Vous êtes sur la page 1sur 8

François GROUALLE

4 rue de Geole POINT PRESSE DU 21 MAI 2010
50300 AVRANCHES

affaire François Groualle (blog avranches infos) / ville d'Avranches (Guénhaël Huet) - décision d'interdiction de filmer le conseil municipal

1 - répères :
lundi 30 mars 2009 : conseil municipal d'Avranches : le maire interdit à l'administrateur du blog "avranches infos" de filmer la séance
5 mai 2009 : courrier de mon avocat demandant au maire d'Avranches de motiver sa décision verbale
18 mai 2009 : dépôt d'un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif de Caen
demandant 1 - l'annulation de la décision verbale du 30 mars et 2 - 1.500! de "dommages et intérêts" (art. 761-1 du code de justice administrative)
16/06/2009 : en l'absence de réponse au courrier du 5 mai et à l'approche du conseil municipal du 22 juin,
dépôt d'un recours en référé pour obtenir du tribunal administratif le droit de filmer la séance de conseil
18/06/2009 : rejet du recours en référé : le juge à la lecture des conclusions de la ville considère que
la décision du maire du 30 mars est ponctuelle et ne permet pas de déduire que la séquence se reproduira au prochain conseil (en simplifiant)
7/07/2009 : dépôt du mémoire de la ville d'Avranches demandant 1 - le rejet du recours pour excès de pouvoir et 2 - 3.000! de "dommages et intérêts"
été-autome-hiver 2009 : échange de mémoires
15/01/2010 : fin d'échange de mémoires
28/04/2010 : audience au tribunal administratif de Caen
18/05/2010 : jugement du tribunal adminstratif de Caen

2 - le jugement du du 18 mai 2010 :
le tribunal administratif annule la décision verbale du maire du 30 mars 2009 interdisant le blogueur de filmer.
Pourquoi? L'interdiction faite au blogueur de filmer le conseil municipal est une décision défavorable qui doit être motivée par son auteur (cf. loi 11 juillet 1979).
Une demande de motivation a adressée le 5 mai au maire, demande à laquelle le maire d'Avranches n'a jamais répondu. Il avait un mois pour le faire.
Le vice de procédure est constaté. Il s'ensuit que la décision verbale du maire est entachée d'illégalité et par de ce fait annulée.
(Je rappelle que cette notion de droit administratif est au programme de 2ème année de droit)
Par ailleurs le tribunal adminstratif n'octroie aucun dommage et intérêt pour couvrir les frais engagés par le requérant et le préjudice moral subi par ce dernier.

Le tribunal adminstratif, face à ce vice de procèdure, ne tranche pas le fond de l'affaire : l'interdiction de filmer.
Mais, il ne fait aucun doute, au regard de la loi et de la jurisprudence constante sur ce sujet, que le tribunal adminstratif aurait annulé la décision du maire.

3 - frais d'avocat / conseil
factures montant assurances à ma charge
05/05/09 1 000,00 !
19/06/09 1 598,00 ! référé administratif en l'absence de réponse du maire à mon courier de demande de motivation
20/07/09 598,00 !
14/09/09 299,00 !
01/12/09 89,70 !
total 3 584,70 ! - 1 500,00 ! 2 084,70 ! 13 674,74 F

.

.

.

.

LiendeparentsQUd'allianoeav«clesparties t incc\+v k Lien desubordination i leur egard.000 euros d'omende lorsque ('infraction est commiae en vue da porter prejxtdic& au Tr&or public Ou au pairimome d'eutrui*•SfcuritesocialeL471-4: TravailL 795-1''. ScritciMieriimentdela maindcsonauteur Puis* indiquez cl-dessous les faits auxqtusls vous avez assists" et que vous av&2 constatspersormeUeroent. (Article202-NOUVEAU CODEDEPROCEDURE CIVILE) Jesoussigjtxd(e). . •> "Sachant que mon attestation sera utttisde anJustice£l connaissance prisedes Ceparagraphsdoitetre dispositionsde('article441-7duCodeP4na{ci-dexs-its*'. t ^ U j->D*P <-l^ 0)*^ » [M*& JQ « J ^ %v\ 1-^'attestationdoitetresigner6trttetitdat£edels maindesowauteu. v&^Jt *\ L IA(& i)' /4v>c^utii H Aux cermes de l'article 441-7 du CODE PENAL : "Jndependamment descas pr&tus au prhettt chapitrs. J u^T^U&V ^ fjo^evn. les peine. 1-AfirtttxerenoriginalouenphctocopieundocumentofficialjuatifUnt tie('identityoucomportantlasignaturedeI'autcur del'fittcmtion.decollaboration. NOM: B[£|2jNf PRENOMS: u\*$** « £ \*\$ DATEeiLIEUDENAl'SSANCE: &$(»$/ Mtf r^»j -^ PROFESSION: ^e/fcwrC ADRESSE: ^ f?** S«JUC.QQ0euros d'amendelefoit: J-d'4tobllr««eattestationou uncerlificalfaiaaniHatdufailstnaleriellement inexadts: 2-defalsifieruneattestation ouuncWtificatoriginafrementsincere: 3-defaireusage d'uneattestationoud'uncertificat inexact oufalsify. esipunid'unand'emprisonnement etdeJ5.G *n$e*i$ /tel & .n ^ t f U bRWtue ^ $'#*r jw^-v*vt^ 1 ^C (*«AA^U fa* \*lv»h^ (L*.* sont portees a iroin ahsd'emprisonnemerit &i a45. oudeqgitununauted'interSts avecles « ^ F partiesi v ^ ^ . L o j ^ ^ l-t lA-rJ Ptnth^ 'VIVUVLKA**) §H irtV^tjS t A n .r.

<** «*•<-* H ^ ^ ' ^ l-[. -* "Stichant que man attestation sera utilisie enJusticeel connuissaricv prise des Ceparagraphsdolt6tre dispositionsdel'article44}-?duCodePtnatel-dessvs".*Jr ifdlSu. . * » u A f c t . TravailL 795-1". PRENOMS: ^ ^ 1f^^ ^r^ P C 0 u DATEotLIEUDENAtSSANCEt £ & / < ?V ^' ' * ^ / PROFESSION. 2' defalsifierunaattestation ouunceriificatoriglnairementsincere: 3-defaireusaged'uneattestationoud'unaertificatinexactaufalsify. ix /d^=w-ei> Auxtermes de l'article 441-7 du CODE PENAL : "indepettdammeni des casprdvus an presentchapitre. indlqucz ci-dessous les faita auxtjuela vous avez assists et que vous avez constatspfirsoimellement. 1-Annciertn originalouenphotocopieundpcumcutofficio!justiflant dc('identityouechiportafitlitsignaturedei'autetir dei'sttestatmn. lespaines sontparties atroisam d'empnsonnment eta45MOO euros d'amende lor&quz I'infracdon est commise en vue deporterprejudiceau Trfcor public ou au patrimoine d'aatrui-SfourUesocial*1471-4.eeriteetdat&dela maintiesonauteur. Gou^/W^e ADRESSE: y f ^ j ) ^ /&_!*.decollaboration. estpunid'unand'emprisamementetde15-000eurosd'amendslefait: 1 -d'&Qbtir uneattestationouuncertificatfaisammatdefails moUrkliameiU htexacts. ./attestationdoit&tresignfcc.* . j j u < f t . (Article202-NOUVEAU CODE DEPROCEDURE CIVILE) Jesoussigni(e)./ -U^te'W? W^rUla /^wK$«. Liendesubordination aleur£gard. £critentiererttenidela mamdesonauteur Puts. L^L6^ QMtV - Liendepareutcoud'alUanceaveclesparties: CiM&A. oudeccmjnunaut^d'intergtgavecles parties: C\OJA4 $&±ss\. ^ .

2-dafalsifierurteattestation ouuncmtificatortginairemmtsincere.oudecomittunamed'inte'r&tsavecles patties: ^ J L & . Lespeinessontport&esdtroisamd'etnprteonnement etd 45. Aux termes de l'article 441-7 duCODE PENAL : Mfndependamtnenl descatprivus au prdseiitchapilre. d'antrui-Securtiisoelate1471-4.S A ^ fe^ 0 J Liendepareutooud'alliunceaveclesparties: ^ Liendesubordinationaleur£gard.o<e). (Article202-NOUVEAU CODE DEPROCEDURE CIVILE) Jesoussign. 2-Annexcrenoriginalouen photocopieundocumentoffidleljustiftant del'identity DUcontportautlasignatured&t'niiteur tie('Attestation. /»*i&-. NOM. ^ v U > .00Oeurosd'atnende lefah: 1 -d'etabtiruneattestationouuncertificaifaisantdtatdafailsmaiirietlemeniinexacts. indiquez ci*dessous loa faita auxquels vous ave? assists et que vous avez constatespersonneUement. ecrftentidremetitdela maind&sonauteur Puis. / ji L . estpwnid'un and'&mprisonnementetdeIS.4 tf/<r*lA. ^> "Sachant que mon attestation sera urtiise'ts anjustice st connahsance prise das Ceparagraphsdoitetre dispositionsdel'article441-7duCadeP&nalcl-dessus".decollaboration. 3-defaireusaged'uneattestationoud'uncertificaiinexact. TravailI 795-/".oufalstfli.e ^ * ^ ' ^ ^I^^CK^CL f^f^u^^ £cA-S?^ <cu. $ <f C 19-U *-/' (4 W PRENOMS: A f i ^ ^ . 1-L's(testationdoitStre$lgn&>t£cr»teetdatesdelamaindesonauteur.Q &$ U 41 /p*^ I . A-£ * ^ ' DATEetLIEUDENAISSANCE: 1-4 A ^ ^C?fc cf 4(/hA rV£~ Hcl PROFESSION: ($SC9i<fa£f< ADRESSE: t / ^ W ^ ^ .000 evrosd'amendelot-save I'infraction estcommise envuadeporterprejudiceau Trisorpublic ouau patrimoine.