension mécanismes d’érosion des falaises par des méthodes multi- approches.

d’érosion des falaises par des méthodes multi- approches. Direction Régionale Provence Alpes Côtes d ’Azur

Direction Régionale Provence Alpes Côtes d ’Azur

mardi 28 janvier 2014

Premiers résultats

> I- Analyse régionale

Premiers résultats > I- Analyse régionale • 1. Morphologie du trait de côte rocheux : contrôle

1. Morphologie du trait de côte rocheux : contrôle structural article soumis le 29/10/2012 (Journal of Coastal Research)

- contrôle majeur des failles héritées sur l’orientation E-W du trait de côte ;

- faible contrôle des failles (secteur des Maures) lié contexte métamorphisme

Giuliano et al., 2013 en cours de publication Azimuth (°) Direction Régionale Provence Alpes Côtes
Giuliano et
al., 2013 en
cours de
publication
Azimuth (°)
Direction Régionale Provence Alpes Côtes d ’Azur
Density

Premiers résultats

> I- Analyse régionale

2. Dynamique du trait côte à l’échelle séculaire : faible taux d’érosion

- analyse de l’érosion à partir d’ortho-photographies (CRIGE PACA) ;

- faibles recul moyen sur 80 ans (ordre mm.an -1 ) ;

- érosion tête falaise plus importante

- 1 ) ; - érosion tête falaise plus importante dominance processus subaérien. a - Taux

dominance processus subaérien.

falaise plus importante dominance processus subaérien. a - Taux d’érosion (mm.an - 1 ) par unité

a - Taux d’érosion (mm.an -1 ) par unité litho-structurale

Direction Régionale Provence Alpes Côtes d ’Azur

tête 1.13 mm.an -1
tête
1.13 mm.an -1

pied 0.087 mm.an -1

b- Taux d’érosion régional moyen

Provence Alpes Côtes d ’Azur tête 1.13 mm.an -1 pied 0.087 mm.an - 1 b- Taux

En cours : Recul mensuel / annuel

> II- Analyse locale (3km)

1. Dynamique d’érosion haute résolution spatiale

- scan laser dynamique terrestre embarqué sur les falaises (Carry le Rouet) ;

- analyse fine de la dynamique des falaises ;

- instrumentation in situ (station météo, mesure résistivité, photogrammétrie).

(station météo, mesure résistivité, photogrammétrie). a- Scan laser(Fugro) c- Ortho-photos déroulées Direction

a- Scan laser(Fugro)

résistivité, photogrammétrie). a- Scan laser(Fugro) c- Ortho-photos déroulées Direction Régionale Provence

c- Ortho-photos déroulées

Direction Régionale Provence Alpes Côtes d ’Azur

N 8 m
N
8 m

b- Exemple d’érosion en base du Cap de la Vierge Carry le Rouet (nuage de point 2011)

Alpes Côtes d ’Azur N 8 m b- Exemple d’érosion en base du Cap de la

En cours : Recul millénaire

> II- Analyse locale

- continuité des travaux V. Regard, T. Dewez, D. Bourlès et al (2012) sur le 10 Be en Normandie ;

- datation 36 Cl sur les platiers carbonaté Côte Bleue (10 en cours de test)

résultats préliminaires [ 36 Cl] validés ;

- quantification de l’évolution des vitesses d’érosion.

quantification de l’évolution des vitesses d’érosion. a- Echantillonnage sur platier contemporain (Carry le Rouet,

a- Echantillonnage sur platier contemporain (Carry le Rouet, 13)

Direction Régionale Provence Alpes Côtes d ’Azur

(Carry le Rouet, 13) Direction Régionale Provence Alpes Côtes d ’Azur b- ASTER – CEREGE (Aix

b- ASTER – CEREGE (Aix en Provence, 13)

(Carry le Rouet, 13) Direction Régionale Provence Alpes Côtes d ’Azur b- ASTER – CEREGE (Aix

Bilan et Reste à faire

> III- Conclusion

1. Analyse régionale côte rocheuse PACA : échelle spatiale (50-100km)

- contrôle structural hérité sur morphologie côtière valorisation : congrès ICS2013 Plymouth (UK) le 08/04/2013 session poster et article scientifique soumis

- dominance processus d’érosion subaérien, faible taux moyen d’érosion de l’ordre du mm.an -1 (échelle séculaire)

Problématique axée sur la notion d’échelle de la dynamique d’érosion

2. Analyse locale des falaises : affleurement (km - > cm) - Perspectives :

- fenêtre temporelle annuelle : analyse fine de l’érosion par scan laser et mesures multiparamétriques (congrès IAG2013 (FR) le 27/08/2013)

fenêtre temporelle Quaternaire : analyse de la variation du taux d’érosion du système plateforme-falaise

-

la variation du taux d’érosion du système plateforme-falaise - Direction Régionale Provence Alpes Côtes d ’Azur

Direction Régionale Provence Alpes Côtes d ’Azur

Axe VI - 2 ème année

Axe VI - 2 è m e année > Les relations hydrogéologiques entre substrat et formations

> Les relations hydrogéologiques entre substrat et formations superficielles: contribution à l’étude des mouvements de terrain dans les reliefs de faible énergie - Nicolas Bollot

> Diplôme avant thèse : Master Géographie physique

> Ecole doctorale, laboratoire : Ecole doctorale SHS de Reims; laboratoire GEGENA² EA 3795

> Directeur(s) de thèse et encadrants : Guillaume Pierre (URCA), Gilles

Grandjean (BRGM), Nicolas Zornette (BRGM), Alain Devos (URCA), Alain Marre (URCA), Olivier Garcia (CIVC), Laurent Panigai (CIVC)

> Financeur(s) de la bourse doctorale : CIVC

> Objectif de la thèse : démonter et quantifier le rôle des eaux de

surface et souterraines dans l’apparition et la réactivation des

mouvements de terrain

Nom du service émetteur

eaux de surface et souterraines dans l’apparition et la réactivation des mouvements de terrain Nom du
eaux de surface et souterraines dans l’apparition et la réactivation des mouvements de terrain Nom du
eaux de surface et souterraines dans l’apparition et la réactivation des mouvements de terrain Nom du

mardi 28 janvier 2014

dans l’apparition et la réactivation des mouvements de terrain Nom du service émetteur mardi 28 janvier

Etat d’avancement des travaux

> Cartographie géomorphologique du secteur d’étude

> Cartographie géomorphologique du secteur d’étude • Typologie des mouvements de terrain • Etudes

Typologie des mouvements de terrain

Etudes statistiques

> Mesures géophysiques

Glissement des Jacotines (vallée de la Marne)

Fusion des données sismiques et électriques

Nom du service émetteur

Glissement des Jacotines (vallée de la Marne) • Fusion des données sismiques et électriques Nom du
Glissement des Jacotines (vallée de la Marne) • Fusion des données sismiques et électriques Nom du

Etat d’avancement des travaux (suite)

> Suivi piézométrique du site de Montchenot

14 piézomètres (6 dans un glissement, 8 en dehors)

Comportements piézométriques spécifiques dans le glissement

un glissement, 8 en dehors) • Comportements piézométriques spécifiques dans le glissement Nom du service émetteur

Nom du service émetteur

un glissement, 8 en dehors) • Comportements piézométriques spécifiques dans le glissement Nom du service émetteur

Axe VI - 2 ème année

Axe VI - 2 è m e année Transfert de particules des zones d’érosion aux masses

Transfert de particules des zones d’érosion aux masses d’eau sur le bassin de Loire – Bretagne - Aurore Gay

Encadrement BRGM : Olivier Cerdan Directeur E.D. : Marc Desmet (GéHCO – Tours) Financement : BRGM et Agence de l’Eau Loire Bretagne

Master Espace Rural et Environnement (Université de Bourgogne – Dijon)

Objectif de thèse :

• Développement d’indicateurs de la connectivité des versants et des cours d’eau

• Modélisation du transfert de sédiments

d’indicateurs de la connectivité des versants et des cours d’eau • Modélisation du transfert de sédiments

Mardi 27 mars 2013

de la connectivité des versants et des cours d’eau • Modélisation du transfert de sédiments Mardi

> Contextes et enjeux :

Environnementaux/sociétaux :

Directive Cadre sur l’Eau -> bon état écologique des masses d’eau

Envasement et pollution des cours d’eau, baisse de fertilité des sols…

Scientifiques :

Prise en compte de l’hétérogénéité + distribution spatiale des processus de production, transfert et stockage des sédiments

> Grandes étapes :

Analyse bibliographique : Exports de sédiments et facteurs explicatifs, terme « connectivité », modèles de transport de sédiments, notions d’échelle spatiale et temporelle

Modélisation du transfert de sédiments selon plusieurs approches :

Bassin versant : Calcul de flux de sédiments à l’exutoire

Factorielle : Combinaison de facteurs (pente, climat…)

Semi-distribuée : prise en compte de la connectivité + organisation spatiale des processus

– Semi-distribuée : prise en compte de la connectivité + organisation spatiale des processus Nom du

Nom du service émetteur

> Quelques résultats

Grande variabilité des exports de sédiments

La Loire en aval (estuaire) :

-> 10 t.km -2 .an -1

2.5 fois moins que la Garonne, 5 fois moins que le Rhône, 40 fois moins que le Ganges

> Perspectives

Développement d’un modèle distribué de transfert de sédiments

Prise en compte de l’interface versant – cours d’eau

> Valorisation

1 publication (en cours)

3 congrès internationaux (dont 1 oral) + 3 congrès français (dont 2 oraux)

(en cours) • 3 congrès internationaux (dont 1 oral) + 3 congrès français (dont 2 oraux)

Mardi 27 mars 2013

Axe VI - 1 ère année

Axe VI - 1 è r e année Approches multi-échelles des bilans d’érosion et sédimentaire –

Approches multi-échelles des bilans d’érosion et sédimentaire – Exemple du système karstique intra-estuarien de Seine et des rivières > littorales du Pays de Caux - Valentin Landemaine

> Master IHBV, Tours

> Ecole doctorale EdNBISE

> Laboratoires : BRGM, UMR CNRS 6143 M2C

> Laignel Benoit (directeur), Cerdan Olivier (encadrant)

> Financeurs : BRGM, Région Haute Normandie

> Objectifs de la thèse :

Quantifier les flux de MES transportés à la Seine et à la Manche Etudier la variabilité spatiale et temporelle des flux

Comprendre les mécanismes associés au transfert d’échelle Evaluer le stockage de sédiments dans le karst haut-normand

associés au transfert d’échelle Evaluer le stockage de sédiments dans le karst haut-normand Journées des doctorants

Journées des doctorants

associés au transfert d’échelle Evaluer le stockage de sédiments dans le karst haut-normand Journées des doctorants
associés au transfert d’échelle Evaluer le stockage de sédiments dans le karst haut-normand Journées des doctorants
associés au transfert d’échelle Evaluer le stockage de sédiments dans le karst haut-normand Journées des doctorants

Mardi 26 mars 2013

Axe VI - 1 ère année

Axe VI - 1 è r e année > The source and structural properties of volcanoes

> The source and structural properties of volcanoes from the advanced numerical modeling and integration of field data - Claudio TROVATO

> Diplôme avant thèse : MASTER 2 Géologie appliquée à l’ingegnerie

et à l’environnement (Université de Turin – Italie)

> Ecole doctorale, laboratoire : Sciences de la Terre, DRP/RSV

> Directeur(s) de thèse et encadrants : Hideo Aochi (BRGM), Bruno

Scaillet (ISTO)

> Financeur(s) de la bourse doctorale : Bourse européenne Marie Curie

> Objectif de la thèse :

- Compensions de la source des séismes d’origine volcanique - Caractérisation du complexe milieu volcanique en utilisant techniques d’inversion avancées

- Caractérisation du complexe milieu volcanique en utilisant techniques d’inversion avancées Nom du service émetteur
- Caractérisation du complexe milieu volcanique en utilisant techniques d’inversion avancées Nom du service émetteur

Nom du service émetteur

- Caractérisation du complexe milieu volcanique en utilisant techniques d’inversion avancées Nom du service émetteur
- Caractérisation du complexe milieu volcanique en utilisant techniques d’inversion avancées Nom du service émetteur
- Caractérisation du complexe milieu volcanique en utilisant techniques d’inversion avancées Nom du service émetteur

mardi 28 janvier 2014

Axe VI - 3 ème année

Axe VI - 3 è m e année Analyse des processus de dommages liés aux submersions

Analyse des processus de dommages liés aux submersions marines et à l’effet des vagues - Application aux tempêtes Johanna et Xynthia

Camille ANDRÉ

Université de Bretagne Occidentale et BRGM Dir : Catherine MEUR-FÉREC , Charlotte VINCHON Financement Fondation MAIF pour la recherche

DRP/R3C

Occidentale et BRGM Dir : Catherine MEUR-FÉREC , Charlotte VINCHON Financement Fondation MAIF pour la recherche
Occidentale et BRGM Dir : Catherine MEUR-FÉREC , Charlotte VINCHON Financement Fondation MAIF pour la recherche
Occidentale et BRGM Dir : Catherine MEUR-FÉREC , Charlotte VINCHON Financement Fondation MAIF pour la recherche
Occidentale et BRGM Dir : Catherine MEUR-FÉREC , Charlotte VINCHON Financement Fondation MAIF pour la recherche

mardi 28 janvier 2014

Rappels des objectifs et principales étapes

> Réaliser une analyse des dommages des deux tempêtes à partir de données d’assurance

Limitée aux dommages de type submersion marine et chocs de vagues (régime CatNat / tempête)

Sur les enjeux de type bâti résidentiel (enjeu assuré le plus courant)

> Identifier ce qu’il est possible de tirer des données d’assurance pour l’évaluation des coûts « ex post » ou « a posteriori »

> Développer une méthodologie d’évaluation des coûts « ex ante » ou « a priori » (fonctions d’endommagement)

une méthodologie d’évaluation des coûts « ex ante » ou « a priori » (fonctions d’endommagement)

DRP/R3C

Données Listings des dossiers d’indemnisation des assureurs AXA, MAAF et MAIF : 184 dossiers Johanna
Données
Listings des dossiers
d’indemnisation
des assureurs AXA,
MAAF et MAIF :
184 dossiers
Johanna
4100 dossiers
Xynthia
Sélection
d’un nombre limité
de dossiers
pour consultation
des rapports
d’expertise :
145 Johanna
et 310 Xynthia
DRP/R3C
mardi 28 janvier 2014
> 3
pour consultation des rapports d’expertise : 145 Johanna et 310 Xynthia DRP/R3C mardi 28 janvier 2014

Typologie des dommages et analyse des coûts

Majorité des dommages concernant le second œuvre

Cas de dommages structuraux rares, impacts des vagues et de la vitesse d’inondation limités

DRP/R3C

Cas de bâtiments principaux plutôt affectés par simple submersion

Cas de bâtiments annexes et de murs de clôture plutôt affectés par chocs de vagues (zones situées en front de mer) et par affouillement (zones à fort courant)

mardi 28 janvier 2014 > 4
mardi 28 janvier 2014
> 4

Réalisation de fonctions d’endommagement

Indemnisation immobilier
Indemnisation immobilier

DRP/R3C

Moyennes par classes

Courbe J.P. Torterotot

(1993)

Courbe CEPRI (2012) Courbe FHRC (2010)

Nombreuses limites à cette comparaison:

1. salinité de l’eau
2. mesures de H
3. types de dommages
4. caractéristiques des enjeux
5. …

cette comparaison: 1. salinité de l’eau 2. mesures de H 3. types de dommages 4. caractéristiques
Travaux en cours et pistes > Croisement avec des modélisations de l’aléa haute résolution >

Travaux en cours et pistes

> Croisement avec des modélisations de l’aléa haute résolution

> Croisement avec une typologie du bâti et normalisation des dommages par calcul de la valeur de construction initiale du bâti

par calcul de la valeur de construction initiale du bâti > Approche d’un indicateur de «

> Approche d’un indicateur de « standing » et mise en œuvre d’analyses statistiques multivariées

DRP/R3C

> Approche d’un indicateur de « standing » et mise en œuvre d’analyses statistiques multivariées DRP/R3C
de « standing » et mise en œuvre d’analyses statistiques multivariées DRP/R3C mardi 28 janvier 2014

Axe VI - 2 ème année

Axe VI - 2 è m e année Evolution actuelle de la couverture sédimentaire superficielle du

Evolution actuelle de la couverture sédimentaire superficielle du plateau interne aquitain et ses relations avec la dynamique littorale - Alaïs Mazières

> Master : Science de la terre et environnement

> Ecole doctorale Sciences et Environnements, Bordeaux 1, Laboratoire EPOC

> Directeur de thèse : MULDER Thierry (EPOC)

et encadrants : GILLET Hervé (EPOC), MALLET Cyril (BRGM Pessac), GARLAN Thierry (SHOM)

> Financeurs : BRGM (50%) - DGA (50%)

> Objectif : Quelles sont les relations/interactions entre le littoral et

le plateau continental interne.

- DGA (50%) > Objectif : Quelles sont les relations/interactions entre le littoral et le plateau
- DGA (50%) > Objectif : Quelles sont les relations/interactions entre le littoral et le plateau
- DGA (50%) > Objectif : Quelles sont les relations/interactions entre le littoral et le plateau

1) ANALYSE DE LA COUVERTURE SUPERFICIELLE DU PLATEAU INTERNE AQUITAIN

Méthodologie : Bassin Bassin d’Arcachon d’Arcachon Zone Zone d’étude d’étude 2010 Analyse de la
Méthodologie :
Bassin Bassin
d’Arcachon d’Arcachon
Zone Zone
d’étude d’étude
2010
Analyse de la réflectivité
2012
Biscarrosse Biscarrosse
Analyse temporelle
-20 -20
2.5 kHz
Analyse Méthodologie Granulométrique :
Analyse de la réflectivité
Substrat graveleux (creux)
-40 -40
Analyse temporelle
Placage sableux (relief)
Bathymétrie :
Résolution : 5 et 1.5 m
2.5 kHz
Imagerie :
Analyse Granulométrique
Modélisation (en cours)
Zone : 82 000 000 m 2
Morphologie du substrat n’influence pas
celle des placages sableux

Analyse morphobathymétrique

pas celle des placages sableux Analyse morphobathymétrique Analyse du sondeur sédiments Modélisation Analyse
pas celle des placages sableux Analyse morphobathymétrique Analyse du sondeur sédiments Modélisation Analyse

Analyse du sondeur sédiments

Modélisation Analyse morphobathymétrique (en cours)

Analyse du sondeur sédiments

Stock de sable : 85 000 000 m 3

Analyse morphobathymétrique (en cours) Analyse du sondeur sédiments Stock de sable : 85 000 000 m

2) EVOLUTION MORPHOLOGIQUE RECENTE DE LA TETE DU CANYON DE CAPBRETON

Houle moyenne/forte La dérive atteint la partie nord de la tête de canyon Houle WNW
Houle moyenne/forte
La dérive atteint la partie nord de la tête de canyon
Houle WNW moyenne à forte
Accretion
Hauteur des vagues : 2.51 m
Période : 7.7s
Probabilité : 6.16%
Méthodologie Méthodologie : :
Erosion
Analyse Analyse temporelle temporelle
Présence de
cicatrices de
glissement
-2 287 000 m 3
Capbreton

Analyse Analyse morphobathymétrique morphobathymétrique

Analyse Analyse Granulométrique Granulométrique

Analyse Analyse morphobathymétrique morphobathymétrique Analyse Analyse Granulométrique Granulométrique > 3

Axe VI - 3 ème année

Axe VI - 3 è m e année Fonctionnement thermo-hydro-chimique (THC) des réservoirs des mines profondes

Fonctionnement thermo-hydro-chimique (THC) des réservoirs des mines profondes ennoyées

Guillaume REICHART

RP2E/Laboratoire Géoressources Directeur de thèse : M. Buès Encadrants : P. Collon-Drouaillet, L. Vaute (BRGM) Financeurs : Co-financement ICEEL / IC BRGM

DAT / BRGM LOR

: M. Buès Encadrants : P. Collon-Drouaillet, L. Vaute (BRGM) Financeurs : Co-financement ICEEL / IC
: M. Buès Encadrants : P. Collon-Drouaillet, L. Vaute (BRGM) Financeurs : Co-financement ICEEL / IC

mardi 26 mars 2013

Quelques mots sur la zone d’étude et les données disponibles

mots sur la zone d’étude et les données disponibles 1. Zoom sur la zone étudiée du

1. Zoom sur la zone étudiée du Bassin Houiller Lorrain (BHL)

Zoom sur la zone étudiée du Bassin Houiller Lorrain (BHL) 2. Profils de conductivité électrique -
Zoom sur la zone étudiée du Bassin Houiller Lorrain (BHL) 2. Profils de conductivité électrique -

2. Profils de conductivité électrique - température du puits Vouters 2 (2009 à 2012)

DAT / BRGM LOR

Exploitation des données de puits disponibles :

Modélisation avec COMSOL Multiphysics

puits disponibles : Modélisation avec COMSOL Multiphysics 1. Modèle conceptuel de la partie basse (fermée) du

1. Modèle conceptuel de la partie basse (fermée) du puits

DAT / BRGM LOR

2a. Cellules de convection dans la partie inférieure du puits (200 m) 2b. Evolution de
2a. Cellules de
convection dans la
partie inférieure du
puits (200 m)
2b. Evolution de la
salinité en fond de puits

Recherche / Développement d’outils adaptés à la modélisation d’une mine ennoyée: Reprise du micromodèle de Corapcioglu et al. (1997)

: Reprise du micromodèle de Corapcioglu et al. (1997) 2. Approximation de milieu à double porosité

2. Approximation de milieu à double porosité

1. Milieu poreux équivalent, maillé au VER

Concentrations (normalisées) :

comparaison Modèle – Expérience

(normalisées) : comparaison Modèle – Expérience 3. Drains-Conduits : structure réaliste Concentrations
(normalisées) : comparaison Modèle – Expérience 3. Drains-Conduits : structure réaliste Concentrations

3. Drains-Conduits :

structure réaliste

comparaison Modèle – Expérience 3. Drains-Conduits : structure réaliste Concentrations (normalisées) DAT / BRGM LOR

Concentrations (normalisées)

DAT / BRGM LOR

VOUTERS 2 (1327 m) AutoCAD Modélisation d’un réservoir de mine ennoyée : du modèle géométrique…
VOUTERS 2 (1327 m)
AutoCAD
Modélisation d’un
réservoir de mine
ennoyée : du modèle
géométrique…
Permien :
toit du
modèle
ETAGE 686
Géomodeleur GOCAD + Matlab
Zone exploitée remblayée
Zone inexploitée
2,1 km
Couche 103 (Etage 686) – Perméabilités (m/s)
Coupe Coupe NW-SE NW – SE à prox. à proximité de Vouters du puits 2
d’après S. Vicentin, DPSM/UTAM Est
Vouters 2
MARTHE « brut » : 117 millions de mailles
cubiques de 6 m de côté (225 couches)
Zone exploitée remblayée (K=10 -3 m/s)
Zone inexploitée (K=10 -8 m/s)
7,6 km
DAT / BRGM LOR
2,4 km

… au modèle hydrodynamique !

MARTHE « brut »

Matlab
Matlab

MARTHE « upscalé »

(homogénéisation d’ordre 3 en 3D)

C16 - Anisotropie horizontale Kx/Ky MARTHE « upscalé » : 230.000 mailles cubiques de 48
C16 - Anisotropie horizontale Kx/Ky
MARTHE « upscalé » : 230.000 mailles
cubiques de 48 m de côté ( 28 couches)
Calcul de la conductivité équivalente
d’un bloc 2D, exemple de Kx.
Injection
(Cuvelette Nord)
Pompage
(Vouters 2)
Simulation d’injection-pompage (régiment permanent) entre l’étage 420 et l’étage
1250 : trajectoires de l’eau à travers les couches, projetées sur l’étage 420

DAT / BRGM LOR

Conclusion

> Meilleure compréhension du comportement thermo- hydrodynamique de l’eau dans les puits

Amélioration : transferts thermiques avec l’encaissant,

Perspectives : extension aux échanges avec un second puits et les différents étages, et prise en compte de la chimie.

> Développement d’une méthodologie de modélisation d’une mine ennoyée

Amélioration : transfert thermique par conduction

Perspectives : adaptation de l’upscaling au type d’exploitation considéré, construction automatisée des drains-conduits en 3D, et extension du modèle à d’autres réservoirs connectés.

DAT / BRGM LOR

automatisée des drains-conduits en 3D, et extension du modèle à d’autres réservoirs connectés. DAT / BRGM