Nice, une attractivité exceptionnelle

Une dimension internationale incontournable, une forte identité et une grande
diversité… Nice impose sa griffe, celle d’une ville à la fois solidement enracinée dans son
histoire et résolument tournée vers l’avenir. Capitale de la Côte d’Azur, 5ème ville de France
avec ses 350 000 habitants, 2ème ville du littoral français, 2ème pôle touristique du pays
avec 5 millions de visiteurs par an, Nice jouit d’un cadre unique et d’un climat exceptionnel
avec 300 jours d’ensoleillement par an, cumulant tous les atouts qui en font désormais un
passage obligé pour les grands rendez-vous internationaux.
Mais Nice n’est pas seulement une terre historique d’accueil et d’échanges, même si elle reste
très fortement marquée par le tourisme, activité majeure et première industrie de la cité
azuréenne, soit 1,5 milliards d’euros de recettes par an, ce qui représente 30 % des richesses
de la ville. Nice, c’est aussi la présidence de l’EUROMED, avec un rôle politique économique
majeur dans l’Union pour la Méditerranée.

Un grand aéroport idéalement situé
Situé à proximité immédiate du centre-ville de Nice (moins de 5 km) et des différents
sites des Jeux, l’aéroport international Nice Côte d’Azur répond de façon complète aux
exigences imposées par l’accueil de grandes manifestations internationales. L’aéroport de
Nice Côte d’Azur est le 2ème aéroport de France avec plus de 11 millions de passagers (et
une capacité de 13 millions) par an, 51 compagnies aériennes régulières et 104 destinations
régulières vers 30 pays.
Des liaisons régulières avec les hubs de Roissy-Charles de Gaulle, Dubaï et New-York
lui permettent de relier très facilement les principaux aéroports de la planète.

Efficacité du transport public
Un système de transport formé de bus respectant l’environnement, assurant des
liaisons rapides et efficaces entre les différents pôles de compétition et les principaux hautslieux touristiques de la ville de Nice.
Leur circulation sera facilitée autour de l’axe central, desservant ainsi tous les hôtels. Les
divers sites seront également accessibles par des pistes cyclables qui permettront à tous les
résidents d’utiliser ce mode de transport et de rouler dans un paysage serein. Les athlètes et
les officiels bénéficieront de cartes d’utilisation gratuites de vélos urbains du réseau niçois «
vélo bleu », déjà existant, ainsi que pour le tramway.

Une remarquable capacité d’hébergement
Les différentes catégories d’hébergement disponibles à Nice sont classées selon les
normes internationales de classification (de 1 à 5 étoiles).
Dans un rayon de 10 km, la ville de Nice présente une offre d’hébergement quasi-unique au
monde, tant dans sa quantité que dans sa qualité, avec plus de 3 500 chambres 4 et 5 étoiles.
Cette offre se caractérise également par sa diversité : ainsi, plus de 7 000 chambres 2 et 3
étoiles sont disponibles dans ce même espace.
Le tourisme est une des plus importantes ressources économiques de la région ; le savoir-faire
d’accueil et d’hospitalité est ici une tradition.

la Sicile qu'elle échange ensuite en 1720 avec le Royaume de Piémont-Sardaigne. Capitale historique du Comté de Nice. Située entre mer et montagnes. forme ainsi l'un des États italiens pré-unitaires. Nice bénéficie d'importants atouts naturels. qui rassemble quarante-cinq communes et 537 569 habitants en 20124. préfecture du département des Alpes-Maritimes et deuxième ville de la région ProvenceAlpes-Côte d'Azur derrière Marseille. installé des deux côtés des Alpes. un opéra. elle est la cinquième commune de France en population (après Paris. créé en 2003 et regroupant vingt-neuf communes. Son agglomération est également la cinquième de France (après Paris. capitale économique et culturelle de la Côte d'Azur. Elle possède la deuxième capacité hôtelière du pays6. La population du Scot de Nice (Schéma de cohérence territoriale). Elle est située au cœur de la septième aire urbaine de France. dont la capitale est fixée à Turin. Marseille et Lille) et regroupe 943 695 habitants (2012)1. La ville est le centre d'une métropole. la ville n'a donc jamais été italienne. La ville possède aussi une université et plusieurs quartiers d'affaires. par héritage. une bibliothèque à vocation régionale. le long de la baie des Anges et à l'embouchure du Paillon.Nice est une commune du Sud-Est de la France. avec 1 004 914 habitants en 20122. après Paris). Nice Côte d'Azur3. Le tourisme. un théâtre national. Avec 342 295 habitants au dernier recensement de 2013. Nice ne devint définitivement française qu'en 1860. à une trentaine de kilomètres de la frontière italienne. elle a appartenu à la Provence avant d'en faire sécession et de choisir de rejoindre les États de Savoie en 1388 (Acte de Dédition). Lyon et Toulouse). le commerce et les administrations (publiques ou privées) occupent une place importante dans l'activité économique de la ville. elle est établie sur les bords de la mer Méditerranée. L'unité italienne datant de 1861. Ce nouvel ensemble. Lyon. En 1713. la Savoie obtient. . et accueille chaque année 4 millions de touristes7. Elle possède ainsi de nombreux musées (il s'agit même de la ville qui en compte le plus en France. Ses habitants sont appelés les Niçoises et Niçois (Nissarda et Nissart en niçois). est estimée à 517 500 habitants en 20055. Située à l'extrémité sud-est de la France.9 (le premier de Province) et de deux palais des congrès consacrés au tourisme d'affaires. Nice est enfin dotée de certains équipements culturels importants. un conservatoire à rayonnement régional et des salles de concert. Elle dispose également du troisième aéroport de France8. Marseille. après Paris.