Vous êtes sur la page 1sur 24
Exclusif LaurentLaurentLaurentLaurentLaurentLaurent BlancBlancBlancBlancBlancBlanc «Je voulais vraiment avoir «Je
Exclusif
LaurentLaurentLaurentLaurentLaurentLaurent BlancBlancBlancBlancBlancBlanc
«Je voulais vraiment avoir
«Je voulais vraiment avoir
«Je voulais vraiment avoir
«Je voulais vraiment avoir
«Je voulais vraiment avoir
«Je voulais vraiment avoir
Bougherra à Bordeaux»
Bougherra à Bordeaux»
Bougherra à Bordeaux»
Bougherra à Bordeaux»
Bougherra à Bordeaux»
Bougherra à Bordeaux»
Voilà ce qu’a dit
Lacen aux joueurs
MERCREDI 3 MARS 2010
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1131 PRIX 20 DA
Algérie-Serbie, ce soir à 19h15
Lacen-Yebda,
«Je n’ai jamais
refusé de vous
rejoindre»
l’attraction
«C’est vous les
véritables stars !»
«Je n’ai jamais
ri autant durant
un dîner»
Yebda
«J’ai hâte
de découvrir
l’ambiance
du 5-Juillet»
A l’occasion de
son mariage
Anthar Yahia
«Merci aux
Algériens !»
Lyon veut Gedo ■ ■ Toujours en quête de renforts offensifs, l'Olympique Lyonnais aurait enclenché

Lyon veut Gedo

Lyon veut Gedo ■ ■ Toujours en quête de renforts offensifs, l'Olympique Lyonnais aurait enclenché les

Toujours en quête de

renforts offensifs, l'Olympique Lyonnais aurait enclenché les grandes manoeuvres pour tenter de s'offrir les services du meilleur buteur de la dernière CAN, l’Egyptien Mohamed Nagy Gedo. L’information, relayée par les médias égyptiens, a été dévoilée par le président de la formation égyptienne, Mohamed Moselhi. «L’Olympique Lyonnais a fait une offre pour s’attacher les services de la star égyptienne Mohamed Nagy dit Gedo. Ils nous ont contactés pour envisager un transfert l’été prochain. Leur offre devrait même être bientôt étudiée.»

2

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

étudiée.» 2 Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010 Blatter : «L’Afrique du Sud réussira

Blatter : «L’Afrique du Sud réussira sa Coupe du monde»

: «L’Afrique du Sud réussira sa Coupe du monde» ■ ■ Le président de la Fédération

Le président de la Fédération

internationale de football, Sepp Blatter, a assuré mardi n'avoir «aucun doute» sur l'état de préparation de l'Afrique du Sud, à 100 jours du coup d'envoi de la Coupe du monde 2010. «A la FIFA, ce qui nous énerve de temps en temps, c'est que l'on mette en doute la capacité de l'Afrique du Sud à assurer ce Mondial», a-t-il déclaré. «Pourquoi toujours avoir ces doutes ? Maintenant, allons-y, organisons ce Mondial !», a-t-il lancé.

Materazzi continue

de chambrer Zidane

Interrogé par El Pais, Zinédine Zidane est revenu lundi sur le fameux épisode du coup de boule donné à la face de Marco Materazzi en finale de la Coupe du monde 2006 indiquant qu’il préférait mourir plutôt que de présenter des excuses à l’Italien. La réaction du

fantasque défenseur italien ne s’est pas fait attendre et ce dernier a tenu à satiriser l’affaire sur son blog. Une photo de l’ancien capitaine de l’équipe de France passant à côté de la Coupe du monde avec seulement ces quelques mots inscrits en français : «Merci beaucoup Monsieur». Voilà qui ne va pas arranger les choses entre les deux hommes.

Les Egyptiens avec leur épouse en Angleterre Contrairement à Fabio Capello qui est parti en
Les Egyptiens
avec leur épouse
en Angleterre
Contrairement à Fabio Capello qui est parti en guerre
contre les femmes des joueurs, le sélectionneur
égyptien, Hassan Shehata, lui, a autorisé ses joueurs à
ramener leur épouse en terre anglaise, à l’occasion de la
confrontation Angleterre-Egypte. Les membres du staff
technique ainsi que les accompagnateurs ne seront pas en
reste. Tout cela a soulevé une tempête de colère du
côté de la presse égyptienne qui a qualifié ce
match de voyage touristique.

550 000

pour les Espagnols s’ils remportent le Mondial

550 000 euros. Voilà ce que pourraient recevoir les 23 joueurs de l'équipe d'Espagne s’ils remportent cet été le

euros
euros

Hani Ramzy veut un match de réconciliation

Une nouvelle voix est venue s’ajouter au courant des

réconciliateurs entre l’Algérie et l’Egypte. Il s’agit de l’ex- international Hani Ramzy qui occupe actuellement le poste de sélectionneur des Espoirs. Ce dernier a proposé l’idée d’organiser un match amical contre l’Algérie. Ce qui sera, selon lui, une initiative en vue d’une réconciliation entre les deux pays.

«Je suis prêt à jouer ce match en Algérie»

Dans une déclaration faite à la Radio de la jeunesse et des sports égyptienne, Hani Ramzi s’est dit désolé à la suite des incidents survenus entre Algériens et Egyptiens. «Qu’on le veuille ou non, nos deux peuples sont des frères. Ce match face à l’Algérie me tient à cœur, je dirai que je suis même prêt à jouer cette rencontre en Algérie, car je sais qu’on nous réservera le meilleur accueil», a-t-il déclaré. De son côté, Abdelhak Benchikha a félicité cette initiative à laquelle il adhère totalement.

cette initiative à laquelle il adhère totalement. Le trophée de Coupe d’Algérie pose problème ■ ■

Le trophée de Coupe d’Algérie pose problème

La Coupe d’Algérie pose un réel problème pour les organisateurs de

cette compétition, non pas par rapport à l’organisation mais concernant le trophée. Il n’est un secret pour personne que le trophée remporté par le CRB la saison passée a été endommagé. Devant ce fait,

le futur vainqueur de cette compétition devra recevoir une nouvelle copie. Jusque-là, il n’y a pas de problème, la Commission d’organisation de la Coupe n’a qu’à acheter un autre trophée, mais le hic est que cela est impossible. Et pour cause, la nouvelle version de la Coupe d’Algérie a été achetée en… Egypte. Vu la tension entre les deux pays après les fameux matchs du Caire et d’Oum Dourmane, il est dans l’impossibilité de faire une nouvelle commande, les organisateurs de la Coupe d’Algérie doivent donc se tourner vers un autre fournisseur.

doivent donc se tourner vers un autre fournisseur. sacre en Afrique du Sud, selon le quotidien
doivent donc se tourner vers un autre fournisseur. sacre en Afrique du Sud, selon le quotidien

sacre en Afrique du Sud, selon le quotidien El Mundo de mardi. Cette prime, représentant plus du double de celle accordée pour la victoire à l'Euro 2008 (250 000 euros), va faire l'objet de prochaines discussions entre la Fédération espagnole de football et les internationaux ibériques, a précisé le journal. Les Anglais se sont vu promettre une prime de 450 000 euros en cas de victoire et le chiffre de 300 000 euros a été avancé pour le Brésil, rappelle El Mundo. Ces chiffres demeurent toutefois nettement inférieurs aux 950 000 euros que pourraient recevoir les joueurs du Real Madrid en cas de doublé Liga/Ligue des champions.

Aimé Jacquet et le pied gauche de Badji

Lors du dîner offert avant-hier soir à l’hô- tel Hilton en l’hon- neur des participants au tournoi de l’Ami- tié, Fayçal Badji a eu une agréable surprise. L’ex-sélectionneur de la France et champion du monde en 98, Aimé Jacquet, lui a fait un joli compli- ment sur son pied gauche. Après s’être informé sur sa situation, à savoir s’il était en ac- tivité ou non, Aimé Jacquet a fait savoir à Badji

en ac- tivité ou non, Aimé Jacquet a fait savoir à Badji que sa prestation l’avait

que sa prestation l’avait séduit et qu’il avait un très bon pied gauche. «Ve- nant d’un grand Monsieur comme Aimé Jacquet, ce compliment ne peut que me faire plai- sir», lâchera Badji. Il faut dire que ce dernier a été accré- dité d’une bonne prestation avec comme cerise sur le gâteau ce petit pont qu’il a fait à Didier Deschamps.

Merrakchi irrité par Fergani

Le Cati, c’est fini pour l’USMH ! La formation harrachie est la seule équipe autorisée
Le Cati, c’est fini
pour l’USMH !
La formation harrachie est la
seule équipe autorisée à disposer
régulièrement du terrain de foot-
ball de la police situé au Cati de
Hydra, une faveur résultant
de la
très bonne relation entre le prési-
dent de l’USMH, Mohamed Laïb,
et le défunt directeur général de la
Sûreté nationale, Ali Tounsi. Avec
le décès
de ce dernier,
privilège
dont
bénéficiaient
les le Harrachis
est caduc.

Hamid Merrakchi en veut terriblement à Ali Fergani pour ne pas

lui avoir adressé une convocation pour prendre part au tournoi de l’Amitié. L’ex- attaquant des Verts aurait bien souhaité prendre part à ce rendez-vous. «Sur le terrain, il y avait des joueurs de la même génération que moi et il y avait même des éléments qui comptent moins de sélections que moi», nous a fait savoir Merrakchi. Il a été tellement déçu qu’il a décidé de repartir vivre en France.

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

3

Coup d’œil Équipe nationale

Mercredi 3 mars 2010 3 Coup d’œil Équipe nationale Algérie Serbie, ce soir à 19h15 Ça
Mercredi 3 mars 2010 3 Coup d’œil Équipe nationale Algérie Serbie, ce soir à 19h15 Ça

Algérie

Serbie, ce soir à 19h15

Ça vaut le détour !

Algérie Serbie, ce soir à 19h15 Ça vaut le détour ! I l fera sans doute

I l fera sans doute beau de faire un saut ce soir au stade du 5-Juillet. L’affiche est telle que ça donne natu- rellement envie de se rincer les yeux, sachant qu’il s’agit d’une opposition

entre deux mondialistes. Algérie-Serbie ! Rien qu’à prononcer les noms des deux an- tagonistes traduit tout le prestige qui en- toure ce match de préparation qui nous change très sérieusement des rencontres de pacotille d’autrefois. Autres temps, autres mœurs. Oui, c’est ça ! Avec cet intérêt de plus en plus grandissant que l’on voue aux Verts, le stade ne risque, en tout cas, pas de désemplir, quand on sait que plus de 50 000 billets ont été écoulés en l’espace de trois heures. Un record ! C’est dire le cachet ami- cal de cette rencontre qui ne risque pas de trop se faire ressentir dans le jeu, même si le président de la Fédération, Mohamed Raou- raoua, a tenté de dépassionner les débats en rappelant en conférence de presse qu’il ne s’agira que d’un match de préparation, ni plus ni moins et par conséquent, le résultat final importe peu. Une manière comme une autre d’éviter toute pression inutile au groupe. Ce qui est vrai, cela étant dit, sa- chant tout cet engouement qui frise l’effer- vescence tout autour de la sélection. Ce qui est bon en gros dans ce genre de confronta- tions, c’est le fait de pouvoir se mesurer à des adversaires de carrure. Cela permet de se faire une idée sur son potentiel et recréer re- lativement les conditions de compétition, à

quelques détails près. Voilà ce que l’on de- vrait retenir à l’issue de ce match.

Une première du genre

L’on avait vu, à une époque où l’Algérie du football se vendait bien, des adversaires de prestige défiler au 5-Juillet. Le Brésil, la RDA, l’Irlande du Nord, le Real Madrid, la Juventus, Manchester United… et la liste des sélections de renom venues défier nos Verts au 5-Juillet est longue. Mais la Serbie, ja- mais. En effet, c’est la première fois dans l’histoire du football international que les deux équipes vont s’affronter. Le statut de mondialiste a favorisé, il faut le dire, l’orga- nisation de cette rencontre qui se veut une préparation au prochain Mondial.

Yebda et Lacen découvriront le 5-Juillet

Cet Algérie-Serbie revêt aussi un cachet particulier pour certains joueurs de la sélec- tion, dont Hassan Yebda et Medhi Lacen. Le premier, qui n’est pas tout à fait novice, jouera quand même son premier match au 5-Juillet. Le milieu de Portsmouth connaît le décor, mais pas encore l’ambiance dans laquelle il devra baigner allégrement ce soir. Pour Medhi Lacen, on en a parlé. Le mec, il fait ses pre- miers pas parmi les Verts. Il a rejoint le groupe avant-hier soir. Ce sera donc sa pre- mière sortie avec la sélection, tout court. Offi- ciellement, le milieu du Racing Santander est

venu en tant qu’invité d’honneur, mais Saâ- dane a laissé croire qu’il l’alignerait ce soir. Wait and see, même s’il se dit que le joueur aurait lui aussi émis le désir de jouer ce match.

Le groupe au complet, ou presque

Lundi matin en conférence de presse, Rabah Saâdane avouait ne pas trop savoir quelle équipe aligner contre la Serbie. Il y avait de quoi s’en mêler les pinceaux à cette heure-là, sachant qu’au moins cinq joueurs étaient donnés forfaits. D’autant plus qu’un problème de transport a retardé l’arrivée de plusieurs cadres de l’équipe. Comme le disait toujours le sélectionneur national, les co- équipiers de Karim Ziani se sont entraînés une seule fois ensemble (hier, ndlr). Lors des deux séances précédentes, le staff technique s’était contenté de travailler avec un groupe restreint. Jusqu’avant-hier soir, seul Anthar Yahia manquait à l’appel pour les raisons que l’on sait. Avant-hier, les clignotants étaient plutôt au vert. Mansouri, Gaouaoui, Halliche et les autres y étaient. Tous ou presque se disent aptes à jouer. Ce qui laisse quand même une certaine marge de ma- nœuvre à Saâdane au moment de la compo- sition de son onze. Des changements sont attendus. Le sélectionneur national a laissé dire qu’il allait faire tourner de manière à découvrir les nouveaux. Même si au rayon des nouveaux, il n’y en a que deux !

A. A. A.

Abdoun

«J’étais malade et la Serbie sera un bon test avant le Mondial»

malade et la Serbie sera un bon test avant le Mondial» Le milieu de terrain du

Le milieu de terrain du FC Nantes et de l’Equipe natio- nale, Djamel Abdoun, a ré- vélé qu’il était souffrant d’une forte an- gine. Mais au- jourd’hui, tout va bien pour lui. C’est dire que sa titulari- sation à la ren- contre face à la Serbie, au- jourd’hui au stade du 5-Juillet, dépendra des staffs technique et médical. Concer- nant l’ambiance qui règne au sein du groupe, à quelques heures de cette ren- contre, Djamel Abdoun a déclaré : «Nous sommes très heureux de retrouver l’Equipe nationale. On se prépare dans la sérénité et dans une très bonne am- biance.» Avant d’ajouter : «Je pense que cette rencontre sera un bon test pour nous, en prévision du Mondial. La Serbie, une coriace sélection qui prépare aussi le Mondial, constitue un très bon sparring- partner. J’espère que le public sortira satis- fait de notre production.»

Il sera probablement titularisé face à la Serbie

Zemmamouche

«Je suis prêt à jouer»

Le gardien de but du Mouloudia d’Al- ger, Mohamed Amine Zemmamouche, nous a confirmé être prêt à jouer ce match face à la Serbie. «Je suis prêt à prendre part à cette rencontre face à la Serbie, si bien sûr Rabah Saâdane compte sur moi.» Concernant la rencontre face aux Serbes, l’enfant de Mila dira : «C’est un match amical qui entre dans le cadre de la préparation à la Coupe du monde. On va l’entamer avec beaucoup de sé- rieux, surtout qu’on jouera sur notre ter- rain et devant un stade archicomble.»

Yebda : «J’ai hâte de découvrir le 5-Juillet»

Tout d’abord, parlez-nous un peu de l’ambiance au sein du groupe en ce premier jour de stage avec les Verts ? Comme d’habitude, nous sommes très heureux de re- trouver l’Equipe nationale. Tous les joueurs sont motivés pour réaliser un bon match. Personnellement, je me sens très à l’aise, à chaque fois que je suis ici en Algérie avec mes co- équipiers…

l’occurrence Rafik Djabour, Amri Chadli et Medhi Lacen, ne seront pas dépaysées…

Liga. Maintenant si l’entraîneur Rabah Saâdane l’a convoqué, cela veut dire qu’il a besoin de lui. Face à la Serbie, les Algé- riens le découvriront, même s’ils l’ont déjà vu jouer à la télé.

La rencontre face à la Serbie sera la première pour vous au stade du 5-Juillet, n’est-ce pas ? Effectivement, je n’ai jamais joué dans ce stade. J’ai joué tous les matchs de l’EN à Blida, lors des éliminatoires jumelées Coupe d’Afrique et Coupe du monde. Cette rencontre face à la Serbie sera l’occasion pour moi de découvrir l’ambiance du

5-Juillet.

Ce sera génial d’affronter la Serbie dans un stade archicom- ble. Les supporteurs de l’EN découvriront leur équipe, après la Coupe d’Afrique. J’espère qu’on sera à la hauteur pour les satisfaire encore une fois.

Selon vous, serait-ce un bon test pour préparer la Slové- nie ? Affronter la Serbie avec ses stars sera sans doute un bon test pour nous avant le Mon- dial. On a joué 6 rencontres en Angola, mais face à la Serbie, ce sera totalement différent.

pour nous avant le Mon- dial. On a joué 6 rencontres en Angola, mais face à

Vous voulez dire que leur in- tégration parmi le groupe s’est faite le plus normale- ment du monde… Pour Rafik Djabour et Amri Chadli, ce n’est qu’un retour en EN, eux qui ont déjà figuré dans ce groupe. Maintenant pour Medhi Lacen, cela ne po- sera aucun problème, surtout que c’est quelqu’un de très so- ciable.

 

Selon vous, Lacen sera-t-il capable d’apporter un plus à l’EN ? Lacen est un joueur de haut niveau. La preuve, il évolue dans l’un des plus grands championnats du monde, la

Un dernier mot… Inch’Allah on sera à la hau- teur à l’occasion de cette ren- contre face à la Serbie, un mondialiste également. Entretien reàlisé par A. C.

Vous avez certainement ap- pris que le stade sera plein comme un oeuf ?

 

C’est le premier regroupe- ment après la CAN, c’est dire que ce fut aussi l’occasion des retrouvailles… Effectivement, on a vécu une période assez longue ensemble entre le stage qui s’est déroulé en France et la Coupe d’Afrique en Angola. C’est ce qui nous avait permis de raffermir nos liens. Les nouvelles recrues, en

4 Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

Coup d’œil Équipe nationale

Voilà ce qu’a dit Lacen aux joueurs

«Je n’ai jamais refusé de vous rejoindre»
«Je n’ai jamais refusé
de vous rejoindre»

M algré toutes les appréhensions qui ont en- touré l’arrivée de Medhi

Lacen parmi les joueurs de

l’équipe d’Algérie, ce dernier n’a pas eu beaucoup de temps à s’adapter. Mieux, dès le premier jour, le milieu de terrain de Santander donnait l’impression d’avoir toujours fait partie de cette équipe et là, il faut saluer

le travail effectué par Abdelka-

der Ghezzal et Mourad Meghni qui sont arrivés à Alger en compagnie de Lacen. «Voilà ! Tu as foulé le sol algérien, mais tu n’as encore rien vu, mercredi lorsque tu fouleras la pelouse du stade du 5-Juillet plein à cra-

quer, tu verras ce que c’est la chaleur des Algériens», a lancé en plaisantant Ghezzal à l’adresse de Lacen. Ce dernier n’a pas attendu le jour du match pour se rendre compte combien les Algériens sont chaleureux et hospitaliers.

D’abord à l’aéroport où il a été reçu comme un roi au salon d’honneur, ensuite au Cercle militaire de Béni Messous où il

a dû rejoindre sa chambre par

une porte dérobée pour éviter la foule, et enfin au milieu de ses nouveaux coéquipiers où il s’est vite senti à l’aise.

«C’est vous les véritables stars»

Lorsqu’il a rencontré les joueurs, Lacen n’a pas arrêté de poser des questions afin de réu- nir le maximum d’informations sur l’Equipe nationale et accé- lérer ainsi son adaptation. Il a ensuite exprimé son étonne- ment de découvrir que les joueurs de l’équipe d’Algérie sont de véritables stars au pays. «Vous êtes de véritables stars et

si j’ai été royalement accueilli, c’est grâce à vous. Désormais, je suis impatient de porter le maillot de l’Equipe nationale et de découvrir l’ambiance du 5- Juillet.» Tous les joueurs lui ont assuré que même s’ils jouent en Europe, ils n’ont jamais vu une ambiance aussi colorée que celle du 5-Juillet et des stades algériens. Ce à quoi, Lacen a répondu : «Vous me mettez l’eau à la bouche au point j’ai envie d’y être le plus tôt possi- ble.»

«Je n’ai jamais ri autant durant un dîner»

Depuis son arrivée en Algé-

rie, Medhi Lacen n’a eu de cesse à répéter à tous ceux qui voulaient l’entendre qu’il ne s’attendait pas à un accueil

aussi chaleureux. «Je suis ému qu’on m’ait adopté aussi vite, sincèrement je ne m’y attendais pas», a-t-il dit en avouant qu’il n’avait jamais autant ri au cours d’un dîner, comme il l’a fait le jour de son arrivée à Alger lundi dernier. Lacen plaisantait sans problème avec les locaux et les pros, notamment les deux boute-en-train que sont Ghez- zal et Zaoui, mais c’est avec Yazid Mansouri, son concur- rent au poste de milieu défen- sif, qu’il a passé le plus de temps depuis son arrivée en Algérie.

«On n’a pas attendu longtemps pour l’embêter»

En tant que capitaine et l’un des cadres de l’équipe d’Algérie, Yazid Mansouri a longtemps discuté avec Medhi Lacen pour lui parler de la sélection, de ses objectifs, de la vie du groupe et de tout ce qui touchait les Verts. «Nous n’avons pas at- tendu longtemps pour commen- cer à l’embêter, histoire de lui faire sentir qu’il était désormais l’un des nôtres», a déclaré Man- souri qui a promis de tout faire lui et ses coéquipiers pour faci- liter l’adaptation à Medhi Lacen.

M. S.

Yahia : «Je suis un guerrier et tout le monde le sait à Bochum»

Y ahia a évoqué, dans l’entretien qui suit,

l’excellente ambiance qui règne à Bochum, et cela après la bonne série que vient de connaître le club. Il dira en subs- tance : «L'ambiance au club est très bonne en ce moment. Le groupe vit bien. On reste sur trois matchs sans défaite et c’est positif. Les condi- tions pour préparer les prochains matchs sont excellentes. Bochum a pris ses distances sur la zone rouge ces dernières semaines et le coach nous demande de ne pas nous focaliser simple- ment sur ce qui se passe derrière nous, mais aussi

aller de l’avant. Plus on regardera vers le haut, plus on arrivera à se maintenir. Nous ne sommes pas encore sau- vés. Nous pouvons rétrograder en deuxième division, mais nous pouvons tout aussi bien gagner des places au classement. Il faut pour cela que nous poursuivions notre série positive. Ce qui est encourageant, c’est que nous avons notre destin entre les mains.»

c’est que nous avons notre destin entre les mains.» son style de coaching. J'aime aussi la

son style de coaching. J'aime aussi la façon dont Herrlich gère les choses. Chacun d’eux a son propre style. Comme je l'ai déjà dit, tous les entraîneurs di- rigent à leur façon et ap- portent quelque chose de nouveau à l'équipe. Ceci est une bonne chose pour le club et pour nous les joueurs.»

«Le patron, c’est l’entraîneur et je respecte ses décisions»

Pour ce qui est de sa mise sur le banc, Antar donnera une explication aussi diplomatique que digne d’un grand profes- sionnel : «Je suis revenu de la CAN en janvier et j’ai très vite démontré que j'étais prêt. Simplement, les autres dé- fenseurs ont parfaitement saisi leur chance et les résultats parlent pour eux. L'entraî- neur ne veut pas faire de changements, parce que nous sommes sur une bonne dy- namique en ce moment. C'est le patron et il

prend les décisions qu’il faut. A moi de re- mettre le bleu de chauffe à l'entraînement

«L’ambiance est excellente Bochum»

Antar Yahia ne veut faire aucun amal- game et évite toute comparaison entre son ancien et son nouvel entraîneur. Il dira à ce propos : «Je ne veux vraiment pas com- parer Heïko Herrlich à Koller. J'ai beaucoup de respect pour Koller, qui a fait du beau travail à Bochum. Chacun a ses qualités et

pour regagner ma place. Personne n'a be- soin de me dire qu'il faut que je continue à faire mon maximum. Je suis un guerrier et tout le monde le sait à Bochum et je vais faire tout ce qu'il faut pour retrouver ma place. Je dois travailler encore plus et rega- gner la confiance du coach dont je respecte totalement les décisions.»

M.A

 
 
 

Cercle militaire ou pas, des supporters ont pu trouver lʼastuce pour se prendre en photo avec les joueurs

 

Zizou ce soir au 5-Juillet, une option plausible

Zidane sous haute protection à sa sortie hier du Hilton pour aller dîner dehors, devancé
Zidane sous haute protection à sa sortie hier du Hilton pour aller
dîner dehors, devancé par son père et ses deux frères.

C omme il fallait s’y attendre – et anticipé par Le Buteur de- puis plusieurs jours déjà -, Zi- nedine Zidane n’est pas reparti en France juste après le tour-

noi de l’Amitié auquel il a participé à la cou- pole du complexe Mohamed Boudiaf avec d’anciens coéquipiers en équipe de France. Hier, il était toujours à Alger, à l’invitation

cette fois de la Fédération algérienne de football. En effet, Zazou, son père, ses deux frères et les amis qui l’ont accompagné, soit une douzaine de personnes en tout, ont été transférés à l’hôtel Hilton, la structure hôte- lière conventionnée avec la FAF. Le déplace- ment a eu lieu vers la mi-journée, dans la discrétion, prenant beaucoup de gens à contre-pied car tout le onde pensait, en

voyant le cortège quitter l’hôtel Sofitel, que Zidane et ses accompagnateurs allaient se rendre à l’aéroport Houari-Boumediène.

Inaccessible également au Hilton

Au Hilton, l’ancien champion du monde a eu droit à une protection tout aussi stricte que depuis son arrivée en Algérie :

aucune personne n’a pu s’approcher de lui. D’ailleurs, il n’a pas trop traîné dans l’hô- tel. A peine est-il descendu pour déjeuner. Là encore, des serveurs l’ont sollicité pour quelques photos, mais quelques accompa- gnateurs ont refusé, ce qui a surpris plus d’un. Il a passé la majeure partie de la journée dans la suite qui lui a été affectée et dont l’accès était interdit à toute per- sonne étrangère, sauf à ceux autorisés par la famille.

Départ à 19h18 pour un «dîner familial»

Ce n’est qu’à 19h18 que Zidane a fait sa ré- apparition dans le hall de l’hôtel, flanqué de son père et entouré de gardes de corps. Les tentatives de certains de s’approcher de lui ont été vaines. Alors que certains avaient pris le soin de se placer devant la porte de sortie dans l’espoir qu’il s’arrête, le service d’ordre a pris tout ce beau monde à contre-

pied en le faisant sortir par une petite porte réservée aux bagages. Il s’est engouffré dans la voiture et, une fois tout le monde dans les véhicules, le cortège s’est ébranlé. Alors qu’une folle rumeur l’annonçait au Cercle national de l’armée afin de rendre visite à la sélection algérienne, c’est vers une destina- tion inconnue qu’il est parti. «Dîner fami- lial» a été la seule information qui nous a été communiquée. Selon certains indices, le dîner a eu lieu dans un restaurant huppé des hauteurs d’Alger.

Zizou pris en charge par la FAF, un indice

Alors, Zizou va-t-il assister au match Al- gérie-Serbie de ce soir ? L’option devient plausible, mais si elle n’a pas été annoncée officiellement. En effet, il est surprenant que Zidane, dont l’emploi du temps profession- nel est très chargé, soit resté toute la journée d’hier à ne rien faire en particulier si ce n’est pas pour attendre celle d’aujourd’hui. De plus, c’est la FAF qui prend en charge son séjour, ce qui est révélateur. Sans doute que Zidane n’a pas voulu faire trop de publicité sur cette présence afin de ne pas froisser l’opinion publique française, surtout qu’il y a un France-Espagne à Paris. En tout cas, s’il est présent ce soir au stade du 5-Juillet, ce ne sera nullement une surprise.

F. A-S.

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

5

Coup d’œil Équipe nationale

Matmour : «Nous allons faire plaisir à nos supporters comme contre l’Uruguay»

Karim Matmour se dit très heureux de se trouver à nouveau en Algérie à l’occasion de la rencontre amicale contre la Serbie qu’il qualifie d’importante à trois mois du début de la Coupe du monde. Le joueur de Mönchengladbach a affirmé que son absence de plus d’un mois à cause de sa participation à la CAN lui a coûté sa place au sein de son club, qu’il espère retrouver afin d’être au top de sa forme en Afrique du Sud.

Vous êtes ici à la Coupole (entretien réalisé avant-hier) pour assister au tournoi de l’Amitié. Votre sentiment de vous retrouver à nouveau en Algérie ? Je suis toujours très heureux quand je suis en Algérie, d’autant plus que l’occasion est le match de la Serbie que le public algérien at- tend avec impatience. C’est avec un grand plaisir de retrouver tous les joueurs de l’Equipe nationale. L’occasion aussi de se remémorer les bons moments passés ensemble et d’évoquer des défis qui nous at- tendent à l’avenir, particulière- ment la Coupe du monde qui aura lieu dans moins de trois mois. Quel est l’état d’esprit de l’équipe après deux jours de regroupement ? Comme d’habitude, c'est-à-dire dans un état excellent. En tout cas, le groupe est content de se retrou- ver un mois après la fin de la CAN. Tout le monde est motivé afin de réaliser un bon match ce mercredi contre la Serbie devant notre public qui nous manque énormément puisqu’on n’a plus joué devant nos supporters depuis le dernier match des éliminatoires contre le Rwanda. Nous espérons donc leur faire plaisir, eux qui nous ont soutenus lors de la der- nière CAN. Comment voyez-vous justement cette confrontation ? C’est un match de préparation important afin de voir où on en est

à trois mois du début de la Coupe

du monde. Affronter la Serbie, qui

a devancé la France dans son

groupe lors des éliminatoires du Mondial, est un véritable test et une opportunité pour corriger les erreurs commises lors de la der- nière CAN. Nous allons aussi faire en sorte de travailler plus la cohé- sion entre nous les joueurs, d’au- tant plus que Saâdane a fait appel à trois joueurs qui n’ont pas parti- cipé à la CAN en Angola. Justement, que pensez-vous de la convocation de Lacen, Djebbour et Lamri Chadli pour ce match ? Lamri, Chadli et Djebbour ne sont pas nouveaux dans le groupe puisqu’ils ont déjà joué avec l’équipe surtout Djebbour qui a participé aux éliminatoires du Mondial. Son absence lors de la CAN est justifiée, car il était sans club. Maintenant, il est revenu après que tout est rentré dans l’or- dre avec son club. Et qu’est-il de Lacen qui honore sa première convocation ? Je ne l’ai pas encore vu et, per- sonnellement, je ne l’ai jamais ren- contré auparavant. Je le connais depuis un moment puisque j’ai suivi certains de ses matches par le passé. Ce qui est sûr, c’est qu’avec les autres joueurs nous allons faire en sorte de lui faciliter la tâche pour se fondre rapidement dans le groupe, comme on l’a toujours fait avec chaque joueur qui renforce l’effectif. Et si l’entraîneur a convo- qué Lacen, Chadli et Djebbour pour le match de la Serbie, c’est qu’il est persuadé que ce trio est capable de donner un plus à l’Equipe nationale. Savez-vous que les 57 000 tickets mis en vente ont été écoulés en un laps de temps qui a battu tous les records ? Oui, on a eu vent de cela. Fran- chement, j’étais surpris même si je mesure l’enthousiasme du public algérien pour son équipe. Mainte- nant qu’on sait que le public vien- dra en force au stade du 5-Juillet, il est de notre devoir de lui faire plaisir en battant l’équipe de la Ser- bie, même si la mission ne sera pas facile devant une formation qui se déplacera en Algérie avec toutes ses stars qui évoluent dans les plus grands clubs européens. Mais nous allons faire l’impossible pour les battre comme on l’a fait contre l’Uruguay. Plusieurs joueurs souffrent de blessures. Qu’en pensez-vous ? C’est le seul point noir d’ailleurs.

En effet, plusieurs joueurs seront absents à cause de blessures, à

l’image de Meghni, Mansouri,

à cause de blessures, à l’image de Meghni, Mansouri, Halliche et Bouazza. On aurait aimé jouer

Halliche et Bouazza. On aurait aimé jouer avec un effectif au complet et que les joueurs soient tous à la disposition de l’entraîneur pour juger le niveau de prépara- tion de chacun. Surtout qu’il est obligé de donner la liste définitive des joueurs qui participeront au Mondial trois semaines au moins avant le début de la compétition. Vous avez perdu votre statut de titulaire avec Mönchengladbach depuis votre retour d’Angola. Peut-on connaître les raisons ? Il n’y a aucune raison valable, c’est le prix que j’ai payé pour ma participation à la CAN. J’étais ab- sent depuis un mois et demi puisque j’ai rejoint l’Equipe natio- nale depuis le stage de Castellet en France. De ce fait, l’entraîneur a jugé qu’il n’a pas besoin de moi ac- tuellement surtout que ceux qui ont joué en mon absence ont ac- compli convenablement leur mis- sion. Avez-vous discuté avec votre entraîneur à ce sujet ? Oui, et il m’a dit exactement ce que je viens de vous expliquer. Il m’a clairement signifié qu’il m’a écarté de l’équipe après mon ab- sence qui a duré plus d’un mois. Cela ne m’inquiète pas pour deux raisons.

Lesquelles ? Le fait de ne pas trop jouer avec mon club actuellement est béné- fique pour moi. J’ai bénéficié d’un repos qui m’a permis de souffler un peu car on a souffert physique- ment de notre participation à la CAN. Personnellement, je n’ai pas pris de repos. Juste après la fin de la phase aller du championnat en Allemagne, j’ai directement rejoint l’Equipe nationale au Castellet. D’autre part, j’étais à la disposition de l’équipe de mon pays. Là, je ne regrette rien. Si on me fait choisir entre jouer dans mon club en Alle- magne et l’Equipe nationale, je choisirai la seconde sans hésita- tion aucune. Je suis prêt à me sa- crifier pour mon pays. Cela dit, je suis en train de travailler dur pour reprendre ma place dans mon club et être au top de ma forme à l’occa- sion du Mondial. Que voulez-vous ajouter à la fin ? Je suis très heureux d’être en Al- gérie et pressé de jouer ce match de mercredi, surtout rencontrer notre public qui nous manque énormément. C’est le sentiment de tous les joueurs. J’espère qu’on sera à la hauteur des espérances de tout le monde en Algérie. Entretien réalisé par Mourad H.

A l’occasion de son mariage Anthar Yahia «Je remercie le peuple algérien» ■ ■ A
A l’occasion de son
mariage
Anthar Yahia
«Je remercie le
peuple algérien»
■ ■ A
l’oc-
casion de
son mariage,
le défenseur
de Bochum,
Anthar
Yahia, n'a
pas manqué
l’opportunité
de remercier
le peuple al-
gérien qui
était très
heureux
d’apprendre
le mariage
du bourreau
des Egyptiens. Il déclarera : «Je re-
mercie tous ceux qui sont heureux
pour moi.»
Yebda dans l’équipe type
de la Premier League
■ ■ Selon le site fantasieleague,
Hassan Yebda figure parmi
l’équipe type de la Premier League
pour la journée précédente aux côtés
de joueurs de renom, à l’instar de
Lampard, Fabregas, Valencia.
Ghilas retrouve sa place
■ ■ L’ex-international algérien,
Kamel Ghilas, a retrouvé
enfin sa place en équipe première de
Hull City à l’occasion d’un match
amical disputé hier. Ghilas s’est dis-
tingué lors de ce match de fort belle
manière en inscrivant deux des cinq
buts de son équipe.
Belhadji défend
Gaouaoui
« Il y a de fortes chances
que ce soit lui qui joue
face à la Serbie»
■ ■ Le fait que Lounès
Gaouaoui a encaissé
quatre buts lors de la dernière
rencontre de son équipe face à l’ASK
n’inquiète guère l’entraîneur des
gardiens de but, Belhadji. «Le fait
que Lounès a encaissé ce nombre de
buts n’est pas un critère. Il ne faut pas
oublier qu’il est resté loin des terrains
durant une assez longue période.
Pour ce qui du match face à la Serbie,
il y a de fortes chances que ce soit lui
qui sera dans le but», dira-t-il.

Matmour perd ses bagages

Karim Matmour, l'attaquant international algérien du Borussia Mönchenglad- bach, a eu la désagréable surprise de constater que ses bagages ne sont pas arri-

vés à l'aéroport international Houari-Boumediène. Après enquête, il s'est avéré que ses bagages sont restés à l'aéroport Charles de Gaulle de Paris. Le garde-matériel de l'EN était obligé de lui remettre d'autres équipements de l'EN. Le joueur a été même contraint d'acheter une autre paire de souliers.

même contraint d'acheter une autre paire de souliers. Un coiffeur pour Ziani ■ ■ Karim Ziani

Un coiffeur pour Ziani

Karim Ziani était mal à l'aise avec sa coupe de cheveux. C’est ainsi qu’il a décidé de se faire une nouvelle coupe.

Les responsables de l’EN ont mis donc à sa disposition le coif- feur de l'hôtel de Béni-Messous. Il est à noter

feur de l'hôtel de Béni-Messous. Il est à noter que le milieu de terrain de Wolfsburg

que le milieu de terrain de Wolfsburg a reçu la visite de sa tante hier en soirée.

Ghezzal reçoit la visite d'un proche

Outre Karim Ziani, l'attaquant algérien de Sienne, Ab- delkader Ghezzal, a reçu la visite d'un de ses proches.

Tout heureux, le joueur lui a remis une invitation pour assister au match Algérie-Serbie.

Hassan Shehata : «L’Algérie possède d’excellents joueurs et je suis à la disposition de Saâdane pour lui donner des informations sur l’Angleterre»

Hassan Shehata a accordé une longue interview à la chaîne BBC lors d’une émission présentée par Hocine Moaâoued, où il a évoqué plusieurs points relatifs à notre Equipe nationale. L’entraîneur des Pharaons a déclaré qu’il se met- trait à la disposition de Rabah Saâdane pour lui donner toutes les informations sur l’équipe des trois lions d’Angleterre puisque l’Egypte va affronter la formation de Rooney aujourd’hui à Wem-

bley si, bien sûr, Saâdane sollicite son aide. Shehata est revenu sur les événements qui se sont produits lors de la rencontre entre

événements qui se sont produits lors de la rencontre entre l’Algérie et l’Egypte au Caire en

l’Algérie et l’Egypte au Caire en pré- cisant qu’ils restent dans le cadre du football ni plus ni moins, rappelant au passage que l’Algérie et l’Egypte sont deux grandes nations du foot- ball. Il n’y a pas lieu donc, pour lui, d’alimenter toute une polémique entre deux peuples à cause d’un match de football. Quant à l’Equipe nationale algérienne, Hassen She- hata a déclaré qu’il avait suivi beau- coup de matchs des Verts et qu’elle renferme des joueurs de haut ni-

veau. Il a reconnu qu’elle pratique un bon football surtout lorsqu’ils jouent avec toutes leurs capacités morales.

6

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

Coup d’œil Équipe nationale

Ils sont arrivés hier à Alger

Le président de serbe présent cueil chaleureux qui délégation de son pays. a minute, apprend-on
Le président de
serbe présent
cueil chaleureux qui
délégation de son pays.
a
minute, apprend-on auprès de la
délégation serbe. Radomir Antic
nous a fait savoir qu’après
concertation avec son staff médi-
cal, il a été décidé de le ménager.
giligne Nikola Zigic, l’attaquant
du FC Valence. Avec ses 2m02 et
ses 90 kg, nos défenseurs auront
également fort à faire devant ce
Ivanovic, Stankovic
et Zigic présents
Si Vidic a déclaré forfait, Bra-
nislav Ivanovic, le défenseur de
Chelsea, sera là ce soir. La mis-
sion de nos attaquants ne s’an-
nonce guère facile face au
rempart des Blues qui pète la
forme ces derniers temps. L’autre
star de la sélection serbe n’est
autre que le milieu du terrain de
l’Inter, Dejan Stankovic,
l’homme au cinq Scudetto.
Aussi, en attaque, il y aura le lon-
géant. Entraînement
hier au 5-Juillet
La sélection serbe, qui n’est ar-
rivée qu’hier à Alger, n’a effectué
qu’une seule séance d’entraîne-
ment. Elle a eu lieu hier soir à
19h, soit à l’heure du match, sur
le terrain du stade 5-Juillet.
C’était une séance très légère,
beaucoup plus une reconnais-
sance des lieux qu’autre chose.
Les joueurs en ont profité pour
voir de près l’état de la pelouse et
prendre leurs repères.
B. M.
à
de la pelouse et prendre leurs repères. B. M. à Accueil chaleureux ●● La délégation de

Accueil chaleureux

●● La délégation de la Serbie a été cha- leureusement accueillie à son arrivée hier à l’aéroport Houari-Boumediène où l’atten- daient des membres de la Fédération algé- rienne de football qui ont tout fait pour leur faciliter les modalités d’entrée. Les Serbes ont beaucoup apprécié l’accueil et ont tenu à nous le faire savoir.

la Fédération

●● Le président de la Fédération serbe de football, Tomislav Karadzic, a tenu à ac- compagner sa sélection à Alger en prévision du match de ce soir, comme il a tenu à re-

mercier les responsables algériens pour l’ac-

a été réservée à la

Un staff médical très fourni

●● Lorsque nous avons essayé de recon- naître les membres de la délégation de la Serbie, nous tombions à chaque fois sur un membre du staff médical, et cela nous a un

peu intrigués. Un des soigneurs serbes nous

expliqué, par la suite, que par rapport au

statut des joueurs qui jouent dans les plus

grands clubs d’Europe, il est important de veiller au moindre bobo, d’autant que la Coupe du monde approche à grands pas. «Pas de risques», nous dit-on.

Zigic : «Le spectacle sera assuré»

●● Même s’il était pressé de monter dans sa chambre à l’arrivée de l’équipe serbe au Hilton, Nikola Zigic a été très aimable en acceptant de nous don-

ner ses premières impressions. «Il ne fait pas très froid ici, c’est déjà bien (rires). Ça va être un beau match à voir, l’Algérie est une équipe très technique, nous aussi. Il y aura du spec- tacle, j’espère», nous a-t-il lancé avant de dis- paraître dans l’ascenseur. Il est à noter, cependant, que Zigic, qui jouait avec Lacen

Santander, n’a pas trop joué cette saison avec le FC Valence. Seulement six appari- tions et deux buts inscrits.

LesSerbessansVidic,maisavecIvanovic

La sélection de la Serbie est ar- rivée hier à Alger, en début d’après-midi, sur un vol spécial en provenance de Belgrade. Elle a rallié directement l’hôtel Hilton où elle a pris ses quartiers en pré- vision du match de ce soir face aux Verts. Le sélectionneur serbe prend très au sérieux cette rencontre qui constitue pour lui un test très important pour la préparation du Mondial 2010. La preuve, il a fait appel à tout son effectif avec son armada de stars, à l’exception de Vidic qui a déclaré forfait à la dernière minute. «Je ne regrette pas d’avoir choisi l’Algérie, je sais ce que je fais. Ce match est très important pour nous, il constitue une étape cruciale dans notre pré- paration», a souligné hier Rado- mir Antic à son arrivée au Hilton.

Une délégation forte de 44 membres La délégation serbe s’est dépla- cée en force en Algérie avec un effectif impressionnant de 44 membres. Les staffs technique, médical et administratif consti- tuent presque la moitié de la dé- légation. Le chargé de la communication de la sélection serbe nous a expliqué que l’équipe est toujours aussi bien encadrée : «Nous veillons à ce qu’elle ne manque de rien et à ce que tout soit en place avant, pen- dant et après son séjour, et cela partout où nous nous déplaçons. Plusieurs joueurs jouent à l’étran-

nous déplaçons. Plusieurs joueurs jouent à l’étran- ger et il n’est pas toujours facile d’or- ganiser

ger et il n’est pas toujours facile d’or- ganiser un déplacement sans avoir de difficultés. C’est la raison pour laquelle l’encadrement est important, les joueurs ne doivent se soucier de rien, à part de jouer.»

Forfait de Vidic On a été un peu surpris hier d’apprendre, à l’arrivée des Serbes, que le solide défenseur de Manchester United, Nemanja Vidic, n’a pas fait le voyage avec son équipe, alors qu’il figurait sur la liste des joueurs convoqués pour le match de ce soir contre les Verts. Blessé à la jambe, Vidic a dû déclarer forfait à la dernière

Radomir Antic

Vidic a dû déclarer forfait à la dernière Radomir Antic «Ce match face à l’Algérie constitue

«Ce match face à l’Algérie constitue une étape très importante pour nous»

forfait à la dernière Radomir Antic «Ce match face à l’Algérie constitue une étape très importante

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

7

Coup d’œil Équipe nationale

Mido au journal anglais The Sun «Nous allons montrer aux Algériens comment faire pour marquer
Mido au journal
anglais The Sun
«Nous allons montrer
aux Algériens
comment faire pour
marquer des buts
aux Anglais»
Le journal anglais The Sun a interviewé,
hier, l’attaquant égyptien de West Ham Uni-
ted, Ahmed Houssem (Midou), sur plusieurs
choses liées à l’équipe nationale d’Egypte
ainsi que sur les joueurs qui peuvent faire la
différence face aux Anglais lors de la rencon-
tre amicale qui se déroulera à Wembley au-
jourd’hui. Midou a fait l’éloge de Mohamed
Zidan, le joueur du Borussia Dortmund, dont
il a dit que c’est un élément qui peut évoluer
dans n’importe quel club anglais puisqu’il
possède un énorme potentiel et beaucoup de
qualités (sic). D’autre part, interrogé au sujet
de l’équipe nationale algérienne, Mido a ré-
pondu : «Nous allons démontrer à l’Algérie
comment faire pour marquer aux Anglais.»
«La méthode de jeu des Algériens
est stricte : ils gardent beaucoup le
ballon et ralentissent le jeu»
Afin de connaître la raison ayant fait que
Fabio Capello choisisse l’Egypte lors de ce
match amical qui aura lieu aujourd’hui à
Wembley, Midou a répondu : «Je pense que le
sélectionneur anglais, Fabio Capello, a fait le
bon choix en optant pour ce match amical face
à l’Egypte puisque notre façon de jouer est
pratiquement identique à celle de l’Algérie,
même si cette dernière opte beaucoup pour le
4-4-2.» En ce qui concerne la rencontre des
coéquipiers de Karim Ziani face aux trois
lions sur le terrain, Midou a déclaré : «Je
pense que l’Algérie jouera de la même façon
comme en Coupe d’Afrique, c'est-à-dire garder
le ballon et ralentir le jeu.»
«L’Egypte un bon test avant
l’Algérie»
Midou a ajouté que la rencontre qui met-
tra aux prises aujourd’hui l’Angleterre à
l’Egypte, à Wembley, aidera beau-
coup les Anglais avant le rendez-vous
face à l’Algérie en Coupe du monde,
puisque l’Egypte est capable d’une
transition rapide de la défense à l’at-
taque, exactement comme l’Algérie
qui pratique le même style de jeu.
«Peut-être qu’on va donner une
leçon à l’Algérie en gagnant ici à
Wembley, même si avec cette
victoire rien ne va changer
puisqu’on ne va pas partici-
per à la Coupe du monde
en Afrique du Sud.»
«Zidane peut jouer
dans n’importe quel
grand club en
Angleterre»
L’ex-joueur de l’Olym-
pique de Marseille n’a pas
cessé d’encenser son co-
équipier en équipe natio-
nale, Mohamed Zidane :
«Zidane est un joueur ta-
lentueux, c’est un vrai at-
taquant au sens propre du
mot. Il a des qualités ex-
traordinaires qui peuvent
lui permettre d’évoluer
dans n’importe quel grand
club, comme par exemple
Arsenal.» Au chapitre
des éloges, l’autre inter-
national égyptien,
Imad Motaâb, a eu sa
part : «Motaâb est un
attaquant de haut ni-
veau, j’aimerais bien
le voir un jour dans
la même équipe
avec Zidane.»
bien le voir un jour dans la même équipe avec Zidane.» Saâdane «Jouer sans pression» Absente

Saâdane «Jouer sans pression»

Absente de participation en Coupe du monde depuis son escapade mexicaine en 1986, l'Algérie souhaitait mettre fin à 24 ans de disette. Pour atteindre l'ob- jectif, les rênes de la sélection ont été confiées, en 2007, à un homme qui la connaissait mieux que qui- conque : Rabah Saâdane. Le tacticien algérien n'est, en effet, pas à son coup d'essai lorsqu'il est rappelé pour diriger les Fennecs. Et pour cause, il en avait été le sélectionneur en 1981, 1986 puis 1999 et, enfin, en 2004. Adjoint de Mahieddine Khalef au Mondial-82, seul aux commandes quatre ans plus tard, il peut d'ailleurs se targuer d'avoir disputé

toutes les campagnes mondialistes avec l'Algérie de- puis son indépendance en 1962. Force a été de constater qu'il était l'homme de la situation pour conduire l'Algérie en Afrique du Sud. Il l'a tout sim- plement prouvé par la suite. Mais la route jusqu'en Afrique du Sud n'a pas été aussi simple d'accès. Dans un groupe relevé mêlant l'éternel rival égyptien, la Zambie et le Rwanda, les Verts ont dû en passer par un match d'appui au Soudan contre les Pharaons pour écrire une nouvelle page de leur histoire. Rabah Saâ- dane compte bien en écrire d'autres à la tête d'une sélection qui n'a donc plus de secrets pour lui.

A près de 100 jours du coup d'envoi de la Coupe du monde Afrique du Sud 2010, que pensez-vous de son organisation ?

Je pense que cela va très bien se passer. En accueillant la première Coupe du monde sur le continent africain, le gou- vernement d'Afrique du Sud avait une lourde responsabilité. Il me semble qu'il a mis le pa-

déjà atteint. Maintenant, nous avons bien sûr notre carte à jouer, et on va mettre toutes les chances de notre côté pour réussir cette Coupe du monde du mieux qu'on peut, sans regret. Le but est de prendre du plaisir en jouant les meilleures équipes du monde, à commencer par celles de notre groupe. Puis de jouer les matchs à fond,

«Nous avons bien sûr notre carte à jouer et on va mettre toutes les chances
«Nous avons bien sûr
notre carte à jouer et on
va mettre toutes les
chances de notre côté
pour réussir cette Coupe
du monde du mieux
qu'on peut, sans regret.»
?

quet pour honorer l'Afrique. Dans le même temps, le Comité d'organisation local, qui travaille en étroite relation avec la FIFA, se veut rassurant. Je pense donc légitime- ment qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Vous vous attendez donc à une belle Coupe du monde Certainement ! Ce sera une très belle

Coupe du monde. J'imagine que les condi- tions climatiques seront favorables, puisque nous serons en hiver. Les perfor- mances et la qualité de jeu des équipes présentes s'en feront ressentir. Elles devraient être meilleures.

quels soient les résultats. C'est déjà ma- gnifique d'être présent. Vous sortez à peine de la Coupe d'Afrique des nations de la CAF 2010. Vous y avez fait un parcours étonnant en commençant laborieusement la compétition pour la finir en force. Quels enseignements en avez-vous tiré

Cette CAN 2010 a effective- ment été riche en enseignements. Au départ, j'avais pourtant des appréhensions concernant le climat mais aussi concernant les réper- cussions qu'aurait pu avoir un échec à trois mois du coup d'envoi de

Vous avez qualifié l'Algérie après 24 ans d'absence dans la compétition reine. Qu'avez-vous ressenti au coup de sifflet final du

«La CAN nous permis de progresser collectivement, nous arrivons mieux à conserver le ballon. Pour
«La CAN nous permis de
progresser collectivement,
nous arrivons mieux à
conserver le ballon. Pour
les matchs de
qualification, sous
pression, seul le résultat
importait, au détriment de
la manière.»

troisième match contre l'Égypte, le 18 novembre dernier au Soudan ? Une immense joie ! J'étais le dernier entraîneur à avoir qualifié l'Algérie à une Coupe du monde, celle de 86. J'au- rais évidemment préféré que mon pays goûte à nouveau aux joies de la Coupe du monde plus tôt, mais c'est un grand bonheur qu'elle se requalifie avec moi. Qui plus est en Afrique du Sud, pour la première Coupe du monde organisée sur le continent africain ! C'est symbo- lique.

Selon vous, quel a été le moment-clé de votre qualification pour Afrique du Sud 2010 ? En battant successivement l'Égypte 3-1 à Alger, puis la Zambie 0-2 à Chililabombwe au mois de juin 2009, nous avions fait un grand pas vers la qualification. Nous étions alors premiers avec sept points et trois unités d'avance sur notre dauphin. Ce fameux mois de juin avec ces deux succès successifs constitue donc, selon moi, le tournant de ces qualifications pour l'équipe. Le sort a voulu que vous vous

retrouviez dans un groupe relevé avec l'Angleterre, les Etats-Unis et la Slovénie. Comment évaluez-vous vos chances dans cette compétition ? Il s'agit bien sûr de très grandes équipes. Mais pour notre jeune équipe, l'objectif était avant tout de participer à cette Coupe du monde. On va donc jouer sans pression, car l'objectif est d'ores et

la Coupe du monde. Au final, nous avons disputé un maxi- mum de matchs et un stage préparatoire de plus d'un mois. Ceci permet de souder davan- tage le groupe, de progresser aussi bien sur les plans tactique que technique. Nous sortons donc renforcés de cette CAN. Qu'est-ce qui vous a le plus plu dans votre équipe ? On a surtout progressé collec-

tivement, nous arrivons mieux à conserver le ballon. Pour les matchs de qualification, sous pression, seul le résultat importait, au détri- ment de la manière. Tandis qu'en Coupe d'Afrique, malgré les conditions climatiques, nous sommes parvenus à conserver la balle, à la faire tourner. Mais pas seulement, nous avons su également varier efficace- ment notre système de jeu et utili- ser des joueurs à des postes qui n'étaient pas forcément leurs positions de prédilection, no-

«En battant successivement l'Égypte 3-1 à Alger puis la Zambie 0-2 à Chililabombwe au mois
«En battant
successivement l'Égypte
3-1 à Alger puis la Zambie
0-2 à Chililabombwe au
mois de juin 2009, nous
avions fait un grand pas
vers la qualification.»

tamment en attaque. C'est bien sûr très intéressant en vue de la Coupe du monde et plus largement pour l'avenir de notre sélection.

In fifa.com

8

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

Raouraoua rend hommage à Saâdane et aux joueurs

Coup d’œil Équipe nationale

AG de la FAF

Les bilans approuvés C’ est hier mardi qu’a eu lieu l’AG ordinaire de la FAF,
Les bilans approuvés
C’ est hier mardi qu’a eu lieu
l’AG ordinaire de la FAF,
à l’hôtel Sheraton. Après
Saâdi
et Kezzal
honorés
une brève intervention du prési-
dent de la Fédération algérienne de
football, Mohamed Raouraoua, le
secrétaire général de la Fédération
est passé à la lecture des bilans
moral et financier relatifs à l’exer-
cice 2009. Soumis aux membres de
l’AG pour approbation, le bilan
comptable de la FAF a été adopté à
l’unanimité. Par la suite, c’était au
tour du commissaire aux comptes
de présenter le rapport de compta-
bilité qui a été aussi approuvé à
l’unanimité des voix exprimées. Ce
fut aussi le cas concernant le budget
alloué au programme d’action de la
FAF pour l’année 2010. Après la
présentation des montants prévus
pour l’accomplissement des objec-
tifs tracés, l’enveloppe consacrée à la
réalisation des projets énoncés a été
aussi entérinée par les membres de
la FAF. Avant de clore l’AGO, Raou-
raoua a repris la parole, pour reve-
nir sur les licences professionnelles
qu’il envisage de mettre en vigueur
à partir de l’année 2011. Les mem-
bres de l’AG, qui ont été invités à
voter l’adoption de cette nouvelle loi
permettant le changement de li-
cence dès la saison prochaine, ont
été unanimes aussi à approuver
cette résolution. A rappeler que le
président de la FAF a affirmé que
cette décision nécessite la tenue
d’une AG extraordinaire pour
confirmer ce nouveau changement
de gestion des licences de footbal-
leurs. «Elle se tiendra prochainement
pour s’aligner sur les nouvelles re-
commandations de la FIFA», a-t-il
conclu.
Moumen A.
Zaoui et Gaouaoui ont
représenté les joueurs
Le défenseur internatio-
nal de l’ASO Chlef, Samir
Zaoui, et son coéquipier
Lounès Gaouaoui ont pris
part aux travaux de l’AG or-
dinaire de la FAF en qualité
de représentants des joueurs
à cette assemblée.

Le professionnalisme,

un objectif

à moyen terme

La mise en place d’une Ligue professionnelle de football a été l’un des points à l’ordre du jour de l’AG tenue hier. Le président de la Ligue nationale, Moha- med Mechrara, est revenu lon- guement sur ce point bien précis. Il a surtout rappelé aux quelques rares présidents de club présents aux travaux de cette AG que les préparatifs sont à leurs débuts. Le premier objectif tracé est la mise en vi- gueur des licences profession- nelles, conformément aux règlements des instances inter- nationales de football. «Notre mission sera d’éviter d’accumuler encore du retard concernant la mise en place des licences profes- sionnelles. Ce sera notre pre- mière étape. Les licences doivent être conformes aux nouvelles lois exigées par la FIFA», avant d’ajouter : «Un cahier des charges sera élaboré et chaque équipe sera appelée à répondre aux exigences du monde profes- sionnel qui sera lancé d’ici l’an- née 2012.»

Avant de procéder à la lecture des bilans moral et financier de la FAF, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a, au terme de sa première intervention, renouvelé ses remerciements aux joueurs et à l’entraîneur Rabah Saâdane qui a également assisté aux travaux de l’AG ordinaire de la FAF. «Je tiens à rendre hommage à l’entraî- neur Rabah Saâdane présent ici avec nous ainsi qu’à l’ensemble des joueurs qui ont contribué à la réa- lisation de nos objectifs», a-t-il an- noncé à l’assistance.

En marge de l’AG ordi- naire de la FAF tenue lundi après-midi à l’hôtel

Sheraton, le président de la Fédération algé- rienne de football a profité de cette occasion pour honorer deux anciennes figures du football na- tional. Il s’agit de l’ex-buteur du NAHD, Hocine Saâdi, et de l’ex- président de la Fédération algé- rienne de football, Omar Kezzal, qui ont été remerciés pour ser- vices rendus au football algé- rien. Des prix honorifiques ont été remis aux deux personnalités, en signe de reconnaissance. Très ému, Saâdi a déclaré : «Je suis très ému. Je remercie beaucoup la FAF et son président Mohamed Raou- raoua pour ce geste très touchant».

Le bilan de la LNF adopté

L’AGO de la Ligue nationale de football relative à l’exercice 2009 s’est tenue, hier, à l’hôtel Sheraton. Sur les 161 membres que compte la liste de l’AG, seuls 38 ont répondu présents aux travaux de cette AG. Après avoir souhaité la bien- venue à l’ensemble de l’assistance, le secrétaire général de la LNF est passé à la lecture des bilans moral et financier de l’année 2009. Un bilan adopté à l’una- nimité des voix exprimées. A noter que pas une seule contestation, ni le moin- dre commentaire n’ont été soulevés au terme de cette AGO. C’est dire que le bilan de la LNF est passé comme une lettre à la poste.

M. A.

Aʼ
de la LNF est passé comme une lettre à la poste. M. A. Aʼ Algérie A’-
Algérie A’- Liechtenstein, cet après-midi à 14h Dernier test avant la Libye L’ EN A’
Algérie A’- Liechtenstein,
cet après-midi à 14h
Dernier test
avant la Libye
L’ EN A’ affrontera, cet
après-midi à 14h au
stade OPOW de Koléa,
son homologue du Liechten-
stein. Cette rencontre entre
dans le cadre de la préparation
de l’équipe algérienne aux élimi-
natoires du championnat
d’Afrique des locaux qui aura
lieu en 2011 au Soudan. Le
Liechtenstein, pour sa part, se
prépare aux éliminatoires de
l’Euro 2012. Ce sera l’ultime
match amical de l’EN A’, avant le
match aller face à la Libye prévu
le 13 de ce mois de mars au
stade du 5-Juillet. Cette rencontre revêt une grande importance pour le staff tech-
nique, étant donné que ce sera le sixième match amical.
L’occasion pour Benchikha de choisir son onze face à
la Libye…
Ce match aura aussi une grande importance pour le sélectionneur national,
Abdelhak Benchikha, qui aura enfin à choisir l’équipe qui affrontera la Libye la se-
maine prochaine.
… et aux supporters de venir
Les joueurs de l’EN A’ auront cet après-midi une belle occasion de faire venir
un grand nombre de supporters pour le match face à la Libye. C’est dire qu’ils au-
ront tout intérêt à sortir le grand jeu pour convaincre les supporters de l’EN de
suivre cette équipe qui est le réservoir de l’équipe A.
Hamza R.

Hans Zaugg

«L’Algérie est un bon test pour nous»

R. Hans Zaugg «L’Algérie est un bon test pour nous» Le sélectionneur suisse du Liechtenstein, Hans

Le sélectionneur suisse du Liechtenstein, Hans Zaugg, que nous avons rencontré à l’aéroport international d’Alger, nous a accordé un court entretien sur le match de son équipe contre l’EN A’. Peut-on avoir votre avis sur l’accueil auquel vous avez eu droit ?

On est très heureux d’être ici en Algérie. On est satisfaits de l’accueil et en même temps surpris. On a même eu droit à une collation, et ça nous a fait chaud au cœur.

Comment voyez-vous ce match amical face à l’équipe A’ d’Algérie ? C’est un bon test pour nous, je ne vous le cache pas. On a une petite équipe qui est en train de se préparer. D’ailleurs, j’ai ramené quelques joueurs remplaçants qui auront l’occa- sion de se produire.

Vous allez donc évoluer avec des remplaçants…

Non, pas du tout. Il y aura des titulaires qui se-

ront alignés. Vous savez, le Liechten- stein est un petit pays de 35 000 ha- bitants. C’est ce qui explique qu’on n’a pas beaucoup de joueurs de foot- ball.

Qu’attendez-vous de ce match ? L’Algérie est une nation de football. La preuve, elle s’est qualifiée à la Coupe du monde et a fait un bon parcours à la CAN. Ce sera donc intéres- sant pour nous de nous mesu- rer à cette équipe des A’.

Quel est l’objectif de ce

match pour votre sélection

?

Les éliminatoires de l’Euro 2012. On est tombés dans un groupe difficile composé du champion d’Europe, l’Espagne, de l’Ecosse et de la République

tchèque. Entretien réalisé par S.F.

Raouraoua a dîné avec les A'

Mohamed Raouraoua, le président de la Fé- dération algérienne de football, a dîné avant- hier soir avec l'Equipe nationale des locaux. Il profitera de l’occasion pour les encourager avant ce match face au Liechtenstein.

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

9

Coup tordu MCA

Deux derbies en vingt-quatre heures à Rouiba

La programmation

de la discorde

heures à Rouiba La programmation de la discorde A lors que les responsables du stade du

A lors que les responsables du

stade du 5-Juillet veillent à

ce qu’il y ait un lapse de

temps assez consistant entre les matchs pour préserver la pelouse, ceux de Rouiba se sont vu imposer deux derbies en l’espace de 24h. Une décision aberrante de la part de la Ligue nationale qui a décidé de faire jouer l’USMA face au CRB et l’USMH contre le MCA sur cette pelouse détériorée du stade OPOW de Rouiba. De quoi soulever les in- terrogations du côté mouloudéen qui s’oppose à cette programmation aléatoire de la LNF.

La ligue semble avoir oublié les dépassements de la saison passée La Ligue nationale semble deve- nir amnésique. Et pour cause, lors du mach aller de la saison dernière, plus précisément le 27 août 2008,

elle avait fait jouer ce derby entre le MCA et l’USMH à Rouiba. Résultat des courses, des affrontements entre les deux galeries ont eu lieu pendant et à la fin de la rencontre. Depuis ce jour, du côté des autori- tés, Rouiba ne voulait plus d’un match entre les deux équipes par crainte d’actes de vandalisme.

La Sûreté de wilaya ne veut pas de ce match On vient d’ailleurs d’apprendre que la Sûreté de wilaya de Rouiba ne veut pas de ce match classé haut risque. Il suffit maintenant qu’un document officiel soit adressé à la Ligue nationale afin que celle-ci prenne les dispositions qui s’impo- sent. Mais au moment où nous mettons sous presse, la ligue a dé- cidé de maintenir ce derby à Rouiba.

T. Che

Le Mouloudia se défend face aux déclarations de Raouraoua

Face aux dernières déclarations de Mohamed Raouraoua, qui avait fustigé la gestion, jugée catastro- phique, du Mouloudia, et pour se défendre, Omar Ghrib a décidé de répondre avec une certaine logique au boss de la FAF : «Nous respectons beaucoup le président de la FAF, Raouraoua, qui est en train de faire un excellent boulot. Cela dit, je vou- drai lui répondre sur le fait d’avoir accusé le Mouloudia d’avoir une ges- tion catastrophique. Il faut savoir que cette année, nous n’avons aucun problème ni avec l’entraîneur ni avec les joueurs qui ont tous été réglés. Les dettes contractées avec les Nouzaret, Tardi et autres N’Diako, se sont ceux de nos prédécesseurs sans citer leurs noms. Maintenant, nous sommes en train d’éponger les dettes laissées par eux.»

«On ne peut pas être leaders en seniors et en juniors avec une gestion anarchique» «Il faut savoir que nous sommes, actuellement, leaders du champion- nat chez les juniors en plus des se- niors. On ne peut dominer les deux catégories avec une gestion anar- chique. Si nous sommes en si bonne

position, c’est grâce au travail qui est fait dans l’ombre», a précisé le res- ponsable du Doyen.

«Faire jouer autant de jeunes prouve que nous sommes respectueux des lois» «Tout le monde sait que le Mou- loudia est principalement composé de jeunes éléments, comme le veut la réglementation de la FAF. Cela prouve que nous sommes très respec- tueux des lois. Le fait de se produire avec autant de jeunes doit constituer une fierté pour la FAF. D’ailleurs, nous n’avons toujours pas touché l’argent des jeunes, puisque les frais de déplacement sont pris en charge par la fédération», a-t-il ajouté.

«Le Mouloudia est l’un des club les plus pauvres de l’élite» «Le Mouloudia est un grand club, mais l’un des plus pauvres. Nous n’avons même pas de stade où nous produire. Malgré cela, nous avons neuf internationaux entre équipe A, A’ et espoirs», dira en conclusion Ghrib.

T. Che

Il n’a plus marqué en championnat

depuis le 21 novembre 2009

Amroune

«J’espèreinscrired’autresbuts»

Auteur du but assassin dans les arrêts de jeu face au NAHD, Mohamed Amroune a retrouvé, à cette occasion, le chemin des filets. La dernière réalisation en championnat, du jeune avant-centre, remonte au 21 novembre dernier. C’était le but égalisateur contre la JSMB à Béjaïa même.

Vous devez être aux anges après avoir réussi à battre pour la seconde fois de la saison le NAHD… C’était capital pour nous de ga- gner ce derby face au NAHD. On savait que ce match allait être très compliqué, vu la situation de notre adversaire qui se battait pour sa survie parmi l’élite. Il fallait qu’on se montre très solides pour pouvoir venir à bout de cette équipe qui a prouvé, au cours de cette rencontre,

qu’elle ne méritait pas la dernière place qu’elle occupe au classement général. Je souhait au NAHD de s’en sortir, car c’est un grand club qui ne mérite pas de descendre en D2.

Ne pensez-vous que le but en début de partie vous a facilité la tâche ? Tout à fait. Il est préférable, lors de ce type de match, d’essayer de marquer d’entrée de jeu afin de faire douter l’adversaire. Par la suite, nous avons essayé de gérer notre avance jusqu’à ce but assassin dans le temps additionnel qui nous a permis de terminer avec aisance le derby.

Vous avez réussi une entrée fracassante lors de cette affiche au cours de laquelle vous avez inscrit votre cinquième but en championnat. Quel effet cela vous fait-il de retrouver le chemin des filets ? J’étais très heureux de retrouver le chemin des filets après quelques se- maines de disette. Depuis le match face à la JSMB à Béjaïa, je n’avais plus marqué de but en championnat. A présent, j’ai réussi à vaincre le signe in- dien. J’espère ne pas m’arrêter là car je voudrai en inscrire d’autres d’ici la fin du cham- pionnat.

riser mon record de la saison der- nière. En terme de performance, in- contestablement, je suis en train de réussir ma meilleure saison depuis ma promotion chez les seniors.

Pour continuer sur votre lancée, il faudra battre l’USMH lors de votre prochain match de championnat. Encore un derby qui s’annonce explosif… Nous aurons un mois tout parti- culièrement difficile avec un en- chaînement de matchs derbies. Nous allons nous préparer comme il se doit pour ce match qui sera ca- pital pour nous. Il faudra sortir le grand jeu pour venir à bout de notre futur adversaire qui voudra confirmer sa victoire de Batna.

Le fait de jouer ce match à Rouiba ne risque-t-il pas d’être pénalisant pour vous ? C’est sûr, pour qu’il y ait du beau jeu et du spectacle, il serait préféra- ble que ce match se joue au 5-Juillet, car la veille de notre match il y a un autre derby entre l’USMA et le CRB. Une situation qui risque de rendre la pelouse impraticable, sur- tout s’il y aurait de la pluie et le mauvais temps. Le fait de le pro- grammer au stade olympique, cela permettra aussi aux supporters des deux clubs d’assister en grand nom- bre à cette affiche.

Grâce à ce but, vous avez battu votre record de la saison écoulée qui était
Grâce à ce but, vous avez
battu votre record de la
saison écoulée qui était de
quatre
réalisations…
Cela ne pour-
rait
que
me
mettre
en
confiance
pour
la
suite des
événe-
ments.
J’espère
pulvé-

Lors du derby face au NAHD, on a assisté au retour des Chnaoua qui étaient très nombreux à Rouiba. C’était une bonne chose de retrouver vos fans, n’est-ce pas ? C’était extraordinaire de retrou- ver nos supporters, qui sont venus en très grand nombre pour nous soutenir face au NAHD. J’espère qu’ils seront tout autant ce week- end contre l’USMH. Nous avons besoin du soutien de nos suppor- ters pour sortir victorieux de ce face-à- face. Encore un défi à rele- ver qui nous attend ce samedi.

Une dernière question. On voudrait connaître votre avis sur ce match de coupe qui devra vous opposer le 19 de ce mois face à l’USMA… (Il sourit) Encore un autre derby. Nous allons affronter l’USMA en championnat et en Coupe d’Al- gérie. Ce jour-là, il faudra se montrer forts mentalement pour sortir victorieux. Il y aura certainement de l’am- biance au stade olympique à l’occa- sion de cette affiche qui sera palpitante.

Entretien réalisé

Tarek Che

L’USMA craint le stade olympique

C’est complètement absurde cette volonté de l’USMA de jouer un match de coupe face au Mouloudia au stade de Bolo- ghine. C’est du moins le vœu exaucé des responsables us-

mistes qui ne veulent pas af-

fronter le MCA au 5-Juillet, comme il a été programmé ini- tialement pour le 19 de ce mois. Dimanche, il y aura une réu- nion au niveau des instances compétentes pour prendre une décision finale, même s’il est

peu probable qu’une telle af- fiche se joue dans un stade aussi exigu. En tout cas, du côté de l’USMA, on craint d’affronter le Mouloudia au stade olympique. Il fut un temps où c’était le contraire qui se produisait.

10
10

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

Coup d’envoi JSK

Après avoir raté deux opportunités face à l’USMH et le MCA La seconde place de
Après avoir raté deux opportunités face à l’USMH et le MCA
La seconde place de
nouveau en point de mire
Travail
spécifique
devant le but
Après avoir débuté la séance par
quelques exercices physiques, le
staff technique a soumis les joueurs
à un travail spécifique devant le but.
Une façon de faire face à l’inefficacité
des attaquants, surtout lorsqu’il s’agit
de préparer une rencontre aussi
importante que le derby de
samedi prochain.
A J-4 du grand derby de la
Kabylie qui opposera la
JSK à la JSMB, les Cana-
ris préparent cette ren-

contre tout en pensant à leur position au classement. Il faut dire que le clasico raté face au Moulou- dia est toujours dans les esprits, malgré la large victoire sur le score de 3 buts à 0 en Ligue des cham- pions face aux Forces Armées Gambiennes. Ce match a été carac- térisé par un double enjeu. Celui de retrouver la seconde place au clas- sement mais aussi réduire l’écart par rapport au leader. La déception était grande, car ce n’était pas la pre- mière fois que la JSK rate l’opportu- nité de rafler la seconde place. Pour

rappel, cette place de dauphin ten- dait les bras aux camarades de Rabie Meftah face à l’USMH, pour le compte de la seconde journée de la phase retour du championnat. Ce jour-là, les Vert et Jaune s’étaient in- clinés sur le score de 2 buts à 1 à lA- vigerie.

Plus droit à l’erreur à domicile

Les Canaris ne doivent plus céder le moindre point à domicile, afin de garder toutes leurs chances de pré- tendre au titre. Même sans ça, les joueurs de la JSK doivent à tout prix prendre leur revanche sur la JSMB, après être inclinés lors du

match aller sur le score de 1 à 0. La JSMB qui, elle aussi, a été tenue en échec par l’USMAn, ne jouit pas d’une excellente forme. La JSK, avec l’avantage de jouer à domicile, part avec une légère avance et ne doit en aucun cas passer à côté de son sujet. Le staff des Canaris connaît lui aussi le contexte particulier des matchs à caractère derby. Geiger, qui a sa propre idée, dispose encore de 4 jours avant d’établir son onze de départ. On ignore pour l’instant si le technicien suisse optera pour le 4-3-3 comme samedi dernier où pour le 4-4-2 classique. Ce qui est certain, c’est que la JSK jouera l’of- fensive à outrance.

Abdelatif Azibi

Concernant sa blessure aux adducteurs

EEcchh CChheerrgguuii ::

«La lésion n’est pas importante»

Ayant rencontré des difficultés à joindre Idriss Ech Chergui par téléphone en France où il se trouve, après avoir bénéficié de quelques jours de repos, nous avons repris l’entretien qu’il a publié sur son site Internet. Ainsi a-t-il tenu à rassurer les supporters de la JSK que sa blessure n’est pas si grave… Alors cette blessure ? Je suis rassuré, l'échographie n'a pas décelé une lésion importante, je suis encore en soins jusqu'à lundi où je pourrai reprendre les courses Revenons au classico, le président Hannachi a regretté votre absence ? Je l'ai eu au téléphone et il m'a dit effective- ment que j'avais manqué, qu'on avait fait les mauvais choix dans le dernier geste lors de ce match. J’ai quand même trouvé les commentaires sur la prestation de la JSK très sévères, ils ont dominé et eu des occasions face à une équipe qui n'a pensé qu'à défendre quand même. C'est un peu le problème à la JSK, sur cent personnes il y en a peut-être dix qui ne seront pas satisfaites, mais ce sont les seules qui vont se manifester. Ne regrettez-vous pas cette première mi-temps dis- putée en Coupe d’Algérie ? C'était imprévisible, car je me sentais bien et je ne res- sentais aucune gêne, jusqu'à cette frappe juste avant la mi- temps où la douleur s'est réveillée. (Entretien réalisé le 25 février dernier)

Il est attendu ces jours-ci

Ayant raté la séance de reprise des entraînements, Idriss Ech Chergui a réduit ses chances de prendre part au derby kabyle de samedi prochain face à la JSMB. Toutefois, et d’après une source proche du club, le joueur est attendu ces jours-ci afin de débuter son programme spécifique.

Selon un sondage publié sur le site officiel de la FIFA

La JSK a plus de 16 % de chances de remporter la Ligue des champions

S ur le site de la Fédération internationale de football, un

sondage pour les internautes a été publié cette semaine. La question concernait la Ligue des champions qu’organise chaque année la CAF (Confédération africaine de football). La JSK figurait parmi les 6 équipes proposées. Et sur les

milliers d’internautes qui ont donné leur avis sur la question, plus de 16 % d’entre eux jugent que la JSK est favorite pour

remporter cette prestigieuse compétition. 30,91 % ont opté pour le Al Ahly, 4 % pour les Orlando Pirates, 2,64 % pour le TP Mazambe, 1,59 % ont choisi le Heartland FC tandis que 0,96 % estime que c’est l’ASEC Mimosas qui l’emportera. Toutefois, plus de 43,8 % estiment que le vainqueur de la Ligue des champions version 2010 sera une autre équipe que les 6 citées plus haut.

A. A.

Hamlil retrouve le groupe

Après plusieurs mois de conva- lescence, le latéral droit de la JSK, Farid Hamlil, a pu réintégrer le groupe. Le joueur, qui a subi une intervention chirurgicale au ni- veau du ménisque, n’a plus rejoué deouis un bon moment. Ce n’est donc qu’hier qu’il a obtenu le feu vert de Guillou.

Felici et Benhocine réintègrent les juniors

Les deux juniors Rabah Felici et Mohamed Benhocine ont été re- versés par l’entraîneur Suisse Alain Geiger dans leur catégorie.

Les deux éléments, qui n’ont pas joué la moindre minute depuis le début de saison, pourront de la sorte augmenter leur temps de jeu en juniors, mieux que de res- ter sans compétition en seniors.

Hamiti, Maroci, Akkouche et Saïdi chez Hannachi

A la fin de la séance d’entraîne- ment d’hier matin, 4 joueurs ont sont allés au bureau de leur pré- sident. Il s’agit de Hamiti, Maroci, Akkouche et Saïdi. Renseigne- ments pris, ces quatre éléments ont été convoqués par le boss pour régler une affaire de prime que la direction leur devait.

Chergui. Guillou m’a fait savoir que je serai soumis à un repos d’une durée de 10 jours. Toutefois, il s’agira d’un repos actif. J’entamerai dès demain un programme spécifique», nous dira-t-il avant d’ajouter :

“Il est clair que m’a déception est grande. Surtout que je vais rater le derby qu’il me tenait tant à cœur de disputer.»

A.A.

derby qu’il me tenait tant à cœur de disputer.» A.A. Afin d’en sa- voir davantage sur

Afin d’en sa- voir davantage sur cette nou- velle mise en place du staff technique, nous avons interrogé Mohamed Khoutir Ziti qui nous dira : «Il est vrai que le staff songe à aligner parfois Meftah en

10 jours de repos pour Saïdi

Avec cette nouvelle variante d’aligner Meftah en milieu droit

Ziti en tire bénéfice

faitement adapté à son nouveau poste. Il n’avait plus besoin de revenir derrière vu que Ziti avait assuré la couverture sur le flanc droit. C’est donc ce jeune défenseur Mohamed qui en tire bénéfice de cette nouvelle donne. Cela lui permettra d’augmenter son temps de jeu, vu qu’il est difficile de détrôner Coulibaly et Belkalem dans l’axe central. Même si son poste de prédilection est défenseur axial, Ziti ne se débrouille pas mal en tant qu’arrière droit. Chose qui a permis au staff de compter sur ses services lorsque Meftah est appelé à jouer en tant que milieu de terrain.

Abdelatif Azibi

En optant souvent pour un 3-5-2, le technicien suisse, Alain Geiger, s’est aperçu que les deux latéraux, Rabie Meftah et Nassim Oussalah étaient très efficaces offensive- ment. Avec l’aide de ses deux ad- joints Arezki Amrouche et Mourad Karouf, Geiger a voulu tenter une nouvelle variante. C’est celle d’aligner Rabie Meftah en tant que milieu droit. Une variante a été testée en Coupe d’Algérie face à l’ASAPC. D’après des sources proches du staff technique, il y avait une grande part de satisfaction, vu que le joueur s’est par-

«Je jouerai là où le coach me le demande»

tant que milieu, comme ce fut le cas face à la Protection civile, et c’est moi qui ai assuré la couverture derrière sur le flanc droit. Il est clair que cette stratégie m’arrange, car cela me per- mettra de jouer. Concernant mon poste de prédilection, je suis un axial de métier. Toutefois, lorsque je suis

venu à la JSK, j’ai dit au président Hannachi que j’étais prêt à jouer à n’importe quel poste. C’est la raison pour laquelle je mets le coach très à l’aise à ce sujet. Je jouerai là où on me le demande.»

A. A.

semaine. C’est pratiquement la même blessure que celle contractée par Idriss Ech Chergui.

Il débutera son programme spécifique aujourd’hui

A ce sujet, le joueur nous a fait savoir qu’il sera soumis à un programme spécifique à

Comme nous l’avons annoncé précédemment, le milieu récupérateur des Canaris, Lyès Saïdi, ratera le derby kabyle. Il a été soumis à une période de convalescence de 10 jours. Pour rappel, le joueur souffre d’une inflammation au niveau des adducteurs depuis plus d’une

partir d’aujourd’hui. C’est le kiné du club, Rachid Abdeldjebar, qui se chargera de le soumettre au travail afin de le remettre sur pied.

«Déçu de devoir rater le derby»

Très déçu par cette blessure qui l’a quelque peu freiné, Lyès Saïdi nous dira : «Je souffre d’une blessure semblable à celle d’Ech

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

11
11

Coup difficile JSMB

Les Béjaouis à l’heure du derby

L e doyen des clubs de la Kabylie a entamé, lundi dernier dans l’après-midi, sa prépa- ration en vue du

match qui l’attend ce samedi en déplacement à Tizi Ouzou pour affronter la JSK qui reste sur une belle victoire à Tizi contre la for- mation gambienne des Forces Ar- mées sur le score sans appel de 3 buts à 0. C’est dire que ce match ne sera pas une mince affaire pour les Béjaouis qui restent sur deux faux pas consécutifs, en Coupe, face à Blida, et en championnat, samedi dernier à domicile, face à Annaba. Pour les joueurs béjaouis, ce match constitue une étape très importante pour la suite du par- cours, car déterminant quant à l’avenir du club en championnat. «Cette rencontre sera celle de la ré- habilitation et de la réconciliation», diront la plupart des joueurs comme pour affirmer que leur équipe, qui se cherche depuis les deux dernières journées, n’a pas du tout l’intention de rater ce derby. Le staff technique, pour sa part, espère que les joueurs se remet- tront de leur dernier faux pas concédé lors de la dernière jour- née face à Annaba pour se concentrer uniquement sur ce match de samedi prochain. En at- tendant donc le déroulement de cette rencontre, le staff technique béjaoui est en train d’accentuer quelque peu la cadence, program- mant une joute amicale hier dans la matinée, où le coach a exigé de ses joueurs plus d’efforts et, sur- tout, de motivation.

Les mines sont plutôt radieuses

Pour la première séance de cette semaine, le staff technique béjaoui n’a pas voulu trop forcer. Bien au contraire, le coach a essayé surtout de retaper le moral de ses troupes

coach a essayé surtout de retaper le moral de ses troupes qui restent sur un faux

qui restent sur un faux pas à do- micile sans oublier la dernière éli- mination en Coupe d’Algérie. D’ailleurs c’est pour cette raison que le staff technique des Vert et Rouge a provoqué une petite réu- nion avec les joueurs avant l’en- tame de cette séance d’entraînement. Il leur demandera carrément d’oublier le match de samedi dernier qui fait partie dés- ormais du passé, pour ne se concentrer que sur le prochain rendez-vous face à la JSK prévu samedi prochain. Par la même oc- casion, le staff technique a or- donné à ses joueurs de redoubler d’efforts durant cette semaine afin d’être à la hauteur. Il y a lieu de si- gnaler lors de cette séance d’en- traînement le bon état d’esprit qui régnait chez les joueurs béjaouis. L’optimisme est visible chez les gars de Yemma Gouraya qui ju-

rent par tous les saints qu’ils feront tout leur possible pour revenir au bercail au moins avec le point du nul. En dépit des deux derniers re- vers, tout le monde est d’ailleurs convaincu que les Béjaouis ont les moyens de se ressaisir et de re- nouer avec le succès dès la pro- chaine journée. Boulemdaïs et ses camarades ont, semble-t-il, retenu la leçon des deux dernières contre-performances et le coach, pour sa part, ne cesse de les mettre en garde, les exhortant à prendre leurs responsabilités.

Le volet technico-tactique à ne pas négliger

En plus du volet psychologique, le driver de la JSMB devra accor- der beaucoup d’importance au travail technico-tactique durant

cette semaine. Pour cela, il devra établir un programme adéquat afin de parfaire la cohésion et les automatismes. Les camardes de Zerdab n’ont bénéficié que d’une journée de repos et se préparent sérieusement. Les joueurs n’ont pas chômé et ne chômeront pas cette semaine car le coach mettra à profit cette période pour appor- ter quelques correctifs à son groupe qui a montré quelques dé- faillances et des signes d’essouffle- ment lors des deux dernières rencontres. C’est dans ce sens que le staff technique a programmé une joute amicale hier face à la JSA. Reste à savoir maintenant si les camarades de Megatli auront les ressources nécessaires pour né- gocier comme il se doit ce derby qui s’annonce d’ores et déjà palpi- tant.

S. A.

En amical : JSMB 2 – JSA 1

Un bon galop d’entraînement

En amical : JSMB 2 – JSA 1 Un bon galop d’entraînement H ier dans la

H ier dans la ma- tinée, le stade de l’Unité-Ma- ghrébine a

abrité une attrayante ren- contre amicale entre la JSMB, le club local, et le voi-

sin de la JS Akbou, une équipe qui évolue en Régio- nale 2. Les Vert et Rouge ont disposé de cette modeste équipe sur le score étriqué de 2 buts à 1. En première période, les Béjaouis ont do- miné leurs adversaires grâce à une meilleure occupation du terrain et une bonne maîtrise de la balle, et c’est fort logiquement qu’après juste onze minutes de jeu Boukessassa, sur un bon centre de Zerdab, marque le premier but. Après ce bu, les joueurs de l’équipe d’Akbou sont sortis de leur zone et se sont créés même pas mal

d’occasions, ce qui leur a permis d’inscrire le but éga- lisateur. En seconde période, et malgré les changements opérés par le staff technique en incorporant quelques jeunes joueurs, les Béjaouis ont eu beaucoup de difficul- tés à produire leur jeu de- vant une équipe bien organisée. Elle a tenu tête à la JSMB durant toute la par- tie et s’en serait retournée au bercail avec le match nul si Yannick N’djeng n’avait pas inscrit le but de la victoire dans les toutes dernières minutes. Ce fut un match très équilibré entre deux équipes qui évoluent dans deux paliers différents, mais aussi un bon entraînement pour les Béjaouis qui prépa- rent leur match derby face à la JSK. La formation bé-

jaouie n’a gagné que par un petit score, mais ce qui est à retenir dans cette joute, c’est que le staff technique a donné l’occasion de jouer à tous les joueurs qui n’en ont pas eu la chance jusque-là et aussi à ceux qui reviennent de blessure et de suspen- sion, à l’image de Messali et Yannick, qui ont joué toute la partie aux côtés des rem- plaçants.

Equipe alignée : Djebaret (Saoula), Hachemi, Bouke- macha (Aouès), Mebarakou (Chafaâ) Messali, De- houche, Bellatrèche, Aït Ouarab (Ziane), Zerdab (Boulaïncer), Boukessassa (Khelifi), N’djeng.

Buts : Boukessassa (11’), N’djeng (88’)

S. A.

Djebaret et Saoula se partagent les 90 minutes

A parts égales, le staff technique a partagé les 90 minutes de la joute amicale face à la JS Akbou, entre les deux gardiens convoqués pour la cir- constance, à savoir Djebaret et Saoula qui ont joué chacun une mi-temps, pour permettre à l’entraîneur des gar- diens, Halim Tiffour, d’évaluer cha- cun d’eux, puisqu’ils étaient confrontés à un travail spécifique et ont subi un programme à part au début de cette semaine. Djebaret, qui a joué la première période, a encaissé un but. Quant à son camarade, Karim Saoula, il a su comment garder sa cage vierge durant la seconde pé- riode.

Neuf joueurs ménagés

Suite aux gros efforts fournis lors du match face à Annaba samedi dernier, le staff technique a décidé donc de mé- nager pas moins de neuf joueurs titu- laires lors du match amical d’avant-hier face à la JSA. Megatli, Bel- lakhdar, Zafour, Mehaïa, Hamlaoui et Deghiche, El Hadi Adel, Boulemdaïs et Belkheïr étaient quand même présents au stade et ont été soumis à une séance d’entraînement ordinaire consacrée au volet technico-tactique.

Mebarakou se blesse au genou

Lors de cette confrontation amicale, le jeune axial de la JSMB, Zidane Me- barakou, n’a pas pu aller au terme de la rencontre. Après avoir reçu un coup au genou, Mebarakou a quitté le terrain en cédant sa place à Chafaâ vers la fin de la première période. Sa blessure n’est pas grave mais le joueur devait passer une échographie hier afin de s’assurer qu’il n’a vraiment rien.

Une première pour Ziane et Khelifi

La rencontre amicale disputée hier par les Béjaouis était une occasion pour les deux nouvelles recrues bé- jaouies des U 20, Ziane et Khelifi, de faire leur apparition pour la première fois sous le maillot de la JSMB depuis qu’ils ont rejoint le club. Incorporés vers la fin de la deuxième période, les deux joueurs n’ont pas vraiment eu le temps de s’illustrer.

Présence de quelques supporters

Bien que le match se soit déroulé en semaine et en plus dans la matinée, quelque 200 supporters de la JSMB n’ont pas raté l’occasion de suivre la rencontre amicale de leur équipe face à l’équipe d’Akbou.

Entraînement dans l’après-midi

Après avoir disputé un match ami- cal dans la matinée d’hier, le staff tech- nique béjaoui, dirigé par Samy Boussekine et Hacène Hamouche, n’a pas libéré ses joueurs dans l’après-midi, mais leur a donné rendez-vous à 16h pour une autre séance d’entraînement consacrée à la remise en forme. Le staff ne veut surtout pas perdre de temps afin de permettre aux joueurs une meilleure préparation avant le match face à la JSK.

Menad n’a pas encore repris

Absent lors de la séance de reprise, le premier responsable de la barre technique, Djamel Menad, qui a parti- cipé avant-hier au tournoi de football organisé par les anciens joueurs de l’Equipe nationale, n’a toujours pas re- joint l’équipe. Toutefois, l’ancien avant- centre devrait répondre présent aujourd’hui à l’occasion de la séance de ce matin à 10h au stade de l’Unité-Ma- ghrébine.

S. A.

12
12

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

Coup sûr USMB

Le maintien s’arrachera à Blida, pas ailleurs

sûr USMB Le maintien s’arrachera à Blida, pas ailleurs P our parvenir à assurer le maintien

P our parvenir à assurer le maintien de son équipe en D1, Mouassa peut espérer

pouvoir compter sur des joueurs qui sont montés en puissance en deuxième partie de saison. L'on se rappelle que lors de l’exer-

cice écoulé, les attaquants de l’USMB avaient inscrit onze buts

lors des 15 dernières journées. Ces réalisations étaient l’œuvre de six joueurs differents. La plupart d’en- tre eux ne sont pas là et se sont d’au- tres joueurs qui se doivent d'être les moteurs d'une belle fin de saison. Mais le calendrier est-il favorable aux joueurs de la ville des Roses ? La plupart des points de l'an passé

avaient été collectionnés à domicile. Cette saison, les joueurs de l’USMB n’auront que sept matchs à dispu- ter dans leur jardin contre six matchs à l'extérieur. Or cette saison, l’USMB constitue la pire équipe à domicile avec une seule victoire au compteur à Blida. Il faudrait donc changer le fusil d’épaule et se re-

mettre à faire la loi chez soi. Pren- dre quinze, voire dix-huit points sur ses terres est faisable, mais pour cela, il faudrait être très forts …C’est jouable et il faut ranger les calculettes pour enfiler le bleu de travail.

Slimane B.

Boutabout «Jenesuis pas àBlidapour faireoublier tel outel autrejoueur»

Il était, lundi passé, le premier sur la pelouse du stade Tchaker, pour entamer une séance d’entraînement. Mansour Boutabout, le nouvel at- taquant de l’USMB, fera étalage de tout son ta- lent, en match d’applica- tion. Ceci a dû lui faire gagner des galons auprès de son entraîneur. Il n’a pas pour autant la grosse tête, car il sait qu’il doit suer pour trouver son meilleur niveau et ga- gner une place dans l’équipe, nous a-t-il dit.

Nous avons remarqué que vous êtes toujours avec les premiers à l’entraînement. Quelle expli- cation donnez-vous à cela ? Il n’y a aucun secret à cela, je veux agir en professionnel. Nous sommes ici pour travailler et il est tout à fait naturel que je sois présent dès le début de la séance. Je veux être au top, sur tous les plans, le jour où l’équipe aura besoin de mes services.

N’est-ce pas, pour vous, une façon de donner l’exemple ? Non, je n’ai pas cette prétention, car je ne suis qu’un simple joueur. Je ne veux pas perdre de temps, car la réussite en football, comme dans tous les sports d’ailleurs, ne peut être présente que si l’on est au top sur le plan physique. Tous les efforts que nous aurons à consentir durant cette période seront payants en

compétition.

Les observateurs qui étaient au stade, lundi passé, s’accordent à dire que vous avez été l’auteur d’une superbe prestation en match d’application… Cela me fait plaisir, bien sûr. Ce n’est qu’un match de préparation et il est vrai que je ne suis pas loin du top sur le plan physique. Je pense que cela ira encore mieux dans les prochains jours. Je veux, personnellement, réussir avec mon nouveau club.

Pas du tout et cela ne veut rien dire. Je peux évoluer à tous les postes de l’attaque, même si je pré- fère évoluer en attaquant de pointe. Le plus important est que chacun de nous donne le meilleur de lui- même pour l’équipe.

Quelle est l’ambiance au sein du groupe ? Tout va très bien, car il y a un groupe de joueurs d’excellente moralité. Il y a une parfaite entente entre nous et une bonne ambiance. Même si nous venons de différents ho- rizons, nous nous enten- dons parfaitement. Je pense que c’est cette grande solidarité qui existe entre nous qui fera notre force en championnat. D’un autre côté, je me dois d’être à la hauteur de la confiance des gens qui m’ont fait venir à l’USMB.

la confiance des gens qui m’ont fait venir à l’USMB. Cela veut-il dire que vous visez

Cela veut-il dire que vous visez une place de titulaire dans l’équipe

?

C’est cer- tain. Je ne suis pas venu à Blida pour voir les autres jouer. J’accepte sportive- ment la concur- rence et je respecterai les choix du coach. Ce dernier nous a d’ailleurs répété que pour lui, ce seront les meilleurs qui joueront. Il ne faut pas croire que c’est parce que j’ai une certaine expérience que j’ai droit à une place de titu- laire. Il me faudrait la gagner comme tous les joueurs de l’effectif.

Quel jugement portez- vous sur le travail que vous effectuez avec votre entraîneur ? Je suis très mal placé pour porter un jugement pareil. Je peux, par ailleurs, vous dire que nous avons la chance de travailler avec un entraîneur de grande qualité et à mon avis, c’est une excellente chose. A nous les joueurs de profiter au maximum de sa pré- sence au club pour pro- gresser et nous perfectionner.

En match d’application, votre entraîneur vous a confié un poste qui est plus excentré que celui que vous avez l’habitude d’occuper. Cela vous gêne-t-il ?

Vous allez débuter en championnat contre le WAT à Blida. Un commentaire ?

Mes coéquipiers m’ont dit que le WAT a la réputation d’être difficile à manier, sur son terrain et à l’exté- rieur. Ce sera un match difficile, bien sûr. Pour le moment, il s’agit pour nous de nous préparer, non pas uniquement pour cette rencon- tre, mais pour tout le reste du championnat.

Votre équipe occupe une bien mauvaise place au classement ; un commentaire ? Il n’y a aucune inquiétude à avoir, car il reste plusieurs matchs pour se ressaisir. Cela ne va pas être simple, mais tout le monde veut se battre sur le terrain et il y a une grande volonté de gagner des places au classement. Il y a une bonne équipe à Blida et des joueurs de qualité et il n’y a aucune raison pour que les choses ne s’améliorent pas au plus vite.

Vous aurez la lourde responsa- bilité de remplacer Hamiti qui est maintenant à la JSK. Il était un peu le chouchou des suppor- ters. Difficile, n’est-ce pas ? Je vous arrête tout de suite. Je suis à Blida parce que le destin l’a dé- cidé, non pas pour remplacer tel ou tel autre joueur. Le joueur dont vous parlez a sûrement beaucoup donné à l’USMB et il doit avoir de grandes qualités. Il a décidé de quit- ter l’USMB et cela est son affaire. J’ai une mission à accomplir et c’est tout ce qui m’importe.

Promettez-vous des buts à vos supporters? Marquer des buts fait partie de mon objectif. Je ferai en sorte de ne pas me contenter d’en marquer, je veux aussi aider mes coéquipiers à le faire.

Entretien réalisé par Slimane Baghdali

Tournoi

de l’Amitié

Haniched et Khezrouni ont représenté l’USMB

Les fans blidéens étaient ravis de revoir deux anciens joueurs du club à l’oeuvre. Il s’agit de Haniched et Khez- rouni qui, tous deux, ont par- ticipé au tournoi de l’Amitié qui s’est déroulé à la Coupole, lundi dernier. Haniched a participé aux matchs contre l’Algérie «B» et la France 98. Khezrouni, l’ex-capitaine de l’USMB a, de son côté, mar- qué un beau but.

Les entraînements à Tchaker

Les séances d’entraînements de jeudi et vendredi se dé- rouleront sur la pelouse de Tchaker. C’est ce qu’a décidé Mouassa, après avoir eu le feu vert du directeur de l’OPOW. Durant toute la se- maine, les joueurs de Blida se sont entraînés à Mouzaïa, sur une surface en tartan. Ils au- ront à recevoir les Tlémce- niens ce samedi à Blida.

Djemaoune et Ghalem opérationnels

Deux joueurs qui étaient, jusque-là, incertains, se sont entraînés sans ressentir la moindre gêne. Il s’agit de Gha- lem, qui se plaignait de dou- leurs au dos, et Djemaoune qui s’est totalement rétabli de sa contracture au niveau de la cuisse.

Un Boutabout de grande classe !

Bien sûr, l’événement à Blida, au sein de l’effectif, est la pré- sence de Mansour Bouta- bout, lors de la séance d’entraînement de lundi après-midi. L’ex-joueur de Courtrai a réellement fait le spectacle et surtout confirmé tout le bien que l’on pensait de lui. Il est facile de recon- naître un joueur talentueux dès ses premières touches de balle et c’est le cas pour Bou- tabout. Lors du match d’ap- plication organisé sur toute la surface du terrain, il se pos- tera, dans un premier temps, juste derrière ses attaquants qu’il gavera de bons ballons. Alternant les passes courtes et longues d’une grande pré- cision, il fera presque tou- jours les meilleurs choix. Il y

a juste un petit problème qui

contredit l’adage qui dit que

trop de bien ne nuit pas. Bou- tabout joue exactement dans le même registre que Eze- chiel. Mouassa se passera-t-

il de l’un d’eux ou arrivera-t-il

à associer en matchs officiels ces deux talents ? Si le techni- cien blidéen réussit son coup,

l’équipe de Blida risque de faire mal …très mal. Slimane B.

PUB

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

13

Coup fort USMA

SSaïddoouunn

croisent en huitièmes de finale. Nous n’avons pas d’autre choix que les défier. Cette coupe
croisent en huitièmes de finale. Nous
n’avons pas d’autre choix que les défier.
Cette coupe demeure notre seul ob-
jectif, et si nous pouvons aller au
bout, nous devons aller chercher
cette qualification n’importe où, et
face à n’importe quel adversaire.
Chaque joueur voudra prendre
part à une telle confrontation.
Pour l’instant, nous devons bien
négocier le match face au CRB.
Ensuite, on verra. C’est un peu
tôt de parler de cette affiche.
Entretien réalisé par Adel C.
M. Benaldjia retrouve l’équipe première
M.M.M.M.M.M.M.BenaldjiaBenaldjiaBenaldjiaBenaldjiaBenaldjiaBenaldjiaBenaldjiaretrouveretrouveretrouveretrouveretrouveretrouveretrouvel’équipel’équipel’équipel’équipel’équipel’équipel’équipepremièrepremièrepremièrepremièrepremièrepremièrepremière
Benaldjiaretrouvel’équipepremière
Benaldjiaretrouvel’équipepremière Reversé en juniors après les incidents qui se sont

Reversé en juniors après les incidents qui se sont produits à Béjaïa où il a exprimé sa déception après avoir été remplacé à une demi-heure seulement du coup d’envoi de la partie ayant opposé l’équipe lo- cale à l’USMA, Mahdi Benaldjia ne serait en fin de compte resté que quelques semaines avec les jeunots avant de retrouver la première équipe. L’interna- tional juniors s’est entraîné d’ailleurs hier matin avec le groupe, officialisant ainsi son retour, un retour qui lui fera sans doute du bien. A rappeler que Benaldjia a à son actif deux buts depuis l’en- tame de la saison.

«Nous ne comptons pas baisser les bras !»

A l’image de la plupart de ses coéquipiers, Mohamed Amine Saïdoun a repris les entraî- nements en début de semaine avec l’objectif de préparer la prochaine rencontre qui aura lieu ce vendredi. Contacté par nos soins, l’international espoirs nous a affirmé que les joueurs travaillent d’arrache-pied pour être au rendez-vous pour cette affiche de la 24 e journée du championnat.

Avec un peu de recul, comment avez-vous vécu la défaite de votre équipe du banc des remplaçants ? Comme tous mes coéquipiers, j’ai suivi cette rencontre sur les nerfs. C’était difficile de voir son équipe perdre sans pouvoir rien faire. C’est clair, au coup de sifflet final, nous étions tous déçus, parce qu’on voulait vraiment revenir à la maison avec une victoire ou au moins avec un point. Il au- rait été bénéfique quand même. Une fois sur le terrain, nous avions eu affaire à une équipe qui n’a plus gagné depuis plusieurs matchs. Il leur fallait s’imposer, et leur volonté a fini par faire la diffé- rence. Cette défaite ne va-t-elle pas vous déstabili- ser avant le derby face au CRB ? Les choses auraient été meilleures si nous avions gagné, mais malheureusement, ce n’est pas le cas. Que voulez-vous qu’on fasse ? Nous n’avons pas d’autre choix que de nous remettre au travail avec le souhait de nous racheter dès la prochaine rencontre. De mon côté, je peux vous assurer que malgré cette défaite, les joueurs tiennent le coup. La preuve, nous travaillons d’arrache-pied. On se donne à fond pour préparer le match qui nous op- posera au CRB. Comment appréhendez-vous cette rencontre ?

Ce derby est une occasion en or pour nous si nous voulons nous ressaisir. Je suis sûr qu’une vic- toire nous permettra d’ouvrir une nouvelle page. Nous savons très bien que nous allons jouer contre un adversaire qui tentera de continuer sur sa bonne lancée, mais nous n’avons plus le choix. Nous avons plus besoin de ces trois points qu’eux. Les Belouizdadis vont vouloir profiter de notre si- tuation pour continuer leur ascension, mais qu’ils sachent que nous n’avons plus le droit à l’erreur. Un commentaire sur la situation actuelle de votre équipe… Tout ce que je peux dire, c’est que cette place que nous occupons actuellement n’est pas la nôtre, et qu’elle n’honore pas l’une des meilleurs équipes du pays. Il faut savoir que même nous, les joueurs, nous ne sommes pas satisfaits. On sait que nos supporters attendent beaucoup de nous, et c’est pour cette raison qu’on ne compte pas baisser les bras. Nous allons continuer à faire tout notre pos- sible pour remonter la pente jusqu’à la dernière minute. Vous allez par la suite affronter le MCA en coupe. Peut-on dire que le tirage au sort ne vous a pas gâtés ? Nous aurions aimé que cette affiche se joue en finale. Le destin a voulu que les deux équipes se

Aït Ouamar ne s’est pas entraîné

Hamza Aït Ouamar a repris avant-hier le chemin des entraînements en solo après avoir passé plusieurs semaines loin du groupe. Non concerné par les trois derniers matchs de son équipe à cause de la blessure dont il souffrait au niveau de la cuisse, le milieu de terrain des Rouge et Noir s’est absenté hier matin. A deux jours du derby qui mettra aux prises son actuelle équipe à son ancienne au stade de Rouiba, Aït Ouamar ratera ainsi sa quatrième rencontre de suite.

Achiou toujours absent ◗ Son retour était prévu pour le début du mois actuel, mais
Achiou toujours absent
◗ Son retour était prévu pour le début du mois actuel, mais
en fin de compte, Hocine Achiou n’a toujours pas repris
les entraînements. De retour cet été à l’USMA après
une expérience à la JSK qui n’a duré que six mois,
l’ex-international n’a plus donné signé de vie
depuis plusieurs semaines. Il faut dire que son
absence a fait couler beaucoup de salive, et
fait poser des questions concernant
son avenir avec les Rouge et Noir.
Pour rappel, Achiou, qui n’a
plus joué lors de cette phase
retour, a été opéré du
dos en France. Lui
qui se plaignait
de fortes
douleurs.
«Heureux d’être de retour»
Joint par nos soins juste après la fin de la
séance d’entraînement, Mahdi Benaldjia nous
a déclaré qu’il est très content d’avoir retrouvé
l’équipe première. «Naturellement, j’attendais
avec impatience mon retour parmi le groupe.
Maintenant que j’ai repris le service avec l’équipe
première, je peux vous assurer que mon moral
est au beau fixe. Je me suis donné à fond, et je
continuerai de le faire afin d’être prêt pour le
match de ce vendredi. J’ai une grosse envie d’ai-
der mon équipe pour renouer avec le succès»,
A-t-il conclu.
A. C.
Hamidi
et Daham
reprennent
Tous
les
deux
absents
lundi,
Cheikh Hamidi et Noureddine Daham ont repris le
chemin des entraînements hier matin. Les deux at-
taquants ont ainsi réintégré le groupe après avoir
fait l’impasse avant-hier. Hamidi et Daham se
sont entraînés le plus normalement du
monde avec le groupe. Ils devraient donc
être d’attaque pour le derby face au
CRB ce vendredi au grand soula-
gement de Noureddine Saâdi
qui pourra ainsi compter
sur l’ancien joueur
du MCS et du
MCA.

14

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

Coup osé CRB

Le Chabab veut gagner les derbies

mars 2010 Coup osé CRB Le Chabab veut gagner les derbies D eux jours seulement sé-

D eux jours seulement sé- parent les Belouizdadis

de leur premier match derby de cette phase re-

tour du championnat qu’ils dispute- ront face à l’USMA au stade de Rouiba, car la direction de l’OCO a refusé de programmer la rencontre au stade du 5-Juillet, deux jours seu- lement après le match qui opposera aujourd’hui l’EN à la Serbie. Pour le CRB, cette rencontre est d’une grande importance, non parce qu’il s’agit de l’USMA, mais pour la sim- ple raison que du côté belouizdadi on mise sur les matchs derbies pour glaner le maximum de points et se positionner dans le haut du tableau. Ce match face à l’USMA sera donc la première rencontre parmi les qua- tre derbies que l’équipe disputera pour le reste du parcours et le CRB ne veut donc en aucun cas rater son départ, comme cela fut le cas lors de la phase aller, puisque les camarades de Mameri se sont contentés seule- ment d’un match nul face à l’USMA, Berradja ayant réussi à niveler la marque dans les arrêts de jeu, alors que son équipe était menée deux

buts à un.

Oublier le scénario de la phase aller

Ainsi, les Belouizdadis sont déci- dés à bien négocier les derbies, et ce contrairement à la phase aller du championnat. En effet, le CRB n’a réussi à prendre que cinq points sur les douze qui étaient en jeu sur les matchs derbies que l’équipe a dispu- tés. Les camarades de Mameri n’ont réussi à gagner qu’un seul face à la lanterne rouge, en l’occurrence le NAHD, et ce sur un but de Slimani dans les arrêts de jeu, tout en chu- tant lourdement face au MCA sur le score sans appel de quatre buts à deux, avant de se contenter d’un nul au stade du 20-Août face à l’USMH. Ce qui illustre parfaitement que le CRB n’a pas réussi à bien négocier ce genre de confrontation et l’équipe a vécu le même scénario lors de la phase aller de la saison passée avant de se rattraper. Ainsi, le CRB, qui af- fiche une belle forme actuellement, parviendra-t-il refaire le même coup que le précédent exercice ?

L’équipe a le temps de préparer son match face aux Usmistes

Contrairement aux précédentes rencontres que l’équipe a disputées depuis son retour de Tripoli où le staff technique s’est contenté d’axer ses séances d’entraînement sur la ré- cupération en soumettant les joueurs à un rythme compétitif in- fernal, cette fois-ci Henkouche a eu le temps nécessaire pour préparer le derby face à l’USMA. Après avoir bénéficié d’un jour de repos, les ca- marades de Younès se sont remis lundi dernier au travail, même si certains éléments manquaient à l’ap- pel, à l’image de Saïbi et Ousserir, retenus en sélection nationale, ainsi que Aksas, Mameri et Aoued, qui étaient autorisés à prolonger leur repos en étant les éléments les plus utilisé au cours des deux dernières semaines. Ainsi, à l’exception des in- ternationaux, le staff technique de- vait disposer hier de tout son effectif pour entamer la préparation du match face à l’USMA.

K. M.

Alex :

«Je vais me

racheter face à l’USMA»

Comment préparez- vous le match face à l’USMA ? Je dois dire tout d’abord que cette rencontre s’an- nonce difficile, comme toutes les autres que nous avons livrées jusqu'à présent. Toutefois, on se prépare dans de bonnes conditions, ce qui nous permettra d’enchaîner un autre résultat positif face à l’USMA. Je dois dire que le fait d’avoir bénéficié d’assez de temps pour récupérer, après avoir joué cinq rencon- tres en l’espace de deux se- maines, nous permettra sans aucun doute d’aborder le match avec une meilleure fraîcheur physique Qu’est-ce que vous appréhendez dans cette rencontre ? On ne craint rien, car on a toujours respecté nos adver- saires. Nous allons donc jouer cette rencontre avec sé- rénité et essayer de prendre les trois points de la rencon- tre. Vous savez, on veut pré- server notre invincibilité. Le CRB n’a pas réussi de

bons résultats dans les derbies disputés lors de la phase aller ; ne pensez- vous pas que cette belle forme que l’équipe affiche est une bonne opportunité pour vous afin de récupérer les points perdus ? Lors de la phase aller, l’équipe ne marchait pas bien, c’est ce qui peut expli- quer les mauvais résultats que nous avons enregistrés lors de certaines rencontres, pas seulement lors des der- bies. Maintenant que l’équipe se porte bien, on essayera de glaner le maximum de points, à commencer par ce derby face à l’USMA. Je veux aussi dire que les derniers ré- sultats que nous avons réus- sis ne sont que le fruit du travail accompli lors de la trêve. On tâchera donc de travailler davantage pour pouvoir atteindre nos objec- tifs. L’USMA est en baisse de régime actuellement ; ne pensez-vous pas que cette situation puisse profiter à votre équipe ?

Je ne partage pas votre avis, car les matchs derbies sont d’une spécificité par- ticulière. C’est dire que dans ce genre de confrontations, tout peut arriver. Il ne faut donc en aucun cas sous-esti- mer l’USMA qui reste une grande équipe, même si elle traverse un passage à vide. Contrairement à vos habitudes, vous avez complètement manqué votre dernier match face à Tersana. Peut- on connaître les raisons ? En effet, j’ai complète- ment manqué mon match et je pense que c’est la fatigue qui a in- flué sur mon rende- ment. Il n’était pas facile pour moi de jouer plu- sieurs rencontres en l’espace d’un temps très court. Je vais toutefois me racheter face à l’USMA, en donnant le meilleur de moi-même.

Entretien réalisé par Kamel M.

Il ne veut parler ni de la JSK ni du FAR

Henkouche

«Ce qui m’importe actuellement, c’est le match de l’USMA»

Après avoir as- suré la qualifica- tion au prochain tour de la CAF aux dépens de l’équipe de Tersana, d’im- portants rendez- vous attendent le CRB dans les jours à venir, à commen- cer par le derby face à l’USMA, avant d’enchaîner par le match de la Coupe d’Algérie face à la JSK et le match aller de la Coupe de la CAF

face à l’une des plus prestigieuses formations ma- rocaines en l’occurrence les Forces Royales. Cependant, le coach du CRB, Mohamed Henkouche, ne veut pas évoquer actuellement le match de la JSK au même titre que celui de la Coupe de la CAF, car il prépare chaque match en son temps. «Je ne peux parler du match de la Coupe d’Algérie face à la JSK, ni celui que nous allons jouer face au FAR, car ce qui m’intéresse le plus c’est la rencontre qui nous op- posera vendredi prochain à l’USMA. A chaque chose en son temps. Il faut éviter toute précipita- tion, car on doit négocier nos ren- contres match par match», affirme

Henkouche.

nos ren- contres match par match» , af firme Henkouche. ment, et ce contrairement à leur

ment, et ce contrairement à leur adver- saire du jour qui n’arrive toujours pas à assurer une certains stabi- lité dans ses résultats, alter- nant le bon et le mauvais. A ce sujet, Hen- kouche nous dira : «Certes nous avons réussi de bons résultats ces

derniers temps, mais je ne pense pas que cela nous donne un avantage par rapport à notre adversaire. Il faut se méfier donc de l’USMA, car tout peut arri- ver dans un derby. On essayera de préparer cette rencontre convenable- ment afin de réaliser un bon résul- tat. Je souhaite qu’on soit dans notre jour.»

«Il est préférable que Fellah passe sur le billard s’il le faut»

Pour ce qui est du cas de Sid Ahmed Fellah, le coach du CRB nous dira : «Il est préférable pour moi que Fellah passe sur le billard s’il le faut, car il faut qu’il se soigne convenablement de sa blessure, car le CRB a besoin de tout son effectif pour le reste du parcours. Quant Hamza Dahmane, je dirai qu’il est un très bon gardien malgré le fait qu’il manque d’expérience et je pense que l’avenir lui appartient et on pourra compter sur lui.»

K. M.

«Il faut se méfier de l’USMA, car tout peut arriver dans un derby»

En évoquant le derby face à l’USMA, certains estiment que le CRB à de fortes chances de l’em- porter, car les camarades de Saïbi affichent une belle forme actuelle-

les camarades de Saïbi affichent une belle forme actuelle- Boukedjane : «On doit offrir les trois

Boukedjane :

«On doit offrir les trois points à nos supporters»

«Face à l’USMA, ce sera un match difficile, mais je pense que nous avons passé la période la plus délicate, du moment que nous avons réussi à négocier les cinq dernières rencontres. On tient à gagner cette rencontre pour offrir les trois points à nos supporters qui nous ont soutenus face à Tersana. Je souhaite aussi les voir aussi nombreux au stade pour nous encourager», dira Bou- kedjane.

Condoléances

Très attristé par le décès de Hadj Salah Nechma, grand-père de l’entraîneur ad- joint du CRB Sofiane Nechma, survenu à l’âge de 93 ans, le collectif du Buteur et les dirigeants du CRB lui présentent ainsi qu’à tous les membres de sa famille leurs sincères condoléances et l’assurent de leur pro- fonde sympathie. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retour- nons.»

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

15

Coup d’œil MCO

Pour contestation de décision

Saïd incertain. Si en défense, les pi- liers sont là, avec le keeper El Ghoul et la charnière centrale composée de Kechamli et Ouasti Zoubeir et les deux arrières latéraux, Boussaâda et l’international Sofiane Bengoreine. Par contre, au milieu de terrain et en attaque, les solutions n’existent pas. Vu l’importance de ce match et toute la pression qu’il peut engendrer, ce ne sera vraiment pas facile.

Une aubaine pour les jeunes

Même si c’est une arme à double tranchant ou peut-être même un ca- deau empoisonné, cet état de fait pourrait sourire aux jeunes joueurs qui veulent prendre leur place au sein de l’équipe seniors. Sachant qu’à chaque fois qu’ils ont été incorporés, ils ont montré de très belles disposi- tions. En défense, des éléments comme Abdelhadi ou Hamdadou,

ASK

L'ASK pourrait souffrir n’attendent qu’une occasion pour montrer l’étendue de leur talent. Au milieu de
L'ASK pourrait souffrir
n’attendent qu’une occasion
pour montrer l’étendue de leur
talent. Au milieu de terrain,
Abed et Bentiba espèrent
avoir plus de temps de jeu
pour s’illustrer. L’absence de
Sebbah pourrait être une
occa-
sion
pour
Ben-
tiba de
se faire une
place dans cette
formation. Ce match serait une
occasion pour les Medjahed et Ba-
legh de gagner en temps de jeu.
Même pour Chaïb qui joue,
désormais, la peur au ven-
tre à domicile vu cette
campagne hostile
que lui livre une
partie de la galerie
oranaise.
L. Brahim
Le club khroubi a un calendrier un peu
chargé en ce début de mois de mars
avec pour commencer deux
déplacements de suite et cela en
l'espace de trois jours. La première
sortie sera contre l'équipe annabie au
stade du 19-Mai samedi prochain.
L’USMAn carbure assez bien ces
dernières semaines, ce qui compliquera
encore plus la tâche des Khroubis.
Après, l'ASK prendra le chemin de Sétif
pour jouer son match retard contre
l'ESS programmé pour le mardi 9 mars
au stade 8 Mai-45. Ce qui fait que les
Khroubis devront préparer cette
semaine deux confrontations qui
s’annoncent difficiles en nécessitant
beaucoup de dépense d’énergie.
Heureusement que le coach Aït Djoudi
pourra compter sur l’ensemble de son
effectif, à l’exception de Hamdi qui n’est
toujours pas rétabli de sa blessure. A
part ça, le reste de l'effectif est prêt pour
la compétition et le staff technique
pourra compter sur ses 22 joueurs pour
gérer cette programmation chargée qui
attend son équipe la semaine
prochaine.
Reprise dans
la sérénité

Après la large victoire obtenue samedi dernier contre l'ASO, les Khroubis devront préparer à présent le prochain déplacement à Annaba. La bataille sera rude pour la bande à Aït Djoudi qui a repris les entraînements avec un moral relevé lui permettant de travailler dans la sérénité. Pour ne rien gâcher, le groupe était au complet, ce qui a permis au coach de mettre en pratique son plan de travail destiné à trouver la bonne formule pour essayer de contrer les Annabis sur leur terrain.

Petit bobo pour Ziad et Arar

les Annabis sur leur terrain. Petit bobo pour Ziad et Arar Le défenseur central khroubi, Ziad,

Le défenseur central khroubi, Ziad, a contracté une légère blessure lors de la rencontre de samedi passé contre l'ASO, même chose pour l'autre défenseur Arar qui souffre du genou. Les deux éléments ont besoin d'une petite période de repos avant de reprendre la compétition .

Les jeunes toujours en super forme

Les juniors khroubis continuent leur petit bonhomme de chemin avec un nouveau succès contre l'ASO. Les copains de Maânser ont gagné sur un score de 3 à 2, trois buts inscrits par le jeune attaquant Boulekfoul. Avec ces trois réalisations, son compte s'élève à 8 buts cette saison, à un but du buteur de l'équipe, Maânser, qui est poursuivi par la poisse en ce mois de février. D'après son entraîneur, la non-convocation de Maânser avec les seniors y est pour quelque chose dans la sécheresse qui frappe le joueur ces derniers temps.

Abdou H .

Sebbah absent face à Chlef

L a formation du MCO croi- sera le fer avec son homo- logue chéliffien ce samedi, très diminué, puisque pas

moins de 7 joueurs manqueront à l’appel, dont le dernier en date Seb- bah Zine El Abidine. En effet, tout le monde pensait que le numéro 15 du Mouloudia allait jouer, même s’il avait pris un carton jaune, samedi dernier face au CABBA. Voilà que l’arbitre du match Debichi a men- tionné sur la feuille de match le motif qui l’a poussé à donner un avertisse- ment à ce joueur. C’est ainsi que la commission de discipline de la Ligue nationale de football a décider hier de suspendrer le joueur. L’entraîneur Maâtallah devra se passer des ser- vices de son joueur polyvalent. Cela va compliquer encore plus la tâche des Hamraoua à Chlef, car il n’y aura ni Mezaïr ni Mezouar et Daoud, les trois joueurs qui boudent, ni Benha- mou, qui est suspendu et Sebbah suspendu, El Bahari blessé et Kaïd

Il a marqué samedi dernier avec les juniors

Bouyousfi : «Si on me donne ma chance, je la saisirai»

C e n’est pas un secret de Polichinelle, l’attaque du MCO est le maillon faible de l’équipe, depuis le début de saison, et les solutions semblent vraiment rares. Les attaquants qui sont en place sont vraiment au top, alors qu’un probable retour de Daoud est à écarter. Aucune des deux parties ne voudrait lâcher du lest dans un moment de la saison ou l’équipe ne pourra pas recruter. Le longiligne attaquant, Hichem Bouyousfi, pourrait être une bonne solution de rechange, ou à défaut de l’être dans l’immédiat. Sa participation aux rencontres pourrait être un apprentissage pour l’avenir, car l’enfant du club est toujours junior, mais a énormément de qualités, dont le physique d’un avant-centre. Lors du dernier match du championnat en junior, il a réussi à marqué un but, et son entraîneur, Belouakli, ne tarit pas d’éloges sur lui. L’enfant de Grand Terre est prêt pour l’aventure : «Si

on me donne ma chance, je ferai tout pour la saisir. Je serai peut-être la solution en attaque.» Le fait de jouer à l’extérieur, loin

de la pression, lors des trois prochains matchs, pourrait être la bonne occasion.

L. B .

El Ghoul

«Lasélectionnationale, j’ycrois»

Depuis son retour au MCO cet hiver, il n’arrête pas de cumuler les bonnes prestations, El Ghoul El Houari a réussi, en un laps de temps très court, à faire oublier Mezaïr dans la cage du MCO, avec un seul but encaissé en quatre matchs joués, L’ex- gardien de l’ASMO veut marquer son territoire.

eux ne se sont pas donnés à fond, je suis désolé de le dire. Pensez-vous que certains de vos coéqui- piers ont triché ? Je ne pourrais pas répondre à cette question, mais il y avait un grand manque de concen- tration. Avant le match, j’avais des appréhen- sions, car je voyais l’ambiance qui régnait. C’était sous l’air de vacances qu’on a abordé cette partie. Le maintien est presque assuré et la majorité des joueurs sont en fin de contrat. Il y a un manque d’efficacité de- vant… A mon avis, c’est un grand problème et c’est vraiment difficile de trouver des solutions. A chaque fois, on se fait avoir, ce problème d’attaque risque de faus- ser nos calculs. Le minimum d’ef- ficacité n’existe pas et même les rares buts qu’on a marqués, ce ne sont pas des réalisations des attaquants. La défense carbure bien… Si je me fie aux matchs que j’ai joués depuis que je suis là, notre défense est vraiment solide, c’est ce qui nous a permis de glaner des points à l’extérieur. En quatre matchs, je n’ai en- caissé qu’un seul but, c’est une performance et ça prouve la régu- larité de ce compar- timent. Comment se dé- roule l’alternance entre vous et Benha-

mou ? Quand je suis venu au MCO, le président Elimam m’avait déclaré que c’était moi le gar- dien numéro un. Le président a des projets pour moi. Peut-on savoir lesquels ? Si le président me veut comme numéro un, c’est qu’il sait bien que je serai là la saison pro- chaine, car j’ai un contrat de 18 mois. Me concernant, je veux retrouver la sélection na- tionale. J’ai fait les sélections de toutes les caté- gories jeunes, mais le fait que l’ASMO, mon ancien club, soit descendu en Division 2, a stoppé mon élan. Si j’étais resté en Division 1, j’aurais eu une toute autre tournure en sélec- tion nationale. Je veux réussir la fin de saison en encaissant le moins de buts possible. Comment voyez-vous la suite du par- cours ? Ça ne va pas être facile, mais je crois que le maintien est acquis, mais ce qu’on recherche, c’est de le réussir bien, afin de jouer nos der- niers matchs à l’aise. On doit se ressaisir et vite. Lors du prochain match, vous vous dé- placerez à Chlef, un commentaire ? Ce sera un match difficile, contre une très bonne équipe sur le plan sportif. Je dirai qu’en tant que dernier rempart, je ferai tout mon possible pour ne pas encaisser de buts. On a discuté entre nous les défenseurs, et on s’est donnés le mot pour réussir notre mission. Maintenant, si vous faites allusion à ce qui s’est passait entre les deux clubs avant, je pense que ce n’est plus la même sensibilité. Le temps a réussi à cicatriser la plaie, sans oublier que notre championnat n’a plus la même impor- tance chez les supporters, l’Equipe nationale a tout pris !

Entretien réalisé par L. Brahim

o u t p r i s ! Entretien réalisé par L. Brahim Comment avez-vous vécu

Comment avez-vous vécu le dernier semi échec à domicile contre le CABBA ? Très mal. La preuve, avant 20h, je m’étais endormi, tellement j’étais abattu, car je n’ar- rivai pas à gober ce ré- sultat néga- tif. Pour être sin- cère avec vous, cer- tains de mes co-

équi-

piers n’ont pas été à la hauteur, où ils sont passés à côté de la plaque. C’est vraiment re- grettable de le dire, mais certains d’entre

16

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

Le Nasria a eu l’accord de principe pour le 20-Août

Le NA Hussein-Dey devrait rece- voir pour la dernière fois à Zioui cette saison contre le CAB. Les diri- geants auraient eu l’accord de prin- cipe de la direction du stade du 20-Août et du maire de Belouizdad pour recevoir le restant des matches dans cette enceinte. Le président d’APC de Belouizdad a, en effet, étu- dié la situation avec les membres du Conseil communal et aurait donné son accord de principe. Le bon com- portement des supporters lors du match de Coupe d’Algérie contre l’ASO Chlef l’y a encouragé. Les sup- porters husseindéens se sont tou- jours bien comportés aussi bien à

Zioui qu’ailleurs. La seule fois où il y

a eu des incidents depuis 30 ans

c’était contre la JSM Béjaïa, la saison

passée.

NAHD-CAB à Zioui

Le prochain match entre le NAHD

et le CAB comptant pour la 24 e jour-

née sera maintenu à Zioui même si

la direction a eu l’accord de principe

du maire de Belouizdad de recevoir au stade du 20-Août-55 pour le reste de la saison. Cela est dû au fait que les dirigeants du Nasria devaient avi- ser les responsables de la Ligue na- tionale (LNF) plus tôt pour que cette dernière prévienne le club visiteur 48 heures avant la rencontre. Ainsi, il est fort probable que ce match soit le dernier pour les Sang et Or cette sai- son à Zioui.

S. H.

Coup d’œil Division 1

NAHD

Mihoubi ne veut pas abdiquer

Coup d’œil Division 1 NAHD Mihoubi ne veut pas abdiquer M algré la situation extrê- mement

M algré la situation extrê- mement difficile dans laquelle se trouve le Nasria, l’entraîneur Mihoubi ne veut pas

abdiquer et affirme que l’équipe conti- nuera à jouer ses chances à fond jusqu’au bout. Pour lui, il reste un mince espoir qu’il faut exploiter même si la situation est vraiment critique. Selon le premier responsable de la barre technique du Nasria, il faudrait la conjugaison de tous les efforts pour que l’équipe parvienne à assurer son maintien. Il estime que l’équipe joue bien actuellement, mais qu’elle a besoin du soutien de toutes les

parties pour espérer sauver ce qu’il y a lieu de sauver. D’ailleurs, le coach nah- diste se dit étonné que les résultats ne suivent pas puisque l’équipe a fourni un bon rendement lors des derniers matches, y compris face au MCA. Il es- time qu’il y a un dysfonctionnement dans le jeu de l’équipe qu’il doit revoir dans les séances d’entraînements, mais aussi un problème d’ordre psychologique qu’il faut surmonter avec l’aide de tous, à commencer par les supporters qui ont déserté les gradins depuis quelque temps. Mihoubi a, sur un autre volet, défendu son joueur Boussefiane qui a usé de drib- bles face au Mouloudia et n’a pas été effi-

cace devant les bois. Selon Mihoubi, «Boussefiane est un joueur empli de qua- lités, même si, face au MCA, il est passé à côté du sujet». Il compte sur lui pour les prochains matches, notamment face au CAB que les Sang et Or veulent rempor- ter pour renouer avec la victoire qui fuit l’équipe depuis la 8 e journée. D’un autre côté, l’on apprend que l’entraîneur Mi- houbi s’est réuni avec les dirigeants du club lundi soir et qu’il a été rassuré sur son dû, ainsi que les primes de signature des joueurs. Les dirigeants attendent la perception de l’argent d’un des sponsors du club pour régulariser tout le monde. S. H.

Asselah incertain face au CAB

Asselah incertain face au CAB Le gardien de but international du Nasria, Malik Asselah, est entré

Le gardien de but international du Nasria, Malik Asselah, est entré en regroupement avec l’Equipe na- tionale A’ en prévision du match d’aujourd’hui contre le Lichtenstein à Koléa. Sa participation pour le match contre le CAB, samedi, demeure incertaine lorsque l’on sait que les capés de Abdelhak Benchikha seront regroupés de nouveau au début de la semaine prochaine en prévision du match officiel pour le CHAN 2011, contre la Libye le 16 mars.

Braham-Chaouch

victime d’un accident

L’attaquant husseindéen, Braham-Chaouch, a raté la reprise des entraînements lundi. Renseigne- ments pris, il s’est avéré que l’ancien kabyle a été victime d’un accident de la circulation sans gra- vité, mais qui l’a retardé pour effectuer les dé- marches de réparation et d’assurance.

effectuer les dé- marches de réparation et d’assurance. Braham-Chaouch devait reprendre normalement les

Braham-Chaouch devait reprendre normalement les entraînements avec le groupe hier pour préparer le match contre le CAB.

USMAn

Moumen absent à la reprise

Le milieu de terrain, Ali Moumen, était, lui

aussi, absent à la reprise, lundi. L’enfant d’Oran a décidé de prolonger son séjour avec sa famille, mais il était attendu hier pour rejoindre le groupe

et préparer le match. De

son côté, le défenseur Ali Houari est arrivé en re-

tard en provenance de Relizane et malgré cela il

a tenu à s’entraîner avec

ses coéquipiers pour as- surer sa place et préparer le prochain match. Le

milieu offensif Banou a lui aussi manqué la re- prise. Il s’est déplacé à Tiaret pour régler sa si- tuation vis-à-vis du Ser- vice national.

Harrouche intéresse le MCA

Le bon rendement de l’ancien Paciste, Hocine Harrouche, notamment contre le MCA, samedi passé, attire les recruteurs des clubs algérois. Le pre- mier club qui s’intéresse à lui est le Doyen qui veut s’attacher ses services. Il y a aussi l’USM Alger qui l’avait contacté la saison passée. Le milieu offensif husseindéen confirme les contacts avec le MCA, mais préfère ne rien dire avant la fin de la saison. «Effectivement, j’ai reçu une offre de deux diri- geants du MCA que je connais, mais j’ai réservé ma réponse pour la fin de la saison car il est inadmis- sible de négocier au mo- ment où le club se bat pour le maintien. Je veux hono- rer mon contrat jusqu’au bout et j’espère de tout cœur que le Nasria par- viendra à sauver la saison par le maintien en Divi- sion 1», dira l’ancien Pa- ciste.

S. H.

Amrani : «On doit travailler davantage»

A la tête de l’équipe pre-

mière annabie depuis

l’entame de la saison,

l’entraîneur Abdelkader

depuis l’entame de la saison, l’entraîneur Abdelkader filer plusieurs points face à des formations du bas

filer plusieurs points face à des formations du bas du tableau.

«Je suis plus concentré sur le match face à l’ASK que celui de coupe face au CABBA»

A l’instar du reste du groupe annabi, l’en- traîneur en chef refuse d’évoquer le tirage au sort de la Coupe d’Algérie qui verra l’USMAn recevoir dans son jardin le voisin cabiste, à l’occasion des 8 es de finale. Et pour cause, il préfère se concentrer sur la réception de l’ASK

en championnat. Un match, dit-il, au cours duquel son équipe devra procurer de la joie à ses supporters.

«Je savais que Loucif n’allait pas me décevoir»

Vu la cascade des absences côté annabi, Abdelkader Amrani a été contraint de faire appel à quelques éléments en manque de temps de jeu, à l’instar du jeune junior Gue- chi et du défenseur Loucif qui n’a pas joué le moindre match depuis presque une année, en

réussissant malgré tout une prestation honorable. Un choix risqué mais qui a porté ses fruits, surtout que le coach annabi savait que Loucif allait être à la hauteur de la confiance dont il a été investi.

«L’absence de Benchergui est une perte pour nous»

Agacé par la blessure de son défen- seur central Djamel Benchergui qui devra rater plusieurs matchs, le tech- nicien annabi se montre toutefois ras- surant. Pour lui, des éléments comme Maïza et Hebbaïche sont capables d’assurer dans l’axe de la dé- fense.

Amrani connaît plus

que quiconque les points forts et fai- bles de son équipe. Lorsque nous l’avons sollicité, il n’a pas manqué de parler de l’actualité mouvementée des Rouge et Blanc ainsi que de l’avenir du club bônois.

«Le nul arraché à Béjaïa nous a fait beaucoup de bien»

Soulagé d’avoir mis fin à la mauvaise passe des Annabis à l’extérieur qui n’a que trop duré, soit depuis le 7 novem-

bre dernier, Amrani s’estime heureux d’avoir pu revenir de Béjaïa avec le point du

nul.

«Nos récents revers sont dus au manque de concentration de mes joueurs»

En plus de l’état catastrophique de la pe- louse du stade 19-Mai, le coach annabi es- time que les récentes contre-performances de son équipe s’expliquent aussi par le manque de concentration de ses joueurs qui ont laissé

«J’espère qu’on récoltera les fruits de notre travail»

Attaqué de toutes parts ces derniers temps par une tempête de critiques, Abdelkader Amrani espère que le point du match nul dé- croché face à la JSMB fera calmer les ardeurs des uns et des autres. Pour lui, les camarades de Remache sont capables d’enchaîner par d’autres résultats positifs. Ce qui permettra à l’USMAn d’atteindre ses objectifs. Mehdi T.

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

17
17

Coup d’œil USMH

Suite au refus des autorités de la ville

USMH-MCA et CRB-USMA

USMH-MCA et CRB-USMA

USMH-MCA et CRB-USMA

USMH-MCA et CRB-USMA

USMH-MCA et CRB-USMA

USMH-MCA et CRB-USMA

USMH-MCA et CRB-USMA

USMH-MCA et CRB-USMA

USMH-MCA et CRB-USMA

indésirables à Rouiba

indésirables à Rouiba

indésirables à Rouiba

indésirables à Rouiba

indésirables à Rouiba

indésirables à Rouiba

indésirables à Rouiba

indésirables à Rouiba

indésirables à Rouiba

L es autorités de la ville de Rouiba se sont réunies hier en milieu de journée avec pour ordre du jour le dé-

roulement des derbys USMH- MCA et CRB-USMA. La commission de sécurité aurait donné un avis défavorable pour le déroulement des deux matches sur le terrain du stade de Rouiba. Celle-ci aurait argumenté son refus par l’incapacité à assurer la sécurité des milliers de supporters pour deux derbys aussi importants. Par conséquent, les matches CRB- USMA et USMH-MCA n’auront pas lieu ce week-end à Rouiba. On s’achemine donc droit vers le re- port des deux matches.

La rumeur du report sans fondement

Avant-hier soir, les esprits étaient tendus à El Harrach où la rumeur d’un éventuel report du match a soulevé la colère parmi les suppor- ters de l’USMH. A la Ligue, malgré les assurances données aux respon- sables de l’USMH, à savoir que la programmation du match était toujours maintenue, cela n’a pas convaincu les supporters de l’USMH. Ils s’inquiétaient encore de la rumeur faisant état du refus de la direction du stade de Rouiba d’accepter le déroulement de deux derbys en l’espace de 24 heures. Au siège de la Ligue, les responsables de l’USMH ont été rassurés qu’au- cune décision officielle de report n’a été prise. Que ce soit au niveau du secrétaire général ou à travers les déclarations du premier res- ponsable de la LNF, on a tout fait pour démentir l’information du re- port. Dans la soirée d’avant-hier et même hier dans la matinée, les supporters harrachis ne parlaient que du match, de sa domiciliation et d’un probable report. Même si leur colère a été atténuée par les as- surances de la Ligue, il ne demeure pas moins que l’inquiétude se lisait

il ne demeure pas moins que l’inquiétude se lisait encore sur tous les visages des sup-

encore sur tous les visages des sup- porters.

Déception et inquiétude dans le camp mouloudéen

A trois jours de la confrontation entre Harrachis et Mouloudéens, la tension montent dans les deux camps. Au fur et à mesure que les heures passent, la pression devient de plus en plus lourde à supporter mais beaucoup plus dans de nom- breux quartiers algérois réputés pour être les fiefs des supporters mouloudéens. En fait leur inquié- tude est due surtout au résultat final de cette rencontre considérée comme capitale pour leur équipe. Il faut savoir qu’en cas de victoire contre l’USMH, le Mouloudia

prendra une avance considérable sur ses poursuivants immédiats que sont la JSK et la JSMB. En cas de défaite, le MCA verra son écart de quatre points réduit et l’idée de remporter le titre sera remise en cause. D’où la déception des res- ponsables du MCA après avoir es- suyé un échec dans leur manœuvre de faire reporter le match et celle des fans mouloudéens qui affichent une certaine inquiétude visible sur les visages. Surpris par les bons ré- sultats du club harrachi, mais sur- tout par la grande efficacité qui caractérise l’équipe banlieusarde, les fans du MCA craignent non seulement la rencontre face à l’USMH prévue ce week-end, mais surtout le réalisme de Hantiser. Cette confrontation revêt déjà une certaine méfiance dans le camp al-

gérois.

Les Harrachis

se mobilisent

Les manœuvres entreprises par les responsables du Mouloudia pour reporter le match ont provo- qué non seulement le courroux des supporters de l’USMH, mais sur- tout une grande mobilisation de tous les Harrachis amoureux de leur équipe. Tous se mobilisent pour motiver les joueurs, y com- pris les dirigeants qui ont décidé de revoir à la hausse la prime du match. C’est dire que cette confron- tation est devenue autant impor- tante pour les Harrachis que pour les Mouloudéens.

En amical :

USMH 7 - OCB 2

Les Harrachis d’attaque

La rencontre amicale ayant opposé hier au stade Lavigerie

l’USMH à l’Olympique de Beaulieu s’est achevée par la victoire des

Harrachis sur un score sans appel de

7

à 2. Le score à la mi-temps était de

2

à 1. Les buts de l’USMH ont été

l’œuvre de Bourekba, qui a réussi un doublé en première mi-temps, avant que El Okbi (auteur lui aussi de deux

buts), Touahri et Benayache n’aggravent la marque. En infligeant cette cinglante défaite à la formation de Beaulieu, les Harrachis ont déjà fait part de leurs prétentions aux Mouloudéens qu’ils devront affronter ce samedi à Rouiba. Au-delà du résultat, cette rencontre amicale aura surtout permis aux deux équipes de parfaire leur cohésion et être prêtes pour les matches de championnat, notamment en ce qui concerne les Harrachis pour qui cette rencontre a été une bonne révision avant le test mouloudéen pour le compte de la 23 e journée du championnat de première division. L’USMH s’est présentée avec deux équipes chacune

a joué une mi-temps.

Les derniers réglages

Lors de la rencontre amicale d’hier, le coach a aligné deux

équipes distinctes dans leurs composantes et surtout dans la façon de jouer. Charef a pu essayer deux variantes de jeu. Etant sûr que la

force de l’équipe adverse se situe au niveau de l’entrejeu, Boualem Charef

a décidé de renforcer le milieu du

terrain de son équipe en intégrant un élément supplémentaire dans ce compartiment. Cette stratégie de l’entraîneur harrachi n’est pas nouvelle puisqu’il a déjà tenté l’expérience plusieurs fois la saison passée dans des matches où l’USMH s’est très bien débrouillée. Pour cela, Charef fera intégrer Aïssaoui dans l’entrejeu en guise de renforcement et sacrifiera un élément récupérateur. Ce qui donnera à l’équipe une allure un peu plus offensive que face au

CAB. Nacer-Eddine Ratni Doukha ne veut pas rater le match ✷ Doukha, le néo-gardien de
CAB.
Nacer-Eddine
Ratni
Doukha ne veut pas
rater le match
✷ Doukha, le néo-gardien de
but harrachi qui a évolué la
saison passée au MCA, a une forte
envie de participer à cette
confrontation face à son ex-équipe
pour prouver aux supporters du
Doyen ses capacités. En fait, c’est
surtout le fait de n’avoir pas eu
beaucoup de chance au MCA qui
lui donne envie de montrer
aujourd’hui tout son savoir-faire.
Doukha veut donc saisir l’occasion
et ne compte en aucun cas rater ce
prochain rendez-vous avec son ex-
équipe prévu ce week-end.
Histoire de prouver qu’on s’est
trompé sur sa valeur.
Condoléances
Profondément touchés par le
décès du père de Abdelkrim
Medouar, président de l’ASO, la
direction de l’USMH, et au nom
de toute la famille sportive harra-
chie, présente, en cette doulou-
reuse circonstance, ses sincères
condoléances à la famille du dé-
funt. «A Dieu, nous appartenons
et à Lui nous retournons.»
«A Dieu, nous appartenons et à Lui nous retournons.» Aïssaoui : «Un succès face au MCA

Aïssaoui : «Un succès face au MCA pour faire plaisir à nos supporters»

Après votre belle performance à Batna contre le CAB, vous êtes appelés à rencontrer le MCA lors de la pro- chaine journée. Un commentaire ? Il est certain que cette rencontre sera extrêmement diffi- cile. Le MCA est une équipe qui marche bien en ce moment et qui a gagné pratiquement tous ses derbys. Je dirai que le MCA reste l’une des équipes les plus redoutables du cham- pionnat. Mais on a beaucoup de chances de s’imposer. Qu’est-ce qui vous laisse penser à cette éventualité ? En fait, c’est par rapport à la ferme détermination de tous les joueurs qui veulent faire de ce match celui de la revanche, mais aussi pour faire plaisir aux supporters qui attendent beaucoup de nous face au MCA. Vous dites que le MCA est redoutable dans les derbys. Cela signifie-t-il que vous avez des craintes ? Non, nous ne craignons pas notre adversaire. Mais nous devrons nous en méfier quand même pour éviter une mau- vaise surprise. La rencontre se déroulera à Rouiba où on attend une grande affluence, notamment de la part de vos suppor- ters. Cela devrait arranger vos affaires, non ? C’est vrai que jouer devant des gradins pleins et surtout

devant nos supporters arrange nos affaires. Mais il faut savoir que le match se jouera sur le terrain. Nous devons donc nous transcender pour arracher la vic- toire. Un succès renforcera davantage la confiance chez nos supporters et cela ne sera que bénéfique pour nous. Le MCA est connu pour être intrai- table à Rouiba, mais cela ne sem- ble pas vous inquiéter Pourquoi voudriez-vous qu’on s’in- quiète ? Non pas du tout, le groupe est animé d’une grande volonté et c’est ce qui compte le plus. Lors de la rencontre amicale face à Beau- lieu, on a remarqué quelques défaillances au niveau du compartiment défensif… Pour cela, je dirai que cette rencontre nous a permis de déceler cette lacune. Nous al- lons nous corriger avant d’affronter le MCA avec, je suppose, de meilleures dis- positions. Entretien réalisé par Nacer- Eddine Ratni

18

Le Buteur n° 1131 Mercredi 3 mars 2010

Coup d’œil Division 1

ESS

C’est devenu un objectif majeur

L’Entente ne veut pas lâcher la Coupe d’Algérie

C omme an-

noncé dans

notre précé-

dente édi-

tion, le

premier responsable de la formation sétifienne, Ser- rar, a réuni, en urgence, l’ensemble des membres de la direction dans l’après- midi de lundi pour une réunion de travail dans le siège du club. Les diri- geants sétifiens ont affiché une réelle volonté de rester au côté de la bande à Zekri jusqu’à la fin de saison, après s’être distingués par leurs absences à répétition, laissant ainsi Hammar seul à gérer un club de l’enver- gure de l’ESS.

seul à gérer un club de l’enver- gure de l’ESS. vant la direction du Ca- meroun

vant la direction du Ca- meroun pour disputer le match aller des seizièmes de finale de la Ligue des champions.

Le match aller face à Douala le 20 du mois

Voulant connaître la date exacte du match aller face à la formation camerounaise de Douala, la direction de cette der- nière vient d’envoyer un e. mail dans la journée d’hier aux Sétifiens, où sont mentionnées la date et l’heure de la confron- tation, c’est-à-dire le sa- medi 20 mars à 15h30.

La réunion a duré trois heures

De retour à Sétif, après avoir réglé définitivement le transfert de l’atta- quant Abdelmalek Ziaya en Arabie Saoudite, le président sétifien a ac- cordé une importance particulière à cette rencontre. Il a évoqué tous les points ayant traits à l’actualité du club. Lors de cette réunion, qui a duré trois heures, Serrar a exhorté les dirigeants du club phare de Aïn Fouara à monter leur attachement

indéfectible à cette équipe sétifienne appelée à jouer sur plusieurs fronts cette saison.

La direction mise sur la coupe

Après avoir remporté la Coupe de l’UNAF, réalisé un excellent par- cours en Ligue des champions afri- caine et décroché le titre de champion, la direction sétifienne vise une autre consécration : la Coupe d’Algérie. Comme ce trophée tourne le dos aux Ententistes depuis un bon bout de temps, la direction

s’est fixé la coupe comme l’objectif premier.

Vol spécial pour Tlemcen

Vu que la direction de l’Entente mise énormément sur cette Coupe d’Algérie, pour l’ajouter à son palma- rès, elle devra débourser pas moins de 160 millions de centimes pour payer les frais d’un avion spécial, afin de permettre aux Noir et Blanc de relier la ville des Zianides, dans la matinée, et disputer la rencontre. Ils rejoindront la capitale dès la fin de la partie, où ils prendront le jour sui-

Rien n’est encore

officiel

Contente d’apprendre cette nou- velle, qui permettra aux équipiers de Belkaïd d’éviter de passer deux nuits supplémentaires à Casablanca en at- tendant le vol de mardi, la direction de l’Aigle noir reste malgré tout pru- dente concernant la réponse des Ca- merounais, surtout qu’il s’agit juste d’un émail et non d’une correspon- dance officielle.

S. B.

Francis et les émigrés ont rencontré Serrar

En plus de la présence en force des dirigeants au siège

du club dans l’après- midi de lundi, pas moins de sept joueurs ont tenu à rencontrer le président Serrar pour s’informer sur l’encaissement de leurs arriérés. Il s’agit du Camerounais Francis, des émigrés Lemmouchia, Bouderbal, Kacem, Bencherif, Zoubiri et Kaddour, qui sont restés durant presque trois heures en train d’atteindre la fin de la réunion pour rencontrer Serrar. Ce dernier