Vous êtes sur la page 1sur 32
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement

Réseau d’assainissement

Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement
Réseau d’assainissement

Conception, calcul de débits

 

Plan du cours

   

1.

Qu’est ce qu’un réseau d’assainissement

2.

Les différents types de réseaux

3.

Conception d’un réseau d’assainissement

4.

Facteurs influençant un projet d’assainissement

5.

Dimensionnement

6.

Calcul du débit pluvial

Qu’est ce que l’assainissement Assainissement : aspect technique de l’hydrologie 
Qu’est ce que l’assainissement
Assainissement : aspect technique de l’hydrologie

urbaine.

Ensemble d’équipements Ensemble de stratégies Évacuation des eaux usées et eaux de pluie Gestion des
Ensemble d’équipements
Ensemble de stratégies
Évacuation des eaux usées
et eaux de pluie
Gestion des eaux de usées
Gestion des eaux de pluies
Protection sanitaire
Protection contre les inondations
Protection de l’environnement
Le système d’assainissement
Le système d’assainissement
Le système d’assainissement
Le système d’assainissement
Le système d’assainissement
Le système d’assainissement
Le système d’assainissement
Le système d’assainissement

Le système d’assainissement

Le système d’assainissement
Le système d’assainissement
Le système d’assainissement
Ensemble de canalisations
Ensemble de
canalisations
Ouvrages spéciaux
Ouvrages spéciaux
Le système d’assainissement Ensemble de canalisations Ouvrages spéciaux Station d’épuration 19/03/2015 4

Station d’épuration

Les différents types de réseaux Les systèmes fondamentaux
Les différents types de réseaux Les systèmes fondamentaux
Les différents types de réseaux Les systèmes fondamentaux
Les différents types de réseaux Les systèmes fondamentaux
Les différents types de réseaux Les systèmes fondamentaux
Les différents types de réseaux Les systèmes fondamentaux
Les différents types de réseaux Les systèmes fondamentaux
Les différents types de réseaux Les systèmes fondamentaux

Les différents types de réseaux

Les différents types de réseaux
Les différents types de réseaux Les systèmes fondamentaux

Les systèmes fondamentaux

1. Système unitaire

2. Système séparatif

3. Système mixte

4. Système pseudo-séparatif

Système unitaire La ville STEP Milieu naturel
Système unitaire
La ville
STEP
Milieu naturel
Système séparatif Réseau eaux usées Réseau pluvial La ville STEP Milieu naturel
Système séparatif
Réseau eaux usées
Réseau pluvial
La ville
STEP
Milieu naturel
Système mixte STEP Milieu naturel
Système mixte
STEP
Milieu naturel
Système pseudo-séparatif Réseau eaux usées Réseau pluvial Eau de pluie des partie privatives La ville
Système pseudo-séparatif
Réseau eaux usées
Réseau pluvial
Eau de pluie des partie privatives
La ville
STEP
Milieu naturel
Production du ruissellement superficiel A A Trottoir Surface B B perméable A : Pluie B
Production du ruissellement superficiel
A
A
Trottoir
Surface
B
B
perméable
A
: Pluie
B
C
: Infiltration
B
B
: Ruissellement superficiel
B
D
: Ecoulement en conduite
C
D

Etapes nécessaires au dimensionnement d’un

réseau Pluie de projet : •Période de retour, •Intensité, •durée
réseau
Pluie de projet :
•Période de retour,
•Intensité,
•durée

Surfaces contributives :

Superficie du BV Occupation du sol

imperméabilité

Calcul du débit de pointe

Les facteurs influant les projets

d’assainissement
d’assainissement
d’assainissement
d’assainissement
d’assainissement
d’assainissement
d’assainissement
d’assainissement

d’assainissement

d’assainissement
d’assainissement
d’assainissement

1.

Critères liés au milieu physique

2.

Critères liés à l’activité humaine

3.

Critères liés à l’urbanisation du site

   

Critères liés au milieu physique

 
   
     

Critères

   

Sources

Données à recueillir

Finalité des données

     

Météo France

Pluviométrie locale

Pluie de projet

 

Climatologie

Topographie

Carte IGN 1/25000,

Limites du BV, Axes drainants, assainissement existant

Coopération communes aval et amont Localisation des axes d’écoulement et leurs sens

et

1/5000

hydrographie

Morphologie

Carte IGN 1/5000 Plans topographiques et photos aériennes

Allongement du BV, Positionnement des zones urbanisées, pentes, couverture végétale

Importance de la concentration des écoulements, influence le temps de concentration

du bassin

 
 

singularités

Hydrologie

 

Police de l’eau, gestionnaire des domaines, DIREN

débit des cours d’eau à l’étiage et en crue Marnage des plans d’eau Objectifs de qualité, qualité actuelle.

Détermination des limites aux exutoires en quantité et en qualité.

Inondations et

DDRM, police de l’eau, services d’annonce des crues, gestionnaires des domaines, les élus, riverains, archives…

Commune à risque inondation Régime des cours d’eau, points de débordement fréquents Lit majeur des cours d’eau , état d’encombrement, zones inondables connues, coulées de boues connues, phénomènes associés aux crues : embâcles, glissement de terrain, instabilité d’ouvrages,…

Approche de l’aléa inondation Recherche des capacités résiduelles, détermination des débits admissibles Recherche des zones aptes à être inondées Détermination fine de l’aléa.

risques

 

hydrologiques

   

Critères liés au milieu physique

 
   
     

Critères

   

Sources

Données à recueillir

Finalité des données

     

DDAF, DDE,

chambre

Nature des terrains, perméabilité des sols Sensibilité à l’érosion Permanence du couvert végétal Capacité de rétention des eaux par les sols

Capacité d’infiltration Risque de transport solides Aptitude à retarder le ruissellement superficiel Compensation à l’impreméabilisation

 

Pédologie sols

d’agriculture

Hydrogéologie

BRGM, police de

Profondeur de la nappe (niveau moyen et maxi)

Capacité d’infiltration

l’eau, utilisateurs des

Mode d’alimentation de la nappe, relation avec le

Risques de déficit

eaux souterraines, carte géologiques

système hydraulique de surface Vulnérabilité de la nappe Objectifs de qualité de la nappe, qualité actuelle Présence de sols compressibles

d’alimentation Protection de la nappe

Détermination des zones à risques pour les ouvrages souterrains

Contraintes liées

DIREN, DRIRE,

Sites classés, réserves naturelles, milieux sensibles

Respect des contraintes prises

à

documents

soumis à des réglementations strictes

en compte lors de l’élaboration

l’environnement

d’urbanisme

Zones humides et zones sensibles à protéger

des PLU.

Servitudes directes : risques naturels

   

Critères liés à l’activité humaine

 
   

Critères

 

Sources

Données à recueillir

Finalité des données

 

Humains et

Documents

Localisation des zones de concentration humaine et économique

Identifier les zones qui du fait de leur activité ou de leur imperméabilisation peuvent avoir un impact en aval

économiques

d’urbanisme

Photos aériennes

 

Les usages liés à l’eau

SDAGE, SAGE,

Localisation des zones vulnérable à l’aval (baignade, zone d’activité,…) Localisation de zones de production de l’eau potable

Maintien de la qualité de l’eau

DIREN, PLU,

 

Contrat rivière,

Protection de la ressource

Agence de l’eau

Les ouvrages hydrauliques ayant une incidence sur

Identifier les conflits d’usage

l’écoulement naturel

possibles

Les usages

 

DDAF, chambre d’agriculture, photos aériennes

Zones cultivées et pratiques culturales Les zones de sylviculture Les zones

 

agricoles

6- Dimensionnement : procédure

1.

Tracé du réseau en plan

2.

Découpage en tronçon de 300 m

3.

Délimitation du bassin versant drainé par chaque tronçon

4.

Calcul du débit de pointe généré par ce bassin

5.

Calcul des dimensions de la canalisation en fonction de la pente

6.

Tracé des profils en long des canalisation

7.

Vérification du bon fonctionnement du réseau

6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie

6- Dimensionnement : recommandations

6- Dimensionnement : recommandations
6- Dimensionnement : recommandations
6- Dimensionnement : recommandations – Suivre le plan de la voirie
– Suivre le plan de la voirie

Suivre le plan de la voirie

Distance max entre 2 regards de visite = 70m

Regard de visite au changement de pente et de direction

Couverture minimale de la canalisation de 80cm

Suivre la pente naturelle

Pente min :

2mm/m pour les eaux usées

4mm/m pour les eaux pluviales

Diamètre min Eaux usées 200mm Eaux pluviales 300mm

– Diamètre croissant d’amont en aval

7- Calcul des débits pluviaux Méthode rationnelle 1. Méthode superficielle : Caquot 2.
7- Calcul des débits pluviaux
Méthode rationnelle
1.
Méthode superficielle : Caquot
2.

7.1- Calcul des débits pluviaux : méthode

rationnelle
rationnelle
rationnelle
rationnelle
rationnelle
rationnelle
rationnelle
rationnelle

rationnelle

rationnelle
rationnelle
rationnelle

« J’ai été impressionné par le fait que pendant les épisodes pluvieux, les

débits aux exutoires des réseaux d’assainissement de Rochester (NY) semblent croître et décroître en liaison avec l’intensité de la pluie en différents endroits. Toutefois, une certaine durée est nécessaire pour qu’une baisse de l’intensité de la pluie se traduise par une baisse des

débits à l’exutoire. Il y a donc une relation entre ces débits et ces pluies,

mais aussi avec l’étendue du bassin versant drainé et le temps nécessaire aux crues pour apparaître et se maintenir. Ainsi, les niveaux de pluie pris en compte dans le dimensionnement des émissaires principaux doivent correspondre aux temps nécessité pour la concentration de l’ensemble

des eaux de ruissellement du bassin versant »

Kuichling (1889)

7.1- Calcul des débits pluviaux : méthode

rationnelle
rationnelle
rationnelle
rationnelle
rationnelle
rationnelle
rationnelle
rationnelle

rationnelle

rationnelle
rationnelle
rationnelle

Q

p

K

C

i

A

Q p : débit de pointe ou débit max à l’exutoire (m3/s) K : coeff. d’homogénéisation tenant compte des unités =1/360 C : coeff. de ruissellement 0<C<1 i : intensité moyenne maximale sur la durée t c (mm/h) A superficie du BV (ha)

tc est le temps que met la goutte de pluie la plus éloignée

pour arriver à l’exutoire par écoulement superficiel

7.1- Calcul des débits pluviaux : méthode rationnelle : coeff. de ruissellement P  t
7.1- Calcul des débits pluviaux : méthode
rationnelle : coeff. de ruissellement
P

t
Perméabilité du sol,

n
C t
P
t
Topographie,
b

Degré d’urbanisation …etc.

Coeff. de ruissellement empirique :

C

0.14

0.64 C

imp

0.05 I

C imp : coeff. D’imperméabilisation, I : pente moyenne le long de la conduite principale en cm/m ou en %.

C imp

A imp

A

A imp : étant les surfaces imperméables raccordées au réseau

 

7.1- Calcul des débits pluviaux : méthode

rationnelle : coeff. de ruissellement

 

Type de surface

Valeur du coeff. de

ruissellement

Zone de centre ville

0.70

0.95

Zone résidentielle pavillons isolés

0.30

0.50

Zone résidentielle pavillons groupés

0.60

0.75

Zone industrielle

0.50

0.90

Cimetières - parcs

0.10

0.25

 

Rue

0.80 0.85

trottoires

0.75

0.90

Pelouses (sols sableux, faible pente

0.05

0.10

Pelouses (sols terreux, faible pente

0.15

0.20

19/03/2015

 

22

7.1- Calcul des débits pluviaux : méthode rationnelle : temps de concentration t  t
7.1- Calcul des débits pluviaux : méthode
rationnelle : temps de concentration
t
 t  t
ts : temps d’écoulement superficiel
c
s
r
tr : temps d’écoulement en réseau
L : plus long chemin hydraulique en m,
t
1.92 L
0.32
i
0.64
s
i : intensité de l’événement mm/h,

t r

L

v

s i : intensité de l’événement mm/h, t r  L v I : pente du

I

: pente du bassin versant m/m

L

longueur de la canalisation parcourue m

V est la vitesse m/s

2/3

v K R

h

I

1/2

K coeff. De Strickler

Rh rayon hydrauliqueparcourue m V est la vitesse m/s 2/3 v K R   h  I

I pente m/m

7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle

7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle

7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle
7.1- Inconvénient de la méthode Rationnelle

Non prise en compte de l’effet de stockage

dans les réseaux Sur-estimation du débit de

pointe

7.2- Calcul des débits pluviaux : méthode de

Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949

Caquot ou superficielle 1949

Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949

Prise en compte la possibilité de stockage des eaux

sur le bassin versant et dans les canalisations;

N’est pas limitée par l’estimation du temps de

concentration du bassin versant;

Elle est basée sur un bilan de masse des eaux.

7.2- Calcul des débits pluviaux : méthode de

Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949

Caquot ou superficielle 1949

Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949
Caquot ou superficielle 1949

V

V V

1

2

V est le volume précipité entre le début de l’averse et le temps de tp correspondant au débit de pointe;

V1 est le volume écoulé pendant le même temps;

V2 et le volume non parvenu à l’exutoire, stocké sur les toitures, rues, caniveaux, canalisations

7.2- Calcul des débits pluviaux : méthode de

Caquot ou superficielle 1949 1 1 c  b 1    e d
Caquot ou superficielle 1949
1
1
c
 b
1   
e
d b
b
1 b f
 
E
1
 b  f
1 b f
 
1 b f
 
Q 
 a
C
I
A
p
 6  

E est l’allongement du bassin versant et et un coeff. qui tient

compte de l’allongement.

, c, d, et f sont des paramètres donnés,

A est la surface du bv (ha)

I est la pente moyenne du bv en %,

C est le coefficient de ruissellement superficiel égal au coeff

d’imperméabilité,

et caractérisent la relation pluie-débit,

E

est l’allongement du bassin

19/03/2015

27

7.2- Calcul des débits pluviaux : méthode de

Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la

Caquot : instruction technique de 1977

Caquot : instruction technique de 1977
Caquot : instruction technique de 1977  Cette instruction précise la manière d’utiliser la
 Cette instruction précise la manière d’utiliser la

Cette instruction précise la manière d’utiliser la

méthode de Caquot,

Définie les paramètres utilisés dans le calcul du

temps de concentration,

Explique la manière d’utiliser cette formule pour des bassins hétérogènes,

Montre les limites de cette méthode

7.2- Calcul des débits pluviaux : méthode de

Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41

Caquot : instruction technique de 1977

Caquot : instruction technique de 1977
Caquot : instruction technique de 1977
Caquot : instruction technique de 1977  c = -0.41
 c = -0.41

c = -0.41

d = 0.51

f = -0.29

e=0.05

= 0.28 E 0.84

avec E l’allongement

E

L A
L
A

+ = 1.1

7.2- Calcul des débits pluviaux : méthode de Caquot : instruction technique de 1977 E
7.2- Calcul des débits pluviaux : méthode de
Caquot : instruction technique de 1977
E # 2
Q p = m * Q p,E=2
0.7  b
E
m 
2

7.2- Procédure d’utilisation de la méthode de

caquot  Positionner en plan les canalisations;
caquot  Positionner en plan les canalisations;
caquot  Positionner en plan les canalisations;
caquot  Positionner en plan les canalisations;
caquot  Positionner en plan les canalisations;
caquot  Positionner en plan les canalisations;
caquot  Positionner en plan les canalisations;

caquot

caquot
caquot  Positionner en plan les canalisations;
 Positionner en plan les canalisations;

Positionner en plan les canalisations;

Définir des tronçon de l’ordre de 300m;

Définir par tronçon le point caractéristique 5/9 de

l’amont du tronçon;

Délimiter les sous bassins versant;

Définir les assemblages (bassins en série ou en

parallèle);

Calculer pour chacun des bassins assemblé Qp.

7.2- Procédure d’utilisation de la méthode de

caquot Aeq Ceq Ieq Eeq 2 série  A    j  C
caquot
Aeq
Ceq
Ieq
Eeq
2
série
A
 
j
C
A
L
L
j
j
j
j
L
j
A
A
j
j
I
  
j
Parallèle
C
A
I Q
j
j
j
pj
L t
max
A
c
j
A
Q
j
pj
A
j