www.competition.

dz

24

1,2 milliard transporté de Tizi Ouzou à Batna pour rien
 Le boss batnéen a prétendu être à Paris pour éviter les Kabyles

Jeudi 5 janvier 2017

Nezar humilie
RIAL
Hannachi

ARRET SUR IMAGE
Leekens réserve un
accueil royal à Slimani

Ligue 2 Mobilis
Reprise maintenue
pour le 13 janvier

Contrairement à la Ligue 1
Mobilis dont la LFP a décidé de
reporter la 16e journée pour le
20 janvier, la première journée
retour de la Ligue 2 Mobilis a
été maintenue pour le 13 janvier. Tous les matches se tiendront le 13 janvier à l’exception
du match USMB - JSMS décalé
au 14 janvier pour permettre à
la chaîne TV privée Dzaïr TV de
le retransmettre en direct.

16e journée
Ligue 1 Mobilis
MCA-JSK avancé
au 20 janvier
à Bologhine

La LFP a programmé la 16e journée du championnat de la Ligue
1 Mobilis le 21 janvier sauf
MCA - JSK qui a été avancé au
20 janvier à 16h au stade OmarHamadi. Cette empoignade sera
d’ailleurs télévisée en direct.

DNA : trêve du 8
au 26 janvier

Le championnat de DNA géré
par la LNFA observera une trêve
du 8 au 26 janvier 2017. La première journée de la phase
retour aura lieu les 27 et 28
janvier. Si pour le groupe Est
l’USM Annaba a décroché le
titre hivernal par contre pour
les groupes Centre et Ouest, il
faudra attendre la dernière
journée de l’aller prévue ce
week-end pour connaître
les deux équipes championnes
d’hiver.

LFWA : coupe d’Alger
Le premier tour
débutera vendredi

La LFWA présidée par Rachid
Oukali a programmé pour ce
vendredi le premier tour de la
coupe d’Alger Feu Lakhdari
Khelifa. Quatre matches sont au
menu pour le 6 janvier alors que
les autres rencontres sont programmées respectivement les 7
et 10 janvier.

Le programme
complet
Vendredi 6 janvier

NRB Bab Ezzouar - ASB Kouba
NRB Bourouba - ASAPC Alger
WR Kouba - OMSE
FC Harrach - ES Kouba

Samedi 7 janvier

CR El-Annasser - NR Birtouta

Mardi 10 janvier

ESF Clairval - IRDj Kacentina
Exempts : FC Birmandreis AR El-Harrach

«

Le moment fort du début de l'entraînement d'hier était incontestablement l'arrivée de Slimani et l'accueil qui lui a été
réservé par son entraîneur Georges Leekens.
En effet, c'est avec les bras grands ouverts que le Belge a
accueilli à 17h20 Islam en le serrant très fort avant de se
permettre quelques blagues avec lui qui ont détendu l'atmosphère, puisque les deux hommes ont beaucoup ri, Islam est
aussi parti au milieu du terrain où il a salué De Wilde et
quelques coéquipiers.
Cet accueil réservé à Slimani résume un petit peu l'importance du joueur aux yeux du staff. Mahrez qui venait lui aussi
d'arriver au CTN, aurait sûrement reçu le même accueil,
cette fois loin des caméras.

DJELLOUL

L'EN manquera
de cohésion
au Gabon»

 «J'ai quitté Bousaâda parce que
les moyens ne suivaient pas»

La liste des 23 de Leekens fait débat. Zoheir Djelloul, l’ancien
sélectionneur adjoint, livre son avis sur la question. Il explique
aussi pourquoi il a quitté Bousaâda.
Peut-on connaître votre avis
sur les 23 Verts retenus pour
la CAN 2017 ?

Comme tout le monde, j’ai été
surpris. Pour un tournoi comme
la phase finale de la CAN, on
prend des joueurs prêts à 100%
mentalement, physiquement et
compétitifs parce qu’il s’agit de
matches de haut niveau, tous
les 3 jours. Là, je vois que
Leekens a introduit 10 joueurs
nouveaux, c’est un peu
beaucoup. L’équipe en subira le
contrecoup sur le plan de la
cohésion. Même si on dispose
d’excellentes individualités
comme Mahrez, Slimani,
Brahimi, Soudani, Ghezzal et
autres, les automatismes ne
seront pas au rendez-vous au
Gabon.

Il ne faut donc pas
s’attendre à voir l’EN au top?

Le jeu collectif des Verts
présentera des anomalies, c’est
l’avis de beaucoup de
techniciens. On aura des
difficultés surtout sur le plan
défensif où de grands
changements sont enregistrés.
L’équipe manquera de cohésion
parce qu’elle souffre également
d’instabilité au niveau du staff
technique. Il suffit de voir ce
que font les grandes sélections
nationales pour comprendre ce
qui fait leur réussite.
L’Allemagne, l’Espagne, la
France ont des joueurs qui
évoluent ensemble depuis 10
ans. Et ils ont eu le même
sélectionneur pendant tout ce

temps ou presque.

Que risque-t-on quand on se
prive de 2 cadres essentiels,
comme Feghouli et Medjani ?

Il est clair que cela aura une
répercussion sur le mental du
groupe et sur la façon de jouer
de l’équipe.

Au fait, qu’est-ce qui vous a
poussé à quitter votre poste
d’entraîneur à Bousaâda ?

Je suis parti à cause du
manque de moyens. On ne m’a
pas offert ce que j’ai réclamé
pour atteindre l’objectif. J’ai
discuté avec le président du
club, on a parlé du recrutement
pour la phase retour, des
joueurs à libérer, du stage
hivernal et de pas mal d’autres
choses. Il m’a expliqué qu’il

Le sélectionneur français du Maroc,
Hervé Renard, a annoncé hier la liste officielle des 23 joueurs retenus en vue de la
Coupe d’Afrique des nations (14 janvier-5
février) au Gabon. Parmi eux figurent
Mbark Boussoufa, Nabil Dirar, et Mehdi
Carcela Mbark Boussoufa joue actuellement à Al Jazira aux Emirats arabes unis.
Nabil Dirar à Monaco et Mehdi Carcela à
Grenade.

La sélection
des 23 Marocains
GARDIENS

Yassine Bounou (Gérone/Esp), Yassine
El Kharroubi (Lokomotiv Plovdiv/Bul), Mounir
El Kajoui (Numancia/Esp).

DÉFENSEURS

Medhi Benatia (Juventus/Ita), Manuel Da
Costa (Olympiakos/Grè), Amine Attouchi
(Wydad Casablanca), Hamza Mendyl (Lille
OSC/Fra), Fouad Chafik (FC Dijon/Fra).

Baïtèche et Zerguine se rapprochent

ILS SONT
ARRIVÉS
HIER

www.competition.dz JEUDI 5 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4869 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

BRAHIMI, SLIMANI ET MAHREZ

ILLUMINENT
SIDI MOUSSA
Bensebaïni : «Tout pour régler le problème en défense»

MAHREZ
CE SOIR À
ABUJA POUR
SON BALLON
D'OR

MILIEUX

Romain Saïss (Wolverhampton/Ang), Youssef
Aït Bennasser (AS Nancy/Fra), Mounir Obbadi
(Lille OSC/Fra), Karim El Ahmadi
(Feyenoord/P-B), Fayçal Fajr (Deportivo La
Corogne/Esp), Mbark Boussoufa (Al
Jazira/EAU), Sofiane Boufal
(Southampton/Ang), Mehdi Carcela
(Grenade/Esp), Noureddine Amrabet
(Watford/Ang), Nabil Dirar (AS Monaco/Fra).

ATTAQUANTS

Rachid Alioui (Nîmes Olympique/Fra),
Youssef El Arabi (Lekhwiya/Qat), Khalid
Boutaib (Strasbourg/Fra), Aziz Bouhaddouz
(St-Pauli/All), Youssef En-Nesyri
(Malaga/Esp)

Quelles sont, selon vous, les
raisons de leur éviction ?

J’avoue que j’ignore les vraies
raisons, je respecte aussi le
choix du sélectionneur. Mais j’ai
un avis sur le sujet. A l’abord
d’une CAN qu’on ambitionne
de gagner, quand on enlève des
piliers comme Feghouli et
Medjani, le capitaine, c’est
forcément déstabilisant.
Maintenant, si demain Leekens
gagnera la CAN, tout le monde
dira que c’est le meilleur. Mais
s’il sort dès le premier tour…
Ce n’est pas ce que nous
souhaitons. On espère que l’EN
ira au moins en demi-finale du
tournoi et qu’elle honorera le
football algérien.

Le Maroc avec
Boussoufa,
Dirar et Carcela

BOUDE

3 matches
de gala à la
mémoire de
Tebbakhi

n’était pas possible d’en réunir
les moyens, j’ai préféré m’en
aller. On s’est quittés à
l’amiable.

Quel est votre bilan à la tête
de l’équipe de l’ABS ?

On a fait 4 nuls à l’extérieur :
à Skikda, El-Eulma, Mascara et
Boufarik. On a enregistré 2
victoires à la maison : 3-0
contre le PAC, sa seule défaite
durant tout l’aller, et le RCA.
J’ai été défait 2 fois : la
première contre Aïn Fakroun, je
ne connaissais pas encore mon
équipe, la seconde face à Biskra
où les joueurs ne cessaient de
réclamer leur argent. En
somme, je peux dire que mon
bilan à l’ABS est positif. Il y
avait aussi d’autres choses sur
lesquelles je ne veux pas
m’étaler…
H. D.

3 matches gala
auront lieu samedi
prochain, à Bordj
Bou-Arréridj, à la
mémoire de Farid
Tebbakhi, le
regretté ancien
président du CAB
Bordj Bou-Arréridj.
Six équipes y
prendront part, à
savoir une sélection du Jumbo-Jet,
à sa tête Nacer
Bouiche, une équipe de l’ES Sétif,
une autre du CS
Constantine et
deux formations
du CAB Bordj BouArréridj. Le
ministre de la
Jeunesse et des
Sports y sera présent, l’entrée sera
gratuite, nul doute
qu’il y aura foule.

Adebayor
retenu
avec le Togo

Alors qu’il se trouve
sans club, Emmanuel
Adebayor a été
retenu dans la
sélection togolaise
appelée à jouer la
CAN à partir du 13
janvier. Le Togo fera
son retour à la CAN
lors de ce mois de
janvier après avoir
dû manquer l’édition
de 2013. Pour faire
bonne figure en terre
gabonaise, les
Eperviers vont
pouvoir compter sur
leur illustre
attaquant, Emmanuel
Adebayor. Bien que
sans club depuis
presque six mois,
l’ex-Monégasque fait
bien partie des 23
convoqués par
Claude Le Roy.

 Éviction de Feghouli et Medjani  Préparation pour la CAN

MADJER SE FÂCHE

JE SUIS CHOQUÉ ET SCANDALISÉ”

«Leekens vit dans un autre monde»
«Il ne fait qu'exécuter les ordres»

MCA 2 - 0 Shanghai Shenxin

L'année 2017
:
commence bien Mouassa
«Satisfait,
CHITA EST DE RETOUR

mais…»

Libérés Zeghli, Bouchema et

Bougueroua font opposition

Heriet a signé
Le MOB veut un échange

Mansouri-Sayoud
contre Rahmani

www.competition.dz Jeudi 5

janvier 2017

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

À LA UNE

2

INTERNATIONALE

MADJER
Je suis choqué

et scandalisé”

«LEEKENS VIT DANS UN AUTRE MONDE»

«IL EXÉCUTE
LES ORDRES»

«LA PRÉPARATION POUR LA CAN EST CATASTROPHIQUE»
Rabah Madjer est très en colère contre les dirigeants
du football en Algérie. Inquiet comme jamais il ne l'a
été auparavant. Il tire la sonnette d'alarme et appelle la
FAF et son président à la raison et au bon sens. Pour
Compétition, l'un des meilleurs joueurs algériens de
tous les temps décortique la liste de Leekens pour la
CAN, donne son avis sur la préparation des Verts et
surtout commente l'éviction de Sofiane Feghouli et Carl
Medjani. Entretien.
Entretien réalisé par

AMIROUCHE BOUDJEDOU
En tant qu'ancien international, ancien
capitaine des Verts, ancien joueur
professionnel et ancien sélectionneur, que
pensez-vous de la liste des 23 Algériens
pour la CAN 2017 qui se tiendra au Gabon ?

C'est révoltant. Je suis choqué et scandalisé
par tout ce qui se passe actuellement dans
notre football. J'ai peur. Sans entrer dans les
détails, je dirais que cette liste est un scandale.
Quel gâchis ! On a les moyens humains et
matériels de faire mieux, beaucoup mieux.
Que font-ils à cette équipe ? Que veulent-ils ?
Avec quelle logique travaillent-ils ? Je ne comprends plus rien, cette fois-ci, ils sont allés très
loin. Ceux qui gèrent le football en Algérie
sont en train de faire n'importe quoi, et ce, à
tous les niveaux. J'ai peur pour l'avenir de
cette discipline en Algérie, j'ai peur pour notre
équipe nationale. Au-delà du choix des
joueurs et du sélectionneur, la préparation
est catastrophique. Ont-ils oublié que la
CAN se déroulera en Afrique ? Ont-ils
appris quelque chose des expériences
de 2013 et 2015 ? Tout indique que non.

On voit que vous êtes vraiment
révolté et septique, pouvez-vous
nous dire ce qui vous fait peur à
ce point ?

Oui, je le suis et je ne suis pas le seul.
Mettant de côté le fait que je suis Rabah
Madjer. En ma qualité d'Algérien,
jaloux de son pays, j'ai le
droit de m'inquiéter et
dire NON ! Personne,
je dis bien personne ne
pourra m'empêcher de donner mon avis sur la sélection en particulier et le football en Algérie d'une
manière générale. En mon
âme et conscience, je dis ce
que je pense et je continue-

rai à le faire jusqu'à la fin de mes jours. Quand
quelque chose ne va pas bien, je le dis. C'est
mon devoir de le faire et ça devrait être celui
de tous les anciens joueurs, entraîneurs ou
acteurs du football national. Pour revenir à
votre question, je dirais que personne n'est
rassuré quant à l'avenir du football dans notre
pays. C'est de pire en pire. Vous n'avez pas
peur vous ? Allez dehors et
demandez aux gens ce qu'ils
pensent… Jusqu'à quand ce
sport restera otage d'une seule
personne ? Jusqu'à quand on va
continuer à fermer les yeux ?

Et si vous disiez précisément
ce qui ne vous plaît pas ou
ce qui vous fait peur ?

ENTRAÎNEUR
PEUT SE PASSER
DE MEDJANI ?

Vous évoquez le choix des joueurs, votre
avis sur la liste ?

Pour gagner en Afrique, il te faut des guerriers, il te faut du métier, mais aussi de l'expérience. Plus de la moitié de l'équipe découvrira la CAN et l'Afrique pour la première fois.
Ils n'ont aucune expérience et ce n'est pas le
programme de préparation tracé par je ne sais
qui va les aider à s'y acclimater. Rien n'a été
fait comme il doit. Ni le choix des joueurs ni la
préparation, encore moins la communication.

L'éviction de Medjani vous choque-t-elle ?

Oui, et comment ! Medjani est le capitaine
d'équipe. C'est un excellent défenseur. Il joue
dans le meilleur championnat du monde. Il fait face
aux
Messi,
Ronaldo,
Griezmann et les autres. Je
crois qu'il a joué 12 matches
cette saison et c'est un élément respecté et très important dans le groupe.
Comment peut-on zapper
Medjani ? Je ne comprends
pas ! On pourrait croire que ce sélectionneur
vie dans un autre monde, mais j'ai des raisons
de croire qu'il veut faire plaisir à certains. Il
exécute les ordres de son patron au détriment
de l'intérêt de l'équipe nationale. Je crois
qu'aucun technicien au monde ayant toute sa
tête ne prendra une telle décision pour la
simple raison qu'elle ne le l'arrange pas.
Ce n'est pas dans ses intérêts… d'autant
plus qu'on est pauvres en matière de
défenseurs centraux. A-t-on pris meilleur
que lui, non, je ne le pense pas.

Le football
algérien
est pris
en otage

La CAN se joue en Afrique. Le climat et les
conditions seront différents de ceux de Sidi
Moussa. Pourquoi on ne se prépare pas
dans un pays limitrophe ?
Pourquoi le match amical se joue
en Algérie, dans notre antre
devant notre public ? Pourquoi
le choix de la Mauritanie, avec
tout le respect que je dois à ce
pays ? Avoir des joueurs de
classe mondiale ne suffit pas
pour gagner une coupe
d'Afrique ou pour gagner en
Afrique, tout court. On ne l'a
pas fait en 2013, ni en 2015,
pourquoi on le fera aujourd'hui ? Pourtant, sur le
papier, on était favoris, on avait la
meilleure équipe… A mon sens, la
FAF devait se préparer
différemment
pour cette CAN. On
avait le temps et les
moyens de tracer un
programme adéquat
qui irait avec la com-

QUEL

pétition qu'on s'apprête à disputer. La CAN se
jouera à l'extérieur, il était donc important de
se préparer à l'extérieur et de jouer nos
matches amicaux à l'extérieur. C'est important
pour les joueurs de se sentir hors de leurs
bases et d'apprendre à gagner contre de vraies
équipes hors Tchaker. Si échec il y a en 2017,
ce que je ne souhaite pas, ce sera à cause de la
préparation et aussi du choix des joueurs.

On dit que Raouraoua l'a puni pour
avoir déclaré que l'Algérie n'était pas
une grande équipe…

Mais il n'a dit que la vérité. Son statut de
capitaine d'équipe lui donne le droit de
dire son avis et même plus !
Vous comprenez pourquoi je
suis en colère, pourquoi je
suis révolté ? C'est malheureux, mais c'est comme ça…

Et Feghouli alors ?

Il est vrai que Sofiane
Feghouli ne joue pas trop
dans son club, mais c'est un

joueur de West Ham, bon sang ! Vous avez vu
comment s'entraînent les équipes anglaises ?
S'il n'était pas prêt à jouer un match ou une
compétition de haut niveau, pourquoi Bilic l'a
titularisé face à Manchester United ? Comme
Medjani, Feghouli mérite d'aller à la CAN.
C'est un cadre, 2e capitaine des Verts et c'est
un très bon joueur. Sa présence dans le groupe aurait été bénéfique est sur le plan sportif
et sur le plan humain.

Lui aussi est victime d'une sanction…

Et oui, lui aussi n'a dit que des vérités. SI
j'en crois la presse, c'est à cause de sa déclaration où il disait que Rajevac fut une erreur de
casting qu'il est sanctionné… mais c'est quoi
ça ?! Ou va-t-on comme ça ? Je crois avoir lu
quelque part que Christian Gourcuff aurait dit
récemment que le président de la FAF s'immiscer trop dans son travail… Mais pourquoi
on fait cela ? On ramène un entraîneur qui
nous coûte les yeux de la tête pour ensuite
faire le travail à sa place ? Soyons professionnels, soyons dignes, soyons comme les autres
!

Vous ne pensez pas que ce qui est arrivé à
Medjani et Feghouli peut arriver à
d'autres joueurs ?

Ce n'est pas la première fois que la FAF fait
cela. Souvenez-vous de mars 2009. On avait
éjecté 7 locaux qui avaient pris part à toutes
les éliminatoires de la Coupe du monde 2010
et la CAN 2010 quelques mois seulement
avant le Mondial. Je parle des Zaoui, Raho,
Hadj Aïssa, Djediat, Babouche… ensuite vint
le tour à la génération d'Oumdurman. Les
Antar Yahia, Ziani, Belhadj, Matmour, Yebda
et les autres ont été jetés comme des moins
que rien alors qu'ils méritaient une sortie plus
honorable… Aujourd'hui on s'en prend à
des joueurs, non pas en fin de carrière, mais au summum de leur
art. Feghouli n'a que 27 ans,
Medjani n'en a que 32… A qui le
tour ?

Une dernière question, ça
concerne l'hommage rendu
par la FAF à la génération 90
qui a remporté la CAN, la seule
que l'Algérie a gagnée…

Je n'ai rien à dire, je n'y étais
pas et je crois que
je n'étais pas le
seul. Et puis, si on
veut honorer les
serviteurs
de
l'Algérie, pourquoi
a-t-on enlevé l'étoile du maillot des
Verts ?
A. B.

FEGHOULI
JOUE À WEST
HAM, BON
SANG !

23

Real Madrid :

90 M€ PLUS
MORATA POUR
DYBALA ?

Florentino Pérez, président du Real Madrid, semble déterminé
à s'attacher les services de Paulo Dybala… Et pour arracher
l'Argentin à la Juventus, il serait prêt à y mettre le paquet.
Giuseppe Marotta a
beau clamer haut et fort
que Paulo Dybala n'est pas
à vendre, cela ne va pas
éteindre les sirènes espagnoles. Le prodige de la
Juventus serait, en effet,
fortement suivi par le FC
Barcelone, mais surtout le
Real Madrid. Le club de la
capitale espagnole aurait
fait de l'attaquant de 23 ans
sa priorité absolue pour le

prochain mercato estival.
Comme souvent avec les
Merengue, l'offensive s'annonce de taille.
D'après les informations
du Sun, le Real Madrid
aurait l'intention d'offrir
90M€ à la Juventus, ainsi
qu'Alvaro Morata. Les
Bianconeri n'ont jamais
caché leur intention de garder Paulo Dybala coûte
que coûte, mais une telle

somme ainsi que l'arrivée
d'un jouer confirmé et très
apprécié par les supporters
et l'ensemble du club
comme l'Espagnol pourraient leur faire changer
d'idée. Du côté de Turin,
on assure que l'Argentin va
signer un nouveau contrat
dans les prochains jours…
avant de faire ses valises
cet été ?

Marco Russ de retour
après avoir guéri d'un
cancer du testicule
Le défenseur allemand
Marco Russ s'est entraîné
pour la première fois avec
l'Eintracht Frankfurt, mardi,
sept mois après la découverte d'une tumeur au testicule. Russ, 31 ans, s'est
entraîné pendant une heure
et demie avec l'Eintracht
Frankfurt. "C'est très bien,
cela me rend heureux", a
commenté l'entraîneur du
club Nico Kovac. "Tu peux
cependant voir qu'il lui
manque encore du souffle."
Le défenseur avait appris
qu'il avait une tumeur cancéreuse à la suite d'un
contrôle antidopage subi le
30 avril. Il présentait un
taux d'hormones de croissance anormalement élevé
et avait été déclaré positif
dans un premier temps. Les
analyses médicales et sanguines ont ensuite démon-

tré que Marco Russ souffrait d'une tumeur cancéreuse. Après le diagnostic,
Russ a encore disputé le
premier match de barrage
de Frankfurt face à
Nuremberg, pour le maintien en Bundesliga. Il a été

opéré fin mai puis a subi
une chimiothérapie. En
octobre, il a reçu le feu vert
des médecins pour
reprendre le football.
L'Eintracht Frankfurt est
actuellement quatrième de
la Bundesliga.

Prandelli : «Je ne pouvais
pas rester à Valence»
Dans une interview à La Gazzetta
dello Sport, Cesare Prandelli a expliqué
pourquoi il a claqué la porte de Valence.
Cesare Prandelli a quitté son poste d'entraîneur du FC Valence il y a une semaine. Un départ prématuré qui était essentiellement dû à la relation compliquée
qu'il avait avec la direction du club espa-

gnol et aussi des désaccords concernant le
mercato. L'ancien sélectionneur de la
Squadra Azzurra s'est vu reprocher
d'avoir lâché le navire en plein naufrage.
Des attaques auxquelles il a peu goûté, et
il a profité d'un entretien à un journal italien pour donner sa version des faits.
Il règle ses comptes
"Je ne pouvais tout simplement pas rester
à Valence, a-t-il indiqué. J'ai fait savoir
aux dirigeants qu'on avait des manques et
qu'on avait besoin de renforts. On m'avait
promis des recrues, un investissement de
30 millions euros. Mais, il n'y a rien eu.
C'est difficile d'obtenir des résultats si on
ne choisit pas les joueurs." Le technicien
transalpin a délaissé les Ché dans une
position très critique, puisqu'ils sont 17es
au classement de la Liga, à égalité de
points avec le premier non relégable.

PSG : Sirigu
remplaçant,
son agent
veut qu'il
retourne
à Naples

Tout ne s'est pas
passé comme prévu
pour Salvatore Sirigu.
Alors qu'il a choisi de
quitter le Paris SaintGermain l'été dernier
pour obtenir du
temps de jeu, le gardien de 29 ans se
retrouve dans une
situation similaire en
Espagne. Avec seulement deux matchs
disputés en Liga,
l'Italien doit de nouveau se contenter
d'un statut de remplaçant. Autant dire
que Sirigu doit
moyennement apprécier, à l'image de son
agent qui a carrément poussé un coup
de gueule au micro
de la Radio CRC. Avec
un appel du pied à un
cador de Serie A au
passage. "J'espère
qu'il pourra venir à
Naples, a-t-il annoncé. On parle tout de
même d'un international italien. Il a
beaucoup aimé son
expérience à Paris,
mais Blanc l'a mis
sur le banc pour des
raisons techniques.
Pendant des années,
il a été élu meilleur
gardien de Ligue 1 et
le voir sur le banc
actuellement, c'est
criminel. Il y a beaucoup d'étrangers qui
jouent comme gardiens en Italie, et
beaucoup n'ont pas
son niveau. Le voir à
Naples serait bon
pour le football italien et la sélection. "
Le message est
passé, il n'y a plus
qu'à attendre d'éventuelles sollicitations.

QUAND POGBA

EFFRAIE
GERRARD
La légende de Liverpool,
Steven Gerrard s'est montrée très
élogieuse à l'égard du milieu de
Manchester United, Paul Pogba.
Les deux clubs se vouant une
rivalité ancestrale, une légende de
Liverpool a-t-elle le droit de tomber sous le charme d'un joueur de
Manchester United et de le révéler
publiquement ? Steven Gerrard n'a
pas hésité à faire part de son admiration pour Paul Pogba.
Fraîchement retraité, l'ancien
milieu de terrain emblématique
des Reds est époustouflé par les
qualités de l'international français.
"Je le trouve plus fort de semaine
en semaine. Paul Pogba a vraiment
un talent phénoménal. Je
pense que le fait d'être arrivé avec cette grosse
indemnité de transfert (son
transfert a coûté 105 millions d'euros aux Red
Devils) a un peu pesé
sur ses épaules et
Manchester United n'était
pas non plus dans le rythme. Mais j'ai l'impression
qu'ils ont trouvé sa
meilleure position
sur le terrain,
a-t-il jugé
au micro
de BT
Sport.
Après
des
débuts
diffi-

ciles à l'image de toute son équipe,
Paul Pogba monte clairement en
puissance depuis plusieurs
semaines sous les ordres de José
Mourinho qui lui a trouvé un bon
complément de jeu sur le terrain.
"(Michael) Carrick et lui se complètent très bien et on voit désormais
le Paul Pogba que l'on attendait
tous de voir. Maintenant, il ne peut
que s'améliorer. Il est jeune, il a des
jambes, il a tous les outils qu'il faut
", a estimé Steven Gerrard. "A
l'heure actuelle, il est l'un des
meilleurs milieux de terrain, il n'y
a aucun doute là-dessus. Et il va
devenir encore meilleur, ce qui,
pour un fan de Liverpool, est une
perspective assez effrayante
", a plaisanté l'Anglais en
guise de conclusion. Pour
le moment, son club de
cœur pointe à la 2e place
de Premier League avec
5 points d'avance sur
MU. Mais les 7 victoires
consécutives toutes compétitions confondues obtenues par les Red Devils
laissent à penser que le
classement pourrait évoluer…

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

À LA UNE

INTERNATIONALE

22

3

SÉVILLE :
À L'ASSAUT
DE JOVETIC ?

AUBAMEYANG

LA DERNIÈRE
FOLIE CHINOISE

Pierre-Emerick Aubameyang pourrait toucher 41 millions d'euros par
an à Shanghai SIPG. Le Shanghai SIPG offre 150 millions d'euros au
Borussia Dortmund pour le transfert de Pierre-Emerick Aubameyang.
Le buteur gabonais pourrait
devenir le joueur le mieux payé de
la planète: 41 millions d'euros par
saison. Va-t-il résister à la tentation ?
Contrat en Asie, famille à l'abri :
c'est la nouvelle expression à la
mode dans le monde du football. Si
Oscar, Carlos Tevez et Axel Witsel
viennent de succomber à la tentation
en posant leurs valises en Chine,
place aujourd'hui à Pierre-Emerick
Aubameyang. Selon La Gazzetta

Kolodziejczak
rejoint
M'Gladbach

Le Borussia
M'Gladbach a
officialisé mercredi après-midi
la signature de
Timothée
Kolodziejczak
jusqu'en 2021. Le
défenseur français évoluait
jusqu'à ce jour
au FC Séville. "
Timothée est
exactement le
genre de joueurs
auquel nous pensions afin de
nous renforcer
sur le plan
défensif. Nous
sommes donc
très heureux que
ce contrat soit
signé ", a confié
Max Eberl, directeur sportif du
club de la
Bundesliga.

dello Sport, le Shanghai SIPG a fait
une offre de 150 millions d'euros au
Borussia Dortmund pour le transfert
de Pierre-Emerick Aubameyang. De
plus, le club chinois propose un
contrat en or au buteur gabonais de
27 ans : 41 millions d'euros par an.
S'il accepte cette proposition hallucinante, l'ancien attaquant de l'AC
Milan et de l'AS Saint-Étienne
deviendrait le joueur le mieux payé
de la planète devant Carlos Tevez

(38 millions d'euros). Le Shanghai
SIPG vient tout juste de recruter
Oscar pour 61 millions d'euros et un
salaire de 25 millions d'euros. Hulk
évolue également dans ce club.
Cette saison, Pierre-Emerick
Aubameyang a inscrit 20 buts en 22
matches avec le Borussia Dortmund.
Il y a quelques jours, le Real Madrid
et Cristiano Ronaldo ont refusé une
offre stratosphérique venue de
Chine.

LA PRISON POUR DES
SUPPORTERS RACISTES
DE CHELSEA
Quatre supporters du
club de football anglais de
Chelsea ont été condamnés
mardi par la justice française
à des peines allant de six à
douze mois de prison avec
sursis pour un incident raciste
dans le métro parisien en
février 2015. Deux des prévenus, qui ne se sont pas présentés au procès devant le tribunal correctionnel de Paris,
ont été condamnés à un an de
prison avec sursis. Les deux
autres, qui ont contesté
devant les juges tout acte
raciste, ont été condamnés à
six et huit mois de prison avec
sursis. Les quatre prévenus
ont également été condamnés
à verser solidairement 10 000
euros de dommages et intérêts à la victime.
Indignation
La scène, filmée par un
témoin et diffusée dans les
médias français et britanniques, avait suscité l'indignation. Elle montrait des supporters du club de football de
Chelsea empêchant un
homme noir de monter dans
le métro parisien, le 17 février
2015. On pouvait y voir la victime, un Franco-Mauritanien
d'une trentaine d'années, qui

tentait de monter dans une
rame du métro, se faire
repousser à deux reprises. Les
supporters avaient également
entonné "Nous sommes
racistes, nous sommes racistes
et on aime ça."
Défense douteuse
A la barre, l'un des prévenus
a soutenu que ceux qui
avaient chanté ces mots
n'avaient "pas pu voir" la victime, et que les deux incidents
étaient "séparés". A l'époque,
les Premiers ministres français
Manuel Valls et britannique
David Cameron avaient exprimé leur indignation et la victime, Souleymane Sylla, avait
reçu un appel téléphonique
du président François
Hollande.

Condamnations
Parmi les quatre prévenus,
jugés pour violences volontaires, aggravées notamment
par leur caractère raciste, trois
ont été condamnés en
Grande-Bretagne à des interdictions de stade allant jusqu'à cinq ans. Le club londonien de Chelsea a également
décidé d'interdire à vie les
hommes impliqués d'entrer
dans son stade de Stamford
Bridge.
Ligue des champions
Les faits s'étaient déroulés
alors que les supporteurs
étaient en route pour le match
opposant Chelsea au PSG en
1/8 de finale aller de la Ligue
des champions, qui s'était
soldé par un match nul (1-1).

Jésus
Navas de
retour à la
maison ?

Le coup d'envoi
du mercato a
été donné lundi
1er janvier 2017
et plusieurs
joueurs sont
libres de négocier puisqu'en
juin prochain
leurs contrats
s'achèvent. Pour
le FC Séville, il
faut retenir un
nom, celui de
Jésus Navas qui
pourrait quitter
Manchester City
et revenir
comme un
enfant prodigue
à Nervion à 31
ans, selon
Estadio
Deportivo. Son
retour est très
attendu par les
supporters
andalous depuis
un bon bout de
temps. Le latéral avait quitté
le club sévillan
en 2013 contre
un montant de
20 millions d'euros pour la
Premier League
où il a disputé
près de 112
matchs, inscrit
quatre buts et
délivré 24
passes décisives.

Raouraoua
aujourd'hui
au Gabon

A la recherche d'un attaquant, le FC
Séville multiplie les pistes. Après Javier
Hernandez (Bayer Leverkusen), les dirigeants
andalous souhaiteraient attirer dans leurs filets
Stevan Jovetic (27 ans, 5 apparitions en Serie A
cette saison) selon les informations de Marca.
Prêté à l'Inter Milan par Manchester City, le
Monténégrin n'a pratiquement pas joué depuis le
début de la saison et pourrait changer d'air cet
hiver. La publication espagnole nous informe
que le triple vainqueur en titre de l'Europa
League voudrait se faire prêter sans option
d'achat obligatoire l'ancien joueur de la
Fiorentina. A noter que le Borussia
Mönchengladbach garderait également un œil
attentif sur la situation de Jovetic.

Bayern :
Vidal à Chelsea,
Ancelotti répond

Alors qu'il devait
aller au Nigeria
pour la cérémonie
des Glo-CAF
Awards, finalement
c'est en direction
du Gabon que le
président de la FAF
se rendra aujourd'hui. Il sera
accompagné par 2
personnes dont
Toufik Korichi, le
DTN, et ensemble
ils vont visiter
Franceville et le
lieu d'hébergement
de l'EN à Monada
pour préparer l'arrivée de l'EN le 12
de ce mois.

Cameroun-Zimbabwe
le 10 janvier à Limbe

Korichi

espionnera le
Zimbabwe au
Cameroun
Selon la presse anglaise, Chelsea souhaitait passer à l'action cet hiver pour le milieu
du Bayern Munich, Arturo Vidal (29 ans, 14
matchs et 1 but en Bundesliga cette saison).
Interrogé en conférence de presse sur cette
rumeur, Carlo Ancelotti a affirmé que le Chilien
ne partira pas en janvier. "C'est un non-sens
absolu", a lâché l'entraîneur du club bavarois.
Une réponse logique au vu de l'importance de
l'ancien Turinois depuis son arrivée au Bayern
en 2015.

Lassana Diarra vers
Manchester United
Désireux de partir de l'OM
pour un club pouvant
l'aider à éponger ses
dettes, Lassana
Diarra serait pisté
par Manchester
United. José
Mourinho, selon
FootMercato, l'aurait ajouté sur sa
liste de cibles pour
cet hiver. La relation
entre José Mourinho
et Lassana Diarra n'a
jamais été vraiment simple.
L'entraîneur portugais n'avait pas comblé les
désirs, en temps de jeu, du milieu de l'OM à
Chelsea entre 2005-2007. Celui-ci avait finalement
quitté le club pour Arsenal. Les deux hommes
s'étaient retrouvés au Real Madrid entre 2010 et
2013. D'après le média sportif français, José
Mourinho penserait à lui pour renforcer son milieu
de terrain. Lassana Diarra est aujourd'hui un remplaçant de luxe à l'Olympique de Marseille. Rudi
Garcia ne veut compter que sur des joueurs pouvant s'inscrire dans le projet du club sur la durée,
ce qui n'est pas le cas du natif de la capitale.
Outre cet intérêt de José Mourinho pour ses services, cette source explique aussi que Diarra intéresse des clubs du championnat chinois.

Selon une source sûre, et
juste après sa virée au Gabon, le DTN
Toufik Korichi s'envolera en direction
du Cameroun pour assister au match
du 10 de ce mois entre les Lions
indomptables et les Warriors du
Zimbabwe. Cette mesure est dictée
par l'importance de la rencontre du 15
que jouera l'EN contre cette équipe,
Leekens a évoqué ça lors de sa conférence de presse, et finalement c'est le
DTN qui se chargera d'étudier le jeu
du premier adversaire de l'EN durant
cette CAN et transmettra ensuite ses
observations au Belge. A noter que
Korichi devrait rentrer au pays juste
après, pour repartir avec l'EN au
Gabon, la FAF ayant décidé de le
prendre avec le groupe trouvant qu'il
sera d'une certaine utilité sur place au
staff.
S. M. A.

GLO-CAF Awards

Bensebaïni et Soudani aux soins

17
JOUEURS
AUX ENTRAÎNEMENTS DES VERTS

Rien de
grave pour
Bensebaïni
et Soudani

Les
demandes
de visas
seront
déposées
dimanche

C'est ce dimanche
que les passeports
des joueurs de l'EN
seront déposés au
niveau de l'ambassade du Gabon à
Alger, pour avoir le
visa aux 23 joueurs
et aux membres du
staff.

C'est devant les caméras et les objectifs des photographes
qu'a commencé hier la 3e séance d'entraînement du soir de l'EN
depuis le début du stage le 2 janvier passé.
PAR SMAÏL M. A.
La séance d'entraînement a
eu lieu en présence de 20 joueurs,
mais finalement 17 seulement sont
restés sur la pelouse pour s'exercer, il faut dire que Leekens a
déclaré qu'il procédera par un
programme à la carte, et cela était
visible avec l'absence de Soudani,
Bensebaïni, Slimani et Brahimi,
tous les 4 présents au CTN mais

Mesbah reçoit
un bolide sur le crâne
en pleine interview

qui ont été laissé au repos. Le
joueur de Zagreb est resté à l'infirmerie pour des soins, rejoint plus
tard par Bensebaïni qui portait un
bandage sur le mollet droit en
quittant le stade, Brahimi pour sa
part, qui a pris part avant-hier au
match de Porto, a été laissé au
repos, il est vite rentré au CTN
probablement pour faire un peu
de musculation pour ensuite se
reposer. En tout cas pour cette

séance devant les caméras, les
joueurs ont montré qu'ils étaient
tous contents, l'ambiance était
bonne, l'arrivée surprise de
Slimani, qui venait d'arriver
d'Angleterre, a détendu encore
plus l'atmosphère, il est allé donner l'accolade à ses équipiers à
Leekens, aussi qui était le plus
heureux de le voir débarquer, sain
et sauf, après 10 jours de pur suspense.
S. M. A.

Mansouri
et Bougherra
rejoignent le
terrain côte à côte

Les deux anciens mondialistes
Il était 16h55, Djamel Mesbah était en train de
et membres du staff, Yazid
répondre en zone mixte aux questions des journaMansouri et Madjid
listes, et à ce moment-là, et contre toute attente,
Bougherra, ont rejoint le stade
une balle perdue est venue déstabiliser le latéral
côte à côte. Avec presque la
gauche de Crotone, un tir d'un de ses coéquipiers est même mission et avec un peu
venu droit sur la tête de Mesbah qui n'a pas eu la
plus de prérogatives pour le
chance de le voir venir, d'où le choc, mais malgré ça,
dernier arrivé, les deux
Mesbah a répondu par un large sourire et a continué hommes semblent composer à
à répondre aux questions. L'auteur du tir serait
nouveau un duo très fort pour
Mandi qui s'exerçait juste derrière les panneaux
le bien de l'EN.
publicitaires de la FAF sur des tirs.

Il sera accompagné par Kerbadj, son oncle et un cousin
Mahrez aujourd'hui à Abuja pour écrire
Nominé dans le trio final pour le titre de
meilleur joueur africain de l'année 2016,
Ryad Mahrez s'envolera aujourd'hui à 13h
en direction d'Abuja au Nigeria pour éventuellement recevoir le trophée du meilleur
joueur africain. En rude concurrence avec le
Gabonais Aubameyang et le le Sénégalais
Mané, Ryad a toutes ses chances d'être
l'heureux élu et succéder au Gabonais, c'est
pour cette raison que la FAF a affrété un
avion spécial pour transporter le joueur vers
Abuja dès aujourd'hui à 13h puisque la céré-

monie aura lieu en soirée. Le joueur de
Leicester sera accompagné dans ce voyage
par Mahfoud Kerbadj, le président de la
LFP, ainsi que son oncle et un cousin qui
vivront ces moments de gloire de leur
proche.
Le visa lui a été délivré
hier soir
C'est le président Raouraoua qui devait initialement accompagner Mahrez dans ce
voyage, mais finalement il a préféré se

rendre au Gabon, et c'est Kerbadj qui l'a
remplacé, d'ailleurs l'ambassade du
Nigeria a attendu longtemps l'arrivée du
joueur et de ses proches pour leur donner le visa hier, afin que tout soit prêt
pour ce matin, le voyage étant programmé
à 13h.
Il ne sait pas encore
s'il triomphera
Selon une source sûre, Ryad
Mahrez qui se rendra aujour-

Même s'ils se
sont contentés
d'une séance de
soins, le duo
BensebaïniSoudani devrait
être présent
samedi contre la
Mauritanie, il
s'agit de petits
bobos sans la
moindre gravité.

Guedioura
attendu
aujourd'hui

Au moment où
l'EN s'entraînait
hier sur la pelouse du CTN de Sidi
Moussa, le
nombre de
joueurs présents
au centre est
passé de 20 à 22
avec l'arrivée de
Slimani qui a
même rejoint
ses coéquipiers
et a salué le
staff. Mahrez de
son côté est
arrivé aux environs de 17h et il
est directement
parti se reposer,
il ne restait plus
que Guedioura
qui devrait compléter la liste
aujourd'hui.

l'histoire
d'hui à Abuja ira là-bas dans
l'inconnu, il ne sait encore
rien des résultats du vote et
s'il triomphera ou pas, c'est
sur place qu'il, devrait
découvrir s'il continuera à
rafler les titres individuels ou
pas.
S. M. A.

www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

USMB

À LA UNE

4

MESBAH

LISTE DES 23 MAURITANIENS
SÉLECTIONNÉS

QUE DES
LOCAUX !

C'EST SUR LE TERRAIN
QU'ON DOIT MONTRER QU'ON
A L'UNE DES MEILLEURES
ÉQUIPES D'AFRIQUE»

Alors que la Tunisie a joué son 3e match amical hier
face à l'excellente équipe de l'Ouganda, choisie par la
CAF comme étant l'une des trois meilleures sélections africaines ayant enregistré un progrès remarquable de l'année en Afrique et s'apprête à aller en
Egypte affronter les Pharaons, l'Algérie jouera ce
samedi son vrai et unique test avant la CAN face à
l'équipe nationale A' de la Mauritanie composée des
joueurs amateurs. Cette même équipe croisera le fer
avec les Verts le 10 janvier prochain à Sidi Moussa
dans un match, si on peut appeler ça un match…à
huis clos ! On rappellera que cette même équipe a fait
match nul face à la Côte d'Ivoire il y a de cela
quelques jours… Les Eléphants n'ont fait jouer que
les locaux dont la majorité n'a pas été retenue dans la
liste finale. Voici la liste des joueurs mauritaniens.
GARDIENS DE BUT
Souleymane Diallo (FC Nouadhibou)
Mohamed Salaheddine (FC Tevragh Zeina)
Babacar Diop (ACS Ksar)

«Medjani et Feghouli aiment beaucoup l'Algérie, ils reviendront»
Entretien réalisé par

SMAÏL M. A.

Mesbah revient en sélection après
une grande absence. Connu pour son
franc-parler, il a répondu aux questions
des medias sans retenue, il a évoqué les
objectifs, l'absence du duo FeghouliMedjani, mais aussi la Coupe du
monde, contrairement au capitaine
écarté, il ne s'aventure pas dans ses
déclarations, mais reconnaît que pour
prouver que l'EN est réellement grande
en Afrique elle doit le prouver et ça sera
au Gabon qu'il faudra le faire, suivonsle.
Vous êtes de retour en sélection, au
moment où l'EN prépare la CAN, la
pression monte, comment ça se
présente pour vous, surtout que vous
faites partie des anciens ?
Je suis très fier et content de faire ce
retour en équipe nationale, cela fait
plus qu'un an que je ne suis pas revenu,
là, c'est le bon moment pour une compétition comme la CAN, c'est une fierté
pour ma famille.
Est-ce que vous vous attendiez à ce
retour ?
Oui et non, je l'ai toujours dit, je ne
suis pas quelqu'un qui va prendre la
retraite internationale, je suis un joueur
professionnel et j'ai toujours été un
joueur sélectionnable.
Vous êtes resté longtemps sans jouer,
vous n'aviez pas de club, et la vous
revenez, comment vous vous sentez
physiquement ?
J'ai enchaîné 5-6 matches durant le
mois d'octobre et novembre, je ne vais
pas dire que je me sens en grande
forme, car je n'ai pas fait 50 matches en
une année, je m'accroche, j'essaye de
me reprendre physiquement, mais j'ai
bien joué et repris au bon moment, je
me sens bien, j'ai eu quelques, blessures
qui m'ont freiné un peu, et là, je vais
profiter de ces 10 jours de préparation
pour revenir à une meilleure condition.
Et essayer de créer à nouveau une
concurrence pour Ghoulam sur le côté
gauche…
Ça, c'est une chose qui regarde le
coach, je ne suis pas ici pour ça, en tout
cas quand je viens ici, que ce soit pour
jouer ou autre chose, j'ai toujours montré ma disponibilité à cette EN.
Dans un autre poste, peut-être ?
Comme je vous l'ai dit, ça dépendra
des choix du coach, moi je suis là et prêt
à jouer là où je peux apporter un plus.

Vous avez une grande expérience avec
la coupe d'Afrique des nations et la
Coupe du monde, qu'est-ce que ça
peut apporter au groupe ?
J'essaye d'apporter toute mon expérience que ce soit sur le terrain ou en
dehors, c'est clair que j'ai joué 2 CAN,
j'ai joué 2 Coupes du monde, cela fait
donc longtemps que je suis ici, je vais
essayer d'apporter un plus que ce soit
sur le terrain ou en dehors, comme je
l'ai toujours fait en sélection.
Qu'avez-vous appris des 2 CAN que
vous avez connues ?
C'est qu'il ne faut pas gagner avant d
y aller, il faut penser au match du
Zimbabwe qui est très important pour
la suite, et prendre match après match.
Et qu'est-ce qu'il nous faut pour la
gagner ?
Il faut faire en sorte de ne pas répéter
les erreurs du passé.
La sélection a beaucoup changé, avec
beaucoup de nouveaux joueurs,
comment l'avez-vous trouvée ?
C'est une sélection avec beaucoup de
talent, beaucoup de joueurs qui jouent
maintenant dans les plus grands clubs
européens, on a prouvé qu'on a l'une
des meilleures équipes d'Afrique, mais
il faudra le prouver sur le terrain.
Après, je dirais que l'ossature est toujours là malgré les changements, et
comme partout ça change, pour cette
CAN, ce n'est pas comme il y a 2 ans.
Y a eu certes ces arrivées mais il y a
eu des départs, Medjani et Feghouli
ne sont plus là, quel est votre avis làdessus ?
Le choix des 23 ne regarde pas les
joueurs, on est tous Algériens, soit pour
Medjani et Feghouli, cela est arrivé à
d'autres joueurs précédemment, ils
sont revenus, Sofiane et Carl sont deux
joueurs qui aiment l'Algérie et qui ont
apporté beaucoup, mais ils sont toujours sélectionnables, ils vont revenir.
Madjid est à nouveau parmi vous…
(Il sourit). Oui, Madjid c'est un renfort de choix, une très bonne chose pour
l'équipe nationale.

ARRÊTONS
DE NOUS
FIXER DES
OBJECTIFS”

On dit que lui c'est le grand
frère tout court, et Mesbah c'est
le grand frère du vestiaire, c'est
ce qu'on attend aussi de vous,
n'est-ce pas ?
Je vais faire ce que j'ai toujours fait
ici en sélection, c'est clair que quand
tu arrives au début t'es tout timide,
après petit à petit tu deviens un des
anciens, je ne vais pas prendre cette étiquette d'ancien, de grand frère, je suis
ici comme joueur, pour apporter mon
expérience.
Vous avez suivi les dernières
rencontres de l'EN de loin, quelle idée
vous vous êtes fait de cette nouvelle
EN, notamment lors des 2 derniers
matches, et qu'en est-il de ses
chances au Gabon ?
On a quand même joué contre deux
grosses équipes en Afrique, et on est
sortis en 2 matches avec 1 point, mais
bon, cette qualification à la Coupe du
monde n'est pas encore finie, puisqu'on a 2 matches contre la Zambie en
aller et retour, et si on gagne on sera à 7
points, mais maintenant on va penser à
la coupe d'Afrique des nations, il faut
arrêter de se fixer des objectifs et dire
qu'on va gagner, on va faire cela et faire
ça, on va aller en demi-finales, il faut
plutôt bien gérer le match contre le
Zimbabwe, car c'est le genre d'équipes
qu'il faut toujours prendre en considération.
Qu'en est-il de la Mauritanie ? Est-ce
un bon sparring-partner ?
Ça va être deux bons matches amicaux pour préparer le Zimbabwe, ça
sera toujours à la maison, on n'aura pas
de déplacement à faire, ça c'est très
important.
Leekens est un adepte du 3-5-2, ça
pourrait aider l'EN…
On n'a pas encore décidé comment
on va jouer, on vient d'arriver, on s'est
tous retrouvés, on continuera cette préparation, on verra par la suite qu'est-ce
qu'on pourra mettre à la disposition de
l'entraîneur.
En parlant de l'entraîneur, il vient
d'arriver, vous êtes en train de le
découvrir et de découvrir sa méthode,
qu'en pensez-vous ?
Je viens d'arriver, je suis là depuis 2
jours, je ne connais pas très bien le
coach, on verra bien ce que ça va donner, l'essentiel c'est de se retrouver tous
ensemble, il manque encore quelques
joueurs, le groupe va se compléter, puis
on va préparer cette CAN.
S. M. A.

KADIR
a résilié

son contrat
avec
Getafe

Sur son site officiel que le club de
Getafe CF a
annoncé la résiliation du contrat
de Fouad Kadir.
Agé de trentetrois ans, l'ancien
milieu de terrain
de l'OM n'avait
pris part qu'à 6
matchs de division 2 espagnole,
depuis le début
de la saison. Il
est annoncé en
France, mais
aussi en Algérie,
en Tunisie, mais
aussi dans
d'autres championnats en
Europe.

DÉFENSEURS
Bakary M Ndiaye (FC Tevragh Zeina)
Diadie Diarra (FC Gueugnon, France)
Mamadou Wade (FC Nouadhibou)
Aly Abeid (UD Levante, Espagne)
Demba Traoré (ACS Ksar)
El Moustapha Diaw (ASAC Concorde)
El-Hacen Lembrabott (ASC Tidjikja)
Oumar Mangane (FC Nouadhibou)
MILIEUX DE TERRAIN
Yali Mohamed Dellahi (FC Nouadhibou)
Moussa Baghayogho (ACS Ksar)
Denne Taghyoullah (FC Tevragh Zeina)
Hacen Moussa El Id (UD Levante, Espagne)
Abdoulaye Sileye Gaye (FC Nouadhibou)
ATTAQUANTS
Babacar Salem Beiguili (ACS Ksar)
Yeli Diarra (FC Tevragh Zeina)
Ismaël Diakité (AS Marsa, Tunisie)
Mohamed Soudani (Tataouine, Tunisie)
Mamadou Niasse Ndiacko (Salam Zghrata, Liban)
El Hadj Thierno Niang (ASAC Concorde)
Mohamed Soueid (FC Tevragh Zeina)

Belfodil au Standard
jusqu'en 2018
Depuis qu'il a quitté Lyon en 2012, l'attaquant algérien
Ishak Belfodil a eu du mal à s'installer dans un club ou
même un championnat. L'international algérien de 24
ans a rejoint l'été dernier le Standard de Liège sous
forme de prêt gratuit avec option d'achat. Et sous le
maillot du club belge, Ishak Belfodil a clairement
brillé, devenant en l'espace de quelques mois le
meilleur joueur du club et l'un des meilleurs en
Belgique. Constatant son importance dans le groupe,
le Standard de Liège a décidé de ne pas attendre et de
lever dès maintenant l'option d'achat de Belfodil. Selon
La Dernière Heure, qui dévoile cette décision du
Standard, Ishak Belfodil est désormais lié avec la formation belge jusqu'en juin 2018.

Blida risque
une défalcation
de 3 points
Le Bureau fédéral, lors de sa réunion tenue avant-hier en début d'aprèsmidi au CTN de Sidi Moussa, a maintenu sa décision vis-à-vis du club
blidéen qui risque de perdre trois points.
De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR
Les membres du Bureau fédéral
ont averti la direction blidéenne et lui ont
donné un délai précis pour payer sa
dette sinon le club risque une défalcation
de trois points. En effet, la direction blidéenne s'est retrouvée dans une situation embarrassante quelques jours seulement avant la clôture du mercato hivernal, et il faut dire encore une fois que le
non-payement de la dette privera le club
du recrutement et va coûter trois précieux points à ce club dont les joueurs
ont sué pour les glaner et ont redoublé
d'efforts pour offrir la place de dauphin
à cette équipe. Donc la situation s'annonce alarmante et le président Boumaza
doit trouver une solution rapide à ce problème.
Le payement de la dette est
une obligation
La direction du club blidéen, à sa tête le
président du conseil d'administration
Boumaza, doit faire de son mieux, et ce,
en sollicitant les industriels de Blida
pour permettre à cette prestigieuse équipe de conserver sa place de dauphin, et
ce, en évitant la sanction de la LFP, c'està-dire la défalcation de trois points.

21

ACHICHE :

«On veut une
réponse claire
concernant
notre avenir»
Le meneur de jeu émigré, Samir
Achiche, s'est montré inquiet
concernant son avenir et il nous a fait
savoir que cette situation l'inquiète
et qu'il a peur de revivre le même
scénario qu'à la phase aller.
Comment se déroule la
préparation de votre
équipe en prévision de la
phase retour ?

Je m'entraîne le plus normalement du monde avec le
club, mais je ne vous cache
pas que j'ai le moral affecté à
cause de notre situation qui
s'annonce compliquée, surtout après le communiqué
publié par le Bureau fédéral
et qui a interdit le club de
recrutement.

La direction du club vous
a-t-elle donné des
garanties concernant
votre avenir ?

Notre manager, Karim
Fortas, a parlé avec le manager général du club,
Abdenour Krebaza. Ce dernier lui a donné des garanties et lui a fait savoir que la
Boumaza doit également sensibiliser les
autorités locales, à leur tête le wali de
Blida, Abdelkader Bouazghi, pour trouver une solution.
Le communiqué du BF
inquiète les émigrés
Le communiqué du BF a mis les joueurs
émigrés hors d'eux et a poussé le duo
Fortas-Achiche à réclamer une entrevue
avec le président du club. Achiche et

Fortas voulaient jouer durant la phase
retour et c'est pour cette raison qu'ils ont
accepté de rester à Blida, et ce malgré les
offres qu'ils ont reçues. En effet, les deux
émigrés ont tenu à parler avec le manager général, Abdenour Krebaza, et lui
ont réclamé des garanties par rapport à
la situation que vit chacun d'entre eux.
Krebaza leur a fait savoir que leur situation sera réglée avant la clôture du mercato hivernal.
A. Dj.

De notre correspondant
L. M. AZZI
Comme annoncé dans
l'édition
parue
hier,
Mohamed Henkouche s'est
envolé du côté du MO Béjaia
où il devra driver l'équipe
des Crabes. Ce technicien a
donc quitté son poste mettant les dirigeants dans l'embarras au point de les
contraindre à trouver un
autre ancien dans le domaine technique. Car à la place
du Mascaréen, les responsables asémistes n'ont pas
mis assez de temps pour le
remplacer. Ces derniers ont
pensé à Djamel Benchadli
avec qui un contact a été établi dans la journée de mardi,

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

à en croire une source autorisée. Ce technicien qui avait
refusé une offre de la JSM
Béjaia devra être le futur
coach d'El-Djamîya. Son
retour est attendu ce jeudi
date de sa prise de fonction,
poursuit la même source.
Hier il devait se rendre au
siège du club ou au bureau
du coordinateur des jeunes
au stade Habib Bouakeul
pour signer son contrat, le
énième avec le club. Car
Benchadli a déjà drivé
l'équipe des Vert et Blanc à
plusieurs reprises dont la
dernière lors de la saison
2013-2014. En fait, un autre
ancien technicien signe son
retour à l'ASMO !
L. M. A.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

situation va se débloquer
avant la clôture du mercato
hivernal.

Mais qu'est-ce qui vous
inquiète ?

Le communiqué du
Bureau fédéral est inquiétant surtout qu'il a maintenu sa décision vis-à-vis du
club, il oblige la direction à
payer sa dette pour éviter la
défalcation des trois points.

Quel est votre souhait ?

Je souhaite du fond du
cœur que la direction parvienne à payer sa dette.
Comme ça, on pourra, mes
deux coéquipiers et moi, jouer
la phase retour sans aucun
souci et on pourra aider le club
à atteindre l'objectif assigné qui
est l'accession en Ligue 1
A. Dj
Mobilis.

Les Blidéens ont affronté hier l'EN militaire

La formation de la ville des Roses a joué hier son premier match
amical durant ce stage de préparation hivernal qui se déroule à
Blida, contre l'équipe nationale militaire qui prépare le
championnat du monde qui va se dérouler à Oman. L'entraîneur
blidéen a donné leur chance à tous les joueurs et a eu
également l'occasion de mettre les émigrés sous la loupe. Cela
dit, Calin Aubustain a supervisé tout le monde et a eu le temps
de relever les lacunes. Ainsi, il va essayer de corriger les
erreurs commises par Meziane et ses coéquipiers avant le
match du CRBAF.

ASMO

Benchadli,
un autre ancien
de retour

Jeudi 5 janvier 2017

MCS
Hamdadou,
1re recrue

La direction du club
asémiste a engagé sa
première recrue en ce
mercato hivernal. En
effet, en fin d'aprèsmidi de ce mardi, les
dirigeants actuels de
l'ASM Oran ont fait
signer le défenseur
Hamza Hamdadou. Ce
joueur qui est resté
sans club depuis son
départ du MC Oran, son
dernier club, a paraphé
un contrat d'une durée
de deux ans, rapporte
une source autorisée.
L'ancien pensionnaire
du CRB Aïn Turk devient
ainsi la première
recrue asémiste de ce
mercato. Le club lui a
attribué le numéro 5
porté auparavant par
Nazim Aklil, libéré à sa
demande. A noter que
la direction n'a pas
informé la presse pour
la photo d'usage.

Pas de centre de formation en vue

Les dirigeants dépossédés du terrain !

Le rêve de monter un centre de formation risque de s'évaporer ou
presque pour le club asémiste. En effet, ce club ne dispose plus du
terrain qui lui a été attribué. Car à en croire une source sûre, les
services étatiques dépendant de la Wilaya d'Oran ont préféré attribuer
ce terrain à une entreprise privée pour la construction de sites
touristiques en vue des prochains Jeux méditerranéens prévus à Oran
en 2021. Autrement dit, ce terrain d'une superficie de 2,5 hectares a été
retiré aux responsables du club asémiste. Ce terrain a même été
abandonné jusqu'à devenir un dépotoir de remblais, aux dires des
dirigeants.

Coupe d'Algérie

Les jeunes s'illustrent encore

Les trois équipes asémistes dans les catégories des jeunes ont gagné le
droit de poursuivre leur aventure en coupe d'Algérie dans l'édition 2017.
En effet, ce mardi l'équipe des U20 s'est imposée face à l'USM Bel-Abbes
aux tirs au but (0-0 3-2) et composte son billet pour le tour national.
Idem pour le onze des cadets (U17) qui s'est débarrassé non sans peine
de son homologue de l'US Remchi de la même manière aux tirs au but
pour être précis (0-0 4-3). Quant aux U15, détenteurs du trophée
national, leur équipe s'est baladée aux dépens de l'US Remchi sur le
score sans appel de quatre à zéro (4-0). Ces deux équipes sont
qualifiées au dernier tour régional de la compétition. il est utile de noter
que les trois matches se sont déroulés au stade de l'OPOW de
Témouchent.

RÉSULTATS

U20 : ASM Oran - USM Bel-Abbes 0-0 (3-2 tab)
U17 : ASM Oran - US Remchi 0-0 (4-3 tab)
U15 : ASM Oran - US Remchi 4-0

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Bouharoun
et Messaoudi,
premières
recrues
Après seulement une heure de

négociations, les deux joueurs de
l'US Biskra, en l'occurrence l'arrière gauche Bouharoun Rachid et le
défenseur axial Messaoudi Youcef
Kamel, ont signé pour les deux
prochaines saisons. Nous nous
sommes rapprochés des deux
joueurs, pour recueillir leurs
impressions : "Nous sommes ravis
de signer pour cette équipe. Après
avoir trouvé un accord avec le président, nous sommes sûrs que
nous avons fait un bon choix.
Nous ferons tout pour être à la
hauteur de notre mission et honorer surtout notre contrat avec ce
club. A présent, à nous de montrer
nos capacités pour convaincre le
staff technique. Une chose est
sûre, nous avons fait le bon choix
en signant au MCS."
K. Dj.

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Jeudi 5 janvier 2017

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

20
L'amour ne se
paie qu'avec
l'amour et les
œuvres avec
les œuvres.

Citation

www.competition.dz

Fernando
de Rojas

À LA UNE

Une ville de bunkers pour survivre à la fin du monde
Pour ceux que l'on nomme les
"survavilistes" (preppers en anglais)
qui craignent une guerre nucléaire,
une attaque chimique ou terroriste,
ou l'apocalypse, la société
américaine Vivos, leur propose un
repaire de fin du monde. Près de 600
maisons bunkers sont en cours de
construction dans le Dakota du Sud
aux États-Unis. Prix d'achat :
25 000 $. Initié aux États-Unis dans
les années 60 et 70, le survivalisme
a émergé au lendemain du premier

choc pétrolier, qui confronta plus
que jamais la population aux notions
de pénurie, d'inflation et de
dépendance énergétique. Selon le
fondateur de la société Vivos, Robert
Vicino, "une vingtaine de bunkers, 25
exactement, ont ainsi été
construits, dont la majorité, aux
États-Unis". Chacun de ces bunkers
pourrait abriter selon sa taille entre
50 et 1000 individus et garantir à
leurs occupants un minimum de 365
jours d'autonomie. Situé dans le

Dakota du Sud, cet ancien dépôt de
munitions avec 575 bunkers
militaires en béton durci, est devenu
la plus grande communauté d'abris
de survie. La société Vivos prévoit
également de transformer l'un des
abris en école et espace de
formation. Après les États-Unis,
Vivos se tourne vers l'Europe.
Certains lieux restent secrets. En
2015, un ancien abri a été racheté à
Rotherstein, en Allemagne. Baptisée
Vivos Europa One, cette forteresse

souterraine de 25 000 m² a coûté
200 millions d'euros. Le bâtiment de
survie fait en béton est transformé
en résidence de luxe, avec piscine,
aquarium, boulangerie, brasserie,
studio de télévision et de radio…

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

abattements

JOUR

dangereux
pour la santé

4

dirigée selon
un axe

rusé

terre en mer

myriapodes

des Etats
désunis

3

5

6

roi burlesque

fin de soirée

ville de
France

appris

unique

dialecte

personne
insatiable

mues par
le vent

planchette
de bois

vieux nom
de Tokyo

piquant

privatif

item

5

action de
lisser
platine

difficulté

3

I
O
G
E
E
D
A
D
P
L
U
R
G
T
E

T
B
I
V
T
L
E
R
U
H
I
A
N
A
C

possessif

3

Elle est très bonne, tout le
monde est heureux d'avoir
rejoint l'équipe nationale. On a
tout ce qu'il faut, rien ne nous
manque. Le moral est au top et
on travaille le plus sérieusement du monde afin d'être
prêts. On a un groupe soudé et
tout se passe pour le mieux.

Comment voyez-vous votre
premier match lors de la
CAN ?

remplies

9

avant patres

lettres de
fin d’année

dans le vent

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

8
2
1
6
3
7
5
4
9

4
3
7
9
5
2
6
8
1

C
I
E
A
E
L
E
U
A
O
I
M
O
P
N

U
L
S
I
F
V
A
B
V
L
G
E
I
I
A

9
6
5
8
1
4
2
3
7

5
7
9
4
8
6
1
2
3

D
I
N
N
E
E
I
U
L
Z
O
N
T
S
D

2
1
3
7
9
5
8
6
4

6
4
8
3
2
1
9
7
5

E
E
E
N
L
T
E
A
T
O
R
T
A
S
N

R
R
A
U
U
R
R
H
L
R
G
H
N
E
E

7
8
4
5
6
9
3
1
2
I
N
O
E
B
D
E
E
U
I
E
E
A
R
T

1
5
6
2
4
3
7
9
8

arme blanche
fabriquer

3
9
2
1
7
8
4
5
6
T
B
L
A
N
O
I
R
L
M
F
M
M
I
N

mit de
niveau

remarque

possessif

montagnes
grecques

divinité
d’Egypte

2
mesure
chinoise

vague de
sable

version
initiale

appris

6

dont la
couleur
semble avoir
déteint

poussa un cri
(chèvre)
qui a de
gros os

E
T
S
U
O
G
N
A
L
B
A
O
E
E
I

D
E
S
H
E
R
B
A
N
T
I
I
R
N
I

E
M
S
I
R
U
O
C
E
S
A
C
N
P
T

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ABREUVOIR
AUTREMENT
BANCAIRE
BOULEAU
CIBLE
COUDE
DESHERBANT
DIVERSION
ENSEIGNE
EMANATION
FETE
GAILLARD
GOUDRON
HABITUEL
HUMAIN

IMMOBILIER
INTENDANCE
LANGOUSTE
LEVAIN
MENTHE
NOIR
ORGE
PREVENANT
PROFIL
RAVIN
REDUCTION
SECOURISME
SOLITAIRE
TAPISSERIE

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

O
M
N
L
U
V
R
E
R
I
A
C
N
A
B

Comment est l'ambiance au
sein du groupe ?

10

greffe

N
M
E
O
I
O
S
O
L
I
T
A
I
R
E

On a débuté le travail pour la
coupe d'Afrique des nations, on
se prépare et on se donne à
fond. Pour le moment, on n'est
qu'au début de la préparation,
donc le travail est encore loin
d'être fini. On est concentrés sur
nos entraînements et on fera
tout afin d'être à cent pour cent
lors de la CAN.

fin de
verbe

étain

D
I
R
E
C
T
I
O
N
S

C
Y
E
P
U

S
H
O
R
T

A
S
O

R
E
C
I
T

M
E
T
I
C
U
L
E
U
X

L
I
T
R
E
S

O
U
I
E

V
A

T
H
E
P
E

E
R
I
N
E
O

L
I
A
N
E
S

E
M
A
N
E
R

E
R
O
S
I
O
N
A
S
I
N
I
E
N

E
R
G

B
A
N
C
E
O
R
A

E
E
K
L
O
T
O
R
O
N
S
A
I

2

3

4

5

N A B I L
1

2

3

4

5

6 7

Y A L A O U I

Je pense que ce sera un match
comme les autres. Il ne sera pas
spécial, il faudra juste nous
donner à fond comme pour
tous nos autres rendez-vous. Ce
qui est sûr, c'est qu'importe la
difficulté de la rencontre, il faudra se donner à fond et réussir à
arracher une victoire. On doit
débuter la compétition avec une
victoire, on n'a pas d'autres
choix. Le premier match est toujours important avant la suite, si
on veut faire quelque chose de
bien lors de cette compétition
alors il faut la débuter par une
victoire.

L'Algérie est parmi les
favoris pour remporter la
coupe d'Afrique des nations,
est-ce une pression
supplémentaire pour vous ?

A
S
S
O
M
M
E

Non, pas le moins du monde.
On n'a aucune pression.
Cependant, on sait très bien que
des matchs compliqués nous
attendent, il faut juste que l'on
soit prêts à cent pour cent pour
bien débuter la compétition.

M
E
S
S
E

Donc, vous êtes conscients
de la tâche qui vous
attend…

U
T

LES FLÉCHÉS
1

«Je ferai tout pour
régler le problème
en défense»

Vous avez débuté la
préparation avec l'équipe
nationale, comment ça se
déroule ?

disciple

LES MELÉS
HASSENE
TOUAL

5

BENSEBAÏNI
Entretien réalisé par
MEHDI KABI

qui aimes
à vivre la
nuit

fleuve côtier

3 1

2 6

B
I
C
N
N
N
O
I
S
R
E
V
I
D
N

11

1

7

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

10

7

2

6

9

4

8

4

8

8

8

l’Europe unie

3

6

7

enfonce dans
la boue

4
5

6

puni avec
rigueur

menue
monnaie

1 5

5

5

querelle
violente

reptile

6

8 9

4

gardienne de
la paix

SUDOKU
8

3

11

Une femme au médecin de la famille :
- Docteur, Mon mari vous doit la vie !
- Et mes honoraires aussi, madame !

7

2

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

Jeudi 5 janvier 2017

Bien sûr. Il est vrai que je ne

vais pas vous dire que nous
irons à la coupe d'Afrique des
nations pour la remporter, mais
ce qui est sûr c'est que l'on fera
tout afin de réussir à revenir
avec le trophée.

«

ON FERA
TOUT POUR
GAGNER
CETTE CAN»

Le plus gros problème de
l'équipe nationale est en
défense, pensez-vous pouvoir
apporter un plus sur ce
point ?

Tout d'abord, ça me fait extrêmement plaisir d'être revenu en
équipe nationale, c'est un honneur pour moi. Je me suis toujours donné à fond et je continue à le faire car je veux progresser. Je sais que l'on a un
problème en défense, mais je ne
vais pas vous dire que mon
retour réglera tout. Mais je
pense qu'avec le temps et beaucoup de travail ça sera réglé.

Vous attendiez-vous à cette
convocation ?

Franchement, dans mon club
je travaillais tous les jours et je
me donnais à fond afin d'être au
top. Je pense que mes efforts ont
été payants et c'est ce qui m'a
aidé à avoir ma place en équipe
nationale. Et comme je l'ai dit, je
suis vraiment heureux d'avoir
reçu ma convocation et d'aller à
la coupe d'Afrique des nations
car je veux tout faire afin d'aider
l'équipe à aller le plus loin possible.

Vous êtes attendu comme
une bonne solution en
défense, cela ne vous met
pas une pression
supplémentaire ?

Non, pas du tout. Je suis heureux d'être de retour en équipe
nationale, en plus tous les supporters m'ont soutenu, donc ça
me fait vraiment plaisir.
Maintenant, je vais essayer
d'apporter ma bonne forme et
ma jeunesse à l'équipe nationale.

Il y a beaucoup de

changements en équipe
nationale, ne pensez-vous
pas que ça vous posera
problème lors de la CAN ?

On sait tous que l'on a une
bonne équipe et qui est capable
de donner le meilleur dans
n'importe quelle situation. En
plus, on n'a pas de pression et je
pense qu'il n'y aura pas de problème lors de coupe d'Afrique
des nations.

On aura droit à quelques
changements lors de la CAN,
notamment en défense. Le
fait de ne pas avoir joué
dans l'axe avec vos
coéquipiers ne vous posera
pas de problème ?

Un peu, oui. Je n'avais jamais
joué en équipe nationale, j'espère que ce sera pour bientôt.
Mais dans le monde du football
c'est comme ça, on n'a pas le
choix, donc il faudra faire avec
et tenter de donner le meilleur
sur le terrain.

Quel a été le discours de
Georges Leekens ?

Il est vrai qu'on vient tout
juste de débuter la préparation.
Il nous a dit qu'il fallait bien se
préparer et qu'il fallait que l'on
soit à cent pour cent de notre
forme avant le début de la
CAN. Nous aurons deux
matchs amicaux face à la
Maurétanie, donc j'espère que
l'on sera à la hauteur.

Gourmi :

«Si tout va
bien, je serai
Mouloudéen»

Vous parlez des objectifs de
cette CAN ?

On sait d'abord que trois
matchs difficiles nous attendent. Il faut avant tout nous
concentrer sur le match contre
le Zimbabwe et tenter de débuter avec une victoire. Ce sera
notre première rencontre et c'est
très important de débuter avec
un bon résultat, ensuite on
verra pour le reste des matchs.
Il faudra gérer tous nos rendezvous si on veut aller loin lors de
cette coupe d'Afrique des
nations.

Avez-vous une idée sur cette
équipe du Zimbabwe ?

Franchement, moi je ne
connais aucune équipe, c'est ma
première mais ça ne m'empêchera pas de tout donner sur le
terrain si je joue et d'aider mon
équipe à faire un bon résultat.
M. K.

La Tunisie bat l'Ouganda en amical
La sélection tunisienne s'est imposée hier face à
l'Ouganda en match amical sur le score de deux
buts à zéro. La Tunisie n'a pas eu beaucoup de difficultés à s'imposer face à un adversaire pas très
présent sur le terrain. Les deux buts ont été inscrits par Hamza Lahmar sur un coup franc direct
à la 6e minute et Mohamed-Ali Yaâkoubi à la 47e
minute. Le sélectionneur tunisien a changé de
schéma tactique lors de cette joute amicale et a

que je
«Il faudra er avec
à jou
m'habitue uipiers»
mes coéq

évolué avec une défense à quatre, une première
pour cette sélection. Une victoire qui booste le
moral des joueurs après la défaite lors du dernier
match amical face au Pays Basque. Rappelons que
la Tunisie a fait une bonne préparation et qui lui
reste encore un dernier match amical face à
l'Egypte et qui se déroulera au Caire le 8 janvier.

"Effectivement, j'ai
rencontré le président d'Al-Shahaniya.
On a discuté de mon
retour au Mouloudia.
Il n'a pas voulu me
libérer au départ,
car le coach veut me
garder à tout prix.
Mais je lui ai fait
comprendre que j'ai
envie de rentrer au
pays. Il m'a dit qu'il
n'allait pas me retenir contre mon gré.
Cependant, il devra
maintenant négocier
mon transfert. Incha
Allah je reviendrai
au MCA. Ce qui est
sûr, c'est que je promets aux Chnaoua
de faire tout mon
possible pour y parvenir. Il reste des
détails à régler,
mais le principe de
mon transfert est
accepté. C'est un
bon début. Ce que je
peux dire, c'est que
si tout va bien, je
serai Mouloudéen
dès cet hiver. "

La fédération anglaise
annule le carton
rouge de Feghouli
La Fédération anglaise de football a jugé l'expulsion de Feghouli face à
Manchester United trop
sévère et annule sa suspension. Enfin une bonne nouvelle du côté de Sofiane
Feghouli en ce début de
l'année 2017. Ce dernier a
vu sa suspension être annulée par la Fédération anglaise de football. Comme tout
le monde le sait, le milieu
international algérien n'aura
joué que le premier quart
d'heure lors du dernier
match face à Manchester
United comptant pour la
20e journée de la Premier
League. Après une faute
loin d'être délibérée, l'arbitre
de la rencontre, Mike Dean,
n'a pas hésité et a sorti le
carton rouge, une décision
incomprise par le joueur,
son équipe, les supporters et
même ses adversaires.
D'ailleurs, le gardien mancunien, David de Gea, et
son coéquipier, Paul Pogba,
sont partis juste après l'action pour remonter le moral
de Sofiane Feghouli qui a
été expulsé injustement. La
fédération anglaise qui a
réagi à l'appel des supporters et qui a ouvert une

enquête a finalement annulé
le carton rouge et ainsi
Sofiane Feghouli ne sera pas
suspendu. Rappelons que
l'entraîneur de ce dernier,
Bilic avait déclaré hier que
son poulain ne mérité en
aucun cas sa suspension.
Il sera de retour
face à Crystal Palace
Non convoqué avec l'équipe
nationale pour la coupe
d'Afrique des nations 2017,
le milieu international
algérien est à la disposition
de West Ham United.
Maintenant que sa
suspension a été annulée
avec effet immédiat il
pourra être de retour pour
le match face à Crystal
Palace, prévu le 14 janvier
prochain. Il faut dire que
Sofiane Feghouli a regagné
sa place au sein des
Hammers après un début
de saison compliqué et son
entraîneur compte de plus
en plus sur ses services. Il
sera ainsi sûrement utilisé
lors de ce prochain match
comptant pour la 21e
journée de la Premier
League.
M. K.

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

6

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

JSMB

Elle a été fixée à 350 millions

La JSK prête
à racheter la
libération de

Des personnes
le lui ont
déconseillé

Selon une source proche de la
direction, le président Hannachi ne
recrutera pas l'attaquant
Bougueroua qui a été
libéré par la
direction du
Chabab. Le
président
Hannachi avait
songé à
l'engager dans la
soirée de mardi
dernier, mais il
avait fini par changer
d'avis quelques heures
plus tard. Quelques personnes lui aurait dit
qu'il ne peut pas recruter un attaquant qui
a été arrêté par les services de sécurité en
possession de drogue. Le profit de
Bougueroua plaît au président Hannachi
qui le voulait dans son effectif depuis qu'il
portait le maillot du RC Arba, mais de peur
que les supporters, notamment des autres
clubs, lui fassent vivre l'enfer sur tous les
stades, le président de la JSK a renoncé à
l'idée de le recruter en ce mercato hivernal.
L'attaquant Bougueroua a des qualités,
mais son arrestation par les services de
sécurité a beaucoup nui à son image.
M. A.

Douadji
proposé
Tout en se rabattant sur la piste de
Zerguine après l'échec du transfert de
Karim Aribi, les responsables de la JSK
s'intéressent à Douadji. Ce dernier a joué la
phase aller sous le maillot de l'ESS, mais il
appartient au PAC. En désaccord avec le
président Zetchi depuis le transfert de
Gagaâ, le président Hannachi ne va
certainement pas négocier avec lui pour
avoir Douadji.

Pas d'argent,
pas de stage
Même si le président Hannachi ne cesse
de se targuer que la JSK n'est pas
confrontée à une crise financière, on croit
savoir que le stage que devait effectuer
l'équipe à Aïn Benian a été annulé faute de
moyens financiers. Sauf changement de
dernière minute, les Canaris se prépareront
à Tizi Ouzou durant toute la trêve
hivernale. Alors que la plupart de clubs se
rendent à l'étranger pour la préparation
hivernale, la direction de la JSK ne peut
même pas programmer un stage à Alger.
Le plus drôle est que l'équipe jouera sur les
trois fronts et que le recrutement réalisé en
ce mercato hivernal laisse vraiment à
désirer.

Ifticen veut un Le coach
aura du pain
défenseur latéral sur la

Il semble que le premier responsable de la barre technique des Vert et
Rouge, Younès Ifticen, songe sérieusement à renforcer le compartiment
défensif de la JSMB.
De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Nous avons appris
qu'Ifticen aurait demandé les
services d'un défenseur latéral pour cette deuxième moitié de saison. Après avoir
dans un premier temps mis
comme priorité le renforcement du milieu de terrain et
l'attaque, le coach de la JSMB
aurait changé d'avis concernant les postes qui doivent
être renforcés durant cette
période
des
transferts.
N o u s

Se trouvant à Constantine depuis mardi dernier, Karim
Baïtèche a rencontré ses dirigeants dans la soirée d'hier afin
de tenter de trouver un accord avec eux.
PAR MOHAMED A.
Baïtèche les avait déjà
rencontrés dans la soirée de
mardi dernier et ils lui ont dit
qu'ils sont prêts à lui remettre
sa lettre de libération pour peu
qu'il renonce à deux de ses
mensualités et qu'il leur
rajoute 500 millions de
centimes. Ne pouvant pas se
permettre de racheter sa
lettre de libération à
860 millions de
centimes (sa
mensualité est
de 180 millions
de centimes),
l'enfant d'Aïn
Benian a appelé
les dirigeants de
la JSK pour leur
dire qu'ils doivent
contribuer au rachat de

sa lettre de libération. Il leur a
proposé de l'aider avec 500
millions de centimes et que lui
de son côté renoncera à deux
de ses mensualités, à savoir
360 millions de centimes. Le
responsable avec lequel il a
parlé lui a dit qu'il en parlera
avec le président Hannachi
avant qu'il ne lui rende sa
réponse.
Tentative
Finalement, l'attaquant
Baïtèche a rencontré une
nouvelle fois ses dirigeants
dans la soirée d'hier dans
l'espoir qu'ils revoient à la
baisse leurs exigences
financières. Ses dirigeants ne
s'opposent plus à son départ
puisqu'ils lui ont fait savoir
qu'ils sont disposés à lui
remettre sa lettre de libération

contre 350 millions et deux
mensualités. Et Hannachi
serait prêt à payer cette
somme.
S'il récupère le fameux
document qui lui permettra de
signer pour le club de son
choix, Baïtèche devra
officialiser son transfert dans
les prochaines heures.
Certaines personnes ont tenté
de dissuader le président
Hannachi de le recruter, mais
il leur a rétorqué qu'il n'y a pas
de joueurs sur le marché et
qu'il devra faire ses emplettes
avant la clôture du
marché des
transferts.
M. A.

avons appris de
sources
très
proches du club, que
l'entraineur de la JSMB aurait
défini avec exactitude les
insuffisances de son effectif et
cela en demandant les services d'un défenseur latéral à
ses dirigeants. Après avoir su
ce souhait, la direction du
club phare de la Soummam
aurait entrepris des contacts
avec quelques éléments, dans
le but d'essayer de trouver le
joueur qui fera le consensus.
Oussaâd et Mansour
dans le viseur
Quelques heures seulement
après avoir exprimé le vœu
de renforcer l'effectif par un
défenseur latéral. Plusieurs
noms ont été cités dans les
cercles proches du club. En
effet, après le départ de
Megatli Amine qui évoluait à
droite de la défense, le coach
des Vert et Rouge semble

RIAL BOUDE
encore l'équipe
Le capitaine Ali Rial n'a
pas encore réintégré le
groupe. Alors que tous
ses équipiers ont repris
au plus tard dans la
journée de mardi
dernier, lui boycotte
toujours les
entraînements de son
équipe.
Le comble est que ce n'est

pas la première fois qu'il boude
l'équipe, mais le président
Hannachi n'a jamais osé le
rappeler à l'ordre. Il avait
menacé de ne pas poursuivre
son aventure avec les Jaune et
Vert après la dernière rencontre
de la phase aller face au CRB,
mais il avait fini par reprendre
après que le président Hannachi
l'ait prié de réintégrer le groupe
pour prendre part à la rencontre
de la coupe d'Algérie face à la

modeste formation de Nasr ElFedjoudj.
Menace
Si le staff technique affirme qu'il
ignore les raisons qui ont poussé
Rial à ne pas reprendre avec ses
équipiers, une source proche de
la direction nous a fait savoir
hier après-midi que Rial a confié
aux dirigeants qu'il ne remettra
plus les pieds à la JSK. "Je vous
ai dit que je ne reviendrai pas",
a-t-il dit aux responsables de la
JSK qui ont tenté de le
convaincre à revenir à de
meilleurs sentiments. Il a mis sa
menace à exécution même si
l'un de ses proches affirme que
Rial a prolongé son repos pour
fuir la pression qui pesait sur lui
ces dernières semaines. Ce n'est
pas la première fois qu'il boude
l'équipe, mais il n'a jamais été
inquiété par les dirigeants. La
faiblesse de ces derniers le
pousse à faire ce qu'il veut, car il
sait qu'il ne sera jamais
sanctionné par la direction qui à
vrai dire n'existe pas.

Hannachi
Selon une source proche de la
direction, le président Hannachi
devait appeler hier soir Rial afin
de le convaincre à reprendre
avec ses équipiers. Au lieu de
sévir pour qu'il serve d'exemple
aux joueurs surtout qu'il est le
capitaine d'équipe, le président
Hannachi comptait faire de son
mieux pour que son capitaine
réintègre le groupe. Il a toujours
choyé les joueurs et ce n'est pas
un hasard si cette saison,
certains de ses cadres ont
provoqué le départ de Kamel
Mouassa. Ils commencent aussi
à critiquer le coach tunisien
Sofiane Hidoussi qui ne fera
certainement pas long feu avec
les Canaris. Malgré le parcours
catastrophique enregistré lors de
la phase aller, quelques cadres
continuent à dicter leur loi. Ils
profitent de la faiblesse des
dirigeants pour se comporter
comme des nababs, alors que la
JSK touche le fond.
M. A.

19

Des insuffisances lors de la
rencontre face à l'USM Sétif

BAÏTÈCHE

Hannachi
renonce à
Bougueroua

Jeudi 5 janvier 2017

Fin du stage d'El-Bez aujourd'hui

C'est aujourd'hui que les Béjaouis termineront leur stage
hivernal. Après 6 jours passés dans la capitale des Hauts
Plateaux, les hommes d’Ifticen retrouveront Béjaïa pour une
dernière phase de préparation avant le déplacement à l’Arba.
Les gars de Yemma Gouraya qui sont entrés en stage bloqué
pour une semaine, samedi dernier, affronteront l'équipe
réserve de l'ES Sétif, avant de rejoindre Béjaïa, l'après-midi.

vouloir remplacer ce manque
par un autre défenseur.
"L'idéal serait de mettre la
main sur un joueur polyvalent, qui pourrait évoluer à
droite comme à gauche. Nos
recherches vont s'articuler
autour de cet axe et nous
allons étudier toutes les offres
qui nous parviendront. Nous
avons encore un peu de
temps afin de satisfaire la
demande du coach, qui a
changé d'avis après avoir pris
connaissance des qualités des
joueurs en place." Une déclaration faite par un proche du
club, qui nous renseigne sur
les priorités de la direction de
la JSMB pour cette fin de la
période des transferts. Ainsi,
nous avons appris également
que les dirigeants du club ont
tenté quelques approches
avec certains joueurs et cela
afin de se renseigner au sujet
de leurs situations. Alors que
le mercato entame sa deuxième quinzaine, plusieurs
équipes n'ont toujours pas
clos leur marché des transferts. Chose qui laisse le choix
à la direction de la JSMB de
prospecter et d'avoir une vue
dégagée dans le but de proposer une liste de noms au coach
Ifticen. Nous avons appris
que deux noms reviennent
avec insistance, il s'agirait du
défenseur latéral de l'ASM
Oran, Oussaâd, et celui du
CRB Aïn Fakroun, Mansour.
Ces deux joueurs qui sont
toujours liés avec leurs clubs,
seront soumis à la lettre de
libération, chose qui compliquera la tâche des dirigeants
pour pouvoir bénéficier de
leurs services.
B. E. Z.

Retour à Béjaïa à la fin de la rencontre

La délégation de la JSMB sera de retour à Béjaia, après la fin
de la rencontre qui opposera le club de la capitale des
Hammadites à l'équipe réserve de l'ES Sétif. Les camarades
de Yacine Djebarat auront certainement droit à quelques
jours de repos avant de reprendre le chemin des entrainements pour une dernière phase de préparation avant le
retour à la compétition officielle, le week-end prochain.

planche

La formation de
la JSMB aura
une semaine
pour se préparer
convenablement
pour la rencontre
face au RC
Arba.
Lors de la dernière
sortie face à l'USM Sétif, le
rendement de l'équipe n'a
pas été à la hauteur de la qualité de l'effectif qui compose
le doyen des clubs kabyles.
Ainsi, la prestation offerte
par les camarades de Hamza
Ounnas, dans une rencontre
de préparation à une dizaine
de jours du retour à la compétition, a obligé le coach à
hausser le ton. Les joueurs
qui savent très bien que la
seconde moitié de saison sera
encore plus compliquée que
la phase aller, qui vient de
s'écouler, doivent fournir
encore plus d'efforts pour
espérer être à la hauteur des
ambitions de la formation de

la capitale des Hammadites.
Ayant constaté quelques
manquements et surtout une
baisse de régime de certains
joueurs, le premier responsable de la barre technique
aura besoin de temps pour
permettre aux joueurs de
retrouver leur niveau.
La JSMB affrontera
la réserve de l'ESS
Pour son dernier jour de
stage, la formation de la
JSMB affrontera l'équipe
réserve de l'ES Sétif. Alors
qu'elle devait dans un premier temps rencontrer la formation du CS Constantine,
les responsables du club de
Cirta ont finalement changé
de programme, chamboulant
par la même occasion celui
de la JSMB. Le coach Younes
Ifticen se devait de trouver
une solution de rechange
pour ce deuxième et dernier
match préparatoire avant le
début de la phase retour.
C'est finalement l'équipe
réserve de l'ES Sétif qui donnera la réplique à la JSMB. La
rencontre se jouera aujourd'hui à partir de 9h au stade
du 8-Mai-1945 de Sétif.
B. E. Z.

CABBA
Mebarkia furieux
contre Merzougui

L'un des dirigeants du CABBA,
un des plus influent du CA et
actionnaire de la SSPA, en l'occurrence Abdelkrim Mebarkia, patron
d'une gigantesque usine d'électronique, était furieux à la suite des
dernières déclarations de l'actuel
président du Ahly, Moussa
Merzougui qui a déclaré que
l'unique homme qui aurait aidé
financièrement le président du CA
serait Abdelmalek Benhamadi. En
fait, Mebarkia estime qu'il a toujours été présent pour financer le
club et aurait même apporté sa

contribution à son édifice également au cours de cette saison. L'on
retiendra donc que Mebarkia aurait
peut-être voulu être cité en tant que
bailler de fonds de l'entreprise
sportive mais pas au même titre
que les frères Benhamadi, mais l'un
des rares actionnaires qui financent
en permanence l'équipe. Affaire à
suivre.

Madjer ne se
présentera pas
à Bordj Bou-Arréridj

Rabah Madjer, qui a reçu une
invitation officielle de la part des
premiers responsables du Ahly qui

organisent vendredi et samedi le
premier anniversaire du décès de
Farid Tebbakhi, ex-président du
CABBA, qui a partagé sa mission
pendant plusieurs saisons avec
Lhaoues Remmache, actuel président du CSA, s'est excusé de ne pas
pouvoir se déplacer à la capitale
des Bibans pour animer le tournoi
avec le maillot de l'EN 1982 contre
les autres équipes présents dans
cette manifestation sportive.

l'ASO, intéresse l'entraîneur en chef
du CABBA, Bira, a été contacté par
l'administration du Ahly, en l'absence de Merzougui, en vue d'adhérer au CABBA en cette période
de mercato, mais le joueur n'a pas
encore donné de réponse, il serait
en contact avec d'autres équipes, ce
qui le place en position de force.

Messaoud
intéresse Bira

Le jeune attaquant du CABBA,
qui évolue en ce moment avec les
U20, en l'occurrence Kheddara, a
déjà été convoqué par Bira pour
renforcer l'effectif des aînés en
compagnie de son camarade,

Libéré par l'ASO Chlef, l'expérimenté Messaoud, qui a fait les
beaux jours du MCO et surtout de

Kheddara, un futur
espoir du CABBA

Djahnit. Le joueur a été repéré par
son oncle, Yazid Abada, entraîneur
des petites catégories. Espérons
que le joueur sera impliqué par
Bira dans des rencontres que le
coach jugera convenables pour son
intégration, confie un parent du
concerné.

Ça coince avec
Bouguelmouna

Si Noubli, l'autre joueur cité par
le CABBA en ce mercato ne sera
pas bordjien, Bouguelmouna, lui,
s'éloigne aussi de plus en plus du
Ahly car l'USMBA serait accrochée
à lui, rapporte un responsable du
CABBA.
L. B.

18

www.competition.dz

Jeudi 5 janvier 2017

PUBLICITÉ

www.competition.dz

JSK

Le dossier
d'Izerghouf
déposé à
la Ligue

NEZAR
humilie Hannachi

Compétition / PUB

ANEP 500 326 du 05/01/2017

Le président du CAB,
Farid Nezar, a irrité au plus
haut point les responsables de
la JS Kabylie. Et pour cause, il
leur a posé un lapin hier en
refusant de les rencontrer
comme convenu. L'émissaire
du président Hannachi et son
chauffeur se sont déplacés très
tôt dans la matinée d'hier afin
de récupérer la lettre de
libération de l'attaquant Karim
Aribi, mais grande était leur
surprise à leur arrivée à Batna.
Non seulement Nezar n'était
pas au rendez-vous, mais il a
éteint son portable pour ne pas
être importuné par le
président Hannachi. Le plus
surprenant est que les
responsables kabyles avaient
indiqué dans la soirée de
mardi dernier qu'ils ont trouvé
un accord avec le président
Nezar pour le rachat du
contrat de l'attaquant Aribi et
qu'ils récupéreront sa lettre de
libération dans la journée
d'hier avant d'inviter Aribi à
rallier la ville de Tizi Ouzou
afin de signer son contrat dans
l'après-midi. Ils ont crié vite à

la victoire, alors que Nezar n'a
pas cessé de dire que le
président Hannachi ne l'a pas
respecté en chargeant l'agent
du joueur Redouane Brahimi à
négocier avec lui la lettre de
libération de son attaquant.
4h du matin
D'après une source digne de
foi, l'émissaire chargé par le
président Hannachi de
récupérer la lettre de libération
d'Aribi a pris la route tôt le
matin, plus exactement à 4h
du matin, pour rallier Batna
dans les premières heures de
la matinée. Il avait pris avec
lui 1,2 milliard de centimes
comme l'avait exigé le
président du CAB dans la
soirée de mardi dernier afin de
racheter le contrat d'Aribi. Le
président Hannachi ne
s'attendait pas à ce que le
président du CAB lui joue un
mauvais tour. Tellement il
était convaincu d'avoir assuré
les services d'Aribi, il
commençait à chercher une
autre nouvelle recrue. Mais
son optimisme n'a été que de
courte durée puisqu'à l'arrivée
de son émissaire à Batna, point

de Nezar. La personne chargée
par le président Hannachi de
récupérer la lettre de libération
de l'attaquant Aribi s'est
déplacé jusqu'au domicile de
Nezar dans l'espoir
d'apercevoir ce dernier.
L'attente était longue et après
plus de 6 heures d'attente,
l'émissaire de Hannachi a
décidé de rentrer pour ne pas
passer inutilement la nuit à
Batna. Au moment où
l'émissaire du président
Hannachi attendait vainement
l'apparition de Nezar, ce
dernier avait posté sur le mur
de sa page facebook comme
quoi il est arrivé à Paris. Les
dirigeants kabyles affirment
qu'il était à Batna et qu'il avait
éteint son portable pour ne
pas répondre à leurs appels.
Nezar, qui a affirmé que le
président de la JSK ne l'a pas
respecté en chargeant un
agent de joueur de
négocier avec lui,
s'est bien joué de
lui en lui posant
un lapin.

président du CAB, le président
de la JSK a décidé
d'abandonner définitivement
la piste Aribi. Il ne peut pas
reprendre les négociations
avec le président Nezar, alors
que ce dernier l'a humilié dans
la journée d'hier. Ce n'est pas
la première fois que le
président s'attaque
directement à lui puisqu'il y a
quelques jours, il a affirmé que
lui est un professionnel et que
le président Hannachi lui a
manqué de respect en
désignant un agent de joueur
pour négocier avec lui la lettre
de libération d'Aribi.
M. A.

Nif
Humilié par le

Ni Hamia, ni Lamhane, ni Aribi !

HANNACHI
d'échec en échec

Compétition / PUB

ANEP 230 20125 du 05/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 500 382 du 05/01/2017

L'ère où le président
Hannachi raflait les meilleurs
joueurs est révolue. Il n'avait
pas besoin de faire dans la
surenchère pour engager les
meilleurs joueurs sur le marché puisqu'il avait des arguments à faire valoir. Il avait le
sens de persuasion et les
joueurs se bousculaient au
portillon afin de signer à la
JSK. Il négociait directement
avec les joueurs et les dirigeants des autres clubs, mais
ce n'est plus le cas ces dernières années. C'est pour cela
qu'il va d'échec en échec. Son
recrutement d'intersaison était
un véritable fiasco et pour rectifier le tir en ce mercato hivernal, il a promis un recrutement qualitatif et quantitatif.
Malheureusement, comme à
l'accoutumée, ses promesses
sont sans lendemains. Il a fait

la promesse de recruter au
moins trois grands joueurs à
la fin de la phase aller, mais il
n'a engagé pour le moment
que Sofiane Khelili, Thomas
Izerghouf et Mehdi Benaldjia.
Il voulait avoir dans son effectif Amine Hamia et Mokhtar
Lamhane, mais il a été doublé
par le président du CRB Hadj
Mohamed qui n'a été installé à
la tête du Chabab que le mois
dernier. Pour faire oublier aux
supporters l'échec des négociations avec l'attaquant de l'O
Médéa, il a tout misé sur l'attaquant du CAB, Karim Aribi,
mais il ne tardera pas à
connaître un autre affront. Il
avait redonné espoir aux fans
en laissant supposer dans la
soirée de mardi dernier qu'il a
tout réglé avec le président de
la formation de Batna, Farid
Nezar, mais ce dernier s'est

joué de lui comme s'il s'agissait d'un président d'un club
amateur. Avant, aucun président ne pouvait se permettre
de se comporter de la sorte
avec les responsables de la
JSK, malheureusement cette
dernière a touché le fond et les
supporters sont habitués à
tous les scandales.
Le CA, une coquille
vide
Continuant à gérer le club
avec deux ou trois personnes,
le président Hannachi n'a plus
l'aura d'avant. La preuve, le
président Nezar lui a posé un
lapin sans même se dire qu'il
ne se comporter de cette
manière avec un dirigeant du
club le plus titré d'Algérie. Ce
qui a fait le président du CAB
est condamnable, car il aurait
pu décliner l'offre de la JSK

sans faire poireauter
l'émissaire du président
Hannachi des heures et des
heures à Batna. La faute
incombe en premier lieu au
président Hannachi qui a
chargé un agent de joueur qui
n'a rien à voir avec le club de
négocier avec Nezar la lettre
de libération d'Aribi.
Tellement il a fait vide autour
de lui, il désigne le premier
venu à lui recruter. S'il avait
une administration et un
comité directeur forts, il aurait
compté sur propres dirigeants.
Malheureusement, son conseil
d'administration n'est qu'une
coquille vide. Au lieu de
s'entourer avec des personnes
capables de l'aider à tirer
l'équipe vers le haut, le
président Hannachi ne fait
qu'à sa tête.
M. A.

7

1,2 milliard transporté de Tizi à Batna pour rien
Le boss batnéen a prétendu être à Paris pour
éviter les Kabyles

PAR MOHAMED A.

Jeudi 5 janvier 2017

La JSK
se rabat
sur
Zerguine
Après l'échec de la
venue de l'attaquant du
CAB, Karim Aribi, le
président Hannachi
commence à paniquer. Il
n'a pu conclure avec
aucun des attaquants
ciblés, à savoir Tebi,
Hamia et Gasmi pour ne
citer que ceux-là. De
peur de se retrouver
donc sans attaquants à
la phase retour, surtout
qu'il a déjà libéré
Abdelmalek Ziaya et
Mohamed Benkablia, le
président Hannachi
s'est rabattu sur la
piste de l'attaquant de
l'USMB, Zerguine. Au lieu
de mettre le paquet
pour engager un
attaquant de haut
niveau et d'expérience,
le président de la JSK
n'a pas trouvé mieux
que de contacter
Zerguine. Ce dernier est
sous contrat avec son
équipe, mais le
président Hannachi qui
ne sait plus ce qu'il
doit faire après
l'humiliation que lui a
fait subir hier le
président du CAB, Farid
Nezar, a chargé encore
une fois une personne
étrangère au club pour
lui ramener Zerguine. Il
n'a pas tiré la leçon de
l'affront que lui a
réservé le président du
CAB, sinon il aurait pris
tout le temps
nécessaire pour voir
quel attaquant qui
répond au profil qu'il
recherche. Il semble que
le plus important pour
lui est juste de recruter
pour recruter et les
supporters ont
entièrement raison de
se montrer sceptiques
pour l'avenir de leur
équipe. Le plus
surprenant est que le
président Hannachi
serait disposé à
débourser une somme
colossale pour recruter
le jeune attaquant de la
formation de Blida.
M. A.

Pour pouvoir
qualifier leur nouvelle
recrue Thomas
Izerghouf d'ici le
premier match de la
phase retour, les
responsables de la JSK
ont déposé son
dossier au niveau de
la Ligue de football
professionnel. Son
TMS n'est toujours
arrivé, mais le
président Hannachi
compte beaucoup sur
cet attaquant amateur
qui évoluait dans le
championnat belge
avant sa venue à la
JSK. Le staff technique
n'est pas très
satisfait de lui, mais
comme le président
Hannachi l'a fait
signer sans même
demander à son
entraîneur de lui
donner son avis sur le
joueur, aucun
dirigeant ou membre
du staff technique ne
peut remettre en cause
les qualités de cet
attaquant.

Biquotidien
hier

Pour la journée
d'hier, l'entraîneur
Sofiane Hidoussi a
programmé deux
séances
d'entraînement. La
première à la forêt
Harouza pour
travailler le volet
physique et la seconde
sur le terrain du 1erNovembre. A signaler
qu'en plus de Rial qui
n'a pas repris avec le
groupe, le milieu Adel
Djerar n'a pas pris
part à la séance de la
matinée. Son absence
était autorisée et il
devait réintégrer le
groupe dans l'aprèsmidi.

Une seule
séance
pour
aujourd'hui

Si dans la journée
d'hier, l'entraîneur
Hidoussi avait soumis
ses joueurs au
biquotidien, il n'a
programmé qu'une
seule séance pour la
journée d'aujourd'hui.

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

8

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

NAHD

 De notre envoyé spécial en Espagne : M. ZERROUKI

Tout en assurant que sa blessure fait partie du passé

Le MCA se
sent bien à
Azul Agua

BOUSSOUF
«Si je craignais

Les années précédentes quand le MCA
venait en Espagne et
précisément à
Benidorm, il passait
ses nuitées de stage
à l'hôtel Albir Garden.
Dans cet hôtel, les
Mouloudéens ne manquaient de rien. Cette
fois ci, avec Umbro, le
MCA a pris ses quartiers à l'hôtel Azul
Agua au centre-ville
et tout le monde se
sent bien. Que ce soit
joueurs, staff technique ou médical,
tout le monde assure
que tous les moyens
sont réunis dans cet
hôtel, que ce soit
l'hébergement ou la
restauration, les Vert
et Rouge se disent
comblés.

la concurrence,
j'aurais signé en L2»
Le gardien de but mouloudéen, Kheirredine Boussouf, assure que le stage
se déroule à la perfection et que lui et le groupe travaillent dans le grand
sérieux et la rigueur. Il mise beaucoup sur cette préparation afin de montrer
ses qualités car il a l'intention d'avoir la place de titulaire dans l'équipe de
Mouassa. Surtout que sa blessure fait partie des souvenirs.

Deux jours sont passés
maintenant depuis votre
arrivée en Espagne.
Comment se déroule la
préparation ?

Comme vous le voyez,
tout se passe bien. Le
stage se déroule dans de
très bonnes conditions et
on est en train de travailler dans le grand
sérieux et la rigueur ici à
Benidorm. Tout est réuni
pour réussir une très belle
préparation qui va nous
permettre d'aborder la
suite des évènements avec
force. On est conscient de
ce qui nous attend à notre
retour et pour cela, on est
bien décidé à profiter de
ce stage pour être à la
hauteur des attentes

Parlez-nous des
conditions
d'hébergement et des
moyens de travail ?

Toutes les conditions
sont réunies. On ne
manque de rien. On a un
très bon terrain pour s'entraîner ainsi que tous les
moyens de récupération.
Tout est bien assuré afin
de nous permettre de travailler tous les volets. Le
coach nous a concocté un
programme riche et varié
afin d'être au top du top à
notre retour.

Hors service pendant
plusieurs semaines à
cause d'une blessure,
comment vous vous
sentez actuellement ?

Hamdoulah, je me sens
très bien. Depuis mon
arrivée ici en Espagne, j'ai
suivi un programme spécifique et je peux vous
assurer que tout se passe
bien pour moi. Je me sens
de jour en jour bien
meilleur. La preuve, j'ai
pu intégrer le groupe et je
m'entraine le plus normalement du monde. Je vais
tout faire pour retrouver
mes capacités afin d'être
opérationnel pour la phase
retour. Je ne veux pas brûler les étapes afin d'éviter
de rechuter, mais je veillerais à faire le nécessaire
pour retrouver mon top
niveau très vite.

Une blessure qui vous a
relégué à la 3e place,
est-ce que cela vous a
perturbé ?

C'était légitime dans la
mesure où je ne m'entrainais même pas.
Cependant, je suis en train
de reprendre mes capacités peu à peu. Je suis à la
lettre le programme du
staff médical et comme
vous le voyez, je touche
au ballon et donc, ce n'est
qu'une question de temps
pour revenir à mon
niveau. Sincèrement, j'ai
hâte de replonger dans la
compétition et je vais tout
faire pour retrouver toutes
mes sensations.

Mais, ces derniers
temps, on vous a
annoncé sur le départ
et que c'était votre vœu,

qu'en dites-vous ?

Ce qu'il faut savoir c'est
qu'à aucun moment je n'ai
songé à partir. J'ai signé
au MCA l'été dernier. Je
sais que j'ai opté pour un
grand club avec lequel je
vais vivre de très belles
choses. Je sais qu'il faudra
que je me surpasse pour
retrouver ma place dans
l'équipe type. Ce ne sera
pas facile, mais je vais me
surpasser pour y arriver.

Ce ne sera pas facile
avec Chaouchi et Chaâl.
La concurrence sera
rude, non ?

Dans un club comme le
MCA, la concurrence est
présente. Je ne la crains
pas. Si je craignais la
concurrence, j'aurais signé
en L2. Néanmoins, je
connais mes capacités et je
vais tout faire pour
reprendre ma place de
numéro un. C'est avec le
travail continu que j'y arriverai et j'ai l'intention de
le faire.

Qu'attendez-vous
vraiment de ce stage ?

On est conscient que la
suite sera très difficile à
assurer. On est là en
Espagne pour corriger les
erreurs commises lors de
la première partie du
championnat afin d'être
au top pour la suite des
débats. On va tout revoir
pour être au top et avoir
toutes nos chances pour
atteindre nos objectifs. On

Le
déplacement
au stade
par bus

Bien que le stade ne
se trouve pas très
loin de l'hôtel, les
responsables d'Umbro
ont assuré un bus qui
conduit chaque jour
les Vert et Rouge au
stade pour les entrainements. En tous les
cas, après deux
bonnes heures de travail continu, les
joueurs sont ravis de
revenir à l'hôtel par
bus.

va mettre les bouchées
doubles pour réussir ce
stage.

Dès votre retour à Alger,
vous allez affronter,
pour la première
journée de la phase
retour, la JSK. Que
pensez-vous de cette
seconde phase ?

On est conscient que la
seconde phase du championnat sera très difficile.
Surtout que nous serons
l'équipe à battre. En plus,
nous avons des objectifs à
atteindre et donc il faut
être très préparé à cette
circonstance et cela en se
surpassant pour être au
top sur tous les plans. On
va tout faire pour réaliser
un très bon parcours afin
d'être à la hauteur des
attentes, que ce soit face à
la JSK, ainsi que les autres
matches de championnat,
la coupe d'Algérie et la
coupe d'Afrique.

Les supporters rêvent
du titre cette saison…

Le public du MCA est
un connaisseur de la balle
ronde. Il mérite le meilleur
car c'est le meilleur public
en Algérie. Les supporters
nous ont soutenus tout au
long de la phase aller et ils
méritent qu'on fasse tout
ce qu'il faut pour leur
rendre hommage.
Inch'Allah, on va se surpasser pour les rendre
heureux en leur offrant un
titre.
M. Z.

Chita : «Maintenant, je
ferai tout pour retrouver
mon top niveau»

Interrogé par nos soins sur ce qu'il a vécu
jusque-là à cause de sa blessure, Chita ne
cache pas qu'il a été très affecté par la blessure, mais maintenant tout va pour le mieux pour
lui. Car tout est derrière lui maintenant, mais il
sait qu'il doit se surpasser pour retrouver ses
capacités en déclarant : "Je suis content que
ma blessure est devenue de l'histoire ancienne
et que j'ai pu enfin toucher au ballon après des
mois de patience. Je me sens très bien et je
sais qu'il ne reste pas beaucoup devant moi
pour retrouver mes sensations. J'ai intégré le
groupe et tout se passe bien pour moi. Je suis
très motivé pour retrouver la compétition et
pour cela, je sais que je dois me surpasser pour
réussir mon pari. Ce ne sera pas facile, mais
Inch'Allah, je ferais tout pour être à la hauteur
des attentes. Je suis ici en Espagne pour bosser durement et faire le nécessaire pour revenir
à mon vrai niveau."
A. Z.

Il travaille avec le ballon

Comme tout le monde le sait, après avoir eu le
feu vert de son chirurgien, Dr Zemmouri, et le
staff médical de l'EN, Oussama Chita, le milieu
de terrain mouloudéen avait entamé sa préparation à Aïn Benian. Il continue de le faire ici en
Espagne. Il a intégré le groupe et se prépare à
retrouver ses sensations afin d'être disponible
et opérationnel pour la phase retour.

Match
d'application
pour la
séance de
mardi soir

Lors de la séance
d'entrainement de
mardi soir à
Benidorm, le coach
Mouassa a programmé en fin de séance
un match d'application pour préparer
ses troupes à la rencontre qui allait se
jouer le lendemain
contre l'équipe chinoise de Shanghai. Le
coach a scindé son
groupe en quatre
pour ranimer cette
flamme de la concurrence afin d'avoir des
joueurs très motivés
pour battre les
Chinois.

Physique
et technicotactique
au menu

Afin de préparer ses
troupes à son premier rendez-vous
amical en Espagne, le
premier responsable
de la barre technique,
Kamel Mouassa, qui
avait débuté avec le
travail physique,
continue dans ce
sens, mais il fait bosser aussi à ses poulains le travail technico-tactique afin de
les mettre dans leur
meilleur jour pour
affronter les Chinois
de Shanghai avec
toutes leurs capacités. Afin d'éviter
d'avoir des joueurs
fatigués, le coach a
diminué la charge de
travail.

La direction a entériné le vœu du coach

Le stage de Gammarth
prolongé de 4 jours
Comme rapporté par nos soins dans notre édition d'hier, le coach Alain Michel avait émis
le vœu de prolonger le stage de Gammarth de quelques jours, et ce, après avoir appris
le report de la reprise du championnat de Ligue 1 Mobilis d'une semaine.
PAR MOHAMED ADRAR
Alors que la reprise du championnat était initialement prévue
pour le 13 janvier en cours, la LFP a
repoussé l'échéance vers le 20 du
même mois, chose qui offrait aux
différents clubs la possibilité de
prolonger leur préparation. La
direction du club nahdiste a validé
la requête émise par le coach
Michel, en lui accordant une prolongation de stage de quatre jours.
A cet effet, le Nasria rentrera au
pays le 15 de ce mois de janvier,
alors qu'il était initialement prévu
pour le 11 janvier. Une très bonne
nouvelle pour le coach nahdiste qui
bénéficiera ainsi de plus de temps

Entraînements
à El-Marsa et
El-Menzah
pour hier

Deuxième jour de biquotidien
pour les Nahdistes en Tunisie,
puisqu'après la journée d'avanthier, celle d'hier a été également
marquée par deux séances d'entraînement, une première en matinée au stade d'El-Marsa, alors que
la seconde a quant à elle eu lieu à
partir de 17h sur le terrain annexe
du stade d'El-Menzah.

Le PSG retarde
la séance d'hier
d'une heure

Alors qu'elle devait avoir lieu à
partir de 16h sur le terrain annexe
du stade d'El-Menzah, la seconde
séance d'entraînement d'hier s'est
finalement tenue à 17h, soit une
heure plus tard. Les Sang et Or
ont dû décaler leur séance d'une
heure, en raison de la tenue de la
rencontre amicale qui a opposé
hier après-midi à El-Menzah la
formation du Club Africain à son
homologue du Paris SaintGermain.

Vers la libération
de Ferguène

Il n'y a plus l'ombre d'un doute,
l'ailier gauche Saïd Ferguène ne
poursuivra pas sa mission au
Nasria. En effet, et comme rapporté par nos soins dans notre livraison d'hier, le joueur est entré en
conflit avec l'administration du
club au sujet de sa lettre de libération, puisque si au NAHD on
exige au joueur de ramener un
club pour négocier le montant de
sa lettre de départ, Ferguène insiste lui pour obtenir le fameux sésame à titre gratuit. Une chose est
certaine, le joueur est bien déterminé à quitter le navire nahdiste,
lui qui refuse à ce qu'on touche à
son salaire, d'autant plus que son
temps de jeu est insignifiant
depuis l'entame de la saison.

pour préparer son équipe pour la
phase retour du championnat, mais
aussi et surtout pour faire bosser les
nouvelles recrues qui manquent de
compétition, accusant un réel
retard sur le plan physique.
2 autres matchs amicaux
pour le 12 et le 14
Le coach Alain Michel avait arrêté
dans un premier temps le programme des matchs amicaux durant ce
stage tunisien, en assurant pas
moins de trois rencontres face à
l'AS Metline (cet après-midi), le CS
Hammam Lif (7 janvier) et le CA
Bizerte (10 janvier). Trois matchs
auxquels il va falloir en rajouter
deux autres, puisqu'après la confirmation de la prolongation de ce
stage jusqu'au 15 de ce mois de janvier, le coach Alain Michel a
demandé à l'organisateur de ce
stage de lui dénicher deux autres
sparring- partners, pour les dates
des 12 et 14 de ce premier mois de
l'année. Et si rien n'a été confirmé
pour le moment, il est quasi certain
que le Nasria va bénéficier de deux
autres joutes amicales, qui porteront ainsi le nombre de matchs disputés à cinq, ce qui est assez raisonnable, notamment pour les nou-

veaux venus qui auront l'occasion
de monter en puissance tout en se
trempant parfaitement dans le bain.
1er match -test cet aprèsmidi face à l'AS Metline
(D3 tunisienne)
Le premier match-test que
disputera le Nasria durant
ce stage tunisien aura lieu
cet après-midi à partir de
16h au stade d'El-Marsa. Les
Sang et Or affronteront à
cette occasion une petite formation de 3e division tunisienne, en l'occurrence, l'AS
Metline, lors d'une rencontre
qui va avant tout servir au
coach Alain Michel de jauger
l'état de forme de ses nouvelles
recrues, notamment les deux
Franco-Algériens Satli et
Ouertani. Une rencontre qui sera mise à
profit par le
coach hussein-déen
p o u r
essayer de
nouvelles
variantes, en y
incluant les nouM. A.
veaux joueurs.

Houali bloque Khiat
et Gasmi à Alger
Attendus hier après-midi à Gammarth, pour intégrer le groupe nahdiste, Abdelghani
Khiat et Ahmed Gasmi n'ont pas été au rendez-vous, la faute à l'indisponibilité de leurs
passeports, qui se trouvent toujours au niveau du consulat de France à Alger.

Il ne répond même pas à
leurs appels
Les deux joueurs qui attendent avec
impatience de rejoindre leurs
coéquipiers en Tunisie commenceraient à perdre patience, puisque
nous avons appris que le secrétaire
général de l'équipe M. Houali
Mohamed, chargé de s'occuper de

cette affaire, ne répondait même pas
à l'appel des deux joueurs. Les deux
meilleurs buteurs du club étaient
d'ailleurs dans tous leurs états, eux
qui ne comprenaient pas du tout
l'attitude du SG du club, qui ne
réagit pas au moment où l'on a
besoin de lui en extrême urgence.
Une chose est certaine, le coach
Alain Michel s'impatiente lui en
Tunisie de pouvoir récupérer ses
deux joueurs cadres, sachant que
chaque jour perdu par les deux
joueurs sera lourd de conséquences
sur le plan physique.
La qualification
d'Ouertani et Satli dépend
de lui aussi
Ayant réussi à boucler son mercato
hivernal, en assurant les services de
cinq nouvelles recrues, la direction
du club nahdiste n'a pour le
moment retiré que trois licences sur
les cinq. En effet, en plus de celles de
Laribi et Coumbassa qui étaient tous
les deux sur la feuille de match face
au Paradou AC, la licence du défenseur Ibrahim Ferhat se trouve elle

17

Il a été sommé de rejoindre
le groupe à Gammarth

EL-ORFI

a effectué
une IRM
sur place
à Tunis
Alors qu'il avait été
initialement
interdit de
voyage pour la
Tunisie avec le
groupe à
cause des
soupçons qui ont
marqué sa sortie sur blessure
lors du dernier match de
coupe qui avait opposé son
équipe au Paradou AC, le
milieu de terrain nahdiste
Hocine El-Orfi, qui devait
effectuer une IRM au CNMS
de Ben Aknoune afin de
prouver la véracité de sa
blessure, a été finalement
sommé de rejoindre le groupe
à Gammarth, avant de pouvoir
passer aux tests musculaires.
Le joueur est d'ailleurs arrivé avanthier soir à l'hôtel El-Mouradi Gammarth,
afin de réintégrer le groupe. Le N°6 nahdiste ne s'est toutefois pas entraîné hier
matin avec ses coéquipiers, puisqu'il a été
transporté par le manager général de l'équipe Chérif Abdeslam vers une clinique privée à Tunis, et ce, dans le but d'effectuer
une IRM qui révélera si vrai ou faux le
joueur était réellement blessé ou pas.

Il n'a pas envoyé un écrit au consulat
de France pour libérer leurs passeports

Une procédure qui est en temps
normal assez simple, mais qui tarde
à se faire, la faute à l'inertie du secrétaire général du club M. Houali
Mohamed, lequel était censé transmettre une correspondance officielle
au consulat de France, pour demander la libération des deux passeports
au profit de leurs titulaires, afin
qu'ils puissent se déplacer en
Tunisie, chose que le SG du NAHD
n'avait toujours pas faite jusqu'à hier
après-midi. Les deux joueurs qui
attendaient de voir leur situation se
décanter rapidement afin de pouvoir rejoindre leurs coéquipiers à
Gammarth prennent leur mal en
patience, eux qui espèrent voir les
choses avancer dans le bon sens.

Jeudi 5 janvier 2017

aussi chez le SG du club. Reste à
obtenir celles de Mourad Satli et
Mehdi Ouertani et tout sera officiellement réglé. Le dossier Ouertani
qui semblait le plus compliqué, est
sur le point d'être résolu, puisque les
dirigeants nahdistes présents à
Gammarth, et à leur tête le secrétaire de l'équipe fanion M. Atamna ont
réussi à débloquer la situation au
niveau de la Tunisie, en obtenant la
lettre de libération du joueur de son
ancien club (JS Kairaouane) tout en
régularisant sa situation au niveau
de la Fédération tunisienne de football, où tout a été fait pour que le
TMS soit validé au niveau de la FAF.
Il ne reste plus qu'à se déplacer à
Dely Ibrahim, pour débloquer la
situation et obtenir l'autorisation de
qualification du joueur, ainsi que
celle de Satli, pour que les deux
joueurs soient officiellement qualifiés au Nasria. Tout cela, c'est bien le
SG du club M. Houali qui doit l'accomplir, sachant qu'il est le seul
administrateur du club présent à
Alger, les autres se trouvant tous en
Tunisie.
M. A.

Les résultats attendus
pour aujourd'hui
Pour rappel, Hocine El-Orfi avait quitté
le terrain à la 35e minute de jeu, remplacé par son coéquipier Noufel Khacef, à la
suite d'une supposée déchirure à la cuisse, qui l'aurait empêché de poursuivre la
rencontre, or quelques heures plus tard, il
a été aperçu par son propre entraîneur en
train de courir dans tous les sens à l'aéroport Houari Boumediene, où il devait se
déplacer vers l'étranger pour passer les
fêtes de fin d'année. Une scène qui n'a pas
manqué de faire réagir le coach nahdiste
et la direction du club, qui ont tout
d'abord interdit au joueur de se déplacer
avec le groupe pour la Tunisie, avant de
le sommer de rejoindre Gammarth, afin
d'y passer sur places les examens nécessaires qui confirmeront ou infirmeront la
blessure du joueur. En tout état de cause,
les résultats de l'IRM effectuée par le
joueur seront connus aujourd'hui, et si la
fausse manœuvre est prouvée, le joueur
encourra de lourdes sanctions, dans le
cas contraire, il devra observer le repos
qui lui sera prescrit.
Benhocine l'a accompagné
Hocine El-Orfi ne s'est toutefois pas
déplacé seul en Tunisie, puisqu'il a été
accompagné par son coéquipier Zakaria
Benhocine, lequel avait oublié son passeport à la maison chez lui à Sétif, raison
pour laquelle il n'a pu effectuer le déplacement avec l'équipe vers la Tunisie.
Benhocine et El-Orfi ont voyagé
ensemble vers l'aéroport de Tunis
Carthage, là où les attendaient les dirigeants du club, qui les ont rapatriés vers
l'hôtel El-Mouradi Gammarth, camp de
base de l'équipe durant ce stage tunisien.
M. A.

www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

16

MCA

JSS

Jeudi 5 janvier 2017

9

 De notre envoyé spécial en Espagne : M. ZERROUKI

KHOUDA PARLE DES RECRUES

«Les aider à s'adapter le
plus rapidement possible»
PAR L. M. AZZI
Prié de donner son avis sur
les recrues engagées par la direction du club bechari, l'entraîneur
Karim Khouda a ainsi répondu
hier au téléphone : "Ecoutez, les
nouveaux sont venus renforcer le
groupe. Ils ont commencé à travailler avec nous. Donc on va se
préparer à la compétition dont la
reprise a été décalée d'une semai-

ne. On va essayer de les aider à
s'adapter le plus rapidement possible à notre ambiance, à notre
façon de travailler. On le fera
d'une manière progressive. On
aura le temps de les mettre dans
le bain afin de s'adapter à notre
stratégie de travail."
Il veut 3 matches
amicaux
Le responsable de la barre tech-

nique de la JS Saoura a émis le
vœu de convier sa bande à trois
matches amicaux. "Maintenant
que les instances ont décalé la
reprise au 20 janvier prochain,
nous sommes dans la nécessité de
jouer des matches d'application",
a-t-il souligné et de poursuivre :
"Nous aimerions les jouer ici à
Bechar ou ailleurs. On a étudié
avec les dirigeants la possibilité
de faire des déplacements, s'il le

faut. Donc pour nous, l'essentiel
est de pouvoir donner l'occasion
à l'équipe de se mettre dans l'ambiance des matches même s'il
s'agira de joutes d'application".
Selon lui, la première joute devra
se tenir le 10 janvier. "Les deux
autres en fonction de l'identité de
l'adversaire et du lieu où elles
devront se tenir", a indiqué le
coach des Aiglons de Saoura.
L. M. A.

Tri-quotidien au menu

Les Bécharis à pied d'œuvre
Comme prévu, la formation
de la JS Saoura a repris les
entraînements sous la
houlette de l'entraîneur
Karim Khouda.
Les joueurs ont repris le chemin
du 20-Août de Bechar, lieu de leur préparation en prévision de la reprise du
championnat. Même les recrues, Fateh
Talah, Abdeldjallil Saad et Djamel
Belalem se sont joints au groupe des
Vert et Jaune. Dans la foulée, le respon-

sable de l'encadrement technique a commencé par programmer des séances triquotidiennes qui vont s'étaler jusqu'à
vendredi prochain, selon ses dires.
L'équipe sera soumise à une série biquotidienne à partir de samedi prochain.
Comme annoncé précédemment, le
retour au rythme quotidien reprendra
au plus tard mardi prochain. Enfin, Il
est utile de rappeler que les joueurs
seront mis au vert jusqu'à la reprise de
la compétition prévue le 20 janvier courant. A rappeler que l'équipe fanion
ainsi que les espoirs affronteront le DRB
Tadjenanet, pour le compte de la seizième journée du championnat.

OM

Bougherara exige
un renfort de qualité

Face à la prolongation de la trêve et au transfert de leurs joueurs

En initiant des échanges au sujet du défenseur Guitoun contre Noubli, l'attaquant du
MCEE, le DRBT a refusé la transaction et a
préféré garder son défenseur. Le MCEE n'est
d'ailleurs pas le seul club à se pencher sur
son ancien défenseur, d'autres se sont manifestés pour avoir ce joueur dans leurs rangs.
Le départ de Guitoun cet hiver n'est toutefois
pas envisagé et pourrait être d'actualité l'été
prochain qui coïncide avec la fin de son
contrat.

Cheniguer vers Skikda

La situation de l'attaquant du DRBT, Cheniguer,
n'a pas encore été tranchée pour retourner
dans son ancienne équipe. Retenu pour le
stage de Tunisie pour effectuer la préparation
avec son groupe, le joueur a rejoint Skikda où
il s'entraîne avec son ancienne équipe. Son
avenir au DRBT n'est pas certain et il pourrait
être libéré par le club qui n'a pas encore
dévoilé les détails sur la liste des libérés.

El-Mouedden sanctionné
La direction a sanctionné le joueur qui a pris

beaucoup de retard sur ses camarades pendant le stage qu'il a raté pour passer des
vacances à Dubaï. Alors même qu'il est considéré comme l'un des joueurs-clés de l'équipe,
il ne touchera pas un mois de salaire et il
sera reversé en équipe réserve à cause de
son absence. D'ailleurs, à la suite de cet
écart, la direction affirme qu'aucune indiscipline ne sera tolérée et sévira contre quiconque transgresse l'ordre établi.

1 match amical
aujourd'hui face à l'ASO
er

Après trois jours de préparation, le DRBT disputera son premier match amical aujourd'hui
face à l'ASO qui se trouve sur les lieux. Cette
rencontre sera suivie par une autre contre
une équipe locale et donnera une idée à l'entraîneur sur le potentiel de ses joueurs qui
sont soumis actuellement à une charge de
travail élevé. Tout en estimant que deux
matchs suffiront à son équipe pour qu'elle se
présente avec un meilleur visage pour la
seconde phase du championnat, il n'en
demeure pas moins qu'un troisième match
amical est prévu au retour au pays trois jours
avant la reprise du championnat.
A. T.

Les Médéens vont
changer de cap
Après la prolongation par la LFP de
la trêve jusqu'au 20 courant et le transfert
récent de quelques joueurs-cadres de l'équipe,
les dirigeants médéens vont, selon une source
digne de foi, changer de cap. Au préalable, ils
avaient tout prévu. Ils ont décidé de passer le
stage hivernal dans un site situé à Médéa.
Maintenant, les choses vont se dérouler autrement. Une partie du stage d'hiver va s'effectuer en dehors de la région de Titteri et plus

Qui
sera la
1re recrue ?

Bien que la direction du
boss Boukhelkhel veille à ne
rien laisser filtrer en ce qui
concerne les joueurs à recruter ou à libérer, cela ne nous
a pas empêché de fureter
dans l'entourage du club titterien pour mettre le doigt
sur des informations jusquelà gardées dans le secret le
plus total. Pour quelle raison
? On l'ignore. En tout cas,
soit l'émigré et ex-pensionnaire de l'USM Bel-Abbès
qui a le profil d'un avantcentre type ou l'inusable et
expérimenté Boulemdais,
l'ex-sociétaire de l'ES Sétif,
sera la première recrue de
l'OM à l'occasion de ce mercato hivernal. Deux attaquants, dit-on, qui peuvent
prendre la relève au niveau
du compartiment offensif de

Stade Stade Penatar Arena
Affluence faible
Buts : Hachoud (32'), Bouguèche (57')
Avert. : Derrardja (51')
Chaouchi
Hachoud
Boudebouda
Azzi
Mebarakou
(Bouhenna 58')
Kacem
Mokdad
(CEO 46')
Derrardja
(Chita 85')
Aouedj
(Bramki 75')
Djemaouni
(Seguer 58')
Bouguèche
(Amachi75')
Ent. : Mouassa

Tang Shaoshuang
(Zhang Yinuo
40')
Hu Mingfeï
Zhang Wentao
Lin Jiahao
Gu Bin
Zhang Yifeng
Zhang Yudong
Liu Yichao
Tan Fücheng
Ji Jun
Wu Wizhen
Ent. :
Juan Egnacio
Martinez

Arrivée au
stade à 14h30

Le MCA a
affronté le
Shanghai
Shenxin

DRBT

Le DRBT ne lâche pas
Guitoun

2
0

C'est vers 14h30 que les Vert
et Rouge sont arrivés au stade
Pénatar Aréna pour affronter les
Chinois dans un match qui
entre dans le cadre de la
préparation de la phase retour
dont c'est le premier test du
MCA ici en Espagne.

Match face à Mecheria
en vue
Le premier match amical que devrait disputer l'équipe de la JSS pourrait l'être face
au SC Mecheria. D'après une source autorisée, les dirigeants du club mecheraoui
n'ont pas encore donné de réponse. La
confirmation devra avoir lieu aujourd'hui, jeudi, précise notre interlocuteur.
En cas de confirmation, le rendez-vous
sera pris pour le 10 janvier courant soit
mardi prochain au stade du 20-Août de
Béchar. A noter que le Sporting de
Mecheria évolue dans le groupe Ouest de
la DNA.
L. M. A.

Depuis que les dirigeants se sont mis à la recherche
d'éléments pour renforcer l'effectif pouvant donner
un plus au groupe actuel, l'opération a enregistré
l'arrivée de deux joueurs seulement. Bougherara, qui
voulait renforcer son secteur défensif, est encore à
la recherche d'un bon défenseur pour jouer à la place
de Bouteba qui a résilié son contrat, et récemment
Mazari qui veut rejoindre l'USMBA. Tout devra
s'éclaircir au cours du stage à ce sujet où le DRBT
vient d'engager une troisième recrue. Il s'agit de l'attaquant Fateh Noubli, transfuge du MCEE en contact
depuis un moment. En signant pour deux ans, il
rejoint le gardien Benbot et le milieu de terrain
Meftahi, recrutés récemment.

MCA
SHANGHAI

exactement, comme il nous a été soufflé, dans
une partie de la région chélifienne, comme ce
fut le cas l'an dernier. Le coach Slimani est
soulagé par la prorogation de cette trêve d'hiver et se dit avoir du temps supplémentaire
pour revoir ses plans et refaire la programmation qu'il a déjà élaborée avant que la date de
la rentrée des classes ne soit modifiée et prolongée par les instances de notre football.
M. G.

Médéa après le départ des
deux joueurs, Lamhene et
Hamia. On verra !

Ziane-Cherif libéré

On vient d'apprendre
dans la matinée d'hier que
l'ancien joueur de l'USM ElHarrach, Lyès Ziane-Cherif
(33 ans) a été libéré par le
club de Médéa comme nous
l'avons déjà annoncé dans
une de nos précédentes éditions. L'information lui a été
communiquée séance tenante par un dirigeant médéen
lorsque le joueur s'apprêtait
à entamer la séance d'entrainement. Faut-il rappeler que
l'inusable et ex-défenseur harrachi est sous contrat jusqu'au
mois d'août 2017, lui qui n'a
fait que de rares apparitions
avec sa nouvelle équipe, l'O
Médéa, au cours de ce premier
acte de la compétition.

Des joueurs contactés

Comme nous l'avons déjà
mentionné précédemment,
malgré le secret qui entoure
la maison de l'Olympique de
Médéa, nous avons pu avoir
quelques tuyaux relatifs au
recrutement que compte
mettre en œuvre la direction
des Orange et Bleu après avoir
laissé partir trois cadres de son
effectif et peut-être d'autres à
l'avenir ! Elle a pris langue
avec un milieu récupérateur
qui joue actuellement à l'AS
Khroub (Ligue 2 Mobilis) et
avec deux autres jeunes attaquants, l'un de la JSM Tiaret et
l'autre de la JSM Chéraga
(Division amateurs). Pour ces
deux derniers cas, cela reste
possible si la Ligue revient
sur sa décision, à savoir l'interdiction aux clubs de la
Ligue 1 Mobilis de recruter
plus bas.
M. G.

Alors que tout le monde
pensait que le Doyen allait
affronter le Shanghai Shenhua,
qui compte dans ses rangs des
joueurs de grande qualité
comme Fredy Guarin, Demba
Ba et Martins, finalement le
Mouloudia d'Alger pour son
premier match amical dans le
programme du stage à
Benidorm, a affronté l'équipe de
Shanghai Shenxin qui évolue en
Superligue chinoise en Ligue 1.
Un bon test pour le Doyen.

Il passera
une échographie
aujourd'hui

Zerdab pas
concerné
L'attaquant du Mouloudia
d'Alger, Zohir Zerdab, n'était
pas concerné par le match
contre Shanghai, il souffre de
douleurs dorsales. Ce qui a
poussé le staff médical à le
programmer aujourd'hui pour
passer une échographie.

Les Chnaoua s'offrent les Chinois

UN BON TEST
POUR LE DOYEN
Face à Shanghai, le
MCA a réussi son premier
test en gagnant par le score
de 2-0. Les buteurs sont
Hachoud en première mitemps et Bouguèche en
seconde période. Afin de
montrer à tout le monde
que le MCA a fait le déplacement à Benidorm pour
travailler, les Vert et Rouge
sont rentrés directement
dans le vif du sujet hier
contre les Chinois. Dès la
première minute du match,
Aouedj tente un tir sur le
côté droit, mais la défense
chinoise le contre. Trois
minutes après, les Chinois,
par Ji Jun, tire, mais à côté.
Le quart d'heure de jeu,
Derrardja sert Aouedj, mais
l'adversaire intervient. Le
jeu se concentrera au
milieu. Chaque équipe
tente d'imposer son jeu
avec l'objectif de gagner la
bataille du milieu. A la 20',
Boudbouda intervient pour
contrer le tir de Yudong
qui a failli faire mouche.
Les Mouloudéens se
reprennent en main et à la
22', Bouguèche, bien servi
par Aouedj, arme son tir,
mais le voit passer sur le
côté. Les Chinois tentent de
déstabiliser les Algériens
par des passes rapides,
mais les Mouloudéens bien
en place, montrent leurs
griffes. A la demi-heure de
jeu, Chaouchi sauve son
équipe d'un but tout fait et
c'est ce qui va donner plus

Comme tout le monde le sait,
le Doyen a souvent joué lors
de ses différents séjours en
Espagne au stade Pénatar
Arena. Hier, Bouguèche et
Hachoud ont retrouvé ce
stade, mais cette fois pour
affronter une équipe chinoise
pour une première dans
l'histoire du MCA.

Le MCA en bleu
nuit face à
Shanghai

C'est avec nouvelle tenue,
bleu nuit, que le MCA a
affronté hier l'équipe chinoise
de Shanghai. Umbro tenait à
que les Vert et Rouge disputent leur premier match de
2017 avec une nouvelle tenue

Karaoui attendu
aujourd'hui

On apprend de source proche
du staff technique que le
milieu de terrain du MCA,
Amir Karaoui, a été retenu
chez lui en France et il est
attendu aujourd'hui en
Espagne.

de conviction à son équipe
qui, deux minutes après,
parvient à prendre l'avantage par Hachoud qui, d'un
tir des 25 mètres, voit le
cuir flotter, qui trompe le
gardien adverse et c'est
l'ouverture du score pour le
MCA. A la 35', Derrardja
rate le second but en tirant
dans les décors. Les
Chinois procèdent à leur
premier changement en
donnant la parole au
second gardien, qui a tenu
bon face Aouedj, qui tire
entre ses bras à la 40' et
trois minutes plus tard, il
fait de même face à
Bouguèche. Un premier
round équilibré, mais le
Doyen a su profiter de son
occasion. Sur ce, l'arbitre
renvoie les 22 acteurs aux
vestiaires.

Bouguèche
corse l'addition
La seconde période verra
Boudebouda qui a failli
marquer n'était le poteau
qui sauve les Chinois après
le corner de Derrardja qui
trouve la tête de
Boudebouda (48'). Il a fallu
attendre la 57', pour que
l'Hadj Bouguèche corse
l'addition. Les Chinois tentent de réduire le score,
mais pas face à des
Mouloudéens bien décidés
à commencer l'année 2017
avec les honneurs. Mouassa
apporte des changements
dans son équipe et l'entrée
des jeunots, à savoir Bramki
et Amachi, n'est pas passé
inaperçue. Mais il n'y aura
pas d'autres buts et c'est sur
le score de 2-0 que le MCA
gagne devant les Chinois.
M. Z.

Mouassa : «Une bonne
victoire, mais…»
"Aujourd'hui, on a assisté à
une belle rencontre. Il y a
eu des choses positives,
mais aussi négatives. On va
tout faire pour corriger nos
erreurs et aussi faire valoir
nos atouts. On va devoir
continuer à bosser durement pour être encore
meilleurs. Il reste beaucoup

Bouguèche
et Hachoud
retrouvent
Pénatar Arena

travail devant nous. Incha
Allah, l'équipe retrouvera le
top de son niveau. Ceci dit,
c'est une bonne victoire,
mais le plus important c'est
d'être prêt pour la suite du
parcours. On doit être plus
performants, plus efficaces
à l'avenir pour gagner nos
rendez-vous officiels. Ce ne

sera pas facile, et on le
sait. Et pour cela, on va se
surpasser en profitant pleinement de ce stage pour
être à la hauteur. Ceci dit,
je suis content de voir les
attaquants marqués. Il faudra continuer sur cette
voie. C'est un bon test tout
de même."

Hachoud :

«Commencer 2017
par une victoire
c'est bon pour le
mental»

Auteur du premier but de la
partie contre Shanghai, le
capitaine des Vert et Rouge
revient sur sa réalisation tout
en assurant que lui et ses
équipiers vont tout faire pour
être à la hauteur à l'avenir.
Abderrahmane Hachoud déclare : "C'est une bonne victoire
et un bon test pour nous. On a
gagné et cela va nous motiver
à travailler encore plus. En ce
qui concerne l'ouverture du
score, je dirais que ce but va
me booster pour marquer
d'autres buts à l'avenir. Pour
ce qui est de l'action, j'ai vu
que le gardien chinois était
avancé, alors, j'ai tenté ma
chance. Je suis content et je
vais tout faire pour que la
suite soit meilleure.
Commencer l'année par une
victoire c'est bon pour le mental. Ceci dit, je dirais qu'on
aurait pu faire mieux, mais
l'agressivité de l'adversaire n'a
pas arrangé nos affaires. On
s'est créé beaucoup d'actions,
mais on a manqué d'efficacité.
On est là en Espagne pour travailler sérieusement et de tout
faire pour être à la hauteur
quand on rentrera au pays.
Avant, on va tout faire pour se
montrer très fort lors du
second test."
M. Z.

Il a rencontré le CA dernièrement

Le retour de Kaci-Saïd
se précise-t-il ?
Il y a trois jours, le
conseil d'administration du
MCA, à sa tête le président
Ladj, a rencontré l'ex-manager
général, Kaci-Saïd. Les deux
parties ont discuté longuement.
Est-ce qu'un retour de KSK
dans les affaires du MCA se
précise ? On verra... En effet,
on apprend de source proches
de la direction du MCA, que
les membres du CA ainsi que
le président Ladj ont rencontré,
il y a de cela trois jours, l'ex-

manager général du MCA,
Kaci-Saïd. Les deux parties ont
discuté sur un probable
engagement de KSK avec le
MCA, et se sont donné
rendez-vous pour se retrouver
bientôt afin de discuter encore
plus sur cet engagement. Du
côté de KSK, il se dit que ce
dernier serait prêt à revenir.
Seulement, en ce qui concerne
le poste qu'il va occuper au
MCA, aucune information n'a
filtré. Il faudra attendre la

prochaine rencontre entre le
CA et KSK pour voir ce qu'il en
est de cette affaire. Cependant,
ce qui est sûr, tout le monde
parle du retour de l'exmanager général. Est-ce qu'il
va retrouver ce poste ? Ce qui
voudra dire que Bouiche sera
remercié. Où aura-t-il un autre
poste ? On verra après la
réunion du CA qui devrait se
tenir prochainement.
A. Z.

Les panneaux
publicitaires
Umbro entourent le
carré vert de
Pénatar
Hier, on pouvait voir les panneaux publicitaires de l'équipementier Umbro placardés
tout autour du carré vert du
stade Penatar Arena qui a
abrité la rencontre amicale
entre le MCA et Shanghai.

Boussouf et Chita
sur le banc

Le gardien de but du MCA,
Boussouf, ainsi que le milieu
de terrain Chita qui jusque-là
ne figuraient pas dans la liste
des convoqués de Mouassa à
cause de blessures, ont
retrouvé le banc des remplaçants hier lors du match
contre Shanghai.

Une centaine
de fans présents
à Pénatar

On pouvait compter une centaine de fans présents hier au
stade Pénatar afin de suivre
en direct la rencontre amicale
entre le Mouloudia d'Alger et
les Chinois de Shanghai, dont
c'est le premier test pour les
Vert et Rouge. Pour rappel, ils
devront jouer un autre match
dont l'adversaire sera connu
prochainement.

Chita retrouve
la compétition

C'était en mars 2016, le MCA
affrontait le DRBT, Chita
contracte une méchante blessure, une rupture des ligaments croisés qui l'envoie à
l'infirmerie pendant plusieurs
mois, dix précisément. Il a
fallu attendre la rencontre du
4 janvier 2017 contre les
Chinois de Shanghai pour
revoir Chita à l'œuvre.

Mokdad quitte
le terrain blessé

C'est en marchant difficilement que Mokdad a quitté le
terrain Pénatar. Accompagné
de l'un des membres du staff
médical, le joueur sort blessé.
On verra plus tard ce qu'il en
est de sa blessure. On jouait
la 71', quand le staff médical
a décidé d'envoyer le joueur
à l'hôtel.

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

10

MCO

USMH

Après que les joueurs eurent suspendu la grève

LA MENACE
PÈSE TOUJOURS
La semaine a débuté avec des informations peu rassurantes
parvenues de la maison de l'USM El-Harrach.
PAR LYÈS S.
Les joueurs avaient entamé un
mouvement de débrayage contestant
le retard accusé dans la réception de
leurs arriérés. L'intervention des dirigeants et de l'entraîneur Boualem
Charef ont fait que les choses soient
rentrées rapidement dans l'ordre.
Rassurés, les coéquipiers de l'excellent
gardien Zeghba ont décidé alors de
suspendre la grève reprenant ainsi le
travail en prévision de la deuxième
moitié du championnat professionnel
de Ligue 1 Mobilis. Et pour cause, les
Jaune et Noir sont depuis mardi dernier à Chenoua (Tipasa) pour effectuer un stage de préparation d'une
semaine. Les joueurs ont même débuté hier le travail avec un biquotidien
au menu. Dans la rue, à El-Harrach,
les supporters tirent un grand ouf de
soulagement. Ils sont heureux, en
effet, d'apprendre que leurs joueurs
ont bien entendu la voix de la raison
en reprenant les entraînements en vue
de préparer la phase retour. Mais le
risque d'une dégradation de la situation d'un moment à l'autre pèse toujours sur l'environnement (précaire)
de l'USM El-Harrach. A en croire des
informations recueillies auprès de
l'entourage du club phare de Maison
Carrée, nous apprenons que les joueurs
ne sont pas prêts à attendre éternellement leurs arriérés. C'est pourquoi,
croit-on savoir encore, la menace d'une
nouvelle grève avant le début de la
phase retour est toujours là. Les coéquipiers du capitaine Younès Sofiane vont
attendre les dirigeants pour quelques
jours supplémentaires avant de passer à
l'action. Ils veulent des assurances qu'ils
recevront au moins une partie de leur
dû avant le début de la phase retour
prévu le 20 de ce mois.

Intervention
chirurgicale
pour Abdat

Coup dur pour la
défense de l'USM ElHarrach et
l'entraîneur Boualem
Charef. Le défenseur
chevronné de
l'équipe, à savoir
Abdat, ne sera pas
présent pour le
premier match de la
phase retour du
championnat de
Ligue 1 Mobilis qui
aura lieu le 20
janvier prochaine.
Une intervention
chirurgicale est
imposée au joueur
qui souffre d'une
blessure au niveau
du genou. Abdat
traîne cette blessure
depuis plusieurs
semaines, ce qui l'a
freiné dans son élan
en compétitions
officielles.

Laâkab
officiellement libéré

La direction active
Dans ce sillage, nous apprenons de
sources très au faits des affaires de
l'administration harrachie que ce cette
dernière est en train de travailler sur
le dossier des arriérés des joueurs.
Des actions sont menées en vue de
trouver les liquidités nécessaires qui
permettent de désamorcer la crise.
Surtout que les dirigeants sont tenus
de motiver les joueurs avant l'entame
de la phase retour qui s'annonce difficile sur tous les plans. Ainsi donc, les
responsables du club vont mettre tout
en œuvre pour accéder favorablement
aux doléances des joueurs. Pendant ce
temps, le staff technique cherche à

L'entraîneur de l'USM
El-Harrach, Boualem
Charef, vient de
décider de mettre fin
à l'expérience du
joueur Laâkab. Il est
le troisième joueur à
être libéré par les
Jaune et Noir de
Mohammadia après
Coumbassa et
Bouguidah. L'ancien
joueur de BeniDouala n'a jamais pu
s'imposer à l'USMH
d'où désormais les
prévisions, apprendon encore, de son
retour à son
ancienne équipe.
L. S.

HARRAG

Le stage a débuté hier

L'avenir du milieu de terrain de l'USM ElHarrach, Harrag, fait grand débat du côté de la
maison des Jaune et Noir. Partira, partira pas ?
L'opinion publique locale est en attente de
bonnes nouvelles. Il semble finalement que le
joueur en question devrait terminer la saison
sous le maillot de l'USM El-Harrach. C'est du
moins ce que nous avons appris hier de sources
généralement bien informées précisant que
même le staff technique n'est pas vraiment
chaud à l'idée de laisser partir Herrag. Ce dernier
est une valeur sûre dans l'échiquier de Boualem
Charef qui compte beaucoup sur lui pendant la
deuxième moitié de la saison pour améliorer
davantage les résultats de l'équipe. C'est dire que
les clubs qui voulaient profiter de l'occasion pour
le recruter, à l'instar notamment du Chabab de
Belouizdad, doivent désormais attendre la fin de
la saison pour espérer le recruter. Notons qu'ElHarrach a réalisé une première moitié de saison
exceptionnelle au point où les supporters de
"Borussia" voient en lui le meilleur joueur volant
même la vedette à d'autres éléments qui ont laissé une forme impressionnante à l'image du gardien Zeghba et de l'attaquant Mellal.
L. S.

Depuis la reprise,
ce lundi, on
déplorait des
absences à la pelle
à l'entraînement.

terminera
la saison à
Mohammadia

BENAMRA
la semaine
prochaine
à l'USMH

Proposé au départ pour la JS Kabylie, le
milieu offensif Marwan Benamra devrait porter
le maillot de l'USMH à la phase retour. Son
préserver la concentration des joueurs
manager Tamazouzt Mohand a rencontré l'enen vue qu'ils sont au top avant le pretraîneur Boualem Charef mardi dernier et il
mier match de la phase retour.
s'est entendu avec lui pour que Benamra soit
L. S.
mis à l'essai avant d'être
engagé par la direction harrachie. Rentré hier en France,
Plusieurs sont les joueurs qui ont brillé par leur absence au début du
Tamazouzt devrait regagner
stage à Tipasa. C'est ce que nous avons appris de sources généralement
le pays en compagnie de
bien informées. Il s'agit, en effet, de Zeghba, Chenoufi, Melal et Younès.
Benamra la semaine prochaiL'absence de ces derniers, indiquent nos sources, est justifiée puisque
ne. Certain des qualités de
c'est le patron de la barre technique qui leur a donné son accord de s'abson joueur, Tamazouzt nous
senter. Les joueurs en question devaient arriver au camp d'entraînement
des Jaune et Noir de Mohammadia hier soir. L'autre gardien Mokrani et le a déclaré dernièrement que le
président Hannachi regrettedéfenseur Abdat sont également inscrits aux abonnés absents, et ce,
ra énormément
pour cause de blessure. Pour ce qui est de Madani et Harrag, ces derniers
Benamra issu du centre de
sont en regroupement avec l'EN militaire qui prépare la coupe du monde
formation de Lyon.
de la catégorie.

Plusieurs absences déplorées à Tipasa

CSC

AMRANI TIRE LA SONNETTE D'ALARME

«Je ne peux être dans un club
qui vit une crise multiple»
De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Sollicité par nos soins, juste
quelques heures après que son équipe a
joué une joute amicale contre l'US
Chaouia,
l'entraîneur
du
CSC,
Abdelkader Amrani, nous a déclaré :
"Depuis que le directeur général Souici a
démissionné, je songe à jeter l'éponge car,
sincèrement, je ne peux continuer à
entraîner une équipe qui n'a plus de président et dont les joueurs sont traumatisés par les problèmes multiples que vit

leur club". Par ce propos, le coach
Amrani actionne la sonnette d'alarme
pour avertir tous les amoureux du CSC
que leur club va finir par perdre sa
place en Ligue 1 Mobilis si la direction
de l'ENTP, le bailleur de fonds, ne
nomme pas, le plus tôt possible, un successeur au directeur général Souici, qui
a démissionné, et que si, surtout, l'effectif des Vert et Noir ne sera pas renforcé
par des joueurs de qualité qui pourront
lui apporter un plus lors de la phase
retour.
R. G.

Vivement un vrai patron pour le CSC

Les Sanafir, les milliers de fans des Vert et Noir, veulent que leur club favori
soit dirigé par un président compétent qui saura redorer son blason. La balle
est dans le camp de la direction de l'ENTP, le propriétaire de la SSPA/CSC, qui
va, dit-on, les prochains jours, désigner celui qui va succéder au directeur
général Souici qui, dimanche passé, a décidé de jeter l'éponge car, dit-il,
il ne pouvait "continuer à diriger un team dont l'environnement est malsain".

Ghoul libéré

Selon une source autorisée, la direction technique des Vert et Noir a décidé, hier, de libérer le gardien de but Nadjib Ghoul pour une
raison qui reste à élucider. Ghoul est le
second joueur que le CSC libère en ce mercato d'hiver après Benbrahem.

Des joueurs peu
performants
contre l'USC

Afin d'avoir une idée sur
la forme de chacun de ses
joueurs, le nouveau coach
du CSC, Amrani, leur a
programmé un match amical qu'ils ont joué, avanthier, contre l'USC. Cette
rencontre lui a permis de
constater qu'il lui faut
beaucoup de temps pour
remettre sur orbite ses poulains, surtout ceux qui
viennent à peine d'être
rétablis de leurs blessures
qui les ont contraints au
repos forcé pendant plusieurs semaines.

Trop d'absents
contre Chaouia

Les attaquants Baiteche
et Belameiri et le libéro
Mellouli, qui veulent partir
monnayer leur talent sous
d'autres cieux, le gardien
Limane et l'arrière Zaâlani,
qui sont blessés et le fer de

lance Manucho, pour une
raison qui reste à élucider,
n'ont pas joué le match
amical que leur club a disputé, mardi passé, contre
l'USC.

Cédric, Zerara,
Tayeb et Meghni
de retour

Le gardien Cédric, le
demi-défensif Zerara, et les
milieux offensifs Tayeb et
Meghni, qui sont, enfin,
guéris de leurs bobos qui
les ont éloignés des terrains
durant plus d'un mois, sont
de retour. Ils ont participé,
avant-hier, à la rencontre
amicale contre l'USC. Un
bon renfort pour le coach
Amrani qui va, certainement, les aligner comme
rentrants ou comme suppléants lors du premier
match de la phase retour
que va jouer, à Sétif, son
équipe contre l'ESS, le 20
ou 21 janvier 2017.
R. G.

Le groupe au complet

Rencontre
présidentDJS, hier

Souvent évoqué, le
retour de l'ancien responsable de le cellule des supporters, Salem Fodil, ne
s'est jamais concrétisé. Il
semblerait que cette fois,
le président Ahmed
Belhadj serait décidé à
recourir aux services, de
Salem pour encadrer les
supporters, que ce soit lors
des matches à domicile ou
à l'extérieur. Une rencontre serait prévue, en ce
sens, entre Baba et Salem,
pour officialiser le retour
de celui-ci, à la tète de la
cellule des supporters.

Présent depuis la reprise des entrainements, Tayeb Berramla a été empêché
par Omar Belatoui de s'entrainer avec le
groupe. "Tu es libéré, je ne peux te laisser
t'entrainer avec le groupe", signifiera
Belatoui à Berramla, selon des témoins, le
coach a même dit la vérité à son désormais ex-joueur : "C'est moi qui ai décidé
de te libérer", nous rapportera l'un des
témoins.

Tout comme Berramla, le défenseur
Adel Gafaïti a été prié de voir avec la
direction. Cela s'est passé lors de l'entraînement d'hier après-midi, lorsque
Belatoui lui a remis sa lettre de résiliation, tout en le priant d'aller voir avec la
direction, à propos de son sort.

Moussi réclame ses
papiers, puis se rétracte

réunion avec ses joueurs, pour leur
rappeler leurs devoirs et aussi les
objectifs du club, pour la deuxième
partie de la saison, Baba était hors
de lui, en constatant le nombre
élevé d'absents. Cependant, une
fois après avoir su que la LFP a

2 matches
amicaux

Pendant ce stage,
le staff technique
a émis le souhait
de programmer
deux rencontres
amicales contre
des équipes de la
région. Le
premier aura lieu
en début de
semaine, a-t-on
appris.

décidé de décaler au 20 janvier, la
reprise du championnat, le président s'est quelque peu calmé.
Belatoui reprend
du service
Autre information, hier matin, l'en-

du CRB a été
proposé à Baba,
mardi. Libéré par
son club, l'ancien
sociétaire de
l'USMA et du MCA
serait disposé à
venir tenter
l'aventure au MCO.

Intérêt
pour Zeghli

C'est plutôt le
défenseur Zeghli
qui intéresse,
croit-on savoir, le
club oranais, qui
cherche à se
renforcer en
défense et qui
suit de près ce
dossier.

traineur Omar Belatoui, après une
semaine passée en France et qui est
rentré mardi, a repris du service,
hier matin, ce qui fait que, depuis,
les choses sérieuses ont commencé, pour la préparation hivernale.
M. S.

Mardi soir, Abdeslem Moussi s'est
rendu à Ain Turck, où il a rencontré son
président. Le motif de son déplacement
était de trouver un terrain d'entente avec
son président pour résilier son contrat.
Ne pouvant le retenir contre sa volonté,
Baba accepte de lui délivrer sa lettre de
libération. Coup de théâtre hier matin,
Moussi décide de rester. Joint au téléphone, dans l'après-midi d'hier, Moussi nous
l'a confirmé : "Effectivement, j'ai décidé
de rester au MCO". Ainsi, l'ancien baroudeur de l'USC va continuer l'aventure au
MCO, avec l'ambition de bénéficier de
plus de temps de jeu, dans la seconde
partie de la saison.

Natèche : «Garder
la même dynamique»

Hier matin, le président
Ahmed Belhadj a tenu une
réunion avec M.
Badredine Gherbi, le
directeur de la jeunesse et
des sports, dans le bureau
de celui-ci. Lors de cette
rencontre, les deux
Vers
hommes ont évoqué le
la prolonproblème des subventions,
gation
mais également celui de la
gestion du stade Ahmeddu stage
Zabana, dont le MCO sou- Devant prendre fin Raouf, avez-vous profité
le 13 janvier, le
haiterait gérer la billettestage de l'hôtel des vacances, pour faire
rie, le jour des matches. Le
Phoenix sera le vide dans votre tête ?
DJS qui est toujours à
Pour être sincère, je n'ai
prolongé
de deux
l'écoute des problèmes des
pas profité pleinement de
jours,
cette
clubs de la ville, plus par- décision fait suite cette dizaine de jours de
ticulièrement ceux du
au changement de vacances, car je me suis
MCO, a fixé rendez-vous à la date de reprise déplacé
à
Londres
Ahmed Belhadj, la semaine
du championnat. (Angleterre), pour régler un
prochaine, pour trancher à
problème administratif,
propos de cette affaire.
Bouchama j'étais obligé de courir à
proposé droite et à gauche, malgré
Selon un proche tout, je reconnais que cette
de l'équipe, le coupure avec le monde du
milieu de terrain football m'a fait du bien.

On parle
à nouveau
de Salem

Le coach interdit à
Berramla de s'entraîner…

Gafaïti prié d'aller voir
avec la direction

PAR M. STITOU
Hier matin, c'est un groupe au
grand complet qui est entré en
stage bloqué, à l'hôtel Phoenix,
c'est comme si les joueurs qui
s'étaient absentés, se sont donnés
le mot, pour reprendre mercredi,
d'ailleurs un des éléments qui n'a
rejoint le groupe, qu'hier matin,
nous a confié : "Le coach savait
qu'on allait reprendre le 4 janvier
(hier, ndlr) mais pas avant." Ce
joueur qui a requis l'anonymat,
estime par ailleurs : "De toute
façon, la reprise du championnat a
été décalée d'une semaine, ce qui
fait qu'en ratant deux séances, il
n'y a rien de mal !" Toujours est il
que ces absences n'ont pas été du
goût du président, qui a fait le
déplacement lundi après-midi, à
l'hippodrome d'Es Senia pour rien,
alors qu'il envisageait de tenir une

15

Considéré comme l'atout n°1 de son équipe, lors de la
première phase de la saison, l'expérimenté gardien du
MCO promet que lui et ses coéquipiers feront tout leur
possible pour faire un parcours identique, sinon meilleur,
dans la deuxième partie de saison.

Le MCO est-il capable de
rééditer les
performances de l'aller ?

Pour s'y faire, le groupe
doit garder le même état
d'esprit, aussi continuer à
bosser dans la même
ambiance, avec un mental
de conquérant, je pense
qu'il suffit de recharger les
batteries pendant cette
trêve hivernale, tout est
possible après. Notre objectif est de garder le contact,
avec la tête du classement,
avec les potentialités que
recèle notre équipe, cela est
du domaine du possible !

Avec un calendrier
favorable au retour (le

MCO recevra neuf fois à
domicile), d'aucuns
estiment que votre
équipe peut coiffer au
finish ses concurrents
pour la course au
titre…

Comme je l'ai dit, nous
devons d'abord garder cette
belle dynamique, affichée à
l'aller. Certes, lors de la
deuxième phase de la saison, les matches seront plus
difficiles, avec des rencontres à fort enjeu, il faudrait se préparer en conséquence, en jouant notamment sans calculs.

Que voulez-vous dire ?

Il faut jouer tous les
matches avec l'obligation
de les gagner, surtout pour
ceux qu'on disputera à
domicile, la phase retour
sera sans doute, intéressante pour notre équipe, qui
devra confirmer dès la première journée lorsqu'on
recevra le CRB à Zabana, le
20 janvier prochain.

Il est rentré mardi

L'effectif n'a enregistré
aucun renfort cet hiver…

Je pense que le président
et l'entraineur ont compris
qu'il ne faudra pas recruter
pour le simple plaisir de
recruter, il faudrait ramener
des éléments capables d'apporter un plus à l'équipe,
sinon à mon avis, faire
confiance au groupe qui est
déjà en place n'est pas une
mauvaise idée, vu les performances réalisées par ce
même groupe lors de la
phase aller.

Une phase aller lors de
laquelle Natèche s'est
illustré de façon
incroyable…

Tous ces éloges me font
plaisir et me motivent surtout à donner encore plus,
pour honorer la confiance
de mes coéquipiers, responsables et supporters à
chaque match. Je suis prêt à
faire tous les sacrifices possibles, afin d'aider mon
équipe.
M. S.

Absent à la reprise, Raouf Natèche qui avait séjourné,
ces derniers jours, en Angleterre, n'est rentré à Alger
qu'avant-hier en milieu de journée. Hier, il a rejoint le
groupe, après avoir rallié le matin Oran.

www.competition.dz

www.competition.dz

Jeudi 5 janvier 2017

14

RCR

USMA

5 joueurs manquent à la reprise

HAMRI S'ÉNERVE
«Vous verrez de quel
bois je me chauffe»
10 jours de repos, mais cela n'a pas empêché les récidivistes
de manquer à l'appel à la reprise des entraînements qui s'est
effectuée sur la pelouse du stade Zougari Taher.
De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Fidèles à leurs habitudes,
Belkacem Remache, Zinedine
Mekkaoui, Ishak Guebli et Zouhir
Nemdil n'ont pas assisté à la séance d'entraînement, en plus de
Tebbi et Aït-Ferguene, sans donner des explications ni au staff
technique ni à la direction, chose
qui a beaucoup irrité le président
du club Mohamed Hamri, qui en a
discuté avec l'entraîWneur Moez
Bouakez avant d'interrompre
complètement la séance d'entrainement pour parler avec les
joueurs et les inciter à honorer leur
contrat car à l'avenir tout va changer et qu'il sera inflexible pour tout
ce qui déviera de la discipline.
«Je n'accepte pas ce
genre de comportement»
Le boss du Rapid était dans tous
ses états après avoir constaté que
plus de cinq joueurs manquaient à
l'appel. Hamri a été très clair avec
les joueurs en leur disant que les
choses vont changer prochainement. "Je n'accepte pas ce genre de
comportement. Ce n'est pas normal qu'après dix jours de repos, on
enregistre l'absence de plus de
cinq joueurs, c'est grave ! Vous
verrez de quel bois je me chauffe."
Les joueurs, de leur côté, ont reçu
le message cinq sur cinq et comptent bien se concentrer sur leur travail et se préparer pour la deuxième phase du championnat qui
s'annonce difficile.
«Même les blessés
doivent venir»
Hamri a même exigé que les
joueurs blessés soient obligés de
rejoindre Relizane pour effectuer
les soins nécessaires : "Je m'adresse

aussi aux joueurs blessés, eux
aussi sont dans l'obligation de
signaler leur présence et effectuer
les soins ici à Relizane et ne pas
rester chez eux sous prétexte de se
soigner."
«Vous avez eu vos
droits, qu'en est-il
de vos devoirs ?»
Allant plus loin, le premier responsable du Rapid a même sermonné ses joueurs en leur disant
qu'ils ne doivent penser qu'à l'intérêt du club : "Il ne faut pas oublier
qu'on est toujours relégable, alors
il faut redoubler d'efforts pour
sauver le club car le Rapid vous a
donné tous vos droits alors assumez vos responsabilités et pensez
aux droits du RCR."
«Il y aura de lourdes
sanctions»
Le président Mohamed Hamri
nous a dit que la mentalité allait
changer : "J'ai été clair avec les
joueurs en leur disant que c'est fini

les gâteries et que chacun doit
assumer ses responsabilités, et
chaque erreur sera sanctionnée à
l'avenir. Concernant l'absentéisme,
je vous assure que de lourdes
sanctions les attendent, c'est inadmissible qu'un joueur, après dix
jours de repos, manque la reprise."
B. B.

Le président l'annonce

«3 joueurs signeront
prochainement»
Interrogé par nos soins, Mohamed Hamri nous
a affirmé qu'il est en contact avec quatre joueurs
et qu'il va choisir trois d'entre eux.
«Je rassure nos
supporteurs que nous
sommes sur la bonne
voie et on ne va ménager aucun effort pour
ramener de bons
joueurs.. Nous sommes
en contact très avancés
avec quatre joueurs,
dont je ne veux pas
dévoiler les noms pour
l'instant au risque
qu'ils soient chopés par
d'autres clubs ou bien
que leur président
demande de grosses
sommes pour les libérer."
«On m'a
proposé
2 milliards pour
Tebbi, j'ai refusé»
Concernant la révélation de la première
partie du championnat, le milieu offensif
Oussama Tebbi, le premier responsable du
club nous a affirmé
qu'il a reçu plusieurs
offres de différents
clubs du championnat,
mais il a refusé de
céder son joueur :
"Concernant Oussama
Tebbi, j'ai été contacté
par plusieurs collègues

Mazouni souffre
de
la jaunisse
De son côté, le jeune attaquant des Lions de la Mina, Hocine

Mazouni n'a pu prendre part aux entrainements avec ses
camarades. Souffrant de la jaunisse, le pur produit de l'école
relizanaise s'est rendu au stade en tenu de ville où il a suivi la
séance d'entrainement avant de discuter avec le staff médical
qui lui a prescrit quelques jours de repos.

Seghiri et Lounis
avec
le groupe
Les deux joueurs émigrés qui ont paraphé leur contrat avec le

Rapid dernièrement, ont rejoint Relizane avant-hier. Lounis et
Seghiri ont assisté à la séance de reprise avec leurs nouveaux
camarades. Les deux joueurs ont discuté avec le coach Moez
Bouakez avant de rejoindre le groupe.

Finale du tournoi Radieuse «Hiver Foot»

«Aucun joueur
ne sera libéré»
Concernant la liste des
libérés, Hamri a déclaré qu'aucun joueur
n'est concerné : "Après
une réunion avec le
staff technique, on a
décidé de garder tous
nos joueurs, afin de
préserver notre groupe, c'est pour cela que
je rassure les joueurs
que personne ne va

descendre du train du
Rapid cependant je les
incite à se concentrer
uniquement sur leur
travail."
«On veut des
joueurs prêts»
Toujours dans le
contexte du mercato, le
boss du Rapid nous a
affirmé qu'il ne veut
pas
recruter
des
joueurs qui ne donnent
pas un plus au club :
"Bien que j'ai reçu de la
part des managers et
des intermédiaires plusieurs CV de joueurs, je
n'ai pas voulu me précipiter et m'aventurer
car je veux des joueurs
aptes qui entrent directement dans le bain
avec le groupe."
B. B.

Allag
a repris en solo
Victime d'une blessure au genou, il y a plus d'un mois,

qui l'a obligé a raté les match de coupe contre l'USMBA
ainsi que celui de la dernière journée du championnat
contre le CAB, le milieu récupérateur des Lions de la
Mina, Merouane Annane a repris les entrainements
avant-hier, en solo, lors de la reprise qui s'est
effectuée sur la pelouse du stade Zougari Taher. L'expensionnaire du CSC est rétabli de sa blessure et il
sera d'attaque pour le stage de préparation à AinTemouchent.

Ouargla, Béjaïa, Tindouf et des stars
du foot à la fête de la clôture
C'est aujourd'hui, à partir de 16h
que la 17e édition du tournoi
national de proximité "Hiver Foot"
se clôturera, au stade ReguiegAbdelkader de Maraval. C'est le
ministre de la Jeunesse et des
Sports, Hadi Ould Ali, et les
autorités locales, à leur tête, le
wali, Zaâlane Abdelghani, le
président de la Radieuse Chafi
Kada et les stars du football
algérien, tels que Belloumi,
Bencheikh, Megharia, Kouici,
Betrouni, Haddou Moulay, Kaci
Saïd, Hansal Mohamed et autres,
qui auront le privilège d'honorer
les équipes lauréates de ce
challenge avec le soutien de

Choudar Ahmed, PDG de Mobilis.
Le programme des finales mis en
place par l'association Radieuse
se résume comme suit:
Dans la catégorie des benjamins,
c'est l'équipe de Tindouf qui
jaugera ses chances de succès
face à la formation de Tiaret.
En minimes, l'équipe du CA Kouba
affrontera son homologue
d'Ouargla.
La finale nationale senior verra
l'équipe de Béjaïa affronter la
formation de Touggourt, alors
que la finale senior de la ville
d'Oran, mettra aux prises l'équipe
du quartier de Yaghmoracen avec
celle du quartier de Gambetta.

La Radieuse profitera de la finale
de cet intéressant challenge
pour rendre hommage à d'exprésidents qui ont rendu
d'éminents services au football
national, les regrettés Kacem
Elimam (MCO), Mohamed Djouad
(MCA), Lefkir Mohamed (CRB) et
le grand éducateur sportif, Smaïl
Khabatou.
Il est certain que la Radieuse, qui
multiplie ses challenges sportifs
et ses rendez-vous de la
fraternité et de l'amitié, continue
à sa manière, à lutter contre la
violence et les maux sociaux que
sont la drogue et le tabagisme.

La lettre de
sortie de
Bourenane
n'est pas
encore
arrivée

Recruter un
défenseur et vite !
ment tombé à l'eau pour la simple raison que le directeur général du MCA,
Omar Ghrib, ainsi que l'entraineur
Kamal Moussa se sont opposés au
départ de Bouhenna. Face à cette situation, le président usmiste a jeté son
dévolu sur le défenseur de l'ASMO
Boualem Masmoudi qui a réalisé une
phase aller remarquable avec son équipe. Mais jusqu'au moment où nous mettons sous presse, il n'y a rien de concret.
La raison ? Le jeune défenseur de 22 ans
est sous contrat avec son club pensionnaire et les responsables asémistes ne
semblent pas prêts à céder l'un de leurs
meilleurs éléments cet hiver car l'équipe
aura besoin de lui pour réaliser le maintien en Ligue 2 Mobilis. Reste à savoir si
Haddad va parvenir à trouver un
accord avec eux pour racheter la fameuse lettre de libération de Boualem
Masmoudi.

PAR ANIS S.
qui m'ont demandé de
libérer mon joueur,
d'ailleurs quelques uns
m'ont proposé plus de
deux milliards pour
lui, mais j'ai refusé
catégoriquement leur
offre car on a besoin de
tous nos joueurs pour ce
qui reste de notre parcours."

11

Khoualed convalescent, Benyahia jouera la CAN

Le recrutement d'un
défenseur central
demeure la priorité des
priorités des
responsables usmistes
lors de ce mercato
hivernal.
Le moins que l'on puisse dire est
que la formation usmiste rencontrera un
vrai problème en défense lors des premiers matchs de la phase retour de la
saison. Alors que Nacereddine
Khoualed est toujours convalescent et
dont le retour à la compétition officielle
est prévu à partir du mois de février
prochain, Mohamed Benyahia prendra
part à la prochaine coupe d'Afrique des
nations au Gabon avec la sélection
nationale. Face à cette situation, et à dix
jours seulement de la clôture du marcher des transferts hivernaux, les responsables du club sont en train d'accélérer les démarches afin d'engager un
défenseur pour être une doublure à
Farouk Chafaï et Ayoub Abdellaoui.
Ces deux derniers sont bien partis pour
constituer la charnière centrale de l'équipe lors des premiers matchs de la phase
retour du championnat.
Haddad veut Masmoudi
Le président de l'USMA, Rebouh
Haddad, a voulu recruter Rachid
Bouhenna avant même l'ouverture du
mercato hivernal car il semble avoir le
profil du défenseur recherché et un élément capable d'apporter le plus pour
l'arrière-garde de la formation de
Soustara. Mais ce transfert est finale-

Abel et Zeghdane
repêchés ?

Il n'est un secret pour
personne, Khaled Abel
et Toufik Zeghdane
demeurent les flops du
mercato d'intersaison.
Le premier n'a pas réussi à s'imposer au sein de l'équipe, se contentant
de jouer dix minutes seulement face à
la JS Saoura lors des 18 matchs disputés lors de la première moitié de l'actuel exercice, tandis que le seconde a
passé six mois blancs en raison de la
méchante blessure qu'il traîne à la cheville depuis la saison écoulée, ce qui l'a
d'ailleurs contraint à subir une intervention chirurgicale en Suisse le mois
de novembre dernier. N'ayant pas
apporté le plus escompté, les deux
joueurs en question ont été mis en tête
de la liste des libérés cet hiver.

D'ailleurs, leurs noms ne figurent pas
sur la liste des 25 joueurs concernés par
les licences africaines. Mais apparemment, il semble que les responsables
du club soient revenus sur leur décision. En effet, et selon les informations
qui nous sont parvenues, on croit
savoir que Zeghdane et Abel sont bien
partis pour être repêchés. D'ailleurs, ils
ont été retenus pour prendre part au
stage hivernal qui se déroule actuellement à Sousse. Si une telle décision
serait prise, c'est parce que les dirigeants usmistes ne veulent pas brader
les deux joueurs avant d'assurer l'arrivée de nouveaux éléments capables
d'apporter le plus pour l'équipe en prévision de la deuxième moitié de l'actuel exercice. Autrement dit, l'avenir
d'Abel et Zeghdane devrait être tributaire du recrutement. Dans tous les cas
de figure, on en saura davantage dans
les prochains jours.

Bellahcène, un cas qui
divise
L'autre joueur qui se trouve sur un
siège éjectable, c'est Réda Bellahcène.
Le joueur a été victime de blessures à
répétition depuis son arrivée à
l'USMA, ce qui l'a privé de prouver ce
dont il est capable. Tout comme Abel
et Zeghdane son nom ne fait pas partie
de la liste des licences africaine, ce qui
ouvre les portes aux spéculations
quant à son éventuel départ cet hiver.
Seulement, les responsables du club
hésitent toujours à se prononcer quant
à son avenir et veulent encore patienter avant de prendre la décision qui
s'impose. Mais ce qui est sûr, il a plus
de chances que ses coéquipiers Khaled
Abel et Toufik Zeghdane pour faire
partie de l'effectif qui représentera
l'USMA jusqu'à la fin de la saison en
cours.
A. S.

Jeudi 5 janvier 2017

Les Franco-Algériens,
l'autre option
En l'absence de bons défenseurs libres
de tout engagement sur le marché national, les responsables usmistes devraient
se pencher sur la piste des FrancoAlgériens. Cette carte demeure une
autre option pour eux afin de trouver le
défenseur au profil recherché. Il faut
dire qu'à l'USMA on regrette le défenseur franco-algérien Mourad Satli qui a
négocié avec le président Rebouh
Haddad il y a environ un mois, n'était
un différend financier qui a fait capoter
les négociations, car, bien qu'il soit resté
loin de la compétition officielle pendant
six mois, il n'en demeure pas moins que
c'est un élément capable de rebondir à
l'USMA mais surtout être un bon renfort
pour le compartiment défensif de l'équipe en prévision de la phase retour vu
l'énorme potentiel dont il jouit. L'exdéfenseur du FC Malines s'est finalement engagé avec le NAHD.
A. S.

La lettre de
sortie de Faouzi
Bourenane n'est
pas encore arrivée de la
Fédération
tchèque de football, a-t-on
appris d'une
source proche du
dossier. La direction de l'USMA
attend toujours
l'arrivée de ce
document pour
le déposer
à la LFP.

MOB-USMA
programmé
pour le 21
janvier
à 16h

Le premier
match de la
phase retour du
championnat qui
mettra aux
prises le MOB
avec l'USMA est
programmé pour
samedi 21 janvier prochain, at-on appris d'une
source proche de
la Ligue de football professionnel. Le coup
d'envoi de cette
confrontation
est fixé à 16h,
ajoute notre
source.

La direction a déposé
les dossiers de Benkablia
et Bourenane auprès
de la LFP
La direction de l'USMA a déposé hier les dossiers des deux nouvelles recrues, en l'occurrence, Mohamed Benkablia et Faouzi
Bourenane, auprès de la Ligue de football professionnel pour les qualifier à l'USMA afin qu'ils puissent disputer les matchs officiels avec la
formation usmiste à partir de la phase retour.

NAISSANCE

Le foyer de M. Reda Laïdli, de la cité Radieuse, a été égayé par
la naissance d'une petite poupée prénommée Nourhane. En
cette heureuse circonstance, Youcef Benmedjber félicite l'heureux papa tout en souhaitant longue vie au bébé et prompt rétablissement à la maman.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

www.competition.dz

Jeudi 5 janvier 2017

www.competition.dz

CRB

12

MOB

BELAÏLI
:
«Les nouvelles recrues
apporteront le
plus escompté»
Dans cette interview, le défenseur attiré du Chabab de
Belouizdad, Amir Belaïli, est décidé à réaliser un meilleur
parcours la phase retour tout en souhaitant que les
nouvelles recrues apporteront le plus escompté.
PAR AMINE NAOUFEL
Le CRB est en stage à l'Ecole
supérieure d'hôtellerie de
restauration d'Aïn Benian. Comment
se déroule le regroupement ?

Tout baigne dans l'huile. Nous travaillons dans les meilleures conditions
possibles. Tous les moyens nécessaires
pour une meilleure préparation sont
réunis ici au centre d'Aïn Benian. Nous
avons rejoint notre camp d'entraînement lundi et les entraînements ont
commencé officiellement le lendemain
(mardi). Nous devons nous concentrer
pleinement sur notre travail pour être
au top le jour de la reprise du championnat.

Le Chabab vient d'enregistrer
l'arrivée de nouveaux joueurs.
Qu'attendez-vous de nouveau de ces
joueurs ?

Nous allons d'abord leur préparer le
terrain afin de faciliter leur adaptation.
Nous, les anciens joueurs, sommes
tenus de les accueillir favorablement
puisqu'ils sont désormais engagés dans
l'entreprise menée pour redorer le blason du Chabab. Je pense que la direction
a ciblé les joueurs qui sont en mesure de
donner le plus escompté à l'équipe. Pour
ma part, je leur souhaite bonne réussite
et je souhaite qu'ils donnent le plus qu'il
faut.

Justement, le CRB aura une phase
retour compliquée avec cette
participation en coupe d'Algérie et la
menace de la relégation qui est
toujours présente. Comment voyezvous le parcours du Chabab lors de
la phase retour ?

Je suis d'accord avec vous. La deuxième moitié de la saison s'annonce plutôt
difficile. D'autant plus que nous devons
faire face aux multiples enjeux. Dans le

cadre de la coupe d'Algérie, nous
sommes vraiment heureux d'atteindre le cap des quarts de
finale. Nous espérons que le
tirage au sort du prochain
tour nous soit favorable avec
un match chez nous au stade
du 20-Août. Nous allons faire
le maximum pour aller le plus
loin possible dans cette épreuve.
Pour le championnat, il est nécessaire de récolter le maximum de
points pour sortir l'équipe de la
zone dangereuse.

Ne pensez-vous pas que le Chabab
a compliqué sa situation en
championnat en perdant des points
faciles ?

Je ne peux que partager votre avis.
Franchement, je pense que nous aurions
pu réaliser une meilleure phase aller
n'étaient les précieux points perdus
dans des matches où nous aurions pu
faire mieux. Cela relève désormais du
passé. Nous sommes condamnés désormais à mieux faire pendant la phase
retour pour améliorer le classement de
l'équipe.

Revenons maintenant à votre
rendement personnel pendant la
phase aller. Vous en êtes satisfait ?

Je crois que je n'étais pas vraiment à la
hauteur des aspirations pendant la
phase aller. Je dois l'admettre.
Actuellement, je vais nettement mieux.
Je tâcherai d'être à la hauteur pour
apporter le plus souhaité. Je ne lésinerai
pas sur les efforts pendant cette préparation hivernale afin de réussir une
bonne phase retour. Je peux rassurer
tout le monde que Belaïli sera en
meilleure forme à la reprise du championnat.
A. N.

Après avoir été libérés
Zeghili, Bouchema et
Bougueroua font opposition
La direction du Chabab de
Belouizdad, sous la conduite de
son nouveau président Hadj
Mohamed, ne s'attendait
nullement à une telle sortie des
joueurs libérés, à savoir Zeghli,
Bouchema et Bougueroua. Si
l'ancien joueur de la JSM Béjaïa
refuse catégoriquement d'obéir à
la décision de sa libération
estimant qu'il fallait l'aviser bien
avant pour pouvoir dénicher un
club employeur, les deux autres

joueurs ont conditionné leur
départ par l'encaissement de la
totalité de leurs arriérés. C'est
du moins ce que nous avons
appris de sources généralement
bien informées indiquant que le
président Hadj Mohamed aura
décidé à rencontrer les joueurs
en question pour tenter de
trouver un terrain d'entente qui
arrange tout le monde. Ainsi
donc, Zeghli pense que les
dirigeants l'ont pris de court lui

annonçant sa libération alors
que le mercato hivernal touche à
sa fin. Il tient absolument à
poursuivre l'aventure avec le
CRB. Quant à Bougueroua et
Bouchema, ils ne voient aucun
inconvénient de mettre fin à leur
expérience avec le Chabab. Pour
ce faire, ils conditionnent leur
départ par le paiement de la
totalité de leurs arriérés.
A. N.

Aribi fait
faux bond

La direction
du CRB a
échoué toutefois à recruter l'attaquant
du Chabab de
Batna, Aribi.
Ce dernier
prend finalement
la direction de la
JS Kabylie. Le président du CAB, Nezar,
a préféré transférer
son meilleur attaquant à la JSK malgré que l'offre du
CRB soit meilleure.
Il semble que le
joueur en question tenait absolument à porter
les couleurs des
Canaris du
Djurdjura.

Khodi non
concerné
par la
Coupe
du monde
militaire

Le défenseur du
Chabab de
Belouizdad,
Khoudi, ne participera pas finalement à la Coupe du
monde militaire qui
aura lieu le mois en
cours à Oman. Le
staff technique de
l'EN militaire a décidé de revoir son
effectif qui devra se
rendre à Oman en
écartant certains
joueurs dont Khoudi.
Le Chabab sera
représenté en cette
compétition mondiale des militaires par
les Draoui, Hamia et
Tarikat. L'équipe
nationale militaire
se rendra la semaine prochaine en
terre d'Oman.

Après
Asselah,
la JSK fonce
sur Salhi

Du nouveau
pour le gardien
du CRB, Salhi. Ce
dernier intéresserait
la JS Kabylie. Le président Hannachi
voudrait recruter
l'ancien portier de
l'ASO Chlef, et ce, en
raison du rendement
peu convaincant du
gardien kabyle,
Asselah. Il est toutefois peu probable
que le CRB cède l'excellent Salhi qui
aura réalisé de
belles rencontres
depuis sa venue à la
maison de Laâqiba.
A. N.

HERIAT :
«J'ai signé et j'espère
donner de la joie aux
Belouizdadis»

Comme il fallait bien s'y attendre, le Chabab de
Belouizdad a confirmé le recrutement du joueur de
l'Olympique de Médéa, Mohamed Heriat. Les négociations ont pris depuis leur entame la bonne direction
puisque le joueur en question avait donné son accord de
principe dès le premier contact. Il a fallu attendre toutefois la position des dirigeants de la formation du Titteri.
Ces derniers ne s'y sont pas opposés donnant ainsi leur
quitus pour le recrutement de Heriat. Ce
dernier a signé mardi tard dans la
soirée un contrat de 30 mois
rejoignant du coup ses coéquipiers à Médéa, à savoir
Hamia et Lemhène. Ces deux
derniers avaient, rappelleon, signé leurs contrats
respectifs avec les Rouge
et Blanc de Laâqiba
dimanche dernier dans la
soirée pour la même
période de 30 mois. "Je
confirme avoir signé
un contrat de deux
ans et demi. J'ai
opté pour un grand
club que chaque
joueur ambitieux
souhaiterait porter
le maillot qu'est le
CRB. Je vais me
donner à fond
pour être à la hauteur du Chabab et
surtout pour donner de la joie à ses
supporters", dira
Heriat qui ne
manque pas de
rendre un grand
hommage à
l'Olympique de
Médéa et ses supporters avec lesquels,
affirme-t-il, "j'ai
passé des moments
fabuleux dont l'accession historique en
Ligue 1 Mobilis".
A. N.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1. MCA
2. MCO
3. USMA
4. ESS
5.
6.
7.
8.

OM
JSS
NAHD
USMBA

9. USMH
10. DRBT
11. CRB
12. JSK
13. CAB
14. CSC
15. RCR
16. MOB

MATCHS

Pts J. G. N.
30 15 09 03
28 15 07 07
26 15 08 02

25 15
25 15
22 15
21 15
21 15

P.

BUTS
P. C. Diff.

03 16 09
01 16 09
05 23 14
04 21 14
04 21 16
05 15 16
06 18 16

+09
+07
+05
-01
+02

07 04
07 04
06 04
06 03
06 03 06 17 18 -01
19 15 04 07 04 09 10 -01
16 15 04 04 07 18 20 -02
16 15 04 04 07 11 14 -03
16 15 03 07 05 09 13 -04
16 14 04 04 06 10 16 -06
14 15 03 05 07 18 20 -02
13 15 05 04 06 13 18 -05
08 14 01 05 08 10 22 -12

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

A la recherche d'un
attaquant supplémentaire
pour renforcer le
compartiment offensif de
l'équipe, les regards sont
tournés vers Aïn ElFouara pour engager
l'attaquant de l'Entente de
Sétif, Hamza Boulemdaïs.
Alors que les dirigeants
souhaitaient la
réintégration de
l'attaquant francotchadien, qui boude
l'équipe depuis
maintenant trois mois, ces
derniers ont appris que
Betorongal est entré en
contact avec la direction
sétifienne. Les
responsables de la cellule
de recrutement béjaouie
veulent tirer profit de
cette affaire pour proposer
un deal BetorongalBoulemdaïs. Après avoir
obtenu l'accord de
Boulemdaïs pour signer à
Béjaïa, confrontés au refus
ferme de Hammar de le
céder, les Crabes, plus que
jamais déterminés à
l'engager dans leur
équipe, pensent à inclure
Betorongal dans
l'opération. L'intégration
de l'international tchadien
dans ce transfert fera
certainement l'affaire des
deux clubs. D'autre part,
un terrain d'entente a
apparemment été trouvé
entre les Mobistes et le
Constantinois pour
rejoindre les rangs du
club des martyrs. L'exjoueur de l'ES Sétif sera-til Mobiste pour le reste de
la saison ? Ça se
confirmera très bientôt.
B. B.

+07
+07

Le MOB propose

Betorongal
en monnaie
d'échange
pour avoir
Boulemdaïs

un échange

RAHMANI
contre Mansouri
et Sayoud
L'opération recrutement ne semble pas arriver à
décoler dans la maison béjaouie. La direction du club
est entrée en contact avec plusieurs joueurs dans le
but de les faire signer dans les plus brefs délais pour
qu'ils puissent rejoindre le stage de l'équipe en
Tunisie.
PAR BADIS BESSAÏ
Parmi les joueurs
ciblés, le nom du gardien
de l'USM Alger, ancien
portier du MOB durant la
saison 2014/2015, revient
constamment dans
l'entourage de l'équipe
phare de la Soummam. A
la recherche d'un keeper
qui pourra remplir le vide
que laissera Chemseddine
Rahmani qui partira au

Gabon avec l'équipe
nationale pour disputer la
CAN, les dirigeants du
Mouloudia de Béjaïa
souhaitent récupérer Smaïl
Mansouri. Sachant que le
boss de Soustara, Rebouh
Haddad, s'oppose au
transfert de son gardien,
les Mobistes auraient
proposé une formule qui
satisfera les deux parties.
Un échange Rahmani
contre le portier de

l'USMA Mansouri et son
milieu de terrain Sayoud.
En effet, le gardien des
Vert et Noir Rahmani,
surcoté sur le marché des
transferts cet hiver, après
sa convocation en équipe
nationalepour disputer la
coupe d'Afrique des nation
2017 au Gabon, se présente
comme une belle
opportunité pour les
dirigeants du club qui
veulent profiter de

a été abordée entre les deux parties.
Untransfert qui est sur le point de
s'officialiser. L'ancien Mobiste
reviendra probablement à la maison
et ce après un court passage de six
mois dans l'équipe de sa ville natale.
Le natif d'Oran, qui a honoré son
passage au MOB en allant jusqu'au

BOUCHERIT

Béjaïa est une ville que je
connais bien. Je ne garde que de
bons souvenirs de la ville çà la
suite de mon passage au club
voisin, mais les choses ne sont pas
tout à fait les mêmes. Cette fois, le

MOB traverse une situation très
délicate, on ne va pas se voiler la
face, on tentera de redresser la
barre.

Votre transfert s'est fait très
rapidement, comment
l'expliquez-vous ?

terme de son contrat, a effectué le
déplacement jusqu'à la ville
d'YemmaGouraya, voudra, à son
tour, accélérer les pourparlers et
rentrer dans le groupe.
B. B.

Vous avez signé pour 18 mois
au MOB, quels sont vos
objectifs ?

En effet, je suis à présent lié au
club pour une période d'une
année et demie, et je passerai les
six prochains mois à essayer de
sortir le club de cette mauvaise
impasse et donner tout ce qui est
en ma possession pour aider le
MOB à rester en Ligue 1 Mobilis.

Quelles sont les causes de
votre départ du Mouloudia
d'Alger ?

C'est hier après-midi que le demi défensif du MC Alger, Antar
Boucherit, a officialisé son transfert au MOB, le joueur a animé
une conférence de presse dans laquelle il est revenu sur son
engagement chez les Crabes et se dit prêt à mettre son
expérience au service du club afin de renforcer le milieu
bougiote pour sauver le club.
Vos réactions après votre
signature au MOB ?

l'occasion pour convaincre
leurs homologues usmistes
de lâcher les deux joueurs
pistés. Une proposition
que la direction des Rouge
et Noir de Soustara
prendra au sérieux, elle qui
court derrière le natif
d'Annaba depuis l'été. La
réponse de cette dernière
tombera dans les
prochaines heures. Le deal
en question aurait pris une
forme officielle, en
attendant la concrétisation.
B. B.

me poser beaucoup de questions.

Béjaoui pour 18 mois
«Je veux aider
le MOB à se
maintenir»
Dès que les dirigeants mobistes
ont appris que le destin entre le
Doyen et moi est arrivé à sa fin, ils
m'ont directement contacté et
m'ont invité à venir négocier mon
contrat. J'ai pensé que c'était une
occasion à ne pas rater, j'ai donc
aussitôt donné mon accord sans

13

Zeghli, une piste
écartée

Pressenti pour venir au MOB lors
de ce mercato hivernal, Kamel
Zeghli ne portera finalement pas
le maillot des Vert et Noir puisqu'il ne fait pas l'unanimité dans
la maison mobiste. Selon nos
sources, le Mouloudia de Béjaïa
qui était intéressé par les services de l'arrière gauche
Chababiste ne compte plus le
recruter d'autant plus que Benali
est sur le point de réaliser un
come-back à Béjaïa et occupera,
donc, le poste d'arrière gauche de
l'équipe.

L'équipe partira
samedi en Tunisie

Comme abordé lors de notre dernière édition, le Mouloudia
Olympique de Béjaïa se rendra
samedi 7 janvier 2017 en Tunisie
pour effectuer son regroupement
hivernal. Deux rencontres amicales ont été programmées par le
staff technique qui visualisera de
près son effectif. Ce stage profitera, certainement, à Hankouche
afin d'évaluer ses joueurs et de
bien préparer la rencontre devant
l'USMA.

Benali a rencontré la direction hier
L'arrière gauche du
Mouloudia d'Oran, Salim Benali,
s'est déplacé à Béjaïa pour rencontrer
les dirigeants des Crabes. C'est hier
dans la journée que les deux parties
se sont réunies au niveau de l'hôtel
des Hammadites. La question de son
éventuel retour chez les Vert et Noir

Jeudi 5 janvier 2017

J'ai longtemps assisté aux
rencontres de mes camarades
depuis le banc de touche, chose
qui m'a paru étrange, moi qui ai
l'habitude de jouer. J'ai totalement
confiance en moi et je sais très
bien que je peux apporter un plus
à l'équipe, j'ai donc préféré
demander mes papiers et me
retirer en silence. La preuve, les
contacts ne manquaient pas et me
voilà au MOB.

Un mot pour les fans…

Je suis très heureux d'avoir le
privilège de porter les couleurs du
MOB pour la suite de l'exercice
sportif actuel et je profite de

Entraînement hier
après-midi

C'est hier en fin d'après-midi que
Lekhdari et ses camarades ont
revêtu les crampons lors de la
troisième séance d'entraînement
sous les commandes de
Boussaâda au sein du stade de
l'Unité maghrébine.
L'entraînement a vu la reprise de
Baouali qui fut absent lors des
deux premières séances.

Deux espoirs intégrés

La séance d'hier a vu l'intégration
de deux jeunes espoirs qui sont
Benbelaid et Tlemçani.

Les Crabes éliront
aujourd'hui le comité
de supporters

Les Crabes comptent s'organiser
et donner une forme officielle à
leurs représentants. Dans ce
sens, un rassemblement se tiendra aujourd'hui à partir de 17h00
au salon d'honneur du stade
OPOW pour élire un comité de
supporters. Les initiateurs de
cette démarche appellent le large
public du MO Béjaïa à répondre
présent à cet appel.

«

J'ai
totalement
confiance en
moi et je sais
très bien que
je peux
apporter
un plus

l'occasion pour lancer un appel à
tous les supporters mobistes, le
temps est à l'union, il faut rester
derrière ce clubpour l'aider à s'en
sortir, car dans ces moments
pénibles, un joueur ou un
dirigeant ne peut rien faire à lui
seul. La mission de sauvetage du
club sera très difficile mais pas
impossible du moment où toutes
les parties seront présentes aux
côtés du club. De ma part je tiens
à rassurer l'ensemble des Crabes
que je serai à la hauteur de leurs
exigences et que je ne décevrai pas
ces derniers. Je n'hésiterai pas à
mettre à la disposition du club
toutes mes capacités afin de
renouer avec les victoires et sortir
de cette zone rouge qui est loin
d'être une position pour un aussi
grand club que le MOB.
B. B.

www.competition.dz

Jeudi 5 janvier 2017

www.competition.dz

CRB

12

MOB

BELAÏLI
:
«Les nouvelles recrues
apporteront le
plus escompté»
Dans cette interview, le défenseur attiré du Chabab de
Belouizdad, Amir Belaïli, est décidé à réaliser un meilleur
parcours la phase retour tout en souhaitant que les
nouvelles recrues apporteront le plus escompté.
PAR AMINE NAOUFEL
Le CRB est en stage à l'Ecole
supérieure d'hôtellerie de
restauration d'Aïn Benian. Comment
se déroule le regroupement ?

Tout baigne dans l'huile. Nous travaillons dans les meilleures conditions
possibles. Tous les moyens nécessaires
pour une meilleure préparation sont
réunis ici au centre d'Aïn Benian. Nous
avons rejoint notre camp d'entraînement lundi et les entraînements ont
commencé officiellement le lendemain
(mardi). Nous devons nous concentrer
pleinement sur notre travail pour être
au top le jour de la reprise du championnat.

Le Chabab vient d'enregistrer
l'arrivée de nouveaux joueurs.
Qu'attendez-vous de nouveau de ces
joueurs ?

Nous allons d'abord leur préparer le
terrain afin de faciliter leur adaptation.
Nous, les anciens joueurs, sommes
tenus de les accueillir favorablement
puisqu'ils sont désormais engagés dans
l'entreprise menée pour redorer le blason du Chabab. Je pense que la direction
a ciblé les joueurs qui sont en mesure de
donner le plus escompté à l'équipe. Pour
ma part, je leur souhaite bonne réussite
et je souhaite qu'ils donnent le plus qu'il
faut.

Justement, le CRB aura une phase
retour compliquée avec cette
participation en coupe d'Algérie et la
menace de la relégation qui est
toujours présente. Comment voyezvous le parcours du Chabab lors de
la phase retour ?

Je suis d'accord avec vous. La deuxième moitié de la saison s'annonce plutôt
difficile. D'autant plus que nous devons
faire face aux multiples enjeux. Dans le

cadre de la coupe d'Algérie, nous
sommes vraiment heureux d'atteindre le cap des quarts de
finale. Nous espérons que le
tirage au sort du prochain
tour nous soit favorable avec
un match chez nous au stade
du 20-Août. Nous allons faire
le maximum pour aller le plus
loin possible dans cette épreuve.
Pour le championnat, il est nécessaire de récolter le maximum de
points pour sortir l'équipe de la
zone dangereuse.

Ne pensez-vous pas que le Chabab
a compliqué sa situation en
championnat en perdant des points
faciles ?

Je ne peux que partager votre avis.
Franchement, je pense que nous aurions
pu réaliser une meilleure phase aller
n'étaient les précieux points perdus
dans des matches où nous aurions pu
faire mieux. Cela relève désormais du
passé. Nous sommes condamnés désormais à mieux faire pendant la phase
retour pour améliorer le classement de
l'équipe.

Revenons maintenant à votre
rendement personnel pendant la
phase aller. Vous en êtes satisfait ?

Je crois que je n'étais pas vraiment à la
hauteur des aspirations pendant la
phase aller. Je dois l'admettre.
Actuellement, je vais nettement mieux.
Je tâcherai d'être à la hauteur pour
apporter le plus souhaité. Je ne lésinerai
pas sur les efforts pendant cette préparation hivernale afin de réussir une
bonne phase retour. Je peux rassurer
tout le monde que Belaïli sera en
meilleure forme à la reprise du championnat.
A. N.

Après avoir été libérés
Zeghili, Bouchema et
Bougueroua font opposition
La direction du Chabab de
Belouizdad, sous la conduite de
son nouveau président Hadj
Mohamed, ne s'attendait
nullement à une telle sortie des
joueurs libérés, à savoir Zeghli,
Bouchema et Bougueroua. Si
l'ancien joueur de la JSM Béjaïa
refuse catégoriquement d'obéir à
la décision de sa libération
estimant qu'il fallait l'aviser bien
avant pour pouvoir dénicher un
club employeur, les deux autres

joueurs ont conditionné leur
départ par l'encaissement de la
totalité de leurs arriérés. C'est
du moins ce que nous avons
appris de sources généralement
bien informées indiquant que le
président Hadj Mohamed aura
décidé à rencontrer les joueurs
en question pour tenter de
trouver un terrain d'entente qui
arrange tout le monde. Ainsi
donc, Zeghli pense que les
dirigeants l'ont pris de court lui

annonçant sa libération alors
que le mercato hivernal touche à
sa fin. Il tient absolument à
poursuivre l'aventure avec le
CRB. Quant à Bougueroua et
Bouchema, ils ne voient aucun
inconvénient de mettre fin à leur
expérience avec le Chabab. Pour
ce faire, ils conditionnent leur
départ par le paiement de la
totalité de leurs arriérés.
A. N.

Aribi fait
faux bond

La direction
du CRB a
échoué toutefois à recruter l'attaquant
du Chabab de
Batna, Aribi.
Ce dernier
prend finalement
la direction de la
JS Kabylie. Le président du CAB, Nezar,
a préféré transférer
son meilleur attaquant à la JSK malgré que l'offre du
CRB soit meilleure.
Il semble que le
joueur en question tenait absolument à porter
les couleurs des
Canaris du
Djurdjura.

Khodi non
concerné
par la
Coupe
du monde
militaire

Le défenseur du
Chabab de
Belouizdad,
Khoudi, ne participera pas finalement à la Coupe du
monde militaire qui
aura lieu le mois en
cours à Oman. Le
staff technique de
l'EN militaire a décidé de revoir son
effectif qui devra se
rendre à Oman en
écartant certains
joueurs dont Khoudi.
Le Chabab sera
représenté en cette
compétition mondiale des militaires par
les Draoui, Hamia et
Tarikat. L'équipe
nationale militaire
se rendra la semaine prochaine en
terre d'Oman.

Après
Asselah,
la JSK fonce
sur Salhi

Du nouveau
pour le gardien
du CRB, Salhi. Ce
dernier intéresserait
la JS Kabylie. Le président Hannachi
voudrait recruter
l'ancien portier de
l'ASO Chlef, et ce, en
raison du rendement
peu convaincant du
gardien kabyle,
Asselah. Il est toutefois peu probable
que le CRB cède l'excellent Salhi qui
aura réalisé de
belles rencontres
depuis sa venue à la
maison de Laâqiba.
A. N.

HERIAT :
«J'ai signé et j'espère
donner de la joie aux
Belouizdadis»

Comme il fallait bien s'y attendre, le Chabab de
Belouizdad a confirmé le recrutement du joueur de
l'Olympique de Médéa, Mohamed Heriat. Les négociations ont pris depuis leur entame la bonne direction
puisque le joueur en question avait donné son accord de
principe dès le premier contact. Il a fallu attendre toutefois la position des dirigeants de la formation du Titteri.
Ces derniers ne s'y sont pas opposés donnant ainsi leur
quitus pour le recrutement de Heriat. Ce
dernier a signé mardi tard dans la
soirée un contrat de 30 mois
rejoignant du coup ses coéquipiers à Médéa, à savoir
Hamia et Lemhène. Ces deux
derniers avaient, rappelleon, signé leurs contrats
respectifs avec les Rouge
et Blanc de Laâqiba
dimanche dernier dans la
soirée pour la même
période de 30 mois. "Je
confirme avoir signé
un contrat de deux
ans et demi. J'ai
opté pour un grand
club que chaque
joueur ambitieux
souhaiterait porter
le maillot qu'est le
CRB. Je vais me
donner à fond
pour être à la hauteur du Chabab et
surtout pour donner de la joie à ses
supporters", dira
Heriat qui ne
manque pas de
rendre un grand
hommage à
l'Olympique de
Médéa et ses supporters avec lesquels,
affirme-t-il, "j'ai
passé des moments
fabuleux dont l'accession historique en
Ligue 1 Mobilis".
A. N.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1. MCA
2. MCO
3. USMA
4. ESS
5.
6.
7.
8.

OM
JSS
NAHD
USMBA

9. USMH
10. DRBT
11. CRB
12. JSK
13. CAB
14. CSC
15. RCR
16. MOB

MATCHS

Pts J. G. N.
30 15 09 03
28 15 07 07
26 15 08 02

25 15
25 15
22 15
21 15
21 15

P.

BUTS
P. C. Diff.

03 16 09
01 16 09
05 23 14
04 21 14
04 21 16
05 15 16
06 18 16

+09
+07
+05
-01
+02

07 04
07 04
06 04
06 03
06 03 06 17 18 -01
19 15 04 07 04 09 10 -01
16 15 04 04 07 18 20 -02
16 15 04 04 07 11 14 -03
16 15 03 07 05 09 13 -04
16 14 04 04 06 10 16 -06
14 15 03 05 07 18 20 -02
13 15 05 04 06 13 18 -05
08 14 01 05 08 10 22 -12

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

A la recherche d'un
attaquant supplémentaire
pour renforcer le
compartiment offensif de
l'équipe, les regards sont
tournés vers Aïn ElFouara pour engager
l'attaquant de l'Entente de
Sétif, Hamza Boulemdaïs.
Alors que les dirigeants
souhaitaient la
réintégration de
l'attaquant francotchadien, qui boude
l'équipe depuis
maintenant trois mois, ces
derniers ont appris que
Betorongal est entré en
contact avec la direction
sétifienne. Les
responsables de la cellule
de recrutement béjaouie
veulent tirer profit de
cette affaire pour proposer
un deal BetorongalBoulemdaïs. Après avoir
obtenu l'accord de
Boulemdaïs pour signer à
Béjaïa, confrontés au refus
ferme de Hammar de le
céder, les Crabes, plus que
jamais déterminés à
l'engager dans leur
équipe, pensent à inclure
Betorongal dans
l'opération. L'intégration
de l'international tchadien
dans ce transfert fera
certainement l'affaire des
deux clubs. D'autre part,
un terrain d'entente a
apparemment été trouvé
entre les Mobistes et le
Constantinois pour
rejoindre les rangs du
club des martyrs. L'exjoueur de l'ES Sétif sera-til Mobiste pour le reste de
la saison ? Ça se
confirmera très bientôt.
B. B.

+07
+07

Le MOB propose

Betorongal
en monnaie
d'échange
pour avoir
Boulemdaïs

un échange

RAHMANI
contre Mansouri
et Sayoud
L'opération recrutement ne semble pas arriver à
décoler dans la maison béjaouie. La direction du club
est entrée en contact avec plusieurs joueurs dans le
but de les faire signer dans les plus brefs délais pour
qu'ils puissent rejoindre le stage de l'équipe en
Tunisie.
PAR BADIS BESSAÏ
Parmi les joueurs
ciblés, le nom du gardien
de l'USM Alger, ancien
portier du MOB durant la
saison 2014/2015, revient
constamment dans
l'entourage de l'équipe
phare de la Soummam. A
la recherche d'un keeper
qui pourra remplir le vide
que laissera Chemseddine
Rahmani qui partira au

Gabon avec l'équipe
nationale pour disputer la
CAN, les dirigeants du
Mouloudia de Béjaïa
souhaitent récupérer Smaïl
Mansouri. Sachant que le
boss de Soustara, Rebouh
Haddad, s'oppose au
transfert de son gardien,
les Mobistes auraient
proposé une formule qui
satisfera les deux parties.
Un échange Rahmani
contre le portier de

l'USMA Mansouri et son
milieu de terrain Sayoud.
En effet, le gardien des
Vert et Noir Rahmani,
surcoté sur le marché des
transferts cet hiver, après
sa convocation en équipe
nationalepour disputer la
coupe d'Afrique des nation
2017 au Gabon, se présente
comme une belle
opportunité pour les
dirigeants du club qui
veulent profiter de

a été abordée entre les deux parties.
Untransfert qui est sur le point de
s'officialiser. L'ancien Mobiste
reviendra probablement à la maison
et ce après un court passage de six
mois dans l'équipe de sa ville natale.
Le natif d'Oran, qui a honoré son
passage au MOB en allant jusqu'au

BOUCHERIT

Béjaïa est une ville que je
connais bien. Je ne garde que de
bons souvenirs de la ville çà la
suite de mon passage au club
voisin, mais les choses ne sont pas
tout à fait les mêmes. Cette fois, le

MOB traverse une situation très
délicate, on ne va pas se voiler la
face, on tentera de redresser la
barre.

Votre transfert s'est fait très
rapidement, comment
l'expliquez-vous ?

terme de son contrat, a effectué le
déplacement jusqu'à la ville
d'YemmaGouraya, voudra, à son
tour, accélérer les pourparlers et
rentrer dans le groupe.
B. B.

Vous avez signé pour 18 mois
au MOB, quels sont vos
objectifs ?

En effet, je suis à présent lié au
club pour une période d'une
année et demie, et je passerai les
six prochains mois à essayer de
sortir le club de cette mauvaise
impasse et donner tout ce qui est
en ma possession pour aider le
MOB à rester en Ligue 1 Mobilis.

Quelles sont les causes de
votre départ du Mouloudia
d'Alger ?

C'est hier après-midi que le demi défensif du MC Alger, Antar
Boucherit, a officialisé son transfert au MOB, le joueur a animé
une conférence de presse dans laquelle il est revenu sur son
engagement chez les Crabes et se dit prêt à mettre son
expérience au service du club afin de renforcer le milieu
bougiote pour sauver le club.
Vos réactions après votre
signature au MOB ?

l'occasion pour convaincre
leurs homologues usmistes
de lâcher les deux joueurs
pistés. Une proposition
que la direction des Rouge
et Noir de Soustara
prendra au sérieux, elle qui
court derrière le natif
d'Annaba depuis l'été. La
réponse de cette dernière
tombera dans les
prochaines heures. Le deal
en question aurait pris une
forme officielle, en
attendant la concrétisation.
B. B.

me poser beaucoup de questions.

Béjaoui pour 18 mois
«Je veux aider
le MOB à se
maintenir»
Dès que les dirigeants mobistes
ont appris que le destin entre le
Doyen et moi est arrivé à sa fin, ils
m'ont directement contacté et
m'ont invité à venir négocier mon
contrat. J'ai pensé que c'était une
occasion à ne pas rater, j'ai donc
aussitôt donné mon accord sans

13

Zeghli, une piste
écartée

Pressenti pour venir au MOB lors
de ce mercato hivernal, Kamel
Zeghli ne portera finalement pas
le maillot des Vert et Noir puisqu'il ne fait pas l'unanimité dans
la maison mobiste. Selon nos
sources, le Mouloudia de Béjaïa
qui était intéressé par les services de l'arrière gauche
Chababiste ne compte plus le
recruter d'autant plus que Benali
est sur le point de réaliser un
come-back à Béjaïa et occupera,
donc, le poste d'arrière gauche de
l'équipe.

L'équipe partira
samedi en Tunisie

Comme abordé lors de notre dernière édition, le Mouloudia
Olympique de Béjaïa se rendra
samedi 7 janvier 2017 en Tunisie
pour effectuer son regroupement
hivernal. Deux rencontres amicales ont été programmées par le
staff technique qui visualisera de
près son effectif. Ce stage profitera, certainement, à Hankouche
afin d'évaluer ses joueurs et de
bien préparer la rencontre devant
l'USMA.

Benali a rencontré la direction hier
L'arrière gauche du
Mouloudia d'Oran, Salim Benali,
s'est déplacé à Béjaïa pour rencontrer
les dirigeants des Crabes. C'est hier
dans la journée que les deux parties
se sont réunies au niveau de l'hôtel
des Hammadites. La question de son
éventuel retour chez les Vert et Noir

Jeudi 5 janvier 2017

J'ai longtemps assisté aux
rencontres de mes camarades
depuis le banc de touche, chose
qui m'a paru étrange, moi qui ai
l'habitude de jouer. J'ai totalement
confiance en moi et je sais très
bien que je peux apporter un plus
à l'équipe, j'ai donc préféré
demander mes papiers et me
retirer en silence. La preuve, les
contacts ne manquaient pas et me
voilà au MOB.

Un mot pour les fans…

Je suis très heureux d'avoir le
privilège de porter les couleurs du
MOB pour la suite de l'exercice
sportif actuel et je profite de

Entraînement hier
après-midi

C'est hier en fin d'après-midi que
Lekhdari et ses camarades ont
revêtu les crampons lors de la
troisième séance d'entraînement
sous les commandes de
Boussaâda au sein du stade de
l'Unité maghrébine.
L'entraînement a vu la reprise de
Baouali qui fut absent lors des
deux premières séances.

Deux espoirs intégrés

La séance d'hier a vu l'intégration
de deux jeunes espoirs qui sont
Benbelaid et Tlemçani.

Les Crabes éliront
aujourd'hui le comité
de supporters

Les Crabes comptent s'organiser
et donner une forme officielle à
leurs représentants. Dans ce
sens, un rassemblement se tiendra aujourd'hui à partir de 17h00
au salon d'honneur du stade
OPOW pour élire un comité de
supporters. Les initiateurs de
cette démarche appellent le large
public du MO Béjaïa à répondre
présent à cet appel.

«

J'ai
totalement
confiance en
moi et je sais
très bien que
je peux
apporter
un plus

l'occasion pour lancer un appel à
tous les supporters mobistes, le
temps est à l'union, il faut rester
derrière ce clubpour l'aider à s'en
sortir, car dans ces moments
pénibles, un joueur ou un
dirigeant ne peut rien faire à lui
seul. La mission de sauvetage du
club sera très difficile mais pas
impossible du moment où toutes
les parties seront présentes aux
côtés du club. De ma part je tiens
à rassurer l'ensemble des Crabes
que je serai à la hauteur de leurs
exigences et que je ne décevrai pas
ces derniers. Je n'hésiterai pas à
mettre à la disposition du club
toutes mes capacités afin de
renouer avec les victoires et sortir
de cette zone rouge qui est loin
d'être une position pour un aussi
grand club que le MOB.
B. B.

www.competition.dz

www.competition.dz

Jeudi 5 janvier 2017

14

RCR

USMA

5 joueurs manquent à la reprise

HAMRI S'ÉNERVE
«Vous verrez de quel
bois je me chauffe»
10 jours de repos, mais cela n'a pas empêché les récidivistes
de manquer à l'appel à la reprise des entraînements qui s'est
effectuée sur la pelouse du stade Zougari Taher.
De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Fidèles à leurs habitudes,
Belkacem Remache, Zinedine
Mekkaoui, Ishak Guebli et Zouhir
Nemdil n'ont pas assisté à la séance d'entraînement, en plus de
Tebbi et Aït-Ferguene, sans donner des explications ni au staff
technique ni à la direction, chose
qui a beaucoup irrité le président
du club Mohamed Hamri, qui en a
discuté avec l'entraîWneur Moez
Bouakez avant d'interrompre
complètement la séance d'entrainement pour parler avec les
joueurs et les inciter à honorer leur
contrat car à l'avenir tout va changer et qu'il sera inflexible pour tout
ce qui déviera de la discipline.
«Je n'accepte pas ce
genre de comportement»
Le boss du Rapid était dans tous
ses états après avoir constaté que
plus de cinq joueurs manquaient à
l'appel. Hamri a été très clair avec
les joueurs en leur disant que les
choses vont changer prochainement. "Je n'accepte pas ce genre de
comportement. Ce n'est pas normal qu'après dix jours de repos, on
enregistre l'absence de plus de
cinq joueurs, c'est grave ! Vous
verrez de quel bois je me chauffe."
Les joueurs, de leur côté, ont reçu
le message cinq sur cinq et comptent bien se concentrer sur leur travail et se préparer pour la deuxième phase du championnat qui
s'annonce difficile.
«Même les blessés
doivent venir»
Hamri a même exigé que les
joueurs blessés soient obligés de
rejoindre Relizane pour effectuer
les soins nécessaires : "Je m'adresse

aussi aux joueurs blessés, eux
aussi sont dans l'obligation de
signaler leur présence et effectuer
les soins ici à Relizane et ne pas
rester chez eux sous prétexte de se
soigner."
«Vous avez eu vos
droits, qu'en est-il
de vos devoirs ?»
Allant plus loin, le premier responsable du Rapid a même sermonné ses joueurs en leur disant
qu'ils ne doivent penser qu'à l'intérêt du club : "Il ne faut pas oublier
qu'on est toujours relégable, alors
il faut redoubler d'efforts pour
sauver le club car le Rapid vous a
donné tous vos droits alors assumez vos responsabilités et pensez
aux droits du RCR."
«Il y aura de lourdes
sanctions»
Le président Mohamed Hamri
nous a dit que la mentalité allait
changer : "J'ai été clair avec les
joueurs en leur disant que c'est fini

les gâteries et que chacun doit
assumer ses responsabilités, et
chaque erreur sera sanctionnée à
l'avenir. Concernant l'absentéisme,
je vous assure que de lourdes
sanctions les attendent, c'est inadmissible qu'un joueur, après dix
jours de repos, manque la reprise."
B. B.

Le président l'annonce

«3 joueurs signeront
prochainement»
Interrogé par nos soins, Mohamed Hamri nous
a affirmé qu'il est en contact avec quatre joueurs
et qu'il va choisir trois d'entre eux.
«Je rassure nos
supporteurs que nous
sommes sur la bonne
voie et on ne va ménager aucun effort pour
ramener de bons
joueurs.. Nous sommes
en contact très avancés
avec quatre joueurs,
dont je ne veux pas
dévoiler les noms pour
l'instant au risque
qu'ils soient chopés par
d'autres clubs ou bien
que leur président
demande de grosses
sommes pour les libérer."
«On m'a
proposé
2 milliards pour
Tebbi, j'ai refusé»
Concernant la révélation de la première
partie du championnat, le milieu offensif
Oussama Tebbi, le premier responsable du
club nous a affirmé
qu'il a reçu plusieurs
offres de différents
clubs du championnat,
mais il a refusé de
céder son joueur :
"Concernant Oussama
Tebbi, j'ai été contacté
par plusieurs collègues

Mazouni souffre
de
la jaunisse
De son côté, le jeune attaquant des Lions de la Mina, Hocine

Mazouni n'a pu prendre part aux entrainements avec ses
camarades. Souffrant de la jaunisse, le pur produit de l'école
relizanaise s'est rendu au stade en tenu de ville où il a suivi la
séance d'entrainement avant de discuter avec le staff médical
qui lui a prescrit quelques jours de repos.

Seghiri et Lounis
avec
le groupe
Les deux joueurs émigrés qui ont paraphé leur contrat avec le

Rapid dernièrement, ont rejoint Relizane avant-hier. Lounis et
Seghiri ont assisté à la séance de reprise avec leurs nouveaux
camarades. Les deux joueurs ont discuté avec le coach Moez
Bouakez avant de rejoindre le groupe.

Finale du tournoi Radieuse «Hiver Foot»

«Aucun joueur
ne sera libéré»
Concernant la liste des
libérés, Hamri a déclaré qu'aucun joueur
n'est concerné : "Après
une réunion avec le
staff technique, on a
décidé de garder tous
nos joueurs, afin de
préserver notre groupe, c'est pour cela que
je rassure les joueurs
que personne ne va

descendre du train du
Rapid cependant je les
incite à se concentrer
uniquement sur leur
travail."
«On veut des
joueurs prêts»
Toujours dans le
contexte du mercato, le
boss du Rapid nous a
affirmé qu'il ne veut
pas
recruter
des
joueurs qui ne donnent
pas un plus au club :
"Bien que j'ai reçu de la
part des managers et
des intermédiaires plusieurs CV de joueurs, je
n'ai pas voulu me précipiter et m'aventurer
car je veux des joueurs
aptes qui entrent directement dans le bain
avec le groupe."
B. B.

Allag
a repris en solo
Victime d'une blessure au genou, il y a plus d'un mois,

qui l'a obligé a raté les match de coupe contre l'USMBA
ainsi que celui de la dernière journée du championnat
contre le CAB, le milieu récupérateur des Lions de la
Mina, Merouane Annane a repris les entrainements
avant-hier, en solo, lors de la reprise qui s'est
effectuée sur la pelouse du stade Zougari Taher. L'expensionnaire du CSC est rétabli de sa blessure et il
sera d'attaque pour le stage de préparation à AinTemouchent.

Ouargla, Béjaïa, Tindouf et des stars
du foot à la fête de la clôture
C'est aujourd'hui, à partir de 16h
que la 17e édition du tournoi
national de proximité "Hiver Foot"
se clôturera, au stade ReguiegAbdelkader de Maraval. C'est le
ministre de la Jeunesse et des
Sports, Hadi Ould Ali, et les
autorités locales, à leur tête, le
wali, Zaâlane Abdelghani, le
président de la Radieuse Chafi
Kada et les stars du football
algérien, tels que Belloumi,
Bencheikh, Megharia, Kouici,
Betrouni, Haddou Moulay, Kaci
Saïd, Hansal Mohamed et autres,
qui auront le privilège d'honorer
les équipes lauréates de ce
challenge avec le soutien de

Choudar Ahmed, PDG de Mobilis.
Le programme des finales mis en
place par l'association Radieuse
se résume comme suit:
Dans la catégorie des benjamins,
c'est l'équipe de Tindouf qui
jaugera ses chances de succès
face à la formation de Tiaret.
En minimes, l'équipe du CA Kouba
affrontera son homologue
d'Ouargla.
La finale nationale senior verra
l'équipe de Béjaïa affronter la
formation de Touggourt, alors
que la finale senior de la ville
d'Oran, mettra aux prises l'équipe
du quartier de Yaghmoracen avec
celle du quartier de Gambetta.

La Radieuse profitera de la finale
de cet intéressant challenge
pour rendre hommage à d'exprésidents qui ont rendu
d'éminents services au football
national, les regrettés Kacem
Elimam (MCO), Mohamed Djouad
(MCA), Lefkir Mohamed (CRB) et
le grand éducateur sportif, Smaïl
Khabatou.
Il est certain que la Radieuse, qui
multiplie ses challenges sportifs
et ses rendez-vous de la
fraternité et de l'amitié, continue
à sa manière, à lutter contre la
violence et les maux sociaux que
sont la drogue et le tabagisme.

La lettre de
sortie de
Bourenane
n'est pas
encore
arrivée

Recruter un
défenseur et vite !
ment tombé à l'eau pour la simple raison que le directeur général du MCA,
Omar Ghrib, ainsi que l'entraineur
Kamal Moussa se sont opposés au
départ de Bouhenna. Face à cette situation, le président usmiste a jeté son
dévolu sur le défenseur de l'ASMO
Boualem Masmoudi qui a réalisé une
phase aller remarquable avec son équipe. Mais jusqu'au moment où nous mettons sous presse, il n'y a rien de concret.
La raison ? Le jeune défenseur de 22 ans
est sous contrat avec son club pensionnaire et les responsables asémistes ne
semblent pas prêts à céder l'un de leurs
meilleurs éléments cet hiver car l'équipe
aura besoin de lui pour réaliser le maintien en Ligue 2 Mobilis. Reste à savoir si
Haddad va parvenir à trouver un
accord avec eux pour racheter la fameuse lettre de libération de Boualem
Masmoudi.

PAR ANIS S.
qui m'ont demandé de
libérer mon joueur,
d'ailleurs quelques uns
m'ont proposé plus de
deux milliards pour
lui, mais j'ai refusé
catégoriquement leur
offre car on a besoin de
tous nos joueurs pour ce
qui reste de notre parcours."

11

Khoualed convalescent, Benyahia jouera la CAN

Le recrutement d'un
défenseur central
demeure la priorité des
priorités des
responsables usmistes
lors de ce mercato
hivernal.
Le moins que l'on puisse dire est
que la formation usmiste rencontrera un
vrai problème en défense lors des premiers matchs de la phase retour de la
saison. Alors que Nacereddine
Khoualed est toujours convalescent et
dont le retour à la compétition officielle
est prévu à partir du mois de février
prochain, Mohamed Benyahia prendra
part à la prochaine coupe d'Afrique des
nations au Gabon avec la sélection
nationale. Face à cette situation, et à dix
jours seulement de la clôture du marcher des transferts hivernaux, les responsables du club sont en train d'accélérer les démarches afin d'engager un
défenseur pour être une doublure à
Farouk Chafaï et Ayoub Abdellaoui.
Ces deux derniers sont bien partis pour
constituer la charnière centrale de l'équipe lors des premiers matchs de la phase
retour du championnat.
Haddad veut Masmoudi
Le président de l'USMA, Rebouh
Haddad, a voulu recruter Rachid
Bouhenna avant même l'ouverture du
mercato hivernal car il semble avoir le
profil du défenseur recherché et un élément capable d'apporter le plus pour
l'arrière-garde de la formation de
Soustara. Mais ce transfert est finale-

Abel et Zeghdane
repêchés ?

Il n'est un secret pour
personne, Khaled Abel
et Toufik Zeghdane
demeurent les flops du
mercato d'intersaison.
Le premier n'a pas réussi à s'imposer au sein de l'équipe, se contentant
de jouer dix minutes seulement face à
la JS Saoura lors des 18 matchs disputés lors de la première moitié de l'actuel exercice, tandis que le seconde a
passé six mois blancs en raison de la
méchante blessure qu'il traîne à la cheville depuis la saison écoulée, ce qui l'a
d'ailleurs contraint à subir une intervention chirurgicale en Suisse le mois
de novembre dernier. N'ayant pas
apporté le plus escompté, les deux
joueurs en question ont été mis en tête
de la liste des libérés cet hiver.

D'ailleurs, leurs noms ne figurent pas
sur la liste des 25 joueurs concernés par
les licences africaines. Mais apparemment, il semble que les responsables
du club soient revenus sur leur décision. En effet, et selon les informations
qui nous sont parvenues, on croit
savoir que Zeghdane et Abel sont bien
partis pour être repêchés. D'ailleurs, ils
ont été retenus pour prendre part au
stage hivernal qui se déroule actuellement à Sousse. Si une telle décision
serait prise, c'est parce que les dirigeants usmistes ne veulent pas brader
les deux joueurs avant d'assurer l'arrivée de nouveaux éléments capables
d'apporter le plus pour l'équipe en prévision de la deuxième moitié de l'actuel exercice. Autrement dit, l'avenir
d'Abel et Zeghdane devrait être tributaire du recrutement. Dans tous les cas
de figure, on en saura davantage dans
les prochains jours.

Bellahcène, un cas qui
divise
L'autre joueur qui se trouve sur un
siège éjectable, c'est Réda Bellahcène.
Le joueur a été victime de blessures à
répétition depuis son arrivée à
l'USMA, ce qui l'a privé de prouver ce
dont il est capable. Tout comme Abel
et Zeghdane son nom ne fait pas partie
de la liste des licences africaine, ce qui
ouvre les portes aux spéculations
quant à son éventuel départ cet hiver.
Seulement, les responsables du club
hésitent toujours à se prononcer quant
à son avenir et veulent encore patienter avant de prendre la décision qui
s'impose. Mais ce qui est sûr, il a plus
de chances que ses coéquipiers Khaled
Abel et Toufik Zeghdane pour faire
partie de l'effectif qui représentera
l'USMA jusqu'à la fin de la saison en
cours.
A. S.

Jeudi 5 janvier 2017

Les Franco-Algériens,
l'autre option
En l'absence de bons défenseurs libres
de tout engagement sur le marché national, les responsables usmistes devraient
se pencher sur la piste des FrancoAlgériens. Cette carte demeure une
autre option pour eux afin de trouver le
défenseur au profil recherché. Il faut
dire qu'à l'USMA on regrette le défenseur franco-algérien Mourad Satli qui a
négocié avec le président Rebouh
Haddad il y a environ un mois, n'était
un différend financier qui a fait capoter
les négociations, car, bien qu'il soit resté
loin de la compétition officielle pendant
six mois, il n'en demeure pas moins que
c'est un élément capable de rebondir à
l'USMA mais surtout être un bon renfort
pour le compartiment défensif de l'équipe en prévision de la phase retour vu
l'énorme potentiel dont il jouit. L'exdéfenseur du FC Malines s'est finalement engagé avec le NAHD.
A. S.

La lettre de
sortie de Faouzi
Bourenane n'est
pas encore arrivée de la
Fédération
tchèque de football, a-t-on
appris d'une
source proche du
dossier. La direction de l'USMA
attend toujours
l'arrivée de ce
document pour
le déposer
à la LFP.

MOB-USMA
programmé
pour le 21
janvier
à 16h

Le premier
match de la
phase retour du
championnat qui
mettra aux
prises le MOB
avec l'USMA est
programmé pour
samedi 21 janvier prochain, at-on appris d'une
source proche de
la Ligue de football professionnel. Le coup
d'envoi de cette
confrontation
est fixé à 16h,
ajoute notre
source.

La direction a déposé
les dossiers de Benkablia
et Bourenane auprès
de la LFP
La direction de l'USMA a déposé hier les dossiers des deux nouvelles recrues, en l'occurrence, Mohamed Benkablia et Faouzi
Bourenane, auprès de la Ligue de football professionnel pour les qualifier à l'USMA afin qu'ils puissent disputer les matchs officiels avec la
formation usmiste à partir de la phase retour.

NAISSANCE

Le foyer de M. Reda Laïdli, de la cité Radieuse, a été égayé par
la naissance d'une petite poupée prénommée Nourhane. En
cette heureuse circonstance, Youcef Benmedjber félicite l'heureux papa tout en souhaitant longue vie au bébé et prompt rétablissement à la maman.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

10

MCO

USMH

Après que les joueurs eurent suspendu la grève

LA MENACE
PÈSE TOUJOURS
La semaine a débuté avec des informations peu rassurantes
parvenues de la maison de l'USM El-Harrach.
PAR LYÈS S.
Les joueurs avaient entamé un
mouvement de débrayage contestant
le retard accusé dans la réception de
leurs arriérés. L'intervention des dirigeants et de l'entraîneur Boualem
Charef ont fait que les choses soient
rentrées rapidement dans l'ordre.
Rassurés, les coéquipiers de l'excellent
gardien Zeghba ont décidé alors de
suspendre la grève reprenant ainsi le
travail en prévision de la deuxième
moitié du championnat professionnel
de Ligue 1 Mobilis. Et pour cause, les
Jaune et Noir sont depuis mardi dernier à Chenoua (Tipasa) pour effectuer un stage de préparation d'une
semaine. Les joueurs ont même débuté hier le travail avec un biquotidien
au menu. Dans la rue, à El-Harrach,
les supporters tirent un grand ouf de
soulagement. Ils sont heureux, en
effet, d'apprendre que leurs joueurs
ont bien entendu la voix de la raison
en reprenant les entraînements en vue
de préparer la phase retour. Mais le
risque d'une dégradation de la situation d'un moment à l'autre pèse toujours sur l'environnement (précaire)
de l'USM El-Harrach. A en croire des
informations recueillies auprès de
l'entourage du club phare de Maison
Carrée, nous apprenons que les joueurs
ne sont pas prêts à attendre éternellement leurs arriérés. C'est pourquoi,
croit-on savoir encore, la menace d'une
nouvelle grève avant le début de la
phase retour est toujours là. Les coéquipiers du capitaine Younès Sofiane vont
attendre les dirigeants pour quelques
jours supplémentaires avant de passer à
l'action. Ils veulent des assurances qu'ils
recevront au moins une partie de leur
dû avant le début de la phase retour
prévu le 20 de ce mois.

Intervention
chirurgicale
pour Abdat

Coup dur pour la
défense de l'USM ElHarrach et
l'entraîneur Boualem
Charef. Le défenseur
chevronné de
l'équipe, à savoir
Abdat, ne sera pas
présent pour le
premier match de la
phase retour du
championnat de
Ligue 1 Mobilis qui
aura lieu le 20
janvier prochaine.
Une intervention
chirurgicale est
imposée au joueur
qui souffre d'une
blessure au niveau
du genou. Abdat
traîne cette blessure
depuis plusieurs
semaines, ce qui l'a
freiné dans son élan
en compétitions
officielles.

Laâkab
officiellement libéré

La direction active
Dans ce sillage, nous apprenons de
sources très au faits des affaires de
l'administration harrachie que ce cette
dernière est en train de travailler sur
le dossier des arriérés des joueurs.
Des actions sont menées en vue de
trouver les liquidités nécessaires qui
permettent de désamorcer la crise.
Surtout que les dirigeants sont tenus
de motiver les joueurs avant l'entame
de la phase retour qui s'annonce difficile sur tous les plans. Ainsi donc, les
responsables du club vont mettre tout
en œuvre pour accéder favorablement
aux doléances des joueurs. Pendant ce
temps, le staff technique cherche à

L'entraîneur de l'USM
El-Harrach, Boualem
Charef, vient de
décider de mettre fin
à l'expérience du
joueur Laâkab. Il est
le troisième joueur à
être libéré par les
Jaune et Noir de
Mohammadia après
Coumbassa et
Bouguidah. L'ancien
joueur de BeniDouala n'a jamais pu
s'imposer à l'USMH
d'où désormais les
prévisions, apprendon encore, de son
retour à son
ancienne équipe.
L. S.

HARRAG

Le stage a débuté hier

L'avenir du milieu de terrain de l'USM ElHarrach, Harrag, fait grand débat du côté de la
maison des Jaune et Noir. Partira, partira pas ?
L'opinion publique locale est en attente de
bonnes nouvelles. Il semble finalement que le
joueur en question devrait terminer la saison
sous le maillot de l'USM El-Harrach. C'est du
moins ce que nous avons appris hier de sources
généralement bien informées précisant que
même le staff technique n'est pas vraiment
chaud à l'idée de laisser partir Herrag. Ce dernier
est une valeur sûre dans l'échiquier de Boualem
Charef qui compte beaucoup sur lui pendant la
deuxième moitié de la saison pour améliorer
davantage les résultats de l'équipe. C'est dire que
les clubs qui voulaient profiter de l'occasion pour
le recruter, à l'instar notamment du Chabab de
Belouizdad, doivent désormais attendre la fin de
la saison pour espérer le recruter. Notons qu'ElHarrach a réalisé une première moitié de saison
exceptionnelle au point où les supporters de
"Borussia" voient en lui le meilleur joueur volant
même la vedette à d'autres éléments qui ont laissé une forme impressionnante à l'image du gardien Zeghba et de l'attaquant Mellal.
L. S.

Depuis la reprise,
ce lundi, on
déplorait des
absences à la pelle
à l'entraînement.

terminera
la saison à
Mohammadia

BENAMRA
la semaine
prochaine
à l'USMH

Proposé au départ pour la JS Kabylie, le
milieu offensif Marwan Benamra devrait porter
le maillot de l'USMH à la phase retour. Son
préserver la concentration des joueurs
manager Tamazouzt Mohand a rencontré l'enen vue qu'ils sont au top avant le pretraîneur Boualem Charef mardi dernier et il
mier match de la phase retour.
s'est entendu avec lui pour que Benamra soit
L. S.
mis à l'essai avant d'être
engagé par la direction harrachie. Rentré hier en France,
Plusieurs sont les joueurs qui ont brillé par leur absence au début du
Tamazouzt devrait regagner
stage à Tipasa. C'est ce que nous avons appris de sources généralement
le pays en compagnie de
bien informées. Il s'agit, en effet, de Zeghba, Chenoufi, Melal et Younès.
Benamra la semaine prochaiL'absence de ces derniers, indiquent nos sources, est justifiée puisque
ne. Certain des qualités de
c'est le patron de la barre technique qui leur a donné son accord de s'abson joueur, Tamazouzt nous
senter. Les joueurs en question devaient arriver au camp d'entraînement
des Jaune et Noir de Mohammadia hier soir. L'autre gardien Mokrani et le a déclaré dernièrement que le
président Hannachi regrettedéfenseur Abdat sont également inscrits aux abonnés absents, et ce,
ra énormément
pour cause de blessure. Pour ce qui est de Madani et Harrag, ces derniers
Benamra issu du centre de
sont en regroupement avec l'EN militaire qui prépare la coupe du monde
formation de Lyon.
de la catégorie.

Plusieurs absences déplorées à Tipasa

CSC

AMRANI TIRE LA SONNETTE D'ALARME

«Je ne peux être dans un club
qui vit une crise multiple»
De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Sollicité par nos soins, juste
quelques heures après que son équipe a
joué une joute amicale contre l'US
Chaouia,
l'entraîneur
du
CSC,
Abdelkader Amrani, nous a déclaré :
"Depuis que le directeur général Souici a
démissionné, je songe à jeter l'éponge car,
sincèrement, je ne peux continuer à
entraîner une équipe qui n'a plus de président et dont les joueurs sont traumatisés par les problèmes multiples que vit

leur club". Par ce propos, le coach
Amrani actionne la sonnette d'alarme
pour avertir tous les amoureux du CSC
que leur club va finir par perdre sa
place en Ligue 1 Mobilis si la direction
de l'ENTP, le bailleur de fonds, ne
nomme pas, le plus tôt possible, un successeur au directeur général Souici, qui
a démissionné, et que si, surtout, l'effectif des Vert et Noir ne sera pas renforcé
par des joueurs de qualité qui pourront
lui apporter un plus lors de la phase
retour.
R. G.

Vivement un vrai patron pour le CSC

Les Sanafir, les milliers de fans des Vert et Noir, veulent que leur club favori
soit dirigé par un président compétent qui saura redorer son blason. La balle
est dans le camp de la direction de l'ENTP, le propriétaire de la SSPA/CSC, qui
va, dit-on, les prochains jours, désigner celui qui va succéder au directeur
général Souici qui, dimanche passé, a décidé de jeter l'éponge car, dit-il,
il ne pouvait "continuer à diriger un team dont l'environnement est malsain".

Ghoul libéré

Selon une source autorisée, la direction technique des Vert et Noir a décidé, hier, de libérer le gardien de but Nadjib Ghoul pour une
raison qui reste à élucider. Ghoul est le
second joueur que le CSC libère en ce mercato d'hiver après Benbrahem.

Des joueurs peu
performants
contre l'USC

Afin d'avoir une idée sur
la forme de chacun de ses
joueurs, le nouveau coach
du CSC, Amrani, leur a
programmé un match amical qu'ils ont joué, avanthier, contre l'USC. Cette
rencontre lui a permis de
constater qu'il lui faut
beaucoup de temps pour
remettre sur orbite ses poulains, surtout ceux qui
viennent à peine d'être
rétablis de leurs blessures
qui les ont contraints au
repos forcé pendant plusieurs semaines.

Trop d'absents
contre Chaouia

Les attaquants Baiteche
et Belameiri et le libéro
Mellouli, qui veulent partir
monnayer leur talent sous
d'autres cieux, le gardien
Limane et l'arrière Zaâlani,
qui sont blessés et le fer de

lance Manucho, pour une
raison qui reste à élucider,
n'ont pas joué le match
amical que leur club a disputé, mardi passé, contre
l'USC.

Cédric, Zerara,
Tayeb et Meghni
de retour

Le gardien Cédric, le
demi-défensif Zerara, et les
milieux offensifs Tayeb et
Meghni, qui sont, enfin,
guéris de leurs bobos qui
les ont éloignés des terrains
durant plus d'un mois, sont
de retour. Ils ont participé,
avant-hier, à la rencontre
amicale contre l'USC. Un
bon renfort pour le coach
Amrani qui va, certainement, les aligner comme
rentrants ou comme suppléants lors du premier
match de la phase retour
que va jouer, à Sétif, son
équipe contre l'ESS, le 20
ou 21 janvier 2017.
R. G.

Le groupe au complet

Rencontre
présidentDJS, hier

Souvent évoqué, le
retour de l'ancien responsable de le cellule des supporters, Salem Fodil, ne
s'est jamais concrétisé. Il
semblerait que cette fois,
le président Ahmed
Belhadj serait décidé à
recourir aux services, de
Salem pour encadrer les
supporters, que ce soit lors
des matches à domicile ou
à l'extérieur. Une rencontre serait prévue, en ce
sens, entre Baba et Salem,
pour officialiser le retour
de celui-ci, à la tète de la
cellule des supporters.

Présent depuis la reprise des entrainements, Tayeb Berramla a été empêché
par Omar Belatoui de s'entrainer avec le
groupe. "Tu es libéré, je ne peux te laisser
t'entrainer avec le groupe", signifiera
Belatoui à Berramla, selon des témoins, le
coach a même dit la vérité à son désormais ex-joueur : "C'est moi qui ai décidé
de te libérer", nous rapportera l'un des
témoins.

Tout comme Berramla, le défenseur
Adel Gafaïti a été prié de voir avec la
direction. Cela s'est passé lors de l'entraînement d'hier après-midi, lorsque
Belatoui lui a remis sa lettre de résiliation, tout en le priant d'aller voir avec la
direction, à propos de son sort.

Moussi réclame ses
papiers, puis se rétracte

réunion avec ses joueurs, pour leur
rappeler leurs devoirs et aussi les
objectifs du club, pour la deuxième
partie de la saison, Baba était hors
de lui, en constatant le nombre
élevé d'absents. Cependant, une
fois après avoir su que la LFP a

2 matches
amicaux

Pendant ce stage,
le staff technique
a émis le souhait
de programmer
deux rencontres
amicales contre
des équipes de la
région. Le
premier aura lieu
en début de
semaine, a-t-on
appris.

décidé de décaler au 20 janvier, la
reprise du championnat, le président s'est quelque peu calmé.
Belatoui reprend
du service
Autre information, hier matin, l'en-

du CRB a été
proposé à Baba,
mardi. Libéré par
son club, l'ancien
sociétaire de
l'USMA et du MCA
serait disposé à
venir tenter
l'aventure au MCO.

Intérêt
pour Zeghli

C'est plutôt le
défenseur Zeghli
qui intéresse,
croit-on savoir, le
club oranais, qui
cherche à se
renforcer en
défense et qui
suit de près ce
dossier.

traineur Omar Belatoui, après une
semaine passée en France et qui est
rentré mardi, a repris du service,
hier matin, ce qui fait que, depuis,
les choses sérieuses ont commencé, pour la préparation hivernale.
M. S.

Mardi soir, Abdeslem Moussi s'est
rendu à Ain Turck, où il a rencontré son
président. Le motif de son déplacement
était de trouver un terrain d'entente avec
son président pour résilier son contrat.
Ne pouvant le retenir contre sa volonté,
Baba accepte de lui délivrer sa lettre de
libération. Coup de théâtre hier matin,
Moussi décide de rester. Joint au téléphone, dans l'après-midi d'hier, Moussi nous
l'a confirmé : "Effectivement, j'ai décidé
de rester au MCO". Ainsi, l'ancien baroudeur de l'USC va continuer l'aventure au
MCO, avec l'ambition de bénéficier de
plus de temps de jeu, dans la seconde
partie de la saison.

Natèche : «Garder
la même dynamique»

Hier matin, le président
Ahmed Belhadj a tenu une
réunion avec M.
Badredine Gherbi, le
directeur de la jeunesse et
des sports, dans le bureau
de celui-ci. Lors de cette
rencontre, les deux
Vers
hommes ont évoqué le
la prolonproblème des subventions,
gation
mais également celui de la
gestion du stade Ahmeddu stage
Zabana, dont le MCO sou- Devant prendre fin Raouf, avez-vous profité
le 13 janvier, le
haiterait gérer la billettestage de l'hôtel des vacances, pour faire
rie, le jour des matches. Le
Phoenix sera le vide dans votre tête ?
DJS qui est toujours à
Pour être sincère, je n'ai
prolongé
de deux
l'écoute des problèmes des
pas profité pleinement de
jours,
cette
clubs de la ville, plus par- décision fait suite cette dizaine de jours de
ticulièrement ceux du
au changement de vacances, car je me suis
MCO, a fixé rendez-vous à la date de reprise déplacé
à
Londres
Ahmed Belhadj, la semaine
du championnat. (Angleterre), pour régler un
prochaine, pour trancher à
problème administratif,
propos de cette affaire.
Bouchama j'étais obligé de courir à
proposé droite et à gauche, malgré
Selon un proche tout, je reconnais que cette
de l'équipe, le coupure avec le monde du
milieu de terrain football m'a fait du bien.

On parle
à nouveau
de Salem

Le coach interdit à
Berramla de s'entraîner…

Gafaïti prié d'aller voir
avec la direction

PAR M. STITOU
Hier matin, c'est un groupe au
grand complet qui est entré en
stage bloqué, à l'hôtel Phoenix,
c'est comme si les joueurs qui
s'étaient absentés, se sont donnés
le mot, pour reprendre mercredi,
d'ailleurs un des éléments qui n'a
rejoint le groupe, qu'hier matin,
nous a confié : "Le coach savait
qu'on allait reprendre le 4 janvier
(hier, ndlr) mais pas avant." Ce
joueur qui a requis l'anonymat,
estime par ailleurs : "De toute
façon, la reprise du championnat a
été décalée d'une semaine, ce qui
fait qu'en ratant deux séances, il
n'y a rien de mal !" Toujours est il
que ces absences n'ont pas été du
goût du président, qui a fait le
déplacement lundi après-midi, à
l'hippodrome d'Es Senia pour rien,
alors qu'il envisageait de tenir une

15

Considéré comme l'atout n°1 de son équipe, lors de la
première phase de la saison, l'expérimenté gardien du
MCO promet que lui et ses coéquipiers feront tout leur
possible pour faire un parcours identique, sinon meilleur,
dans la deuxième partie de saison.

Le MCO est-il capable de
rééditer les
performances de l'aller ?

Pour s'y faire, le groupe
doit garder le même état
d'esprit, aussi continuer à
bosser dans la même
ambiance, avec un mental
de conquérant, je pense
qu'il suffit de recharger les
batteries pendant cette
trêve hivernale, tout est
possible après. Notre objectif est de garder le contact,
avec la tête du classement,
avec les potentialités que
recèle notre équipe, cela est
du domaine du possible !

Avec un calendrier
favorable au retour (le

MCO recevra neuf fois à
domicile), d'aucuns
estiment que votre
équipe peut coiffer au
finish ses concurrents
pour la course au
titre…

Comme je l'ai dit, nous
devons d'abord garder cette
belle dynamique, affichée à
l'aller. Certes, lors de la
deuxième phase de la saison, les matches seront plus
difficiles, avec des rencontres à fort enjeu, il faudrait se préparer en conséquence, en jouant notamment sans calculs.

Que voulez-vous dire ?

Il faut jouer tous les
matches avec l'obligation
de les gagner, surtout pour
ceux qu'on disputera à
domicile, la phase retour
sera sans doute, intéressante pour notre équipe, qui
devra confirmer dès la première journée lorsqu'on
recevra le CRB à Zabana, le
20 janvier prochain.

Il est rentré mardi

L'effectif n'a enregistré
aucun renfort cet hiver…

Je pense que le président
et l'entraineur ont compris
qu'il ne faudra pas recruter
pour le simple plaisir de
recruter, il faudrait ramener
des éléments capables d'apporter un plus à l'équipe,
sinon à mon avis, faire
confiance au groupe qui est
déjà en place n'est pas une
mauvaise idée, vu les performances réalisées par ce
même groupe lors de la
phase aller.

Une phase aller lors de
laquelle Natèche s'est
illustré de façon
incroyable…

Tous ces éloges me font
plaisir et me motivent surtout à donner encore plus,
pour honorer la confiance
de mes coéquipiers, responsables et supporters à
chaque match. Je suis prêt à
faire tous les sacrifices possibles, afin d'aider mon
équipe.
M. S.

Absent à la reprise, Raouf Natèche qui avait séjourné,
ces derniers jours, en Angleterre, n'est rentré à Alger
qu'avant-hier en milieu de journée. Hier, il a rejoint le
groupe, après avoir rallié le matin Oran.

www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

16

MCA

JSS

Jeudi 5 janvier 2017

9

 De notre envoyé spécial en Espagne : M. ZERROUKI

KHOUDA PARLE DES RECRUES

«Les aider à s'adapter le
plus rapidement possible»
PAR L. M. AZZI
Prié de donner son avis sur
les recrues engagées par la direction du club bechari, l'entraîneur
Karim Khouda a ainsi répondu
hier au téléphone : "Ecoutez, les
nouveaux sont venus renforcer le
groupe. Ils ont commencé à travailler avec nous. Donc on va se
préparer à la compétition dont la
reprise a été décalée d'une semai-

ne. On va essayer de les aider à
s'adapter le plus rapidement possible à notre ambiance, à notre
façon de travailler. On le fera
d'une manière progressive. On
aura le temps de les mettre dans
le bain afin de s'adapter à notre
stratégie de travail."
Il veut 3 matches
amicaux
Le responsable de la barre tech-

nique de la JS Saoura a émis le
vœu de convier sa bande à trois
matches amicaux. "Maintenant
que les instances ont décalé la
reprise au 20 janvier prochain,
nous sommes dans la nécessité de
jouer des matches d'application",
a-t-il souligné et de poursuivre :
"Nous aimerions les jouer ici à
Bechar ou ailleurs. On a étudié
avec les dirigeants la possibilité
de faire des déplacements, s'il le

faut. Donc pour nous, l'essentiel
est de pouvoir donner l'occasion
à l'équipe de se mettre dans l'ambiance des matches même s'il
s'agira de joutes d'application".
Selon lui, la première joute devra
se tenir le 10 janvier. "Les deux
autres en fonction de l'identité de
l'adversaire et du lieu où elles
devront se tenir", a indiqué le
coach des Aiglons de Saoura.
L. M. A.

Tri-quotidien au menu

Les Bécharis à pied d'œuvre
Comme prévu, la formation
de la JS Saoura a repris les
entraînements sous la
houlette de l'entraîneur
Karim Khouda.
Les joueurs ont repris le chemin
du 20-Août de Bechar, lieu de leur préparation en prévision de la reprise du
championnat. Même les recrues, Fateh
Talah, Abdeldjallil Saad et Djamel
Belalem se sont joints au groupe des
Vert et Jaune. Dans la foulée, le respon-

sable de l'encadrement technique a commencé par programmer des séances triquotidiennes qui vont s'étaler jusqu'à
vendredi prochain, selon ses dires.
L'équipe sera soumise à une série biquotidienne à partir de samedi prochain.
Comme annoncé précédemment, le
retour au rythme quotidien reprendra
au plus tard mardi prochain. Enfin, Il
est utile de rappeler que les joueurs
seront mis au vert jusqu'à la reprise de
la compétition prévue le 20 janvier courant. A rappeler que l'équipe fanion
ainsi que les espoirs affronteront le DRB
Tadjenanet, pour le compte de la seizième journée du championnat.

OM

Bougherara exige
un renfort de qualité

Face à la prolongation de la trêve et au transfert de leurs joueurs

En initiant des échanges au sujet du défenseur Guitoun contre Noubli, l'attaquant du
MCEE, le DRBT a refusé la transaction et a
préféré garder son défenseur. Le MCEE n'est
d'ailleurs pas le seul club à se pencher sur
son ancien défenseur, d'autres se sont manifestés pour avoir ce joueur dans leurs rangs.
Le départ de Guitoun cet hiver n'est toutefois
pas envisagé et pourrait être d'actualité l'été
prochain qui coïncide avec la fin de son
contrat.

Cheniguer vers Skikda

La situation de l'attaquant du DRBT, Cheniguer,
n'a pas encore été tranchée pour retourner
dans son ancienne équipe. Retenu pour le
stage de Tunisie pour effectuer la préparation
avec son groupe, le joueur a rejoint Skikda où
il s'entraîne avec son ancienne équipe. Son
avenir au DRBT n'est pas certain et il pourrait
être libéré par le club qui n'a pas encore
dévoilé les détails sur la liste des libérés.

El-Mouedden sanctionné
La direction a sanctionné le joueur qui a pris

beaucoup de retard sur ses camarades pendant le stage qu'il a raté pour passer des
vacances à Dubaï. Alors même qu'il est considéré comme l'un des joueurs-clés de l'équipe,
il ne touchera pas un mois de salaire et il
sera reversé en équipe réserve à cause de
son absence. D'ailleurs, à la suite de cet
écart, la direction affirme qu'aucune indiscipline ne sera tolérée et sévira contre quiconque transgresse l'ordre établi.

1 match amical
aujourd'hui face à l'ASO
er

Après trois jours de préparation, le DRBT disputera son premier match amical aujourd'hui
face à l'ASO qui se trouve sur les lieux. Cette
rencontre sera suivie par une autre contre
une équipe locale et donnera une idée à l'entraîneur sur le potentiel de ses joueurs qui
sont soumis actuellement à une charge de
travail élevé. Tout en estimant que deux
matchs suffiront à son équipe pour qu'elle se
présente avec un meilleur visage pour la
seconde phase du championnat, il n'en
demeure pas moins qu'un troisième match
amical est prévu au retour au pays trois jours
avant la reprise du championnat.
A. T.

Les Médéens vont
changer de cap
Après la prolongation par la LFP de
la trêve jusqu'au 20 courant et le transfert
récent de quelques joueurs-cadres de l'équipe,
les dirigeants médéens vont, selon une source
digne de foi, changer de cap. Au préalable, ils
avaient tout prévu. Ils ont décidé de passer le
stage hivernal dans un site situé à Médéa.
Maintenant, les choses vont se dérouler autrement. Une partie du stage d'hiver va s'effectuer en dehors de la région de Titteri et plus

Qui
sera la
1re recrue ?

Bien que la direction du
boss Boukhelkhel veille à ne
rien laisser filtrer en ce qui
concerne les joueurs à recruter ou à libérer, cela ne nous
a pas empêché de fureter
dans l'entourage du club titterien pour mettre le doigt
sur des informations jusquelà gardées dans le secret le
plus total. Pour quelle raison
? On l'ignore. En tout cas,
soit l'émigré et ex-pensionnaire de l'USM Bel-Abbès
qui a le profil d'un avantcentre type ou l'inusable et
expérimenté Boulemdais,
l'ex-sociétaire de l'ES Sétif,
sera la première recrue de
l'OM à l'occasion de ce mercato hivernal. Deux attaquants, dit-on, qui peuvent
prendre la relève au niveau
du compartiment offensif de

Stade Stade Penatar Arena
Affluence faible
Buts : Hachoud (32'), Bouguèche (57')
Avert. : Derrardja (51')
Chaouchi
Hachoud
Boudebouda
Azzi
Mebarakou
(Bouhenna 58')
Kacem
Mokdad
(CEO 46')
Derrardja
(Chita 85')
Aouedj
(Bramki 75')
Djemaouni
(Seguer 58')
Bouguèche
(Amachi75')
Ent. : Mouassa

Tang Shaoshuang
(Zhang Yinuo
40')
Hu Mingfeï
Zhang Wentao
Lin Jiahao
Gu Bin
Zhang Yifeng
Zhang Yudong
Liu Yichao
Tan Fücheng
Ji Jun
Wu Wizhen
Ent. :
Juan Egnacio
Martinez

Arrivée au
stade à 14h30

Le MCA a
affronté le
Shanghai
Shenxin

DRBT

Le DRBT ne lâche pas
Guitoun

2
0

C'est vers 14h30 que les Vert
et Rouge sont arrivés au stade
Pénatar Aréna pour affronter les
Chinois dans un match qui
entre dans le cadre de la
préparation de la phase retour
dont c'est le premier test du
MCA ici en Espagne.

Match face à Mecheria
en vue
Le premier match amical que devrait disputer l'équipe de la JSS pourrait l'être face
au SC Mecheria. D'après une source autorisée, les dirigeants du club mecheraoui
n'ont pas encore donné de réponse. La
confirmation devra avoir lieu aujourd'hui, jeudi, précise notre interlocuteur.
En cas de confirmation, le rendez-vous
sera pris pour le 10 janvier courant soit
mardi prochain au stade du 20-Août de
Béchar. A noter que le Sporting de
Mecheria évolue dans le groupe Ouest de
la DNA.
L. M. A.

Depuis que les dirigeants se sont mis à la recherche
d'éléments pour renforcer l'effectif pouvant donner
un plus au groupe actuel, l'opération a enregistré
l'arrivée de deux joueurs seulement. Bougherara, qui
voulait renforcer son secteur défensif, est encore à
la recherche d'un bon défenseur pour jouer à la place
de Bouteba qui a résilié son contrat, et récemment
Mazari qui veut rejoindre l'USMBA. Tout devra
s'éclaircir au cours du stage à ce sujet où le DRBT
vient d'engager une troisième recrue. Il s'agit de l'attaquant Fateh Noubli, transfuge du MCEE en contact
depuis un moment. En signant pour deux ans, il
rejoint le gardien Benbot et le milieu de terrain
Meftahi, recrutés récemment.

MCA
SHANGHAI

exactement, comme il nous a été soufflé, dans
une partie de la région chélifienne, comme ce
fut le cas l'an dernier. Le coach Slimani est
soulagé par la prorogation de cette trêve d'hiver et se dit avoir du temps supplémentaire
pour revoir ses plans et refaire la programmation qu'il a déjà élaborée avant que la date de
la rentrée des classes ne soit modifiée et prolongée par les instances de notre football.
M. G.

Médéa après le départ des
deux joueurs, Lamhene et
Hamia. On verra !

Ziane-Cherif libéré

On vient d'apprendre
dans la matinée d'hier que
l'ancien joueur de l'USM ElHarrach, Lyès Ziane-Cherif
(33 ans) a été libéré par le
club de Médéa comme nous
l'avons déjà annoncé dans
une de nos précédentes éditions. L'information lui a été
communiquée séance tenante par un dirigeant médéen
lorsque le joueur s'apprêtait
à entamer la séance d'entrainement. Faut-il rappeler que
l'inusable et ex-défenseur harrachi est sous contrat jusqu'au
mois d'août 2017, lui qui n'a
fait que de rares apparitions
avec sa nouvelle équipe, l'O
Médéa, au cours de ce premier
acte de la compétition.

Des joueurs contactés

Comme nous l'avons déjà
mentionné précédemment,
malgré le secret qui entoure
la maison de l'Olympique de
Médéa, nous avons pu avoir
quelques tuyaux relatifs au
recrutement que compte
mettre en œuvre la direction
des Orange et Bleu après avoir
laissé partir trois cadres de son
effectif et peut-être d'autres à
l'avenir ! Elle a pris langue
avec un milieu récupérateur
qui joue actuellement à l'AS
Khroub (Ligue 2 Mobilis) et
avec deux autres jeunes attaquants, l'un de la JSM Tiaret et
l'autre de la JSM Chéraga
(Division amateurs). Pour ces
deux derniers cas, cela reste
possible si la Ligue revient
sur sa décision, à savoir l'interdiction aux clubs de la
Ligue 1 Mobilis de recruter
plus bas.
M. G.

Alors que tout le monde
pensait que le Doyen allait
affronter le Shanghai Shenhua,
qui compte dans ses rangs des
joueurs de grande qualité
comme Fredy Guarin, Demba
Ba et Martins, finalement le
Mouloudia d'Alger pour son
premier match amical dans le
programme du stage à
Benidorm, a affronté l'équipe de
Shanghai Shenxin qui évolue en
Superligue chinoise en Ligue 1.
Un bon test pour le Doyen.

Il passera
une échographie
aujourd'hui

Zerdab pas
concerné
L'attaquant du Mouloudia
d'Alger, Zohir Zerdab, n'était
pas concerné par le match
contre Shanghai, il souffre de
douleurs dorsales. Ce qui a
poussé le staff médical à le
programmer aujourd'hui pour
passer une échographie.

Les Chnaoua s'offrent les Chinois

UN BON TEST
POUR LE DOYEN
Face à Shanghai, le
MCA a réussi son premier
test en gagnant par le score
de 2-0. Les buteurs sont
Hachoud en première mitemps et Bouguèche en
seconde période. Afin de
montrer à tout le monde
que le MCA a fait le déplacement à Benidorm pour
travailler, les Vert et Rouge
sont rentrés directement
dans le vif du sujet hier
contre les Chinois. Dès la
première minute du match,
Aouedj tente un tir sur le
côté droit, mais la défense
chinoise le contre. Trois
minutes après, les Chinois,
par Ji Jun, tire, mais à côté.
Le quart d'heure de jeu,
Derrardja sert Aouedj, mais
l'adversaire intervient. Le
jeu se concentrera au
milieu. Chaque équipe
tente d'imposer son jeu
avec l'objectif de gagner la
bataille du milieu. A la 20',
Boudbouda intervient pour
contrer le tir de Yudong
qui a failli faire mouche.
Les Mouloudéens se
reprennent en main et à la
22', Bouguèche, bien servi
par Aouedj, arme son tir,
mais le voit passer sur le
côté. Les Chinois tentent de
déstabiliser les Algériens
par des passes rapides,
mais les Mouloudéens bien
en place, montrent leurs
griffes. A la demi-heure de
jeu, Chaouchi sauve son
équipe d'un but tout fait et
c'est ce qui va donner plus

Comme tout le monde le sait,
le Doyen a souvent joué lors
de ses différents séjours en
Espagne au stade Pénatar
Arena. Hier, Bouguèche et
Hachoud ont retrouvé ce
stade, mais cette fois pour
affronter une équipe chinoise
pour une première dans
l'histoire du MCA.

Le MCA en bleu
nuit face à
Shanghai

C'est avec nouvelle tenue,
bleu nuit, que le MCA a
affronté hier l'équipe chinoise
de Shanghai. Umbro tenait à
que les Vert et Rouge disputent leur premier match de
2017 avec une nouvelle tenue

Karaoui attendu
aujourd'hui

On apprend de source proche
du staff technique que le
milieu de terrain du MCA,
Amir Karaoui, a été retenu
chez lui en France et il est
attendu aujourd'hui en
Espagne.

de conviction à son équipe
qui, deux minutes après,
parvient à prendre l'avantage par Hachoud qui, d'un
tir des 25 mètres, voit le
cuir flotter, qui trompe le
gardien adverse et c'est
l'ouverture du score pour le
MCA. A la 35', Derrardja
rate le second but en tirant
dans les décors. Les
Chinois procèdent à leur
premier changement en
donnant la parole au
second gardien, qui a tenu
bon face Aouedj, qui tire
entre ses bras à la 40' et
trois minutes plus tard, il
fait de même face à
Bouguèche. Un premier
round équilibré, mais le
Doyen a su profiter de son
occasion. Sur ce, l'arbitre
renvoie les 22 acteurs aux
vestiaires.

Bouguèche
corse l'addition
La seconde période verra
Boudebouda qui a failli
marquer n'était le poteau
qui sauve les Chinois après
le corner de Derrardja qui
trouve la tête de
Boudebouda (48'). Il a fallu
attendre la 57', pour que
l'Hadj Bouguèche corse
l'addition. Les Chinois tentent de réduire le score,
mais pas face à des
Mouloudéens bien décidés
à commencer l'année 2017
avec les honneurs. Mouassa
apporte des changements
dans son équipe et l'entrée
des jeunots, à savoir Bramki
et Amachi, n'est pas passé
inaperçue. Mais il n'y aura
pas d'autres buts et c'est sur
le score de 2-0 que le MCA
gagne devant les Chinois.
M. Z.

Mouassa : «Une bonne
victoire, mais…»
"Aujourd'hui, on a assisté à
une belle rencontre. Il y a
eu des choses positives,
mais aussi négatives. On va
tout faire pour corriger nos
erreurs et aussi faire valoir
nos atouts. On va devoir
continuer à bosser durement pour être encore
meilleurs. Il reste beaucoup

Bouguèche
et Hachoud
retrouvent
Pénatar Arena

travail devant nous. Incha
Allah, l'équipe retrouvera le
top de son niveau. Ceci dit,
c'est une bonne victoire,
mais le plus important c'est
d'être prêt pour la suite du
parcours. On doit être plus
performants, plus efficaces
à l'avenir pour gagner nos
rendez-vous officiels. Ce ne

sera pas facile, et on le
sait. Et pour cela, on va se
surpasser en profitant pleinement de ce stage pour
être à la hauteur. Ceci dit,
je suis content de voir les
attaquants marqués. Il faudra continuer sur cette
voie. C'est un bon test tout
de même."

Hachoud :

«Commencer 2017
par une victoire
c'est bon pour le
mental»

Auteur du premier but de la
partie contre Shanghai, le
capitaine des Vert et Rouge
revient sur sa réalisation tout
en assurant que lui et ses
équipiers vont tout faire pour
être à la hauteur à l'avenir.
Abderrahmane Hachoud déclare : "C'est une bonne victoire
et un bon test pour nous. On a
gagné et cela va nous motiver
à travailler encore plus. En ce
qui concerne l'ouverture du
score, je dirais que ce but va
me booster pour marquer
d'autres buts à l'avenir. Pour
ce qui est de l'action, j'ai vu
que le gardien chinois était
avancé, alors, j'ai tenté ma
chance. Je suis content et je
vais tout faire pour que la
suite soit meilleure.
Commencer l'année par une
victoire c'est bon pour le mental. Ceci dit, je dirais qu'on
aurait pu faire mieux, mais
l'agressivité de l'adversaire n'a
pas arrangé nos affaires. On
s'est créé beaucoup d'actions,
mais on a manqué d'efficacité.
On est là en Espagne pour travailler sérieusement et de tout
faire pour être à la hauteur
quand on rentrera au pays.
Avant, on va tout faire pour se
montrer très fort lors du
second test."
M. Z.

Il a rencontré le CA dernièrement

Le retour de Kaci-Saïd
se précise-t-il ?
Il y a trois jours, le
conseil d'administration du
MCA, à sa tête le président
Ladj, a rencontré l'ex-manager
général, Kaci-Saïd. Les deux
parties ont discuté longuement.
Est-ce qu'un retour de KSK
dans les affaires du MCA se
précise ? On verra... En effet,
on apprend de source proches
de la direction du MCA, que
les membres du CA ainsi que
le président Ladj ont rencontré,
il y a de cela trois jours, l'ex-

manager général du MCA,
Kaci-Saïd. Les deux parties ont
discuté sur un probable
engagement de KSK avec le
MCA, et se sont donné
rendez-vous pour se retrouver
bientôt afin de discuter encore
plus sur cet engagement. Du
côté de KSK, il se dit que ce
dernier serait prêt à revenir.
Seulement, en ce qui concerne
le poste qu'il va occuper au
MCA, aucune information n'a
filtré. Il faudra attendre la

prochaine rencontre entre le
CA et KSK pour voir ce qu'il en
est de cette affaire. Cependant,
ce qui est sûr, tout le monde
parle du retour de l'exmanager général. Est-ce qu'il
va retrouver ce poste ? Ce qui
voudra dire que Bouiche sera
remercié. Où aura-t-il un autre
poste ? On verra après la
réunion du CA qui devrait se
tenir prochainement.
A. Z.

Les panneaux
publicitaires
Umbro entourent le
carré vert de
Pénatar
Hier, on pouvait voir les panneaux publicitaires de l'équipementier Umbro placardés
tout autour du carré vert du
stade Penatar Arena qui a
abrité la rencontre amicale
entre le MCA et Shanghai.

Boussouf et Chita
sur le banc

Le gardien de but du MCA,
Boussouf, ainsi que le milieu
de terrain Chita qui jusque-là
ne figuraient pas dans la liste
des convoqués de Mouassa à
cause de blessures, ont
retrouvé le banc des remplaçants hier lors du match
contre Shanghai.

Une centaine
de fans présents
à Pénatar

On pouvait compter une centaine de fans présents hier au
stade Pénatar afin de suivre
en direct la rencontre amicale
entre le Mouloudia d'Alger et
les Chinois de Shanghai, dont
c'est le premier test pour les
Vert et Rouge. Pour rappel, ils
devront jouer un autre match
dont l'adversaire sera connu
prochainement.

Chita retrouve
la compétition

C'était en mars 2016, le MCA
affrontait le DRBT, Chita
contracte une méchante blessure, une rupture des ligaments croisés qui l'envoie à
l'infirmerie pendant plusieurs
mois, dix précisément. Il a
fallu attendre la rencontre du
4 janvier 2017 contre les
Chinois de Shanghai pour
revoir Chita à l'œuvre.

Mokdad quitte
le terrain blessé

C'est en marchant difficilement que Mokdad a quitté le
terrain Pénatar. Accompagné
de l'un des membres du staff
médical, le joueur sort blessé.
On verra plus tard ce qu'il en
est de sa blessure. On jouait
la 71', quand le staff médical
a décidé d'envoyer le joueur
à l'hôtel.

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

8

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

NAHD

 De notre envoyé spécial en Espagne : M. ZERROUKI

Tout en assurant que sa blessure fait partie du passé

Le MCA se
sent bien à
Azul Agua

BOUSSOUF
«Si je craignais

Les années précédentes quand le MCA
venait en Espagne et
précisément à
Benidorm, il passait
ses nuitées de stage
à l'hôtel Albir Garden.
Dans cet hôtel, les
Mouloudéens ne manquaient de rien. Cette
fois ci, avec Umbro, le
MCA a pris ses quartiers à l'hôtel Azul
Agua au centre-ville
et tout le monde se
sent bien. Que ce soit
joueurs, staff technique ou médical,
tout le monde assure
que tous les moyens
sont réunis dans cet
hôtel, que ce soit
l'hébergement ou la
restauration, les Vert
et Rouge se disent
comblés.

la concurrence,
j'aurais signé en L2»
Le gardien de but mouloudéen, Kheirredine Boussouf, assure que le stage
se déroule à la perfection et que lui et le groupe travaillent dans le grand
sérieux et la rigueur. Il mise beaucoup sur cette préparation afin de montrer
ses qualités car il a l'intention d'avoir la place de titulaire dans l'équipe de
Mouassa. Surtout que sa blessure fait partie des souvenirs.

Deux jours sont passés
maintenant depuis votre
arrivée en Espagne.
Comment se déroule la
préparation ?

Comme vous le voyez,
tout se passe bien. Le
stage se déroule dans de
très bonnes conditions et
on est en train de travailler dans le grand
sérieux et la rigueur ici à
Benidorm. Tout est réuni
pour réussir une très belle
préparation qui va nous
permettre d'aborder la
suite des évènements avec
force. On est conscient de
ce qui nous attend à notre
retour et pour cela, on est
bien décidé à profiter de
ce stage pour être à la
hauteur des attentes

Parlez-nous des
conditions
d'hébergement et des
moyens de travail ?

Toutes les conditions
sont réunies. On ne
manque de rien. On a un
très bon terrain pour s'entraîner ainsi que tous les
moyens de récupération.
Tout est bien assuré afin
de nous permettre de travailler tous les volets. Le
coach nous a concocté un
programme riche et varié
afin d'être au top du top à
notre retour.

Hors service pendant
plusieurs semaines à
cause d'une blessure,
comment vous vous
sentez actuellement ?

Hamdoulah, je me sens
très bien. Depuis mon
arrivée ici en Espagne, j'ai
suivi un programme spécifique et je peux vous
assurer que tout se passe
bien pour moi. Je me sens
de jour en jour bien
meilleur. La preuve, j'ai
pu intégrer le groupe et je
m'entraine le plus normalement du monde. Je vais
tout faire pour retrouver
mes capacités afin d'être
opérationnel pour la phase
retour. Je ne veux pas brûler les étapes afin d'éviter
de rechuter, mais je veillerais à faire le nécessaire
pour retrouver mon top
niveau très vite.

Une blessure qui vous a
relégué à la 3e place,
est-ce que cela vous a
perturbé ?

C'était légitime dans la
mesure où je ne m'entrainais même pas.
Cependant, je suis en train
de reprendre mes capacités peu à peu. Je suis à la
lettre le programme du
staff médical et comme
vous le voyez, je touche
au ballon et donc, ce n'est
qu'une question de temps
pour revenir à mon
niveau. Sincèrement, j'ai
hâte de replonger dans la
compétition et je vais tout
faire pour retrouver toutes
mes sensations.

Mais, ces derniers
temps, on vous a
annoncé sur le départ
et que c'était votre vœu,

qu'en dites-vous ?

Ce qu'il faut savoir c'est
qu'à aucun moment je n'ai
songé à partir. J'ai signé
au MCA l'été dernier. Je
sais que j'ai opté pour un
grand club avec lequel je
vais vivre de très belles
choses. Je sais qu'il faudra
que je me surpasse pour
retrouver ma place dans
l'équipe type. Ce ne sera
pas facile, mais je vais me
surpasser pour y arriver.

Ce ne sera pas facile
avec Chaouchi et Chaâl.
La concurrence sera
rude, non ?

Dans un club comme le
MCA, la concurrence est
présente. Je ne la crains
pas. Si je craignais la
concurrence, j'aurais signé
en L2. Néanmoins, je
connais mes capacités et je
vais tout faire pour
reprendre ma place de
numéro un. C'est avec le
travail continu que j'y arriverai et j'ai l'intention de
le faire.

Qu'attendez-vous
vraiment de ce stage ?

On est conscient que la
suite sera très difficile à
assurer. On est là en
Espagne pour corriger les
erreurs commises lors de
la première partie du
championnat afin d'être
au top pour la suite des
débats. On va tout revoir
pour être au top et avoir
toutes nos chances pour
atteindre nos objectifs. On

Le
déplacement
au stade
par bus

Bien que le stade ne
se trouve pas très
loin de l'hôtel, les
responsables d'Umbro
ont assuré un bus qui
conduit chaque jour
les Vert et Rouge au
stade pour les entrainements. En tous les
cas, après deux
bonnes heures de travail continu, les
joueurs sont ravis de
revenir à l'hôtel par
bus.

va mettre les bouchées
doubles pour réussir ce
stage.

Dès votre retour à Alger,
vous allez affronter,
pour la première
journée de la phase
retour, la JSK. Que
pensez-vous de cette
seconde phase ?

On est conscient que la
seconde phase du championnat sera très difficile.
Surtout que nous serons
l'équipe à battre. En plus,
nous avons des objectifs à
atteindre et donc il faut
être très préparé à cette
circonstance et cela en se
surpassant pour être au
top sur tous les plans. On
va tout faire pour réaliser
un très bon parcours afin
d'être à la hauteur des
attentes, que ce soit face à
la JSK, ainsi que les autres
matches de championnat,
la coupe d'Algérie et la
coupe d'Afrique.

Les supporters rêvent
du titre cette saison…

Le public du MCA est
un connaisseur de la balle
ronde. Il mérite le meilleur
car c'est le meilleur public
en Algérie. Les supporters
nous ont soutenus tout au
long de la phase aller et ils
méritent qu'on fasse tout
ce qu'il faut pour leur
rendre hommage.
Inch'Allah, on va se surpasser pour les rendre
heureux en leur offrant un
titre.
M. Z.

Chita : «Maintenant, je
ferai tout pour retrouver
mon top niveau»

Interrogé par nos soins sur ce qu'il a vécu
jusque-là à cause de sa blessure, Chita ne
cache pas qu'il a été très affecté par la blessure, mais maintenant tout va pour le mieux pour
lui. Car tout est derrière lui maintenant, mais il
sait qu'il doit se surpasser pour retrouver ses
capacités en déclarant : "Je suis content que
ma blessure est devenue de l'histoire ancienne
et que j'ai pu enfin toucher au ballon après des
mois de patience. Je me sens très bien et je
sais qu'il ne reste pas beaucoup devant moi
pour retrouver mes sensations. J'ai intégré le
groupe et tout se passe bien pour moi. Je suis
très motivé pour retrouver la compétition et
pour cela, je sais que je dois me surpasser pour
réussir mon pari. Ce ne sera pas facile, mais
Inch'Allah, je ferais tout pour être à la hauteur
des attentes. Je suis ici en Espagne pour bosser durement et faire le nécessaire pour revenir
à mon vrai niveau."
A. Z.

Il travaille avec le ballon

Comme tout le monde le sait, après avoir eu le
feu vert de son chirurgien, Dr Zemmouri, et le
staff médical de l'EN, Oussama Chita, le milieu
de terrain mouloudéen avait entamé sa préparation à Aïn Benian. Il continue de le faire ici en
Espagne. Il a intégré le groupe et se prépare à
retrouver ses sensations afin d'être disponible
et opérationnel pour la phase retour.

Match
d'application
pour la
séance de
mardi soir

Lors de la séance
d'entrainement de
mardi soir à
Benidorm, le coach
Mouassa a programmé en fin de séance
un match d'application pour préparer
ses troupes à la rencontre qui allait se
jouer le lendemain
contre l'équipe chinoise de Shanghai. Le
coach a scindé son
groupe en quatre
pour ranimer cette
flamme de la concurrence afin d'avoir des
joueurs très motivés
pour battre les
Chinois.

Physique
et technicotactique
au menu

Afin de préparer ses
troupes à son premier rendez-vous
amical en Espagne, le
premier responsable
de la barre technique,
Kamel Mouassa, qui
avait débuté avec le
travail physique,
continue dans ce
sens, mais il fait bosser aussi à ses poulains le travail technico-tactique afin de
les mettre dans leur
meilleur jour pour
affronter les Chinois
de Shanghai avec
toutes leurs capacités. Afin d'éviter
d'avoir des joueurs
fatigués, le coach a
diminué la charge de
travail.

La direction a entériné le vœu du coach

Le stage de Gammarth
prolongé de 4 jours
Comme rapporté par nos soins dans notre édition d'hier, le coach Alain Michel avait émis
le vœu de prolonger le stage de Gammarth de quelques jours, et ce, après avoir appris
le report de la reprise du championnat de Ligue 1 Mobilis d'une semaine.
PAR MOHAMED ADRAR
Alors que la reprise du championnat était initialement prévue
pour le 13 janvier en cours, la LFP a
repoussé l'échéance vers le 20 du
même mois, chose qui offrait aux
différents clubs la possibilité de
prolonger leur préparation. La
direction du club nahdiste a validé
la requête émise par le coach
Michel, en lui accordant une prolongation de stage de quatre jours.
A cet effet, le Nasria rentrera au
pays le 15 de ce mois de janvier,
alors qu'il était initialement prévu
pour le 11 janvier. Une très bonne
nouvelle pour le coach nahdiste qui
bénéficiera ainsi de plus de temps

Entraînements
à El-Marsa et
El-Menzah
pour hier

Deuxième jour de biquotidien
pour les Nahdistes en Tunisie,
puisqu'après la journée d'avanthier, celle d'hier a été également
marquée par deux séances d'entraînement, une première en matinée au stade d'El-Marsa, alors que
la seconde a quant à elle eu lieu à
partir de 17h sur le terrain annexe
du stade d'El-Menzah.

Le PSG retarde
la séance d'hier
d'une heure

Alors qu'elle devait avoir lieu à
partir de 16h sur le terrain annexe
du stade d'El-Menzah, la seconde
séance d'entraînement d'hier s'est
finalement tenue à 17h, soit une
heure plus tard. Les Sang et Or
ont dû décaler leur séance d'une
heure, en raison de la tenue de la
rencontre amicale qui a opposé
hier après-midi à El-Menzah la
formation du Club Africain à son
homologue du Paris SaintGermain.

Vers la libération
de Ferguène

Il n'y a plus l'ombre d'un doute,
l'ailier gauche Saïd Ferguène ne
poursuivra pas sa mission au
Nasria. En effet, et comme rapporté par nos soins dans notre livraison d'hier, le joueur est entré en
conflit avec l'administration du
club au sujet de sa lettre de libération, puisque si au NAHD on
exige au joueur de ramener un
club pour négocier le montant de
sa lettre de départ, Ferguène insiste lui pour obtenir le fameux sésame à titre gratuit. Une chose est
certaine, le joueur est bien déterminé à quitter le navire nahdiste,
lui qui refuse à ce qu'on touche à
son salaire, d'autant plus que son
temps de jeu est insignifiant
depuis l'entame de la saison.

pour préparer son équipe pour la
phase retour du championnat, mais
aussi et surtout pour faire bosser les
nouvelles recrues qui manquent de
compétition, accusant un réel
retard sur le plan physique.
2 autres matchs amicaux
pour le 12 et le 14
Le coach Alain Michel avait arrêté
dans un premier temps le programme des matchs amicaux durant ce
stage tunisien, en assurant pas
moins de trois rencontres face à
l'AS Metline (cet après-midi), le CS
Hammam Lif (7 janvier) et le CA
Bizerte (10 janvier). Trois matchs
auxquels il va falloir en rajouter
deux autres, puisqu'après la confirmation de la prolongation de ce
stage jusqu'au 15 de ce mois de janvier, le coach Alain Michel a
demandé à l'organisateur de ce
stage de lui dénicher deux autres
sparring- partners, pour les dates
des 12 et 14 de ce premier mois de
l'année. Et si rien n'a été confirmé
pour le moment, il est quasi certain
que le Nasria va bénéficier de deux
autres joutes amicales, qui porteront ainsi le nombre de matchs disputés à cinq, ce qui est assez raisonnable, notamment pour les nou-

veaux venus qui auront l'occasion
de monter en puissance tout en se
trempant parfaitement dans le bain.
1er match -test cet aprèsmidi face à l'AS Metline
(D3 tunisienne)
Le premier match-test que
disputera le Nasria durant
ce stage tunisien aura lieu
cet après-midi à partir de
16h au stade d'El-Marsa. Les
Sang et Or affronteront à
cette occasion une petite formation de 3e division tunisienne, en l'occurrence, l'AS
Metline, lors d'une rencontre
qui va avant tout servir au
coach Alain Michel de jauger
l'état de forme de ses nouvelles
recrues, notamment les deux
Franco-Algériens Satli et
Ouertani. Une rencontre qui sera mise à
profit par le
coach hussein-déen
p o u r
essayer de
nouvelles
variantes, en y
incluant les nouM. A.
veaux joueurs.

Houali bloque Khiat
et Gasmi à Alger
Attendus hier après-midi à Gammarth, pour intégrer le groupe nahdiste, Abdelghani
Khiat et Ahmed Gasmi n'ont pas été au rendez-vous, la faute à l'indisponibilité de leurs
passeports, qui se trouvent toujours au niveau du consulat de France à Alger.

Il ne répond même pas à
leurs appels
Les deux joueurs qui attendent avec
impatience de rejoindre leurs
coéquipiers en Tunisie commenceraient à perdre patience, puisque
nous avons appris que le secrétaire
général de l'équipe M. Houali
Mohamed, chargé de s'occuper de

cette affaire, ne répondait même pas
à l'appel des deux joueurs. Les deux
meilleurs buteurs du club étaient
d'ailleurs dans tous leurs états, eux
qui ne comprenaient pas du tout
l'attitude du SG du club, qui ne
réagit pas au moment où l'on a
besoin de lui en extrême urgence.
Une chose est certaine, le coach
Alain Michel s'impatiente lui en
Tunisie de pouvoir récupérer ses
deux joueurs cadres, sachant que
chaque jour perdu par les deux
joueurs sera lourd de conséquences
sur le plan physique.
La qualification
d'Ouertani et Satli dépend
de lui aussi
Ayant réussi à boucler son mercato
hivernal, en assurant les services de
cinq nouvelles recrues, la direction
du club nahdiste n'a pour le
moment retiré que trois licences sur
les cinq. En effet, en plus de celles de
Laribi et Coumbassa qui étaient tous
les deux sur la feuille de match face
au Paradou AC, la licence du défenseur Ibrahim Ferhat se trouve elle

17

Il a été sommé de rejoindre
le groupe à Gammarth

EL-ORFI

a effectué
une IRM
sur place
à Tunis
Alors qu'il avait été
initialement
interdit de
voyage pour la
Tunisie avec le
groupe à
cause des
soupçons qui ont
marqué sa sortie sur blessure
lors du dernier match de
coupe qui avait opposé son
équipe au Paradou AC, le
milieu de terrain nahdiste
Hocine El-Orfi, qui devait
effectuer une IRM au CNMS
de Ben Aknoune afin de
prouver la véracité de sa
blessure, a été finalement
sommé de rejoindre le groupe
à Gammarth, avant de pouvoir
passer aux tests musculaires.
Le joueur est d'ailleurs arrivé avanthier soir à l'hôtel El-Mouradi Gammarth,
afin de réintégrer le groupe. Le N°6 nahdiste ne s'est toutefois pas entraîné hier
matin avec ses coéquipiers, puisqu'il a été
transporté par le manager général de l'équipe Chérif Abdeslam vers une clinique privée à Tunis, et ce, dans le but d'effectuer
une IRM qui révélera si vrai ou faux le
joueur était réellement blessé ou pas.

Il n'a pas envoyé un écrit au consulat
de France pour libérer leurs passeports

Une procédure qui est en temps
normal assez simple, mais qui tarde
à se faire, la faute à l'inertie du secrétaire général du club M. Houali
Mohamed, lequel était censé transmettre une correspondance officielle
au consulat de France, pour demander la libération des deux passeports
au profit de leurs titulaires, afin
qu'ils puissent se déplacer en
Tunisie, chose que le SG du NAHD
n'avait toujours pas faite jusqu'à hier
après-midi. Les deux joueurs qui
attendaient de voir leur situation se
décanter rapidement afin de pouvoir rejoindre leurs coéquipiers à
Gammarth prennent leur mal en
patience, eux qui espèrent voir les
choses avancer dans le bon sens.

Jeudi 5 janvier 2017

aussi chez le SG du club. Reste à
obtenir celles de Mourad Satli et
Mehdi Ouertani et tout sera officiellement réglé. Le dossier Ouertani
qui semblait le plus compliqué, est
sur le point d'être résolu, puisque les
dirigeants nahdistes présents à
Gammarth, et à leur tête le secrétaire de l'équipe fanion M. Atamna ont
réussi à débloquer la situation au
niveau de la Tunisie, en obtenant la
lettre de libération du joueur de son
ancien club (JS Kairaouane) tout en
régularisant sa situation au niveau
de la Fédération tunisienne de football, où tout a été fait pour que le
TMS soit validé au niveau de la FAF.
Il ne reste plus qu'à se déplacer à
Dely Ibrahim, pour débloquer la
situation et obtenir l'autorisation de
qualification du joueur, ainsi que
celle de Satli, pour que les deux
joueurs soient officiellement qualifiés au Nasria. Tout cela, c'est bien le
SG du club M. Houali qui doit l'accomplir, sachant qu'il est le seul
administrateur du club présent à
Alger, les autres se trouvant tous en
Tunisie.
M. A.

Les résultats attendus
pour aujourd'hui
Pour rappel, Hocine El-Orfi avait quitté
le terrain à la 35e minute de jeu, remplacé par son coéquipier Noufel Khacef, à la
suite d'une supposée déchirure à la cuisse, qui l'aurait empêché de poursuivre la
rencontre, or quelques heures plus tard, il
a été aperçu par son propre entraîneur en
train de courir dans tous les sens à l'aéroport Houari Boumediene, où il devait se
déplacer vers l'étranger pour passer les
fêtes de fin d'année. Une scène qui n'a pas
manqué de faire réagir le coach nahdiste
et la direction du club, qui ont tout
d'abord interdit au joueur de se déplacer
avec le groupe pour la Tunisie, avant de
le sommer de rejoindre Gammarth, afin
d'y passer sur places les examens nécessaires qui confirmeront ou infirmeront la
blessure du joueur. En tout état de cause,
les résultats de l'IRM effectuée par le
joueur seront connus aujourd'hui, et si la
fausse manœuvre est prouvée, le joueur
encourra de lourdes sanctions, dans le
cas contraire, il devra observer le repos
qui lui sera prescrit.
Benhocine l'a accompagné
Hocine El-Orfi ne s'est toutefois pas
déplacé seul en Tunisie, puisqu'il a été
accompagné par son coéquipier Zakaria
Benhocine, lequel avait oublié son passeport à la maison chez lui à Sétif, raison
pour laquelle il n'a pu effectuer le déplacement avec l'équipe vers la Tunisie.
Benhocine et El-Orfi ont voyagé
ensemble vers l'aéroport de Tunis
Carthage, là où les attendaient les dirigeants du club, qui les ont rapatriés vers
l'hôtel El-Mouradi Gammarth, camp de
base de l'équipe durant ce stage tunisien.
M. A.

18

www.competition.dz

Jeudi 5 janvier 2017

PUBLICITÉ

www.competition.dz

JSK

Le dossier
d'Izerghouf
déposé à
la Ligue

NEZAR
humilie Hannachi

Compétition / PUB

ANEP 500 326 du 05/01/2017

Le président du CAB,
Farid Nezar, a irrité au plus
haut point les responsables de
la JS Kabylie. Et pour cause, il
leur a posé un lapin hier en
refusant de les rencontrer
comme convenu. L'émissaire
du président Hannachi et son
chauffeur se sont déplacés très
tôt dans la matinée d'hier afin
de récupérer la lettre de
libération de l'attaquant Karim
Aribi, mais grande était leur
surprise à leur arrivée à Batna.
Non seulement Nezar n'était
pas au rendez-vous, mais il a
éteint son portable pour ne pas
être importuné par le
président Hannachi. Le plus
surprenant est que les
responsables kabyles avaient
indiqué dans la soirée de
mardi dernier qu'ils ont trouvé
un accord avec le président
Nezar pour le rachat du
contrat de l'attaquant Aribi et
qu'ils récupéreront sa lettre de
libération dans la journée
d'hier avant d'inviter Aribi à
rallier la ville de Tizi Ouzou
afin de signer son contrat dans
l'après-midi. Ils ont crié vite à

la victoire, alors que Nezar n'a
pas cessé de dire que le
président Hannachi ne l'a pas
respecté en chargeant l'agent
du joueur Redouane Brahimi à
négocier avec lui la lettre de
libération de son attaquant.
4h du matin
D'après une source digne de
foi, l'émissaire chargé par le
président Hannachi de
récupérer la lettre de libération
d'Aribi a pris la route tôt le
matin, plus exactement à 4h
du matin, pour rallier Batna
dans les premières heures de
la matinée. Il avait pris avec
lui 1,2 milliard de centimes
comme l'avait exigé le
président du CAB dans la
soirée de mardi dernier afin de
racheter le contrat d'Aribi. Le
président Hannachi ne
s'attendait pas à ce que le
président du CAB lui joue un
mauvais tour. Tellement il
était convaincu d'avoir assuré
les services d'Aribi, il
commençait à chercher une
autre nouvelle recrue. Mais
son optimisme n'a été que de
courte durée puisqu'à l'arrivée
de son émissaire à Batna, point

de Nezar. La personne chargée
par le président Hannachi de
récupérer la lettre de libération
de l'attaquant Aribi s'est
déplacé jusqu'au domicile de
Nezar dans l'espoir
d'apercevoir ce dernier.
L'attente était longue et après
plus de 6 heures d'attente,
l'émissaire de Hannachi a
décidé de rentrer pour ne pas
passer inutilement la nuit à
Batna. Au moment où
l'émissaire du président
Hannachi attendait vainement
l'apparition de Nezar, ce
dernier avait posté sur le mur
de sa page facebook comme
quoi il est arrivé à Paris. Les
dirigeants kabyles affirment
qu'il était à Batna et qu'il avait
éteint son portable pour ne
pas répondre à leurs appels.
Nezar, qui a affirmé que le
président de la JSK ne l'a pas
respecté en chargeant un
agent de joueur de
négocier avec lui,
s'est bien joué de
lui en lui posant
un lapin.

président du CAB, le président
de la JSK a décidé
d'abandonner définitivement
la piste Aribi. Il ne peut pas
reprendre les négociations
avec le président Nezar, alors
que ce dernier l'a humilié dans
la journée d'hier. Ce n'est pas
la première fois que le
président s'attaque
directement à lui puisqu'il y a
quelques jours, il a affirmé que
lui est un professionnel et que
le président Hannachi lui a
manqué de respect en
désignant un agent de joueur
pour négocier avec lui la lettre
de libération d'Aribi.
M. A.

Nif
Humilié par le

Ni Hamia, ni Lamhane, ni Aribi !

HANNACHI
d'échec en échec

Compétition / PUB

ANEP 230 20125 du 05/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 500 382 du 05/01/2017

L'ère où le président
Hannachi raflait les meilleurs
joueurs est révolue. Il n'avait
pas besoin de faire dans la
surenchère pour engager les
meilleurs joueurs sur le marché puisqu'il avait des arguments à faire valoir. Il avait le
sens de persuasion et les
joueurs se bousculaient au
portillon afin de signer à la
JSK. Il négociait directement
avec les joueurs et les dirigeants des autres clubs, mais
ce n'est plus le cas ces dernières années. C'est pour cela
qu'il va d'échec en échec. Son
recrutement d'intersaison était
un véritable fiasco et pour rectifier le tir en ce mercato hivernal, il a promis un recrutement qualitatif et quantitatif.
Malheureusement, comme à
l'accoutumée, ses promesses
sont sans lendemains. Il a fait

la promesse de recruter au
moins trois grands joueurs à
la fin de la phase aller, mais il
n'a engagé pour le moment
que Sofiane Khelili, Thomas
Izerghouf et Mehdi Benaldjia.
Il voulait avoir dans son effectif Amine Hamia et Mokhtar
Lamhane, mais il a été doublé
par le président du CRB Hadj
Mohamed qui n'a été installé à
la tête du Chabab que le mois
dernier. Pour faire oublier aux
supporters l'échec des négociations avec l'attaquant de l'O
Médéa, il a tout misé sur l'attaquant du CAB, Karim Aribi,
mais il ne tardera pas à
connaître un autre affront. Il
avait redonné espoir aux fans
en laissant supposer dans la
soirée de mardi dernier qu'il a
tout réglé avec le président de
la formation de Batna, Farid
Nezar, mais ce dernier s'est

joué de lui comme s'il s'agissait d'un président d'un club
amateur. Avant, aucun président ne pouvait se permettre
de se comporter de la sorte
avec les responsables de la
JSK, malheureusement cette
dernière a touché le fond et les
supporters sont habitués à
tous les scandales.
Le CA, une coquille
vide
Continuant à gérer le club
avec deux ou trois personnes,
le président Hannachi n'a plus
l'aura d'avant. La preuve, le
président Nezar lui a posé un
lapin sans même se dire qu'il
ne se comporter de cette
manière avec un dirigeant du
club le plus titré d'Algérie. Ce
qui a fait le président du CAB
est condamnable, car il aurait
pu décliner l'offre de la JSK

sans faire poireauter
l'émissaire du président
Hannachi des heures et des
heures à Batna. La faute
incombe en premier lieu au
président Hannachi qui a
chargé un agent de joueur qui
n'a rien à voir avec le club de
négocier avec Nezar la lettre
de libération d'Aribi.
Tellement il a fait vide autour
de lui, il désigne le premier
venu à lui recruter. S'il avait
une administration et un
comité directeur forts, il aurait
compté sur propres dirigeants.
Malheureusement, son conseil
d'administration n'est qu'une
coquille vide. Au lieu de
s'entourer avec des personnes
capables de l'aider à tirer
l'équipe vers le haut, le
président Hannachi ne fait
qu'à sa tête.
M. A.

7

1,2 milliard transporté de Tizi à Batna pour rien
Le boss batnéen a prétendu être à Paris pour
éviter les Kabyles

PAR MOHAMED A.

Jeudi 5 janvier 2017

La JSK
se rabat
sur
Zerguine
Après l'échec de la
venue de l'attaquant du
CAB, Karim Aribi, le
président Hannachi
commence à paniquer. Il
n'a pu conclure avec
aucun des attaquants
ciblés, à savoir Tebi,
Hamia et Gasmi pour ne
citer que ceux-là. De
peur de se retrouver
donc sans attaquants à
la phase retour, surtout
qu'il a déjà libéré
Abdelmalek Ziaya et
Mohamed Benkablia, le
président Hannachi
s'est rabattu sur la
piste de l'attaquant de
l'USMB, Zerguine. Au lieu
de mettre le paquet
pour engager un
attaquant de haut
niveau et d'expérience,
le président de la JSK
n'a pas trouvé mieux
que de contacter
Zerguine. Ce dernier est
sous contrat avec son
équipe, mais le
président Hannachi qui
ne sait plus ce qu'il
doit faire après
l'humiliation que lui a
fait subir hier le
président du CAB, Farid
Nezar, a chargé encore
une fois une personne
étrangère au club pour
lui ramener Zerguine. Il
n'a pas tiré la leçon de
l'affront que lui a
réservé le président du
CAB, sinon il aurait pris
tout le temps
nécessaire pour voir
quel attaquant qui
répond au profil qu'il
recherche. Il semble que
le plus important pour
lui est juste de recruter
pour recruter et les
supporters ont
entièrement raison de
se montrer sceptiques
pour l'avenir de leur
équipe. Le plus
surprenant est que le
président Hannachi
serait disposé à
débourser une somme
colossale pour recruter
le jeune attaquant de la
formation de Blida.
M. A.

Pour pouvoir
qualifier leur nouvelle
recrue Thomas
Izerghouf d'ici le
premier match de la
phase retour, les
responsables de la JSK
ont déposé son
dossier au niveau de
la Ligue de football
professionnel. Son
TMS n'est toujours
arrivé, mais le
président Hannachi
compte beaucoup sur
cet attaquant amateur
qui évoluait dans le
championnat belge
avant sa venue à la
JSK. Le staff technique
n'est pas très
satisfait de lui, mais
comme le président
Hannachi l'a fait
signer sans même
demander à son
entraîneur de lui
donner son avis sur le
joueur, aucun
dirigeant ou membre
du staff technique ne
peut remettre en cause
les qualités de cet
attaquant.

Biquotidien
hier

Pour la journée
d'hier, l'entraîneur
Sofiane Hidoussi a
programmé deux
séances
d'entraînement. La
première à la forêt
Harouza pour
travailler le volet
physique et la seconde
sur le terrain du 1erNovembre. A signaler
qu'en plus de Rial qui
n'a pas repris avec le
groupe, le milieu Adel
Djerar n'a pas pris
part à la séance de la
matinée. Son absence
était autorisée et il
devait réintégrer le
groupe dans l'aprèsmidi.

Une seule
séance
pour
aujourd'hui

Si dans la journée
d'hier, l'entraîneur
Hidoussi avait soumis
ses joueurs au
biquotidien, il n'a
programmé qu'une
seule séance pour la
journée d'aujourd'hui.

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

6

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

JSMB

Elle a été fixée à 350 millions

La JSK prête
à racheter la
libération de

Des personnes
le lui ont
déconseillé

Selon une source proche de la
direction, le président Hannachi ne
recrutera pas l'attaquant
Bougueroua qui a été
libéré par la
direction du
Chabab. Le
président
Hannachi avait
songé à
l'engager dans la
soirée de mardi
dernier, mais il
avait fini par changer
d'avis quelques heures
plus tard. Quelques personnes lui aurait dit
qu'il ne peut pas recruter un attaquant qui
a été arrêté par les services de sécurité en
possession de drogue. Le profit de
Bougueroua plaît au président Hannachi
qui le voulait dans son effectif depuis qu'il
portait le maillot du RC Arba, mais de peur
que les supporters, notamment des autres
clubs, lui fassent vivre l'enfer sur tous les
stades, le président de la JSK a renoncé à
l'idée de le recruter en ce mercato hivernal.
L'attaquant Bougueroua a des qualités,
mais son arrestation par les services de
sécurité a beaucoup nui à son image.
M. A.

Douadji
proposé
Tout en se rabattant sur la piste de
Zerguine après l'échec du transfert de
Karim Aribi, les responsables de la JSK
s'intéressent à Douadji. Ce dernier a joué la
phase aller sous le maillot de l'ESS, mais il
appartient au PAC. En désaccord avec le
président Zetchi depuis le transfert de
Gagaâ, le président Hannachi ne va
certainement pas négocier avec lui pour
avoir Douadji.

Pas d'argent,
pas de stage
Même si le président Hannachi ne cesse
de se targuer que la JSK n'est pas
confrontée à une crise financière, on croit
savoir que le stage que devait effectuer
l'équipe à Aïn Benian a été annulé faute de
moyens financiers. Sauf changement de
dernière minute, les Canaris se prépareront
à Tizi Ouzou durant toute la trêve
hivernale. Alors que la plupart de clubs se
rendent à l'étranger pour la préparation
hivernale, la direction de la JSK ne peut
même pas programmer un stage à Alger.
Le plus drôle est que l'équipe jouera sur les
trois fronts et que le recrutement réalisé en
ce mercato hivernal laisse vraiment à
désirer.

Ifticen veut un Le coach
aura du pain
défenseur latéral sur la

Il semble que le premier responsable de la barre technique des Vert et
Rouge, Younès Ifticen, songe sérieusement à renforcer le compartiment
défensif de la JSMB.
De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Nous avons appris
qu'Ifticen aurait demandé les
services d'un défenseur latéral pour cette deuxième moitié de saison. Après avoir
dans un premier temps mis
comme priorité le renforcement du milieu de terrain et
l'attaque, le coach de la JSMB
aurait changé d'avis concernant les postes qui doivent
être renforcés durant cette
période
des
transferts.
N o u s

Se trouvant à Constantine depuis mardi dernier, Karim
Baïtèche a rencontré ses dirigeants dans la soirée d'hier afin
de tenter de trouver un accord avec eux.
PAR MOHAMED A.
Baïtèche les avait déjà
rencontrés dans la soirée de
mardi dernier et ils lui ont dit
qu'ils sont prêts à lui remettre
sa lettre de libération pour peu
qu'il renonce à deux de ses
mensualités et qu'il leur
rajoute 500 millions de
centimes. Ne pouvant pas se
permettre de racheter sa
lettre de libération à
860 millions de
centimes (sa
mensualité est
de 180 millions
de centimes),
l'enfant d'Aïn
Benian a appelé
les dirigeants de
la JSK pour leur
dire qu'ils doivent
contribuer au rachat de

sa lettre de libération. Il leur a
proposé de l'aider avec 500
millions de centimes et que lui
de son côté renoncera à deux
de ses mensualités, à savoir
360 millions de centimes. Le
responsable avec lequel il a
parlé lui a dit qu'il en parlera
avec le président Hannachi
avant qu'il ne lui rende sa
réponse.
Tentative
Finalement, l'attaquant
Baïtèche a rencontré une
nouvelle fois ses dirigeants
dans la soirée d'hier dans
l'espoir qu'ils revoient à la
baisse leurs exigences
financières. Ses dirigeants ne
s'opposent plus à son départ
puisqu'ils lui ont fait savoir
qu'ils sont disposés à lui
remettre sa lettre de libération

contre 350 millions et deux
mensualités. Et Hannachi
serait prêt à payer cette
somme.
S'il récupère le fameux
document qui lui permettra de
signer pour le club de son
choix, Baïtèche devra
officialiser son transfert dans
les prochaines heures.
Certaines personnes ont tenté
de dissuader le président
Hannachi de le recruter, mais
il leur a rétorqué qu'il n'y a pas
de joueurs sur le marché et
qu'il devra faire ses emplettes
avant la clôture du
marché des
transferts.
M. A.

avons appris de
sources
très
proches du club, que
l'entraineur de la JSMB aurait
défini avec exactitude les
insuffisances de son effectif et
cela en demandant les services d'un défenseur latéral à
ses dirigeants. Après avoir su
ce souhait, la direction du
club phare de la Soummam
aurait entrepris des contacts
avec quelques éléments, dans
le but d'essayer de trouver le
joueur qui fera le consensus.
Oussaâd et Mansour
dans le viseur
Quelques heures seulement
après avoir exprimé le vœu
de renforcer l'effectif par un
défenseur latéral. Plusieurs
noms ont été cités dans les
cercles proches du club. En
effet, après le départ de
Megatli Amine qui évoluait à
droite de la défense, le coach
des Vert et Rouge semble

RIAL BOUDE
encore l'équipe
Le capitaine Ali Rial n'a
pas encore réintégré le
groupe. Alors que tous
ses équipiers ont repris
au plus tard dans la
journée de mardi
dernier, lui boycotte
toujours les
entraînements de son
équipe.
Le comble est que ce n'est

pas la première fois qu'il boude
l'équipe, mais le président
Hannachi n'a jamais osé le
rappeler à l'ordre. Il avait
menacé de ne pas poursuivre
son aventure avec les Jaune et
Vert après la dernière rencontre
de la phase aller face au CRB,
mais il avait fini par reprendre
après que le président Hannachi
l'ait prié de réintégrer le groupe
pour prendre part à la rencontre
de la coupe d'Algérie face à la

modeste formation de Nasr ElFedjoudj.
Menace
Si le staff technique affirme qu'il
ignore les raisons qui ont poussé
Rial à ne pas reprendre avec ses
équipiers, une source proche de
la direction nous a fait savoir
hier après-midi que Rial a confié
aux dirigeants qu'il ne remettra
plus les pieds à la JSK. "Je vous
ai dit que je ne reviendrai pas",
a-t-il dit aux responsables de la
JSK qui ont tenté de le
convaincre à revenir à de
meilleurs sentiments. Il a mis sa
menace à exécution même si
l'un de ses proches affirme que
Rial a prolongé son repos pour
fuir la pression qui pesait sur lui
ces dernières semaines. Ce n'est
pas la première fois qu'il boude
l'équipe, mais il n'a jamais été
inquiété par les dirigeants. La
faiblesse de ces derniers le
pousse à faire ce qu'il veut, car il
sait qu'il ne sera jamais
sanctionné par la direction qui à
vrai dire n'existe pas.

Hannachi
Selon une source proche de la
direction, le président Hannachi
devait appeler hier soir Rial afin
de le convaincre à reprendre
avec ses équipiers. Au lieu de
sévir pour qu'il serve d'exemple
aux joueurs surtout qu'il est le
capitaine d'équipe, le président
Hannachi comptait faire de son
mieux pour que son capitaine
réintègre le groupe. Il a toujours
choyé les joueurs et ce n'est pas
un hasard si cette saison,
certains de ses cadres ont
provoqué le départ de Kamel
Mouassa. Ils commencent aussi
à critiquer le coach tunisien
Sofiane Hidoussi qui ne fera
certainement pas long feu avec
les Canaris. Malgré le parcours
catastrophique enregistré lors de
la phase aller, quelques cadres
continuent à dicter leur loi. Ils
profitent de la faiblesse des
dirigeants pour se comporter
comme des nababs, alors que la
JSK touche le fond.
M. A.

19

Des insuffisances lors de la
rencontre face à l'USM Sétif

BAÏTÈCHE

Hannachi
renonce à
Bougueroua

Jeudi 5 janvier 2017

Fin du stage d'El-Bez aujourd'hui

C'est aujourd'hui que les Béjaouis termineront leur stage
hivernal. Après 6 jours passés dans la capitale des Hauts
Plateaux, les hommes d’Ifticen retrouveront Béjaïa pour une
dernière phase de préparation avant le déplacement à l’Arba.
Les gars de Yemma Gouraya qui sont entrés en stage bloqué
pour une semaine, samedi dernier, affronteront l'équipe
réserve de l'ES Sétif, avant de rejoindre Béjaïa, l'après-midi.

vouloir remplacer ce manque
par un autre défenseur.
"L'idéal serait de mettre la
main sur un joueur polyvalent, qui pourrait évoluer à
droite comme à gauche. Nos
recherches vont s'articuler
autour de cet axe et nous
allons étudier toutes les offres
qui nous parviendront. Nous
avons encore un peu de
temps afin de satisfaire la
demande du coach, qui a
changé d'avis après avoir pris
connaissance des qualités des
joueurs en place." Une déclaration faite par un proche du
club, qui nous renseigne sur
les priorités de la direction de
la JSMB pour cette fin de la
période des transferts. Ainsi,
nous avons appris également
que les dirigeants du club ont
tenté quelques approches
avec certains joueurs et cela
afin de se renseigner au sujet
de leurs situations. Alors que
le mercato entame sa deuxième quinzaine, plusieurs
équipes n'ont toujours pas
clos leur marché des transferts. Chose qui laisse le choix
à la direction de la JSMB de
prospecter et d'avoir une vue
dégagée dans le but de proposer une liste de noms au coach
Ifticen. Nous avons appris
que deux noms reviennent
avec insistance, il s'agirait du
défenseur latéral de l'ASM
Oran, Oussaâd, et celui du
CRB Aïn Fakroun, Mansour.
Ces deux joueurs qui sont
toujours liés avec leurs clubs,
seront soumis à la lettre de
libération, chose qui compliquera la tâche des dirigeants
pour pouvoir bénéficier de
leurs services.
B. E. Z.

Retour à Béjaïa à la fin de la rencontre

La délégation de la JSMB sera de retour à Béjaia, après la fin
de la rencontre qui opposera le club de la capitale des
Hammadites à l'équipe réserve de l'ES Sétif. Les camarades
de Yacine Djebarat auront certainement droit à quelques
jours de repos avant de reprendre le chemin des entrainements pour une dernière phase de préparation avant le
retour à la compétition officielle, le week-end prochain.

planche

La formation de
la JSMB aura
une semaine
pour se préparer
convenablement
pour la rencontre
face au RC
Arba.
Lors de la dernière
sortie face à l'USM Sétif, le
rendement de l'équipe n'a
pas été à la hauteur de la qualité de l'effectif qui compose
le doyen des clubs kabyles.
Ainsi, la prestation offerte
par les camarades de Hamza
Ounnas, dans une rencontre
de préparation à une dizaine
de jours du retour à la compétition, a obligé le coach à
hausser le ton. Les joueurs
qui savent très bien que la
seconde moitié de saison sera
encore plus compliquée que
la phase aller, qui vient de
s'écouler, doivent fournir
encore plus d'efforts pour
espérer être à la hauteur des
ambitions de la formation de

la capitale des Hammadites.
Ayant constaté quelques
manquements et surtout une
baisse de régime de certains
joueurs, le premier responsable de la barre technique
aura besoin de temps pour
permettre aux joueurs de
retrouver leur niveau.
La JSMB affrontera
la réserve de l'ESS
Pour son dernier jour de
stage, la formation de la
JSMB affrontera l'équipe
réserve de l'ES Sétif. Alors
qu'elle devait dans un premier temps rencontrer la formation du CS Constantine,
les responsables du club de
Cirta ont finalement changé
de programme, chamboulant
par la même occasion celui
de la JSMB. Le coach Younes
Ifticen se devait de trouver
une solution de rechange
pour ce deuxième et dernier
match préparatoire avant le
début de la phase retour.
C'est finalement l'équipe
réserve de l'ES Sétif qui donnera la réplique à la JSMB. La
rencontre se jouera aujourd'hui à partir de 9h au stade
du 8-Mai-1945 de Sétif.
B. E. Z.

CABBA
Mebarkia furieux
contre Merzougui

L'un des dirigeants du CABBA,
un des plus influent du CA et
actionnaire de la SSPA, en l'occurrence Abdelkrim Mebarkia, patron
d'une gigantesque usine d'électronique, était furieux à la suite des
dernières déclarations de l'actuel
président du Ahly, Moussa
Merzougui qui a déclaré que
l'unique homme qui aurait aidé
financièrement le président du CA
serait Abdelmalek Benhamadi. En
fait, Mebarkia estime qu'il a toujours été présent pour financer le
club et aurait même apporté sa

contribution à son édifice également au cours de cette saison. L'on
retiendra donc que Mebarkia aurait
peut-être voulu être cité en tant que
bailler de fonds de l'entreprise
sportive mais pas au même titre
que les frères Benhamadi, mais l'un
des rares actionnaires qui financent
en permanence l'équipe. Affaire à
suivre.

Madjer ne se
présentera pas
à Bordj Bou-Arréridj

Rabah Madjer, qui a reçu une
invitation officielle de la part des
premiers responsables du Ahly qui

organisent vendredi et samedi le
premier anniversaire du décès de
Farid Tebbakhi, ex-président du
CABBA, qui a partagé sa mission
pendant plusieurs saisons avec
Lhaoues Remmache, actuel président du CSA, s'est excusé de ne pas
pouvoir se déplacer à la capitale
des Bibans pour animer le tournoi
avec le maillot de l'EN 1982 contre
les autres équipes présents dans
cette manifestation sportive.

l'ASO, intéresse l'entraîneur en chef
du CABBA, Bira, a été contacté par
l'administration du Ahly, en l'absence de Merzougui, en vue d'adhérer au CABBA en cette période
de mercato, mais le joueur n'a pas
encore donné de réponse, il serait
en contact avec d'autres équipes, ce
qui le place en position de force.

Messaoud
intéresse Bira

Le jeune attaquant du CABBA,
qui évolue en ce moment avec les
U20, en l'occurrence Kheddara, a
déjà été convoqué par Bira pour
renforcer l'effectif des aînés en
compagnie de son camarade,

Libéré par l'ASO Chlef, l'expérimenté Messaoud, qui a fait les
beaux jours du MCO et surtout de

Kheddara, un futur
espoir du CABBA

Djahnit. Le joueur a été repéré par
son oncle, Yazid Abada, entraîneur
des petites catégories. Espérons
que le joueur sera impliqué par
Bira dans des rencontres que le
coach jugera convenables pour son
intégration, confie un parent du
concerné.

Ça coince avec
Bouguelmouna

Si Noubli, l'autre joueur cité par
le CABBA en ce mercato ne sera
pas bordjien, Bouguelmouna, lui,
s'éloigne aussi de plus en plus du
Ahly car l'USMBA serait accrochée
à lui, rapporte un responsable du
CABBA.
L. B.

www.competition.dz

Jeudi 5 janvier 2017

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

20
L'amour ne se
paie qu'avec
l'amour et les
œuvres avec
les œuvres.

Citation

www.competition.dz

Fernando
de Rojas

À LA UNE

Une ville de bunkers pour survivre à la fin du monde
Pour ceux que l'on nomme les
"survavilistes" (preppers en anglais)
qui craignent une guerre nucléaire,
une attaque chimique ou terroriste,
ou l'apocalypse, la société
américaine Vivos, leur propose un
repaire de fin du monde. Près de 600
maisons bunkers sont en cours de
construction dans le Dakota du Sud
aux États-Unis. Prix d'achat :
25 000 $. Initié aux États-Unis dans
les années 60 et 70, le survivalisme
a émergé au lendemain du premier

choc pétrolier, qui confronta plus
que jamais la population aux notions
de pénurie, d'inflation et de
dépendance énergétique. Selon le
fondateur de la société Vivos, Robert
Vicino, "une vingtaine de bunkers, 25
exactement, ont ainsi été
construits, dont la majorité, aux
États-Unis". Chacun de ces bunkers
pourrait abriter selon sa taille entre
50 et 1000 individus et garantir à
leurs occupants un minimum de 365
jours d'autonomie. Situé dans le

Dakota du Sud, cet ancien dépôt de
munitions avec 575 bunkers
militaires en béton durci, est devenu
la plus grande communauté d'abris
de survie. La société Vivos prévoit
également de transformer l'un des
abris en école et espace de
formation. Après les États-Unis,
Vivos se tourne vers l'Europe.
Certains lieux restent secrets. En
2015, un ancien abri a été racheté à
Rotherstein, en Allemagne. Baptisée
Vivos Europa One, cette forteresse

souterraine de 25 000 m² a coûté
200 millions d'euros. Le bâtiment de
survie fait en béton est transformé
en résidence de luxe, avec piscine,
aquarium, boulangerie, brasserie,
studio de télévision et de radio…

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

abattements

JOUR

dangereux
pour la santé

4

rusé

terre en mer

myriapodes

des Etats
désunis

fin de soirée

6

unique

dialecte

personne
insatiable

mues par
le vent

planchette
de bois

vieux nom
de Tokyo

piquant

privatif

item
action de
lisser

5

platine

difficulté

3

I
O
G
E
E
D
A
D
P
L
U
R
G
T
E

T
B
I
V
T
L
E
R
U
H
I
A
N
A
C

possessif

3

Comment voyez-vous votre
premier match lors de la
CAN ?

remplies

9

avant patres

lettres de
fin d’année

dans le vent

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

8
2
1
6
3
7
5
4
9

4
3
7
9
5
2
6
8
1

C
I
E
A
E
L
E
U
A
O
I
M
O
P
N

U
L
S
I
F
V
A
B
V
L
G
E
I
I
A

9
6
5
8
1
4
2
3
7

5
7
9
4
8
6
1
2
3

D
I
N
N
E
E
I
U
L
Z
O
N
T
S
D

2
1
3
7
9
5
8
6
4

6
4
8
3
2
1
9
7
5

E
E
E
N
L
T
E
A
T
O
R
T
A
S
N

R
R
A
U
U
R
R
H
L
R
G
H
N
E
E

7
8
4
5
6
9
3
1
2
I
N
O
E
B
D
E
E
U
I
E
E
A
R
T

1
5
6
2
4
3
7
9
8

arme blanche
fabriquer

3
9
2
1
7
8
4
5
6
T
B
L
A
N
O
I
R
L
M
F
M
M
I
N

mit de
niveau

remarque

possessif

montagnes
grecques

divinité
d’Egypte

dont la
couleur
semble avoir
déteint

2
mesure
chinoise

vague de
sable

version
initiale

appris

6
poussa un cri
(chèvre)
qui a de
gros os

E
T
S
U
O
G
N
A
L
B
A
O
E
E
I

D
E
S
H
E
R
B
A
N
T
I
I
R
N
I

E
M
S
I
R
U
O
C
E
S
A
C
N
P
T

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ABREUVOIR
AUTREMENT
BANCAIRE
BOULEAU
CIBLE
COUDE
DESHERBANT
DIVERSION
ENSEIGNE
EMANATION
FETE
GAILLARD
GOUDRON
HABITUEL
HUMAIN

IMMOBILIER
INTENDANCE
LANGOUSTE
LEVAIN
MENTHE
NOIR
ORGE
PREVENANT
PROFIL
RAVIN
REDUCTION
SECOURISME
SOLITAIRE
TAPISSERIE

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

O
M
N
L
U
V
R
E
R
I
A
C
N
A
B

Elle est très bonne, tout le
monde est heureux d'avoir
rejoint l'équipe nationale. On a
tout ce qu'il faut, rien ne nous
manque. Le moral est au top et
on travaille le plus sérieusement du monde afin d'être
prêts. On a un groupe soudé et
tout se passe pour le mieux.

10

greffe

N
M
E
O
I
O
S
O
L
I
T
A
I
R
E

Comment est l'ambiance au
sein du groupe ?

fin de
verbe

fleuve côtier

3 1

2 6

B
I
C
N
N
N
O
I
S
R
E
V
I
D
N

On a débuté le travail pour la
coupe d'Afrique des nations, on
se prépare et on se donne à
fond. Pour le moment, on n'est
qu'au début de la préparation,
donc le travail est encore loin
d'être fini. On est concentrés sur
nos entraînements et on fera
tout afin d'être à cent pour cent
lors de la CAN.

disciple

étain

D
I
R
E
C
T
I
O
N
S

C
Y
E
P
U

S
H
O
R
T

A
S
O

R
E
C
I
T

M
E
T
I
C
U
L
E
U
X

L
I
T
R
E
S

O
U
I
E

V
A

T
H
E
P
E

E
R
I
N
E
O

L
I
A
N
E
S

E
M
A
N
E
R

E
R
O
S
I
O
N
A
S
I
N
I
E
N

E
R
G

B
A
N
C
E
O
R
A

E
E
K
L
O
T
O
R
O
N
S
A
I

2

3

4

5

N A B I L
1

2

3

4

5

6 7

Y A L A O U I

Je pense que ce sera un match
comme les autres. Il ne sera pas
spécial, il faudra juste nous
donner à fond comme pour
tous nos autres rendez-vous. Ce
qui est sûr, c'est qu'importe la
difficulté de la rencontre, il faudra se donner à fond et réussir à
arracher une victoire. On doit
débuter la compétition avec une
victoire, on n'a pas d'autres
choix. Le premier match est toujours important avant la suite, si
on veut faire quelque chose de
bien lors de cette compétition
alors il faut la débuter par une
victoire.

L'Algérie est parmi les
favoris pour remporter la
coupe d'Afrique des nations,
est-ce une pression
supplémentaire pour vous ?

A
S
S
O
M
M
E

Non, pas le moins du monde.
On n'a aucune pression.
Cependant, on sait très bien que
des matchs compliqués nous
attendent, il faut juste que l'on
soit prêts à cent pour cent pour
bien débuter la compétition.

M
E
S
S
E

Donc, vous êtes conscients
de la tâche qui vous
attend…

U
T

LES FLÉCHÉS
1

«Je ferai tout pour
régler le problème
en défense»

Vous avez débuté la
préparation avec l'équipe
nationale, comment ça se
déroule ?

1

5

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

11

LES MELÉS
HASSENE
TOUAL

5

BENSEBAÏNI
Entretien réalisé par
MEHDI KABI

qui aimes
à vivre la
nuit

appris

8

3

6

10

7

l’Europe unie

2
7

8

9

4

ville de
France

4

8

8

dirigée selon
un axe

roi burlesque

3

6

7

enfonce dans
la boue

4
5

6

puni avec
rigueur

menue
monnaie

1 5

5

5

querelle
violente

reptile

6

8 9

4

gardienne de
la paix

SUDOKU
8

3

11

Une femme au médecin de la famille :
- Docteur, Mon mari vous doit la vie !
- Et mes honoraires aussi, madame !

7

2

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

Jeudi 5 janvier 2017

Bien sûr. Il est vrai que je ne

vais pas vous dire que nous
irons à la coupe d'Afrique des
nations pour la remporter, mais
ce qui est sûr c'est que l'on fera
tout afin de réussir à revenir
avec le trophée.

«

ON FERA
TOUT POUR
GAGNER
CETTE CAN»

Le plus gros problème de
l'équipe nationale est en
défense, pensez-vous pouvoir
apporter un plus sur ce
point ?

Tout d'abord, ça me fait extrêmement plaisir d'être revenu en
équipe nationale, c'est un honneur pour moi. Je me suis toujours donné à fond et je continue à le faire car je veux progresser. Je sais que l'on a un
problème en défense, mais je ne
vais pas vous dire que mon
retour réglera tout. Mais je
pense qu'avec le temps et beaucoup de travail ça sera réglé.

Vous attendiez-vous à cette
convocation ?

Franchement, dans mon club
je travaillais tous les jours et je
me donnais à fond afin d'être au
top. Je pense que mes efforts ont
été payants et c'est ce qui m'a
aidé à avoir ma place en équipe
nationale. Et comme je l'ai dit, je
suis vraiment heureux d'avoir
reçu ma convocation et d'aller à
la coupe d'Afrique des nations
car je veux tout faire afin d'aider
l'équipe à aller le plus loin possible.

Vous êtes attendu comme
une bonne solution en
défense, cela ne vous met
pas une pression
supplémentaire ?

Non, pas du tout. Je suis heureux d'être de retour en équipe
nationale, en plus tous les supporters m'ont soutenu, donc ça
me fait vraiment plaisir.
Maintenant, je vais essayer
d'apporter ma bonne forme et
ma jeunesse à l'équipe nationale.

Il y a beaucoup de

changements en équipe
nationale, ne pensez-vous
pas que ça vous posera
problème lors de la CAN ?

On sait tous que l'on a une
bonne équipe et qui est capable
de donner le meilleur dans
n'importe quelle situation. En
plus, on n'a pas de pression et je
pense qu'il n'y aura pas de problème lors de coupe d'Afrique
des nations.

On aura droit à quelques
changements lors de la CAN,
notamment en défense. Le
fait de ne pas avoir joué
dans l'axe avec vos
coéquipiers ne vous posera
pas de problème ?

Un peu, oui. Je n'avais jamais
joué en équipe nationale, j'espère que ce sera pour bientôt.
Mais dans le monde du football
c'est comme ça, on n'a pas le
choix, donc il faudra faire avec
et tenter de donner le meilleur
sur le terrain.

Quel a été le discours de
Georges Leekens ?

Il est vrai qu'on vient tout
juste de débuter la préparation.
Il nous a dit qu'il fallait bien se
préparer et qu'il fallait que l'on
soit à cent pour cent de notre
forme avant le début de la
CAN. Nous aurons deux
matchs amicaux face à la
Maurétanie, donc j'espère que
l'on sera à la hauteur.

Gourmi :

«Si tout va
bien, je serai
Mouloudéen»

Vous parlez des objectifs de
cette CAN ?

On sait d'abord que trois
matchs difficiles nous attendent. Il faut avant tout nous
concentrer sur le match contre
le Zimbabwe et tenter de débuter avec une victoire. Ce sera
notre première rencontre et c'est
très important de débuter avec
un bon résultat, ensuite on
verra pour le reste des matchs.
Il faudra gérer tous nos rendezvous si on veut aller loin lors de
cette coupe d'Afrique des
nations.

Avez-vous une idée sur cette
équipe du Zimbabwe ?

Franchement, moi je ne
connais aucune équipe, c'est ma
première mais ça ne m'empêchera pas de tout donner sur le
terrain si je joue et d'aider mon
équipe à faire un bon résultat.
M. K.

La Tunisie bat l'Ouganda en amical
La sélection tunisienne s'est imposée hier face à
l'Ouganda en match amical sur le score de deux
buts à zéro. La Tunisie n'a pas eu beaucoup de difficultés à s'imposer face à un adversaire pas très
présent sur le terrain. Les deux buts ont été inscrits par Hamza Lahmar sur un coup franc direct
à la 6e minute et Mohamed-Ali Yaâkoubi à la 47e
minute. Le sélectionneur tunisien a changé de
schéma tactique lors de cette joute amicale et a

que je
«Il faudra er avec
à jou
m'habitue uipiers»
mes coéq

évolué avec une défense à quatre, une première
pour cette sélection. Une victoire qui booste le
moral des joueurs après la défaite lors du dernier
match amical face au Pays Basque. Rappelons que
la Tunisie a fait une bonne préparation et qui lui
reste encore un dernier match amical face à
l'Egypte et qui se déroulera au Caire le 8 janvier.

"Effectivement, j'ai
rencontré le président d'Al-Shahaniya.
On a discuté de mon
retour au Mouloudia.
Il n'a pas voulu me
libérer au départ,
car le coach veut me
garder à tout prix.
Mais je lui ai fait
comprendre que j'ai
envie de rentrer au
pays. Il m'a dit qu'il
n'allait pas me retenir contre mon gré.
Cependant, il devra
maintenant négocier
mon transfert. Incha
Allah je reviendrai
au MCA. Ce qui est
sûr, c'est que je promets aux Chnaoua
de faire tout mon
possible pour y parvenir. Il reste des
détails à régler,
mais le principe de
mon transfert est
accepté. C'est un
bon début. Ce que je
peux dire, c'est que
si tout va bien, je
serai Mouloudéen
dès cet hiver. "

La fédération anglaise
annule le carton
rouge de Feghouli
La Fédération anglaise de football a jugé l'expulsion de Feghouli face à
Manchester United trop
sévère et annule sa suspension. Enfin une bonne nouvelle du côté de Sofiane
Feghouli en ce début de
l'année 2017. Ce dernier a
vu sa suspension être annulée par la Fédération anglaise de football. Comme tout
le monde le sait, le milieu
international algérien n'aura
joué que le premier quart
d'heure lors du dernier
match face à Manchester
United comptant pour la
20e journée de la Premier
League. Après une faute
loin d'être délibérée, l'arbitre
de la rencontre, Mike Dean,
n'a pas hésité et a sorti le
carton rouge, une décision
incomprise par le joueur,
son équipe, les supporters et
même ses adversaires.
D'ailleurs, le gardien mancunien, David de Gea, et
son coéquipier, Paul Pogba,
sont partis juste après l'action pour remonter le moral
de Sofiane Feghouli qui a
été expulsé injustement. La
fédération anglaise qui a
réagi à l'appel des supporters et qui a ouvert une

enquête a finalement annulé
le carton rouge et ainsi
Sofiane Feghouli ne sera pas
suspendu. Rappelons que
l'entraîneur de ce dernier,
Bilic avait déclaré hier que
son poulain ne mérité en
aucun cas sa suspension.
Il sera de retour
face à Crystal Palace
Non convoqué avec l'équipe
nationale pour la coupe
d'Afrique des nations 2017,
le milieu international
algérien est à la disposition
de West Ham United.
Maintenant que sa
suspension a été annulée
avec effet immédiat il
pourra être de retour pour
le match face à Crystal
Palace, prévu le 14 janvier
prochain. Il faut dire que
Sofiane Feghouli a regagné
sa place au sein des
Hammers après un début
de saison compliqué et son
entraîneur compte de plus
en plus sur ses services. Il
sera ainsi sûrement utilisé
lors de ce prochain match
comptant pour la 21e
journée de la Premier
League.
M. K.

www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

USMB

À LA UNE

4

MESBAH

LISTE DES 23 MAURITANIENS
SÉLECTIONNÉS

QUE DES
LOCAUX !

C'EST SUR LE TERRAIN
QU'ON DOIT MONTRER QU'ON
A L'UNE DES MEILLEURES
ÉQUIPES D'AFRIQUE»

Alors que la Tunisie a joué son 3e match amical hier
face à l'excellente équipe de l'Ouganda, choisie par la
CAF comme étant l'une des trois meilleures sélections africaines ayant enregistré un progrès remarquable de l'année en Afrique et s'apprête à aller en
Egypte affronter les Pharaons, l'Algérie jouera ce
samedi son vrai et unique test avant la CAN face à
l'équipe nationale A' de la Mauritanie composée des
joueurs amateurs. Cette même équipe croisera le fer
avec les Verts le 10 janvier prochain à Sidi Moussa
dans un match, si on peut appeler ça un match…à
huis clos ! On rappellera que cette même équipe a fait
match nul face à la Côte d'Ivoire il y a de cela
quelques jours… Les Eléphants n'ont fait jouer que
les locaux dont la majorité n'a pas été retenue dans la
liste finale. Voici la liste des joueurs mauritaniens.
GARDIENS DE BUT
Souleymane Diallo (FC Nouadhibou)
Mohamed Salaheddine (FC Tevragh Zeina)
Babacar Diop (ACS Ksar)

«Medjani et Feghouli aiment beaucoup l'Algérie, ils reviendront»
Entretien réalisé par

SMAÏL M. A.

Mesbah revient en sélection après
une grande absence. Connu pour son
franc-parler, il a répondu aux questions
des medias sans retenue, il a évoqué les
objectifs, l'absence du duo FeghouliMedjani, mais aussi la Coupe du
monde, contrairement au capitaine
écarté, il ne s'aventure pas dans ses
déclarations, mais reconnaît que pour
prouver que l'EN est réellement grande
en Afrique elle doit le prouver et ça sera
au Gabon qu'il faudra le faire, suivonsle.
Vous êtes de retour en sélection, au
moment où l'EN prépare la CAN, la
pression monte, comment ça se
présente pour vous, surtout que vous
faites partie des anciens ?
Je suis très fier et content de faire ce
retour en équipe nationale, cela fait
plus qu'un an que je ne suis pas revenu,
là, c'est le bon moment pour une compétition comme la CAN, c'est une fierté
pour ma famille.
Est-ce que vous vous attendiez à ce
retour ?
Oui et non, je l'ai toujours dit, je ne
suis pas quelqu'un qui va prendre la
retraite internationale, je suis un joueur
professionnel et j'ai toujours été un
joueur sélectionnable.
Vous êtes resté longtemps sans jouer,
vous n'aviez pas de club, et la vous
revenez, comment vous vous sentez
physiquement ?
J'ai enchaîné 5-6 matches durant le
mois d'octobre et novembre, je ne vais
pas dire que je me sens en grande
forme, car je n'ai pas fait 50 matches en
une année, je m'accroche, j'essaye de
me reprendre physiquement, mais j'ai
bien joué et repris au bon moment, je
me sens bien, j'ai eu quelques, blessures
qui m'ont freiné un peu, et là, je vais
profiter de ces 10 jours de préparation
pour revenir à une meilleure condition.
Et essayer de créer à nouveau une
concurrence pour Ghoulam sur le côté
gauche…
Ça, c'est une chose qui regarde le
coach, je ne suis pas ici pour ça, en tout
cas quand je viens ici, que ce soit pour
jouer ou autre chose, j'ai toujours montré ma disponibilité à cette EN.
Dans un autre poste, peut-être ?
Comme je vous l'ai dit, ça dépendra
des choix du coach, moi je suis là et prêt
à jouer là où je peux apporter un plus.

Vous avez une grande expérience avec
la coupe d'Afrique des nations et la
Coupe du monde, qu'est-ce que ça
peut apporter au groupe ?
J'essaye d'apporter toute mon expérience que ce soit sur le terrain ou en
dehors, c'est clair que j'ai joué 2 CAN,
j'ai joué 2 Coupes du monde, cela fait
donc longtemps que je suis ici, je vais
essayer d'apporter un plus que ce soit
sur le terrain ou en dehors, comme je
l'ai toujours fait en sélection.
Qu'avez-vous appris des 2 CAN que
vous avez connues ?
C'est qu'il ne faut pas gagner avant d
y aller, il faut penser au match du
Zimbabwe qui est très important pour
la suite, et prendre match après match.
Et qu'est-ce qu'il nous faut pour la
gagner ?
Il faut faire en sorte de ne pas répéter
les erreurs du passé.
La sélection a beaucoup changé, avec
beaucoup de nouveaux joueurs,
comment l'avez-vous trouvée ?
C'est une sélection avec beaucoup de
talent, beaucoup de joueurs qui jouent
maintenant dans les plus grands clubs
européens, on a prouvé qu'on a l'une
des meilleures équipes d'Afrique, mais
il faudra le prouver sur le terrain.
Après, je dirais que l'ossature est toujours là malgré les changements, et
comme partout ça change, pour cette
CAN, ce n'est pas comme il y a 2 ans.
Y a eu certes ces arrivées mais il y a
eu des départs, Medjani et Feghouli
ne sont plus là, quel est votre avis làdessus ?
Le choix des 23 ne regarde pas les
joueurs, on est tous Algériens, soit pour
Medjani et Feghouli, cela est arrivé à
d'autres joueurs précédemment, ils
sont revenus, Sofiane et Carl sont deux
joueurs qui aiment l'Algérie et qui ont
apporté beaucoup, mais ils sont toujours sélectionnables, ils vont revenir.
Madjid est à nouveau parmi vous…
(Il sourit). Oui, Madjid c'est un renfort de choix, une très bonne chose pour
l'équipe nationale.

ARRÊTONS
DE NOUS
FIXER DES
OBJECTIFS”

On dit que lui c'est le grand
frère tout court, et Mesbah c'est
le grand frère du vestiaire, c'est
ce qu'on attend aussi de vous,
n'est-ce pas ?
Je vais faire ce que j'ai toujours fait
ici en sélection, c'est clair que quand
tu arrives au début t'es tout timide,
après petit à petit tu deviens un des
anciens, je ne vais pas prendre cette étiquette d'ancien, de grand frère, je suis
ici comme joueur, pour apporter mon
expérience.
Vous avez suivi les dernières
rencontres de l'EN de loin, quelle idée
vous vous êtes fait de cette nouvelle
EN, notamment lors des 2 derniers
matches, et qu'en est-il de ses
chances au Gabon ?
On a quand même joué contre deux
grosses équipes en Afrique, et on est
sortis en 2 matches avec 1 point, mais
bon, cette qualification à la Coupe du
monde n'est pas encore finie, puisqu'on a 2 matches contre la Zambie en
aller et retour, et si on gagne on sera à 7
points, mais maintenant on va penser à
la coupe d'Afrique des nations, il faut
arrêter de se fixer des objectifs et dire
qu'on va gagner, on va faire cela et faire
ça, on va aller en demi-finales, il faut
plutôt bien gérer le match contre le
Zimbabwe, car c'est le genre d'équipes
qu'il faut toujours prendre en considération.
Qu'en est-il de la Mauritanie ? Est-ce
un bon sparring-partner ?
Ça va être deux bons matches amicaux pour préparer le Zimbabwe, ça
sera toujours à la maison, on n'aura pas
de déplacement à faire, ça c'est très
important.
Leekens est un adepte du 3-5-2, ça
pourrait aider l'EN…
On n'a pas encore décidé comment
on va jouer, on vient d'arriver, on s'est
tous retrouvés, on continuera cette préparation, on verra par la suite qu'est-ce
qu'on pourra mettre à la disposition de
l'entraîneur.
En parlant de l'entraîneur, il vient
d'arriver, vous êtes en train de le
découvrir et de découvrir sa méthode,
qu'en pensez-vous ?
Je viens d'arriver, je suis là depuis 2
jours, je ne connais pas très bien le
coach, on verra bien ce que ça va donner, l'essentiel c'est de se retrouver tous
ensemble, il manque encore quelques
joueurs, le groupe va se compléter, puis
on va préparer cette CAN.
S. M. A.

KADIR
a résilié

son contrat
avec
Getafe

Sur son site officiel que le club de
Getafe CF a
annoncé la résiliation du contrat
de Fouad Kadir.
Agé de trentetrois ans, l'ancien
milieu de terrain
de l'OM n'avait
pris part qu'à 6
matchs de division 2 espagnole,
depuis le début
de la saison. Il
est annoncé en
France, mais
aussi en Algérie,
en Tunisie, mais
aussi dans
d'autres championnats en
Europe.

DÉFENSEURS
Bakary M Ndiaye (FC Tevragh Zeina)
Diadie Diarra (FC Gueugnon, France)
Mamadou Wade (FC Nouadhibou)
Aly Abeid (UD Levante, Espagne)
Demba Traoré (ACS Ksar)
El Moustapha Diaw (ASAC Concorde)
El-Hacen Lembrabott (ASC Tidjikja)
Oumar Mangane (FC Nouadhibou)
MILIEUX DE TERRAIN
Yali Mohamed Dellahi (FC Nouadhibou)
Moussa Baghayogho (ACS Ksar)
Denne Taghyoullah (FC Tevragh Zeina)
Hacen Moussa El Id (UD Levante, Espagne)
Abdoulaye Sileye Gaye (FC Nouadhibou)
ATTAQUANTS
Babacar Salem Beiguili (ACS Ksar)
Yeli Diarra (FC Tevragh Zeina)
Ismaël Diakité (AS Marsa, Tunisie)
Mohamed Soudani (Tataouine, Tunisie)
Mamadou Niasse Ndiacko (Salam Zghrata, Liban)
El Hadj Thierno Niang (ASAC Concorde)
Mohamed Soueid (FC Tevragh Zeina)

Belfodil au Standard
jusqu'en 2018
Depuis qu'il a quitté Lyon en 2012, l'attaquant algérien
Ishak Belfodil a eu du mal à s'installer dans un club ou
même un championnat. L'international algérien de 24
ans a rejoint l'été dernier le Standard de Liège sous
forme de prêt gratuit avec option d'achat. Et sous le
maillot du club belge, Ishak Belfodil a clairement
brillé, devenant en l'espace de quelques mois le
meilleur joueur du club et l'un des meilleurs en
Belgique. Constatant son importance dans le groupe,
le Standard de Liège a décidé de ne pas attendre et de
lever dès maintenant l'option d'achat de Belfodil. Selon
La Dernière Heure, qui dévoile cette décision du
Standard, Ishak Belfodil est désormais lié avec la formation belge jusqu'en juin 2018.

Blida risque
une défalcation
de 3 points
Le Bureau fédéral, lors de sa réunion tenue avant-hier en début d'aprèsmidi au CTN de Sidi Moussa, a maintenu sa décision vis-à-vis du club
blidéen qui risque de perdre trois points.
De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR
Les membres du Bureau fédéral
ont averti la direction blidéenne et lui ont
donné un délai précis pour payer sa
dette sinon le club risque une défalcation
de trois points. En effet, la direction blidéenne s'est retrouvée dans une situation embarrassante quelques jours seulement avant la clôture du mercato hivernal, et il faut dire encore une fois que le
non-payement de la dette privera le club
du recrutement et va coûter trois précieux points à ce club dont les joueurs
ont sué pour les glaner et ont redoublé
d'efforts pour offrir la place de dauphin
à cette équipe. Donc la situation s'annonce alarmante et le président Boumaza
doit trouver une solution rapide à ce problème.
Le payement de la dette est
une obligation
La direction du club blidéen, à sa tête le
président du conseil d'administration
Boumaza, doit faire de son mieux, et ce,
en sollicitant les industriels de Blida
pour permettre à cette prestigieuse équipe de conserver sa place de dauphin, et
ce, en évitant la sanction de la LFP, c'està-dire la défalcation de trois points.

21

ACHICHE :

«On veut une
réponse claire
concernant
notre avenir»
Le meneur de jeu émigré, Samir
Achiche, s'est montré inquiet
concernant son avenir et il nous a fait
savoir que cette situation l'inquiète
et qu'il a peur de revivre le même
scénario qu'à la phase aller.
Comment se déroule la
préparation de votre
équipe en prévision de la
phase retour ?

Je m'entraîne le plus normalement du monde avec le
club, mais je ne vous cache
pas que j'ai le moral affecté à
cause de notre situation qui
s'annonce compliquée, surtout après le communiqué
publié par le Bureau fédéral
et qui a interdit le club de
recrutement.

La direction du club vous
a-t-elle donné des
garanties concernant
votre avenir ?

Notre manager, Karim
Fortas, a parlé avec le manager général du club,
Abdenour Krebaza. Ce dernier lui a donné des garanties et lui a fait savoir que la
Boumaza doit également sensibiliser les
autorités locales, à leur tête le wali de
Blida, Abdelkader Bouazghi, pour trouver une solution.
Le communiqué du BF
inquiète les émigrés
Le communiqué du BF a mis les joueurs
émigrés hors d'eux et a poussé le duo
Fortas-Achiche à réclamer une entrevue
avec le président du club. Achiche et

Fortas voulaient jouer durant la phase
retour et c'est pour cette raison qu'ils ont
accepté de rester à Blida, et ce malgré les
offres qu'ils ont reçues. En effet, les deux
émigrés ont tenu à parler avec le manager général, Abdenour Krebaza, et lui
ont réclamé des garanties par rapport à
la situation que vit chacun d'entre eux.
Krebaza leur a fait savoir que leur situation sera réglée avant la clôture du mercato hivernal.
A. Dj.

De notre correspondant
L. M. AZZI
Comme annoncé dans
l'édition
parue
hier,
Mohamed Henkouche s'est
envolé du côté du MO Béjaia
où il devra driver l'équipe
des Crabes. Ce technicien a
donc quitté son poste mettant les dirigeants dans l'embarras au point de les
contraindre à trouver un
autre ancien dans le domaine technique. Car à la place
du Mascaréen, les responsables asémistes n'ont pas
mis assez de temps pour le
remplacer. Ces derniers ont
pensé à Djamel Benchadli
avec qui un contact a été établi dans la journée de mardi,

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

à en croire une source autorisée. Ce technicien qui avait
refusé une offre de la JSM
Béjaia devra être le futur
coach d'El-Djamîya. Son
retour est attendu ce jeudi
date de sa prise de fonction,
poursuit la même source.
Hier il devait se rendre au
siège du club ou au bureau
du coordinateur des jeunes
au stade Habib Bouakeul
pour signer son contrat, le
énième avec le club. Car
Benchadli a déjà drivé
l'équipe des Vert et Blanc à
plusieurs reprises dont la
dernière lors de la saison
2013-2014. En fait, un autre
ancien technicien signe son
retour à l'ASMO !
L. M. A.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

situation va se débloquer
avant la clôture du mercato
hivernal.

Mais qu'est-ce qui vous
inquiète ?

Le communiqué du
Bureau fédéral est inquiétant surtout qu'il a maintenu sa décision vis-à-vis du
club, il oblige la direction à
payer sa dette pour éviter la
défalcation des trois points.

Quel est votre souhait ?

Je souhaite du fond du
cœur que la direction parvienne à payer sa dette.
Comme ça, on pourra, mes
deux coéquipiers et moi, jouer
la phase retour sans aucun
souci et on pourra aider le club
à atteindre l'objectif assigné qui
est l'accession en Ligue 1
A. Dj
Mobilis.

Les Blidéens ont affronté hier l'EN militaire

La formation de la ville des Roses a joué hier son premier match
amical durant ce stage de préparation hivernal qui se déroule à
Blida, contre l'équipe nationale militaire qui prépare le
championnat du monde qui va se dérouler à Oman. L'entraîneur
blidéen a donné leur chance à tous les joueurs et a eu
également l'occasion de mettre les émigrés sous la loupe. Cela
dit, Calin Aubustain a supervisé tout le monde et a eu le temps
de relever les lacunes. Ainsi, il va essayer de corriger les
erreurs commises par Meziane et ses coéquipiers avant le
match du CRBAF.

ASMO

Benchadli,
un autre ancien
de retour

Jeudi 5 janvier 2017

MCS
Hamdadou,
1re recrue

La direction du club
asémiste a engagé sa
première recrue en ce
mercato hivernal. En
effet, en fin d'aprèsmidi de ce mardi, les
dirigeants actuels de
l'ASM Oran ont fait
signer le défenseur
Hamza Hamdadou. Ce
joueur qui est resté
sans club depuis son
départ du MC Oran, son
dernier club, a paraphé
un contrat d'une durée
de deux ans, rapporte
une source autorisée.
L'ancien pensionnaire
du CRB Aïn Turk devient
ainsi la première
recrue asémiste de ce
mercato. Le club lui a
attribué le numéro 5
porté auparavant par
Nazim Aklil, libéré à sa
demande. A noter que
la direction n'a pas
informé la presse pour
la photo d'usage.

Pas de centre de formation en vue

Les dirigeants dépossédés du terrain !

Le rêve de monter un centre de formation risque de s'évaporer ou
presque pour le club asémiste. En effet, ce club ne dispose plus du
terrain qui lui a été attribué. Car à en croire une source sûre, les
services étatiques dépendant de la Wilaya d'Oran ont préféré attribuer
ce terrain à une entreprise privée pour la construction de sites
touristiques en vue des prochains Jeux méditerranéens prévus à Oran
en 2021. Autrement dit, ce terrain d'une superficie de 2,5 hectares a été
retiré aux responsables du club asémiste. Ce terrain a même été
abandonné jusqu'à devenir un dépotoir de remblais, aux dires des
dirigeants.

Coupe d'Algérie

Les jeunes s'illustrent encore

Les trois équipes asémistes dans les catégories des jeunes ont gagné le
droit de poursuivre leur aventure en coupe d'Algérie dans l'édition 2017.
En effet, ce mardi l'équipe des U20 s'est imposée face à l'USM Bel-Abbes
aux tirs au but (0-0 3-2) et composte son billet pour le tour national.
Idem pour le onze des cadets (U17) qui s'est débarrassé non sans peine
de son homologue de l'US Remchi de la même manière aux tirs au but
pour être précis (0-0 4-3). Quant aux U15, détenteurs du trophée
national, leur équipe s'est baladée aux dépens de l'US Remchi sur le
score sans appel de quatre à zéro (4-0). Ces deux équipes sont
qualifiées au dernier tour régional de la compétition. il est utile de noter
que les trois matches se sont déroulés au stade de l'OPOW de
Témouchent.

RÉSULTATS

U20 : ASM Oran - USM Bel-Abbes 0-0 (3-2 tab)
U17 : ASM Oran - US Remchi 0-0 (4-3 tab)
U15 : ASM Oran - US Remchi 4-0

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Bouharoun
et Messaoudi,
premières
recrues
Après seulement une heure de

négociations, les deux joueurs de
l'US Biskra, en l'occurrence l'arrière gauche Bouharoun Rachid et le
défenseur axial Messaoudi Youcef
Kamel, ont signé pour les deux
prochaines saisons. Nous nous
sommes rapprochés des deux
joueurs, pour recueillir leurs
impressions : "Nous sommes ravis
de signer pour cette équipe. Après
avoir trouvé un accord avec le président, nous sommes sûrs que
nous avons fait un bon choix.
Nous ferons tout pour être à la
hauteur de notre mission et honorer surtout notre contrat avec ce
club. A présent, à nous de montrer
nos capacités pour convaincre le
staff technique. Une chose est
sûre, nous avons fait le bon choix
en signant au MCS."
K. Dj.

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

À LA UNE

INTERNATIONALE

22

3

SÉVILLE :
À L'ASSAUT
DE JOVETIC ?

AUBAMEYANG

LA DERNIÈRE
FOLIE CHINOISE

Pierre-Emerick Aubameyang pourrait toucher 41 millions d'euros par
an à Shanghai SIPG. Le Shanghai SIPG offre 150 millions d'euros au
Borussia Dortmund pour le transfert de Pierre-Emerick Aubameyang.
Le buteur gabonais pourrait
devenir le joueur le mieux payé de
la planète: 41 millions d'euros par
saison. Va-t-il résister à la tentation ?
Contrat en Asie, famille à l'abri :
c'est la nouvelle expression à la
mode dans le monde du football. Si
Oscar, Carlos Tevez et Axel Witsel
viennent de succomber à la tentation
en posant leurs valises en Chine,
place aujourd'hui à Pierre-Emerick
Aubameyang. Selon La Gazzetta

Kolodziejczak
rejoint
M'Gladbach

Le Borussia
M'Gladbach a
officialisé mercredi après-midi
la signature de
Timothée
Kolodziejczak
jusqu'en 2021. Le
défenseur français évoluait
jusqu'à ce jour
au FC Séville. "
Timothée est
exactement le
genre de joueurs
auquel nous pensions afin de
nous renforcer
sur le plan
défensif. Nous
sommes donc
très heureux que
ce contrat soit
signé ", a confié
Max Eberl, directeur sportif du
club de la
Bundesliga.

dello Sport, le Shanghai SIPG a fait
une offre de 150 millions d'euros au
Borussia Dortmund pour le transfert
de Pierre-Emerick Aubameyang. De
plus, le club chinois propose un
contrat en or au buteur gabonais de
27 ans : 41 millions d'euros par an.
S'il accepte cette proposition hallucinante, l'ancien attaquant de l'AC
Milan et de l'AS Saint-Étienne
deviendrait le joueur le mieux payé
de la planète devant Carlos Tevez

(38 millions d'euros). Le Shanghai
SIPG vient tout juste de recruter
Oscar pour 61 millions d'euros et un
salaire de 25 millions d'euros. Hulk
évolue également dans ce club.
Cette saison, Pierre-Emerick
Aubameyang a inscrit 20 buts en 22
matches avec le Borussia Dortmund.
Il y a quelques jours, le Real Madrid
et Cristiano Ronaldo ont refusé une
offre stratosphérique venue de
Chine.

LA PRISON POUR DES
SUPPORTERS RACISTES
DE CHELSEA
Quatre supporters du
club de football anglais de
Chelsea ont été condamnés
mardi par la justice française
à des peines allant de six à
douze mois de prison avec
sursis pour un incident raciste
dans le métro parisien en
février 2015. Deux des prévenus, qui ne se sont pas présentés au procès devant le tribunal correctionnel de Paris,
ont été condamnés à un an de
prison avec sursis. Les deux
autres, qui ont contesté
devant les juges tout acte
raciste, ont été condamnés à
six et huit mois de prison avec
sursis. Les quatre prévenus
ont également été condamnés
à verser solidairement 10 000
euros de dommages et intérêts à la victime.
Indignation
La scène, filmée par un
témoin et diffusée dans les
médias français et britanniques, avait suscité l'indignation. Elle montrait des supporters du club de football de
Chelsea empêchant un
homme noir de monter dans
le métro parisien, le 17 février
2015. On pouvait y voir la victime, un Franco-Mauritanien
d'une trentaine d'années, qui

tentait de monter dans une
rame du métro, se faire
repousser à deux reprises. Les
supporters avaient également
entonné "Nous sommes
racistes, nous sommes racistes
et on aime ça."
Défense douteuse
A la barre, l'un des prévenus
a soutenu que ceux qui
avaient chanté ces mots
n'avaient "pas pu voir" la victime, et que les deux incidents
étaient "séparés". A l'époque,
les Premiers ministres français
Manuel Valls et britannique
David Cameron avaient exprimé leur indignation et la victime, Souleymane Sylla, avait
reçu un appel téléphonique
du président François
Hollande.

Condamnations
Parmi les quatre prévenus,
jugés pour violences volontaires, aggravées notamment
par leur caractère raciste, trois
ont été condamnés en
Grande-Bretagne à des interdictions de stade allant jusqu'à cinq ans. Le club londonien de Chelsea a également
décidé d'interdire à vie les
hommes impliqués d'entrer
dans son stade de Stamford
Bridge.
Ligue des champions
Les faits s'étaient déroulés
alors que les supporteurs
étaient en route pour le match
opposant Chelsea au PSG en
1/8 de finale aller de la Ligue
des champions, qui s'était
soldé par un match nul (1-1).

Jésus
Navas de
retour à la
maison ?

Le coup d'envoi
du mercato a
été donné lundi
1er janvier 2017
et plusieurs
joueurs sont
libres de négocier puisqu'en
juin prochain
leurs contrats
s'achèvent. Pour
le FC Séville, il
faut retenir un
nom, celui de
Jésus Navas qui
pourrait quitter
Manchester City
et revenir
comme un
enfant prodigue
à Nervion à 31
ans, selon
Estadio
Deportivo. Son
retour est très
attendu par les
supporters
andalous depuis
un bon bout de
temps. Le latéral avait quitté
le club sévillan
en 2013 contre
un montant de
20 millions d'euros pour la
Premier League
où il a disputé
près de 112
matchs, inscrit
quatre buts et
délivré 24
passes décisives.

Raouraoua
aujourd'hui
au Gabon

A la recherche d'un attaquant, le FC
Séville multiplie les pistes. Après Javier
Hernandez (Bayer Leverkusen), les dirigeants
andalous souhaiteraient attirer dans leurs filets
Stevan Jovetic (27 ans, 5 apparitions en Serie A
cette saison) selon les informations de Marca.
Prêté à l'Inter Milan par Manchester City, le
Monténégrin n'a pratiquement pas joué depuis le
début de la saison et pourrait changer d'air cet
hiver. La publication espagnole nous informe
que le triple vainqueur en titre de l'Europa
League voudrait se faire prêter sans option
d'achat obligatoire l'ancien joueur de la
Fiorentina. A noter que le Borussia
Mönchengladbach garderait également un œil
attentif sur la situation de Jovetic.

Bayern :
Vidal à Chelsea,
Ancelotti répond

Alors qu'il devait
aller au Nigeria
pour la cérémonie
des Glo-CAF
Awards, finalement
c'est en direction
du Gabon que le
président de la FAF
se rendra aujourd'hui. Il sera
accompagné par 2
personnes dont
Toufik Korichi, le
DTN, et ensemble
ils vont visiter
Franceville et le
lieu d'hébergement
de l'EN à Monada
pour préparer l'arrivée de l'EN le 12
de ce mois.

Cameroun-Zimbabwe
le 10 janvier à Limbe

Korichi

espionnera le
Zimbabwe au
Cameroun
Selon la presse anglaise, Chelsea souhaitait passer à l'action cet hiver pour le milieu
du Bayern Munich, Arturo Vidal (29 ans, 14
matchs et 1 but en Bundesliga cette saison).
Interrogé en conférence de presse sur cette
rumeur, Carlo Ancelotti a affirmé que le Chilien
ne partira pas en janvier. "C'est un non-sens
absolu", a lâché l'entraîneur du club bavarois.
Une réponse logique au vu de l'importance de
l'ancien Turinois depuis son arrivée au Bayern
en 2015.

Lassana Diarra vers
Manchester United
Désireux de partir de l'OM
pour un club pouvant
l'aider à éponger ses
dettes, Lassana
Diarra serait pisté
par Manchester
United. José
Mourinho, selon
FootMercato, l'aurait ajouté sur sa
liste de cibles pour
cet hiver. La relation
entre José Mourinho
et Lassana Diarra n'a
jamais été vraiment simple.
L'entraîneur portugais n'avait pas comblé les
désirs, en temps de jeu, du milieu de l'OM à
Chelsea entre 2005-2007. Celui-ci avait finalement
quitté le club pour Arsenal. Les deux hommes
s'étaient retrouvés au Real Madrid entre 2010 et
2013. D'après le média sportif français, José
Mourinho penserait à lui pour renforcer son milieu
de terrain. Lassana Diarra est aujourd'hui un remplaçant de luxe à l'Olympique de Marseille. Rudi
Garcia ne veut compter que sur des joueurs pouvant s'inscrire dans le projet du club sur la durée,
ce qui n'est pas le cas du natif de la capitale.
Outre cet intérêt de José Mourinho pour ses services, cette source explique aussi que Diarra intéresse des clubs du championnat chinois.

Selon une source sûre, et
juste après sa virée au Gabon, le DTN
Toufik Korichi s'envolera en direction
du Cameroun pour assister au match
du 10 de ce mois entre les Lions
indomptables et les Warriors du
Zimbabwe. Cette mesure est dictée
par l'importance de la rencontre du 15
que jouera l'EN contre cette équipe,
Leekens a évoqué ça lors de sa conférence de presse, et finalement c'est le
DTN qui se chargera d'étudier le jeu
du premier adversaire de l'EN durant
cette CAN et transmettra ensuite ses
observations au Belge. A noter que
Korichi devrait rentrer au pays juste
après, pour repartir avec l'EN au
Gabon, la FAF ayant décidé de le
prendre avec le groupe trouvant qu'il
sera d'une certaine utilité sur place au
staff.
S. M. A.

GLO-CAF Awards

Bensebaïni et Soudani aux soins

17
JOUEURS
AUX ENTRAÎNEMENTS DES VERTS

Rien de
grave pour
Bensebaïni
et Soudani

Les
demandes
de visas
seront
déposées
dimanche

C'est ce dimanche
que les passeports
des joueurs de l'EN
seront déposés au
niveau de l'ambassade du Gabon à
Alger, pour avoir le
visa aux 23 joueurs
et aux membres du
staff.

C'est devant les caméras et les objectifs des photographes
qu'a commencé hier la 3e séance d'entraînement du soir de l'EN
depuis le début du stage le 2 janvier passé.
PAR SMAÏL M. A.
La séance d'entraînement a
eu lieu en présence de 20 joueurs,
mais finalement 17 seulement sont
restés sur la pelouse pour s'exercer, il faut dire que Leekens a
déclaré qu'il procédera par un
programme à la carte, et cela était
visible avec l'absence de Soudani,
Bensebaïni, Slimani et Brahimi,
tous les 4 présents au CTN mais

Mesbah reçoit
un bolide sur le crâne
en pleine interview

qui ont été laissé au repos. Le
joueur de Zagreb est resté à l'infirmerie pour des soins, rejoint plus
tard par Bensebaïni qui portait un
bandage sur le mollet droit en
quittant le stade, Brahimi pour sa
part, qui a pris part avant-hier au
match de Porto, a été laissé au
repos, il est vite rentré au CTN
probablement pour faire un peu
de musculation pour ensuite se
reposer. En tout cas pour cette

séance devant les caméras, les
joueurs ont montré qu'ils étaient
tous contents, l'ambiance était
bonne, l'arrivée surprise de
Slimani, qui venait d'arriver
d'Angleterre, a détendu encore
plus l'atmosphère, il est allé donner l'accolade à ses équipiers à
Leekens, aussi qui était le plus
heureux de le voir débarquer, sain
et sauf, après 10 jours de pur suspense.
S. M. A.

Mansouri
et Bougherra
rejoignent le
terrain côte à côte

Les deux anciens mondialistes
Il était 16h55, Djamel Mesbah était en train de
et membres du staff, Yazid
répondre en zone mixte aux questions des journaMansouri et Madjid
listes, et à ce moment-là, et contre toute attente,
Bougherra, ont rejoint le stade
une balle perdue est venue déstabiliser le latéral
côte à côte. Avec presque la
gauche de Crotone, un tir d'un de ses coéquipiers est même mission et avec un peu
venu droit sur la tête de Mesbah qui n'a pas eu la
plus de prérogatives pour le
chance de le voir venir, d'où le choc, mais malgré ça,
dernier arrivé, les deux
Mesbah a répondu par un large sourire et a continué hommes semblent composer à
à répondre aux questions. L'auteur du tir serait
nouveau un duo très fort pour
Mandi qui s'exerçait juste derrière les panneaux
le bien de l'EN.
publicitaires de la FAF sur des tirs.

Il sera accompagné par Kerbadj, son oncle et un cousin
Mahrez aujourd'hui à Abuja pour écrire
Nominé dans le trio final pour le titre de
meilleur joueur africain de l'année 2016,
Ryad Mahrez s'envolera aujourd'hui à 13h
en direction d'Abuja au Nigeria pour éventuellement recevoir le trophée du meilleur
joueur africain. En rude concurrence avec le
Gabonais Aubameyang et le le Sénégalais
Mané, Ryad a toutes ses chances d'être
l'heureux élu et succéder au Gabonais, c'est
pour cette raison que la FAF a affrété un
avion spécial pour transporter le joueur vers
Abuja dès aujourd'hui à 13h puisque la céré-

monie aura lieu en soirée. Le joueur de
Leicester sera accompagné dans ce voyage
par Mahfoud Kerbadj, le président de la
LFP, ainsi que son oncle et un cousin qui
vivront ces moments de gloire de leur
proche.
Le visa lui a été délivré
hier soir
C'est le président Raouraoua qui devait initialement accompagner Mahrez dans ce
voyage, mais finalement il a préféré se

rendre au Gabon, et c'est Kerbadj qui l'a
remplacé, d'ailleurs l'ambassade du
Nigeria a attendu longtemps l'arrivée du
joueur et de ses proches pour leur donner le visa hier, afin que tout soit prêt
pour ce matin, le voyage étant programmé
à 13h.
Il ne sait pas encore
s'il triomphera
Selon une source sûre, Ryad
Mahrez qui se rendra aujour-

Même s'ils se
sont contentés
d'une séance de
soins, le duo
BensebaïniSoudani devrait
être présent
samedi contre la
Mauritanie, il
s'agit de petits
bobos sans la
moindre gravité.

Guedioura
attendu
aujourd'hui

Au moment où
l'EN s'entraînait
hier sur la pelouse du CTN de Sidi
Moussa, le
nombre de
joueurs présents
au centre est
passé de 20 à 22
avec l'arrivée de
Slimani qui a
même rejoint
ses coéquipiers
et a salué le
staff. Mahrez de
son côté est
arrivé aux environs de 17h et il
est directement
parti se reposer,
il ne restait plus
que Guedioura
qui devrait compléter la liste
aujourd'hui.

l'histoire
d'hui à Abuja ira là-bas dans
l'inconnu, il ne sait encore
rien des résultats du vote et
s'il triomphera ou pas, c'est
sur place qu'il, devrait
découvrir s'il continuera à
rafler les titres individuels ou
pas.
S. M. A.

www.competition.dz Jeudi 5

janvier 2017

www.competition.dz Jeudi 5 janvier 2017

À LA UNE

2

INTERNATIONALE

MADJER
Je suis choqué

et scandalisé”

«LEEKENS VIT DANS UN AUTRE MONDE»

«IL EXÉCUTE
LES ORDRES»

«LA PRÉPARATION POUR LA CAN EST CATASTROPHIQUE»
Rabah Madjer est très en colère contre les dirigeants
du football en Algérie. Inquiet comme jamais il ne l'a
été auparavant. Il tire la sonnette d'alarme et appelle la
FAF et son président à la raison et au bon sens. Pour
Compétition, l'un des meilleurs joueurs algériens de
tous les temps décortique la liste de Leekens pour la
CAN, donne son avis sur la préparation des Verts et
surtout commente l'éviction de Sofiane Feghouli et Carl
Medjani. Entretien.
Entretien réalisé par

AMIROUCHE BOUDJEDOU
En tant qu'ancien international, ancien
capitaine des Verts, ancien joueur
professionnel et ancien sélectionneur, que
pensez-vous de la liste des 23 Algériens
pour la CAN 2017 qui se tiendra au Gabon ?

C'est révoltant. Je suis choqué et scandalisé
par tout ce qui se passe actuellement dans
notre football. J'ai peur. Sans entrer dans les
détails, je dirais que cette liste est un scandale.
Quel gâchis ! On a les moyens humains et
matériels de faire mieux, beaucoup mieux.
Que font-ils à cette équipe ? Que veulent-ils ?
Avec quelle logique travaillent-ils ? Je ne comprends plus rien, cette fois-ci, ils sont allés très
loin. Ceux qui gèrent le football en Algérie
sont en train de faire n'importe quoi, et ce, à
tous les niveaux. J'ai peur pour l'avenir de
cette discipline en Algérie, j'ai peur pour notre
équipe nationale. Au-delà du choix des
joueurs et du sélectionneur, la préparation
est catastrophique. Ont-ils oublié que la
CAN se déroulera en Afrique ? Ont-ils
appris quelque chose des expériences
de 2013 et 2015 ? Tout indique que non.

On voit que vous êtes vraiment
révolté et septique, pouvez-vous
nous dire ce qui vous fait peur à
ce point ?

Oui, je le suis et je ne suis pas le seul.
Mettant de côté le fait que je suis Rabah
Madjer. En ma qualité d'Algérien,
jaloux de son pays, j'ai le
droit de m'inquiéter et
dire NON ! Personne,
je dis bien personne ne
pourra m'empêcher de donner mon avis sur la sélection en particulier et le football en Algérie d'une
manière générale. En mon
âme et conscience, je dis ce
que je pense et je continue-

rai à le faire jusqu'à la fin de mes jours. Quand
quelque chose ne va pas bien, je le dis. C'est
mon devoir de le faire et ça devrait être celui
de tous les anciens joueurs, entraîneurs ou
acteurs du football national. Pour revenir à
votre question, je dirais que personne n'est
rassuré quant à l'avenir du football dans notre
pays. C'est de pire en pire. Vous n'avez pas
peur vous ? Allez dehors et
demandez aux gens ce qu'ils
pensent… Jusqu'à quand ce
sport restera otage d'une seule
personne ? Jusqu'à quand on va
continuer à fermer les yeux ?

Et si vous disiez précisément
ce qui ne vous plaît pas ou
ce qui vous fait peur ?

ENTRAÎNEUR
PEUT SE PASSER
DE MEDJANI ?

Vous évoquez le choix des joueurs, votre
avis sur la liste ?

Pour gagner en Afrique, il te faut des guerriers, il te faut du métier, mais aussi de l'expérience. Plus de la moitié de l'équipe découvrira la CAN et l'Afrique pour la première fois.
Ils n'ont aucune expérience et ce n'est pas le
programme de préparation tracé par je ne sais
qui va les aider à s'y acclimater. Rien n'a été
fait comme il doit. Ni le choix des joueurs ni la
préparation, encore moins la communication.

L'éviction de Medjani vous choque-t-elle ?

Oui, et comment ! Medjani est le capitaine
d'équipe. C'est un excellent défenseur. Il joue
dans le meilleur championnat du monde. Il fait face
aux
Messi,
Ronaldo,
Griezmann et les autres. Je
crois qu'il a joué 12 matches
cette saison et c'est un élément respecté et très important dans le groupe.
Comment peut-on zapper
Medjani ? Je ne comprends
pas ! On pourrait croire que ce sélectionneur
vie dans un autre monde, mais j'ai des raisons
de croire qu'il veut faire plaisir à certains. Il
exécute les ordres de son patron au détriment
de l'intérêt de l'équipe nationale. Je crois
qu'aucun technicien au monde ayant toute sa
tête ne prendra une telle décision pour la
simple raison qu'elle ne le l'arrange pas.
Ce n'est pas dans ses intérêts… d'autant
plus qu'on est pauvres en matière de
défenseurs centraux. A-t-on pris meilleur
que lui, non, je ne le pense pas.

Le football
algérien
est pris
en otage

La CAN se joue en Afrique. Le climat et les
conditions seront différents de ceux de Sidi
Moussa. Pourquoi on ne se prépare pas
dans un pays limitrophe ?
Pourquoi le match amical se joue
en Algérie, dans notre antre
devant notre public ? Pourquoi
le choix de la Mauritanie, avec
tout le respect que je dois à ce
pays ? Avoir des joueurs de
classe mondiale ne suffit pas
pour gagner une coupe
d'Afrique ou pour gagner en
Afrique, tout court. On ne l'a
pas fait en 2013, ni en 2015,
pourquoi on le fera aujourd'hui ? Pourtant, sur le
papier, on était favoris, on avait la
meilleure équipe… A mon sens, la
FAF devait se préparer
différemment
pour cette CAN. On
avait le temps et les
moyens de tracer un
programme adéquat
qui irait avec la com-

QUEL

pétition qu'on s'apprête à disputer. La CAN se
jouera à l'extérieur, il était donc important de
se préparer à l'extérieur et de jouer nos
matches amicaux à l'extérieur. C'est important
pour les joueurs de se sentir hors de leurs
bases et d'apprendre à gagner contre de vraies
équipes hors Tchaker. Si échec il y a en 2017,
ce que je ne souhaite pas, ce sera à cause de la
préparation et aussi du choix des joueurs.

On dit que Raouraoua l'a puni pour
avoir déclaré que l'Algérie n'était pas
une grande équipe…

Mais il n'a dit que la vérité. Son statut de
capitaine d'équipe lui donne le droit de
dire son avis et même plus !
Vous comprenez pourquoi je
suis en colère, pourquoi je
suis révolté ? C'est malheureux, mais c'est comme ça…

Et Feghouli alors ?

Il est vrai que Sofiane
Feghouli ne joue pas trop
dans son club, mais c'est un

joueur de West Ham, bon sang ! Vous avez vu
comment s'entraînent les équipes anglaises ?
S'il n'était pas prêt à jouer un match ou une
compétition de haut niveau, pourquoi Bilic l'a
titularisé face à Manchester United ? Comme
Medjani, Feghouli mérite d'aller à la CAN.
C'est un cadre, 2e capitaine des Verts et c'est
un très bon joueur. Sa présence dans le groupe aurait été bénéfique est sur le plan sportif
et sur le plan humain.

Lui aussi est victime d'une sanction…

Et oui, lui aussi n'a dit que des vérités. SI
j'en crois la presse, c'est à cause de sa déclaration où il disait que Rajevac fut une erreur de
casting qu'il est sanctionné… mais c'est quoi
ça ?! Ou va-t-on comme ça ? Je crois avoir lu
quelque part que Christian Gourcuff aurait dit
récemment que le président de la FAF s'immiscer trop dans son travail… Mais pourquoi
on fait cela ? On ramène un entraîneur qui
nous coûte les yeux de la tête pour ensuite
faire le travail à sa place ? Soyons professionnels, soyons dignes, soyons comme les autres
!

Vous ne pensez pas que ce qui est arrivé à
Medjani et Feghouli peut arriver à
d'autres joueurs ?

Ce n'est pas la première fois que la FAF fait
cela. Souvenez-vous de mars 2009. On avait
éjecté 7 locaux qui avaient pris part à toutes
les éliminatoires de la Coupe du monde 2010
et la CAN 2010 quelques mois seulement
avant le Mondial. Je parle des Zaoui, Raho,
Hadj Aïssa, Djediat, Babouche… ensuite vint
le tour à la génération d'Oumdurman. Les
Antar Yahia, Ziani, Belhadj, Matmour, Yebda
et les autres ont été jetés comme des moins
que rien alors qu'ils méritaient une sortie plus
honorable… Aujourd'hui on s'en prend à
des joueurs, non pas en fin de carrière, mais au summum de leur
art. Feghouli n'a que 27 ans,
Medjani n'en a que 32… A qui le
tour ?

Une dernière question, ça
concerne l'hommage rendu
par la FAF à la génération 90
qui a remporté la CAN, la seule
que l'Algérie a gagnée…

Je n'ai rien à dire, je n'y étais
pas et je crois que
je n'étais pas le
seul. Et puis, si on
veut honorer les
serviteurs
de
l'Algérie, pourquoi
a-t-on enlevé l'étoile du maillot des
Verts ?
A. B.

FEGHOULI
JOUE À WEST
HAM, BON
SANG !

23

Real Madrid :

90 M€ PLUS
MORATA POUR
DYBALA ?

Florentino Pérez, président du Real Madrid, semble déterminé
à s'attacher les services de Paulo Dybala… Et pour arracher
l'Argentin à la Juventus, il serait prêt à y mettre le paquet.
Giuseppe Marotta a
beau clamer haut et fort
que Paulo Dybala n'est pas
à vendre, cela ne va pas
éteindre les sirènes espagnoles. Le prodige de la
Juventus serait, en effet,
fortement suivi par le FC
Barcelone, mais surtout le
Real Madrid. Le club de la
capitale espagnole aurait
fait de l'attaquant de 23 ans
sa priorité absolue pour le

prochain mercato estival.
Comme souvent avec les
Merengue, l'offensive s'annonce de taille.
D'après les informations
du Sun, le Real Madrid
aurait l'intention d'offrir
90M€ à la Juventus, ainsi
qu'Alvaro Morata. Les
Bianconeri n'ont jamais
caché leur intention de garder Paulo Dybala coûte
que coûte, mais une telle

somme ainsi que l'arrivée
d'un jouer confirmé et très
apprécié par les supporters
et l'ensemble du club
comme l'Espagnol pourraient leur faire changer
d'idée. Du côté de Turin,
on assure que l'Argentin va
signer un nouveau contrat
dans les prochains jours…
avant de faire ses valises
cet été ?

Marco Russ de retour
après avoir guéri d'un
cancer du testicule
Le défenseur allemand
Marco Russ s'est entraîné
pour la première fois avec
l'Eintracht Frankfurt, mardi,
sept mois après la découverte d'une tumeur au testicule. Russ, 31 ans, s'est
entraîné pendant une heure
et demie avec l'Eintracht
Frankfurt. "C'est très bien,
cela me rend heureux", a
commenté l'entraîneur du
club Nico Kovac. "Tu peux
cependant voir qu'il lui
manque encore du souffle."
Le défenseur avait appris
qu'il avait une tumeur cancéreuse à la suite d'un
contrôle antidopage subi le
30 avril. Il présentait un
taux d'hormones de croissance anormalement élevé
et avait été déclaré positif
dans un premier temps. Les
analyses médicales et sanguines ont ensuite démon-

tré que Marco Russ souffrait d'une tumeur cancéreuse. Après le diagnostic,
Russ a encore disputé le
premier match de barrage
de Frankfurt face à
Nuremberg, pour le maintien en Bundesliga. Il a été

opéré fin mai puis a subi
une chimiothérapie. En
octobre, il a reçu le feu vert
des médecins pour
reprendre le football.
L'Eintracht Frankfurt est
actuellement quatrième de
la Bundesliga.

Prandelli : «Je ne pouvais
pas rester à Valence»
Dans une interview à La Gazzetta
dello Sport, Cesare Prandelli a expliqué
pourquoi il a claqué la porte de Valence.
Cesare Prandelli a quitté son poste d'entraîneur du FC Valence il y a une semaine. Un départ prématuré qui était essentiellement dû à la relation compliquée
qu'il avait avec la direction du club espa-

gnol et aussi des désaccords concernant le
mercato. L'ancien sélectionneur de la
Squadra Azzurra s'est vu reprocher
d'avoir lâché le navire en plein naufrage.
Des attaques auxquelles il a peu goûté, et
il a profité d'un entretien à un journal italien pour donner sa version des faits.
Il règle ses comptes
"Je ne pouvais tout simplement pas rester
à Valence, a-t-il indiqué. J'ai fait savoir
aux dirigeants qu'on avait des manques et
qu'on avait besoin de renforts. On m'avait
promis des recrues, un investissement de
30 millions euros. Mais, il n'y a rien eu.
C'est difficile d'obtenir des résultats si on
ne choisit pas les joueurs." Le technicien
transalpin a délaissé les Ché dans une
position très critique, puisqu'ils sont 17es
au classement de la Liga, à égalité de
points avec le premier non relégable.

PSG : Sirigu
remplaçant,
son agent
veut qu'il
retourne
à Naples

Tout ne s'est pas
passé comme prévu
pour Salvatore Sirigu.
Alors qu'il a choisi de
quitter le Paris SaintGermain l'été dernier
pour obtenir du
temps de jeu, le gardien de 29 ans se
retrouve dans une
situation similaire en
Espagne. Avec seulement deux matchs
disputés en Liga,
l'Italien doit de nouveau se contenter
d'un statut de remplaçant. Autant dire
que Sirigu doit
moyennement apprécier, à l'image de son
agent qui a carrément poussé un coup
de gueule au micro
de la Radio CRC. Avec
un appel du pied à un
cador de Serie A au
passage. "J'espère
qu'il pourra venir à
Naples, a-t-il annoncé. On parle tout de
même d'un international italien. Il a
beaucoup aimé son
expérience à Paris,
mais Blanc l'a mis
sur le banc pour des
raisons techniques.
Pendant des années,
il a été élu meilleur
gardien de Ligue 1 et
le voir sur le banc
actuellement, c'est
criminel. Il y a beaucoup d'étrangers qui
jouent comme gardiens en Italie, et
beaucoup n'ont pas
son niveau. Le voir à
Naples serait bon
pour le football italien et la sélection. "
Le message est
passé, il n'y a plus
qu'à attendre d'éventuelles sollicitations.

QUAND POGBA

EFFRAIE
GERRARD
La légende de Liverpool,
Steven Gerrard s'est montrée très
élogieuse à l'égard du milieu de
Manchester United, Paul Pogba.
Les deux clubs se vouant une
rivalité ancestrale, une légende de
Liverpool a-t-elle le droit de tomber sous le charme d'un joueur de
Manchester United et de le révéler
publiquement ? Steven Gerrard n'a
pas hésité à faire part de son admiration pour Paul Pogba.
Fraîchement retraité, l'ancien
milieu de terrain emblématique
des Reds est époustouflé par les
qualités de l'international français.
"Je le trouve plus fort de semaine
en semaine. Paul Pogba a vraiment
un talent phénoménal. Je
pense que le fait d'être arrivé avec cette grosse
indemnité de transfert (son
transfert a coûté 105 millions d'euros aux Red
Devils) a un peu pesé
sur ses épaules et
Manchester United n'était
pas non plus dans le rythme. Mais j'ai l'impression
qu'ils ont trouvé sa
meilleure position
sur le terrain,
a-t-il jugé
au micro
de BT
Sport.
Après
des
débuts
diffi-

ciles à l'image de toute son équipe,
Paul Pogba monte clairement en
puissance depuis plusieurs
semaines sous les ordres de José
Mourinho qui lui a trouvé un bon
complément de jeu sur le terrain.
"(Michael) Carrick et lui se complètent très bien et on voit désormais
le Paul Pogba que l'on attendait
tous de voir. Maintenant, il ne peut
que s'améliorer. Il est jeune, il a des
jambes, il a tous les outils qu'il faut
", a estimé Steven Gerrard. "A
l'heure actuelle, il est l'un des
meilleurs milieux de terrain, il n'y
a aucun doute là-dessus. Et il va
devenir encore meilleur, ce qui,
pour un fan de Liverpool, est une
perspective assez effrayante
", a plaisanté l'Anglais en
guise de conclusion. Pour
le moment, son club de
cœur pointe à la 2e place
de Premier League avec
5 points d'avance sur
MU. Mais les 7 victoires
consécutives toutes compétitions confondues obtenues par les Red Devils
laissent à penser que le
classement pourrait évoluer…

www.competition.dz

24

1,2 milliard transporté de Tizi Ouzou à Batna pour rien
 Le boss batnéen a prétendu être à Paris pour éviter les Kabyles

Jeudi 5 janvier 2017

Nezar humilie
RIAL
Hannachi

ARRET SUR IMAGE
Leekens réserve un
accueil royal à Slimani

Ligue 2 Mobilis
Reprise maintenue
pour le 13 janvier

Contrairement à la Ligue 1
Mobilis dont la LFP a décidé de
reporter la 16e journée pour le
20 janvier, la première journée
retour de la Ligue 2 Mobilis a
été maintenue pour le 13 janvier. Tous les matches se tiendront le 13 janvier à l’exception
du match USMB - JSMS décalé
au 14 janvier pour permettre à
la chaîne TV privée Dzaïr TV de
le retransmettre en direct.

16e journée
Ligue 1 Mobilis
MCA-JSK avancé
au 20 janvier
à Bologhine

La LFP a programmé la 16e journée du championnat de la Ligue
1 Mobilis le 21 janvier sauf
MCA - JSK qui a été avancé au
20 janvier à 16h au stade OmarHamadi. Cette empoignade sera
d’ailleurs télévisée en direct.

DNA : trêve du 8
au 26 janvier

Le championnat de DNA géré
par la LNFA observera une trêve
du 8 au 26 janvier 2017. La première journée de la phase
retour aura lieu les 27 et 28
janvier. Si pour le groupe Est
l’USM Annaba a décroché le
titre hivernal par contre pour
les groupes Centre et Ouest, il
faudra attendre la dernière
journée de l’aller prévue ce
week-end pour connaître
les deux équipes championnes
d’hiver.

LFWA : coupe d’Alger
Le premier tour
débutera vendredi

La LFWA présidée par Rachid
Oukali a programmé pour ce
vendredi le premier tour de la
coupe d’Alger Feu Lakhdari
Khelifa. Quatre matches sont au
menu pour le 6 janvier alors que
les autres rencontres sont programmées respectivement les 7
et 10 janvier.

Le programme
complet
Vendredi 6 janvier

NRB Bab Ezzouar - ASB Kouba
NRB Bourouba - ASAPC Alger
WR Kouba - OMSE
FC Harrach - ES Kouba

Samedi 7 janvier

CR El-Annasser - NR Birtouta

Mardi 10 janvier

ESF Clairval - IRDj Kacentina
Exempts : FC Birmandreis AR El-Harrach

«

Le moment fort du début de l'entraînement d'hier était incontestablement l'arrivée de Slimani et l'accueil qui lui a été
réservé par son entraîneur Georges Leekens.
En effet, c'est avec les bras grands ouverts que le Belge a
accueilli à 17h20 Islam en le serrant très fort avant de se
permettre quelques blagues avec lui qui ont détendu l'atmosphère, puisque les deux hommes ont beaucoup ri, Islam est
aussi parti au milieu du terrain où il a salué De Wilde et
quelques coéquipiers.
Cet accueil réservé à Slimani résume un petit peu l'importance du joueur aux yeux du staff. Mahrez qui venait lui aussi
d'arriver au CTN, aurait sûrement reçu le même accueil,
cette fois loin des caméras.

DJELLOUL

L'EN manquera
de cohésion
au Gabon»

 «J'ai quitté Bousaâda parce que
les moyens ne suivaient pas»

La liste des 23 de Leekens fait débat. Zoheir Djelloul, l’ancien
sélectionneur adjoint, livre son avis sur la question. Il explique
aussi pourquoi il a quitté Bousaâda.
Peut-on connaître votre avis
sur les 23 Verts retenus pour
la CAN 2017 ?

Comme tout le monde, j’ai été
surpris. Pour un tournoi comme
la phase finale de la CAN, on
prend des joueurs prêts à 100%
mentalement, physiquement et
compétitifs parce qu’il s’agit de
matches de haut niveau, tous
les 3 jours. Là, je vois que
Leekens a introduit 10 joueurs
nouveaux, c’est un peu
beaucoup. L’équipe en subira le
contrecoup sur le plan de la
cohésion. Même si on dispose
d’excellentes individualités
comme Mahrez, Slimani,
Brahimi, Soudani, Ghezzal et
autres, les automatismes ne
seront pas au rendez-vous au
Gabon.

Il ne faut donc pas
s’attendre à voir l’EN au top?

Le jeu collectif des Verts
présentera des anomalies, c’est
l’avis de beaucoup de
techniciens. On aura des
difficultés surtout sur le plan
défensif où de grands
changements sont enregistrés.
L’équipe manquera de cohésion
parce qu’elle souffre également
d’instabilité au niveau du staff
technique. Il suffit de voir ce
que font les grandes sélections
nationales pour comprendre ce
qui fait leur réussite.
L’Allemagne, l’Espagne, la
France ont des joueurs qui
évoluent ensemble depuis 10
ans. Et ils ont eu le même
sélectionneur pendant tout ce

temps ou presque.

Que risque-t-on quand on se
prive de 2 cadres essentiels,
comme Feghouli et Medjani ?

Il est clair que cela aura une
répercussion sur le mental du
groupe et sur la façon de jouer
de l’équipe.

Au fait, qu’est-ce qui vous a
poussé à quitter votre poste
d’entraîneur à Bousaâda ?

Je suis parti à cause du
manque de moyens. On ne m’a
pas offert ce que j’ai réclamé
pour atteindre l’objectif. J’ai
discuté avec le président du
club, on a parlé du recrutement
pour la phase retour, des
joueurs à libérer, du stage
hivernal et de pas mal d’autres
choses. Il m’a expliqué qu’il

Le sélectionneur français du Maroc,
Hervé Renard, a annoncé hier la liste officielle des 23 joueurs retenus en vue de la
Coupe d’Afrique des nations (14 janvier-5
février) au Gabon. Parmi eux figurent
Mbark Boussoufa, Nabil Dirar, et Mehdi
Carcela Mbark Boussoufa joue actuellement à Al Jazira aux Emirats arabes unis.
Nabil Dirar à Monaco et Mehdi Carcela à
Grenade.

La sélection
des 23 Marocains
GARDIENS

Yassine Bounou (Gérone/Esp), Yassine
El Kharroubi (Lokomotiv Plovdiv/Bul), Mounir
El Kajoui (Numancia/Esp).

DÉFENSEURS

Medhi Benatia (Juventus/Ita), Manuel Da
Costa (Olympiakos/Grè), Amine Attouchi
(Wydad Casablanca), Hamza Mendyl (Lille
OSC/Fra), Fouad Chafik (FC Dijon/Fra).

Baïtèche et Zerguine se rapprochent

ILS SONT
ARRIVÉS
HIER

www.competition.dz JEUDI 5 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4869 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

BRAHIMI, SLIMANI ET MAHREZ

ILLUMINENT
SIDI MOUSSA
Bensebaïni : «Tout pour régler le problème en défense»

MAHREZ
CE SOIR À
ABUJA POUR
SON BALLON
D'OR

MILIEUX

Romain Saïss (Wolverhampton/Ang), Youssef
Aït Bennasser (AS Nancy/Fra), Mounir Obbadi
(Lille OSC/Fra), Karim El Ahmadi
(Feyenoord/P-B), Fayçal Fajr (Deportivo La
Corogne/Esp), Mbark Boussoufa (Al
Jazira/EAU), Sofiane Boufal
(Southampton/Ang), Mehdi Carcela
(Grenade/Esp), Noureddine Amrabet
(Watford/Ang), Nabil Dirar (AS Monaco/Fra).

ATTAQUANTS

Rachid Alioui (Nîmes Olympique/Fra),
Youssef El Arabi (Lekhwiya/Qat), Khalid
Boutaib (Strasbourg/Fra), Aziz Bouhaddouz
(St-Pauli/All), Youssef En-Nesyri
(Malaga/Esp)

Quelles sont, selon vous, les
raisons de leur éviction ?

J’avoue que j’ignore les vraies
raisons, je respecte aussi le
choix du sélectionneur. Mais j’ai
un avis sur le sujet. A l’abord
d’une CAN qu’on ambitionne
de gagner, quand on enlève des
piliers comme Feghouli et
Medjani, le capitaine, c’est
forcément déstabilisant.
Maintenant, si demain Leekens
gagnera la CAN, tout le monde
dira que c’est le meilleur. Mais
s’il sort dès le premier tour…
Ce n’est pas ce que nous
souhaitons. On espère que l’EN
ira au moins en demi-finale du
tournoi et qu’elle honorera le
football algérien.

Le Maroc avec
Boussoufa,
Dirar et Carcela

BOUDE

3 matches
de gala à la
mémoire de
Tebbakhi

n’était pas possible d’en réunir
les moyens, j’ai préféré m’en
aller. On s’est quittés à
l’amiable.

Quel est votre bilan à la tête
de l’équipe de l’ABS ?

On a fait 4 nuls à l’extérieur :
à Skikda, El-Eulma, Mascara et
Boufarik. On a enregistré 2
victoires à la maison : 3-0
contre le PAC, sa seule défaite
durant tout l’aller, et le RCA.
J’ai été défait 2 fois : la
première contre Aïn Fakroun, je
ne connaissais pas encore mon
équipe, la seconde face à Biskra
où les joueurs ne cessaient de
réclamer leur argent. En
somme, je peux dire que mon
bilan à l’ABS est positif. Il y
avait aussi d’autres choses sur
lesquelles je ne veux pas
m’étaler…
H. D.

3 matches gala
auront lieu samedi
prochain, à Bordj
Bou-Arréridj, à la
mémoire de Farid
Tebbakhi, le
regretté ancien
président du CAB
Bordj Bou-Arréridj.
Six équipes y
prendront part, à
savoir une sélection du Jumbo-Jet,
à sa tête Nacer
Bouiche, une équipe de l’ES Sétif,
une autre du CS
Constantine et
deux formations
du CAB Bordj BouArréridj. Le
ministre de la
Jeunesse et des
Sports y sera présent, l’entrée sera
gratuite, nul doute
qu’il y aura foule.

Adebayor
retenu
avec le Togo

Alors qu’il se trouve
sans club, Emmanuel
Adebayor a été
retenu dans la
sélection togolaise
appelée à jouer la
CAN à partir du 13
janvier. Le Togo fera
son retour à la CAN
lors de ce mois de
janvier après avoir
dû manquer l’édition
de 2013. Pour faire
bonne figure en terre
gabonaise, les
Eperviers vont
pouvoir compter sur
leur illustre
attaquant, Emmanuel
Adebayor. Bien que
sans club depuis
presque six mois,
l’ex-Monégasque fait
bien partie des 23
convoqués par
Claude Le Roy.

 Éviction de Feghouli et Medjani  Préparation pour la CAN

MADJER SE FÂCHE

JE SUIS CHOQUÉ ET SCANDALISÉ”

«Leekens vit dans un autre monde»
«Il ne fait qu'exécuter les ordres»

MCA 2 - 0 Shanghai Shenxin

L'année 2017
:
commence bien Mouassa
«Satisfait,
CHITA EST DE RETOUR

mais…»

Libérés Zeghli, Bouchema et

Bougueroua font opposition

Heriet a signé
Le MOB veut un échange

Mansouri-Sayoud
contre Rahmani

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful